Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014"

Transcription

1 Chaire FBF - IDEI «Chaine de Valeur Marchés Financiers et Banque d Investissement» Mardi 29 avril 2014

2 Objectifs Contacts praticiens - chercheurs Recherche d excellence sur la banque d investissement et les marchés financiers Contribuer participer au débat public Collaboration à la revue Bankers, Markets and Investors Adéquations enseignement de finance Toulouse / besoins BFI Site web :

3 Thèmes de recherche Banque Financement Risques Régulation Trading Marchés Financiers Post trading Trading Haute fréquence Dark Pools Transparence pre-trade & liquidité obligataire Compensation

4 Articles de recherche: Banque et financement Liquidity, contagion and financial crisis (Guembel & Sussman) True Taxpayer Burden of Bank Restructuring (Landier & Ueda) Vulnerable Banks (Landier, Greenwood & Thesmar) JFE Shadow banking (Plantin) Free cash-flow, issuance costs and stock price volatility (Décamps, Mariotti, Rochet & Villeneuve) JoF

5 Articles de recherche: Trading & marché Liquidity, competition & price discovery in the European corporate bond market (Biais & Declerck) The microstructure of the bond market in the 20th century (Biais & Green) Trading structure, liquidity rebates and market quality (Declerck & Moinas) Equilibrium pricing and trading volume under preference uncertainty (Biais, Hombert, Weill) RES Equilibrium high frequency trading (Biais, Foucault, Moinas) An empirical analysis of high-frequency trading (Biais, Declerck, Moinas)

6 Articles de recherche: Post trading Risk sharing or risk taking? Counterparty risk, incentives & margins (Biais, Heider, Hoerova) Clearing, counterparty risk & aggregate risk (Biais, Heider, Hoerova) IMF Economic Review Optimal margins & price spirals (Biais, Heider, Hoerova)

7

8 Liquidité Marché liquide si, quand on veut vendre, on trouve acquéreur disposé à acheter à prix raisonnable Si beaucoup de teneurs de marché Concurrence pour fourniture de liquidité Investisseur final peut vendre à prix raisonnable Si peu de teneurs de marché Offre de liquidité faible Quand investisseur final vend: décote du prix

9 Liquidité du marché et coût des fonds pour l entreprise Si j anticipe que le marché secondaire ne sera pas liquide au moment où je voudrai vendre, et que je subirai une décote Alors je suis réticent à acheter les titres sur le marché primaire, sauf à un prix plus faible Donc l entreprise vend ses actions et obligations moins cher sur le marché primaire, et se finance plus difficilement

10 Jadis: la corbeille Agents de change (et eux seuls) organisent achats et ventes, font les prix, ont l information Peu transparent et coûteux pour investisseurs finaux => réticents à investir en bourse

11 Aujourd hui Carnet d ordre électronique Action 14/04/2014 Investisseurs cotent prix, auxquels prêts à acheter ou vendre: ordres à cours limité Carnet transparent, accessible à tous Choix: placer un ordre à cours limité, échanger avec un ordre déja dans le carnet

12 Ordre à cours limité et offre de liquidité Placer ordres à cours limité dans le carnet d ordres = se tenir prêt à vendre ou acheter à ceux qui ont besoin de réaliser une transaction = fournir de la liquidité au marché

13 Anti-sélection et coût de la liquidité Nouvelle info: valeur = Ordres à cours limité Vente = 10,01 Achat = 10,00 Si le trader qui a placé l ordre de vente à 10,01 est lent à réagir Un trader plus rapide lui achète à 10,01 t Le trader qui offrait de la liquidité a perdu (10,01 10,02) Anticipant la possibilité d une telle perte, les traders qui offrent de la liquidité proposent de vendre à des prix plus élevés que leur estimation actuelle de la valeur Cela accroît le coût de la liquidité pour les investisseurs

14 Trading à haute fréquence Marché (carnet d ordres) = ordinateur Traders utilisent ordinateurs puissants, codes rusés, connexions rapides avec marché: Ordres rapides, nombreux, souvent annulés, de petite taille Trader haute fréquence Marché

15 Les traders à haute fréquence souffrent moins du problème d anti sélection Nouvelle info: valeur = Ordres à cours limité Vente = 10,01 (placé par rapide) Achat = 10,00 Trader haute fréquence observe info très vite: Annule ordre de vente à 10,01 Puis place un nouvel ordre de vente à 10,03 t => Traders haute fréquence offrent liquidité

16 Avantage informationnel pour les uns, désavantage pour les autres Nouvelle info: valeur = Ordres à cours limité Vente = 10,01 (placé par lent) Achat = 10,00 Trader haute fréquence observe info très vite: Achète à 10,01 Lent observe info à son tour, veut annuler offre de vente: Trop tard Info finalement observée par tous: Cours plus élevé (10,02) t En présence de traders haute fréquence, lents ne peuvent offrir liquidité. Rapides obtiennent rentes

17 Données AMF - Euronext Transactions + ordres Throughput (nombre maximum de messages/seconde) Plus de 4To (500 DVD 700 CD)

18 Profit d un ordre à cours limité Dans le cas d un ordre de vente: Prix de vente à t - Valeur de l action à t+s s 0.5 s 1 s 15 s 30 s 45 s 1 mn 1.5 mn 2 mn 0,0005 0,0004 0,0003 Fast Slow 0,0002 0,0001 0,0000 s -0,0001-0,0002-0,0003-0,0004 Profit négatif = coût d anti-sélection Coût plus faible pour trader haute fréquence Surtout si position débouclée rapidement

19 Project Express (2010) Fibre optique traversant l Atlantique Messages plus rapides entre NY & Londres : 59.6 millisecondes au lieu de Coût = $ 300 million La demi douzaine de fonds ayant souscrit observent informations utiles pour valoriser actions 5 millisecondes avant les autres

20 En 2013: la fibre déjà dépassée Transport de données par microondes Gain en temps: 2.3 millisecondes entre New York (marché des actions) et Chicago (marché de dérivés sur actions) Coût payé par la firme HFT à Tradeworx: $/an Valeur (estimée par Tradeworx): 1 350$/jour

21 Investissement excessif Pas socialement utile que l information de marché traverse l Atlantique 5 millisecondes plus tôt Mais profitable pour traders haute fréquence, qui peuvent obtenir des profits avec traders plus lents: rente informationnelle = gain privé, pas gain social Investissements couteux mais socialement inutiles: mauvaise allocation des ressources, qui seraient plus utiles ailleurs

22 Conclusion Coût d anti sélection réduit pour traders haute fréquence Ils sont efficaces pour offrir de la liquidité: peuvent améliorer l offre de liquidité Mais traders lents moins bien placés pour offrir liquidité: réduit concurrence, mauvais pour offre de liquidité Investissements en technologie haute fréquence motivés par volonté d obtenir des rentes: excessifs, gaspillage de ressources

Finance d entreprise, microstructure des marchés financiers et problème multi-agence. Position

Finance d entreprise, microstructure des marchés financiers et problème multi-agence. Position Fany DECLERCK Chercheur Toulouse School of Economics (IDEI CRM) Professeur des universités IAE de Toulouse (UT1 Capitole) Date de naissance : 27 janvier 1975 Nationalité : française Adresse Université

Plus en détail

IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux. Charles-Albert Lehalle

IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux. Charles-Albert Lehalle IdR Trading et Microstructure CA Cheuvreux Charles-Albert Lehalle 2010-2014 Crédit Agricole Cheuvreux Kepler Cheuvreux L objectif de cette IdR «trading et microstructure des marchés» est de stimuler la

Plus en détail

Plateformes obligataires secondaires centralisées Quels impacts sur les pratiques de marché?

Plateformes obligataires secondaires centralisées Quels impacts sur les pratiques de marché? Plateformes obligataires secondaires centralisées Quels impacts sur les pratiques de marché? Fany Declerck Toulouse School of Economics Séminaire EIFR Paris jeudi 17 mars 2011 Plan Un marché dirigé par

Plus en détail

Professeur de Mathématiques à l Université de Toulouse 1 depuis septembre 2000.

Professeur de Mathématiques à l Université de Toulouse 1 depuis septembre 2000. Jean-Paul DÉCAMPS Adresse Professionnelle Toulouse School of Economics (CRM-IDEI) Université de Toulouse 1 Manufacture des Tabacs - Aile J.J Laffont 21, Allée de Brienne Tel.: (33) 05.61.12.85.99 e-mail

Plus en détail

1997 Maîtrise d économétrie, Université des Sciences et Technologies de Lille 1.

1997 Maîtrise d économétrie, Université des Sciences et Technologies de Lille 1. Fany DECLERCK Chercheur IDEI Professeur des Universités IAE Toulouse School of Economics Université de Toulouse Adresse Université de Toulouse 1 Manufacture des Tabacs Aile Jean-Jacques LAFFONT - MF 311

Plus en détail

Le trading haute fréquence vu de l AMF. Arnaud Oseredczuck, chef du service de la surveillance des marchés

Le trading haute fréquence vu de l AMF. Arnaud Oseredczuck, chef du service de la surveillance des marchés Le trading haute fréquence vu de l AMF Arnaud Oseredczuck, chef du service de la surveillance des marchés Introduction - Trading haute fréquence : définitions Conceptuellement, il convient de distinguer

Plus en détail

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr

Le Fol Gaëlle. Current Position - Status. Former positions. Education and qualification. Full professor. gaelle.le_fol@dauphine.fr Le Fol Gaëlle Full professor gaelle.le_fol@dauphine.fr Current Position - Status Head of an education program : Master 203 - Financial Markets Department of attachment : MSO Centre of Research : Dauphine

Plus en détail

2- Microstructure des marchés financiers

2- Microstructure des marchés financiers 2- Microstructure des marchés financiers Principes d'organisation des marchés modes de cotation modes de transmission et d'exécution des ordres rôle des intermédiaires informations disponibles aux agents

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE Vocabulaire de l économie et des finances (liste de termes, expressions et définitions adoptés) NOR : CTNX1411662K

Plus en détail

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours

Apéro démocrate 13 janvier 2009. Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours Apéro démocrate 13 janvier 2009 Le monde de la finance, ses mécanismes, son influence sur la vie de tous les jours La bourse, les marchés financiers, à quoi ça sert? Financer le développement des entreprises,

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Une compensation centralisée compatible avec les incitations

Une compensation centralisée compatible avec les incitations Une compensation centralisée compatible avec les incitations Bruno biais Directeur de recherche, École d économie de Toulouse (CNRS/CRM, FBF/IDEI Chaire de Valeur, Marchés financiers et banque d investissement)

Plus en détail

Call for submission 3rd Bordeaux Workshop in International Economics and Finance. organized by LAREFI - Bordeaux University

Call for submission 3rd Bordeaux Workshop in International Economics and Finance. organized by LAREFI - Bordeaux University Call for submission 3rd Bordeaux Workshop in International Economics and Finance organized by LAREFI - Bordeaux University Alternative Platforms and Organization of Trading Activities Friday, december

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

L unique CFD AutoStop

L unique CFD AutoStop L unique CFD AutoStop Une solution alternative aux certificats Avertissements : Les CFD sont des produits spéculatifs à effet de levier pouvant mener à une perte totale voire supérieure à l investissement

Plus en détail

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement

du petit investisseur belge s est profondément modifiée. L éventail des choix s est élargi et les coûts ont fortement INVESTIRMONEYTALK DIFFÉRENCES DE TARIFS ENTRE COURTIERS EN LIGNE Investir au meilleur prix Avec la venue des courtiers en ligne, il est devenu plus facile et souvent moins cher d investir en Bourse. Mais

Plus en détail

Comment tirer profit des CFD? Guide pratique d utilisation des CFD à l usage des investisseurs néophytes ou confirmés.

Comment tirer profit des CFD? Guide pratique d utilisation des CFD à l usage des investisseurs néophytes ou confirmés. Comment tirer profit des CFD? Guide pratique d utilisation des CFD à l usage des investisseurs néophytes ou confirmés *prenez position Editorial Lancés à l automne 2007 à l occasion de l entrée en vigueur

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS

UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS UNE SOLUTION CANADIENNE POUR LA COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS Profil CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS La Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (CDCC),

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. CHAMP DE SPÉCIALISATION Économie financière. Économétrie financière. Économétrie.

CURRICULUM VITAE. CHAMP DE SPÉCIALISATION Économie financière. Économétrie financière. Économétrie. CURRICULUM VITAE Nom: Bruno Feunou Citoyenneté: Canadien Langues: Bangam, Bandjoun, Français, Anglais Adresse: Duke University Department of Economics 213 Social Sciences Building Durham, NC 27708, US

Plus en détail

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION

CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION CLES DE COMPREHENSION DE LA BEST EXECUTION Club AM No17, Novembre 2007 David Angel, ITG (c) 2007 All rights reserved. Not to be reproduced without permission. Sommaire ITG experts en Best Execution Notion

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

Réforme du Marché Financier Algérien. Systèmes d Information

Réforme du Marché Financier Algérien. Systèmes d Information REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES Au service des peuples et des nations Réforme du Marché Financier Algérien Systèmes d Information Alger 5 décembre 2012 Eric Pezet

Plus en détail

MERCANTILE EXCHANGE OF MADAGASCAR SA

MERCANTILE EXCHANGE OF MADAGASCAR SA MERCANTILE EXCHANGE OF MADAGASCAR SA www.mexmadagascar.com Mercantile Exchange of Madagascar, en tant que bourse de commerce, travaille dans la mise en place d une plateforme boursière sur laquelle s échangeront

Plus en détail

La nouvelle façon d investir sur les marchés

La nouvelle façon d investir sur les marchés Holdings plc La nouvelle façon d investir sur les marchés Accédez aux CFD IG Markets 17 Avenue George V 75008 Paris Appel gratuit : 0805 111 366 * Tel : +33 (0) 1 70 70 81 18 Fax : +33 (0) 1 56 68 90 50

Plus en détail

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS?

1/ Quelles sont les raisons qui peuvent conduire à la mise en place d un OMS? Order Management System L Order Management System (OMS) d hier visait avant tout à automatiser les communications internes, en permettant au trader de collecter électroniquement les ordres et les instructions

Plus en détail

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com

Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape. www.cedarfinance.com Un guide du trading des Options Binaires, étape par étape www.cedarfinance.com Index 3 Les meilleures raisons pour commencer le trading d Options Binaires 4 Les Options Binaires: Histoire 5 Comment réaliser

Plus en détail

Alexander Guembel. Curriculum vitae, 6.6.2013

Alexander Guembel. Curriculum vitae, 6.6.2013 Alexander Guembel Curriculum vitae, 6.6.2013 IAE email: alexander.guembel@univ-tlse1.fr Université Toulouse 1 Capitole téléphone : +33 5 61 12 85 74 2, rue du Doyen-Gabriel-Marty 31042 Toulouse Cedex 9

Plus en détail

produits non garantis en capital Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

produits non garantis en capital Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Nouveau Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Pour la première fois en France, il est possible de négocier en direct les Warrants,

Plus en détail

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31

SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 CHAPITRE 2. LES PRODUITS NÉGOCIABLES EN BOURSE 31. 1. Les actions 31 SOMMAIRE INTRODUCTION 9 CHAPITRE 1. LES MÉCANISMES DE BASE 11 1. Le rôle de la Bourse 11 2. Les acteurs de la Bourse 13 La société Euronext 14 L Autorité des marchés financiers (AMF) 14 3. L organisation

Plus en détail

Politique d exécution des ordres

Politique d exécution des ordres Politique d exécution des ordres 1- Introduction Ce document de politique d exécution des ordres (ci-après «la Politique») vous est proposé (client ou futur client) en accord avec la «Provision des Services

Plus en détail

PROSPECTUS SPOT FORWARD OPTIONS FOREIGN EXCHANGE (FOREX)

PROSPECTUS SPOT FORWARD OPTIONS FOREIGN EXCHANGE (FOREX) PROSPECTUS SPOT FORWARD OPTIONS FOREIGN EXCHANGE (FOREX) Avertissement: Les instruments financiers sur Foreign exchange (Forex) sont des instruments financiers spéculatifs à effet de levier pouvant mener

Plus en détail

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul

Stage à la Société Générale Ingénierie Financière. Note de Prise de Recul Stage à la Société Générale Ingénierie Financière Note de Prise de Recul I. Rôle et Missions Assignés a. Description de l environnement de travail Au cours de mon stage, je travaille au sein du département

Plus en détail

Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France

Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France Étude des résultats des investisseurs particuliers sur le trading de CFD et de Forex en France Le 13 octobre 2014 Autorité des marchés financiers 17, place de la Bourse 75082 Paris cedex 02 Tél. : 01 53

Plus en détail

LOOKBACK TO MAXIMUM NOTE 2

LOOKBACK TO MAXIMUM NOTE 2 Société Générale (Paris) LOOKBACK TO MAXIMUM NOTE Un instrument de créance structuré émis par Société Générale S.A. (Paris) Durée de 8 ans. Mécanisme d observation annuelle dès la ème année égale à la

Plus en détail

Europcar annonce le succès de son introduction en bourse

Europcar annonce le succès de son introduction en bourse Saint-Quentin en Yvelines, 25 juin 2015 Europcar annonce le succès de son introduction en bourse Prix de l Offre : 12,25 euros par action Taille totale de l opération : environ 879 millions d euros pouvant

Plus en détail

La Gestion des Risques en Gestion d Actifs

La Gestion des Risques en Gestion d Actifs La Gestion des Risques en Gestion d Actifs Cours M2 de Gestion des Risques Financiers Thierry Roncalli Université d Evry Décembre 2008 Remarque générale Ce document est un complément au livre La Gestion

Plus en détail

FORMATION BANCAIRE ET FINANCIERE F I N A N C E CONSULTING

FORMATION BANCAIRE ET FINANCIERE F I N A N C E CONSULTING FORMATION BANCAIRE ET FINANCIERE ORGANISME DE FORMATION POUR LES PROFESSIONNELS DE LA BANQUE ET DE LA FINANCE, L OFFRE DE FINANCE SE VEUT EVOLUTIVE ET TOTALEMENT ADAPTEE AUX BESOINS DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Le Forex : Volumes, acteurs et produits

Le Forex : Volumes, acteurs et produits Le Forex : Volumes, acteurs et produits 2012 C est le marché financier le plus important au monde, les opérations se passent essentiellement de gré à gré, par un échange bilatéral entre deux intervenants,

Plus en détail

Différences de microstructure entre les marchés d actions et les marchés de titres d État multicourtiers*

Différences de microstructure entre les marchés d actions et les marchés de titres d État multicourtiers* Différences de microstructure entre les marchés d actions et les marchés de titres d État multicourtiers* Toni Gravelle Jusqu à une date récente, les recherches relatives à la microstructure des marchés

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

PROSPECTUS SPOT FORWARD FOREIGN EXCHANGE (FOREX)

PROSPECTUS SPOT FORWARD FOREIGN EXCHANGE (FOREX) PROSPECTUS SPOT FORWARD FOREIGN EXCHANGE (FOREX) Avertissement: Les instruments financiers sur Foreign exchange (Forex) sont des instruments financiers spéculatifs à effet de levier pouvant mener à une

Plus en détail

JEU BOURSIER 2015. Séance d introduction à la plateforme de trading SaxoWebTrader. - Pour débutants -

JEU BOURSIER 2015. Séance d introduction à la plateforme de trading SaxoWebTrader. - Pour débutants - JEU BOURSIER 2015 Séance d introduction à la plateforme de trading SaxoWebTrader - Pour débutants - A partir d un ordinateur: a) Rends-toi sur le site suisse de SaxoBank: https://webtrader.saxobank.ch/sim/login/

Plus en détail

Chaire FBF Marchés en Mutation

Chaire FBF Marchés en Mutation Chaire FBF Marchés en Mutation Vers une refondation des risques en nance Ecole Polytechnique & Université d'evry Co-titulaires: N. El Karoui, M. Jeanblanc, N. Touzi Chaire présentée par Stéphane Crépey,

Plus en détail

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1

Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE. Octobre 2012 CAPTEO 2012 1 Cabinet CAPTEO PRESENTATION GENERALE Octobre 2012 1 Identité du Cabinet CAPTEO Cabinet de Conseil en Stratégie, en Organisation et en Management exclusivement dédié à la Finance Notre expertise La Banque

Plus en détail

LE FOREX ou marché des changes

LE FOREX ou marché des changes LE FOREX ou marché des changes L essentiel sur $ Le risque est au bout du clic En partenariat avec Qu est-ce que c est? Le Forex est le marché des changes (FOReign EXchange en anglais, marché des devises).

Plus en détail

Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris

Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris Le projet PCS Présentation à l EIFR Paris Agenda Qui est PCS? Tour d horizon sur le marché de la titrisation Tour d horizon règlementaire Problèmes de fond 2 Le projet PCS Mission Statement The aim of

Plus en détail

Nickel. Fiche d information. Introduction. Trading sur nickel

Nickel. Fiche d information. Introduction. Trading sur nickel Nickel Fiche d information Introduction Trading sur nickel Les usages du nickel, en tant que métal d alliage, sont extraordinairement variés. Son point de fusion élevé et sa résistance à la corrosion font

Plus en détail

OBJECTIF INVESTISSEMENT LES CERTIFICATS D INVESTISSEMENT DE UNICREDIT. Publication marketing : ce document est destiné à l information commerciale.

OBJECTIF INVESTISSEMENT LES CERTIFICATS D INVESTISSEMENT DE UNICREDIT. Publication marketing : ce document est destiné à l information commerciale. OBJECTIF INVESTISSEMENT LES CERTIFICATS D INVESTISSEMENT DE UNICREDIT Publication marketing : ce document est destiné à l information commerciale. SOMMAIRE UNICREDIT MARKETS & INVESTMENT BANKING 4 OBJECTIF

Plus en détail

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR CORPORATE EVENT NOTICE: Emission avec maintien du droit préférentiel de souscription, d obligations convertibles en actions ordinaires nouvelles assorties de bons de souscription d action («OCABSA») -

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI About NYSE Euronext NYSE Euronext (NYX) est l un des principaux opérateurs de marchés financiers et fournisseurs de technologies de négociation innovantes.

Plus en détail

AOF. Comment utiliser. les CFD? bourse. mini-guide. «Comment. investir en Bourse?

AOF. Comment utiliser. les CFD? bourse. mini-guide. «Comment. investir en Bourse? AOF mini-guide bourse «Comment Comment utiliser investir en Bourse? les CFD? Juillet 2012 Comment utiliser les CFD? Sommaire Introduction 1. Qu est-ce qu un CFD? 2. Le fonctionnement des CFD 3. Les avantages

Plus en détail

Le Collateral Management

Le Collateral Management Le Collateral Management Éclairage, par Harwell Management 1 Table des Matières Grises Collateral Management 2 GESTION DU COLLATERAL En quelques mots Collatéral : actif financier servant de garantie dans

Plus en détail

Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard

Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard Economie du Risque et de l Assurance Pierre Picard Année universitaire 2007-2008 Localisation : ENSAE Calendrier : Vendredi 19 octobre 2007, 11h-13h10 Vendredi 9 novembre 2007, 11h-13h10 Vendredi 23 novembre

Plus en détail

non financières Un nouveau challenge pour les entreprises

non financières Un nouveau challenge pour les entreprises European Market Infrastructure Regulation (EMIR) Enjeux pour les contreparties non financières de MIF 1? Avril 2013 Un nouveau challenge pour les entreprises non financières La crise financière a mis en

Plus en détail

PROSPECTUS SPOT FORWARD FOREIGN EXCHANGE (FOREX)

PROSPECTUS SPOT FORWARD FOREIGN EXCHANGE (FOREX) PROSPECTUS SPOT FORWARD FOREIGN EXCHANGE (FOREX) Avertissement: Les instruments financiers sur Foreign exchange (Forex) sont des instruments financiers spéculatifs à effet de levier pouvant mener à une

Plus en détail

Plan. - La VaR. - Introduction à l FRTB. - Principales révisions Frontières Banking / Trading book l Expected Shortfall Les horizons de liquidité

Plan. - La VaR. - Introduction à l FRTB. - Principales révisions Frontières Banking / Trading book l Expected Shortfall Les horizons de liquidité PAGE 1 F R T B ( F u n d a m e n t a l R e v i e w o f t h e T r a d i n g B o o k ) u n e n o u v e l l e p e r s p e c t i v e d e m e s u r e d e l a V A R. Y o u s s e f M e l l o u k i Plan PAGE 2

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

«Transformez vos risques en valeurs»

«Transformez vos risques en valeurs» «Transformez vos risques en valeurs» Version de démonstration : pour consulter la version complète, contactez Hiram Finance Régulation des marchés financiers - Revue technique Mois d octobre 2011 (n 7

Plus en détail

Révision de la directive Marchés d instruments financiers

Révision de la directive Marchés d instruments financiers 1 Révision de la directive Marchés d instruments financiers Bénédicte FRANÇOIS Maître de conférences à l Université F. Rabelais (Tours) La directive Marchés d instruments financiers est entrée en vigueur

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

Normes comptables et bien commun

Normes comptables et bien commun Journée d études «Crise Financière et IFRS" 23 novembre 2009, Wavre Normes comptables et bien commun Philippe Dembour 1 Journée d études «Crise Financière et IFRS» Règlement du Parlement européen du 19

Plus en détail

Forum Paris Europlace. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Pavillon d Armenonville. Mercredi 9 juillet 2014

Forum Paris Europlace. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Pavillon d Armenonville. Mercredi 9 juillet 2014 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Forum Paris Europlace Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Pavillon d Armenonville Mercredi 9 juillet 2014

Plus en détail

SUPPLEMENT TRADING ELECTRONIQUE

SUPPLEMENT TRADING ELECTRONIQUE ActivTrades Plc est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority SUPPLEMENT TRADING ELECTRONIQUE Ces conditions supplémentaires doivent être lues conjointement avec les Contrats Clients

Plus en détail

Commission «Système financier et financement de l économie» du CNIS. 8 octobre 2013

Commission «Système financier et financement de l économie» du CNIS. 8 octobre 2013 Commission «Système financier et financement de l économie» du CNIS 8 octobre 2013 Dominique Leblanc, Conseiller du Président Solutions for Research Centres 1 Thèmes abordés Les raisons de la création

Plus en détail

L impact de la crise financière sur les PPPs

L impact de la crise financière sur les PPPs + Infrastructureeconomics Frédéric Blanc-Brude, PhD Research fellow, King s College London L impact de la crise financière sur les PPPs IAE, Chaire d Economie des PPPs 26 Mai 2010 + Plan Les PPPs et le

Plus en détail

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse?

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse? S informer sur Comment acheter des actions en bourse? Autorité des marchés financiers Comment acheter des actions en bourse? Sommaire Sous quelle forme dois-je détenir mes actions? 03 Quels sont les frais?

Plus en détail

SERIOUS TRADING. WORLDWIDE. LE TRADING AVEC SAXO BANque SERVICE PROFESSIONNEL POUR INVESTISSEURS PRIVES

SERIOUS TRADING. WORLDWIDE. LE TRADING AVEC SAXO BANque SERVICE PROFESSIONNEL POUR INVESTISSEURS PRIVES SERIOUS TRADING. WORLDWIDE. LE TRADING AVEC SAXO BANque SERVICE PROFESSIONNEL POUR INVESTISSEURS PRIVES AVERTISSEMENT LÉGAL Ces pages contiennent des informations relatives aux services et produits de

Plus en détail

Rencontres Economiques. Septembre 2012

Rencontres Economiques. Septembre 2012 Rencontres Economiques Septembre 2012 Développement des Sociétés Chinoises en France France = 3 ème partenaire en Europe 90 s : Emergence des Investissements Chinois Banque, Ressources Naturelles Secteur

Plus en détail

Nouvelles de la société et du secteur 30 décembre 2014 au 2 janvier 2015

Nouvelles de la société et du secteur 30 décembre 2014 au 2 janvier 2015 Nouvelles de la société et du secteur 30 décembre 2014 au 2 janvier 2015 Dans ce numéro de Sans détour : France Taxe sur les transactions financières - La version 1.0.6 du guide d utilisation du client

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS.

SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER JANVIER 2012, SUSCEPTIBLE D ÊTRE PORTÉ À 330,6 MILLIONS D EUROS. Société anonyme au capital de 12.000.000 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Évêque, 75 008 Paris 342 376 332 RCS Paris SUCCÈS DU PLACEMENT DE 287,5 MILLIONS D EUROS D OCEANE ILIAD À ÉCHÉANCE 1 ER

Plus en détail

II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME

II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME II. CARACTERISTIQUES DES MARCHES A TERME Le marché à terme définit un prix d'échange pour un produit donné et pour une date future. Ce prix formé par la libre confrontation de l'offre et la demande, sert

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

Gestion financière et. Assurance Vie au Luxembourg

Gestion financière et. Assurance Vie au Luxembourg Gestion financière et Assurance Vie au Luxembourg 1- IGEA Finance : Présentation de la structure IGEA Finance - Gestion financière et Assurance Vie au Luxembourg La Société de Gestion IGEA Finance La structure

Plus en détail

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier?

Quels sont les risques sous-jacents liés au trading sur indice boursier? Indices boursiers Factsheet Introduction Trading sur indice boursier Les indices boursiers proposés sur les plateformes eforex de Swissquote sont des contrats sur dérivés de gré à gré (OTC) dont le sous-jacent

Plus en détail

ComStage ETFs: Les ETFs par Commerzbank

ComStage ETFs: Les ETFs par Commerzbank ComStage ETFs: Les ETFs par Commerzbank Des frais de gestion parmi les plus bas du marché (1) (1) Source: BGI ETF Landscape. Un tableau comparatif des frais de gestion (total des frais sur encours) pratiqués

Plus en détail

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier»

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier» S informer sur Les SCPI la «pierre papier» Janvier 2014 Autorité des marchés financiers Les SCPI / la «pierre papier» Sommaire Les particularités d un placement en SCPI 03 Les différentes catégories de

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

CRM Company Group lance l offre volontaire de rachat en espèces des 2 100 OC 1 restant en circulation.

CRM Company Group lance l offre volontaire de rachat en espèces des 2 100 OC 1 restant en circulation. CORPORATE EVENT NOTICE: Offre volontaire de rachat CRM COMPANY GROUP PLACE: Paris AVIS N : PAR_20121121_10423_ALT DATE: 21/11/2012 MARCHE: Alternext Paris CRM Company Group lance l offre volontaire de

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

FORMATION ET DIPLOMES OBTENUS

FORMATION ET DIPLOMES OBTENUS Jean Gabriel Cousin Faculté de Finance, Banque et Comptabilité Université Lille Nord de France né le 27/01/1976 1, Place Déliot 2 enfants 59000 Lille tél. : 03.20.90.76.06 courriel : jgcousin@univ-lille2.fr

Plus en détail

PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading

PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE. Evaluation d une Stratégie de Trading PROJET DE GESTION PORTEFEUILLE Evaluation d une Stratégie de Trading Encadré par M. Philippe Bernard Master 1 Economie Appliquée-Ingénierie Economique et Financière Taylan Kunal 2011-2012 Sommaire 1) Introduction

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES PRIMARY DEALERS EN VALEURS DU TRESOR DU ROYAUME DE BELGIQUE

CAHIER DES CHARGES DES PRIMARY DEALERS EN VALEURS DU TRESOR DU ROYAUME DE BELGIQUE ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES ADMINISTRATION DE LA TRESORERIE Avenue des Arts, 30 B-1040 BRUXELLES CAHIER DES CHARGES DES PRIMARY DEALERS EN VALEURS DU TRESOR DU ROYAUME DE BELGIQUE

Plus en détail

Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@u-bordeaux4.fr

Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@u-bordeaux4.fr Yves Jégourel Maître de conférences HDR Docteur ès Sciences Economiques Email : jegourel@ubordeaux4.fr Activités professionnelles Oct. 2001 Maître de conférences à l Université Montesquieu Bordeaux IV.

Plus en détail

Le conseil en investissement

Le conseil en investissement Le conseil en investissement Une formule qui me permet de garder le contrôle ing.be/privatebanking Et vous? Private Banking 1 Grâce à Home'Bank, je suis chaque jour les performances de mon portefeuille.

Plus en détail

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes.

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes. Présentation de ACE ACE : Amélioration Continue de l Efficacité Technologies & Processus / Information Technology & Processes Avril 2009 Une approche processus 85% des raisons pour lesquelles une organisation

Plus en détail

Actifs gérés en extinction

Actifs gérés en extinction 15 juin 2010 Actifs gérés en extinction Des risques sous contrôle Michel Péretié Directeur de la Banque de Financement et d Investissement Actifs gérés en extinction: une analyse externe confirme le niveau

Plus en détail

Vos questions. Quel est l objectif de cette augmentation de capital?

Vos questions. Quel est l objectif de cette augmentation de capital? Vos questions Retrouvez ci-dessous les réponses aux nombreuses questions posées par les actionnaires de la société. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n hésitez pas à nous écrire à contact@latecoere.fr

Plus en détail

BARX pour Entreprises

BARX pour Entreprises BARX pour Entreprises Un savoir-faire inégalé et global dans l exécution des opérations de change Barclays Capital est la division de banque d investissement de Barclays Bank PLC. Son modèle d activité

Plus en détail

Le marketing de la production au sein de la Société Générale

Le marketing de la production au sein de la Société Générale 27 Novembre - 8H30-14h00 - Pavillon Dauphine, Paris Le marketing de la production au sein de la Société Générale GTS, Global Technology Services Présentation de GTS GTS est crée en 2009: un projet stratégique

Plus en détail

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON.

CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, OU AU JAPON. COMMUNIQUE DE PRESSE Émission par Ingenico d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Obtention du visa de l Autorité des marchés financiers Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Processus et stratégie d investissement

Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity Recherche de performance par le «stock picking» Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity TABLE DES MATIERES Introduction 2 I Méthodologie

Plus en détail

RENDEMENT ACTION BOUYGUES JUILLET 2015

RENDEMENT ACTION BOUYGUES JUILLET 2015 RENDEMENT ACTION BOUYGUES JUILLET 2015 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance 1 Durée d investissement conseillée : 8 ans (hors cas de remboursement

Plus en détail