SQL création et modification. de données. Plan. Université de Cergy-Pontoise. Création de tables SQL. Modification de données. Diplôme Universitaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SQL création et modification. de données. Plan. Université de Cergy-Pontoise. Création de tables SQL. Modification de données. Diplôme Universitaire"

Transcription

1 SQL création et modification de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Diplôme Universitaire Plan Création de tables SQL Types de données Contraintes Modification de la définition d'une table Suppression de tables Création de vues Modification de données INSERT DELETE UPDATE UCP, DU: SQL - création et modification de données 2

2 Création de tables Langage de définition de données (LDD) Création de tables Définition de contraintes sur les données Modification de la définition d'une table Suppression d'une table Création de vues Commandes CREATE TABLE ALTER TABLE DROP TABLE TRUNCATE TABLE CREATE VIEW UCP, DU: SQL - création et modification de données 3 CREATE TABLE Création d'une table CREATE TABLE <nom-table> ( <nom-attribut> <type-attribut> <contraintes-attribut>, <contraintes-table>) Types d'attributs Chaîne de caractères de taille fixe ou variable: CHAR(n), VARCHAR(n) Numériques: NUMERIC(n, d), FLOAT(n), INTEGER, Date: DATE, TIME, TIMESTAMP, INTERVAL, Bloc de données: BLOB, CLOB, Exemple CREATE TABLE Département ( dcode CHAR(3), dnom VARCHAR(20), ville VARCHAR(20), chef CHAR(8)) UCP, DU: SQL - création et modification de données 4

3 Contraintes d'attribut NOT NULL: on n'accepte pas les valeurs nulles pour l'attribut dnom VARCHAR(20) NOT NULL UNIQUE: la valeur doit être unique dans la table Un attribut unique et non nul peut servir de clé primaire DEFAULT <valeur>: valeur par défaut si pas précisée Sinon, la valeur par défaut est NULL CHECK (<condition>): condition à respecter salaire NUMERIC(6,2) CHECK(salaire>0) PRIMARY KEY: clé principale dcode VARCHAR(20) PRIMARY KEY UCP, DU: SQL - création et modification de données 5 Contraintes de table PRIMARY KEY (clé primaire constituée de plusieurs attributs) CREATE TABLE Appartement( adresse VARCHAR(50), no-apt INTEGER, superficie NUMERIC(5,2), PRIMARY KEY(adresse, no-apt)) FOREIGN KEY: clé étrangère (valeur qui est clé dans une autre table) On spécifie les attributs formant la clé étrangère, la table référencée et éventuellement les attributs clé (si leur nom est différent de ceux de la clé étrangère) CREATE TABLE Personne( nom VARCHAR(20) PRIMARY KEY adresse VARCHAR(50) NOT NULL, no-apt INTEGER NOT NULL, FOREIGN KEY(adresse, no-apt) REFERENCES Apartement) On peut nommer les contraintes (le système leur génère sinon un nom interne) C'est préférable, car on peut les modifier/supprimer plus facilement CONSTRAINT FK_Personne FOREIGN KEY(adresse, no-apt) REFERENCES Apartement UCP, DU: SQL - création et modification de données 6

4 Contraintes de table (suite) Déclencheurs sur mise à jour de clé étrangère Définies pour une clé étrangère S.e qui référence une clé primaire R.c on delete <action> (suppression d'un n-uplet de R, donc d'une clé primaire R.c) on update <action> (modification d'une clé primaire R.c) <action>: CASCADE: suppression/modification correspondante des n-uplets de S RESTRICT: interdiction de l'opération si R.c est référencée dans S SET NULL / SET DEFAULT <valeur> : remplacement de S.e par NULL/<valeur> CREATE TABLE Département ( dcode CHAR(3) PRIMARY KEY, dnom VARCHAR(20) NOT NULL, ville VARCHAR(20) DEFAULT 'Paris', chef CHAR(8) NOT NULL, FOREIGN KEY(chef) REFERENCES Employé(ecode) on delete RESTRICT on update CASCADE) UCP, DU: SQL - création et modification de données 7 Modification de la définition d'une table ALTER TABLE ADD <nom-attribut> <type-attribut> <contraintes-attribut> ALTER <nom-attribut> <type-attribut> <contraintes-attribut> DROP <nom-attribut> ADD <contrainte-table> DROP CONSTRAINT <nom-contrainte> UCP, DU: SQL - création et modification de données 8

5 Vidage et suppression de table TRUNCATE TABLE <nom-table> Élimine toutes les données de la table, mais la table reste (vide) Plus rapide que la commande DELETE, qui permet une suppression sélective des n-uplets DROP TABLE <nom-table> Élimine la table et les données qu'elle contient UCP, DU: SQL - création et modification de données 9 Création de vues Vue = table virtuelle définie à l'aide d'une requête Commande CREATE VIEW Exemple: les employés travaillant à Paris CREATE VIEW EmployéParis AS SELECT * FROM Employé WHERE dcode IN (SELECT dcode FROM Département WHERE ville='paris') La vue a pour attributs les attributs du SELECT On peut interroger la vue comme une table normale Exemple: les employés de Paris qui gagnent plus de 4000 euros SELECT dnom FROM EmployéParis WHERE salaire > 4000 UCP, DU: SQL - création et modification de données 10

6 Insertion de données dans une table INSERT INTO <table>(<attrib 1 >,, <attrib k >) VALUES (<valeur 1 >,, <valeur k >) On insère un nouvel n-uplet dans la table <table>, en donnant aux attributs <attrib 1 >,, <attrib k > les valeurs <valeur 1 >,, <valeur k > Les attributs de <table> non spécifiés dans l'insertion reçoivent la valeur par défaut (NULL ou celle précisée par DEFAULT) Formes particulières INSERT INTO T(a 1,, a k ) VALUES (v 1,, v k ), (v' 1,, v' k ), INSERT INTO T(a 1,, a k ) SELECT FROM WHERE Exemple INSERT INTO Département(dcode, dnom, chef) VALUES('D7', 'Financier', 'E22') UCP, DU: SQL - création et modification de données 11 Suppression de données DELETE FROM <table> WHERE <condition> On supprime de la table les n-uplets qui satisfont la condition Exemple: supprimer tous les employés qui ont par erreur une date d'embauche ultérieure à la date courante La fonction CURRENT_DATE retourne la date courante DELETE FROM Employé WHERE embauche > CURRENT_DATE UCP, DU: SQL - création et modification de données 12

7 Modification de données UPDATE <table> SET <attrib 1 > = <expression 1 >, <attrib k > = <expression k > WHERE <condition> Seuls les n-uplets qui respectent la condition sont modifiés Seuls les attributs précisés sont modifiés L'expression de modification de valeur peut utiliser l'ancienne valeur de l'attribut Augmenter de 2% les salaires au département Administratif UPDATE Employé SET salaire = salaire * 1.02 WHERE dcode IN (SELECT dcode FROM Département WHERE dnom = 'Administratif') UCP, DU: SQL - création et modification de données 13

SQL Définition des données

SQL Définition des données SQL Définition des données Instructions Définitions (LDD) CREATE, DROP, ALTER Définition des structures 3 principales étapes: 1. Création de la base de donnée 2. Description des schémas de tables (relations)

Plus en détail

Bases de Données SQL Langage de Description

Bases de Données SQL Langage de Description Bases de Données SQL Langage de Description Composants SQL-LMD (langage de manipulation de données) Interrogation : select Manipulation : insert, update, delete SQL-LDD (langage de description de données)

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Conception de bases de données relationnelles Langage SQL Marie Szafranski 2016-2017 ensiie 1 2016-2017 ensiie 1 Création et modification de tables (attributs, types, etc.) Définition des contraintes d

Plus en détail

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar Bases de données Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur Yousra Lembachar Questions sur les premières parties? Chapitre 4 SQL PLAN Création de tables Insertion de données Mise à jour de données Suppression

Plus en détail

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar Bases de données Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur Yousra Lembachar Ce cours Slides et notes sur le site www.cs.ucr.edu/~ylemb001/databases.html 1 TP/semaine noté à rendre à la fin de la séance

Plus en détail

Bases de Données SQL Langage de Description de Donnée

Bases de Données SQL Langage de Description de Donnée Bases de Données SQL Langage de Description de Donnée Composants SQL-LMD (langage de manipulation de données) Interrogation : select Manipulation : insert, update, delete SQL-LDD (langage de description

Plus en détail

SQL. CREATE TABLE article ( ref VARCHAR(10) constraint pk_article primary key, nom VARCHAR(30) NOT NULL, prix DECIMAL(9,2), datemaj DATE)

SQL. CREATE TABLE article ( ref VARCHAR(10) constraint pk_article primary key, nom VARCHAR(30) NOT NULL, prix DECIMAL(9,2), datemaj DATE) SQL SQL signfie Structured Query Language est un langage complet de gestion de bases de données relationnelles. C'est à la fois : _ Un langage d'interrogation de la base (ordre SELECT) _ Un langage de

Plus en détail

Cours 7: DML. Exploitation des données

Cours 7: DML. Exploitation des données Cours 7: DML Exploitation des données Manipulation de données Data Manipulation Language (DML Langage de Manipulation de Données) est une partie importante de SQL. Lorsque vous souhaitez ajouter, mettre

Plus en détail

CM2 : SQL, intégrité et LDD Mickaël Martin-Nevot

CM2 : SQL, intégrité et LDD Mickaël Martin-Nevot CM2 : SQL, intégrité et LDD Mickaël Martin-Nevot 24/09/2017 18:07 Cette œuvre de Cette Mickaël œuvre Martin est mise Nevot à disposition est mise à selon disposition les termes selon de les la termes de

Plus en détail

3 Introduction au langage SQL (1) : création, mise à jour et administration de. tables

3 Introduction au langage SQL (1) : création, mise à jour et administration de. tables 3 Introduction au langage SQL (1) : création, mise à jour et administration de Création de tables Insertion d enregistrements tables Bernard ESPINASSE Professeur à Aix-Marseille Université (AMU) Ecole

Plus en détail

3 - Requêtes SQL de base

3 - Requêtes SQL de base Bases de données : 3 - Requêtes SQL de base Karim Lidouh (Karim.Lidouh@ulb.ac.be) http://cafesig.ulb.ac.be Le langage SQL SQL (Structured Query Language) est un langage servant à exploiter les bases de

Plus en détail

Objectifs. Plan. Introduction aux Bases de données Cours 8 : Création des schémas. Rappel : schéma d une BD relationnelle. Commandes SQL pour :

Objectifs. Plan. Introduction aux Bases de données Cours 8 : Création des schémas. Rappel : schéma d une BD relationnelle. Commandes SQL pour : Objectifs Introduction aux Bases de données Cours 8 : Création des schémas UFR 919 2 e année Licence Informatique UE 2I009 Commandes SQL pour : 1. Création de schémas relationnels 2. Définition de contraintes

Plus en détail

FICHE REVISION BDD. CONTRAINT C1 FOREIGN KEY (colonne1, colonne2, ), REFERENCES Nom_de_la_table_etrangere(colonne1,colonne2, )

FICHE REVISION BDD. CONTRAINT C1 FOREIGN KEY (colonne1, colonne2, ), REFERENCES Nom_de_la_table_etrangere(colonne1,colonne2, ) FICHE REVISION BDD CREATE TABLE EMPLOYE ( id_e INT NOT NULL, nom CHAR(30), ATTENTION AUX ',' date_naissance DATE, age INT, CHECK (age

Plus en détail

TP2 base de données. 1. Requêtes sur une base MySQL. Requêtes sur une seule relation. Requêtes sur une plusieurs relations.

TP2 base de données. 1. Requêtes sur une base MySQL. Requêtes sur une seule relation. Requêtes sur une plusieurs relations. TP2 base de données Mineure 2A Ce TP se compose de deux parties indépendantes. La première partie est à réaliser lors des 3 heures de TP. A la fin de la séance, vous transmettrez le compte rendu aux enseignants

Plus en détail

SQL. Marc Plantevit.

SQL. Marc Plantevit. SQL Marc Plantevit marc.plantevit@liris.cnrs.fr EMP(EmpNo, Enom, Job, DirNo, Sal, Prime, DeptNo) DEPT(DeptNo, Dnom, Adr) avec EmpNo Enom, Job, DirNo, Sal, Prime, DeptNo DeptNo Dnom, Adr EMP(DeptNo) DEPT(DeptNo)

Plus en détail

Création et modification de la structure D'une base de données

Création et modification de la structure D'une base de données Chapitre 5 Durée : Heures Type : Théorique / Pratique Création et modification de la structure D'une base de données Introduction Il existe deux modes pour créer une BD : Mode assisté Mode commande I.

Plus en détail

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL

Bases de Données Relationnelles. SQL Le langage de définition des données de SQL Bases de Données Relationnelles SQL Le langage de définition des données de SQL Introduction SQL : Structured Query Language SQL est normalisé SQL 2: adopté (SQL 92) SQL 3: adopté (SQL 99) Standard d'accès

Plus en détail

Ici, on ne s occupe pas encore de déclarer les clés primaires de tables que l on va créer sous Oracle, ni les clés étrangères.

Ici, on ne s occupe pas encore de déclarer les clés primaires de tables que l on va créer sous Oracle, ni les clés étrangères. ELEMENTS DE CORRECTION POUR LA FEUILLE DE TD 2 de BDA (séances 2 et 3) L objectif est de simuler sur Oracle (qui reste, quand même, un SGBD relationnel) la définition de schéma ODL que l on a produit dans

Plus en détail

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets

LE LANGAGE DE REQUETES SQL. Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets LE LANGAGE DE REQUETES SQL Origines et Evolutions SQL1 86: la base SQL1 89: l'intégrité SQL2 92: la nouvelle norme SQL3 98: les évolutions objets Gardarin 2001 1. Origines et Evolutions SQL est dérivé

Plus en détail

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données

Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données Introduction aux Systemes d Information et aux Bases de Données L2 Informatique Serenella Cerrito Département d Informatique Évry 2014-2015 Quels valeurs peut prendre un attribut? Ici, les types les plus

Plus en détail

Introduction aux Bases de données et à SQL

Introduction aux Bases de données et à SQL 1/40 Introduction aux Bases de données et à SQL Bibliographies: Pour la première partie de ce cours, une revue littéraire a été réalisée à partir des documents mentionnés ci-dessous. Comme la première

Plus en détail

Langage de Requête. Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux :

Langage de Requête. Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux : Langage de Requête Langage de Définition de Données (LDD) Langage de Manipulation de Données (LMD) Niveaux : formels : algèbre relationnelle, calcul relationnel de tuples, calcul relationnel de domaines,

Plus en détail

Lif10 Fondements des bases de données TP2 Contraintes et dictionnaire

Lif10 Fondements des bases de données TP2 Contraintes et dictionnaire Lif10 Fondements des bases de données TP2 Contraintes et dictionnaire Licence informatique Automne 2014 2015 http://liris.cnrs.fr/~mplantev/doku/doku.php?id=lif10 Résumé Ce TP poursuit le précédent avec

Plus en détail

Requêtes de modification de structure

Requêtes de modification de structure Requêtes de modification de structure La structure d'une base de données est généralement stable, mais il arrive que certaines législations ou nouvelles dispositions impose des changement de structures.

Plus en détail

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données

Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Cours 7 : Langage de définition, manipulation et contrôle des données Objets d une base de données Dans un schéma Tables, vues Index, clusters, séquences, synonymes Packages, procédures, fonctions, déclencheurs

Plus en détail

Bases de données Cours I

Bases de données Cours I Cours I 2013/2014 Bases de données Architecture clients-serveur Architecture trois tiers Système de gestion de bases de données Rappel du vocabulaire des BDD Algèbre relationnelle Commandes SQL de manipulation

Plus en détail

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28

1/28. I Utiliser à bon escient les types de données proposés par SQL, ou. Introduction 3/28 Introduction 1/28 2/28 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - BDD 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Créer des tables à partir d un modèle I Utiliser

Plus en détail

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données

Instructions SQL. Première partie : Langage de description et de gestion des données Instructions SQL Première partie : Langage de description et de gestion des données Quelques instructions et leur syntaxe 1. Introduction Trois principales catégories d instructions. Instructions de création

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête

Modification des données stockées dans une base. LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3. Exemple. Insertion. Insertion utilisant une requête Modification des données stockées dans une base LIF4 - Initiation aux Bases de données : SQL - 3 E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr http ://liris.cnrs.fr/ ecoquery La modification s effectue par

Plus en détail

SYSTEMES DE GESTION DE BASES DE DONNEES

SYSTEMES DE GESTION DE BASES DE DONNEES Les STRUCTURES DOMAINE = { valeurs possibles pour une propriété du monde réel } Le domaine permet de distinguer deux ensembles de valeurs disjoints du monde réel. Il peut être défini «en compréhension».

Plus en détail

MOTS-CLES COMMENTAIRES EXEMPLES

MOTS-CLES COMMENTAIRES EXEMPLES Aide mémoire SQL MOTS-CLES COMMENTAIRES EXEMPLES SELECT Opérateur de projection, permettant de choisir les attributs à afficher Suivi de noms d'attributs ou de * (indiquant tous les attributs) FROM WHERE

Plus en détail

Bases de données. Base de données (BD) = Ensemble de données utilisées par une organisation.

Bases de données. Base de données (BD) = Ensemble de données utilisées par une organisation. Bases de données Introduction Les organisations (entreprises, hôpitaux, universités ) manipulent diverses ressources (humaines, financières, logistiques, matérielles...) et font ainsi transiter des flux

Plus en détail

Bases de Données. Ensemble d'informations (centralisées ou non) sur un sujet particulier

Bases de Données. Ensemble d'informations (centralisées ou non) sur un sujet particulier Bases de Données Ensemble d'informations (centralisées ou non) sur un sujet particulier Exhaustif Non redondant Structuré persistant À l'usage d'applications diverses Interrogeables et modifiables par

Plus en détail

Bases de données avancées Triggers

Bases de données avancées Triggers Bases de données avancées Triggers Wies law Zielonka 6 avril 2015 Résumé Ces notes ne sont pas corrigées, mais peut-être vous les trouverez quand même utiles pour préparer l examen ou projet. Ne pas distribuer.

Plus en détail

SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Bases de données SQL E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr SQL Un langage concret interagir avec le modèle relationnel : Un langage de manipulation de données. Un langage de description de données.

Plus en détail

INSIA QCM PISCINE : Base de données SQL Une demi-heure

INSIA QCM PISCINE : Base de données SQL Une demi-heure INSIA QCM PISCIN Base de données SQL Une demi-heure Chaque question vaut 1 point. Attention :les réponses fausses comptent en point négatif! Il faut donc mieux éviter de choisir au hasard! Une réponse

Plus en détail

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD)

Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Cours n 6 SQL : Langage de définition des données (LDD) Chantal Reynaud Université Paris X - Nanterre UFR SEGMI - IUP MIAGE Cours de Systèmes de Gestion de Données Licence MIAGE 2003/2004 1 Plan I. Langage

Plus en détail

Plan. Structure d une BD relationnelle. Algèbre relationnelle. Calcul relationnel

Plan. Structure d une BD relationnelle. Algèbre relationnelle. Calcul relationnel Plan Structure d une BD relationnelle Algèbre relationnelle Calcul relationnel 1 Structure d une BD relationnelle Les données sont structurées en tables (relations) Etant donnés les ensembles A 1,... A

Plus en détail

Définition de contraintes. c Olivier Caron

Définition de contraintes. c Olivier Caron Définition de contraintes 1 Normalisation SQL-92 Les types de contraintes 1 Les types de contraintes Normalisation SQL-92 Les contraintes de domaine définissent les valeurs prises par un attribut. 1 Les

Plus en détail

L3 informatique Conception et utilisation des bases de données Examen nal - janvier 2006

L3 informatique Conception et utilisation des bases de données Examen nal - janvier 2006 L3 informatique 2005-06 Conception et utilisation des bases de données Examen nal - janvier 2006 Durée de l'épreuve : 2 heures L'usage des polycopiés du cours est autorisé. Tous les autres documents, sous

Plus en détail

CONTRAINTES D INTÉGRITÉ EN SQL

CONTRAINTES D INTÉGRITÉ EN SQL CONTRAINTES D INTÉGRITÉ EN SQL 1/32 Classes de contraintes Contraintes structurelles (rappel Domaine Unicité Référence Contraintes applicatives Conditions que doit vérifier un sous ensemble de la BD pour

Plus en détail

La méthode MERISE 3 : POWER AMC pour les MCD, MLD, MPD

La méthode MERISE 3 : POWER AMC pour les MCD, MLD, MPD La méthode MERISE 3 : POWER AMC pour les MCD, MLD, MPD Bertrand LIAUDET SOMMAIRE UTILISATION DE POWER AMC 3 1. Lancer Power AMC 3 2. Modèle Conceptuel de Données 4 3. Les 4 zones de l espace de travail

Plus en détail

SOLUTION SOLUTION -- SOLUTION

SOLUTION SOLUTION -- SOLUTION EFREI 2010 / 2011 Licence 3 D. BERRABAH et K Lahlou DE Bases de Données Durée 2 heures Tous les documents sont autorisés SOLUTION SOLUTION -- SOLUTION Les téléphones mobiles doivent être éteints et rangés

Plus en détail

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion

Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion III.1- Définition de schémas Bases de Données relationnelles et leurs systèmes de Gestion RAPPELS Contraintes d intégrité sous Oracle Notion de vue Typage des attributs Contrainte d intégrité Intra-relation

Plus en détail

Base de données sql Langage de manipulation de données. Lycée J. Feyder. Chapitre 4.3. Langage sql. Langage de manipulation de données

Base de données sql Langage de manipulation de données. Lycée J. Feyder. Chapitre 4.3. Langage sql. Langage de manipulation de données Langage Langage de manipulation de données Sources : Manuel Fontaine Picard Réseau CERTA Page 1 / 6 La manipulation des données se fera à partir du modèle relationnel ci-dessous. EMPLOYE (mat, nom, fonction,

Plus en détail

Contraintes d intégrité - domaines - triggers - PL/SQL

Contraintes d intégrité - domaines - triggers - PL/SQL Contraintes d intégrité - domaines - triggers - PL/SQL 1 Contraintes d intégrité Les SGBD permettent de gérer plusieurs types de contraintes Les contraintes déjà vues : q Clé primaire Primary Key q q q

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

LifBDW2 Bases de données avancées TP2 Contraintes et dictionnaire

LifBDW2 Bases de données avancées TP2 Contraintes et dictionnaire LifBDW2 Bases de données avancées TP2 Contraintes et dictionnaire Licence informatique Automne 2016 2017 Résumé Ce TP poursuit le précédent avec les contraintes de clef, de valeurs non-nulles, sur les

Plus en détail

Université Nancy 2 - L3 Miage - Initiation réseau et programmation web - Nazih Ouwayed

Université Nancy 2 - L3 Miage - Initiation réseau et programmation web - Nazih Ouwayed UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web Séance 06 PHP Nazih OUWAYED nazih.ouwayed@loria.fr http://www.loria.fr/~ouwayedn/ Bases de données Année Universitaire 2010/2011 2 g C est quoi une

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

Contraintes d intégrité

Contraintes d intégrité Contraintes d intégrité - domaines - triggers - PL/SQL A. Zemmari 1 Contraintes d intégrité Les SGBD permettent de gérer plusieurs types de contraintes Les contraintes déjà vues : Clé primaire Primary

Plus en détail

-- Charles Provencher, drop table Aeroport cascade constraints; create table Aeroport ( codeaeroport char(3), varchar(8) not null

-- Charles Provencher, drop table Aeroport cascade constraints; create table Aeroport ( codeaeroport char(3), varchar(8) not null -- Charles Provencher, 11 099 955 drop table Aeroport cascade constraints; create table Aeroport ( codeaeroport char(3), ville varchar(30) not null, etat varchar(30) not null, nom varchar(30) not null,

Plus en détail

SQL. Oracle. pour. 4 e édition. Christian Soutou Avec la participation d Olivier Teste

SQL. Oracle. pour. 4 e édition. Christian Soutou Avec la participation d Olivier Teste Christian Soutou Avec la participation d Olivier Teste SQL pour Oracle 4 e édition Groupe eyrolles, 2004, 2005, 2008, 2010, is BN : 978-2-212-12794-2 chapitre n 2 Manipulation des données Intégrité référentielle

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

Système de Gestion de Base de Données Relationnelle

Système de Gestion de Base de Données Relationnelle Système de Gestion de Base de Données Relationnelle Une base de données relationnelle repose sur des concepts simples : 1. des tables à deux dimensions qui contiennent des données : un nombre statique

Plus en détail

Station Nomstation capacité lieu région tarif Venus 350 Guadeloupe Antilles 1200

Station Nomstation capacité lieu région tarif Venus 350 Guadeloupe Antilles 1200 Série N 4 Module 18 : Système de Gestion de Be de Données (II) FILIERE : TDI NIVEAU : 2 éme année Exercices 1: Sur le schéma relationnel (GestStg) suivant : Stagiaire (idstg, nom, moyenne) Module (idmod,

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Olivier Caron Polytech Lille Avenue Paul Langevin Cité Scientifique Lille 1 59655 Villeneuve d Ascq cedex http://ocaron.plil.fr Olivier.Caron@polytech-lille.fr Olivier Caron

Plus en détail

SQL Résumé DDL. Les ordres DDL pour gérer les objets d une base de données relationnelle

SQL Résumé DDL. Les ordres DDL pour gérer les objets d une base de données relationnelle Les ordres DDL pour gérer les objets d une base de données relationnelle Les ordres DDL (anglais : Data Definition Language, en français LDD, langage de Définition de Données) permettent la gestion de

Plus en détail

Le langage SQL (Structured Query Language)

Le langage SQL (Structured Query Language) Le langage SQL (Structured Query Language) SQL (Structured Query Language, en français «langage structuré de requête ou d interrogation» ou «langage de requête structurée» ) est un langage informatique

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Rappels SQL. table est le nom de la nouvelle table. Elle est définie sur les attributs et n-uplet résultat de la requête select.

Rappels SQL. table est le nom de la nouvelle table. Elle est définie sur les attributs et n-uplet résultat de la requête select. Rappels SQL 1 Définition des données 1.1 Création d'une table CREATE TABLE table ( col1 type1, col2 type2, ) table est le nom donné à la nouvelle table. col1, col2, sont les noms des colonnes. type1, type2,

Plus en détail

Vues Déclencheurs et procédures en Postgres. Maroua Bouzid Département Informatique Université de Caen

Vues Déclencheurs et procédures en Postgres. Maroua Bouzid Département Informatique Université de Caen Vues Déclencheurs et procédures en Postgres Maroua Bouzid Département Informatique Université de Caen LES VUES Définition Une vue est une table virtuelle au sens où ses instances n existent pas physiquement.

Plus en détail

SQL Structured Query Language Langage de définition des données. INT Management

SQL Structured Query Language Langage de définition des données. INT Management SQL Structured Query Language Langage de définition des données INT Management 148 Plan du document Introduction slide 150 Définition des données slide 152 Contraintes d intégrité slide 159 149 Présentation

Plus en détail

Langage SQL. Nadi Tomeh Slides par L. Audibert. 23 avril 2015. Institut Galilée

Langage SQL. Nadi Tomeh Slides par L. Audibert. 23 avril 2015. Institut Galilée Nadi Tomeh Slides par L. Audibert Institut Galilée 23 avril 2015 Plan du cours sur le langage SQL 1 Introduction 2 3 4 5 SQL : présentation Introduction Le langage SQL Transaction Propriétés ACID des transactions

Plus en détail

Bases de Données TP Transactions et Gestion des Droits Utilisateurs

Bases de Données TP Transactions et Gestion des Droits Utilisateurs Bases de Données TP Transactions et Gestion des Droits Utilisateurs 1. Dictionnaire de données Nous rappelons que le dictionnaire de données est un ensemble de tables dans lesquelles sont stockées les

Plus en détail

PHP <?php. RAPPEL - MEMENTO Les sites dynamiques : MySQL

PHP <?php. RAPPEL - MEMENTO Les sites dynamiques : MySQL RAPPEL - MEMENTO Les sites dynamiques : MySQL Base de données Le PHP est un langage exécuté par le serveur. Il permet de personnaliser la page en fonction du visiteur et/ou d un contenu dans une base de

Plus en détail

Le Langage De Description De Données(LDD)

Le Langage De Description De Données(LDD) Base de données Le Langage De Description De Données(LDD) Créer des tables Décrire les différents types de données utilisables pour les définitions de colonne Modifier la définition des tables Supprimer,

Plus en détail

Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données

Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données Chapitre 7 Le Langage de Définition de Données Jusque là, nous avons réalisé toutes les interrogations possibles sur les données, sans pour autant savoir comment gérer leurs structures. Dans ce chapitre,

Plus en détail

Langage de Manipulation des Données LMD

Langage de Manipulation des Données LMD Année universitaire 2015/2016 LFIG 2 Langage de Manipulation des Données LMD Fahmi Ben Rejab 1 Définition La manipulation des données dans SQL, permet: l insertion ( INSERT ) des données dans une Base

Plus en détail

PRIMITIVES DE MISES A JOUR DES DONNEES

PRIMITIVES DE MISES A JOUR DES DONNEES PRIMITIVES DE MISES A JOUR DES DONNEES Ce sont les commandes pour insérer (ajouter) de nouvelles lignes dans une table, modifier des lignes existantes et en supprimer. Il existe, de plus, deux commandes

Plus en détail

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation

Plan de la scéance. Modélisation et conception de bases de données. Que doit-on concevoir? L3Pro SCT Bases de données et programmation Modélisation et conception de bases de données L3Pro SCT Bases de données et programmation Mathieu Sassolas IUT de Sénart Fontainebleau Département Informatique Année 2015-2016 Plan de la séance 3 2 /

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

UNIVERSITE DU HAVRE Novembre 2016 IUT Interrogation de TP S3 Bado Avancées. Créer un fichier <votre_nom>.txt qui contiendra tout votre TP, c à d :

UNIVERSITE DU HAVRE Novembre 2016 IUT Interrogation de TP S3 Bado Avancées. Créer un fichier <votre_nom>.txt qui contiendra tout votre TP, c à d : UNIVERSITE DU HAVRE Novembre 2016 IUT Interrogation de TP S3 Bado Avancées Documents autorisés (Tps,...) Créer un fichier .txt qui contiendra tout votre TP, c à d : l énonce de la question la

Plus en détail

LDD LID LMD LCD ISET SFAX. Borchani Anis 1. Introduction. Introduction. Introduction. Chapitre 5. Langage SQL

LDD LID LMD LCD ISET SFAX. Borchani Anis 1. Introduction. Introduction. Introduction. Chapitre 5. Langage SQL Chapitre 5 Langage SQL AU: 2016-2017 Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Sfax Contenu LDD LMD LCD LID select Update create Insert alter Drop 82 Introduction SQL (Structured Query Language)

Plus en détail

A. Règles de passage du Modèle Relationnel au modèle physique

A. Règles de passage du Modèle Relationnel au modèle physique SQL Ch 8 DDL Gérer la structure des tables I. INTRODUCTION... 1 II. CREER UNE TABLE : CREATE TABLE... 1 A. LES NOMS DE TABLES ET COLONNES (NOMTABLE, NOMCOLONNE)... 2 B. LES TYPES DE DONNEES ET LES DOMAINES...

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

Fondements des bases de données Programmation en PL/SQL Oracle (2/2)

Fondements des bases de données Programmation en PL/SQL Oracle (2/2) Fondements des bases de données Programmation en PL/SQL Oracle (2/2) Équipe pédagogique BD romuald.thion@univ-lyon1.fr http://liris.cnrs.fr/~rthion/dokuwiki/enseignement:lif10/ Version du 18 février 2014

Plus en détail

2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL

2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL 2A-SI 4 - Bases de Données 4.5 - Langage SQL Stéphane Vialle Bases de Données Langage SQL Facettes de SQL et introduction aux exemples Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Avec

Plus en détail

Requêtes SQL par l exemple

Requêtes SQL par l exemple Requêtes SQL par l exemple Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 223 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Généralités

Plus en détail

Ajout, suppression et modification des données

Ajout, suppression et modification des données Ajout, suppression et modification des données 1 Valeurs NULL En SQL, la valeur NULL est une constante particulière qui indique que l information est manquante. Le comportement de NULL diffère un peu des

Plus en détail

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013

SQL et Bases de données relationnelles. November 26, 2013 November 26, 2013 SQL : En tant que langage d interrogation En tant que langage de mise à jour En tant que langage de définition de données Langages de requête Langages qui permettent d interroger la BD

Plus en détail

Contraintes et triggers / Vues -1 UPMC - UFR 919 Ingéniérie - Cours Bases de donnnés (3I009) clé

Contraintes et triggers / Vues -1 UPMC - UFR 919 Ingéniérie - Cours Bases de donnnés (3I009) clé SQL : contraintes/triggers/vues Contraintes d intégrité (rappel) Triggers Vues Contraintes d intégrité Une contrainte d intégrité est une condition logique qui doit être satisfaite par les données stockées

Plus en détail

Le Langage SQL. - les instructions de LCD (Langage de Contrôle de Données ) permettant la gestion des autorisations d'accès aux données de la base.

Le Langage SQL. - les instructions de LCD (Langage de Contrôle de Données ) permettant la gestion des autorisations d'accès aux données de la base. Le Langage SQL 1 - Introduction Conçu dans les années 70 par IBM, le langage S.Q.L. (Structured Query Language) fut choisi par le comité ANSI comme standard d'interrogation de bases de données relationnelles.

Plus en détail

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) );

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) ); / Fichier: tp1-2.sql Nom: Martin Rancourt - Matricule: 14059412 Nom: Vincent Ribou - Matricule: 14042001 Description : Travail pratique #1 partie 2. Base de données qui permet de gérer les vols d une compagnie

Plus en détail

1.1 Création d'une table : CREATE TABLE

1.1 Création d'une table : CREATE TABLE SQL : LDD et LMD SQL ne se résume pas aux requêtes d'interrogation d'une base. Ce langage permet aussi de : - créer des tables - de modifier la structure de tables existantes - de modifier le contenu des

Plus en détail

Cours 3 Le langage SQL

Cours 3 Le langage SQL DUT SRC IUT de Marne-la-Vallée 02/03/2015 M2203 Bases de données Cours 3 Le langage SQL Philippe Gambette Sources Cours de Tony Grandame à l'iut de Marne-la-Vallée en 2010-2011 Cours de Mathieu Mangeot,

Plus en détail

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation

Chapitre V. Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation Chapitre V Les bases de données relationnelles en pratique : Mise en oeuvre et utilisation 175 Mise en oeuvre et utilisation d une base de données : points principaux Organisation d un système de gestion

Plus en détail

SQL ET ACCESS XHOOHVVRQWOHVSULQFLSDOHVFRPPDQGHV''/ GDQV64/"

SQL ET ACCESS XHOOHVVRQWOHVSULQFLSDOHVFRPPDQGHV''/ GDQV64/ 3 SQL ET ACCESS 2000 L une des forces du SQL est de pouvoir créer des tables, des champs, des contraintes, mais aussi effectuer des mises à jour, des suppressions ou des insertions d enregistrements. Le

Plus en détail

Python et bases de données. Khalid HOUSNI

Python et bases de données. Khalid HOUSNI Python et bases de données Khalid HOUSNI Une base de données c'est quoi? Une base de données (database en anglais) est un conteneur dans lequel il est possible de stocker des données de façon structurée

Plus en détail

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar

Bases de données. Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur. Yousra Lembachar Bases de données Ecole Marocaine des Sciences de l Ingénieur Yousra Lembachar Rappel Variables dans SQL Les fonctions d agrégation Les opérateurs ensemblistes Les sous-requêtes SELECT Contraintes statiques

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Conception de bases de données relationnelles Langage SQL Marie Szafranski 2017-2018 ensiie 1 2017-2018 ensiie 1 Généralités Généralités SQL (Structured Query Language) SQL (Structured Query Language)

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours IFT3030 Base de données Chapitre 6 SQL Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des

Plus en détail

Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011

Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011 Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011 Interface Web PhpPgAdmin: permet de faire des requêtes SQL ( 1 commandes) permet de visualiser

Plus en détail

Bases de données (SQL)

Bases de données (SQL) Bases de données (SQL) Skander Zannad et Judicaël Courant 2014-03-26 1 Le modèle logique (MLD) On a représenté des données par des tables. Par exemple, pour les films : The good, the Bad and the Ugly 1966

Plus en détail

A. Introduction. B. Les DATABASES TRIGGERS. Objets de la base utilisant PL/SQL. Oracle 11g - SQL, PL/SQL, SQL*Plus 261

A. Introduction. B. Les DATABASES TRIGGERS. Objets de la base utilisant PL/SQL. Oracle 11g - SQL, PL/SQL, SQL*Plus 261 Objets de la base utilisant PL/SQL A. Introduction En plus des blocs PL/SQL anonymes utilisés par SQL*PLus ou par les outils de développement (Oracle*FORMS, Oracle*Reports), on peut utiliser le PL/SQL

Plus en détail

SOMMAIRE 1. INTRODUCTION SCHEMAS TABLES USERS CONNECTIONS MYSQLDUMP 2. INSTALLATION MYSQL (WINDOWS LINUX) 3. PARTITIONNEMENT DES TABLES 6

SOMMAIRE 1. INTRODUCTION SCHEMAS TABLES USERS CONNECTIONS MYSQLDUMP 2. INSTALLATION MYSQL (WINDOWS LINUX) 3. PARTITIONNEMENT DES TABLES 6 DBA MySQL 1. INTRODUCTION SCHEMAS TABLES USERS CONNECTIONS MYSQLDUMP 2. INSTALLATION MYSQL (WINDOWS LINUX) 3. MOTEURS MYSQL MYISAM INNODB MEMORY MERGE AUTRES 4. OUTILS MYSQL ROUTINES PROCEDURES STOCKEES

Plus en détail

Le langage SQL : Le Langage de Définition des Données (LDD)

Le langage SQL : Le Langage de Définition des Données (LDD) T-GSI STAGE RENOVATION - SQL.Chapitre 4 - Le langage SQL : Le Langage de Définition des Données (LDD) Sources du document : Livre bible Oracle 9i, J. Gabillaud, Editions Eni ; Support Oracle ; ISO Norme

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail