Conférence téléphonique du 7 novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence téléphonique du 7 novembre 2013"

Transcription

1 Conférence téléphonique du 7 novembre 2013 Renforcement stratégique dans l Energie Chiffres clés au 30 septembre 2013 Antoine Frérot Président Directeur Général Pierre François Riolacci Directeur Général Adjoint en charge des finances François Bertreau Directeur Général Adjoint en charge des opérations

2 Disclaimer Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document de presse contient des «déclarations prospectives» (forward looking statements) ausensdesdispositions du U.S. Private Securities Litigation Reform Act de Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d un certain nombre de risques et d incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment : les risques liés au développement des activités de Veolia Environnement dansdessecteurstrèsconcurrentiels qui nécessitent d'importantes ressources humaines et financières, le risque que des changements dans le prix de l'énergieetleniveaudestaxespuissentréduireles bénéfices de Veolia Environnement, le risque que les autorités publiques puissent résilier ou modifier certains des contrats conclus avec Veolia Environnement, le risque que les acquisitions ne produisent pas les bénéfices que Veolia Environnement espère réaliser, les risques liés aux termes et conditions figurant habituellement dans les accords de cession, le risque que le respect des lois environnementales puisse devenir encore plus coûteux à l'avenir, le risque que des fluctuations des taux de change aient une influencenégativesurlasituationfinancièredeveolia Environnement telle que reflétée dans ses états financiers avec pour résultat une baisse du cours des actions de Veolia Environnement, le risque que Veolia Environnement puisse voir sa responsabilité environnementale engagée en raison de ses activités passées, présentes et futures, de même que les risques décrits dans les documents déposés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Veolia Environnement n a pas l obligation ni ne prend l engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement auprès de Veolia Environnement copie des documents enregistrés par Veolia Environnement auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Ce document contient des indicateurs non strictement comptables («non GAAP») au sens de la règlementation (notamment Regulation G adoptée par la Securities and Exchange Commission américaine au titre de la loi américaine. Sarbanes Oxley Act de 2002). Ces indicateurs non strictement comptables sont notamment conformes à l exemption accordée par la règlementation américaine (Rule 100(c) of Regulation G) 2

3 Faits marquants Décroisement Dalkia France / Dalkia International Renforcement stratégique dans l Energie Un portefeuille d activités pleinement intégré Poids accru de l international dans les zones en forte croissance Opération favorable aux ratios financiers Un potentiel de synergies renforcé Bonne résistance de l activité au 30 septembre 2013 Stabilisation des volumes d activité en Propreté pour le 2 ème trimestre consécutif CAFop dans la tendance du 1 er semestre à 1 294M ( 6,6% à change constant) RESOP récurrent en hausse de 20,4% à change constant à 621M grâce notamment à la progression de Dalkia International Poursuite de la baisse de l endettement financier net à 9,6Mds Closing Proactiva attendu le 30 novembre 2013 Update sur le désengagement de l activité Transport 3

4 Renforcement stratégique dans l Energie Prise de contrôle à 100% de Dalkia International Cession de la totalité de Dalkia France

5 Une opération qui clarifie et accélère la stratégie de Veolia (1/2) Au cœur de la stratégie du Groupe, les activités de Services à l Energie détenues à 100% Sur les géographies les plus dynamiques : Europe Centrale et Orientale, Amérique du Nord et Asie Pacifique Avec les clients les plus porteurs (grandes villes et les grands industriels) Des offres à forte valeur ajoutée sur les problématiques clés du Groupe : Réseaux de chaleur et de froid Fluides énergétiques des plates formes industrielles Biomasse, géothermie, valorisation des énergies perdues Efficacité énergétique (bâtiments, usines, villes) Diminution des gaz à effet de serre Gestion des grands services publics complexes Raréfaction des ressources naturelles (y compris les hydrocarbures) Traitement des pollutions les plus difficiles 5

6 Une opération qui clarifie et accélère la stratégie de Veolia (2/2) Au cœur de l organisation du Groupe, les activités de Services à l Energie : Rejoignent l organisation opérationnelle par pays Renforcent les départements intégrés : Marketing, Commerce, Technique et Performance Contribuent aux économies de coûts de structure des services support au Siège et dans les pays 6

7 Transaction envisagée Structure actuelle de participation Schéma cible envisagé Veolia 4% EDF EDF 4% Veolia 66% 34% 100% Dalkia (SAS) 50% 24.14% Dalkia 100% 100% 50% 75.45% 100% 100% Dalkia France Dalkia invest. Dalkia international Dalkia France Dalkia invest. Dalkia international 66% Veolia 34% EDF 33% Veolia 67% EDF 49.79% Veolia 49.79% EDF 1 Note : TNAI déjà détenue à 100% n est pas prise en compte dans la transaction 7

8 Veolia Energie deviendrait un actif majeur aux bornes du Groupe Une transaction qui rééquilibrerait le poids des 3 métiers de Veolia La contribution de l Energie passerait de 16% à 21% du PAO (1) VE & Autres 2% Energie 16% Eau 47% Energie 21% VE & Autres 2% Eau 44% Propreté 35% Propreté 33% Le poids de la France aux bornes du Groupe passerait de 51% à 34% du PAO (1) Reste du Monde 49% France 51% France 34% Reste du Monde 66% (1) Base chiffres 2013 estimés 8

9 Une profitabilité et des taux de croissance à l international supérieurs à ceux de la France Dalkia International (à 100%) En M Déc retraité Déc retraité Var. En M Juin 2012 retraité Juin 2013 Var. PAO ,2% CAFOP CAFOP retraitée (2) +19,6% PAO ,8% (1) CAFOP ,6% CAFOP retraitée 269 (3) ,7% Marge de CAFop retraitée 8,7% 9,7% (2) Marge de CAFop retraitée 10,6% (3) 12,9% Dalkia France (hors Dalkia Investissement) En M Déc retraité Déc retraité Var. En M Juin 2012 retraité Juin 2013 Var. PAO ,3% CAFOP ,7% Marge de CAFop 6,4% 5,3% PAO ,3% CAFOP Marge de CAFop 7,2% 7,1% (1) (1) Stable à périmètre et changes constants (2) (2) Hors dépréciations en Italie 108M à 100% au 31 décembre 2012 (3) (3) Hors dépréciations en Italie 117M à 100% au 30 juin

10 Valorisation L échange de 66% de Dalkia France, 66% de Dalkia SAS et 33% de Dalkia Investissement contre 50% de Dalkia International se traduirait par le paiement par Veolia à EDF d une soulte de 550 M Les multiples implicites de l EBITDA 2013 ressortiraient à 6,9 fois sur la France et 8,9 fois sur l International L écart de multiple sur les EBITDA normalisés et passifs ajustés serait donc de l ordre de 2 points, reflétant le fort différentiel de croissance et de profitabilité entre les deux actifs En outre, EDF rembourserait à Veolia la dette interco de Dalkia France + Holding et Veolia rembourserait à EDF sa quote part de 24,2% dans le TSSDI de Dalkia International et récupèrerait la trésorerie de Dalkia International Neutre en dette financière nette pour Veolia 10

11 Une opération favorable aux ratios financiers Avant impact du «purchase accounting» de Dalkia International, l opération serait neutre en RNPDG en 2014 et 2015, puis relutive ensuite L opération devrait se traduire par une plus value résultant : Du résultat de cession de Dalkia France Du résultat de relution sur Dalkia International Le PPA aurait un impact négatif sur le résultat opérationnel lié à la réévaluation des actifs Qui devrait être compensé par les synergies de coûts : Economies de frais de structure Intégration de Dalkia International dans la nouvelle organisation de Veolia et le programme Convergence Impact sur les ratios de crédit: Fortement relutive en ratio EFN / Génération totale de cash : de la consolidation additionnelle de 100% de l EBITDA de Dalkia International à EFN constant Partiellement compensée par la déconsolidation de 100% de l EBITDA et de l EFN de Dalkia France + Holding et par le paiement de la soulte de 550 M à EDF Légèrement dilutive en ratio EFN Ajusté / Génération totale de cash : de la déconsolidation de 100% de l EBITDA et de l EFN de Dalkia France + Holding (dont le ratio est inférieur à celui du Groupe) et du paiement de la soulte de 550 M à EDF 11

12 Calendrier indicatif Octobre 2013 Conseils d administration Veolia / EDF Projet d accord Novembre 2013 Rédaction de la documentation contractuelle Lancement du processus IRP Audit confirmatoire d EDF (3 semaines une fois transmises les informations) Q Signature de la documentation juridique Lancement du processus anti trust Q Closing (au mieux mi 2014) 12

13 Chiffres clés au 30 septembre 2013

14 Chiffres clés au 30 septembre 2013 En M 30 sept publié 30 sept retraité (1) 30 sept en courant à change constant Chiffre d affaires ,0% 2,4% (2) Capacité d autofinancement opérationnelle ,9% 6,6% Résultat opérationnel ,8% Résultat opérationnel après quote part de résultat net des entreprises mises en ,3% équivalence (3) Résultat opérationnel récurrent (4) ,0% +20,4% Investissements bruts Cash Flow libre Endettement Financier Net Prêts consentis aux co entreprises Endettement Financier Net Ajusté (1) T3, 2012 retraité IFRS 5, 10 et 11 (le retraitement IFRS 5 porte sur le seul compte de résultat : cf. annexe 1) (2) 1,9% à périmètre et change constants (3) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées entrant dans le prolongement des activités du Groupe (4) Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées entrant dans le prolongement des activités 14 du Groupe

15 Répartition du chiffre d affaires par division en M en courant à change constant hors change et périmètre Eau 5,0% 3,3% 3,4% Propreté 5,2% 3,1% 1,6% Services à l Energie +0,3% +0,5% +2,0% Autres +36,8% +36,8% +3,3% Groupe Veolia 4,0% 2,4% 1,9% (1) Voir annexe 1 15

16 Une activité résistante dans un contexte économique morose en Europe PAO en M 1 er trimestre 2 ème trimestre 3 ème trimestre Au 30 septembre 2012 Retraité (1) 2013 Δ à pcc 2012 Retraité (1) 2013 Δ à pcc 2012 Retraité (1) 2013 Δ à pcc 2012 Retraité (1) 2013 Δ à pcc Exploitation ,4% ,9% ,5% ,7% Technologie et Réseaux ,5% ,7% ,8% ,5% Eau ,7% ,8% ,6% ,4% Propreté ,6% ,4% ,0% ,6% Energie ,4% ,4% ,2% ,0% Autres ,4% ,5% ,4% ,3% Groupe ,0% ,0% ,5% ,9% (1) Voir annexe 1 16

17 Eau Chiffre d affaires de 7 488M, en baisse de 3,4% à périmètre et change constants Exploitation : PAO de 5 086M, stable à périmètre et change constants France: baisse de 2,8% à périmètre constant Travaux en recul Poursuite de l érosion contractuelle Amélioration des volumes versus T2 ( 1,4% sur 9 mois) Maintien de l effet favorable de l indexation 2,4% International: hausse de 1,2% à périmètre et change constants Progression de l activité en Europe Centrale (hausses tarifaires en République Tchèque et en Roumanie) Ralentissement ponctuel des Travaux (UK, Corée) Bonnes performances aux Etats Unis (contrats industriels) Technologies et Réseaux : PAO de 2 402M en baisse 8,5% à périmètre et change constants Achèvement de contrats de D&B municipal et industriel (moindre contribution du contrat de Hong Kong) Mais carnet de commandes en hausse Chiffre d affaires (en M ) % 10,3% 2,3% Retrait de la CAFop et du RESOP récurrent (1) Erosion contractuelle et baisse des volumes en France Baisse de la profitabilité en Allemagne et dégradation de la marge du Exploitation contrat de Hong Kong Technologies et Réseaux Effet favorable du Plan d économies 17 (1) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées

18 Propreté Chiffre d affaires de M en baisse de 1,6% à périmètre et change constants Evolution du chiffre d affaires : 9M2013 / 9M2012 : 1,6% à pcc Prix et volumes des matières recyclées 1,7% Volumes déchets / niveau d activité 0,7% Hausse des prix des services +0,8% Effets de change 2,1% Périmètre 1,5% Forte réduction de l impact défavorable des matières recyclées CAFop stable au T3, dans la continuité du T2 Progression du RESOP récurrent (1) Stabilisation des volumes au T3, après une baisse de 3,5% au T1 et une progression de 1% au T2, malgré la poursuite de la baisse des collectes municipales en France, G B et Allemagne: Poursuite de la croissance des contrats intégrés au Royaume Uni Bonne progression des services industriels en Australie USA : progression du traitement des déchets spéciaux (1) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées 18

19 Energie Chiffre d affaires de 2 492M, en hausse de 2% à périmètre et change constants Légère progression du PAO en France Effet favorable du prix des énergies et du climat Environnement concurrentiel compétitif Chiffre d affaires (en M ) ,3% +7,0% Aux Etats Unis, activité en forte hausse à périmètre et change constants CAFop en baisse (arrêt des cogénérations gaz en France notamment) mais RESOP récurrent (1) en hausse, grâce à la progression de la contribution de Dalkia International, portée notamment par: L effet climat Redressement des résultats de l Italie 0,3% (1) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées Etats Unis France 19

20 Un programme de réduction de coûts en ligne Impacts RESOP avant IFRS 10 & 11 (en M ) 1 er semestre ème semestre er semestre ème trimestre 2013 Total 9 mois 2013 Gains bruts Coûts de mise en œuvre Gains nets (1) (1) Contribution post IFRS 10 & 11 : 80 M de gains nets 20

21 Poursuite de la baisse de l Endettement Financier Net EFN de M contre M au 30/06/2013 et M au 31/12/2012 Maîtrise des CAPEX à 995M, contre M au 30 septembre 2012 retraité Au 30 septembre 2012 : rachat des minoritaires dans l Eau en République Tchèque et dans la JV Azaliya et réinvestissement de 10% dans l eau régulée UK Variation saisonnière du BFR de 598 M, en amélioration de 151M par rapport au 30 juin 2013 EFN ajusté de M contre 6 729M au 30/06/2013 et M au 31/12/2012 retraité Prêts aux JV: 3 128M contre 3302 M au 30 juin 2013 suite au refinancement partiel de DKI Poursuite des cessions d actifs 431M en valeur d entreprise finalisés au 30 septembre 2013 : Cession des activités Eau au Portugal (91 M ) Sortie des activités Propreté en Italie (90M ) Désengagement dans l Eau à Oman (89 M ) Cession de Marine Services Offshore (23 M ) Cessions en cours: 7 Mars 2013: Signature du SPA pour la cession de l Eau au Maroc au fonds d investissement Actis (370 M ) : ~90M de désendettement prévu en Septembre 2013: Signature du SPA pour la cession de notre participation de 25% dans les Eaux de Berlin (~600M, hors quote part de dividendes et d intérêts 2013) 30 Septembre 2013 : Entrée en négociation exclusive avec EDF pour la vente de Citelum 21

22 Désengagement Transdev Evolution de la situation SNCM Renouvellement pour 10 ans de la DSP Corse Continent au 1 er janvier 2014 Dégradation opérationnelle aggravée par l arrêt des paiements d une partie des subventions au titre de l actuelle DSP, risque de mise en recouvrement par la Corse du remboursement des subventions au titre du service complémentaire Procédure de conciliation judiciaire, recherche d une solution de poursuite de l exploitation Transfert à VE, retardé par le refus des IRP, aujourd hui impossible Risque maximum de perte sur la SNCM de l ordre de 300M (hors risque supplémentaire de remboursement des aides d Etat) Ni VE ni TD ne sont solidaires des engagements de la SNCM Evolution de la situation Transdev Fin du MoU au 31 octobre Poursuite du projet de prise de contrôle de Transdev sans la SNCM par la CDC Discussions sur le refinancement en mars 2014 des prêts actionnaires de Transdev et le renforcement de son bilan Présentation comptable Transdev (yc SNCM) présenté en co entreprise ne se situant pas dans le prolongement des activités Impact sur le résultat net (non récurrent) à hauteur de la quote part économique de Veolia Pas d impact de l activité sur: PAO, Cafop, Résop, Résop récurrent, RN récurrent, tableaux de trésorerie et EFN/EFNA 22

23 Objectifs moyen terme confirmés : Période de Transformation 6 Mds de cessions (1) EFN 2013, en nouvelles normes : Endettement Financier Net entre 8 et 9 Mds (2) Endettement Financier Net ajusté entre 6 et 7 Mds (2) Réduction des coûts : en 2013 : 170 M d impact net (3) Engagement étendu d un dividende à 0,70 (4) par action en 2013 (5) et 2014 A partir de 2014 : Nouveau Veolia Croissance organique du PAO supérieure à 3% par an (en milieu de cycle) Croissance de la CAF opérationnelle >+5% par an (en milieu de cycle) Levier (6) de 3,0x (7) à partir de 2014 A moyen terme : taux de distribution en ligne avec le niveau historique Réduction des coûts en 2015 : 750 M d impact net cumulé (3) (1) Dont désendettement de 1,4 Md lié au passage en mise en équivalence de Berlin et y compris remboursement des prêts co entreprises lié aux cessions (2) Avant effets de change de clôture (3) Net des coûts de mise en œuvre; dont, en raison du nouveau traitement des co entreprises, environ 80% en résultat opérationnel récurrent. (4) Soumis à l approbation du conseil d administration de Veolia et de l Assemblée Générale des actionnaires (5) En numéraire ou en actions (6) Endettement Financier Net ajusté/ (Capacité d Autofinancement + Remboursements d AFO) (7) +/ 5% 23

24 Annexes

25 Sommaire des annexes Annexe 1 : Principales données à fin septembre 2012 retraitées IFRS 5 et IFRS 10 & 11 Annexe 2 : Impacts des variations de change Annexe 3 : Commerce Annexe 4 : Répartition du chiffre d affaires par zone géographique Annexe 5 : Evolution des prix des matières recyclées Annexe 6 : Evolution de la production industrielle 25

26 Annexe 1 : Principales données à fin septembre 2012 retraitées (4) En M 30 septembre 2012 publié Retraitement IFRS5 (1) Retraitement IFRS 10 & 11 Retraitement IAS 19R 30 septembre 2012 retraité Chiffre d affaires Capacité d autofinancement opérationnelle Résultat opérationnel Résultat opérationnel après quote part de résultat net des entreprises mises en équivalence (2) Résultat opérationnel récurrent (3) Investissements bruts Cash Flow libre Endettement Financier Net Prêts consentis aux co entreprises Endettement Financier Net Ajusté (1) Eau Maroc, Eaux de Berlin, et Eolfi (2) Y compris quote part de résultat net des co entreprises et entreprises associées entrant au 30 septembre 2012 retraité associées entrant dans le prolongement des activités du Groupe (3) Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées au 30 septembre 2012 retraité associées entrant dans le prolongement des activités du Groupe (4) Données non auditées 26

27 Annexe 2 : Impacts des variations de change Appréciation de l euro 9M 2013 / 9M 2012 Taux moyen Taux de clôture Dollar australien 8,7% 16,9% Livre sterling 4,9% 4,8% Dollar américain 2,8% 4,4% Couronne tchèque 2,4% 2,3% Yuan RenMinBi chinois 0,2% 1,7% Impacts sur les principaux agrégats du Groupe Chiffre d affaires 271 M Capacité d autofinancement opérationnelle 19 M Résultat opérationnel récurrent (1) 7 M Baisse de la dette nette 152 M (1) Y compris quote part de résultat net récurrent des co entreprises et entreprises associées 27

28 Annexe 3 : Une conquête commerciale dynamique et ciblée Asie / Pacifique Chine : septembre 2013 : signature d un contrat d un accord stratégique entre Dalkia et Schneider Electric pour développer le marché de l efficacité énergétique en Chine Moyen Orient E.A.U: Juillet 2013 : signature par Dalkia d un contrat de gestion énergétique et technique des aéroports d Abu Dhabi : pilotage énergétique et gestion de l ensemble des installations techniques et des systèmes de sécurité des 4 principaux aéroports d ADAC. PAO cumulé de 40 millions d euros sur 3 ans Amérique Latine Chili : septembre 2013 : Veolia Eau et Vapor Procesos signent un contrat avec Codelco pour récupérer le cuivre sur le site de la plus grande mine du monde ( T de cuivre/an) au sud de Santiago du Chili Europe Royaume Uni: octobre 2013 gain du contrat de collecte, traitement et recyclage de Telford & Wrekin, qui alimentera en particulier les usines d incinération de Staffordshire (mise en service en déc. 2013) et Shropshire (en cours de construction). PAO cumulé de 330M sur 20 ans 28

29 Annexe 4 : chiffre d affaires par zone géographique en M Var. en courant Var. change constant Var. hors change et périmètre PECO 2,4% 1,2% +0,7% France 2,3% 2,3% 2,3% Europe hors France et hors PECO 4,5% 2,6% 0,8% Etats Unis 2,7% 0% +1,6% Asie/Pacifique 13,1% 5,8% 5,9% Reste du monde 3,4% 0,6% 2,9% Total 4,0% 2,4% 1,9% (1) Voir annexe 1 29

30 Annexe 5 : Evolution des prix des matières recyclées 30

31 Annexe 6 : Production industrielle et croissance organique Veolia Propreté Production industrielle et Croissance Organique de VEOLIA Propreté Taux de Croissance en pourcentage (%) vs. trimestre année antérieure 15% 10% 5% 0% -5% -10% -15% -20% Q Q Q Q Q Q Q Q Q Q Q Croissance organique du PAO VEOLIA Propreté Production industrielle Q Q Q Q Q Q Q Q Q Q Q Q Indice de production industrielle pondéré des indices des 4 principaux pays, y/c SARP et SARPI : France, UK (hors PFI), Allemagne, Amérique du Nord (hors SW US à partir de 2012) Sources : jusqu'à juillet 2013 : OCDE août 2013 : OCDE pour US et données pays pour France, Allemagne et UK sept : moyenne juillet-août 31

32 Coordonnées Relations Investisseurs Ronald Wasylec, Directeur des Relations avec les Investisseurs et Actionnaires individuels Téléphone e mail Ariane de Lamaze Téléphone e mail ariane.de 38 Avenue Kléber Paris France Fax Terri Anne Powers, Director of North American Investor Relations 200 East Randolph Street, Suite 7900 Chicago, IL Tel +1 (312) Fax +1 (312) e mail 32

RESULTATS ANNUELS 2011. Déploiement du plan stratégique dont la pertinence a été réaffirmée par le Conseil d'administration du 29 février 2012

RESULTATS ANNUELS 2011. Déploiement du plan stratégique dont la pertinence a été réaffirmée par le Conseil d'administration du 29 février 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 1 er mars 2012 RESULTATS ANNUELS 2011 Déploiement du plan stratégique dont la pertinence a été réaffirmée par le Conseil d'administration du 29 février 2012 Réduction de

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Dividende au titre de l exercice 2013 Proposition de distribution d un dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 13 %

Dividende au titre de l exercice 2013 Proposition de distribution d un dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 13 % 14.08 En 2013, chiffre d'affaires de Valeo de 12 110 millions d'euros, en hausse de 9 % (à périmètre et taux de change constants), marge opérationnelle en hausse de 10 % à 795 millions d'euros, soit 6,6

Plus en détail

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique*

Cegedim : Un chiffre d affaires 2013 en léger recul en organique* SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2013 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Cegedim : Une année 2014 stratégique

Cegedim : Une année 2014 stratégique SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière annuelle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée Auditée

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ ET ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS

RAPPORT D ACTIVITÉ ET ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS 2014 RAPPORT D ACTIVITÉ ET ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ANNUELS SOMMAIRE GÉNÉRAL I II III RAPPORT D ACTIVITÉ 1 I.1 Évolution de l activité et du résultat des opérations 3 I.2 Évolution des activités du

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21%

Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 mai 2015 Résultats financiers du 1 er trimestre 2015 Numericable-SFR retrouve le chemin de la croissance avec un EBITDA en hausse de 21% Leader sur le marché de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

Cegedim : Le retour à une croissance solide se confirme

Cegedim : Le retour à une croissance solide se confirme SA au capital de 13 336 506,43 euros R. C. S. Nanterre B 350 422 622 www.cegedim.com COMMUNIQUE DE PRESSE Page 1 Information Financière Trimestrielle au 31 décembre 2014 IFRS - Information Réglementée

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE

DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE RAPPORT DE GESTION DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE 2014 Le 29 janvier 2014 Mode de présentation Le présent rapport de gestion est la responsabilité de la direction, et il a été examiné et approuvé par

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 13 mai 2009 7h00 Résultat net de EUR 251 millions au 1 er trimestre 2009 Ratio Tier 1 de 10,7 % et core Tier 1 de 9,8 % Faits

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Résultats du premier semestre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Résultats du premier semestre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du premier semestre 2014 25 juillet 2014 Croissance du chiffre d affaires de +2,2% [2] au premier semestre et de +2,3% [2] au deuxième trimestre 2014 Marge opérationnelle

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré :

Commentant le niveau d activité du groupe sur l année 2012, Luc Oursel, Président du Directoire d AREVA, a déclaré : Au 31 décembre 2012 : Croissance du chiffre d affaires à 9 342 M (+ 5,3 % vs. 2011), tirée par les activités nucléaires et renouvelables Carnet de commandes renouvelé sur l année 2012 à 45,4 Mds grâce

Plus en détail

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015 Schneider Electric Lyon 30 mars 2015 1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base des estimations actuelles de la Direction

Plus en détail

LEADER MONDIAL DU PETIT ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE

LEADER MONDIAL DU PETIT ÉQUIPEMENT DOMESTIQUE 26 février 2015 Résultats de l exercice 2014 Groupe SEB : Des performances opérationnelles solides Des devises pénalisantes 1 Ventes de 4 253 M en croissance organique* de + 4,6 % Croissance organique*

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS POUR LE TRIMESTRE CLOS LE 31 MARS 2015. 5 mai 2015

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS POUR LE TRIMESTRE CLOS LE 31 MARS 2015. 5 mai 2015 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE SUR LES RÉSULTATS RÉSULTATS POUR LE 5 mai 2015 FAITS SAILLANTS La Société a connu un trimestre difficile. Pour le T1 2015, les produits, principalement touchés par des prix défavorables,

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration

Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Paris, le 20 février 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats 2014 du groupe ERAMET en amélioration Un renforcement substantiel des gains de productivité et une nette progression des résultats en 2014 par rapport

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation

Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats du 1 er semestre 2011 Reprise de cotation La Seyne-sur-Mer, le 25 novembre 2011 : Groupe VIAL (FR0010340406 VIA), premier groupe français indépendant de menuiserie industrielle

Plus en détail

Résultats 2014. Progression de +7,0% du résultat d exploitation à structure et taux de change comparables hors VNA

Résultats 2014. Progression de +7,0% du résultat d exploitation à structure et taux de change comparables hors VNA Paris, le 25 février 2015 Résultats Progression de +7,0% du résultat d exploitation à et taux de change comparables hors VNA Croissance interne de +2,2% ; +0,2% au avec un ralentissement des volumes Effet

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 31 mars 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

RESULTATS DE L EXERCICE 2014

RESULTATS DE L EXERCICE 2014 Communiqué de presse Paris, le 11 mars 2015 RESULTATS DE L EXERCICE 2014 EBITDA : 26,3 M, +20% RESULTAT NET : 14,3 M, + 10 % aufeminin (ISIN : FR0004042083, Mnemo : FEM), annonce ce jour ses résultats

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY

Rapport financier semestriel. Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY Rapport financier semestriel 2013 Société Anonyme au capital de 13.401.587 Euros Siège Social : 12, rue Ampère ZI 91430 IGNY 343 902 821 RCS EVRY SOMMAIRE RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITE DU CONSEIL D AMINISTRATION

Plus en détail

Montpellier. 24 mai 2011

Montpellier. 24 mai 2011 Montpellier 24 mai 2011 SOMMAIRE Le Groupe AXA Retour sur 2010, une année charnière Performance en 2010 et indicateurs d activité 2011 Priorités pour 2011 et après Christian RABEAU Directeur de la Gestion

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Chiffre d affaires du 3 ème trimestre et des 9 premiers mois 2013 16 octobre 2013 Croissance organique des 9 premiers mois : +5,5% Tendances solides dans l ensemble du Groupe Impact

Plus en détail

Conférence téléphonique

Conférence téléphonique Conférence téléphonique T2-2015 Énoncés prospectifs et mesure non établie selon les IFRS Mise en garde concernant les déclarations prospectives Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs

Plus en détail

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation

CUSTOM SOLUTIONS SA RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LA GESTION DU GROUPE. Sociétés Forme Pays d immatriculation CUSTOM SOLUTIONS SA Société anonyme au capital de 4.863.050 Siège Social : 135, avenue Victoire Z.I. de Rousset-Peynier 13790 ROUSSET RCS AIX EN PROVENCE B 500 517 776 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2014

COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 COMPTES CONSOLIDÉS 2014 2 1 Compte de résultat consolidé 2 2 État du résultat global consolidé 3 3 État de la situation financière consolidée 4 4 Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2014 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL SOMMAIRE 1 2 3 4 6 7 MESSAGE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL 3 CHIFFRES CLÉS DU PREMIER SEMESTRE 2014 4 FAITS MARQUANTS CONTRATS 2014 RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITÉ 8 4.1 Évolution

Plus en détail

SOMMAIRE. Organes de direction et de contrôle 3. Chiffres clés 4. Rapport semestriel d activité 7. Comptes consolidés au 30 Juin 2012 19

SOMMAIRE. Organes de direction et de contrôle 3. Chiffres clés 4. Rapport semestriel d activité 7. Comptes consolidés au 30 Juin 2012 19 SOMMAIRE Organes de direction et de contrôle 3 Chiffres clés 4 Rapport semestriel d activité 7 Comptes consolidés au 30 Juin 2012 19 Attestions du responsable du rapport financier semestriel 2012 43 Rapport

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS 2013 ÊTRE UTILE AUX HOMMES

COMPTES CONSOLIDÉS 2013 ÊTRE UTILE AUX HOMMES COMPTES CONSOLIDÉS 2013 ÊTRE UTILE AUX HOMMES I Rapport d activité I.1. ÉVOLUTION DE L ACTIVITÉ ET DU RÉSULTAT DES OPÉRATIONS 3 I.2. ÉVOLUTION DES ACTIVITÉS DU GROUPE 5 I.2.1 Branche Energy International

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 30 janvier 2009 8h55 Dexia met en œuvre son plan de transformation pour consolider son redressement et devrait enregistrer

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 2013 PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 1 Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou tout autre pays. Aucune assurance

Plus en détail

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée.

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. COMMUNIQUE DE PRESSE 6 décembre 2013 Résultats annuels 2013 2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. Volume d activité Villages stable à taux

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

mixte 27 juin 2013 générale

mixte 27 juin 2013 générale mixte 27 juin 2013 Assemblée générale SOMMAIRE 01. 02. 03. 04. 05. 06. 07. INTRODUCTION COMPTES 2012 ANTALIS ET ARJOWIGGINS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE PERSPECTIVES RAPPORT DES COMMISSAIRES

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Orolia : résultats financiers 2014 aux normes IFRS

Orolia : résultats financiers 2014 aux normes IFRS Orolia : résultats financiers 2014 aux normes IFRS Croissance de 10,8% portée par les acquisitions Marge opérationnelle courante de 8,2% en ligne avec les attentes Accélération commerciale attendue en

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS

COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS COMMUNE DE SALINS-LES-BAINS Principaux enseignements de l audit financier réalisé en octobre 2014 26 JANVIER 2015 4 rue Galilée 75782 PARIS cedex 16 Tél. : 01 43 06 08 10 Web : www.cabinetmichelklopfer.fr

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Activité iié et Résultats annuels 2013 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 26 février 2014 SOMMAIRE ALTEN, leader européen sur le

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur COMPTES CONSOLIDÉS 2013 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur 1 Informations financières historiques 3 Comptes de résultat consolidés

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ET ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AUDITES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013

RAPPORT FINANCIER ET ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AUDITES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 RAPPORT FINANCIER ET ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AUDITES DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 Chiffres clés consolidés... 2 Faits marquants... 3 Rapport d activité... 5 Commentaires sur les comptes consolidés

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

Rapport financier semestriel 2012

Rapport financier semestriel 2012 Rapport financier semestriel 2012 Période close le 30 juin 2012 Société anonyme à Conseil d Administration au capital de 160 790 500 euros Siège social : 17, boulevard Haussmann, 75009 Paris 552 032 534

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Résultats record en 2014 reflétant la bonne dynamique des marchés clés et la pertinence de la nouvelle stratégie du Groupe

Résultats record en 2014 reflétant la bonne dynamique des marchés clés et la pertinence de la nouvelle stratégie du Groupe Communiqué de presse 18 février 2015 Résultats record en 2014 reflétant la bonne dynamique des marchés clés et la pertinence de la nouvelle stratégie du Groupe Progression du chiffre d affaires : +3,8%

Plus en détail

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8%

Progression soutenue du chiffre d affaires au T1 2015 Croissance de 5,6% à données comparables. * * * HotelServices : +7,6% - HotelInvest : +4,8% Communiqué de presse Paris, le 16 avril 2015 Progression soutenue du chiffre d affaires au Croissance de 5,6 à données comparables * * * HotelServices : +7,6 - HotelInvest : +4,8 L activité au 1 er trimestre

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 SCHNEIDER ELECTRIC - 2014 1 SOMMAIRE Comptes consolidés au 31 décembre 2014... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5

Plus en détail

Résultats semestriels 2014

Résultats semestriels 2014 31 juillet 2014 Résultats semestriels 2014 Des résultats semestriels solides malgré une série d éléments exceptionnels : contexte hydrologique très défavorable en Amérique latine, climat extrêmement doux

Plus en détail

Assemblée Générale Mixte des actionnaires

Assemblée Générale Mixte des actionnaires Assemblée Générale Mixte des actionnaires Aix en Provence, le 19 mars 2010 Avertissement Toutes les informations et déclarations, autres que les déclarations portant sur les faits passés, contenues dans

Plus en détail