Les assurances et les congés

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les assurances et les congés"

Transcription

1 Les assurances et les congés Partie D Les avantages sociaux D-1

2 Les assurances Assurances Convention Les protections en assurances collectives SSQ Assurance-salaire (clause ) Caisse de congés de maladie (clause ) Suppléance Taux horaire À la leçon Temps partiel Enseignantes et enseignants permanents ou à contrat à temps plein Non Non Oui Oui Non Prorata maximum : 2 jours Prorata 6 jours Régime de base Non Non Oui Oui Complémentaire 1 - hospitalisation - Module 1 - médecines parallèles - et Module 2 - services professionnels Non Non Oui Oui Salaire long terme Non Non Oui Oui Assurance -vie Non Non Oui Oui Congés de maladie (clause ) 1. La commission scolaire crédite à toute enseignante ou tout enseignant à temps plein à son emploi, 6 jours de congé de maladie. 2. Ces jours de congé de maladie non utilisés au cours de l année sont cumulatifs et versés dans une banque. Le 6 e jour n est pas cumulatif et ne peut être versé dans la banque. 3. Les jours versés dans la banque, pour un maximum de 5 jours par année, qui n auront pas été utilisés lors du départ définitif de l enseignante ou l enseignant, seront alors monnayables à 1/200 du traitement applicable au moment du départ. 4. À sa première année de service, l enseignante ou l enseignant a droit à un crédit de 6 jours de congé de maladie non monnayables. Partie D Les avantages sociaux D-2

3 5. Les enseignantes et enseignants travaillant à temps partiel ou à la leçon ont droit au crédit d une fraction de 6 jours de congé de maladie équivalent à la fraction du temps travaillé. 6. Si ces jours ne sont pas utilisés, ils seront remboursés à la fin de leur contrat. Utilisation des caisses de congé de maladie (clause ) 1. Les 6 jours de congé crédités à chaque année ; 2. La banque monnayable (différée) ; 3. La banque non monnayable (la vieille caisse). 4. Si les caisses sont épuisées, l absence est au frais de l enseignante ou de l enseignant. Que se passe-t-il si je suis malade une journée et que j ai utilisé les congés de maladie de toutes les caisses? Cette journée et les autres, jusqu à un maximum de 5, seront sans traitement et à la 6 e journée, l assurance salaire. Assurance-salaire (clause ) 2. De la 6 e journée jusqu'à concurrence de 52 semaines à compter du début de la période d'invalidité, les jours sont payés à 75%; 3. De l'expiration de la 52 e semaine jusqu'à concurrence d'une période additionnelle de 52 semaines, les jours sont payés à 66 2/3%. Exemple A Une enseignante ou un enseignant est malade 21 jours. Que se passe-t-il? 2. De la 6 e journée jusqu'à la 21 e journée, l'enseignante ou l'enseignant reçoit 75% de son salaire. Si la caisse est épuisée, les premiers jours sont puisés dans la banque de jours de congé de maladie monnayables différée et à défaut dans la banque non-monnayable (vieille caisse) et à défaut sans traitement. Partie D Les avantages sociaux D-3

4 Exemple B Une enseignante ou un enseignant est malade 58 semaines. Que se passe-t-il? 2. De la 6 e journée jusqu'à concurrence de 52 semaines, elle ou il reçoit 75% de son salaire; 3. De l'expiration de la 52 e semaine à la 58 e semaine, elle ou il reçoit 66 2/3% de son traitement. Exemple C Une enseignante ou un enseignant est malade 110 semaines De la 6e journée jusqu'à concurrence de 52 semaines, elle ou il reçoit 75% de son salaire; 3. De l'expiration de la 52e semaine à la 104e semaine, elle ou il reçoit 66 2/3% de son traitement; 4. Après 104 semaines... - épuisement des journées monnayables de la banque différée (100 %); - épuisement des journées non monnayables (vieille caisse à 100%); - assurance-salaire longue durée (clause du régime d assurance) (Communiquez avec le syndicat) Invalidité continue supérieure à 3 mois Exemple D Une enseignante ou un enseignant est malade 100 jours, revient au travail pendant 20 jours et est malade à nouveau 15 jours. 2. De la 6 e journée à la 100e journée, l'enseignante ou l'enseignant reçoit 75% de son traitement; 3. Les 20 jours travaillés sont payés à 100%; 4. Les 15 autres jours de maladie sont payés à 75% car les périodes continues d'invalidité sont séparées par moins de 35 jours de travail ( ). Alors l'invalidité se continue. Partie D Les avantages sociaux D-4

5 Invalidité continue inférieure à 3 mois de calendrier Exemple E Une enseignante ou un enseignant est malade 15 jours, en travaille 8 et est à nouveau malade 20 jours. 2. De la 6 e à la 15 e journée, l'enseignante ou l'enseignant reçoit 75% de son traitement; 3. Les 7 jours travaillés sont payés à 100%; 4. Les 20 autres jours de maladie sont payés à 75%, car les périodes continues d'invalidité sont séparées par moins de 8 jours de travail (clause ). Exemple F Une enseignante ou un enseignant est malade 15 jours, travaille 10 jours et retourne en congés de maladie pour 20 jours. 2. De la 6 e journée à la 15 e journée, l'enseignante ou l'enseignant reçoit 75% de son traitement; 3. Les 10 jours travaillés sont payés à 100%; 4. Étant donné qu'il y a plus de 8 jours de travail qui séparent les deux périodes d'invalidité, on ne peut continuer cette même période d'invalidité. C'est donc une nouvelle invalidité; 5. Les 5 premiers jours (jours de carence) sont puisés... - soit dans la caisse annuelle de jours payés à 100%; - soit dans la banque différée; - soit dans la caisse de congés de maladie non monnayables à son crédit; - soit des journées sans traitement; 6. De la 6 e journée à la 20 e, l'enseignante ou l'enseignant reçoit 75% de son traitement. Congé pour responsabilités parentales (clause ) L'enseignante ou l'enseignant peut s'absenter de son travail jusqu'à concurrence de 6 jours par année, lorsque sa présence est expressément requise auprès de son enfant pour des raisons de santé et de sécurité. Partie D Les avantages sociaux D-5

6 Les journées ainsi utilisées sont déduites de la banque annuelle des congés de maladie de l'enseignante ou l'enseignant et, à défaut, ces absences sont sans traitement. Affaires personnelles (clause de l entente locale) La direction de l école peut, après entente avec l enseignante ou l enseignant, permettre l utilisation des jours de congé de maladie monnayables pour affaires personnelles (maximum 2 jours). Si le nombre de jours de congé de maladie monnayables est épuisé et avant l utilisation de la caisse des jours de congé de maladie non-monnayables ou l assurance-salaire, ces jours de congé pour affaires personnelles seront transformés en jours de congé sans traitement jusqu à concurrence du nombre de jours utilisés pour affaires personnelles. Congés spéciaux pour les enseignantes et enseignants sous contrat à temps plein et à temps partiel (clause ) L'enseignante et l'enseignant à temps partiel ont droit au même nombre de jours de congés spéciaux (décès, mariage, déménagement, force majeure - voir l'article ) que le personnel enseignant à temps plein. En ces cas, cependant, l'enseignante et l'enseignant à temps partiel seront rémunérés en proportion de la tâche éducative en comparaison du temps complet, ou en d'autres termes, comme si elle ou il était demeuré au travail (clause ). Décès Conjoint*, enfant Ses parents, frère, soeur Ses beaux-parents, ses grandsparents, sa belle-soeur, son beau-frère, sa bru, son gendre, ses petits-enfants 7 jours 5 jours 3 jours Jours consécutifs ouvrables ou non incluant le jour des funérailles * Tel que défini à la clause On accorde 1 journée supplémentaire si les funérailles sont à plus de 240 km; - On accorde 2 journées supplémentaires si les funérailles sont à plus de 480 km. Partie D Les avantages sociaux D-6

7 Mariage De l enseignante ou l enseignant Ses parents, soeur, frère, ses enfants 7 jours consécutifs ouvrables ou non incluant le jour du mariage 1 jour le jour de l événement. Congés spéciaux (clause ) Exemple d'application Le beau-parent d'une enseignante décède et ses funérailles ont lieu le samedi... Elle a droit à 3 jours consécutifs ouvrables ou non, incluant le jour des funérailles. Elle peut donc choisir de s'absenter soit... - le jeudi, vendredi et samedi; - le vendredi, samedi et dimanche; ou - le samedi, dimanche et lundi. Tout autre événement Déménagement Visite médicale reliée à la grossesse Force majeure : désastre, feu, inondation, etc. le jour de l événement jusqu à concurrence de 1 par année 4 jours peuvent être pris, soit à la demijournée, soit à la journée Maximum de 3 jours ouvrables par année. D'autres motifs d'absence Sans coupure de traitement (clause ) - Examens officiels d admission ou de contrôle dans une institution de formation reconnue par le ministère; - Juré ou témoin dans une cause où il n est pas partie ; - Sur l ordre du Département de santé communautaire : quarantaine; - Examen médical exigé par la commission (autre que celui exigé conformément à la loi); - Tout autre motif jugé valable par la commission (clause ). Partie D Les avantages sociaux D-7

8 Congés spéciaux Pour les enseignantes et enseignants à la leçon et à taux horaire ayant une tâche déterminée et qui enseignent aux élèves à temps plein (clauses , , ). Décès De sa conjointe ou conjoint, son enfant ou l enfant de sa conjointe ou son conjoint habitant sous le même toit De son père, sa mère, son frère ou sa sœur 3 jours 2 jours jours consécutifs ouvrables ou non incluant le jour des funérailles * Une journée additionnelle est accordée si les funérailles sont à plus de 240 km. * Deux jours additionnels sont accordés si les funérailles sont à plus de 480 km. Si vous avez l intention de vous absenter pour un motif non prévu à la convention, il est préférable de tenter d obtenir, au préalable, l autorisation de la commission scolaire. Règlementation des absences La clause de l entente locale stipule Lors d une journée d absence ou moins, la commission ne pourra couper ou déduire, selon le cas, plus de 1/400 du traitement d une enseignante ou d un enseignant si l accomplissement de ses fonctions et responsabilités ne nécessitait la présence de cette enseignante ou cet enseignant que pour une demi-journée. Cette clause trouve son application dans le cas où une enseignante ou un enseignant est présent la journée ouvrable précédente et la journée ouvrable suivante. 1 er exemple : Jour 1 l enseignante ou l enseignant est présent; Jour 2 a.m. absent; p.m. dispo-maison; Jour 3 présent. Donc, coupure d une demi-journée. 2 e exemple : Jour 1 l enseignante ou l enseignant est présent; Jour 2 a.m. absent; p.m. dispo-maison; Jour 3 absent toute la journée Donc, coupure de 2 jours. Partie D Les avantages sociaux D-8

9 3 e exemple : Jour 1 l enseignante ou l enseignant est absent. Jour 2 a.m. absent p.m. dispo-maison; Jour 3 présent Donc, coupure de 2 jours. Les absences sont traitées à la période si l enseignante ou l enseignant assume une partie de la tâche à son horaire lors de la demi-journée au cours de laquelle elle ou il est absent. 1 er exemple : Jour 1 p.m. 4 e période l enseignante ou l enseignant est absent. 5 e période dispo maison; Coupure d une demi-journée, car aucune partie de tâche assumée. 2 e exemple : Jour 1 a.m. 1 re période -l enseignante ou l enseignant est absent; 2 e et 3 e périodes présent; Coupure d une période. La clause stipule La direction de l école peut, après entente avec l enseignante ou l enseignant, permettre l utilisation des jours de congé de maladie monnayables pour affaires personnelles. Si le nombre de jours de congé de maladie monnayables est épuisé et avant l utilisation de la caisse des jours de congé de maladie non monnayables ou l assurance salaire, ces jours de congé pour affaires personnelles seront transformés en jours de congé sans traitement jusqu à concurrence du nombre de jours utilisés pour affaires personnelles. Les assurances S.S.Q. ( ) Toute modification doit se faire à la commission scolaire et vous devez fournir votre numéro de contrat. - Celles et ceux qui détiennent un contrat à temps plein ou à temps partiel peuvent participer à tous les régimes. - Celles et ceux qui détiennent un contrat à la leçon, les suppléantes et suppléants, les enseignantes et enseignants à taux horaire n ont aucune couverture. Vous pouvez consulter la brochure dans la section «Annexe» pour connaître les différents régimes maladie ainsi que les taux d assurance vie en vigueur depuis le 1 er janvier Partie D Les avantages sociaux D-9

10 Partie D Les avantages sociaux D-10

Guide pour les membres du Syndicat du personnel du CEMEQ (CSQ)

Guide pour les membres du Syndicat du personnel du CEMEQ (CSQ) Guide pour les membres du Syndicat du personnel du CEMEQ (CSQ) LES CONGÉS SPÉCIAUX Article 6-6.00 Avertissement : Le présent document est une vulgarisation de certains droits contenus dans la convention

Plus en détail

CONGÉS SPÉCIAUX SANS PERTE DE TRAITEMENT

CONGÉS SPÉCIAUX SANS PERTE DE TRAITEMENT CONGÉS SPÉCIAUX SANS PERTE DE TRAITEMENT Catégorie Congés spéciaux Nombre de jours MARIAGE OU UNION CIVILE De l employé Maximum de 7 jours consécutifs, ouvrables ou non, y compris le jour de l événement

Plus en détail

Guide pour les membres de l Association du personnel de l École Polytechnique

Guide pour les membres de l Association du personnel de l École Polytechnique Guide pour les membres de l Association du personnel de l École Polytechnique LES CONGÉS SOCIAUX ET PERSONNELS Article 23 Avertissement : Le présent document est une vulgarisation de certains droits contenus

Plus en détail

Les assurances et les congés

Les assurances et les congés Les assurances et les congés Partie D Les avantages sociaux Mise à jour janvier 2017 D-1 Les assurances Assurances Convention Les protections en assurances collectives SSQ Assurance-salaire (clause 5-10.27)

Plus en détail

DES RÉPONSES POUR LES PERSONNES EN DÉBUT DE CARRIÈRE!

DES RÉPONSES POUR LES PERSONNES EN DÉBUT DE CARRIÈRE! Les Assurances DES RÉPONSES POUR LES PERSONNES EN DÉBUT DE CARRIÈRE! Les Assurances A) Aucun élément des régimes d assurance ne couvre la suppléante ou le suppléant occasionnel et l enseignante ou l enseignant

Plus en détail

Que faire, je suis. SEECV Jean Roberge Julie Bellemare Hiver 2014

Que faire, je suis. SEECV Jean Roberge Julie Bellemare Hiver 2014 Que faire, je suis malade SEECV Jean Roberge Julie Bellemare Hiver 2014 Plan 1. Définition de quelques concepts 2. Quoi faire quand je suis malade? 3. Banque de congés de maladie personnelle 4. Absences

Plus en détail

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière

LE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Article 7-10.00. Applicable à la personne salariée régulière FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LE CONGÉ SANS TRAITEMENT Article 7-10.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC ORDONNANCE RELATIVE AUX X CONDITIONS DE TRAVAIL DES AGENTES ET AGENTS DE PASTORALE MANDATÉS EN PAROISSE

ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC ORDONNANCE RELATIVE AUX X CONDITIONS DE TRAVAIL DES AGENTES ET AGENTS DE PASTORALE MANDATÉS EN PAROISSE ÉGLISE CATHOLIQUE DE QUÉBEC ORDONNANCE RELATIVE AUX X CONDITIONS DE TRAVAIL DES AGENTES ET AGENTS DE PASTORALE MANDATÉS EN PAROISSE ANNEXE 1 : UN SALAIRE ANNUEL FIXE DÉTERMINÉ ANNEXE 2 : GUIDE DE GESTION

Plus en détail

a) d assurer le meilleur fonctionnement possible de l organisation ;

a) d assurer le meilleur fonctionnement possible de l organisation ; DES MEMBRES DU CONSEIL EXÉCUTIF DU SECS Adopté au Conseil d administration 13 avril 4 1.0 Principes directeurs Ce protocole s inspire de la volonté du SECS-CSQ : a) d assurer le meilleur fonctionnement

Plus en détail

SYNDICAT DE L ENSEIGNEMENT DES BASSES-LAURENTIDES 450 979-4613 WWW.LESEBL.CA

SYNDICAT DE L ENSEIGNEMENT DES BASSES-LAURENTIDES 450 979-4613 WWW.LESEBL.CA SYNDICAT DE L ENSEIGNEMENT DES BASSES-LAURENTIDES 450 979-4613 WWW.LESEBL.CA MEMBRES DU COMITÉ RELÈVE-PRÉCAIRES Normand Marquis: Vice-président Erik Langevin Andréane Lavoie Amely Legault Jean-François

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

Politique sur les vacances et les congés

Politique sur les vacances et les congés Approuvée par le conseil d administration le 20 mars 2008 Politique sur les vacances et les congés INTRODUCTION Tous les employés * de Génome Canada ont droit à une période de vacances et à d autres types

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Bientôt parents? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Bientôt parents? Vous êtes sur le marché du travail et vous serez bientôt parents. Vous vous demandez quels sont les congés parentaux payés et non payés par l employeur

Plus en détail

Le 14 mars 2012. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail

Le 14 mars 2012. Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail Le 14 mars 2012 Par Isabelle Brière, conseillère en relations du travail Introduction PLAN DE LA PRÉSENTATION Partie 1 : Loi sur les normes du travail et la convention collective Partie 2 : Échelles de

Plus en détail

Guide d adhésion. Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective

Guide d adhésion. Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective Guide d adhésion Choisissez les protections qui vous conviennent le mieux! assurance collective 2 sommaire Vue d ensemble du régime 3 Les 5 décisions importantes 3 Modifier ses choix 4 Choix de protection

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

Régime d assurance collective du secteur soutien scolaire FEESP (CSN)

Régime d assurance collective du secteur soutien scolaire FEESP (CSN) d assurance collective du secteur soutien scolaire FEESP (CSN) Tableau synthèse de gestion de situations d assurance à compter du 1 er janvier 2010 Structure du régime RÉGIME Assurance Maladie Assurance

Plus en détail

Règlement numéro 2010-153 Abrogeant le Règlement numéro 2009-139

Règlement numéro 2010-153 Abrogeant le Règlement numéro 2009-139 Sainte-Martine, le 2 février 2010 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY MUNICIPALITÉ DE SAINTE-MARTINE Règlement numéro 2010-153 Abrogeant le Règlement numéro 2009-139 Règlement constituant un

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION DIRECTIVE RELATIVE AU CHOIX DES DATES DE VACANCES ANNUELLES ET À LA REPRISE DE TEMPS SUPPLÉMENTAIRE POUR LE PERSONNEL DE SOUTIEN (D 17) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION DIRECTIVE

Plus en détail

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Guadeloupe

Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Guadeloupe Dispositions de la convention collective des ouvriers de la Guadeloupe CHAPITRE V-2 - CONGES PAYES Article V-2.1 -Prise des congés payés La période de prise des congés payés est fixée du 1er mai de l année

Plus en détail

BAC + 0 année d expérience OU. DEC + 0 année d expérience. BAC + 2 années d expérience OU DEC + 4 années d expérience DEC + 4 années d expérience OU

BAC + 0 année d expérience OU. DEC + 0 année d expérience. BAC + 2 années d expérience OU DEC + 4 années d expérience DEC + 4 années d expérience OU Section 3 - Salaire 133. Le salaire d un membre du personnel professionnel est établi sur une base annuelle. Il peut cependant être calculé sur une base horaire pour des besoins particuliers (heures supplémentaires

Plus en détail

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant

Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Les indemnités journalières du chef d entreprise et du conjoint collaborateur artisan ou commerçant Édition 2015 2 LES INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Sommaire Quelles sont les conditions de versement? 4 Quelle

Plus en détail

ANNEXE ADMINISTRATIVE. Politique d attribution des congés sans solde et des congés sabbatiques avec salaire différé

ANNEXE ADMINISTRATIVE. Politique d attribution des congés sans solde et des congés sabbatiques avec salaire différé Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS D ATTRIBUTION DES CONGÉS SANS SOLDE ET DES CONGÉS SABBATIQUES AVEC SALAIRE DIFFÉRÉ EASTERN TOWNSHIPS Source : Directeur Ressources humaines Adopté : Consulter la politique

Plus en détail

GUIDE DE LA CODIFICATION BUDGÉTAIRE SUR LA RÉMUNÉRATION ET LES FRAIS DE DÉPLACEMENT

GUIDE DE LA CODIFICATION BUDGÉTAIRE SUR LA RÉMUNÉRATION ET LES FRAIS DE DÉPLACEMENT 5120-03 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES GUIDE DE LA CODIFICATION BUDGÉTAIRE SUR LA RÉMUNÉRATION ET LES FRAIS DE DÉPLACEMENT Révisé septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 Formulaire SRH-003

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet)

RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL. Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013. (Modifié le 3 juillet) RÉSUMÉ DE L ENTENTE DE PRINCIPE SECTEUR RÉSIDENTIEL Présentation aux représentants de l Alliance syndicale 26 juin 2013 (Modifié le 3 juillet) L augmentation de salaire est : À la signature : 2 % (0,63$)

Plus en détail

La présente est une demande de congé de maternité de 21 semaines, conformément à la convention collective.

La présente est une demande de congé de maternité de 21 semaines, conformément à la convention collective. (Choisir) Madame ou Monsieur Objet : Demande de congé de maternité La présente est une demande de congé de maternité de 21 semaines, conformément à la convention collective. Je désire répartir mon congé

Plus en détail

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie

Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie Entreprises Artisanales de Boulangerie Patisserie La CFTC s engage aux côtés des salariés de la boulangerie artisanale : chaque année, des accords sont conclus au niveau de la Convention Collective pour

Plus en détail

Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif

Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif Entente entre Compagnie XYZ et son personnel administratif ARTICLE 1 - Loi sur les normes du travail À l exception de ce qui suit, la Loi sur les normes du travail s applique. ARTICLE 2 - Politique de

Plus en détail

LA RETRAITE PROGRESSIVE

LA RETRAITE PROGRESSIVE FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLÈGES LA RETRAITE PROGRESSIVE Article 7-18.00 Applicable à la personne salariée régulière

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS 1. INTRODUCTION...2 2. CONGES PAYES...2 1. Période de Référence :...2 2. Disponibilité et prise des jours de congés :...2 3. Acquisition des droits

Plus en détail

ADOPTION : Comité de direction

ADOPTION : Comité de direction PROGRAMME PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL PROFESSIONNEL DATE : 28 avril 2015 SECTION : Programme NUMÉRO : PG304 RESPONSABLE : Direction des ressources humaines ADOPTION : Comité de direction

Plus en détail

Nouvelle entente des médecins résidents

Nouvelle entente des médecins résidents 256 À l intention des directeurs généraux des établissements des réseaux universitaires 3 février 2012 Nouvelle entente des médecins résidents Une nouvelle entente a été signée le 22 décembre 2011 entre

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-212. Règlement constituant un REER collectif pour les employé(e)s de la Municipalité de Sainte-Martine

RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-212. Règlement constituant un REER collectif pour les employé(e)s de la Municipalité de Sainte-Martine Sainte-Martine, le 3 juillet 2012 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BEAUHARNOIS-SALABERRY MUNICIPALITÉ DE SAINTE-MARTINE RÈGLEMENT NUMÉRO 2012-212 Règlement constituant un REER collectif pour les employé(e)s de

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 1. Particularités touchant le personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 2. Personnel de soutien temporaire 3. Solde

Plus en détail

Règlement du travail en équipes et des services de piquet

Règlement du travail en équipes et des services de piquet Règlement du travail en équipes et des services de piquet pour les collaborateurs d Axpo Etat : 1 er janvier 2015 Version 4.0 Table des matières Page 1 Champ d application 1 2 Notions et définitions 1

Plus en détail

Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux

Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux 10 avril 2015 Résumé des changements apportés à la convention collective des Opérations des enquêtes statistiques - Bureaux régionaux Article 53 Durée de la convention Le Conseil d arbitrage déclare que

Plus en détail

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ

Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION OF TEACHERS L ASSOCIATION PROVINCIALE DES ENSEIGNANTES ET ENSEIGNANTS DU QUÉBEC Information de base concernant la pension pour les membres de l APEQ QUEBEC PROVINCIAL ASSOCIATION

Plus en détail

Résumé des conditions de travail. Congé partiel sans traitement

Résumé des conditions de travail. Congé partiel sans traitement Résumé des conditions de travail Congé partiel sans traitement DIRECTION GÉNÉRALE DES SERVICES DE RÉMUNÉRATION Centre de services partagés du Québec 1020, route de l Église, 5 e étage Québec (Québec) G1V

Plus en détail

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Note d information Juin 2009 1 er Degré 2 nd Degré I Dates des congés scolaires Fin des cours (après la classe) Reprise des cours (le matin) Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Toussaint Samedi

Plus en détail

Déclaration au RQAP de la rémunération reçue en cours de prestations (revenus concurrents)

Déclaration au RQAP de la rémunération reçue en cours de prestations (revenus concurrents) Déclaration au RQAP de la rémunération reçue en cours de prestations (revenus concurrents) Le présent document a comme objectif d expliquer comment une enseignante ou un enseignant à temps plein ou à temps

Plus en détail

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé

RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé RETREP : REgime Temporaire de Retraite de l Enseignement Privé Ce régime a été créé en 1980 pour permettre aux maîtres de l enseignement privé sous contrat de partir à la retraite dans les mêmes conditions

Plus en détail

PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF CONVENTIONNEL AREVA NC SA

PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF CONVENTIONNEL AREVA NC SA Ce projet d accord vous concerne? Alors votre avis est primordial! PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF AREVA NC SA TEMPS DE TRAVAIL, CONGES, REMUNERATION, DROIT SYNDICAL FO a réalisé un tableau

Plus en détail

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite.

L IRCANTEC. L Ircantec concerne les salariés de l Etat et des employeurs du secteur public ne relevant pas d un régime spécial de retraite. Fiche n 15 L IRCANTEC Institution de Retraite Complémentaire des Agents Non Titulaires de l Etat, des Collectivités publiques et de leurs établissements, l IRCANTEC a fusionné, en 1971, l IGRANTE et l

Plus en détail

Personnel de l établissement

Personnel de l établissement INFORMATION DE GESTION IG-G4-1070-01 Prise des congés annuels Responsable de l application : Directeur des services administratifs À l usage de : Documents de référence : Personnel de l établissement Dispositions

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

INSTITUT UNIVERSITAIRE EUROPEEN REGLEMENTATION. Horaires flexibles et contrôle de l horaire de travail - Cas général-

INSTITUT UNIVERSITAIRE EUROPEEN REGLEMENTATION. Horaires flexibles et contrôle de l horaire de travail - Cas général- INSTITUT UNIVERSITAIRE EUROPEEN Annexe à la Décision n du 2004 REGLEMENTATION Horaires flexibles et contrôle de l horaire de travail - Cas général- 1. L Institut est officiellement en activité de 07h30

Plus en détail

POLITIQUE DE LA CSEM EN MATIÈRE DE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Service des ressources humaines / services juridiques

POLITIQUE DE LA CSEM EN MATIÈRE DE CONGÉ SANS TRAITEMENT. Service des ressources humaines / services juridiques POLITIQUE : POLITIQUE DE LA CSEM EN MATIÈRE DE CONGÉ SANS TRAITEMENT CODE: RH-15 Origine : Service des ressources humaines / services juridiques Autorité : Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE La Commission

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le forfait jours

FICHE PRATIQUE Le forfait jours FICHE PRATIQUE Le forfait jours Le forfait annuel en jours est une organisation atypique du travail, réservée aux salariés les plus autonomes, qui propose de décompter le temps de travail non pas en heures

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE (R.Q.A.P.) QUE FAUT-IL SAVOIR?

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE (R.Q.A.P.) QUE FAUT-IL SAVOIR? RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE (R.Q.A.P.) QUE FAUT-IL SAVOIR? Les renseignements contenus dans le présent document constituent une vulgarisation des textes légaux en vigueur et ne les remplacent

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION DIRECTIVE RELATIVE AU CHOIX DES DATES DE VACANCES ANNUELLES ET À LA REPRISE DE TEMPS SUPPLÉMENTAIRE POUR LE PERSONNEL PROFESSIONNEL (D 18) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION DIRECTIVE

Plus en détail

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires

Xavier Remongin/Min.agri.fr. Soutien à l emploi et au pouvoir d achat. Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires 2008 Xavier Remongin/Min.agri.fr Soutien à l emploi et au pouvoir d achat Exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires Depuis le 1er octobre 2007, les employeurs agricoles qui ont

Plus en détail

Zjklm. Résumé. du règlement de. GaleniCare Fondation de prévoyance (Plan de prévoyance no II) Fondation de prévoyance

Zjklm. Résumé. du règlement de. GaleniCare Fondation de prévoyance (Plan de prévoyance no II) Fondation de prévoyance Zjklm Fondation de prévoyance Résumé du règlement de GaleniCare Fondation de prévoyance (Plan de prévoyance no II) GaleniCare Fondation de prévoyance, une fondation de prévoyance du groupe Galenica 1 Aperçu

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale En vigueur depuis le 1 er janvier 2006, le Régime québécois d assurance parentale prévoit le versement de prestations à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs

Plus en détail

INFORMATION À L INTENTION DES EMPLOYÉS ACTIFS DU QUÉBEC ÂGÉS DE 65 ANS ET DES PERSONNES À LEUR CHARGE ADMISIBLES

INFORMATION À L INTENTION DES EMPLOYÉS ACTIFS DU QUÉBEC ÂGÉS DE 65 ANS ET DES PERSONNES À LEUR CHARGE ADMISIBLES INFORMATION À L INTENTION DES EMPLOYÉS ACTIFS DU QUÉBEC ÂGÉS DE 65 ANS ET DES PERSONNES À LEUR CHARGE ADMISIBLES Employés âgés de 65 ans En tant qu employé ayant choisi de continuer à travailler après

Plus en détail

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES»

ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» ENTENTE DE RETRAITE PROGRESSIVE «QUESTIONS RÉPONSES» Vous songez à signer une entente de retraite progressive ou vous bénéficiez déjà d une entente. Il est important de connaître les avantages de cette

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Elaboration de la politique de ressources humaines

Elaboration de la politique de ressources humaines ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE CONSEIL EXECUTIF EB107/15 Add.1 Cent septième session 12 décembre 2000 Point 6.1 de l ordre du jour provisoire Elaboration de la politique de ressources humaines Confirmation

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

PERSONNEL. Approuvée le 22 septembre 2001 Entrée en vigueur le 22 septembre 2001 Modifiée le 21 juin 2003 Page 1 de 8

PERSONNEL. Approuvée le 22 septembre 2001 Entrée en vigueur le 22 septembre 2001 Modifiée le 21 juin 2003 Page 1 de 8 Modifiée le 21 juin 2003 Page 1 de 8 PRÉAMBULE Le Conseil scolaire de district du Centre-Sud-Ouest (CSDCSO) s engage à offrir des conditions de travail justes et équitables afin de garder un personnel

Plus en détail

chômage et les pigistes

chômage et les pigistes pour Profession Pigiste 1 chômage et les pigistes Apéro Pigistes : présentation 8 octobre 2014 Contributeur : Philippe Hufschmitt pour Profession Pigiste 2 CONVENTION CHÔMAGE DU 14 MAI 2014 Une entrée

Plus en détail

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. *

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * ? Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * À quel point vous inquiétez-vous que votre état de santé actuel ait une incidence sur votre capacité

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX

SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX Volume 16, numéro 5 Le 22 janvier 2014 SECTEUR DE LA RÉMUNÉRATION ET DES AVANTAGES SOCIAUX MODIFICATIONS AUX PRIMES D ASSURANCE TABLEAU DES PRIMES PAR 14 JOURS POUR L ANNÉE 2014 PRIMES APPLICABLES À LA

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale En vigueur depuis le 1 er janvier 2006, le Régime québécois d assurance parentale prévoit le versement de prestations à toutes les travailleuses et à tous les travailleurs

Plus en détail

Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241

Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241 Les congés de courte durée Article 24 - CCN n 3241 1. La liste des congés de courte durée... 1 2. Les modalités de prise des jours de congés de courte durée... 3 Démarches... 3 Salarié déjà absent au moment

Plus en détail

Contrat de Services de Garde École des Trois-Soleils Boîte Postale 6030, 2820 Niaqunnguusiariaq Road

Contrat de Services de Garde École des Trois-Soleils Boîte Postale 6030, 2820 Niaqunnguusiariaq Road Contrat de Services de Garde École des Trois-Soleils ENTENTE INTERVENUE ENTRE PARENTS ET Nom : Nom : Service de Garde Prénom : Adresse : École des Trois-Soleils Adresse : Téléphone : 979-5849 Téléphone

Plus en détail

ASSURANCES COLLECTIVES

ASSURANCES COLLECTIVES Communication, expertise et conseils La compréhension des enjeux! Avantages socix Services actuariels Assurances et rentes collectives Ressources humaines ASSURANCES COLLECTIVES Fédération tonome de l

Plus en détail

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC

RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 HYDRO-QUÉBEC RÉGIME D ASSURANCE VIE COLLECTIVE DE BASE contrat n C-1414 Pour le personnel syndiqué (sauf les ingénieurs membres du SPIHQ) et les retraités de HYDRO-QUÉBEC établi par Ce dépliant a été rédigé à titre

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Votre retraite complémentaire

Votre retraite complémentaire Jeunes embauchés Votre retraite complémentaire Arrco et Agirc Parlons retraite Retraite, vous voulez me parler de retraite, à moi, jeune embauché qui débute dans la vie active? En quoi la retraite peut-elle

Plus en détail

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants

Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Les indemnités journalières des artisans et des commerçants Édition 2012 Les indemnités journalières En cas de maladie, d accident ou d hospitalisation, si votre état de santé nécessite un arrêt de travail,

Plus en détail

GUIDE DES AVANTAGES POST RETRAITE [Régime d'assurance vie]

GUIDE DES AVANTAGES POST RETRAITE [Régime d'assurance vie] GUIDE DES AVANTAGES POST RETRAITE [Régime d'assurance vie] Le 1 er août 2013 Régime d'assurance vie de base... 3 Aperçu... 3 Coût des protections... 3 Exclusions... 3 Demandes de règlement... 3 Désignation

Plus en détail

Régime québécois d assurance parentale

Régime québécois d assurance parentale Régime québécois d assurance parentale Table des matières 1. Caractéristiques du RQAP 3 2. Conditions d admissibilité 4 3. Types de prestations offerts 4 4. Moment pour faire une demande de prestations

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION SECURITE SOCIALE Le point sur votre protection sociale et sur les démarches à effectuer. -Procédure : En tant que salarié / stagiaire de la formation continue, vous êtes

Plus en détail

Northern Trust Company, Canada

Northern Trust Company, Canada Northern Trust Company, Canada Foire aux questions : Adresse : Question : Comment dois-je procéder pour effectuer un changement d adresse? Réponse : Veuillez compléter et signer notre formulaire de changement

Plus en détail

Rencontre des enseignantes et enseignants non permanents secteur des jeunes. Commission scolaire des Phares (CSDP)

Rencontre des enseignantes et enseignants non permanents secteur des jeunes. Commission scolaire des Phares (CSDP) Rencontre des enseignantes et enseignants non permanents secteur des jeunes Commission scolaire des Phares (CSDP) Structures syndicales Structure de service Votre comité Élizabeth Rioux (CSDP) Mireille

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE PROTECTION SOCIALE PROTECTION SOCIALE ASSURANCE MALADIE, MATERNITÉ, DÉCÈS MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT MINISTÈRE

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012 MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Paris, le 18 janvier 2012 Le ministre de la fonction publique La ministre du budget, des comptes publics

Plus en détail

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke

Service des ressources humaines et financières. Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Service des ressources humaines et financières Le sommaire Régime de retraite des employées et employés de l'université de Sherbrooke Votre régime de retraite à l Université de Sherbrooke Modes de prestations

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS RELATIFS À UNE DEMANDE DE CRÉDITS À LA BANQUE DE CONGÉS DE MALADIE DIVISION DES EMPLOYÉS DE LA RÉGIE DES ALCOOLS DE L'ONTARIO

RENSEIGNEMENTS RELATIFS À UNE DEMANDE DE CRÉDITS À LA BANQUE DE CONGÉS DE MALADIE DIVISION DES EMPLOYÉS DE LA RÉGIE DES ALCOOLS DE L'ONTARIO RENSEIGNEMENTS RELATIFS À UNE DEMANDE DE CRÉDITS À LA BANQUE DE CONGÉS DE MALADIE En tant que membre de la Division des employés de la Régie des alcools du SEFPO, vous pourriez être admissible à la banque

Plus en détail

Fondation de prévoyance de l ASG

Fondation de prévoyance de l ASG Fondation de prévoyance de l ASG RÈGLEMENT 2014 Première partie: plan de prévoyance S Le présent plan de prévoyance entre en vigueur le 1 er janvier 2014 pour toutes les personnes assurées dans les plans

Plus en détail

RÈGLEMENTS DES SALONS DU VR MC

RÈGLEMENTS DES SALONS DU VR MC RÈGLEMENTS DES SALONS DU VR MC 1. LES OBJECTIFS DES SALONS L Association des commerçants de véhicules récréatifs du Québec («l A.C.V.R.Q») a pour mission de promouvoir l industrie du véhicule récréatif,

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien

Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien Congé de maternité Information pour les personnels cadre, professionnel, soutien Document rédigé par Linda Chagnon et Lucie Sauvageau Direction du service des ressources humaines 2013-03-27 Page 1 sur

Plus en détail

La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25

La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25 La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25 1 La sentence arbitrale Fin de l accumulation des années de service pour le calcul de l indemnité de cessation d emploi pour la retraite

Plus en détail

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo

Avenant au règlement. pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) Fondation de prévoyance edifondo Fondation de prévoyance edifondo Avenant au règlement pour PraderLosinger SA (CCT du Canton du Valais plan de prévoyance 4) valable à partir du 1.1.2015 Dans un souci de simplification, seule la forme

Plus en détail

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 19. Se porter caution FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 19. Se porter caution FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 19 Se porter caution FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE octobre 2005 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle des textes de

Plus en détail

Assistantes maternelles agréées. Le point sur ( ) La rémunération. de votre assistante maternelle

Assistantes maternelles agréées. Le point sur ( ) La rémunération. de votre assistante maternelle Assistantes maternelles agréées Le point sur La rémunération de votre assistante maternelle Édition 2011 Les règles pour définir la rémunération de votre assistante maternelle agréée sont différentes en

Plus en détail

Modifié le 2 mars 2011 Page 2

Modifié le 2 mars 2011 Page 2 Règlement sur le remboursement des dépenses CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Objet Le règlement précise les règles à suivre pour le remboursement des dépenses des personnes participant aux instances,

Plus en détail

Les congés payés Droit et obligation du salarié et de l entreprise. Ce que dit la loi

Les congés payés Droit et obligation du salarié et de l entreprise. Ce que dit la loi Les congés payés Droit et obligation du salarié et de l entreprise Mise à jour janvier 2012 Tout salarié, quel que soit son emploi, sa catégorie ou sa qualification, la nature de sa rémunération et son

Plus en détail

Cotisations à l assurance-chômage

Cotisations à l assurance-chômage 2.08 Cotisations Cotisations à l assurance-chômage Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-chômage (AC) est une assurance sociale obligatoire en Suisse au même titre que l assurance-vieillesse

Plus en détail

Se porter caution LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 19

Se porter caution LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 19 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Site d informations pratiques sur la banque et l argent Repère n 19 Se porter caution Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440 Paris

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance WO (maintien de la prévoyance vieillesse sans prestations Valable à partir du 01.01.2014 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement

Plus en détail