Les Baronnies, un territoire qui doit faire face aux enjeux liés à l'attractivité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Baronnies, un territoire qui doit faire face aux enjeux liés à l'attractivité"

Transcription

1 Les Baronnies, un territoire qui doit faire face aux enjeux liés à l'attractivité Rhône-Alpes Chef de projet : Sabine Guillaume Chargée d'études : Maud Coudène AVRIL 2010 Etude réalisée par l'insee Rhône-Alpes en partenariat avec la Direction Départementale des Territoires de la Drôme

2 PLAN Périmètre... 3 Un territoire de moyenne montagne... 7 Un territoire peu peuplé qui voit sa population augmenter depuis les années habitants dans les Baronnies... 9 Augmentation de la population, depuis 1962, grâce aux flux migratoires Présence d'une population âgée qui explique le solde naturel négatif Dans 40 % des ménages, la personne de référence est à la retraite Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population Une migration de proximité Un territoire attractif Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population % des nouveaux arrivants sont des actifs Des tensions sur le marché immobilier Augmentation du nombre de logements % de résidences secondaires Des tensions sur le marché immobilier Une population loin des équipements supérieurs Un territoire organisé autour de trois pôles de services intermédiaires Des temps d'accès moins long que dans le Diois Des équipements sanitaires et sociaux adaptés à une population vieillissante Les établissements scolaires : une bonne répartition sur le territoire des écoles primaires et des collèges Un territoire éloigné des grands pôles urbains qui doit développer sa propre économie Une augmentation du nombre des emplois dans les Baronnies mais stagnation, voire diminution, dans certains cantons La moitié des emplois à Nyons, Laragne-Montéglin et Buis-les-Baronnies Une agriculture encore très présente malgré la croissance des services Le marché de l'emploi : emplois pour actifs Une économie résidentielle Un tiers des emplois dans l'éducation, la santé, l'action sociale et l'administration Tourisme : une structure d'accueil constituée surtout de résidences secondaires Une agriculture qui reste un secteur clef du territoire Le secteur de l'industrie Le secteur de la construction : le nombre des emplois augmente

3 Périmètre Le périmètre d'étude est le même que celui qui a été retenu lors de l'étude de faisabilité et d'opportunité d'un Parc Naturel Régional dans les Baronnies. Ce travail a été mené par le Centre d'études sur les montagnes sèches et méditerranéennes de l'institut de géographie alpine de Grenoble (CERMOSEM) en Le périmètre de la zone d'étude englobe 130 communes qui se répartissent pour 70 % dans le département de la Drôme et 30 % dans le département des IGN - Insee 2009 Les communes des huit cantons ci-dessous font partie de l'étude : - Canton de Nyons - Canton de Buis-les-Baronnies - Canton de Rémuzat - Canton de Séderon - Canton de Serres - Canton de Ribiers - Canton d'orpierre - Canton de Rosans Certaines communes des cantons suivants font partie du périmètre de l'étude : - Canton de Grignan o Les communes dans le périmètre sont : Montbrison-sur-Lez, Le Pègue, Roussetles-Vignes, Saint-Pantaléon-les-Vignes, Salles-sous-Bois et Taulignan. - Canton de Dieulefit 3

4 o Les communes dans le périmètre sont : Montjoux, Roche-Saint-Secret-Béconne, Teyssières et Vesc - Canton de la Motte-Chalancon o Les communes dans le périmètre sont : Arnayon, Chalancon, La Motte-Chalancon et Rottier - Canton de Laragne-Montéglin o Les communes dans le périmètre sont : Eyguians, Laragne-Montéglin, Lazer et Ventavon - Canton de Veynes o Les communes dans le périmètre sont : Chabestan, Oze, Saint-Auban-d'Oze et Le Saix. 4

5 @ IGN - Insee communes dans le territoire 5

6 Les deux zones de référence retenues dans cette étude sont le département de la Drôme et la communauté de communes du Diois. La communauté de communes du Diois se situe au nord de notre zone d'étude. Elle est dans le département de la Drôme. Remarque : les 4 communes du Canton de la Motte-Chalancon, qui sont dans le PNR des Baronnies, sont aussi dans la communauté de communes du Diois. Elles regroupent, en 2006, 578 habitants, soit 1 % des habitants du PNR. Quatre cantons dans la communauté de communes du IGN - Insee

7 Un territoire de moyenne montagne Le territoire des Baronnies est un territoire de moyenne montagne, à cheval sur deux régions : Rhône- Alpes et Provence-Alpes-Côte d'azur. Sa partie rhônalpine englobe les territoires de l'extrême sud-est de la Drôme. La partie située en PACA englobe, quant à elle, les pays du Buech, excepté les territoires situés à l'extrême est (canton d'aspres-sur-buëch et certaines communes du canton de Veynes). Un territoire de moyenne IGN - Insee 2008 Près des trois quarts du territoire sont constitués de forêts ou de milieux semi-naturels. Cette proportion est beaucoup plus importante que sur l'ensemble du département de la Drôme mais plus faible que dans la communauté de communes du Diois. Occupation du sol en 2000 Les Baronnies Communauté de communes du Diois Département de la Drôme Part des terres agricoles 25,9 17,4 41,2 Part de forêts et milieux semi-naturels 73,7 82,5 55,5 Source : UE - Ifen, CORINE Land Cover 1990 et 2000 Les Baronnies sont isolés. Toutes les communes du territoire sont à plus d'une demi-heure d'une commune de plus de habitants. La moitié d'entre elles se situent à plus d'une heure. 7

8 Un territoire peu peuplé qui voit sa population augmenter depuis les années 60 En 2006, personnes habitaient dans les Baronnies. La population de ce territoire a augmenté de 30 % depuis les années 60, soit un gain de habitants. Cet accroissement concerne principalement l'ouest du territoire, les cantons de Nyons, de Buis-les-Baronnies et de Grignan * ayant gagné à eux seuls habitants. Dans le centre du territoire, la population a très peu augmenté ; elle a même diminué dans les cantons de Rosans et de Séderon. À l'est, les cantons de Laragne-Montéglin* et de Ribiers ont chacun gagné 650 habitants. Depuis les années 80, la croissance de la population s'accélère. Elle est passée de 210 habitants par an, entre 1980 et 1999, à 340 habitants par an, entre 1999 et Elle reste cependant plus faible que dans la Drôme. Depuis les années 60, le solde positif des échanges migratoires (différence entre les entrées et les sorties) est le seul moteur de la croissance de la population ; le solde naturel (différence entre les naissances et les décès) étant toujours négatif, du fait de la répartition par âge de la population des Baronnies. Un tiers des habitants a plus de 60 ans. Dans la Drôme, ils ne sont que 23 %. * ne sont prises en compte que les communes du canton dans le périmètre de l'étude (cf. périmètre de l'étude) 8

9 habitants dans les Baronnies En 2006, personnes vivent dans les Baronnies. C'est trois fois et demi la population de la communauté de communes du Diois et 8 % de celle de la Drôme. Les Baronnies Communauté de communes du Diois Le département de la Drôme Nombre de communes Population Population Taux de croissance annuel de la population entre 1999 et ,9 % 0,7 % 1 % Densité 2006 (h/km2) Source : Recensement de la population 1999 et 2006, exploitation principale 60 % des habitants du territoire habitent dans les cantons de Nyons, Buis-les-Baronnies et Laragne- Montéglin. Cantons Nombre de communes Population 2006 Part de la population dans le PNR (%) Nyons Buis Laragne-Montéglin * Grignan* Serres Séderon Ribiers Rémuzat Rosans Orpierre Dieulefit* Motte-Chalancon* Veynes* Territoire des Baronnies Source : INSEE - Recensement 2006, exploitation principale * Ne sont prises en compte que les communes dans le champ de l'étude 9

10 Une densité très faible dans le centre Avec 16 habitants au km², la densité du territoire est très faible. Dans les cantons de Nyons et de Laragne-Montéglin *, elle avoisine les 47 habitants au km². Dans le canton de Buis-les Baronnies, elle est deux fois moins élevée. Dans les autres cantons, elle tourne autour des 10 habitants au km². Densité de la population en 2006 Limites de la zone IGN-Insee IGN-Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale Des communes de petite taille Les communes sont de très petite taille puisque seulement 7 d'entre elles ont plus de habitants. La moitié des habitants vivent dans une des sept communes de plus de habitants. 7 communes de plus de habitants en 2006 comme en 1999 Communes de plus de 1000 habitants Nombre d'habitants en 2006 Part de la population des Baronnies Nyons % Laragne-Montéglin % Buis-les-Baronnies % Taulignan % Mirabel-aux-Baronnies % Serres % Vinsobres % Ensemble des communes de plus de habitants % Source : INSEE - Recensement 2006, exploitation principale Avec habitants, Die est la seule commune du Diois à avoir plus de habitants. 40 % des habitants du Diois vivent dans cette commune. * Ne sont prises en compte que les communes du canton incluses dans le périmètre de l'étude. 10

11 Augmentation de la population, depuis 1962, grâce aux flux migratoires Une augmentation de 30 % de la population dans les Baronnies mais des disparités entre les cantons La population de ce territoire a augmenté de 30 % depuis les années 60, soit un gain de habitants. Dans le même temps, elle s'est accrue de 54 % dans le département de la Drôme. Dans la communauté de communes du Diois, la population retrouve son niveau de 1962, après une baisse entre 1962 et Une augmentation constante de la population depuis 1962 base 100 en Communauté de communes du Diois Drôme Baronnies Source : INSEE - Recensements 1962 à 2006, exploitation principale Cet accroissement de la population concerne principalement la partie ouest du territoire, les cantons de Nyons, de Buis-les-Baronnies et de Grignan * ayant gagné à eux seuls habitants. Dans les cantons du centre du territoire, la population a très peu augmenté ; elle a même diminué dans ceux de Rosans et de Séderon. À l'est, les cantons de Laragne-Montéglin* et de Ribiers ont chacun gagné 650 habitants. * ne sont prises en compte que les communes du canton dans le périmètre de l'étude (cf. périmètre de l'étude) 11

12 Une augmentation à l ouest du territoire Différence du nombre d habitants entre 1962 et Nyons Buis-les- Grignan* Ribiers Laragne- Dieulefit* Serres Orpierre Rémuzat Veynes* Rosans Motte- Séderon Baronnies Montéglin* Chalancon* Source : Insee, recensement 1962 et 2006 Depuis 1999, la population augmente dans tous les cantons du territoire. Il n'y a que dans le canton de Nyons que la population augmente depuis A Buis-les-Baronnies, le début de l'augmentation n'a lieu qu'en 1975 et à Ribiers qu'en Dans les cantons du centre, la population n'augmente que depuis les années 90, voire Le canton de Laragne-Montéglin a une situation particulière. En 1962, sa population était identique à celle de Buis-les-Baronnies. Puis, après une croissance entre 1962 et 1975, sa population s'est mise à diminuer. Ce n'est que depuis 1999 que sa population recommence à augmenter. Une croissance soutenue par les cantons de Nyons, Ribiers et Buis-les-Baronnies base 100 en Buis-les-Baronnies Nyons Rémuzat Séderon Laragne-Montéglin Orpierre Ribiers Rosans Serres Source : INSEE - Recensements de la population 1962 à 2006 (dénombrement) 12

13 Une croissance soutenue uniquement par le solde positif des flux migratoires La croissance de la population n'est positive que grâce au solde positif des flux migratoires. Cette situation perdure depuis au moins 1975 et est générale sur l'ensemble du territoire. La contribution du solde migratoire est plus élevée dans les Baronnies que dans le Diois et la Drôme et ce, depuis Depuis 1975, la contribution du solde naturel reste négative, comme dans le Diois. 1,6% Une croissance soutenue par les flux migratoires excédentaires 1,4% 1,2% 1,0% 0,8% 0,6% 0,4% 0,2% 0,0% -0,2% -0,4% -0,6% PNR Diois Drôme Taux annuel moyen de variation Variation due au solde naturel variation due au solde apparent (entrées - sorties) Source : INSEE - Recensements de la population 1975 à État-Civil Entre 1999 et 2006, sur les 130 communes des Baronnies, seulement une trentaine ont eu un taux de croissance annuel de la population négatif. Ces communes ne se concentrent pas sur une partie spécifique du territoire. En revanche, 80 % des communes ont eu un solde naturel négatif. A l'inverse, elles sont aussi 80 % à avoir eu un solde migratoire apparent positif. Une croissance de la population répartie sur l'ensemble du territoire Taux de croissance annuel moyen de la population entre 1999 et IGN - Insee Source : Insee, recensements 1999 et 2006

14 80 % des communes ont un solde naturel négatif Variation annuelle moyenne due au solde naturel entre 1999 et IGN - Insee 2009 Source : Insee, Recensements 1999 et

15 Présence d'une population âgée qui explique le solde naturel négatif Un tiers des habitants ont plus de 60 ans Ce déficit des naissances sur les décès résulte de la répartition par âge de la population des Baronnies. Un tiers des habitants a plus de 60 ans. Dans la Drôme, ils ne sont que 23 %. A l'inverse, 29 % des habitants des Baronnies ont moins de 30 ans contre 36 % dans la Drôme. Une population PNR plus +60 : 31 âgée % - que 20 : 21 dans % en la 1999 Drôme Hommes Femmes Les Baronnies Communauté de communes du Diois Département de la Drôme Source : Insee, Recensement

16 La population des plus de 75 ans augmente très fortement En 2006, habitants des Baronnies avaient plus de 60 ans, soit 30 % de la population. Leur nombre augmente plus vite que le reste de la population (10 % contre 7 %). Parmi les plus de 60 ans, c'est la tranche des plus de 75 ans qui augmente le plus fortement (21 %, contre 4 % pour les ans). A noter que la hausse la plus importante concerne la tranche d'âge des ans. C'était déjà le cas entre 1990 et Diminution de la part des moins de 30 ans dans la population % % % Ensemble de la population à 14 ans à 29 ans à 44 ans à 59 ans à 74 ans ans ou plus Source : Insee, Recensements de la population 1990 à 2006 Les plus de 60 ans sont très présents dans le centre C'est dans le centre du territoire que la part des personnes de plus de 60 ans est la plus importante. Localisation de la population des plus de 60 ans Source : Insee, Recensement

17 Dans 40 % des ménages, la personne de référence est à la retraite Cette part importante des plus de 60 ans dans la population des Baronnies impacte la répartition par catégorie socioprofessionnelle (CS). 35 % des personnes de plus de 15 ans dans le territoire est à la retraite. Cette part correspond à celle du Diois mais est plus élevée que dans le département de la Drôme. Les part des autres CS sont plus élevées dans la Drôme, excepté celle des agriculteurs exploitants et celle des artisans, commerçants et chefs d'entreprise. La répartition par CS des personnes de référence des ménages dans le Diois est quasi-identique à celle des Baronnies. Répartition de la population de 15 ans ou plus par catégorie socioprofessionnelle % Agriculteurs Artisans, Cadres. Prof. Prof. exploitants commerçants, intellect.sup. intermédiaires chefs d'entreprise Employés Ouvriers Chômeurs n'ayant jamais travaillé Retraités Elèves et étudiants Autres, sans - de 15 à 59 activité ans professionnelle - de 60 ans ou plus Les Baronnies La communauté de communes du Diois Le département de la Drôme Source : INSEE - Recensements de la population

18 Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population Les migrations creusent la classe d'âge des ans du fait du départ des étudiants. Elles modifient aussi la répartition par catégorie socioprofessionnelle des habitants au profit des cadres et des professions intermédiaires et au détriment des agriculteurs. 50 % des nouveaux arrivants sont des actifs. Ces derniers ne trouvent pas facilement un emploi dans les Baronnies. Ils travaillent en proportion plus à l'extérieur du territoire et la part des chômeurs parmi les actifs est importante. 18

19 Une migration de proximité Lors du recensement de 2006, personnes ont déclaré habiter depuis moins de 5 ans dans les Baronnies et avoir quitté le territoire depuis moins de 5 ans. Parmi les personnes arrivées récemment, 40 % viennent de Provence-Alpes-Côte d'azur (hors Baronnies) et 20 % de Rhône-Alpes (hors Baronnies). Parmi les personnes qui ont quitté le territoire depuis moins de 5 ans, 48 % et 27 % sont parties en PACA et Rhône-Alpes (hors Baronnies). 70 % des flux migratoires avec Paca et Rhône-Alpes Flux des entrants Flux des IGN-Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation IGN-Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale Parmi les nouveaux résidants, 580 habitaient à l'étranger 5 ans auparavant, dont la moitié en Belgique, aux Pays-Bas ou au Royaume-Uni. 70 % des personnes, qui arrivent de l'étranger, habitaient en Europe Pays habité avant l'installation depuis moins de 5 ans dans les Baronnies Part pays d'union européenne 63 % pays d'europe hors UE 6 % pays d'afrique 18 % pays d'amérique 10 % autres 3 % Source : Insee, recensement 2006, exploitation principale 1 Les départs vers l'étranger ne sont pas comptabilisés 19

20 Un territoire attractif Le solde migratoire 2 des Baronnies est positif avec toutes les régions de la France métropolitaine, excepté le Languedoc-Roussillon, l'aquitaine, Midi-Pyrénées, la Corse, l'auvergne et la Bretagne. C'est avec le Languedoc-Roussillon que le déficit est le plus important (- 100 personnes). Les soldes positifs les plus importants se font avec PACA, l'île-de-france, Rhône-Alpes et Nord-Pas de Calais. Un solde migratoire positif avec la quasi-totalité des régions IGN - Insee 2009 Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale 2 Le solde migratoire est la différence entre le nombre de personnes qui sont entrées sur le territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de la période étudiée (hors flux avec l'étranger) 20

21 Les migrations creusent la classe d'âge des ans et modifient la structure sociale de la population Un solde négatif seulement pour les ans Les jeunes de 15 à 24 ans, qui s installent dans le territoire, sont moins nombreux que ceux qui le quittent, creusant ainsi cette classe d'âge. C est la seule tranche d âge dans cette situation. Ce déficit est principalement dû au départ des étudiants et des élèves. Il s'explique par l'absence d'établissement d'enseignement supérieur et de lycée technique sur le territoire. Population âgée de 15 ans ou plus 15 à 24 ans 25 à 39 ans 40 à 54 ans 55 à 64 ans 65 ans ou plus Ensemble Actifs Retraités Étudiants et élèves Autres inactifs Solde migratoire (arrivées - départs) Départ des étudiants Solde migratoire par classe d'âge et activité Source : Insee, Recensement de la population 2006 exploitation complémentaire Les migrations ne renforcent pas le poids des retraités par rapport aux actifs La part des retraités parmi les nouveaux arrivants de plus de 15 ans est plus élevée dans les Baronnies que dans la Drôme et le Diois (26% contre respectivement 13 % et 22 % ). % 25 % de retraités parmi les nouveaux arrivants Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants, chefs entreprise Cadres, professions intellectuelles sup Professions Intermédiaires Employés Ouvriers Retraités Elèves, étudiants Source : Insee, Recensement 2006, exploitation complémentaire Personnes sans activité moins de 60 ans Personnes sans activité de 60 ans et + PNR des Baronnies Communauté de communes du Diois Département de le Drôme 21

22 Pourtant les migrations ne renforcent pas leur poids par rapport aux actifs. Pour un retraité en plus dans les Baronnies, on compte 1,4 actif en plus, soit le même rapport que dans la population. Cela résulte du fait que la part des retraités dans la population des Baronnies est déjà très élevée. Impact sur la répartition par catégorie socioprofessionnelle des actifs Ces flux migratoires jouent par contre sur la répartition par catégorie socioprofessionnelle des actifs. Parmi ceux récemment installés, 13 % sont des cadres ou des professions intellectuelles, 26 % des professions intermédiaires et 3 % des agriculteurs. Parmi les stables, ces parts s'élèvent à 7 %, 18 % et 13 %. % Répartition par CS des actifs (%) Agriculteurs exploitants Artisans, commerçants et chefs d'entreprise Cadres et prof. intellectuelles supérieures Professions intermédiaires Employés Ouvriers qualifiés Ouvriers non qualifiés Ouvriers agricoles actifs récemment installés actifs stables Source : Insee, Recensement de la population 2006, exploitation complémentaire Le même phénomène s'observe chez les retraités lorsque l'on observe leur ancienne CS. La part des anciens cadres et professions intermédiaires est également plus importante parmi les retraités arrivés récemment que parmi les retraités stables. 22

23 % Surreprésentation d anciens cadres et de professions intermédiaires parmi les retraités récemment arrivés 5 0 Anciens agriculteurs exploitants Anciens artisans commer, chef entreprise Anciens cadres Anciennes professions intermédiaires Anciens employés Anciens ouvriers retraités stables dans le PNR retraités arrivés depuis moins de 5 ans dans le PNR Source : Insee, Recensement 2006, exploitation complémentaire 23

24 50 % des nouveaux arrivants sont des actifs 18 % des habitants des Baronnies sont installés depuis moins de 5 ans dans le territoire contre 19 % dans le Diois et 13 % dans la Drôme. La moitié des personnes récemment installées sont des actifs 50 % des personnes récemment arrivées dans les Baronnies sont des actifs. Cette part est plus faible que dans le département de la Drôme (58 %) et la communauté de communes du Diois (54 %). La part des retraités s'élève à 23 %. Baronnies Communauté de communes du Diois Drôme Activité Répartition des Répartition des Répartition des nouveaux arrivants nouveaux arrivants nouveaux arrivants nouveaux arrivants selon leur type selon leur type selon leur type selon leur type d'activité d'activité (%) d'activité (%) d'activité (%) Actifs ayant un emploi Chômeurs Retraités ou préretraités Élèves, étudiants, stagiaires Moins de 14 ans Femmes ou hommes au foyer Autres inactifs Source : Insee, Recensement 2006, exploitation principale Des actifs occupés qui travaillent plus à l'extérieur que l'ensemble des habitants du territoire 40 % des actifs, récemment installés et qui ont un emploi, travaillent en dehors du territoire. C'est plus que l'ensemble des actifs occupés des Baronnies qui sont 28 % dans cette situation. Les nouveaux actifs avec un emploi travaillent dans le commerce (17 %), la santé et l'action sociale (15 %), l'éducation (10 %). 24

25 Secteurs d'activités des nouveaux actifs occupés et répartition des emplois dans les Baronnies, par secteur d'activité Secteur d'activité Secteur d'activité des actifs occupés % Emplois au lieu de travail dans les Baronnies % Agriculture 8 18 Industrie manufacturière 8 8 Construction 7 8 Commerce et réparation automobile Hôtels et restaurants 5 5 Administration publique 8 8 Éducation 10 5 Santé et action sociale Autres services Ensemble Source : Recensement 2006, exploitation complémentaire Un tiers des chômeurs des Baronnies se sont installés dans le territoire depuis moins de 5 ans Parmi les nouveaux arrivants, 640 personnes sont des chômeurs. Ils sont en proportion plus nombreux parmi les personnes récemment arrivées que parmi la population stable (19 % contre 11,8 %). C'est un phénomène qui s'observe aussi dans la communauté de communes du Diois et la Drôme. Ces chômeurs installés depuis moins de 5 ans dans le territoire représentent un tiers des chômeurs des Baronnies. 25

26 Des tensions sur le marché immobilier L'accroissement de la population, la diminution du nombre moyen de personnes par logement et l'attrait touristique du territoire poussent à la hausse la demande de logements dans les Baronnies. Pour répondre à cette dernière, le nombre de logements dans le territoire a doublé depuis les années 60. Le nombre des résidences secondaires a triplé et celui des résidences principales a augmenté de moitié. Cette augmentation du nombre de logements est un véritable enjeu pour les Baronnies. Elle est nécessaire pour répondre à la demande mais elle peut aussi avoir à des impacts environnementaux négatifs. La construction neuve, largement tournée vers l'habitat individuel peut conduire à un véritable mitage du territoire, détériorant les paysages 3, partie intégrante du patrimoine des Baronnies. Elle pose aussi d autres problèmes concrets pour certaines communes, qui ont, par exemple, des difficultés à alimenter en eau tous leurs habitants. De plus, elle n'empêche pas l augmentation des prix 4 de l'immobilier dans les Baronnies. Les cantons de Nyons et de Buis-les-Baronnies font partie des territoires les plus chers de la Drôme. Le prix élevé de l'immobilier est en décalage avec les revenus des habitants, plus faibles que dans la Drôme. Le logement social reste quant à lui peu important avec seulement 4 % du parc immobilier. 3 Dans l'étude d'opportunité et de faisabilité d'un PNR, il est indiqué les paysages des Baronnies doivent être considérés, en plus de la culture et des savoir-faire comme faisant partie du patrimoine du territoire. 4 Analyse des difficultés d'accès au foncier et au logement dans la Drôme - Octobre Association départementale d'information sur le logement (Adil) de la Drôme. 26

27 Augmentation du nombre de logements Le nombre de logements a doublé depuis les années 60 En 2006, le territoire comptait logements. Ce nombre a doublé depuis les années 60. Il a augmenté plus vite que dans la Drôme (86 %) et le Diois (70 %). Cette augmentation est le résultat de l'accroissement de la population, de la diminution du nombre moyen de personnes par logement et de l'attrait touristique du territoire qui entraîne l'acquisition de résidences secondaires. Cette hausse s'est traduite par la construction de logements entre 1999 et Selon les parties du territoire, cet accroissement a été plus ou moins fort. Dans les cantons de Nyons, Buis-les-Baronnies, Grignan* et Ribiers, le nombre de logements a plus que doublé alors que dans les autres, le parc n'a progressé que de moitié logements en Nombre de logements dont résidences principales dont logements occasionnels dont résidences secondaires dont logements vacants Source : Insee, Recensement de la population 1990 à 2006 Diminution du nombre moyen de personnes par logement La diminution du nombre moyen de personnes par logement est une tendance générale. Dans les Baronnies, il y a en moyenne 2,1 personnes par logement comme dans le Diois. Dans la Drôme, le nombre moyen de personnes est de 2,3. Diminution continue du nombre de personnes par logement Nombre moyen de personnes par logement 3,5 3 2,5 2 1,5 1 0, Communauté de communes du Diois Baronnies Drôme Source : Insee, Recensements de la population 1968 à

28 30 % de résidences secondaires Trois fois plus de résidences secondaires Les résidences secondaires sont celles qui ont le plus fortement augmenté. Leur nombre a triplé depuis les années 60 et même quadruplé dans les cantons de Nyons, Buis-les-Baronnies, Ribiers et Rémuzat. Évolution du nombre de logements (base 100 en 1968) Base 100 en Résidences principales Logements vacants Résidence secondaires Ensemble des logements Source : Insee, Recensements de la population 1968 à 2006, (exploitation principale). 45 % de résidences secondaires dans le centre En 2006, 30 % des logements du territoire sont des résidences secondaires. Dans les cantons de Rémuzat et de Séderon, cette part atteint les 45 %. Un part plus importante de résidences secondaires dans le centre du IGN - Insee 2009 Source : Insee, Recensement de la population 2006, (exploitation principale). 28

29 Diminution dans la partie Hautes-Alpes du territoire Entre 1999 et 2006, le nombre de ces résidences secondaires s'est mis à diminuer dans les cantons des Hautes-Alpes, excepté Serres. A l'inverse, il a très fortement augmenté dans la partie drômoise du territoire. Accélération dans la Drôme et diminution dans les Hautes-Alpes base 100 en Nyons Buis les Baronnies Rémuzat Séderon Rosans Orpierre Serres Laragne-Montéglin Grignan Ribiers Source : Insee, Recensements 1968 à 2006(exploitation principale). Des tensions sur le marché immobilier Des prix qui montent L augmentation des prix de l'immobilier dans les Baronnies est une autre conséquence de cet attrait pour le territoire. Une étude 5 menée par l'association départementale d'information sur le logement (Adil) en 2005, indique que les prix de l'immobilier dans les Baronnies sont élevés, notamment dans le secteur de Nyons, par rapport au reste de la Drôme. Les cantons de Nyons et de Buis-les-Baronnies font partie des territoires les plus chers de la Drôme. Même à Séderon, qui est un canton plus protégé de la spéculation immobilière du fait de son éloignement, les prix immobiliers sont au-dessus de la moyenne nationale pour certains types de constructions. Le prix moyen du m² des maisons de caractère s'élève, dans ce canton, à euros contre dans le reste du département. Le prix élevé de l'immobilier est en décalage avec le fait que les revenus des habitants du territoire sont plus faibles que les revenus des habitants de la Drôme. 5 Analyse des difficultés d'accès au foncier et au logement dans la Drôme - Octobre Association départementale d'information sur le logement (Adil) de la Drôme. * communes du canton présentes dans le périmètre de l'étude 29

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010

Annexes. Sources et concepts. Le zonage en zones d emploi 2010 Sources et concepts L étude est basée sur le croisement de deux zonage d étude : celui en zones d emploi, mis à jour en 2010, et celui en bassins de vie (2012). La région Midi-Pyrénées est couverte par

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Les déplacements dans la Haute-Marne

Les déplacements dans la Haute-Marne Les déplacements dans la Haute-Marne L AC C E S S I B I L I T É AU X É Q U I P E M E N T S E T S E R V I C E S Une partie importante des déplacements de ménages, outre ceux liés aux loisirs, au travail

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010

Septembre 2010 - N 87 L édition 2010 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique. Enquête réalisée du 18 au 20 juin 2010 Septembre 10 - N 87 L édition 10 du Game Fair en Loir-et-Cher Profil des visiteurs et impact économique Enquête réalisée du 18 au juin 10 Depuis 1987, le Game Fair a élu domicile dans le cadre prestigieux

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard

Bédarrides. Le Pontet. Vedène. Avignon. Morièreslès-Avignon. Châteaurenard CA du Grand PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 10 Tél. : 04 91 17 57 57 Fax : 04 91 17 59 59 http://www.insee.fr Territoire Cartographie de la zone 13 communes, 4 chefs-lieux

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

QUI SONT LES IMMIGRÉS?

QUI SONT LES IMMIGRÉS? QUI SONT LES IMMIGRÉS? Près de 15 immigrés en Alsace en 1999 Étrangers, immigrés : deux notions différentes Les notions d immigré et d étranger ne sont pas équivalentes. Les définitions qu en donne le

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

LE CONTEXTE GÉOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE

LE CONTEXTE GÉOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE La santé observée en CONTEXTE NATIONAL LE CONTEXTE GÉOGRAPHIQUE ET ÉCONOMIQUE Au recensement de 1999, la France compte 60,2 millions d habitants répartis entre la métropole (58,5 millions d habitants)

Plus en détail

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005

Les parcs de logements et leur occupation. dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence. Situation 2005 et évolution 1999-2005 Les parcs de logements et leur occupation dans l Aire Urbaine de Lille et sa zone d influence Situation 2005 et évolution 1999-2005 Décembre 2008 Le territoire d étude 2 Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011

Les élèves nouveaux arrivants non francophones en 2010-2011 note d information 12.1 MARS 38 1 nouveaux arrivants non francophones de plus de 6 ans ont été scolarisés au cours de l année scolaire 21-211 : 18 5 dans les écoles élémentaires, 16 2 dans les collèges

Plus en détail

Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail

Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail ILE-DE-FRANCE à la page à la page N 353 - Avril 11 Population Les Franciliens utilisent autant les transports en commun que la voiture pour se rendre au travail Les Franciliens utilisent autant la voiture

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 La Lettre de la DRASS N 2006-03-L Avril 2006 Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 Au 31 décembre 2003, 40 000 rhônalpins sont affi liés à l assurance maladie par le dispositif

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

La pratique du sport durant les vacances d été

La pratique du sport durant les vacances d été La pratique du sport durant les vacances d été En 2004, 65 % des Français sont partis en vacances. Les deux tiers de leurs séjours ont eu lieu en été. La pratique du sport pendant les vacances d'été est

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants

Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants Des solutions pour les seniors à revenus insuffisants IStock - FredFroese Source de croissance de d opportunités, le vieillissement de la population française constitue cependant un défi pour notre pays.

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse

Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse Les travailleurs frontaliers franc-comtois dans l Arc jurassien suisse A nalysé à travers les chiffres du recensement de la population de 2007, le travailleur frontalier comtois réside principalement dans

Plus en détail

Un meilleur niveau de réponse à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés dans l'industrie

Un meilleur niveau de réponse à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés dans l'industrie n 71 mars 2013 ISSN 1967-6158 Un meilleur niveau de réponse à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés dans l'industrie emploi formation insertion Franche-Comté Fin 2010, près de 5 000 salariés

Plus en détail

3 150 diplômes de professions de santé

3 150 diplômes de professions de santé N 1 - Mai 005 3 150 diplômes de professions de santé délivrés en 003 dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur En 003, onze formations aux professions de santé sont proposées en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2

CORRECTION BREVET BLANC 2 CORRECTION BREVET BLANC 2 PARTIE 1: Histoire Question 1: Expliquer les repères qui correspondent aux dates suivantes: 622 / 1598. 622: l'hégire, Mahomet et ses compagnons quittent La Mecque pour Médine,

Plus en détail

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population

Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population de concentration de l emploi salarié dans l aire azuréenne Cinq zones en milieu urbain, orientées vers les services à la population Situées en milieu urbain, au sein des plus grandes agglomérations du

Plus en détail

Sociologie des joueurs en ligne

Sociologie des joueurs en ligne Mars 2013 Sociologie des joueurs en ligne Enquête ARJEL 2012 Autorité de régulation des jeux en ligne 2 Propos introductifs à l enquête sur la sociologie des joueurs Au-delà de la publication trimestrielle

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées SYNTHÈSE BP 823-98845 Nouméa Nouvelle-Calédonie (687) 27 54 81 isee@isee.nc www.isee.nc Directeur de la publication Alexandre Gautier Conception et réalisation Département publications Synthèse N 3 Édition

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

vue par le recensement

vue par le recensement République et Canton de Genève Département de l Economie, de l Emploi et des affaires Extérieures La ville de Versoix Le recensement de la population de 2000 : une photographie de la Suisse Les recensements

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

B Le diplôme est-il un bon passeport pour l'emploi?

B Le diplôme est-il un bon passeport pour l'emploi? B Le diplôme est-il un bon passeport pour l'emploi? a) Le diplôme facilite l'accès à l'emploi typique 1. Les sortants du système éducatif sont de plus en plus diplômés. En 1979, sur 742 000 sortants du

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

PARTIE I - Données de cadrage. Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale

PARTIE I - Données de cadrage. Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale Indicateur n 9 : Consommation de soins par habitant Sous-indicateur n 9-1 : Nombre de consultations de médecins par habitant, perspective internationale Le nombre moyen de consultations médicales par habitant

Plus en détail

Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015. Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées

Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015. Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées Contrat de plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées Mai 2011 Contrat de plan Régional de Développement des Formations

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile

La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile La motorisation des ménages continue de s accroître au prix d un vieillissement du parc automobile Marina Robin, CGDD, SOeS Avec 32,7 millions de véhicules, le parc automobile des ménages métropolitains

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques.

L observation du parc existant et de ses évolutions récentes informe sur les équilibres sociaux et démographiques. LE PARC DE LOGEMENTS À PARIS Le parc existant La construction neuve Le marché immobilier Juillet 2007 Préfecture de Paris / DULE / Bureau de l habitat Section analyse et prospective habitat 1. INTRODUCTION

Plus en détail

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES

APPLICATION DU SCN A L'EVALUATION DES REVENUS NON DECLARES DES MENAGES 4 mars 1996 FRANCAIS Original : RUSSE COMMISSION DE STATISTIQUE et COMMISSION ECONOMIQUE POUR L'EUROPE CONFERENCE DES STATISTICIENS EUROPEENS OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTES EUROPEENNES (EUROSTAT) ORGANISATION

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale

Le baromètre. Dauphine-Crédit Foncier. de l immobilier résidentiel. Tendance globale Le baromètre Dauphine-Crédit Foncier de l immobilier résidentiel Tendance globale N. 3 Juin 2011 Kevin Beaubrun-Diant, co-responsable de la chaire «Ville et Immobilier», Université Paris-Dauphine. Cette

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

Base de données sociales sur Paris

Base de données sociales sur Paris Base de données sociales sur Paris Fiches d identité sociale des 20 arrondissements - 2012 Apur - David Boureau Étude réalisée en collaboration avec le Centre d Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP)

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

L immobilier de bureaux : L attractivité des métropoles françaises. Regard croisé salariés et dirigeants d entreprise SIMI DÉCEMBRE 2014

L immobilier de bureaux : L attractivité des métropoles françaises. Regard croisé salariés et dirigeants d entreprise SIMI DÉCEMBRE 2014 L immobilier bureaux : L attractivité s métropoles françaises Regard croisé salariés et dirigeants d entreprise SIMI DÉCEMBRE 2014 Méthodologie SIMI DÉCEMBRE 2014 Méthodologie Etu réalisée auprès ux échantillons

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

jçíçêáë~íáçå=éí=ãçäáäáí =W=ÇÉë= ÅçãéçêíÉãÉåíë=éäìë=ê~íáçååÉäë=\==

jçíçêáë~íáçå=éí=ãçäáäáí =W=ÇÉë= ÅçãéçêíÉãÉåíë=éäìë=ê~íáçååÉäë=\== = = ëééíéãäêé=omnm= Fiche n MQ= jçíçêáë~íáçå=éí=ãçäáäáí =W=ÇÉë= ÅçãéçêíÉãÉåíë=éäìë=ê~íáçååÉäë=\== = = L Enquête Nationale Trports et Déplacements (ENTD) réalisée en 27- est l occasion de faire le point

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement -

ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - ADIL 05 Agence Départementale d Information sur le logement - Observatoire des Loyers du Parc Privé des Communes de Briançon, Embrun et Gap Cette étude, à destination des professionnels de l immobilier,

Plus en détail

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

Stéphanie Dupays. du fait de stratégies individuelles ou familiales ou bien de contraintes liées aux changements

Stéphanie Dupays. du fait de stratégies individuelles ou familiales ou bien de contraintes liées aux changements En un quart de siècle, la mobilité sociale a peu évolué Stéphanie Dupays En 2003, un homme âgé de 40 à 59 ans sur trois a une position sociale identique à celle de son père au même âge. Ce chiffre cache

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Garder et faire garder son enfant

Garder et faire garder son enfant Garder et faire garder son enfant Nathalie Blanpain* L arrivée d un enfant au sein d un foyer est pour ses parents un événement majeur générateur de changements en termes de rythme de vie et d organisation,

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT

PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT PRÉSENTATION DES QUESTIONS DE LA FEUILLE DE LOGEMENT Chacune des questions de la feuille de logement fait l'objet d'une fiche recto-verso. Ces fiches ont vocation à être mises en ligne sur le site web

Plus en détail

Quels sont les grands déséquilibres macroéconomiques? Durée : maximum 4h30

Quels sont les grands déséquilibres macroéconomiques? Durée : maximum 4h30 Quels sont les grands déséquilibres macroéconomiques? Durée : maximum 4h30 Raphaël Pradeau (Académie de Nice) et Julien Scolaro (Académie de Poitiers) Programme : NOTIONS : Demande globale, inflation,

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

Atlas régional de l habitat

Atlas régional de l habitat Atlas régional de l habitat en Provence-Alpes-Côte d Azur I Année 2011 Atlas régional de l habitat en Provence-Alpes-Côte d Azur Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie 3ième journée d'étude nationale Nouveaux Services à la Mobilité Tours, 04 octobre 2012. Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie Un travail prospectif

Plus en détail

JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés

JAPON. Nomenclature. nationale (prestations de maladie) Pension nationale Assurance pension des salariés. Assurance maladie gérée par des sociétés JAPON Nomenclature CHIHO-KOMUIN-KYOSAI CHIHO-KOMUIN-ONKYU CHIHO-KOMUIN-SAIGAI HOSYO CHIHO-KOKUMINN-KYOSAI- KYUGYO-KYUFU-TO IZOKU-NENKIN JIDEO-TEATE JIDO-FUYO-TEATE KOKKA-KOMUIN-KYOSAI KOKKA-KOMUIN-ONKYU

Plus en détail

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles CHAPITRE 2 Population, ménages et familles Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Distribution spatiale, structure par âge et par sexe de la population Le taux d urbanisation de

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France

Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France Conférence internationale de recherche en sécurité sociale an 2000 Helsinki, 25-27 septembre 2000 La sécurité sociale dans le village global Introduction de la couverture maladie universelle (CMU) en France

Plus en détail

L a forte urbanisation du Nord permet la présence

L a forte urbanisation du Nord permet la présence L a forte urbanisation du Nord permet la présence dans les communes d'un nombre de commerces et services plus important qu'en moyenne nationale. Toutefois, rapporté à la densité de la population, le taux

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2014

Document d analyse Edition janvier 2014 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2014 Document d analyse Edition janvier 2014 Dossiers thématiques Territoires Evolution de la population lyonnaise depuis 1968 (p. 2 et 3) Lyon et les déplacements

Plus en détail

Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire

Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire Gwennaël Solard Insee - Division Commerce Chargé d études 18 boulevard Adolphe Pinard 75675 Paris Cedex 14 tél : 01 41 17

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Population active et pauvreté en région Centre

Population active et pauvreté en région Centre Population active et pauvreté en région Centre Conseil Economique et Social Régional du Centre Janvier 2010 Partie I. Périmètre de l étude quatre ménages touchant le SMIC ou le RSA Nombre potentiel de

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER 2 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPLOYEURS DE BLIND RIVER Un groupe d'entreprises locales prospère apporte non seulement un avantage économique à une communauté, mais

Plus en détail