Vl/ Cautions, garanties à pre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vl/ Cautions, garanties à pre"

Transcription

1 CHAPITRE Vl / Cautions, garanties, bonds Page 1/12 Vl/ Cautions, garanties à pre Nous avons vu dans le précédent chapitre comment, lorsqu'on est vendeur/exportateur, sécuriser les risques de non-paiement en utilisant diverses solutions bancaires en matiere de moyens de paiement. L'acheteur, lui, souhaite se garantir contre les risques de défaillances du vendeur lors de l'exécution du contrat D'où le recours aux garanties de marche : cautions, garanties a premiere demande (en anglais, bonds ou guarantees). Ce sont des outils au service des acheteurs pour s'assurer que leurs fournisseurs rempliront leurs obligations contractuelles. Ces actes sont le plus souvent particulièrement contraignants pour le donneur d'ordre des garanties ou cautions (l'exportateur) et les textes imposes par certaines banques locales sont a la limite d'être abusifs (par exemple, interdiction a une banque contregarante de respecter une decision d'un tribunal lui enjoignant de ne pas payer le bénéficiaire en cas de presomption d'appel abusif...). 17 Cautions et garanties 1.1 Les fondements juridiques à l'international ll faut savoir qu'aucun texte de regles universellement reconnu au plan international n'est vraiment parvenu a s'imposer, malgré les efforts de la Chambre de commerce internationale (ICC), de sorte que c'est souvent le texte de la garantie qui fait la loi et que celui-ci est bien souvent impose par l'acheteur, le bénéficiaire de la garantie. Vers la fin des annees 1960, l'icc s'est penchée sur la création d'outils de substitution aux cautions classiques En 1978 paraissaient les Regles uniformes pour les garanties contractuelles (RUGC), et en 1992 les Regles uniformes pour les garanties sur demande (RUGD). A l'international, ce sont les garanties sur demande qui se sont imposées. Le cadre juridique français a dû lui-même s'adapter à cette réalité. CHECK-LIST DES TEXTES DE REFERENCE Voici, pour memoire, les différents textes internationaux existant a ce jour sur les garanties Garanties contractuelles (ICC, publication 325,1978), Garanties sur demande (ICC, publication 458,1992), Contact Bonds (ICC publication 524, 1995), Convention des Nations unies sur les garanties indépendantes et les lettres de crédit standby (1997), ISP 98 (ICC, publication 590, 1998), Règles uniformes pour les garanties sur demande, RUGD (version révisée, ICC, publication 758, 2010) En anglais URGO (Uniform Rules for Demand Guarantees) 2010, ICC EP Le cadre juridique français Ces techniques sont à regrouper dans un ensemble plus global : les sûretés, définies en France dans le code civil, Livre 4, titre 1 er, «Des sûretés personnelles», articles 2287 a 2322 ll existe différents types de sûrete. On distingue traditionnellement en France : le cautionnement simple : cet engagement confère a la caution le benefice de discussion et le benefice de division Le benefice de discussion est le droit pour la caution d'exiger que le créancier pour- - REPÈRE - DÉFINITION D'UNE SÛRETÉ Rappelons qu'une sûrete est une garantie accordée a un créancier pour le recouvrement de sa créance (Dalloz, lexique des termes juridiques, 10e edition, 1995). Par extension, il s'agit de toute garantie accordée à un bénéficiaire pour garantir le respect d'une ou plusieurs obligations du donneur d'ordres Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

2 Page 2/12 mière demande, «bonds»... suive d'abord le débiteur principal. Le benefice de division est le droit pour chacune des cautions d'un même débiteur, pour une même dette, d'exiger que le créancier divise son action et la réduise à la part et proportion de chaque caution, le cautionnement solidaire : cet engagement ne confère a la caution ni le benefice de discussion ni le benefice de division ; la garantie autonome : la garantie autonome est l'engagement par lequel le garant s'oblige, en considération d'une obligation souscrite par un tiers, à verser une somme soit à premiere demande, soit suivant des modalités convenues (article 2321), La lettre d'intention (appelée aussi lettre de confort) : La lettre d'intention est l'engagement de faire ou de ne pas faire ayant pour objet le soutien apporté à un débiteur dans l'exécution de son obligation envers son créancier (article 2322) LES DIFFERENCES ENTRE CAUTION ET GARANTIE A PREMIERE DEMANDE Caution Dépendante du contrat principal Soumise au droit national et inadaptée au commerce international Dans de nombreux pays, mise en jeu de plus en plus aléatoire Garantie à première demande Indépendante du contrat principal ll sera donc judicieux de prévoir dans sa rédaction une date de validité et un fait générateur entraînant expiration Créée par les praticiens du commerce international pour répondre aux besoins du marché Dans les deux cas, prévoir une clause de mainlevée automatique sans obligation de restitution de l'original À noter qu'en France, en matière de marchés publics, le législateur a compris l'intérêt, du point de vue de l'acheteur et/ou du créancier, et depuis pres de 15 ans, privilégie les garanties à première demande par rapport aux cautions Pour preuve l'article 102 du Code des marchés publics «La retenue de garantie peut être remplacée au gré du titulaire par une garantie a premiere demande ou, si le pouvoir adjudicateur ne s'y oppose pas, par une caution personnelle et solidaire.» Les émetteurs de cautions et garanties confondent souvent les intitulés de ces différents outils. A l'international, en cas de litige devant les tribunaux français, il y a un risque eleve de requalification Dans un arrêt de la Cour de cassation (13/12/1994) le rapporteur, citant Andre Prum (auteur de Les garanties sur demande, Lifec 1994) suggérait que : «S'il y a doute sur la nature de la garantie, il y a lieu de préférer la qualification de garantie indépendante dans le contexte du commerce international parce que la pratique du commerce international n'a jamais été de délivrer des cautionnements.» ll en résulte, comme nous l'avons indiqué plus haut, que la grande majorité des «cautions» délivrées par les banques dans les opérations de commerce international sont en fait des garanties indépendantes ou sur demande. Notons enfin que dans les pays du Maghreb, la garantie autonome n'existe pas dans l'arsenal juridique, maîs les établissements bancaires emet- - REPERE - DÉFINITION D'UNE GARANTIE À PREMIÈRE DEMANDE On l'appelle aussi garantie sur demande, autonome ou encore indépendante. Quel que soit son nom, le principe est le même : elle est indépendante du contrat commercial. Lors de l'introduction de cette nouvelle mesure, en 1998, dans le code des marchés publics, la notice CERFA expliquait le mécanisme de la garantie sur demande «Cependant la garantie à première demande est plus protectrice pour le créancier que la caution car, comme son nom l'indique, le garant est tenu de payer à première demande. Cette garantie est dite autonome par rapport à la dette principale, ce qui protege le créancier contre les contestations du titulaire, alors que, dans le cas d'une caution, même solidaire, la caution peut soulever les mêmes contestations que le débiteur principal, ce qui affaiblit de beaucoup son intérêt.» Sans commentaire... tent des cautions personnelles et solidaires avec engagement du garant de «payer irrévocablement et à premiere demande, sans soulever de contestation pour quelque motif que ce soit». Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

3 Page 3/ Schémas d'émission Emission d'une garantie directe On distingue les garanties reçues (garanties de bonne fin du respect d'une obligation, le plus souvent de paiement) et les garanties données (garanties de marche) On distingue par ailleurs les garanties directes, émises par la banque de l'exportateur, des garanties indirectes, émises par une banque locale et contregaranties par une banque de l'exportateur ll est évident que nous privilégions, pour l'exportateur, la délivrance de garanties directes. En cas de mise en jeu, il pourra plus facilement essayer d'empêcher le paiement des fonds au bénéficiaire, par une intervention auprès du tribunal Cette demarche s'avérera plus problématique dans le cas de caution (ou garantie) indirecte En effet dans ce cas, il s'agira d'un engagement émis par une banque locale, du pays de l'importateur et l'action devant un tribunal sera plus problématique Mais les pratiques du commerce international ne suivent pas cette logique : une majorité de pays exigent en effet systématiquement une caution ou une garantie émise par une banque locale, au moins pour les marchés publics. Et, de plus en plus, les marchés privés sont calqués sur les marchés publics. Dans le cadre de la garantie indirecte (graphique cicontre), qui implique l'intervention d'une banque locale, les conséquences plutôt négatives sont nombreuses pour l'exportateur : des coûts supplémentaires ; des delais d'émission plus longs, des textes souvent tres contraignants, des clauses «proroger ou payer» (extend or pay) qui retardent l'extinction de la garantie, des difficultés plus grandes pour l'obtention de la mainlevée La chronologie d'une caution ou d'une garantie est la suivante : 1/date d'émission ; 2/ date d'entrée en vigueur ; 3/ date d'expiration ; 4/ date de main levée. Voici ce que nous recommandons : retarder l'entrée en vigueur le plus possible ; her la mainlevée au moment ou à la date d'expiration de la garantie (mainlevée automatique). Attention, voici les événements éventuels qui peuvent survenir durant la période de validité de la garantie : modification du texte de la garantie, augmentation du montant, réduction du montant, prorogation de la validité Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

4 Page 4/ La place des garanties dans le déroulement d'un appel d'offres et du contrat La garantie de soumission (Tender auarantee, bld guarantee. tender bond, bld bond) La garantie de soumission peut être demandée, dans le cadre d'un appel d'offres, au moment de la soumission. Elle garantit le sérieux financier de l'offre. C'est un engagement bancaire de payer une indemnité a l'importateur, si le vendeur retire son offre penr i Retardez l'entrée en vigueur de la garantie de soumission à l'ouverture des plis. Essayez de her sa mainlevée : soit à l'entrée en vigueur du contrat si l'entreprise a été retenue ; soit à l'émission d'une garantie de bonne fm d'exécution, si celle-ci est prévue dans le texte de la garantie de soumission ; soit à l'attribution du marché à un autre soumissionnaire ; ou encore à un délai calendaire lié à l'expiration de la période de validité des offres. dani la période d'offres ou refuse ou n'est plus en mesure de signer le contrat dans les termes de son offre. Montant : soit un pourcentage de 1,5 à 3 /o du montant de l'offre soit, de plus en plus souvent, un montant forfaitaire. La garantie de restitution d'acompte (Dpwn pavment ou advance pavment guarantee) Elle garantit l'acheteur qui a accepté de verser un acompte à la commande à son fournisseur contre le non-respect des obligations du vendeur. Elle permet aussi a l'exportateur de négocier plus facilement des acomptes pour l'entrée en vigueur des contrats et pendant leur exécution. En droit français, on distingue les avances et les acomptes. En pays francophones, dans la majorité des droits étrangers, avec de rares exceptions dans les marchés publics, on parle indistinctement d'avance ou d'acompte. Dans les pays anglophones, on parle indistinctement de down payment ou d'advance payment. Positionnement des garanties dans l'offre et dans le contrat Appel d'offres Exécution du contrat Restitution d'acompte Dispense de retenue de garantie Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

5 Page 5/12 En tant qu'exportateur/fournisseur, lier l'entrée en vigueur de la garantie de restitution d'acompte à la réception de l'acompte dans ses comptes Prévoir des clauses de réduction au fur et à mesure des livraisons ou prestations diverses. Exemple. «Le montant de cette garantie se réduira automatiquement en proportion de la valeur de chaque livraison, à réception par nous-mêmes des copies de la facture commerciale et du document d'expédition y relatifs, étant entendu que nous sommes d'ores et déjà autorisés à considérer lesdites copies comme preuves concluantes que ladite livraison a bien eu lieu.» La garantie de bonne fin d'exécution (Performance guarantee) C'est un engagement bancaire d'indemniser l'acheteur en cas de défaillance du vendeur dans l'exécution du contrat. Son montant est en moyenne de 10 à 15 /o du montant total du contrat. Parfois 20 %, selon les contraintes locales. Selon les cas, elle demeure valable soit jusqu'à la reception définitive (s'il n'y a pas de reception provisoire), sinon jusqu'à cette dernière. La garantie de dispense de retenue (Rétention money guarantee) En cas de reception provisoire et de retenue financière de 5 /o, elle permet au vendeur d'encaisser la totalité du contrat sans attendre la reception définitive. Attention, dans ce cas, au risque de ne jamais avoir la réception définitive I À noter que la brochure bilingue de l'icc sur la dernière version des RUGD révisée, URGO (Uniform Pour toutes ces garanties, compte tenu du chevauchement de certaines d'entre elles, prévoir une clause interdisant l'appel cumulatif. Exemple : «La présente garantie ne pourra être appelée cumulativement avec la garantie de...». En anglais. «The present guarantee cannet be set in action (or called) cumulatively with the bank guarantee for...» Autre clause utile afin de pouvoir discuter éventuellement un appel que l'on jugerait abusif la clause de délai de grâce. Exemple. «Copie de votre demande adressée à notre client, spécifiant la nature de sa défaillance et lui demandant d'y remédier dans un délai de...». En anglais : «Copy of your wntten notice to eur customer, specifymg the breach of contract and requesting hlm to remedy it with/n a de/a/ of...» Rules for Demand Guarantees) 2010, ICC EP 758, propose de nombreux modèles de clauses très pratiques. Il existe aussi des modèles, proposés par exemple par l'icc, très souvent utilises par les banques françaises. Hélas, dans le cadre de garanties émises par des banques locales, certaines d'entre elles ne manquent pas d'imagination pour insérer des clauses aux limites de l'abus, non négociables. Nous présentons dans les pages suivantes, quèlques modèles de garanties, en français et en anglais. CHECK-LIST DES POINTS ESSENTIELS D'UNE GARANTIE Les parties en présence Donneur d'ordre (vendeur), bénéficiaire (s) (le client), banque(s) Date d'entrée en vigueur Exemple : ouverture des plis, réception d'un acompte, entrée en vigueur du contrat. L'objet Soumission, restitution d'acompte, etc. Type de garantie Directe ou contre-garantie. Le montant Toujours spécifier le montant maximum d'engagement de la banque. Contenu Conditions diverses, intérêts de retard, contraintes pour le donneur d'ordres, clause de non-appel cumulatif, délai de grâce, clause de délégation, etc., force majeure. Conditions d'appel Justification précise et détaillée de la défaillance du vendeur. Date de validité Événements, calcul. Attention aux clauses «proroger ou payer» («extend or pay») rn Conditions dè mainlevée Sollicitée ou automatique. Droit applicable et tribunal compétent Dans le cadre d'une contre-garantie, ce sera le plus souvent le droit local du pays de la banque émettnce de la garantie principale. Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

6 Page 6/ Les principaux risques Dans le cadre de ces operations, le vendeur est plus particulièrement expose aux risques lies a la nonobtention de la mainlevée, a l'appel abusif ainsi qu'aux risques associes a la clause «extend ot pay» «Extend or pay» («proroger ou payer») Parmi les clauses a eviter, celle d'«extend or pay» («proroger ou payer») C'est une clause mise en jeu a la fin de la période de validité de la garantie ou du contrat. Le client exige, quèlques jours avant la date limite, que le vendeur étende sa duree de validité, au risque, en cas de refus, de voir la garantie bancaire appelée (abusivement) par le client. C'est une clause tres fréquente dans les pays du Proche et du Moyen-Orient, ainsi que dans certains pays d'asie. A sa source, l'interdiction dans certains droits locaux de mettre une date de validité a un engagement On attendait beaucoup de la revision des RUGD 758 de ricc pour la limitation dans le temps de cette clause. On est plutôt deçu par le texte de 2010, d'autant plus qu'un des articles est plus que défavorable au donneur d'ordres de la garantie, l'exportateur Article 23 e «Le garant ou le contre-garant peut refuser d'accorder une prorogation, même s'il reçoit les instructions de le faire, il devra alors payer i» Les risques liés à la mainlevée Curieusement, de nombreuses entreprises confondent toujours la mainlevée ou annulation de la garantie (en anglais, release or canœllation) avec la validité (expiry date) Rappelons-le une bonne fois. la date de validité est la date à partir de laquelle la garantie ne peut plus être appelée par le bénéficiaire. La mainlevée est l'annulation de la garantie dans les livres de la banque La mainlevée peut être automatique (liee a la date de validité ou a un fait générateur), spécifie dans le texte de la garantie, ou elle peut être sollicitée. Dans ce dernier cas, l'obtention de la mainlevée auprès de la banque locale peut s'avérer être un veritable parcours du combattant i Attention I Conséquences de la non-obtention de la mainlevée : tant qu'elle n'est pas obtenue, les commissions sont perçues et le montant des cautions et garanties échues figure dans les engagements financiers en annexe au bilan. Le plafond de ces engagements ne diminuant pas, ceci limite les possibilités d'émission par les banques de nouvelles garanties, au risque pour l'entreprise de ne plus pouvoir répondre à des appels d'offres ou encore de lancer des appels de fonds, pénalisant ainsi sa trésorerie. Pour se protéger, il faut donc suivre très rigoureusement le développement de l'offre et de l'exécution des contrats afin de relancer efficacement les mainlevées Ne pas hésiter à commissionner les agents ou intéresser les commerciaux à la récuperation de ces actes Plus efficace essayer de substituer l'émission d'une lettre de crédit standby à celle de cautions et garanties, même si ce n'est pas encore dans les mœurs des entreprises françaises En effet, la mainlevée est automatique dans le cas ou la garantie a éte émise sous la forme d'une lettre de credit standby des lors que la date de validité est atteinte (voir paragraphe 4) Le risque d'appel abusif ll y a qualification d'appel abusif lorsque le donneur d'ordre a rempli ses obligations et que néanmoins le bénéficiaire appelle le garant en paiement Dans la pratique, l'appel abusif résulte le plus souvent du risque politique I! s'agit dans la majorité des cas d'entreprises nationales agissant sur instructions de l'etat On constate rarement des appels abusifs dans les marches prives maîs, dans ce cas, il s'avère alors le plus souvent que c'est un «discret» appel de l'acheteur à son fournisseur pour obtenir une remise de prix. Depuis un ou deux ans, compte tenu de la crise financiere, on constate une recrudescence d'appels abusifs En octobre 2011, une reunion s'est tenue au tribunal de commerce de Paris sur ce thème Plusieurs participants soulignaient le côte dévoyé de l'utilisation de ces garanties en tant que mode de financement. Selon Me Serge-Antoine Tchekoff, associe du cabinet d'avocats, «leur vertu initiale était d'instaurer la confiance, elles apparaissent comme des instruments de chantage» Plusieurs exemples ont ete présentes. Ainsi, il n'est pas rare que des Etats qui ont réceptionne avec satisfaction un equipement fassent quand même appel a la garantie a seule fin de financer un autre projet avec de l'argent indu Ou encore, le donneur d'ordre ne trouve rien a redire aux travaux réalises, maîs il prévient l'entrepreneur «Pour le même prix, reahsezmoi cette liste de travaux supplémentaires. Sinon, j'appelle la garantie.» Extrait d'un article paru dans le quotidien Les Echos du 3 fevrier 2011, sous la signature de François Le Brun A noter que la plupart des assureurs-crédits proposent une couverture spécifique contre les risques d'appels abusifs Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

7 Page 7/12 Quèlques modèles dè rédaction de garantie en français Garantie de soumission En français Messieurs, Nous nous referons a votre appel d'offres du concernant la fourniture de pour un montant total de Dans, le cadre de cet appel d'offres, notre client, la Societe doit vous soumettre une offre et doit remettre une garantie de soumission d'un montant de representant % du montant de l'appel d'offres Ceci étant expose, nous soussignés, BANQUE Societe anonyme au capital de dont le siege social est d'ordre et pour compte de notre client, 'la Societe' vous garantissons le paiement jusqu'à un montant maximum de dans le cas ou la Societe ne remplirait pas ses obligations contractuelles au titre de l'appel d'offres et ce, quels que soient les motifs de l'appel Notre garantie sera valable jusqu'au soit a compter du date d'où verture des plis Toute demande de paiement au titre de notre garan tie devra nous être notifiée par lettre recommandée certifiant que la Societe n'a pas rempli ses obligations contractuelles au titre de l'appel d'of fres et devra nous parvenir au plus tard le (préciser les caractéristiques du manquement) Notre garantie deviendra automatiquement caduque et de nul effet, sa restitution n'étant pas nécessaire pour son annulation (ou sa mainlevée) dans les cas suivants a son échéance le dans le cas ou notre client ne serait pas déclare ad]u dicataire, en cas d'annulation ou de report d'appel d'offres En anglais BANK'S MAME, AND ADDRESS OF ISSUING BRANCH OR OFFICE Beneficiary Date (name and address) TENDER GUARANTEE No We have been mformed that, (hereafter called «the Principal»), respondmg to your invitation to tender No dated for the supply of (description of, goods and/orservices) has submitted to you're his off er n dated Furthermore we understand that, accordmg to your conditions, offers must be supportée/ by a tender gua rantee At the request of the Principal, we (name of bank) hereby irrevocably undertake to pay you any sum or sums not exceeding in total an amount of upon receipt by us of your first demand in wnting and your wntten statement stat/ng i) that the Principal is in breach of his obhgation(s) under the tender conditions, and u) the respect in which the Principal is in breach This guarantee ste// be released on at the latest and will thereafter be null and void mes pective of whether or not the present document is returned to us Consequently, any demand for payment under it must be received by us at this office on or before that date This guarantee is subject to the Uniform Rules for Demand Guarantees, ICC Publication either No 458 or N" 758 Cette garantie est soumise aux RUGD 458 de la CCI ou 758, au choix Nous vous prions d'agréer, Messieurs, l'express/on de nos sentiments distingues Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

8 Page 8/12 et en anglais Garantie de bonne exécution/bonne fin En français Messieurs, Notre client, la Societe a conclu un contrat n" avec la Societe en date du concernant la fourniture de pour un montant total de Au titre de ce contrat, la Societe doit fournir une garantie de bonne execution I de bonne fm de representant % du montant du contrat Au vu de ce qui précède, nous soussignés, BANQUE, Societe anonyme au capital de dont le siege social, d'or dre et pour compte de notre client, la Societe, vous garantissons le paiement jusqu'à concurrence d'un montant maximum de dans le cas ou la Societe ne remplirait pas ses obligations contractuelles, quels que soient les motifs de l'appel Notre garantie sera valable jusqu'à/au et au plus tard le Toute demande de paiement au titre de notre garan tie devra nous être notifiée par lettre recommandée certifiant que la Societe n'a pas rempli ses obligations contractuelles et devra nous parve mr au plus tard le Passe cette date, notre garantie deviendra automati quement caduque et de nul effet, sa restitution n'étant pas nécessaire pour son annulation (ou sa mamie vee) et aucune demande ne sera recevable pour quelque motif que ce soit au titre de notre engage ment Cette garantie est soumise aux RUGD 458 (ou 758) de la CCI Nous vous prions de croire, Messieurs, a l'assurance de nos sentiments distingues En anglais BANK'S MAME, AND ADDRESS OF ISSUING BRANCH OR OFFICE Beneficiary Date (name and address) PERFORMANCE GUARANTEE No We have been mformed that (hereafter called «the Principal»), has entered into contract No dated with you, for the supply of (description of goods and/or services) Furthermore, we understand that, according to the conditions of the contract, a performance guarantee is required At the request of the Principal, we (name of bank) hereby irrevocably undertake to pay you any sum or sums not exceedmg in total an amount of withm thirty (30) days of receipt by us of your first demand in wnting and your written statement statmg i)that the Principal is in breach of hts obligation(s) under the underlymg contract, and u) the respect in which the Principal is in breach Your demand for payment must also be accompanied by the followmg documents) (specify the documents required for justification of the breach of contract ) Our maximum hability under this guarantee is limited to euros or US dollars whatever the rea sons for callmg Th/s guarantee sha/l be released on the date of issuance of the final (or provisional) acceptance cerf/ ficate as provided in article XX of the contract, or ( ) months after the effective date of the contract, i e whichever is the earhest, and will thereafter be null and void irrespective of whe ther or not the present document is returned to us Consequently, any demand for payment under it must be received by us at this office on or before the date mentioned above This guarantee is subject to the Uniform Rules for Demand Guarantees, ICC Publication either No 458 or N" 758 Signature(s) Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

9 Page 9/12 27 Les «contract bonds» En théorie, il y a deux interprétations du terme anglais «bond» m garantie (guarantee) au sens ou on l'entend dans nos contrées Attention toutefois, en Grande Bretagne, par exemple, bond et guarantee signifient la même chose La difference s'apprécie selon que le bond ou la guarantee sont «conditional» ou «uncon ditional» Dans le premier cas, c'est l'équivalent d'une caution, dans le second, celui d'une garantie sur demande, c'est beaucoup plus contraignant dans certains pays, tels les Etats Unis et le Canada ll y a alors en plus de l'engagement principal, celui d'indemniser les éventuels préjudices subis par le bénéficiaire (préjudice moral ou financier) En pratique, c'est cette derniere interprétation qui a ete appliquée par des juges, au début des annees 1990, a des bonds émis par des etablissements ban caires européens dans le cadre de contrats en Arabie Saoudite et en Chine C'est de plus la tendance actuelle en Inde sur les grands marches publics ll peut en résulter pour le donneur d'ordres, si la banque a ete négligente et n'a pas plafonne le montant de la garantie, excluant tous motifs d'appels comple mentaires un engagement excessif voir exorbitant Une bonne formule essayer de faire mentionner dans le texte du bond «quels que soient les motifs de Tap pel», en anglais «whatever the reasons for callmg» - REPERE - LES RÈGLES DE L'ICC Alertée par quèlques mésaventures survenues a des entreprises au début des annees 1990, l'icc a publié en 1995 les Regles uniformes de la CCI pour les «contract bonds» Le contract bond (traduit de façon pertinente par certaines banques françaises «cautionnement de marche») est encore plus contraignant que la garantie indépendante Le donneur d'ordres s'engage à indemniser toutes pertes et tous dommages subis par le bénéficiaire Ceci implique éventuellement le dédommagement des préjudices financiers et moraux A l'origine, le contract bond était émis unique ment par les assureurs Selon les RUCB 524 de la CCI, rien n'interdit a une banque ni un particu lier d'en émettre (article 2 definitions) Ainsi, pour le bond de soumission, au-delà d'une indemnité forfaitaire, il peut y avoir paiement des frais de recherche d'un nouveau fournisseur, du montant de la difference des deux offres retenues, d'un éventuel préjudice financier, voir d'un préjudice moral Et il en est ainsi pour tous les autres bonds recensés par l'icc A titre d'exemple dans ces regles de l'icc, la definition du bld bond, bond de soumission, stipule «Bond relatif a une soumission en réponse a un appel d'offres, garantissant le paiement de toute perte ou tout dommage subi par le bénéficiaire du fait du défaut du donneur d'ordres de conclure un contrat ou de fournir un bond de bonne execution ou tout autre bond exige par cette soumission» Pour eviter ces désagréments il faut donc être particulièrement vigilant dans la redaction de l'intitule de ces garanties et de leur contenu Prévoir systématiquement que la banque emettnce ne s'engage que pour un montant maximum, quels que soient les motifs de l'appel de la garantie ll existe une solution particulièrement adaptée, a savoir substituer a ces cautions, garanties et bonds des lettres de credit standby appropriées (voir page suivante) Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

10 Page 10/12 37 La lettre d'intention (Letter of comfort, corporate guarantee, etc.) Attention! À ne pas confondre, bien évidemment, avec la lettre d'intention «en tant qu'avant contrat» ou encore «lettre d'intention de commande»! - REPÈRE DÉFINITION La lettre d'intention, au sens ou nous l'abordons, a beaucoup d'autres appellations : lettre de confort, lettre de patronage, lettre de support, lettre de parrainage, lettre de soutien, lettre de bonne fin. Elle s'utilise le plus souvent dans le cadre d'un groupe de societés, une société mère confortant ainsi les engagements de ses filiales Maîs rien n'interdit à une sociéte de garantir les crédits accordés à une autre avec laquelle elle n'a aucun lien de capital. La jurisprudence admet même que la lettre soit émise par un particulier. À l'origine, en France, les entreprises ont eu recours aux lettres d'intention, essentiellement pour échapper au formalisme de l'article 98 de la loi du 12 juillet 1967 : «Les cautions, avals et garanties données par des sociétés autres que celles exploitant des établissements bancaires ou financiers font l'objet d'une autorisation du conseil dans des conditions déterminées par décret» Ceci permettait, entre autres, de n'entraîner aucune inscription comptable et de ne pas alourdir le montant des engagements donnés et par conséquent le passif apparent. Dans le cadre du commerce, national ou international, les lettres d'intention permettent de fournir à une autre entreprise ou à un établissement bancaire un engagement moins rigoureux et moins formaliste qu'une caution ou une garantie, et d'obtenir ainsi du crédit, qu'il soit bancaire ou interentreprise. Autre avantage non négligeable, la lettre d'intention n'étant pas un instrument bancaire, elle n'est donc pas assujettie au paiement d'une commission. Leur portée va du simple engagement moral à l'obligation principale, en fonction de leur rédaction. Et fort naturellement, la force du texte en matière d'engagement évolue selon que l'on «donne» une lettre ou que l'on en «reçoit» une. Leur portée juridique est donc différente selon qu'il s'agit d'un simple engagement d'honneur ou d'une obligation de moyen, de résultat ou de faire. Selon la qualité de la rédaction, on dira qu'une maison mère va veiller à ce que sa filiale puisse faire face à ses engagements, ou à ne rien faire qui puisse l'en empêcher, ou a tout faire pour qu'elle y parvienne : «La societe X, s'engage irrévocablement et a première demande, a se substituer aux engagements de sa filiale Y si celle-ci était défaillante dans le respect de ses engagements.» ll s'agit la d'une obligation de résultat très forte et c'est cette formule qu'il faut retenir. 47 La lettre de crédit standby, une alternative aux cautions, garanties et «bonds» 4.1 Avantages dans le cadre d'un marché Dans l'esprit des rédacteurs des ISP 98 (International Standby Practices), les règles de l'icc relatives aux lettres de credit standby (LCSB, Standby letter of credit, SBLC en anglais), l'un des aspects positifs de l'utilisation des standby en substitution des cautions et garanties de marché (bonds or guarantees) est de supprimer toute confusion dans l'appellation de ces sûretés on voit trop souvent des entreprises, et aussi des banques, appeler indifféremment cautions des garanties et réciproquement. Le même flou est constaté dans les versions anglaises, la perception de l'engagement réel d'un bond étant trop souvent sous-estime. Et surtout, avantage considérable, avec la LCSB : il n'y a pas de mainlevée. Cette dernière est liée automatiquement à la date de validité I Rappelons un extrait de la preface des ISP 98 : «Par commodité, les standby sont généralement classées de façon descriptive selon leur fonction dans l'opération sous-jacente : une standby de bonne fin garantit l'accomplissement d'une obligation autre que de payer une somme d'argent, y compris la couverture de pertes découlant Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

11 Page 11/12 de la défaillance du donneur d'ordres dans l'accomplissement des operations sous-jacentes ; une standby de remboursement d'acompte garantit le remboursement du paiement d'acompte effectue par le bénéficiaire au donneur d'ordres ; une standby pour garantie de soumission ou d'adjudication garantit l'obligation du donneur d'ordre d'exécuter le contrat s'il est déclaré adjudicataire ; une standby financière garantit l'obligation de payer une somme d'argent y compris une obligation de rembourser une somme empruntée ; une standby de paiement direct garantit le paiement à l'échéance d'une obligation monetaire sousjacente, indépendamment de toute défaillance ; une standby commerciale garantit les obligations d'un donneur d'ordres de payer des marchandises ou des services en cas de non paiement par d'autres moyens ; une standby d'assurance garantit une obligation en matière d'assurance ou de reassurance du donneur d'ordres» Les articles 4 16 à 4 21 listent les différents documents pouvant être exigibles selon le type de standby demandé. JSpppijiililiKl Modèle d'une standby de soumission Lettre de crédit standby pour garantie de soumission émise directement en faveur du bénéficiaire par la banque émettrice. Nom et adresse du bénéficiaire À la demande de (donneur d'ordre), nous émettons par la présente notre lettre de crédit standby irrévocable et non cessible n en votre faveur pour un montant maximum de garantissant la bonne exécution des obligations du donneur d'ordre résultant de sa soumission suite à l'appel d'offres n. du ayant pour objet : Nous paierons à vue la présente lettre de crédit stand-by contre présentation à nos caisses des documents suivants : - certificat supposé établi et signé par vous indiquant que (donneur d'ordre] n'a pas rempli ses obligations au titre de sa soumission à l'appel d'offres précité. La déclaration devra préciser la référence du(des) paragraphe(s) et/ou de la (des) clause(s) du cahier des charges qui n'a (n'ont) pas été respectées (s) et le montant app (Autres documents) Conditions spéciales [Rentrée en vigueur de cette lettre de crédit stand-by ne deviendra effective qu'à la date d'ouverture des plis. La présente lettre de crédit stand-by sera valable jusqu'au et payable exclusivement à nos caisses, agence de La présente lettre de crédit standby est soumise aux RPIS 98, publication CCI n 590. (et aussi, alternative non souhaitable) : La présente lettre de crédit standby est soumise aux Règles et usances uniformes relatives aux crédits documentaires, Révision 2007, publication CCI n 600. Toutes questions non réglées par ces règles seront soumises au droit français et toute difficulté résultant de la présente lettre de crédit standby ou de son exécution relèvera de la compétence non exclusive des tribunaux du ressort de la Cour d'appel de Pans. Date Signature(s) autonsée(s) 4.2 La pratique internationale On entend encore et on lit trop souvent que la pratique de la lettre de credit standby est surtout localisée dans les pays anglo-saxons. Nous pouvons voir que ceci est largement erroné et dépasse : Pratique courante ou de plus en plus usitée. parfois émise sous l'appellation «garantie» mais avec le même formalisme que la LCSB Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bolivie, Canada, Chili, Coree du Sud, Croatie, Danemark, États-Unis, Finlande, Guatemala, Guyane française, Honduras, Inde (si moins de 100 DOO USD), Irlande, Islande, Israèl, Italie, Japon, Koweit, Liechtenstein, Luxembourg, Malaisie, Mexique, Myanmar, Nicaragua, Nigeria (off shore), Panama, Paraguay, Perou, Philippines, Royaume-Uni, Singapour, Ste-Lucie, Tanzanie, Thailande, Tunisie, Turquie, Uruguay. Pratique possible, dépendant des banques Arabie Saoudite, Argentine, Azerbaidjan, Bahrein, Botswana, Bresil, Brunef, Bulgarie, Cameroun, Chine (de plus en plus difficile), Colombie, Costa Rica, Cuba, Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

12 Page 12/12 Egypte, Emirats Arabes Unis, Espagne, Estonie, France, Gabon, Ghana, Grèce, Hongrie, Indonesie, Jordanie, Kazakhstan, Lettonie, Madagascar, Malte, Maroc, Mau ritanie, Mozambique, Norvege, Nouvelle Zelande, Oman, Pays-Bas, Pologne, Qatar, République tcheque, Roumanie, Russie (off shore), Seychelles, Slovaquie, Suede, Suisse, Taiwan, Ukraine, Venezuela, Vietnam Pratique rare, dépendant du rapport de forces vendeur/acheteur ou du secteur d'activité, produits de premiere nécessité par exemple Bangladesh, Benin, Burkina Paso, Cambodge, Côte d'ivoire, Equateur, Gambie, Georgie, Guinée Bissau, Guinée Equatonale, Liban, Libye, Lituanie, Nepal, Niger, Ouganda, Pakistan (usage qui commence a se deve lopper), Portugal, Senegal, Slovénie, Sn Lanka, Syrie Non pratiquée a ce lour Afghanistan, Albanie, Algerie, Angola, Biélorussie, Bosnie Herzégovine, Coree du Nord, Costa Rica, Ethiopie, Haïti, Irak, Iran, Mali, Mongolie, Palestine, Rwanda, Somalie, Soudan, Sunname, Tchad, Togo, Turkménistan, Yemen, Zimbabwe Que I on soit en face d'une caution, d'une garantie sur demande, d'un bond, d'une lettre d'intention ou encore d'une lettre de credit standby, il fait être directif et vigilant Suggérer un modele, soigner la redaction du document, relire soigneusement l'acte remis par la banque ou l'entreprise emettrice et, dans ce dernier cas, vérifier la qualite et l'habilitation du signataire ll faut donc suivre tres rigoureusement le developpement des offres l'exécution des contrats afin de relancer efficacement les mainlevées Pour les bonds, veiller a ce que la banque mentionne bien le plafond maximum de son engagement, quelles que soient les raisons de I appel Proposer au bénéficiaire l'émission d'un SBLC au lieu d'une caution ou d'une garantie Eléments de recherche : Toutes citations : - ou Foucaud Tchekhoff Pochet & Associés : cabinet d'avocats à Paris (16e) - SERGE-ANTOINE

La garantie internationale

La garantie internationale La garantie internationale L'engagement que la banque (le garant) délivre est une garantie personnelle par laquelle elle s'oblige à payer pour le compte de son client vendeur ou acheteur (le donneur d'ordre)

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Le terme «caution» est utilisé souvent à tort en matière de garanties internationales. Il existe trois types de garanties :

Le terme «caution» est utilisé souvent à tort en matière de garanties internationales. Il existe trois types de garanties : ) Définition L'engagement que la banque (le garant) délivre est une garantie personnelle par laquelle elle s'oblige à payer pour le compte de son client vendeur ou acheteur (le donneur d'ordre), un pourcentage

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s

de résultat opérationnel courant (3) en hausse de 20,7 % (4) Ratings AA-, perspective stable par Fitch Ratings et A2, perspective stable par Moody s REGARD SUR COFACE / Le Groupe Coface est un leader mondial de l assurance-crédit et un expert reconnu des risques commerciaux. Il propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire

Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire Nos partenaires Les garanties de paiement, une alternative au crédit documentaire Le contexte du Commerce International Sommaire I. Caractéristiques des garanties et du crédit documentaire II. Le schéma

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des opérations documentaires Vous trouverez dans cette brochure un aperçu des tarifs concernant: 1. Paiements internationaux 2 2. Opérations

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Rencontres Auvergne International

Rencontres Auvergne International 16h30 à 17h30 Sécuriser les paiements àl international : indispensable! Salle N 4 5 Plan d intervention Rencontres Auvergne International Introduction : le risque pays à ne pas négliger Les moyens et techniques

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Opérations bancaires avec l'étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014 OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Virements émis vers l'étranger Frais d émission de virements en euros (3)

Plus en détail

LES G AR ANTIES INTERNATIONALES

LES G AR ANTIES INTERNATIONALES E N T R E P R I S E S C O M M E R C E I N T E R N A T I O N A L LES G AR ANTIES INTERNATIONALES Facilitez vos échanges internationaux 2 GARANTIES À L EXPORT Face à un environnement commercial international

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires

Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires Tarif des paiements internationaux, des opérations de change et des garanties bancaires Tarif en vigueur au er septembre 202 Paiements internationaux 2 2 Opérations de change à terme 7 3 Tarifs pour paiements

Plus en détail

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures

Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Fonds internationaux d indemnisation pour les dommages dus à la pollution par les hydrocarbures Édition 2012 Rôle des FIPOL Le Fonds de 1992 et, le cas échéant, le Fonds complémentaire, fournissent un

Plus en détail

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques

Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs intervention le jour ouvrable suivant Amériques Services Care Pack HP Données techniques Le Service d assistance matérielle HP destiné aux voyageurs

Plus en détail

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015

Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe. 23 juin 2015 Atelier Drôme Ecobiz Export : les moyens de paiement à la loupe 23 juin 2015 Intervenant Christelle Chabaud Chargée d Affaires International CIC Vallée du Rhône Languedoc christelle.chabaud@cic.fr Comment

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2011/26/06 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2011/25 NOTE COMMUNE N 16/2011 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002)

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002) Texte original Protocole relatif au statut des réfugiés 0.142.301 Conclu à New York le 31 janvier 1967 Approuvé par l Assemblée fédérale le 4 mars 1968 1 Instrument d adhésion déposé par la Suisse le 20

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014 0.03 M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV Services M- Budget Fréquence Accès internet (M- Budget DSL) 54.80 par mois Accès internet avec téléphonie fixe (M- Budget DSL & VoIP) 59.80 par mois Accès

Plus en détail

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière

La BRI. Au service de la stabilité monétaire et financière La BRI Au service de la stabilité monétaire et financière Fondée le 17 mai 1930, la BRI est la plus ancienne organisation financière internationale. Outre son siège social, à Bâle (Suisse), elle possède

Plus en détail

Prix et prestations Communication mobile

Prix et prestations Communication mobile Enterprise Customers Prix et prestations Communication mobile Valables à partir du 1 er septembre 2015 Table des matières NATEL Tarif forfaitaires NATEL 3 NATEL business infinity 3 Téléphonie NATEL 4 Téléphonie

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES

TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES TOUTE LA LUMIÈRE SUR VOTRE BANQUE GUIDE DES CONDITIONS TARIFAIRES Pour la clientèle des Entreprises Conditions applicables au 1er Janvier 2015 Il fait de vous notre priorité. Il nous relie. Il contient,

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise?

Le prélèvement SEPA Quels impacts pour votre entreprise? Vous êtes chef d entreprise, profession libérale, professionnel, expert comptable, Directeur Administratif et Financier. L harmonisation de Moyens de Paiement vous concerne Le prélèvement SEPA Quels impacts

Plus en détail

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS

La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS La recherche d assurance maladie à l étranger Procédure à l usage des CPAS CAAMI Service Relations internationales (iri.enquete@caami.be) www.caami.be Introduction La Caisse Auxiliaire d Assurance Maladie-Invalidité

Plus en détail

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES

e-mail : bcf.courrier@bcf.asso.fr site internet : www.bcf.asso.fr. ASSURANCE FRONTIÈRE --------------------- CAHIER DES CHARGES BUREAU CENTRAL FRANÇAIS DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES CONTRE LES ACCIDENTS D AUTOMOBILES Adresser toute correspondance : 1, rue Jules Lefebvre 75431 PARIS CEDEX 09 Téléphone : 01 53 21 50 80 Télécopieur :

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Global WorkPlace Solutions. Créer un avantage concurrentiel

Global WorkPlace Solutions. Créer un avantage concurrentiel Global WorkPlace Solutions Créer un avantage concurrentiel Prêt pour le business? Etre un business international profitable n est pas chose facile. Le maintenir en tête requiert pensée innovante, courage

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009

NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 NOUVELLES DISPOSITIONS RELATIVES AUX SERVICES DE PAIEMENT APPLICABLES AUX PARTICULIERS A PARTIR DU 1 ER NOVEMBRE 2009 Introduction En application de l ordonnance n 2009-866 du 15 juillet 2009 relative

Plus en détail

Les Règles Contraignantes d Entreprise francophones (RCEF) Foire aux questions (FAQ) Version pour les entreprises décembre 2014

Les Règles Contraignantes d Entreprise francophones (RCEF) Foire aux questions (FAQ) Version pour les entreprises décembre 2014 Les Règles Contraignantes d Entreprise francophones (RCEF) Foire aux questions (FAQ) Version pour les entreprises décembre 2014 Résumé Ce document a été rédigé à l attention des entreprises candidates

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France.

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France. F.36 Carte de Séjour Temporaire «Scientifique - Chercheur» ---------- Première demande (Changement de statut) -articles L.313-8 & R.313-11 à R.313-13 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968

Plus en détail

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles*

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* La liste qui suit indique, pour chaque pays, le grade qui est habituellement accepté par la Faculté des études supérieures et

Plus en détail

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell

Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell. Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell Guide de démarrage de votre nouveau service de Bell Table des matières Bienvenue au service d audioconférence sans réservation de Bell...

Plus en détail

WorldShip 2015. Guide d installation. Un guide simple pour installer et mettre à niveau le logiciel WorldShip.

WorldShip 2015. Guide d installation. Un guide simple pour installer et mettre à niveau le logiciel WorldShip. WorldShip 2015 Guide d installation Un guide simple pour installer et mettre à niveau le logiciel WorldShip. 2000-2015 United Parcel Service of America, Inc. UPS, la marque commerciale UPS et la couleur

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini FcM 07/06/2011 Les Moyens de Paiement à l International Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini 1 Moyens de paiement à l international Programme I. LES INSTRUMENTS DE PAIEMENTS USUELS Virements SWIFT

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure Qu'est-ce que la législation ErP? Pourquoi choisir? La législation relative aux produits liés à l'énergie (ErP, Energy related Product) a été

Plus en détail

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation

ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation ANNEXE 3: Demande d émission et/ou de modification d un crédit documentaire à l'importation La présente version annule et remplace toute version précédente. Elle a été enregistrée à Bruxelles le 28 septembre

Plus en détail

CARTE DE BANQUE: information précontractuelle

CARTE DE BANQUE: information précontractuelle CARTE DE BANQUE: information précontractuelle 1. Information relative à BNP Paribas Fortis SA La carte de banque est un produit de BNP Paribas Fortis SA, dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles,

Plus en détail

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés

statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés statut de l office du haut commissaire des nations unies pour les réfugiés Résolution n o 428 (V) de l Assemblée générale du 14 décembre 1950 s t a t u t d u h a u t c o m m i s s a r i a t d e s n a

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures

0.941.291 relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Texte original 0.941.291 Convention relative à l établissement d un bureau international des poids et mesures Conclue à Paris le 20 mai 1875 Approuvée par l Assemblée fédérale le 2 juillet 1875 1 Instruments

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL MM11(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL (Règle 30 du règlement d exécution commun) IMPORTANT 1.

Plus en détail

Quelle garantie pour vos dépôts?

Quelle garantie pour vos dépôts? Imprimé www.lesclesdelabanque.com PEFC par une imprimerie détentrice avec des encres végétales sur du papier marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées.

Plus en détail

Cautionnements et garanties financières dans les marchés de travaux

Cautionnements et garanties financières dans les marchés de travaux Cautionnements et garanties financières dans les marchés de travaux Sommaire Préambule I - Définitions...4 1I Le cautionnement 2I La caution personnelle de l entrepreneur 3I la garantie à première demande

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016

DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 DISPOSITIF D INTERVENTION REGIONALE AIDE À LA MOBILITE ETUDIANTE A L'ETRANGER Année universitaire 2015/2016 OBJECTIFS - Soutenir la mobilité internationale des étudiants lorrains au sein des cursus universitaires

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa;

d. elle s engage à quitter les Etats-Unis dès l expiration de son visa; SUITE 1600 1221 BRICKELL AVENUE MIAMI, FL 33131-0014 T E L 3 0 5-416-6880 F A X 3 0 5-416-6887 gray-robinson.com BOCA RATON FORT LAUDERDALE JACKSONVILLE KEY WEST LAKELAND MELBOURNE MIAMI 305-913-0529 GLENN.COOPER@GRAY-ROBINSON.COM

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire NOVEMBRE 2013 N 16 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser la carte bancaire Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques)

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ÉLECTION DE DÉPUTÉS PAR LES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Complément au Guide du candidat et du mandataire (Dispositions spécifiques) Ce mémento constitue un addendum au Guide du

Plus en détail

20Mo + International 3Go 4G. 20Mo inclus puis facturé 0,05 /Mo. édition Spéciale 3h 1Go 4G. 500Mo 4G 2Go 4G 5Go 4G. débit 4G réduit au-delà de 1Go

20Mo + International 3Go 4G. 20Mo inclus puis facturé 0,05 /Mo. édition Spéciale 3h 1Go 4G. 500Mo 4G 2Go 4G 5Go 4G. débit 4G réduit au-delà de 1Go Le guide tarifaire Tarifs TTC au 31 août 2015 Offres valables en France métropolitaine et uniquement pour un usage non commercial Les Forfaits SIM / Les Forfaits + Mobile / Les Forfaits Pros Ces forfaits

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Novembre 2013 n 16 paiement Les mini-guides bancaires Bien utiliser la carte bancaire sec_01-2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

les étudiants d assas au service des professionnels

les étudiants d assas au service des professionnels les étudiants d assas au service des professionnels 2 3 Présentation Générale Les avantages de l Association Pour les professionnels QUI SOMMES-NOUS? Assas Junior Conseil est une association à caractère

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

RAPPORT. (préparé par le Secrétariat)

RAPPORT. (préparé par le Secrétariat) FR COMMISSION DES FINANCES UNIDROIT 2011 70 ème session AG/Comm. Finances (70) 9 Rome, 29 septembre 2011 Original: français septembre 2011 RAPPORT (préparé par le Secrétariat) Sommaire Action demandée

Plus en détail

REGLEMENTS ET CONDITIONS GENERALES (RCG) POUR LES MAKTOOB, MEDICAL, HAJJ & UMRAH ET SILVER CARD

REGLEMENTS ET CONDITIONS GENERALES (RCG) POUR LES MAKTOOB, MEDICAL, HAJJ & UMRAH ET SILVER CARD REGLEMENTS ET CONDITIONS GENERALES (RCG) POUR LES MAKTOOB, MEDICAL, HAJJ & UMRAH ET SILVER CARD Introduction Après l'achat et le paiement d'une des cartes "MUSLIM FLIGHT ASSIST", le titulaire de la carte

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE ARTICLE PREMIER - Champ d'application Les présentes conditions générales de vente constituent le socle de la négociation commerciale et s'appliquent sans réserve et en priorité

Plus en détail

1. Retenues sur les salaires

1. Retenues sur les salaires CHAPITRE IV RETENUES SUR LE SALAIRE ET SAISIE ET CESSION DU SALAIRE 212. L article 8 de la convention établit le principe selon lequel des retenues sur les salaires ne sont autorisées que dans des conditions

Plus en détail

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982.

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982. . 2. b) Accord portant création de la Banque africaine de développement en date à Khartoum du 4 août 1963 tel qu'amendé par la résolution 05-79 adopté par le Conseil des gouverneurs le 17 mai 1979 Lusaka,

Plus en détail

Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By

Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By 04/ 2010 - LILLE Une garantie internationale pour le paiement et autres obligations : la Lettre de Crédit Stand By Qu est ce qu une SBLC? Une lettre de crédit Stand By est par nature, d abord et avant

Plus en détail

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration?

Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Livre blanc Compta Le SEPA : Comment bien préparer sa migration? Notre expertise en logiciels de gestion et rédaction de livres blancs Compta Audit. Conseils. Cahier des charges. Sélection des solutions.

Plus en détail

Carte d'identité provisoire Kids ID eid

Carte d'identité provisoire Kids ID eid Préambule: Voyager avec des documents d identité belges Utilisation possible de documents d identité belges pour voyager dans une cinquantaine de pays. Acceptation des documents d identité belges pour

Plus en détail

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux

Janvier. Extrait des conditions tarifaires applicables aux Mes COMPTEs AU QUOTIDIEN CONVENTION Janvier 2015 Extrait des conditions tarifaires applicables aux ENTREPRISES / ARTISANS / COMMERÇANTS / PROFESSIONS LIBéRALES / AGRICULTEURS / ASSOCIATIONS Une relation

Plus en détail

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME

Guide de préparation au virement SEPA pour les PME Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Situation: 01.08.2012

Situation: 01.08.2012 Conditions pour l exécution de travaux sur des véhicules automobiles, des remorques, des agrégats et sur leurs pièces constitutives ainsi que sur des fauteuils roulants et sur leurs pièces constitutives

Plus en détail

11 848 milliards de $EU. Statistiques du commerce international 2014 TOTAL MARCHANDISES. milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS

11 848 milliards de $EU. Statistiques du commerce international 2014 TOTAL MARCHANDISES. milliards de $EU PRODUITS MANUFACTURÉS Statistiques du commerce international 2014 Voyages 1 185 milliards de $EU Exportations mondiales 2013 TOTAL SERVICES COMMERCIAUX 4 645 milliards de $EU Transport 905 milliards de $EU Autres services commerciaux

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE

COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Mlle Bâ Aminata Master EI 2 ème année COMMERCE INTERNATIONALE : OPERATION INTERNATIONALE Année Universitaire 2009/2010 Mr Crapanzano 1 Sujet : Vous êtes analyste dans une banque, votre client est un intermédiaire,

Plus en détail

CHANGE GUIDE France- Monaco- Guyana- Martinique- Guadeloupe- Reunion- Mayotte

CHANGE GUIDE France- Monaco- Guyana- Martinique- Guadeloupe- Reunion- Mayotte IATA TRAVEL AGENT CHANGE GUIDE France- Monaco- Guyana- Martinique- Guadeloupe- Reunion- Mayotte CHECKLIST - IATA TRAVEL AGENT CHECK LIST Change of Ownership/Shareholding Instructions and special requirements

Plus en détail

Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015

Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015 Associations Métropole Conditions Tarifaires au 1 er avril 2015 www.bred.fr Notre savoir-faire au service de votre développement - 2 - Sommaire Le fonctionnement de votre compte P.4 Arrêté de compte Gestion

Plus en détail

Préparez-vous au virement

Préparez-vous au virement octobre 2012 Entrepreneurs n 6 paiement Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Préparez-vous au virement SEPA FBF - 18 rue La Fayette - 75009

Plus en détail

La sécurité informatique dans les installations nucléaires

La sécurité informatique dans les installations nucléaires Collection Sécurité nucléaire de l AIEA N 17 Orientations techniques Manuel de référence La sécurité informatique dans les installations nucléaires LA COLLECTION SÉCURITÉ NUCLÉAIRE DE L AIEA Les publications

Plus en détail

A. Ratifications enregistrées auprès du dépositaire du Statut de Rome (23 États parties)

A. Ratifications enregistrées auprès du dépositaire du Statut de Rome (23 États parties) État de la ratification et de la mise en œuvre Des amendements de Kampala sur le crime d'agression Mise à jour No. 17 (Information datant du 12 mars 2015) 1 I. Ratification A. Ratifications enregistrées

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

Les clés de l amélioration des systèmes scolaires

Les clés de l amélioration des systèmes scolaires Education Les clés de l amélioration des systèmes scolaires Comment passer de "bon" à "très bon"? "Les clés de l amélioration des systèmes scolaires" est le titre du nouveau rapport publié par McKinsey

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1 er juillet 2013 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait 2 4 Le Forfait

Plus en détail

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris

Atlas économique de Paris 2013 du greffe du tribunal de commerce de Paris Atlas économique de Paris 213 du greffe du tribunal de commerce de Paris Sommaire INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 PARIS DANS SA GLOBALITÉ... 4 GÉOGRAPHIE DES ENTREPRISES PARISIENNES... 5 DENSITÉ DES ENTREPRISES

Plus en détail

Catalogue des aides financières à l international

Catalogue des aides financières à l international Catalogue des aides financières à l international Février 2012 SOMMAIRE SOMMAIRE Un Pôle à vocation mondiale 3 COFACE 5 Assurance prospection 6 Soutien de trésorerie 7 Assurance caution risque exportateur

Plus en détail