LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NOAC)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NOAC)"

Transcription

1 LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NOAC)

2

3 Introduction Cette brochure est destinée à toute personne dont le traitement nécessite la prise d un médicament de la classe «nouveaux anticoagulants oraux». Elle a été créée pour aider chaque patient à trouver une réponse à la plupart des questions qu il pourrait se poser au sujet de son traitement. Elle ne constitue évidemment pas la seule source d information, ainsi le médecin traitant ou le pharmacien peuvent apporter des informations supplémentaires. Quels sont les molécules et dosages disponibles? Les nouveaux anticoagulants enregistrés au Luxembourg sont : Pradaxa - dabigatran 75 mg, 110 mg et 150 mg Xarelto - rivaroxaban 2,5 mg, 10 mg, 15 mg et 20 mg Eliquis - apixaban 2,5 mg et 5 mg

4 Pourquoi ces médicaments sont-ils appelés «nouveaux anticoagulants oraux»? La mise à disposition de ces médicaments est récente et ils constituent, dans certaines indications, une alternative aux anticoagulants traditionnels appelés «anti-vitamines K» (AVK). Dans ce contexte, par opposition aux AVK, ces médicaments sont appelés «nouveaux anticoagulants oraux». Quel est le mécanisme d action des nouveaux anticoagulants oraux? Les nouveaux anticoagulants diminuent la coagulation du sang par différents mécanismes. Le Pradaxa agit en bloquant une substance présente dans l organisme, la thrombine, qui intervient dans la formation des caillots sanguins. Le Xarelto et l Eliquis sont des antagonistes directs du facteur X, impliqué dans la cascade de la coagulation. Ils réduisent ainsi le risque de thrombose c est-à-dire la formation d un caillot de sang. Pourquoi ce médicament vous est-il prescrit? Ces médicaments peuvent être indiqués : En prévention primaire des événements thromboemboliques veineux chez les patients adultes ayant bénéficié d une chirurgie programmée pour prothèse totale de hanche ou de genou, En prévention de l accident vasculaire cérébral (AVC) et de l embolie systémique (ES) chez les patients adultes présentant des troubles du rythme, En traitement des thromboses veineuses profondes (TVP) et prévention des récidives sous forme de TVP et d embolie pulmonaire (EP) En prévention des évènements athérothrombotiques chez des patients suite à une syndrome coronarien aigue

5 Comment faut-il prendre les nouveaux anticoagulants oraux? Ces médicaments sont à prendre selon la prescription de votre médecin. La posologie est adaptée à l indication et aux facteurs individuels du patient. Le traitement doit être pris chaque jour à la même heure. Ces anticoagulants doivent être pris avec de l eau sans les mâcher : Avant ou après les repas : pour le Pradaxa et l Eliquis Après les repas : pour le Xarelto Ne pas ouvrir les gélules, ni écraser les comprimés avant l administration Que faire en cas d oubli? La prise régulière des anticoagulants est très importante et les oublis de prise sont à éviter pour garantir l efficacité optimale du traitement. En cas d oubli, ne jamais doubler les doses, mais demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Que devez-vous surveiller pendant votre traitement? Surveillance biologique Contrairement au traitement par anticoagulants classiques (dits anti-vitamines K), il n est pas nécessaire de faire régulièrement des analyses de sang réguliers pour évaluer l efficacité du traitement. Des tests spécifiques ne seront réalisés qu en cas de situation exceptionnelle. Néanmois, votre médecin devra surveiller votre fonction rénale ou fonction hépatique. Surveillance clinique Il faut surveiller et signaler à votre médecin les signes suivants : Saignement des gencives (gingivorragie) Saignement du nez (épistaxis) Sand dans les urines (hématurie) Sang dans les selles Selles noires Règles abondantes

6 Règles générales? Compte tenu des risques d hémorragie liés à ce produit, vous devrez vous rendre aux urgences ou consulter un médecin sans délai, si vous chutez ou vous blessez, en particulier en cas de choc au niveau de la tête. Les femmes en âge de procréer doivent éviter toute grossesse au cours du traitement par un nouvel anticoagulant oral. Ces médicaments sont contre-indiqués pendant l allaitement. Signalez votre traitement à tout médecin généraliste et ou spécialiste (dentiste) que vous consultez. Surtout dans le cas d une nouvelle prescription ou d une intervention chirurgicale programmée ou urgente. Portez toujours sur vous la carte de surveillance remise avec le traitement. Ne prenez aucun médicament sans avoir consulté votre médecin ou votre pharmacien. Attention avec : Autres médicaments qui réduisent la formation de caillots sanguins : Sintrom, Marcoumar, Marevan, Eliquis, héparine, Plavix, Efient, Brilique Antiinflammatoires non-stéroïdiens et autres antidouleurs (aspirine à forte dose) Millepertuis et autres antidépresseurs Rifampicine, clarithromycine, antifongiques azolés (fluconazole, voriconazole,..) Amiodarone, dronédarone, vérapamil, quinidine N arrêtez pas votre traitement sans consulter d abord votre médecin, car le risque de formation d un caillot sanguin dans une veine pourrait être augmenté si vous arrêtez le traitement trop tôt. Conseils pratiques Comme le temps de coagulation est diminué, l apparition d hématomes est plus fréquente. Des petites blessures risquent de saigner plus longtemps. En cas de saignement, comprimez pendant 5 minutes. En cas de saignement du nez : comprimez la narine 5 minutes, penchez légèrement la tête vers l avant et mettez de la glace sur la nuque. Pour éviter tout incident : Ne vous brossez pas les dents trop énergiquement et choisissez une brosse à dents souple. Pour vous raser, utiliser un rasoir électrique. Attention lorsque vous vous coupez les ongles. Attention aux chutes, coups et blessures. Attention aux sports violents. Des informations complémentaires seront toujours fournies par l équipe médicale et pharmaceutique, qui restera à votre disposition pour toute question.

7

8 Site Esch/Alzette : rue Emile Mayrisch L-4240 Esch/Alzette Dudelange : rue de l Hôpital L-3488 Dudelange Niederkorn : av de la liberté L-4602 Niederkorn B.P. 436 L-4005 Esch/Alzette Central téléphonique (+352)

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

Infospot. Les nouveaux anticoagulants oraux (NACOs) Octobre - Novembre - Decembre 2014

Infospot. Les nouveaux anticoagulants oraux (NACOs) Octobre - Novembre - Decembre 2014 Infospot Les nouveaux anticoagulants oraux (NACOs) Octobre - Novembre - Decembre 2014 Les nouveaux anticoagulants oraux (NACOs) - Octobre - Novembre - Decembre 2014 1 I. Définition Il est actuellement

Plus en détail

Programme pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux.

Programme pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux. Programme P H A R M A C O pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux. AG Caffin 1, Y Chabi 1, C Sévin 2, B Leclere 3, C Debelmas 4, G Camus 1, X Bohand 1 1 Hôpital d Instruction des

Plus en détail

Votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamines K) Conseils pour le suivi à domicile

Votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamines K) Conseils pour le suivi à domicile Votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamines K) Conseils pour le suivi à domicile Introduction Qu est-ce qu un traitement anticoagulant par AVK? La vitamine K joue un rôle dans la coagulation

Plus en détail

journées chalonnaises de la thrombose

journées chalonnaises de la thrombose Nos connaissances certaines et notre pratique journalière : Les Nouveaux Anticoagulants dans la thromboprophylaxie de la chirurgie prothétique du MI Benoit Cots et Jean Marc Royer le 29/11/12-1 Recommandations

Plus en détail

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien.

N'oubliez pas de vous procurer votre carnet d'information et de suivi auprès de votre médecin, de votre biologiste ou de votre pharmacien. REPUBLIQUE FRANÇAISE Avril 2009 Questions / Réponses Traitement anticoagulant oral par anti-vitamine k (AVK) Vous recevez un traitement anticoagulant oral par antivitamine K. Ce traitement vous est indispensable

Plus en détail

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013

27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 27 ème JOURNEE SPORT ET MEDECINE Dr Roukos ABI KHALIL Digne Les Bains 23 novembre 2013 Les Nouveaux Anticoagulants Oraux (NACO) dans la maladie thrombo embolique veineuse INTRODUCTION Thrombose veineuse

Plus en détail

anticoagulants oraux directs en 2013 2014

anticoagulants oraux directs en 2013 2014 Plan d actions de l ANSM sur les anticoagulants oraux directs en 2013 2014 Pradaxa (dabigatran), Xarelto (rivaroxaban) et Eliquis (apixaban) sont de nouveaux anticoagulants oraux directs (AOD), communément

Plus en détail

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto Carnet-conseils appartenant à :.... Adresse :......................... Tel :............................ Médecin Généraliste : Adresse

Plus en détail

Les Nouveaux AntiCoagulants Oraux

Les Nouveaux AntiCoagulants Oraux Les Nouveaux AntiCoagulants Oraux (NACO) Emmanuel HAZARD/Jean-loup HERMIL Chronologie Héparine non fractionnée 1950 HBPM 1980 NACO >2008 AVK 1960 Fondaparinux 2002 2 Les indications des NACOs En médecine

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux sont arrivé! Faut il une surveillance biologique?

Les nouveaux anticoagulants oraux sont arrivé! Faut il une surveillance biologique? Les nouveaux anticoagulants oraux sont arrivé! Faut il une surveillance biologique? Références : Pr Samama Journée de Biologie Praticienne Décembre 2011 I. Gouin-Thibault Journée de Biologie Clinique 2012

Plus en détail

Anticoagulants. Hémostase primaire Coagulation Fibrinolyse Vasoconstriction localisée + agrégation plaquettaire = formation d un thrombus plaquettaire

Anticoagulants. Hémostase primaire Coagulation Fibrinolyse Vasoconstriction localisée + agrégation plaquettaire = formation d un thrombus plaquettaire Anticoagulants I. Antiagrégants plaquettaires 1. Rappel Hémostase primaire Coagulation Fibrinolyse Vasoconstriction localisée + agrégation plaquettaire = formation d un thrombus plaquettaire Formation

Plus en détail

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS

PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS PRINTEMPS MEDICAL DE BOURGOGNE ASSOCIATIONS ANTIAGREGANTS ET ANTICOAGULANTS : INDICATIONS ET CONTRE INDICATIONS Dr Mourot cardiologue Hôpital d Auxerre le 31 mars 2012 PLAN DE LA PRESENTATION ASSOCIATION

Plus en détail

La douleur qu est-ce que c est?

La douleur qu est-ce que c est? La douleur qu est-ce que c est? Le plus souvent la douleur signale une blessure, une fracture, une maladie Dans ce cas, la douleur est nécessaire, elle est là pour nous alerter. Un signal d alarme Il permet

Plus en détail

Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent. Acide acétylsalicylique

Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent. Acide acétylsalicylique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Aspirine 500 Effervescent, 500 mg, comprimé effervescent Acide acétylsalicylique Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

Une forte dynamique des prescriptions de ces nouveaux anti-coagulants oraux

Une forte dynamique des prescriptions de ces nouveaux anti-coagulants oraux 27 novembre 2013 Nouveaux anti-coagulants oraux : une étude de l Assurance Maladie souligne la dynamique forte de ces nouveaux médicaments et la nécessité d une vigilance accrue dans leur utilisation Les

Plus en détail

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement Informations aux patients sur les soins post-opératoires des prothèses implanto-portées Prendre soin de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement * Plus qu une restauration. Une nouvelle

Plus en détail

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux?

1 - Que faut-il retenir sur les anticoagulants oraux? La nouvelle convention pharmaceutique offre l opportunité aux pharmaciens d accompagner les patients traités par anticoagulants oraux au long cours afin de prévenir les risques iatrogéniques. Les anticoagulants

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux

Les nouveaux anticoagulants oraux Les nouveaux anticoagulants oraux Dr Adnan El Jabali, Cardiolgue,CH Bagnols-sur-Cèze Il existe actuellement 3 molécules : - (Pradaxa), inhibiteur direct du facteur IIa (ou de la thrombine). - (Xarelto),

Plus en détail

Plan. Introduction. Les Nouveaux Anticoagulants Oraux et le sujet âgé. Audit de prescription au Centre Hospitalier Geriatrique du Mont d Or

Plan. Introduction. Les Nouveaux Anticoagulants Oraux et le sujet âgé. Audit de prescription au Centre Hospitalier Geriatrique du Mont d Or Plan Introduction Les Nouveaux Anticoagulants Oraux et le sujet âgé Audit de prescription au Centre Hospitalier Geriatrique du Mont d Or Introduction NACO: une actualité brûlante! AVK: Plus forte incidence

Plus en détail

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE L'APPENDICECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Vous allez (Votre enfant va) être opéré(e) prochainement d'une appendicectomie par laparoscopie. Ce document est destiné à vous expliquer : ce que représente cette maladie;

Plus en détail

Fibrillation atriale chez le sujet âgé

Fibrillation atriale chez le sujet âgé Dr Benoit Blanchard LE HAVRE Le 18 MARS 2014 Fibrillation atriale chez le sujet âgé Le plus fréquent des trouble du rythme cardiaque, 750,000 personnes atteintes de FA en France, 100,000 nouveaux cas chaque

Plus en détail

Point d information Avril 2012. Les nouveaux anticoagulants oraux (dabigatran et rivaroxaban) dans la fibrillation auriculaire : ce qu il faut savoir

Point d information Avril 2012. Les nouveaux anticoagulants oraux (dabigatran et rivaroxaban) dans la fibrillation auriculaire : ce qu il faut savoir Point d information Avril 2012 Les nouveaux anticoagulants oraux (dabigatran et rivaroxaban) dans la fibrillation auriculaire : ce qu il faut savoir Le dabigatran (PRADAXA), inhibiteur direct de la thrombine,

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux. Kelly MONTHE-SAGAN CCA Anesthésie-Réanimation CHU de Caen Le 10/10/2015

Les nouveaux anticoagulants oraux. Kelly MONTHE-SAGAN CCA Anesthésie-Réanimation CHU de Caen Le 10/10/2015 Les nouveaux anticoagulants oraux Kelly MONTHE-SAGAN CCA Anesthésie-Réanimation CHU de Caen Le 10/10/2015 Je n ai pas de conflit d intérêt à déclarer. Les nouveaux anticoagulants oraux Les anticoagulants

Plus en détail

Comment je traite la fibrillation atriale (FA) du sujet âgé? Thomas Vogel PU-PH Pôle de Gériatrie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Comment je traite la fibrillation atriale (FA) du sujet âgé? Thomas Vogel PU-PH Pôle de Gériatrie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Comment je traite la fibrillation atriale (FA) du sujet âgé? Thomas Vogel PU-PH Pôle de Gériatrie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Absence de conflits d intérêt Sujets âgés: > 75 ans.plutôt 80-85

Plus en détail

Nouveaux anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Nouveaux anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Nouveaux anti-thrombotiques Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Classification Antithrombines directes o Lépirudine REFLUDAN o Désirudine

Plus en détail

NOTICE POUR LE PUBLIC

NOTICE POUR LE PUBLIC NOTICE POUR LE PUBLIC Dicynone 250 mg, Comprimés Dicynone 250 mg/2 ml, Solution injectable (Etamsylate) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux

Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux Pharmacologie des «nouveaux» anticoagulants oraux Apixaban, Dabigatran, Rivaroxaban Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046 et CIC 9301 INSERM-CHRU, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm

Voir dossier complet sur les AVK sur le site de l AFSSAPS : http://afssaps.sante.fr/htm/10/avk/indavk.htm !"#$ %&'(() RECOMMANDATIONS DE PREAMBULE Janvier 2004 Ces recommandations ont été réalisées et validées par les membres du comité du médicament et des dispositifs médicaux stériles du Centre Hospitalier

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants oraux (NAC)

Les nouveaux anticoagulants oraux (NAC) Les nouveaux anticoagulants oraux (NAC) Dr Jean-Marie Vailloud Cardiologue libéral/ salarié (CHU/clinique) Pas de lien d'intérêt avec une entreprise pharmaceutique Adhérent à l'association Mieux Prescrire

Plus en détail

Observation. Merci à l équipe de pharmaciens FormUtip iatro pour ce cas

Observation. Merci à l équipe de pharmaciens FormUtip iatro pour ce cas Cas clinique M. ZAC Observation Mr ZAC ans, 76 ans, 52 kg, est admis aux urgences pour des algies fessières invalidantes, résistantes au AINS. Ses principaux antécédents sont les suivants : une thrombopénie

Plus en détail

Épidémiologie des accidents hémorragiques dus aux anticoagulants oraux

Épidémiologie des accidents hémorragiques dus aux anticoagulants oraux Épidémiologie des accidents hémorragiques dus aux anticoagulants oraux Docteur Marie-Josèphe JEAN-PASTOR Centre Régional Pharmacovigilance Marseille-Provence-Corse Hôpital Sainte Marguerite AP-HM Tél :

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE TRANSPARENCE 9 mai 2001 METALYSE 10 000 unités, poudre et solvant pour solution injectable Flacon

Plus en détail

Anticoagulants Oraux. Warfarine (Coumadin) Nicoumalone (Sintrom) Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

Anticoagulants Oraux. Warfarine (Coumadin) Nicoumalone (Sintrom) Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec le professionnel concerné

Plus en détail

Anticoagulants Oraux en 2015

Anticoagulants Oraux en 2015 Pharmacologie Médicale Toulouse Anticoagulants Oraux en 2015 Pas de conflit d intérêt AVK: Fluindione/warfarine? Bénéfice: Warfarine reste l AVK de référence Risque: Warfarineengendre moins d effets immuno-allergiques

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION POUR L'UTILISATEUR DAFALGAN Nourrisson 80 mg suppositoires DAFALGAN Jeune enfant 150 mg suppositoires DAFALGAN Grand enfant 300 mg suppositoires Paracétamol Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants : faut-il changer nos pratiques? Prescription hors AMM : quels risques pour le médecin?

Les nouveaux anticoagulants : faut-il changer nos pratiques? Prescription hors AMM : quels risques pour le médecin? Les nouveaux anticoagulants : faut-il changer nos pratiques? Prescription hors AMM : quels risques pour le médecin? DOSSIER DOCUMENTAIRE Document établi avec le concours méthodologique de la HAS et conforme

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament TIBERAL comprimé Ornidazole Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg

Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg Que devez-vous savoir? Votre médecin vous a prescrit une Vidéo-SEEG dans le cadre du bilan de votre épilepsie. C est une intervention faite sous anesthésie

Plus en détail

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme La Douleur? Un signal d alarme Une douleur aiguë Une douleur chronique Dans le cas d une blessure, d une fracture, ou encore d une maladie, la douleur est nécessaire puisqu elle nous alerte. Elle est limitée

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

PRESTATION SÉCURITAIRE DES SOINS & MÉDICAMENTS ANTITHROMBOTIQUES

PRESTATION SÉCURITAIRE DES SOINS & MÉDICAMENTS ANTITHROMBOTIQUES PRESTATION SÉCURITAIRE DES SOINS & MÉDICAMENTS ANTITHROMBOTIQUES Isabelle Taillon Pharmacienne IUCPQ, Québec Professeure agrégée de clinique Université Laval Objectifs Discuter des problématiques rencontrées

Plus en détail

NACO dans la FA non Valvulaire

NACO dans la FA non Valvulaire NACO dans la FA non Valvulaire VII ème Rencontres chalonnaises Dr Buttard 29/11/2012 INTRODUCTION La consommation des anticoagulants a été multiplié par 2 en 10 ans Les indications de traitement anticoagulants

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Ibuprofen Sandoz 200 mg comprimés pelliculés Ibuprofen Sandoz 400 mg comprimés pelliculés Ibuprofène Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre / utiliser

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

Gestion périopératoire et des évènements hémorragiques sous nouveaux anticoagulants oraux

Gestion périopératoire et des évènements hémorragiques sous nouveaux anticoagulants oraux Gestion périopératoire et des évènements hémorragiques sous nouveaux anticoagulants oraux Anne GODIER Service d Anesthésie-Réanimation Hopital Cochin Paris Table ronde anticoagulants 15 novembre 2013 Conflits

Plus en détail

Gluconate de cuivre, or colloïdal, gluconate d argent

Gluconate de cuivre, or colloïdal, gluconate d argent Gluconate de cuivre, or colloïdal, gluconate d argent Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours de la phase de convalescence de maladies infectieuses, d

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

NOTICE. FLUOREX 1 mg/1 ml, solution buvable en flacon

NOTICE. FLUOREX 1 mg/1 ml, solution buvable en flacon NOTICE Mis à jour : 28/02/2002 Dénomination du médicament Encadré FLUOREX 1 mg/1 ml, solution buvable en flacon Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des

Plus en détail

XARELTO (RIVAROXABAN) 2,5 MG - 15 MG - 20 MG, COMPRIMÉS PELLICULÉS GUIDE DE PRESCRIPTION

XARELTO (RIVAROXABAN) 2,5 MG - 15 MG - 20 MG, COMPRIMÉS PELLICULÉS GUIDE DE PRESCRIPTION Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Xarelto 2,5 mg; 15 mg et 20 mg de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique

Plus en détail

CUIVRE OLIGOSOL, solution buvable en ampoule - Notice patient

CUIVRE OLIGOSOL, solution buvable en ampoule - Notice patient CUIVRE OLIGOSOL, solution buvable en ampoule - Notice patient ANSM - Mis à jour le : 19/10/2011 Dénomination du médicament Encadré CUIVRE OLIGOSOL, solution buvable en ampoule Gluconate de cuivre Veuillez

Plus en détail

Le suivi de mon traitement d anticoagulothérapie

Le suivi de mon traitement d anticoagulothérapie Mon pharmacien dans mon quotidien Information aux patients Le suivi de mon traitement d anticoagulothérapie Avec l aide de votre pharmacien, votre traitement est plus simple que jamais L Association québécoise

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, comprimé effervescent sécable ET DANS QUELS CAS EST- IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol comprimé effervescent sécable Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K)

Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Ce carnet a été réalisé sous la coordination de l Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Vous et votre traitement anticoagulant par AVK (antivitamine K) Carte à découper

Plus en détail

Les Nouveaux Anticoagulants Oraux

Les Nouveaux Anticoagulants Oraux Les Nouveaux Anticoagulants Oraux EPU AMEDYG 15 mai 2013 Dr Benjamin MANEGLIA 20 Bd Jean PAIN 38000 GRENOBLE bmaneglia@orange.fr Plan * Rappels sur les AVK * Hémostase Cascade de la coagulation * Le rivaroxaban

Plus en détail

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE

VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE VOTRE MÉDECIN VOUS PROPOSE DES TESTS D ALLERGIE Information générale Pour vous, pour la vie Qu est-ce qu une allergie? Le mot allergie est utilisé pour décrire une réaction indésirable du corps à une substance

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CLASTOBAN 800 mg, comprimé pelliculé Clodronate disodique Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre

Plus en détail

Recommandations formalisées d experts. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011

Recommandations formalisées d experts. Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011 Recommandations formalisées d experts Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire Actualisation 2011 NOM DE LA PRESENTATION 1 Facteurs de risque de MTEV Les recommandations concernant

Plus en détail

L alimentation par sonde à domicile Guide d information

L alimentation par sonde à domicile Guide d information L alimentation par sonde à domicile Guide d information L alimentation par sonde à domicile Guide d information à l usage des patients et de leurs proches Ce guide d information a pour but d aider les

Plus en détail

NOTICE. HYDROCORTISONE UPJOHN 100 mg, préparation injectable HYDROCORTISONE UPJOHN 500 mg, préparation injectable

NOTICE. HYDROCORTISONE UPJOHN 100 mg, préparation injectable HYDROCORTISONE UPJOHN 500 mg, préparation injectable NOTICE 1. IDENTIFICATION DU MEDICAMENT a) DENOMINATION HYDROCORTISONE UPJOHN 100 mg, préparation injectable HYDROCORTISONE UPJOHN 500 mg, préparation injectable b) COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

Plus en détail

NOTICE. INTERCYTON 200 mg, gélule Flavodate disodique

NOTICE. INTERCYTON 200 mg, gélule Flavodate disodique NOTICE Mis à jour : 15/12/2011 Dénomination du médicament INTERCYTON 200 mg, gélule Flavodate disodique Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des

Plus en détail

Mise à jour des régimes d avantages sociaux de McGill

Mise à jour des régimes d avantages sociaux de McGill Décembre 2015 Destinataire : Sujet : Les employés de l Université McGill Mise à jour des régimes d avantages sociaux de McGill La mise à jour des avantages sociaux de cette année contient des informations

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE DOLIPRANE 1000 mg, gélule ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLIPRANE 1000 mg paracétamol gélule Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre

Plus en détail

Nouveaux Anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Nouveaux Anti-thrombotiques. Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Nouveaux Anti-thrombotiques Prof. Emmanuel OGER Pharmacovigilance Pharmaco-épidémiologie Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Classification Antithrombines directes o Ximélagatran EXANTA o Désirudine

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 29 septembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par avis de renouvellement du 30 novembre

Plus en détail

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique

Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Petits conseils dans le cadre d une Chirurgie Plastique Le jour de votre consultation Vous serez accueilli(e) par ma secrétaire qui vous demandera votre nom, et si besoin votre Carte Vitale, puis elle

Plus en détail

Les nouveaux anticoagulants ont ils une place aux Urgences?

Les nouveaux anticoagulants ont ils une place aux Urgences? Les nouveaux anticoagulants ont ils une place aux Urgences? Emmanuel Andrès Service de Médecine Interne Diabète et Maladies métabolique Clinique Médicale B - CHRU de Strasbourg Remerciements au Professeur

Plus en détail

NOTICE. BIOCARDE, solution buvable

NOTICE. BIOCARDE, solution buvable NOTICE ANSM - Mis à jour le : 12/12/1997 Dénomination du médicament BIOCARDE, solution buvable Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE. Contenu de cette notice:

NOTICE. Contenu de cette notice: NOTICE Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de administrer ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d autres questions, si

Plus en détail

Communiqué de presse. 12 e congrès annuel de la European Cardiac Arrhythmia Society (ECAS) 2016

Communiqué de presse. 12 e congrès annuel de la European Cardiac Arrhythmia Society (ECAS) 2016 Communiqué de presse Non destiné aux médias américains et britanniques Bayer Canada 2920 Matheson Blvd. East Mississauga (Ontario) L4W 5R6 www.bayer.ca 12 e congrès annuel de la European Cardiac Arrhythmia

Plus en détail

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1

PRÉVENTION ET SECOURS CIVIQUES DE NIVEAU 1 PARTIE 4 LA VICTIME SAIGNE ABONDAMMENT 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable : En présence d une personne qui présente un saignement abondant, de réaliser une compression directe de

Plus en détail

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète (French) Programmes de dépistage Maladies oculaires liées au diabète Suivi plus régulier et traitement de la rétinopathie diabétique Closer monitoring and treatment for diabetic retinopathy Informations

Plus en détail

Les anticoagulants. 22 février 2011 B. LORTAL-CANGUILHEM Pharmacien Institut Bergonié Bordeaux

Les anticoagulants. 22 février 2011 B. LORTAL-CANGUILHEM Pharmacien Institut Bergonié Bordeaux Les anticoagulants 22 février 2011 B. LORTAL-CANGUILHEM Pharmacien Institut Bergonié Bordeaux Traitements I. Héparine et HBPM II. Antivitamines K (AVK) III. Hirudines recombinantes IV. Inhibiteurs sélectifs

Plus en détail

Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours d atteintes ligamentaires mineures.

Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours d atteintes ligamentaires mineures. Fluorure de sodium Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours d atteintes ligamentaires mineures. AMM N 3400930751459 : Valid 1997, Rév. 08/2011. (Mise sur

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM.

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Retrouvez dans ce rabat : votre suivi biologique NSM. 14/09/2015 15:44 Ce

Plus en détail

NOTICE. HEPATOUM, solution buvable Macéré hydroalcoolique d'anémone pulsatilla et de Curcume longa/citrate d'alvérine

NOTICE. HEPATOUM, solution buvable Macéré hydroalcoolique d'anémone pulsatilla et de Curcume longa/citrate d'alvérine 1 sur 5 10/11/2013 15:42 NOTICE ANSM - Mis à jour le : 17/06/2011 Dénomination du médicament Encadré HEPATOUM, solution buvable Macéré hydroalcoolique d'anémone pulsatilla et de Curcume longa/citrate d'alvérine

Plus en détail

LIBÉREZ VOTRE SOURIRE INVISALIGN TEEN L ALTERNATIVE TRANSPARENTE AUX APPAREILS ORTHODONTIQUES.

LIBÉREZ VOTRE SOURIRE INVISALIGN TEEN L ALTERNATIVE TRANSPARENTE AUX APPAREILS ORTHODONTIQUES. LIBÉREZ VOTRE SOURIRE INVISALIGN TEEN L ALTERNATIVE TRANSPARENTE AUX APPAREILS ORTHODONTIQUES. Votre téléphone est SANS FIL. Votre ordinateur AUSSI. Pourquoi pas VOTRE traitement d orthodontie? Bienvenue

Plus en détail

Atelier Prise en Charge Médicamenteuse

Atelier Prise en Charge Médicamenteuse Premières journées communes Lyon Avril 2013 Atelier Prise en Charge Médicamenteuse Traitements anticoagulants De la théorie à la pratique P. Fagnoni-2013 1 Accidents thrombotiques Artériels & Veineux Artériels

Plus en détail

Conduite du traitement lors de la gestion péri-opératoire, et des évènements hémorragiques

Conduite du traitement lors de la gestion péri-opératoire, et des évènements hémorragiques Conduite du traitement lors de la gestion péri-opératoire, et des évènements hémorragiques PE Morange Lab.Hématologie Inserm U1062 CHU Timone Marseille Limites du traitement par AVK Fenetre therapeutique

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Nouveaux anticoagulants oraux : aspects pratiques

Nouveaux anticoagulants oraux : aspects pratiques Nouveaux anticoagulants oraux : aspects pratiques Christelle MARQUIE CHRU de Lille Clinique de Cardiologie L i l l e 2 Université du Droit et de la Santé Les NOAG: QCM 1. ont les mêmes indications que

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Les frais de transport Mise à jour : octobre 2014 Les frais de transport Vous avez besoin d un transport pour recevoir des soins ou rentrer chez vous après

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DOLOL-INSTANT 500 mg comprimés orodispersibles. Paracétamol

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DOLOL-INSTANT 500 mg comprimés orodispersibles. Paracétamol NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DOLOL-INSTANT 500 mg comprimés orodispersibles Paracétamol Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE. BISMUTH OLIGOSOL, solution buvable en ampoule Gluconate de bismuth

NOTICE. BISMUTH OLIGOSOL, solution buvable en ampoule Gluconate de bismuth BISMUTH OLIGOSOL Gluconate de bismuth Indications thérapeutiques : Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours d'états infectieux viraux de la sphère ORL, d états grippaux. AMM N 3400930750629

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. CAMILIA, solution buvable

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. CAMILIA, solution buvable NOTICE NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CAMILIA, solution buvable Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

1 - DE MIEUX DETERMINER LES INDICATIONS DU TRAITEMENT 2 - DE PREVENIR PAR UN MEILLEUR CHOIX DES MEDICAMENTS LA SURVENUE D EFFETS INDESIRABLES GRAVES.

1 - DE MIEUX DETERMINER LES INDICATIONS DU TRAITEMENT 2 - DE PREVENIR PAR UN MEILLEUR CHOIX DES MEDICAMENTS LA SURVENUE D EFFETS INDESIRABLES GRAVES. LES OBJECTIFS RECHERCHES SONT : 1 - DE MIEUX DETERMINER LES INDICATIONS DU TRAITEMENT 2 - DE PREVENIR PAR UN MEILLEUR CHOIX DES MEDICAMENTS LA SURVENUE D EFFETS INDESIRABLES GRAVES. 3 D AMELIORER LE DISPOSITIF

Plus en détail

Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie)

Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie) Votre guide pour la coloscopie courte (sigmoïdoscopie) Ordonnance Nom : Prénom : Adresse : Rx 2 lavements Fleets Date : Signature du médecin No. de permis 3 Cette brochure a pour but de vous informer

Plus en détail

SMECTA 3 g FRAISE, poudre pour suspension buvable en sachet

SMECTA 3 g FRAISE, poudre pour suspension buvable en sachet SMECTA 3 g FRAISE, poudre pour suspension buvable en sachet Diosmectite Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

& Ordonnances. Médicaments vétérinaires. Les nouvelles règles de Délivrance. Le libre choix de l éleveur

& Ordonnances. Médicaments vétérinaires. Les nouvelles règles de Délivrance. Le libre choix de l éleveur Médicaments vétérinaires & Ordonnances Les nouvelles règles de Délivrance Le libre choix de l éleveur Conformément à la loi, à l issue de chaque prescription, le vétérinaire remet obligatoirement l ordonnance

Plus en détail

Vivre avec mon traitement contre la tension

Vivre avec mon traitement contre la tension LES FONDAMENTAUX POUR SOIGNER MA TENSION Vivre avec mon traitement contre la tension L'apprentissage PHARAON UN PROGRAMME POUR l HYPERTENDU Programme éducatif Hygiéno-diététique et d Auto prise en charge

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SINUTAB 500/30 mg comprimés SINUTAB FORTE 500/60 mg comprimés Paracétamol et chlorhydrate de pseudoéphédrine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser

Plus en détail

Christelle DURAND-BIGORIE Déléguée santé CAFAT LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NACO)

Christelle DURAND-BIGORIE Déléguée santé CAFAT LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NACO) Christelle DURAND-BIGORIE Déléguée santé CAFAT LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ORAUX (NACO) MAI 2014 1 SOMMAIRE Quelques données chiffrées Place des NACO dans la Fibrillation Auriculaire Non Valvulaire (FANV)

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS. Cadastre/Cardiologie/Anticoagulant/Les nouveaux anticoagulants/oct 2016

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS. Cadastre/Cardiologie/Anticoagulant/Les nouveaux anticoagulants/oct 2016 LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Cadastre/Cardiologie/Anticoagulant/Les nouveaux anticoagulants/oct 2016 12 Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin

Plus en détail

Qu est-ce que l hémophilie?

Qu est-ce que l hémophilie? Qu est-ce que l hémophilie? 1425 boul. René-Lévesque Ouest, bureau 1010 Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada Qu est-ce que l hémophilie? L hémophilie est un trouble de saignement. Les personnes atteintes

Plus en détail

Pradaxa est un médicament qui contient le principe actif dabigatran étexilate. Il est disponible sous la forme de gélules (75, 110 et 150 mg).

Pradaxa est un médicament qui contient le principe actif dabigatran étexilate. Il est disponible sous la forme de gélules (75, 110 et 150 mg). EMA/47517/2015 EMEA/H/C/000829 Résumé EPAR à l intention du public dabigatran étexilate Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle

Plus en détail

NOTICE. SUPPOSITOIRE A LA GLYCERINE MAYOLY SPINDLER NOURRISSONS, suppositoire Glycérol

NOTICE. SUPPOSITOIRE A LA GLYCERINE MAYOLY SPINDLER NOURRISSONS, suppositoire Glycérol NOTICE ANSM Mis à jour le : 30/05/2014 Dénomination du médicament Encadré SUPPOSITOIRE A LA GLYCERINE MAYOLY SPINDLER NOURRISSONS, suppositoire Glycérol Veuillez lire attentivement cette notice avant d

Plus en détail