TROUSSE D INFORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROUSSE D INFORMATION"

Transcription

1 2015 TROUSSE D INFORMATION Guide PREM et AMP Département régional de médecine générale de Lanaudière Octobre 2014

2

3 TABLE DES MATIÈRES PLANS RÉGIONAUX D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PREM) LISTE DES BESOINS EN ÉTABLISSEMENT... 2 LISTE DES BESOINS EN CABINET MÉDICAL DÉFINITION D UN PREM ET D UN PEM... 5 PREM : PLAN RÉGIONAL DES EFFECTIFS MÉDICAUX... 5 PEM : PLAN DES EFFECTIFS MÉDICAUX DEMANDE D OBTENTION D UN AVIS DE CONFORMITÉ AU PREM ÉVALUATION DES CANDIDATURES LORSQUE LE NOMBRE DE DEMANDES EXCÈDE CELUI DES POSTES DISPONIBLES AU PREM CRITÈRES DE SÉLECTION DÉSISTEMENT NUMÉRO DE PERMIS... 8 ACTIVITÉS MÉDICALES PARTICULIÈRES (AMP) QU EST-CE QU UNE AMP? ÉTAPES DU PROCESSUS D ADHÉSION AUX AMP DEMANDE DE MODIFICATION DES AMP POUR ÊTRE EXEMPTÉ CATÉGORIES D AMP AMP RECONNUES PAR LE MINISTRE (CATÉGORIE 7) NOUVELLE CATÉGORIE D AMP COORDONNÉES... 18

4

5 PLANS RÉGIONAUX D'EFFECTIFS MÉDICAUX (PREM) Le présent document fait référence au Guide de gestion 2015, soit les Plans régionaux d effectifs médicaux (PREM) médecins omnipraticiens, élaboré en octobre 2014 par le Comité de gestion des effectifs médicaux en médecine générale le MSSS-FMOQ (COGEM). Vous trouverez ainsi toute l information nécessaire concernant les démarches à effectuer. Dans un premier temps, nous vous présentons les besoins en omnipratique pour la région de Lanaudière, autant en établissement qu en cabinet médical, ainsi que la définition d un PREM et d un PEM. Par la suite, vous trouverez, dans la présente brochure, toutes les informations relatives à une demande ainsi que la liste des critères retenus par le Département régional de médecine générale (DRMG) en ce qui concerne la procédure de sélection lorsque le nombre de demandes excède celui des postes disponibles au PREM. Tous les formulaires nécessaires pour compléter votre demande sont annexés et un aide-mémoire vous est également proposé. Selon l Entente particulière relative au respect des PREM, nous vous rappelons que tout médecin, qui exerce dans le cadre du régime d assurance-maladie du Québec, doit obtenir un avis de conformité dans la région où il pratique la majorité de son temps. Seules quelques exceptions, telles que le dépannage à temps complet, échappent à cette règle et font l objet d une entente particulière avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Vous devez donc vous engager à effectuer au moins 55 % de votre pratique totale en termes de journées de facturation dans notre région. MISE EN VIGUEUR DES PREM La date de mise en vigueur du PREM 2015 est le 1 er décembre Aucun avis de conformité à un PREM ne pourra être accordé avant cette date. Page 1

6 1. LISTE DES BESOINS EN ÉTABLISSEMENT Voici les secteurs d activités par centre de santé et de services sociaux où le recrutement est recherché. Dans les tableaux qui suivent, vous trouverez les besoins en omnipratique pour la prochaine année. Plus spécifiquement, vous trouverez le nombre minimal de médecins requis pour chacun des CSSS, les secteurs correspondants ainsi que les AMP disponibles. PREM 2015 CSSS DU SUD DE LANAUDIÈRE LISTE DES BESOINS EN OMNIPRATIQUE ET AMP DISPONIBLES SECTEURS D ACTIVITÉS ÉTABLISSEMENTS DU CSSSSL NBRE DE AMP MÉDECINS DISPONIBLES Urgence Hôpital Pierre-Le Gardeur 0 Non COMMENTAIRES Hospitalisation : soins intensifs Hôpital Pierre-Le Gardeur 0 Non Hospitalisation : hospitalisation Hôpital Pierre-Le Gardeur 10 Oui AMP mixte avec prise en charge Hospitalisation : Inscrire service Hôpital Pierre-Le Gardeur 0 Non Centre d'hébergement et de soins de longue durée avec garde Centre de réadaptation avec garde Alexandre-Archambault De L Assomption Centre multi. Claude-David Des Deux-Rives Émile McDuff Des Moulins Tous ces établissements La Myriade Le Bouclier Le Tremplin Tous ces établissements Soins à domicile CLSC CLSC Lamater CLSC Meilleur Tous ces établissements 6 Oui 0 Non 2 Oui Obstétrique Hôpital Pierre-Le Gardeur 1 Oui AMP mixte avec prise en charge UMF UMF du Sud 0 Non Grand total 19 Page 2

7 PREM 2015 CSSS DU NORD DE LANAUDIÈRE LISTE DES BESOINS EN OMNIPRATIQUE ET AMP DISPONIBLES SECTEURS D ACTIVITÉS ÉTABLISSEMENTS DU CSSSNL NBRE DE MÉDECINS AMP DISPONIBLES Urgence CHRDL 3 Oui COMENTAIRES Hospitalisation : soins intensifs CHRDL 2 Oui Hospitalisation : courte durée CHRDL 6 Oui Hospitalisation : UCDG CHRDL 2 ETC Oui Centre d'hébergement et de soins de longue durée avec garde Centre de réadaptation avec garde Alphonse-Rondeau Brassard Saint-Donat Sainte-Élisabeth Saint-Jacques Saint-Liguori Désy du Piedmont Parphilia-Ferland Saint-Antoine-de-Padoue Saint-Eusèbe Le Château Tous ces établissements La Myriade Le Bouclier Le Tremplin Soins à domicile CLSC CLSC de Saint-Jean-de-Matha CLSC de Berthier CLSC de Chertsey CLSC de Joliette CLSC de Lavaltrie CLSC de Saint-Donat CLSC de Saint-Esprit CLSC de Saint-Gabriel CLSC de Saint-Michel-des-Saints Tous ces établissements Obstétrique CHRDL 6 Oui 3 AMP au Nord seulement UMF UMF du Nord 1 Oui Intérêt pour gériatrie Oui Oui Autres : Hospitalisation : soins palliatifs REPAIR E/O et RI CHRDL 1 4 Oui Grand total 42 Page 3

8 LISTE DES BESOINS EN CABINET MÉDICAL NORD DE LANAUDIÈRE Nom des cliniques Coordonnées Téléphone Médecin responsable Centre médical Saint-Charles-Borromée 357, rue Visitation, Saint-Charles-Borromée, QC, J6E 4N Besoins 2015 (omnipratique) Commentaires DR HEBERT, PIERRE-ANDRE/PÉLOQUIN, MICHEL A. 2 Clinique de médecine familiale de Berthier 788, avenue Gilles Villeuneuve, Berthierville, QC, J0K 1A DR TURCOTTE, BERNARD 7 Clinique familiale des Prairies 310, boul. Antonio-Barette, NDP, QC J6E 1G DR BERNIER, YVAN 4 Clinique médicale de L'Acadie 1B, rue Marion, Saint-Jacques, QC J0K 2R DR VIGEANT, ALAIN 1 Clinique médicale Saint-Alphonse 911, route 343, R.R.1, Saint-Alphonse-de-Rodriguez, QC, J0K 1W DR AUBIN, ALAIN 1 ca Clinique médicale Saint-Calixte 6130, Route 335, C.P. 630, Saint-Calixte, QC, J0K 1Z DR GAUDET, CELINE 2 Clinique médicale Saint-Gabriel 85, rue Saint-Gabriel, Saint-Gabriel-de-Brandon, QC, J0K 2N DR DE GRANPRÉ, MICHEL 3 Clinique médicale Saint-Louis 504, rue Saint-Louis, Joliette, QC, J6E 2Z DR MAZUR, SOPHIE 2 Clinique médicale Saint-Thomas 830, rue Principale, Saint-Thomas, QC, J0K 3L DR DEPELTEAU, JEAN 2 CSSSNL-CLSC de Saint-Esprit 110, rue Saint-Isidore, Saint-Esprit, QC, J0K 2L DRE EMARD, HÉLÈNE 2 CSSSNL-CLSC de Saint-Gabriel 30, rue St-Gabriel, St-Gabriel-de-Brandon, QC, J0K 2N DR LEDUC, MICHEL 3 GMF Lavaltrie-Lanoraie - Clinique médicale Lavaltrie 1400, rue Notre-Dame, Lavaltrie, QC, J5T 1M DR MARTINEAU, MARIO 2 GMF Matawinie - Clinique médicale Saint-Félix-de-Valois 610, chemin Joliette, Saint-Félix-de-Valois, QC, J0K 2M DR ALLARD, GASTON 4 GMF Rousseau-Montcalm - Centre médical des , rue Saint-Isidore, Saint-Lin-Laurentides, QC, Laurentides J5M 2V DR DAUPHINAIS, LUC 4 GMF Rousseau-Montcalm - Clinique médicale L'Achigan 2, rue Saint-Germain, Saint-Roch-de-L'Achigan, QC, J0K 3H DR BELISLE, PIERRE 2 GMF Rousseau-Montcalm - Clinique médicale Sainte- Julienne 1270, route 125, Sainte-Julienne, QC, J0K 2T DR BOUDRIAS, ALAIN 2 GMF Saint-Donat - CLSC Chertsey 485, rue Dupuis, Chertsey, QC, J0K 3K DR ROBERGE, PAUL 4 UMF du Nord de Lanaudière 50, chemin du Golf, Saint-Charles-Borromée, QC, J6E 2B DR TURGEON, SÉBASTIEN 1 NORD 48 SUD DE LANAUDIÈRE CSSSSL-CLSC Lamater 1317, boul. Des Seigneurs, Terrebonne, QC, J6W 5B DR NGUYEN, MAU HUAN 2 CSSSSL-CLSC Meilleur 193, rue Lacombe, Repentigny, QC, J5Z 3C DR LABONTÉ, CHANTAL 1 Clinique médicale Vivacité 1419, Grande Allée, Lachenaie, QC, J6W 5M DR CONSEIL, JEAN-PIERRE 2 GMF Clinique médicale Mascouche , montée Masson, Mascouche, QC, J7K 2L DR AUBÉ, KATHERINE 3 GMF De L'Assomption - Clinique médicale de L'Assomption 260, rue Dorval, L'Assomption, QC, J5W 2Z DR DEMEYER, PHILIPPE 2 GMF De Le Gardeur - Clinique médicale Le Gardeurois , rue Notre-Dame, Le Gardeur, QC, J5Z 3C DR DESJARDINS, MARC 2 GMF De Mascouche - Médi-Centre de Mascouche , montée Masson, Mascouche, QC, J7K 2L DR AUDETTE, MYRIAM 2 GMF Des Seigneurs - Polyclinique médicale de Terrebonne , boul. Des Seigneurs, Terrebonne, QC, J6W 1T DR LEVEILLE, DANIEL 4 GMF Polyclinique Pierre-Le Gardeur , montée des Pionniers, Lachenaie, QC, J6V 1S DR LASALLE, LUC 2 GMF St-Charles - Centre médical St-Charles , boul. Saint-Charles, Terrebonne, QC, J6W 0A DR VINCENT, GUY 2 GMF Valmont-Boisé-Lanaudière - Clin. med. Valmont rue Notre-Dame, Repentigny, J5Y 1B DR MARSAN, GILBERT 2 GMF Valmont-Boisé-Lanaudière - Clin. med. du Boisé 275 A rue Paradis, porte 6, Repentigny,QC, J6A 8H DR MARINEAU, GILLES 2 GMF Valmont-Boisé-Lanaudière - Centre de santé Lanaudière , boul Larochelle, Repentigny, J6A 8K DR POIRIER, JACQUES 2 UMF du Sud de Lanaudière 135, rue Claude-David, Repentigny, QC, J6A 1N DR DELACHEVROTIÈRE, HUGUES 2 SUD 30 GRAND TOTAL 78 Page 4

9 2. DÉFINITION D UN PREM ET D UN PEM PREM : Plan régional des effectifs médicaux Le PREM comprend tous les médecins qui exercent plus de 55 % de leurs journées de facturation dans une région. Il existe deux types de PREM : le PREM en omnipratique et le PREM spécialité. Au 30 novembre de chaque année, un gel des avis de conformité au PREM est effectif. Seuls les nouveaux postes autorisés par le MSSS peuvent s ajouter à la somme des effectifs en place au 30 novembre de chaque année. Ce nombre d ajouts autorisé varie d année en année pour chacune des régions. Pour les omnipraticiens, ces ajouts se divisent en deux catégories qui ne sont pas interchangeables : les nouveaux facturants Ce sont les nouveaux médecins ou des médecins ayant complété moins d une année de pratique reconnue selon l Entente sur les PREM dans une région autre que celle qui fait l objet de la demande d avis de conformité au PREM; les retours de région Ce sont les médecins ayant plus d une année de pratique reconnue selon l Entente sur les PREM et qui souhaitent changer de région. Une année de pratique est reconnue lorsque le médecin a été détenteur d'un avis de conformité au PREM (ou d'une dérogation en tenant lieu) en vigueur pendant une période minimale de 12 mois et qu'il a cumulé au moins 10 mois de pratique. PEM : Plan des effectifs médicaux Le Plan des effectifs médicaux (PEM) est constitué des médecins qui exercent dans un établissement donné. Il comprend donc les médecins spécialistes et les omnipraticiens. Il peut comprendre des médecins exerçant à l intérieur de la région (détenant une nomination au PEM) ou provenant d une autre région et qui effectuent dans cet établissement moins de 55 % de leurs jours de facturation. Chaque établissement a un nombre déterminé de postes à son PEM, qui varie, entre autres, en fonction des services à la population qu il doit assumer. Ces postes sont déterminés, au niveau régional et ministériel, selon des principes d équité intra et inter régionaux. Pour les omnipraticiens, la répartition intra régionale repose sur les priorités émises au Plan régional d organisation des services médicaux de première ligne (PROS) élaboré par le DRMG et approuvé par l Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière. Page 5

10 3. DEMANDE D OBTENTION D UN AVIS DE CONFORMITÉ AU PREM a) Les candidats ne peuvent soumettre leur demande d avis de conformité au PREM 2015 auprès du DRMG de leur choix avant le 15 octobre Cette demande devra être faite à l aide du formulaire intitulé «Avis de conformité Médecins omnipraticiens» que nous avons joint à ce guide. La date de réception de la candidature à l Agence sera la date prise en considération. Pour les nouveaux facturants, la période initiale de réception des demandes d obtention d un avis de conformité s échelonnera du 15 octobre 2014 au 15 novembre 2014 inclusivement (période de mise en candidature). Si, à la fin de cette période, le nombre de demandes excède celui des postes disponibles au PREM 2015, ces dernières seront toutes réputées avoir été reçues le 15 novembre 2014 et seront évaluées selon les modalités prévues à la section 5 de ce guide. b) Le DRMG enverra un accusé de réception à chaque candidat. c) Le DRMG doit donner une réponse à chacun des candidats pour lui signifier si sa demande d obtention d un avis de conformité a été acceptée ou refusée. Il doit le faire dans les délais prévus, habituellement 60 jours ou, 90 jours s il doit procéder à une sélection de candidats. Vous devez également joindre à votre demande les deux documents mentionnés ci-dessous, que vous trouverez aux annexes 2 et 3 : o Autorisation pour la prise de références (FORMPREM-PDR), en y inscrivant au minimum deux références ; o Demande au PREM Utilisé dans l éventualité ou des entrevues seront nécessaires, nous vous demandons de compléter le document figurant en annexe 4 afin de mieux vous connaître notamment en lien avec le type de pratique que vous désirez réaliser, les raisons qui vous incitent à choisir la région de Lanaudière ainsi que les démarches que vous avez déjà entreprises. Vous pouvez également joindre votre curriculum vitae avec le choix de l établissement où vous planifiez exercer afin de bien compléter votre dossier. Le tout doit être envoyé par courriel à ou par la poste à : Département régional de médecine générale Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière 245, rue du Curé-Majeau Joliette (Québec) J6E 8S8 À cet effet, nous vous suggérons de vous référer à l aide-mémoire que vous retrouverez à l annexe 5 du présent guide. Ce dernier dresse la liste complète de tous les documents à joindre à votre demande et vous assure ainsi que votre dossier soit complet. Page 6

11 4. ÉVALUATION DES CANDIDATURES LORSQUE LE NOMBRE DE DEMANDES EXCÈDE CELUI DES POSTES DISPONIBLES AU PREM En septembre dernier, le MSSS a déposé au DRMG une proposition d objectifs de croissance. Selon ces documents, le DRMG serait autorisé à émettre 27 avis de conformité, soit 23 pour des nouveaux facturants et 4 pour des médecins provenant d une autre région. Dans l éventualité où le nombre de candidats qui postulent dans la région dépasse le nombre de postes autorisés par le Ministère, le DRMG aura la responsabilité de procéder à la sélection des candidats et, pour ce faire, un comité de sélection sera mis en place. Le DRMG établira les modalités du processus de sélection en considérant que l entrevue est la modalité privilégiée dans la région. 5. CRITÈRES DE SÉLECTION Voici les critères retenus par le DRMG permettant aux membres du comité de faire la sélection des candidats lors de l entrevue (prendre note que ces critères ne sont pas classés par ordre d importance) : Les médecins boursiers Les médecins polyvalents : cabinet, centre hospitalier, CHSLD, CLSC, GMF, etc. Les médecins qui ont un projet d installation à long terme en première ligne dans la région Les médecins qui désirent se prévaloir d un forfait d accessibilité (lettre d entente LE 170) 6. DÉSISTEMENT Les candidats retenus seront invités à envoyer le plus rapidement possible un avis de désistement aux autres régions auprès desquelles ils auraient aussi posé leur candidature. Pour ce faire le formulaire de désistement (FORMPREM-ADD) apparaissant à l annexe 4 de ce document devra être rempli, dûment signé et posté aux régions concernées. Page 7

12 7. NUMÉRO DE PERMIS Suite à l obtention de son PREM, le nouveau facturant recevra son numéro de permis de pratique du Collège des médecins. Dès son début de pratique dans la région, il est impératif que le médecin communique son numéro de permis ainsi que la date de début de pratique au DRMG, auprès de la personne suivante, soit par courriel à ou par téléphone à : Madame Manon Hervieux Téléphone : , poste 4254 À la suite de la réception du numéro de permis, le DRMG procède à l inscription du médecin auprès de la Régie de l assurance maladie du Québec et en avise ce dernier par écrit, actualisant ainsi son poste au PREM de Lanaudière et évitant les pénalités salariales éventuelles. Page 8

13 ACTIVITÉS MÉDICALES PARTICULIÈRES (AMP) Tout médecin omnipraticien doit s engager à effectuer une partie de sa pratique dans des heures d activités médicales particulières (AMP), s il désire adhérer à une entente conclue en vertu du cinquième aliéna de l article 19 de la Loi sur l assurance maladie 1 et s assurer une rémunération sans pénalité. Plus précisément, tout médecin omnipraticien ayant moins de 15 ans de pratique doit effectuer 132 heures d AMP par trimestre, soit l équivalent de 12 heures par semaine. Le nombre d heures d AMP exigé par trimestre diminue à 66 heures, soit l équivalent de 6 heures par semaine, pour les médecins omnipraticiens possédant entre 15 et 20 ans de pratique. Après plus de 20 ans, aucune exigence n est demandée, à moins d une décision exceptionnelle de l agence de la santé et des services sociaux par la voix de son Département régional de médecine générale (DRMG). Pour plus de renseignements, il est possible de consulter l'entente particulière sur les AMP du ministère de la Santé et des Services sociaux (Ministère) sur le site Web de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), à l adresse suivante : Toutes les informations relatives aux AMP ainsi qu une description complète de la procédure à suivre, pour procéder à une demande d adhésion aux AMP pour la région de Lanaudière, vous sont présentées dans le présent document. Pour tout renseignement additionnel et le formulaire Demande d adhésion aux activités médicales particulières pour la région de Lanaudière omnipraticiens, veuillez communiquer avec la personne suivante : Madame Manon Hervieux Téléphone : , poste 4254 Adresse courriel : 1 Loi sur les services de santé et les services sociaux, 1991, c.42, a Page 9

14 8. QU EST-CE QU UNE AMP? Les AMP sont représentées par un contrat de deux ans dans lequel le médecin s engage à exercer une activité déterminée auprès d un établissement de son choix, pour un minimum de 44 semaines par année. Le nombre d heures consacré à celle-ci varie selon le nombre d années de pratique reconnu par la Régie de l assurance maladie du Québec (RAMQ). À cette fin, chaque médecin peut vérifier auprès de la RAMQ, le nombre d années qui lui est reconnu. Ce calcul se fait selon une entente déjà négociée entre le Ministère et la FMOQ. Le détail des heures exigées est précisé au préambule. Bien qu il vous soit également possible d effectuer un surplus d heures pour des activités considérées comme des AMP, nous vous suggérons, toutefois, de ne pas vous engager par contrat pour au-delà de 12 heures par semaine, puisque la durée de votre contrat est de deux ans et ne peut être modifiée avant ce délai à moins d une autorisation spéciale de la part de votre DRMG et de l établissement où vous effectuez vos AMP. Ainsi, chaque modification de vos heures AMP en cours de contrat doit faire l objet d une demande particulière auprès du DRMG de votre région. Nous tenons également à vous préciser que si vous prenez plus de huit semaines de vacances par année, votre année ne comptera pas pour une année complète. Pour cette raison, un médecin ayant débuté sa pratique en 1997, par exemple, peut ne compter que 13 années de pratique reconnues par la RAMQ. Pour connaître le nombre d années qui vous est reconnu, il vous est possible de communiquer auprès de la RAMQ, au numéro des professionnels suivant : , pour la région de Montréal; , numéro sans frais pour les autres régions. Page 10

15 9. ÉTAPES DU PROCESSUS D ADHÉSION AUX AMP L objet de ce processus est de définir les étapes à suivre quant à l application de l Entente particulière sur les AMP aux médecins, dans les établissements de la région de Lanaudière. 1. Le médecin communique avec l Agence pour requérir une trousse d information des AMP. 2. Le médecin communique avec la personne responsable des activités de l établissement de son choix pour valider la disponibilité des AMP au sein de ce dernier. La liste des établissements de la région de Lanaudière est présentée à l annexe A du présent document. Si des AMP sont effectivement disponibles au sein de l établissement et que le médecin souhaite procéder à une demande d adhésion, il doit remplir le formulaire Demande d adhésion aux activités médicales particulières pour la région de Lanaudière omnipraticiens. Pour les AMP reconnues o o l établissement vérifie la disponibilité du poste dans son Plan d effectifs médicaux (PEM). S il n y a aucun poste disponible dans la catégorie demandée, l établissement doit faire une demande de PEM; l établissement met à jour le tableau PEM avec les activités demandées et suit le processus en avisant le DRMG; 3. Une fois le formulaire de demande d adhésion dûment complété, le médecin doit faire suivre sa demande au chef du DRMG par courriel à ou par la poste à l adresse figurant dans la section 15. Coordonnées. o o le processus d acceptation se fait généralement dans un délai d un mois; si la demande est acceptée, le DRMG fait parvenir une lettre d acceptation au médecin, dans un délai de 15 jours; Pour les AMP non reconnues (établissement) o L établissement, par son directeur des services préhospitaliers, doit produire un dossier de justification pour l ajout d AMP non reconnues et le faire parvenir au DRMG; Page 11

16 o le chef de département signe la demande d adhésion aux AMP du médecin en mentionnant «sous condition d acceptation». Pour les AMP non reconnues (hors établissement) o o La personne responsable des activités au sein de la clinique ou de l organisme autre qu un établissement doit produire un dossier de justification pour l ajout d AMP non reconnues et le faire parvenir au DRMG; la personne responsable des activités au sein de la clinique ou de l organisme, autre qu un établissement, signe la demande d adhésion aux AMP du médecin en mentionnant «sous condition d acceptation». 4. Une fois le formulaire de demande d adhésion dûment complété et signé par la personne responsable des activités, le médecin doit faire suivre sa demande au chef du DRMG par courriel à ou par la poste à l adresse figurant dans la section 15. Coordonnées. 5. Le DRMG fait parvenir un accusé de réception de la demande, à l établissement ainsi qu au médecin, en décrivant le processus et le délai d acceptation. 6. Le DRMG et l Agence procèdent à la démarche d acceptation selon le processus interne établi. Pour les AMP non reconnues o o o le processus d acceptation par le DRMG se fait dans un délai de deux mois; le processus d acceptation par le comité paritaire MSSS-FMOQ se fait dans un délai additionnel de trois mois; le DRMG envoie une lettre d acceptation au médecin ainsi qu à l établissement dans un délai de 30 jours suivant l acceptation du comité paritaire MSSS-FMOQ. 7. Le DRMG envoie une lettre d acceptation au médecin. Il procède également à l inscription du médecin auprès de la RAMQ et l en informe par écrit. Important La durée de votre engagement est de deux ans et celui-ci sera renouvelé automatiquement tel qu entendu, à moins d avis contraire de votre part. Page 12

17 10. DEMANDE DE MODIFICATION DES AMP Le médecin désirant modifier ses AMP ou encore se prévaloir de la nouvelle catégorie «prise en charge et suivi de clientèles vulnérables à domicile en cabinet privé ou en établissement (CLSC et UMF), obligatoirement jumelés jusqu à la moitié de ses exigences de base, à l une ou l autre des activités identifiées dans les catégories prioritaires 1 à 4 des AMP», doit faire parvenir une demande par écrit à l attention du DRMG, à l adresse suivante : Département régional de médecine générale Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière 245, rue du Curé-Majeau Joliette (Québec) J6E 8S8 Si la demande est acceptée, celle-ci sera effective à la date du renouvellement de votre adhésion aux AMP à la RAMQ. Page 13

18 11. POUR ÊTRE EXEMPTÉ Les situations donnant lieu à une exemption sont les suivantes : Congé de maternité Un an d exemption incluant la date d accouchement. Congé d invalidité 6 mois d exemption, renouvelable en formulant une nouvelle demande 1 mois avant l échéance de l exemption. Pour obtenir une demande d exemption, vous devez faire parvenir une lettre précisant le motif de la demande, la date souhaitée pour le début de l exemption ainsi qu un certificat attestant votre état de santé (certificat de grossesse, de naissance ou d invalidité) à l adresse suivante : Département régional de médecine générale Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière 245, rue du Curé-Majeau Joliette (Québec) J6E 8S8 Page 14

19 12. CATÉGORIES D AMP Les AMP se divisent en plusieurs catégories dont certaines ont été priorisées par le ministre de la Santé et des Services sociaux (Ministre). Les quatre premières catégories sont reconnues prioritaires par rapport aux catégories 5, 6 et 7. La première catégorie doit être comblée en priorité. 1 er bloc : Catégorie I. 2 e bloc : Catégorie II. Catégorie III. Catégorie IV. Catégorie V. 3 e bloc Catégorie VI. Catégorie VII. De façon prioritaire, la prestation de services médicaux dispensés au service d urgence des établissements désignés. La dispensation de soins aux usagers admis en soins de courte durée d un établissement qui exploite un centre hospitalier impliquant de la garde en disponibilité. La dispensation de services médicaux impliquant de la garde en disponibilité en CHSDL, en CR ou dans un programme SAD. La dispensation de services médicaux en obstétrique dans un centre exploité par un établissement. AMP dites mixtes; la dispensation de soins ou de services de première ligne auprès de clientèles vulnérables, que ce soit à domicile, en cabinet privé ou dans tout centre exploité par un établissement, obligatoirement jumelée à une activité prioritaire (catégorie 1 à 4). La dispensation de soins ou de services de première ligne auprès de clientèles vulnérables, que ce soit à domicile, en cabinet privé ou dans tout centre exploité par un établissement. La participation à toute autre activité prioritaire déterminée par l Agence et approuvée par le ministre, dans la mesure et aux conditions fixées par ce dernier. Page 15

20 13. AMP RECONNUES PAR LE MINISTRE (CATÉGORIE 7) Le nombre d heures allouées par établissement est déterminé par le DRMG à l intérieur du PROS et approuvé par les instances administratives régionales et ministérielles. Pour connaître le nombre d heures allouées pour les activités de cette catégorie, veuillez communiquer avec le DRMG. a) Services médicaux en centre de détention. b) Services médicaux auprès de la clientèle hébergée en centre jeunesse. c) Services médicaux ne nécessitant aucune garde auprès de la clientèle hébergée en centre de réadaptation. d) Services médicaux auprès de la clientèle autochtone de certaines réserves indiennes. e) Interventions médicales en centre de crise en santé mentale et services médicaux auprès d une clientèle ayant des troubles mentaux graves et persistants dans le cadre d un programme de santé mentale d un CLSC. f) Interruption volontaire de grossesse. g) Services médicaux cliniques de désintoxication dispensés dans le cadre d un programme en toxicomanie sous la responsabilité d un établissement. h) Services médicaux d enquête, d intervention et de garde en maladies infectieuses dans le cadre de la santé publique. i) Services médicaux d enquête, d intervention et de garde en santé environnementale. j) Services médicaux d enquête, d intervention et de garde en santé et sécurité au travail, ainsi que les services cliniques requis par un programme jugé prioritaire par le Ministère en santé et sécurité au travail. k) Services médicaux requis dans le cadre du programme de dépistage du cancer du sein d une direction de santé publique. l) Certaines activités d enseignement dans le cadre d une unité de médecine familiale affiliée à une université et sous la responsabilité d un établissement. Ces AMP déjà reconnues ne nécessitent pas de négociations auprès du comité paritaire MSSS- FMOQ autre que le nombre d heures qui lui sont consacré. Pour les autres AMP concernant ces secteurs, une demande doit être adressée au comité paritaire accompagnée d un argumentaire afin de constituer un ajout aux AMP régionales. Ces catégories d AMP peuvent donc varier de région en région. Page 16

21 14. NOUVELLE CATÉGORIE D AMP La nouvelle catégorie d AMP fait référence à la «Prise en charge et suivi de clientèles vulnérables à domicile, en cabinets privés ou en établissement (CLSC et UMF), obligatoirement jumelées, jusqu à la moitié des exigences de base, à l une ou l autre des activités identifiées dans les secteurs prioritaires 1 à 4 des AMP». En 2012, le MSSS, la RAMQ et la FMOQ ont modifié l entente sur les AMP afin d y inclure la prise en charge des clientèles vulnérables. Cette entente stipule que, selon certaines conditions, la prise en charge des clientèles vulnérables peut devenir une AMP de catégories 5 (donc prioritaire) au lieu de demeurer une AMP de catégorie 6 et devoir obtenir l aval du comité paritaire pour s appliquer. Pour se prévaloir de cette nouvelle catégorie, il faut répondre aux conditions suivantes : effectuer la prise en charge des clientèles (devenir leur médecin traitant); avoir des clientèles vulnérables parmi son nombre de patients inscrits (cette définition est déterminée par le DRMG de chaque région ou correspond à la définition des clientèles vulnérables généralement admises); effectuer au moins la moitié de ses AMP dans les catégories 1 à 4. Pour les adhérents, qui ne font pas la moitié de leurs AMP dans les activités 1 à 4, la prise en charge des clientèles vulnérables ne fait pas l objet d une catégorie 5 et doit, alors, suivre le processus de la catégorie 6. Page 17

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

G U I D E S O C I AU X

G U I D E S O C I AU X G U I D E D ACCÈS SANTÉ ET SERVICES S O C I AU X 2012 Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Sud de Lanaudière a pour mission d améliorer l état de santé et le bien-être de la population des

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Conditions de renouvellement au 1 er avril 2015 et modification du choix d option Regroupement des organismes

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

Tous les avis de convocation requis ayant dûment été envoyés et considérant qu il y a quorum, le président déclare l assemblée ouverte.

Tous les avis de convocation requis ayant dûment été envoyés et considérant qu il y a quorum, le président déclare l assemblée ouverte. Procès-verbal de la séance régulière du conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière, tenue à Joliette le 5 février 2013 à 19 heures. Étaient présents : de Billy,

Plus en détail

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec

RÉGIME d assurance collective CSQ. À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec RÉGIME d assurance collective CSQ À la disposition des membres des syndicats affiliés à la Centrale des syndicats du Québec Contrat J9999 Janvier 2010 À tous les membres de la CSQ Cette «nouvelle» brochure

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION

GUIDE DE PRÉSENTATION GUIDE DE PRÉSENTATION PROGRAMME QUÉBÉCOIS D'ADOPTION DE DOSSIERS MÉDICAUX ÉLECTRONIQUES (PQADME) DE LA PARTICIPATION AU DOSSIER DE SANTÉ DU QUÉBEC (DSQ) TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... 5 INTRODUCTION...

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE

PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE PROJET DE LOI 10 : LES IMPACTS POSSIBLES SUR VOTRE SITUATION PROFESSIONNELLE Service des ressources humaines et affaires juridiques 20 octobre 2014 TABLE DES MATIÈRES Contenu Introduction 1 Les dispositions

Plus en détail

Projet de loi n o 20

Projet de loi n o 20 Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant diverses dispositions législatives en matière de procréation assistée Mémoire présenté

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare. Le maire, monsieur François Desrochers.

Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare. Le maire, monsieur François Desrochers. Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare Procès verbal de la séance extraordinaire du conseil de la municipalité de Saint Ambroise de Kildare tenue le mardi 31 mars 2015

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) GUIDE DU PROMOTEUR (VERSION RÉVISÉE) APPEL DE PROJETS PRINTEMPS 2011

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) GUIDE DU PROMOTEUR (VERSION RÉVISÉE) APPEL DE PROJETS PRINTEMPS 2011 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) GUIDE DU PROMOTEUR (VERSION RÉVISÉE) APPEL DE PROJETS PRINTEMPS 2011 1. CRÉATION DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Projet clinique express

Projet clinique express d; CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE MONTMAGNY- L ISLET 4 juillet Vol 1, Numéro 1 Dans ce numéro : Un nouvel outil d information Le projet clinique 2 Les membres du comité 2 Perte d autonomie liée

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE

GUIDE DE SOUMISSION D UN PROJET DE RECHERCHE Direction générale adjointe Planification, qualité et mission universitaire Coordination de l enseignement et de la recherche 1250, rue Sanguinet, Montréal, QC H2X 3E7 Tél. : (514) 527-9565 / Téléc. :

Plus en détail

Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL

Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL er Du 1 avril 2013 au 31 mars 2014 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL Étape 1 VOIR 015 Pour assurer le bon traitement de votre dossier, il

Plus en détail

Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 FORMULAIRE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE THÉRAPEUTE CONJUGAL ET FAMILIAL

Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 FORMULAIRE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE THÉRAPEUTE CONJUGAL ET FAMILIAL er Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 FORMULAIRE DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE THÉRAPEUTE CONJUGAL ET FAMILIAL Réservé à l'ordre Date de réception à l'otstcfq VOIR 015 Vérifiez l'exactitude

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS

RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS RÈGLEMENT NUMÉRO 10 SUR LES CONDITIONS D ADMISSION AUX PROGRAMMES ET D INSCRIPTION AUX COURS Adopté par le conseil d'administration lors de sa 224 e assemblée, le 11 décembre 2001 (résolution n o 1857)

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

La facturation à l acte

La facturation à l acte La facturation à l acte Michel Desrosiers, m.d., ll.b. Direction des Affaires professionnelles FMOQ La facturation à l acte Services assurés RAMQ Services assurés CSST Services «assurés» hors province

Plus en détail

Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25)

Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25) PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 30 (2003, chapitre 25) Loi concernant les unités de négociation dans le secteur des affaires sociales et modifiant la Loi sur le régime de

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services sociaux, Direction des dépendances et de l itinérance Certification des ressources d hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique

Plus en détail

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1 Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité des sexes sur le marché du travail Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL

Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL er Du 1 avril 2015 au 31 mars 2016 DEMANDE D'ADMISSION/ FORMULAIRE D'INSCRIPTION AU TABLEAU DES MEMBRES À TITRE DE TRAVAILLEUR SOCIAL Étape 1 Réservé à l'ordre Date de réception à l'otstcfq VOIR 015 Pour

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

GUIDE des droits parentaux

GUIDE des droits parentaux GUIDE des droits parentaux Secteur soutien cégeps (FEESP-CSN) Avril 2012 Ce document a été réalisé par le Secteur soutien cégeps (FEESP-CSN) Adaptation, recherche et révision Johanne Cadieux Linda Christofferson

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO SANS FRAIS : 1 855 657-2333 TÉLÉCOPIEUR : 514 657-2334 INFO@GARANTIEGCR.COM WWW.GARANTIEGCR.COM DEMANDE D

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

Logement Logement provisoire et logement en ville (cf. la Rubrique Informations pratiques)

Logement Logement provisoire et logement en ville (cf. la Rubrique Informations pratiques) FORMALITES POUR LE SEJOUR EN FRANCE Sécurité sociale Dans le cadre de l application de l Article 4 de l Arrêté du 29 juin 1999 (parution au Journal Officiel), nous vous informons que tous les étudiants

Plus en détail

CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES

CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ ET FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES En vigueur le 23 janvier 2014 Association des professionnels en développement économique du Québec C.P. 297, Magog (Québec) J1X 3W8

Plus en détail

Découvrez pourquoi plus de 230 000 professionnels multiplient les économies

Découvrez pourquoi plus de 230 000 professionnels multiplient les économies Découvrez pourquoi plus de 230 000 professionnels multiplient les économies Joignez-vous au nombre croissant de professionnels qui cumulent les économies en confiant leurs assurances auto et habitation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU

Plus en détail

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Marilou Dionne, inf. M.Sc. Conseillère clinicienne en soins infirmiers Manon Allard, inf. M.Sc. Coordonnatrice

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

Membres du groupe de travail sur l accessibilité aux soins de première ligne. Ont collaboré aux travaux du groupe de travail

Membres du groupe de travail sur l accessibilité aux soins de première ligne. Ont collaboré aux travaux du groupe de travail Membres du groupe de travail sur l accessibilité aux soins de première ligne D r Sylvain Dion, président du groupe de travail. secrétaire général, FMOQ D r Marc-André Asselin, premier vice-président, FMOQ

Plus en détail

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Cadre de référence Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Révisé en février 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Abréviations utilisées. 3 Mise en contexte. 4 Buts et objectifs.

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) GUIDE DU PROMOTEUR (VERSION RÉVISÉE) Mars 2011

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) GUIDE DU PROMOTEUR (VERSION RÉVISÉE) Mars 2011 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) GUIDE DU PROMOTEUR (VERSION RÉVISÉE) Mars 2011 1. CRÉATION DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DE L OFFRE TOURISTIQUE DE LANAUDIÈRE (FDOTL) Une

Plus en détail

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER

SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER SERVICE DE TRANSPORT ADAPTÉ GUIDE DE L USAGER BIENVENUE À BORD! Vous trouverez dans le présent Guide de l usager tous les renseignements que vous devez connaître sur l utilisation du service de transport

Plus en détail

Membres du CAW conventions 1, 2 et 3 et membres du CFTCDPEV

Membres du CAW conventions 1, 2 et 3 et membres du CFTCDPEV Membres du CAW conventions 1, 2 et 3 et membres du CFTCDPEV La Great-West est l un des principaux assureurs de personnes sur le marché canadien. Les conseillers en sécurité financière de la Great- West

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

a) d assurer le meilleur fonctionnement possible de l organisation ;

a) d assurer le meilleur fonctionnement possible de l organisation ; DES MEMBRES DU CONSEIL EXÉCUTIF DU SECS Adopté au Conseil d administration 13 avril 4 1.0 Principes directeurs Ce protocole s inspire de la volonté du SECS-CSQ : a) d assurer le meilleur fonctionnement

Plus en détail

Guide pour la poursuite des études

Guide pour la poursuite des études Mars 2015 Guide pour la poursuite des études à l intention des étudiants déjà inscrits au CRLA LA RENTRÉE S ANNONCE Chère étudiante, Cher étudiant, Nous voici déjà rendus à la période de paiement des frais

Plus en détail

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE

NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX NOUVEAU RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE FSSS FP (CSN) au 1 er avril 2009 RESTRUCTURATION DES RÉGIMES D ASSURANCE MALADIE ET DE SOINS DENTAIRES Régime d assurance santé CAMPAGNE D

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

SOMMAIRE DU RÉGIME COLLECTIF D'ASSURANCE FRAIS DENTAIRES

SOMMAIRE DU RÉGIME COLLECTIF D'ASSURANCE FRAIS DENTAIRES A SOMMAIRE DU RÉGIME COLLECTIF D'ASSURANCE FRAIS DENTAIRES ADMISSIBILITÉ À compter du 13 septembre 2010, tous les employés permanents et stagiaires régis par le Syndicat des spécialistes et professionnels

Plus en détail

Politique de remboursement des dépenses de fonction

Politique de remboursement des dépenses de fonction Adoption : 12 avril 2008 Les deux dernières révisions : Le 21 septembre 2013 Le 14 septembre 2014 Politique de remboursement des dépenses de fonction PRÉAMBULE La mission de la Fédération des comités de

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

LOI MODIFIANT L ORGANISATION ET LA GOUVERNANCE DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX NOTAMMENT PAR L ABOLITION DES AGENCES RÉGIONALES

LOI MODIFIANT L ORGANISATION ET LA GOUVERNANCE DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX NOTAMMENT PAR L ABOLITION DES AGENCES RÉGIONALES Chapitre II Remplacer l intitulé du chapitre II du projet de loi par le suivant : «CENTRES INTÉGRÉS DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX ET ÉTABLISSEMENTS NON FUSIONNÉS». Article 3 Modifier l article 3 du projet

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

LA FORFAITERIE INC. 107 1ÈRE AVENUE STONEHAM G3L 0L3 CONCOURS Gagnez une journée de rêve pour maman!

LA FORFAITERIE INC. 107 1ÈRE AVENUE STONEHAM G3L 0L3 CONCOURS Gagnez une journée de rêve pour maman! LA FORFAITERIE INC 107 1ÈRE AVENUE STONEHAM G3L 0L3 CONCOURS Gagnez une journée de rêve pour maman! Le concours «Gagnez une journée de rêve pour maman!» (ci-après le «concours») est organisé par La Forfaiterie

Plus en détail

Le contrôle de la qualité des services

Le contrôle de la qualité des services Le contrôle de la qualité est essentiel à l amélioration continue des services aux usagers. En fonction des obligations du ministère de la Santé et des Services sociaux, le Protecteur du citoyen a analysé,

Plus en détail

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD.

Après étude de votre dossier, les candidats sont convoqués à un entretien. Il se déroule avec le Directeur Pédagogique du CHEE&DD. École Centrale Paris * ESCP-Europe * Agro Paris Tech Madame, Monsieur, Vous trouverez ci-joint un dossier d'inscription pour la Session Principale du CHEE&DD. Je vous demande de bien vouloir nous adresser

Plus en détail

Approbation temporaire

Approbation temporaire Ontario College of Teachers Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Note de service Date : Le 31 janvier 2001 À l attention de : De la part de : Objet : Directrices et directeurs de l éducation,

Plus en détail

Services aux entreprises. Code de conduite et règlement des insatisfactions. C est votre satisfaction qui compte!

Services aux entreprises. Code de conduite et règlement des insatisfactions. C est votre satisfaction qui compte! Services aux entreprises Code de conduite et règlement des insatisfactions C est votre satisfaction qui compte! 02 03 Vers l harmonisation des relations avec les entreprises Dans le but de développer et

Plus en détail

Documents requis et instructions pour l inscription

Documents requis et instructions pour l inscription Documents requis et instructions pour l inscription Dans un premier temps, le Collège d enseignement en immobilier inscrit tous les étudiants au Programme et, par la suite, au(x) cours Compléter et signer

Plus en détail

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU LUNDI 10 JUIN 2013

ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU LUNDI 10 JUIN 2013 PROCÈS-VERBAL de la réunion ordinaire du conseil municipal de la Ville de Clermont, tenue à l hôtel de ville de Clermont, le 10 juin 2013 à 20 heures. 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ET CONSTATATION DU QUORUM

Plus en détail

DISTINCTION RELÈVE 2015

DISTINCTION RELÈVE 2015 DISTINCTION RELÈVE 2015 42 e CONGRÈS ANNUEL 3 AU 5 NOVEMBRE 2015 HILTON LAC-LEAMY DE GATINEAU rccaq.com #CongresRCCAQ Distinction Relève 2015 Depuis 2003, le Prix Distinction vise à reconnaître les réalisations

Plus en détail

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015 Dîner d information Programmes d études en toxicomanie CERTIFICAT EN TOXICOMANIE 8 avril 2015 Programmes de formation créditée en toxicomanie Offert dans différentes villes du Québec Certificat en toxicomanie

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 1er juin 2013 au bureau de Badminton Québec. Ordre du jour

Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 1er juin 2013 au bureau de Badminton Québec. Ordre du jour Compte-rendu de la réunion du Conseil d'administration tenue le 1er juin 2013 au bureau de Badminton Québec Ordre du jour 1- Ouverture de la réunion 2- Adoption de l'ordre du jour 3- Lecture et adoption

Plus en détail

VOS PRÉOCCUPATIONS? VOTRE ÉDUCATION LES NÔTRES? VOTRE SANTÉ ET VOTRE SÉCURITÉ

VOS PRÉOCCUPATIONS? VOTRE ÉDUCATION LES NÔTRES? VOTRE SANTÉ ET VOTRE SÉCURITÉ VOS PRÉOCCUPATIONS? VOTRE ÉDUCATION LES NÔTRES? VOTRE SANTÉ ET VOTRE SÉCURITÉ RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DU REMDUS CONTRAT NUMÉRO Q707 En vigueur depuis le 1 er septembre 2007 Document mis à jour le

Plus en détail

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca

Calcul du versement périodique 2015 GUIDE. www.csst.qc.ca Calcul du versement périodique 2015 GUIDE www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de faciliter la compréhension des modalités relatives au calcul du versement périodique. Il n a aucune valeur juridique et ne

Plus en détail

Personnalisons la comparaison des avantages des honoraires fixes et du tarif horaire II

Personnalisons la comparaison des avantages des honoraires fixes et du tarif horaire II Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Personnalisons la comparaison des avantages des honoraires fixes et du tarif horaire II Michel Desrosiers Le D r Michel Desrosiers, omnipraticien et avocat,

Plus en détail

Plan d organisation 2014-2020 Centre de réadaptation La Myriade

Plan d organisation 2014-2020 Centre de réadaptation La Myriade Plan d organisation 2014-2020 Centre de réadaptation La Myriade «Parce qu ils attendent le meilleur de nous» Remerciements Les membres du conseil d administration souhaitent remercier les personnes suivantes

Plus en détail

Responsabilité de l Autorité des marchés financiers

Responsabilité de l Autorité des marchés financiers Nom du produit d assurance Assurance prêt vie et invalidité Type de produits d assurance Assurances vie et invalidité Coordonnées de l assureur Sherbrooke Vie, compagnie d assurance 716, rue Short, Sherbrooke

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC :

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : L ORDRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

LIVRET DE RECEVABILITE (Livret 1)

LIVRET DE RECEVABILITE (Livret 1) PHOTO DOSSIER DE DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE VAE pour le Diplôme de l ISTEC Bac+5, Niveau I, Visé par le Ministère de l Enseignement supérieur et de la recherche LIVRET DE RECEVABILITE

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives ?Votre guide de référence Assurances collectives samsongroupeconseil.com Votre partenaire de parcours Introduction Au printemps 2006, neuf syndicats d enseignement débutaient un processus de désaffiliation

Plus en détail

Le travail continue! Message du président

Le travail continue! Message du président Bulletin / avril 2014 Section Télébec Message du président Le travail continue! L hiver est maintenant derrière nous et les beaux jours du printemps sont à notre porte. Enfin, diront certains. Mais, quelle

Plus en détail

Procès-verbal de la séance régulière du 12 juin 2014 CONSEIL INTERMUNICIPAL DE TRANSPORT DE LA PRESQU ÎLE

Procès-verbal de la séance régulière du 12 juin 2014 CONSEIL INTERMUNICIPAL DE TRANSPORT DE LA PRESQU ÎLE Procès-verbal de la séance régulière du 12 juin 2014 CONSEIL INTERMUNICIPAL DE TRANSPORT DE LA PRESQU ÎLE Procès-verbal de la séance publique tenue par le Conseil intermunicipal de transport de la Presqu

Plus en détail

Mémoire sur le projet de loi n 20, Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant

Mémoire sur le projet de loi n 20, Loi édictant la Loi favorisant l accès aux services de médecine de famille et de médecine spécialisée et modifiant Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 est une production

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité.

Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax. Voie Réservée MC. Le défi de la gestion de l invalidité. Vancouver Calgary Winnipeg Toronto Ottawa Montréal Québec Halifax Voie Réservée MC Le défi de la gestion de l invalidité Guide du preneur Table des matières INTRODUCTION L absentéisme au 21 e siècle...

Plus en détail

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Veuillez indiquer votre numéro de dossier attribué par la Régie 13- Veuillez remplir le tableau suivant et le retourner avec le formulaire dûment rempli et

Plus en détail

RELATIF AU FONDS D ACCUEIL ET DE CONSOLIDATION DES SYNDICATS

RELATIF AU FONDS D ACCUEIL ET DE CONSOLIDATION DES SYNDICATS RÈGLEMENT N o 5 RELATIF AU FONDS D ACCUEIL ET DE CONSOLIDATION DES SYNDICATS Juin 2013 Version 2013.06 1 TABLE DES MATIÈRES PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 ACCUEIL... 4 NOUVEAUX MEMBRES NOUVEAU SYNDICAT... 4 NOUVELLES

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Information, réseautage et concertation. Services administratifs

Information, réseautage et concertation. Services administratifs @ OFFRE DE SERVICES SPÉCIALISÉS NOTRE MISSION LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES COOPÉRATIVES EN MILIEU SCOLAIRE (FQCMS) A POUR MISSION D ASSURER LA PÉRENNITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT DE SES MEMBRES NOS SERVICES

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) Renouvellement de la carte d assurance-maladie des Territoires du Nord-Ouest pour 2013

Foire aux questions (FAQ) Renouvellement de la carte d assurance-maladie des Territoires du Nord-Ouest pour 2013 Foire aux questions (FAQ) Renouvellement de la carte d assurance-maladie des Territoires du Nord-Ouest pour 2013 Q1 : Pourquoi ai-je besoin d une carte d assurance-maladie? Q2 : Pourquoi les cartes d assurances-maladie

Plus en détail

DES RÉPONSES POUR LES PERSONNES EN DÉBUT DE CARRIÈRE!

DES RÉPONSES POUR LES PERSONNES EN DÉBUT DE CARRIÈRE! Les Assurances DES RÉPONSES POUR LES PERSONNES EN DÉBUT DE CARRIÈRE! Les Assurances A) Aucun élément des régimes d assurance ne couvre la suppléante ou le suppléant occasionnel et l enseignante ou l enseignant

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises de services monétaires Demande de permis d exploitation

Guide d accompagnement à l intention des entreprises de services monétaires Demande de permis d exploitation Guide d accompagnement à l intention des entreprises de services monétaires Demande de permis d exploitation Février 2015 Table des matières INTRODUCTION 5 À qui s adresse ce guide? 5 Encadrement des entreprises

Plus en détail

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein

Nomination et renouvellement de MCF et PR associé à temps plein Enseignants associés Référence : décret n 85-733 du 17 juillet 1985 modifié décret n 2007-772 du 10 mai 2007 et arrêté du 10 mai 2007 Le régime de l association régi par le décret n 85-733 du 17 juillet

Plus en détail