COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits en 2009 Bruxelles, le 6 juillet 2010 Popularisée par le Bangladais Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, la microfinance existe aussi dans notre pays. Avec un million et demi de Belges vivant sous le seuil de pauvreté, les microcrédits octroyés depuis 10 ans aux exclus des filières de crédit classiques répondent clairement -- et plus que jamais en ces temps de crise à une nécessité. En témoigne notamment la forte hausse des demandes de microcrédits enregistrée par Crédal et Hefboom au cours de l année L adage populaire dit «on ne prête qu aux riches» : une réalité à laquelle sont confrontés de nombreux Belges exclus des filières de crédit classiques en raison de garanties ou de fonds personnels insuffisants. Pour les coopératives à finalité sociale Crédal et Hefboom, principaux acteurs de la microfinance en Belgique, ce ne sont toutefois pas des critères d exclusion. Leur expérience sur le terrain depuis 10 ans démontre que la microfinance est un instrument important de lutte contre la pauvreté et le surendettement. Ces deux coopératives couvrent ensemble 95% du marché de la microfinance en Belgique en offrant aux exclus du crédit classique un accompagnement individualisé et des produits adaptés par les montants, les taux d intérêts réduits et la souplesse des formes de remboursement. La microfinance en Belgique Trois produits de microfinance existent actuellement en Belgique. 1. Le microcrédit (créé en 2000) destiné aux indépendants 1 SPF Economie Direction générale Statistique et Information économique.

2 Le microcrédit, de maximum euros, permet de lancer (ou développer) sa «très petite entreprise» en créant son propre emploi. Sans apport de garantie, avec un taux d intérêt de 5% non lié aux conditions de marché et un accompagnement sur le terrain. Ce microcrédit est distribué par Crédal dans la partie francophone du pays depuis 2000 et par Hefboom dans la partie néerlandophone depuis fin Ils distribuent ce produit en partenariat avec le Fonds de Participation. 2. Le crédit social accompagné (créé en 2003) destiné aux particuliers Il s agit d un crédit social à la consommation, de 500 à EUR, assorti aussi d un taux d intérêt de 5%. Il est destiné aux particuliers qui souhaitent acquérir un bien de consommation pour améliorer leurs conditions de vie. Ce crédit, lancé en 2003, est actuellement distribué uniquement par Crédal. Ce projet est l un des premiers en Europe. Hefboom envisage son lancement prochain en Flandre. 3. Le prêt vert social (créé en 2008) destiné aux particuliers de Bruxelles-Capitale Il s agit d un crédit social à la consommation, à taux zéro, qui permet à des particuliers à revenus modestes de faire des travaux porteurs d économies d énergie dans l habitation. Ce crédit est distribué uniquement par Crédal et uniquement dans la Région de Bruxelles-Capitale. Chiffres et tendances pour 2009 CREDAL (actif en Wallonie et auprès des Bruxelles francophones) 1. Le microcrédit destiné aux indépendants En 2009, Crédal a accordé 57 microcrédits (- 31 % par rapport à 2008) pour un montant moyen de euros. Le profil type du candidat entrepreneur est une personne de 38 ans avec un diplôme de l enseignement secondaire ; la plupart sont des allocataires sociaux et souhaitent créer leur propre emploi. 83% n ont jamais eu d expérience en tant qu indépendants. Les femmes représentent 40% des demandeurs, un indicateur positif pour l entrepreneuriat féminin. Le commerce de détail est le secteur le plus représenté : on y retrouve les boutiques de vêtements, les magasins d alimentation, etc. Ensuite des artisans (créateurs de bijoux, etc.) et les services de proximité. Les entrepreneurs s investissent aussi beaucoup dans l horeca. On ne s étonnera pas de trouver ici des secteurs qui permettent de lancer une activité avec un petit budget de départ. Il s agit aussi souvent de secteurs difficiles, nécessitant une implication personnelle importante. En début d activité, l amélioration de la situation financière des porteurs de projets n est pas toujours prévue. Mais, pour nombre d entre eux, le but premier est la création d une activité professionnelle indépendante et épanouissante. 2. Le crédit social accompagné En 2009, Crédal a accordé 378 crédits sociaux accompagnés (en hausse de 50% par rapport à 2008), pour un montant moyen de euros. Le client-type d un crédit social est une personne isolée ou une famille monoparentale. Son âge moyen tourne autour de 40 ans. Les bénéficiaires sont majoritairement des locataires et 64% sont allocataires sociaux. Leur revenu moyen (toutes ressources confondues) est de euros par mois.

3 Les objets financés par le crédit social sont très divers. La majorité d entre eux concernent cependant la mobilité et l accès à l emploi (achat d une voiture d occasion, d un scooter ou permis de conduire). Ensuite viennent les dépenses ayant un impact sur l habitat, sa qualité ou son confort. Enfin, les regroupements familiaux constituent une nouvelle catégorie depuis Le prêt vert social En 2009, Crédal a accordé 96 prêts verts (une hausse de 700% par rapport à 2008), pour un montant moyen de euros. Le profil-type d un client du prêt vert est légèrement différent des précédents. En effet, 90% sont propriétaires de leur logement. Les personnes isolées avec ou sans charge de famille sont nombreuses, mais les couples sont aussi bien représentés. 46% sont des allocataires sociaux et le revenu moyen est de euros. 23% des investissements financés par le prêt vert concernent le chauffage, 77% l isolation (isolation de toitures et remplacement de châssis). Le prêt vert est accessible aux locataires. Ceux-ci sont évidemment peu nombreux (10%) car ils effectuent des investissements pour un logement qui ne leur appartient pas. Cependant, il s agit souvent d investissements qui leur permettent de faire rapidement des économies d énergie. HEFBOOM (actif en Flandre et auprès des Bruxelles néerlandophones) Hefboom a signé en 2009 sa deuxième année complète d activité sur le terrain du microcrédit. L expérience démontre que le microcrédit répond aussi à un besoin en Flandre. En 2009, Hefboom a accordé 26 microcrédits, chiffre identique à 2008, avec un montant moyen de euros. La moitié des micro-entrepreneurs habitent la Flandre occidentale ou orientale. Le Brabant flamand et Bruxelles sont les moins représentés. Les micro-entrepreneurs ont une formation plutôt pratique : près de la moitié ont suivi des études techniques ou sont issus de l enseignement spécialisé. 20% ont suivi des études supérieures. Près de la moitié des micro-entrepreneurs étaient auparavant des allocataires sociaux. Les secteurs d activité sont très divers. Le secteur des soins, les travaux techniques et la construction représentent près de la moitié des activités. Par «soins» (19%), on entend essentiellement des minicrèches indépendantes. Les travaux techniques et la construction (25%) regroupent des indépendants qui génèrent leurs revenus grâce à leurs mains : peintres, électriciens, entrepreneurs en petits travaux d aménagement,... Les services (25%) regroupent des activités diverses, allant du photographe au conseiller financier. Dans le secteur horeca (16%), quelques cafés et friteries ont été ouverts ou repris. DEMANDES EN FORTE HAUSSE EN RAISON DE LA CRISE En 2009, les appels parvenus chez Crédal et Hefboom ont connu une très forte hausse. Crédal constate que les appelants sont dans des situations sociales plus difficiles. Mais il n y a pas pour autant plus de «bons» dossiers qui passent le cap du filtre. Les projets de microcrédit atteignent souvent tout juste le seuil de rentabilité. La motivation, le réalisme du porteur de projet et la présence réelle d un profil d entrepreneur sont déterminants dans la décision des comités de crédit.

4 Le microcrédit destiné aux indépendants subit les contrecoups de la crise financière et sociale : nombre de porteurs de projets ont hésité à se lancer en Par contre, le nombre de personnes en difficultés sociales à la recherche d un soutien sous forme de crédit à la consommation continue à progresser. Hefboom a connu en 2009 une hausse spectaculaire des appels (267 demandes de microcrédit en 2009 contre 162 en 2008). Ceci s explique par la notoriété grandissante de Hefboom sur le marché du microcrédit et par le besoin réel de ce type de produit en Flandre. Par un filtre beaucoup plus strict des demandes, le nombre de crédits accordés en 2009 a été égal à Cette approche devrait augmenter le pourcentage de réussite des entrepreneurs. La force de Crédal et de Hefboom réside aussi dans l accompagnement et le conseil donnés à leurs clients et à la surveillance étroite de secteurs plus exposés (tels que l horeca). Ceci devrait limiter la hausse du taux du risque. Le soutien de Dexia Foundation Belgium asbl C est la 5 e année que Dexia Foundation soutient la microfinance en Belgique. La Foundation a permis le développement de cette activité. Dexia Foundation dispense à Crédal et Hefboom des subsides de fonctionnement et met à leur disposition des volontaires. Ceux-ci, salariés et retraités de Dexia, se consacrent principalement au coaching de micro-entrepreneurs sur le terrain. Dexia Foundation conçoit le mécénat dans la durée. Le soutien de la Foundation au crédit social reste entier, malgré la crise bancaire. QUI EST CREDAL? Organisme de crédit alternatif créé en 1984, Crédal finance des associations et entreprises d économie sociale (crédit solidaire), des personnes exclues bancaires qui souhaitent lancer une activité d indépendant (microcrédit) ou acquérir des biens indispensables à leur projet de vie (crédit social accompagné). Crédal est une société coopérative dont le capital avoisine les 14 millions d, détenu par coopérateurs. Ceux-ci - particuliers, entreprises, institutions, ONG, etc. - ont fait le choix de placer leur argent d une manière transparente et solidaire. Ses activités financières se déclinent de trois manières : - Le crédit solidaire : crédit et financement à risque pour les projets d économie sociale (création d emplois pour personnes précarisées, maisons médicales, éducation permanente, logement social, commerce équitable, ) ; - le microcrédit pour des personnes voulant créer leur propre emploi, mais n ayant pas accès au système bancaire traditionnel; - le crédit social à la consommation pour des personnes faisant face à des difficultés financières et confrontées à des besoins ciblés (par exemple, l achat d un véhicule pour un chômeur désirant retrouver un emploi et ne pouvant bénéficier d un crédit bancaire adapté). - Le prêt vert social (pour les particuliers bruxellois) pour financer des économies d énergie. En 2009, ce sont 149 crédits solidaires, 57 microcrédits, 378 crédits sociaux accompagnés et 96 prêts verts qui ont été octroyés, permettant à de nombreuses personnes ou entreprises de créer, développer ou sauvegarder des emplois ou d améliorer leur qualité de vie. Contact presse : Bernard Horenbeek 010/ ) Julie Janssens 010/ )

5 QUI EST HEFBOOM? Hefboom est une organisation qui fournit des crédits et conseils dans le cadre d initiatives durables en Flandre et à Bruxelles. Hefboom s intéresse particulièrement aux associations et projets qui mettent l accent sur la formation et l emploi des groupes à risque. Hefboom souhaite également guider les chefs d'entreprise vulnérables vers plus d'autonomie en leur octroyant un crédit et en assurant leur accompagnement. A cette fin, Hefboom a conclu un partenariat avec le Fonds de Participation et Dexia Foundation Belgium asbl, dans le cadre duquel il collabore par le biais d un produit de crédit dénommé le «Prêt solidaire». Ce partenariat a pour but de proposer une offre de financement adaptée pour les (candidats) chefs d entreprise qui ne trouvent pas de financement dans le circuit bancaire traditionnel pour lancer ou développer leur micro-entreprise. Vous pouvez demander un Prêt solidaire via ou via le 02/ Contact Presse : Dirk Dalle 0486/ ). QUI EST DEXIA FOUNDATION BELGIUM ASBL? Dexia Foundation Belgium est une ASBL, créée en 2005, qui rassemble les activités de mécénat social de Dexia en Belgique. Le fil rouge de la Foundation est le soutien à la solidarité. La Fondation a deux grands axes d intervention : - L Intégration sociale : via le microcrédit et le crédit social accompagné ; - Le Bien-Etre : via le soutien des unités de soins palliatifs liées aux hôpitaux ; Website : Contact Presse : Alexandra Van Hemeldonck 02/ ) Service Presse Dexia ) À propos de Dexia Dexia est une banque européenne, qui compte collaborateurs au 31 mars À la même date, ses fonds propres de base s élèvent à EUR 18,7 milliards. L'activité du groupe se concentre sur la Banque de détail et commerciale en Europe (principalement en Belgique, au Luxembourg et en Turquie) et la Banque du secteur public, proposant des solutions bancaires complètes aux clients du secteur public. L Asset management and Services fournit une offre de gestion d actifs, de services aux investisseurs, et d assurance, en particulier aux clients des deux autres métiers. Les différents métiers sont en interaction permanente afin de mieux servir les clients et de soutenir l activité commerciale du groupe. Pour plus d informations : Service Presse Dexia Banque Belgique - Boulevard Pachéco, 44 - B-1000 Bruxelles

BIENVENUE. 120' INFO - Séance d'information collective JobYourself

BIENVENUE. 120' INFO - Séance d'information collective JobYourself BIENVENUE 1 Coopératives d activités? En Belgique : Définies par une Loi fédérale Public cible fixé par Arrêté Royal www.coopac.be A Bruxelles: 4 coopératives d activités «Une coopérative d activités est

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

Le crédit social à la consommation : une solution en faveur de personnes exclues des crédits bancaires classiques.

Le crédit social à la consommation : une solution en faveur de personnes exclues des crédits bancaires classiques. Le crédit social à la consommation : une solution en faveur de personnes exclues des crédits bancaires classiques. Ce 28 octobre, l a.s.b.l. Osiris - Crédal - Crédit Social organisait un colloque intitulé

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal Faire un don Que vous soyez une personne physique ou une société, faire don d une somme d argent à l ASBL Crédal vous permet de déduire cette somme de

Plus en détail

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique

Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Etat du marché de l emploi dans la région du Centre et point sur l impact de la crise économique Contexte actuel difficile Contexte actuel local marqué par la perte de 601 emplois chez Duferco/NLMK Au-delà,

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Crédal. l argent solidaire

Crédal. l argent solidaire Crédal l argent solidaire RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 01 30 ans! Un coup d'œil dans le rétroviseur, pour mieux avancer. 02 Ce rapport d'activité est l'occasion de jeter un regard en arrière, de revenir à

Plus en détail

Développer une activité économique génératrice de revenus en Belgique grâce au micro-crédit, c est possible!

Développer une activité économique génératrice de revenus en Belgique grâce au micro-crédit, c est possible! Développer une activité économique génératrice de revenus en Belgique grâce au micro-crédit, c est possible! 2005 a été proclamée «Année Internationale du Micro-crédit». C est l occasion de faire un tour

Plus en détail

Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics

Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics Guide pratique et concret des clauses sociales dans les marchés publics 2009 Document élaboré par Raphaël Dugailliez Consultant, Formateur Formateur pour la dynamique «marchés publics durables» Mise en

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

Les critères d éligibilité aux outils HDSI

Les critères d éligibilité aux outils HDSI Les critères d éligibilité aux outils HDSI Etat d avancement du projet Réalisation d une étude de marché (incluant une étude de terrain) 1 ère évaluation des besoins de financements (si besoin) Le local

Plus en détail

CREATION ET GESTION D UNE ENTREPRISE COURS DE FORMATION

CREATION ET GESTION D UNE ENTREPRISE COURS DE FORMATION CREATION ET GESTION D UNE ENTREPRISE COURS DE FORMATION Apprendre de manière simple et concrète à créer son entreprise, quelque soit son expérience et ses compétences PARTAGE ET ACTION EN SYNERGIE POUR

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Aline van den Broeck. Octobre 2005

Aline van den Broeck. Octobre 2005 Question de Question de Octobre 2005 Aline van den Broeck Quelques lignes d'intro De toute évidence, notre modèle de croissance et de consommation accroît le risque de précarisation des personnes les plus

Plus en détail

Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation

Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation 1 Les s des droits de succession sont de la compétence

Plus en détail

Le microcrédit en Belgique: naissance, état des lieux et futur

Le microcrédit en Belgique: naissance, état des lieux et futur : naissance, état des lieux et futur Mars 2008 numéro 5 Mieux comprendre le monde de la finance éthique et solidaire Sommaire Le contexte national 6 L origine du microcrédit en Belgique 8 D hier à aujourd

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est?

Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Le CPAS (Centre Public d Action Sociale), qu est-ce que c est? Version n : 1 Dernière actualisation : 13-10-2006 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu un CPAS (Centre Public d Action Sociale)? 3)

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

LE PRÊT VERT BRUXELLOIS. Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation

LE PRÊT VERT BRUXELLOIS. Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation LE PRÊT VERT BRUXELLOIS Pour financer des travaux d économie d énergie dans son habitation UN PRÊT À 0 % POUR QUE TOUT LE MONDE PUISSE ISOLER Le Prêt vert bruxellois est un prêt énergie à taux zéro mis

Plus en détail

Qui fait quoi sur internet?

Qui fait quoi sur internet? Ans Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail-Université (FTU) N 2015 8, avril 2015 www.ftu.be/ep Qui fait quoi sur internet? Analyse des inégalités sociales dans l utilisation d internet

Plus en détail

EPARGNE SOLIDAIRE EPARGNER ET INVESTIR AUTREMENT

EPARGNE SOLIDAIRE EPARGNER ET INVESTIR AUTREMENT Membres du groupe AGASSANT Benoit BAGHERZADEH Morvarid BERNARD Colette BERTHAUD Jean-Marc BIGLIAZZI Yves CORNILLIE Nelly DUPUIS Anne MARCLET Jeanne MARKEL Susan PASTOR Geneviève THERET Jean-Pierre VILLERS

Plus en détail

Le microcrédit professionnel à La Réunion

Le microcrédit professionnel à La Réunion Le microcrédit professionnel à La Réunion Une clé de cohésion économique et sociale? OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L ÉCONOMIE OCTOBRE 213 OBSeRVATOIRE RÉGIONAL DE LÉCONOMIE // Le microcrédit professionnel à

Plus en détail

NE CHERCHEZ PLUS UN EMPLOI, CRÉEZ-LE!

NE CHERCHEZ PLUS UN EMPLOI, CRÉEZ-LE! NE CHERCHEZ PLUS UN EMPLOI, CRÉEZ-LE! NE CHERCHEZ PLUS UN EMPLOI, CRÉEZ-LE! Ce guide a été rédigé par le service 1819, service d information et d orientation des entrepreneurs bruxellois, en collaboration

Plus en détail

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises»

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises» «Les aides financières à la création et au développement d entreprises» par Dominique DETHY Responsable PME-Service Union des Classes Moyennes 1 Les aides financières à la préparation du projet Les aides

Plus en détail

Crédit hypothécaire : croissance durable

Crédit hypothécaire : croissance durable Union Professionnelle du Crédit Communiqué de presse Crédit hypothécaire : croissance durable Bruxelles, le 6 mai 2011 Au cours du premier trimestre de 2011, 24 % de crédits hypothécaires de plus ont été

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

L endettement privé des ménages début 2010

L endettement privé des ménages début 2010 Dossier L endettement privé des ménages début 2010 Pierre Lamarche, Laurianne Salembier* Début 2010, 46 % des ménages sont endettés pour un motif privé, c est-à-dire sans lien avec l activité professionnelle,

Plus en détail

Kenniscentrum voor Financiering van KMO Centre de Connaissances du Financement des PME VZW. Enquête CeFiP

Kenniscentrum voor Financiering van KMO Centre de Connaissances du Financement des PME VZW. Enquête CeFiP Kenniscentrum voor Financiering van KMO Centre de Connaissances du Financement des PME VZW Enquête CeFiP Financement des PME 2011 Table des matières Avant-propos 4 Executive summary 6 Introduction 10 Partie

Plus en détail

l entrepreneuriat social

l entrepreneuriat social L Initiative pour l entrepreneuriat social de la Commission européenne Marché intérieur et services La version électronique de la présente brochure est disponible à l adresse : http://ec.europa.eu/internal_market/publications/docs/sbi-brochure/sbi-brochure-web_fr.pdf

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Garantie France Active Créateur, repreneur d entreprise, entreprise

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa

Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les dispositifs solidaires du Crédit Mutuel Arkéa Les aides financières à l investissement et à la création d emplois L aide aux emprunteurs en difficulté Le micro-crédit personnel Les difficultés ponctuelles

Plus en détail

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007.

LE PASS-TRAVAUX. Edition 2008. Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. Edition 2008 LE PASS-TRAVAUX Le prêt PASS-TRAVAUX concerne principalement les propriétaires, seuls 2% des bénéficiaires étaient locataires en 2007. A la demande de l ANPEEC, MV2 Conseil a réalisé, en 2007,

Plus en détail

Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. INANCEMENT D UNE PME PROBLEMES ET SOLUTIONS POSSIBLES

Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. INANCEMENT D UNE PME PROBLEMES ET SOLUTIONS POSSIBLES Instituut voor de autocar en de autobus v.z.w. Institut pour l autocar et l autobus a.s.b.l. INANCEMENT D UNE PME PROBLEMES ET SOLUTIONS POSSIBLES Financement d une PME : problèmes et solutions possibles

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Bulletin des interpellations et des questions orales

CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE. Bulletin des interpellations et des questions orales CONSEIL DE LA REGION DE BRUXELLES-CAPITALE Bulletin des interpellations et des questions orales Commission du logement et de la rénovation urbaine REUNION DU MARDI 23 AVRIL 2002 Conseil de la Région de

Plus en détail

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES

EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES EN BELGIQUE, LES MUTUELLES NE REMBOURSENT PAS LES SÉANCES DE LOGOPÉDIE POUR LES ENFANTS DONT LE QUOTIENT INTELLECTUEL EST INFÉRIEUR À 86 PAR THOMAS DABEUX ANAHM ASBL 29 OCTOBRE 2014 Des études récentes

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

Lutter contre les exclusions

Lutter contre les exclusions D 2 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Si, globalement, la population vélizienne semble peu exposée au risque d exclusion (taux d emploi élevé, revenu médian moyen,

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

L aide pour la constitution d une garantie locative

L aide pour la constitution d une garantie locative Version n : 1 Dernière actualisation : 30-10-2009 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une garantie locative? 3) Est-il obligatoire de constituer une garantie locative? 4) La garantie locative appartient-elle

Plus en détail

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général --------

INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- INTÉGRATION DES SERVICES FINANCIERS DANS LES STRATÉGIES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Un aperçu Général -------- Colloque UEMOA-CRDI, du 08-10 Décembre 2009, Ouagadougou Samuel T. KABORE; Dieudonné OUEDRAOGO,

Plus en détail

[LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] Abidjan, le 02 Février 2015. MUGEFCI - TOURE Laciné. MUTREPCI - SERY Jean-Pierre

[LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] Abidjan, le 02 Février 2015. MUGEFCI - TOURE Laciné. MUTREPCI - SERY Jean-Pierre Abidjan, le 02 Février 2015 MUGEFCI - TOURE Laciné MUTREPCI - SERY Jean-Pierre PASS - HUCHET Jean-Philippe [LA PLUS-VALUE DES MUTUELLES DANS LE CADRE DE LA CMU] 1 Des mutuelles pour participer à la réussite

Plus en détail

THEME 5 DEVELOPPER LES OUTILS FINANCIERS ALTERNATIFS : MONNAIES COMPLEMENTAIRES, INVESTISSEMENT CITOYEN, EPARGNE SOLIDAIRE, BANQUES ETHIQUES

THEME 5 DEVELOPPER LES OUTILS FINANCIERS ALTERNATIFS : MONNAIES COMPLEMENTAIRES, INVESTISSEMENT CITOYEN, EPARGNE SOLIDAIRE, BANQUES ETHIQUES THEME 5 DEVELOPPER LES OUTILS FINANCIERS ALTERNATIFS : MONNAIES COMPLEMENTAIRES, INVESTISSEMENT CITOYEN, EPARGNE SOLIDAIRE, BANQUES ETHIQUES CONSTRUIRE UNE FINANCE ALTERNATIVE 1 Sommaire Table des matières

Plus en détail

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité

[ Adie Contact : un lien avec le créateur sur la durée. [ L informatique se met à la portée des créateurs. [ Une action au coût limité Le pôle accompagnement : L offre d accompagnement de l Adie est accessible aux créateurs pendant toute la durée de remboursement de leur prêt et à pour but de les aider à pérenniser et à développer leur

Plus en détail

Conditions des Prêts : «Complémentaires au logement»

Conditions des Prêts : «Complémentaires au logement» Conditions des Prêts : «Complémentaires au logement» (Prêts à tempéraments - n agrément SPF Economie, P.M.E., Classes Moyennes & Energie Régulation et Organisation du Marché, Crédit et Endettement : 130941)

Plus en détail

Banque nationale de Belgique, Bruxelles

Banque nationale de Belgique, Bruxelles Banque nationale de Belgique, Bruxelles Tous droits réservés. La reproduction de cette publication, en tout ou en partie, à des fins éducatives et non commerciales est autorisée avec mention de la source.

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

guide du créateur d entreprise 39

guide du créateur d entreprise 39 04 Trouver les moyens financiers nécessaires guide du créateur d entreprise 39 Lancer une entreprise implique automatiquement un besoin de moyens financiers. Des financements tant à long terme qu à court

Plus en détail

La crise n'a pas entamé la générosité des belges

La crise n'a pas entamé la générosité des belges INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Chaussée de Chastre, 113 B-5140 Sombreffe Tél : 0484.109.764 E-mail : idd@iddweb.be La crise n'a pas entamé la générosité des

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 Quel salaire pour quel travail? Les facteurs qui déterminent le salaire Combien gagne le Belge moyen? Quelles sont les professions les plus intéressantes

Plus en détail

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 %

Pourcentage d'emprunteurs défaillants 5,5 % 5,7 % Informations micro-économiques Dernières données enregistrées août 215 1. Chiffres-clés TABLEAU 1. NOMBRE DE PERSONNES 214-8 215-8 Variation Ayant au moins: - un contrat en cours 6.243.845 6.222.5 -,3

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

En 2010, le ménage guadeloupéen recourt moins au. Endettement des ménages guadeloupéens : Faible recours aux crédits à l habitat

En 2010, le ménage guadeloupéen recourt moins au. Endettement des ménages guadeloupéens : Faible recours aux crédits à l habitat Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 36 - mai 2013 Endettement des ménages guadeloupéens : Faible recours aux crédits à l habitat En Guadeloupe, en 2010, un ménage sur trois est endetté

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Marchés publics en ligne : simplifier la vie des entreprises et des administrations. Août 2014

DOSSIER DE PRESSE. Marchés publics en ligne : simplifier la vie des entreprises et des administrations. Août 2014 DOSSIER DE PRESSE Marchés publics en ligne : simplifier la vie des entreprises et des administrations Août 2014 SPF Personnel et Organisation Service e-procurement Rue de la Loi 51 1040 Bruxelles Waldo

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

Comment on le demande

Comment on le demande LE CRÉDIT POUR LA SOLIDARITÉ C est pour tout le monde! Un outil du Collectif pour un Québec sans pauvreté Mai 2011 Le crédit pour la solidarité a été annoncé par le ministre des Finances en mars 2010.

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

L épargne salariale : comment investir solidaire?

L épargne salariale : comment investir solidaire? GUIDE PRATIQUE L épargne salariale : comment investir solidaire? Salariés d entreprises, ce guide vous concerne. Il est possible aujourd hui de faire fructifier votre épargne salariale en investissant

Plus en détail

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes ETAT DE LA SITUATION 2007 V1.1 Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Bruxelles, octobre 2008 1. Les Kinésithérapeutes

Plus en détail

Institut Pedro de Béthencourt. Ircom

Institut Pedro de Béthencourt. Ircom servir la dignité de l 'homme Institut Pedro de Béthencourt Ircom Histoire et vocation Fondé en 1984, l Ircom développe un enseignement qui vise le plein épanouissement de la personne humaine, tant sur

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

Rapport de gestion sur l exercice 2005 (consolidation)

Rapport de gestion sur l exercice 2005 (consolidation) Rapport de gestion sur l exercice 2005 (consolidation) L exercice 2005 de Keytrade fut particulièrement réussi sur le plan commercial et financier. Le nombre de clients et les avoirs déposés ont crû de

Plus en détail

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages

Communiqué de presse. Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages Communiqué de presse Le moteur à explosion traditionnel continue à récolter tous les suffrages La voiture électrique demande une stratégie à long terme et le soutien des pouvoirs publics Les fausses idées

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Recherche juridique relative aux financiers alternatifs

Recherche juridique relative aux financiers alternatifs Recherche juridique relative aux financiers alternatifs Etude réalisée avec le soutien de la Fondation Roi Rapport intermédiaire Lise Disneur Chargée de recherche et d étude - juriste Bernard Bayot Directeur

Plus en détail

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise

Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise Dexia Employee Benefits Une politique de rémunération efficace et sur mesure pour votre entreprise CORPORATE BANKING 2 3 L importance d une politique de rémunération efficace Le succès de votre entreprise

Plus en détail

Incitants fiscaux à l épargne et piste d amélioration

Incitants fiscaux à l épargne et piste d amélioration Incitants fiscaux à l épargne et piste d amélioration Arnaud Marchand et Olivier Jérusalmy Réseau Financité L attirance des Belges pour le compte d épargne est loin d être fortuite. Deux facteurs principaux

Plus en détail

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank

Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank Micro crédit-bail et l'expérience de la Grameen Bank BIM n 114-3 avril 2001 Karin BARLET Le crédit-bail ou leasing est une opération simple, pratiquée depuis longtemps dans de nombreux pays. Aujourd hui

Plus en détail

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT

DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. une Banque coopérative. De PROXIMITÉ. Au CŒuR Du DÉVELOPPEMENT DIFFÉRENCE (n.f) : QUALITÉ QUI NOUS DISTINGUE ET NOUS UNIT. En 2012, la Caisse d Epargne Loire Drôme Ardèche a consacré 1 408 500 à des projets de solidarité locale. une Banque coopérative De PROXIMITÉ

Plus en détail

Cycle de Formation-débat pour travailleurs sociaux

Cycle de Formation-débat pour travailleurs sociaux Cycle de Formation-débat pour travailleurs sociaux Module de perfectionnement 04 Document de travail Caroline GRéGOIRE Aides financières, primes et financement Tr@me scrl Objectifs Présenter les aides

Plus en détail

Créer son propre emploi

Créer son propre emploi Vous souhaitez voir intervenir, au sein de votre établissement, un de nos conseillers régionaux : prenez contact avec lui pour établir, ensemble, une proposition adaptée à vos besoins et à votre public.

Plus en détail

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire

AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL. Découvrez notre nouveau fonds. socialement responsable et solidaire AVEC NOUS, SOUTENEZ L ENTREPRENEURIAT SOCIAL Découvrez notre nouveau fonds socialement responsable et solidaire Déjà présents auprès d un entrepreneur sur quatre, nous avons décidé d accélérer notre soutien

Plus en détail

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Bruxelles, 18 juin 2014 2 Une cellule de réflexion composée d experts

Plus en détail

APERÇU DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES EN BELGIQUE

APERÇU DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES EN BELGIQUE APERÇU DE LA POLITIQUE EN FAVEUR DES PERSONNES HANDICAPEES EN BELGIQUE - 1 - Les fondements de la politique belge actuelle en faveur des personnes handicapées datent des années 60. Ils répondaient à une

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général

Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général Projets loisirs et vacances Aide scolaire Aides facultatives du CCAS en partenariat avec le Conseil général 1 EDITORIAL L édition 2012-2013 du Livret d Accueil du Centre Communal d Action Sociale rassemble

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA Résultats exceptionnels d Argenta pour l année de crise 2011 La cinquième banque de Belgique n a pas désappris le métier du banquier de détail.

Plus en détail

Responsabilité sociale et éthique

Responsabilité sociale et éthique Le Groupe Responsabilité sociale et éthique Le Groupe PlaNet Finance respecte une Charte Ethique permettant de guider ses employés et dirigeants. Une politique de responsabilité sociale est également déployée

Plus en détail

Innovation Sociale & apprentissage mutuel en matière de microépargne

Innovation Sociale & apprentissage mutuel en matière de microépargne Innovation Sociale & apprentissage mutuel en matière de microépargne en Europe FR Assurer à chaque citoyen en Europe l accès à des produits d épargne appropriés et à l utilisation de ces produits : résultats

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

educationsolidarite.org

educationsolidarite.org Education International Internationale de l'education Internacional de la Educaciòn Bildungsinternationale Conception : L.Talbot & Efficience Crédits photographiques : sxc.hu - flashfilm Juin 2008 educationsolidarite.org

Plus en détail

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France

Focus sur les politiques publiques de l épargne en France Focus sur les politiques publiques de l épargne en France T. Mosquera Yon Banque de France 1 En France, les pouvoirs publics ont, dès 1818, souhaité mettre en place des dispositifs visant à encourager

Plus en détail

Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire

Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire Observatoire de la Microfinance Novembre 2011 Hay Chabab, Rue Baamrani Ain Sebaa Casablanca-Maroc Tel +212 522 739 089/ +212 522 739 124 Fax +212

Plus en détail