Gros Œuvre BRIQUES DE MURS - ACCESSOIRES MONOLITHES APPUIS ET MOULURES - CLOISONS - CONDUITS DE FUMÉE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gros Œuvre BRIQUES DE MURS - ACCESSOIRES MONOLITHES APPUIS ET MOULURES - CLOISONS - CONDUITS DE FUMÉE"

Transcription

1 2013 Le Guide Gros Œuvre BRIQUES DE MURS - ACCESSOIRES MONOLITHES APPUIS ET MOULURES - CLOISONS - CONDUITS DE FUMÉE Terreal, solutions pour une construction positive

2 ÉDITO Les systèmes constructifs Terreal sont désormais reconnus par tous comme des systèmes innovants et performants ; la marque Calibric est synonyme de qualité dans la construction de maisons individuelles et de collectifs. Grâce à des systèmes complets avec accessoires, Terreal satisfait toujours le même niveau d exigence et d excellence, tant sur la réalisation des chantiers que sur la performance de l ouvrage construit. Les unités de fabrication et de transformation dédiées aux produits monolithes, sont - grâce à des process uniques - parmi les plus modernes de l industrie ; Terreal a donc la chance de proposer à ses clients une gamme d accessoires monolithes exclusive. Enfin, soucieux des performances d isolation thermique et de respect de l environnement de ses systèmes, Terreal développe et propose des solutions en lien avec les nouvelles exigences de la RT2012. Ce guide regroupe et présente l ensemble des solutions en terre cuite Terreal pour le gros œuvre : systèmes briques de murs et accessoires, appuis de baie, moulures, cloisons, conduits de fumée.

3 SOMM AIRE Terreal et la RT p.4 Certifi cations... p.8 Briques de murs Guide de choix... p.12 Brique maçonnée... p.14 Brique creuse à pose traditionnelle... p.16 Calibric... p.20 Calibric Th évolution... p.22 Calibric Th max... p.24 Calibric monomur 37,5... p.28 Synthèse des performances thermiques... p.32 Accessoires monolithes Gamme accessoires monolithes... p.36 Maxi linteau... p.38 Coffre de volets roulants... p.42 Caisson et linteau monobloc... p.46 Angle monolithe... p.50 Pilier monolithe... p.51 Planelle de rive... p.52 Appuis monolithes isolés... p.64 Synthèse des performances thermiques... p.55 Appuis, moulures & chaperons Guide de choix... p.60 Appuis collés... p.61 Appuis maçonnés... p.62 Appuis préfabriqués... p.63 Appuis monolithes isolés... p.64 Moulures et génoises... p.66 Chaperons de mur... p.68 Cloisons Guide de choix... p.72 Cloisons traditionnelles... p.74 Cloisons M... p.76 Plafonnettes... p.77 Système Placbric... p.78 Cloison terre crue... p.82 Conduits de fumée Guide de choix... p.86 Conduits pour foyer ouvert... p.88 Conduits pour foyer fermé... p.90 Conduits pour poêle à bois... p.92 Accessoires pour conduits... p.94 Guide de pose Briques pour murs doubles... p.98 Briques et accessoires pour maçonnerie 20 cm... p.100 Briques et accessoires pour maçonnerie monomur 37,5 cm... p.118 Cloisons... p.132 Chaperon de mur... p.139 Conduits de fumée... p.140 Services Gros Œuvre... p.147

4 TERREAL ET LA RT 2012 Bâtiment économe : une approche globale de la conception 5 règles fondamentales doivent être respectées pour concevoir des bâtiments économes et viser ainsi les exigences des bâtiments les plus performants. 1. Une architecture bioclimatique Optimiser compacité et forme de la construction, Privilégier des formes de maison qui maximisent la compacité, c'est-à-dire le rapport surface habitable/surface de parois déperditives. Privilégier ainsi les maisons à toiture en pente et combles habités qui est la forme géométrique la plus compacte en toiture (étude 2009 Tribu énergie pour Promotoit et confi rmée en 2011 avec le moteur de calcul de la RT 2012 par Bastide & Bondoux), Un bâtiment peu découpé sera plus facile à isoler puisqu il aura moins de parties anguleuses diffi ciles à isoler correctement Utiliser l environnement climatique, Orienter les ouvertures en fonction de la course du soleil pour favoriser les apports passifs du soleil l hiver et les limiter en été. Le ratio moyen de surface vitrée / surface habitable doit être > 1/6. L emploi de dispositifs d occultation (naturels : arbres feuillus, ou architecturaux : brise-soleils, auvents, volets) permet de maximiser l impact voulu : éviter les pertes de calories en hiver et limiter les surchauffes en été, Positionner les pièces à vivre au sud de façon à profi ter des apports solaires gratuits l hiver, et les pièces secondaires et espaces de rangement au nord, Privilégier les constructions traversantes qui favorisent la ventilation naturelle l été, Limiter les ouvertures en direction des endroits trop venteux 2. Une enveloppe isolante via des matériaux performants 3. Une parfaite maîtrise des débits d air, Isoler parfaitement les parois opaques (plancher bas mur toiture) et traiter en particulier les ponts thermiques, Favoriser l emploi de matériaux intérieurs à forte inertie thermique pour éviter l effet de surchauffe et d inconfort d été, Utiliser des vitrages, huisseries, et systèmes d occultation performants et adaptés à la zone géographique et à l orientation, de manière à trouver le bon compromis entre les apports solaires gratuits et les déperditions, La mise en œuvre des matériaux doit impérativement rendre le bâtiment étanche à l air et ainsi éviter les fuites de calories, Les fuites d air non maîtrisées au travers de l enveloppe sont sources de perte de calories importantes qui nuisent à la performance thermique globale. L impact énergétique d une mauvaise étanchéité à l air est particulièrement important si la maison est en région froide ou fortement ventée. Cette perméabilité à l air est mesurée directement sur l'ouvrage en fin de construction, En conséquence, puisque la maison est étanche à l air, il faut prévoir le renouvellement de l air intérieur, essentiel à la santé des occupants et à la préservation du bâti. Il est donc nécessaire d utiliser un système de VMC performant et adapté 4. Des équipements de production économes 4 Utiliser les énergies renouvelables pour l eau chaude sanitaire, La production d eau chaude sanitaire peut, dans certains cas, dépasser les 50 kwhep/m²/an à elle seule. Les panneaux solaires thermiques couplés à un ballon d accumulation bien calorifugé permettent d'en diminuer fortement la consommation Dimensionner parfaitement le système de chauffage, Le chauffage est un poste important de la consommation énergétique. Il faut veiller à choisir dans tous les cas les meilleures technologies disponibles (rendement) et bien les dimensionner, utiliser des sources d énergie renouvelable quand c est possible, et employer un système de régulation performant Employer des éclairages économes, L architecture bioclimatique permet de réduire les besoins en éclairage, via de plus grandes surfaces vitrées. Assurer les apports d éclairage électrique complémentaires par des ampoules basse consommation et des détecteurs de présence dans les zones de couloirs

5 5. Un comportement énergétique responsable, Les consommations d électroménager ne sont pas comptées dans l objectif de 50 kwh/m²/an mais on peut toutefois veiller à prévoir dès la conception un local pour sécher le linge naturellement, un espace pour le congélateur dans une pièce non chauffée, La bonne occupation du bâtiment joue également un rôle clé dans sa faible consommation énergétique. Le dimensionnement optimisé d une maison basse consommation tient compte d un mode d occupation responsable, notamment dans l utilisation de l aération naturelle et des températures de consignes intérieures Briques de murs L équation RT 2012 CHAUFFAGE : CHAUFFAGE : CHAUFFAGE : CHAUFFAGE : Accessoires monolithes Poêle à bois Poêle à bois Poêle à bois Poêle à bois CHAUFFAGE : CHAUFFAGE : CHAUFFAGE : CHAUFFAGE : Coût en - + Conception Bioclimatique + isolation du bâti 1 CHOIX D UNE ISOLATION PERMETTANT DE RESPECTER LE CRITÈRE BBIO MAX ISOLATION STANDARD Par exemple : Calibric + Th38 ( ) Isolation toiture R = 6 m 2.K/W Vide sanitaire Up27 Bbio = Bbio max ISOLATION PERFORMANTE Par exemple : Calibric Th évolution + Th32 ( ) Isolation toiture R 8 m 2.K/W Vide sanitaire Up23 Bbio Bbio max -10% ISOLATION TRÈS PERFORMANTE Par exemple : Calibric Th max + Th30 ( ) Isolation toiture R 9 m 2 K/W Vide sanitaire Up23 + isolant sous chape Bbio Bbio max -20% 2 3 Gaz Gaz CHAUFFAGE : Poêle à bois Pompe à chaleur Poêle à bois Gaz Pompe à chaleur Gaz Poêle à bois CHOIX DU MODE DE CHAUFFAGE Appuis, moulures & chaperons Radiant électrique Radiant électrique Radiant électrique Radiant électrique Gaz + Pompe eau à chaleur chaude Pompe sanitaire à chaleur CHAUFFAGE : Pompe à chaleur Poêle à bois Pompe à chaleur EAU CHAUDE SANITAIRE EAU : CHAUDE SANITAIRE EAU : CHAUDE SANITAIRE EAU : CHAUDE SANITAIRE : Pompe à chaleur Poêle à bois Radiant électrique CHAUFFAGE : Radiant électrique Radiant électrique Gaz Radiant électrique Guide Conduits de pose de fumée Cloisons Radiant Chauffe-eau solaire individuel Poêle à Chaudière Pompe à Poêle Chauffe-eau à bois solaire individuel Gaz Chauffe-eau solaire individuel Chauffe-eau solaire individuel électrique Radiant électrique bois Gaz chaleur Pompe à chaleur EAU CHAUDE SANITAIRE EAU : CHAUDE SANITAIRE EAU : CHAUDE SANITAIRE EAU : CHAUDE SANITAIRE : CHOIX DU MODE DE PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Gaz CETD CESI CETD CESI CETD CESI CETD CESI Pompe à chaleur Radiant électrique EAU CHAUDE SANITAIRE : Chauffe-eau solaire individuel NON CONFORME Chauffe-eau Thermodynamique Chauffe-eau Thermodynamique Chauffe-eau Thermodynamique Chauffe-eau Thermodyna Radiant électrique EAU CHAUDE SANITAIRE : RT 2012 Chauffe-eau solaire individuel Cep > Cep max Chauffe-eau Thermodynamique EAU CHAUDE SANITAIRE : Chauffe-eau solaire individuel Chauffe-eau solaire individuel Pompe à chaleur Équipement de chauffage Coût en Chauffe-eau Thermodynamique Gaz Poêle à bois - + CHAUFFAGE : Gaz Gaz Pompe à chaleur EAU CHAUDE SANITAIRE : Radiant électrique Chauffe-eau Thermodynamique Chauffe-eau Chauffe-eau solaire individuel Chauffe-eau Thermodynamique Chauffe-eau solaire individuel Chauffe-eau Thermodynamique solaire Chauffe-eau individuel Chauffe-eau Thermodynamique solaire individ Gaz Chauffe-eau Thermodynamique CONFORME RT 2012 Cep < Cep max Pompe à chaleur Poêle à bois Chauffe-eau Thermodynamique CETD : Chauffe-eau Thermodynamique CESI : Chauffe-eau Solaire Individuel CEP : Consommation d Énergie Primaire BBio : Besoin Bioclimatique 5

6 TERREAL ET LA RT 2012 Les solutions gros œuvre Terreal pour une construction positive 1 2 MAÇONNERIE 20 CM AVEC DOUBLAGE CLOISON BRIQUE MAÇONNERIE MONOMUR p.20 p.70 p

7 p.34 ACCESSOIRES MONOLITHES Maxi Linteau Caisson et Linteau monobloc Accessoires monolithes Planelles de rives Coffre de volet roulant 4 Briques de murs 3 6 Appuis, moulures & chaperons 5 CONDUITS CLOISONS p.70 Conduits de fumée p exem plaire s. p.58 Cloisons APPUIS, MOULURES & CHAPERONS tance erre Nant RCS Nouvelle formation RT ealstru PLuS, cture.c om ou s lution al, so Terre TER.indd v_h N 562 SIRE - Siège e co nstru ction r 2013 n janvie 845-H - FA B1 CT MARK DIRE PRO Nante rre 346 RCS SIREN Sures nes Pagès, : 15 rue posit ive tive al de au capit ion truct _cou _ SPÉC ZONE IAL H3 si n po uctio 1 al, Terre solu tio ur ns po une tr cons 1 14:0 1/13 04/0 Terre al, so positive lutions po ur un Terreal, solutions pour une construction e co ns 04/01/13 14:03 truct ion po sit ive 04/01 /13 14:04 1 POuR w.te ww L RT2 SPÉCIAL ZONE H2 ur un SAS SAvO ure.c EN alstruct rre REA ons po l : 15 socia l air & Etan chéité à l air monol rreal.c om EAL TERR à héité Etanc 12 & RT 20 ation form lle ve Nou soluti RT 2 Gu 012 : soluti ide des ons T errea l CIA SPÉ E H1 ZON & Etanchéité à l air snes 8 Sure s, 9215 rue Pagè m al.co RT 2012 : Guide des solutions Terreal Pour aider environn et acc à la que ementale ompagn s, er stion de l étaterreal les maçons Organis antic essentiel ée au sein nchéité à l air ipe les probet les con de lement en élab lématique structeu, Com aux maçl usine de orant prendre une forms relatives rs à répo Colomie ndre, Acq à la et app ons et aux ation aux enje uérir construrs (31), la réhender innovantrt 2012 ses acce les bonnes form ux cteurs e asso (régleme les exig afin de ation RT ntati des ssoires, pratique ciant ences, Intég le théo on thermnormes leur perm 2012 s de mise de la rer second les bons ettre et Etanché rique à la ique) et en œuv RT 2012 et pratique ité à œuvre réflexes re de les oblig de :, Obte l air du la gam : isolationtraitemen s adress. nir un me Calib ations de plâtr niveau t chacun, e ric et d Expert erie, men des liaisons de maçonne uiserie, cond de la maç POuR onne rie étan uits de che à EN SAvOIR fumée rie avec le l air. err aux enjeux des normes constructeurs à répondre (réglementation thermique) les maçons et les à la RT 2012 à la pratique. Pour aider et accompagner anticipe les problématiques relatives associant le théorique TERREAL formation innovante environnementales, à l air s adresse à l air en élaborant une 2012 et Etanchéité et à la question de l étanchéité te Terrea 17 (31), la formation RT 11 rou de l usine de Colomiers permettre de : l, afin de leurterr Organisée au sein EAL de chacun, RT20 maçons et aux constructeurs 12_2 tél. essentiellement aux 2012 et les obligations 013_ les exigences de la RT couv_ H3.in, Comprendre et appréhender gamme Calibric et de la dd de œuvre en 1-2 pratiques de mise, Acquérir les bonnes avec le ses accessoires, des liaisons de la maçonnerie traitement du de fumée, Intégrer les bons réflexes ie, menuiserie, conduits second œuvre : isolation-plâtrer à l air. maçonnerie étanche d Expert es niveau un, Obtenir norm et des que) e. rmi enjeux n the pratiqu PLuS, atio àen la SAvOIR aux ent POuR dresse om ou ondre lem orique r s a lstructure.c à rép 2 (rég le thé à l ai eurs la RT 201ociant éité ass nch struct s à con relative ovante et Eta les inn es, 2012 : s et matiqu ation cun de RT cha maçonproblé une form mation mettre s de les les r per for igation de gner icipe borant ), la de leu les obl ic et ompareal ant en éla iers (31 afin et 2 urs à l air Calibr et acc Colom cte s, TER té RT 201 me c le aider entale anchéi ine de constru de la gam ie ave aux ces de la Pour nem n de l ét positive l us ner et vre gen exi n de çons œu Terreal, solutions pour une construction stio environ maçonée que au seiaux ma ender les mise en de la de fum à la réh anisée nt es de liaisons duits Org ielleme et app des pratiqu ent serie, con l air. essent rendre nes nui eà mp bon traitem nch, me, Co uérir les oires, s du m exe lâtrerie nerie éta 1-2 al.co, Acq access bons réfllation-p TERREAL RT2012_2013_couv_H2.indd çon terre ses les : iso xpert ma vre grer d E oli, Inté ond œu niveau on sec un us, ou m tenir IR PL om, Ob.terre www ETING - RC - FA 845-H2 - Edition janvier 2013 PRO DIRECT MARKETING- RC 88B1179 2: 201 RT ide des awlww.terreal.c om GuNo ns Terre uv tio elle formation solu LRT 2012 Guide de pose /min j TTC s 5 social 07 j - Siège 820 0,15 0 nord ce Fran reaux 95 ntes Les Mu s Ve n De u : ectiorue du Pie 00 - Fax sud ce Fran iers tél. 18 ntes Colom s Ve De n rac : 05 Fax ectio de Pib Dir Dir tuile e tanc assis 0,15 au capita l de 87 RC CT MAR DIRE No c 01 chniq Avenue Blagna e te. B tanc ipolis Bât Fax : s BP 00 assis Ant tuile ue niq tél. tech 0 60 sud 11 route de Pibrac Colomiers tél Fax : KETI ça et Fa re n ŒuVe Nieme Grosrmandi tion TTC/ 37 rue Des Ven min du Pieu tes Fr Les ance 00 Mureau nord Fax : x rout Des Ven e de tes tél. Pibr Fr ac ance 17 Colomi sud Fax ers : tion TERR EAL SAS B1 - FA 37 rue du Pieu Les Mureaux tél Fax : Direction Des Ventes France NG- De ue 3 - Editio - Tirage à exemplaires nord Direction Des Ventes France 0 07 tél. RCS Nanterre H1 - Editi 0,15 j TTC/min os ique 0 82 Direc Suresnes SIREN e Gr.BAvenue Œu BP13 Norman Vre et die Niem Faç Blag ade 00 nac en Fax : tec hn Direc Siège social : 15 rue Pagès, er 2013 on janvi assistance technique tuiles tance TERREAL SAS au capital de s. plaire - Tirag eà 800 exem Niemen Antipolis Bât. B - Avenue Normandie BP Blagnac tél Fax : PRO 3 ŒuVre et FaçaDe hniqu is Bât tél. assis - Tirag tec Antipol assistance technique Gros eà3 assis pour cons une ive posit Retrouvez l ensemble des solutions RT 2012 Terreal dans la brochure RT 2012 : Guide des solutions Terreal. 7

8 Certifications Brique maçonnée Briques de murs Les briques Terreal sont conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite. Ils sont destinés à être maçonnés en parement, sans reprise de charge autre que leur poids propre dans certaines limites de dimensions de parois Conforme au marquage Brique creuse à pose traditionnelle Le système brique creuse répond aux spécifi cations de la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite Conforme au marquage. Produits sous marque Système Calibric sous DTA du n 16/ du 17/05/2010, certifi cats n et n du 12/04/2012 Conforme au marquage. Produits sous marque Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite Système Calibric Th évolution sous DTA du n 16/ du 17/05/2010, certifi cats n et n du 12/04/2012 Conforme au marquage. Produits sous marque Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite Conforme au marquage Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite Essais réalisés dans le cadre de l instruction d avis technique au Système Calibric monomur 37,5 sous DTA du n 16/ du 12/01/2010, certifi cat n du 04/02/2010. Conforme au marquage * Les caractéristiques certifi ées par la marque NF Briques de terre cuite sont l aspect, les caractéristiques dimensionnelles, la masse volumique apparente sèche, l éclatement, la dilatation à l humidité, la résistance à la compression, la résistance aux chocs durs, la résistance à l arrachement de la brique, la durabilité (résistance au gel). 8

9 Accessoires monolithes Maxi linteau, Maxi linteau soumis au DTA du n 16/ du 21/01/2013, Maxi linteau monomur soumis au DTA du pour le système Calibric monomur n 16/ du 12/01/2010 Conforme au marquage et à la norme NF EN Classement support d enduit de type RT3 conformément au cahier du 2973 Coffre de volet roulant Coffre de volet roulant sous DTA du n 16/ du 20/09/2011 Conforme au marquage et à la norme NF EN Utilisation en zones a, b, c et d suivant le DTU 20.1 Classé support d enduit de type RT3 conformément au cahier du 2973 Caisson et linteau monobloc Caisson et linteau monobloc sous DTA du n 16/ du 10/03/2009. Conforme au marquage et à la norme NF EN Planelle de rive Planelle à rupture thermique sous avis technique du n 16/ du 21/01/2013 DTA planelle monomur inclus dans le DTA du Conforme au marquage et à la norme NF EN Calibric monomur n 16/ Cloisons traditionnelles Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite Produits sous marque * Cloisons M Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite Produits sous marque * Système Placbric Cloisons Système Placbric (épaisseurs 4 à 10 cm) sous DTA du n 9/06-827*V1 du 07/12/2012 Système Placphon sous DTA du n 9/06-828*V1 du 07/12/2012 Système Placfeu sous DTA du n 9/ du 13/10/2011 Les systèmes Placbric et Placfeu sont conformes au marquage et à la norme NF EN Conduits Les Boisseaux Alvéolés sont titulaires de la marque ce qui garantit la conformité à la norme européenne EN 1806 et leur résistance aux chocs thermiques à des températures de 1000 C (classement FB1N2). (T600 N2503 AFNOR CERTIFICATION : 9

10

11 Briques de murs Guide de choix...p.12 Accessoires monolithes Appuis, moulures & chaperons Brique maçonnée...p.14 Brique creuse à pose traditionnelle...p.16 Calibric...p.20 Cloisons Calibric Th évolution...p.22 Calibric Th max...p.24 Calibric monomur 37,5...p.28 Synthèse des performances thermiques...p.32 Conduits de fumée Guide de pose p.98 à 131

12 GUIDE DE CHOIX Briques de murs 4 questions clés pour bien choisir sa brique : 1. Quel type d isolation? ITR : ISOLATION THERMIQUE RÉPARTIE (monomur) ITI : ISOLATION THERMIQUE PAR L INTÉRIEUR (brique de 20 + complexe de doublage) ITE : ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR (1) (mur double) PRINCIPES Système brique de 37,5 cm d épaisseur, assurant la fonction mur porteur + isolation Système brique de 20 cm d épaisseur assurant la fonction porteuse. L isolation étant rapportée par l intérieur via un complexe de doublage Système brique de 20 cm ou 30 cm d épaisseur assurant la fonction porteuse. Briques de parement rapportée par l extérieur avec intercalage d un isolant Calibric monomur 37,5 Brique traditionnelle, Calibric, Calibric Th évolution, Calibric Th max Brique pleine, brique perforée POINTS FORTS Excellent traitement des ponts thermiques en plancher intermédiaire Très forte inertie thermique assurant un confort optimal l été et une économie de cycle de chauffage l hiver Système 100% minéral : aucun rejet organique, ni possibilité de développement de micro organismes Parfaite étanchéité à l air assurée par l enduction plâtre côté intérieur Aucune altération de ces fonctions dans le temps Permet d atteindre de très fortes résistances thermiques de parois Simplicité de mise en œuvre (maniabilité produits et rapidité de pose) Coût fourni/posé plus faible que l isolation répartie et l ITE L emploi d accessoires adaptés (planelles de rives, appuis de baies isolés, etc.) permet de bien traiter les ponts thermiques Bonne isolation acoustique Performances thermiques Excellent traitement des ponts thermiques en plancher intermédiaire Pérénité du parement extérieur en terre cuite Aucune perte de surface habitable Entretien simplifié Esthétique variée liée au parement terre cuite PARTICULIÈREMENT BIEN ADAPTÉ POUR : Une maison située dans les zones climatiques à fortes chaleurs estivales : le monomur joue alors parfaitement son rôle de climatiseur naturel Une construction éco-sensible, privilégiant le choix de matériaux sains, pour une parfaite qualité de l air intérieur Une construction durable : la solidité des murs assurent la pérennité du patrimoine construit La recherche d une très forte isolation thermique du mur Toute zone climatique. En zone chaude, l emploi de doublage en contre cloison terre cuite, permet de créer une bonne inertie thermique et un meilleur confort d été Une construction économique, alliant performances et coûts optimisés Solution pour des constructions en zone froide et tempérée (H1/H2) Sécurité durable quelles que soient les conditions climatiques Inertie thermique et confort d été (1) Retrouvez d autres solutions ITE dans le book façade. 12

13 2. Quelle performance thermique visée? NIVEAU DE PERFORMANCE VISÉ ITR ITI ITE (1) BEPOS (Bâtiment à Énergie Positive) THPE (Très Haute Performance Énergétique) HPE (Haute Performance Énergétique) BÂTIMENT CONFORME RT 2012 (Règlementation Thermique 2012) Système Calibric monomur 37,5 Quel type d ouvrage? NIVEAU D ÉLÉVATION DE LA CONSTRUCTION* Système Calibric Th max + isolant Système Calibric Th max ou Calibric Th évolution + isolant Brique Traditionnelle ou Calibric Th évolution ou Calibric + isolant Quelles conditions de mise en œuvre? Brique traditionnelle ou systèmes Calibric + isolant extérieur + brique pleine ou perforée Ce tableau varie selon les zones climatiques et les équipements prévus sur le projet, consultez la brochure RT2012 correspondant à votre zone climatique pour plus de détails. 3. Famille 3 ITR ITI ITE (1) R+5 - Système Calibric Th évolution + complexe isolant R+4 - laine de roche R+3 - R+2 Système Calibric Th évolution ou Calibric Th max + complexe isolant laine de roche ou PSE graphité Système Calibric R+1 Brique traditionnelle 20 monomur 37,5 ou système Calibric Th évolution /Th max ou Calibric R+0 + complexe isolant Systèmes Calibric (en remplissage structure poteau-poutre) + isolant extérieur + brique pleine ou perforée (1) Brique traditionnelle ou systèmes Calibric + isolant extérieur + brique pleine ou perforée * Bâtiment à usage d habitation : les niveaux d élévations (nombre d étages) sont considérés ici selon une descente de charge moyenne de 5 T/ml /niveau. Une confi guration différente de la charge de l ouvrage peut faire varier ce tableau. 4. Famille 2 Famille 1 Accessoires monolithes Appuis, moulures & chaperons Cloisons Conduits de fumée Briques de murs ITR ITI ITE (1) Produit Calibric monomur 37,5 - Calibric, - Calibric Th évolution - Calibric Th max Brique traditionnelle Brique pleine ou perforée Type de pose Pose collée Pose collée Montage au mortier traditionnel Hourdage au mortier et rejointoiement 1 face Temps moyen pour monter 1 m 2 de mur 60 min 40 min 60 min 150 min Consommation de mortier de montage /m 2 4,5 kg Quantité d eau utilisée* - 1,0 kg - 1,1 kg - 1,2 kg 42 kg 17,5 kg 1,40 L 0,35 L 5 L 2,1 L Autre - - * Estimations pour 1 m 2 de mur. (1) Retrouvez d autres solutions ITE dans le book façade. essence bétonnière essence bétonnière 1,5 L/m 3 1,5 L/m 3 13 Guide de pose p.98 à 131

14 NOTICE Brique maçonnée La gamme de briques pleines et perforées de Terreal permet la réalisation de parements de murs traditionnels, où les produits sont maçonnés en parallèle d un mur porteur. La présence d un isolant interposé entre mur porteur et parement donne lieu à une pose dite en double mur ; il s agit dans ce cas d une isolation thermique par l extérieur. Les briques sont disponibles dans plusieurs gammes de teintes et finitions : classiques, contemporaines, moulées main. Brique pleine rouge Brique moulée main rosato antico Brique d angle ¼ de rond LES + PRODUITS Brique perforée jasmin Brique 40 perforée ton pierre La robustesse et la rusticité d un parement traditionnel La durabilité du parement terre cuite La possibilité de mise en œuvre en rénovation Domaine d emploi La pose en briques de parement en façade est visée dans le DTU 20.1 ouvrages en maçonnerie de petits éléments parois et murs, pour une pose en double mur (parement avec interposition d un isolant). La pose est également possible devant des murs de bâtiment à structure légère. Certification Les briques Terreal sont conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite. Ils sont destinés à être maçonnés en parement, sans reprise de charge autre que leur poids propre dans certaines limites de dimensions de parois. Caractéristiques 5 cm 22 cm 10,5 cm 5,5 cm 25 cm 12 cm 5 cm 22 cm 10,5 cm Réf. B01 Réf. BM01 Réf. BP01 14

15 BRIQUE PLEINE BRIQUE PERFORÉE Référence produit Teintes disponibles Dimensions en cm (L x ép. x h) Poids unitaire (kg) Quantité au m 2 largeur des joints 10 mm 15 mm CLASSIQUE LISSE ET SABLÉE Quantité par palette B01 22 x 10,5 x 5 2,5 72/m² 67/m² 346 B02 28 x 13,5 x 5 4,0 57/m² 53/m² 256 B05 28 x 10,5 x 5 3,15 57/m² 53/m² 256 MOULÉE MAIN BM01 25 x 12 x 5,5 2,8 à 2,4 59/m² 54/m² 288 ¼ DE ROND B12 22 x 10,5 x 5 2,5 17/ml 15/ml 346 CLASSIQUE LISSE ET SABLÉE BP01 22 x 10,5 x 5 1,5 72/m² 67/m² 604 BP02 28 x 13,5 x 5 2,45 57/m² 53/m² 365 BP05 28 x 10,5 x 5 2,0 57/m² 53/m² 470 BP06 33 x 10,5 x 5 2,15 49/m² 45/m² 418 BP07 40 x 10,5 x 5 2,70 41/m 2 37/m ¼ DE ROND BP12 22 x 10,5 x 5 1,5 17/ml 15/ml 604 Accessoires monolithes Appuis, moulures & chaperons Briques de murs, Brique classique lisse et sablée DISPONIBLE EN : ] Brique pleine ; ~ Brique perforée Rouge Rouge orangé Rose Jasmin Magnolia Tournesol Biscuit mat Cloisons ] B01, B02, B05 ~ BP01, BP02, BP05, BP06, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP02, BP07 ] B01 ~ BP01 ] B01 ~ BP01 ] B01 ~ BP01 ] B01 ~ BP01 Brun Violine Ébène Champagne Beige Ton pierre Gris perle ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 ] B01 ~ BP01, BP07 Conduits de fumée, Brique d angle ¼ de rond : disponible en rouge lisse et sablé, Brique moulée main : disponible en 9 teintes Retrouvez l ensemble des teintes disponibles dans notre brochure Gamme Déco. Certaines couleurs disponibles sur stock, d autres sur commande. Nous consulter pour les délais. Atteindre la RT 2012 grâce aux briques maçonnées en double mur SPECIAL RT 2012 L association d un mur en briques apparentes (épaisseur minimale de 10 cm) à un mur porteur réalisé en maçonnerie (épaisseur minimale de 15 cm) permet de positionner une isolation renforcée en ITE. L espace entre ces deux murs est occupé par une couche d isolant thermique et une lame d air. L addition des résistances thermiques des briques maçonnées, de la lame d air et de l isolation permet d atteindre facilement des niveaux de R>4 m².k/w. La suppression des ponts thermiques de plancher, l excellente inertie thermique ainsi que le cœffi cient d absorption surfacique lié à la couleur de la brique sont autant de points supplémentaires à l obtention d un bâtiment conforme à la RT Guide de pose p.98 à 99 15

16 NOTICE Brique creuse à pose traditionnelle Brique de structure à pose traditionnelle, la brique creuse est équipée d une gorge verticale pour réaliser le clavetage entre briques tout en supprimant le joint vertical de façade. La brique creuse à barrettes facilite, grâce à ses barrettes horizontales en sous-face des briques, la réalisation de l arase au mortier pour un mur mieux fini. Maçonnerie courante 20 cm à isolation rapportée (maçonnerie isolante de type B). + LES PRODUITS Brique creuse à gorge Brique creuse à gorge et à barrettes Gain de temps Plusieurs dimensions de briques dont la 20 x 27 x 50, plus haute et plus grande, qui permet de monter un mur plus rapidement : 3 rangs de moins pour monter un étage (comparée à la brique 20 x 20 x 50). Meilleure finition La gorge verticale et les barrettes horizontales de la brique creuse à barrettes ont pour effet de supprimer les joints verticaux et minimiser les joints horizontaux, apparents en façade. Domaine d emploi Système complet de maçonnerie courante - conforme à la norme EN permettant la construction de murs à enduire, porteurs ou non porteurs, pour les :, maisons individuelles,, logements collectifs,, bâtiments à usage commercial, industriel ou agricole. La reprise de charge et la stabilité au feu de la brique traditionnelle autorisent son utilisation en général jusqu à 1 niveau d élévation, en zone de sismicité nulle à forte. Certification Le système brique creuse répond aux spécifi cations de la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite. Conforme au marquage. Produits sous marque * Les caractéristiques certifi ées par la marque NF Briques de terre cuite sont l aspect, les caractéristiques dimensionnelles, la masse volumique apparente sèche, l éclatement, la dilatation à l humidité, la résistance à la compression, la résistance aux chocs durs, la résistance à l arrachement de la brique, la durabilité (résistance au gel). 16

17 Caractéristiques Réf. BCR01 27 cm 50 cm 20 cm Réf. BCR06 27 cm Référence Produit Dimension en cm Poids unitaire (kg) Quantité au m² BRIQUE CREUSE À GORGE ET À BARRETTES Quantité par palette BCR06 20 x 27 x 50 16,5 7,2 60 BRIQUE CREUSE À GORGE BCR01 20 x 27 x 50 16,0 7,2 60 BCR02 20 x 20 x 50 12,5 9,2 80 BRIQUE CREUSE SANS GORGE BCR04 15 x 20 x 50 10,8 9,2 100 Accessoires monolithes Briques de murs 20 cm 50 cm pour connaître l ensemble des accessoires du système brique traditionnelle, consultez les pages 18 et 19. Performances techniques Appuis, moulures & chaperons PERFORMANCES BRIQUES CREUSES réf. BCR01 réf. BCR02 réf. BCR04 réf. BCR06 Cloisons Résistance Thermique (en m².k/w) R brique = 0,45 R paroi (2) = 3,61 R brique = 0,45 R paroi (2) = 3,61 R brique= 0,35 R paroi (2) = 3,51 R brique = 0,58 (4) R paroi (2) = 3,74 Résistance mécanique (en bars) Rc = 40 Rc = 40 Rc = 40 Rc = 40 Conduits de fumée Résistance au feu (1) mur chargé Avec enduit intérieur plâtre 2 faces Charge 5 T/ml } REI 180 PV 10-U-361 Efectis 2015 Affaiblissement acoustique (1) Brique seule Rw 52 (-1 ; -3) db (3) Résistance à l arrachement (Enduits) Pose Support classe RT3 Traditionnelle au mortier hydraulique Guide de pose Tous les PV d essais et documentations de certifi cations sont disponibles sur demande auprès de l assistance technique. (1) 1 face enduite plâtre 10 mm (2) La résistance thermique de la paroi intègre le complexe isolant Th 32 et l enduit extérieur. (3) Avec 1 face enduite plâtre et 1 face enduite ciment 1,5 cm. (4) Valeurs calculées du CTMNC (rapport d essai). 17

18 Brique creuse à pose traditionnelle Brique creuse : système complet avec accessoires Référence produit Dimensions en cm (ép. x h x L) Poids unitaire (kg) Quantité au m² ou ml Section béton en cm Quantité de mortier au m² ou ml (litres) Quantité par palette 1 BCR06 20 x 27 x 50 16,5 7,2/m² - 22/m² 60 BRIQUE EN PARTIE COURANTE Brique creuse à gorge et à barrettes 1 Brique creuse à gorge BCR01 20 x 27 x 50 16,0 7,2/m² - 22/m² 60 BCR02 20 x 20 x 50 12,5 9,2/m² - 23/m² 80 1 Brique creuse sans gorge BCR04 15 x 20 x 50 10,8 9,2/m² - 16/m² 100 CHAÎNAGES VERTICAUX 2 BCR23 20 x 27 x 50 17,7 3,7/ml 12 x 12 17/ml 64 BCR24 20 x 20 x 50 13,3 5/ml 12 x 12 17/ml 80 Brique d angle CHAÎNAGES HORIZONTAUX Brique de chaînage 3 BCR11 20 x 27 x 50 18,4 2/ml 16 x 12 19,2/ml 60 BCR12 20 x 20 x 50 14,0 2/ml 16 x 12 19,2/ml 80 18

19 3 2 1 Cloisons Produits associés : les accessoires monolithes Conduits de fumée Accessoires monolithes Appuis, moulures & chaperons Briques de murs p. 38 p. 42 p. 46 Maxi linteau Coffre de volet roulant Caisson et linteau monobloc p. 52 p. 64 p. 51 p. 50 Guide de pose Planelle de rive Appui monolithe isolé Pilier monolithe Angle monolithe 19

20 NOTICE Brique de structure à pose collée. Maçonnerie d épaisseur 20 cm, isolante de type B (R < 1 m 2.K/W). LES + PRODUITS 4 fois plus isolante qu une maçonnerie traditionnelle en bloc béton, R = 0,88 m 2.K/W BLOC BETON R = 0,23 m 2.K/W BRIQUE TRADITIONNELLE R = 0,45 m 2.K/W Une parfaite qualité de construction CALIBRIC R = 0,88 m 2.K/W CALIBRIC Th évolution R = 1,1 m 2.K/W CALIBRIC Th max R = 1,45 m 2.K/W, Pose 100% joints minces avec des produits rectifiés, Qualité et régularité de la terre cuite pour une excellente tenue des enduits, Accessoires monolithes exclusifs pour une finition impeccable des linteaux et une parfaite intégration des volets roulants Des meilleures conditions de chantiers, Gain de temps de 30% / pose traditionnelle, Moins pénible grâce à la légèreté de la brique, aux poignées et aux prédécoupes, Respect de l environnement : moins de déchets de chantiers, 98% d eau consommée en moins Domaine d emploi Système complet de maçonnerie à isolation rapportée conforme à la norme EN permettant la construction de murs à enduire, porteurs ou non porteurs, pour tout type de constructions courantes :, maisons individuelles,, maisons individuelles groupées,, bâtiments à usage commercial, industriel ou agricole. La reprise de charge et la stabilité au feu de la Calibric autorisent son utilisation en général jusqu à 2 niveaux d élévation, en zone de sismicité nulle à forte. Certification 20 Système Calibric sous DTA du n 16/ du 17/05/2010, certifi cats n et n du 12/04/2012. Conforme au marquage. Produits sous marque Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite. * Les caractéristiques certifi ées par la marque NF Briques de terre cuite sont l aspect, les caractéristiques dimensionnelles, la masse volumique apparente sèche, l éclatement, la dilatation à l humidité, la résistance à la compression, la résistance aux chocs durs, la résistance à l arrachement de la brique, la durabilité (résistance au gel).

21 Caractéristiques Poids unitaire (kg) Quantité au m² Quantité par palette 17,8 6,3 50 Pour connaître l ensemble des accessoires du système Calibric consultez les pages 26 et ,4 cm 50 cm Réf. CAL01 20 cm Briques de murs Performances techniques RESISTANCE THERMIQUE DE LA PAROI (W/m 2.K) MUR Epaisseur d'isolant Th 32 Th mm 120 mm 140 mm 160 mm INERTIE THERMIQUE Accessoires monolithes Calibric + complexe de doublage PSE mur 36,5 cm R = 4,03 U = 0,25 mur 38,5 cm R = 4,68 U = 0,21 mur 40,5 cm R = 5,28 U = 0,19 mur 42,5 cm R = 6,23 U = 0,16 Lourde (1) Calibric + laine minérale (λ = 32 mw.m -1.K -1 ) + doublage brique 4 cm mur 32,5 cm R = 4,14 U = 0,24 mur 34,5 cm R = 4,79 U = 0,21 mur 36,5 cm R = 5,39 U = 0,19 mur 38,5 cm R = 6,34 U = 0,16 Légère Appuis, moulures & chaperons PERFORMANCES CALIBRIC CERTIFICATION / PV Résistance mécanique (en bar) Rc = 80 Type de chargement Centré Excentré Cœfficient N 9,5 13 DTA CSTB n 16/ PV CSTB n Cloisons Charge admissible 16,84 T/ml 12,31 T/ml Résistance au feu Enduit plâtre 2 faces Charge 8,5 T/ml Enduit hydraulique 1 face + doublage Calibel Charge 11 T/ml } } REI 90 REI 30 PV EFECTIS 10-A-311 Conduits de fumée Affaiblissement acoustique Calibel Th Brique seule Rw 57 (-2 ; -8) db Rw 57 (-4 ; -10) db (2) Rw 39 (-1 ; -2) db PV CSTB n AC Résistance à l arrachement (Enduits) RT > 1 Mpa Support classe RT3 (enduits OC2 conseillés) PV CRED n AT/U6/0904/CE Pose Joint mince (avec mortier colle Calibric ) DTA CSTB n 16/ Données environnementales Consommation de ressource (énergie primaire totale) = 344 MJ Changement climatique = 22 kg eq CO 2 Pollution de l air = 787 m 3 Tous les PV d essais et documentations de certifi cations sont disponibles sur demande auprès de l assistance technique. (1) Lourde : la maçonnerie Calibric avec système isolant de contre cloisons terre cuite est, selon les règles ThI, considérées comme paroi à inertie lourde et donc très favorable au confort d été. (2) Avec isolant x-therm. Ensemble des données disponibles sur les FDES Terreal TOUT SAVOIR pour obtenir une parfaite étanchéité à l air avec Calibric Guide de pose p.100 à

22 NOTICE Brique de structure à pose collée. Maçonnerie d épaisseur 20 cm, isolante de type a (R > 1 m 2.K/W). LES + PRODUITS Hautes performances adaptées aux contraintes des ouvrages collectifs, R = 1,1 m 2.K/W BLOC BETON R = 0,23 m 2.K/W, Maçonnerie 4,5 fois plus isolante qu une maçonnerie en bloc béton, Traitement optimisé des ponts thermiques sans rupteurs, Isolation acoustique supérieure, Maîtrise de l étanchéité à l air grâce aux accessoires monolithes exclusifs Terreal Parfaite qualité de construction Des meilleures conditions de chantiers Domaine d emploi Système complet de maçonnerie à isolation rapportée - conforme à la norme EN permettant la construction de murs à enduire, porteurs ou non porteurs, pour tout type de constructions courantes :, maisons individuelles,, logements collectifs,, bâtiments à usage commercial, industriel ou agricole. La reprise de charge et la stabilité au feu de la Calibric Th évolution autorisent son utilisation en général jusqu à 5 niveaux d élévation, en zone de sismicité nulle à forte. Certification BRIQUE TRADITIONNELLE R = 0,45 m 2.K/W CALIBRIC R = 0,88 m 2.K/W CALIBRIC Th évolution R = 1,1 m 2.K/W CALIBRIC Th max R = 1,45 m 2.K/W 22 Système Calibric Th évolution sous DTA du n 16/ du 17/05/2010, certifi cats n et n du 12/04/2012. Conforme au marquage. Produits sous marque Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite. * Les caractéristiques certifi ées par la marque NF Briques de terre cuite sont l aspect, les caractéristiques dimensionnelles, la masse volumique apparente sèche, l éclatement, la dilatation à l humidité, la résistance à la compression, la résistance aux chocs durs, la résistance à l arrachement de la brique, la durabilité (résistance au gel).

23 Caractéristiques Poids unitaire (kg) Quantité au m² Quantité par palette 19,5 6,3 50 Pour connaître l ensemble des accessoires du système Calibric Th évolution consultez les pages 26 et ,4 cm 50 cm Réf. CAL11 20 cm Briques de murs Performances techniques RESISTANCE THERMIQUE DE LA PAROI (W/m 2.K) MUR Epaisseur d'isolant Th 32 Th mm 120 mm 140 mm 160 mm INERTIE THERMIQUE Accessoires monolithes Calibric Th évolution + complexe de doublage PSE mur 36,5 cm R = 4,25 U = 0,24 mur 38,5 cm R = 4,90 U = 0,20 mur 40,5 cm R = 5,50 U = 0,18 mur 42,5 cm R = 6,45 U = 0,16 Lourde (1) Calibric Th évolution + laine minérale (λ = 32 mw.m -1.K -1 ) + doublage brique 4 cm mur 32,5 cm R = 4,36 U = 0,24 mur 34,5 cm R = 5,01 U = 0,20 mur 36,5 cm R = 5,61 U = 0,18 mur 38,5 cm R = 6,56 U = 0,15 Légère Appuis, moulures & chaperons PERFORMANCES Calibric Th évolution CERTIFICATION / PV Rc = 90 Résistance mécanique (en bar) Type de chargement Centré Excentré Cœfficient N 7 9,5 DTA CSTB n 16/ PV CSTB n Cloisons Charge admissible 25,71 T/ml 18,9 T/ml Enduit hydraulique 1 face Résistance au feu Affaiblissement acoustique + Labelrock Charge 23 T/ml + Polystyrène Th Charge 15 T/ml Th Th Labelrock Brique seule } REI 240 } REI 30 Rw 51 (-2 ; -7) db (2) Rw 52 (-3 ; -8) db (2) Rw 55 (-3 ; -8) db Rw 37 (0 ; -1) db PV EFECTIS N : 11-A-405 PV CSTB n AC Conduits de fumée Résistance à l arrachement (Enduits) RT > 1 Mpa Support classe RT3 (enduits OC2 conseillés) PV CRED Pose Joint mince (avec mortier colle Calibric ) DTA CSTB n 16/ Données environnementales Consommation de ressource (énergie primaire totale) = 370 MJ Changement climatique = 24 kg eq CO 2 Pollution de l air = 846 m 3 Tous les PV d essais et documentations de certifi cations sont disponibles sur demande auprès de l assistance technique. (1) Lourde : la maçonnerie Calibric Th avec système isolant de contre cloisons terre cuite est, selon les règles ThI, considérées comme paroi à inertie lourde et donc très favorable au confort d été. (2) Avec isolant x-therm. Ensemble des données disponibles sur les FDES Terreal TOUT SAVOIR pour obtenir une parfaite étanchéité à l air avec Calibric Th évolution 23 Guide de pose p.100 à 117

24 NOTICE Brique de structure à pose collée. Maçonnerie d épaisseur 20 cm, Isolante de type a (R > 1,33 m².k/w) LES + PRODUITS Brique de nouvelle génération à résistance thermique R = 1,45 m².k/w Jusqu à 6 fois plus isolante qu une maçonnerie traditionnelle en bloc béton BLOC BETON R = 0,23 m 2.K/W BRIQUE TRADITIONNELLE R = 0,45 m 2.K/W CALIBRIC R = 0,88 m 2.K/W CALIBRIC Th évolution R = 1,1 m 2.K/W CALIBRIC Th max R = 1,45 m 2.K/W Résistance thermique élevée R=1,45 m².k/w, permettant :, L atteinte d un R mur de 5 avec des épaisseurs de doublage de 10 cm, Une isolation très performante du bâti, Une réponse aux futurs labels Effinergie + et BEPOS, La réponse économique pour la RT 2012 en évitant l utilisation d équipements coûteux Domaine d emploi Système complet de maçonnerie à isolation rapportée conforme à la norme EN permettant la construction de murs à enduire, porteurs ou non porteurs, pour tout type de constructions courantes :, maisons individuelles,, logements collectifs,, bâtiments à usage commercial, industriel ou agricole. La reprise de charge et la stabilité au feu de la Calibric Th max autorisent son utilisation en général jusqu à 2 niveaux d élévation, en zone de sismicité nulle à forte. Certification Conforme au marquage. Produits conformes à la norme NF EN Spécifi cations pour les éléments de maçonnerie - Partie 1 : Briques de terre cuite. Tous les essais nécessaires à l instruction d avis techniques ont été effectués. 24

25 Caractéristiques Poids unitaire (kg) Quantité au m² Performances techniques Quantité par palette 22,5 6,3 50 Pour connaître l ensemble des accessoires du système Calibric Th max consultez les pages 26 et 27. Briques de murs RESISTANCE THERMIQUE DE LA PAROI (W/m 2.K) MUR Epaisseur d'isolant Th 32 Th 30 INERTIE THERMIQUE Calibric Th max + complexe de doublage PSE 100 mm 120 mm 140 mm 160 mm mur 36,5 cm R = 4,60 U = 0,22 mur 38,5 cm R = 5,25 U = 0,19 mur 40,5 cm R = 5,85 U = 0,17 mur 42,5 cm R = 6,80 U = 0,15 Lourde (1) Accessoires monolithes Calibric Th max + laine minérale (λ = 32 mw.m -1.K -1 ) + doublage brique 4 cm mur 32,5 cm R = 4,71 U = 0,21 mur 34,5 cm R = 5,36 U = 0,19 mur 36,5 cm R = 5,96 U = 0,17 PERFORMANCES Calibric Th max mur 38,5 cm R = 6,91 U = 0,14 Légère CERTIFICATION / PV Appuis, moulures & chaperons Rc = 80 Résistance mécanique (en bar) Type de chargement Centré Excentré Cœfficient N 7 9,5 PV CSTB N EEM Résistance au feu Charge admissible 22,86 T/ml 16,84 T/ml Doublage PSE + parement BA13 Charge 10 T/ml Doublage laine de roche Charge 17 T/ml } } REI 30 REI 60 en cours PV CTICM 11-A-521 Cloisons Affaiblissement acoustique Enduit 1 face Enduit 1 face + doublage thermo-acoustique Enduit 1 face + doublage Laine minérale minimum Rw+Ctr=37dB Rw+Ctr= 47dB Rw+Ctr= 45dB FIC CERQUAL N 2012/AE01 Conduits de fumée Résistance à l arrachement (Enduits) Support classé RT3 (enduits de classe OC2 conseillés) PV CRED Pose Joint mince (avec mortier colle Calibric ) en cours Données environnementales en cours Tous les PV d essais et documentations de certifi cations sont disponibles sur demande auprès de l assistance technique. (1) Lourde : la maçonnerie Calibric Th avec système isolant de contre cloisons terre cuite est, selon les règles ThI, considérées comme paroi à inertie lourde et donc très favorable au confort d été. TOUT SAVOIR pour obtenir une parfaite étanchéité à l air avec Calibric Th max 25 Guide de pose p.100 à 117

26 Gamme Calibric Gamme Calibric 20 : systèmes complets avec accessoires Référence produit Dimensions en cm (ép. x h x L) Poids unitaire (kg) Quantité au m² ou ml Quantité par palette CAL01 20 x 31,4 x 50 17,8 6,3/m² 50 1 CAL03 20 x 24,9 x 50 16,3 8,0/m² 50 BRIQUE EN PARTIE COURANTE 1 Calibric Calibric Th évolution 1 Calibric Th max CAL06 20 x 11 x 50 6,5 2,0/m² 80 CAL11 20 x 31,4 x 50 19,5 6,3/m² 50 CAL14 20 x 24,9 x 50 19,0 8,0/m² 50 CAL08 20 x 11 x 50 6,5 2,0/ml 80 CAL15 20 x 31,4 x 50 22,5 6,3/m² 50 CAL16 20 x 24,9 x 50 17,8 8,0/m² 50 CAL17 20 x 11 x 50 7,9 2,0/ml 80 CAL21 20 x 31,4 x 50 22,8 3,2/ml 50 CHAÎNAGES VERTICAUX 2 Calibric angle 3 Calibric angle sismique Calibric multiangles CAL23 20 x 24,9 x 50 16,0 4,0/ml 50 CAL07 20 x 11 x 50 7,4 9,1/ml 80 CAL24 20 x 31,4 x 50 22,0 3,2/ml 50 CAL25 20 x 24,9 x 50 17,5 4,0/ml 50 CAL26 20 x 11 x 50 7,4 9,1/ml 80 CAL31 20 x 31,4 x 50 21,6 3,2/ml 50 CAL33 20 x 24,9 x 50 15,1 4,0/ml 50 accessoires sismiques conformes aux eurocodes 8 TABLEAUX D'OUVERTURE 4 Calibric tableau Calibric tableau sismique CAL41 20 x 31,4 x 50 23,9 3,2/ml 50 CAL43 20 x 24,9 x 50 16,7 4,0/ml 50 CAL61 20 x 31,4 x 50 22,0 3,2/ml 50 CAL62 20 x 24,9 x 50 17,5 4,0/ml 50 CAL63 20 x 11 x 50 7,4 9,1/ml 80 accessoires sismiques conformes aux eurocodes 8 CHAÎNAGES HORIZONTAUX 5 Calibric chaînage Calibric chaînage sismique CAL51 20 x 21 x 50 14,4 2,0/ml 80 CAL52 20 x 28 x 50 20,0 2,0/ml 60 CAL53 20 x 21 x 50 12,0 2,0/ml 50 CAL54 20 x 28 x 50 17,0 2,0/ml 50 accessoires sismiques conformes aux eurocodes 8 26

27 Accessoires de pose Calibric roulette 20 Référence produit Dimensions en cm ( h x ép. x L) Poids unitaire (kg) Quantité au m² ou ml Quantité par palette CAL91-2,2 Unité - Briques de murs Platine d arase CAL95-6,4 paire 2 pièces/paquet Mortier colle CAL 81-25,0 de 1 à 1,2 kg/m 2 * 48 sacs * 1kg/m² pour la Calibric, 1,1 kg/m² pour la Calibric Th évolution et 1,2 kg/m² pour la Calibric Th max Nos briques et accessoires Calibric doivent être collés exclusivement avec notre mortier colle Calibric. Nos sacs de Calibric mortier colle sont proposés systématiquement avec les briques (1 sac pour 2 palettes de briques). Produit distribué par Terreal, dont la déclaration des performances et le marquage CE restent sous la responsabilité du fabricant mentionné sur l emballage. Pour les modèles de Briques LD, les caractéristiques contrôlées selon la norme NF EN compil et son complément National (NF EN compil/cn) sont l aspect (pour les briques à perforations horizontales), les caractéristiques dimensionnelles, la masse volumique apparente sèche, l éclatement, la dilatation à l humidité, la résistance à la compression, la durabilité (résistance au gel). La caractéristique thermique est contrôlée sur les produits dont la résistance thermique est basée sur un calcul. Accessoires monolithes Cloisons Appuis, moulures & chaperons Conduits de fumée Produits associés : les accessoires monolithes p. 38 p. 42 p. 46 Maxi linteau Coffre de volet roulant Caisson et linteau monobloc p. 52 p. 64 p. 51 p. 50 Planelle de rive Appui monolithe isolé Pilier monolithe Angle monolithe Guide de pose p.100 à

28 NOTICE Brique de structure à pose collée, épaisseur 37,5 cm. Maçonnerie à isolation répartie. LES + PRODUITS Parfaitement adapté aux constructions durables respectueuses de l environnement. Très bonne isolation et confort thermique été comme hiver. Un système complet avec accessoires pour un traitement 100% efficace des ponts thermiques Le système Calibric monomur 37,5 assure une qualité de construction inégalée :, La qualité de rectification et de calibrage des produits permet la réalisation d enduits intérieurs et extérieurs dans d excellentes conditions., Les différentes hauteurs de briques limitent considérablement le nombre de découpes sur chantiers., Les accessoires monolithes confèrent à l ouvrage fini un rendu remarquable, signe d une qualité de construction haut de gamme. Domaine d emploi Système complet de maçonnerie à isolation répartie - conforme à la norme EN permettant la construction de murs à enduire, porteurs ou non porteurs, pour tout type de constructions courantes :, maisons individuelles,, logements collectifs,, bâtiment à usage commercial, industriel ou agricole. La reprise de charge et la stabilité au feu de Calibric monomur autorisent son utilisation en général jusqu à 2 niveaux d élévation, en zone de sismicité nulle à forte. Certification 28 Système Calibric monomur 37,5 sous DTA du n 16/ du 12/01/2010, certifi cat n du 04/02/2010. Conforme au marquage.

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON

BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON BRIQUES DE STRUCTURE ET DE CLOISON c e s t é l é m e n T E R R E Savoir-faire et innovation SOMMAIRE B RIQUES DE STRUCTURE Réglementation Briques C Briques C à barrettes 3 ACCESSOIRES DES BRIQUES DE STRUCTURE

Plus en détail

Planelles de rive. Solution anti-ponts thermiques

Planelles de rive. Solution anti-ponts thermiques s de rive Solution anti-ponts thermiques Les + Produits produit sous Avis technique du CSTB Solution économique pour le traitement des ponts thermiques de planchers rupteur thermique Les planelles permettent

Plus en détail

Spécial. Calibric /Calibric Th évolution. Briques de structure à pose collée. Maçonnerie d épaisseur 20 cm.

Spécial. Calibric /Calibric Th évolution. Briques de structure à pose collée. Maçonnerie d épaisseur 20 cm. Spécial maisons individuelles Calibric /Calibric Th évolution SPECIAL RT 2012 Briques de structure à pose collée. Maçonnerie d épaisseur 20 cm. Th évolution Terreal, solutions pour une construction positive

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Brique de structure à pose collée RT 2012 Maçonnerie monomur d épaisseur 37.5 cm. Terreal, solutions pour une construction positive SPECIAL

Brique de structure à pose collée RT 2012 Maçonnerie monomur d épaisseur 37.5 cm. Terreal, solutions pour une construction positive SPECIAL Brique de structure à pose collée RT 2012 Maçonnerie monomur d épaisseur 37.5 cm SPECIAL Monocalibric 37.5 Rparoi = 3,09 m2.k/w Terreal, solutions pour une construction positive Monocalibric 37.5 : système

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux

5 bonnes raisons. de construire en mono mur bio bric. www.bouyer-leroux.com une marque bouyer leroux 5 bonnes raisons de construire en mono mur bio bric La RT 2012 fixe 3 objectifs de résultats : besoins bioclimatiques, consommation d énergie primaire, confort d été. La réponse à ces objectifs est notamment

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo

BGV Primo BGV Thermo BGV Costo 034 Crédit Photos : J.J. Bernier Juin 00 Imprimé sur du papier 60% recyclé BGV Primo BGV Costo 6 avenue Jules Verne BP 3337 4430 SaintSébastiensurLoire Tél. 0 40 807 807 Fax 0 40 807 808 www.bouyerleroux.com

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

BOUYER LEROUX ET LA MAISON INDIVIDUELLE

BOUYER LEROUX ET LA MAISON INDIVIDUELLE BOUYER LEROUX ET LA MAISON INDIVIDUELLE La gamme des Briques à Grande Vitesse est parfaitement adaptée à la pose en maisons individuelles : bgv primo bgv thermo bgv thermo+ Positionnement Le meilleur rapport

Plus en détail

Eco Bric Thermo Bric G7

Eco Bric Thermo Bric G7 Eco Bric Briques traditionnelles Les briques à perforations horizontales peuvent être utilisées pour un grand nombre d usages comme les maisons individuelles, villages, maisons de retraite, écoles, établissements

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT

ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT ANALYSE DE LA QUALITÉ ENVIRONNEMENTALE D UNE RÉHABILITATION DE BÂTIMENT Réhabilitation du bâtiment «Mendès France» à Auch 12 logements au standard «BBC Effinergie Rénovation» pour l OPH 32 Octobre 2011

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

LES SOLUTIONS BBC YTONG

LES SOLUTIONS BBC YTONG LES SOLUTIONS BBC Logements collectifs et bâtiments tertiaires Résidence ROQUEMAUREL (Toulouse) Architecte : François LAWRENCE LE BÉTON CELLULAIRE Résidence EHPAD (Bourges - 18) Architecte : Benoît SPINGA

Plus en détail

MURS - Isolation rapportée Joint Traditionnel

MURS - Isolation rapportée Joint Traditionnel GELIMATIC et - GELIMAXI GAMME BRIQUE EP. 0 CM - POSE TRADITIONNELLE GELIMATIC et - GELIMAXI Points forts Montage au mortier traditionnel. Brique isolante qui participe à l isolation de la paroi. Un gain

Plus en détail

Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) SOLUTIONS TERRE CUITE. La solution la plus performante au plan énergétique et économique

Isolation Thermique par l Intérieur (ITI) SOLUTIONS TERRE CUITE. La solution la plus performante au plan énergétique et économique SOLUTIONS TERRE CU BÂTIMENTS D HABITATION COLLECTIVE Isolation Thermique par l Intérieur () Etude comparative avec l * La solution la plus performante au plan énergétique et économique * : Isolation Thermique

Plus en détail

Spécial logements collectifs : le pack CITIbric

Spécial logements collectifs : le pack CITIbric Solutions Mur Spécial logements collectifs : le pack CITIbric Solution globale pour la construction en Isolation Thermique Intérieure Isolation Thermique Intérieure, la solution RT 2012 pour l habitat

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond

Produit Br eveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Produit Breveté Hourdis Iso-Plat à sous-face bois Conditionnement Pose Découpe Tympan Pas de chute Coulage Sous-face Suspente standard Faux-Plafond Toiture-Terrasse Combles Sous-toiture Haut d étage Haut

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

LISTE DES PRODUITS CERTIFIES

LISTE DES PRODUITS CERTIFIES LISTE DES PRODUITS CERTIFIES BRIQUES DE TERRE CUITE Liste établie au 3 juillet 2015 La présente liste annule et remplace la précédente datée du 26 mars 2015 Organisme Certificateur : AFNOR Certification

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Nous répondons au Label BBC - Effinergie

Nous répondons au Label BBC - Effinergie Nous répondons au Label BBC - Effinergie Pour pouvoir obtenir le Label BBC Effinergie, l exigence principale est de ne pas dépasser une valeur de consommation de : 50 kwh d énergie primaire par m² de Surface

Plus en détail

Monomur 37,5 Joint Mince 275x375x219

Monomur 37,5 Joint Mince 275x375x219 Monomur 37,5 Joint Mince 275x375x219 Isolation, Solidité, Confort, Santé, Durabilité L alternative RT 2012 R=3,01 m².k/w Applications TYPE DE MARCHÉ RÉGLEMENTATION RT 2012 POSE HQE OUI HQE COLLECTIF MAISON

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik

Le doublage haute performance thermique et acoustique Polyplac Phonik Polyplac Phonik RT 01 Tout est plus simple avec Knauf! Longueurs : 0, 00, 800 et 3000 mm Largeur : 100 mm épaisseur de l isolant : de 40 à 140 mm Conforme à la norme NF EN 13 Performances thermiques :

Plus en détail

Avis Technique N 3/14-760 LOGEMENTS. Energie SPURGIN ISOPRE 2.0. Très économe Logo ABC A+ A. Peu Econome F ISOPRÉ. Plus qu un mur

Avis Technique N 3/14-760 LOGEMENTS. Energie SPURGIN ISOPRE 2.0. Très économe Logo ABC A+ A. Peu Econome F ISOPRÉ. Plus qu un mur Energie SPURGIN ISOPRE 2.0 Avis Technique N 3/14-760 LOGEMENTS Très économe Logo ABC A+ A 123 A B A+ C D E Peu Econome F G ISOPRÉ Plus qu un mur ISOPré2 10 ans de retour d expérience et d utilisation de

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

Catalogue d éléments de construction. Isolation thermique selon la norme SIA 380/1. Standard sans énergies renouvelables

Catalogue d éléments de construction. Isolation thermique selon la norme SIA 380/1. Standard sans énergies renouvelables Isolation thermique selon la norme SIA 380/1 Standard sans énergies renouvelables Standard pour les transformations Standard pour constructions basse énergie Standard pour maisons passives Catalogue d

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

Mise en œuvre pour Maison à ossature bois

Mise en œuvre pour Maison à ossature bois chapitre 1 - normes techniques Trois grandes nouveautés entrent dans cette réglementation thermique : Les exigences de performance globale sont exprimées en valeur absolue de consommation (kwh/m 2 /an)

Plus en détail

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans!

Construction et Isolation. 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Construction et Isolation 20 MINUTES pour vous assurer que votre future maison sera un investissement rentable dans 10, 15, 20 ans! Achèteriez-vous aujourd hui une maison de classe énergie E? Bien évidemment

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE

DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE DOUBLAGES ISOLANTS À HAUTES PERFORMANCES THERMIQUE ET ACOUSTIQUE Logements individuels Collectifs Établissement de santé Enseignements Hôteliers Centres commerciaux Neuf Rénovation R, la nouvelle valeur

Plus en détail

Durable, noble et ders de la construction

Durable, noble et ders de la construction JOURNEES D ETUDES PROFESSIONNELLES (JEP) 23 & 24 janvier 2013 23 & 24 janvier 2013 Panorama Solutions Terre Cuite CTMNC 1 Durable, noble et un des matériaux lea ders de la construction ti A la fin des

Plus en détail

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance.

Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. Eurothane G, le panneau complexe de doublage d isolation thermique haute performance. L Eurothane G isole très efficacement les murs sans perdre d espace. Cet atout, combiné à sa légèreté, le rend particulièrement

Plus en détail

Le BBC et son Label ZAC du Centre Ville Ilot Stalingrad Résidence Mosaïque Samedi 22 juin 2013 Le Label BBC - effinergie Pour les constructions neuves : c est concevoir et réaliser des bâtiments dont la

Plus en détail

L isolant tout-terrain

L isolant tout-terrain EUR TOIT L isolant tout-terrain des toitures inclinées Performant et léger Rigide et résistant Facile et rapide à poser Faible encombrement Supprime les ponts thermiques (méthode du Sarking) La performance

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse

La maison basse consommation. Les Fondamentaux. N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation Les Fondamentaux N 4 Août 2009 Information Presse La maison basse consommation La maison basse consommation Les Réglementations Thermiques pour le neuf et l'existant ainsi

Plus en détail

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie

Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Avec bio bric, vivez dans une maison saine et économe en énergie Une maison dite écologique est avant tout une maison économe en énergie et respectueuse de l environnement. Avec bio bric, vous faites le

Plus en détail

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres

Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Les Certificats d économies d énergie Bâtiments et Collectivités locales Actions élémentaires Isolation des parois opaques, fenêtres Charbonnier Sylvie Opérations élémentaires Isolation Sommaire : Opérations

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur

ISOPRÉ. Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur Le prémur à isolation extérieure qui reste à l intérieur ISOPRÉ 2 3 Choisir L ISOPRÉ C est bénéficier des avantages du prémur : Une solution sur-mesure Optimisation de la main-d œuvre et réduction des

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995

Placomur Ultra 32. Le nouveau standard de l isolation. Janvier 2010 - F3995 Placomur Ultra 32 Le nouveau standard de l isolation Janvier 2010 - F3995 Gamme Isolation 1 2 Placomur Répondant efficacement, aujourd hui comme demain, aux exigences des réglementations thermiques, Placomur

Plus en détail

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance

Démarche passive - Illot bossuet. Principaux indicateurs de performance 1 Contexte et objectif Maitre d ouvrage : Résidences de l Orléanais Architecte : GA Architecture AMO passif : FIABITAT Concept > 5 maisons passives mitoyennes, 3 T4 + 2 T5 508 m² shab > Réalisation Orléans

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre!

GUIDE 2015 PROFESSIONNELS. Les informations clés pour tout comprendre! GUIDE 2015 PROFESSIONNELS L ÉTIQUETTE ENERGIE DES CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUES À ACCUMULATION ET DES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES Les informations clés pour tout comprendre! 1 Dès le 26 septembre 2015, un nouveau

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Brique de structure à perforations horizontales, montage au mortier traditionnel RECOMMANDÉ RT 2012 MAÇONNERIE D ÉPAISSEUR 20 CM

Brique de structure à perforations horizontales, montage au mortier traditionnel RECOMMANDÉ RT 2012 MAÇONNERIE D ÉPAISSEUR 20 CM Brique de structure à perforations horizontales, montage au mortier traditionnel RECOMMANDÉ RT 01 MAÇONNERIE D ÉPAISSEUR 0 CM 8 cm 50 cm 0 cm Barrettes tournées vers le haut servant de gabarit pour la

Plus en détail

La Simulation Thermique Dynamique

La Simulation Thermique Dynamique Techniques & Logiciels La Simulation Thermique Dynamique Présentation de l étude Version 0 Création du document Date 26/02/14 Rédigé par Marion DUPRE et Thomas DELMAS Vérifié par Laurent PAYET Principe

Plus en détail

édito LES accessoires /// angle

édito LES accessoires /// angle édito LES accessoires /// angle Le TeCHNIBLOC a été élaboré spécifiquement pour répondre à l environnement, à la santé, à la sécurité et à un manque de main-d œuvre. Il est la solution clés en mains à

Plus en détail

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS.

CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. FICHE CONSEIL N 9 CLOISONS ET CONTRE-CLOISONS EN PLAQUES DE PLÂTRE DANS LES CONSTRUCTIONS À OSSATURE BOIS. Ce document précise les dispositions constructives des cloisons et contre-cloisons en plaques

Plus en détail

La prédalle qui traite les ponts thermiques

La prédalle qui traite les ponts thermiques La prédalle qui traite les ponts thermiques Une réponse thermique, simple, économique, sûre pour des bâtiments RT 12 sans contrainte. Prédalle à correction de pont thermique intégrée pour préserver tous

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

SGGPLANITHERM ULTRA N Verre à couche à faible émissivité

SGGPLANITHERM ULTRA N Verre à couche à faible émissivité SGGPLANITHERM ULTRA N Verre à couche à faible émissivité SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT Isolation Thermique Renforcée SGGPLANITHERM ULTRA N L isolation thermique atteint les sommets.

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045 PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois Avril 2010 - F4045 Choisir une maison à ossature bois, c est opter pour une maison respectueuse de l environnement et qui offre de réels atouts

Plus en détail

PLANS DU BÂTIMENT CALCULS Performances Energétiques du Bâtiment Niveau d étanchéité à l air du bâtiment à faire imposer dans le cahier des charges et à faire contrôler par un test Blower Door. Exemples

Plus en détail

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages

Concilier confort acoustique et santé des occupants. Choix des vitrages Concilier confort acoustique et santé des occupants Choix des vitrages 2010 1 Le verre : ses spécificités Le verre : permet la vision vers l extérieur laisse pénétrer, dans les bâtiments, la lumière naturelle.

Plus en détail

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE

LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE LE BATIMENT PASSIF 20 C TOUTE L ANNEE SANS INSTALLATION DE CHAUFFAGE Didier ROSPIDE - Sandra RIPEAU 15/03/12 Présentation Bâtiments passifs CCI Plan de la conférence Présentation du concept Passif Le 1ère

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME»

ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» 1 ÉLÉMENTS ISOL+ ST «IZOPOL et VELOX-BAU-SYSTÈME» Construction de maisons passives et basse énergie aux normes 2020. La priorité absolue aujourd hui, est donnée à l économie d énergie. Une excellente isolation

Plus en détail

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS LA CONTRIBUTION DES FENÊTRES ALUMINIUM A LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Les critères de performance énergétique des fenêtres aluminium Impact des fenêtres sur la consommation d un bâtiment d

Plus en détail

Planète YTONG. Un réseau pour construire ensemble les maisons d aujourd hui et de demain

Planète YTONG. Un réseau pour construire ensemble les maisons d aujourd hui et de demain Planète YTONG Un réseau pour construire ensemble les maisons d aujourd hui et de demain RT GRENELLE ENVIRONNEMENT 2012 Depuis le Grenelle de l environnement, les performances énergétiques et environnementales

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée

La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée La prédalle à correction de ponts thermiques intégrée L ITI CONFORME ET MOINS CHÈRE En maçonnerie La performance d isolation de la ThermoPrédalle est suffisante pour rester en maçonnerie courante. En béton

Plus en détail

Pompes à chaleur AQUASET une énergie propre et renouvelable pour le chauffage de votre maison

Pompes à chaleur AQUASET une énergie propre et renouvelable pour le chauffage de votre maison Pompes à chaleur AQUASET une énergie propre et renouvelable pour le chauffage de votre maison HAUTE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Solution durable de chauffage CONFORME RT 2012 Économies d énergie garanties Radiateur

Plus en détail

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur

Réponse Siniat : Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? A B C D E F G. Pour réduire les déperditions de chaleur Pourquoi optimiser l étanchéité à l air d un bâtiment? Pour réduire les déperditions de chaleur Améliorer l efficacité énergétique Faire des économies d énergie Réduire les flux d air non maîtrisés Améliorer

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

La construction parasismique en maison individuelle

La construction parasismique en maison individuelle DOCUMENTATION THÉMATIQUE La construction parasismique en maison individuelle www.bouyer-leroux.com Ce qu il faut faire dans le cadre de la construction de maisons individuelles 1. Déterminer les longueurs

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf

PlancHer 09/2010. Nouvelle gamme K-FoAM. L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf PlancHer 09/2010 Nouvelle gamme K-FoAM L isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé par Knauf Isolant sous chape et dallage en polystyrène extrudé K-FOAM C K-FOAM C : présentation K-FOAM C est

Plus en détail

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures?

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? N 20 - Novembre 2008 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? Les enjeux de

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE?

FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE? FENETRES A TRIPLE VITRAGE EFFICACITE ENERGETIQUE REELLE EN FRANCE? Le fait d intégrer un triple vitrage dans une fenêtre est de plus en plus souvent présenté comme la seule amélioration possible de sa

Plus en détail