TORSAC. Découverte en famille. Histoire - Jeux. Conseils de restauration. en patrimoine. Antenne de La Vallée de l Échelle. Antenne Bandiat-Tardoire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TORSAC. Découverte en famille. Histoire - Jeux. Conseils de restauration. en patrimoine. Antenne de La Vallée de l Échelle. Antenne Bandiat-Tardoire"

Transcription

1 Réalisé par l OFFICE DE TOURISME DU PAYS HORTE ET TARDOIRE TORSAC Découverte en famille Antenne de La Vallée de l Échelle Le Bourg BOUËX Antenne Bandiat-Tardoire 39, rue des Halles LA ROCHEFOUCAULD Antenne Seuil Charente Périgord Place de l Hôtel de Ville MONTBRON Antenne Horte et Lavalette Place du Champ de foire VILLEBOIS-LAVALETTE Brochures également disponibles : MONTBRON Découverte en famille La Rochefoucauld Villebois-Lavalette Découverte en famille Découverte en famille Histoire - Jeux Histoire - Jeux Histoire - Jeux Conseils de restauration Conseils de restauration Conseils de restauration Histoire - Jeux Conseils de restauration 1 DEPARTEMENT DE LA CHARENTE Mairie de TORSAC en patrimoine

2 Vous avez certainement découvert, au cours de votre séjour dans le Pays Horte et Tardoire, la diversité de nos atouts touristiques. En pratiquant des activités de pleine nature, en dégustant nos produits de terroir, en assistant aux nombreuses fêtes ou manifestations culturelles estivales qui sont organisées dans nos villages, vous avez sans doute déjà eu l'occasion d'apprécier le charme et l'authenticité de notre environnement. Le petit livret que vous tenez entre les mains est une invitation. D'abord une invitation à découvrir le patrimoine bâti d'un petit village charentais typique, en resituant les différents édifices dans le contexte des époques qui ont marqué son histoire. Ce sera ainsi l'occasion d'apprendre de façon souvent amusante, mille petites choses sur notre Histoire. C'est ensuite une invitation à prendre son temps. Le temps d'observer des détails, de chercher des réponses, de lire une anecdote, de contempler un édifice, d'imaginer la vie d'antan. Ce livret est enfin une invitation au partage. En posant des questions ludiques à vos enfants, les auteurs ont voulu non seulement les associer à la découverte de notre patrimoine, mais au-delà, permettre à toute la famille de passer un moment convivial et instructif. A tous les sens du terme, ce petit livret est donc un moyen de se retrouver. Avant de vous laisser partir à la découverte de Torsac, permettez-moi de remercier très sincèrement tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce fascicule. Bernard AZEN, Président de l Office de Tourisme du Pays Horte et Tardoire Je m éveille à TORSAC sans savoir où je suis Quel est donc ce pays? Torsac n est ni Carnac, ni Yffiniac, ni de Bretagne. Non, il n y a pas assez de nuages ni d ardoise. Tous ces toits faiblement inclinés et ces tuiles : Languedoc ou Provence? D ailleurs j entends des cigales et la luminosité est clairement méridionale cependant je ne ressens guère de vent et c est Mistral absent. Alors? Les bâtiments sont plutôt blancs comme la pierre des carrières d à côté. Une pierre habitée de nombreux fossiles déposés dans une gangue calcaire au fond d une mer peu profonde, naguère, à la fin de l ère secondaire et plus précisément entre 90 et 88 M. d années, à la fin du Crétacé. On a d abord donné à ces strates le nom d Angoumien ; ce sont les mêmes que celles du calcaire constituant par exemple l éperon de la ville haute d Angoulême. Maintenant, les spécialistes préfèrent le nom de Turonien, comme si Tours et la Touraine étaient plus renommés qu Angoulême. Enfin! Sous ce soleil abondant, on me dit que les couleurs des murs et des toits s accordent avec les nuances du terroir en tout temps. Quelles sont les couleurs des collines, les nuances des plateaux, terres et arbres confondus? Voici le fauve des pelouses sèches, les touches impressionnistes des carrés de colza, de tournesol et de maïs. Plus haut, au nord, les bordures foncées suggérant la Forêt d Horte. Plus bas, les teintes sombres de la Vallée de la Charraud, de sa tourbe, de ses jardins et de ses prés. Bretagne ou Languedoc? Limousin ou Champagne? Vous avez dit «Champagne»? Alors vous brûlez. Vous y êtes en partie car qui dit «Champagne» dit craie et vigne. Depuis la crise du phylloxéra, Torsac a perdu beaucoup de vignes mais la craie y est restée! «Et dans la craie, savez-vous quoi qu il y a?» Des bancs de rudistes et exogyra, ancêtres exotiques de nos huîtres mais surtout, des nappes phréatiques alimentant les sources au revers du plateau dont celles qui font naître la Charraud. L une d elle, sous un bâtiment, n était-elle point si réputée qu on y venait se soulager des maladies de peau et de la teigne. Teigne, teignant, taignant, Saint-Aignan Un peu facile là, on s égare! Encore que l emplacement de l église et du Bourg de «Torsaco», siège d un archiprêtré au temps de Charlemagne, a sans doute beaucoup à voir avec cette eau abondante, claire, propice à tous les usages, alimentaires pour les hommes et le cheptel, pour la lessive, les soins, l irrigation. Un peu caché, près de sa vallée, le Bourg de Torsac exhibe les chefs d œuvre d un patrimoine coquet mais ne se laisse découvrir que de près. Son clocher décline l art roman de ses 24 arcs en plein cintre, élégants et robustes à la fois, épiant les hommes qui ont complété, ajouté, retranché pour, au final, conserver au site l élégance dans la sobriété. Tout à fait réveillé, je peux constater que c est bien de la Charente que Torsac est le reflet. La Charente des terroirs, des cultures modernisées, des artisans et services connectés, des spiritueux à forte valeur ajoutée, des lignes TGV, de la B.D. et des savoir faire tout de discrétion et d efficacité. La Charente de François I, celle des Balzac et de La Rochefoucauld, de Vigny et de Jean Monnet, celle des liaisons européennes nord-sud dont elle est, de plus en plus, l axe obligé. 2 Joseph DEVY 3

3 Mairie-école de Torsac Chaque commune de Charente possède sa mairie souvent accolée de salles de classes (un côté pour les filles et l autre pour les garçons). A Torsac cela est le cas. Quand on ne «réutilisait» pas des demeures de notables transformées en Mairie, on les construisait. Le programme des constructions était départemental. C est pour cela que toutes les mairies-écoles datant du XIX ème siècle sont bâties avec la pierre d Angoulême (calcaire coquillier) et présentent un aspect solennel : il fallait marquer le pouvoir et l autorité. La mairie de Torsac est construite sur quatre niveaux (cave, rez-de-chaussée étage et grenier) délimités par des bandeaux en pierre. L étage est surmonté d un fronton où se trouve une lucarne. On parle alors de lucarne-fronton. La composition de sa façade, avec avant-corps central, lucarne et souches de cheminées, est caractéristique de l architecture néo-classique de cette période. Le bâtiment a été construit en suivant une symétrie axiale par rapport à la porte d entrée. Cette symétrie était réalisée pour obtenir une harmonie des ouvertures en façade. Les fenêtres sont plus hautes que larges. Les menuiseries à l origine étaient en bois. Les lucarnes permettent d éclairer les combles et sont posées sur un toit à 4 pentes recouvert en tuiles mécaniques. Elles sont décorées d ailerons (sur les côtés) typiques du secteur. Les mots en caractères gras sont expliqués dans le petit glossaire du patrimoine page 25 Deux éléments d architecture surplombent le toit. Retrouve leur nom à l aide de ce rébus. Ma? Sa Le saviez-vous? Sous l Ancien Régime, les registres des baptêmes, des mariages et des sépultures de nos ancêtres étaient tenus dans l église ou la sacristie, par le curé de la paroisse. La Première République, proclamée le 22 septembre 1792 a organisé la tenue de l état-civil par les élus des Communes qui avaient été créées deux ans plus tôt. Avant de construire une belle mairie, bien identifiable, beaucoup de communes rurales ont attendu une loi de 1884 les obligeant à le faire. Trucs et astuces Dessine une des lucarnes que tu peux apercevoir sur le toit de la mairie. Côté Parents... En France, sous quelle République la plupart des mairies ont-elles été construites?... Murs en pierre de taille Ils ne sont jamais enduits. S ils sont sales il faut absolument éviter les lavages à forte pression, les sablages secs ou humides, l utilisation de produits chimiques altérant la pierre, tout procédé de grattage intempestif et, bien sûr, l utilisation de peintures ou d enduits couvrants et particulièrement de ciment. En effet, au fil du temps la pierre a reconstitué une couche de calcin («peau») qui protège les pierres de taille des dégradations. Un procédé doux de lavage est à choisir, comme l hydrogommage. Enfin il est fréquent d observer des traces de badigeons à la chaux blanche sur la pierre de taille indiquant que celle-ci était revêtue à l origine. 4 Ta réponse :. 5

4 CHARADE!! Mon premier est un attribut féminin Le coureur franchit mon deuxième Mon troisième ne dit pas la vérité Mon quatrième compte 365 jours Mon tout est le nom de l église de Torsac! Ta réponse :.. Combien comptes-tu de croix comme celle-ci? Côté Parents... Combien comptes-tu de voussures sur le portail de l Église? Ta réponse :... Le saviez-vous? L église de Torsac est-elle de style roman ou de style gothique?. Paul Abadie, père et fils, marquent de leurs empreintes architecturales le patrimoine charentais. Paul Abadie père travaille sur le palais de justice, l hôtel de la préfecture, l église Saint-Jacques-de-l Houmeau, le lycée Guez de Balzac et l Hôtel Dieu d Angoulême. Le fils, Paul, devient architecte diocésain en 1840 et restaure de très nombreuses églises romanes : Châteauneuf/Charente, Montmoreau, la cathédrale d Angoulême et transforme l ancien château des comtes d Angoulême en mairie dont il ne conserve que deux tours. 6 L église de Torsac La grande Abbaye Saint-Cybard, au pied de la ville d Angoulême, a trouvé les moyens, en fondant cette église, de lui donner solidité et attributs de l art roman angoumoisin. L église fut toutefois mise sous le patronage de St-Aignan, évêque d Orléans. L édifice est réussi : un équilibre, des proportions, une réalisation soignée : arcatures élégantes, chapiteaux de la croisée du transept aux sculptures évocatrices ou aux formes stylisées, abside en cul de four, coupole sur trompes, clocher octogonal résume à lui seul la plénitude d une réalisation achevée. Quatre travées de la nef, au berceau en arc brisé, annoncent la fin de l art roman intégral, fin XII ème. Le transept sud, côté château, a été ajouté au XVI ème et le transept nord au XIX ème. Elle formait un bel écrin appelant des dépôts rares : cette petite sculpture en pierre polychrome du XV ème évoquant la Trinité, ces statues de la Vierge, en bois polychrome agenouillée du XVII ème et de la Vierge à l enfant, dorée, en «cartapesta» (carton broyé) du XVIII ème, ce tabernacle du XVIII ème aussi et ces peintures murales, à l origine si rayonnantes. Elle pouvait accueillir des pasteurs dévoués. Seuls, ou avec un vicaire, les curés de Torsac furent au centre de la vie religieuse, économique, sociale et administrative de la paroisse. Après la Révolution, ils se consacrèrent plus exclusivement au culte et à l enseignement. Les historiens Mme Michelle AILLOT notamment- retiennent les figures de l abbé CRETEL, hardi bâtisseur, au XIXème siècle, et de l abbé RICHEUX, curé plein d entrain et courageux résistant à l occupant, à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Elle fut classée «Monument Historique» dès 1878 (classement contesté après les transformations jugées exagérées du curé CRETEL). L architecte ABADIE, a laissé sa marque à l église de Torsac, surtout dans ses parties hautes, le sommet du clocher, le fronton et le toit en écailles de la petite tourelle-escalier. 7

5 Dessins de Robert Lagarde Le presbytère Le presbytère est le lieu de résidence du curé de la paroisse et de ses hôtes. Jusqu à la Révolution, les prêtres vivaient de certaines dîmes, de revenus de parcelles exploitées (Champ de la cure, les Bois des curés) ou de la portion congrue pour les desservants les moins bien lotis. Du Concordat de 1802 à la Séparation de l Église et de l État en 1905, les desservants autorisés étaient rémunérés par l État mais le Conseil de Fabrique devait entretenir les lieux de culte. Depuis 1905, les curés vivent de la générosité des fidèles mais les églises construites avant cette date sont propriété des collectivités locales et entretenues par elles. Le presbytère de Torsac a belle allure, près de l église et de son jardin d agrément. Dans le jardin, l allée de colonnes à la mode antique, restaurées récemment, est son œuvre. La volonté de former la jeunesse, chrétiennement s entend, même et surtout avant que l école ne devienne obligatoire, a transformé le presbytère, à la fin du XIX ème, en une sorte d école, avec un internat dont subsistent encore, sous les combles, les petites cellules des élèves. Volets et persiennes Ce volume habitable est décomposé en 3 niveaux : rez-de-chaussée, premier étage et combles à surcroît. La façade offre des ouvertures disposées de façon symétrique. Une attention toute particulière doit être menée au niveau des persiennes et des contrevents... Attention de ne pas confondre volet («planche» de bois se fixant à l intérieur) et le contrevent qui se fixe à l extérieur et les persiennes qui sont des contrevents ajourés pour laisser passer l air et un peu de lumière. Le contrevent est fait de lames pleines traditionnellement en chêne ou châtaignier emboîtées et fixées par des traversières horizontales. Les barres en Z ne sont pas traditionnelles donc à proscrire. Trucs et astuces Observe bien la toiture du presbytère. D après toi, de quel type de toiture s agit-il? Entoure le dessin correspondant. Prolongeant le jardin curial, près de la route d Angoulême, l importante maison (Agence Postale jusqu en 1997) qui se dresse sur plusieurs niveaux, fut aussi construite grâce à l esprit d entreprise de l abbé CRETEL. Il y logea une petite communauté de religieuses. Parmi elles, quelques pensionnaires de familles aisées contribuèrent au financement de l édifice et aux ambitieuses transformations de l église voulues par l abbé. Toit en pavillon Toit à long pan à croupes Toit en appentis Toit à long pan 9 8

6 10 La maison «pignon sur rue» En remontant de la grille de l église vers le sud-ouest, la petite rue se heurte à une austère maison en pignon datant du XV ème siècle. Au rez-de-chaussée, deux entrées voûtées et un angle avec «fruit» de soutènement. L édifice est solide. A l étage, une étroite fenêtre à barres égaie très faiblement ce pignon. Plus haut, une petite ouverture presque carrée et solidement appareillée autorisait la lumière nécessaire à se guider tout en interdisant une éventuelle intrusion dans l édifice. Si rien n est attirant au regard non exercé, tout est respectable à celui qui interroge les pierres, les feuillures des ouvrants encore bien nettes, les montants de pierre chanfreinés, les linteaux puissants, les joints mixant chaux et sables locaux, en harmonie avec les couleurs dominantes de l endroit. Sur leur butte, les habitations de Torsac constituent un bourg, à l ouest et au sud-ouest du complexe «château - église - presbytère - mairie - écoles.» Certaines de ces maisons sont contemporaines des premiers édifices cités et la maison à pignon figurait, et figure toujours, bien en évidence. A l angle des dépendances du château, elle devait, par sa position, affirmer le rang de ses occupants. Il manque certains éléments d architecture sur la maison. Lesquels d après toi? Le saviez-vous? Du XV ème au XVII ème siècle, la façade des maisons en ville, souvent étroites et construites en bois et torchis, comportait en haut un pignon, généralement triangulaire, destiné à supporter la poutre principale de la charpente. Avoir «pignon sur rue», c est donc posséder une maison ou un commerce en ville. La façade sur la rue et son pignon étant les parties les plus visibles de la maison, les gens aisés ne se privaient pas de la décorer, en fonction de leurs moyens, pour afficher leur niveau de richesse. De nos jours, le sens de cette expression a encore évolué pour désigner toute personne, entreprise ou commerce qui a une forte notoriété, avec une connotation d honnêteté et de solvabilité. Trucs et astuces Le rejointoiement C est l opération qui consiste à refaire le mortier joint- qui lie les moellons dans un mur en pierre. Il ne doit être refait que si le mortier d origine est en grande partie disparu ou si celui-ci est très abîmé. La méthode pour rejointoyer est la suivante : 1. enlever les restes de l ancien mortier 2. nettoyer le mur au tuyau d arrosage. 3. préparer le mortier. Très souvent les murs étaient bâtis en mortier de terre ajouté ou non de chaux légèrement hydraulique. Pour faire un mortier il faut de la chaux faiblement hydraulique (NHL2) et du sable/terre. Le choix du sable est important. 4. Il faut re-humidifier la partie du mur avant application. 5. A l aide d une truelle il faut ensuite combler les vides entre les pierres avec le mortier. La technique consistant à faire le tour de la pierre n est pas la bonne (ce qui donne les murs de pierres apparentes absolument pas traditionnels). Il faut faire ce que l on appelle des joints beurrés. Non seulement le mortier comble les vides autour des pierres mais en plus il en recouvre une très grande partie pour venir mourir sur leur tête (seule partie apparente). Éviter également de souligner linteaux, chaînage etc Là encore le mortier vient mourir sur la pierre. 11

7 Le château Trucs et astuces Fenêtres et ouvertures Un château peut en cacher un autre. Celui qui capte d emblée notre regard n est-il pas celui aux tourelles crénelées, et au petit donjon à la bavaroise renvoyant à un Moyen-Age de bannières colorées et d armures aux couleurs chatoyantes? Un vrai faux nez du XIX ème siècle romantique mais qui ne nous empêche pas d apprécier, près de l église, les deux ou trois niveaux de base du château médiéval. Richelieu qui voulait amener les seigneurs à beaucoup de modestie envers le Roi, fit raser moult châteaux. A Torsac, on obéit, mais en arasant seulement les défenses supérieures. Il était encore jeune pourtant ce château, puisque construit semble-t-il au XIV ème siècle et amélioré à la Renaissance quand le seigneur du lieu, le Marquis de La Place, n était rien moins que l intendant de Louise de Savoie, la mère de François I er. Les ouvertures à meneaux de la façade au soleil levant témoignent de cette époque. Invisibles par définition, des niveaux en sous-sol attestent cependant des capacités d habitation et de stockage de l édifice : des salles voûtées de belles dimensions en arc brisé avec grandes cheminées, des salles de garde, des escaliers et couloirs aux murs d une épaisseur surprenante. Sur la façade de ce château plusieurs styles se côtoient. En règle générale, les fenêtres sont plus hautes que larges. Sauf sur des bâtiments prestigieux comme les châteaux (et seulement à partir de la Renaissance) où les ouvertures sont nombreuses et de très belles dimensions. Les maisons paysannes comportent des fenêtres plus modestes, moins nombreuses et moins grandes. Si vous trouvez que votre maison ancienne ne vous apporte pas assez de lumière la règle d or est la suivante : ne jamais élargir la fenêtre mais plutôt en réaliser une autre aux proportions identiques. A éviter également : les petits carreaux aux fenêtres pour les maisons postérieures aux années Ouvre l œil! Observe bien le château...et trouve l intrus! Côté Parents... D après vous, de quel siècle datent les tours du château? Ta réponse : N. 13

8 Mairie-école Église Presbytère Maison pignon sur rue Château Point d observation du château La croix de chemins Le Logis de Cellebrache La maison de M. Richard Le lavoir

9 La croix de chemins «Quand on a vu une croix, on les a toutes vues, non?». OUI. Quoi de plus simple qu une croix, en effet? Deux pièces croisées avec quelques fantaisies et éventuellement une parenté latine, grecque, templière, occitane. C est tout. Et puis comme elles sont vieilles, c est qu elles ont résisté, qu elles sont donc en pierre. Qu est-ce qui n est pas en pierre ici? Alors les croix de Torsac, on en a déjà fait le tour, forcément. Quant à celles qui ont disparu, c est plus que vu, n en parlons plus. Mme Michelle AILLOT a dénombré au moins sept endroits évoquant des croix, sous l Ancien Régime. Certaines ont disparu et d autres ont été déplacées. Elles gênent les machines modernes et sont ridicules à côté des gros poteaux électriques, non? NON. Ou plutôt si. Elles peuvent gêner parce qu on les trouve souvent, et depuis des siècles, à la croisée des chemins et des routes et quand on modernise les croisements, ils faut les déplacer ; comme symbole exclusif des Chrétiens, les croix peuvent aussi irriter ceux qui ne partagent pas leur sensibilité. Comme éléments du patrimoine, non, on va de découverte en découverte. Pas de séries industrielles mais des façons d artisan qui donnent à chacune une «personnalité». Comment se tient-elle? Sur combien de pieds? Comment est-elle «habillée»? Dix qualificatifs suffisent-ils à préciser son piédestal ( élégant, maigrelet, ventru, à fût cylindrique, monté en maçonnerie, bon marché, prétentieux, disproportionné, blasonné, etc., )? Comment est-elle chaussée, avec ou sans emmarchement? Petite petite croix, petite croix et majestueux décorum, croix privée, croix votive, croix hosannière, croix de mission puis de procession, croix de limite de paroisse, croix à message épigraphique : on a le choix. Et puis la croix taiseuse, sans fard, la plus intéressante pour imaginer les intentions de ses fondateurs. La croix de la Philippe réinstallée sur son socle il y a 20 ans, la croix du Bourg et celle du Logis de La Faye (propriété privée), participent de cette qualité. On trouve aussi de très jolies croix de métal. De jolis exemplaires jalonnent les travées du cimetière. Et comme Torsac surprend toujours, regardons bien, de la place de l église et de la mairie, cette profusion de croix dans le décor, comme seul le XIX ème siècle pouvait en imposer. Le saviez-vous? Le premier rôle d'une croix est de christianiser un lieu. Les croix de chemins témoignent donc avant tout de l'avancée du christianisme et de la présence de l'église. Il ne faut pas négliger pour autant un rôle plus simple d'indicateur : quand le croisement est sous la neige, la croix continue d indiquer sa position. Enfin, un certain nombre de croix de chemins sont aussi des croix sur la voie des morts. De la maison du défunt à l'église paroissiale, le convoi funéraire s'arrêtait à toutes les croix et l'on récitait quelques prières appropriées. Certaines croix de chemins servaient aussi aux processions. La croix peut servir de borne. Entrées et sorties des villages sont normalement pourvues d'une croix, mais toutes les limites, religieuses ou profanes, pouvaient être ainsi matérialisées. Reconnais la croix du bourg de Torsac Ta réponse : croix N Un circuit pédestre leur est consacré 4 17

10 Le Logis de Cellebrache A la bordure ouest du Bourg, qu il domine un peu, avec une bonne vue sur tout le plateau nord, trônant à 150 m. d altitude au-delà de La Charraud et jusqu aux Eaux-Claires, voici les restes d un antique logis dont la terre et le propriétaire figurent dans des documents des XIV ème et XV ème siècles, une demeure respectable : le Logis de Cellebrache. Un chevalier, Hugues CELLEBRACHE, est lié par des redevances à l Abbaye St-Cybard au XIII ème siècle. C est dire si le nom et le logis font partie de l histoire de la commune. Malgré les siècles, les changements de propriétaires, les déconstructions et les simplifications apportées, le logis conserve certains attributs de son rang. Des attributs coulés dans la masse, derniers témoins d une maison noble de l Ancien Régime. C est peut-être avec cette approche qu il faut considérer les restes d une fuie, des trous de boulins, une base de tour à vis (escalier tournant, extérieur au logis lui-même), une meurtrière à feu. Dans la dignité de son dénuement actuel, le Logis de Cellebrache semble donner une ultime leçon aux belles demeures charentaises du Bourg, guettées par la décrépitude bien que plus jeunes, quant à l art de se maintenir en forme et de garder son caractère originel. 18 Observe les murs du logis. D après toi, à quoi servaient les trous que tu peux apercevoir? 1) A aérer la toiture 2) A accueillir des pigeons 3) A éclairer les combles Ta réponse : N.. Le saviez-vous? Au Moyen-Age, seuls les seigneurs ou les ecclésiastiques avaient le droit de posséder un colombier. Ils sont symboles de puissance, de domination et de richesse. Les pigeonniers «sur pieds» ou indépendants des autres constructions étaient l apanage des grands fiefs. L élevage offrait deux avantages principaux: d abord alimentaire, car la viande était rare ; agronomique ensuite, car la fiente ou «colombine» riche en azote et en acide phosphorique, constituait un bon engrais pour les cultures potagères, les vergers ou la vigne. Les pigeons provoquaient fréquemment des dégâts au moment des s les. Les nombreux cahiers de doléances des paysans en demandent la suppression (entérinée lors de la Nuit du 4 août 1789). Le droit de posséder un pigeonnier se démocratise et il est même autorisé, selon le Code Rural de 1791, de tirer le pigeon durant les périodes de moissons. D animal domestique, le pigeon devient gibier. Photo : Pixibank.com La taille du pigeonnier est toujours en rapport avec celle du domaine. On compte en moyenne 1/2 hectare par nid. Côté Parents... Refaire un mur en moellons Outre le «colombier» quel autre nom donne-t-on à un pigeonnier?... Trucs et astuces Pour refaire un mur en moellons voici ce qu il faut éviter : - la pose en délit : en effet la pierre à un sens de pose : ce que l on appelle le lit. C est la façon dont elle se présente en carrière et qui permet surtout sa pérennité. le coup de sabre : regardez attentivement un mur de moellons. Les moellons ne sont pas empilés les uns sur les autres de façon linéaire mais posés décalés les uns des autres ce qui assurent la durabilité du mur. Le coup de sabre est l alignement purement linéaire des moellons avec pour conséquence un mur qui ne tient pas. - les moellons à angles vifs ou/et concave. Là aussi les moellons sont choisis et retaillés pour qu ils s emboîtent les uns avec les autres : des angles trop vifs ou des formes trop concaves font que ces moellons ne «se marient pas» avec les autres. 19

11 La Maison «de Monsieur Richard» Entre le Logis de Cellebrache et la Place de la Mairie, d autres constructions séculaires se dressent. Des enduits modernes ont masqué les appareillages des murs et parfois les encadrements initiaux. La Maison de M. RICHARD exposée au nord-ouest offre, sur une grande façade, des proportions entre ouvertures et surface murale, bien dans le ton des siècles passés. Cette belle maison illustre une catégorie que l on pourrait qualifier d austère, avec caves, dépendances et hauts étages. Les ouvertures du rez-de-chaussée aux linteaux en accolade présentent des détails rappelant les XV et XVI ème siècles. L ensemble pouvait assurer alors un confort convenable à ses habitants voire à la domesticité tout en offrant la sécurité, celle des approvisionnements engrangés et celle d un refuge face à d éventuelles agressions. Une vue du bourg depuis la place. D après toi, quels types de tuiles a-t-on utilisé pour recouvrir : (relie les bâtiments...aux bonnes tuiles) - La mairie La tuile canal Les enduits Trucs et astuces - Le presbytère L ardoise Les enduits au XIX ème siècle étaient faits en une seule couche. Ce n est qu à partir du XX ème siècle que la mode des enduits 2 et 3 couches est apparue pour s adapter aux matériaux préfabriqués et usinés. L enduit est indispensable. Il s agit de la peau de la maison. Il est composé de chaux et de sable. Il faut choisir une chaux très peu hydraulique pour permettre les échanges hydriques et surtout bien choisir son sable. Il faut choisir un sable qui possède encore de fines particules argileuses (non lavées, non calibrées). En effet c est lui qui donne la couleur aux murs. Le dosage est approximativement d un volume de chaux pour 4 volumes de sable. - Le clocheton de l église La tuile mécanique - La longère La pierre Maison que tu peux apercevoir en contrebas en te plaçant sous l appentis de l aire de pique-nique couverte 20 21

12 Le lavoir Le pêcheur malgache, vu à la télé, lançant loin son filet à partir de sa barque, donne une image acceptable de la lavandière essayant de déployer un grand drap dans le lavoir. Suit pour elle la séquence du drap ruisselant qu elle ramène à elle d un bras puis de l autre pour le «réunir» sur le plan incliné de sa boîte en bois dans laquelle elle s est agenouillée. Puis la séquence du foulage bras tendu sur le gros linge, plusieurs fois, violemment avec tout le poids de son corps, puis sur une tache décelée, la pose d un peu de savon, le geste rapide de l écopage d un peu d eau du bassin à l endroit de la tache, un vigoureux frottement à la brosse de chiendent et, à nouveau, le grand lancer du drap, sa récupération «crawlée», sa torsion manuelle et son martèlement à coups de battoir pour faire circuler l eau claire entre les fibres et l évacuer. La lavandière se relevait pour plaquer énergiquement sur un banc de bois ou de pierre, les draps, les flanelles et pantalons de travail des hommes, les vestes, jupons et autres grosses pièces qu elle avait soumises à l action de l eau, de ses bras et du battoir. Elle s agenouillait à nouveau. Le saviez-vous? Le mot lavandière apparaît vers 1180 et vient du latin «lavare» (laver). La lavandière était une femme dont le métier était de laver le linge dans un cours d eau ou un lavoir. En patois saintongeais, on utilisait plutôt le mot «laveuse». A noter qu une lavandière est aussi le nom d un petit passereau, la bergeronnette, ainsi nommé à cause des mouvements de sa queue comparés à ceux des blanchisseuses battant le linge. Trucs et astuces Maçonnerie et contrainte de l eau La maçonnerie à proximité ou dans l eau est différente d une maçonnerie traditionnelle. Même si le matériau de base (la pierre) est identique, le liant (ce qui tient la pierre) est différent. En effet il faut privilégier une chaux hydraulique naturelle et la compléter avec un mélange de ciment naturel très chargé en argile qui assure une prise rapide. Le dosage est 1 volume de chaux pour 2 volumes de sable. A tes crayons! Dessine le lavoir Le linge de corps et les autres petits linges exigeaient moins de dépense physique, sous le ballet de ses mains expertes dont la chorégraphie ultra- rapide évoluait selon le besoin de plus ou moins de savon, de frottage paume contre paume, d immersion, d aspersion, de battage, de torsion ample des poignets avant la projection du morceau prestement essoré, vers la panière

13 A voir également : Les autres châteaux de Torsac se cachent pudiquement dans la nature et nos historiens, qui les ont bien sûr fréquentés, nous en disent le plus grand bien. Il s agit de la forteresse de Montgauguier sur la route d Angoulême, connue des Torsacois sous le nom de «Château des Anglais», probablement construit peu après 1100 et démantelé par le Maréchal de Sancerre, fin XIV ème. Il en reste des traces de clôture et des entrées de salles voûtées. D autres logis, propriétés privées, sont à observer, qu il s agisse de ceux de La Faye, de La Salmonie ou du château de La Baronnie. Ceux que la curiosité poussera vers ces bijoux du passé, ne regretteront pas, en les apercevant, les efforts consentis. Petit glossaire de mots liés au patrimoine Page 4 Fronton : Couronnement d une façade de forme triangulaire ou arquée sur base horizontale, généralement plus large que haut. Page 6 Voussure : courbure et élévation d une arcade, d une voûte. Page 7 Arcature : motif ornemental composé d une suite de petites arcades décoratives (réelles ou feintes) sous les appuis des fenêtres ou des corniches. Page 8 Un desservant : Prêtre qui dessert une cure ou une chapelle. Page 9 Comble : faîte du bâtiment comprenant charpente et couverture. Page 10 Chanfreiné : qui forme un chanfrein, moulure plate obtenue en abattant l arête d une pierre. Page 16 Votif ou votive : qui est exécuté ou offert pour acquitter un vœu. Hosannière : de «Hosanna», dans la liturgie chrétienne, acclamation qui prend place à la cérémonie des Rameaux. Page 18 Boulins : trous faits dans un mur pour recevoir une pièce de bois horizontale

14 Réponses aux jeux Page 4 : solution du rébus : épis de faîtage. (haie / pis / deux / fée / ta / jeux) Page 5 : La plupart des mairies ont été construites sous la IIIème République. Page 6 : le nom de l église de Torsac est «Saint Aignan». (sein / haie / nie / an) 8 croix 4 voussures L église est de style roman. Page 9 : le toit du presbytère est un toit à long pan à croupes. Page 10 : Les éléments manquants : petite ouverture carrée sous le pignon, fenêtre et porte en bois. Page 12 : les tours datent du XIXème siècle. Page 13 : l intrus est la photo N 2 Page 17 : la croix du bourg est la croix N 3 Page 18 : les trous servaient à accueillir des pigeons. Page 19 : autre nom du pigeonnier «une fuie» (ou «fuye) Page 21 : mairie : tuiles mécaniques Presbytère : ardoises Clocheton : pierre Longère : tuiles canal Ont collaboré à la réalisation de ce livret Monsieur Joseph DEVY, rédaction des textes historiques Madame Christelle PILOTTE, conseils en restauration de patrimoine Madame Myriam AZEN, rédaction des jeux pour les enfants, photos et mise en page Madame Véronique BOUILLOUX, Coordinatrice du Pôle Touristique de l OTPHT Monsieur Ian OSBORNE, aquarelle de couverture ( Nous remercions Madame Catherine BRÉARD, Maire de Torsac, pour son accueil et son implication dans ce projet, Madame AILLOT pour ses travaux de recherches sur Torsac, Monsieur HUAULT, ancien maire de Torsac, pour sa précieuse collaboration, Monsieur et Madame PREMEL, propriétaires du château de Torsac, pour leur accueil, Madame Aubin et Monsieur Richard, Nous remercions également pour leur soutien financier La Communauté de Communes de la Vallée de l Échelle Le Pays Horte et Tardoire Le Département de la Charente Le programme européen Leader 26 27

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente

Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Vocabulaire maisons Maisons Paysannes de Charente Définition de la maison C est l abri qui permet aux humains de vivre décemment. Elle se compose de 4 murs et d un toit qui nous apparaissent ainsi : -

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI

PROTÉGER, METTRE EN VALEUR ET RÉNOVER LE PATRIMOINE BÂTI A - PROBLÉMATIQUE : Le Pays Ouest Charente possède un patrimoine bâti et petit patrimoine (fontaines, lavoirs, fours, coués, etc.) de qualité. Patrimoine modeste (petite maison de bourg, maison de ville

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

le Perray-en-Yvelines

le Perray-en-Yvelines le Perray-en- N 1095 Lep01 LEP01A/01B cadastre C1 64 96, rue de Paris le Perray-en- Typologie 1 Maison de bourg Typologie 2 Avec boutique antecadastre Critère 1 architectural Critère 2 urbain Boutique

Plus en détail

Le Pigeonnier du Travet à Labastide St Georges (81)

Le Pigeonnier du Travet à Labastide St Georges (81) Le Pigeonnier du Travet à Labastide St Georges (81) Situé sur la rive gauche de l Agout, le pigennier du Travet se trouve sur la commune de Labastide St Georges. Visible depuis les jardins de l évéché

Plus en détail

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves FDP Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves Carte des projets présentés dans l'exposition J'entoure le nom des villes les plus proches de mon école : Pour m'aider, je scanne ce code :

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

Commune de Seix. Recueil de références architecturales. D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L HOTEL CONSEIL

Commune de Seix. Recueil de références architecturales. D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L HOTEL CONSEIL Commune de Seix Recueil de références architecturales CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L de L ARIEGEL HOTEL du DEPARTEMENT - BP 23-09 001 FOIX CEDEX - tel-fax 05-61-02-09-50 email

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

Charpente et couverture

Charpente et couverture Charpente et couverture Guide pratique du patrimoine bâti du Vexin français Les paysages du Vexin français sont fortement marqués par ces longs pans de toiture couverts de tuiles. En très grande majorité

Plus en détail

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures Rénover et construire à Westmount Page 1 3. Toitures Conserver tout trait distinctif d importance d une toiture existante ou d un élément de cette toiture. Conserver la toiture aussi longtemps que possible

Plus en détail

LA CATHEDRALE DE METZ

LA CATHEDRALE DE METZ LA CATHEDRALE DE METZ UNE VUE GENERALE DEPUIS LA PLACE DE LA COMEDIE 1) Complétez le croquis ci-dessous en dessinant la silhouette de la cathédrale : 2) Répondez aux questions : a) Combien de tours peut-on

Plus en détail

LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE

LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE 24/10/2005 LES COUVERTURES DANS LE RHÔNE FICHE CONSEIL Le département du Rhône forme la limite nord des régions aux toitures à faible pente, celles-ci étant couvertes de tuiles de terre cuite appelées

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

La maison dite Le Pigeonnier

La maison dite Le Pigeonnier Patrimoine architectural CONSEIL GÉNÉRAL DU LOT Inventaire de l architecture médiévale du Lot SAINT- PIERRE-TOIRAC La maison dite Le Pigeonnier Étude monumentale GILLES SÉRAPHIN - MARS 2008 SAINT-PIERRE-TOIRAC

Plus en détail

Couvertures en tuiles

Couvertures en tuiles FICHE TECHNIQUE Couvertures en tuiles 2 4 CONNAÎTRE > Les tuiles canal > Les tuiles plates > Les tuiles à emboîtement > Les tuiles de verre > Les tuiles en béton > Les différentes parties de la couverture

Plus en détail

Villes et Pays d Art et d Histoire. raconte-moi. La cathédrale Notre - Dame de Strasbourg. Livret découverte 7 > 10 ans

Villes et Pays d Art et d Histoire. raconte-moi. La cathédrale Notre - Dame de Strasbourg. Livret découverte 7 > 10 ans Villes et Pays d Art et d Histoire raconte-moi La cathédrale Notre - Dame de Strasbourg Livret découverte 7 > 10 ans Bonjour! Nous te proposons de partir à la découverte de la cathédrale Notre-Dame de

Plus en détail

Harmonie et intégration

Harmonie et intégration Harmonie et intégration Bâti contemporain : la forme et la tonalité de ce bâtiment s intègrent parfaitement dans le paysage D un point de vue administratif et réglementaire, nous rappelons quelques points

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire La cathédrale d Amiens Classée au patrimoine mondial de l'unesco depuis 1981, la cathédrale gothique d'amiens s'élève en plein centre de la ville. Sa flèche s'élève à 112 mètres du sol. Pour une longueur

Plus en détail

c.a.u.e. de la manche collection découverte Caractéristiques et conseils pour l apprécier et le respecter

c.a.u.e. de la manche collection découverte Caractéristiques et conseils pour l apprécier et le respecter collection découverte c.a.u.e. de la manche du Cotentin Caractéristiques et conseils pour l apprécier et le respecter Une identité architecturale particulière De grands volumes bâtis Les dimensions des

Plus en détail

PRE-EXPERTISE DE L'EGLISE DE ST MAREINS

PRE-EXPERTISE DE L'EGLISE DE ST MAREINS PRE-EXPERTISE DE L'EGLISE DE ST MAREINS I - Etude visuelle de l'extérieur a) En périphérie du volume: Nous notons un semblant de drain (?) autour de certaines façades par une bande gravier; néanmoins,

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs Palette de couleurs pour une cohérence dans le bâti ancien La couleur est un élément chromatique du paysage qui change constamment. L aspect coloré

Plus en détail

Lexique. -- Lycée GABRIEL -- Architecture et habitat - Argentan - Orne - L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE

Lexique. -- Lycée GABRIEL -- Architecture et habitat - Argentan - Orne - L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ACADÉMIE DE CAEN L Y C É E POLYVALENT GABRIEL ARGENTAN Lexique Abside Extrémité d'une église, en demi-cercle ou polygonale, entourant le chœur, où se plaçait le clergé.

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

D I J O N VISITES GUIDÉES

D I J O N VISITES GUIDÉES D I J O N VISITES GUIDÉES 2012 www.visitdijon.com DIJON DÉCOUVERTE Dans un écrin de verdure, l ancienne capitale des Ducs Valois, offre aux visiteurs la découverte du patrimoine de l une des plus importantes

Plus en détail

L'habitat a t-il évolué au cours des siècles?

L'habitat a t-il évolué au cours des siècles? L'habitat a t-il évolué au cours des siècles? Préhistoire Antiquité - Moyen Age - Temps modernes - Monde contemporain Habitat nomade. Besoin : un abri vite installé pour se protéger des intempéries et

Plus en détail

Embellir sa devanture commerciale

Embellir sa devanture commerciale C h a r t e p a y s a g e u r b a i n Embellir sa devanture commerciale Le centre-ville de Montfermeil bénéficie d un patrimoine bâti important, empreinte de cet ancien bourg agricole. Cependant, cet héritage

Plus en détail

LEXIQUE VISUEL OWEN HOPKINS

LEXIQUE VISUEL OWEN HOPKINS LEXIQUE VISUEL OWEN HOPKINS Fondamentalement, tout bâtiment est une structure conçue pour enclore un espace. Le fait même de construire un édifice, si modeste soit-il, crée un espace intérieur, séparé

Plus en détail

Les couleurs du bâti percheron

Les couleurs du bâti percheron Les couleurs du bâti percheron Le territoire d étude Un territoire aux multiples visages La couleur et la matière jouent un rôle fondamental dans la définition de notre cadre de vie. Les différents matériaux

Plus en détail

Miniaturama.com version 1.0 14 janvier 2002 page 1 sur 1

Miniaturama.com version 1.0 14 janvier 2002 page 1 sur 1 version 1.0 14 janvier 2002 page 1 sur 1 Bonjour, Nous avons tenté de traduire le texte accompagnant la maison victorienne, à quatre mains : ma fille, Stéphanie Trznadel, 15 ans, pour le corps du texte

Plus en détail

Urban Prestigimmo - Malraux

Urban Prestigimmo - Malraux PIERRE PAPIER : 1 ER PRIX GESTIONNAIRE SCPI LOGEMENT 2013 Urban Prestigimmo - Malraux Portefeuille des acquisitions et opportunités d investissement Urban Premium «L investissement immobilier en centre-ville»

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

La Chapelle de la Ferme d Ithe

La Chapelle de la Ferme d Ithe La Chapelle de la Ferme d Ithe Le Tremblay-sur-Mauldre / Jouars-Pontchartrain (78 Yvelines) Une dizaine de jeunes, âgés de 17 à 20 ans, ont inauguré, durant les deux dernières semaines de juillet, une

Plus en détail

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison

Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison Ferme dite la Vieille Cour, actuellement maison 11 route côtière Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet Dossier IA17045091 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine

Plus en détail

construction de la nouvelle église sainte-madeleine de nantes

construction de la nouvelle église sainte-madeleine de nantes Frugalité construction de la nouvelle église sainte-madeleine de nantes à nantes -44 - Charles-Henri Tachon architecture & paysage Mercurey : rue de champ Ladoit 71640 Paris : 10 bis, rue Bisson 75020

Plus en détail

Cadastre n 235, 1 place Saint-Melaine

Cadastre n 235, 1 place Saint-Melaine Cadastre n 235, 1 place Saint-Melaine ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- FAÇADES DU CENTRE ANCIEN

Plus en détail

À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1

À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1 À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1 Sommaire : Le musée de la Cité de l Architecture page 1 La visite du musée page 3 L atelier «Matières- Matériaux» page 4 Les maquettes de maisons page 5 Journal

Plus en détail

Quar tier de Kerdrain

Quar tier de Kerdrain Quar tier de Kerdrain Maison, 6 rue Sombreuil 9, rue Cadoudal Maison des années 30. Cette maison a sans doute vue l intervention d un architecte. L aspect «Unicum» vient avant tout de la symétrie axiale

Plus en détail

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE)

CHAPELLE NOTRE-DAME DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) DU PEUPLE (ANCIENNE EGLISE) Cadastre de 1981, section F, parcelle 141 Cadastre de 1841, section F, parcelle 200 Coordonnées : Lambert zone 3, x = 982,63 y = 178,21 DESCRIPTION DESCRIPTION GENERALE EXTERIEURE

Plus en détail

La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie.

La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie. La pierre Cette pierre extraite de la carrière n'est qu'un caillou. L'homme, avec ses outils, va la façonner, la modeler, lui donner vie. Carrière souterraine de Thénac exploitée depuis l'antiquité - cr1974

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

Moulin à Blé dit Moulin de Tanay, puis de Roussille

Moulin à Blé dit Moulin de Tanay, puis de Roussille Moulin à Blé dit Moulin de Tanay, puis de Roussille route de Saint Bernard Tanay Saint-Didier-de-Formans Dossier IA01000026 réalisé en 1992 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général

Plus en détail

LE TOIT. Les formes de toits

LE TOIT. Les formes de toits Les formes de toits Le toit ou la toiture : ensemble des parois inclinées et/ou horizontales (dans le cas d une toiture-terrasse) qui couvrent une construction. Le toit comprend les éléments qui composent

Plus en détail

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est

Bardeau individuel Cèdre blanc de l Est Guide d installation Avant de commencer l installation, prenez le temps de lire ce guide en entier pour bien comprendre les exigences et les étapes à suivre pour une bonne installation. Mises en garde

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT)

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) BANQUE DE FRANCE Sommaire Étude Documentation Illustrations NOTE COMPLÉMENTAIRE L'édifice n'a fait l'objet d'aucune autre étude que celle de Ghislaine Legrand

Plus en détail

Etudes complémentaires

Etudes complémentaires Etudes complémentaires Plan Local d Urbanisme - MAGNAC-LAVAL Identification du patrimoine Identification des rez de chaussée en commerce 203 Identification et Protection des patrimoines Plan Local d Urbanisme

Plus en détail

Etude technique et historique. Association Culturelle Pierre Abélard -2006 LE PALLET

Etude technique et historique. Association Culturelle Pierre Abélard -2006 LE PALLET Le Pallet Comprendre la chapelle Sainte-Anne Etude technique et historique Association Culturelle Pierre Abélard -2006 LE PALLET SOMMAIRE - Page 2 - La chapelle aujourd hui. Introduction Rappel historique

Plus en détail

VILLE DE SHAWINIGAN Base de données patrimoniales

VILLE DE SHAWINIGAN Base de données patrimoniales 1041-37e Avenue DONNÉES ADMINISTRATIVES LOCALISATION ET OCCUPATION DE LA PROPRIÉTÉ Secteur Sous-secteur Lac-à-la-Tortue - Adresse 1041 37e Avenue Matricule 7164-10-8324 Dénomination Église de Saint-Théophile

Plus en détail

Classe patrimoine : CM1 M. GOULAY SOMMAIRE

Classe patrimoine : CM1 M. GOULAY SOMMAIRE Classe patrimoine : CM1 M. GOULAY SOMMAIRE La classe patrimoine du 8 au 12 octobre 2007 : Les thèmes et les journalistes jour après jour Lundi 8 octobre le matin : les rues et les maisons de la cité Plantagenêt.

Plus en détail

RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION

RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION 1982 : travaux d urgence ; vitraux cassés remplacés par des vitres. Pose d une serrure à la porte latérale. Branchement électrique pour éclairage

Plus en détail

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE Nom commun Pierre blanche MATIÈRE PREMIÈRE (matériau) Calcaire Type de matériau de construction : Pierre de revêtement des sols Epire, Albanie Pierre de faible épaisseur

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron

Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin 2012 2014 rénovation hôtel biron Musée Rodin Rénovation hôtel Biron Dossier de presse p.2 Rénovation du musée Rodin 2012-2015 Des travaux à partir de 2010 et un plan de financement de 15,5

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

PATHOLOGIE DES BALCONS

PATHOLOGIE DES BALCONS PATHOLOGIE DES BALCONS Un balcon est une «plateforme à hauteur de plancher, formant saillie sur une façade, et fermée par une balustrade ou un garde-corps, qui sont généralement en métal ou en béton. C

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

04. RÉPERTOIRE DES COURANTS ET STYLES ARCHITECTURAUX

04. RÉPERTOIRE DES COURANTS ET STYLES ARCHITECTURAUX 0. RÉPERTOIRE DES COURANTS ET STYLES ARCHITECTURAUX Ce répertoire permet d identifier les principaux courants et styles architecturaux propres aux maisons anciennes de la MRC de L Assomption. Les caractéristiques

Plus en détail

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE

Isolation en façade FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Isolation en façade 2 4 6 7 CONNAÎTRE > Les techniques d isolation > Les différents systèmes REGARDER > L emploi de l isolation > La pose de l isolation > Le traitement des points singuliers

Plus en détail

CHAPELLE DE L ORATOIRE

CHAPELLE DE L ORATOIRE Atelier Féroé Bureau d architectes Christian Foehr Architecte EAUG - SIA CHAPELLE DE L ORATOIRE Pour le compte de l Église Évangélique Libre de Genève Propriété de la paroisse de l Oratoire Chapelle -

Plus en détail

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur Nom : Pont sur La Barberolle Typologie architecturale secondaire : Dénomination : ouvrage d'art / pont Dénomination secondaire : Typologie régionale : Localisation Canton : Bourg de Péage / Pays : Drôme

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

CARMEJANE : Lieu de rencontre et lieu d apprentissage

CARMEJANE : Lieu de rencontre et lieu d apprentissage Bergerie de la ferme expérimentale de Carmejane Alpes-de-Haute-Provence karine labbay michel colache CARMEJANE : Lieu de rencontre et lieu d apprentissage Ce marché public avait pour objet la construction

Plus en détail

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme?

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Objectifs : prise en compte de l insatisfaction et de l attente des usagers réduire le nombre d autorisations simplifier les

Plus en détail

CHAPITRE XVII quater. - Règlement général sur les bâtisses en site rural

CHAPITRE XVII quater. - Règlement général sur les bâtisses en site rural CHAPITRE XVII quater. - Règlement général sur les bâtisses en site rural Art. 417. En l absence de plan particulier d aménagement, de plan d alignement ou de permis de lotir dûment autorisé et non périmé,

Plus en détail

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet Notice de montage Vous avez choisi Eurotrappe, pour isoler votre sortie de cheminé à foyer ouvert, et nous vous en félicitons! Consignes de sécurité : Monter sur un toit n est pas anodin!!, cela comporte

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle.

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle. ATELIER ATHENAÏS Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle Mars 2015 SOMMAIRE Le contexte La demande du client Ma proposition Les

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges

Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges BOURGES ENTRE XIXE ET XXE LA RUE MOYENNE. Par les élèves de Première de la section Histoire des Arts du lycée Alain Fournier de Bourges SIECLE Bourges au fil des siècles Du 1 e au 3 e siècle Du 4 e au

Plus en détail

Façades en pan de bois ou à ossature métallique

Façades en pan de bois ou à ossature métallique FICHE TECHNIQUE Façades en pan de bois ou à ossature métallique 2 4 5 CONNAÎTRE > L ossature > Le remplissage des murs de façades > Le remplissage des murs et cloisons intérieurs REGARDER > Reconnaître

Plus en détail

RESTAURATION du «LOGIS DU MUSICIEN»

RESTAURATION du «LOGIS DU MUSICIEN» RESTAURATION du «LOGIS DU MUSICIEN» (Mirebeau) Maître d œuvre : Martine Ramat, architecte du patrimoine (Tours) Maître d ouvrage : Erwan Larher - elarher@wanadoo.fr 2 SOMMAIRE EN BREF... 3 LA PHILOSOPHIE

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain

Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Weekend à Marseille Du 14 au 16 novembre prochain Partez à la découverte de la Cité Phocéenne avec la Société des Amis de l IMA Au cours d un weekend de 3 jours à Marseille, nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

Choisir et réaliser les couvertures en tuile

Choisir et réaliser les couvertures en tuile Choisir et réaliser les couvertures en tuile Henri RENAUD Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-212-11424-9 Sommaire Chapitre 1 La toiture et les tuiles en terre cuite 1. Le toit d une maison toiture... 14 2.

Plus en détail

Maison, actuellement clinique vétérinaire

Maison, actuellement clinique vétérinaire Maison, actuellement clinique vétérinaire 171 avenue du Grand-Port Corsuet Aix-les-Bains Dossier IA73002135 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

STYLE En pleine forme!

STYLE En pleine forme! STYLE En pleine forme! Même s il existe des modèles types dans tous les styles, la véranda est de plus en souvent «unique» en ce sens qu elle doit s adapter à la forme et aux dimensions de l habitation

Plus en détail

I. Les divers rôles des enduits

I. Les divers rôles des enduits Conseils pour la restauration Services territoriaux de l architecture et du patrimoine (STAP) Direction régionale des affaires culturelles d Île-de-France LES ENDUITS Ils const it uent un atout pour le

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

ADOPTEZ LA TENDANCE CANAL! LES TOITURES INTELLIGENTES

ADOPTEZ LA TENDANCE CANAL! LES TOITURES INTELLIGENTES ADOPTEZ LA TENDANCE CANAL! LES TOITURES INTELLIGENTES LES TUILES CANAL DE MONIER BELLES Tuiles de référence dans la rénovation du patrimoine, elles bénéficient d une gamme d accessoires qui vous permettra

Plus en détail

CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A

CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A CHAPITRE 1 RÈGLES APPLICABLES À LA ZONE A La zone A correspond aux secteurs de la commune, équipés ou non, à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique des terres agricoles.

Plus en détail

Cahier de recommandations

Cahier de recommandations FICHES DE RECOMMANDATIONS Cahier de recommandations Pour la mise en oeuvre de vos projets Commune de Beaulieu-lès-Loches, département de l Indre et Loire Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du

Plus en détail

Menuiseries du bâtiment

Menuiseries du bâtiment D. Mugniery C. Pruvost Menuiseries du bâtiment Portes et fenêtres Volets Parquets Escaliers Revêtements muraux Agencement Graphisme de couverture : Maud Warg Maquette intérieure : Maud Warg Mise en pages

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Proportion : pleins/vides

Proportion : pleins/vides Proportion : pleins/vides Plein : qualifie un matériau massif et homogène : bois plein, dalle pleine de béton, brique pleine, etc. Vide : tout espace qui, dans un ensemble architectural, n est pas occupé

Plus en détail

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE RENNES

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE RENNES COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DE RENNES Commune de Saint- Gilles Commune de SAINT - GILLES Plan Local d' Urbanisme ANNEXE DU RAPPORT DE PRESENTATION Etude morphologique du centre bourg et identification du

Plus en détail

Cédral CÉDRAL, LA SOLUTION IDÉALE POUR EMBELLIR ET PROTÉGER VOS FAÇADES. Lame de bardage extérieur. C est beau de se sentir protégé!

Cédral CÉDRAL, LA SOLUTION IDÉALE POUR EMBELLIR ET PROTÉGER VOS FAÇADES. Lame de bardage extérieur. C est beau de se sentir protégé! Cédral Lame de bardage extérieur CÉDRAL, LA SOLUTION IDÉALE POUR EMBELLIR ET PROTÉGER VOS FAÇADES C est beau de se sentir protégé! Construction neuve ou rénovation, style contemporain ou traditionnel,

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail