Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) chez les technologues Derrière la prise d images Des solutions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) chez les technologues Derrière la prise d images Des solutions"

Transcription

1 Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) chez les technologues Derrière la prise d images Des solutions Lisette Duval Conseillère ASSTSAS 2012

2 Sommaire À propos de cette présentation À propos de l ASSTSAS TMS derrière la prise d images Contraintes posturales en échographie, mammographie, IRM Améliorer les situations de travail 2

3 À propos de cette présentation Regroupe des informations provenant d expertises ergonomiques dans certains secteurs de l imagerie médicale Aborde les facteurs de risque des TMS et les contraintes posturales Les aspects de radioprotection ne sont pas abordés 3

4 À propos de cette présentation Expose des recommandations sur les éléments de la situation de travail Postures des technologues, conditions des clients, équipements, environnement, tâches, temps et organisation du travail Contribue à des pistes de réflexion dans vos milieux de travail 4

5 À propos de l ASSTSAS Association paritaire pour la Santé et la Sécurité du Travail, Secteur Affaires Sociales Un organisme sans but lucratif, voué à la prévention des accidents du travail 5 Mission d informer, conseiller, accompagner les établissements de santé dans la prévention SST Fait entre autres, des interventions ergonomiques suite à une demande paritaire, soutenue par les gestionnaires et les travailleurs L ASSTSAS est spécialisée en SST

6 TMS DERRIÈRE LA PRISE D IMAGES 6

7 TMS Imagerie médicale En 2008 dans un CH de Boston (1), questionnaire TMS à 225 technologues et un taux de réponse de 65% 70% présentent des symptômes de TMS impliquant les activités de travail liées aux: Mobilisations des clients à 33% Déplacements des équipements à 20% Régions affectées : Haut et bas du dos, cou, épaules, poignets et mains 7

8 8 TMS CSST 2008, 2009, 2010 Nombre d accidents indemnisés : 123 Durée moyenne de 44 jours; coût moyen de 6,100$ Nature des lésions Traumatismes, entorses: 76 (62%) Inflammation «ites» : 12 (10%) Réseau des CSSS(2010): 7,5% Genre d accidents Efforts excessifs: 63 (51%) Site des lésions pour les efforts excessifs Dos : 45/63 ( 71%) Membres supérieurs+épaules: 9/63 (14%) Agent causal pour les efforts excessifs Le client 42/63 (66%)

9 TMS Échographie 8/10 technologues en échographie générale et 9/10 technologues en échographie cardiaque éprouvent des TMS (2, 3, 4, 5, 7, 8) Régions affectées : Haut et bas du dos, épaules, cou, poignets et mains Des douleurs qui peuvent : Réveiller la nuit Exiger des médicaments et des traitements Exiger un arrêt de travail 9

10 TMS : définition Lésions des tissus mous Muscles, tendons, ligaments, disques, nerfs en lien avec le travail Associées aux tâches Répétitives Postures statiques 10 Affectent Haut et bas du dos Épaules et cou Poignets et mains

11 Troubles musculosquelettiques TMS 11 Apparition Soudaine Progressive Ou les deux à la fois Inconfort fatigue douleur pathologie Douleur = signal d alarme Symptômes Inflammation Engourdissement Perte de mobilité

12 TMS et facteurs de risque Une combinaison de contraintes Facteurs biologiques Âge, genre, taille et capacités liées à la force des personnes Moins importants que les facteurs suivants Facteurs biomécaniques Postures contraignantes et statiques du dos, des épaules, du cou, du poignet, l application de force Facteurs environnementaux Équipements, environnement de travail, les méthodes de travail, les conditions cliniques du client, l organisation du travail, la répartition de la charge de travail et des temps de pause, l alternance des tâches 12

13 FACTEURS BIOMÉCANIQUES 13

14 FACTEURS BIOMÉCANIQUES + charge/efforts statiques + pressions locales 14

15 EFFORTS ET MAINTIEN DE POSTURES STATIQUES La «fixité» posturale impose Le maintien de contractions des groupes musculaires pour lutter contre la gravité, supporter les segments et maintenir la posture Les structures impliquées dans le travail: Haut et bas du dos Épaules et cou Poignets et mains 15

16 Effort «dynamique» du mouvement Arrivée du sang et sortie des déchets Bouger = alternance contraction du muscle et repos Quand on fait un mouvement, la contraction/relaxation du muscle agit comme une pompe ce qui facilite la circulation du sang 16

17 Effort «statique» du mouvement concentration d acide lactique calcifications Le maintien de la contraction réduit l effet de pompe. L arrivée du sang au muscle est faible ce qui occasionne des malaises, des inconforts et des douleurs. 17

18 Les postures contraignantes Segments du corps sollicités dans le travail dans une position qui n est pas neutre, naturelle, alignée Postures aux limites des amplitudes articulaires requièrent: Plus de support des structures passives (ex. : ligaments) avec une augmentation de la force musculaire pour effectuer les mouvements 18

19 Postures du dos A B C D 19

20 Postures du dos E F 20

21 Repères: dos droit, épaules alignées avec les hanches L asymétrie entraîne des : Cisaillements aux vertèbres et aux tissus péri-articulaires Efforts musculaires plus importants sur un côté fatigue douleurs 21

22 Repère: Dos en appui Sans appui Pression intra discale L5-S1 en position assise (N) N.B : Pression intradiscale en position debout =325 N 22

23 Postures du cou A B 23

24 Repères de confort pour le cou S assurer de conserver l alignement des segments dans le même axe : tête alignée avec le tronc 24

25 Repères de confort pour le cou avec un écran S assurer de toujours faire face à l écran, pour éviter les rotations du cou Chercher à ce que le haut de la partie vitrée soit au niveau des yeux 25

26 Positions à risque pour le cou Extension par rapport à l écran Extension du cou entraînée par le port de verres correcteurs de la presbytie qui peut provoquer des douleurs à la base du cou. 26

27 Personnes portant des verres correcteurs 27 La presbytie Apparaît à partir de 40 ans Difficulté à voir des objets de près Cause: durcissement du cristallin Effet posturale: douleur cervicale Écran plus bas pour éviter l extension du cou

28 Postures de l épaule A C B 28

29 Postures de l épaule F D E 29

30 Épaule droite en flexion et bras droit en abduction à plus de 30 0 sans appui Trapèze supérieur Le trapèze supérieur est très sollicité. Il stabilise la ceinture scapulaire : cou, épaule et haut du dos. Il soutient à la fois la tête et chacun des bras La flexion de l épaule: Bras éloigné du corps Vers l avant ou sur un côté 30

31 Repères de confort pour les épaules et les bras en mammographie Chercher le plus possible à garder les bras près du corps Dans l utilisation des commandes En rapprochant le client près de soi Manipuler avec chaque main les objets qui se trouvent à portée du bras pour ce qui est placé à droite et à gauche 31

32 Repères de confort pour l épaule et le bras en échographie cardiaque Demander au client de s approcher de vous le plus possible Prendre un appui Chercher à garder le coude près du corps Relâcher les épaules Se mettre debout 32

33 Repères de confort pour l épaule et le bras Les gestes à poser doivent demeurer dans la zone de votre portée de bras Zone d atteinte fréquente : mm (14-18 po) Zone d atteinte peu fréquente : mm (20-24 po) Zone d atteinte occasionnelle : mm (27,5-28 po) 33

34 Repères de confort pour l épaule et le bras en échographie Gestes dans la zone de portée de bras, bras en appui, le coude près du corps et devant le dossier du fauteuil, le dos droit en appui 34 Zone d atteinte fréquente : mm (14-18 po) Zone d atteinte peu fréquente : mm (20-24 po) Zone d atteinte occasionnelle : mm (27,5-28 po)

35 Postures du poignet A C B D 35

36 Repère : poignet droit Le plus possible, garder le poignet aligné avec l avant-bras 36

37 FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX 37

38 Équipements Conception Manque d ajustements et/ou accès difficiles Ex: ajuster la hauteur hydraulique ou électrique, composantes fixes Mécanisme pour mettre les freins, situé au pied de l équipement Poids des appareils à déplacer 38

39 Équipements Sans accessoires pour mobiliser le client Exige des efforts physiques avec des postures contraignantes 39

40 Conception des lieux de travail Salles étroites ou espaces restreints rendent difficiles Les transferts avec des clients en fauteuil roulant ou sur une civière Les déplacements des appareils et des équipements pour offrir plus de latitude aux technologues pour faire les examens 40

41 Les conditions cliniques du client Âge, capacités physiques et autonomie pour s installer État clinique précaire Obésité Agitation Collaboration et compréhension Efforts physiques Postures contraignantes Durée d examen plus longue 41

42 Organisation du travail Les risques de TMS sont plus élevés si les journées de travail sont «assez» ou extrêmement» stressantes (6) L environnement social au travail, la pression du groupe, les relations avec les collègues et la clarté des rôles peuvent contribuer au développement de TMS 42

43 Organisation du travail Ne pas prendre de pauses Planification «serrée» des rendez-vous des clients Formation spécifique, réunion peu fréquente 43

44 TMS DES SOLUTIONS 44

45 Principes généraux Toute bonne posture doit être modifiée au cours du travail Alterner les positions assise et debout pour varier les postures et les sollicitations musculaires, lorsque c est possible Varier les méthodes de travail pour varier les sollicitations musculaires Utiliser des appuis pour soulager les muscles des épaules, du dos et des bras, le plus possible Selon l examen, se rapprocher le plus possible du client. Lui donner des directives claires pour qu il se rapproche du technologue 45

46 Principes généraux Faire les ajustements requis sur les appareils et les accessoires, selon la morphologie du client la zone à examiner la position du technologue, assise ou debout. La position debout est avantageuse quand une force est appliquée sur la sonde, par exemple Entre les examens, marcher pour assurer la récupération musculaire 46

47 Aspects à considérer pour respecter les repères de postures 47

48 Des équipements Éliminer les efforts de soulèvement lors des mobilisations et pour placer la plaque Hôpital Charles Lemoyne 48 Hôpital Maisonneuve Rosemont CSSS Pierre Boucher

49 Des accessoires Des surfaces de glissement pour faciliter les mobilisations Piqué glissant Tubes de glissementswww.arjo.com 49

50 Appareil en échographie Léger et muni de barres pour pousser/tirer Ajustement de la qualité d images Manettes accessibles pour ajuster la hauteur Freins centralisés et roues pivotantes dont une avec mécanisme unidirectionnelle Présence d appuie-pieds Ajustement indépendant de l écran avec la console: hauteur, profondeur, en latéral et en inclinaison de l écran Clavier mobile sous la console 50

51 Des équipements: chaises, tabourets Disponibles avec des mécanismes d ajustements faciles et accessibles Assise et dossier Appuie-bras et appuie-pieds S asseoir pour ajuster le portecassette 51

52 Civière électrique avec manette + frein central Ajuster et déplacer la civière selon les types d examen 52

53 53 Civière d échographie Des ajustements faciles d accès Les études de Dagenais et Goyette (3, 4, 5), montrent que la hauteur de la civière par rapport aux technologues et au client a des conséquences sur l adoption de postures sécuritaires Les ajustements doivent varier selon : La morphologie du client La zone à échographier La position prise par le client (sur le côté, sur le dos) et le technologue assis ou debout Ces ajustements permettent de respecter les aspects de sécurité suivants : La zone de portée de bras L appui du bras qui maintient la sonde Le coude près du corps et devant le dossier du fauteuil Le dos droit, bien appuyé au dossier

54 Ajustement de la civière selon le client et la voie balayée par la sonde Méthode à droite - Voie d accès sous-costale Le fait d abaisser la civière lors du balayage de la zone sous costale diminue l angle d abduction de l épaule et abaisse la ceinture scapulaire 54

55 Promouvoir les variations des méthodes de travail (2, 3, 4, 5) Réduire les durées d exposition des mêmes structures sollicitées Ex: Échographie cardiaque et méthode à gauche, postures favorables de l épaule et du tronc car les zones du cœur à balayer sont près de la technologue Attention : exige une période d apprentissage Attention : maintenir l appui du bras gauche et conserver le poignet aligné avec l avant bras 55

56 Promouvoir les variations des méthodes de travail (2, 3, 4, 5) Réduire les durées d exposition des mêmes structures sollicitées Ex : Échographie cardiaque et méthode à droite rapprocher le client le plus possible bras en appui, varier la position assise et la position debout 56

57 Trucs du métier Compte tenu de la sollicitation du bras, poignet et main droite avec la sonde durant l examen, réduire la force à appliquer sur le contenant et faire l essai : D agrandir l ouverture pour faciliter la sortie du gel D utiliser les deux mains pour presser le contenant 57

58 Trucs du métier Pour atteindre certains organes, demander au client de lever le bras au dessus de sa tête, de se rapprocher encore ou de se tourner 58

59 Organisation du travail Demander de l aide dans le cas de situations difficiles S entraider et partager les clients dont l examen est plus difficile Solliciter la participation des clients lorsqu ils en ont les capacités par des consignes claires Prendre les pauses prévues 3 pauses sont recommandées pour assurer une période de récupération musculaire (2 pauses café + 1 pause repas) + pause, suite à un examen long ou difficile Prendre des micro-pauses durant l examen et entre les examens pour assurer la récupération musculaire 59 Lors de l entrée des données, quand le client se positionne, dans l attente du médecin

60 Organisation du travail Varier les types d examens dans le quart de travail, si possible Donner des marges de manœuvre pour anticiper et réguler le travail. 60 Prévoir les temps d installation des clients, d ajustements de la salle et des équipements, de pauses lors de la planification des RV Maintenir les technologues dans la même salle durant le quart de travail pour faciliter les ajustements des divers appareils

61 Organisation du travail S associer au formateur interne en PDSB en vue d adapter un contenu de formation aux déplacements des clients Prévoir des rencontres fréquentes et de courte durée pour échanger des «trucs et astuces» de métier Partager les stratégies opératoires qui optimisent des postures neutres avec le moins de contrainte possible et qui facilitent le déroulement des examens 61

62 Suggestions de moyens de récupération musculaire Source: Denis Marchand M.Sc. en biomécanique Ph.D en apprentissage moteur UQÀM 62

63 Impact de ces exercices 63 Les exercices dynamiques de récupération musculaire consistent à provoquer volontairement des mouvements de contraction et de relaxation pour échauffer les muscles et contrer le travail statique Les exercices de correction posturale demandent souvent des mouvements contraires à ceux qui sont engendrés par les postures durant le travail

64 Exercices de récupération musculaire = micro-pauses dans le travail Étirements dynamiques du cou, des omoplates et du haut du dos À faire doucement, sans donner de coup et sans créer de douleur Au rythme de la respiration Ex. : Inspirer en montant les épaules et expirer en les descendant, à chaque répétition, pour assurer un apport suffisant d oxygène 64

65 Micro-pauses «exercices» durant l examen À chaque fois Qu on prépare le prochain examen Qu on ajuste les appareils, les équipements Que le client change de position Autres.. 65

66 Micro-pauses «exercices» entre les clients : types d exercices Laisser tomber les bras et les épaules Rouler les épaules vers l arrière et vers l avant Secouer les bras, ouvrer et fermer les mains Tourner lentement la tête de chaque côté Rentrer le menton pour étirer le cou en regardant au sol puis relâcher et regarder devant 66

67 Micro-pauses «exercices» entre les clients Pour le cou Pour les omoplates A = Position de repos B = Rentrer le menton pour exercer une traction sur les muscles cervicaux. Ce mouvement étire le cou vers le haut comme si on voulait se grandir. L exercice permet de contrer la flexion avant de la tête. 67 Dégager les épaules vers l arrière et serrer les omoplates pour contracter les rhomboïdes. L exercice permet de contrer l étirement des muscles du haut du dos durant le travail.

68 Réchauffement par la chaleur En soirée, une longue douche chaude ou l application de chaleur favorise un relâchement musculaire durant la nuit 68

69 Exercices d étirement au domicile A = position initiale. B = bascule du bassin et redressement lombaire 69 Étirements : flexion de la musculature lombaire A = flexion alternée des genoux. B= flexion simultanée des deux genoux

70 Postures de récupération durant le sommeil Position pour éviter d étirer les muscles entre les omoplates Utiliser un coussin pour appuyer le bras sur le dessus du corps les muscles entre les omoplates ne seront pas étirés durant la nuit permet la récupération des muscles étirés durant 70 le jour

71 SOURCES 1. Brusin, J., Ergonomics in Radiology (2011), dans Radiologic Technoliogy, nov. dec. 2011, Vol. 83, No. 2, p. 141 à ASSTSAS, (2010), Échographie cardiaque, Conseils pratiques pour prévenir les troubles musculosquelettiques, 3. DAGENAIS, A., Marchand, D., (2002) «Étude sur les contraintes musculosquelettiques associées à la prise d échographies abdominales», UQÀM 4. GOYETTE, V., Marchand, D., (2008), «Évaluations biomécaniques et ergonomiques des méthodes utilisées pour la prise des échographies cardiaques», ASSTSAS en collaboration avec l UQÀM, 38 pages 5. GOYETTE, V., (2008), «Les TMS chez les technologues en échographie», Revue de littérature, ASSTSAS en collaboration avec l UQÀM 6. KUORINKA, I., Lina FORCIER, et al., (1995), «Les lésions attribuables au travail répétitif, ouvrage de référence sur les lésions musculosquelettiques reliées au travail», Sainte-Foy. Éd. Multimondes, 510 pages 7. McCULLOCH, et al, (2002), «Cardiovascular sonography: The Painful Art of Scanning», Cardiac Ultrasound Today, vol 8 (5), MUIR et all, (2004), «The Nature, Cause, and Extent of Ocupational Musculoskeletal Injuries Among Sonographers : Recommandations for Treatment and Prevention», Journal of Diagnostics Medical Sonography, 20, (5) NIOSH, (1999), «Hazard Evaluation and Technical Assistance Report, OH : NIOSH HETA , Health Hazard Evaluation Report, No Proteau, R.A., (2007). «Guide de prévention des TMS en clinique dentaire», ASSTSAS, 276 pages 11. Vanderpool, H., Fris, E., Smith, B., & Harms, K. (1993). Prevalence of canal tunnel syndrome and other work related musculoskeletal problems in cardiac sonographers. J Occup Med, 35,

72 Pour nous joindre ASSTSAS 5100, rue Sherbrooke Est, bureau 950 Montréal (Québec) H1V 3R , boul. Langelier Québec (Québec) G1K 5N Lisette Duval 72

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos 9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014 ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos par Charbel Mawad, M.Sc. Hygiéniste industriel / Ergonome ASFETM Association sectorielle - Fabrication d équipement

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ

L ERGONOMIE AU POSTE DE TRAVAIL INFORMATISÉ Pour ce faire, il faut disposer le poste de travail de sorte que la ligne de vision de l utilisateur à l écran soit parallèle aux fenêtres et aux luminaires et entre les rangées de luminaires (Figure E).

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout Ergonomie au bureau Votre santé avant tout L individu est unique, sa morphologie aussi. L aménagement ergonomique de la place de travail doit tenir compte des spécificités de chacun. Il permet d éviter

Plus en détail

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE

AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE FICHE TECHNIQUE #54 AMÉNAGER UN COMPTOIR DE SERVICE POUR PERMETTRE LA POSITION ASSISE Entre le bureau et le comptoir conventionnels, il est possible d aménager un comptoir de service permettant d alterner

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES

FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES FICHE TECHNIQUE # 15 LE TRAVAIL À L ORDINATEUR : SYMPTÔMES PHYSIQUES ET MESURES CORRECTIVES Le travail à l ordinateur peut parfois entraîner de l inconfort chez l utilisateur. Fréquemment, cette situation

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE

Optimiser. la hauteur. d une table de travail REPÈRES POUR OPTIMISER LA HAUTEUR DE LA TABLE PREMIER REPÈRE LE TYPE DE TÂCHE E R G O N O M I E Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur de la fabrication de produits en métal, de la fabrication de produits électriques et des industries de l habillement

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

Assister un proche dans ses déplacements

Assister un proche dans ses déplacements 2012 Assister un proche dans ses déplacements Remerciements : Merci au Ministère de la famille et des aînés du Québec pour le soutien financier ayant permis la réalisation de ce document. Merci à Josée

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

GUIDE POUR AMÉLIORER LE CONFORT AU TRAVAIL Travail à l écran en imprimerie

GUIDE POUR AMÉLIORER LE CONFORT AU TRAVAIL Travail à l écran en imprimerie GUIDE POUR AMÉLIORER LE CONFORT AU TRAVAIL Travail à l écran en imprimerie Mise en garde Le rôle de l Association paritaire de santé et de sécurité du travail, secteur imprimerie et activités connexes

Plus en détail

ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ. Tout le monde en a. Améliorez votre posture et votre santé. besoin!

ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ. Tout le monde en a. Améliorez votre posture et votre santé. besoin! ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ Améliorez votre posture et votre santé Tout le monde en a besoin! Votre incroyable anatomie et ses capacités de guérison Votre colonne vertébrale Votre colonne vertébrale est

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Guide d ergonomie : Travail de bureau. Guide pour la prévention de lésions musculo-squelettiques

Guide d ergonomie : Travail de bureau. Guide pour la prévention de lésions musculo-squelettiques Guide d ergonomie : Travail de bureau Guide pour la prévention de lésions musculo-squelettiques janvier 2010 Table des matières introduction 4 But Se familiariser avec le jargon Bonne posture par rapport

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

ERGONOMIE. Guide de formation. Travail de bureau avec écran de visualisation. 4 e édition révisée. Sylvie Montreuil

ERGONOMIE. Guide de formation. Travail de bureau avec écran de visualisation. 4 e édition révisée. Sylvie Montreuil ERGONOMIE Travail de bureau avec écran de visualisation 4 e édition révisée Guide de formation Sylvie Montreuil Auteure Avec la collaboration de Planification et diffusion de la formation Lecture stylistique

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs Carrière et mal de dos, la nécessaire prévention Les professionnels des métiers de la petite enfance sont particulièrement confrontés au fléau social qu est le mal de dos. Touchant près de 80 % de la population

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER

Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Trucs et astuces N o 2.1 COMMENT AJUSTER VOTRE TABLETTE PORTE-CLAVIER Vous reconnaissez-vous? Vous avez une tablette porte-clavier et vous savez qu elle est ajustable mais ne savez pas comment faire. Peut-être

Plus en détail

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger.

3.3. Techniques d installation. 3.3 Installation à bord du VSL. Quand Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. L auxiliaire ambulancier 3e édition 3.3. Techniques d installation 3.3 Installation à bord du VSL Installation du patient à bord du Véhicule Sanitaire Léger. A Malgré que le transport en VSL soit destiné

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

Guide ERGONOMIE DU BUREAU

Guide ERGONOMIE DU BUREAU Guide ERGONOMIE DU BUREAU MISSION. L ASSTSAS a pour mission de promouvoir la prévention en santé et en sécurité du travail et soutenir, dans un cadre paritaire, la clientèle de son secteur par des services

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

La musculation en période hivernaleeeee

La musculation en période hivernaleeeee Centre de formation CR4C Roanne Flash performance n 2 (entraînement, biomécanique, nutrition, récupération ) Réalisé par Raphaël LECA & Jean-Charles ROMAGNY www.culturestaps.com La musculation en période

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean

Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean SOUS LA DIRECTION DU I Dr Donald Aubin, directeur de la

Plus en détail

L ordinateur portable

L ordinateur portable L ordinateur portable Conseils pratiques pour bénéficier d un meilleur confort APSSAP Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur «Administration provinciale» L ordinateur portable

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ. À contrario, la position assise prolongée favorise la survenue de troubles musculosquelettiques

FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ. À contrario, la position assise prolongée favorise la survenue de troubles musculosquelettiques FICHE PRATIQUE DE SÉCURITÉ ED 131 Cette fiche de sécurité propose des repères visant à aider aux choix d acquisition d équipements de travail permettant aux personnes qui travaillent debout de s asseoir

Plus en détail

Activités de bureau. Travail avec l outil informatique. C.Chrétien - 09/12/2014 1

Activités de bureau. Travail avec l outil informatique. C.Chrétien - 09/12/2014 1 Activités de bureau Travail avec l outil informatique 1 Pourquoi cette information? Enquête DARES, 2007 : Environ 1 salarié sur 5 travaille plus de 4 heures par jour sur écran Evolution dans toutes les

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

Méthodes pour monter et descendre un escalier

Méthodes pour monter et descendre un escalier PRINCIPES POUR LE DÉPLACEMENT SÉCURITAIRE DES BÉNÉFICIAIRES PDSB Méthodes pour monter et descendre un escalier ASSTSAS 2008 L Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva. Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva

Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva. Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva Ergonomie dans les services publics Expérience du service Empreva Christophe Janssens, CP Ergonome - Empreva SICPPT fédéral AFFILIES Comité de gestion SIPPT 1 SIPPT SIPPT n 2 EMPREVA Management Office

Plus en détail

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé

La prévention c est pour la vie! LES MAUX DE DOS. La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé D O S S I E R S P É C I A L LES MAUX DE DOS La colonne vertébrale : un assemblage bien pensé La source du mal Éviter les maux de dos Écouter son corps Quand la douleur demeure : les maux de dos chroniques

Plus en détail

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes à mobilité réduite Auteures Vanessa Fedida,

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs

La technique en 7 étapes. Déroulement du mouvement. ASTA Association Suisse de Tir à l Arc. Conseil des entraîneurs Déroulement du mouvement 1. Position Position des pieds Jambes Hanches Buste Tête 2. Bras d arc Main d arc Point de pression Coude Bras de l arc Epaule 3. Bras de corde Prise de corde Position des doigts

Plus en détail

Ménagez votre dos Spaar uw rug

Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Spaar uw rug Ménagez votre dos Vous vous êtes déjà fait mal? Il vous est déjà arrivé de ne plus pouvoir bouger? Vous vous reconnaissez? Alors, il est grand temps de réagir! La plupart

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

Ergonomie & écrans de visualisation

Ergonomie & écrans de visualisation Ergonomie & écrans de visualisation Christophe Janssens, Kinésithérapeute CP Ergonome - Empreva SECURA 2013 Vendredi 22 mars 2013 EMPREVA & Structure fédérale de la prévention SCPPT Comité de Gestion SIPPT

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d Étude chez les prépos posés s des centres d appels d d urgence : la première phase d une d démarche de prévention des troubles de santé psychologique et musculo-squelettique squelettique Présenté par Louise

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION SIEGE COQUILLE INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE NOTICE COQUILLE D UTILISATION INNOV SA SIEGE COQUILLE INNOV SA INNOV SA NOTICE D UTILISATION SIEGE Fauteuils

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Mieux vivre avec votre écran

Mieux vivre avec votre écran Mieux vivre avec votre écran Ajustez le poste de travail La position la plus confortable pour la lecture de l écran et la frappe sur clavier est celle qui permet le respect des principes suivants : A.

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS

FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS FICHES PDSB - MANŒUVRES DANS LES ESCALIERS Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier* Monter un escalier Points de repère pour monter un escalier seul(e) ou sous supervision* Supervision

Plus en détail

Ouvrons le dial O gue. Mal de dos. Prendre soin de son dos

Ouvrons le dial O gue. Mal de dos. Prendre soin de son dos Ouvrons le dial O gue Mal de dos Prendre soin de son dos Prendre soin de son dos Vous souffrez de rachialgie (mal de dos) commune et vous souhaitez faire quelque chose pour mieux gérer vos problèmes de

Plus en détail

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2

Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Allégez la charge! Dossier d enseignement: Soulever et porter des charges Exercices de consolidation niveau 2 Objectif Les apprenants soulèvent et portent des charges correctement. Public-cible - Des apprenants

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers

Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Fiches PDSB Manœuvres dans les escaliers Quelques points de repère pour monter et descendre un escalier à consulter* Monter un escalier Supervision À consulter : Points de repère pour monter un escalier

Plus en détail

Présence dans l entreprise. 14 mars - 28 mars 2013 9 avril - 30 avril 2013

Présence dans l entreprise. 14 mars - 28 mars 2013 9 avril - 30 avril 2013 Présence dans l entreprise 14 mars - 28 mars 2013 9 avril - 30 avril 2013 POSTE ADMINISTRATION DES VENTES 1- PRÉSENTATION DU POSTE ET HYPOTHÈSE ERGONOMIQUE. 2- CONSÉQUENCES DU TRAVAIL RÉEL ET VALIDATION

Plus en détail

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné

Livret participant. Prévention. Ouest. Kiné Livret participant 1 Objectifs : Atelier «La santé du dos» Permettre aux participants d évaluer leurs facteurs de risques personnels et environnementaux de rachialgies Permettre aux participants d acquérir

Plus en détail

Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales

Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales Le Kin-AP est une évaluation qui se déroule à travers un parcours comprenant différentes stations qui simulent les tâches que le technicien ambulancier-paramédic

Plus en détail

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP

Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Prévenir et Indemniser la Pénibilité au Travail : le Rôle des IRP Les facteurs de pénibilité applicables au 1 er janvier 2015 T R A V A I L D E N U I T T R A V A I L E N É Q U I P E S S U C C E S S I V

Plus en détail

Transport simple et confortable jusqu à l intérieur de la voiture 1976 ISO/IEC 17025 DES INVENTIONS QUI FACILITENT LA VIE

Transport simple et confortable jusqu à l intérieur de la voiture 1976 ISO/IEC 17025 DES INVENTIONS QUI FACILITENT LA VIE Transport simple et confortable jusqu à l intérieur de la voiture 1976 ISO/IEC 17025 DES INVENTIONS QUI FACILITENT LA VIE 12 et 24 - le fauteuil roulant qui augmente votre liberté CARONY vous permet d

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002)

La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) La préparation physique en basket- ball Gilles COMETTI (2002) 1 Les conditions : 1) Respecter la santé de l athlète. 2) Mettre la condition physique à sa place. 1) LES PRINCIPES DE LA PREPARATION PHYSIQUE

Plus en détail

MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE

MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE MINI-SÉANCE D EXERCICES POUR LE DOS ET LA POSTURE Avertissement : Ce document n a pas la prétention de tout dire sur les maux de dos car il faudrait pour cela qu il ait la taille d un livre. Les exercices

Plus en détail

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie.

Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. www.cliniquephysioplus.com Une solution naturelle pour vous aider à vous rétablir : la physiothérapie Douleur au cou, au dos et hernie: solutions en physiothérapie. ÉRIC GUY PHYSIOTHERAPEUTE EST : par

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

Aménagement général des postes de travail

Aménagement général des postes de travail Aménagement général des postes de travail Aménagement général des postes de travail Page 1 sur 15 Dangers principaux Principes La surface libre à disposition de chaque travailleur à son poste de travail

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

TMS LIGNES DIRECTRICES DE PRÉVENTION. Lignes directrices de prévention des TMS pour l Ontario PARTIE 1 : TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

TMS LIGNES DIRECTRICES DE PRÉVENTION. Lignes directrices de prévention des TMS pour l Ontario PARTIE 1 : TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Série sur la prévention des troubles musculo-squelettiques du CONSEIL DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DE L ONTARIO LIGNES DIRECTRICES DE PRÉVENTION PARTIE 1 : Lignes directrices de prévention

Plus en détail

Introduction. Inleiding

Introduction. Inleiding En forme au bureau Introduction Assis devant votre écran, quelques milliers de mouvements de souris par jour tout en fixant votre écran d ordinateur. Vous vous demandez si ce n est pas à cause de cela

Plus en détail

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc

PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc CONGRES UCL DE MEDECINE GENERALE 1 juin 2013 PROTEGER SON DOS ex. Cliniques St Luc Philippe Mahaudens, PhD Faculté des sciences de la motricité UCL Service de Médecine Physique et Réadaptation, Saint-Luc

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Dr Michel APTEL Laboratoire de Biomécanique et d'ergonomie Centre de recherche de l'inrs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) liés au

Plus en détail

Guide pratique du travail sur écran

Guide pratique du travail sur écran Guide pratique du travail sur écran Auteur Dr Frédérique ROSENFELD, Médecin de prévention Photographies Michel DEPARDIEU, Bureau de l'image Mise en page Vanessa GRONDIN Edition Juin 2007 Téléchargeable

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.)

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) DOSSIER Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) De par leur fréquence et leur impact, tant médical que socioprofessionnel, les TMS constituent un problème majeur de santé au travail. Bien que de nombreuses

Plus en détail