Compte-rendu du TP d'architecture : Addition Soustraction BCD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu du TP d'architecture : Addition Soustraction BCD"

Transcription

1 Yann Le Brech Camille Maupetit Université de Nantes Compte-rendu du TP d'architecture : Addition Soustraction BCD 1 Présentation 1.1 Fonctionnement Le principe de fonctionnement du circuit est le suivant : On dispose d'un clavier numérique pour entrer les opérandes et opérateurs, et 5 registres pour les stocker au fur et à mesure qu'on entre les paramètres. Le circuit prend les valeurs à partir des registres et eectue le calcul en temps réel. Le résultat est stocké également dans 3 registres et aché par des acheurs 7 segments. 1.2 Réalisation Le circuit qui doit être réalisé est composé de plusieurs parties : Un additionneur BCD ; Un soustracteur BCD ; Le choix additionneur/soustracteur ; Une gestion des registres ; Un chargement séquentiel des chires. Tous ces circuits sont eux-mêmes composés de plusieurs sous-circuits qui réalisent un calcul élémentaire. 2 Modules 2.1 Demi-additionneur Le demi-additionneur fait la somme des entrées A et B, et renvoie le résultat sous forme binaire aux sorties JI, I étant le premier digit du résultat et J étant la retenue. A B I J I = A B J = A B 1

2 2.2 Addition sur 3 bits L'addition sur 3 bits réalise la même opération que le demi-additionneur mais avec 3 bits au lieu de 2. Ce module fait donc la somme de A, B et C et renvoie le résultat sur les sorties JI. A B C I J I = A B C J = (B C) + (A (B + C)) 2.3 Additionneur binaire L'additionneur binaire permet d'additionner deux valeurs de 4 bits en binaires. Le résultat est une valeur en binaire codée sur 5 bits. On se sert notamment des modules demi-additionneur et additionneur sur 3 bits. Les bits de poids faible sont additionnés simplement avec le demi-additionneur, puis les bits suivants sont additionnés avec la retenue avec l'additionneur sur 3 bits. 2

3 2.4 Additionneur de retenue L'additionneur de retenue fait l'addition d'un nombre en BCD ( ABCD) inférieur ou égal à 9, avec une retenue 0 ou 1 (E). Le résultat renvoyé est une valeur en binaire représentant cette somme (IJKL). A B C D E I J K L I = A + (B C D E) J = (((C D E) + E) B) + (B C D E) K = ((C D) E) + (D E) L = D E 2.5 Conversion Binaire BCD Le module de conversion Binaire BCD prend en entrée une valeur en binaire (ABCDE) inférieure ou égale à 19 (10011) et renvoie en sortie le chire BCD correspondant (JKLM) ainsi que le chire des dizaines (la retenue), qui ne peut être que 0 ou 1 (I). A B C D E I J K L M I = ((C + D) B) + A J = ((A D) + (B D)) C K = (((A D) + B) C) + (A C D) L = (((B C) + A) D) + (A B D) M = E 3

4 2.6 Complément à deux Le complément à deux prend un binaire de 4 bits en entrée et renvoie son complément à deux en sortie. Soit X le quartet, le complément à deux fonctionne comme ceci : X + 1 = X. Ce circuit utilise les demi-additionneurs an de calculer le complément. 2.7 Multiplexeur 4 bits Le multiplexeur 4 bits permet de choisir entre 2 entrées de 4 bits. Le choix se fait sur une entrée d'un bit, 0 correspondant à la 1 ère entrée et 1 correspondant à la 2 ème entrée. 4

5 2.8 Registre 4 bits Le registre 4 bits permet de stocker un quartet. Ce quartet est rentré dans le registre et il est simplement donné en sortie. Toutefois l'intéret du registre est la présence de l'horloge. Son fonctionnement est tel que si l'on place deux registres lorsque l'on rentre un quartet, il sera placé dans le premier registre et décalé dans le deuxième à la réception d'un deuxième quartet. Ceci est possible en synchronisant les deux registres sur le même signal d'horloge. Le décalage se fera à l'arrivée de ce signal. 2.9 Addition/soustraction Le module addition/soustraction (addsub) permet de rentrer deux quartets et de choisir l'opération à eectuer. Bien entendu, les retenues sont générées en conséquence. Le choix de l'addition ou de la soustraction a de l'incidence sur le deuxième digit. Un multiplexeur fera ou non le complément à 2 du digit pour l'additionner ensuite. La retenue est gérée de la façon suivante : R = R0 Ch + Ch S avec : R0, la retenue à la sortie de l'additionneur, Ch, le choix de l'addition ou de la soustraction, S, la retenue sortante du convertisseur "bintobcd". Ensuite, suivant la valeur de cette retenue on ajoutera ou non 10 à la sortie à l'aide d'un multiplexeur. Cet ajout est dû au choix de l'opération. Par exemple : = (2 + 1) 10 + (8 + 2) = ( ) = = 10 : on garde le zéro et on ajoute 1 10 pour avoir la retenue sur les dizaines. 5

6 2.10 Circuit principal Ce circuit regroupe 5 registres en entrée : 2 par digit et 1 pour l'opérateur. Ils sont suivis de 2 modules de "choix/opération" addition-soustraction : 1 pour les unités et un pour les dizaines. Le deuxième prenant la retenue du premier en entrée. Le résultat est stocké dans 3 registres. L'opérateur devient + ou, selon l'entrée. Un 0 symbolise l'addition, et tout autre nombre symbolise la soustraction. Si une erreur survient lors d'une soustraction, le symbole = s'éteint. 3 Conclusion Cet exercice d'additionneur/soustracteur BCD nous a appris à : Construire des circuits à partir de formules mathématiques ; Construire des circuits à partir d'autres circuits ; Utiliser des bascules D pour en faire des registres ; Utiliser des multiplexeurs ; Le réaliser en pratique. Les plus grandes dicultés ont étés la gestion des retenues et la gestion de la soustraction. 6

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

1 Grad Info Soir Langage C - Juin 2006

1 Grad Info Soir Langage C - Juin 2006 1 Grad Info Soir Langage C - Juin 2006 1. Explications L'examen comprend 3 parties - un programme à réaliser à domicile - une partie écrite qui comprend un certain nombre de petits paragraphes de code

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les opérations arithmétiques sur les nombres binaires Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

Codage des informations le système binaire

Codage des informations le système binaire Module ASR - Architecture Codage des informations le système binaire Associer à toute information une représentation par une succession de et de : Exemples d information à coder Entiers naturels : 5, 54,

Plus en détail

L addition et la multiplication en binaire

L addition et la multiplication en binaire Objectifs : Leçon A1-1 : L addition et la multiplication en binaire OS 1 - Exécuter en binaire une opération arithmétique de base. OS 2 - Représenter un nombre entier relatif. OS 3 - Mettre en œuvre un

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Codage des nombres. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Codage des nombres Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Représentation de l'information Un ordinateur manipule des données Besoin de coder

Plus en détail

QUESTION 1 {2 points}

QUESTION 1 {2 points} ELE4301 Systèmes logiques II Page 1 de 8 QUESTION 1 {2 points} En se servant de paramètres électriques donnés dans le Tableau 1 ci-dessous, on désire déterminer la fréquence d opération du compteur présenté

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

Eléments d'arithmétique binaire

Eléments d'arithmétique binaire Chapitre 7 Eléments d'arithmétique binaire La plupart des calculateurs actuels utilisent la base 2 pour représenter les nombres. Les opérations entre nombres sont donc basées sur l'arithmétique binaire.

Plus en détail

Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits

Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits UNIVERSITE Joseph FOURIER, Grenoble U.F.R. d Informatique et Maths. Appliquées Architectures Logicielles et Matérielles Travaux Dirigés Circuits Rappel : dessins des portes logiques. Déroulement envisagé

Plus en détail

4 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D. ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE

4 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D. ANGELIS LOGIQUE COMBINATOIRE 4 DU BINAIRE AU MICROPROCESSEUR - D. ANGELIS Leçon 2 - OPÉRATIONS ARITHMÉTIQUES DANS LE SYSTÈME BINAIRE Avec les connaissances que nous venons d'acquérir, nous sommes en mesure maintenant d'écrire la suite

Plus en détail

Les opérations binaires

Les opérations binaires Les opérations binaires Compétences associées A2 : Analyser et interpréter une information numérique Objectifs Etre capable: - De coder les nombres entiers en code complément à 2. - De résoudre les opérations

Plus en détail

Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés

Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés Institut National d Informatique 20/12/2000 EMD1 de Structure Machine Durée : 2 heures Documents non autorisés Exercice 1 : ( 5points ) On dispose d'une machine ou les valeurs numériques réelles sont représentées

Plus en détail

Questions à choix multiples Page 1 de 9

Questions à choix multiples Page 1 de 9 INF4170 Architecture des ordinateurs Examen intra hiver 2015 Question #1 Quel dispositif contient un ordinateur embarqué? a) Le serveur malt de l'uqam b) Un smartphone c) Une console de jeux vidéo d) Un

Plus en détail

Cours. La numération

Cours. La numération Cours La numération Cours sur la numération P V1.6 1/10 Lycée Jules Ferry Versailles - CRDEMA 2007-2008 TABLE DES MATIERES : 1 INTRODUCTION....3 1.1 LA BASE....3 2 LES SYSTEMES DE NUMERATION...3 2.1 LE

Plus en détail

VII- Circuits combinatoires élémentaires

VII- Circuits combinatoires élémentaires 1 VII- Circuits combinatoires élémentaires Par circuit combinatoire, on entend que ses sorties sont des fonctions de ses entrées. Cela par opposition aux circuits séquentiels, que nous verrons plus loin,

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net Article rédigé avec epsilonwriter puis copié dans Word La théorie des mouvements

Plus en détail

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani

Circuits combinatoires et Séquentiels. Prof. Abdelhakim El Imrani Université Mohammed V Faculté des Sciences Département de Mathématiques et Informatique SMI4 Circuits combinatoires et Séquentiels Prof. Abdelhakim El Imrani Types de circuits logiques Circuits combinatoire

Plus en détail

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid Systèmes de numérations et codages Présenté par A.Khalid 2 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Nombres binaires Conversion Binaire Décimal Conversion Entier Décimal Binaire Arithmétique Binaire

Plus en détail

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération

IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération IUT de Colmar - Département RT 1ière année. Numération 1 Laurent MURA. SOMMAIRE 1. Les différents systèmes 2. Les différentes conversions 3. Quelques systèmes de codage 4. L arithmétique binaire 2 IUT

Plus en détail

Calculons avec Albert!

Calculons avec Albert! Calculons avec Albert! Par : Guy Lefebvre, 1257 rue Principale, St-Prime, G8J 1V2, 418-251-2170 Guillaume Rainville, 610 8 e rue, St-Prime, G8J 1P6, 418-251-8290 Résumé : Lefebvre G. et Rainville G., 2001,

Plus en détail

Les nombres en binaire ( )

Les nombres en binaire ( ) Les nombres en binaire Forme générale d un nombre : (système de numération pondérée) ELE1300 Circuits logiques Arithmétique binaire a a a a, a a a n1 n2 1 0 1 2 m b partie entière partie fractionnaire

Plus en détail

2012/2013 Le codage en informatique

2012/2013 Le codage en informatique 2012/2013 Le codage en informatique Stéphane Fossé/ Marc Gyr Lycée Felix Faure Beauvais 2012/2013 INTRODUCTION Les appareils numériques que nous utilisons tous les jours ont tous un point commun : 2 chiffres

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Présentation du binaire

Présentation du binaire Présentation du binaire Vers la fin des années 30, Claude Shannon démontra qu'à l'aide de "contacteurs" (interrupteurs) fermés pour "vrai" et ouverts pour "faux" on pouvait effectuer des opérations logiques

Plus en détail

Circuits logiques. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr

Circuits logiques. Eric Cariou. Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique. Eric.Cariou@univ-pau.fr Circuits logiques Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Circuit logique Circuit électronique réalisant une ou plusieurs fonctions logiques

Plus en détail

Cours 2 Microprocesseurs

Cours 2 Microprocesseurs 4//2 Cours 2 Microprocesseurs Jalil Boukhobza LC 26 boukhobza@univ-brest.fr Chemin de données Font l objet de ce cours: Les portes logiques et circuits combinatoires Le traitement de quelques opérations

Plus en détail

CODES (SUITE) Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires:

CODES (SUITE) Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires: LES CODES (SUITE) I. LES CODES BINAIRES Le code binaire étudié précédemment est nommé code binaire naturel (BN), il existe deux autres codes binaires: Le code binaire DCB (Décimal Codé Binaire) Le code

Plus en détail

Opérations Arithmétiques

Opérations Arithmétiques 1 Addition en Binaire 1.1 Principe Opérations Arithmétiques L addition de deux nombres binaires est réalisée de la même façon que l addition décimale. L addition est l opération qui consiste à effectuer

Plus en détail

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ cliquer

Plus en détail

@ Numéro de publication: DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. int. ci.*: G 06 F 7/52 G 06 F 7/50

@ Numéro de publication: DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. int. ci.*: G 06 F 7/52 G 06 F 7/50 Patentamt JEuropâisches European Patent Office Office européen des brevets @ Numéro de publication: 0 329 572 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 89420043.5 @ Date de dépôt: 13.02.89 int. ci.*:

Plus en détail

tique Contenu de la présentation

tique Contenu de la présentation Unité d enseignement : Systèmes séquentiels s avancés s (SSA) Numération et arithmétique tique Etienne Messerli Institut REDS, HEIG-VD Le 2 février 23 Numération & arithmétique, p Contenu de la présentation

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION La nécessité de quantifier, notamment les échanges commerciaux, s'est faite dés la structuration de la vie sociale. Les tentatives de représentation symbolique de

Plus en détail

L ADDITION BINAIRE. Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne.

L ADDITION BINAIRE. Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne. L ADDITION BINAIRE 1. Le principe Quand vous faites une addition en décimal, vous faites la somme des chiffres se trouvant dans une même colonne. Si la somme est inférieure à 10, alors vous posez le résultat

Plus en détail

L'automate sert à générer des manières de calculer mentalement. Le calcul à étudier est entré en activant la rubrique 'Expert' du menu 'Calcul'

L'automate sert à générer des manières de calculer mentalement. Le calcul à étudier est entré en activant la rubrique 'Expert' du menu 'Calcul' Mode d'emploi du logiciel CALCUL CALCUL est un logiciel «expert» qui simule des procédés de calcul «raisonné» (calcul mental). Un certain nombre de paramètres permet d ajuster les procédures utilisées.

Plus en détail

Cours de Numération. Il utilise exclusivement les deux symboles 0 et 1.

Cours de Numération. Il utilise exclusivement les deux symboles 0 et 1. Cours de Numération A). Introduction : I ). Généralités : Le système binaire (Base 2) a été conçu au 17 ème siècle par le mathématicien LEIBNITZ. Il présente l'avantage de ne comporter que deux symboles

Plus en détail

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS

Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS Ecole Centrale Marseille 2006-2007 Electronique Numérique 1 ère année TDS I. Conversions 1. Convertir de la base décimale en binaire :(27) 10 ; (12,3) 10 ; 2. On souhaite faire une mesure de distance entre

Plus en détail

Architecture des Ordinateurs 1 ère partie Olivier Temam

Architecture des Ordinateurs 1 ère partie Olivier Temam Architecture des Ordinateurs 1 ère partie Olivier Temam Table des Matières 1 REPRESENTATION DES NOMBRES... 3 1.1 REPRESENTATION DES NOMBRES ENTIERS... 3 1.2 REPRESENTATION DES NOMBRES REELS... 5 2 CIRCUITS

Plus en détail

REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE

REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE Info 2 REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE Problématique Dans la mémoire d'un ordinateur, les données sont représentées sous forme de séquences de 0 et de 1. Par conséquent, toute information mémorisée

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

2.1.1.1 Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 16 bits

2.1.1.1 Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 16 bits CHAPITRE : LA NUMERATION (Corrections des exercices) Page 2. FORMAT DES NOMBRES 2. PRÉPARATION 2... Conversion du nombre décimal entier non signé 32928 en nombre binaire sur 6 bits 2...2 Conversion du

Plus en détail

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs

Microprocesseurs. et Microcontrôleurs Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université Virtuelle de Tunis Microprocesseurs et Microcontrôleurs Représentation de l information en numérique

Plus en détail

Introduction au codage de l information:

Introduction au codage de l information: Introduction au codage de l information: Quelques éléments d architecture de l ordinateur Comparaison de la carte perforée au DVD Pourquoi est-il nécessaire de coder l information? Numérisation Formats

Plus en détail

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII

La numération. Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Cours sur la numération La numération Le décimal, le binaire, l'hexadécimal Conversions entre bases Les codages binaire réfléchi, décimal codé binaire et ASCII Le système décimal Les nombres que nous utilisons

Plus en détail

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT

Les portes logiques. Voici les symboles des trois fonctions de base. Portes AND. Portes OR. Porte NOT Les portes logiques Nous avons jusqu ici utilisé des boutons poussoirs et une lampe pour illustrer le fonctionnement des opérateurs logiques. En électronique digitale, les opérations logiques sont effectuées

Plus en détail

L'informatique, c'est logique!

L'informatique, c'est logique! L'informatique, c'est logique! Sylvain Conchon Universite Paris-Sud 11 INRIA Saclay { ^Ile-de-France Olympiades Academiques de Mathematiques 2010 16 juin 2010 Sylvain Conchon (LRI, INRIA) L'informatique,

Plus en détail

1.4.1 Expliquez la différente entre le «format» complément à 2 et «faire» le complément à 2.

1.4.1 Expliquez la différente entre le «format» complément à 2 et «faire» le complément à 2. Chapitre 1 : Exercices 1.3 Conversions 1.3.1 Effectuez les conversions suivantes : a) B4F,D5 (16) Base 10 b) 324,21 (5) Base 10 c) 125 (7) Base 2 d) 73 (10) Base 16 e) 73 (8) Base 16 f) 101101 (2) Base

Plus en détail

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire

Processeurs et Architectures Numériques. Introduction et logique combinatoire Processeurs et Architectures Numériques Introduction et logique combinatoire Objectifs du cours Connaitre les fonctions de base de l électronique numérique Comprendre la logique combinatoire et synchrone

Plus en détail

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation

Le système binaire. Comment comptons nous en décimal? Le binaire. Présentation Le système binaire Comment comptons nous en décimal? Depuis la fin du moyen-age, nous comptons en base 10. Certains diront que cette pratique est venue du fait que nous avons 10 doigts. Il en découle principalement

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 2014-2015 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot

Arithmétique binaire. Chapitre. 5.1 Notions. 5.1.1 Bit. 5.1.2 Mot Chapitre 5 Arithmétique binaire L es codes sont manipulés au quotidien sans qu on s en rende compte, et leur compréhension est quasi instinctive. Le seul fait de lire fait appel au codage alphabétique,

Plus en détail

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes

IFT2880 Organisation des ordinateurs et systèmes Représentation des nombres flottants Notation exponentielle Représentations équivalentes dans la base 10 de 1,234 1 2 3, 4 0 0. 0 x 1 0-2 1 2, 3 4 0. 0 x 1 0-1 1, 2 3 4. 0 x 1 0 1 2 3. 4 x 1 0 1 2. 3 4

Plus en détail

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM)

INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH Ecole Supérieure de Technologie de Fès Filière Génie Industriel et Maintenance Mr KHATORY INITIATION INFORMATIQUE I (Système de numération) (1 GIM) TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire

ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 UFR IMAG - Université Joseph Fourier Polytech Grenoble RICM 3 ALM (Hard) : Travail pratique N 1 Réalisation d un circuit combinatoire simple : l additionneur binaire 1 Introduction 1.1 But d ensemble

Plus en détail

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons

2 bits... 2^2 = 4 combinaisons 8 bits... 2^8 = 256 combinaisons Chapitre II DÉFINITION DES SYSTÈMES LOGIQUES 2.1 LES NOMBRES DANS LES SYSTÈMES LOGIQUES Les humains comptent en DÉCIMAL 2.1.1 DÉCIMAL: o Base 10 o 10 chiffres: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 o M C D U o

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

Travaux Dirigés de Logique Combinatoire

Travaux Dirigés de Logique Combinatoire Travaux Dirigés de Logique Combinatoire 1 TD n 1 Algébre de BOOLE Propriétés et formes canoniques 1. Méthode algébrique. a) Les 3 opérateurs de base de l algèbre de Boole sont les opérateurs «non», «et»,

Plus en détail

Patentamt JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Patentamt JEuropaisches. European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Patentamt JEuropaisches European Patent Office Numéro de publication: 0 1 1 0 7 6 7 Office européen des brevets ^ DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 83402232.9 @ Int. Cl.3: G 06 F 7/52 Date de

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

Numération Informatique et Science du Numérique

Numération Informatique et Science du Numérique La courbe ci-contre représente le signal délivré par un capteur de température. Ce signal est analogique (il peut prendre une infinité de valeurs continues). Pour être traité par l ordinateur il doit être

Plus en détail

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE

FONCTION COMPTAGE BINAIRE ET DIVISION DE FRÉQUENCE I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Fonction Un compteur binaire est utilisé : -pour compter un certain nombre d'évènements binaires -pour diviser la fréquence d'un signal logique par 2 m Page 1 FONCTION COMPTAGE BINAIRE

Plus en détail

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations

Unité 2: Représentation interne des informations. Unité 2: Représentation interne des informations Objectifs: À la fin de cette unité, - vous saurez comment les caractères et les nombres entiers positifs et négatifs sont représentés dans la mémoire d'un ordinateur. - vous saurez comment on effectue

Plus en détail

Systèmes numériques. Chapitre X Numération et arithmétique. Serge BOADA 1993

Systèmes numériques. Chapitre X Numération et arithmétique. Serge BOADA 1993 Systèmes numériques Chapitre X umération et arithmétique Serge BADA 993 Révision mars 29 Le présent manuel est une version informatique du manuel écrit par Serge Boada en 993. Je remercie son auteur pour

Plus en détail

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT1215 Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux circuits logiques de base IFT25 Architecture en couches Niveau 5 Niveau 4 Niveau 3 Niveau 2 Niveau Niveau Couche des langages d application Traduction (compilateur) Couche du langage d

Plus en détail

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR

III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR III - PROGRAMMATION EN ASSEMBLEUR 3.1 Introduction à la programmation en assembleur Pour programmer un ordinateur on utilise généralement des langages dits évolués ou de haut niveau : C, C++, Java, Basic,

Plus en détail

Codage des données en machine.

Codage des données en machine. Codage des données en machine. 1 Entiers naturels Changements de base Codage en machine 2 Entiers relatifs : codage en complément à 2 Dénition Addition et calcul de l'opposé en complément à 2 3 Représentation

Plus en détail

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be

Techniques digitales. V. Pierret. vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be Techniques digitales V. Pierret vpierret@iset-liege.be vpierret@scarlet.be PREMIERE PARTIE RAPPELS L ALGEBRE DE BOOLE Les fonctions logiques de base: NON, ET, OU Les fonctions logiques de base La fonction

Plus en détail

Digital Communication

Digital Communication Digital Communication Laboratories P. Bakowski bako@ieee.org P. Bakowski 1 DigiCom Labs Il y a 5 laboratoires liés à la communication numérique 1. Etude des paramètres de câbles métalliques, y compris:

Plus en détail

Introduction à l'informatique. Vincent Boyer et Jean Méhat

Introduction à l'informatique. Vincent Boyer et Jean Méhat Introduction à l'informatique Vincent Boyer et Jean Méhat 19 février 2010 Copyright (C) 2009 Jean Méhat Permission is granted to copy, distribute and/or modify this document under the terms of the GNU

Plus en détail

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux.

UEO11 COURS/TD 1. nombres entiers et réels codés en mémoire centrale. Caractères alphabétiques et caractères spéciaux. UEO11 COURS/TD 1 Contenu du semestre Cours et TDs sont intégrés L objectif de ce cours équivalent a 6h de cours, 10h de TD et 8h de TP est le suivant : - initiation à l algorithmique - notions de bases

Plus en détail

Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération

Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération Lycée Maximilien Sorre Année 2015-2016 BTS SIO 1 Module 1 - Arithmétique Chapitre 1 - Numération 1 Introduction : que signifie 2014? Dans de nombreuses situations, il est nécessaire de pouvoir exprimer

Plus en détail

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques

Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques Atelier C TIA Portal CTIA04 : Programmation des automates S7-300 Opérations numériques CTIA04 Page 1 1. Les types de données sous S7 300 Il existe plusieurs types de données utilisées pour la programmation

Plus en détail

Informatique Générale

Informatique Générale Informatique Générale Guillaume Hutzler Laboratoire IBISC (Informatique Biologie Intégrative et Systèmes Complexes) guillaume.hutzler@ibisc.univ-evry.fr Cours Dokeos 625 http://www.ens.univ-evry.fr/modx/dokeos.html

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE PAR LA PRATIQUE

LA FORMATION CONTINUE PAR LA PRATIQUE LE BINAIRE C'est vers la fin des années 1930 que Claude Shannon démontra qu'une machine exécutant des informations logiques pouvait manipuler de l'information. A l'aide de " contacteurs " fermés pour vrai

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA REPRÉSENTATION DES DONNÉES

CHAPITRE 2 LA REPRÉSENTATION DES DONNÉES CHAPITRE 2 LA REPRÉSENTATION DES DONNÉES. LES SYSTEMES DE NUMÉRATION Dans la vie de tous jours, nous avons pris l'habitude de représenter les nombres en utilisant dix symboles différents, à savoir les

Plus en détail

Julien Rosener (julien.rosener@digital-scratch.org) Le contrôle CRC. 17/05/2004 : Rajout des références

Julien Rosener (julien.rosener@digital-scratch.org) Le contrôle CRC. 17/05/2004 : Rajout des références Historique des versions Le contrôle CRC 03/05/2004 : Création du document 17/05/2004 : Rajout des références Sommaire 1 Introduction... 1 2 Rappel sur l'arithmétique sur les nombres binaire...2 2.1 L'opérateur

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Exercice 1 : (3 points)

Exercice 1 : (3 points) Institut National d Informatique 15/12/2002 Durée : 2 heures Documents non autorisés EMD1 de Structure Machine Exercice 1 : (3 points) On dispose d une machine où les nombres sont représentés sur 16 bits

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Plan du cours. Architecture des Ordinateurs. Licence Informatique 3ème Année. Plan du cours. Plan du cours. Architecture des ordinateurs

Plan du cours. Architecture des Ordinateurs. Licence Informatique 3ème Année. Plan du cours. Plan du cours. Architecture des ordinateurs Architecture des Ordinateurs Licence Informatique 3ème Année Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Plan du cours Architecture des ordinateurs Des concepts et théories

Plus en détail

Introduction à l'électronique numérique.

Introduction à l'électronique numérique. Introduction à l'électronique numérique. Les images des grandeurs physiques récupérées en sortie des capteurs sont analogiques. Elles évoluent continûment en fonction du temps. Longtemps, elles ont été

Plus en détail

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1

COMPTAGE. Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n. .B 2 +a 1 Page 1 I/ RPPELS Système de numération COMPTGE Tout système de numération repose sur une équation générale : N=a n.b n +a n-1.b n-1 +...+a 2.B 2 +a 1.B 1 +a 0.B 0 ainsi : 1011 en binaire correspond à 1.2

Plus en détail

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A

GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A GPA770 Microélectronique appliquée Exercices série A 1. Effectuez les calculs suivants sur des nombres binaires en complément à avec une représentation de 8 bits. Est-ce qu il y a débordement en complément

Plus en détail

Problème : débordement de la représentation ou dépassement

Problème : débordement de la représentation ou dépassement Arithmétique entière des ordinateurs (représentation) Écriture décimale : écriture positionnelle. Ex : 128 = 1 10 2 + 2 10 1 + 8 10 0 Circuit en logique binaire Écriture binaire (base 2) Ex : (101) 2 =

Plus en détail

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes

Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes Architecture des ordinateurs Licence Informatique - Université de Provence Jean-Marc Talbot Algèbre de Boole - Fonctions Booléennes jtalbot@cmi.univ-mrs.fr L3 Informatique - Université de Provence () Architecture

Plus en détail

La fonction comptage

La fonction comptage Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique La fonction comptage I Identification de la fonction Un compteur est un système logique dont le mot binaire en sortie se modifie chaque fois

Plus en détail

Les Circuits Combinatoires

Les Circuits Combinatoires Les Circuits Combinatoires A). Le multiplexeur : I ). Principe : Définition : Multiplexer : c est transmettre sur une même liaison des informations provenant de plusieurs sources. La position du commutateur

Plus en détail

IFT-1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT-1215 Introduction aux systèmes informatiques Systèmes de nombres Rappel Dans un système en base X, il faut X symboles différents pour représenter les chiffres de 0 à X-1 Base 2: 0, 1 Base 5: 0, 1, 2, 3, 4 Base 8: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Base 10: 0,

Plus en détail

Les fonctions logiques

Les fonctions logiques 1 Les fonctions logiques Le fonctionnement des ordinateurs tout comme d autres appareils électroniques repose sur l emploi des circuits électroniques de logique binaire ou électronique numérique. Dans

Plus en détail

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres

Logiciel de Base. I. Représentation des nombres Logiciel de Base (A1-06/07) Léon Mugwaneza ESIL/Dépt. Informatique (bureau A118) mugwaneza@univmed.fr I. Représentation des nombres Codage et représentation de l'information Information externe formats

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Université de Metz. Cours de Logique et d APIs D.E.U.G. STPI

Université de Metz. Cours de Logique et d APIs D.E.U.G. STPI Université de Metz Cours de Logique et d APIs D.E.U.G. STPI Année Universitaire 2002/2003 Y. Morère Cette page est laissée blanche intentionnellement Table des matières 1 Représentation des nombres 11

Plus en détail

Les Techniques de Hacking

Les Techniques de Hacking Les Techniques de Hacking Les carte banquaire on une norme bien précise, la norme ISO 7811 pour la bande magnétique de 12,7mm (1/2 pouce) de large ce compose de 3 piste : Les données sont sous la forme

Plus en détail

Initiation à la programmation en Python

Initiation à la programmation en Python I-onventions Initiation à la programmation en Python Une commande Python sera écrite en caractère gras. Exemples : print("bonjour") max=input("nombre maximum autorisé :") Le résultat de l'exécution d'un

Plus en détail