SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2"

Transcription

1 Cours moeur pas à pas OMMAE ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) page ) PNCPE DU MOTEU PA A PA page 3. ) PNCPE DE COMMANDE page 3. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT page 3.3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU page 4.4 ) DEENT TYPE DE COMMANDE page 5.4. ) Commande bipolaire page 5.4. ) Commande unipolaire page 5.5 ) AMELOATON DE PEOMANCE page 6.6 ) CHEMA DE PNCPE DE LA COMMANDE page 8 3 ) APPEL DE MECANQUE 3. ) DENTON DU COUPLE ( OU MOMENT DU COUPLE DE OCE ) page 9 3. ) PUANCE page ) MOMENT D NETE page ) THEOEME ONDAMENTAL DE LA DYNAMQUE page 3.5 ) EDUCTON page Cours moeur pas à pas

2 Cours moeur pas à pas ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) H Exciaion magnéique en A/m. champs magnéique champs d inducion µ H en Tesla ( T ) 4 emarque : GAU ( Gs ) Tesla µ perméabilié absolue µ µ r 7 µ perméabilié de l air 4 π Henry/m µ r perméabilié relaive ( sans unié ) 8 < µ r < 4 Conduceur reciligne Une spire circulaire 7 a H π a µ π a bobine plae de N spires π H µ 7 bobine longue de N spires 7 π N H N µ N 7 4 π N µ N l l µ n avec n nombre de spires par mère N H ( bobine infinimen longue ) l N orce magnéomorice en A ours L inducion sor par la face nord Tire bouchon de Maxwell Pour un conduceur reciligne, on peu inverser e Cours moeur pas à pas

3 Cours moeur pas à pas 3 ) PNCPE DU MOTEU PA A PA Le moeur pas à pas es consiué d un saor sur lequel son disposées deux bobines ( A e ) disposées à 9 degrés e d un roor consiué d un aiman permanen Le moeur de base es consiué d un aiman à deux pôles nord e sud. Les bobines son alimenées de façon impulsionnelle.. ) PNCPE DE COMMANDE Les courans e ensions représenés son par définiion posiifs e les bobines du saor présenen alors un pôle nord du côé de l aiman ( roor ) Les différenes valeurs de A e son +, e. Les valeurs A e seron noées + e -. La valeur sera noée. Le pôle sud du roor es airé par le pôle nord résulan de l exciaion des deux bobines e s aligne dans la direcion de l inducion résulane. La roaion du roor s effecue en foncion de l ordre d alimenaion des phases.. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT Cycle de commande phase par phase ( au pas ) : une seule bobine es alimenée à la fois. Pour un moeur de base ( pôles ) Cycle aleur de A aleur de de Orienaion du veceur inducion Posiion du roor Le sens de roaion dépend de l ordre d alimenaion des bobines. Cours moeur pas à pas

4 Cours moeur pas à pas 4 Cycle de commande simulanée des phases ( enre pas ) : les deux bobines son alimenées à la fois. Pour un moeur de base ( pôles ) Cycle a a 3a 4a a 4a aleur de A aleur de de Orienaion du veceur inducion Posiion du roor Le sens de roaion dépend de l ordre d alimenaion des bobines. Cycle de commande en demi pas : les deux bobines son alimenées soi ensemble soi indépendammen. Pour un moeur de base ( pôles ) Cycle a a 3 3a 4 4a 4a aleur de A aleur de de Orienaion du veceur inducion Posiion du roor Le sens de roaion dépend de l ordre d alimenaion des bobines..3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU emarque : Un moeur à phases a 4 fils. Un moeur à 4 phases a 6 fils. Cours moeur pas à pas

5 Cours moeur pas à pas 5.4 ) DEENT TYPE DE COMMANDE.4. ) Commande bipolaire Définiion : une borne de la bobine es soumise à des ensions de polariés différenes ( ou ). Le ou les aures bornes son à la masse ou en l air Des schéma srucurels son donnés l aide de composans simples ( généraeurs de ension > + ( ), de ension < ( ), masse e inerrupeurs ) + emarques : Avanage : nconvénien : l es élecriquemen inerdi de fermer K e K en même emps. Peu d inerrupeurs donc commande facile Nécessié de disposer de deux alimenaions différenes..4. ) Commande unipolaire + Définiion : une borne de la bobine es soumise à une ension de polarié fixe ( ). Le ou les aures bornes son à la masse ou en l air emarques : Pour un moeur phases, il es élecriquemen inerdi de fermer K e K4 ou K3 e K en même emps. K e K3 ou K e K4 fermés arrêen rapidemen le moeur Avanage : Une seule alimenaion. éalisaion facile nconvénien : Plus d inerrupeurs donc commande plus difficile. Cours moeur pas à pas

6 Cours moeur pas à pas 6.5 ) AMELOATON DE PEOMANCE.5. ) Amélioraion de la précision de posiionnemen. l fau augmener le nombre de pôles du roor pour augmener le nombre de pas. Nombre de pas nombre de pôles en pas e enre pas Nombre de pas 4 nombre de pôles en demi pas. On peu égalemen faire du micro pas en jouan sur le modules des veceurs inducion par l inermédiaire des ension d alimenaion des bobines..5. ) Amélioraion de la viesse de roaion maximale. La fréquence maximale du séquenceur donc la viesse maximale de roaion du moeur es liée au emps d éablissemen du couran. di( di( v( i( + vl( or v L ( L donc i( + L v( d d PAM : v ( cse donc i ( cse GM : di( d i( di( di( d L i( + L Posons d i( L di( d d i( d Ln i( C e avec C consane oluion générale PAM + GM i( d où + C e si () i alors C i ( ( ) e + i( ( e ) ( e ) On vérifie que i( ) e i( ) + cse cse ( i( ) + cse i( e i( e e (p) + L (p (p) ) (p) (p) ( + L p) (p) + L L (p) L (p) ( + p) + Cours moeur pas à pas

7 Cours moeur pas à pas 7 avec (p) ( échelon ) donc (p) p p p + p A (p) ( + p) + (p) + p p ( + p) p + p + p avec A quand p donc A ( + p) + p avec quand p donc ( ) p (p) + donc i( + ( ) e p p + i( ( e ) ( e ) On vérifie que i( ) e i( ) En diminuan, on peu diminuer le emps de réponse du sysème e obenir un nouveau couran i ( s éablissan plus rapidemen. Pour cela, on augmene s en mean une résisance en série. Conseil : en prenan e ', on a alors ' donc '. Les valeurs nominales du moeur son respecées e le moeur peu ourner plus vie.5.3 ) Amélioraion de la proecion des inerrupeurs Un monage classique de diode de roue libre ( free wheeling diode ) ne peu pas êre effecué car la bobine es alimenée dans les deux sens. Des diodes son alors placées enre drain e sources des ransisors assuran la commuaion des alimenaions de la bobine. Cours moeur pas à pas

8 Cours moeur pas à pas 8 Un monage classique de diode de roue libre ( free wheeling diode ) ne peu pas êre effecué car la bobine es alimenée dans les deux sens. Les ransisors joue le rôle d inerrupeur avec une résisance DON. Des diodes son alors placées enre drain e sources des ransisors assuran la proecion des ransisors. K3 e K son ouvers. K e K4 son fermés : la bobine es alimenée. Lorsque K e K4 s ouvren, une recirculaion de couran s effecue dûe à la surension bobine. Le couran circule par D3, l alimenaion e D e la ension max aux bornes des ransisors es D,9. dem dans l aure sens..5.4 ) Amélioraion de la surveillance de couran On peu rajouer une résisance de pied don la ension es prise en compe pour la validaion du foncionnemen des commuaeurs ( ) L LMAX.6 ) CHEMA DE PNCPE DE LA COMMANDE En foncion de la séquence souhaiée (phase par phase, phase simulanées, demi pas, sens, arrê ), la logique séquenielle fourni les signaux nécessaires à la commande de puissance en enan compe de l éa acuel de ces signaux. La fréquence d élaboraion de ces signaux es ryhmée par une horloge. Cours moeur pas à pas

9 Cours moeur pas à pas 9 3 ) APPEL DE MECANQUE 3. ) DENTON DU COUPLE ( OU MOMENT DU COUPLE DE OCE ) Couple en N*m ( newon-mères ) d α C d d sin( d) d sin( α) orce en N ( Newon ) Disance enre forces en m ( mères ) 3. ) PUANCE Puissance en W ( wa ) dθ P C C θ ' C ω d Couple en N m ( newon-mères ) iesse angulaire ω en radians / seconde 3.3 ) MOMENT D NETE Quelques formes e momens d ineries / à leur cenre d inerie : La parie ournane ( charge ) es caracérisée par son momen d inerie J en Le momen d inerie résisance à l accéléraion Quelques formes e momens d ineries / à leur cenre d inerie : kg m. Anneau Disque phère J m J m J m circonférence pesane ou 5 masse au bou d une corde Ou cylindre de révoluion Cours moeur pas à pas

10 Cours moeur pas à pas 3.4 ) THEOEME ONDAMENTAL DE LA DYNAMQUE En ranslaion, on En roaion, on a f m γ Où " f " forces " m " masse obje " γ " accéléraion dω( C Cm Cr J Où " C " Couple d " J " Momen d'inerie dω( " " accéléraion angulaire d 3.5 ) EDUCTON rappor de réducion n n < Dans le cas du mooréduceur MAXON EG5/PLG3, le rappor es de /88-3 oi 3,47 *. 88 Energie cinéique e momen du couple L énergie cinéique se conserve avan e après le réduceur W dw( w( p( w( p( P p( w( d w( ω ω Ω Ω p( x) ( ω C ω( x) dx w( C ω( x) dx w( C ω'( J dx J ω ( w( C ω' ( or J oi C w( J ω ( i ω Ω consane ω' W J Ω E W J ω J ω d où la relaion J J ω ω Cours moeur pas à pas

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

Partie Génie Électrique

Partie Génie Électrique Concours Naional Commun 2007 Concours Naional Commun 2007 Parie Génie Élecrique L éude qui va suivre es limiée à la chaîne de mise en roaion de la charge (êe de vissage). Où un variaeur de viesse, commande

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1

Lorsqu une question comporte un résultat numérique à vérifier, ce résultat doit être considéré comme «vrai» si l égalité est vérifiée à ±2% Question 1 Averissemen concernan l ensemble de l épreuve : Lorsqu une quesion compore un résula numérique à vérifier, ce résula doi êre considéré comme «vrai» si l égalié es vérifiée à ±2% LCTRICIT GNRAL SYSTMS LINAIRS

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

CINEMATIQUE C2. 1. Vitesse. Vitesse et accélération. MM' t. d s ; T(M S/ %0 ) (S) O y (S) O y. Mécanique Cinématique Cinématique C2

CINEMATIQUE C2. 1. Vitesse. Vitesse et accélération. MM' t. d s ; T(M S/ %0 ) (S) O y (S) O y. Mécanique Cinématique Cinématique C2 Mécanique Cinémaique Cinémaique C bjecif : Définir, décrire e calculer la iesse ou l accéléraion d un poin d un solide. 1. Viesse CINEMATIQUE C Viesse e accéléraion 1.1. Noion de iesse Soi un solide en

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

Contrôleur moteur CMC14

Contrôleur moteur CMC14 Conrôleur moeur CMC14 1 Propriéés Viesse de roaion ajusable par poeniomère Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen Rampes d accéléraion e de décéléraion réglables Indicaion de sau e

Plus en détail

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht)

Corrigé des exercices de l examen du 23 janvier 2007 (Les N de page font référence au livre «Physique» de E. Hecht) Corrigé des exercices de l examen du 3 janvier 7 (Les N de page fon référence au livre «Physique» de E. Hech) Q1. Deux charges poncuelles de +5 µc e +1 µc se rouven sur l axe des x aux poins des coordonnées

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 5-6 Devoir n 6 ONSION D PUISSAN PAI I I-) a machine synchrone se compose d'une parie ournane, le roor, e d'une parie fixe, le saor e roor peu se composer d'aimans permanens ou êre consiué d'un bobinage

Plus en détail

Ouvre portail. 1. Présentation du système

Ouvre portail. 1. Présentation du système Ouvre porail TD 1. Présenaion du sysème L ouvre-porail auomaisé éudié perme l ouverure e la fermeure d un porail chez les pariculiers de façon auomaique ou semiauomaique. L ouvre porail es ariculé sur

Plus en détail

Partie I - Étude des régimes permanents d une association de deux machines à courant continu

Partie I - Étude des régimes permanents d une association de deux machines à courant continu Les correceurs seron pariculièremen sensibles à la qualié de la rédacion de la copie ; noammen, il es recommandé de répondre de façon claire e concise aux quesions posées e de mere en évidence les résulas

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE

ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE (Exrai concours CCP TSI 2008) ALIMENTATION D UNE MACHINE D ANALYSE SANGUINE CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules

Plus en détail

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST

HACHEUR ENTRELACE HACHEUR BOOST E HACHEUR ENREACE E E HACHEUR BOOS Ediion 1-1/1/217 DISRIBUION D ENERGIE HACHEUR ENREACE HACHEUR BOOS CHAÎNE D INFORMAION ACQUERIR RAIER COMMUNIQUER AIMENER DISRIBUER CONVERIR RANSMERE CHAÎNE D ENERGIE

Plus en détail

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps.

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps. Modélisaion des sysèmes mécaniques LA CINÉMATIQUE DU POINT Dae : Inroducion : La cinémaique es la parie de la mécanique qui éudie le mouvemen des corps, indépendammen des effors qui les produisen. Les

Plus en détail

Conversion continu - alternatif

Conversion continu - alternatif Conversion coninu - alernaif Les inerrupeurs élecroniques son uilisés dans d aures applicaions que le ransfer de puissance d une source vers une charge. En pariculier ils permeen de réaliser la conversion

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance

Corrigés Exercice Red01 : redressement non commandé : redressement monoalternance Corrigés Exercice Red : redressemen non commandé : redressemen monoalernance D i u charge v La ension u es sinusoïdale alernaive. D es une diode supposée parfaie (ension de seuil nulle). La charge es une

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI ELECTRICITE : PNEUATIUE : HYDRAULIUE : ECANIUE : RESSOURCES EI SA0/C Du 29/08/02 Le freinage des moeurs asynchrones Page : /8 Documens de références : Aucuns Définiions : Aucunes odificaions : Ind.: Dae

Plus en détail

CINEMATIQUE MATHEMATIQUES VECTORIELLES APPLIQUEES A LA MECANIQUE

CINEMATIQUE MATHEMATIQUES VECTORIELLES APPLIQUEES A LA MECANIQUE hp://sbeccompany.fr CINEMATIQUE MATHEMATIQUES VECTORIELLES APPLIQUEES A LA MECANIQUE I Inroducion 1) Cinémaique LA CINEMATIQUE CONSISTE A ANALYSER DE FAÇON PUREMENT MATHEMATIQUE LE MOUVEMENT DE CORPS EN

Plus en détail

Comat Contrôleur Moteurs CMC1

Comat Contrôleur Moteurs CMC1 Coma Conrôleur Moeurs CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 16 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - cours-en-puiss-trous08.doc - 20/10/ Page 1 sur 31

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - cours-en-puiss-trous08.doc - 20/10/ Page 1 sur 31 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - cours-en-puiss-rous08.doc - 20/10/2008 - Page 1 sur 31 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN COMMANDE Ch4 GRADAEUR Ch5 ONDULEUR

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux»

Fonction «Génération de signaux non sinusoïdaux» Foncion «Généraion de signaux non sinusoïdaux» Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don les caracérisiques de forme, d ampliude e de fréquence son connues. Les signaux

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE

PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE PRESENTATION GENERALE DE LA STATION DE RADIOGRAPHIE Le sysème AFM es uilisé dans les hôpiaux pour réaliser des radiographies de différenes paries du corps humain. Le paien es allongé sur la able d'examen

Plus en détail

VITESSE - ACCELERATION

VITESSE - ACCELERATION CINEMATIQUE VITESSE - ACCELERATIN Mécanique Référence au programme S.T.I Référence au module - Cinémaique. Module 7 : :Cinémaique -1 Mouvemen relaif de deux solides en liaison glissière ou pivo -1. Caracérisaion

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE

SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES GENIE MECANIQUE Session 211 SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 2 heures Coefficien : 5 CALCULATRICE AUTORISÉE L emploi de

Plus en détail

Déroulement de la séquence :

Déroulement de la séquence : Terminale STI Élecronique Sysème echnique : «Pousse seringue» Page 1/19 Séquence n 8 : éude de FP3 «Commande du moeur pas à pas» Déroulemen de la séquence : Présenaion de la séquence Phase 1 : recenrage

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8

Fonction «Génération de signaux» 02/03/2009 Page 8 4. MONOSTABLE : à pores logiques CMOS Compléer les chronogrammes de la srucure ci-dessous : P1, P2 : Pores logiques ET de echnologie CMOS ; Alimenaion : Vcc = +10V. Seuil de pores : Vcc/2 R = 220 kω C

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage).

u M D 3 4. Donner deux manières de visualiser une image du courant i dans le moteur à courant continu (faire dans chaque cas un schéma du montage). BTS MAI 2 EXERCICES : planche 9 Exercice 1 : Enre la sorie du secondaire d un ransformaeur e l indui d un moeur à couran coninu, on place un pon de diodes (voir schéma). La valeur efficace de la ension

Plus en détail

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3

PHYSIQUE APPLIQUÉE. Durée : 4 heures Coefficient 3 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 4 heures Coefficien 3 Le problème éudie l enraînemen d un venilaeur conrôlan le irage d une chaudière de fore puissance équipan une usine de pâe à papier. La régulaion de empéraure

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SESSION 1998 BACCALAUREA ECHNOLOGIQUE SESSION 1998 SERIE : SCIENCES E ECHNOLOGIES INDUSRIELLES SPECIALIE : GENIE ELECROECHNIQUE EPREUVE : PHYSIQUE APPLIQUEE Durée de l épreuve : 4 heures Coefficien : 7 Ce suje comprend

Plus en détail

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que :

La capacité C est de valeur suffisamment élevée pour que la tensionvc à ses bornes soit constante. Montrer que : Exercices hacheurs à accumulaion e alimenaions à découpage I) Hacheurs à accumulaion a) On considère le monage suivan : Dans ce hacheur à accumulaion inducive, L es de valeur suffisammen élevée pour admere

Plus en détail

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension

Chapitre 8 : Onduleur autonome de tension Terminale GT hapire 8 : Onduleur auonome de ension I / préambule : inerrupeurs en élecronique de puissance 1. diode à joncion 2. ransisor bipolaire II / principes des onduleurs auonomes 1. définiion 2.

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 13 page 1 / 5 GÉNIE ÉLECTRIQUE PREMIERE Durée : 2h. Ressources matérielles : Ressources documentaires :

SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 13 page 1 / 5 GÉNIE ÉLECTRIQUE PREMIERE Durée : 2h. Ressources matérielles : Ressources documentaires : SCIENCES DE L'INGÉNIEUR TP N 13 page 1 / 5 GÉNIE ÉLECTRIQUE PREMIERE Durée : 2h IMPRIMANTE À JET D'ENCRE : COMMANDE DU MOTEUR D'ENTRAÎNEMENT DE LA TÊTE D'IMPRESSION Cenres d'inérê abordés : Thémaiques

Plus en détail

CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION

CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION TP ELECTROMAGNETISME R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR INTRODUCTION A L INDUCTION PREMIERE PARTIE : CHAMP ELECTRIQUE D UN CONDENSATEUR OBJECTIFS Comprendre la opologie

Plus en détail

Diode, thyristor : le redressement

Diode, thyristor : le redressement PAIE 11 FONCIONS 47, hyrisor : le redressemen La conversion d énergie appelée redressemen perme d obenir un couran unidirecionnel à parir d un couran alernaif sinusoïdal ne diode peu assurer cee foncion

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points

1- SSI_ Corrigé DSn 1 1SSI : fonction acquérir du robot Sumo /17 points 1- SSI_ 2013-2014 Corrigé DSn 1 1SSI : foncion acquérir du robo Sumo /17 poins Présenaion du Robo Sumo : FAST du Robo FP1 : Permere à vore robo de pousser le robo adverse hors du dohyo FT 1 : SE DEPLACER

Plus en détail

Identifier un redresseur monophasé simple alternance. Identifier un redresseur monophasé double alternance.

Identifier un redresseur monophasé simple alternance. Identifier un redresseur monophasé double alternance. Aricle..24. Leçon ; Redressemen monophasé Objecifs du programme : Idenifier à parir d une care d alimenaion d un sysème, les srucures maérielles qui réalisen la foncion redressemen. Objecifs de la leçon

Plus en détail

1 ) Organisation simplifiée

1 ) Organisation simplifiée Chapire B.2.4 Machine synchrone 1 ) Organisaion simplifiée Une machine synchrone es un converisseur réversible, elle peu foncionner son générarice (alernaeur), le cas le plus fréquen, son moeur. 1.1) Symboles

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23

Thyristors passants. V T1 = V T3 - V s3 + V s1 V s1 - V s3 =U 13 V T2 = V T3 - V s3 + V s2 V s2 - V s3 =U 23 Redressemen riphasé commandé Hypohèse : Couran consan dans la charge I c I. Commuaeurs parallèles simples à hyrisors : 1. commuaeur le plus posiif: P3 a. Schéma de principe Le monage redresseur P3 à hyrisors

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

Grandeurs sinusoïdales

Grandeurs sinusoïdales 9/0/06 I. Les différens ypes de signaux Signal variable Signal périodique Signal alernaif Signal sinusoïdal S Signal variable S Signal périodique S Smax -Smax Signal alernaif S Signal sinusoïdal Pourquoi

Plus en détail

CS Conversion statique d énergie cours CS-2 Hacheur. Cours CS 2 TSI1 TSI2. La Conversion Statique d Energie

CS Conversion statique d énergie cours CS-2 Hacheur. Cours CS 2 TSI1 TSI2. La Conversion Statique d Energie Cours Cours CS 2 TSI1 TSI2 a Conversion Saique d Energie X Période Conversion saique DC DC : Hacheur série 1 2 3 4 5 Cycle 6 : CS Conversion saique d énergie Durée : 4 semaines X Objecifs Analyser Modéliser

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60.

Tension continue. stabilisée. II- Schémas fonctionnel et structurel d une alimentation stabilisée : Redressement Filtrage. Rp X34 X45 X56 X60. Leçon n 8 : LES FONCIONS ELECONIQUES I limenaion sabilisée : Une alimenaion sabilisée perme de ransformer la ension. disribuée par la SEG (,.. ) en une ension... ension alernaive deceur (220V, 50 Hz) Ordre

Plus en détail

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu

Distribution de l énergie La commande du moteur à courant continu Disribuion de énergie La commande du moeur à couran coninu CORS. Présenaion Quesion : Commen faire varier a viesse des moeurs à couran coninu? Réponse : fau êre capabe de faire varier a ension aux bornes

Plus en détail

Projet électrique (Temps conseillé 3h)

Projet électrique (Temps conseillé 3h) Proje élecrique (Temps conseillé 3h) Pour assurer la foncion de découpe à la volée dans une ligne de fabricaion de panneaux de paricules de bois, il es nécessaire d asservir la viesse d avance du moeur

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

EPREUVE E4 MOTORISATION DES SYSTEMES

EPREUVE E4 MOTORISATION DES SYSTEMES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS EPREUVE E4 MOTORISATION DES SYSTEMES Durée : 3 heures Aucun documen n es auorisé Calcularice auorisée (conformémen à la circulaire n 99-186

Plus en détail

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps

Etude de FP2 «Elaboration de la base de temps BAC STI Élecronique Sysème echnique : «Arroseur auomaique» Page 1/10 Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps» Eude de FP2 «Elaboraion de la base de emps I) Présenaion du sysème : «Arrosage auomaique»

Plus en détail

Série d exercices Bobine et dipôle RL

Série d exercices Bobine et dipôle RL xercice 1 : Série d exercices Bobine e dipôle R On réalise un circui élecrique comporan une bobine d inducance e de résisance r, un conduceur ohmique de résisance R, un généraeur de ension de f.é.m. e

Plus en détail

Hacheur série à transistor MOS

Hacheur série à transistor MOS Hacheur série à ransisor MOS Préliminaire : A : Choix du ransisor e de la diode de roue libre : Le cahier des charges précisai : Source d énergie : ension coninu 70 V - 10 A Fréquence de foncionnemen 20

Plus en détail

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE»

FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» FONCTION «COMMUTER LA PUISSANCE» I- Approche foncionnelle Energie (faible) Elaborer les signaux de commande Ordre We Transformer l énergie La parie commande (consiuée par un microconrôleur ou des circuis

Plus en détail

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu.

TP n 18 : étude par la simulation d'un moteur à courant continu. TP n 18 : éude par la simulaion d'un moeur à couran coninu. Bu du TP : le bu de ce TP de seconde année es l'éude d'un moeur à couran coninu en uilisan un modèle du logiciel LTSPICE. On alimenera le moeur

Plus en détail

Traitement du signal

Traitement du signal Spé ψ 6- evoir n Traiemen du signal EXTAIT E E3A PSI Quesion 9 Analyse de l ALI enrée ( : v = par consrucion ; enrée ( : i = donc U v = I relaion enrée-sorie : l ALI es bouclé sur son enrée inverseuse

Plus en détail

MACHINE SYNCHRONE. 1.1) Symboles normalisés des machines synchrones MS 3~

MACHINE SYNCHRONE. 1.1) Symboles normalisés des machines synchrones MS 3~ MACHN SYNCHON ) Organisaion simplifiée Une machine synchrone es un conerisseur réersible, elle peu foncionner soi en générarice (alernaeur), le cas le plus fréquen, soi en moeur..) Symboles normalisés

Plus en détail

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE09.doc - 24/10/ Page 1 sur 52

ELECTRONIQUE DE PUISSANCE. 2 ème année S3. V. Chollet - ELECTRONIQUE DE PUISSANCE09.doc - 24/10/ Page 1 sur 52 ELECRONIQUE DE PUISSANCE 2 ème année S3 V. Cholle - ELECRONIQUE DE PUISSANCE09.doc - 24/10/2008 - Page 1 sur 52 ELECRONIQUE DE PUISSANCE Ch1 HACHEUR Ch2 HYRISOR Ch3 REDRESSEMEN NON COMMMANDE Ch4 REDRESSEMEN

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail

EXERCICES : TORSION (Version du 23 mai 2016 (10h48))

EXERCICES : TORSION (Version du 23 mai 2016 (10h48)) EXERCICES : TORSION (Version du mai 016 (10h48))! 6.01. Déerminer le diamère d de l arbre d une machine de 149. kw ournan à la viesse de 10 /min. On suppose que la conraine d uilisaion en orsion 0 N mm.

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Notion d oscillateur mécanique

Notion d oscillateur mécanique CHAPITRE 11 SYSTÈMES OSCILLANTS 1 Noion d oscillaeur mécanique 1. Définiion On appelle oscillaeur (ou sysème oscillan) un sysème pouvan évoluer, du fai de ses caracérisiques propres, de façon périodique

Plus en détail

1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s

1 er montage : ETUDE DU CIRCUIT 14538B : Objectifs : plage de temporisation que l on peut réaliser avec ce circuit : 10µs à 10s Care Synchronisaion de la commande de hyrisors, piloés par microconroleur, sur le réseau EDF : Eude de la foncion : déecion des passages par zéro Eude des monosables Objecifs : Comparer les performances

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Reseau electrique monophase triphasé

Reseau electrique monophase triphasé Reseau elecrique monophase riphasé Quelque soi le mode de disribuion uilisé, les grandeurs élecriques, ension e couran, son sinusoïdales. 1 Réseau de disribuion monophasé Ce réseau de disribuion compore

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

Logique Séquentielle - fonction «mémoire»

Logique Séquentielle - fonction «mémoire» Logique équenielle - foncion «mémoire» 1. Inroducion Logique combinaoire : Un sysème logique es di combinaoire si à ou insan, le résula logique en sorie ne dépend que de l éa de ses enrées. L élémen de

Plus en détail

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR Ce documen comprend : une fiche descripive du suje desinée au professeur. une siuaion d évaluaion desinée au candida. une grille d'évaluaion / noaion desinée au professeur. FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 9- Devoir n 6 CONVERSION DE PUISNCE PARTIE I E3A PSI 8 e E X X d SPIRE m l où I-A Par définiion, la fem d inducion dans une spire es = τ E X v X B X m = es le champ élecromoeur de orenz au poin X

Plus en détail

Plan. Le timer Présentation. Présentation. _ Présentation. _ Caractéristique statique. _ Montage en monostable ou monovibrateur

Plan. Le timer Présentation. Présentation. _ Présentation. _ Caractéristique statique. _ Montage en monostable ou monovibrateur Le imer 555 Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IG2I, ENI2 Le imer 555 2 Descripion Présenaion ircui minuerie

Plus en détail

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C.

+ - Chapitre 6 : Etude du dipôle R C. Chapire 6 : Eude du dipôle R C. I. Le condensaeur. Connaîre la représenaion symbolique d'un condensaeur. En uilisan la convenion récepeur, savoir oriener un circui sur un schéma, représener les différenes

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

Fonctions 2 pour moteurs asynchrones 2 Altivar 11

Fonctions 2 pour moteurs asynchrones 2 Altivar 11 Foncions 2 Variaeurs de viesse pour moeurs asynchrones 2 Alivar Récapiulaif des foncions Gamme de viesse de foncionnemen page 6255/3 Temps des rampes d'accéléraion e de décéléraion page 6255/3 Deuxième

Plus en détail

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique

Plan. Le timer 555. Présentation. Présentation. Anatomie du 555. Décomposition fonctionnelle. _ Présentation. _ Caractéristique statique Plan _ Présenaion _ aracérisique saique _ Monage en monosable ou monovibraeur _ Monage en asable ou mulivibraeur ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI ours d Elecronique, IGI, ENI, Bruno FANÇOI Présenaion

Plus en détail

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire

EC 4 Circuits linéaires du second ordre en régime transitoire 4 ircuis linéaires du second ordre en régime ransioire PSI 016 017 I Réponse d un circui RL série à un échelon de ension 1. ircui R L i() u G () +q ¹ 1 u R () u L () u () On ferme l inerrupeur K à = 0,

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Ce fichier numérique ne peu êre reprodui, représené, adapé

Plus en détail

Dérivation vectorielle. On notera la dérivée par rapport au temps du vecteur U t

Dérivation vectorielle. On notera la dérivée par rapport au temps du vecteur U t Ce son des foncions du emps Les veceurs uilisés en cinémaique évoluen au cours du emps. On aura souven besoin d exprimer leur variaion par rappor au emps. On devra donc les dériver par rappor au emps Observons

Plus en détail

Déplacement de la masse en fonction du temps

Déplacement de la masse en fonction du temps Capacié e inducance Dans cerains ouvrages anciens, l élecricié éai expliquée indirecemen par analogie avec les lois liés à la mécanique. Ces démarches didaciques on disparues pour laisser place à une analyse

Plus en détail

Fonction Générer un signal d horloge :

Fonction Générer un signal d horloge : Rappor du TP : é élecronique On désire fabriquer un dé élecronique : Générer un signal d horloge Oscillaeur Faire éfiler les chiffre 1 à 6 Transformer un nombre binaire en nombre décimal fficher le résula

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

Relais de surveillance électroniques

Relais de surveillance électroniques Caracérisiques echniques Converisseur de puissance monophasé ou riphasé pour la mesure e le conrôle de la puissance acive absorbée ou uile par des disposiifs élecriques. Pariculariés 9 plages de mesure

Plus en détail

TP2 : Mouvement Va_Et_Vient d'un chariot

TP2 : Mouvement Va_Et_Vient d'un chariot P2 : Mouvemen a_e_ien d'un cario Objecif du P : Scéma de câblage des différens composans avec la care ARDUINO MEGA. Exploiaion du capeur de disance à ulrason comme déeceur de proximié. Uilisaion de l'ide

Plus en détail

CP46 Automne 2005 Corrigé de l'examen FINAL 18/01/2006. Toto et Momo au jardin public. 3 exercices indépendants - Durée : 2 h - Documents autorisés

CP46 Automne 2005 Corrigé de l'examen FINAL 18/01/2006. Toto et Momo au jardin public. 3 exercices indépendants - Durée : 2 h - Documents autorisés CP46 Auomne 5 8//6 / oo e omo au jardin public exercices indépendans - Durée : h - Documens auorisés - oo e omo jouen au foo Phase : oo fai une êe Le ballon de oo es considéré comme un poin maériel de

Plus en détail