C. C. T. P. MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE. EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "C. C. T. P. MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE. EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT"

Transcription

1 Maître d œuvre CABINET VERMEULIN EURL ARCHITECTES 20, RUE D'ANGOULEME , CORBEIL-ESSONNES TEL Maître d Ouvrage MAIRIE DE MORSANG- SUR-SEINE 24 Grande Rue, , Morsang-sur-Seine EXTENSION DU GARAGE DES SERVICES TECHNIQUES DE LA VILLE, et AIRE DE STATIONNEMENT 5, route de Villededon, , Morsang-sur-Seine DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES C. C. T. P. Le 24 janvier 2015 Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 1

2 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES COMMUN A TOUS LES LOTS SOMMAIRE 1- Exposé du projet p 3 2- Notes liminaires p 3 3- Prescriptions générales p 4 4- Conditions d exécution p 5 6- Liste des plans Architecte en date du 24 janvier 2015 p 8 7- Descriptif des lots 1 à 11 p 9 LOT N 1: GROS ŒUVRE / MACONNERIE p 9 LOT N 2: RAVALEMENT p 17 LOT N 3: CARRELAGE FAIENCE p 20 LOT N 4: ETANCHEITE TOITURE TERRASSE p 23 LOT N 5: CHARPENTE p 26 LOT N 6: COUVERTURE p 29 LOT N 7: CLOISON/ISOLATION/DOUBLAGE/PLATRE/FX PLAFOND p 32 LOT N 8: MENUISERIES p 36 LOT N 9: ELECTRICITE p 41 LOT N 10: PLOMBERIE / CHAUFFAGE / VENTILATION p 45 LOT N 11: PEINTURES p 49 LOT N 12 : AMENAGEMENTS EXTERIEURS / VOIRIE / RESEAUX / p 53 ESPACES VERTS Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 2

3 EXPOSE DU PROJET. Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières et les plans qui l accompagnent ont pour objet la définition des travaux nécessaires à l extension du garage des Services Techniques de la Ville, situé au n 5 de la route de Villededon à Morsang-sur-Seine (91 250), avec création d une aire de stationnement. NOTES LIMINAIRES 1/.DESCRIPTION DES TRAVAUX / CONTENU DES OFFRES. Le présent cahier des clauses techniques particulières a pour but d indiquer aux entreprises, sous forme de programme, les travaux à intégrer dans leur proposition; le maître d œuvre, dans le cadre de sa mission, s est donc attaché essentiellement à en désigner la nature, les dimensions, le nombre, et les localisations. L entrepreneur, agissant en tant que technicien spécialisé, devra prévoir en conséquence dans son offre de prix tous les travaux de sa profession indispensables à l exécution parfaite de son lot. L ensemble des fournitures et des ouvrages devra être conforme aux prescriptions des Normes Européennes, des Normes Françaises Homologuées, DTU, CCTG, et tous Règlements en vigueur au moment de l exécution des travaux, ainsi que tous les additifs et annexes s y rapportant. Les descriptions n ayant pas un caractère limitatif, l entrepreneur est tenu de se rendre compte sur place de l importance et de la difficulté des travaux à exécuter. Il devra s entourer du maximum de garanties nécessaires et, en cas d imprécision ou d omission dans le devis descriptif, faire préciser au concepteur les points qui lui paraîtraient susceptibles d être éclaircis. Dans tous les cas, cette demande se fera avant la remise des offres, afin de permettre à l entreprise d envisager un complet et parfait achèvement des travaux sans surprise. De plus, le CCTP concernant tous les corps d état, chaque entrepreneur est tenu d en prendre connaissance dans sa totalité afin de vérifier les prestations demandées aux autres corps d état, et leurs incidences sur sa propre intervention. L entrepreneur supportera les conséquences de son inobservation des recommandations précitées. Enfin, l entrepreneur est censé avoir pris connaissance du terrain, de ses possibilités d accès, de stockage, d implantation de matériel, d évacuation et de charge des déblais et gravois. Aussi, en aucun cas, l entreprise retenue lors de la consultation ne pourra se prévaloir ultérieurement d une différence d interprétation ou évoquer un manque de précision, pour refuser des travaux utiles au complet achèvement de ses ouvrages. 2/.NOTION DE PRIORITE. Pour l établissement de sa proposition, l entrepreneur tiendra compte des principes suivants: 2.1. Priorité des pièces écrites et plans. En cas de contradiction entre une ou plusieurs pièces, c est celle qui, dans l ordre de préséance du Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP), est citée la première, qui prime sur les Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 3

4 autres. Toutefois, l entrepreneur devra pendant son étude, et pour chaque cas particulier s adresser au maître d œuvre, à qui appartiendra la décision Priorité pour plans seuls. En cas de contradiction entre plusieurs plans, c est le plan de plus grande échelle qui a la priorité. En cas de contradiction entre plusieurs plans de même échelle, c est le plan de date la plus récente qui a la priorité. Toutefois, l entrepreneur devra pendant son étude, et pour chaque cas particulier s adresser au maître d œuvre, à qui appartiendra la décision Présentation des offres. La décomposition forfaitaire des prix sera établie en suivant strictement la chronologie de l exposé des articles du présent descriptif, par établissement. L entrepreneur aura la faculté de décomposer les alinéas de ce programme afin de favoriser une meilleure appréciation des différents éléments constituant sa proposition. En cas de non respect de cette présentation pour la remise de l offre, il sera exigé de l entreprise susceptible d être retenue la fourniture sous les huit jours de la décomposition forfaitaire dans le sens demandé. Au cas où il ne serait pas donné suite à cette demande, la proposition serait irrémédiablement rejetée. PRESCRIPTIONS GENERALES 1/. PLANS D EXECUTION, NOTICES, SCHEMAS DE FONCTIONNEMENT. L entrepreneur assurera l établissement des plans de détail, notices de calcul et schémas détaillés des ouvrages et installations proposées; ils seront proposés au maître d œuvre pour visa et au bureau de contrôle avant tout commencement d exécution. Conformément aux prescriptions du CCAP, l entrepreneur fournira également au Maître d œuvre et au Maître d Ouvrage les documents de fonctionnement de toutes les installations techniques. 2/.DOCUMENTS TECHNIQUES DE REFERENCE, NORMES, REGLEMENTS, PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. Le présent cahier fait référence pour l ensemble des travaux objet du marche aux documents ayant valeur de Cahier des Clauses Techniques Générales tels: les Documents Techniques Unifiés, les Règles de calcul DTU, les Normes Françaises ou Européennes applicables, AFNOR et UTE,.. Seront également observés les règles de sécurité et de construction, les règles de sécurité incendie, les Lois, Décrets, Arrêtés et Arrêts, Règlements et Circulaires provenant du Ministère chargé de l Equipement, ainsi que les Recommandations des concessionnaires de l ERDF, GRDF, Télécom, Eaux,... Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 4

5 CONDITIONS D EXECUTION 1/.COORDINATION ET DEPENSES COMMUNES Dépenses de chantier. Les entreprises se référeront aux directives du CCAP, ainsi qu à celles éditées par l Office Général du Bâtiment et des Travaux Publics pour l établissement, la gestion, et le règlement du compte-prorata Limites des prestations: percements, réservations, scellements. - Les Entreprises se reporteront au CCAP pour les dépenses de chantier qui leur sont imputables - Les percements, trous et réservations dans la maçonnerie et le béton armé seront à la charge du lot maçonnerie. Les scellements de position définitive et les joints d étanchéité pour les lots électricité et plomberie / chauffage seront à la charge de chaque entreprise. - Les raccords, calfeutrements et ancrages pour le lot menuiserie extérieure seront à la charge du lot maçonnerie Implantation et niveaux. - Le lot gros-œuvre devra l implantation des ouvrages d infrastructure et de superstructure, ainsi que l indication du niveau +-0,00. - Le lot cloisonnement, plâtrerie devra l implantation des cloisons et des huisseries Tolérances de jeux et côtes. Les tolérances d exécution sont définies par le CCTG (normes, DTU, etc...) auquel le présent CCTP fait référence. L entrepreneur est tenu de prendre connaissance des tolérances imposées aux autres corps d état et de s assurer de leur respect en ce qui le concerne. En général, les tolérances de dimensions ne devront pas dépasser le demi-centimètre. L entrepreneur vérifiera les cotes des ouvrages qui lui seront livrés par les autres corps d état et sur lesquels il lui appartient d intervenir. Au cas où elles ne seraient pas conformes, il fera part immédiatement et par écrit au maître d œuvre de ses réserves et observations, avec justifications à l appui. Il appartiendra alors au maître d œuvre de prendre toutes les dispositions pour l obtention d un ouvrage conforme aux règles du présent CCTP. Selon leur nature, les travaux de remise en état seront réalisés par le titulaire du corps d état impliqué. Au cas où ils seraient réalisés par une autre entreprise, les frais et charges ne résultant seront toujours mis au compte de l entreprise impliquée Performances diverses. En conclusion, l obtention des performances décrites constituant une obligation contractuelle sera le résultat d une coordination rigoureuse des études et de la mise en oeuvre, impliquant pour l ensemble des entreprises et pour chacune d elles une parfaite connaissance de la totalité du projet. Cette obligation de résultat concerne non seulement les entreprises responsables des ouvrages visés par ces performances, mais également celles qui mettent en oeuvre des éléments ou matériels s incorporant à ces ouvrages. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 5

6 2/.MATERIAUX Provenance et qualité des matériaux. Les matériaux et leur mise en oeuvre seront conformes aux normes en vigueur. Ils seront de la meilleure qualité dans leur espèce et dans tous les cas devront avoir l agrément du CSTB. Le maître d œuvre se réserve le droit de demander à l entrepreneur la présentation des factures et de contrôler l origine de certains matériaux approvisionnés sur le chantier ou déjà mis en oeuvre Stockage. Tous les matériaux et fournitures utilisés sur le chantier seront entreposés avec soin, à l abri des dégradations et intempéries, en un lieu fixé en accord avec le maître d ouvrage, sur le chantier Liste et échantillons. Au cas où les matériaux ne seraient pas ceux explicitement précisés au présent CCTP, l entrepreneur joindra à sa soumission une liste complète des matériaux et fournitures proposés, avec les caractéristiques nécessaires pour accord. Si cette proposition n est pas faite, le maître d œuvre choisira les matériaux et équipements qu il désire voir employés. Après accord sur les échantillons présentés, la liste ainsi établie deviendra définitive, sans que l entrepreneur puisse réclamer une augmentation de son marché. Dans le cadre de son marché, l entrepreneur peut être appelé à tout moment à présenter un échantillon des matériaux utilisés, et ceci sur simple demande du maître d œuvre 2.4. Approvisionnement. L entrepreneur sera tenu d approvisionner sur le chantier les matériaux nécessaires pour l exécution des travaux de son corps d état, et ce dans le cadre du calendrier d exécution. Tout retard dans l approvisionnement de ses matériaux ne pourra donner lieu à un allongement de délai, sauf dans les cas reconnus de force majeure, et en particulier dans les cas signalés au CCAP. L entrepreneur reste responsable de la bonne conservation des matériaux, et ne peut en aucun cas en disposer pour un autre chantier s ils ont fait l objet d un règlement particulier en compte sur approvisionnement Mise en oeuvre, opérations de contrôle. Les matériaux, matériels, et équipements seront mis en oeuvre conformément aux recommandations du fabricant, selon les détails et dimensions indiqués sur les plans du dossier d exécution, et dans les meilleures règles de l Art. Les contrôles et essais s effectueront au minimum en trois périodes distinctes: - avant l exécution des travaux, essais et contrôles préalables des matériaux prévus au présent document, effectués sur le chantier ou en usine. - pendant l exécution des travaux, essais destinés à vérifier si les matériaux et matériels mis en oeuvre sont conformes aux échantillons agréés. - après l exécution des travaux, opérations relatives à la réception des ouvrages et installations. Les échantillons seront appelés à subir les contrôles d essai conformes à ceux prévus par les normes Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 6

7 en vigueur ou à ceux indiqués sur les documents contractuels constituant le présent marché, notamment des essais de fonctionnement. Si, à la suite de ces essais, il était constaté que les échantillons livrés ne correspondaient pas aux spécifications du présent document, le maître d œuvre interdira l emploi sur le chantier de ce matériau et refusera tout travail où il aura été employé. La fourniture d un autre produit en remplacement de celui initialement prévu sera alors exigée, et il sera procédé sur ce dernier aux mêmes essais que sur le précédent échantillon, sans que l entrepreneur puisse prétendre pour autant à une prolongation de délai ou à une indemnité complémentaire. L entrepreneur sera tenu de signaler officiellement au maître d œuvre l emplacement, la date et la durée de tous travaux et de toute fabrication qui seront effectués en dehors du chantier et de lui faciliter l accès aux locaux où se déroulent ces travaux, afin de lui permettre d effectuer tous les contrôles, tant pour la qualité des matériaux que pour leur mode de mise en oeuvre. A défaut de respect de cette formalité par l entrepreneur, le maître d œuvre pourrait refuser tous les articles ou travaux au sujet de la fabrication desquels il n aurait pas été informé. Ainsi qu il a été indiqué aux articles précédents, les essais ou analyses qui seront effectués dans le cadre des marchés le seront toujours aux frais de l entrepreneur intéressé. 3/.OUVRAGES DEFECTUEUX Mise en conformité. Tous les ouvrages défectueux ou refusés pour non-conformité aux conditions du marché seront démolis et l entrepreneur sera tenu de les refaire sans pour autant prétendre à une prolongation de délai ou à une augmentation du coût du marché Contraintes. Si, après une mise en demeure, l entrepreneur ne se soumet pas à ces dispositions, le maître d œuvre après constat des travaux non exécutés fera faire ces démolitions et ces réfections pat toute entreprise de son choix, à tout prix, et aux frais de l entreprise défaillante, selon les modalités prévues au CCAP. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 7

8 LISTE DES PLANS ARCHITECTE EN DATE DU 24/01/2015, ANNEXES AU PRESENT DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES PLAN N 1 PLAN TOPOGRAPHIQUE ETAT EXISTANT PLAN N 2 PLAN DE MASSE ET DE TOITURE ETAT PROJETE 1/500è PLAN N 3 FACADES PLAN ET COUPES ETAT EXISTANT 1/100è PLAN N 5 PERSPECTIVE ETAT PROJETE PLAN N 6.a PLAN DE L EXTENSION ETAT PROJETE 1/100è PLAN N 6bis PLAN DE L EXTENSION ETAT PROJETE ELECTRICITE 1/100è PLAN N 7 FACADES COUPES ETAT PROJETE 1/100è PLAN N 8 COUPE CC ET DD ETAT PROJETE, DETAILS 1/50 ET 1/20è PLAN N 9 PLAN DE L AIRE DE STATIONNEMENT ETAT PROJETE 1/100 Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 8

9 LOT N 1 / GROS ŒUVRE MACONNERIE 1/ GENERALITES Objet des travaux. Les prestations dues par l entrepreneur du présent lot comprennent l ensemble des prestations nécessaires à l exécution des ouvrages de gros œuvre, maçonnerie, pour l extension du garage des Services Techniques de la Ville, situé au n 5 de la route de Villededon à Morsang-sur-Seine (91 250), avec création d une aire de stationnement Connaissance des lieux. Préalablement à toute intervention, l'entrepreneur devra s'être personnellement assuré de toutes les sujétions liées à la situation du chantier ou à la nature du terrain et ne pourra se prévaloir ultérieurement d'une méconnaissance des lieux pour exiger une plus-value à son marché Sécurité sur le chantier. Loi du 31/12/93. Toutes précautions et protections de chantier devront être mises en place par l'entrepreneur pour garantir la bonne sécurité des personnes intervenant sur le chantier. Le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (P.P.S.P.S.) devra être fourni au maître d'oeuvre dans un délai de 20 jours après la signature des marchés. Les diagnostics de matériaux et plans de retraits éventuels seront pris en compte. 2/ PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES Documents techniques particuliers. - recueil des DTU ( REEF n III, IIIbis, IIIter.) - normes françaises en vigueur ( REEF n IV à VIII inclus.) - normes Euronormes pour les produits sidérurgiques. - règles techniques BAEL règles NV 65 révisées 67 et annexes ( règles Neige et Vent.) - règlement de sécurité contre l'incendie. - règlement acoustique, arrêté du 17/06/1969 modifié. - cahier des charges DTU et cahier des clauses spéciales DTU n 20 "Maçonnerie", et n 26 " Enduits". - cahier des charges DTU n (conception du gros-œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d étanchéité) compris additif n 1 (10-78) Surcharges d'exploitation. Pour les surcharges d'exploitation, on se reportera à la Norme NF P , charges et surcharges à admettre dans les constructions. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 9

10 2.3. Protection des ouvrages. L'entrepreneur du présent lot devra, durant toute la durée des travaux, assurer la protection mécanique contre les ébranlements et les chocs, celle des arêtes et saillies contre les épaufrures, celle des divers revêtements contre le gel et la dissécation avant leur mise en service, ainsi que l'enlèvement de cette protection en fin de chantier. En outre, il devra la réfection des ouvrages défectueux, constatés soit en cours de chantier, soit lors de la réception ou durant l'année de garantie de parfait achèvement des ouvrages Identification des matériaux. L'entrepreneur devra, pour chaque matériau, donner au maître d'ouvrage et à l'architecte la notice technique du fournisseur, authentifiée par ce dernier, et pour les matériaux ou procédés non traditionnels, fournir les avis techniques du CSTB et l'avis favorable du GECO 2.5. Tolérances. Selon DTU. - Tolérances dimensionnelles. L'écart entre les côtes réelles et les côtes théoriques ne doit en aucun cas dépasser 5mm. - Tolérances de planéité. Les faces vues seront finies lissées sans taches, avec une tolérance de 2mm sous la règle de 2M. Les faces cachées (intérieur d'allèges par exemple) pourront avoir 5mm sous la règle de 2M. - Tolérances de mise en place. Par rapport aux positions théoriques des éléments, les tolérances seront de: *en plan, 1cm. *en niveau, 0,5cm. *en verticalité, 0,2% sur un niveau et 0,1% sur la hauteur totale Obligations diverses, contrôles. Le rapport de sondages de sols effectué par la société Eurogéo est annexé au présent CCTP. L entreprise du présent lot devra le respect des conclusions de ce rapport. Tous les plans et notes de calcul correspondant aux ouvrages du présent lot sont à la charge de l'entreprise qui devra, avant exécution, avoir reçu le visa de l'architecte en ce qui concerne leur conformité avec le projet architectural et l'accord du bureau de contrôle en ce qui concerne leur validité technique. L Entreprise du présent lot aura à sa charge tous les échafaudages spécifiques à son lot et pour tous les lots concernés par le clos couvert. 3/.DELIMITATION DU CHANTIER. L entreprise devra parfaitement délimiter l emprise du chantier et de ses accès et est chargée de la délimitation générale pour les travaux d extension. L Entrepreneur sera chargé de l obtention en temps utile des éventuelles autorisations administratives d emprise pour le stationnement de bennes. Les bennes pourront être implantées à l intérieur du terrain ou sur une place de stationnement, après autorisation de la Mairie. La localisation fera également l objet d un accord de l Architecte et du Maître d Ouvrage. Le déroulement du chantier ne devra en aucun cas gêner la circulation route de Villededon, sur la Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 10

11 chaussée ou sur les trottoirs, ni dans les périmètres d accès et de sortie de l école. L isolement du chantier par rapport aux tiers devra être assuré en permanence. La protection des éléments conservés, des clôtures, aires engazonées, des grilles extérieures,. devra être assurée. Un nettoyage journalier des abords (trottoirs et chaussée, accès au site, abords des bâtiments, zones entourant les bennes) sera réalisé Clôture. Une clôture pleine et fixe, en bois ou métallique, de 2 m minimum de hauteur, isolera totalement le garage existant conservé de l extension projetée. Toutes les précautions seront prises pour assurer toutes protections au regard de l école très proche et des tiers. Longueur de clôture 76 ml 3.2 Installations de chantier. L Entreprise devra gérer les équipements sanitaires et le local de chantier selon les notes liminaires du présent CCTP, et notamment les sanitaires de chantier, le local du Personnel, etc... Un plan des installations sera fourni au Coordinateur de Sécurité et à l Architecte afin qu ils en apprécient la qualité ainsi que la nature et l implantation des équipements Implantation des ouvrages. L Entreprise titulaire du présent lot n 1 devra procéder à l implantation des niveaux et des ouvrages bâtiment matérialisée par des chaises placées en retrait des façades. Elle devra indiquer notamment avec précision les alignements par rapport aux limites séparatives.. Elle sera gardienne de cette implantation et en devra de ce fait la lecture aux autres corps d état. Les niveaux suivront les côtes données sur les plans Echafaudage. Les échafaudages situés au pourtour du bâtiment sont à la charge du présent lot. Ils sont destinés à assurer une protection collective satisfaisante durant toute la durée du chantier. Les échafaudages sur pieds se situeront le long des murs de toutes les façades concernées. Ces échafaudages serviront également à d autres entreprises concernées par des interventions ou des accès nécessaires en façade, et notamment en charpente, couverture et menuiserie extérieure. L établissement de ces échafaudages devra suivre les prescriptions règlementaires : planchers fixes, garde-corps d une hauteur minimum de 1,00 m, plinthes de 20 cm, échelles d accès aux différents niveaux, treuils de levage,...l entreprise devra prévoir dans son offre toutes sujétions d apport de matériel, pose, montage, calages, entretien et maintien en place durant ses propres travaux, mais aussi durant ceux des autres corps d état concernés, ainsi que toutes sujétions de dépose, repli et enlèvement du matériel. Elle devra prévoir également la mise en sécurité des personnes en pied d échafaudages et la protection des sols et des murs de façades. L entreprise sera responsable de ses protections propres (harnais, casques,...) et veillera à contrôler en tout moment les risques envers les autres intervenants. 4/ DESCRIPTION DES OUVRAGES CREES POUR L EXTENSION 4.1. Terrassements Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 11

12 Les terres provenant des terrassements seront évacuées vers des décharges adaptées. La terre végétale sera déplacée et stockée sur place, puis répandue en fin de chantier. Une plateforme de nivellement des terres sera réalisée devant le bâtiment pour permettre l assise des échafaudages et l accès aisé aux ouvrages. Prévoir le repérage des canalisations existantes et des drains éventuels, et des regards. Prévoir le terrassement sous tout mur porteur périphérique, de refend, ou de poteaux, de l extension prévue, pour recevoir les fondations. Le niveau des terrassements des fouilles tiendra compte des résultats du sondage de sol effectué pour définir les fondations (voir paragraphe 4.3. Fondations) Toutes les mesures de prévention seront prises contre les risques d éboulement des terres. Le terrassement pour canalisations et regards est à la charge du lot n 12, Aménagements extérieurs, Voirie, Réseaux et Espaces verts 4.2. Remblaiement. Après exécution des fondations, les fouilles et le pourtour des ouvrages enterrés seront soigneusement remblayées en accord avec le lot n 12, Aménagements extérieurs, Voirie, Réseaux et Espaces verts, soit par des matériaux provenant des fouilles si ceux-ci après accord du maître d œuvre et du bureau de contrôle se révèlent propres au réemploi, soit par des matériaux d apport dans le cas contraire. Prévoir un compactage soigné de ces remblais par couches de 20cm Fondations Données du sondage de sol L entrepreneur du présent lot est réputé avoir pris connaissance de la nature du terrain et du sondage de sol effectué par la société BS Consultants, dont le rapport est annexé au présent CCTP. Il en suivra pour son chiffrage les conclusions et les préconisations. Les caractéristiques et dimensionnements des fondations dépendront de la nature du terrain, de la structure du bâtiment, et des charges et surcharges à prendre en compte. Elles devront faire l objet d un accord du bureau de contrôle. Les fondations, y compris les terrassements y afférant seront forfaitaires et à la charge du présent lot. Elles comprendront si nécessaire l épuisement et le captage des eaux de ruissellement ou de source Fondations existant. La reconnaissance des fondations existantes sous les maçonneries du bâtiment actuel côté pignon nord a été réalisée lors du sondage de sol par la société BS Consultants Fondations. Les fondations seront de type superficielles par semelles filantes en béton armé en privilégiant une bonne répartition linéaire des charges, évitant tout appui ponctuel. Elles seront ancrées, selon le rapport de sondage de sol établi par la société BS Consultants, à 1,60 et 0,8m du sol actuel (profondeurs données au droit des sondages effectués) Une «rigidification» soignée des fondations et de la structure sera demandée (armatures, chaînages horizontaux et verticaux, raidisseurs,.) Canalisations à l intérieur du bâtiment Généralités Prévoir pour l ensemble de ces travaux le terrassement avec fouilles en rigole, réglage du fond de Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 12

13 forme, lit de sablon, pose des canalisations, grillages avertisseurs, feutre textile, remblaiement par sablon puis matériaux sains exempts de toute pierre ou gravois Eaux pluviales Sans objet, voir lot n Eaux usées, eaux vannes Canalisations à exécuter depuis les coudes en attente dans le sanitaire et le garage, jusqu en sortie de l extension (saillie 20 cm) selon plans, compris raccordement de deux siphons de sol (sanitaires et garage). Longueur à prévoir : 13 ml (partie sous l extension pour chaque réseau EU et EV. NOTA : les canalisations EU et EV seront des réseaux séparés Regards Sans objet, voir lot n Puisard Sans objet, voir lot n Drains Sans objet, voir lot n Fourreaux de pénétration dans le bâtiment Prévoir 2 fourreaux de pénétration Essais Afin de prévenir des aléas techniques découlant d un mauvais fonctionnement des installations, l entreprise devra effectuer avant la réception des ouvrages tous les essais et vérifications utiles Assainissement Voir paragraphe 4.4. Canalisations Murs en infrastructure. Tous les murs enterrés seront en parpaing plein allégé de 20cm hourdés au mortier de ciment. Ces murs seront arasés, sous la dalle de plancher du rez-de-chaussée, par une chape de mortier hydrofuge parfaitement continue et disposée sous tous les murs porteurs; la partie enterrée des murs sera traitée sur toute sa surface par une protection hydrofuge après application d'un enduit lissé Plancher bas du rez-de-chaussée de l extension. Il sera composé d un dallage sur terre-plein. La plateforme sera parfaitement profilée et compactée en vérifiant l absence d argile et notamment d argile gonflante. Prévoir la mise en place d un géotextile anticontaminant et résistant. Un contrôle rigoureux du compactage de la couche de forme sera effectué par l entreprise. Il devra répondre aux essais à la plaque Kw=50MPa/m pour une plaque de 75 cm de diamètre. Il comprendra la mise en place de sablon correctement compacté, la pose d un film polyane 150 microns compris recouvrements et relevés, le coulage d une dalle béton avec treillis soudé type STR20 et des armatures de renforts. La dalle sera parfaitement dressée puis recevra une finition à l hélicoptère pour assure une finition lissée. Elle sera désolidarisée au droit des passages (murs refends) Les canalisation électriques pourront y être incorporées. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 13

14 Une isolation de type polystyrène (e=12cm) sera incorporée sous le plancher sous le sanitaire, soit une surface de 9,5 m2 environ. Les charges d'exploitation suivront les valeurs demandées pour les bâtiments de ce type (Normes NF P en vigueur) Le dosage sera de 350KG/m3 avec incorporation d hydrofuge. Le plancher comprendra tout chaînage, renfort, ou trémie nécessaire au passage de canalisations, de trappes, et tous joints de fractionnement régulièrement répartis (notamment autour du sanitaire isolé en sol) ainsi que tout joint de dilatation au droit du bâtiment existant et des baies créées dans un mur porteur. Dimensions : toute l'emprise de l extension, soit s=114 m2 environ PRESTATION SUPPLEMENTAIRE EVENTUELLE N 1 Isolation de plancher. Prévoir pour la prestation supplémentaire n 1 la pose d un isolant sous tout la surface du plancher de l extension excepté sous la zone stockage sel et stockage panneaux et barrières. Soit une dimension complémentaire de 76 m2 en PSE Murs de façades. Les murs des façades seront en parpaings de béton de 20 cm d épaisseur Les murs seront correctement hourdés au mortier de ciment, selon avis technique, compris tout chaînage vertical, poteaux, poutres, en béton armé, et toute sujétion de parpaing d angle pour chaînage vertical, ainsi que de linteaux béton armé et de planelle en embout de dalles ou de linteaux. Les chaînages ou poteaux béton armé seront correctement calculés pour assurer la stabilité des parois au regard des charges (poussées obliques, charges, contreventements,. ) Une finition correcte des parpaings et des joints sera demandée, ceux-ci restant apparents dans le garage Murs de refends. Les murs de refends seront réalisés en parpaing creux de béton de 20cm hourdés au mortier de ciment, compris tout chaînage, linteau, poteau ou poutre en béton armé et toute sujétion de parpaing d angle pour chaînage vertical. Prévoir une feuille de polystyrène de 1 cm d épaisseur entre l extension et le pignon du bâtiment existant. Prévoir dans le mur refend entre le bâtiment existant et l extension une baie l=380 et h=330 cm comprenant linteau et raidisseurs verticaux en béton armé. Ce linteau sera doublé d une poutre métallique supplémentaire de type HEB (dissocié du linteau béton armé) ; il sera dimensionné pour qu il puisse recevoir une poulie de levage pour un poids de Kg. Un crochet métallique sera prévu en partie centrale à cet effet Acrotères béton. Prévoir en limite des toitures terrasses créées la réalisation d acrotères en béton armé, compris toutes sujétions d armatures. Prévoir un couronnement en éléments béton préfabriqués. Dimensions : 18 ml Rempannage et arases horizontales. Les rampants seront arasés selon la pente des toitures par un chaînage en béton armé; ces armatures Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 14

15 seront reliées aux armatures des poteaux et des chaînages horizontaux. Les arases horizontales seront en béton armé et seront reliées aux armatures des poteaux et rempannages des rampants Plancher haut du rez-de-chaussée. Il sera de type plancher porté et constituera une terrasse non accessible. Il couvrira la zone de stockage du sel et des panneaux et barrières. Il sera formé de poutres, poutrelles et de hourdis avec dalle de compression en béton armé, de finition taloché fin, et parfaitement dressée, apte à recevoir un complexe d étanchéité (voir lot n 4). Les canalisations électriques pourront y être incorporées. Il comprendra tout chaînage, trémie ou renfort nécessaire, ainsi que les réservations pour l évacuation des eaux pluviales. Les charges d'exploitation suivront les valeurs demandées pour les toitures terrasses. Dimensions : l'ensemble du plancher de la toiture terrasse, soit 28,5m2 environ Divers maçonnerie. Les percements, trous et réservations dans les maçonneries et le béton armé, ainsi que le calfeutrement des ancrages de la charpente et ceux des menuiseries extérieures sont à la charge du présent lot gros-oeuvre. Les scellements de position définitive et les joints d'étanchéité nécessaires seront faits par chaque entreprise. Les seuils et appuis de toutes les baies seront réalises en ciment blanc et seront alignés avec les tableaux finis des baies. Les seuils seront saillants de 3 cm environ; les appuis seront saillants de 5 cm environ par rapport au nu fini de la façade et seront légèrement creusés en leur partie médiane pour faciliter l'écoulement des eaux de pluie. Prévoir en socle de la porte coulissante une réservation puis le scellement du rail et des guides en sol fournis par le lot menuiserie. Prévoir le nettoyage lié à la réalisation des travaux de maçonnerie (poussières, salissures, gravois résiduels, ) Prévoir deux fourreaux diamètre 50mm entre le bâtiment existant et l extension, situés à 3m du sol environ. 5/ DESCRIPTION DES OUVRAGES D INTERVENTION SUR L EXISTANT 5.1. Généralités baies créées. Tous les percements devront s accompagner des protections nécessaires vis à vis des tiers et des ouvrages. Compris évacuations des gravois au fur et à mesure de leur production vers des décharges adaptées, étayage, et nettoyage en fin de démolitions Baies intérieures créées. Prévoir pour l ensemble de ces ouvrages toutes sujétions d étayage, de protection, et d évacuation Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 15

16 des gravois. Prévoir pour toute création ou élargissement de baie toute sujétion de linteaux béton armé, sommiers béton armé, de dressage des tableaux en béton armé, et de rattrapage de sol Baie créée entre bâtiment existant et extension. Prévoir entre le bâtiment existant et l extension un percement pour baie l=380 et h=330 cm Achèvement des ouvrages Nettoyage et remise en état des abords L entreprise titulaire du présent lot devra, en fin de chantier, une remise en état des voies et trottoirs s il y a eu dégradation. L entrepreneur doit au titre de son marché, l'enlèvement et l'évacuation de ses gravois, emballages divers et détritus au fur et à mesure de l'avancement des travaux, ainsi que le nettoyage éventuel des ouvrages des autres corps d'état salis ou souillés durant l'exécution de ses prestations Documents à remettre L'entrepreneur devra remettre en fin de chantier un dossier de récolement, en trois exemplaires, comprenant les plans des ouvrages exécutés et les notices d'entretien et d'exploitation. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 16

17 LOT N 2 / RAVALEMENT 1/ GENERALITES Objet des travaux. Les prestations dues par l entrepreneur du présent lot comprennent l ensemble des prestations nécessaires à l exécution des ouvrages de ravalement pour l extension du garage des Services Techniques de la Ville, situé au n 5 de la route de Villededon à Morsang-sur-Seine (91 250), avec création d une aire de stationnement Connaissance des lieux. Préalablement à toute intervention, l'entrepreneur devra s'être personnellement assuré de toutes les sujétions liées à la situation du chantier, à l état des lieux ou à la nature du terrain et ne pourra se prévaloir ultérieurement d'une méconnaissance des lieux pour exiger une plus-value à son marché. 1.3.Sécurité sur le chantier. Loi du 31/12/93. Toutes précautions et protections de chantier devront être mises en place par l'entrepreneur pour garantir la bonne sécurité des personnes intervenant sur le chantier. Le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (P.P.S.P.S.) devra être fourni au maître d'œuvre dans un délai de 30 jours après la signature des marchés. Les diagnostics de matériaux et plans de retrait éventuels seront pris en compte. 2/ PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES Documents techniques particuliers. - recueil des DTU ( REEF n III, IIIbis, IIIter.) - normes françaises en vigueur (REEF n N à VIII inclus.) - règlement de sécurité contre l'incendie. - règlement acoustique, arrêté du 17/06/1969 modifié. - cahier des charges DTU et cahier des clauses spéciales DTU n 20 "Maçonnerie", et n 26 «Enduits» Protection des ouvrages. L'entrepreneur du présent lot devra, durant toute la durée des travaux, assurer la protection mécanique contre les ébranlements et les chocs, celle des arêtes et saillies contre les épaufrures, celle des divers revêtements contre le gel et la dissécation avant leur mise en service, ainsi que l'enlèvement de cette protection en fin de chantier. Il devra le nettoyage, voir la remise en état, des ouvrages qui auraient été détériorés lors de l application des enduits. En outre, il devra la réfection des ouvrages défectueux, constatés soit en cours de chantier, soit lors de la réception ou durant l'année de garantie de parfait achèvement des ouvrages. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 17

18 2.3. Identification des matériaux. L'entrepreneur devra, pour chaque matériau, donner au maître d'ouvrage et à l'architecte la notice technique du fournisseur, authentifiée par ce dernier, et pour les matériaux ou procédés non traditionnels, fournir les avis techniques du CSTB et l'avis favorable du GECO Tolérances. Selon DTU. - Tolérances dimensionnelles: l'écart entre les côtes réelles et les côtes théoriques ne doit en aucun cas dépasser 5mm. - Tolérances de planéité: les faces vues seront finies lissées sans taches, avec une tolérance de 2mm sous la règle de 2M Obligations diverses, contrôles. Tous les plans et notes de calcul, à la charge du présent lot, devront avant exécution des ouvrages correspondants, avoir reçu le visa de l'architecte en ce qui concerne leur conformité avec le projet architectural et l'accord du bureau de contrôle en ce qui concerne leur validité technique. L'Entreprise aura à sa charge toute sujétion d'enlèvement des gravois de son lot, compris demande des autorisations auprès des services de Voirie, location de bennes,.les bennes devront être évacuées vers des décharges adaptées au fur et à mesure de leur remplissage; aucun dépôt de gravois ne sera autorisé sur le chantier. L'Entreprise assurera le nettoyage des trajets empruntés entre le bâtiment et la benne ou entre la rue et la benne par ces gravois. 3/ RAVALEMENT : PRINCIPES GENERAUX Echafaudage. Les échafaudages situés au pourtour du bâtiment sont à la charge du lot 1. Ils sont destinés à assurer une protection collective satisfaisante durant toute la durée du chantier. L entreprise devra prévoir dans son offre toutes sujétions particulières d apport de matériel propre à son lot. Elle sera responsable de ses protections propres (harnais, casques,...) et veillera à contrôler en tout moment les risques envers les autres intervenants. 4/ DESCRIPTION DES OUVRAGES Enduits : généralités. L enduit prévu sera en chaux hydraulique naturelle proche de la chaux aérienne, de type chaux de Saint-Astier ou équivalent. Il sera appliqué sur toutes les façades apparentes de l extension : deux façades gouttereaux est et ouest et pignon nord Enduits chaux. Prévoir sur les maçonneries de parpaings un dégrossi à la chaux de Saint-Astier pour combler les irrégularités éventuelles et éviter les spectres du support. Prévoir l application de l enduit sur toutes les parties apparentes des façades. L épaisseur de l enduit sera de 15mm. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 18

19 La finition sera gratté fin ou taloché fin sur tous les murs de façade enduits. La mise en œuvre suivra les prescriptions du fabricant. Prévoir une gorge pour joint à la pompe autour des menuiseries extérieures. Prévoir un couvre-joint pour la dilatation entre le bâtiment existant et l extension. Un entoilage sera prévu à chaque changement de matériaux (maçonnerie/ béton notamment), la nature et la mise en œuvre de l entoilage suivant les recommandations du fabricant. La teinte des enduits sera ton pierre. Un marquage horizontal de joints en creux sera réalisé sur toutes les façades concernées, selon dessin des façades. Dimensions : extension soit une surface de 101 m2 environ. Métré vide pour plein excepté baies libres en façade est, déduites PRESTATION SUPPLEMENTAIRE EVENTUELLE ravalement bâtiment existant. Prévoir en PSE 1 un enduit ton pierre semblable à celui prévu pour l extension sur toutes les façades du bâtiment conservé (est et ouest) en continuité et en cohérence avec les enduits projetés sur l extension (alignement des joints, teintes, ). Dimensions : surface de 80,50 m2 environ. Métré vide pour plein excepté porte de garage, déduite Achèvement des ouvrages Nettoyage et remise en état des abords L entreprise titulaire du présent lot devra, en fin de chantier, une remise en état des voies et trottoirs s il y a eu dégradation. L entrepreneur doit au titre de son marché, l'enlèvement et l'évacuation de ses gravois, emballages divers et détritus au fur et à mesure de l'avancement des travaux, ainsi que le nettoyage éventuel des ouvrages des autres corps d'état salis ou souillés durant l'exécution de ses prestations Documents à remettre L'entrepreneur devra remettre en fin de chantier un dossier de récolement, en trois exemplaires, comprenant les plans des ouvrages exécutés et les notices d'entretien et d'exploitation. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 19

20 LOT N 3 / CARRELAGE FAIENCE 1/ GENERALITES Objet des travaux. Les prestations dues par l entrepreneur du présent lot comprennent l ensemble des prestations nécessaires à l exécution des ouvrages de carrelage pour l extension du garage des Services Techniques de la Ville, situé au n 5 de la route de Villededon à Morsang-sur-Seine (91 250), avec création d une aire de stationnement Connaissance des lieux. Préalablement à toute intervention, l'entrepreneur devra s'être personnellement assuré de toutes les sujétions liées à la situation du chantier ou à la nature du terrain et ne pourra se prévaloir ultérieurement d'une méconnaissance des lieux pour exiger une plus-value à son marché Sécurité sur le chantier. Loi du 31/12/93. Toutes précautions et protections de chantier devront être mises en place par l'entrepreneur pour garantir la bonne sécurité des personnes intervenant sur le chantier. Le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (P.P.S.P.S.) devra être fourni au maître d'oeuvre dans un délai de 20 jours après la signature des marchés. Les diagnostics de matériaux et plans de retraits éventuels seront pris en compte. 2/ PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES Documents techniques particuliers. - DTU n 52/1, Cahier des prescriptions techniques du CSTB. - Avis techniques du CSTB pour le matériau retenu. - Recommandations du fabricant Mise en oeuvre. L entreprise aura à sa charge toutes les sujétions nécessaires à la parfaite réalisation de son travail, et notamment la planimétrie, la régularité des joints, l exécution des joints de fractionnement nécessaires, les joints d étanchéité autour des sanitaires,... L entrepreneur devra donner au Maître d ouvrage et à l Architecte les notices techniques des fabricants, authentifiées par ce dernier, et fournir les avis techniques et PV demandés Identification des matériaux. L entrepreneur devra, pour chaque matériau, donner au maître d ouvrage et à l Architecte la notice technique du fournisseur authentifiée par ce dernier, les PV de classement, et pour les matériaux ou procédés non traditionnels, fournir les avis techniques du CSTB et l avis favorable du GECO. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 20

21 2.4. Protection des ouvrages. L entreprise sera responsable de ses ouvrages jusqu à la réception des travaux et en assurera donc la protection d une manière durable. Elle devra l enlèvement de cette protection en fin de chantier. En outre, elle devra la réfection des ouvrages défectueux, constatés soit en cours de chantier, soit lors de la réception ou durant l année de garantie de parfait achèvement des ouvrages Obligations diverses, contrôles, plans de détail. L entreprise aura à sa charge tous les plans et notes de calcul qui devront, avant exécution des ouvrages correspondants, avoir reçu le visa de l Architecte en ce qui concerne leur conformité avec le projet architectural et l accord du bureau de contrôle éventuel en ce qui concerne leur validité technique. L'Entreprise aura à sa charge toute sujétion d'enlèvement des gravois de son lot, compris demande des autorisations auprès des services de Voirie, location de bennes,.les bennes devront être évacuées vers des décharges adaptées au fur et à mesure de leur remplissage; aucun dépôt de gravois ne sera autorisé sur le chantier. L'Entreprise assurera le nettoyage des trajets empruntés entre le bâtiment et la benne ou entre la rue et la benne par ces gravois. 3/.DESCRIPTION DES OUVRAGES. Ces travaux tiendront compte de l incidence des ouvrages d autres corps d état (maçonnerie, plomberie, chauffage, électricité notamment) 3.1. Chapes. Sans objet Carrelage en sol Généralités. La pose du carrelage se fera par pose collée. Prévoir en sol la fourniture et la pose d un carrelage antiglisse de degré R10, 20 x 20 ou 30x30 cm en grès cérame, de classement UPEC U4 P3 E3 C2 posé à joints alignés, avec plinthes assorties. La largeur des joints ne devra pas dépasser 5 mm. Prévoir des raccords en coupe d onglet autour du siphon de sol fournis par le plombier Carrelages en sols des sanitaires. Prévoir la fourniture et la pose de carrelage en sols 20x20 ou 30x30 cm de type grès cérame ou équivalent, compris raccords au pourtour du siphon de sol. Dimensions : 7 m2 environ 3.3. Plinthes. Prévoir des plinthes assorties au modèle choisi, qui seront prévues en périphérie des pièces carrelées. Dimensions : 15 ml Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 21

22 3.4. Faïence murale. Prévoir en murs des sanitaires la fourniture et la pose d un carreau 20x20 cm blanc mat de type NOVA ARQUITECTURA de chez CINCA ou équivalent, selon plans. Le classement du carreau sera UPEC U2 P2 E3 C2. Les carreaux seront posés à joints alignés, la largeur des joints étant faible, de l ordre de 2 à 3 mm. La pose suivra le calepinage des plans et les motifs définis. Prévoir une résine d étanchéité sur tous les murs à carreler côté douches. Dimensions : 15 m2 environ 3.5. Achèvement des ouvrages Nettoyage et remise en état des abords L entreprise titulaire du présent lot devra, en fin de chantier, une remise en état des voies et trottoirs s il y a eu dégradation. L entrepreneur doit au titre de son marché, l'enlèvement et l'évacuation de ses gravois, emballages divers et détritus au fur et à mesure de l'avancement des travaux, ainsi que le nettoyage éventuel des ouvrages des autres corps d'état salis ou souillés durant l'exécution de ses prestations Documents à remettre L'entrepreneur devra remettre en fin de chantier un dossier de récolement, en trois exemplaires, comprenant les plans des ouvrages exécutés et les notices d'entretien et d'exploitation. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 22

23 LOT N 4 / ETANCHEITE TOITURE TERRASSE 1/ GENERALITES Objet des travaux. Les prestations dues par l entrepreneur du présent lot comprennent l ensemble des prestations nécessaires à l exécution des ouvrages d étanchéité toiture-terrasse pour l extension du garage des Services Techniques de la Ville, situé au n 5 de la route de Villededon à Morsang-sur-Seine (91 250), avec création d une aire de stationnement Connaissance des lieux. Préalablement à toute intervention, l'entrepreneur devra s'être personnellement assuré de toutes les sujétions liées à la situation du chantier ou à la nature du terrain et ne pourra se prévaloir ultérieurement d'une méconnaissance des lieux pour exiger une plus-value à son marché Sécurité sur le chantier. Loi du 31/12/93. Toutes précautions et protections de chantier devront être mises en place par l'entrepreneur pour garantir la bonne sécurité des personnes intervenant sur le chantier. Le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (P.P.S.P.S.) devra être fourni au maître d'oeuvre dans un délai de 20 jours après la signature des marchés. Les diagnostics de matériaux et plans de retraits éventuels seront pris en compte. 2/ PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES Documents techniques particuliers. - DTU n 43, compris additifs n 1, 2, et 3 et cahier des clauses spéciales DTU n 43-1 et additif n 1 (étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie) - DTU n (conception du gros-œuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d étanchéité) compris additif n 1 (10-78). - Normes NF P à Cahier des charges du fabricant pour les travaux non compris dans le DTU. - Avis techniques des matériaux. - Recommandations et avis techniques du CSTB - Règles en vigueur Supports d étanchéité. Ils seront constitués par la dalle béton avec ou sans forme de pente prévue au lot n 1, gros-œuvre. Avant toute intervention le titulaire du présent lot devra réceptionner tous les supports destinés à recevoir une étanchéité. Cabinet Vermeulin / Garage technique Morsang-sur-Seine / CCTP / 23

CONSTRUCTION D UN LOGEMENT- RUE d ILLIERS MONTIGNY-LE-CHARTIF.

CONSTRUCTION D UN LOGEMENT- RUE d ILLIERS MONTIGNY-LE-CHARTIF. MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF CONSTRUCTION D UN LOGEMENT RUE D ILLIERS 28120 MONTIGNY LE CHARTIF C C T P LOT : 1 MACONNERIE 1 1) PRESENTATION

Plus en détail

RENOVATION EXTERIEUR D UN LOGEMENT MONTIGNY-LE-CHARTIF. MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF

RENOVATION EXTERIEUR D UN LOGEMENT MONTIGNY-LE-CHARTIF. MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MONTIGNY LE CHARTIF 28 RUE DE NOGENT 28120 MONTIGNY LE CHARTIF RENOVATION DE L EXTERIEUR DU LOGEMENT RUE D ILLIERS 28120 MONTIGNY LE CHARTIF C C T P LOT 1 MACONNERIE 1 1) PRESENTATION

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 1 MACONNERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET ET DETAIL DU MARCHE...3

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2

C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2 C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 100 CHAMP D APPLICATION 2 ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2 ARTICLE 103 CONSISTANCE DES TRAVAUX 2 ARTICLE 104

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO Mairie de SAILLANS 26340 CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO 1. OBJET DU DOCUMENT Le présent CCTP a pour objet de décrire la réalisation des travaux d'isolation par l'extérieur prévus

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage et Maître d Oeuvre. Commune de VUE.

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage et Maître d Oeuvre. Commune de VUE. MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage et Maître d Oeuvre Commune de VUE Objet du marché RENOVATION DE L EGLISE SAINTE ANNE à VUE Remise des offres

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 02 - PLATRERIE - CLOISONS SECHES - ISOLATION - FAUX PLAFOND. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 02 - PLATRERIE - CLOISONS SECHES - ISOLATION - FAUX PLAFOND. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 02 - PLATRERIE - CLOISONS SECHES - ISOLATION - FAUX PLAFOND L

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA Dossier de Consultation des Entreprises Réfection de la terrasse de la cour de l Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. 1 GÉNÉRALITÉS... 2 1.1 OBJET DES TRAVAUX... 2 1.2 CLASSEMENT DE L ÉTABLISSEMENT...

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

REHABILITATION D UN LOGEMENT - RUE D ILLIERS MONTIGNY LE CHARTIF

REHABILITATION D UN LOGEMENT - RUE D ILLIERS MONTIGNY LE CHARTIF MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE 28 RUE DE NOGENT 28120 REHABILITATION D UN LOGEMENT 24 RUE D ILLIERS 28120 C C T P LOT : 2 MENUISERIE CLOISONS DOUBLAGE FAUX PLAFONDS 1 1) PRESENTATION DES OFFRES Le devis estimatif

Plus en détail

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température PRESENTATION DU PROJET L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température 1 - ETENDUE DE LA PRESTATION Les travaux concernent la conception

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME - LOT 05 FAIENCE CONCEPTION MAITRISE D ŒUVRE Jean-

Plus en détail

Marché de fournitures et services. Transfert d un bâtiment préfabriqué situé dans le groupe scolaire NICE FLORE 1.1.1.1.1.1.1.1

Marché de fournitures et services. Transfert d un bâtiment préfabriqué situé dans le groupe scolaire NICE FLORE 1.1.1.1.1.1.1.1 1.1.1.1.1.1.1.1 MAPA transfert préfa - CCTP MAITRE DE L OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure Remplacement des fenêtres sur la façade du bâtiment 29 rue d Ulm.

Ecole Normale Supérieure Remplacement des fenêtres sur la façade du bâtiment 29 rue d Ulm. Ecole Normale Supérieure sur la façade du bâtiment 29 rue d Ulm. Présentation du projet L Ecole Normale Supérieure 45 rue d Ulm, possède un bâtiment de 7 000m² situé au 29 rue d Ulm réparti sur cinq niveaux,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MAITRE D OUVRAGE 40 Av. des Chartreux 13004 Marseille Tél : RENOVATION ET EXTENSION D'UN APPARTEMENT A MARSEILLE Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 07 REVETEMENT DE SOL BOIS MAITRISE D ŒUVRE

Plus en détail

Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX

Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3 1.3 DELAIS D EXECUTION...3

Plus en détail

1 Charpente et travaux préparatoires

1 Charpente et travaux préparatoires COMMUNE DE SAINT-PIERRE Page 8 1 Charpente et travaux préparatoires 1-1 - Etendue des travaux - Réglementations 1-1-1 - Etendue des travaux Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son

Plus en détail

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. 1 COMMUNE DE Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

LOT N 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE

LOT N 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE LOT N 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE Page 1/5 5.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 5.1.1 Généralités Les présents prescriptions techniques particulières au lot ravalement / échafaudage sont complémentaires

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître d œuvre : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Maître d ouvrage : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Objet du marché : REFECTION

Plus en détail

Lot n 20bis Carrelages.

Lot n 20bis Carrelages. Maîtrise d ouvrage : Communauté de Communes de SARTILLY Porte de la Baie BP12-66, Grande Rue. 50530 Sartilly. Opération : Réalisation d'un complexe équin à vocation économique et touristique à DRAGEY -

Plus en détail

Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie. CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie. CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Département des Alpes de Haute Provence Sécurisation et mise en valeur, de la source sulfureuse Travaux de conservation et de mise en valeur LOT N 3 Maçonnerie CCTP Maîtrise d ouvrage Communauté de communes

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés

Plus en détail

Lot N 05 ELECTRICITE

Lot N 05 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 05 ELECTRICITE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie

Maçonnerie. Réalisation d ouvrages de maçonnerie. Préparer une intervention en maçonnerie A Maçonnerie Réalisation d ouvrages de maçonnerie Préparer une intervention en maçonnerie Protéger les ouvrages existants et identifier les points singuliers (isolants, ) Préparer le site pour l'intervention

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE. Marché N 15.

VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE. Marché N 15. VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE Marché N 15.018T Lot unique : Peinture SOMMAIRE 1 - GENERALITES 1.1 Objet du marché

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Les entreprises pourront éventuellement sous leur responsabilité présenter des variantes avec du matériel de

Les entreprises pourront éventuellement sous leur responsabilité présenter des variantes avec du matériel de 18.1 GÉNÉRALITÉS DE CONSISTANCE ET DE DESCRIPTION DE TRAVAUX 18.1.1 Préambule Ce CCTP fait partie intégrante de l'ensemble du CCTP comportant les Prescriptions Communes TCE et 19 lots dont le présent lot

Plus en détail

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 RUE MICHELET - BP 363 32008 AUCH CEDEX TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP Lot unique : Peinture 1 GENERALITES... 3 1.1 Objet du marché normes et règlement... 3 1.1.1

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage : COMMUNE DE SOIRANS Mairie 11 Grande rue 21110 SOIRANS TRAVAUX DE VOIRIE : REFECTION DE LA RUE DU POINT DU JOUR

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS

Plus en détail

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES AMENAGEMENT D UN LOCAL COMMERCIAL A LATHUILE (74) LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES SOMMAIRE PREAMBULE...2 1. CLAUSES SPECIALES...2 1.1. - LIMITE DES PRESTATIONS...2 1.2. - VENTILATION DES DEVIS...2 1.3.

Plus en détail

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES NATURE DES TRAVAUX: Démolition de la salle des fêtes Affaire N : 1129 Maître d'ouvrage : Mairie de Sainte-Marie-de-Ré 32, rue de la République 17740 Sainte-Marie-de-Ré SALLE D'ANTIOCHE DEMOLITION DE LA

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES Direction des Routes et des Transports Novembre 2011 Livre 1 Novembre 2011 Page 2/11 Sommaire Chapitre 1. 1 :

Plus en détail

C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières)

C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) Rénovation des pavillons du Foyer François BERNARD à Salin de Giraud C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 5 MENUISERIES ET SIGNALISATION SOMMAIRE Sommaire... 2 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant

FICHE TECHNIQUE. Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel ou total du dormant existant FICHE TECHNIQUE CSTB CEBTP Bureau VERITAS APAVE QUALICONSULT SOCOTEC SNFA du COPREC N 52 - Indice : A Date : Juillet 2012 Nombre de pages : 8 Mise en œuvre de fenêtres en rénovation avec enlèvement partiel

Plus en détail

Lanrivoaré (29) salle multifonctions et réhabilitation du complexe attenant Octobre 2011 Phase DCE LOT 08 PEINTURE page 1/5 IMPORTANT

Lanrivoaré (29) salle multifonctions et réhabilitation du complexe attenant Octobre 2011 Phase DCE LOT 08 PEINTURE page 1/5 IMPORTANT LOT 08 PEINTURE page 1/5 LOT 08 PEINTURE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que des autres lots. ETAT DES LIEUX :

Plus en détail

MISE EN PEINTURE DES CANDÉLABRES EN FONTE CCTP

MISE EN PEINTURE DES CANDÉLABRES EN FONTE CCTP MISE EN PEINTURE DES CANDÉLABRES EN FONTE CCTP CCTP - 1 - SOMMAIRE Article 1 : Article 2 : Article 3 : Article 4 : Article 5 : Article 6 : Article 7 : Consistance des travaux Etat et qualité des candélabres

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX. Commune de Saint Claude de Diray Place de la Mairie 41350 SAINT CLAUDE DE DIRAY. Objet de la consultation :

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX. Commune de Saint Claude de Diray Place de la Mairie 41350 SAINT CLAUDE DE DIRAY. Objet de la consultation : MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché passé dans le cadre de la procédure adaptée (art. 28 du CMP) Commune de Saint Claude de Diray Place de la Mairie 41350 SAINT CLAUDE DE DIRAY Objet de la consultation : REFECTION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

OUVERTURE ET FERMETURE DES PORTES D ACCES DU PARC DES VOYETTES A CYSOING

OUVERTURE ET FERMETURE DES PORTES D ACCES DU PARC DES VOYETTES A CYSOING Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys OUVERTURE ET FERMETURE DES PORTES D ACCES DU PARC DES VOYETTES A CYSOING

Plus en détail

Maisons sur vide sanitaire

Maisons sur vide sanitaire Maisons sur vide sanitaire Henri Renaud Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12195-7 Sommaire Chapitre 2 Procédés de construction d un vide sanitaire 1. Vide sanitaire traditionnel réalisé avec des murs

Plus en détail

Couland T DE BOU. Comm AMENA. mune de AGEMENT. don URG CONTRAT COMMUNAL D ON 4. ier 2010. 18 févri

Couland T DE BOU. Comm AMENA. mune de AGEMENT. don URG CONTRAT COMMUNAL D ON 4. ier 2010. 18 févri CONTRAT COMMUNAL D Comm AMENA mune de AGEMENT Couland T DE BOU don URG Constr ruction d FICH d un loca HE ACTIO al d acc ON 4 cueil 18 févri ier 2010 SCP d Architecture et d Aménagement du Territoire DESCOEUR

Plus en détail

«VALLEIRY» (Haute-Savoie)

«VALLEIRY» (Haute-Savoie) 1 «VALLEIRY» (Haute-Savoie) CONVENTION DE TRAVAUX MODIFICATIFS Convention de travaux modificatifs 1 A Fleur de Saisons 1 octobre 2013 2 NOTE D INFORMATION POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX MODIFICATIFS L

Plus en détail

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type ANNEXE 2 Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type 1 OBJET Le présent document fixe les règles minimales à respecter pour la conception et la réalisation

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Consultation d entreprises Procédure adaptée article 28 du CMP Cahier des Clauses Techniques Particulières Installation de chauffage de l église de Kunheim Remplacement du générateur d air Date limite

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01

CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01 CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES décembre 2006 TRAVAUX

Plus en détail

OPERATION DE TRAVAUX

OPERATION DE TRAVAUX Maîtrise d Œuvre : C3C 18 Bd Nicolas Thiessé 76440 FORGES LES EAUX Tél : 06.32.89.12.95 Fax : 09.58.83.45.69 E-mail : c3c.capelle@gmail.com Maître d Ouvrage LYCEE Toulouse Lautrec 131 avenue de la Celle

Plus en détail

C.C.A.P. Cahier des Clauses Administratives Particulières

C.C.A.P. Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Cahier des Clauses Administratives Particulières Maître d ouvrage : Mairie de l Isle d Espagnac Services Techniques 16 340 L Isle D Espagnac Tel : 05 45 69 04 79 Objet du marché : Extension du

Plus en détail

Rénovation de la toiture terrasse du bâtiment central de l'ex-ifsi ÉTANCHÉITÉ

Rénovation de la toiture terrasse du bâtiment central de l'ex-ifsi ÉTANCHÉITÉ ÉTANCHÉITÉ 1. GENERALITES 1.1. NORMES ET REGLEMENTATION Les travaux faisant l objet du présent lot devront, tant en ce qui concerne la qualité des matériaux, leur provenance, leurs caractéristiques normalisées

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY

CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY CONSTRUCTION D UN BATIMENT ARTISANAL SCI JOCHARIE 76570 PAVILLY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C.C.A.P SELARL d'architecture CREVEL N d' inscription au tableau Régional de l'ordre S 75

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 2 : COUVERTURE ÉTANCHÉITÉ CCTP LOT2 COUVERTURE / ETANCHEITE - page 1 LOT 2 COUVERTURE / ETANCHEITE ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 2.01 Réfection

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Equipement de protection Hygiène et sécurité Prévention Santé MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Direction générale du travail

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 1 AU CCTP

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME - LOT 10 - METALLERIE CONCEPTION MAITRISE D ŒUVRE

Plus en détail

TECHNIQUES PARTICULIERES

TECHNIQUES PARTICULIERES COMMUNE DE BEAUCENS OBJET DU MARCHE : Mise en place de 2 CITERNES INCENDIE ENTERREES de 60 m³ chacune. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d oeuvre : Commune de BEAUCENS 4 rue des Arailhès

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Bendejun Berre les Alpes Blausasc Cantaron Châteauneuf Villevieille Contes Drap L Escarène Lucéram Peille Peillon Touët de l Escarène MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Maison de Retraite Départementale de la Loire EHPAD. 11 route de Chambles 42170 Saint-Just Saint-Rambert. -Isolation des combles des bâtiments - MRL

Maison de Retraite Départementale de la Loire EHPAD. 11 route de Chambles 42170 Saint-Just Saint-Rambert. -Isolation des combles des bâtiments - MRL Maison de Retraite Départementale de la Loire EHPAD 11 route de Chambles 42170 Saint-Just Saint-Rambert -Isolation des combles des bâtiments - MRL Cahier des clauses techniques particulières Entreprise

Plus en détail

VILLE DE MORSANG SUR ORGE SERVICES TECHNIQUES

VILLE DE MORSANG SUR ORGE SERVICES TECHNIQUES VILLE DE MORSANG SUR ORGE SERVICES TECHNIQUES CONTRAT D ENTRETIEN DES TOITURES TERRASSES, DES CHENEAUX ET DES GOUTTIERES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAI 2008 1 AVIS

Plus en détail

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3 1. Étendue

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) OBJET DU MARCHE : FOURNITURE ET POSE DE FENETRES ET AU PRESBYTERE et a la BIBLIOTHEQUE de WITTERNHEIM REPRESENTANT LEGAL DU MAITRE D'OUVRAGE Monsieur

Plus en détail

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS

Extension d'une maison. Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL. Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS Madame et Monsieur BLOT 16, rue du pays de Cocagne 31590 VERFEIL Cahier des Clauses Techniques Particulières INTERIEURS INTERIEURS SOMMAIRE DESCRIPTIF : PLATRERIE... 3 Démolition... 3 Plafond horizontal

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d Ouvrage Commune d ANDELAT Mairie REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet Rénovation et extension des bâtiments des écoles Architecte Philippe MAGENTIES Pagros Tél/Fax : 04 71 20 42 33 Port : 06 45

Plus en détail

Maître de l ouvrage : EPLEFPA Les Sardières 79 Avenue de JASSERON 01000 BOURG-EN-BRESSE

Maître de l ouvrage : EPLEFPA Les Sardières 79 Avenue de JASSERON 01000 BOURG-EN-BRESSE EPLEFPA Les Sardières Atelier technologique agroalimentaire 79, Avenue de Jasseron 01000 Bourg en Bresse 04 74 45 50 91 04 74 45 50 70 francois.peyroud@educagri.fr Maître de l ouvrage : EPLEFPA Les Sardières

Plus en détail

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR MEZIERES CTM CCTP LOT N 05 RAVALEMENT-ISOLATION EXTERIEURE Page 05-1 RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 DOCUMENTS DE REFERENCE... 2 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES TRADITIONNELS...

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 2 : CARRELAGE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 2 : CARRELAGE

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES VILLE DE MOULINET C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A R T I C U L I E R E S ( C. C. T. P.

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES VILLE DE MOULINET C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A R T I C U L I E R E S ( C. C. T. P. DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES VILLE DE MOULINET C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A R T I C U L I E R E S ( C. C. T. P. ) MAITRE DE L OUVRAGE : VILLE DE MOULINET MAITRE D ŒUVRE :

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Communauté de communes des Plaines et Vallées Dunoises Place de la Mairie 28 200 Donnemain-Saint Mamès Tél : 02 37 45 05 14 - Fax 02 37 45 05 14 11 juin 2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX OPÉRATION CŒUR DE

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LOT N 03 PLATRERIE

C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LOT N 03 PLATRERIE COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON D OUST AMENAGEMENT D UNE SATION DE TRAIL ET DE 3 SALONS ESTHETIQUES DANS L ANCIENNE MAISON DU TEMPS LIBRE D AULUS LES BAINS C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Plus en détail

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE Les prestations dues par l Entrepreneur du présent lot suivent strictement les prescriptions énoncées dans le présent lot. Ci-après toutes fournitures et ouvrages

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Terre d équilibre MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE BUREAU Mairie De DRUMETTAZ-CLARAFOND 102 Route du Chef Lieu 73420 DRUMETTAZ-CLARAFOND Tél : 04.79.63.64.00 Fax : 04.79.63.64.01 FOURNITURES DE BUREAU Cahier

Plus en détail

Travaux de Maçonnerie

Travaux de Maçonnerie Commune d Allonnes Cahier des charges techniques particulières Aménagement extérieur du clos des jardinets Travaux de Maçonnerie Clos des jardinets - 1-7 SOMMAIRE Généralités...- 3 - Installations de chantier...-

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P. .P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES Gestion des déchets du B.T.P.P. en Basse-Normandie MARCHES PUBLICS PRESCRIPTIONS TYPES : TRAVAUX PUBLICS Commande du Maître d'ouvrage au Maître d'oeuvre Déchets de Chantiers

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

LOT n 02 - CHARPENTE BOIS

LOT n 02 - CHARPENTE BOIS LOT n 02 - CHARPENTE BOIS Vestiaires football DREUIL 02/ 1 SOMMAIRE 02. 00 - GENERALITES CHARPENTE - 02. 01 - Références aux normes - 02. 02 - Conditions d'exécution - 02. 03 - Protection des ouvrages

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES 1/18 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES Date d application : 01 juillet 2015 2/18 SOMMAIRE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage Ville de LA RICAMARIE Place Michel Rondet 42150 LA RICAMARIE Remplacement de Menuiseries Extérieures CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée Lot 2 : Remplacement

Plus en détail

>I Maçonnerie I Escaliers

>I Maçonnerie I Escaliers ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières g Terminologie n Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

VILLE DE LORMONT. Personne publique : VILLE DE LORMONT Service des Marchés Publics rue André Dupin BP n 1-33305 LORMONT Cedex

VILLE DE LORMONT. Personne publique : VILLE DE LORMONT Service des Marchés Publics rue André Dupin BP n 1-33305 LORMONT Cedex VILLE DE LORMONT Personne publique : VILLE DE LORMONT Service des Marchés Publics rue André Dupin BP n 1-33305 LORMONT Cedex MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REFECTION

Plus en détail

Parking Les Ormes 6-12 jean Moulin - Montreuil (93) Ver 1.0 13/04/2007 MAITRE D OUVRAGE

Parking Les Ormes 6-12 jean Moulin - Montreuil (93) Ver 1.0 13/04/2007 MAITRE D OUVRAGE Parking Les Ormes 6-12 jean Moulin - Montreuil (93) Ver 1.0 13/04/2007 MAITRE D OUVRAGE Syndic de copropriété PATRIMONIA LE PRE 7, rue André-Joineau 93315 Le Pré-Saint-Gervais Cedex Programme de Stabilisation

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 04 : COUVERTURE TUILES Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007-.PRO.CCTP.24.04.2009 Couverture tuiles - 1 / 5 4 LOT 04 COUVERTURE TUILES 4.1 GENERALITES

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ROUMANIE MARCHE DE TRAVAUX ------------ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

AMBASSADE DE FRANCE EN ROUMANIE MARCHE DE TRAVAUX ------------ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES AMBASSADE DE FRANCE EN ROUMANIE MARCHE DE TRAVAUX ------------ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OPERATION : Galați Cimetière Eternitatea de la ville Rénovation du carré militaire français SOMMAIRE

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières. LYCEE MARLIOZ Logements du lycée Marlioz 73100 AIX LES BAINS LOT UNIQUE : FLOCAGE - 1 -

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières. LYCEE MARLIOZ Logements du lycée Marlioz 73100 AIX LES BAINS LOT UNIQUE : FLOCAGE - 1 - - 1 - LYCEE MARLIOZ Logements du lycée Marlioz C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT UNIQUE : FLOCAGE Maître d'ouvrage : LYCEE MARLIOZ Adresse : chemin du lycée BP 251 Tel : 04.79.35.25.09

Plus en détail

B 432 SALLE DE SPORTS TEMPLEUVE Extension d une salle de sports

B 432 SALLE DE SPORTS TEMPLEUVE Extension d une salle de sports Lot n.07 : CARRELAGE AVANTPROPOS ARCHITECTES 51, bd de Belfort 59042 LILLE CEDEX Tél. : 03 20 62 10 00 Fax : 03 20 62 20 20 Email : avantpropos@avantpropos.com Septembre 2010 B 432 EXTENSION TEMPLEUVE

Plus en détail