ARCHÉOLOGIE. Le tracé de la première enceinte. Le 49, bd Gambetta : la plus haute élévation d enceinte révélée à ce jour

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARCHÉOLOGIE. Le tracé de la première enceinte. Le 49, bd Gambetta : la plus haute élévation d enceinte révélée à ce jour"

Transcription

1 29 et 212 dans le cadre de la révision du Secteur C est à Joseph Daymard (Le Vieux Cahors, 199) que l on doit bâtis devra permettre par exemple d affiner les questions de chronologie (construction initiale, réparations, extensions, etc.) et de datation tout en apportant des précisions sur L enceinte médiévale est réputée avoir été édifiée sur les du rempart qu aurait construit saint Didier au 7e siècle. L archère découverte en 214 au 77, bd Gambetta est la toute première à être mise 77, Bd Gambetta, rez-de-chaussée : embrasure intérieure d une ancienne archère percée dans qu au sud médiévale initiale ait suivi le tracé coudé Elle mesure 1,2 m de largeur pour une fente extérieure restituée à une dizaine de irrégulier. Ces dispositions particulières permettent Le piquage de la façade ouest de l immeuble situé au 49, bd Gambetta a révélé, en 216, une élévation importante des dispositions jusque-là inédites. Leur étude, ardue Des correspondant aux anciennes murettes Plan de la partie sud de la ville L enceinte initiale suivait-elle le tracé coudé de la rue Sainte-Barbe Université, construite entre 166 et 168 à l emplacement (Daymard, 199). Or, à partir de ce niveau, est légèrement déviée et la rue de l Université ; comme en témoignent les de la, le phénomène de série et le fait que leur mise correspondant peut-être aux anciennes murettes (15e siècle ). chantiers_print_216_bat.indd 2 les deles Le mur d enceinte présente ici une épaisseur d 1,3 m. La maçonnerie, qui lui est attribuable, est constituée de moellons assisés de dispositions identiques à la première. L ensemble de ces aient pu exister au-devant (structures en bois de quel type ). Tél : Toulouse cedex 9 Tél : Place Jacques-Chapou - 46 Cahors Tél : Bulletin de la Société des Études du Lot : t. XLI (192), t. XLIII (1922), t. XLV (1924) ; 3e partie : Éd. Horvath, 1927 [1ère édition : 199] - Lacoste (G.), Histoire générale de la province de Quercy, Dans un second temps, il serait tentant de déceler dans les de maçonnerie en calcaire, conservés entre le 2e et le 3e étage à 12,2 m de hauteur par rapport au sol de la cour, les anciens créneaux qui auraient occupé le sommet et derrière conclure qu il s agit effectivement du crénelage sommital. l étude de ces, les hypothèses formulées guideront assurément les investigations à venir qui permettront de progresser sur 26/1/217 16:52

2 soigné de dépouillement et d analyse des archives exis- ventaire général que la Direction du patrimoine de la tantes tout en les confrontant ponctuellement aux ves- ville de Cahors conduit en convention avec la région tiges bâtis. Grâce aux travaux de restauration, l étude Occitanie. de nouveaux a souligné l importance de pour- Trois grands ensembles de fortifications médiévales suivre ces recherches dans un objectif de synthèse. Cet sont conservés à Cahors : la première enceinte, qui enrichissement de la connaissance se fait au gré des entourait le cœur de la cité médiévale, la ligne nord chantiers de restauration et ce sont les dernières dé- venue, dans un deuxième temps, barrer le méandre couvertes qui nous conduisent aujourd hui à faire un d est en ouest, et enfin, dans la partie sud-ouest de la point sur la première enceinte, considérée comme la boucle, les de la tour dite «des Chanoines» plus ancienne à ce jour. ainsi qu un tronçon d enceinte. 1 2 La qualité de ces ensembles n a pas manqué de susportail-alban citer l intérêt des chercheurs qui, de Joseph Daymard (199) à Maurice Scellès (1999) et Nicolas Savy (23) 3 PORTAILGARREL LES ENCEINTES DE CAHORS : La première enceinte La ligne de fortification nord La tour des chanoines et un tronçon d enceinte Derniers du mur d enceinte (Rue Blanqui ) PORTE NEUVE 4 Plan de Cahors, dit de Tassin (1638) PORTE SAINTE-BARBE 5 6 PORTE DES MAURES 7 chantiers_print_216_bat.indd 1 Cahors (Lot), Atlas historique des villes de France par Jean Lartigaut (1983) enceintes de Cahors font partie de la mission d In- PORTAIL DES AUGUSTINS pour les travaux les plus récents, ont réalisé un travail PORTE DES CARMES Débutées en 213, les recherches menées sur les 26/1/217 16:52

3 soigné de dépouillement et d analyse des archives exis- ventaire général que la Direction du patrimoine de la tantes tout en les confrontant ponctuellement aux ves- ville de Cahors conduit en convention avec la région tiges bâtis. Grâce aux travaux de restauration, l étude Occitanie. de nouveaux a souligné l importance de pour- Trois grands ensembles de fortifications médiévales suivre ces recherches dans un objectif de synthèse. Cet sont conservés à Cahors : la première enceinte, qui enrichissement de la connaissance se fait au gré des entourait le cœur de la cité médiévale, la ligne nord chantiers de restauration et ce sont les dernières dé- venue, dans un deuxième temps, barrer le méandre couvertes qui nous conduisent aujourd hui à faire un d est en ouest, et enfin, dans la partie sud-ouest de la point sur la première enceinte, considérée comme la boucle, les de la tour dite «des Chanoines» plus ancienne à ce jour. ainsi qu un tronçon d enceinte. 1 2 La qualité de ces ensembles n a pas manqué de susportail-alban citer l intérêt des chercheurs qui, de Joseph Daymard (199) à Maurice Scellès (1999) et Nicolas Savy (23) 3 PortailGarrel Les enceintes de Cahors : La première enceinte La ligne de fortification nord La tour des chanoines et un tronçon d enceinte Derniers du mur d enceinte (Rue Blanqui ) Porte Neuve 4 Plan de Cahors, dit de Tassin (1638) Porte Sainte-Barbe 5 6 Porte des Maures 7 chantiers_print_216_bat.indd 1 Cahors (Lot), Atlas historique des villes de France par Jean Lartigaut (1983) enceintes de Cahors font partie de la mission d In- Portail des Augustins pour les travaux les plus récents, ont réalisé un travail Porte des Carmes Débutées en 213, les recherches menées sur les 26/1/217 16:52

4 soigné de dépouillement et d analyse des archives exis- ventaire général que la Direction du patrimoine de la tantes tout en les confrontant ponctuellement aux ves- ville de Cahors conduit en convention avec la région tiges bâtis. Grâce aux travaux de restauration, l étude Occitanie. de nouveaux a souligné l importance de pour- Trois grands ensembles de fortifications médiévales suivre ces recherches dans un objectif de synthèse. Cet sont conservés à Cahors : la première enceinte, qui enrichissement de la connaissance se fait au gré des entourait le cœur de la cité médiévale, la ligne nord chantiers de restauration et ce sont les dernières dé- venue, dans un deuxième temps, barrer le méandre couvertes qui nous conduisent aujourd hui à faire un d est en ouest, et enfin, dans la partie sud-ouest de la point sur la première enceinte, considérée comme la boucle, les de la tour dite «des Chanoines» plus ancienne à ce jour. ainsi qu un tronçon d enceinte. 1 2 La qualité de ces ensembles n a pas manqué de susportail-alban citer l intérêt des chercheurs qui, de Joseph Daymard (199) à Maurice Scellès (1999) et Nicolas Savy (23) 3 PORTAILGARREL LES ENCEINTES DE CAHORS : La première enceinte La ligne de fortification nord La tour des chanoines et un tronçon d enceinte Derniers du mur d enceinte (Rue Blanqui ) PORTE NEUVE 4 Plan de Cahors, dit de Tassin (1638) PORTE SAINTE-BARBE 5 6 PORTE DES MAURES 7 chantiers_print_216_bat.indd 1 Cahors (Lot), Atlas historique des villes de France par Jean Lartigaut (1983) enceintes de Cahors font partie de la mission d In- PORTAIL DES AUGUSTINS pour les travaux les plus récents, ont réalisé un travail PORTE DES CARMES Débutées en 213, les recherches menées sur les 26/1/217 16:52

5 29 et 212 dans le cadre de la révision du Secteur C est à Joseph Daymard (Le Vieux Cahors, 199) que l on doit bâtis devra permettre par exemple d affiner les questions de chronologie (construction initiale, réparations, extensions, etc.) et de datation tout en apportant des précisions sur L enceinte médiévale est réputée avoir été édifiée sur les du rempart qu aurait construit saint Didier au 7e siècle. L archère découverte en 214 au 77, bd Gambetta est la toute première à être mise 77, Bd Gambetta, rez-de-chaussée : embrasure intérieure d une ancienne archère percée dans qu au sud médiévale initiale ait suivi le tracé coudé Elle mesure 1,2 m de largeur pour une fente extérieure restituée à une dizaine de irrégulier. Ces dispositions particulières permettent Le piquage de la façade ouest de l immeuble situé au 49, bd Gambetta a révélé, en 216, une élévation importante des dispositions jusque-là inédites. Leur étude, ardue Des correspondant aux anciennes murettes Plan de la partie sud de la ville L enceinte initiale suivait-elle le tracé coudé de la rue Sainte-Barbe Université, construite entre 166 et 168 à l emplacement (Daymard, 199). Or, à partir de ce niveau, est légèrement déviée et la rue de l Université ; comme en témoignent les de la, le phénomène de série et le fait que leur mise correspondant peut-être aux anciennes murettes (15e siècle ). chantiers_print_216_bat.indd 2 les deles Le mur d enceinte présente ici une épaisseur d 1,3 m. La maçonnerie, qui lui est attribuable, est constituée de moellons assisés de dispositions identiques à la première. L ensemble de ces aient pu exister au-devant (structures en bois de quel type ). Tél : Toulouse cedex 9 Tél : Place Jacques-Chapou - 46 Cahors Tél : Bulletin de la Société des Études du Lot : t. XLI (192), t. XLIII (1922), t. XLV (1924) ; 3e partie : Éd. Horvath, 1927 [1ère édition : 199] - Lacoste (G.), Histoire générale de la province de Quercy, Dans un second temps, il serait tentant de déceler dans les de maçonnerie en calcaire, conservés entre le 2e et le 3e étage à 12,2 m de hauteur par rapport au sol de la cour, les anciens créneaux qui auraient occupé le sommet et derrière conclure qu il s agit effectivement du crénelage sommital. l étude de ces, les hypothèses formulées guideront assurément les investigations à venir qui permettront de progresser sur 26/1/217 16:52

6 29 et 212 dans le cadre de la révision du Secteur C est à Joseph Daymard (Le Vieux Cahors, 199) que l on doit bâtis devra permettre par exemple d affiner les questions de chronologie (construction initiale, réparations, extensions, etc.) et de datation tout en apportant des précisions sur L enceinte médiévale est réputée avoir été édifiée sur les du rempart qu aurait construit saint Didier au 7e siècle. L archère découverte en 214 au 77, bd Gambetta est la toute première à être mise 77, Bd Gambetta, rez-de-chaussée : embrasure intérieure d une ancienne archère percée dans qu au sud médiévale initiale ait suivi le tracé coudé Elle mesure 1,2 m de largeur pour une fente extérieure restituée à une dizaine de irrégulier. Ces dispositions particulières permettent Le piquage de la façade ouest de l immeuble situé au 49, bd Gambetta a révélé, en 216, une élévation importante des dispositions jusque-là inédites. Leur étude, ardue Des correspondant aux anciennes murettes Plan de la partie sud de la ville L enceinte initiale suivait-elle le tracé coudé de la rue Sainte-Barbe Université, construite entre 166 et 168 à l emplacement (Daymard, 199). Or, à partir de ce niveau, est légèrement déviée et la rue de l Université ; comme en témoignent les de la, le phénomène de série et le fait que leur mise correspondant peut-être aux anciennes murettes (15e siècle ). chantiers_print_216_bat.indd 2 les deles Le mur d enceinte présente ici une épaisseur d 1,3 m. La maçonnerie, qui lui est attribuable, est constituée de moellons assisés de dispositions identiques à la première. L ensemble de ces aient pu exister au-devant (structures en bois de quel type ). Tél : Toulouse cedex 9 Tél : Place Jacques-Chapou - 46 Cahors Tél : Bulletin de la Société des Études du Lot : t. XLI (192), t. XLIII (1922), t. XLV (1924) ; 3e partie : Éd. Horvath, 1927 [1ère édition : 199] - Lacoste (G.), Histoire générale de la province de Quercy, Dans un second temps, il serait tentant de déceler dans les de maçonnerie en calcaire, conservés entre le 2e et le 3e étage à 12,2 m de hauteur par rapport au sol de la cour, les anciens créneaux qui auraient occupé le sommet et derrière conclure qu il s agit effectivement du crénelage sommital. l étude de ces, les hypothèses formulées guideront assurément les investigations à venir qui permettront de progresser sur 26/1/217 16:52

7 29 et 212 dans le cadre de la révision du Secteur C est à Joseph Daymard (Le Vieux Cahors, 199) que l on doit bâtis devra permettre par exemple d affiner les questions de chronologie (construction initiale, réparations, extensions, etc.) et de datation tout en apportant des précisions sur L enceinte médiévale est réputée avoir été édifiée sur les du rempart qu aurait construit saint Didier au 7e siècle. L archère découverte en 214 au 77, bd Gambetta est la toute première à être mise 77, Bd Gambetta, rez-de-chaussée : embrasure intérieure d une ancienne archère percée dans qu au sud médiévale initiale ait suivi le tracé coudé Elle mesure 1,2 m de largeur pour une fente extérieure restituée à une dizaine de irrégulier. Ces dispositions particulières permettent Le piquage de la façade ouest de l immeuble situé au 49, bd Gambetta a révélé, en 216, une élévation importante des dispositions jusque-là inédites. Leur étude, ardue Des correspondant aux anciennes murettes Plan de la partie sud de la ville L enceinte initiale suivait-elle le tracé coudé de la rue Sainte-Barbe Université, construite entre 166 et 168 à l emplacement (Daymard, 199). Or, à partir de ce niveau, est légèrement déviée et la rue de l Université ; comme en témoignent les de la, le phénomène de série et le fait que leur mise correspondant peut-être aux anciennes murettes (15e siècle ). chantiers_print_216_bat.indd 2 les deles Le mur d enceinte présente ici une épaisseur d 1,3 m. La maçonnerie, qui lui est attribuable, est constituée de moellons assisés de dispositions identiques à la première. L ensemble de ces aient pu exister au-devant (structures en bois de quel type ). Tél : Toulouse cedex 9 Tél : Place Jacques-Chapou - 46 Cahors Tél : Bulletin de la Société des Études du Lot : t. XLI (192), t. XLIII (1922), t. XLV (1924) ; 3e partie : Éd. Horvath, 1927 [1ère édition : 199] - Lacoste (G.), Histoire générale de la province de Quercy, Dans un second temps, il serait tentant de déceler dans les de maçonnerie en calcaire, conservés entre le 2e et le 3e étage à 12,2 m de hauteur par rapport au sol de la cour, les anciens créneaux qui auraient occupé le sommet et derrière conclure qu il s agit effectivement du crénelage sommital. l étude de ces, les hypothèses formulées guideront assurément les investigations à venir qui permettront de progresser sur 26/1/217 16:52

La maison dite Le Pigeonnier

La maison dite Le Pigeonnier Patrimoine architectural CONSEIL GÉNÉRAL DU LOT Inventaire de l architecture médiévale du Lot SAINT- PIERRE-TOIRAC La maison dite Le Pigeonnier Étude monumentale GILLES SÉRAPHIN - MARS 2008 SAINT-PIERRE-TOIRAC

Plus en détail

Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel-

Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel- Maison, puis hôtel de voyageurs, Hôtel- Restaurant Bonjour 1 boulevard de Russie 21 rue de la Cité Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA731299 réalisé en 25 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

Maison, puis hôtel de voyageurs, HôtelRestaurant Bonjour

Maison, puis hôtel de voyageurs, HôtelRestaurant Bonjour Maison, puis hôtel de voyageurs, HôtelRestaurant Bonjour 1 boulevard de Russie 21 rue de la Cité Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA731299 réalisé en 25 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

École professionnelle dite Société d'enseignement professionnel du Rhône (SEPR)

École professionnelle dite Société d'enseignement professionnel du Rhône (SEPR) École professionnelle dite Société d'enseignement professionnel du Rhône (SEPR) 119 rue Boileau 33 rue Amédéé-Bonnet rue Bugeaud Lyon 6e Dossier IA69001308 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012

Principes de déclinaison réglementaire des approches. Patrimoine bâti, et paysages urbains. Partenaires Associés. 07Juin 2012 Principes de déclinaison réglementaire des approches Patrimoine bâti, et paysages urbains Partenaires Associés 07Juin 2012 PATRIMOINE BATI ET PAYSAGES URBAINS TERRITOIRE Repérage patrimoine bâti et paysages

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village

DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Commune de Limogne en Quercy Diagnostic bâtiment de la halle DIAGNOSTIC ET SCENARIOS POUR UN PROJET DE SALLE CULTURELLE en coeur de village Lot Habitat partie nord rdc 41 m 2 Lot habitat partie sud rdc

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Lot N 1. annexe 2 cadre de réponse copieurs 2014 marché N 2014.loc.01.cop. Copieur N 1 Salle informatique libre service Rdc bâtiment Le Nôtre

Lot N 1. annexe 2 cadre de réponse copieurs 2014 marché N 2014.loc.01.cop. Copieur N 1 Salle informatique libre service Rdc bâtiment Le Nôtre du scanner Copieur N 1 Salle informatique libre service Rdc bâtiment Le Nôtre du scanner Copieur N 2 Salle informatique libre service Rdc bâtiment Le Nôtre du scanner Copieur N 3 libre service Formation

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

Usine textile fabrique de chiffon en laine Brunon frères actuellement magasin municipal

Usine textile fabrique de chiffon en laine Brunon frères actuellement magasin municipal Usine textile fabrique de chiffon en laine Brunon frères actuellement magasin municipal 47 rue Victorien-Sardou la Guillotière Lyon 7e Dossier IA69001082 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région

Plus en détail

GALERIE D EXPOSITION COMMUNAUTAIRE L INVANTRIE

GALERIE D EXPOSITION COMMUNAUTAIRE L INVANTRIE RÈGLEMENT INTÉRIEUR GALERIE D EXPOSITION COMMUNAUTAIRE L INVANTRIE ARTISTES AMATEURS, ASSOCIATIONS OU ORGANISMES CULTURE Règlement Intérieur L INVANTRIE Galerie d exposition de la Communauté de Communes

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

Réunion publique. 24 novembre 2014

Réunion publique. 24 novembre 2014 Réunion publique 24 novembre 2014 Sommaire I. La réglementation nationale 1. Les dispositifs concernés 2. Les grands principes 3. Les prescriptions réglementaires II. La réglementation locale : le RLPi

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R» : écoles primaires et maternelles Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 2 du 19 septembre

Plus en détail

{EN}QUÊTE de NANTES... d avril à décembre 2014. de la ville. Programme

{EN}QUÊTE de NANTES... d avril à décembre 2014. de la ville. Programme {EN}QUÊTE de NANTES... d avril à décembre 2014 LES PATRIMOINES de la ville. 4 ÈME ÉDITION Programme Rendez-vous de l Erdre 2014 est marquée par la fin d importants chantiers de restauration du patrimoine

Plus en détail

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement ateliers municipaux 63 avenue de Saint-Simond Franklin Roosevelt-Lafin Aix-les-Bains Dossier IA73001367 réalisé en 2005

Plus en détail

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux

Promotions Ventes Développements de projets. Appartements. Villas de prestige. Immeubles commerciaux Promotions Ventes Développements de projets Maisons Appartements Terrains Maisons Appartements Terrains Villas de prestige Immeubles commerciaux Projets en cours Analyse de terrains pour permis Lotissements

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE MARCHE DE L UNIVERSITE PARIS SORBONNE

AVIS DE PUBLICITE MARCHE DE L UNIVERSITE PARIS SORBONNE AVIS DE PUBLICITE MARCHE DE L UNIVERSITE PARIS SORBONNE Ref : 2015PM82 Type de produit : 71317100 Services de conseil en protection et en matière d incendie et d explosion Objet du marché: Désignation

Plus en détail

Application mobile Pan. Un projet SIG / COM, de la collecte des données à leur exploitation pour le grand-public.

Application mobile Pan. Un projet SIG / COM, de la collecte des données à leur exploitation pour le grand-public. Application mobile Pan Un projet SIG / COM, de la collecte des données à leur exploitation pour le grand-public. I/ L Agence des espaces verts Un organisme public original au service des Franciliens Les

Plus en détail

Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014. Synthèse des interventions

Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014. Synthèse des interventions Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014 Synthèse des interventions 1 Objectifs du chantier Le contexte Par le biais de l entreprise Formaterre contactée

Plus en détail

BILAN DES COMPETENCES

BILAN DES COMPETENCES 2014 BILAN DES COMPETENCES L OBJECTIF DE NOTRE ACTION Permettre au futur collaborateur : D engager une réflexion approfondie sur son passé et son devenir, un travail d introspection professionnel, permettant

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73 SITE : brasserie Mehl, puis Joly & Cie LOCALISATION : 100, r. De Lattre de Tassigny ; parcelles 978 et 2654

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Ravalement des façades de deux pavillons du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST PROCEDURE ADAPTEE (Articles 26.2 et 28 du code des marchés

Plus en détail

Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme

Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme Travaux et changements de destinations soumis à permis de construire, à permis d aménager ou à déclaration préalable en dehors des

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

DEUXIEME VOYAGE DE L U3A, EN PERIGORD ET QUERCY DU 12 AU 16 OCTOBRE 2015

DEUXIEME VOYAGE DE L U3A, EN PERIGORD ET QUERCY DU 12 AU 16 OCTOBRE 2015 Neuchâtel, le 25 février 2015 DEUXIEME VOYAGE DE L U3A, EN PERIGORD ET QUERCY DU 12 AU 16 OCTOBRE 2015 Autour de Sarlat, cité médiévale Du Voyage dans le temps aux merveilles de la nature et de l Histoire

Plus en détail

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges BOURGES ENTRE XIXE ET XXE LA RUE MOYENNE. Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges SIECLE Bourges au fil des siècles Du 1 e au 3 e siècle Du 4 e au

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Immeuble-atelier, actuellement immeuble à logements

Immeuble-atelier, actuellement immeuble à logements Immeuble-atelier, actuellement immeuble à logements 33 rue du Mail Croix-Rousse Lyon 4e Dossier IA69001358 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006

90 rue Jean-Jaurès Creil Dossier IA60001641 réalisé en 2006 Ancienne fonderie de zinc Allary, puis usine de serrurerie (usine de coffres-forts) Fichet, puis garage de réparation automobile, puis dépôt d'autobus, puis entrepôt commercial 90 rue Jean-Jaurès Creil

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN -----------********-------------

PROJET DE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN -----------********------------- GROUPEMENT MOE PROJET DE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN -----------********------------- COMPTE RENDU DES REUNIONS ETABLI PAR M CHLIOUI POUR LES LOTS 1 / 2 / 5 / 7 DU 21 / 12 / 2014

Plus en détail

Immeuble dit bureau des fabricants de soieries de lyon

Immeuble dit bureau des fabricants de soieries de lyon Immeuble dit bureau des fabricants de soieries de lyon 1 rue Emile-Zola Jacobins Lyon 2e Dossier IA69001134 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Ouvrage d'entrée dit Tour de Moingt

Ouvrage d'entrée dit Tour de Moingt Ouvrage d'entrée dit Tour de Moingt Moingt Dossier IA42003629 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Conseil général de la Loire Guibaud

Plus en détail

Le palais des ducs et des États de Bourgogne

Le palais des ducs et des États de Bourgogne Le palais des ducs et des États de Bourgogne Aux origines du palais Le palais s est développé au nord-ouest du castrum (1), la muraille édifiée au III e siècle. Il semble que le centre du pouvoir politique

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 28/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur» Référence dossier : Z0907035-OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port

Plus en détail

Urban Prestigimmo - Malraux

Urban Prestigimmo - Malraux PIERRE PAPIER : 1 ER PRIX GESTIONNAIRE SCPI LOGEMENT 2013 Urban Prestigimmo - Malraux Portefeuille des acquisitions et opportunités d investissement Urban Premium «L investissement immobilier en centre-ville»

Plus en détail

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012

Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Direction Générale Organisation et Ressources Humaines Direction des Ressources Humaines Délibération n 23 Conseil municipal du 30 mars 2012 Personnel municipal - Adaptation du tableau des effectifs -

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX

REPUBLIQUE FRANCAISE. Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX ED DEPARTEMENT NORD CANTON LANNOY COMMUNE LEERS REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE N EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX REGLEMENTATION DE L AFFICHAGE PUBLICITAIRE VILLE

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

Cardis Sotheby s International Realty, Av. Mon-Repos 14, 1005 Lausanne 021 / 781 01 01 Lausanne@Cardis.ch

Cardis Sotheby s International Realty, Av. Mon-Repos 14, 1005 Lausanne 021 / 781 01 01 Lausanne@Cardis.ch x = 0 x = 0 0 0. m 0.0 m x =.0 m -. = +.00 -. = +.0.0 m Rez-de-jardin & rez s. m. m Rez-de-jardin & rez s. m. m Rez 0 0. m 0. m m x = Local Electrique Local Ch./San. Local Ch./San. 0. m m m m. m. m. m.

Plus en détail

COPROPRIETE 1 AVENUE DES ARTS 94100 SAINT-MAUR DES FOSSES SYNDIC : J. CHARPENTIER EXAMEN DE L ENSEMBLE DES BALCONS

COPROPRIETE 1 AVENUE DES ARTS 94100 SAINT-MAUR DES FOSSES SYNDIC : J. CHARPENTIER EXAMEN DE L ENSEMBLE DES BALCONS ATELIER D'ARCHITECTURE PAUL BIARD INSCRIT A L'ORDRE DES ARCHITECTES 60, AV. DIDEROT - 94100 SAINT-MAUR 01 48 86 22 94-Fax 01 42 83 08 45 e-mail : pbiardarchi@hotmail.fr Saint-Maur, le 14 avril 2014 COPROPRIETE

Plus en détail

Immeuble dit résidence Les Gémeaux

Immeuble dit résidence Les Gémeaux Immeuble dit résidence Les Gémeaux Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000949 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole

Plus en détail

Musée de Valence Fiche préparatoire 7. Plateforme art contemporain. Visite libre cycle 1

Musée de Valence Fiche préparatoire 7. Plateforme art contemporain. Visite libre cycle 1 Musée de Valence Fiche préparatoire 7 Plateforme art contemporain Visite libre cycle 1 EDITORIAL Dans le cadre du parcours artistique et culturel de l élève, un groupe de travail réunissant des enseignants

Plus en détail

Arras Événements d entreprise

Arras Événements d entreprise Arras Événements d entreprise Une richesse de patrimoine à l effigie de ses places de style baroque flamand, un festival de musique mondialement connu Autant de prétextes pour découvrir la capitale de

Plus en détail

usine de construction métallique Serrurerie et Tôlerie de Lyon Gerland (SETOLY), actuellement société Loomis, transport de fonds

usine de construction métallique Serrurerie et Tôlerie de Lyon Gerland (SETOLY), actuellement société Loomis, transport de fonds Usine de construction métallique dite Serrurerie et Tôlerie de Lyon Gerland (SETOLY), actuellement société Loomis, transport de fonds 28 rue André-Bollier Gerland Lyon 7e Dossier IA69001176 réalisé en

Plus en détail

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013.

DTZ Research. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions. Clés du marché du 4 ème trimestre 2013. Les Clés du Marché ILE-DE-FRANCE T4 2013 Léger mieux côté transactions 7 Janvier 2014 Données Ile-de-France T4 2013 : Demande placée : 1 844 500 m² Loyer moyen de première main : 443 Loyer moyen de seconde

Plus en détail

Laissez-vous conter. cathédrale Saint-Michel. la restauration de l ancienne. à Sospel

Laissez-vous conter. cathédrale Saint-Michel. la restauration de l ancienne. à Sospel Laissez-vous conter la restauration de l ancienne cathédrale Saint-Michel à Sospel theatrum sabaudiae, 1682 Archives départementales des Alpes-Maritimes Au XIV e siècle Sospel devient siège d évêché et

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 7

Rapport action tuffeau. CAHIER n 7 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 7 Maison troglodyte Montsoreau Visite : 20 mars 2011, Figure 1 1 : Prise de vue

Plus en détail

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme Foire Aux Questions 1 Je dois faire des travaux, dois- je faire une demande? Quel type de dossier faut- il pour des travaux? a) Vous déposerez une demande de Permis de Construire notamment pour : Créer

Plus en détail

la face cachée des archives

la face cachée des archives la face cachée des archives LA FACE CACHÉE DES ARCHIVES Protection au titre des monuments historiques Première Participation Payant Ouverture exceptionnelle Accès handicapés paris ARCHIVES DÉPARTEMENTALES

Plus en détail

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX?

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? 1 QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? Principes posés par le code de l urbanisme PRINCIPE EXCEPTIONS Constructions Nouvelles Art. Permis de construire Constructions dispensées de formalités

Plus en détail

3-5 rue Jean-Quitout Montchat Lyon 3e Dossier IA69001272 réalisé en 2009

3-5 rue Jean-Quitout Montchat Lyon 3e Dossier IA69001272 réalisé en 2009 Usine métallurgique (fabricant de cuivrerie) Rome et étalage pour magasins Ulmo et Wergrove puis Buyret frères et Cie tissage mécanique puis Buyret frères et Lévy plombier puis Electro- Ceres puis S.A.B.

Plus en détail

REGLEMENT DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES DE LA VILLE D ANGOULEME

REGLEMENT DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES DE LA VILLE D ANGOULEME REGLEMENT DE LA PUBLICITE DES ENSEIGNES ET DES PREENSEIGNES DE LA VILLE D ANGOULEME LE MAIRE D ANGOULEME, VU le Code des Communes VU le Code de l Urbanisme VU la loi n 79.1150 du 29 décembre 1979 relative

Plus en détail

Filature, puis bourse du travail, actuellement Mission locale des Pays d'epernay, Brie et Champagne

Filature, puis bourse du travail, actuellement Mission locale des Pays d'epernay, Brie et Champagne Filature, puis bourse du travail, actuellement Mission locale des Pays d'epernay, Brie et Champagne 1 rue Léger Bertin Épernay Dossier IA51000363 réalisé en 1996 (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire

Plus en détail

2 - Le Propriétaire du bien : Nom, prénom : SCI JACEM Adresse : Chemin du Moulin Code Postal : 64510 NARCASTET

2 - Le Propriétaire du bien : Nom, prénom : SCI JACEM Adresse : Chemin du Moulin Code Postal : 64510 NARCASTET CERTIFICAT DE SUPERFICIE Loi 96-1107 du 18 décembre 1996 et décret n 97-532 du 23 mai 1997 N de dossier : 10 05 21 3 C Mission réalisée en date du : 21/07/2010 1 - Désignation du bien à mesurer Adresse

Plus en détail

Chocolaterie Thomas F. et Pelen chocolat Révillon actuellement Usine Cofathec (Danto Rogeat)

Chocolaterie Thomas F. et Pelen chocolat Révillon actuellement Usine Cofathec (Danto Rogeat) Chocolaterie Thomas F. et Pelen chocolat Révillon actuellement Usine Cofathec (Danto Rogeat) 26 rue Victor-Lagrange rue Desaugier boulevard Yves-Farges rue Nadaud Gerland Lyon 7e Dossier IA69000090 réalisé

Plus en détail

Archivage électronique et valeur probatoire

Archivage électronique et valeur probatoire Archivage électronique et valeur probatoire Livre blanc Archivage électronique et valeur probatoire Livre blanc 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 Archive et archivage 5 2.1 Qu est-ce qu une archive? 5 2.2

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE PONTIVY PLAN LOCAL D'URBANISME RÉVISION APPROBATION E.A.D.M. Le Ténénio Rue du docteur AUDIC B.P. 55 56002 VANNES Cédex 6.1. TABLEAU DES SERVITUDES D'UTILITÉ PUBLIQUE ET FICHES ANNEXES Vu pour

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Ecole maternelle, dite école maternelle de Choudy

Ecole maternelle, dite école maternelle de Choudy Ecole maternelle, dite école maternelle de chemin de Gamont -Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002265 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE ETUDE DE SOLUTIONS DE RENOVATION DE BATIMENTS TRADITIONNELS EN ECOSSE Par MARIE JONNARD Tutrice

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Drones et supercalculateurs : un nouveau champ d investigation pour la photogrammétrie.

Drones et supercalculateurs : un nouveau champ d investigation pour la photogrammétrie. 1 Drones et supercalculateurs : un nouveau champ d investigation pour la photogrammétrie. Montée en puissance des applications et des performances. Introduction... p. 2 Archéologie... p. 3 Patrimoine en

Plus en détail

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse

SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse Connaissance des performances et du comportement thermique de bâtiments types du centre ancien de Bayonne, SIMULATIONS THERMIQUES DYNAMIQUES DU 22, RUE BOURGNEUF - Synthèse VILLE DE BAYONNE/ADEME Le contexte

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Vous pourriez être ici

Vous pourriez être ici TERRAIN DISPONIBLE POUR VOTRE PROJET Vous pourriez être ici DOMDIDIER SEIGNEUX BROC BUSSIGNY CHÂTEL-ST-DENIS Stockage Bureaux Ateliers Rue du Bourgo 2 CP 614 CH 1630 Bulle T + 41 ( 0 ) 26 912 77 77 F +

Plus en détail

Alphonse Chaumette et sa femme. depuis 4 générations dans le département de l Allier où elle exerce des activités de maçonnerie et de béton armé.

Alphonse Chaumette et sa femme. depuis 4 générations dans le département de l Allier où elle exerce des activités de maçonnerie et de béton armé. Fondée en 1880 Alphonse Chaumette et sa femme Fondée en 1880 à Moulins, l entreprise familiale Chaumette-Dupleix est installée depuis 4 générations dans le département de l Allier où elle exerce des activités

Plus en détail

- britt.vanlooy@regiedergebouwen.be. - mariehelene.koolen@regiedergebouwen.be

- britt.vanlooy@regiedergebouwen.be. - mariehelene.koolen@regiedergebouwen.be L'État fédéral vend un immeuble de bureaux situé au centre en style néo Louis XVI. (anciennement cadastre et centre de relaxation pour le SPF Finances) Anvers, Minderbroedersrui 11 Vente de gré à gré par

Plus en détail

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION Fondateur de Tel : 03 81 32 01 46 Fax : 03 81 32 15 12 communication@que-du-terrain-a-batir.com Sommaire 2 Sommaire Sommaire 2 Préambule 3 1e partie : Le déroulement chronologique

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE. - les canalisations, lignes ou câbles souterrains

GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE. - les canalisations, lignes ou câbles souterrains GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE QUESTIONS Qui est compétent pour autoriser les travaux en site classé? REPONSES - Le préfet, pour des travaux limités, après avis de l architecte des

Plus en détail

RESTAURATION du «LOGIS DU MUSICIEN»

RESTAURATION du «LOGIS DU MUSICIEN» RESTAURATION du «LOGIS DU MUSICIEN» (Mirebeau) Maître d œuvre : Martine Ramat, architecte du patrimoine (Tours) Maître d ouvrage : Erwan Larher - elarher@wanadoo.fr 2 SOMMAIRE EN BREF... 3 LA PHILOSOPHIE

Plus en détail

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes» Référence dossier : B0903020 Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «Le Moulin à Farine à Trèbes» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest Subdivision

Plus en détail

Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade. Bureau d études techniques spécialisé. www.secc-france.

Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade. Bureau d études techniques spécialisé. www.secc-france. Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade Bureau d études techniques spécialisé www.secc-france.com Présentation S.E.C.C., une équipe de spécialistes réactive

Plus en détail

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison 11 route côtière Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet Dossier IA17045091 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

AVIGNON. 0 /mois* AVIGNON. 311 /mois*

AVIGNON. 0 /mois* AVIGNON. 311 /mois* VEDENE Ref. : 3824071 Ref. : 51379916 IM Quartier Carreterie, petit bureau 25 m² à louer en rdc. Place de parking dans lieu sécurisé possible ( 60 euros) VEDENE, Zone de Chalançon, proche de tous accès

Plus en détail

GITE D'ETAPE "chez Mimile"

GITE D'ETAPE chez Mimile GITE D'ETAPE "chez Mimile" Notre gîte d'étape est en train de voir le jour, après des mois et des années d'études et de recherche de fonds pour sa réalisation. Merci au Conseil Général, à la Région, au

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

l installation D un solarium Zytco DiDier P. ayel Josée lemieux FréDéric auclair 11

l installation D un solarium Zytco DiDier P. ayel Josée lemieux FréDéric auclair 11 L installation d un Solarium La compagnie Zytco offre un vaste choix de solariums dans une gamme tout aussi étendue de prix répondant aux attentes et respectant les budgets de toutes les familles québécoises.

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE

ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE Objectif d'une étude de sol sur site L'objectif d'une étude de sol d'avant projet de construction (étude géotechnique G12.) est de définir ta contrainte ou portance

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION

ANALYSE URBAINE INSERTION INTERCALAIRE RAPPORT DE PRÉSENTATION INSERTION INTERCALAIRE ANALYSE URBAINE ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 21 ANALYSE URBAINE Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain

Plus en détail

Les MAISONS. La maison du Bournat La maison d Andressac La maison de Lise La grange d Andressac La source de Manon

Les MAISONS. La maison du Bournat La maison d Andressac La maison de Lise La grange d Andressac La source de Manon Les MAISONS c est un ensemble de 5 maisons et de 5 chambres d hôtes, quercynoise, rénovées avec gout. Elles offres un grand confort et un charme certain. Nous vous souhaitons une agréable visite de nos

Plus en détail