LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES"

Transcription

1 LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES I- Introduction Dans ce chapitre nous allons étudier quelques algorithmes relatifs à l arithmétique qui est une branche des mathématiques qui étudie les relations entre les nombres. C est aussi l étude des nombres et des opérations entre eux. II- Calcul du PGCD (Solution récursive) : 1. Activité 1: Proposer une analyse, puis déduisez l algorithme d une fonction permettant de calculer le PGCD (Le Plus Grand Commun Diviseur) de deux entiers positifs non nuls a et b, en utilisant la méthode des différences. 2. Méthode 1 n > m n = n m n < m m = m n n = m PGCD = m (ou n) m = m n Exemple 1 : M = 35 ; n = 20 M N PGCD = 5 Exemple 2 : M = 8 ; n = 8 PGCD(8,8) = 8 a. Solution itérative Analyse de la fonction PGCD : Résultat = PGCD PGCD a Tant que a b Faire Si a > b alors a a b b b - a la plus grande valeur sera remplacée par la différence jusqu à a=b Algorithme de la fonction PGCD : 0- Début fonction PGCD (a, b : entier) : entier 1- Tant que a b Faire Si a > b alors a a b b b - a Fin Si Fin Tant que 2- PGCD a 3- Fin PGCD page-1/9-

2 b. Solution récursive Algorithme Récursif de la fonction PGCD : 0- Début fonction PGCD (a, b : entier) : entier 1- Si a = b alors PGCD a Si a > b Alors PGCD FN PGCD (a-b, b) PGCD FN PGCD (a, b-a) Fin Si Fin Si 2- Fin PGCD 3. Méthode 2 PGCD (m, n) = PGCD (n, m mod n) jusqu à n =0 d où PGCD = m Exemple 1: M = 35 ; n = 20 PGCD (35, 20) = PGCD (20, 15) = PGCD (15, 5) = PGCD (5, 0) = 5 Exemple 2 : M = 8 ; n = 8 PGCD (8, 8) = PGCD (8, 0) = 8 a. Solution itérative : b. Solution récursive 0. Début fonction Calcul_PGCD (m, n: entier) : entier 1. Répéter R M mod N M N N R Jusqu à (N = 0) 2. Calcul_PGCD M 3. Fin Calcul_PGCD function pgcd(m, n: integer): Integer; begin if (n=0) then pgcd := m else pgcd := pgcd (n, m mod n) ; end; Image2 1. Présentation Arrangement de P éléments parmi N : C est le nombre de permutations ordonnées possibles de P éléments parmi N. Exemple avec {a, b, c} : A(2,3) = 6 {a, b}, {b, a}, {a, c}, {c, a}, {b, c}, {c, b} page-2/9-

3 Combinaison de P éléments parmi N : C est le nombre de permutations sans ordre possibles de P éléments parmi N. Exemple avec {a, b, c} : C(2,3) = 3 {a, b}, {a, c}, {b, c} 2. Calcul de l arrangement Un arrangement de P éléments d un ensemble E à N éléments est un p-uplet d éléments distincts de E. Le nombre d arrangements de P éléments de l ensemble E est représenté par la notation suivante : Image1 N et P sont des entiers qui vérifient la condition suivante : 1 P N Activité : Proposez une analyse, puis déduisez les algorithmes correspondants au problème permettant de chercher puis d afficher l arrangement de deux entiers donnés N et P, avec (1 P N). Analyse du PP Résultat = Ecrire (" A ( ", n, ",", p, ")=", FN Arrange (n, p)) La fonction arrange permet de rechercher l arrangement. La saisie de n et p sera la tache de la procédure saisie. Analyse de la fonction Arrange: Résultat =Arrange Arrange a [a 1] Pour i de n à (n-p+1) (pas = -1) faire a a * i Fin pour Algorithme du PP 0- Début arrangement 1- Proc saisie (n, p) 2- Ecrire (" A ( ", n,",", p,")=", FN Arrange (n, p)); 3- Fin Arrangement Algorithme de la fonction Arrange : 0- Début fonction arrange (n, p : entier) : entier 1- a 1 Pour I de n à (n-p+1) (pas = -1) faire a a * i 2- Arrange a 3- Fin arrange page-3/9-

4 3. Calcul de la combinaison Une combinaison de P éléments d un ensemble E de N éléments est une partie de E formée par P éléments. Le nombre de combinaison de P éléments de l ensemble E est représenté par la notation suivante : image3 Activité : N et P sont des entiers qui vérifient la condition suivante : 0 P N Proposez une analyse, puis déduisez les algorithmes correspondants au problème permettant de chercher puis d afficher la combinaison de deux entiers donnés n et p, avec (0 P N). Solution Itérative Analyse du PP Algorithme du PP Résultat = Ecrire (" C ( ", n,",", p,")=", FN Comb (n, p)) La fonction Comb permet de rechercher la combinaison de n et p. La saisie de n et p sera la tache de la procédure saisie. Analyse de la fonction Comb: Résultat = Comb Comb FN Fact(n) / (FN Fact(p) * FN Fact(n-p)) 0- Début Combinaison 1- Proc saisie (n, p) 2- Ecrire (" C ( ", n,",", p,")=", FN Comb (n, p)); 3- Fin Combinaison Algorithme de la fonction Comb : 0- Début fonction Comb (n, p : entier) : réel 1- Comb FN Fact(n) / (FN Fact(p) * FN Fact(n-p)) 2- Fin Comb Solution Récursive D après vos connaissances en Mathématiques, vous pouvez dégager la relation suivante : Image4 Analyse de la fonction Comb: Algorithme de la fonction Comb : Résultat = Comb Si (p=0) ou (p = n) alors Comb 1 Comb Fn Comb (n-1, p) + Fn Comb (n-1, p) 0- Début fonction Comb (n, p : entier) : réel 1- Si (p=0) ou (p = n) alors Comb 1 Comb Fn Comb (n-1, p) + Fn Comb (n-1, p) Finsi 2- Fin Comb page-4/9-

5 IV- Quelques règles de divisibilité : nul. 1. Définition: Un entier n est divisible par un entier m, si le reste de la division euclidienne de n par m est Une règle de divisibilité est une séquence d opérations simples qui permet de reconnaître rapidement si un entier est divisible par un autre sans qu il soit nécessaire d effectuer des divisions. Ces règles sont généralement appliquées à des grands nombres. 2. Divisibilité par 3 : Règle : Un entier est divisible par 3 si la somme des chiffres qui le composent est divisible par 3. Activité : Ecrire une analyse modulaire permettant de vérifier si un entier n est divisible par 3 et déduire les algorithmes correspondants. Analyse du PP Résultat = Ecrire (n, FN Div_3(n)) La fonction Div_3 permet de savoir si un entier n est divisible par 3. La saisie de n sera faite dans le PP. Analyse de la fonction Div_3: Résultat = Div_3 Parcourir la chaîne qui contient le nombre n et rechercher la somme des chiffres qui le compose puis tester si cette somme est divisible par 3 Algorithme du PP 0. Début Divisibilite_3 1. Ecrire ("Entrer n :") Lire (n) 2. Ecrire ("L'entier ",n,div_3(n)) 3. Fin Divisibilite_3 Algorithme de la fonction Div_3 : 0. Début fonction Div_3 (n : entier) : Chaine 1. Convch (n, ch); 2. Répéter S 0 Pour i de 1 à long (ch) faire Valeur (ch[i], nb, e) S S + nb Fin pour Convch(s, ch) Jusqu à long (ch)=1 Si S dans [3, 6, 9] Alors div_3 " est divisible par 3" div_3 " n est pas divisible par 3" 3- Fin Div_3 3. Divisibilité par 4 : Un entier est divisible par 4 si le nombre composé des deux derniers chiffres est divisible par 4. Exemple : 5243 n est pas divisible par 4 car 43 n est pas divisible par est divisible par 4 car 24 est divisible par 4. page-5/9-

6 Activité : Ecrire une analyse modulaire permettant de vérifier si un entier n est divisible par 4 en utilisant la règle de divisibilité précédente et déduire les algorithmes correspondants. Analyse du PP Résultat = Ecrire (n, FN Div_4(n)) La fonction Div_4 permet de déterminer si un entier n est divisible par 4. La saisie de n sera faite dans le PP. Analyse de la fonction Div_4: Résultat = Div_4 Si d mod 4 = 0 Alors div_4 "est divisible par 4" div_4 " n'est pas divisible par 4" Valeur (ch1, d, er) ch1 sous chaine (ch, long (ch)-1,2) Convch(n,ch); Algorithme du PP 0. Début Divpar4 1. Ecrire ("Entrer n :") Lire (n) 2. Ecrire ("L'entier ", n, Div_4(n)) 3. Fin Divpar4 Algorithme de la fonction Div_4 : 0. Début fonction Div_4 (n : entier) : Chaine 1. Convch(n,ch); 2. ch1 sous chaine (ch, long (ch)-1,2) 3. Valeur (ch1, d, er) 4. Si d mod 4 = 0 Alors div_4 "est divisible par 4" div_4 " n'est pas divisible par 4" 5. Fin Div_4 4. Divisibilité par 5: Un entier est divisible par 5 si son chiffre des unités est égal à 0 ou à 5. Exemple : 5243 n est pas divisible par 5 car 3 Є {0,5} est divisible par 5 car 0 Є {0,5} Activité : Ecrire une analyse modulaire permettant de vérifier si un entier n est divisible par 5 en utilisant la règle de divisibilité précédente et déduire les algorithmes. Algorithme de la fonction Div_5 0. Début Fonction div_5 (n : entier) : chaîne 1. Convch(n,ch) 2. ch1 "'' 3. Ch1 sous chaine (ch,long(ch),1) 4. Valeur (ch1, u, er) 5. Si u dans [0,5] Alors div_5 " est divisible par 5" div_5 " n'est pas divisible par 5" 6. Fin Div_5 page-6/9-

7 5. Autre règles de divisibilité : Un entier est divisible par 2 si son chiffre des unités est divisible par 2. Un entier est divisible par 9 si la somme de ses chiffres est divisible par 9. Un entier est divisible par 10 si son chiffre des unités est égal à 0. Un entier est divisible par 25 si le nombre composé des deux derniers chiffres est divisible par 25. V- Conversion entre bases de numération : 1. Définition: Un système de numération est une méthode de comptage fondé sur une base de numération qui est un entier supérieur ou égal à deux. Soit N une base de numération, le système sera doté de N chiffres allant de [0 à N-1]. 2. Exemples de bases de Numération: Base 2 : Alphabet de la base 2 : {0,1} Base 8 : Alphabet de la base 2 : {0, 1, 3, 4, 5, 6, 7} Base 10 : Alphabet de la base 2 : {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9} Base 16 : Alphabet de la base 2 : {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, A, B, C, D, E, F} 3. Conversion d un nombre décimal en base b: Activité : Ecrire une analyse modulaire puis les algorithmes permettant de convertir un nombre décimal en binaire Image 5 Solution avec Tableau Algorithme de la Procédure conv_10_2 0. Procedure Conv_10_2 (N :entier ; var T :tab ; var i : entier ) 1. i 0 Répéter Inc(i) T[i] N mod 2 N N div 2 Jusqu à (N = 0) 2. Fin Conv_10_2 Solution avec Chaine Algorithme de la fonction conv_10_2 0. Fonction Conv_10_2 (N : entier) : entier 1. Ch "" Répéter R Nd mod 2 Convch ( R, Ch1) Ch Ch1 + Ch Nd Nd div 2 Jusqu à (Nd = 0) 2. valeur (ch, n, er) 3. Conv_10_2 n 4. Fin Conv_10_2 4. Conversion d un nombre Hexadécimal en Binaire : Image6 Activité Ecrire une analyse modulaire puis les algorithmes permettant de convertir un nombre hexadécimal en binaire. page-7/9-

8 Solution Algorithmique Algorithme PP Algorithme de la fonction Binaire 0. Début Hexa_Binaire 1. Proc Saisie (ch) 2. Ecrire ("(", ch,") 16= (", binaire (ch),") 2") 3. Fin Algorithme de saisie 0. Procédure saisie (var ch: chaine) 1. Repeter Ecrire ("Donner un nombre en Hexadécimal: ") Lire (ch) I 1, b Vrai Repeter Si ch[i] dans ["0".."9","A".."F"] Alors I I+1 B faux Finsi Jusqu à (b=faux) ou (i>long (ch)) Jusqu à b; 2. Fin saisie 0. Fonction Binaire (Ch: chaine):chaine 1. chb "" Pour I de 1 à long (ch) Faire Chb chb+bin_chiffre (ch[i]) 2. Tant que chb [1] =" 0" Faire Efface (chb, 1,1) Fin Tantque 3. Binaire chb 4. Fin Binaire Algorithme Binaire Chiffre 0. fonction bin_chiffre(c:caractère):chaine 1. Si c dans ["0".."9"] Alors valeur (ch, n, er) N ord(c)-55 Finsi 2. ch "0000", i 4 repeter R n mod 2 Convch(R,ch1) ch[i] ch1[1] N N div 2 I i-1 Jusqu à n=0 3. bin_chiffre ch 4. Fin bin_chiffre 5. Conversion d un nombre octal en décimal: Activité Ecrire une analyse modulaire puis les algorithmes permettant de convertir un nombre de la base 8 en base 10. Image7 page-8/9-

9 Solution Algorithmique Algorithme PP 0. Début Octal_Decimal 1. Proc Saisie(N) 2. Ecrire ("(", N,") 8= (", Fn Decimal(N),")10") 3. Fin Octal_Decimal. Algorithme de la procedure saisie 0. Procédure saisie (var N:entier long) 1. Répéter Ecrire ("Donner un nombre en binaire: ") Lire(N) Convch(N, ch) I 1, b Vrai Répéter Si ch[i] dans ["0".."7"] Alors I I+1 B faux Jusqu à (b=faux) ou (i>long (ch)) Jusqu à b 2. Fin saisie Algorithme de la procedure saisie 0. fonction Décimal (N:entier long):entier long 1. Convch(N,ch) 2. s 0 Pour I de 1 à long (ch) Faire valeur (ch[i],nb,er) S S+Nb*puissance(long(ch)-i) 3. Decimal S 4. Fin Decimal Algorithme de la procedure saisie 0. fonction puissance (x:entier): entier long 1. p 1 pour i de 1 à x Faire p p*8 2. puissance p 3. Fin puissance 6. Conversion d un nombre Binaire en Octal : Activité Ecrire une analyse modulaire puis les algorithmes permettant de convertir un nombre de la base 2 en base 8. Image8 Solution Algorithmique Algorithme PP 0. Debut Octal_decimal 1. Proc Saisie (ch) 2. Ecrire ("(", ch, ") 2= (", Octal (ch), ") 8") 3. Fin Octal_decimal Algorithme Procedure saisie 0. Procedure saisie(var ch : chaine) 1. Répéter Ecrire ("Donner un nombre en binaire: ") Lire (ch) 2. I 1 b true Repeter Si ch[i] dans ["0","1"] Alors i i+1 b faux Jusqu à (non(b)) ou (i>long (ch)) Jusqu à b 3. Fin saisie Algorithme fonction Octal 0. fonction Octal (ch: chaîne):entier long 1. Tant que long (ch) mod 3 <> 0 Faire ch "0"+ch Fin Tantque 2. ch2 ''; l long (ch) 3. repeter ch1 sous-chaine(ch,l-2,3) s 0 Pour I de 1 to long(ch1) faire Valeur (ch1[i],nb,er) S S+Nb*puissance(long(ch1)-i) Convch(S, ch1) ch2 ch1+ch2 l l-3 Jusqu à (l = 0) 4. valeur (ch2, S, er) 5. Octal S 6. Fin Octal page-9/9-

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de :

2 30 402 457 1 est le plus grand nombre premier connu en 2005. Son ordre de grandeur est de : ARITHMETIQUE Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Introduction aux différents ensembles de nombres L'ensemble de tous les nombres se nomme l'ensemble des réels. On le note IR (de real en allemand) On

Plus en détail

Contrôle de mathématiques

Contrôle de mathématiques Contrôle de mathématiques Correction du Lundi 18 octobre 2010 Exercice 1 Diviseurs (5 points) 1) Trouver dans N tous les diviseurs de 810. D 810 = {1; 2; 3; 5; 6; 9; 10; 15; 18; 27; 30; 45; 54; 81; 90;

Plus en détail

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS.

Terminale S Spécialité Cours : DIVISIBILITE ET CONGRUENCES DANS. A la fin de ce chapitre vous devez être capable de : connaître différents procédés pour établir une divisibilité : utilisation de la définition, utilisation d identités remarquables, disjonction des cas,

Plus en détail

Informatique 1ère Année 2012-2013

Informatique 1ère Année 2012-2013 SERIE D EXERCICES N 1 INTRODUCTION, STRUCTURE CONDITIONNELLE : IF..ELSE Exercice 1 Ecrire le programme qui lit deux entiers saisis et affiche leur produit. Modifier ensuite ce programme pour saisir des

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau

Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Travaux pratiques Utilisation de la calculatrice Windows pour les adresses réseau Objectifs 1re partie : Accéder à la calculatrice Windows 2e partie : Convertir des valeurs de différents systèmes 3e partie

Plus en détail

Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments de correction

Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments de correction Master Sciences, Technologies, Santé Mention Mathématiques, spécialité Enseignement des mathématiques Algorithmique et graphes, thèmes du second degré Feuille TD n 1 Exercices d algorithmique éléments

Plus en détail

L essentiel du cours

L essentiel du cours Terminale S et concours L essentiel du cours mathématiques Arithmétique - matrices Jean-Marc FITOUSSI Progress Editions Table des matières Arithmétique 01 LA DIVISIBILITÉ page 6 02 LA DIVISION EUCLIDIENNE

Plus en détail

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB

La Numération. Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB La Numération Système binaire mathématique, Système binaire signé, Système en virgule flottante, Système en base b, Codage par DCB 1 I. Rappel sur le système décimal Définitions Chiffres décimaux : 0,1,2,3,4,5,6,7,8,9

Plus en détail

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION

CODAGE D UN NOMBRE SYSTEME DE NUMERATION 1. Base d un système de numération 1.1 Système décimal. C est le système de base 10 que nous utilisons tous les jours. Il comprend dix symboles différents :... Exemple du nombre 2356 de ce système : nous

Plus en détail

Représentation d un entier en base b

Représentation d un entier en base b Représentation d un entier en base b 13 octobre 2012 1 Prérequis Les bases de la programmation en langage sont supposées avoir été travaillées L écriture en base b d un entier est ainsi défini à partir

Plus en détail

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid

Systèmes de numérations et codages. Présenté par A.Khalid Systèmes de numérations et codages Présenté par A.Khalid 2 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Nombres binaires Conversion Binaire Décimal Conversion Entier Décimal Binaire Arithmétique Binaire

Plus en détail

Chapitre. Calculs binaires, octaux, décimaux ou hexadécimaux

Chapitre. Calculs binaires, octaux, décimaux ou hexadécimaux Chapitre 5 Calculs binaires, octaux, décimaux ou hexadécimaux La calculatrice peut effectuer les opérations suivantes qui impliquent différents systèmes numériques. Conversion de systèmes numériques Opérations

Plus en détail

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le

Exemple. Il ne faudra pas confondre (101) 2 et (101) 10 Si a 0,a 1, a 2,, a n sont n+1 chiffres de 0 à 1, le Chapitre I - arithmé La base décimale Quand on représente un nombre entier, positif, on utilise généralement la base 10. Cela signifie que, de la droite vers la gauche, chaque nombre indiqué compte 10

Plus en détail

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi :

Numération. On sait que dans 342 381, le chiffre 4 ne vaut pas 4 mais 40 000... Ainsi : Numération Numération. 1 Les systèmes de numération 1.1 Le système décimal. 1.1.1 Les chiffres. Le système décimal est le système d écriture des nombres que nous utilisons habituellement dans la vie courante.

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015

M. MORICEAU 3 ème reunionammaths.pagesperso-orange.fr/ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 Ë Õ Ù ãò Ö Øá âñ Ø Õ Ù Ô Ö ãñ Ö Ô Ö Ø µ Classe de 3 ème (Décembre 2014) Année scolaire 2014 2015 L arithmétique est une branche des mathématiques qui comprend la partie de la théorie des nombres. On l

Plus en détail

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic

Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic Ch. 1 : Bases de programmation en Visual Basic 1 1 Variables 1.1 Définition Les variables permettent de stocker en mémoire des données. Elles sont représentées par des lettres ou des groupements de lettres

Plus en détail

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique

I- Mise en situation. II- Systèmes de numération 1.Système décimal: 2. Système binaire: 3.Système octal : 4.Système hexadécimal : 3éme technique Objectifs : Exploiter les codes numériques & Convertir une information d un code à un autre. I- Mise en situation Réaliser l activité de découverte page 6 ; Manuel d activités II- Systèmes de numération

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Mathématiques pour. l informatique

Mathématiques pour. l informatique Xavier Chanet Patrick Vert Mathématiques pour l informatique Pour le BTS SIO Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustration de couverture

Plus en détail

COURS DE DENOMBREMENT

COURS DE DENOMBREMENT COURS DE DENOMBREMENT 1/ Définition des objets : introduction Guesmi.B Dénombrer, c est compter des objets. Ces objets sont créés à partir d un ensemble E, formé d éléments. A partir des éléments de cet

Plus en détail

Algorithmique - Correction du TD2

Algorithmique - Correction du TD2 Algorithmique - Correction du TD2 IUT 1ère Année 5 octobre 2012 1 Les tests Exercice 1. Construire un arbre de décision et l algorithme correspondant permettant de déterminer la catégorie sportive d un

Plus en détail

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Devoir maison Info 2 A rendre pour le 15 décembre au plus tard

Devoir maison Info 2 A rendre pour le 15 décembre au plus tard Devoir maison Info 2 A rendre pour le 15 décembre au plus tard Exercice 1 : Exécutez un algorithme Considérez l algorithme suivant. Variables A, B, C en Entier; Début Lire A; Lire B; TantQue B 0 C A; TantQue

Plus en détail

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr

M Younsi Tel :0645755250 www.formation-informatiques.fr mousse.younsi@ formation-informatiques.fr U2 MATHÉMATIQUES POUR L INFORMATIQUE Dans ce document, on trouve toutes les notions que le référentiel du BTS SIO impose pour l epreuve U22. Les éléments en rouge sont des rappels concernant la notion

Plus en détail

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes

Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes Programmation en Python - Cours 2 : Premiers programmes 2013/2014 Diverses utilisations de python Utilisation en mode interactif Ecriture d un programme python Saisie de données par l utilisateur : input(),

Plus en détail

CH VI) Fractions. - Le cercle ci dessous est partagé en 4, hachurer 1 des 4 parties. - Le cercle suivant est partagé en 8, hachurer 2 des 8 parties.

CH VI) Fractions. - Le cercle ci dessous est partagé en 4, hachurer 1 des 4 parties. - Le cercle suivant est partagé en 8, hachurer 2 des 8 parties. CH VI) Fractions I) Représentation dune fraction : Le cercle ci dessous est partagé en, hachurer 1 des parties. On écrit 1 du cercle est hachuré. Le cercle suivant est partagé en, hachurer des parties.

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

TD12 corrigé - Révisions

TD12 corrigé - Révisions Université de Bretagne Occidentale UFR Sciences Département d Informatique Licence STS, 2005-2006 L1, S1, Parcours A-IMP Introduction à l informatique TD12 corrigé - Révisions Exercice 1 : Codage On veut

Plus en détail

IFT-1215 Introduction aux systèmes informatiques

IFT-1215 Introduction aux systèmes informatiques Systèmes de nombres Rappel Dans un système en base X, il faut X symboles différents pour représenter les chiffres de 0 à X-1 Base 2: 0, 1 Base 5: 0, 1, 2, 3, 4 Base 8: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 Base 10: 0,

Plus en détail

Les structures de données. Rajae El Ouazzani

Les structures de données. Rajae El Ouazzani Les structures de données Rajae El Ouazzani La récursivité 2 Définition Une procédure ou une fonction est dite récursive si elle fait appel à elle même, directement ou indirectement. 3 Exemple : Réalisation

Plus en détail

Problèmes à propos des nombres entiers naturels

Problèmes à propos des nombres entiers naturels Problèmes à propos des nombres entiers naturels 1. On dispose d une grande feuille de papier, on la découpe en 4 morceaux, puis on déchire certains morceaux (au choix) en 4 et ainsi de suite. Peut-on obtenir

Plus en détail

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 2. Structures itératives

Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation. Cours 2. Structures itératives Info0101 Intro. à l'algorithmique et à la programmation Cours 2 Structures itératives Pierre Delisle, Cyril Rabat et Christophe Jaillet Université de Reims Champagne-Ardenne Département de Mathématiques

Plus en détail

LES FICHIERS DE DONNEES STRUCTURES EN ENREGISTREMENTS...

LES FICHIERS DE DONNEES STRUCTURES EN ENREGISTREMENTS... ALGO Ch 6 Fichiers I. INTRODUCTION... 1 A. NOTION DE FICHIERS... 1 B. STRUCTURATION DES DONNEES DANS UN FICHIER... 1 1. Fichiers NON structurés... 1 2. Fichiers structurés... 2 C. RESUME DES CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux.

Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux. - Cet ouvrage vous montre et vous explique tous les calculs rencontrés dans les différents concours paramédicaux et sociaux. Vous allez pouvoir apprendre ou réviser toutes les notions de calcul abordées

Plus en détail

Modbus 06/05/2013. Version 1.3

Modbus 06/05/2013. Version 1.3 06/05/2013 Version 1.3 Le protocole Modbus TCP, mode «Maître» Table des matières 1 Pré-requis... 3 2 Connecteur Modbus... 3 2.1 Ajout d un connecteur Modbus TCP... 3 2.2 Configuration d un connecteur Modbus

Plus en détail

Conversion d un entier. Méthode par soustraction

Conversion d un entier. Méthode par soustraction Conversion entre bases Pour passer d un nombre en base b à un nombre en base 10, on utilise l écriture polynomiale décrite précédemment. Pour passer d un nombre en base 10 à un nombre en base b, on peut

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION FICHE DU MODULE 1 SYSTEMES DE NUMERATION OBJECTIF GENERAL: La compétence visée par ce module est d amener l apprenant à se familiariser avec les systèmes de numération et les codes utilisés par les appareils

Plus en détail

ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011

ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011 Pour me contacter : irene.rougier@ac-clermont.fr 1. Introduction ATELIER ALGORITHME PREMIERS PAS Journée d information sur les nouveaux programmes de Première S-ES 2010-2011 De nombreux documents et informations

Plus en détail

Algorithmique. Mode d application

Algorithmique. Mode d application I - Généralités Algorithmique T ale S Définition: Un algorithme est une suite finie d instructions permettant la résolution systématique d un problème donné. Un algorithme peut-être utilisé pour décrire

Plus en détail

Cours. La numération

Cours. La numération Cours La numération Cours sur la numération P V1.6 1/10 Lycée Jules Ferry Versailles - CRDEMA 2007-2008 TABLE DES MATIERES : 1 INTRODUCTION....3 1.1 LA BASE....3 2 LES SYSTEMES DE NUMERATION...3 2.1 LE

Plus en détail

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016

3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 3 ème E IE1 nombres entiers et rationnels Sujet 1 2015-2016 Exercice 1 : (1,5 points) Je suis un nombre de 4 chiffres, multiple de 9 et de 10. Mon chiffre des dizaines est le même que celui des centaines.

Plus en détail

Informatique 2014-2015 MP/MP*/PC/PC*/PSI* DS1 Samedi 22 novembre. Exercice N 1 A la découverte de la notation polonaise inversée

Informatique 2014-2015 MP/MP*/PC/PC*/PSI* DS1 Samedi 22 novembre. Exercice N 1 A la découverte de la notation polonaise inversée Le sujet comporte un total de 3 exercices indépendants qui peuvent être traités dans l ordre de votre choix. Exercice N 1 A la découverte de la notation polonaise inversée Introduction La notation polonaise

Plus en détail

Congruences et théorème chinois des restes

Congruences et théorème chinois des restes Congruences et théorème chinois des restes Michel Van Caneghem Février 2003 Turing : des codes secrets aux machines universelles #2 c 2003 MVC Les congruences Développé au début du 19ème siècle par Carl

Plus en détail

Glossaire des nombres

Glossaire des nombres Glossaire des nombres Numérisation et sens du nombre (4-6) Imprimeur de la Reine pour l'ontario, 008 Nombre : Objet mathématique qui représente une valeur numérique. Le chiffre est le symbole utilisé pour

Plus en détail

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3

1.1 Définitions... 2 1.2 Opérations élémentaires... 2 1.3 Systèmes échelonnés et triangulaires... 3 Chapitre 5 Systèmes linéaires 1 Généralités sur les systèmes linéaires 2 11 Définitions 2 12 Opérations élémentaires 2 13 Systèmes échelonnés et triangulaires 3 2 Résolution des systèmes linéaires 3 21

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés

Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés Second degré Forme canonique d un trinôme Exercices corrigés Objectifs abordés dans cette fiche : (cliquez sur l exercice pour un accès direct) Exercice 1 : reconnaître une forme canonique Exercice 2 :

Plus en détail

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine

Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Chapitre 2 : Représentation des nombres en machine Introduction La mémoire des ordinateurs est constituée d une multitude de petits circuits électroniques qui ne peuvent être que dans deux états : sous

Plus en détail

Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés.

Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés. Examen Programmation ENSAE première année 2008 (rattrapage) Examen écrit (1 heure) Tous documents autorisés. 1 0.0.1 Suite récurrente (Fibonacci) * Réécrire la fonction u de façon à ce qu elle ne soit

Plus en détail

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles)

1/24. I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d un. I expressions arithmétiques. I structures de contrôle (tests, boucles) 1/4 Objectif de ce cours /4 Objectifs de ce cours Introduction au langage C - Cours Girardot/Roelens Septembre 013 Du problème au programme I passer d un problème exprimé en français à la réalisation d

Plus en détail

Programmation en VBA

Programmation en VBA Programmation en VBA Présentation de Visual Basic Visual Basic : Basic : dérivé du langage Basic (Biginner s All purpose Symbolic Instruction Code) des années 60 Visual : dessin et aperçu de l interface

Plus en détail

Codage d information. Codage d information : -Définition-

Codage d information. Codage d information : -Définition- Introduction Plan Systèmes de numération et Représentation des nombres Systèmes de numération Système de numération décimale Représentation dans une base b Représentation binaire, Octale et Hexadécimale

Plus en détail

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels

CODAGE DES NOMBRES. I-Codage des entiers naturels. I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels I) Codage des entiers naturels Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ Ouvrir la calculatrice Windows dans le menu Programmes/accessoires/ cliquer

Plus en détail

Introduction à l Informatique

Introduction à l Informatique Introduction à l Informatique. Généralités : Etymologiquement, le mot informatique veut dire «traitement d information». Ceci signifie que l ordinateur n est capable de fonctionner que s il y a apport

Plus en détail

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17.

1) Quel est le PGCD de 36 et 28? (donner juste le résultat sans explication) (1 point) : 2) Ecrire la division euclidienne de 278 par 17. Test 1 : RATTRAPAGE NOM : Note : Connaitre le sens de «diviseur commun» Déterminer le PGCD de deux nombres Compétences du socle commun Déterminer si deux entiers sont premiers entre eux. Effectuer la division

Plus en détail

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12

Probabilités. Rappel : trois exemples. Exemple 2 : On dispose d un dé truqué. On sait que : p(1) = p(2) =1/6 ; p(3) = 1/3 p(4) = p(5) =1/12 Probabilités. I - Rappel : trois exemples. Exemple 1 : Dans une classe de 25 élèves, il y a 16 filles. Tous les élèves sont blonds ou bruns. Parmi les filles, 6 sont blondes. Parmi les garçons, 3 sont

Plus en détail

Probabilités conditionnelles

Probabilités conditionnelles 22 Probabilités conditionnelles Ω, B, P est un espace probabilisé. 22. Définition et propriétés des probabilités conditionnelles Considérons l expérience aléatoire qui consiste à lancer deux fois un dé

Plus en détail

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information.

Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. Informatique? Numérique? L informatique est la science du traitement de l information. L information est traitée par un ordinateur sous forme numérique : ce sont des valeurs discrètes. Cela signifie que,

Plus en détail

Débuter en algorithmique

Débuter en algorithmique Isabelle Morel 1 1 Qu est-ce qu un algorithme? Débuter en algorithmique Définition Un alogorithme est une suite d opérations élémentaires, à appliquer dans un ordre déterminé à des données. Un algorithme

Plus en détail

Compter à Babylone. L écriture des nombres

Compter à Babylone. L écriture des nombres Compter à Babylone d après l article de Christine Proust «Le calcul sexagésimal en Mésopotamie : enseignement dans les écoles de scribes» disponible sur http://www.dma.ens.fr/culturemath/ Les mathématiciens

Plus en détail

Algorithmes récursifs

Algorithmes récursifs Licence 1 MASS - Algorithmique et Calcul Formel S. Verel, M.-E. Voge www.i3s.unice.fr/ verel 23 mars 2007 Objectifs de la séance 3 écrire des algorithmes récursifs avec un seul test rechercher un élément

Plus en détail

Convertisseur de monnaies

Convertisseur de monnaies Convertisseur de monnaies La logique algorithmique en première STG Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Présentation Pré-requis Outils Mots-clés Auteur(es) Version 1.0 Description

Plus en détail

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de

Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de Le mot «algorithme» vient du nom de l auteur persan Al-Khuwarizmi (né vers 780 - mort vers 850) Une définition: «un algorithme est une suite finie de règles à appliquer dans un ordre déterminé à un nombre

Plus en détail

Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch

Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch Pre-MBA Statistics Seances #1 à #5 : Benjamin Leroy-Beaulieu Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch Mise à niveau statistique Seance #1 : 11 octobre Dénombrement et calculs de sommes 2 QUESTIONS

Plus en détail

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES

OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES FRANÇAISES DE MATHÉMATIQUES OLYMPIADES OFM FRANÇAISES MATHÉMATIQUES ENVOI NO. 3 CORRIGÉ 1 Exercices du groupe B Exercice 1. Soit n 1 un entier tel que le quotient de 2 n par n est une puissance

Plus en détail

Cours 3. La conditionnelle: instructions si et selon Les boucles Comment raisonner sur les boucles: les invariants de boucle

Cours 3. La conditionnelle: instructions si et selon Les boucles Comment raisonner sur les boucles: les invariants de boucle Cours 3 : Instructions qui changent l ordre d exécution séquentiel 1 Cours 3 Instructions qui changent l ordre d exécution séquentiel La conditionnelle: instructions si et selon Les boucles Comment raisonner

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS

LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS 165 LES PROCÉDURES ET LES FONCTIONS CHAPITRE 7 OBJECTIFS EXPOSER LE PRINCIPE DE LA DÉCOMPOSITION DES PROGRAMMES DANS LE LANGAGE PASCAL. PRÉCISER LE RÔLE ET L UTILITÉ DES

Plus en détail

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES

ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. ARITHMETIQUE EXERCICES CORRIGES 5 1) Donner l écriture de a) A = 1 b) A = 1001 c) A = 1 ) Ecrire la suite des 10 premiers nombres entiers en base deux. En base quatre ) En base douze, on

Plus en détail

2 = F n = F n 1 + F n 2. L n = L n 1 + L n 2.

2 = F n = F n 1 + F n 2. L n = L n 1 + L n 2. 18 Décembre 2012 IN310 Mathématiques pour l informatique Sujet 1 Détaillez vos réponses, prouvez vos affirmations Les étoiles marquent les questions difficiles IMPORTANT : Pensez à noter le numéro du sujet

Plus en détail

Numération Page 1 sur 5

Numération Page 1 sur 5 Numération Page sur 5 Sommaire : I- Introduction II- III- IV- Différentes bases Base Base Base 6 Correspondance Conversion décimal -> binaire binaire -> décimal hexadécimal -> binaire hexadécimal -> décimal

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Les différents codes utilisés en électronique

Les différents codes utilisés en électronique Section : Technicien Supérieur Electronique Discipline : Génie Electronique Les différents codes utilisés en électronique Domaine d application : Traitement des signaux numériques Type de document : Cours

Plus en détail

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice Utilisation de la calculatrice Fiche 1 Prise en main de la calculatrice Première étape : Maîtriser l affichage des nombres : Avec la TI Entrer dans les réglages par la touche MODE L écran suivant apparaît

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES

CHAPITRE 6 : LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES CHAPITRE 6 : LES ALGORITHMES ARITHMETIQUES L élève sera capable de manipuler des algorithmes permettant de résoudre des traitements de calcul : A. Le calcul du PGCD B. Le calcul du PPCM C. Les nombres

Plus en détail

1. Lecture / Ecriture

1. Lecture / Ecriture IUT Arles Info 1 ère année - Module AP (Algorithmique) TD 2 Algo 1. Lecture / Ecriture Exercice I : Quels résultats produira ce programme : Variables val, double : numériques Val 231 Double val * 2 Ecrire

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1

CORRECTION EXERCICES ALGORITHME 1 CORRECTION 1 Mr KHATORY (GIM 1 A) 1 Ecrire un algorithme permettant de résoudre une équation du second degré. Afficher les solutions! 2 2 b b 4ac ax bx c 0; solution: x 2a Solution: ALGORITHME seconddegré

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATION

SYSTEMES DE NUMERATION Page 1/6 I- SYSTEMES SYSTEMES DE NUMERATION I-1- DECIMAL (base l0) C'est le système le plus utilisé. On peut représenter un nombre décimal sous la forme :... (1997) 10 = 1 10 3 + 9 10 2 + 9 10 1 + 7 10

Plus en détail

ENSEMBLES DE NOMBRES

ENSEMBLES DE NOMBRES 1 sur 8 ENSEMBLES DE NOMBRES I. Définitions et notations Non exigible 1. Nombres entiers naturels Un nombre entier naturel est un nombre entier qui est positif. L'ensemble des nombres entiers naturels

Plus en détail

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION

NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION NUMERATION ET CODAGE DE L INFORMATION La nécessité de quantifier, notamment les échanges commerciaux, s'est faite dés la structuration de la vie sociale. Les tentatives de représentation symbolique de

Plus en détail

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres

IPT : Cours 2. La représentation informatique des nombres IPT : Cours 2 La représentation informatique des nombres (3 ou 4 heures) MPSI-Schwarz : Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 28 septembre 2015 1 Codage en base 2 Définition 1 : Tout nombre décimal

Plus en détail

Licence informatique - L3 Année 2012/2013. Conception d algorithmes et applications (LI325) COURS 2

Licence informatique - L3 Année 2012/2013. Conception d algorithmes et applications (LI325) COURS 2 Licence informatique - L Année 0/0 Conception d algorithmes et applications (LI) COURS Résumé. Cette deuxième séance est entièrement consacrée aux applications du principe Diviser pour Régner. Nous regarderons

Plus en détail

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES

SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES SYSTEMES DE NUMERATIONS ET CODAGES - Introduction En binaire, on distingue trois principaux systèmes de codage : Binaire pur, Binaire DCB (Décimal Codé Binaire), Binaire réfléchi (code Gray). En informatique

Plus en détail

Feuille d exercices 1

Feuille d exercices 1 Complexité Exercice 1 Démontrer que a) n 2 /2 O(n) b) 5n+3 = O(n) c) 30n+5 = O(n 2 ) d) 4n 3 +5n 2 +10 = O(n 3 ). Exercice 2 Donnez la complexité (en fonction de n) de l algorithme suivant. Vous donnerez

Plus en détail

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient

La question est : dans 450 combien de fois 23. L opération est donc la division. Le diviseur. Le quotient par un nombre entier I La division euclidienne : le quotient est entier Faire l activité division. Exemple Sur une étagère de 4mm de large, combien peut on ranger de livres de mm d épaisseur? La question

Plus en détail

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité)

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) Le mathématicien américain Lester Hill (1891-1961) a inventé une méthode de chiffrement à clé symétrique (secrète) par substitution polygraphique

Plus en détail

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE

INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE INTRODUCTION À L ALGORITHMIQUE Table des matières 1. Introduction 1 2. Les éléments de base d un algorithme simple 2 2.1. Préparation du traitement 2 2.2. Le traitement 2 2.3. La sortie des résultats 2

Plus en détail

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16.

Numération. Le tableau récapitulatif ci-dessous donne l équivalence de quelques nombres pour les bases 10, 2 et 16. 1. Systèmes de numération 11. Système décimal : Base 10 C est le système utilisé dans la vie courante, il est basé sur le nombre 10. Pour représenter les nombres décimaux, on utilise les chiffres de 0

Plus en détail

Analyse Combinatoire

Analyse Combinatoire Analyse Combinatoire 1) Équipes On dispose d un groupe de cinq personnes. a) Combien d équipes de trois personnes peut-on former? b) Combien d équipes avec un chef, un sous-chef et un adjoint? c) Combien

Plus en détail

Application des critères de divisibilité. au travers CODES DU QUOTIDIEN

Application des critères de divisibilité. au travers CODES DU QUOTIDIEN Application des critères de divisibilité au travers CODES DU QUOTIDIEN A. Rappels des critères de divisibilité Notations Donc 785486 divisé par 9 a pour reste 2 Critère de divisibilité par 9 et calcul

Plus en détail

Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases

Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases Rappel du cours 1 Numérotation dans différentes bases Changements de bases Représentation binaire i des nombres Représentation des entiers positifs (rappel) Nombres entiers négatifs Nombres réels Représentation

Plus en détail

Chap. VII : arbres binaires

Chap. VII : arbres binaires Chap. VII : arbres binaires 1. Introduction Arbre : collection d objets avec une structure hiérarchique Structure intrinsèque descendants d une personne (elle incluse) A ascendant connus d une personne

Plus en détail

Opérations Arithmétiques

Opérations Arithmétiques 1 Addition en Binaire 1.1 Principe Opérations Arithmétiques L addition de deux nombres binaires est réalisée de la même façon que l addition décimale. L addition est l opération qui consiste à effectuer

Plus en détail

Systèmes de Numération & Codage

Systèmes de Numération & Codage Systèmes de Numération & Codage Objectif : L électronicien est amené à manipuler des valeurs exprimées dans différentes bases (notamment avec les systèmes informatiques). Il est essentiel de posséder quelques

Plus en détail

Option Informatique Arbres binaires équilibrés

Option Informatique Arbres binaires équilibrés Option Informatique Arbres binaires équilibrés Sujet novembre 2 Partie II : Algorithmique et programmation en CaML Cette partie doit être traitée par les étudiants qui ont utilisé le langage CaML dans

Plus en détail

«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini,

«Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, 1 Niveau : Terminale S Spé Maths Titre Cours : Etude de et (Partie II) PGCD-PPCM Année : 2014-2015 (Etienne BEZOUT 1730-1883) «Dans l'arithmétique de l'amour, un plus un égal l'infini, et deux moins un

Plus en détail

Jouons binaire : je devine ce que tu penses!

Jouons binaire : je devine ce que tu penses! Jouons binaire : je devine ce que tu penses! Aziz El Kacimi Université de Valenciennes Cité des Géométries - Gare numérique de Jeumont Atelier mathématique Collège Pablo Neruda - Wattrelos le 21 mai 2012

Plus en détail

=FONCTION(DONNEE1;DONNEE2;DONNEE3;.)

=FONCTION(DONNEE1;DONNEE2;DONNEE3;.) EXCEL 2010 Page 1/9 Les formules 03 EXCEL LES FONCTIONS Pour toutes les formules, on va utiliser ce que l'on appelle des «fonctions». Ce sont des mots écrits en majuscule dans les formules et qui sont

Plus en détail