J e commencerai par vous donner une définition de

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "J e commencerai par vous donner une définition de"

Transcription

1 Les troubles du graphisme Les troubles du graphisme et de l écriture chez l enfant dyspraxique CLAIRE LE LOSTEC* Claire Le Lostec travaille comme ergothérapeute dans un service de soins à domicile de L ADAPT à Paris. Ce service accueille des enfants handicapés moteurs mais également des enfants pour lesquels les signes moteurs ne sont pas au premier plan et qui sont scolarisés soit dans l école de leur quartier, soit dans des classes spécialisées (CLIS, UPI). J e commencerai par vous donner une définition de la dyspraxie et vous parlerai ensuite des compétences nécessaires pour le graphisme dans la normalité ainsi que des objectifs de l écriture et de la manière dont elle se met en place. Nous aborderons ensuite la question des troubles de l écriture, dont je vous montrerai quelques exemples graphiques, et ce qu il en est pour un enfant dyspraxique. Nous évoquerons enfin les compensations que l on peut mettre en place. Je parlerai brièvement de l apprentissage du clavier et de la manière dont nous pouvons rendre l ordinateur le plus fonctionnel possible pour un enfant dyspraxique. DÉFINITION DE LA DYSPRAXIE La dyspraxie est un trouble de la programmation spatiale et temporelle et de l automatisation des gestes volontaires. Troubles de l assemblage : la dyspraxie peut concerner l organisation des éléments qui doivent faire un tout signifiant à partir d éléments non signifiants comme les puzzles, les clipos, les dessins, les lettres bâton comme disent les enfants. Trouble de l organisation séquentielle : elle peut également perturber l organisation séquentielle du geste, ce qui entraîne un échec pour l écriture cursive car celle-ci présente des aspects de sériation et de succession temporelle (elle nécessite un enchaînement de gestes moteurs successifs). Dans la normalité, lorsqu une praxie est engrammée, on se rend compte que le geste est harmonieux, automatisé, et donc facile. Dans le cas contraire, le geste est malhabile, sous contrôle attentionnel, donc générateur de fatigue. Et surtout, le geste est raté. LES COMPÉTENCES REQUISES POUR LE GRAPHISME Une motricité manuelle fine. Il faut donc être indemne de troubles neurologiques (troubles de la commande motrice, paralysie, etc. comme cela vous a été décrit par le Dr Marchal) ou de troubles neurologiques soft ; il faut être indemne de déformation orthopédique ou de troubles de la coordination. La coordination œil/main doit être correcte ; absence de troubles neurovisuels ; l organisation spatiale doit être efficace. Il est également nécessaire d avoir une maturité intellectuelle dans la norme. On observe des troubles du graphisme dans les cas de déficience mentale. Il faut donc faire un bilan psychométrique. Les praxies : les troubles des praxies vont être mis en évidence par des bilans neuropsychologiques, en psychomotricité et en ergothérapie. Dans le cas des lettres scriptes, le graphisme manuel sur le plan praxique correspond à un assemblage spatial de traits qui, isolément, n ont pas vraiment de signification. Mais arrangés ensemble, ils deviennent des lettres qui, elles, sont signifiantes. Dans le cas des lettres cursives, c est l aspect séquentiel de l organisation du geste qui est sollicité. Je vous rappelle que l écriture dans la scolarité est un préalable à l acquisition d autres savoirs, quelle que soit la forme qu ils prennent. On peut écrire à la main, avec un traitement CONNAISSANCES SURDITÉS JUIN 2008 N 24 23

2 JOURNÉES D ÉTUDES 2007 de texte, utiliser des lettres mobiles, dicter à une personne ou à son ordinateur, etc. OBJECTIFS ET MISE EN PLACE DE L ÉCRITURE Dans les apprentissages scolaires, l écriture va servir à la prise de notes et aux évaluations scolaires. C est un support pour l orthographe et le langage écrit. Mais il faut surtout pouvoir se relire et être lu. Cela permet de soulager la mémoire et de laisser une trace permanente pour les apprentissages et les révisions. Dans la normalité, l acquisition de l écriture est une activité dépendante d un apprentissage qui se déroule dans un délai relativement court (globalement de la maternelle au CE1). Cet apprentissage est soumis à un rythme scolaire et l écriture doit s automatiser pour devenir fonctionnelle. Après avoir été automatisée (du CE2 au CM1 environ), la forme de l écriture est relativement normée et se personnalisera à l adolescence pour acquérir une forme stable et originale propre à chacun. Cette personnalisation entraîne parfois une dégradation de l écriture qui peut nécessiter un apprentissage de relecture pour un tiers. L originalité de chaque écriture, si elle vous est familière, comme celle des personnes de votre entourage ou de vos collègues de travail, permet de reconnaître l auteur du message même s il n est pas signé. Chaque trace est personnelle et n est pas forcément facile à lire sans habitude. moment ou l une des deux tâches au moins est automatisée. Si aucune des deux ne l est, les mener ensemble induit une baisse de performance importante ou un échec dans chacune des deux tâches. Si je vous demande par exemple de marcher sur une poutre (qui n est pas un processus automatisé pour M. tout-lemonde), vous allez pouvoir le faire si je ne vous demande rien d autre. Si je vous demande de faire la même chose en effectuant en même temps un calcul mental, vous ferez l un, ou l autre. Ou bien vous tomberez de la poutre! Puisque l enfant dyspraxique automatise mal ou pas du tout la calligraphie, il faudra donc qu il automatise un moyen palliatif. Le clavier lui sera donc proposé, dont la frappe devra être automatisée pour qu il ne soit pas en double tâche. Si la frappe n est pas automatisée, il se retrouve exactement dans la même situation que s il devait dessiner les lettres à la main. Voici des lettres extraites d un texte (lettres soulignées Fig. 1). Elles semblent globalement avoir la même forme. Retirées de l ensemble du texte, il est difficile de savoir de quelles lettres il s agit. Mais on se dit qu une fois que l on aura repéré cette lettre dans le texte, on pourra la nommer. Fig. 1 LE TROUBLE DE L ÉCRITURE Le mot écriture en français sous-tend deux notions : ce qui concerne la calligraphie, c est-à-dire l aspect moteur du geste (le dessin), mais également le langage écrit, c est-à-dire la conversion graphophonologique. Ces deux notions entraînent une confusion entre l aspect esthétique et l aspect conceptuel du langage. Comme cela a été dit, nous avons tous une écriture différente, plus ou moins lisible. Il faut donc parfois un peu d habitude pour relire certaines personnes. Mais en général, les lettres déformées sont toujours les mêmes et elles le sont toujours de la même façon. Pour les enfants ayant une dyspraxie visuo-spatiale, c està-dire une dyspraxie associée à un trouble neurovisuel et spatial, c est la difficulté spatiale à organiser les traits et les boucles qui met les enfants en difficulté. Les déformations de leur écriture ne sont donc pas stables ce qui rend la relecture malaisée voire impossible, y compris par l enfant lui-même (Fig. 1). Un enfant dyspraxique n automatise pas la calligraphie, qui reste donc en permanence sous contrôle volontaire et qui est donc coûteuse sur le plan attentionnel. L enfant est alors en double-tâche ; il est possible de réaliser deux tâches distinctes en même temps à partir du La 1 ère ligne du texte correspond à la date. La lettre que j ai soulignée correspond à des e. Peut-être arrivez-vous à lire 16 septembre. Sur le 2 ème groupe la 1 ère lettre soulignée est également un e, et la seconde est un g, qui ressemble étrangement à la 1 ère lettre. Pour cet exercice, j avais demandé à un enfant d écrire un alphabet. Dans le 3 ème groupe, ce ne sont plus des lettres mais des chiffres. Le signe souligné est un 9. Dans le 4 ème groupe, l exercice était une dictée. L enfant reprend spontanément l écriture scripte, qui est plus facile pour lui. Je demande ensuite à cet enfant de 9 ans de recopier la phrase écrite au dessus (Fig. 2). Cet enfant est parfaitement lecteur. Ma demande est pour lui une tâche de copie. Il ne peut pas se détacher du modèle alors qu il est tout à fait capable de me redire la phrase sans faute ou de la taper sur son ordinateur. Les traits que vous 24 CONNAISSANCES SURDITÉS JUIN 2008 N 24

3 Les troubles du graphisme voyez ici sont sa tentative de copie. Au 2 ème essai, le résultat n est pas meilleur. L enfant produit quand même autre chose, mais ce n est pas meilleur ; les performances fluctuent beaucoup. La tâche étant peut-être trop compliquée, je lui demande quelque chose que je pense être plus simple à réaliser, qui est de repasser sur le modèle Voyez le résultat : il n arrive pas à faire les intersections et se trompe à chaque fois qu il y en a une. Il fait un assemblage séquentiel d éléments qui sont non signifiants pour lui. Fig. 2 Fig. 4 Autre exemple (Fig. 5) : Annick a 12 ans, elle est scolarisée dans son quartier. On note encore l impossibilité de faire deux fois le même n quand elle écrit son prénom. Dans l écriture de son nom de famille, les deux lettres soulignées sont des e. Comme ils sont identiques, on se dit qu elle écrit tous ses e ainsi. Mais comme on peut le voir un peu avant, elle fait parfois ses e d une autre manière. L enfant ne peut se relire et on ne peut pas s attendre à une production stable puisque la forme des lettres varie d un moment à l autre. Je lui enlève le modèle, sachant qu il se souvient parfaitement de la phrase. On peut aussi noter la mauvaise organisation sur la page. Il n a pas anticipé la place que cela allait prendre, la fin des lettres sont donc collées ensembles. Au début, il reprend spontanément les lettres scripts, qui sont moins difficiles pour lui, puis il tente d écrire en attaché, comme à l école (Fig. 3). Le résultat est moins mauvais qu avec modèle, mais si je ne vous avais pas montré les phrases avant, je ne sais pas si vous auriez pu lire le petit lapin gambade. Fig. 5 Nous proposons ensuite une tâche de copie du mot table en cursive. Fig. 3 Voici le dessin d un bonhomme d un enfant dyspraxique de 6 ans et demi (Fig. 4). Il a écrit son prénom à coté. Les deux dernières lettres sont les mêmes : il est incapable de les reproduire deux fois de la même façon. On retrouve là encore des fluctuations de la performance. Le 1 er essai démarre assez bien, avec le t et le a. Au b elle se rend compte qu elle s est trompée. Elle arrête donc et dit qu elle recommence. Elle regarde attentivement le modèle pour ne pas se tromper puis elle écrit de droite à gauche en ne faisant que le bas des lettres. Autre exemple : Quentin, 6 ans et demi (Fig. 6 page suivante). Quand on lui demande d écrire son prénom en spontané, on a le q de Quentin, le u n est pas fini, et il ne peut pas faire le dernier n à la fin. On lui demande ensuite d écrire maman, qu il peut épeler parfaitement. Voilà comment il organise son maman de droite à gauche. Il s en rend compte, donc il arrête. On lui propose alors d écrire papa : le p est correct, comme le q de CONNAISSANCES SURDITÉS JUIN 2008 N 24 25

4 JOURNÉES D ÉTUDES 2007 Quentin mais il ne peut faire le 2 ème. En revanche, il s organise dans le bon sens. En fait, il ne peut se cibler que sur un paramètre : s il se concentre pour aller dans le bon sens, son graphisme se dégrade. Il est par contre très critique vis-à-vis de sa production : il dit que c est raté, que ce n est pas joli, etc. Que les enfants soient capables de juger leur production est un élément important du diagnostic. Entre ce qu ils avaient imaginé pouvoir faire et le résultat sur la feuille, ils sont capables de dire que ce n est pas du tout ça qu ils voulaient faire. Ils sont en mesure de vous décrire très précisément ce qu ils auraient souhaité dessiner ou écrire, alors que le résultat n est pas probant. au prix d un coût attentionnel énorme et d une lenteur extrême qui rendent cette production extrêmement malhabile et inutilisable sous cette forme en classe. Exemple suivant (Fig. 8), la dictée de F. scolarisé en 6 ème. Fig. 6 Fig. 8 Voici une page de cahier d un enfant de CE2 (Fig. 7). Fig. 7 La 1 ère partie est ce qu il a pu produire en classe, en autonomie. Je suis incapable de vous dire s il s agit d une tâche de dictée ou de copie. Je pense que c est un exercice d orthographe. Les enseignants soupçonnent l enfant de ne pas faire très attention puisque voilà ce qu il est capable de produire dans ses devoirs à la maison. C est plus lisible. Cette amélioration du graphisme est néanmoins obtenue Il a déjà 13 ans. Vous voyez que son écriture se dégrade au fur et à mesure de sa production, si bien que quelques jours plus tard, il est incapable de se relire lui-même. S agit-il d un exercice destiné à améliorer l orthographe, qu apprend F. de cette dictée et quelles conclusions peut en tirer l enseignant sur les connaissances de F.? On ne peut corriger les fautes de cette dictée car on ne peut en reconnaître les mots. Voici la même dictée réalisée à l ordinateur (texte à droite dans la fig. 8), dans un temps équivalent : 3.47 mn à la main pour quelque chose d inutilisable et 3.50 à l ordinateur. Il ne fait qu une faute, qu il corrige lui-même. Il y a aussi une petite faute de frappe, que l on ne peut confondre avec une faute d orthographe. La dictée à l ordinateur est donc nettement plus utilisable par lui puisqu il peut corriger ses fautes et par des tiers qui peuvent vérifier ses connaissances. Pourquoi trouvet-on normal qu à 13 ans F. injecte toujours plus d efforts et d attention dans la réalisation du dessin des lettres (puisqu il écrit un peu mieux quand il s applique)? Pourquoi le mettre en double tâche 6h par jour, tous les jours, et s étonner encore de son retard scolaire? Voici ce qu écrit à la main très lisiblement un adolescent de 14 ans en 6 ème : pourquoi je fais des fautes d orthographe en copiant? Pourquoi je finis toujours le dernier quand je copie? Pourquoi j écris gros, et parfois petit et parfois mal? Pourquoi quand j invente une lettre au contrôle je fais pleins de fautes d orthographes alors que j ai beaucoup d imagination, mais on me dit que les mots et les phrases sont fausses. Cet enfant décrit parfaitement ce qu est l écriture pour un enfant dyspraxique : les fluctuations, l impossibilité de se détacher de la tâche de calligraphie des lettres pour accéder au sens de ce qui est produit. Malgré d excellentes capacités verbales et conceptuelles, un travail personnel et un sou- 26 CONNAISSANCES SURDITÉS JUIN 2008 N 24

5 Les troubles du graphisme tien familial sans faille, cet enfant a déjà pris beaucoup de retard scolaire. Quel avenir s offrira à lui plus tard? Quel prix à payer pour cette écriture appliquée, très lente, et obtenue par tant d efforts? Encore un exemple de ce qu est une copie servile (Fig. 9) Voici la production d un enfant de 6 ans. La phrase à copier était le petit cheval gambade. Le début est à peu près reconnaissable. La dégradation arrive sur le dernier mot. Cet enfant enchaîne des dessins de lettres qui sont sans signification pour lui. Lorsque l on propose le même exercice en script, la réalisation est quand même meilleure : l enfant est plus à l aise et plus rapide que dans l essai précédent. Il le dit d ailleurs : de toute façon je préfère les lettres bâton. son graphisme et ne peut plus relire son support, cela ne sert à rien. Bien sûr, l enfant va progresser. Sur un niveau de performance attendu, voici une courbe d évolution moyenne d un enfant normal (Fig. 11). Fig. 11 Fig. 9 LES COMPENSATIONS Elles vont être fonction de l intensité de la dysgraphie. Cela peut aller d un ralentissement de l écriture jusqu à l agraphie qui rend difficile l utilisation du crayon dans le langage écrit. La rééducation du graphisme Des propositions de rééducation du graphisme peuvent être faites. On doit alors se poser deux questions. La première concernera l automatisation : si la rééducation ne permet pas à l enfant d automatiser son graphisme, il sera alors en double tâche. On ne sera donc plus sur des objectifs pouvant lui permettre d améliorer sa scolarité. La seconde question concernera la vitesse : elle doit être suffisante pour répondre aux exigences scolaires sans que la calligraphie se détériore. Si pour assurer une prise de note en temps réel l enfant doit de nouveau dégrader Il y a une grande accélération des progrès de l enfant dans un délai relativement court. La courbe de l enfant dyspraxique et également ascendante. Au départ, elle est proche de la norme. Au moment de la grande ascension la courbe de l enfant dyspraxique monte aussi, parfois avec un décalage dans le temps. Pourtant, le décalage par rapport à la norme se creuse : l enfant continue de progresser mais l écart avec la norme devient de plus en plus important. On doit alors se poser trois questions : Est-ce que l enfant progresse par rapport à lui-même ou par rapport à la norme? Quel sens ont ses progrès par rapport à une fonction attendue? Qu en est-il par rapport aux exigences scolaires de rapidité et de double tâche? C est une question primordiale si on a un projet scolaire pour l enfant. Pour résumer, en cas de dyspraxie dysgraphique, les tracés sont malhabiles, les échecs sont fluctuants, l écriture est lente et le dessin des lettres ne s automatise pas. Le graphisme réclame donc un coût cognitif prohibitif au dépend de la tâche de mémorisation et de compréhension. Les écrits sont incomplets, souvent illisibles et donc inutilisables pour réviser et apprendre. Les contrôles et les exercices écrits ne reflètent ni le travail de l enfant ni sa maîtrise des savoirs. CONNAISSANCES SURDITÉS JUIN 2008 N 24 27

6 Livres Les outils palliatifs Si la dysgraphie est importante, l utilisation d un outil palliatif est indispensable pour la scolarité. On propose alors un apprentissage du clavier. Comme vous l a dit le Dr Marchal, il est fréquent que les enfants dyspraxiques aient des troubles du regard associés. Dans ce cas, le clavier est inutilisable tel quel : on ne peut pas mettre un ordinateur devant l enfant et lui demander de se débrouiller avec. On va alors utiliser des gommettes de couleurs différentes. Toutes les lettres sont cachées d emblée par des gommettes non transparentes. On masque les lettres par des gommettes de couleur (vert à gauche et rouge à droite). Nous cachons le clavier afin que : L enfant n ait pas à chercher visuellement les lettres, L écrit soit toujours prégnant, L enfant ne soit pas en en double tâche, Qu il puisse automatiser l utilisation du clavier. L apprentissage se fait en deux étapes : l apprentissage proprement dit et la phase d automatisation. Comme nous l avons déjà dit, cette automatisation est indispensable, sinon l enfant reste en double tâche! Il est indispensable de bien expliquer à l enfant les objectifs de ce travail, car certains sont mis en difficulté au début et ils ne comprennent pas pourquoi. Voici quelques outils utilisables afin d essayer de donner de l autonomie à l enfant : Les raccourcis clavier, Le paramétrage du traitement de texte : (maj, feuille de style ), La possibilité de prévoir des présentations particulières, La possibilité de scanner les textes, de faire des formulaires L utilisation de la barre équation de Word L utilisation de l ordinateur est un outil palliatif qui peut permettre de répondre à une partie des exigences scolaires. Cela permet de donner de l autonomie à l enfant, surtout si l apprentissage a pu être précoce. A partir du collège il faut parfois envisager d adjoindre une aide humaine (photocopies, secrétaire pour les contrôles, aide à l installation, moyen mixte de prise de notes dans certaines matières ). Cet apprentissage n empêche bien sûr pas l utilisation d une écriture manuscrite ponctuelle, mais celle-ci ne doit pas rester l outil privilégié de toute la scolarité si l on ne veut pas que l enfant dyspraxique soit mis en échec. Claire LE LOSTEC Ergothérapeuthe, L ADAPT, Paris * Cet article est basé sur une transcription de la conférence de Mme Le Lostec aux journées d études Acfos de novembre Toutes les erreurs ou inexactitudes sont de notre fait. Les prénoms des enfants ont été modifiés. ENTRE LE SON ET L ENFANT SOURD YVES MASUR Entre le son et l enfant sourd Novembre 2007, 374 pages Prix : CHF frais de port CHF 12.- = CHF 32 Contacter l ALPC Suisse en cas de commande groupée Commande : php Courriel : / Site : Yves Masur nous livre d abord son expérience individuelle et unique de papa d enfant sourd. Il ouvre ses souvenirs aux différentes étapes marquantes de cette histoire : le diagnostic, les faux espoirs, la prise en charge, le choix des méthodes, le développement du langage, l école, la vie familiale, les engagements, l évolution de l implant Mais il nous fait aussi partager avec beaucoup de pédagogie et de clarté, ses recherches et ses connaissances acquises dans le domaine du son du fait de son métier d ingénieur électronicien. Il décortique des sujets très larges : le traitement du son, le traitement de l information par le cerveau, le développement mental de l enfant sourd... Ses questions et recherches touchent aussi le langage, l éducation et les controverses autour de la communication de l enfant sourd. Yves Masur a écrit ce livre quand son fils était adulte*. Il a suivi les transformations liées aux nouvelles technologies ; en parlant de l historique du monde de la surdité, il nous aide aussi à mieux comprendre ces changements. Isabelle PRANG Orthophoniste *Yves Masur est aujourd hui chef de section au Service des routes et de la mobilité de la Ville de Lausanne. Son fils Robin poursuit des études dans le domaine de l information documentaire, après avoir obtenu une licence de théologie de l Université de Lausanne accompagnée du prix de la Faculté. 28 CONNAISSANCES SURDITÉS JUIN 2008 N 24

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR?

LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? LES TROUBLES DU GRAPHISME LA RÉÉDUCATION: QUAND ET COMMENT PASSER PAR L ORDINATEUR? BUJWID Alexandra Ergothérapeute SMPRE CRTLA CHU RENNES Octobre 2012 L écriture est un geste complexe L écriture est une

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

questions/réponses sur les DYS

questions/réponses sur les DYS D Y S L E X I E, D Y S P H A S I E, D Y S P R A X I E, Les DYS, un handicap émergeant? La Dysphasie trouble du langage oral? La Dyspraxie, trouble de la coordination du geste? La Dyslexie, trouble du langage

Plus en détail

Définition de la dyspraxie

Définition de la dyspraxie E.BINTZ Définition de la dyspraxie Dys : manque en grec Praxie : action, mouvement, adaptation du mouvement au but recherché C est un trouble de la planification et de la coordination des mouvements qui

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Logiciels ou outils pouvant aider des élèves atteints de dyslexie, dysorthographie,

Logiciels ou outils pouvant aider des élèves atteints de dyslexie, dysorthographie, Logiciels ou outils pouvant aider des élèves atteints de dyslexie, dysorthographie, Philippe TRIVAUDEY Enseignant itinérant spécialisé TFM 2012-2013 1 Sommaire Introduction page 3 Préambule page 4 Présentation

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

Écrire à la main ou à l ordinateur Telle est la question!

Écrire à la main ou à l ordinateur Telle est la question! Écrire à la main ou à l ordinateur Telle est la question! Les difficultés reliées à l écriture à la main sont presque toujours présentes chez les enfants ayant des difficultés de coordination. Écrire à

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Intégration était le maître mot de la loi de 75, scolarisation est ce lui

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

Spécial Praxies. Le nouveau TVneurones est enfin arrivé! Les métiers. NOUVEAUX JEUX de stimulation cognitive, orientés praxies.

Spécial Praxies. Le nouveau TVneurones est enfin arrivé! Les métiers. NOUVEAUX JEUX de stimulation cognitive, orientés praxies. Enfants Adolescents AdultesPersonnesÂgéesPlasticité NeuronalePathologiesMaintienCognitif MémoireAttentionLangage FonctionsExécutivesVisuoSpatial Les métiers Spécial Praxies Le nouveau est enfin arrivé!

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

Dragon Naturally Speaking 13

Dragon Naturally Speaking 13 Année 2015 Dragon Naturally Speaking 13 Guide premier pas Nathalie Macé / Grégoire Duval PROJET ORDYSCAN 1 Table des matières Introduction 3 Pourquoi utiliser Dragon Naturally Speaking avec les élèves

Plus en détail

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire»

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Par le Dr Stéphane BURLOT Plan : Les chiffres de l échec scolaire La spirale de l echec Les points d appels des difficultés scolaires Les Origines «médicales»

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Accompagnement personnalisé 6e

Accompagnement personnalisé 6e éduscol Accompagnement personnalisé 6e Accompagnement personnalisé en 6ème Problème pédagogique : l élève fait des erreurs dans la conjugaison du présent de l indicatif. Compétence 1 : Conjuguer les verbes,

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54)

«LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) «LIRE», février 2015, classe de CP-CE1 de Mme Mardon, école Moselly à TOUL (54) Remarque : Bien que le verbe «lire» soit situé au CE2 dans la progression Vocanet, il nous a semblé important de traiter

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Mieux connaître les publics en situation de handicap

Mieux connaître les publics en situation de handicap Mieux connaître les publics en situation de handicap Plus de 40 % des Français déclarent souffrir d une déficience 80 Comment définit-on le handicap? au moins une fois au cours de leur vie et 10 % indiquent

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Guide de présentation 2 Table de matières L ordinateur 3 L espace de travail OneNote 4 Organisation en classeurs 4 Adaptation aux exigences des enseignants 5 La barre d outils d accès rapide 6 Utilisation

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Activités pour la maternelle PS MS GS

Activités pour la maternelle PS MS GS Gcompris V.8.4.4 linux 1 Activités pour la maternelle SOMMAIRE : Gcompris : Qu est-ce que c est? 2 Remarques et problèmes rencontrés dans la mise en œuvre en classe 3 Liste des activités pour la maternelle

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Traumatisme crânien léger (TCL) et scolarité

Traumatisme crânien léger (TCL) et scolarité Document destiné aux enseignants, aux médecins et aux infirmières scolaires H.Touré pour l'équipe du CSI (Centre de Suivi et d Insertion pour enfant et adolescent après atteinte cérébrale acquise), M.Chevignard,

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013

Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013 Guide de développement de «WorkFLows» avec SharePoint Designer 2013 Ce document décrit les étapes nécessaires à la création de flux de travail appelé «WorkFlow». (Référence DSI-DT-Guide-Développement-Workflows-V2

Plus en détail

Bilan tablettes. Ecole Hélène BOUCHER Circonscription de Dreux 1 29 mars - 20 juin 2013

Bilan tablettes. Ecole Hélène BOUCHER Circonscription de Dreux 1 29 mars - 20 juin 2013 Bilan tablettes Ecole Hélène BOUCHER Circonscription de Dreux 1 29 mars - 20 juin 2013 Questions : Est-ce un outil pertinent pour les apprentissages? Est-ce un outil pertinent par rapport à l ordinateur?

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants :

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants : Critères d'attribution du matériel adapté pour les élèves en situation de scolarisés dans le département de la Somme Selon les circulaires n 2001-061 du 5 avril 2001, n 2001-221 du 29 octobre 2001, venant

Plus en détail

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Si l esprit qui dit non sait pourquoi il dit non, il a déjà les moyens de définir son prochain oui.» Pierre Gréco Implications pédagogiques

Plus en détail

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif?

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif? Le trouble de traitement auditif _TTA Entendre n est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

Bienvenue à la formation

Bienvenue à la formation Bienvenue à la formation Environnement Alimentation Heure Ecriture Lecture Vie quotidienne Emotions Argent Informatique Poids et mesures Communication Orientation spatiale et temporelle Programme des cours

Plus en détail

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS Robert Rigal DÉFINITIONS Motricité Ensemble des fonctions qui assurent les mouvements autogénérés d un organisme; Étude des mouvements humains et de leurs caractéristiques

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Tablette numérique & troubles de l apprentissage

Tablette numérique & troubles de l apprentissage Tablette numérique & troubles de l apprentissage Quels intérêts pour l enfant dyspraxique? Peddy CALIARI Maître de conférences Sciences de l éducation Laboratoire CRILLASH 1 Bonjour à tous, L objet de

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-lecteurs

A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-lecteurs A.-M. Cubat PMB - Import de lecteurs - Généralités Page 1 Diverses méthodes d import de lecteurs Les données (noms, prénoms, adresses. des lecteurs) proviennent en général du secrétariat, et se trouvent

Plus en détail

Lhopitault Aurora PES 09 février 2011. Unité d apprentissage : Les fruits. Unité d apprentissage : les fruits séance 1

Lhopitault Aurora PES 09 février 2011. Unité d apprentissage : Les fruits. Unité d apprentissage : les fruits séance 1 Lhopitault Aurora PES 09 février 2011 Unité d apprentissage : Les fruits Niveau : MS Domaine : Découvrir le monde Objectif : Découvrir le vivant : les fruits Organisation : 2 groupes 8 élèves/7 élèves

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Déficit du langage écrit et oral. Troubles associés possibles Les aides à apporter

Déficit du langage écrit et oral. Troubles associés possibles Les aides à apporter Déficit du langage écrit et oral LES «DYS» Troubles associés possibles Les aides à apporter 1 Remerciements Ce diaporama a été réalisé grâce à l implication et au soutien des associations partenaires des

Plus en détail

Les bonnes pratiques pour les travaux scolaires à la maison

Les bonnes pratiques pour les travaux scolaires à la maison D après LES DEVOIRS ET LES LEÇONS de Marie-Claude Béliveau 1 1 Rappels et définitions. Officiellement, les devoirs à la maison sont interdits depuis 1956 2 à l école primaire mais leur pratique reste très

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Première étape : créer le fichier de données - extraire les données de PMB et les transférer dans Excel

Première étape : créer le fichier de données - extraire les données de PMB et les transférer dans Excel A.-M. Cubat Démo (Apli) : imprimer des cartes de lecteurs ou une «planche-contact» - avec les codes-barres Page 1 Première étape : créer le fichier de données - extraire les données de PMB et les transférer

Plus en détail

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit Livret de suivi de l élève l élève l é ve... né(e) le..... /..... /..... C o n t a c t s L inspection académique de votre département IA 22 6 et 8 place du Champs de Mars - BP 2369-22023 St-Brieuc IA 29

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Haute Ecole Robert Schuman Département Pédagogique Section Instituteur Primaire

Haute Ecole Robert Schuman Département Pédagogique Section Instituteur Primaire Haute Ecole Robert Schuman Département Pédagogique Section Instituteur Primaire Juin 2005 Travail de fin d études présenté par RB en vue de l obtention du diplôme d instituteur primaire 1 Haute Ecole Robert

Plus en détail

10 logiciels ou applications pouvant aider des élèves atteints de handicap moteur ou de certaines dys

10 logiciels ou applications pouvant aider des élèves atteints de handicap moteur ou de certaines dys 10 logiciels ou applications pouvant aider des élèves atteints de handicap moteur ou de certaines dys Philippe TRIVAUDEY Enseignant itinérant spécialisé TFM 2011-2012 Sommaire Introduction page 3 Le mode

Plus en détail

Algorithme. Table des matières

Algorithme. Table des matières 1 Algorithme Table des matières 1 Codage 2 1.1 Système binaire.............................. 2 1.2 La numérotation de position en base décimale............ 2 1.3 La numérotation de position en base binaire..............

Plus en détail

The Grid 2: Manuel d utilisation

The Grid 2: Manuel d utilisation The Grid 2: Manuel d utilisation Bienvenue dans The Grid 2 Merci d avoir choisi The Grid 2! Ce guide va vous apprendre tout ce que vous devez savoir à propos de The Grid 2. Il vous guidera pas à pas pour

Plus en détail

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances

Plus en détail

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement

Cahier n o 6. Mon ordinateur. Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement Cahier n o 6 Mon ordinateur Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement ISBN : 978-2-922881-10-3 2 Table des matières Fichiers et dossiers Sauvegarde et classement La sauvegarde 4 Enregistrer 4 De quelle

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

Formation Pédagogique 3h

Formation Pédagogique 3h Formation Pédagogique 3h Carole MOULIN Conseillère Pédagogique généraliste Bourgoin 2 20 mars 2013 Ecrire c est: Copier Ecrire sans erreurs sous la dictée Concevoir et écrire une phrase, des phrases, un

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE 17

FICHE PEDAGOGIQUE 17 FICHE PEDAGOGIQUE 17 THEME : NOM DE L EXERCICE : LA MEDIATION Séries de tableaux à double entrée Progressions numériques et suites logiques L EXERCICE COMPORTE PLUSIEURS VARIANTES D EXPLOITATION non REFERENCE

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Initiation à l informatique. Module 7 : Le courrier électronique (e-mail, mail)

Initiation à l informatique. Module 7 : Le courrier électronique (e-mail, mail) Initiation à l informatique. Module 7 : Le courrier électronique (e-mail, mail) Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT

Plus en détail

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Vous reconnaissez-vous? Vous avez une tablette porte-clavier et vous savez qu elle est ajustable mais ne savez pas comment faire. Peut-être

Plus en détail

Automatisation d'une Facture 4. Liste Déroulante Remises Case à cocher Calculs

Automatisation d'une Facture 4. Liste Déroulante Remises Case à cocher Calculs Dans la série Les tutoriels libres présentés par le site FRAMASOFT Automatisation d'une Facture 4 Liste Déroulante Remises Case à cocher Calculs Logiciel: Version: Licence: Site: OpenOffice.org Calc :

Plus en détail

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL Page 1 sur 12 OBJECTIF GÉNÉRAL : 1. AMÉLIORER LES HABILETÉS MOTRICES GLOBALES 1.1 L élève développera des stratégies pour coordonner ses mouvements. 1. Appliquer les recommandations

Plus en détail

ANAMNÈSE - 1 - Création : Dre Josée Douaire, psychologue

ANAMNÈSE - 1 - Création : Dre Josée Douaire, psychologue ANAMNÈSE - 1 - (N.B. : le carnet de santé de votre enfant peut vous être utile pour remplir ce questionnaire) Nom de la personne qui complète ce questionnaire : Informations générales Nom de l enfant :

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école

eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle Évaluation à l'école eduscol Ressources pour faire la classe à l'école Évaluation à l'école Aide à l'évaluation des acquis des élèves en fin d'école maternelle S approprier le langage Découvrir l écrit Découvrir le monde Devenir

Plus en détail

Les enfants ayant des troubles moteurs en 5 e année et en 6 e année : Ressource à l intention des éducateurs

Les enfants ayant des troubles moteurs en 5 e année et en 6 e année : Ressource à l intention des éducateurs Les enfants ayant des troubles moteurs en 5 e année et en 6 e année : Ressource à l intention des éducateurs Lauren est une fille travaillante qui fait beaucoup d efforts pour faire plaisir à ses parents

Plus en détail

Comment mettre en page votre livre

Comment mettre en page votre livre GUIDE - ImprimermonLivre.com Comment mettre en page votre livre www.imprimermonlivre.com 1 V. 20131125 Conseils pour la mise en page de votre ouvrage L objectif de ce guide est de vous aider à réaliser

Plus en détail

François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle. Liste des 24 catégories de connaissances et compétences à développer

François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle. Liste des 24 catégories de connaissances et compétences à développer Programme par Cœur François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle Trousse de consolidation des connaissances et compétences scolaires Attention, mémoire, raisonnement, stratégies, habiletés linguistiques

Plus en détail

Pour un usage plus sûr du téléphone portable

Pour un usage plus sûr du téléphone portable Pour un usage plus sûr du téléphone portable On commence tout juste à en parler : l utilisation du portable comporte des risques pour la santé. Pour tenter de les réduire, le Criirem (Centre de recherche

Plus en détail

Les DYS : quel âge pour quel diagnostic?

Les DYS : quel âge pour quel diagnostic? Les DYS : quel âge pour quel diagnostic? Dr Alain POUHET ~ Médecine Physique et Réadaptation ~ Avril 2010 En situation de difficulté scolaire, affirmer une DYS peut être largement anticipé sans attendre

Plus en détail

Publier un Carnet Blanc

Publier un Carnet Blanc Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier un Carnet Blanc Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008 Publication,

Plus en détail

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6

TECHNIQUES DE SURVIE ÉCRITURE Leçon de littératie 2.6 Clair et net! Comprendre, structurer et expliquer un concept. Apprentissage critique Comprendre et apprécier l importance de fournir des consignes claires. Tenir compte du point de vue de l auditoire et

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS

GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS 2 GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE FACULTÉ DE MÉDECINE ET DES SCIENCES DE LA SANTÉ

Plus en détail

Evaluation diagnostique de CM1 Circonscription de Saint Just en Chaussée Livret du maître partie Français

Evaluation diagnostique de CM1 Circonscription de Saint Just en Chaussée Livret du maître partie Français Evaluation diagnostique de CM1 Circonscription de Saint Just en Chaussée Livret du maître partie Français Avant de débuter, demander aux élèves de préparer le matériel suivant : crayon à papier, gomme,

Plus en détail

PERMETTRE OU FACILITER LA SCOLARITE DE L'ENFANT DYSPRAXIQUE

PERMETTRE OU FACILITER LA SCOLARITE DE L'ENFANT DYSPRAXIQUE PERMETTRE OU FACILITER LA SCOLARITE DE L'ENFANT DYSPRAXIQUE DOCTEUR MICHELE MAZEAU - QU'EST-CE QU'UN ENFANT DYSPRAXIQUE? - QUELQUES PRECISIONS MEDICALES - QUESTIONS / REPONSES - LES DIFFICULTES SCOLAIRES

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉALISER. un bon C.V. J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉALISER. un bon C.V. J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉALISER un bon C.V. J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Comment rédiger un C.V.? Vous démarrez votre recherche d emploi? Vous voulez mettre toutes

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail