Backup , l intégration du backup sur disque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Backup 2009-2010, l intégration du backup sur disque"

Transcription

1 À votre service Backup , l intégration du backup sur disque EPFL Domaine IT, Coordinateur de la cellule backup et stockage A new look for centralized Lifting du service de sauvegarde centralisé de l EPFL Voici la nouvelle architecture de backup introduite au DIT en 2009: l intégration sur disque (B2D & ). Tout d abord un petit rappel de l architecture précédente suivi d un état des lieux du service et enfin de la solution retenue avec les évolutions à court terme (2010). Architecture précédente L architecture précédente, voir la figure 1, était composée de serveurs SUN: z d un master serveur (Sun Fire 280R) avec les catalogues associés (unité appelée 3310 qui conserve la liste des données sauvegardées et leurs emplacements, ie sur quelles bandes!), serveur en production depuis novembre 2002; z de trois médias serveurs (Sun Fire v240) pour les backups non NDMP &, c est à dire les sauvegardes que nous appellerons standards, ces médias serveur ont été mis en production entre 2004 et 2005; z un autre média serveur filer EMC-NAS dédié aux backups de type NDMP. Ce serveur est dans l architecture de sauvegarde depuis mai 2005; z un serveur T1000 pour faire l interface avec la librairie SL8500. ces lecteurs sont dédiés aux backups NDMP depuis 2007, les deux autres sont réservés aux backups du projet CADMOS &. Pour la partie logiciel: z Symantec Netbackup Depuis 2007, les serveurs de backups et leur stockage (les lecteurs/ drives) associés sont connectés via le SAN du DIT &, l intégration du SAN dans l architecture a permis le partage des lecteurs entre les serveurs de backups, d où une meilleure utilisation des ressources. Précédemment les lecteurs étaient directement rattachés au serveur, il n y avait pas de partage des lecteurs entre les serveurs. L ensemble de clients début 2009 était d environ 120, pour une volumétrie de 8.5TB en moyenne par jour. La volumétrie était répartie entre les backups NDMP et les backups standards. Les clients standards sont de type Solaris, Linux, Windows, Mac et autres 1. Constats Grâce à la surveillance/monitoring du service, certaines métriques nous permettent de mieux connaître le comportement de notre infrastructure. Ces métriques nous aident à prendre les décisions sur l évolution de l infrastructure, elles sont présentées ci-dessous. La plupart des métriques sont disponibles pour les clients du service sur le site backup.epfl.ch. Pour la partie stockage: z une librairie SL8500 Sun/Storagetek avec une capacité de 3000 slots depuis janvier 2007; z huit lecteurs/drives 9940Bs, chaque média pouvant contenir 200GB non compressés, avec un débit d écriture de 30MB/s ou 105GB/h. Ces lecteurs sont dédiés aux backups standards (non NDMP); z quatre lecteurs T10000B de chez SUN, chaque média pouvant contenir 1000GB non compressés, avec un débit d écriture de 120MB/s ou 420GB/h. Deux de Master server SunFire 280R Ultrasparc 900 Mhz 2GB RAM Catalog disk array GB ACLS server SunSparc T1000 1Ghz -8GB RAM 1* 4*2 Gb/s 4*2 Gb/s 2 Gb/s 2 Gb/s NETBACKUP drives BLUE GENE drives Drive T9940B 30MB/s 200GB / tape LAN - 100/1000 Mb/s 3 media servers Sunfire v240 Ultra Sparc IIIi 1Ghz - 2GB RAM 3*4 Gb/s SAN - 1/2/4 Gb/s ACLS controlled SL8500 library 3200 tape slots 3*4 Gb/s 3*4 Gb/s 4 Gb/s 4 Gb/s NETBACKUP drives Drive T10000A 120 MB/s 500GB / tape 3* 4*4 Gb/s EMC2 filer NDMP media server Local MA B0 466 fig. 1 architecture début seer.entsupport.symantec.com/docs/ htm 23 FÉVRIER N 2 3

2 Backup , l intégration du backup sur disque Serveurs Les serveurs du service de backup ont plusieurs années de services derrières eux (plus de six ans pour le master serveur). Avec l augmentation du nombre de clients du service, les serveurs étaient de plus en plus sollicités comme le montrent les charges CPUs des figures 2, 3 et 4. De plus, SUN arrête de les vendre (product End Of Life), nous les renouvelons donc pour pouvoir absorber l augmentation des demandes de services et maintenir un service pérenne. fig. 6 volumétrie globale sauvegardée en gigabytes Capacité librairie SL8500 fig. 2 master server CPU load janvier-mars 2009 fig. 3 média serveur 1 CPU load janvier-avril 2009 Comme le montre la figure 7, la librairie SL8500 début 2009 était quasiment pleine de bandes. Pour augmenter la capacité de stockage du service de backup sans modification de la librairie SL8500, le seul moyen était de remplacer les lecteurs 9940B par les lecteurs de dernière génération avec des capacités de stockages supérieures (1TB versus 200GB par bande). Pour la même surface au sol la capacité de stockage est 5 fois supérieure avec les nouvelles bandes utilisées par les T10000B. En fonction du type de bandes/médias utilisé, la capacité globale du stockage disponible pour le backup évolue (dans notre cas d un facteur 5): Capacité librairie avec des médias pour 9940B: 3000 * 200GB = 0.58 PB & Capacité librairie avec des médias pour T10000B: 3000*1TB = 2.92 PB fig. 4 média serveur 2 CPU load janvier-mai 2009 Capacités du service Nous dissocions les backups NDMP des backups standards, ils le sont de facto, car ils utilisent des ressources différentes (types de lecteurs différents). Sur les six premiers mois de l année 2009, le volume des backups NDMP (serveurs de fichiers EMC2, NetApp) représente environ un tiers (2.7TB) de la volumétrie globale (8.6TB) comme le montrent les figures 5 et 6. fig. 7 historique capacité librairie SL8500 Capacité théorique de backup La capacité globale des 9940Bs à sauvegarder sur une tranche de 24h est d environ 20TB (8 lecteurs à 30MB/s en écriture). La capacité globale des deux T10000B à sauvegarder sur une tranche de 24h est d environ 20TB (2 lecteurs à 120MB/s en écriture). Utilisation des lecteurs fig. 5 NDMP gigabytes sauvegardés 4 flash informatique Les lecteurs 9940B ont été utilisés 7 heures en moyenne par jour sur le premier semestre Le volume journalier moyen à sauvegarder est de 6TB (voir fig. 5 et 6), le débit moyen observé est donc de 31MB/s ce qui représente une bonne utilisation des lecteurs au regard de leur performance théorique d écriture de 30MB/s. Les deux lecteurs T10000B sont quant à eux utilisés en moyenne 15h par jour pour sauvegarder un volume de 2.7TB, soit un débit moyen de 25MB/s en regard d un débit théorique de 120MB/s. Les lecteurs T10000 sont donc sous-utilisés, les clients n arrivent

3 pas à fournir le débit pour une utilisation optimale en écriture des lecteurs. Bilan z Une librairie pleine d anciennes bandes avec un besoin toujours croissant de capacité pour le service de sauvegarde nous amène irrémédiablement à changer l ensemble des lecteurs 9940B par des T Nous avons vu le gain en terme de capacité au paragraphe Capacité librairie SL8500. z Les lecteurs T10000 sont plus rapides (écriture/lecture) que les 9940B, on peut supposer qu il en faudra moins pour assurer la sauvegarde de la volumétrie globale du service. Par contre, il faut trouver un moyen pour optimiser les débits sur ces lecteurs, on a vu qu au paragraphe Utilisation des lecteurs ceux-ci sont sous-utilisés. La solution est d utiliser du backup sur disque ou VTL & (un cache intermédiaire) pour ensuite optimiser les débits d écriture entre le disque et les bandes. z Des serveurs à renouveler pour suivre l évolution du service de sauvegarde autant en termes de capacité que de performances. Évolution du service Voici les Les figures 8, 9 et 10 montrent l évolution de la charge CPU sur les serveurs durant l année 2009, on devine facilement quand ils ont été remplacés. fig. 8 Evolution de la charge CPU veritas en 2009 fig. 9 Evolution de la charge CPU veritas-md1 en 2009 Les choix sur l évolution du service sont expliqués ci-dessous, pour les parties lecteurs, serveurs, sauvegarde sur disque et délocalisation! L idée principale étant de simplifier si possible l architecture, pour une administration du service plus efficace d une part et pour un meilleur service aux utilisateurs d autre part. Lecteurs Le choix des lecteurs étant quasiment imposés (librairie et lecteurs déjà existants), il nous fallait en déterminer le nombre nécessaire pour assurer un service optimal. Un nombre de quatre T10000B semblait dans un premier temps suffisant pour nos besoins, si nous étions capables de les utiliser à leur capacité maximale. Quatre lecteurs T10000B peuvent théoriquement écrire 20TB sur 12h (on sauvegarde sur disque la nuit, on écrit sur les lecteurs le jour), ce qui est plus du double de la volumétrie journalière observée sur la figure 6 2. Serveurs Le choix des nouveaux serveurs s est porté sur des serveurs SUN UltraSPARC T2+. Tout d abord pour conserver un matériel qui s est avéré très fiable depuis 2002 (une seule panne en exploitation: un disque). Ensuite pour l utilisation de Solaris 10 et de ses fonctionnalités ZFS &, qui nous permettent une gestion du stockage simple, sûre donc efficace. Nous avons profité du renouvellement des serveurs pour en diminuer le nombre, nous avons réduit le nombre de médias serveur de trois à deux (moins de maintenance, plus simple à administrer). Le master serveur (T5240) a du stockage intégré qui remplacera la baie externe (3310) utilisée pour le stockage du catalogue (un élément en moins!) 3. fig. 10 Evolution de la charge CPU veritas-md2 en 2009 Sauvegarde intermédiaire sur disque ou VTL? Le choix s est porté sur de la sauvegarde sur disque dans un premier temps, et ceci, pour plusieurs raisons: z intégration simple; z administration aisée; z coût inférieur à une VTL. Les avantages de la sauvegarde sur disques sont: z performances des lecteurs T10000B indépendantes des performances clients; z meilleure utilisation des lecteurs --> diminution de leur nombre; z restauration immédiate depuis les disques (pas d accès aux bandes); z administration facilitée. Les inconvénients du backup sur disques: z des coûts supplémentaires (on espère avoir un bon ROI & avec moins de lecteurs en exploitation!) à l achat et également en maintenance; z des éléments supplémentaires dans l infrastructure à gérer; z en cas de panne d une baie, l impact sur le service est plus important qu une panne d un lecteur. 2 Quelques références sur la librairie SL8500, les lecteurs T10000B et 9940B: et 3 Descriptifs détaillés des nouveaux serveurs sur le site du fabricant: et 23 FÉVRIER N 2 5

4 Nous avons choisi deux baies de stockages 6140 de SUN ( avec chacune 32TB de stockage net (48 disques SATA de 1TB). La protection utilisée pour les baies de stockage est du RAID & 6 (6+2). Le choix de SUN pour les baies nous assure une homogénéité pour la maintenance et le support de notre infrastructure de backup, c est à la fois un avantage (un seul intervenant en cas de problème) et un inconvénient (pas idéal pour faire jouer la concurrence). La volumétrie permet de conserver les backups sur disques environ une semaine pour le moment, ce qui permet dans la majorité des cas des faire les restores directement depuis les disques. En effet les demandes de restores sont généralement faites sur des données perdues récemment. La gestion de la protection se fait au niveau des baies 6140 (RAID6), la gestion des luns & et de l espace de stockage associé se fait avec ZFS depuis les serveurs via un pool ZFS (B2D1 dans l exemple ci-contre). L ajout de nouvelle capacité dans les pools ZFS se fait à chaud sans interruption de service. Il suffit d ajouter le nouveau lun via une simple commande: zpool add B2D1 c5t600a0b800048f4da000009b14a4b8bd0d0 4 Gb/s 4 Gb/s/s NETBACKUP drives MAsterserver T5240 SunSparc T2+ 2*6 cores 1.2 Ghz - 32GB RAM 1TB embedded catalog Media server T5120 SunSparc T2 8 cores 1.2 Ghz - 16 GB RAM 2*4 Gb/s SUN 6140 Disk array - 4 GB 48*1 TB SATA-II fig. 11 architecture générale 2009 Drive T10000B 120 MB/s 1 TB per tape LAN - 100/1000 Mb/s 1* ACLS server SunSparc T Ghz - 8GB RAM Local BM *4 Gb/s 3*4 Gb/s SAN - 1/2/4 Gb/s 4 Gb/s 4 Gb/s BLUE GENE drives ACLS controlled SL8500 library 3200 tape slots Media server T5120 SunSparc T2 8 cores 1.2 Ghz - 16 GB RAM 2*4 Gb/s SUN 6140 Disk array - 4 GB 48*1 TB SATA-II # zpool list NAME SIZE USED AVAIL CAP HEALTH ALTROOT B2D1 32.6T 28.8T 3.87T 88% ONLINE - sys 136G 31.5G 105G 23% ONLINE - zpool status pool: B2D1 state: ONLINE scrub: none requested config: 3* 4*4 Gb/s 4 Gb/s 4 EMC2 filer NDMP media server 4 Gb/s NETBACKUP drives NAME STATE READ WRITE CKSUM B2D1 ONLINE c5t600a0b800048f eb49d23f94d0 ONLINE c5t600a0b800048f4da000008cb49d23f9ed0 ONLINE c5t600a0b800048f4da000009b14a4b8bd0d0 ONLINE c5t600a0b800048f4da000009ad4a4b8b78d0 ONLINE c5t600a0b800048f4da000009a94a4b88b4d0 ONLINE c5t600a0b800048f a4b9b76d0 ONLINE errors: No known data errors Local MA B0 466 L architecture de ZFS est basée sur 128 bits, voici quelques limites théoriques associées à ZFS: The 128-bit architecture also means that there are no practical limits on the number of files, directories, and so on. Here are some theoretical limits that might, if you can conceive of the scope, knock your socks off: 2 48 snapshots in any file system 2 48 files in any individual file system 16 exabyte file systems 16 exabyte files 16 exabyte attributes 3x10 23 petabyte storage pools 2 48 attributes for a file 2 48 files in a directory 2 64 devices in a storage pool 2 64 storage pools per system 2 64 file systems per storage pool Le choix de l OS a été pris d une part pour sa fiabilité, mais également pour la partie ZFS, qui nous permet de gérer le stockage de manière simple, sûre donc très efficace J 4. Finalement, chaque 6140 est dédié à un seul média serveur, il n y pas de partage du stockage entre les médias serveurs (à l inverse des lecteurs qui peuvent être utilisés par n importe quel serveur). La raison est simple, les licences Netbackup pour la gestion du partage du stockage se font au volume (par TB) et non par baie. In fine le coût de ces licences et leurs maintenances seraient prohibitifs en exploitation. La gestion des disques appelée standards de Netbackup (tel qu utilisé dans notre architecture via ZFS) n entraîne aucun coût de licence supplémentaire J. 4 Voici deux liens sur la gestion ZFS: et 6 flash informatique

5 Architecture 2010 Backup sur disque La figure 11 montre l architecture avec les nouveaux serveurs, les baies de disques et l ensemble des lecteurs au nombre de quatre pour le service de sauvegarde et deux lecteurs pour la sauvegarde du projet CADMOS (remplace le Bluegene/L). Les serveurs ont été remplacés au printemps 2009 (comme le montrent les figures 8, 9 et 10) ainsi que l ajout des deux nouveaux lecteurs T10000B, les baies de disques ont été mises en production en juillet. Le nombre de composants a diminué de 30% passant de 20 (serveurs, lecteurs, librairie et 3310) à 14, l administration du service en est donc simplifiée. Serveurs Le master serveur intègre le stockage des catalogues via ZFS. Chaque média serveur est connecté à sa baie de stockage via deux cartes fibres (HBA & ) de 4Gb/s chacune, les lecteurs sont quant à eux accédés via un seul HBA. Un média serveur utilise au plus deux lecteurs en même temps. Les sauvegardes NDMP se font également sur disques via les médias serveurs et non plus directement sur les lecteurs T10000B. Backup sur disque Les sauvegardes se faisant sur disques, elles ne sont plus pénalisées par les erreurs d écritures sur bandes. Les demandes de restauration de données sont pour la plupart effectuées depuis les disques (en moyenne une semaine de sauvegarde conservée sur les disques), dans ce cas de figure il n y a pas d attente pour l obtention des ressources (disque en lieu et place du lecteur et des bandes). La duplication des données se fait dans la journée en utilisant de manière optimale les lecteurs (optimisation des performances d écritures indépendantes des clients J). En cas de panne d une baie 6140 on perd une nuit de backups, c est un point négatif de l introduction du backup sur disque. La probabilité est cependant faible (ZFS sur du RAID 6). Sur les figures 12 et 13 on voit que les performances d écritures sur les lecteurs T10000B sont atteintes (deux lecteurs en parallèle au plus par média serveur): plus de 300MB/sec en pointe (supérieur à 2*120MB/s J). fig. 12 performances décembre 09 HBA veritas-md1 --> lecteurs fig. 13 performances décembre 09 HBA veritas-md2 --> lecteurs Futur proche Netbackup 7.0 Netbackup 7.0 est annoncé pour début 2010, une mise à jour de notre infrastructure n est pas envisagée avant l été! Les nouvelles fonctionnalités sont en particulier l intégration de la déduplication et des techniques de sauvegarde telles que VCB & pour l intégration des outils de backup de VMWare dans Netbackup (déjà existantes dans Netbackup 6.5). La mise en place de Netbackup 7.0 fera l objet d un article dans le Flash informatique. Changement de SLA Une évolution du SLA & sera proposée courant 2010, pour une mise en place en Il s agira de diminuer la rétention des données sauvegardées pour réduire la volumétrie conservée sur bandes et ainsi libérer des ressources. Déménagement en BM L ensemble de l infrastructure de sauvegarde (librairie, lecteurs, disques et serveurs) sera hébergé dans un nouveau local dédié dans le bâtiment BM. Cette séparation des données (source et sauvegarde) permettra de renforcer la sécurité et la pérennité GLOSSAIRE & B2D (backup to disk): sauvegarde sur disque CADMOS (Center for Advanced Modeling Science): initiative des universités de Genève, Lausanne et de l EPFL dans le domaine des ordinateurs à haute puissance de calcul et de leur utilisation. HBA (Host Bus Adapter): une carte d extension qui permet de connecter un système hôte à un bus externe réseau de stockage. lun (Logical Unit Number): identifiant d unité logique, c est-à-dire pointeur vers un espace de stockage. NDMP (Network Data Management Protocol): protocole de communication ouvert utilisé pour la sauvegarde des équipements stockage en réseau NAS. Il doit permettre, en environnement hétérogène, une meilleure communication entre équipements de stockage et logiciels de sauvegardes. PB (PetaByte): 1 pétabyte est équivalent à 1000 térabytes ou 1 million de gigabytes. RAID (Redundant Array of Inexpensive Disks): matrice redondante de disques indépendants. ROI (Return on Investment): terme économique qui signifie retour sur investissement. SAN du DIT: service de stockage du Domaine IT mis à la disposition des Facultés et des services centraux de l EPFL. sanas.epfl.ch. SLA (Service Level Agreement): document qui définit la qualité de service requise entre un prestataire et un client. VCB (VMware Consolidated Backup): interface de backup VMware. VTL (Virtual Tape Library): technologie de virtualistation du système de stockage. ZFS (Zettabyte File System): système de fichier open source, produit par Sun Microsystems. 23 FÉVRIER N 2 7

6 du service. La librairie, les bandes et les lecteurs ont été déplacés au mois de novembre 2009, les serveurs et les disques seront déplacés du MA au BM en début Une allée froide confinée a été installée pour héberger fig. 14 entrée allée froide les serveurs dans le nouveau local de backup, ce confinement permet de mieux réguler la gestion de l air froid et ainsi permet de faire des économies d énergies J. Le principe est simple: on pulse l air froid dans une zone confinée (au plus près des fig. 15 arrière allée froide serveurs) et non plus dans le volume total de la salle. On peut voir l allée froide composée de quatre racks pour l instant sur les figures 14 et 15. Conclusion Depuis plus d une année des changements majeurs ont été apportés au service de backup, apportant une gestion plus simple d un point de vue administratif et une plus grande flexibilité du côté client (restore immédiat depuis les disques). Les prochaines évolutions du service se focaliseront sur une meilleure gestion de la volumétrie avec très certainement l introduction de la déduplication (coté client et/ou serveurs/disques) avec la mise en place de Netbackup 7, sans oublier la maîtrise de l énergie et des coûts! n

Sauvegarde des données au LAAS

Sauvegarde des données au LAAS Sauvegarde des données au LAAS Laurent Blain, LAAS-CNRS 1 Configuration Technique 1 Serveur de sauvegarde connecté à une bibliothèque de bandes 1 bibliothèque Qualstar 88132 3 lecteurs LTO-2 100 bandes

Plus en détail

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

CA ARCserve Backup Option NAS (Network Attached Storage) NDMP (Network Data Management Protocol)

CA ARCserve Backup Option NAS (Network Attached Storage) NDMP (Network Data Management Protocol) Page 1 WHITE PAPER: CA ARCserve Backup Option NAS (Network Attached Storage) NDMP (Network Data Management Protocol) : protection intégrée pour les environnements NAS hétérogènes CA ARCserve Backup Option

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Protection des données en environnement Windows

Protection des données en environnement Windows Protection des données en environnement Windows Symantec Backup Exec 2010 Hervé Lequippe, Technical Director Regional Product Management Frederic Assuncao, Technical Specialist Protection des données en

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR

Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Protection des données avec les solutions de stockage NETGEAR Solutions intelligentes pour les sauvegardes de NAS à NAS, la reprise après sinistre pour les PME-PMI et les environnements multi-sites La

Plus en détail

Concepts et systèmes de stockage

Concepts et systèmes de stockage Concepts et systèmes de stockage Francesco Termine, professeur HES, francesco.termine@he-arc.ch 1 Plan Gestion de volumes de stockage Systèmes RAID DAS SAS Concepts Technologies actuelles NAS Concepts

Plus en détail

Sauvegardes à l'observatoire Astronomique de Strasbourg

Sauvegardes à l'observatoire Astronomique de Strasbourg Sauvegardes à l'observatoire Astronomique de Strasbourg Le contexte L'historique Le cahier des charges Les choix matériels et logiciels La mise en oeuvre Conclusions 1 Le contexte Une Unité Mixte de Recherche

Plus en détail

EMC DATA DOMAIN HYPERMAX

EMC DATA DOMAIN HYPERMAX EMC DATA DOMAIN HYPERMAX Optimisation du stockage de protection EMC AVANTAGES CLÉS Déduplication évolutive et ultrarapide Jusqu à 58,7 To/h de débit Réduit de 10 à 30 fois le stockage de sauvegarde, et

Plus en détail

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS

vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS vbladecenter S! tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de

Plus en détail

Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel

Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel Les méthodes de sauvegarde en environnement virtuel Il existe plusieurs méthodes pour faire des sauvegardes dans un environnement virtuel : Méthodes traditionnelles 1) Sauvegarde avec agent dans le Guest

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN Le stockage DAS,NAS,SAN Sommaire Introduction SAN NAS Conclusion Bibliographie Questions Introduction Besoin de partage de données à travers un réseau Explosion des volumes de données Comment assurer les

Plus en détail

EMC DATA DOMAIN OPERATING SYSTEM

EMC DATA DOMAIN OPERATING SYSTEM EMC DATA DOMAIN OPERATING SYSTEM Au service du stockage de protection EMC AVANTAGES CLÉS Déduplication évolutive ultrarapide Jusqu à 31 To/h de débit Réduction des besoins en stockage de sauvegarde de

Plus en détail

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc

Technologie de déduplication de Barracuda Backup. Livre blanc Technologie de déduplication de Barracuda Backup Livre blanc Résumé Les technologies de protection des données jouent un rôle essentiel au sein des entreprises et ce, quelle que soit leur taille. Toutefois,

Plus en détail

stockage, pour des économies en termes de temps et de coûts. Avantages principaux

stockage, pour des économies en termes de temps et de coûts. Avantages principaux Solution de sauvegarde et de restauration fiable pour les entreprises en pleine expansion Présentation est la solution leader du marché pour la sauvegarde et la restauration de données du serveur aux postes

Plus en détail

Introduction. René J. Chevance

Introduction. René J. Chevance et restauration des données : Introduction Février 2002 René J. Chevance Introduction Présentation de différentes politiques de sauvegarde Plusieurs types de granularité en fonction de la fonctionnalité

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Fiche technique: Sauvegarde et restauration Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows

Fiche technique: Sauvegarde et restauration Symantec Backup Exec 12.5 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows La référence en matière de protection des données Windows Présentation Symantec Backup Exec 12.5 offre une protection en matière de sauvegarde et de restauration, tant au niveau des serveurs que des ordinateurs

Plus en détail

Stockage des machines virtuelles d un système ESXi jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch

Stockage des machines virtuelles d un système ESXi jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch Titre Stockage des machines virtuelles d un système ESXi Auteurs jose.tavares@hesge.ch & gerald.litzistorf@hesge.ch Classification Document publique Date dernière modification 12 Mai 2009 Chemin\NomFichier

Plus en détail

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES Marie GALEZ, galez@cines.fr Le propos de cet article est de présenter les architectures NAS et SAN, qui offrent de nouvelles perspectives pour le partage

Plus en détail

Symantec Backup Exec 11d

Symantec Backup Exec 11d TABLE DES MATIERES 1. Qu est-ce que Backup Exec 11d?...2 2. En termes d avantages, qu apporte principalement la version Backup Exec 11d?...2 3. Quelles sont les grandes nouveautés, en termes de fonctionnalités,

Plus en détail

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Philippe Rolland vspecialist EMEA Herve Oliny vspecialist EMEA Mikael Tissandier vspecialist EMEA Des défis informatiques plus complexes

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

Tarifs 15 juin 2015 REF MATRIX APPLIANCES. DESIGNATION RAID CAPACITE EN RAID Prix Public Unitaire HT. www.matrix-appliances.com

Tarifs 15 juin 2015 REF MATRIX APPLIANCES. DESIGNATION RAID CAPACITE EN RAID Prix Public Unitaire HT. www.matrix-appliances.com Page 1 Page 2 Gamme Alpha : Mini Appliance de sauvegarde et d'archivage, 1 slot d'archivage, Logiciel DataClone inclus. La Mini Appliance de sauvegarde dédié aux TPE, la plus simple à installer et à administrer,

Plus en détail

Spécifications techniques

Spécifications techniques Spécifications techniques Compatibilité avec Active Directory Toute installation doit être compatible avec la version du domaine «Active Directory» Windows 2008R2 actuelle du SPF Consolidation En 2007

Plus en détail

<Insert Picture Here> Exadata Storage Server et DB Machine V2

<Insert Picture Here> Exadata Storage Server et DB Machine V2 Exadata Storage Server et DB Machine V2 Croissance de la Volumétrie des Données Volumes multipliés par 3 tous les 2 ans Evolution des volumes de données 1000 Terabytes (Données) 800

Plus en détail

Bacula. It comes by night and sucks the vital essence from your computers. Guillaume Arcas <guillaume.arcas@free.fr>

Bacula. It comes by night and sucks the vital essence from your computers. Guillaume Arcas <guillaume.arcas@free.fr> Bacula It comes by night and sucks the vital essence from your computers. Guillaume Arcas Plan Présentation Architecture Description Fonctionnalités Mise en oeuvre Présentation

Plus en détail

SQL Server 2008 et YourSqlDba

SQL Server 2008 et YourSqlDba SQL Server 2008 et YourSqlDba Le futur de la maintenance des bases de données et la haute-disponibilité Par : Maurice Pelchat Société GRICS Survol du sujet Haute disponibilité (HD) Assurer la disponibilité

Plus en détail

Clients et agents Symantec NetBackup 7

Clients et agents Symantec NetBackup 7 Protection complète pour les informations stratégiques de l'entreprise Présentation Symantec NetBackup propose un choix complet de clients et d'agents innovants pour vous permettre d optimiser les performances

Plus en détail

HSCS 6.4 : mieux appréhender la gestion du stockage en environnement VMware et service de fichiers HNAS Laurent Bartoletti Product Marketing Manager

HSCS 6.4 : mieux appréhender la gestion du stockage en environnement VMware et service de fichiers HNAS Laurent Bartoletti Product Marketing Manager HSCS 6.4 : mieux appréhender la gestion du stockage en environnement VMware et service de fichiers HNAS Laurent Bartoletti Product Marketing Manager Hitachi Storage Command Suite Portfolio SAN Assets &

Plus en détail

vmware au CC-IN2P3 Déploiement rapide d une infrastructure destinée à de la formation et réflexions sur vsphere.

vmware au CC-IN2P3 Déploiement rapide d une infrastructure destinée à de la formation et réflexions sur vsphere. vmware au CC-IN2P3 Déploiement rapide d une infrastructure destinée à de la formation et réflexions sur vsphere. Programme Partie 1 : Déploiement rapide de serveurs pour une formation administrateur grille

Plus en détail

Hitachi Storage Viewer v7.2. 2010 Hitachi Data Systems

Hitachi Storage Viewer v7.2. 2010 Hitachi Data Systems Hitachi Storage Viewer v7.2 François BOTTON Product Marketing Manager Rémy VINCENT Consultant Avant-Vente 2010 Hitachi Data Systems Agenda 2 Les Datacenters sous pression Valeur de la donnée Croissance

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

La Continuité d Activité

La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere au service de La Continuité d Activité La virtualisation VMware vsphere La virtualisation et la Continuité d Activité La virtualisation et le Plan de Secours Informatique

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Sujet Solution de sauvegarde de serveurs et postes de travail avec BackupPC et Bacula. par ALIXEN

Sujet Solution de sauvegarde de serveurs et postes de travail avec BackupPC et Bacula. par ALIXEN Sujet Solution de sauvegarde de serveurs et postes de travail avec BackupPC et Bacula par ALIXEN Présentation de Etienne Etournay info@alixen.fr Plan Introduction : objectif Description du besoin client

Plus en détail

JRES 2007 Solution de stockage répartie sur les centres de recherche INRIA, à base de serveurs de fichiers de type «NAS»

JRES 2007 Solution de stockage répartie sur les centres de recherche INRIA, à base de serveurs de fichiers de type «NAS» JRES 2007 Solution de stockage répartie sur les centres de recherche INRIA, à base de serveurs de fichiers de type «NAS» 1 Laurent Mirtain, Jean-Luc Szpyrka Novembre 2007 v1.3.2 Date 1 2 JRES 2007 : Solution

Plus en détail

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication EMC AVAMAR Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication Avantages clés Les données sont dédupliquées à la source (client), avant leur transfert sur le réseau Idéal pour la protection des environnements

Plus en détail

Guide de Tarification. Introduction Licence FD Entreprise Forfaits clé en main SaaS SaaS Dédié SaaS Partagé. Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 8

Guide de Tarification. Introduction Licence FD Entreprise Forfaits clé en main SaaS SaaS Dédié SaaS Partagé. Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 8 Guide de Tarification Introduction Licence FD Entreprise Forfaits clé en main SaaS SaaS Dédié SaaS Partagé Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 8 Introduction Dexero FD est une application Web de gestion d

Plus en détail

Solutions libres de stockage. Patrice Langlois / Antoine Puechlong Service Informatique IGMM CRBM CPBS

Solutions libres de stockage. Patrice Langlois / Antoine Puechlong Service Informatique IGMM CRBM CPBS Solutions libres de stockage Patrice Langlois / Antoine Puechlong Service Informatique IGMM CRBM CPBS Constat Explosion de la quantité de données Diminution des budgets Les figurants 3 unités 500 personnes

Plus en détail

CONSULTATION : (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_03

CONSULTATION : (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Marché à procédure adaptée (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Ministère de l enseignement Supérieur et de la recherche SUPMECA INSTITUT SUPERIEUR DE MÉCANIQUE DE PARIS 3 Rue Fernand Hainaut 93400 Saint-Ouen cedex CONSULTATION : (MAPA) MAT_INFO_2013_03 Marché à procédure

Plus en détail

Famille Backup Exec Backup Exec 12.5 Backup Exec System Recovery 2010

Famille Backup Exec Backup Exec 12.5 Backup Exec System Recovery 2010 Famille Backup Exec Backup Exec 12.5 Backup Exec System Recovery 2010 Agenda 1 Backup Exec System Recovery 2010 2 Backup Exec 12.5 2 Résoudre les problématiques de sauvegarde et de restauration Axes principaux

Plus en détail

Le data center moderne virtualisé

Le data center moderne virtualisé WHITEPAPER Le data center moderne virtualisé Les ressources du data center ont toujours été sous-utilisées alors qu elles absorbent des quantités énormes d énergie et occupent une surface au sol précieuse.

Plus en détail

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO

au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO au Centre Inter-établissement pour les Services Réseaux Cédric GALLO En théorie Introduction Présentation de l ESXi VMFS Virtual Center Vsphere Client Converter Vmotion High Availability/DRS/DPM Gestion

Plus en détail

LENOVO THINKSERVER GUIDE DES PRODUITS. Haute évolutivité et flexibilité conjointes au développement de l entreprise

LENOVO THINKSERVER GUIDE DES PRODUITS. Haute évolutivité et flexibilité conjointes au développement de l entreprise GUIDE DES PRODUITS LENOVO THINKSERVER Haute évolutivité et flexibilité conjointes au développement de l entreprise Augmentez le rendement, maximisez l efficacité et garantissez la continuité des activités

Plus en détail

1 ère Partie Stratégie et Directions Stockage IBM

1 ère Partie Stratégie et Directions Stockage IBM Cédric ARAGON Directeur des Ventes de Stockage IBM France 1 ère Partie Stratégie et Directions Stockage IBM Agenda Les défis actuels posés par la croissance des volumes de données IBM: acteur majeur sur

Plus en détail

Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement

Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement Ne laissez pas le stockage cloud pénaliser votre retour sur investissement Préparé par : George Crump, analyste senior Préparé le : 03/10/2012 L investissement qu une entreprise fait dans le domaine de

Plus en détail

Etat de l art de la déduplication. Copyright 2009 EMC Corporation. All rights reserved.

Etat de l art de la déduplication. Copyright 2009 EMC Corporation. All rights reserved. Etat de l art de la déduplication Agenda Les enjeux de la sauvegarde Pourquoi La déduplication Offre EMC Cas Clients 2 Contexte Datacenter: Croissance de la volumétrie, Virtualisation des serveurs, Consolidation

Plus en détail

Une solution de stockage VDI unifiée, flexible et disponible pour vos utilisateurs

Une solution de stockage VDI unifiée, flexible et disponible pour vos utilisateurs Une solution de stockage VDI unifiée, flexible et disponible pour vos utilisateurs La structure d un FlexPod Cisco UnifiedComputing& NetAppUnifiedArchitecture Cisco Unified Computing System Architecture

Plus en détail

Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6

Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6 Backup Exec 2010 vs. BackupAssist V6 Sommaire Introduction... 3 Tableau comparatif... 3 Installation et configuration... 7 Installation... 7 Configuration... 7 Fonctionnalités... 7 Sauvegarde... 7 Sauvegardes

Plus en détail

Système de Sauvegarde et d Archivage Backup Smart Way TM

Système de Sauvegarde et d Archivage Backup Smart Way TM Sauvegarde et d Archivage Backup Smart Way TM Présentation générale Caractéristique Architecture & déploiement Avantages Diffusée le : 15/03/2006 Etat : Final Auteur : NEC Computers SAS www.nec-computers.com

Plus en détail

Technologie Netapp. Novembre 2010

Technologie Netapp. Novembre 2010 Technologie Netapp Novembre 2010 La Proposition de valeur NetApp Simplification, Performance et ROI 2010 NetApp. All rights reserved. 2 Une valeur unique sur le marché Une solution unique pour adresser

Plus en détail

Symantec Backup Exec 2012

Symantec Backup Exec 2012 Better backup for all Fiche technique : Sauvegarde et reprise après incident Présentation est un produit unique et intégré qui protège les environnements physiques et virtuels, simplifie la sauvegarde

Plus en détail

Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter

Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter Agile Data Center CONTENU Section I: Le Contexte du DATA CENTER Pourquoi l AGILITE est Nécessaire dans le DataCenter Section II: VERS UNE APPROCHE SERVICE Le DataCenter AGILE (ADC) Une Infrastructure Elastique

Plus en détail

Etude d architecture de consolidation et virtualisation

Etude d architecture de consolidation et virtualisation BOUILLAUD Martin Stagiaire BTS Services Informatiques aux Organisations Janvier 2015 Etude d architecture de consolidation et virtualisation Projet : DDPP Table des matières 1. Objet du projet... 3 2.

Plus en détail

Direction de l Innovation et des Systèmes d Information. Pôle Systèmes Informatiques CONSULTATION POUR L ÉVOLUTION DE L ARCHITECTURE DE SAUVEGARDES

Direction de l Innovation et des Systèmes d Information. Pôle Systèmes Informatiques CONSULTATION POUR L ÉVOLUTION DE L ARCHITECTURE DE SAUVEGARDES Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Pôle Systèmes Informatiques Unité Centrale Informatique de Jouy CONSULTATION POUR L ÉVOLUTION DE L ARCHITECTURE DE SAUVEGARDES (procédure adaptée)

Plus en détail

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité

SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité SQL Server 2008 solutions de sauvegarde et de continuité Portrait d entreprise Protection des données (NetApp SnapManager) Continuité de service (NetApp SnapMirror) Sauvegarde et Reprise des activités

Plus en détail

Bacula R - The Network Backup Solution

Bacula R - The Network Backup Solution It comes by night and sucks the vital essence from your computers. FSUGAr 7 juillet 2006 RAID (Redundant Array of Inexpensive Disks) Mais attention Bacula en quelques mots RAID (Redundant Array of Inexpensive

Plus en détail

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV

Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Mise en œuvre d une infrastructure de virtualisation au CNRGV Pourquoi la virtualisation? Choix de la solution Mise en œuvre Avantages, inconvénients, perspectives Pour aller plus loin 26/03/2013 AG CATI

Plus en détail

SYSTÈMES DE STOCKAGE AVEC DÉDUPLICATION EMC DATA DOMAIN

SYSTÈMES DE STOCKAGE AVEC DÉDUPLICATION EMC DATA DOMAIN SYSTÈMES DE STOCKAGE AVEC DÉDUPLICATION EMC DATA DOMAIN Grâce à leur technologie de déduplication à la volée ultrarapide, les systèmes de stockage avec déduplication EMC Data Domain continuent de révolutionner

Plus en détail

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage

La Virtualisation Windows chez CASINO. Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage La Virtualisation Windows chez CASINO Philippe CROUZY Responsable Infrastructure Equipes Systèmes -Stockage Sommaire Contexte Datacenters La virtualisation chez Casino Notre démarche Feuille de route Bilan

Plus en détail

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives

Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Installation d une architecture VMware Infrastructure 3 : Bilan et perspectives Alexandre MIREK CRI Université Lumière Lyon 2 INTRODUCTION La virtualisation serveur : Pourquoi? Augmentation du nombre de

Plus en détail

FAMILLE EMC RECOVERPOINT

FAMILLE EMC RECOVERPOINT FAMILLE EMC RECOVERPOINT Solution économique de protection des données et de reprise après sinistre en local et à distance Avantages clés Optimiser la protection des données et la reprise après sinistre

Plus en détail

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP.

MIGRATION ANNEXE SAINT YVES. 1 : L existant. Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP. 2 : Le projet. Schéma et adressage IP. MIGRATION ANNEXE SAINT YVES 1 : L existant 2 : Le projet Pourquoi cette migration Schéma et adressage IP Schéma et adressage IP 3: Mise en œuvre A- Esxi What that? a. Wmware Converter + vsphere B- Serveur

Plus en détail

Agenda. Exemple : données et back à Eurecom SANs and NAS. Les bases: SANs. Back-up Partage de fichier. Disques et Raid SCSI et FCP

Agenda. Exemple : données et back à Eurecom SANs and NAS. Les bases: SANs. Back-up Partage de fichier. Disques et Raid SCSI et FCP Storage Area Networks (SAN) G. Urvoy-Keller 2 Agenda Exemple : données et back à Eurecom SANs and NAS Back-up Partage de fichier Les bases: Disques et Raid SCSI et FCP SANs Terminologie Protocoles SCSI

Plus en détail

Solution de sauvegarde pour flotte nomade

Solution de sauvegarde pour flotte nomade Solution de sauvegarde pour flotte nomade > PRÉSENTATION D OODRIVE > Les enjeux LA SOLUTION > La solution AdBackup Laptop > Sécurité et options de protection > Monitoring et services > Hébergement (mode

Plus en détail

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication AVANTAGES CLÉS INCONVÉNIENTS DE LA SAUVEGARDE ET DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLES

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication AVANTAGES CLÉS INCONVÉNIENTS DE LA SAUVEGARDE ET DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLES EMC AVAMAR Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication AVANTAGES CLÉS Déduplication au niveau du client, compression et chiffrement des données, avant leur transfert sur le réseau Jusqu à 99 %

Plus en détail

Online Backup. & Recovery Service

Online Backup. & Recovery Service Online Backup & Recovery Service Eurobackup Un service par lequel vous nous confiez la gestion et la responsabilité de la sauvegarde quotidienne de vos données informatiques. Son objectif est de réduire

Plus en détail

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS

VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS VIRTUALISATION : MYTHES & RÉALITÉS Virtualisation Définition Marché & Approche Microsoft Virtualisation en PME Quel(s) besoin(s) Quelle(s) approche(s) Témoignage Client Mr Rocher, DSI CESML Questions /

Plus en détail

Municipalité de La Nation The Nation Municipality

Municipalité de La Nation The Nation Municipality Municipalité de La Nation The Nation Municipality RAPPORT DU SERVICE INFORMATIQUE Rapport de l administrateur réseau pour un changement majeur RAPPORT NO. F-02-204 DATE 2 mai 204 INTRODUCTION Par mesure

Plus en détail

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle

<Insert Picture Here> Solaris pour la base de donnés Oracle Solaris pour la base de donnés Oracle Alain Chéreau Oracle Solution Center Agenda Compilateurs Mémoire pour la SGA Parallélisme RAC Flash Cache Compilateurs

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE ACQUISITION DE MATERIEL INFORMATIQUE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION 14/02/2013 Le présent

Plus en détail

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing.

La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les infrastructures de Datacenters en Cloud Computing. vsphere 4 1. Présentation de vsphere 4 C est le nouveau nom de la plate forme de virtualisation de VMware. La plate forme VMware vsphere 4 utilise la puissance de la virtualisation pour transformer les

Plus en détail

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA

CA ARCserve Backup. Avantages. Vue d'ensemble. Pourquoi choisir CA DOSSIER SOLUTION : CA ARCSERVE BACKUP R12.5 CA ARCserve Backup CA ARCSERVE BACKUP, LOGICIEL DE PROTECTION DE DONNÉES LEADER DU MARCHÉ, INTÈGRE UNE TECHNOLOGIE DE DÉDUPLICATION DE DONNÉES INNOVANTE, UN

Plus en détail

Nouveautés Symantec Backup Exec 11d pour serveurs Windows

Nouveautés Symantec Backup Exec 11d pour serveurs Windows Nouveautés Symantec Backup Exec 11d pour serveurs Windows La Référence absolue en matière de Récupération des données Windows Symantec Backup Exec 11d pour serveurs Windows assure la protection continue

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics)

Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics) ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE «Morbihan» 22, Rue de l Hôpital - B. P. 10 56896 SAINT-AVE Cédex Marché à procédure adaptée (en application de l article 28 du code des Marchés Publics) CAHIER DES

Plus en détail

Fiche technique RDS 2012

Fiche technique RDS 2012 Le 20/11/2013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique RDS Objectif 02/04/2013 20/11/2013

Plus en détail

Symantec Backup Exec 12 for Windows Servers

Symantec Backup Exec 12 for Windows Servers La référence en matière de protection des données Windows Présentation Symantec Backup Exec 12 fournit une protection efficace et facile à gérer en termes de sauvegarde et de récupération, tant au niveau

Plus en détail

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation

Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004. Plan général Systèmes d exploitation Informatique pour scientifiques hiver 2003-2004 27 Janvier 2004 Systèmes d exploitation - partie 3 (=OS= Operating Systems) Dr. Dijana Petrovska-Delacrétaz DIVA group, DIUF 1 Plan général Systèmes d exploitation

Plus en détail

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING

OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING OFFRES DE SERVICES SDS CONSULTING AUTOUR DE LA SOLUTION TSM DERNIERE MISE A JOUR : MAI 2011 préalable 1 Liste des services proposés Nos équipes sont spécialisées depuis de nombreuses années dans le domaine

Plus en détail

Présentation Infrastructure DATACENTRE

Présentation Infrastructure DATACENTRE Présentation Infrastructure DATACENTRE Innovatec de Gemsol : l activité ISP & le Datacentre 1500 hébergements h et services associés s de clients situés s en France & en Espagne Datacentre d un haut niveau

Plus en détail

Mise en oeuvre TSM 6.1

Mise en oeuvre TSM 6.1 Mise en oeuvre TSM 6.1 «Bonnes pratiques» pour la base de données TSM DB2 Powered by Qui sommes nous? Des spécialistes dans le domaine de la sauvegarde et de la protection des données 10 ans d expertise

Plus en détail

file://\\tsclient\unix\msa.html

file://\\tsclient\unix\msa.html Page 1 sur 6 NET MICRO.upmc SIRET :38180080400035 Numéro TVA :FR40381800804 49, boulevard Saint-Marcel 75013 Paris FRANCE Téléphone : 01 43 31 73 13 Fax : 01 43 37 63 12 Votre commercial M. Hervé Gaillard

Plus en détail

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE

ORACLE 10g Découvrez les nouveautés. Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE ORACLE 10g Découvrez les nouveautés Jeudi 17 Mars Séminaire DELL/INTEL/ORACLE Le Grid Computing d Entreprise Pourquoi aujourd hui? Principes et définitions appliqués au système d information Guy Ernoul,

Plus en détail

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO

«clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO IN53 Printemps 2003 «clustering» et «load balancing» avec Zope et ZEO Professeur : M. Mignot Etudiants : Boureliou Sylvain et Meyer Pierre Sommaire Introduction...3 1. Présentation générale de ZEO...4

Plus en détail

contexte cahier des charges critères de choix fonctionnalités configuration en pratique Bilan Conclusion Backuppc Logiciel de sauvegarde

contexte cahier des charges critères de choix fonctionnalités configuration en pratique Bilan Conclusion Backuppc Logiciel de sauvegarde Logiciel de sauvegarde journée JoSy PLUME Les outils libres de base utiles à tout ASR 22 novembre 2010 contexte L Observatoire Astronomique de Strasbourg (UFR-UdS,OSU-INSU,UMR-UdS/CNRS) 3 équipes de recherche,

Plus en détail

Consolidation de stockage

Consolidation de stockage (Information sur la technologie Sto-2003-2) Wolfgang K. Bauer Spécialiste stockage Centre de compétence transtec AG Waldhörnlestraße 18 D-72072 Tübingen Allemagne TABLE DES MATIÈRES 1 RÉSUMÉ...3 2 INTRODUCTION...4

Plus en détail

VERITAS NetBackup 6.x en 5 jours : Administration Avancée

VERITAS NetBackup 6.x en 5 jours : Administration Avancée DESCRIPTIF DU COURS Mode d'administration Cours dispensé par un formateur Durée 5 jours Objectifs du cours Ce cours composé de 2 modules vous prépare à l implémenation de la solution de data protection

Plus en détail

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973!

Le groupe CSS. La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La Virtualisation 1 Le groupe CSS La société CEGI intervient depuis la Martinique au cœur des systèmes de gestion de nos clients. La société existe depuis 1973! La société SASI est la filiale technologique

Plus en détail

Entrer. Dans le Cloud

Entrer. Dans le Cloud Entrer Dans le Cloud EMC & VMware Synergies et innovations pour vos infrastructures virtualisées Mikael TISSANDIER vspecialist EMEA France Mikael.tissandier@emc.com Philippe ROLLAND vspecialist EMEA France

Plus en détail

Hébergement de base de données MySQL. Description du service (D après OGC - ITIL v3 - Service Design- Appendix F : Sample SLA and OLA)

Hébergement de base de données MySQL. Description du service (D après OGC - ITIL v3 - Service Design- Appendix F : Sample SLA and OLA) Hébergement de base de données MySQL. Description du service (D après OGC - ITIL v3 - Service Design- Appendix F : Sample SLA and OLA) Source : commundit:_ex:catalogue_services:db:sla_dit_mysql.docx Distribution

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

La virtualisation, des postes de travail

La virtualisation, des postes de travail La virtualisation, des postes de travail W. Guyot-Lénat" Service Commun Informatique" UFR Sciences" Université Blaise Pascal" Menu" Mise en bouche : " présentation SCI" Petits mots de Gartner" Quelques

Plus en détail