«Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA"

Transcription

1 Année universitaire 2014/2015 Collège universitaire Semestre d automne «Conjoncture et marchés financiers» Pascal de LIMA Syllabus Descriptif Le cours de «conjoncture et marchés financiers» devra adresser plusieurs questions fondamentales de la science-économique : comprendre de façon formalisée les mécanismes de la création de richesse en identifiant les facteurs positifs ou négatifs de la dynamique des inégalités. Les fluctuations de l activité économique comme d ailleurs les crises qui les sous-tendent seront analysées sous un angle novateur : quelles sont les retombées de la crise financière sur la croissance, l emploi et finalement la création de richesse. Une crise financière est-elle à l origine d une crise économique? Existe-t-il un lien causal entre la banquefinance et la croissance économique? Quelles politiques publiques et financières envisager dans ce cadre? Pourquoi existe-t-il des inégalités de richesse? Dans le contexte économique actuel (politiques d austérité budgétaire en zone euro mais aussi aux Etats-Unis, défiance sur les marchés monétaires) il est important d aborder aussi les fondements économiques des stratégies de relance : qu elles soient fiscales, budgétaires, ou monétaires nous analyserons ses impacts sur la croissance économique. L endettement public est une caractéristique fondamentale des pays occidentaux mais pas uniquement d ailleurs puisque près de 60% des pays du monde entier selon the economist ont une dette publique supérieure à 60% du PIB. Sur cette question, on pense assez peu à faire le lien avec les politiques structurelles qui pourtant auraient un effet positif sur l endettement public. Dans ce contexte nous allons analyser le marché du travail mais également les stratégies des banques centrales afin d analyser les politiques susceptibles de favoriser la croissance et le développement économique. Nous distinguerons les politiques conjoncturelles des politiques structurelles. Ce cours «conjoncture et marchés financiers» devra adresser ces questions fondamentales de l économie en lien avec les marchés financiers. La première séance fera le point sur la méthode d enseignement du cours et ses modalités d évaluation. Elle traitera aussi des questions de causalité et corrélation mais appliquées au lien conjoncture économique et marchés financiers. Par exemple la faible croissance de l économie permet-elle une envolée des cours? Cette séance est justifiée à la fois par l émergence de ces questions de corrélation et de causalité dans les récentes recherches en économie (cf. les revues de l American Economic Association) mais également par le sujet d acuité qui est celui de la régulation financière en cours. La seconde séance revient sur le rôle de la confiance dans l économie en analysant les impacts économiques de la défiance des marchés financiers. «La confiance permet-elle la reprise économique?» est le thème central de cette séance 2. La séance 3 pose la question de la stabilité des systèmes financiers mais au cœur des déséquilibres monétaires. Système financier international et déséquilibre monétaires mondiaux : Retour sur la crise, le rôle de l incertitude radicale, Le pouvoir des actionnaires dans la globalisation financière : vers un nouveau contrat social «Finance-Economie» ou vers une explosion du lien entre les deux sphères? En séance 4 nous proposons de traiter de la question du rôle ancien et nouveau des Banques centrales : Banque centrale, politique monétaire et guerre des monnaies : L indépendance de la Banque centrale et la nostalgie des changes fixes Que pensent les marchés financiers d un euro fort? Quelles sont les réactions des marchés financiers face à l annonce d une politique monétaire? En séance 5 nous allons revenir sur la crise de la dette publique. Crise de la zone euro et rôle des marchés financiers : L intégration économique et monétaire en Europe, Croissance molle et indices de production, Défiance des marchés financiers, Fédéralisme et politique commune, Homogénéité et hétérogénéité de la zone, Chômage structurel, Chômage conjoncturel, Déficit et dette publique, Plan d austérité et croissance La séance 6 est consacrée à la politique budgétaire et les sophismes de l endettement : Les politiques publiques de sortie de crise et l endettement public. En séance 7 nous allons traiter de la régulation financière : Quelles sont les principales avancées depuis la dernière crise financière? L année 2013 en perspective 1

2 En séance 8 nous allons traiter des marges de manœuvre de la politique économique : Comment réformer la politique économique? Que reste-t-il des marges de manœuvre de la politique économique? Focus sur la politique industrielle et les pôles de compétitivité, l exemple de finance-innovation. En séance 9 nous parlerons du changement climatique et ressources rares : vers une nouvelle écologie politique : Quelle place accordée aux problématiques environnementales dans l appréhension des problèmes économiques dans le futur? Que dire de la finance éthique? Peut-on instaurer une taxe sur la bio-diversité? En séance 10 nous traiterons des infrastructures publiques : la disparition programmée des régulations impératives nationales ou leur retour inéluctable? En séance 11 : Régulation du marché du travail, régulation du marché des biens : la régulation politique des marchés imparfaits : quelles relations entre les politiques de lutte contre le chômage et les politiques de création d emploi? Quelles relations entre la libéralisation des marchés des biens et services et la croissance? Quid de la libéralisation financière? Enfin nous conclurons le cours par les politiques de croissance, croissance endogène et rôle de la finance : Quelle voie harmonieuse vers la croissance? En séance 12. Chaque conférence se structure en trois parties : 1) Un exposé analytique «E» qui correspond en fait à une illustration de l actualité à partir de notions universitaires, réalisé par le maître de conférences. 2) Les fiches techniques descriptives «FT» qui correspondent à la bible universitaire, il s agit ici d une série de fiches techniques (cours, articles, ppt) très denses de définitions des concepts et de tous les enjeux de la science-économique s afférents au thème en question (théorie). 3) Un débat «D» qui correspond à une discussion sur le thème «pour ou contre» après le cas échéant un exercice d application très simple. Quoi qu il en soit il s agit principalement d un exercice oral la plupart du temps, donc d un débat plutôt que d un exercice d illustration. L exposé analytique (E). La première partie de la conférence correspond à un exposé du maître de conférences sur le thème de la séance, sous format powerpoint. Il a pour but de préciser les concepts théoriques qui vont être abordés par la suite en les insérant dans une logique d actualité. La fiche technique descriptive (FT) Le conférencier produira des fiches techniques qui sont autant de textes à lire et à préparer pour la séance suivante. Cette partie correspond au travail individuel et personnel que l étudiant doit fournir. Le conférencier n approfondit pas toutes les fiches techniques et l étudiant doit préalablement les lire, c'est-à-dire avant chaque séance. Ce cours a une particularité : ce n est pas une séance classique comme un cours magistral ou une conférence de méthode. C est un cours de préparation aux concours où la densité du propos est essentielle. En conséquence de quoi ces séances sont excessivement riches en lecture à réaliser. C est l une des particularités et il n est pas rare que l étudiant doive lire plus de 100 pages pour préparer une séance. Ces (FT) portent sur un point théorique et technique, ce sont des cours, des articles, des dossiers techniques en format PPT. Ces fiches feront l objet d une présentation rapide en conférence après l exposé d actualité et après avoir été diffusées aux étudiants suffisamment à temps. Il s agit d une partie purement théorique. Au début de la présentation des FT, le conférencier pourra interroger par écrit les étudiants sur le contenu de ces FT et sur ce qu ils estiment être un ordre de priorité. Le débat (D) et/ou l exercice Il est l occasion pour le conférencier d apprécier la participation orale de tous sur le thème de la séance. La classe est scindée en deux, les pours et les contres, et un débat sur le sujet est lancé. La difficulté de ce travail réside essentiellement dans l articulation qualitative et quantitative et la conduite du débat. Dans cette partie, un exercice d illustration pourra être présenté. La notation Micro-dissertation 1 (plan détaillé : 1 heure) : 20% Dissertation sur table : 25% Micro-dissertation 2 (plan détaillé : 1 heure) : 25% Dissertation devoir : 20% Notes des fiches techniques : 10% Les micro-dissertations sont prévues généralement en séances 4 et 8 2

3 ****************************************************************************************************************************************** Programme des séances (contenu et objectifs pédagogiques) : Chaque séance est structurée en trois temps : Exposé du maître de conférence (=Actualité) Théorie (=Fiches techniques) Exercices oraux (=débat et/ou exercices). Séance 1 : Présentation de la méthode de travail et Corrélation causalité en économie et en finance La première séance explicite l organisation des séances et la méthode de travail : Nous présentons la structuration des séances : actualité ou exposés // bible ou théorie // exercices ou débats ainsi que les modalités de la notation La présentation de la méthode de travail permet à l étudiant d apprivoiser dès la première séance les difficultés des concours publics : Nous présentons les indispensables de l économie et les priorités générales pour les concours Nous présentons la méthodologie de la dissertation et la grille d évaluation de la dissertation d économie pour les concours Nous présentons les décrets, arrêtés, circulaires concernant le concours de l ENS Cachan en économie Nous présentons le plan des 12 séances Enfin nous diffusons une dissertation à lire pour la séance suivante sur le thème : L économie et les sophismes : normes de pensée et normes d action. «Il y a d autres alternatives»! Débat et exercices sur les corrélations et causalités en économie Séance 2 : Politique publique et régulation : Confiance et croissance, Défiance et Etat Stationnaire? La défiance des marchés financiers Actualité, l exposé du Maître de conférences : La confiance est-elle un bien commun? Existe-t-il un modèle social européen? Peut-on se fier à la confiance? Eloi Laurent, Revue de l OFCE, Janvier 2009 Mesurer la confiance, dénoncer la défiance : deux économistes au chevet du modèle social français, Jacques RODRIGUEZ, Jean-Michel WACHSBERGER, Revue française de sociologie, 50-1, 2009 COURS SUR L ETAT PROVIDENCE FT sur la fin du modèle suédois FT sur la Grande Bretagne et l Etat providence FT sur les crises de l Etat providence FT sur le monopole public et sa légitimité FT sur les perspectives historiques de l Etat providence 3

4 Débat et conclusion Séance 3 : Système financier international et déséquilibres mondiaux : Retour sur la crise, le rôle de l incertitude radicale, Le pouvoir des actionnaires dans la globalisation financière : vers un nouveau contrat social «Finance-Economie» ou vers une explosion du lien entre les deux sphères? Actualité, l exposé du Maître de conférences : La crise financière : de la sphère financière à la sphère réelle Le rôle des banques dans la globalisation financière Interrogation sur les FT de la séance 3 FT Sur la banque et la globalisation financière FT Sur la crise financière en elle-même FT sur les problèmes du monde de la finance FT sur la globalisation financière et sur le livre de D. Plihon FT sur le livre de F. Morin, le mur de l argent FT sur les origines de la crise FT sur le crédit Glossaire finance Débat et conclusion Séance 4 : Banque centrale, politique monétaire et guerre des monnaies : L indépendance de la Banque centrale et la nostalgie des changes fixes Que pensent les marchés financiers d un euro fort? Actualité, l exposé : La BCE et l économie réelle La politique monétaire Le désordre monétaire international Article sur la Guerre des Monnaies, Journal Les Echos FT sur la BCE FT sur la Fed 4

5 FT sur l indépendance des Banques centrales FT sur le circuit économique FT sur la BCE et l économie réelle FT sur le désordre monétaire international FT sur l indépendance des banques centrales FT sur la monnaie Cours sur la monnaie et le désordre monétaire international FT sur la banque centrale Conclusion : Micro-dissertation 1 Séance 5 : Crise de la zone euro et rôle des marchés financiers : L intégration économique et monétaire en Europe et Croissance molle et indices de production, Défiance des marchés financiers, Fédéralisme et politique commune, Homogénéité et hétérogénéité de la zone, Chômage structurel, Chômage conjoncturel, Déficit et dette publique, Plan d austérité et croissance Actualité : Les ZMO Faut-il oui ou non sortir de l euro? L UEM et le fédéralisme budgétaire L UEM et les politiques industrielles FT sur le pacte budgétaire FT sur les mystères du déficit structurel FT sur la croissance européenne FT sur «faut-il tuer l euro»? FT Sur l Etat providence FT sur le fédéralisme budgétaire et l intégration économique FT sur l intégration fiscale FT sur les politiques industrielles nationales FT sur le thème «pourquoi un nouveau traité?»? Reprise sur la ZMO 5

6 FT sur les PECO FT sur les réformes structurelles FT sur le chômage au sens du BIT (à ne pas confondre avec le concept de demandeur d emploi au sens de pôle emploi) FT sur les perspectives de croissance de l économie française FT sur la relation entre austérité et croissance FT sur les contrats aidés et les mesures gouvernementales françaises analysées par l OFCE Débat et conclusion Séance 6 : La politique budgétaire et les sophismes de l endettement : Les politiques publiques de sortie de crise et l endettement public. Crise financière, récession, crise de la dette? Volet conjoncture et politiques d austérité Les sophismes du déficit public Déficit budgétaire et socialisation de l investissement FT Les politiques budgétaires et fiscales FT sur le thème de «endettons-nous» FT sur les dépenses publiques et le déficit public FT sur l analyse de la dette publique FT sur le déficit budgétaire, la dette publique et la socialisation de l investissement FT sur l intergénérationnel FT sur la soutenabilité de la dette publique et le rapport Pébereau FT sur le trou de la sécurité sociale et sur l impôt Conclusion : un exercice sur la politique budgétaire et un débat Séance 7 : La régulation financière : Quelles sont les principales avancées depuis la dernière crise financière? L année 2013 en perspective Régulation financière : l année 2013 a été un très bon cru, définitions (Renforcement des principes de Bâle III, La DFA, Le projet d Union bancaire, La Règle Volcker, Le rapport Vickers, Le rapport Liikanen ). La crise financière et la gouvernance 6

7 Se relever après la crise FT sur les nouveaux ratios de liquidité FT sur l Union bancaire FT sur le livre de Pascal de Lima, Economie bancaire et croissance économique aux Editions DUNOD FT sur la Dodd Frank Act (EU) FT sur le rapport Wickers (RU) FT sur la rapport Liikanen (CE) FT sur le Rapport Volcker (EU) FT sur la loi française de séparation des activités de banque d investissement et de banque de détail FT sur la séparation des activités de banque Faut-il nationaliser le secteur bancaire? Conclusion et débat Séance 8 : La politique économique : Comment réformer la politique économique? Focus sur la politique industrielle et les pôles de compétitivité, l exemple de finance-innovation Exposé sur la politique économique contemporaine Politique industrielle et pôle de compétitivité FT complémentaires sur toute la politique économique au sens large sous la forme d un cours magistral (politique fiscale, politique budgétaire, politique industrielle, régulation des services publics, politique de l emploi, politique de gestion de la dette, politique d attractivité du territoire ). FT sur l épargne et le chômage FT sur la politique économique contemporaine FT sur la politique économique en France Remise des copies et stress test Séance 9 : Changement climatique et ressources rares : vers une nouvelle écologie politique : Quelle place accordée aux problématiques environnementales dans l appréhension des problèmes économiques dans le futur? Que dire de la finance éthique? De Stockholm à Copenhague : les engagements internationaux et leurs applications 7

8 La place de l économiste dans les problèmes environnementaux Les droits à polluer sont-ils immoraux? FT sur l économie verte FT sur le pétrole FT sur Kyoto et Copenhague FT sur la taxe Carbonne Conclusion : Micro-dissertation 2 Séance 10 : Régulation des infrastructures publiques : la disparition programmée des régulations impératives nationales ou leur retour inéluctable? Exposé sur les services publics en réseau : des monopoles à la régulation concurrentielle Existe-t-il des services publics à la française? Interrogation sur les FT de la séance 10 FT sur le démantèlement du patrimoine de l Etat actionnaire FT de repères chronologiques sur l histoire des services publics français FT Public Services and European Integration La regulation des services publics L Etat et les services publics Différence service public et service universel (Sénat) Conclusion et débat Séance 11 : Régulation du marché du travail, régulation du marché des biens : la régulation politique des marchés imparfaits : quelles relations entre les politiques de lutte contre le chômage et les politiques de création d emploi? Quelles relations entre la libéralisation des marchés des biens et services et la croissance? Quid de la libéralisation financière La trappe à pauvreté est-elle un fantasme des économistes? La libéralisation du marché des biens et services est-elle souhaitable? 8

9 Fléxisécurité et transposition au modèle français FT sur la libéralisation des biens et services en Europe FT sur la libéralisation FT sur la courbe de Phillips FT sur la trappe à chômage FT sur la RTT FT sur la fléxisécurité FT sur la prime pour l emploi, le RMI et le RSA FT sur le chômage naturel ou le NAIRU FT sur l emploi et le chômage FT sur la modernisation du marché du travail FT sur la politique de l emploi FT sur le rapport du CAE FT sur le libre échange FT sur la libéralisation et l emploi FT sur la compétitivité et le coût du travail Conclusion et débat Séance 12 : Politiques de croissance, croissance endogène et rôle de la finance : Quelle voie harmonieuse vers la croissance? La croissance potentielle Peut-on espérer une croissance potentielle européenne forte sans la constitution d un vrai budget fédéral européen de relance? La théorie de la croissance endogène marque-t-elle véritablement une rupture dans l analyse de la croissance? La croissance débouche-t-elle sur la création d emploi? FT sur la croissance, généralités 9

10 FT sur la croissance et la répartition FT sur la croissance potentielle FT sur les théories de la croissance FT sur le progrès technique et la croissance FT sur la croissance et dynamique FT sur le q de Tobin FT sur l exogénéité et l endogénéité du progrès technique FT sur la nouvelle économie FT sur les modèles de croissance FT sur la croissance endogène FT sur les auteurs: Schumpeter, Schumpeter et Young, Solow, Minsky, Kaldor, Hicks et North, Harrod, Domar, Kyland, Taylor Conclusion et débat Séances complémentaires En plus de ces FT thématiques, le module dispose d autres FT importantes mais complémentaires et non thématiques à ces 11 séances et conférences thématiques. Il s agit de cours et FT sur : FT sur la macroéconomie FT sur la microéconomie FT sur les retraites FT sur la comptabilité nationale FT sur la crise et la répartition FT sur la fiscalité et la concurrence fiscale FT sur la pensée économique, et l histoire de la pensée économique FT sur les inégalités FT sur les problèmes internationaux FT sur l austérité FT sur la pauvreté FT sur la réforme du PIB 10

11 FT sur les salaires et la compétitivité FT sur les hypothèses de la science économique La notation de la conférence est constituée de la manière suivante : Micro-dissertation 1 et 2 (plan détaillé : 1 heure séances 4 et 8) : 20% et 25% Dissertation sur table : 25% Dissertation devoir : 20% Notes des fiches techniques (séances 3 et 9) : 10% Un échange individuel avec chacun des étudiants est prévu lors de la séance de la semaine de la remise en main propre de la dissertation corrigée et notée 11

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir?

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Dominique Plihon Université Paris Nord Conseil Scientifique d Attac Membre des Economistes Atterrés 29 août 2015 Plan de la présentation 1/

Plus en détail

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe

CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES. Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe CONCOURS APRÈS CLASSES PRÉPARATOIRES Sujets de l'épreuve orale d'analyse Économique et Historique des Sociétés Contemporaines d ESCP Europe 2009 SUJET 1 Le rôle de l information dans le fonctionnement

Plus en détail

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 Pascale Micoleau-Marcel Déléguée Générale de l IEFP La finance pour tous Sommaire 1/ De quoi parle-t-on? 2/ Pourquoi

Plus en détail

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14

Approches macroéconomique et fiscale. Introduction à la première partie... 14 TABLE DES MATIERES Préface... 5 Avant- propos... 9 Partie 1 Approches macroéconomique et fiscale Introduction à la première partie... 14 CHAPITRE 1 La politique budgétaire est- elle encore efficace pour

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques NOTE SUR LES DESEQUILIBRES DES FINANCES PUBLIQUES 1. Les facteurs d aggravation de la dette La dette publique en France s est fortement

Plus en détail

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech

Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Economie Générale Initiation Ecole des Ponts - ParisTech Stéphane Gallon Caisse des Dépôts stephane.gallon@caissedesdepots.fr https://educnet.enpc.fr/course/view.php?id=2 1 Macroéconomie : croissance à

Plus en détail

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire d hier et d aujourd hui Hier Autrefois, les Etats battaient monnaie et les banques centrales dépendaient directement

Plus en détail

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines

Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Remarques d Ouverture par M. Mohammed Laksaci, Gouverneur de la Banque d Algérie, Président de l Association des Banques Centrales Africaines Symposium des Gouverneurs sur le thème «Inclusion financière

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles

ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles ENTRAINEMENT A L EXAMEN N 3/ Crise économique et réformes structurelles I. Questions à traiter 1. Pour quelles raisons le modèle de grande banque universelle est-il aujourd hui contesté? Le modèle de

Plus en détail

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE

LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE LES DOMAINES DE LA POLITIQUE ECONOMIQUE I. Quelques définitions Politique conjoncturelle : C est l ensemble des décisions prisent à court terme par les pouvoirs publics dans le but de maintenir ou de rétablir

Plus en détail

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux...

Table des matières. Le long terme... 45. Partie II. Introduction... 1. Liste des figures... Liste des tableaux... Liste des figures... Liste des tableaux... XI XV Liste des encadrés.... XVII Préface à l édition française... XIX Partie I Introduction... 1 Chapitre 1 Un tour du monde.... 1 1.1 La crise.... 1 1.2 Les

Plus en détail

Alternatives Économiques - Hors-Série Numéro 105 - avril 2015

Alternatives Économiques - Hors-Série Numéro 105 - avril 2015 Pages 38 à 41. Pourquoi on a fait l'euro. Alternatives Économiques - Hors-Série Numéro 105 - avril 2015 - situe en 1970 le projet de créer une monnaie unique au sein de la Communauté économique européenne

Plus en détail

Cadrage macroéconomique

Cadrage macroéconomique Cadrage macroéconomique Le scénario macroéconomique repose sur des hypothèses réalistes : 2013 : une nouvelle année de croissance faible (0,1 %), dans un contexte de crise européenne Reprise progressive

Plus en détail

L Union bancaire européenne Une réforme à la hauteur des enjeux? Dominique Plihon Attac France ESU Paris 20 août, 2014

L Union bancaire européenne Une réforme à la hauteur des enjeux? Dominique Plihon Attac France ESU Paris 20 août, 2014 L Union bancaire européenne Une réforme à la hauteur des enjeux? Dominique Plihon Attac France ESU Paris 20 août, 2014 Introduction Union bancaire européenne (UBE) : décision du conseil européen de décembre

Plus en détail

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité Université citoyenne d Attac Toulouse, 22 août 2008 Jean-Marie Harribey et Dominique Plihon Les principes néolibéraux Théories de Hayek, Friedman

Plus en détail

AUTOMNE 2008 ECO 2400 ANALYSE MACROECONOMIQUE Groupes 01, 02, 03, 20, 21, 22, 30, 31, 40, 41, 50, 51, 60

AUTOMNE 2008 ECO 2400 ANALYSE MACROECONOMIQUE Groupes 01, 02, 03, 20, 21, 22, 30, 31, 40, 41, 50, 51, 60 AUTOMNE 2008 ECO 2400 ANALYSE MACROECONOMIQUE Groupes 01, 02, 03, 20, 21, 22, 30, 31, 40, 41, 50, 51, 60 Site du cours : http://www.moodle.uqam.ca/ Avant de commencer la séance, éteignez votre cellulaire!!!

Plus en détail

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques

Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Chapitre 4 : Les grands déséquilibres économiques Introduction (1) 3 grands déséquilibres : inflation, chômage et croissance et fluctuations économiques Grands déséquilibres?! Écart entre l offre et la

Plus en détail

Demain l emploi si...

Demain l emploi si... Demain l emploi si... Sous la direction de Michel Didier Le rapport REXECODE 2006 Table des matières Remerciements..................................2 Introduction.....................................5

Plus en détail

LICENCE ECONOMIE GESTION

LICENCE ECONOMIE GESTION LICENCE ECONOMIE GESTION ECTS CM TD Volume horaire Semestre 1 30 161 109 288 UE1 Économie 9 48 32 80 Microéconomie 1 : Grands prinicipes 24 16 40 Macroéconomie 1 : Introduction 24 16 40 UE2 Droit et Gestion

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE, LES SERVICES PUBLICS ET LE ROLE DE L ETAT

LA PROTECTION SOCIALE, LES SERVICES PUBLICS ET LE ROLE DE L ETAT LA PROTECTION SOCIALE, LES SERVICES PUBLICS ET LE ROLE DE L ETAT Matthew Martin Directeur, Development Finance International Le Role de la Banque Mondiale et du FMI dans les pays arabes en transition Tunis,

Plus en détail

Bachelor 1 ère année

Bachelor 1 ère année Juin 2014 Bachelor 1 ère année GRANDS PRINCIPES ECONOMIQUES ECOA101 S1 20 heures 2 crédits Français Département académique : «stratégie, économie et droit» Coordinateur de département : S. Coissard Campus

Plus en détail

Tendance de long terme. Joachim GANACHAUD - Lycée Pasteur - Le Blanc

Tendance de long terme. Joachim GANACHAUD - Lycée Pasteur - Le Blanc Tendance de long terme PIB Crise PIB Crise Reprise Reprise Temps Temps Croissance potentielle (dépend de facteurs d offres) Variations conjoncturelles de la croissance (dépendent de la demande) Tensions

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE»

PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE» PRESENTATION GENERALE DU MASTER «MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE» 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Régulation financière et recomposition du système monétaire international

Régulation financière et recomposition du système monétaire international Régulation financière et recomposition du système monétaire international Jacques Mazier Dominique Plihon Centre d Economie de Paris Nord 16 décembre 2013 I/ La régulation financière et ses instruments

Plus en détail

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE?

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Depuis la crise financière et économique mondiale, l'ue pâtit de faibles niveaux d investissement. Des efforts collectifs et coordonnés

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Amérique Latine : bilan et perspectives

Amérique Latine : bilan et perspectives Amérique Latine : bilan et perspectives Conférence de M. Jacques de Larosière pour le colloque organisé par le CFCE et l Institut des Hautes Etudes de l Amérique Latine (Paris, le 21 mars 2001) L économie

Plus en détail

LA DÉRIVE DES DETTES PUBLIQUES. EN QUESTIONS

LA DÉRIVE DES DETTES PUBLIQUES. EN QUESTIONS LA DÉRIVE DES DETTES PUBLIQUES. EN QUESTIONS Académie d Orléans 20 novembre 2012 Jean-Paul POLLIN Université d Orléans 1 Observons tout d abord l évolution des taux d endettement public dans quelques pays

Plus en détail

Monnaie, Banque et Marchés Financiers

Monnaie, Banque et Marchés Financiers Collection FlNANCE dirigée par Yves Simon, Professeur à l'université Paris-Dauphine, et Delphine Lautier, Professeur à l'université Paris-Dauphine Monnaie, Banque et Marchés Financiers Didier MARTEAU C

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE

MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE 1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE CURRICULUM D ECONOMIE GENERALE CLASSE DE TERMINALE G SOMMAIRE 1 Budget horaire 2 Calendrier annuel

Plus en détail

Microéconomie vs Macroéconomie

Microéconomie vs Macroéconomie CONCLUSION Microéconomie vs Macroéconomie Concept commun de base des ressources limitées pour satisfaire des besoins illimités Microéconomie Macroéconomie But : comprendre le processus de décision des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Liste des auteurs... Sommaire... Liste des principales abréviations... Avant-propos... I. LES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE

TABLE DES MATIÈRES. Liste des auteurs... Sommaire... Liste des principales abréviations... Avant-propos... I. LES ACTEURS DE LA GOUVERNANCE TABLE DES MATIÈRES Liste des auteurs................................................... Sommaire........................................................... Liste des principales abréviations...................................

Plus en détail

IDRI 2220: Relations Economiques internationales

IDRI 2220: Relations Economiques internationales Livre de référence IDRI 2220: Relations Economiques internationales Le cours est basé sur le livre de P. R. Krugman et M. Obstfeld "Economie internationale", ed. Pearson Education, édition française (2006).

Plus en détail

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC Fiches de révision Guide intégral 2014-2015 AIDE BTS NRC La référence en ligne des révisions BTS NRC 2 annés d études en moins de 100 fiches Théophile ELIET aidebtsnrc.com 1 Sommaire Économie Droit Management

Plus en détail

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax

ReThink:Tax. Mobiliser l épargne pour l investissement productif. ReThink:Tax Mobiliser l épargne pour l investissement productif Pistes de réflexion stratégique en matière de fiscalité de l épargne individuelle Bruxelles, 18 juin 2014 2 Une cellule de réflexion composée d experts

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

Structure de l épargne et croissance Olivier Davanne

Structure de l épargne et croissance Olivier Davanne Structure de l épargne et croissance Olivier Davanne Introduction du débat organisé par l IEFP 5 décembre 2007 1 Plan de la présentation 1. Volume de l épargne et croissance en union monétaire. 2. Structure

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE Niveau TERMINALE GF Matière ECONOMIE Thème 9. L Etat a-t-il des marges de manœuvre en termes de politiques économiques? Durée de la séquence 3 heures Notions -Le

Plus en détail

Alternatives Économiques Numéro 344 - mars 2015

Alternatives Économiques Numéro 344 - mars 2015 Alternatives Économiques Numéro 344 - mars 2015 Pages 14 à 16. Comment réduire les dettes publiques? - présente cinq options permettant de réduire les dettes publiques, en indiquant en quoi elles consistent,

Plus en détail

QUELLES SERAIENT LES CONSEQUENCES D UNE SORTIE DE LA GRECE DE LA ZONE EURO?

QUELLES SERAIENT LES CONSEQUENCES D UNE SORTIE DE LA GRECE DE LA ZONE EURO? QUELLES SERAIENT LES CONSEQUENCES D UNE SORTIE DE LA GRECE DE LA ZONE EURO? Tous les documents sont tirées de «La Grèce peut-elle se sauver en sortant de la zone euro?», Flash éco Natixis, 08 novembre

Plus en détail

Mécanismes monétaires et financiers

Mécanismes monétaires et financiers Mécanismes monétaires et financiers Département IG, 1ère année (IG3) Polytech Montpellier Cours et TD : Marie MUSARD-GIES Introduction au cours (1/2) Marchés financiers (cf cours économie) Plus grande

Plus en détail

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 1. Eléments de contexte A. Un contexte économique en légère reprise L année 2016 est marquée par une légère reprise de la croissance. Le

Plus en détail

Économie Chapitre 6 La répartition des richesses. I) Les objectifs et les instruments de la redistribution

Économie Chapitre 6 La répartition des richesses. I) Les objectifs et les instruments de la redistribution Revenu du travail et du capital = Revenus bruts (répartition primaire du revenu) cf. Ch 5 Revenus bruts cotisations sociales impôts + prestations = Revenu disponible (répartition secondaire du revenu,

Plus en détail

Économie Introduction du cours

Économie Introduction du cours Économie Introduction du cours Université Panthéon-Assas Collège de Droit 1 ere année Etienne LEHMANN Professeur d Economie à l Université Panthéon-Assas etienne.lehmann@ensae.fr http://cred.u-paris2.fr/node/69

Plus en détail

Crise de la zone Euro :

Crise de la zone Euro : Crise de la zone Euro : Il est urgent de changer d Europe ; Il est urgent de desserrer l étau des marchés financiers Les économistes atterrés atterrés@gmail.com. Décembre 2010 www.atterres.org La zone

Plus en détail

Le financement de l économie - 2010

Le financement de l économie - 2010 Le financement de l économie - 2010 Delphine Lahet Thème L objectif de ce cours est d analyser les canaux de financement de l économie, notamment le financement par les banques, dans une logique macro-économique.

Plus en détail

1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE

1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE 1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE CURRICULUM D ECONOMIE GENERALE CLASSE DE PREMIERE L2 SOMMAIRE 1. Budget horaire global 2. calendrier

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE Spécialité : Professionnelle FINANCES DES COLLEIVITES TERRITORIALES ET DES GROUPEMENTS M2

Plus en détail

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance IV) l équilibre ressources - emplois et son interprétation Cet article fait suite à ceux du 19 janvier et du 18 février 2013. Il en est le complément logique sur les fondamentaux macro- économiques d un

Plus en détail

Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro

Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro EAS FSEG Mahdia Tunis - BCT- 29 novembre 2011 1-0rigine de la crises 2 - Spécificités de cette crise par rapport à la crise

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école

Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Propositions d éléments constitutifs d une éducation financière à l école Mai 2009 Les compétences qu il faudrait avoir acquises A la fin du primaire A la fin de la scolarité obligatoire Les élèves doivent

Plus en détail

DEVOIR N 1 économie générale

DEVOIR N 1 économie générale PROGRAMME : DEVOIR N 1 économie générale L économie et son domaine Le circuit économique comme méthode d'analyse La production marchande et non marchande Le travail Le capital et le progrès technique Le

Plus en détail

L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances

L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances Présentation à l Association des économistes québécois Par Jean-François Perrault Direction des finances et des échanges

Plus en détail

Économie Partie 1 Chapitre 1 Échanges sur les marchés

Économie Partie 1 Chapitre 1 Échanges sur les marchés I) Le fonctionnement du marché A) L organisation des échanges 1) A quoi sert l échange? Dans nos sociétés modernes, une personne ne peut pas tout produire pour satisfaire ses besoins. L échange va alors

Plus en détail

MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES

MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES SEMINAIRE «SCENARII DE LA CRISE DE LA ZONE EURO : QUELLES INCIDENCES SUR LE MAROC?» MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES Rabat Jeudi,

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

Le Meilleur de la formation à distance Comptabilité-Gestion / Juridique / Ressources Humaines. ~ ~ La restructuration de l entreprise

Le Meilleur de la formation à distance Comptabilité-Gestion / Juridique / Ressources Humaines. ~ ~ La restructuration de l entreprise UE 1 - Gestion juridique, fiscale et sociale ~ ~ Éléments généraux sur les contrats Les principes fondateurs du droit des contrats La formation des contrats L effet des contrats L exécution du contrat

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Conjoncture et perspectives économiques mondiales

Conjoncture et perspectives économiques mondiales Conjoncture et perspectives économiques mondiales Association des économistes québécois ASDEQ 4 décembre 2012 Marc Lévesque, Vice-président et économiste-en-chef, Investissements PSP Ralentissement de

Plus en détail

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL

LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL LE FONDS MONETAIRE INTERNATIONAL BIBLIOGRAPHIE Lenain P., 2002, Le FMI, Repères, La découverte. (code LEA 332.15 LEN) SITE INTERNET : www.imf.org I LE FMI, INSTITUTION CENTRALE DU NOUVEL ORDRE MONETAIRE

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro?

Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro? Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro? Document 1. L évolution des taux d intérêt directeurs de la Banque centrale européenne

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PREFACE

TABLE DES MATIERES PREFACE TABLE DES MATIERES PREFACE, par Françoise Thys-Clément... 7 PREMIERE PARTIE : L impôt et la politique fiscale : approche empirique et théorique... 13 CHAPITRE 1 : L impôt en Belgique... 15 1.1 Les principes

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 265 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii Consolider les dettes publiques: un processus au long cours Les dysfonctionnements européens

Plus en détail

Thème 14 Dette publique et politique de rigueur!

Thème 14 Dette publique et politique de rigueur! Thème 14 Dette publique et politique de rigueur! Qu est-ce que la dette publique? Les causes et les conséquences de la hausse de la dette publique? Quelles solutions pour la réduire? crise Soutenabilité

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République

de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République Lettre introductive au 53 ème Rapport annuel de la Banque Centrale de Tunisie Présentée à Monsieur le Président de la République au nom du Conseil d Administration de la Banque Centrale de Tunisie Par

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES

RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES RÉFÉRENTIEL BTS TRANSPORT ET PRESTATIONS LOGISTIQUES INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Nouveau référentiel applicable

Plus en détail

Comment une banque centrale gère la liquidité bancaire?

Comment une banque centrale gère la liquidité bancaire? Comment une banque centrale gère la liquidité bancaire? La banque centrale surveille la liquidité bancaire, puisque le système bancaire dans sa globalité peut manquer de liquidité. En fin de journée, les

Plus en détail

Matières Appliquées Master 1

Matières Appliquées Master 1 Appliquées Master 1 SPÉCIALITÉ COMMERCE INTERNATIONAL Semestre 7 UE LA0C142X Droit des contrats du commerce international Circuits de distribution à l international Douanes Analyse d exploitation Marketing

Plus en détail

Filière Licence d études fondamentales «Sciences Economiques et Gestion»

Filière Licence d études fondamentales «Sciences Economiques et Gestion» Filière Licence d études fondamentales «Sciences Economiques et Gestion» Politiquement, de par sa vocation, institution à accès ouvert et délibérément généraliste, la formation en «Sciences Economiques

Plus en détail

Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE. 7 e édition

Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE. 7 e édition Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE 7 e édition TABLE DES MATIÈRES 939 QUATRIÈME PARTIE: LES ACTIFS CONDITIONNELS ET LEURS APPLICATIONS 12 La théorie des options 439 1. Le concept d option 440

Plus en détail

La zone euro et la crise des dettes publiques

La zone euro et la crise des dettes publiques La zone euro et la crise des dettes publiques Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève Conférence SYZQUANT Genève le 23 novembre 2010 Dettes en 2010 (% PIB)

Plus en détail

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS INTRODUCTION Définitions Les 3 fonctions de l Etat selon R.Musgraves 1. Les 3 fonctions de l Etat I - L'ETAT REGULATEUR ECONOMIQUE

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses»

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Nous sommes aujourd hui, plus de 500 manifestants dans les rues

Plus en détail

CRISES BANCAIRES : COMPRENDRE POUR MIEUX PRÉDIRE

CRISES BANCAIRES : COMPRENDRE POUR MIEUX PRÉDIRE Fouad MACHROUH CRISES BANCAIRES : COMPRENDRE POUR MIEUX PRÉDIRE armattan TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GÉNÉRALE CHAPITRE 1 : ORIGINES ET MODALITÉS DE RÉSOLUTION DES CRISES BANCAIRES 19 INTRODUCTION 21

Plus en détail

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont 1 Deux volets : L intégration monétaire L intégration financière 2 L intégration monétaire Une intégration

Plus en détail

TENDANCES CONJONCTURELLES Fiche de travail

TENDANCES CONJONCTURELLES Fiche de travail De quoi s agit-il? Le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) est le centre de compétence de la Confédération pour toutes les questions fondamentales de politique économique. La situation économique actuelle

Plus en détail

Le rôle de la recherche dans les formations initiale et continue

Le rôle de la recherche dans les formations initiale et continue Le rôle de la recherche dans les formations initiale et continue Gérard Cliquet Professeur à l IGR-IAE, Université de Rennes 1 Directeur général du CREM UMR CNRS 6211 Colloque international: Innovations

Plus en détail

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif?

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif? DISSERTATION Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée par le sujet ; - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer ; - de mobiliser des connaissances

Plus en détail

Enseigner l'economie politique générale à un public non acquis à la matière dans le cadre d'un enseignement transmissif en 1 er Bac

Enseigner l'economie politique générale à un public non acquis à la matière dans le cadre d'un enseignement transmissif en 1 er Bac IFRES Enseigner l'economie politique générale à un public non acquis à la matière dans le cadre d'un enseignement transmissif en 1 er Bac Fabienne Fecher Françoise Fortemps 23 avril 2012 1. Les cours Premier

Plus en détail

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget 1 Une reprise de l activité qu il faut conforter La reprise est en cours : +1,0%

Plus en détail

ORGANISEE CONJOINTEMENT PAR L INSTITUT INTERNATIONAL DE FINANCE ET LA BANQUE D ALGERIE

ORGANISEE CONJOINTEMENT PAR L INSTITUT INTERNATIONAL DE FINANCE ET LA BANQUE D ALGERIE 18 MARS 2008 INTERVENTION DE MONSIEUR MOHAMMED LAKSACI GOUVERNEUR DE LA BANQUE D ALGERIE A LA CONFERENCE REGIONALE SUR LA GLOBALISATION ET LES DEFIS ET OPPORTUNITES AUXQUELS FONT FACE LES INSTITUTIONS

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

Croissance comparée Europe/Etats-Unis : Le rôle de la recherche développement (RD) et de l éducation (Séquence I)

Croissance comparée Europe/Etats-Unis : Le rôle de la recherche développement (RD) et de l éducation (Séquence I) Séquence pédagogique préparée dans le cadre de la session de formation continue APSES / Ecole d économie de Paris : Innovation, Concurrence et Croissance Croissance comparée Europe/Etats-Unis : Le rôle

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail