Cours Gestion de projet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours Gestion de projet"

Transcription

1 Cours Gestion de projet Gestion de configuration Version Date Auteur V1.3 Septembre 2007 Pascal HEYER 1

2 La Gestion de configuration Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA BY : Paternité. Vous devez citer le nom de l'auteur original. NC : Pas d'utilisation Commerciale. Vous n'avez pas le droit d'utiliser cette création à des fins lucratives et commerciales. SA : Partage des Conditions Initiales à l'identique. Si vous modifiez, transformez ou adaptez cette création, vous n'avez le droit de distribuer la création qui en résulte que sous un contrat identique à celui-ci. En outre, à chaque réutilisation ou distribution, vous devez faire apparaître clairement aux autres les conditions contractuelles de mise à disposition de cette création. Chacune de ces conditions peut être levée si vous obtenez l'autorisation du titulaire des droits. 2

3 La Gestion de Configuration Logiciel (GCL) Plan Qu est ce que la GCL? Pourquoi la GCL? Les risques sans la GCL Terminologie de la GCL Objectifs de la GCL Démarche de mise en œuvre Les outils de la GCL Le marché de la GCL Les bénéfices de la GCL 3

4 Qu est-ce que la GCL? (FC) La gestion des configurations Logiciel (GCL) est un processus (organisation, compétences, procédures, méthodes et outils) qui vise à gérer : Les différentes versions des composantes d un système d information (programmes, documentation, matériels ) Le cycle de vie de ces composantes L assemblage de ces composantes dans le but de générer des configurations multiples Les changements appliqués à ces composantes (gestion des évolutions et des anomalies) 4

5 Pourquoi la GCL? La gestion de configurations est indispensable à la maîtrise de tout développement : Savoir retrouver à tout moment une version de dossier fonctionnel et son état dans le cycle d approbation. Gérer les versions des programmes sources et des exécutables générés Mettre en place des systèmes de verrous (checkin/checkout) pour éviter les collisions entre plusieurs développeurs Pouvoir évaluer les impacts d une demande de changement Pouvoir gérer les développements sur plusieurs sites (TMA, Offshore). Pouvoir gérer des projets parallèles qui portent sur des composants communs (fusion) Pouvoir retrouver instantanément les demandes de changement qui ont été réalisées dans un programme ainsi que les anomalies corrigées depuis la dernière version en production. 5

6 Pourquoi la GCL? La gestion de configuration est indispensable à la réalisation d un déploiement en environnement complexe : différentes versions de systèmes d exploitation différents modules applicatifs à installer pour gérer des périphériques hétérogènes entre les différents sites cohabitation de logiciels différents en fonction du profil du poste de l utilisateur versions des drivers incompatibles avec le système déployé 6

7 Exemple : Cas des progiciels Les éditeurs cherchent à faire fonctionner le même progiciel (i.e. le même code source) sur une variété de plates-formes aussi grande que possible : Gérer les dépendances hardware. Gérer les dépendances du système d'exploitation. Gérer les évolutions de l ensemble 7

8 3 cas classiques (1/3) PROBLÈME DU PARTAGE DES COMPOSANTS LES ERREURS DE P#1 PEUVENT BLOQUER P#2 ; LE RETARD ET LES ERREURS DE P#1 PEUVENT BLOQUER P#2 ; LE RETARD EST INÉLUCTABLE 8

9 3 cas classiques (2/3) PROBLÈME DE LA DOUBLE MAINTENANCE IL FAUT MINIMISER LES DUPLICATIONS CAR INÉVITABLEMENT LES COPIES MULTIPLES DIVERGENT ; L'AUGMENTATION DES COÛTS EST INÉLUCTABLE 9

10 3 cas classiques (3/3) PROBLÈME DES MISES A JOUR SIMULTANÉES POUR DONNER DU CONFORT A P#1 ET A P#2, ET ÉVITER LE PB#1, C A ÉTÉ DUPLIQUÉ, CE QUI NOUS RAMÈNE AU PB#1 GÉRER LE DILEMME!? 10

11 Sans GCL : Les risques Perdre des versions d éléments logiciels ou documentaires (conflits entre plusieurs concepteurs, retour arrière) Perdre le contrôle du contenu des composants (changement, anomalie) et de leur statut (en cours, validé, KO) Le projet ne peut pas restaurer un état stable antérieur de son livrable. Le besoin peut pourtant s en faire sentir : La dernière mise en production n est pas satisfaisante L utilisateur souhaite faire marche arrière pour des raisons organisationnelles Le projet veut comprendre l évolution d un composant, comparer des versions successives (par exemple pour corriger le composant ou faire une analyse d impact) Qualité, coûts, délais 11

12 Terminologie de la GCL FC Un produit de travail correspond à tout objet créé par le projet (documentation, composant logiciel, paramètres, etc.) Un élément géré en configuration est un document, un composant logiciel (ex. programme), un jeu de données ou tout autre élément dont il faut suivre et conserver les versions. Une version d un élément reflète un changement subi par l élément. Une configuration est un assemblage de versions d éléments. Une version du projet désigne ce que le projet développe et doit livrer. C est un assemblage cohérent de versions d éléments. Cela recouvre un ensemble de documents et de composants logiciels éventuellement transverses à plusieurs applications logicielles. La gestion de configuration est donc la gestion des versions du projet. Un changement et une anomalie, sont respectivement une évolution des exigences et un besoin de correction d une version projet. Ces événements impactent la gestion de configuration puisqu ils impliquent la création de versions nouvelles. Une référence est une version du Livrable qui est livrable à l utilisateur. 12

13 Les 5 niveaux de maturité de CMMi permettent une amélioration continue par étapes (rappel) Niveau Libellé Secteur 5 Processus en amélioration continue 4 Processus Géré quantitativement 3 Processus Défini (standardisé) Gestion et déploiement des innovations au niveau organisation (OID) Prevention de défault (analyses Causales) (CAR) Performance du processus de l'organization (OPP) Gestion de projet Quantitative (QPM) Développement des exigences (RD) Conception de la solution technique (TS) Intégration des Produits (PI) Verification (VER) Validation (VAL) Focalisation processus de l'organisation (OPF) Definition du processus de l'organisation (OPD) Plan de formation de l' organisation (OT) Gestion intégrée de Projet (IPM) Gestion des Risques (RSKM) Equipes Integrée (IT) Gestion intégrée des fournisseurs (ISM) Prise de décision et Resolution (DAR) Environnement organisationnel pour l' Integration (OEI) Qualité Productivité 2 Processus Géré : Gestion de projet efficace 1 Gestion des exigences (REQM) Planification de projet (PP) Suivi et supervisionde projet (PMC) Gestion contractuelle de fournisseur (SAM) Mesures et Analyses (M&A) Assurance de la Qualité du processus et des Produits (PPQA) Gestion de Configuration (CM) Risque Retravaillage 13

14 Les objectifs de la GCL selon le CMMi N2 Etablir et assurer l intégrité des produits issus du projet tout au long du cycle de vie du logiciel : 1. les activités de gestion de configuration sont planifiées 2. les produits du travail logiciel sélectionnés sont identifiés, contrôlés et disponibles. 3. les changements apportés aux produits logiciels de travail logiciel identifiés sont contrôlés 4. les groupes et les personnes concernés sont informés de l'état et du contenu des référentiels logiciel. 14

15 Objectifs 1 : les principes (CMMi N2) Les activités de gestion de configuration sont organisées et planifiées 1. un plan de Gestion de Configuration Logiciel (GCL) est préparé pour chaque projet logiciel conformément à une procédure documentée 2. un plan GCL documenté et approuvé est utilisé comme base pour réaliser les activités GCL 15

16 Objectifs 2 : les principes (CMMi N2) Les produits du travail logiciel sont identifiés, contrôlés et disponibles. 3. les produits de travail à placer sous gestion de configuration sont identifiés (interne et livrables, documentaires, logiciels, outils de soutien) 4. un système de bibliothèque de gestion de configurations est établi comme dépôt pour stocker les référentiels logiciel 5. les produits sont créés à partir de la bibliothèque de référentiels logiciel et leur lancement est contrôlé conformément à une procédure documentée 16

17 Objectifs 3 : les principes (CMMi N2) Les changements apportés aux produits logiciels identifiés sont contrôlés : 6. les demandes de changement ainsi que les rapports de problème pour les articles/unités de configuration sont déclenchés, enregistrés, passés en revues, approuvés et soumis à un suivi conformément à une procédure documentée 7. les changements apportés aux référentiels sont contrôlés conformément à une procédure documentée 17

18 Objectifs 4 : les principes (CMMi N2) Les groupes et les personnes concernés sont informés de l état et du contenu des référentiels logiciels : 8. l état des articles/unités de configuration est enregistré conformément à une procédure documentée 9. des rapports standards documentant les activités CGL ainsi que le contenu du référentiel logiciel sont élaborés et rendus disponibles aux personnes et aux groupes concernés. 10. les audits des référentiels logiciel sont effectués conformément à une procédure documentée 18

19 Les acteurs de la gestion de configuration Le Responsable de la Gestion de configuration Conçoit, organise et met en œuvre la gestion de configuration Contrôle les configurations Le Chef de projet Responsable de la fabrication des versions Prise en compte des anomalies et des changements L équipe projet Modification et création des composants 19

20 Institutionnalisation de GCL (CMMi N2) Engagement de réalisation : une directive écrite de l organisation existe et et suivie Capacité de réalisation : un comité autorisé à gérer les référentiels du projet existe ou est créé. un groupe responsable de la coordination et de la mise en œuvre CGL pour le projet (groupe CGL) existe. des ressources et un financement suffisants sont fournis pour les activités CGL. le groupe CGL a reçu une formation adéquate. le groupe de développement est formé pour réaliser ses activités CGL. Mesures : des mesures sont effectuées et utilisées pour déterminer le statut de ces activités (coût et planning) Vérification : ces activités sont revues de façon périodique par la direction, le chef de projet et le groupe AQL (revues et audits ). 20

21 Démarche de mise en œuvre de la GCL En 2 phases : Développement de la GCL préparation, élaboration, construction, transition Conduire les activités de GCL pour toutes les activités de développement et de maintenance 21

22 Phase 1 : Développement de la GCL Préparation Elaboration Construction Transition 22

23 Phase 1 : Développement de la GCL Le Responsable GCL réalise : 1. Spécification des besoins Définition de la configuration Définition des exigences, niveaux de services en termes de GCL 23

24 Définition de la configuration Ensemble cohérent de composants permettant, à un instant donné, d éditer une version fonctionnelle complète du système. C'est la garantie de l'intégrité du système. La granularité de la configuration est un paramètre économique. Valeur du produit (et de ses constituants), nature du risque, etc. Les éléments «à risque» doivent être répertoriés C'est une forme de contrat d'assurance dont le montant est fonction des risques afférents à un projet bien déterminé. LES DIFFICULTÉS DE LA DEFINITION Nombre d'objets à gérerdépend de la granularité et du type de nomenclature Variété des objets et des supports d'archivage et de stockage (SGBDR) Caractéristiques du logiciel Dépendances fonctionnelles, canaux cachés, etc. Durée de vie des équipements, des outils,... Organisation du développement (+ ou - normalisé) Les acquisitions en logiciel et matériel : ce sont des boîtes noires dont il est souvent difficile de cerner les contours 24

25 Définition des exigences Qualité de la GCL Cohérence Complétude Auditabilité Des différentes versions (référentiels) Disponibilité Sécurité (protection) Traçabilité Des différents éléments de configuration composants les versions PENDANT TOUT LE CYCLE DE VIE Développement Maintenance 25

26 Définition des exigences Qualité de la GCL Les composants doivent être : Disponibles Protégés La traçabilité des modifications assurée PENDANT TOUT LE CYCLE DE VIE Développement Maintenance 26

27 Phase 1 : Développement de la GCL Le Responsable GCL réalise : 2. Définition du processus de Gestion des configurations Logiciel à partir des besoins 27

28 Processus de gestion de configuration Les différents environnements Outils de GCL Environnements physiques Etape Production Environ. De production (utilisateurs) Recette Environ. De Recette (client) Développement Environ. de développement (IT) 28

29 Processus de gestion de configuration Gestion des différents flux intégrant la gestion des changements Changement ou Anomalie 8 Production 6 1 Liste des versions Recette 5 Liste des composants 4 7 Demande de changement Anomalie 2 Développement Privé 3 Anomalie Demande de changement Backup 29

30 Processus de gestion de configuration Gestion du changement Les changements apportés aux composants sont contrôlés : les demandes de changement ainsi que les anomalies sont enregistrés, passés en revues, approuvés et soumis à un suivi les changements apportés aux référentiels sont contrôlés 30

31 Processus de gestion de configuration Gestion du Versionning 31

32 Phase 1 : Développement de la GCL Le Responsable GCL réalise : 3. Choix des outils de gestion de configuration logicielle et du média de livraison pour l application adressée (CVS, ClearCase, ligne spécialisée) 4. Développement des outils de livraisons des projets sur les environnements du Client 5. Développement d outils de contrôle et de suivi de la configuration (par exemple, outil de gestion de faits techniques : CQ+CC) 6. Mise en œuvre du système de gestion de configuration couvrant l ensemble du cycle de vie d un projet de l application adressée et construit sur des environnements indépendants :» environnement de référence» environnements de développement et d intégration multi-projet» environnements de maintenance» environnement de livraison Client 32

33 Phase 1 : Développement de la GCL (4/4) 7. Le cas échéant, la construction de la référence (reprise existant) 8. Mise en place du média de livraison principal et du média de secours 9. Mise en place de la stratégie de sauvegarde/restauration + tests 10.Finalisation du Plan de Gestion de Configuration logicielle intégrant les responsabilités, les moyens alloués, les procédures, les actions de surveillance et d audit. 11.Formation et information des équipes aux activités et responsabilités qui sont les leurs en matière de gestion de configuration. 33

34 Phase 1 : Les concepts de base Besoins Exigences qualité PGCL Identification Outils 34

35 BESOINS : Les 3 axes de la GCL Processus GCL Organisation Identification Contrôle Administration Audit Nature du produit Hardware Firmware Software Documentation Processus de développement et de maintenance Cycle de vie système et logiciel Acquisition progressive par paliers fonctionnels : N versions successives avec compatibilité ascendante des versions 35

36 Les exigences Qualité de la GCL Cohérence Complétude Auditabilité Des différentes versions (référentiels) Disponibilité Sécurité (protection) Traçabilité Des différents éléments de configuration composants les versions PENDANT TOUT LE CYCLE DE VIE Développement Maintenance 36

37 Le Plan de Gestion de Configuration Logiciel Précise les dispositions prises pour assurer la Gestion de Configuration en développement et en maintenance. Il peut s appuyer sur des standards ISO ou sur des procédures «société»). Le PGCL traite des points suivants : Organisation de la Gestion de Configuration : Définition des référentiels Définition des responsabilités Maîtrise des configurations : Transfert entre les environnements (dev, test) Contrôle des configurations : Mise sous contrôle Gestion des modifications Administration : État de référence Archivage Sauvegarde/restauration 37

38 L Organisation GCL Pour chaque projet nécessitant une GCL, il faut : Un Responsable GCL chargé de la mise en oeuvre de la GCL lors de la phase d Initialisation et de la conduite des actions GCL ainsi que du reporting selon dispositions décrites dans le PGCL. Pour les projets d évolution, un Comité de contrôles des changements est créé (comité de suivi/pilotage) autorisé à gérer les référentiels logiciels Le Chef de projet est responsable de la supervision des activités décrites dans le PGCL. A cette fin, il dispose d une charge de travail dédiée. Chaque membre du projet est responsable du respect des règles décrites dans le PGCL. Leur charge de travail a été estimée en prenant en compte des contraintes induites par ces règles. Le groupe AQL est chargé de la vérification des activités GCL ainsi que la Direction selon dispositions du PGCL. 38

39 Définition d une configuration Ensemble cohérent de composants permettant, à un instant donné, d éditer une version fonctionnelle complète du système. C'est la garantie de l'intégrité du système. La granularité de la configuration est un paramètre économique. Valeur du produit (et de ses constituants), nature du risque, etc. Les éléments «à risque» doivent être répertoriés C'est une forme de contrat d'assurance dont le montant est fonction des risques afférents à un projet bien déterminé. LES DIFFICULTÉS DE LA DEFINITION Nombre d'objets à gérerdépend de la granularité et du type de nomenclature Variété des objets et des supports d'archivage et de stockage (SGBDR) Caractéristiques du logiciel Dépendances fonctionnelles, canaux cachés, etc. Durée de vie des équipements, des outils,... Organisation du développement (+ ou - normalisé) Les acquisitions en logiciel et matériel : ce sont des boîtes noires dont il est souvent difficile de cerner les contours 39

40 Version et révision 40

41 Identification des éléments/composants Découpage fonctionnel Pb : Identification des fonctions transversales comme la sécurité, la disponibilité, les performances, Découpage selon les outils : Éditeurs (Source, binaires,...) Macrogénérateurs Éditeurs de liens, etc. Les outils imposent d'emblée certains regroupements mais peuvent fausser la logique du découpage fonctionnel Exemples de requêtes : Quels sont les éléments E qui utilisent C? Et les C qui ont servi à fabriquer E? Quel est le procédé de fabrication de C? Quelles sont les modifications M de E faites entre T1 et T2? les auteurs de M? 41

42 Constats : Maîtrise du changement LE CHANGEMENT EST INÉVITABLE Raisons internes générées par le système lui-même Raisons externes générées par l'environnement du système (par ex. les erreurs ou les évolutions) LE CHANGEMENT EST DESTABILISATEUR Délais de livraison Coûts de la réalisation Exactitude, cohérence et complétude du système La maîtrise du changement implique un contrôle strict des changements (anomalies, évolutions) : Évaluation des impacts du changement (estimation taille, efforts, coûts) Pilotage des changements (quels changement, pourquoi, qui les valide, qui les réalise, à partir de quoi et quand) 42

43 Maîtrise du changement Les changements apportés aux produits logiciels de travail logiciel identifiés sont contrôlés : 7. les demandes de changement ainsi que les rapports de problème pour les articles/unités de configuration sont déclenchés, enregistrés, passés en revues, approuvés et soumis à un suivi conformément à une procédure documentée 8. les changements apportés aux référentiels sont contrôlés conformément à une procédure documentée 43

44 Démarche de mise en œuvre de la GCL En 2 phases : Développement de la GCL préparation, élaboration, construction, transition Conduire les activités de GCL pour toutes les activités de développement et de maintenance 44

45 Phase 2 : Conduire les activités Pour chaque projet nécessitant une GCL, le Responsable GCL : Planifie et implémente la GCL pour la prestation selon Plan d Assurance Qualité de l application (création d un PGCL si nécessaire) Administre les environnements (accès, sécurité, sauvegardes, restaurations) Gère les configurations Logiciel selon le PGCL Création projet Vérification/Fabrication/Livraison Suivi version et liste des composants (bordereau de livraison, tableau de bord) Gère la documentation selon PGCL Rend compte périodiquement de ses activités au responsable de la prestation Prépare l auditabilité des activités GCL Mesure les activités GCL Participe aux différentes revues GCL (avec AQL notamment) 45

46 Phase 2 : Les concepts de base Administration Audit 46

47 Administration de la GCL Au minimum, 3 Environnements : Développement Tests Production Accès sécurisés (en fonction rôle) Flux entre les environnements contrôlés Sauvegardes et restaurations 47

48 Les actions : Audit de GCL Vérifier existence version validée du PGCL Analyser description du système GCL Accéder au système GCL du projet/patrimoine Comparer la documentation du système GCL et le système GCL Vérifier la traçabilité des changements (versions listes des exigences, des livrables, des changements, des évolutions, des anomalies, des incidents). Vérifier l accomplissement des actions planifiées et actions correctives Rendre compte (conclusions dans un rapport diffusé au CP) 48

49 Les outils GCL / Fonctionnalités (1/2) Fonctionnalités : Gestion des versions Identification des objets Enregistrement des changements Gestion d éléments multi-systèmes (OS) Gestion des configurations Gestion dynamique des configurations Gestion des référentiels Gestion des espaces et contextes Espaces Contextes (statut) Protection des objets versus contexte et espace Gestion des fabrications Méthode de fabrication Dépendances Gestion des modifications Gestion des fiches de modification (fait technique) Procédure (lien processus GCL) Traçabilité 49

50 Les outils / Fonctionnalités (2/2) Fonctionnalités : Gestion du cycle de vie Procédures spécifiques à un projet, à un site Attributs associés aux objets Liens logiques entre objets Mécanisme de contrôle Verrous et permissions Reporting et audit Historisation et rapports Audit Gestion des livraisons Dossier de livraison Espace livraison Support de livraison Gestion des sauvegardes et archives Sauvegarde/restauration, Archive Sécurité et protection Développement multi-sites Interfaces (API) 50

51 Outils GCL du marché (1/2) Nom Editeur Eléments gérés Plates-formes Fonctionnalités Intégration à des outils tiers AllFusion Harvest Change Manager (CCC/Harvest ) Computer Associates Docs Code et Windows 98/NT/2000/XP AIX SUN HP-UX UNIX Linux MVS (check in/out) contrôle de version par élément et version globale gestion des changements développement parallèle/concurrentiel compilation automatique reporting graphique (java) interfaces de prog. et API interface Web Workflow Interfaces graphiques Intégration à la plupart des outils de développement standards via SCC (websphere, ) Endevor Computer Associates Code MVS contrôle de version par élément et version globale gestion des changements développement parallèle/concurrentiel compilation automatique reporting graphique interfaces de prog. et API interface Web modèles de Workflow Interfaces graphiques Aux environnements de développement Cobol 51

52 Outils GCL du marché (2/2) Nom Editeur Eléments gérés Plates-formes Fonctionnalités Intégration à des outils tiers Merant Dimensions PVCS) (ex Serena Docs et Code Windows 98/NT/2000/XP UNIX Linux HP-UX IBM AIX Solaris MVS gros systèmes contrôle de version par élément et version globale gestion des changements développement parallèle/concurrentiel compilation automatique reporting graphique interfaces de prog. et API interface Web modèles de Workflow Interfaces graphiques Intégration à la plupart des outils de développement standards via SCC et WebDAV CVS Open Source Docs et code Unix Linux Windows 98/NT/2000/XP contrôle de version par élément et version globale développement parallèle/concurrentiel configuration élaborée robuste Connexion aux outils externes (norme SCC) par librairie externe La plupart des outils de développement proposent des interfaces CVS SourceSafe Microsoft Docs et Windows contrôle de version par élément s'intègre facilement à code et version globale l'environnement Microsoft développement parallèle concurr. Reporting, interfaces de prog. et API Interfaces graphiques ClearCase IBM Rational Tout Connecteurs pour Mainframes conversion des référentiels depuis tous les autres outils existants s'interface aux principaux serveurs web contrôle de version par élément et version globale gestion des changements développement parallèle/concurrentiel compilation automatique s'intègre facilement aux autres outils du marché 52

53 Outils >?;) < ( 5/ "# $%& ( '% ) * " A 3#6!#8'#A# +# B A5 <( $C& ( *.A ( 6!#1!#2 %#% 7 )" )!". / # 0) 1! # (" # ( 4 56!#718' ( $% ) (& 9:; * 2 2 %$G; & ( '$& 2 ) ( ' 2 ))/) ) #( ) 2 $# ) &3 )3 5 %!$(&*. A 2 $ &6'8 / A$ &#D. 0$ *)& *!! / $5<A& / /B '$!&,< * *< =, %-%, <3 $ & %,5. 1F %#. 6 "H I 53

54 Le Marché de la Gestion de Configuration 54

55 Le Marché de la Gestion de Configuration 55

56 Les bénéfices de la GCL Fournit une approche disciplinée et documentée pour définir, organiser et maintenir les éléments applicatifs, Garantit l intégrité des applications, Assure que les versions précédentes de tout livrable contrôlé par configuration peuvent être restaurées et recréées, Assure que tous les changements ne sont réalisés que lorsque cela est requis et seulement par ceux autorisés. 56

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

Cours Gestion de projet

Cours Gestion de projet Cours Gestion de projet Méthodes de conduite de projet Version Date Auteur V1.8 Septembre 2007 Pascal HEYER 1 Méthodes de conduite de projet Ce document est publié sous la licence libre Creative Commons-BY-NC-SA

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

«CAPABILITY MATURITY MODEL INTEGRATION MS» EXPLIQUÉ SIMPLEMENT

«CAPABILITY MATURITY MODEL INTEGRATION MS» EXPLIQUÉ SIMPLEMENT «CAPABILITY MATURITY MODEL INTEGRATION MS» EXPLIQUÉ SIMPLEMENT CMM, CMMI, Capability Maturity Model, Carnegie Mellon sont enregistrés auprès du U.S. Patent and Trademark Office par Carnegie Mellon University,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) RFI-2013-09 Demande d information Page 1/9 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) Socle de Ged-Archivage SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION...

Plus en détail

SQLI GROUP 2012 - Permission de réutiliser tel quel, avec le Copyright

SQLI GROUP 2012 - Permission de réutiliser tel quel, avec le Copyright CMM, CMMI, Capability Maturity Model, Carnegie Mellon sont enregistrés auprès du U.S. Patent and Trademark Office par Carnegie Mellon University, ms CMM Integration, IDEAL, SCAMPI et SEI sont des marques

Plus en détail

Change / Release Management

Change / Release Management Association Romandie 13 mars 2012 Change / Release Management Philippe MAGNE PDG ARCAD Software Première partie: La valeur ajoutée business L objectif de l activité Change & Release Management est de :

Plus en détail

Tuesday, October 20, 2009. Nantes

Tuesday, October 20, 2009. Nantes Tuesday, October 20, 2009 Nantes Retour d'expérience SCRUM/XP dans un contexte CMMI-DEV niveau 2 SM CMM Integration, IDEAL, and SCAMPI are service marks of Carnegie Mellon University. Capability Maturity

Plus en détail

LIVRE BLANC «LA GESTION, CONVERSION, IMPRESSION, PUBLICATION ET DISTRIBUTION DOCUMENTAIRE SAP» SAP DMS SAP PLM

LIVRE BLANC «LA GESTION, CONVERSION, IMPRESSION, PUBLICATION ET DISTRIBUTION DOCUMENTAIRE SAP» SAP DMS SAP PLM LIVRE BLANC «LA GESTION, CONVERSION, IMPRESSION, PUBLICATION ET DISTRIBUTION DOCUMENTAIRE SAP» SAP DMS SAP PLM INTRODUCTION... 3 SAP DMS LE COMPOSANT DE BASE... 4 Données applicatives 5 Format neutre 5

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Superviser et administrer à partir d une unique console l ensemble de vos ressources, plates-formes et applications. IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Points forts! Surveillez de façon proactive les éléments

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions ITIL V3 Exploitation des services : Les fonctions Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

NatRcs 7.00. Ce document présente la liste des nouvelles fonctionnalités de la 7.00, disponible à partir de Mars 2011.

NatRcs 7.00. Ce document présente la liste des nouvelles fonctionnalités de la 7.00, disponible à partir de Mars 2011. NATSTAR 5.00 BULLETIN TECHNIQUE Mars 2011 Introduction NatRcs 7.00 Ce document présente la liste des nouvelles fonctionnalités de la 7.00, disponible à partir de Mars 2011. Vous trouvez dans ce bulletin

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Management des systèmes d information. Gouvernance des SI ESIEA Jour 2. 11 & 12 Octobre 2007

Management des systèmes d information. Gouvernance des SI ESIEA Jour 2. 11 & 12 Octobre 2007 Management des systèmes d information Gouvernance des SI ESIEA Jour 2 11 & 12 Octobre 2007 Objectifs de cette présentation g Donner un aperçu sur les normes et standards actuels g Présenter de manière

Plus en détail

IBM Maximo Asset Management for IT

IBM Maximo Asset Management for IT Gérez de manière économique l ensemble du cycle de vie de vos équipements et ressources informatiques IBM Points forts Aide à contrôler les coûts et l impact financier des équipements informatiques avec

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE

TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE Notre expertise au cœur de vos projets TIERCE MAINTENANCE APPLICATIVE SERVICE LEVEL AGREEMENT Sommaire 1. Terminologie...4 1.1. Définitions...4 1.2. Abréviations...5 2. Missions & Objectifs...5 2.1. Missions...5

Plus en détail

Modernisation, développement d applications et DB2 sous IBM i Technologies, outils et nouveautés 2011/2012

Modernisation, développement d applications et DB2 sous IBM i Technologies, outils et nouveautés 2011/2012 IBM Power Systems - IBM i IBM Rational Modernisation, développement d applications et DB2 sous IBM i Technologies, outils et nouveautés 2011/2012 S9 RDP/RTC et ARCAD : comment adopter un standard pour

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF Lorraine L expression «travail collaboratif» peut se définir comme «l utilisation de ressources informatiques dans le contexte d un projet réalisé par les membres d un

Plus en détail

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING AUTOUR DE LA SOLUTION TSM DERNIERE MISE A JOUR : MAI 2011 préalable 1 Liste des services proposés Nos équipes sont spécialisées depuis de nombreuses années dans le domaine

Plus en détail

Suite IBM Tivoli IT Service Management : comment gérer le système d information comme une véritable entreprise

Suite IBM Tivoli IT Service Management : comment gérer le système d information comme une véritable entreprise Suite IBM Tivoli IT Service Management : comment gérer le système d information comme une véritable entreprise Europe Lettre d'annonce du 27 juin 2006 ZP06-0279 En bref Introduction Description Accessibilité

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des configurations

ITIL V2. La gestion des configurations ITIL V2 La gestion des configurations Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

W4 - Workflow La base des applications agiles

W4 - Workflow La base des applications agiles W4 - Workflow La base des applications agiles, W4 philippe.betschart@w4global.com Vous avez dit «workflow»? Processus : Enchaînement ordonné de faits ou de phénomènes, répondant à un certain schéma et

Plus en détail

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques ITIL V3 Transition des services : Principes et politiques Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé

Plus en détail

IBM CommonStore for SAP V8.4 fournit un nouveau support complet pour ILM à partir de la gestion de la rétention des données SAP

IBM CommonStore for SAP V8.4 fournit un nouveau support complet pour ILM à partir de la gestion de la rétention des données SAP Lettre d'annonce IBM Europe ZP08-0456 du 30 septembre 2008 IBM CommonStore for SAP V8.4 fournit un nouveau support complet pour ILM à partir de la gestion de la rétention des données SAP Table des matières

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des mises en production

ITIL V2. La gestion des mises en production ITIL V2 La gestion des mises en production Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack

serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack serena.com Processus et réussite Accélérez avec Serena TeamTrack SERENA TEAMTRACK Serena TeamTrack est un système de gestion des processus et des incidents reposant sur le Web, sécurisé et hautement configurable.

Plus en détail

Les tableaux de bord de pilotage de nouvelle génération. Copyright 2002-2008 PRELYTIS

Les tableaux de bord de pilotage de nouvelle génération. Copyright 2002-2008 PRELYTIS Les tableaux de bord de pilotage de nouvelle génération Sommaire PRELYTIS en quelques mots LiveDashBoard : principes directeurs et positionnement La couverture fonctionnelle Démonstration Les packages

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points de vigilance axe technique SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- DISPONIBILITE ET PERFORMANCE... 2 FICHE N 2- ENVIRONNEMENT DE TEST... 4 FICHE N 3- VERSIONNING... 5 FICHE N

Plus en détail

Rectorat de Grenoble

Rectorat de Grenoble MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION EASYVISTA Version 0.1-7 décembre 2011 La procédure

Plus en détail

Présentation aux entreprises du numérique

Présentation aux entreprises du numérique Présentation aux entreprises du numérique 25/06/2015 Valeurs Immatérielles Transférées aux Archives pour Mémoire VITAM Pourquoi un programme Vitam? VITAM Avec la dématérialisation, une production de plus

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? QU EST-CE QUE LE PLM? Lorraine La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager des avantages concurrentiels sur

Plus en détail

: Qualité, Environnement, Internet

: Qualité, Environnement, Internet QENVI Créateur de valeurs: conseil, intégration informatique pour la création de sites Internet, e-commerce, et les systèmes de management de la qualité et de l environnement. Cohérence & Efficacité Schéma

Plus en détail

APPEL D OFFRE. Projet décisionnel. Juillet 2011

APPEL D OFFRE. Projet décisionnel. Juillet 2011 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES APPEL D OFFRE Projet décisionnel Juillet 2011 SOMMAIRE 1- CONTEXTE 3 1.1 Présentation de l entreprise 3 1.2 Organisation CCCA-BTP 3 2- LE PROJET DECISIONNEL

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DOD SEICAM RFI Demande d information EVDEC Réf. : RFI_EVDEC- GT5_Outil_reporting_BI_v4.doc Page 1/11 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) OUTIL INTÉGRÉ DE REPORTING ET D ANALYSE DÉCISIONNELLE

Plus en détail

les outils du travail collaboratif

les outils du travail collaboratif les outils du travail collaboratif Sommaire Qu est-ce que le travail collaboratif? A chaque usage ses outils L échange d informations Le partage d informations La gestion de projet La conception collaborative

Plus en détail

NEXTDB Implémentation d un SGBD Open Source

NEXTDB Implémentation d un SGBD Open Source DIT - INFRA Demande d information (RFI) NEXTDB Implémentation d un SGBD Open Source Réf. : INFRA_NEXTDB_RFI.docx Page 1/8 Demande d information Projet NEXTDB Implémentation d un SGBD Open Source SOMMAIRE

Plus en détail

Visual IT Operations Club «Production IT dans le domaine de l Assurance Sociale» Jeudi 20 Juin 2013

Visual IT Operations Club «Production IT dans le domaine de l Assurance Sociale» Jeudi 20 Juin 2013 Visual IT Operations Club «Production IT dans le domaine de l Assurance Sociale» Jeudi 20 Juin 2013 Métiers des CSM CCSS CAR CAMTI CARTI Quatre Organismes de droit privé investis d une mission de service

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Quadra Entreprise On Demand

Quadra Entreprise On Demand Quadra Entreprise On Demand LS -Quadra Entrepriset OD- 11/2013 ARTICLE 1 : DEFINITIONS LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier

Plus en détail

ITIL V2. Historique et présentation générale

ITIL V2. Historique et présentation générale ITIL V2 Historique et présentation générale Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

Concept de machine virtuelle

Concept de machine virtuelle Concept de machine virtuelle Chap. 5: Machine virtuelle Alain Sandoz Semestre été 2007 1 Introduction: Java Virtual Machine Machine Virtuelle Java: qu est-ce que c est? c est la spécification d une machine

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

UPSTREAM for Linux on System z

UPSTREAM for Linux on System z FICHE PRODUIT UPSTREAM for Linux on System z UPSTREAM for Linux on System z UPSTREAM for Linux on System z est conçu de manière à assurer une protection de données complète pour votre environnement Linux

Plus en détail

Réussir ses Déploiements Applicatifs

Réussir ses Déploiements Applicatifs Réussir ses Déploiements Applicatifs Common Romandie - 13 mars 2012 Damien Terrien Solution Architect 2012 SERENA SOFTWARE INC. Cartographie du S.I. en développement GESTION DE CONFIGURATION AMONT Cartographie

Plus en détail

Offre Référentiel d échange

Offre Référentiel d échange Offre Référentiel d échange mardi 1er juillet 2014 Groupe CGI inc. CONFIDENTIEL Agenda 1 2 3 4 5 6 7 8 Pourquoi cette solution? Les enjeux et principes de la solution Les acteurs & business case Sa place

Plus en détail

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES PLAN LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX & ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES Copyright BV Associates 2013 IMEPSIA TM est une marque déposée par BV Associates Page 1 SOMMAIRE 1 PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

Les 10 pratiques pour adopter une démarche DevOps efficace

Les 10 pratiques pour adopter une démarche DevOps efficace Les 10 pratiques pour adopter une démarche DevOps efficace William Gravier RESPONSABLE D ACTIVITE DEVOPS SOCIETE POESI 1 QU EST-CE QUE DEVOPS? 2 LES TROIS PROCESSUS DEVOPS 3 L AGILITE DES ETUDES ET L ITILISISATION

Plus en détail

Industrialisation du déploiement d'applications et de socles techniques

Industrialisation du déploiement d'applications et de socles techniques Industrialisation du déploiement d'applications et de socles techniques 3 février 2011 Thierry Delacroix Cédric Andry José Poscente Sommaire! Notre approche de l'industrialisation! Retours d expériences

Plus en détail

CA Automation Suite for Data Centers

CA Automation Suite for Data Centers FICHE PRODUIT : CA Automation Suite for Data Centers CA Automation Suite for Data Centers agility made possible «La technologie a devancé la capacité à la gérer manuellement dans toutes les grandes entreprises

Plus en détail

Qu est ce que Visual Guard. Authentification Vérifier l identité d un utilisateur

Qu est ce que Visual Guard. Authentification Vérifier l identité d un utilisateur Qu est ce que Visual Guard Authentification Vérifier l identité d un utilisateur Autorisation Qu est-ce qu un utilisateur peut faire dans l application Audits et rapports Fonctionnalités d Audit et de

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

BMC Middleware Management

BMC Middleware Management BMC Middleware Management Réunion GUIDE Share France WMQ 2 octobre 2012 Didier Hauwy Software Consultant didier_hauwy@bmc.com Sommaire Middleware Monitoring - MainView for WMQ - BMM Performance & Availability

Plus en détail

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré)

Constat ERP 20% ECM 80% ERP (Enterprise Resource Planning) = PGI (Progiciel de Gestion Intégré) Constat Les études actuelles montrent que la proportion d'informations non structurées représente aujourd'hui plus de 80% des informations qui circulent dans une organisation. Devis, Contrats, Factures,

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

Smart Notification Management

Smart Notification Management Smart Notification Management Janvier 2013 Gérer les alertes, ne pas uniquement les livrer Chaque organisation IT vise à bien servir ses utilisateurs en assurant que les services et solutions disponibles

Plus en détail

Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM

Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM Diplôme de l Ecole Supérieure d Electronique Armée de terre, 1982 SYNTHÈSE PROFESSIONNELLE Mon parcours professionnel m a permis de construire

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

SAUVEGARDE COBIAN. LE B.A. BA De La sauvegarde Avec «CobianBackup» ou comment faire des sauvegardes automatiques

SAUVEGARDE COBIAN. LE B.A. BA De La sauvegarde Avec «CobianBackup» ou comment faire des sauvegardes automatiques SAUVEGARDE COBIAN LE B.A. BA De La sauvegarde Avec «CobianBackup» ou comment faire des sauvegardes automatiques Franck CLAIR Animateur T.I.C.E. Thonon-les-Bains http://www.tice.edres74.net LICENCE D'UTILISATION

Plus en détail

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL - Data Sheet Version 1.5 Développé par http://www.axivia.com/ PRESENTATION DU PRODUIT SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL est

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle La pratique de l ITSM Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle Création : avril 2012 Mise à jour : avril 2012 A propos A propos du document Ce document pratique est le résultat

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification BMC Real End User Experience Monitoring and Analytics 2.5 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Notre Catalogue des Formations IT / 2015

Notre Catalogue des Formations IT / 2015 Notre Catalogue des Formations IT / 2015 Id Intitulé Durée Gestion de projets et méthodes I1101 I1102 I1103 I1104 I1105 I1106 I1107 I1108 I1109 I1110 I1111 I1112 I1113 I1114 I1115 I1116 I1117 I1118 I1119

Plus en détail

PICRIS. Le progiciel des métiers de la Retraite, de la Santé, de la Prévoyance et du Social

PICRIS. Le progiciel des métiers de la Retraite, de la Santé, de la Prévoyance et du Social PICRIS Le progiciel des métiers de la Retraite, de la Santé, de la Prévoyance et du Social Comment construire un seul et même système d information pour supporter la gestion de différents produits d épargne

Plus en détail

Fourniture d un outil de gestion du courrier électronique pour les sites internet de la Documentation Française

Fourniture d un outil de gestion du courrier électronique pour les sites internet de la Documentation Française Fourniture d un outil de gestion du courrier électronique pour les sites internet de la Documentation Française Cahier des Clauses Techniques Particulières 1 Préambule L objet du présent appel d offres

Plus en détail

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5 UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 8.5 Table des Matières 1. UserLock Version 8... 3 1.1. Le Statut utilisateur, un nouvel indicateur de risque... 3 1.2. Des alertes en temps réel contre les

Plus en détail

Symantec Control Compliance Suite 8.6

Symantec Control Compliance Suite 8.6 Automatiser et gérer la conformité IT dans le cadre de la réduction des coûts et de la complexité Présentation Symantec Control Compliance Suite automatise les principaux processus de conformité informatique.

Plus en détail

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES

TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES TAI049 Utiliser la virtualisation en assistance et en dépannage informatique TABLE DES MATIERES 1 DECOUVERTE DE LA VIRTUALISATION... 2 1.1 1.2 CONCEPTS, PRINCIPES...2 UTILISATION...2 1.2.1 Formation...2

Plus en détail

Présentation de SunGard et de son offre. Janvier 2009

Présentation de SunGard et de son offre. Janvier 2009 Présentation de SunGard et de son offre Janvier 2009 Le Groupe SunGard, c est L'une des 12 premières sociétés de services informatique au monde Un leader sur le marché des solutions informatiques intégrées

Plus en détail

9 rue Lucien Roullier 95190 Goussainville stephane.bourdin.95@gmail.com +33 1 39 88 33 10 / +33 6 65 57 51 88 INGÉNIEUR SYSTÈME LINUX

9 rue Lucien Roullier 95190 Goussainville stephane.bourdin.95@gmail.com +33 1 39 88 33 10 / +33 6 65 57 51 88 INGÉNIEUR SYSTÈME LINUX STÉPHANE BOURDIN 9 rue Lucien Roullier 95190 Goussainville stephane.bourdin.95@gmail.com +33 1 39 88 33 10 / +33 6 65 57 51 88 Né le 18 janvier 1967 à Les Pavillons sous Bois (93) Nationalité française

Plus en détail

Stage ingénieur : Participation à un projet de convergence des Systèmes d Information de retraite

Stage ingénieur : Participation à un projet de convergence des Systèmes d Information de retraite Stage ingénieur : Participation à un projet de convergence des Systèmes d Information de retraite Réf. : STI/360/KPA/W Vous rejoignez une équipe projet d une quarantaine de personnes chez un client grand

Plus en détail

L'automatisation open source pour SI complexes

L'automatisation open source pour SI complexes TRACK ADMINISTRATION SYSTÈME / CLUSTERS / DEVOPS L'automatisation open source pour SI complexes Si, si, c'est possible! Jonathan CLARKE CTO - Normation jcl@ Qui suis-je? Jonathan Clarke Job : Co-fondateur

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

CONTEXTE GENERAL : CADRE DE REFLEXION ET D ACTION ET DOMAINES D INTERVENTION

CONTEXTE GENERAL : CADRE DE REFLEXION ET D ACTION ET DOMAINES D INTERVENTION COSEIL ET EXPERTISE FOCTIO rchitecte informatique CLSSIFICTIO / GROUPE RISO D ETRE / ISSIO Participe à la construction du contenu du cadre de référence de l urbanisme du SI (description des applications

Plus en détail

Migration vers le Libre

Migration vers le Libre Formation continue Migration vers le Libre Enrico Vigano Haute Ecole de Gestion de Genève Filière Informatique de Gestion 6, 7 nov. 2006 - Genève Les logiciels libres en bibliothèque et centre de documentation

Plus en détail

IBM Tivoli Compliance Insight Manager

IBM Tivoli Compliance Insight Manager Simplifier les audits sur la sécurité et surveiller les activités des utilisateurs privilégiés au moyen d un tableau de bord permettant de contrôler la conformité aux exigences de sécurité IBM Points forts

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

CA Mainframe Application Tuner r8.5

CA Mainframe Application Tuner r8.5 FICHE PRODUIT CA Mainframe Application Tuner CA Mainframe Application Tuner r8.5 CA Mainframe Application Tuner a été conçu pour permettre aux équipes de gestion des performances d identifier plus rapidement,

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

LoReNa : pour dynamiser votre Relation Client (CRM)

LoReNa : pour dynamiser votre Relation Client (CRM) LoReNa : pour dynamiser votre Relation Client (CRM) Valorisez votre Relation Client! http://www.lorena.pro/nossolutions/crm.aspx Introduction La connaissance du client est une des bases de la réussite

Plus en détail