Faire le lien : l'assurance, un élément essentiel de la littératie financière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faire le lien : l'assurance, un élément essentiel de la littératie financière"

Transcription

1 Faire le lien : l'assurance, un élément essentiel de la littératie financière Bureau d'assurance du Canada Avril

2 Qui sommes-nous? Le Bureau d'assurance du Canada est l'association sectorielle nationale qui représente les sociétés privées d assurance habitation, automobile et entreprise du Canada. Ses sociétés membres représentent plus de 90 % du marché de l'assurance de dommages au Canada. Selon les chiffres de 2008, le secteur de l'assurance de dommages emploie plus de Canadiens, directement et indirectement, paie des impôts de plus de 6 milliards de dollars aux gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux et gère en tout des primes de 39 milliards de dollars. L'an dernier, l'industrie a versé plus de 25 milliards de dollars en réclamations, y compris en frais de réadaptation de personnes blessées dans des accidents de la route, de remplacement des marchandises volées et de réparation de résidences et de véhicules endommagés. À raison de plus de 200 sociétés qui exercent leurs activités d'un océan à l'autre, aucune d'entre elles n'ayant une part de marché de plus de 11 %, l'industrie de l'assurance de dommages est la plus concurrentielle de toutes les branches du secteur des services financiers. Par ailleurs, les consommateurs peuvent obtenir de l'assurance de dommages par l'intermédiaire de nombreux réseaux de distribution. Bien que certaines sociétés offrent leurs produits par l'entremise de courtiers indépendants, d'autres traitent avec des agents ou directement avec le grand public. De cette façon, le dynamisme au plan de la concurrence et des choix est maintenu dans l'ensemble de l'industrie. La littératie financière et les Canadiens Le Bureau d'assurance du Canada et ses sociétés membres appuient l'élaboration d'un cadre de collaboration dans le but de promouvoir la littératie financière des Canadiens. Le moment ne pouvait être mieux choisi pour une telle initiative. La récente baisse de l'activité économique, précipitée en partie par la crise des prêts hypothécaires aux É.-U., met en relief les répercussions globales que des décisions financières individuelles peuvent avoir sur la stabilité de l'économie et le bien-être des consommateurs. Le BAC et ses sociétés membres comprennent l'importance de la littératie financière en tant que compétence indissociable de la vie. Le défi pour nous est de veiller à ce que l'assurance de dommages soit considérée comme une partie intégrante de la littératie financière. Lorsque la question de littératie financière est abordée, la discussion porte généralement sur des sujets comme les cartes de crédit, les prêts hypothécaires ou d'autres produits de placement. Bien que l'assurance de dommages ne reçoive pas la même attention, nous croyons qu'elle est tout aussi importante parce qu'elle touche tous les Canadiens. En fait, beaucoup de Canadiens qui n'achèteront peut-être jamais un Régime enregistré d'épargne-retraite ou une maison, mais ils auront besoin d'une assurance pour conduire leur véhicule ou pour assurer le contenu de leur maison ou appartement. L'oxygène de l'économie 2

3 Il n'est pas exagéré de dire que l'assurance de dommages est l'oxygène de l'économie. Les compagnies d'assurance de dommages soutiennent la croissance de l'économie ainsi que les investissement de diverses façons : o Grâce à l'assurance de dommages, les Canadiens ont l'esprit tranquille et peuvent acheter des voitures ou investir dans une maison ou une entreprise, sachant qu'ils seront compensés advenant une perte. Ce sont là des risques qu'ils n'oseraient prendre autrement, de peur d'être ruiné financièrement advenant une catastrophe. o La loi exige que les compagnies d'assurance investissent les primes qui leur sont versées dans des instruments de placement relativement sûrs pour faire en sorte que des fonds soient accessibles pour le paiement des réclamations. L'assurance constitue donc une importante source de capital pour le financement du développement économique et des dépenses gouvernementales. o L'industrie de l'assurance de dommages est l'un des employeurs les plus importants du pays; elle regroupe quelque travailleurs auprès des compagnies, des courtiers et des experts en sinistres. o Parallèlement, l'assurance de dommages permet la libre circulation du crédit en donnant la certitude aux créanciers que leurs prêts seront remboursés, même advenant une catastrophe (par ex., une assurance est obligatoire pour l'obtention d'un prêt hypothécaire ou la location d'une voiture). Le Bureau d'assurance du Canada estime qu'il est juste de fournir, à toutes les «étapes de la vie» des renseignements d'ordre financier sur les produits et services destinés aux consommateurs. Un tel cadre doit souligner le fait que l'assurance de dommages est à la base de presque toutes les décisions financières majeures qu'une personne prendra au cours de sa vie. Par exemple : o Obtenir un permis de conduire : À l'âge de 16 ans, beaucoup de jeunes Canadiens sont appelés à déterminer le montant d'assurance automobile dont ils ont besoin, compte tenu de leur situation. o Louer un appartement : Un nombre croissant de propriétaires exigent que leurs locataires détiennent une assurance. o Acheter une maison : Les créanciers hypothécaires exigent que l'acheteur d'une maison obtienne une assurance habitation avant de lui consentir un prêt. o Lancer une entreprise : Qu'ils soient propriétaires d'une entreprise à domicile ou d'un autre type d'entreprise, les entrepreneurs canadiens doivent choisir parmi un grand nombre d'options d'assurance, à prix variés. 3

4 En raison de la conjoncture actuelle, de plus en plus de Canadiens optent pour une entreprise à domicile. Une telle décision met en cause le besoin d'assurance et il arrive que beaucoup de nouveaux entrepreneurs ne soient pas conscients de ce besoin. Par conséquent, la connaissance de l'assurance les règles touchant à l'assurance, l'importance de l'assurance, quels produits d'assurance doit-on acheter et comment s'y prendre pour les obtenir est un important élément de la littératie financière de base que tous devraient posséder. Il arrive souvent que l'assurance automobile soit prise pour acquis. Comme le gouvernement fixe une couverture minimale obligatoire, beaucoup de consommateurs ne s'arrêtent pas pour examiner de près les types d'assurance qu'ils pourraient acheter. Néanmoins, les polices d'assurance peuvent varier énormément d'une province à l'autre. Par ailleurs, cette couverture est essentielle à la protection des consommateurs sur le plan économique. Une personne avec des personnes à sa charge qui est blessée dans un accident de voiture, peu importe qu'il s'agisse d'un conducteur responsable de l'accident ou d'une victime innocente, peut toucher des indemnités d'accident pour l'aider à subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de sa famille et à maintenir leur niveau de vie. L'assurance habitation est un autre produit qui, souvent, ne reçoit pas l'attention qu'il mérite. Non seulement cette assurance protège-t-elle les consommateurs contre les incendies, les vols et les sinistres catastrophiques, mais elle leur offre également une protection en matière de responsabilité civile. Si une personne était blessée dans une autre demeure ou propriété, son assureur interviendrait advenant une poursuite judiciaire. Les personnes sans assurance pourraient éventuellement faire face à des frais exorbitants de litige et de règlement. L'assurance de locataire est, dans la plupart des cas, négligée par les personnes qui sont à loyer. Cette situation est troublante puisque pour à peine quelques dollars par mois, les locataires peuvent assurer leurs biens dont le remplacement leur coûterait vraisemblablement des milliers de dollars. De plus, cette assurance offre au locataire une protection en matière de responsabilité civile advenant qu'il endommage (à la suite d'un incendie accidentel dont il serait responsable, par exemple) son loyer ou d'autres parties de l'immeuble. Le changement climatique est une réalité à laquelle tous les Canadiens sont confrontés et ce changement a également une incidence sur l'assurance habitation. Il faut que les consommateurs sachent que les dommages causés par l'eau (inondations de plaine) ne sont pas couverts par l'assurance habitation. Ils doivent donc être prudents quant à la situation de leur maison, au drainage, etc. Il est possible d'obtenir une couverture pour les refoulements d'égout, mais il y a des plafonds de couverture et il faut avoir effectivement souscrit cette protection additionnelle. Cette situation est également problématique pour les personnes qui louent leur sous-sol. Si le locataire ne possède pas de police qui couvre les refoulements d'égout, la situation serait plutôt désagréable et il n'y aurait aucune possibilité de compensation. Le Bureau d'assurance du Canada travaille fort pour sensibiliser les consommateurs au changement climatique, notamment le besoin 4

5 d'adaptation et les risques associés à cette réalité pour les consommateurs et les collectivités. L'un des plus importants domaines dans lequel une amélioration de la littératie financière s'impose est nul doute celui de l'assurance entreprise. De plus en plus de Canadiens décident de se lancer à leur propre compte et d'établir une entreprise à domicile. Sans une connaissance suffisante des questions liées à l'assurance, un entrepreneur pourrait se voir acculer à la faillite advenant un incendie, une poursuite judiciaire ou un vol d'envergure. De nombreux détaillants qui travaillent à domicile ne se rendent pas compte que leur assurance habitation ne pourrait pas être adéquate et que les pertes ou les réclamations liées à la marchandise de leur entreprise ne seraient pas couvertes. Une assurance pour ces risques peut être obtenue sans difficulté et à prix abordables, mais les consommateurs doivent d'abord savoir de quel genre d'assurance ils ont besoin et où s'adresser pour l'obtenir. 5

6 Initiatives du BAC visant à améliorer la littératie financière Les sociétés d'assurance de dommages ont des défis particuliers à relever lorsqu'ils veulent simplifier l'assurance et encourager les consommateurs à se renseigner davantage sur les produits d'assurance multifacettes qui leur sont offerts. Un tel défi relève de la diversité de la clientèle de l'assurance de dommages. Effectivement, elle est composée de personnes de 16 ans et plus qui viennent de toutes les régions et de tous les groupes socio-économiques au pays. Il est très difficile d'élaborer des initiatives de sensibilisation qui puissent cibler une audience aussi diverse. Une autre difficulté, qui ne touche pas uniquement notre industrie, est celle de capter l'attention de personnes qui sont très occupées et très préoccupées. Il a toujours été difficile de réduire à leur plus simples expressions les complexités de l'assurance de dommages pour qu'elles soient compréhensibles et ensuite capter l'attention du public. Par ailleurs, cela devient de plus en plus difficile de nos jours alors que les gens sont bombardés de messages de plusieurs médias. Pour relever ces défis, il a fallu mettre au point des manières nouvelles et particulières de capter l'attention des consommateurs. Par conséquent, le BAC et ses sociétés membres se donnent beaucoup de mal pour renseigner les consommateurs sur leurs produits. Contact individuels avec les consommateurs Le BAC a appris que l'une des meilleures façon de renseigner les consommateurs est au moyen de contacts individuels. Il est peu probable qu'une campagne médiatique dans la presse puisse permettre de tirer le sujet au clair. Nous avons donc concentré nos efforts à renforcer notre présence en ligne et à rencontrer les Canadiens dans leurs collectivités. Les Centres d'information aux consommateurs que l'on retrouve dans tous les bureaux du BAC partout au pays constituent l'un des plus anciens et des plus efficaces moyens de renseigner les gens. Le personnel des Centres d'information aux consommateurs possède une longue expérience au sein de l'industrie de l'assurance et il fournit des réponses personnalisées à des questions très précises portant sur l'assurance. Les consommateurs peuvent obtenir les numéros de téléphone sur notre site Web, auprès d'organismes comme Service Canada, auprès des organismes provinciaux de réglementation ou en communiquant avec leurs représentants élus des gouvernements fédéral et provinciaux. En 2009, le personnel de nos Centres d'information aux consommateurs a répondu à plus de appels de la part de Canadiens. En outre, le BAC travaille assidûment pour sensibiliser les représentants élus des gouvernements fédéral et provinciaux à l'existence des Centres d'information aux consommateurs pour faire en sorte que les politiciens puissent facilement répondre aux questions des électeurs en les adressant au BAC. Les Centres d'information aux consommateurs ont beaucoup de succès, car ils fournissent aux consommateurs les renseignements dont ils ont besoin et règlent les problèmes qu'ils 6

7 soulèvent. Nous parvenons à cette fin d'une manière qui est très rentable, sans le besoin d'une vaste structure bureaucratique. Au cours des dernières années, nous avons fait d'énormes progrès quant à l'utilisation de l'internet pour rejoindre un nombre croissant de consommateurs afin de leur transmettre des renseignements pertinents sur l'assurance. En 2005, il y a eu visiteurs au site Web du BAC, et la durée moyenne de chaque visite était de 80 secondes. À l'époque, les visites ont donné lieu à 870 courriels de la part de consommateurs. En 2009, après un remaniement exhaustif de notre site pour qu'il soit plus orienté vers les consommateurs, le nombre de visiteurs a beaucoup augmenté, passant à bien plus d'un million de personnes. Les pages particulières consultées ont grimpé à plus de 5,4 millions et les consultations étaient d'une durée moyenne de sept minutes. Et l'ajout de l'option «Adressez-vous à un expert» à chaque page du site a propulsé le nombre de courriels à par année, plus de quatre fois le nombre de courriels que nous avions reçus au cours des quatre années précédentes. Le remaniement de notre site pour qu'il soit plus orienté vers le consommateur, et moins vers l'industrie, a porté ses fruits. Également en 2005, le BAC a commencé à organiser des tournées de sensibilisation dans les collectivités. Dans le cadre de ces tournées estivales, des équipes d'étudiants qui travaillent pour le BAC participent à des activités culturelles et communautaires, dans des centres commerciaux et des foires et festivals, pour diffuser de l'information sur les principaux enjeux touchant l'assurance. À l'heure actuelle, les messages portent sur la distraction au volant, la prévention des blessures et l'adaptation au changement climatique et ces sujets font figures de proue dans la tournée de sensibilisation des consommateurs La prévention, c'est génial! parrainée par le BAC. Parallèlement, le BAC a également contribué à rehausser le profil de l'assurance de dommages et il a su répondre aux questions du public à ce sujet. Depuis le début des tournées en 2005 jusqu'à la dernière tournée pour laquelle les statistiques ont été compilées, le programme de sensibilisation du BAC a enregistré une remarquable croissance. Durant sa première année, la tournée a rejoint personnes et ce chiffre, selon les dernières statistiques, s'élève maintenant à plus de Compte tenu de la couverture médiatique liée à ces événements, les messages diffusées dans le cadre du programme La prévention, c'est génial! du BAC rejoignent plus de 4 millions de Canadiens. De toute évidence, la présence dans les collectivités et les contacts individuels avec les consommateurs sont des outils beaucoup plus efficaces que les campagnes médiatiques traditionnelles. Le Bureau d'assurance du Canada forge également des liens avec le public en sa qualité de principal commanditaire de l'opération Nez rouge durant le temps des Fêtes. L'Opération Nez rouge bénéficie d'un soutien financer de l'industrie et de celui d'une armée de bénévoles de cette même industrie. En 2009, raccompagnements ont été effectués durant la saison des Fêtes. Nous croyons que ce genre d'initiative sensibilise davantage les consommateurs à notre industrie, tout en permettant de sauver des vies. Sensibilisation des consommateurs aux enjeux Notre programme de sensibilisation des consommateurs est axé en grande partie sur des enjeux qui, selon nous, méritent de faire l'objet d'un examen plus approfondi au profit des 7

8 consommateurs. Dans le cadre de ces initiatives, nous avons abordé les questions de manière amusante et informative, estimant qu'une campagne d'information sévère et aride serait sans attrait. Voici un aperçu de certaines campagnes que nous avons organisées et des enjeux que nous avons ciblés : Vous voulez savoir. Une campagne de sensibilisation des consommateurs qui vise à démystifier l'assurance pour aider les Canadiens à devenir des consommateurs d'assurance avisés. La campagne tire au clair de nombreuses fausses idées quant à ce que l'assurance de dommages couvre ou ne couvre pas et explique des concepts complexes d'assurance en termes faciles à comprendre. Dans le cadre de cette initiative, des vidéos sont présentés sur le site ibc.ca, mettant en vedette Lindsay Olson, un membre de la haute direction du BAC, qui traite de questions ayant trait à l'assurance. Les statistiques montrent que ces clips sont l'un des éléments les plus populaires du site Web du BAC. Les commentaires ont été extrêmement favorables. Sensibilisation des secteurs de la PME et des organismes bénévoles. Le Bureau d'assurance du Canada et ses sociétés membres ont consacré beaucoup de temps et d'énergie à cultiver des liens avec les secteurs de la PME et des organismes bénévoles, les aidant à mieux comprendre l'assurance. Nous nous réunissons régulièrement avec des groupes comme la Fédération canadienne de l entreprise indépendante et Imagine Canada, et nous avons également assisté à d'innombrables rencontres et séminaires tenus par d'autres groupes dans différentes régions. Nous avons produit du matériel que les groupes ont pu partager avec leurs membres et diffuser en ligne. Ces démarches ont permis de combler les écarts qui existaient auparavant entre les secteurs de la PME et des organismes bénévoles et l'industrie de l'assurance tout en démystifiant notre branche du secteur des services financiers. Know Your Stuff. Un logiciel de recensement des biens gratuit offert sur le site du BAC permet aux Canadiens de dresser l'inventaire de leurs biens. Il s'agit d'une première étape qui est essentielle pour déterminer le montant d'assurance dont une personne a besoin pour assurer ses possessions. Cette tâche revêt une plus grande importance pour les locataires qui croient ne rien avoir à assurer et qui ne cherchent pas à obtenir de l'assurance. Lorsqu'un locataire a terminé l'inventaire, il peut constater ce qu'il lui en coûterait s'il devait remplacer toutes ses possessions advenant une catastrophe. Sensibilisation des locataires canadiens au besoin d'assurance de locataire. Nous ne cessons de souligner, en ligne et dans les médias, l'importance de l'assurance de locataire qui couvre non seulement l'habitation mais qui offre aussi 8

9 une protection en matière de responsabilité civile et une couverture des frais de subsistance supplémentaires. À l'heure actuelle, il y a trop peu de locataires qui achètent une telle assurance, surtout parce que les créanciers n'obligent pas l'achat d'une telle assurance. Il importe de savoir que les locataires sans assurance qui enregistrent des pertes ou qui doivent composer avec une catastrophe naturelle peuvent se voir acculer à la faillite. L'évaluation des habitations. Le BAC a mis sur pied une campagne de sensibilisation des consommateurs pour renseigner les propriétaires d'habitation au Canada au besoin de faire en sorte qu'ils possèdent une assurance suffisante pour protéger la valeur réelle de leur maison. La documentation explique clairement la différence entre la valeur marchande et la valeur à neuf dans le but d'aider les consommateurs à comprendre ce qu'il en coûterait réellement pour remplacer leur maison, d'où l'importance d'avoir une assurance d'un montant adéquat pour protéger leur bien le plus précieux. Dommages causés par l'eau. Comme nous l'avons déjà indiqué, le changement climatique a donné lieu à une hausse marquée des dégâts causés par l'eau. Les maisons au Canada sont plus que jamais vulnérables aux dommages causés par l'eau. Nous nous efforçons d'aider les Canadiens à comprendre les mesures qu'ils peuvent prendre pour se protéger contre les dommages causés par l'eau venant de l'intérieur ou de l'extérieur de la maison. La prévention, c'est génial!. La campagne primée du BAC sur la prévention des blessures vise à renseigner les Canadiens quant aux façons de réduire les blessures au foyer, sur la route et pendant les activités de loisir. Autodistrait 2.0. Il ne faut nul doute que l'«autodistrait», le simulateur de conduite du BAC, est l'outil le plus populaire de la campagne de sensibilisation. Le simulateur de conduite se rend dans les collectivités partout au pays pour sensibiliser les gens aux dangers de la distraction au volant. «Au courant» - aucourant.ibc.ca / getintheknow.ibc.ca. ««Au courant» est un nouveau site Web qui est destiné aux consommateurs et dont le lancement est prévu pour mai Ce site permet aux Canadiens d'obtenir des conseils et des renseignements sur l'assurance. Le site Web a pour but de permettre aux gens de se renseigner sur l'assurance d'une façon rapide et agréable au moyen de courts 9

10 articles, vidéos, mystères radiophoniques, questionnaires, faits divers et résultats de sondages. Le site sera mis à jour régulièrement de sorte que les consommateurs auront accès à des renseignements utiles et opportuns sur divers produits d'assurance. Ils pourront alors être au courant des enjeux qui ont une incidence sur leur assurance. Le site offrira également des promotions pour inciter les gens à visiter le site et à en apprendre davantage sur l'assurance, lorsque cela leur conviendra. Réglementation et marketing Il convient de souligner que les assureurs automobiles font l'objet d'une forte réglementation. La solvabilité, l'assurance minimale obligatoire, le libellé des polices, la communication d'information au consommateur et les taux sont réglementés par les gouvernements fédéral ou provinciaux. En outre, l'établissement des permis des personnes qui vendent de l'assurance fait également l'objet d'une réglementation rigoureuse. Par conséquent, les règles touchant l'information que les assureurs, les courtiers et les agents doivent communiquer au consommateur sont déjà clairement définies. Sur le plan du marketing, un grand nombre des sociétés membres du BAC investissent déjà beaucoup dans le marketing direct auprès des consommateurs en ce qui a trait aux produits et services qu'elles offrent. D'autres compagnies comptent beaucoup sur les courtiers ou agents pour renseigner les gens sur certains produits d'assurance complexes. La sensibilisation du consommateur et le marketing sont des compétences de base que possèdent les courtiers et les agents. Ce sont deux importants éléments de leur travail au sein du système d'assurance de dommages qui se traduisent par une valeur ajoutée pour les consommateurs et les assureurs de dommage. Recommandations et conclusion Le Bureau d'assurance du Canada croit fermement qu'il faut inclure l'assurance de dommages dans les initiatives visant à améliorer la littératie financière des Canadiens. Cet élément est d'une grande importance pour l'économie dans l'ensemble et pour la situation financière des gens et nous ne pouvons nous permettre de négliger la question. Le BAC est fier du rôle qu'il a assumé dans la promotion de la littératie financière et il estime avoir fait de solides progrès à cet égard, surtout au cours des quelques dernières années. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire et le BAC continuera d'examiner ses démarches, ainsi que celles de ses sociétés membres, pour trouver des façons nouvelles et novatrices de promouvoir la littératie financière. Tout au long de ce processus, l'industrie de l'assurance de dommages a acquis les connaissances, l'expertise et les réseaux de communication efficaces voulus pour renseigner les Canadiens sur les produits d'assurance complexes. C'est pourquoi nous sommes persuadés que pour améliorer la littératie financière, il faut rejoindre les jeunes et s'appuyer sur les initiatives déjà en place pour renseigner les consommateurs à l'aide des médias sociaux et des mesures de sensibilisation adoptées par 10

11 l'industrie. L'énorme succès qu'a connu le BAC avec le site ibc.ca et ses tournées estivales montrent que l'approche misant sur les contacts individuels peut être très efficace. Par conséquent, le BAC recommande que le gouvernement canadien se concentre surtout sur deux éléments clés : 1. Sensibiliser davantage le consommateur aux ressources existantes : Au Canada, le consommateur est bombardé tous les jours d'information financière, mais il est soit trop occupé, soit trop dépassé par toute l'information qu'il reçoit pour chercher à approfondir ses connaissances des sujets complexes du domaine de la finance. Nous comprenons que, tout comme l'industrie de l'assurance de dommages, d'autres branches du secteur des services financiers ont déjà beaucoup investi pour fournir aux consommateurs de l'information financière qui soit facile à comprendre. Le gouvernement pourrait établir un portail Web qui servirait de «guichet unique» que les Canadiens pourraient consulter pour se renseigner sur divers produits financiers, pour obtenir des conseils financiers judicieux ou pour accéder aux ressources liées aux conseils en matière de crédit. Le BAC recommande que le gouvernement investisse les fonds voulus pour que ce portail devienne une source fiable de renseignements financiers. Il pourrait alors entreprendre une campagne de sensibilisation des consommateurs au moyen des médias traditionnels et sociaux pour promouvoir ce portail. 2. Programme de littératie financière des jeunes : Bien que l'industrie de l'assurance de dommages affecte beaucoup de ressources à la sensibilisation des consommateurs, il existe à l'heure actuelle un important manque d'information sur l'assurance aux niveaux d'enseignement primaire et secondaire. Étant donné que les décisions financières importantes (comme la première fois qu'on obtient une assurance automobile) sont prises dès l'âge de 16 ans, il y a possibilité de commencer tôt à équiper les jeunes des connaissances financières fondamentales qui leur serviront pendant toute la vie. Le BAC recommande que le gouvernement fédéral collabore avec les provinces et territoires chargés des programmes d'études à élaborer et financer dans les écoles d'enseignement primaire et secondaire les ressources liées à la littératie financière pour intégration aux programmes d'études des écoles d'enseignement primaire et secondaire. Beaucoup de ces ressources sont déjà en place, mais elles ne sont pas utilisées de manière uniforme ou elles sont incomplètes. Nous croyons que les gouvernements fédéral et provinciaux ont l'occasion de travailler ensemble pour élaborer un programme d'études exhaustif portant sur la littératie financière, dont l'assurance, et qu'ils peuvent s'appuyer sur les ressources déjà en place afin d'en tirer parti. Le BAC estime que ces initiatives auront, ensemble, le plus grand impact pour les consommateurs, car on verra à combler les lacunes en matière de littératie financière tôt dans la vie. Parallèlement, nous croyons que ces recommandations offriront la plus grande valeur pour les Canadiens alors qu'ils s'appuient sur les ressources déjà en place et elles permettront de maximiser la valeur des programmes et initiatives existants qui ont l'effet voulu. 11

12 Le BAC est impatient de travailler en partenariat avec le gouvernement et les autres intervenants dans le but d'améliorer la littératie financière des Canadiens et nous serons heureux de discuter d'idées et d'initiatives avec le Groupe de travail. Ottawa, Ontario Avril

PROGRAMME D'ASSURANCE COMPLET

PROGRAMME D'ASSURANCE COMPLET PROGRAMME D'ASSURANCE COMPLET Un programme d'assurance collective réalisé exclusivement à l'intention des membres canadiens de l'iabc* Souscrit par : AXA Compagnie d'assurance du Canada Ligne téléphonique

Plus en détail

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique CCRRA Le 30 mars 2004 Madame, Monsieur, Au nom du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), je suis heureux de vous annoncer la publication d un document de consultation

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

Canada. m y 1*1. 8^1 Agriculture AUG. f/jfwjêkw. Canada. Canadian Agriculture Llbrary Bibliothèque canadienne de l'agriculture Ottawa K1 A 0C5

Canada. m y 1*1. 8^1 Agriculture AUG. f/jfwjêkw. Canada. Canadian Agriculture Llbrary Bibliothèque canadienne de l'agriculture Ottawa K1 A 0C5 Canada 8^1 Agriculture Canada Canadian Agriculture Llbrary Bibliothèque canadienne de l'agriculture Ottawa K1 A 0C5 AUG ftïiï? ] 3 I999 1*1 m y f/jfwjêkw Agriculture et Agroalimentaire Canada Agriculture

Plus en détail

Guide du Plan d'indemnisation en assurances IARD

Guide du Plan d'indemnisation en assurances IARD Guide du Plan d'indemnisation en assurances IARD Le Plan d'indemnisation en assurances IARD (le «Plan») est le fruit de cinq ans de négociations avec les surintendants provinciaux et fédéral des assurances.

Plus en détail

La Capitale Assurances générales

La Capitale Assurances générales - - La Capitale Assurances générales - j PROGRAMME ANNEXE 1 0' ASSURANCE 1 ~. 1 - lcaractéristiques DU PROGRAMME La Capitale a le plaisir de présenter, au membres du partenaire, un programme d'assurance

Plus en détail

À propos de Co operators

À propos de Co operators Co-operators est heureuse de présenter un mémoire en réponse au document de réflexion du Groupe de travail sur les pointages de crédit du CCRRA sur l utilisation des pointages de crédit par les assureurs,

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider

L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider Assurance L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider Nous savons que vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

GESTION DE RISQUES Août 2007

GESTION DE RISQUES Août 2007 GESTION DE RISQUES Août 2007 Qu est-ce qu un risque? Toute incertitude au sujet d un événement qui menace des éléments d actif Quels sont nos éléments d actif? Les gens : conseils d administration, employés,

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE

ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE ÉNONCÉ DE PRINCIPES LE COMMERCE ÉLECTRONIQUE DES PRODUITS D ASSURANCE Le présent document reflète le travail d organismes de réglementation membres du CCRRA. Les opinions qui y sont exprimées ne doivent

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE

ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE ASSURANCE AUTOMOBILE PARCOUREZ IBC.CA TOUT SUR L ASSURANCE AUTOMOBILE TABLE DES MATIÈRES AI-JE VRAIMENT BESOIN D UNE ASSURANCE AUTOMOBILE? 3 SOUSCRIPTION D UNE ASSURANCE AUTOMOBILE 4 Qui est assuré?...4

Plus en détail

Présentation à l Autorité des marchés financiers. Offre d assurance par Internet au Québec

Présentation à l Autorité des marchés financiers. Offre d assurance par Internet au Québec Présentation à l Autorité des marchés financiers Offre d assurance par Internet au Québec Par l Association canadienne des institutions financières en assurance Mai 2012 Au sujet de l ACIFA L ACIFA a été

Plus en détail

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR SURMONTER LA CRISE MONDIALE: UN ENGAGEMENT DES DIRIGEANTS D ENTREPRISE DU CANADA

TRAVAILLER ENSEMBLE POUR SURMONTER LA CRISE MONDIALE: UN ENGAGEMENT DES DIRIGEANTS D ENTREPRISE DU CANADA TRAVAILLER ENSEMBLE POUR SURMONTER LA CRISE MONDIALE: UN ENGAGEMENT DES DIRIGEANTS D ENTREPRISE DU CANADA UN É NONCÉ PAR LE CONSEIL CANADIEN DES CHEFS D ENTREPRISE LE OTTAWA 31 OCTOBRE 2008 De notre point

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Paiement de factures aux entreprises créancières RBC Guide du client

Paiement de factures aux entreprises créancières RBC Guide du client Paiement de factures aux entreprises créancières RBC Guide du client Dernières mises à jour : aout 2014 Personnel et confidentiel Ce document contient des renseignements confidentiels et exclusifs, ainsi

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

Assurances. Introduction. Objectifs d apprentissage

Assurances. Introduction. Objectifs d apprentissage Assurances Introduction Si vous possédez une automobile au Canada, vous devez avoir quelques notions de base sur l assurance. Les autres types d assurances sont semblables, mais il existe de grandes différences.

Plus en détail

Protéger la couverture des médicaments des Canadiens

Protéger la couverture des médicaments des Canadiens Protéger la couverture des médicaments des Canadiens Foire aux questions Q. Sur quoi porte l'annonce faite aujourd'hui par l'industrie des assurances de personnes? R. En l'absence de programme couvrant

Plus en détail

Voyager en voiture : louer un véhicule

Voyager en voiture : louer un véhicule Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Voyager en voiture : louer un véhicule Avant la location Comparer les offres des loueurs (en agence ou sur sites Internet) : s informer sur

Plus en détail

Votre guide sur l'assurance vie universelle ÉquiVU à paiements limités

Votre guide sur l'assurance vie universelle ÉquiVU à paiements limités Votre guide sur l'assurance vie universelle ÉquiVU à paiements limités équivu GUIDE À L'INTENTION DE LA CLIENTÈLE À PROPOS DE L'ASSURANCE VIE ÉQUITABLE MD DU CANADA L'Assurance vie Équitable MD est la

Plus en détail

L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants

L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants Qu'est-ce que l'assurance responsabilité civile? L'assurance responsabilité civile des administrateurs et des dirigeants (A&D) est

Plus en détail

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE Assurances pour entreprises UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE 30.00.005/00 10/14 ASSURANCES POUR ENTREPRISES Une protection optimale pour votre entreprise Entreprendre, c est accepter d assumer

Plus en détail

Document de travail Régime de responsabilité et d indemnisation pour le transport ferroviaire

Document de travail Régime de responsabilité et d indemnisation pour le transport ferroviaire 1 Document de travail Régime de responsabilité et d indemnisation pour le transport ferroviaire À la suite de la tragédie survenue à Lac-Mégantic, le gouvernement s est engagé à prendre des mesures ciblées

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer Solutions PD Parez au risque Rente sans rachat des engagements (Assurente MC ) Transfert des risques pour régimes sous-provisionnés Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in»)

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL PARLEMENT EUROPÉEN 2004 2009 Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs 15.2.2008 DOCUMENT DE TRAVAIL sur le rapport d initiative sur certains points concernant l assurance automobile

Plus en détail

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile

Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Chapitre 4 Section 4.01 Commission des services financiers de l Ontario Surveillance de la réglementation en matière d assurance automobile Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.01

Plus en détail

De l assurance hypothécaire et le remboursement de vos primes

De l assurance hypothécaire et le remboursement de vos primes De l assurance hypothécaire et le remboursement de vos primes Avantages de souscrire une protection d assurance hypothécaire contre la maladie grave de BMO Assurance Autant les primes que la protection

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Mémento. Assurances. Clubs Regio League

Mémento. Assurances. Clubs Regio League Mémento Assurances Clubs Regio League Swiss Ice Hockey Federation, Hagenholzstrasse 81, P.O. Box, CH-8050 Zürich Page 1 de 6 Table des matières Table des matières 2 Introduction 2 1. Assurances des personnes

Plus en détail

présentés à l Ordre des ingénieurs du Québec

présentés à l Ordre des ingénieurs du Québec Commentaires de l Association des ingénieurs-conseils du Québec sur le projet de Règlement sur l assurance responsabilité professionnelle des membres de l Ordre des ingénieurs du Québec présentés à l Ordre

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ ASSURANCE DE REMPLACEMENT 1 er août 2010 F.P.Q. N 5 POLICE D'ASSURANCE

Plus en détail

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Mise à jour du Forum conjoint des autorités de réglementation du marché financier Réseau de conciliation

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

Assurance des véhicules de location

Assurance des véhicules de location Assurance des véhicules de location Économisez sur la location de véhicules au Manitoba, au Canada et aux États-Unis. Obtenez la meilleure protection qui soit. Contrôlez vos risques. Lorsque vous louez

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : 1. Tous les éléments sont des champs de données, à moins d'indication contraire. 2. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à

Plus en détail

C11 : Principes et pratique de l assurance

C11 : Principes et pratique de l assurance Spécimen de questionnaire d examen C11 : Principes et pratique de l assurance IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

- 2 - 6. Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est :

- 2 - 6. Un exemple de sinistre qui serait couvert aux termes de la police incendie de base est : Spécimen de questionnaire d examen CET EXAMEN PORTE SUR LA MATIÈRE CONTENUE DANS LES DEUX COURS SUIVANTS : C12 : L assurance des biens et C12 : L assurance des biens, 1 re partie IMPORTANT : Vous disposez

Plus en détail

2 Traité de gestion bancaire

2 Traité de gestion bancaire INTRODUCTION Le paysage bancaire canadien s'est profondément modifié depuis les changements apportés à la Loi sur les banques en 1987. Autrefois, les fameux «quatre piliers» dominaient le paysage financier

Plus en détail

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT DÉCLARATION DE PRINCIPES CONCERNANT L'ERGONOMIE ET LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION EMBARQUÉS Introduction

Plus en détail

Assurance. Mieux comprendre les assurances

Assurance. Mieux comprendre les assurances Assurance Mieux comprendre les assurances À propos de l ACFC À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs, l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) fournit

Plus en détail

Unité d enseignement

Unité d enseignement Unité d enseignement Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Autre matière pertinente : Protéger l argent et les biens Se protéger soi-même, sa famille

Plus en détail

"P" CONDITIONS D'ASSURANCE CONSULTATION ET SERVICES PROFESSIONNELS

P CONDITIONS D'ASSURANCE CONSULTATION ET SERVICES PROFESSIONNELS "P" CONDITIONS D'ASSURANCE p_insur_conditions_fr.pdf Document révisé le 7 mai 2013 PARTIE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES D'ASSURANCE (DGA)... 1 DGA 1 INDEMNISATION... 1 DGA 2 CONSULTANT... 1 DGA 3 PRODUIT DE

Plus en détail

La convention AERAS en 10 questions-réponses

La convention AERAS en 10 questions-réponses La convention AERAS en 10 questions-réponses Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l'assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Présenté à La Commission du développement économique de la Communauté

Plus en détail

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES 4 mars 1996 FRANCAIS Original : RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFERENCE DES STATISTICIENS EUROPEENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) ORGANISATION

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins sur le document intitulé : présenté au Ministère des Finances du Québec Février 2011 Introduction Le Mouvement des caisses Desjardins (MCD) remercie le Groupe

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DE TRAVAIL ET POUR LES BESOINS DU SERVICE. DISPOSITIONS A PRENDRE EN MATIERE D'ASSURANCE

NOTE DE SERVICE DE TRAVAIL ET POUR LES BESOINS DU SERVICE. DISPOSITIONS A PRENDRE EN MATIERE D'ASSURANCE Réf. : DH/620 Date : 30/12/98 Article n B Manuel de gestion du personnel HORS STATUT TRANSPORT - IK - MISSIONS NOTE DE SERVICE OBJET : UTILISATION DE VOITURES PERSONNELLES POUR LES TRAJETS DOMICILE-LIEU

Plus en détail

Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs

Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs Veuillez lire les modalités ci-dessous et prendre connaissance de ce qui suit : Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs Limite d'une (1) offre et d'une (1)

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Comité du commerce des services financiers S/FIN/W/25/Add.1 19 juin 2003 (03-3275) Original: anglais COMMUNICATION DE HONG KONG, CHINE Tendances du marché et questions

Plus en détail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail

Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise. Applaudissons les Visionnaires 2009 de Québec. La génération C et le marché du travail VOLUME 12 NO 3 FÉVRIER/MARS 2010 LE MAGAZINE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE DE QUÉBEC Le Web, les réseaux sociaux et votre entreprise 13 chemin du Pied-de Roi, Lac-Beauport (Québec) G3B 1N6 ENVOI DE PUBLICATION

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Limites régissant les engagements importants

Limites régissant les engagements importants Bureau du surintendant des Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 Ligne directrice Objet :

Plus en détail

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE

ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE ASSURANCE DE LA RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE Au fur et à mesure que le Canada passe à une économie tertiaire, les travailleurs du savoir prospèrent. Aidés par la technologie et exploitant leur

Plus en détail

Cette compensation peut par conséquent être inférieure à vos attentes.

Cette compensation peut par conséquent être inférieure à vos attentes. DHL CARGO INSURANCE DÉTENDEZ-VOUS. VOUS ÊTES ENTRE DE BONNES MAINS Bénéficiez-vous d'une couverture intégrale? Dans le cadre des conventions internationales, les expéditeurs et les transporteurs de fret

Plus en détail

Une introduction au nouveau guide de la SCHL sur les réserves de remplacement

Une introduction au nouveau guide de la SCHL sur les réserves de remplacement Supplément technique à l intention des coopératives qui ont Octobre 1998 une convention d exploitation administrée par la SCH Une introduction au nouveau guide de la SCH sur les réserves de remplacement

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUS SOMMES RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIALE ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010 NOUS SOMMES NOMBREUX À CROIRE QU'À TITRE D'ASSUREUR DE DOMMAGES NOUS POUVONS FAIRE UNE DIFFÉRENCE EN MATIÈRE DE RESPONSABILITÉ SOCIALE

Plus en détail

Numéro du rapport : 6713216. Aucun dossier sur les droits de rétention trouvé. Ontario (Normal)

Numéro du rapport : 6713216. Aucun dossier sur les droits de rétention trouvé. Ontario (Normal) RAPPORT D HISTORIQUE DE VÉHICULE DÉTAILS RELATIFS AU VÉHICULE : DÉTAILS DU RAPPORT : NIV : WP1AC29PX5LXXXXXX Numéro du rapport : 6713216 Année / Marque / Modèle : 2005 Porsche Date du rapport : 2015 06

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

Location de voitures

Location de voitures Location de voitures Données sur la branche Aujourd'hui en Israël, il y a 240 agences de location de voitures. La plupart d'entre elles appartiennent à de grandes sociétés/centrales qui coiffent des dizaines

Plus en détail

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5 Bureau du surintendant des institutions financières Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2

Plus en détail

ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES DIRECTEURS ET DIRECTRICES D'ÉTABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT RETRAITÉS. Assurance vie Catégories 100, 110, 200

ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES DIRECTEURS ET DIRECTRICES D'ÉTABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT RETRAITÉS. Assurance vie Catégories 100, 110, 200 ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES DIRECTEURS ET DIRECTRICES D'ÉTABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT RETRAITÉS Assurance vie Catégories 100, 110, 200 Dernière modification prenant effet le : 1 er janvier 2015 RÉGIME D'ASSURANCE

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel!

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel! Août 2015 Nicole Drummond Mortgage Broker/Courtier Hypothécaire Dominion Lending Centres The Mortgage Source License # M08000524 FSCO # 10145 Independently Owned & Operated. Téléphone: 613-232-0023 x 225

Plus en détail

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Platine CIBC Visa MC

LE GUIDE DE VOS AVANTAGES. Voici votre. carte Platine CIBC Visa MC LE GUIDE DE VOS AVANTAGES Voici votre carte Platine CIBC Visa MC Voici la carte Platine CIBC Visa. Une carte de crédit qui offre une expérience complètement différente. Votre nouvelle carte Platine CIBC

Plus en détail

ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS?

ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS? ASSURANCE POUR LES ORGANISMES BÉNÉVOLES VOS BÉNÉVOLES ET VOS CLIENTS SONT-ILS COUVERTS? ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA Près de 12 millions de Canadiens, ou 45 pour cent de la population, font du

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 4.7 Régimes de retraite, REER et REEE Compétence Législative Paragraphe 7 (3) de la Loi. Paragraphe 14 (1), article 15.1, paragraphe 17 (2), articles 32, 38,39,

Plus en détail

Assurance de remplacement

Assurance de remplacement Assurance de remplacement Police d'assurance automobile du Québec F.P.Q. No 5 Formule d'assurance complémentaire pour dommages éprouvés par le véhicule assuré C3228 (2010-07) Guide de distribution 731

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE

RÈGLEMENT SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE RÈGLEMENT SUR L ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE QUESTIONS ET RÉPONSES NOUVEAU RÈGLEMENT 1. POURQUOI AVOIR ADOPTÉ UN NOUVEAU RÈGLEMENT? Les principaux problèmes auxquels s adresse le Règlement

Plus en détail

Mémoire de la Corporation des associations de détaillants d automobiles présenté dans le cadre du processus prébudgétaire 2014

Mémoire de la Corporation des associations de détaillants d automobiles présenté dans le cadre du processus prébudgétaire 2014 Mémoire de la Corporation des associations de détaillants d automobiles présenté dans le cadre du processus prébudgétaire 2014 Présenté au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes Présenté

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

Concerne : réforme et précision sur le système de pensions complémentaires.

Concerne : réforme et précision sur le système de pensions complémentaires. Chers clients, Concerne : réforme et précision sur le système de pensions complémentaires. Lors de l'élaboration du budget 2012, le gouvernement a pris différentes mesures qui ont un impact important sur

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes Pratiques ont été approuvées

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

Choix protection-santé Proposition

Choix protection-santé Proposition Choix protection-santé Proposition Dans la présente proposition, le mot «vous» désigne, selon le contexte, la personne à assurer ou le proposant, ou les deux. Les mots «nous» ou «la compagnie» désignent

Plus en détail

Mémoire sur l avant-projet de loi Loi sur la normalisation juridique des nouvelles technologies de l information. Présenté à

Mémoire sur l avant-projet de loi Loi sur la normalisation juridique des nouvelles technologies de l information. Présenté à Loi sur la normalisation juridique des nouvelles technologies de l information Présenté à la Commission de l économie et du travail Août 2000 Loi sur la normalisation juridique des nouvelles technologies

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ

RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ RENSEIGNEMENTS IMPORTANTS AU SUJET DE VOTRE FORMULAIRE DE DEMANDE D INDEMNITÉ Le formulaire de demande d indemnité ci-joint doit être rempli entièrement, signé et retourné à notre bureau aussitôt que possible.

Plus en détail

Trousse d information sur la défense des droits. Alliance nationale des associations de golf

Trousse d information sur la défense des droits. Alliance nationale des associations de golf Trousse d information sur la défense des droits Le Canada est un pays qui joue au golf. Il y a environ 6 millions de golfeurs canadiens et plus de 2 500 terrains de golf et champs de pratique au Canada.

Plus en détail

RAPPORT SUR L'ASSURANCE TITRES

RAPPORT SUR L'ASSURANCE TITRES RAPPORT SUR L'ASSURANCE TITRES Commission des services financiers de l'ontario Direction de la surveillance des pratiques de l'industrie Novembre 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 CHAMP D EXAMEN...3

Plus en détail

Directives pour le demandeur

Directives pour le demandeur Cocher une fois la tâche accomplie TD Assurance Assurance Directives pour remplir la trousse dedemandederèglement de l'assurance crédit en cas de décès La trousse de demande de règlement de l'assurance

Plus en détail

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur»)

ACCORD DE PRÊT. Membre ou Conseil de (ci-après appelé «l'emprunteur») ACCORD DE PRÊT INTERVENU CE jour du mois de 20. N o de prêt du Prêteur : ENTRE : La Société canadienne d'hypothèques et de logement ou Un prêteur approuvé par la Société canadienne d'hypothèques et de

Plus en détail

Ce qu'il faut savoir sur la location de voitures ou de véhicules utilitaires

Ce qu'il faut savoir sur la location de voitures ou de véhicules utilitaires Ce qu'il faut savoir sur la location de voitures ou de véhicules utilitaires La location d'une voiture ou d'un véhicule utilitaire est généralement une opération simple. Il faut faire attention car des

Plus en détail

Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3

Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3 Volume 5 Numéro 1 Avril 2007 en partenariat avec la Chaire internationale CMA d étude des processus d affaires Assurances Auto AXA Canada (AAAC 1 ) 2 Partie A 3 Cas produit par Johanne CASSIS 4 et par

Plus en détail

Directives pour le demandeur

Directives pour le demandeur TD Assurance Directives pour r emplir la trousse de demande d e prestations de l'assurance vie sur crédit aux entreprises (Contrat de groupe n o 45073) La trousse de demande de prestations de l'assurance

Plus en détail