CONSTIPATION TERMINALE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSTIPATION TERMINALE"

Transcription

1 CONSTIPATION TERMINALE Dr El Mekkaoui Amine Service de gastro-entérologie Faculté de médecine et de pharmacie d Oujda (FMPO) Journée du printemps, Programme Scientifiq ue, Vendredi 16 Mai 2014 Hôtel Royal Mansour, Casablanca

2 Position du problème Constipation terminale: dysfonctionnement anorectal responsable de difficultés d évacuation des matières. constipation distale, constipation d évacuation, dyschésie... obstructed defecation, pelvic outlet obstruction..

3 Position du problème Elle peut se traduire par plusieurs symptômes Ø Difficulté d évacuation des matières fécales Ø Efforts de poussée importants ou prolongés...(77,2%) Ø Sensation de blocage anorectale ou de vidange incomplète du rectum...(50,5%). Ø Exonération longue en plusieurs temps...(61,7%) Ø Utilisation de manœuvres digitales ++

4 Position du problème Pays occidentaux: 13% à 20% la population occidentale 1/3 à 1/2 des patients constipés Altération de la qualité de vie 53% n ayant jamais consulté Explorations fonctionnelles: 0,3 à 3,6%. Maroc:? Arq Gastroenterol (2): L Siproudhis et al. GCB s, F68-F74

5 Physiopathologie Deux groupes physiopathologiques : fonctionnelle «à périnée normal» secondaire à une anomalie anatomique (trouble de la statique pelvienne associé) souvent intriqués, et des troubles de la statique pelvienne sont présents chez 80 % des patients rapportant une constipation terminale Association fréquente avec une constipation du transit/tfi

6 Physiopathologie Troubles fonctionnels: Asynchronisme abdomino-pelvien: Anisme Hypertonie anale instable: ondes ultras lentes et amples: pression anale de repos élevées Hyposensibilité rectale Hypo. ou acontractilité rectale

7 Schey et al. Am J Gastroenterol 2012; 107:

8 Anisme

9 Troubles fonctionnels: Asynchronisme abdomino-pelvien: Anisme Hypertonie anale instable: ondes ultras lentes et amples: pression anale de repos élevée Hypo. ou acontractilité rectale Hyposensibilité rectale

10 Hypertonie anale instable

11 Troubles fonctionnels: Asynchronisme abdomino-pelvien: Anisme Hypertonie anale instable: ondes ultras lentes et amples: pression anale de repos élevées Hypo. ou acontractilité rectale: «inertie rectale» Hyposensibilité rectale Faucheron JL, Dubreuil A Dis Colon Rectum 2000;43:1545-9

12 Troubles fonctionnels: Asynchronisme abdomino-pelvien: Anisme Hypertonie anale instable: ondes ultras lentes et amples: pression anale de repos élevées Hypo. ou acontractilité rectale Hyposensibilité rectale: origine neurologique, mégarectum congénital ou acquis

13 Physiopathologie Troubles de la statique pelvienne Prolapsus rectal interne (intussusception) : 30% Véritable prolapsus rectal : 13% Rectocèle 19% (surtout chez la femme) Entérocèle 10% Périnée descendant: 10% Hedrick TL et al Gastroenterol Clin North Am ;42(4): V Vitton et al. Hépato-gastro 2012;19:

14 Physiopathologie Troubles de la statique pelvienne Prolapsus rectal interne (intussusception) : 30% Véritable prolapsus rectal : 13% Rectocèle 19% (surtout chez la femme) Entérocèle 10% Périnée descendant: 10% Hedrick TL et al Gastroenterol Clin North Am ;42(4): V Vitton et al. Hépato-gastro 2012;19:

15 P.V. Foti et al Radiol med (2013) 118:23 39 Prog Urol, 2009, 19, 13,

16 PHYSIOPATHOLOGIE Troubles de la statique pelvienne Prolapsus rectal interne : 30% Véritable prolapsus rectal : 13% Rectocèle 19% (surtout chez la femme) Entérocèle 10% Périnée descendant: 10% Hedrick TL et al Gastroenterol Clin North Am ;42(4): V Vitton et al. Hépato-gastro 2012;19:

17

18

19 PHYSIOPATHOLOGIE Troubles de la statique pelvienne Prolapsus rectal interne : 30% Véritable prolapsus rectal : 13% Rectocèle 19% (surtout chez la femme) Elytrocèle/ entérocèle/ sigmoidocèle: 10% Périnée descendant: 10% Hedrick TL et al Gastroenterol Clin North Am ;42(4): V Vitton et al. Hépato-gastro 2012;19:

20 Entérocèle Périnée descendant

21 Message 1 Pathologie fréquente Altération de la qualité de vie Étiologies: Fonctionnelles: AAP (Anisme) Troubles de la statiques pelvienne: rectocèle, prolapsus rectal Problème de causalité?

22 Stratégie diagnostique Interrogatoire (1) : Nombres de selles, consistance, sang, glaire, douleur, pesanteur périnéale, incontinence anale Autres : dyspareunie, impériosité mictionnelle, incontinence urinaire Contexte social et psychologique Antécédents: Abus sexuel, obstétricaux, prise médicamenteuse, pathologies associées (neurologique, endocrinologique..) Habitudes hygièno-diètétiques Retentissement sur la qualité de vie

23 Stratégie diagnostique Interrogatoire (2) : Sensation d une défécation incomplète Impression d obstruction anale Nécessité d effectuer des manœuvres digitales: Non systématiquement rapportées Endo-vaginales Maintien du périnée Endo-rectales d extraction

24 Stratégie diagnostique Examen clinique: rôle fondamental è troubles de la statique pelvienne (VPN) Position: Genu pectorale/décubitus latéral gauche: prolapsus, périnée descendant. Décubitus dorsal: rectocèle, colpocèle. Inspection: au repos/en poussée: fissure, prolapsus hémorroïdaire, prolapsus rectal, colpocèle.. TR: fécalome, présence de selles dans le rectum, tonus sphinctérien, AAP?, rectocèle, recherche d élytrocèle par la palpation bi-digitale Anuscopie: ulcère solitaire du rectum, prolapsus rectal interne en poussée.

25 Examens complémentaires:

26 Stratégie diagnostique Examens complémentaires: Signe d alarme : éliminer une maladie organique : endoscopie ou imagerie, NFS, TSH.. Explorations fonctionnelles: Non systématiques, pas de consensus: Après échec du TTT médical bien conduit Troubles de la statique pelvienne: importants et gênants. but : confirmer le diagnostic, préciser l étiologie dominante

27 Les examens complémentaires Les examens d orientation: Temps de transit colique avec marqueurs radio opaques. Le test d expulsion du ballonnet Troubles fonctionnels: Manométrie ano-rectale EMG Anomalies anatomiques: Défécographie/colpo-cysto-défécographie IRMd EEAd

28 Les examens d orientations Temps de transit colique avec marqueurs radio opaques. Le test d expulsion du ballonnet

29 Constipation de transit Constipation terminale

30 Les examens d orientations Temps de transit colique avec marqueurs radio opaques. Le test d expulsion du ballonnet: Expulsion d un ballon gonflé À 50 ml d eau ou Volume nécessaire pour obtenir une sensation de besoin soutenue. Inconvénient: Absence de standardisation Avantages: Examen simple et excellente VPN Jaime Belkind-Gerson et al. JPGN 2013;56: 23 26

31 Examen complémentaires: Troubles Manométrie ano-rectale: +++ Anisme fonctionnels Hypertonie anale instable Absence du RRAI è Un mégarectum: <0,1% chez l adulte. Alternative: manométrie haute résolution

32 Examen complémentaires: Troubles fonctionnels Manométrie ano-rectale: +++ Anisme Hypertonie anale instable Absence du RRAI è Un mégarectum: <0,1% chez l adulte. Alternative: manométrie haute résolution

33 Examen complémentaires: Troubles Manométrie ano-rectale: +++ Anisme fonctionnels Hypertonie anale instable Absence du RRAI è Un mégarectum: <0,1% chez l adulte. Alternative: manométrie haute résolution

34 Examen complémentaires: Troubles Manométrie ano-rectale: +++ Anisme fonctionnels Hypertonie anale instable Absence du RRAI è Un mégarectum: <0,1% chez l adulte. Alternative: manométrie haute résolution Électromyogramme: peu utilisé

35 Exploration à la recherche d une anomalie anatomique Colpo cysto défécographie: référence IRM pelvienne dynamique (IRMd) Échographie endo-anale dynamique (EEAd)

36 Exploration à la recherche d une anomalie anatomique Colpo cysto défécographie: référence Indication: IRM pelvienne en cas d echec dynamique de la PEC (IRMd) initial et avant tout traitement chirurgical. Échographie endo-anale dynamique (EEAd) Quadruple opacification de l ampoule rectale, de la vessie, du vagin et des anses iléales En 3 étapes : repos, retenue, évacuation Évaluer l angle anorectal ainsi que la position par rapport aux repères osseux; comportement des différents organes; la qualité de la vidange rectale

37 K. Ratnatunga et al. Indian J Gastroenterol (2013) 32(1):43 48 Prog Urol, 2009, 19, 13, Exploration à la recherche d une anomalie anatomique Colpo cysto défécographie: référence IRM pelvienne dynamique (IRMd) Échographie endo-anale dynamique (EEAd)

38 P.V. Foti et al Radiol med (2013) 118:23 39

39 Fig. 5 Descending perineum. Midsagittal FIESTA MR image, obtained during evacuation. The anorectal junction (arrow) descends >5 cm below the pubococcygeal line (line). Note the associated cystocele (arrowhead) P.V. Foti et al Radiol med (2013) 118:23 39

40 Exploration à la recherche d une anomalie anatomique Colpo cysto défécographie: référence IRM pelvienne dynamique (IRMd) Échographie endo-anale dynamique (EEAd) S.M. MURAD-REGADAS et al. Arq Gastroenterol 49 no Andrea Viscardi, M.D et al. Diseases of the Colon & Rectum 55: 9 (2012)

41 Constipation de transit Évaluation clinique Examen clique suggère fortement un trouble fonctionnel ou anatomique AM Leroie FMC-HGE JFHOD 2014; AGA GASTROENTEROLOGY 2013;144: Défécographie: MAR non concluante Echec d une PEC initiale Avant un traitement chirurgical

42 Message 2 Interrogatoire + examen clinique: étape fondamentale Signes d alarmes Signes évocateurs d une constipation terminale, manœuvres digitales Orientation étiologique è Traitement local: suppositoires/lavements En cas d échec: MAR: troubles fonctionnels (AAP) Défécographie: troubles de la statique pelvienne

43 PEC thérapeutique

44 Traitement Traitements médicaux Laxatifs et traitements standards Suppositoires/lavements Rééducation périnéale par biofeedback Injection de toxines botulique dans le sphincter anal Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs

45 Traitement Suppositoires à délitement gazeux: Laxatifs et traitements standards Ø Eductyl Suppositoires à la glycerine: Suppositoires/lavements Ø Cristal suppo adulte Microlavement: Rééducation périnéale par biofeedback Ø microlax Injection de toxines botulique dans le sphincter anal Traitements médicaux Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs

46 Traitement Traitements médicaux Laxatifs et traitements standards Suppositoires/lavements Rééducation périnéale par biofeedback è AAP Injection de toxines botulique dans le sphincter anal Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs

47 Biofeedback Une séance : 30 minutes 4 a 6 séances sont généralement préconisées +/- des séances d entretien Coordonner: Relaxation musculaire périnéale / Valsalva Utiliser Pression anale EMG anal Accès aux professionnels formés au biofeedback pour anisme

48 Traitement

49 Traitement Biofeedback > Autres traitements médicaux 70% [40 à 100%] Biofeedback + Eductyl > Biofeedback seul Biofeedback EMG Biofeedback MAR Le biofeedback dit «sensitif»: rééducation des troubles de la sensibilité rectale nécessaire chez certains patients Claudio Wainstein et al. Cirugía Española Vol. 92. Núm Cochrane Database of Systematic Reviews 2014, Issue 3. Etude EDUCDYS UEGW 2013/JFHOD 2014 V Vitton et al. Hépato-gastro 2012;19: AGA GASTROENTEROLOGY 2013;144:

50 Traitement Traitements médicaux Laxatifs et traitements standards Suppositoires/lavements Rééducation périnéale par biofeedback Injection de toxine botulique dans les muscles pubo-retcaux Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs

51 Traitement Injection de toxine botulique dans les muscles puborectaux Peu d études Patient avec anisme Efficacité satisfaisante: 70% Farid M et al. Int J Colorectal Dis 2009;24: Maria et al. Am J Gastroenterol 2006

52 Traitement Traitements médicaux Laxatifs et traitements standards Suppositoires/lavements Rééducation périnéale par biofeedback Injection de toxines botulique dans le sphincter anal Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs

53 Place du traitement chirurgical? Exceptionnel 3eme intention après échec TTT médical et rééducation Si cause anatomique documentée et significative: correction d un prolapsus / d un rectocèle Bonne fonction sphinctérienne Traitement des troubles associés : anisme, constipation de transit Il faut être prudent en cas de : Hypersensibilité rectale Insuffisance sphinctérienne è incontinence anale dans cette situation

54 Rectocèle chirurgicale Supérieure à 3 cm de profondeur Ne se vidant pas sur les clichés de défécographie Amélioration des symptômes par une vidange rectale obtenue par manœuvres digitales/suppositoires, lavements Voies : antérieure, périnéale, trans-anale

55 Traitement Traitements médicaux Laxatifs et traitements standards Suppositoires/lavements Rééducation périnéale par biofeedback Injection de toxines botulique dans le sphincter anal Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs Stimulation des racines sacrées: hypoesthésie rectale Knowles CH, et al. Ann Surg 2012;255:643-9

56 Traitement Traitements médicaux Laxatifs et traitements standards Suppositoires/lavements Rééducation périnéale par biofeedback Injection de toxines botulique dans le sphincter anal Traitements chirurgicaux Autres traitements alternatifs Stimulation des racines sacrées Irrigation rétrograde trans-anale

57 Traitement Irrigation rétrograde trans-anale : Origine neurologique: 70 % d efficacité Dis Colon Rectum Feb;52(2): Christiensen, Scand J Gastroenterol 2010

58 Perspectives Nat. Rev. Gastroenterol. Hepatol. 11, (May 2014)

59 Message 3 1) Traitement médical: suppositoires/lavements + TTT des pathologies associées 2) Rééducation périnéale: (MAR: AAP) 3) Chirurgie : échec des thérapeutiques précédentes + troubles de la statique pelvienne documentés 4) traitements alternatifs: injection de toxine botulique, irrigation trans-anale rétrograde, Stimulation des racines sacrées..

60 Conclusion Pathologie fréquente Évaluation clinique: étape fondamentale Examens complémentaires non systématiques MAR: troubles fonctionnels Défécographie: troubles de la statiques pelvienne Traitement 1) Médical: suppositoires/lavements 2) Rééducation périnéale: (MAR: AAP) 3) Chirurgie : échec des thérapeutiques précédentes + troubles de la statique pelvienne documentés et significatifs

61 MERCI

Laurent SIPROUDHIS P COULOM

Laurent SIPROUDHIS P COULOM Laurent SIPROUDHIS P COULOM Intérêt des explorations complémentaires dans les troubles de la statique pelvienne - Connaitre les explorations complémentaires dans les troubles de la statique - Connaitre

Plus en détail

Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique

Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique CNGOF 2013 : «PROLAPSUS» Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique Dr Pauline Roumeguère Service de gastroentérologie CHU de Bordeaux Hôpital St André Service de proctologie Clinique

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Constipation H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Un peu de physiologie Fonction défécatoire Physiologie ano-rectale Appareil recto-anal au repos: Rectum vide Continence assurée par: -sphincter

Plus en détail

Constipation terminale: Diagnostic et traitement

Constipation terminale: Diagnostic et traitement Constipation terminale: Diagnostic et traitement G. Staumont,, GCB 2006 Edouard Chabrun Bordeaux Tursac,, octobre 2006 Généralités Appartient au syndrome de constipation fonctionnelle. = Dyschésie = difficulté

Plus en détail

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Constipation chronique (300) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Motricité intestinale Sensibilité digestive Anatomie du périnée Physiologie de la défécation Sémiologie des troubles du transit

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie

Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Troubles de la statique rectale et pelvienne De la rectopexie à la triple pexie Marc Papillon ASRCC 2012 Différents troubles de la statique rectale : - Prolapsus extériorisé du rectum - Prolapsus rectal

Plus en détail

Prof. Ph. DENIS. Diagnostic et prise en charge de la dyschésie

Prof. Ph. DENIS. Diagnostic et prise en charge de la dyschésie Prof. Ph. DENIS Diagnostic et prise en charge de la dyschésie Reconnaître une dyschésie Savoir indiquer et interpréter les explorations complémentaires Connaître les indications chirurgicales Conflits

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE SEMINAIRE 1 FACULTE DE MEDECINE VERSAILLES / St QUENTIN EN YVELINES Hôpital Ambroise Paré - Boulogne Billancourt (Métro : Boulogne Jean Jaurès, ligne 10)

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

Que lui proposez vous en première intention?

Que lui proposez vous en première intention? Mme F. 30 ans consulte pour besoins exonérateurs impérieux et incontinence aux gaz apparus 1 mois après un accouchement par voie vaginale avec forceps. Au toucher rectal, le tonus anal est normal mais

Plus en détail

Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques. Pr Benoit Coffin

Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques. Pr Benoit Coffin Explorations de la motricité digestive en pratique clinique : intérêts diagnostiques et thérapeutiques Pr Benoit Coffin Anomalies motrices en pathologie digestive Fréquentes Impliquées dans la physiopathologie

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique : la constipation chronique de l adulte

Recommandations pour la pratique clinique : la constipation chronique de l adulte Recommandations pour la pratique clinique : la constipation chronique de l adulte Michel DAPOIGNY Clermont-Ferrand Thierry PICHE Nice RPC Constipation chronique de l adulte Promoteur SNFGE Co-Promoteurs

Plus en détail

Prise en charge et traitement de la constipation chronique de l'adulte

Prise en charge et traitement de la constipation chronique de l'adulte Prise en charge et traitement de la constipation chronique de l'adulte Groupe de veille documentaire Nambotin P, Boussageon R, Jamet S, Mas Jl, Oriol JM, Senez B FORGENI 18 sept 2008 «Recommandations pour

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

Dyschésie traitement chirurgical. Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005

Dyschésie traitement chirurgical. Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005 Dyschésie traitement chirurgical Docteur Christian THOMAS CLAUZEL Groupe hospitalier Diaconesses- Croix St Simon jfpd fmc 2005 Chirurgie de la dyschésie la prise en charge chirurgicale de la dyschésie

Plus en détail

Apport diagnostique de la déféco-irm dans les troubles fonctionnels du périnée postérieur

Apport diagnostique de la déféco-irm dans les troubles fonctionnels du périnée postérieur Apport diagnostique de la déféco-irm dans les troubles fonctionnels du périnée postérieur Céline Savoye-Collet, Edith Koning, Anne- Marie Leroi, Jean-Nicolas Dacher CHU Charles Nicolle Rouen - France Introduction

Plus en détail

M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011

M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011 La proctologie en pratique quotidienne M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Luxembourg Décembre 2011 Matériel de proctologie Les oreilles, les yeux et les doigts Source de lumière froide Anuscopes, proctoscope,

Plus en détail

Pour le médecin, la constipation se définit

Pour le médecin, la constipation se définit Cas clinique La constipation : Comment s y prendre pour mieux la traiter? Mickael Bouin, MD, Ph.D. Le cas de Josette Josette, âgée de 50 ans, sans antécédents, vous consulte pour une constipation qui dure

Plus en détail

Sphincter anal Comment l explorer en 2017?

Sphincter anal Comment l explorer en 2017? Sphincter anal Comment l explorer en 2017? Henri Damon Hôpital Édouard Herriot Hospices Civils de Lyon Lyon Clinique Protestante Caluire et Cuire henri.damon@chu-lyon.fr LIENS D INTÉRÊT Medtronic, Allergan,

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

IRM pelvienne dynamique

IRM pelvienne dynamique IRM pelvienne dynamique Valérie Laurent, Laurent Bresler Service de Radiologie Adultes Hôpital de Brabois CHU - NANCY Introduction Gde fréquence des troubles de la statique pelvienne Diagnostic et traitement

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Constipation. Conseil de pratique. Définitions et diagnostic de la constipation chronique de l adulte

Constipation. Conseil de pratique. Définitions et diagnostic de la constipation chronique de l adulte Constipation Rédacteur : François MION Références : Vitton V, Damon H, et al. RPC de la prise en charge de la constipation. SNFCP éditions 2017. Lacy BE, Mearin F, et al. Bowel Disorders. Rome IV. Gastroenterology

Plus en détail

Entérocolpodéfécographie associée à l'étude du temps de transit colique: procédure diagnostique pour exécution en même temps.

Entérocolpodéfécographie associée à l'étude du temps de transit colique: procédure diagnostique pour exécution en même temps. Entérocolpodéfécographie associée à l'étude du temps de transit colique: procédure diagnostique pour exécution en même temps. Marco Estienne, Piero Glorialanza, Veronica Giasotto, Fabrizio Gandolfo, Marianella

Plus en détail

Ce qu attend le chirurgien du compte-rendu radiologique L.Bresler

Ce qu attend le chirurgien du compte-rendu radiologique L.Bresler Ce qu attend le chirurgien du compte-rendu radiologique L.Bresler De quoi parle-t-on Du prolapsus total du rectum De la dyschésie Rectocèle Prolapsus interne De l ulcère solitaire du rectum Qu attend le

Plus en détail

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées 31 èmes journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE V. BLONDEY IBODE S. CUENOT IBODE P. MATHIEU Chirurgien

Plus en détail

Constipation: physiopathologie et implications thérapeutiques. JOURNEES DES HGE LILLE avril 2015

Constipation: physiopathologie et implications thérapeutiques. JOURNEES DES HGE LILLE avril 2015 Constipation: physiopathologie et implications thérapeutiques 1 JOURNEES DES HGE LILLE avril 2015 Constipation: physiopathologie et implications thérapeutiques PLAN: 2 A- Généralités -Définition -Epidémiologie

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

Les troubles de la statique ano-rectale sont fréquents.

Les troubles de la statique ano-rectale sont fréquents. Les troubles de la statique ano-rectale sont fréquents. Ils résultent de lésions du système de soutien de la filière ano-rectale (muscles, ligaments et aponévroses) qui induisent la perte de ses rapports

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Prolapsus Rectal. Comment se manifeste t il? Dr Thierry Higuero (Monaco - Nice - Beausoleil)

Prolapsus Rectal. Comment se manifeste t il? Dr Thierry Higuero (Monaco - Nice - Beausoleil) Prolapsus Rectal Comment se manifeste t il? Dr Thierry Higuero (Monaco - Nice - Beausoleil) Définition Invagination endoluminale de toute ou partie de la paroi rectale Début à 8 cm de la marge anale

Plus en détail

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau

LE CANCER DU RECTUM. Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau LE CANCER DU RECTUM Quelle stratégie de prise en charge initiale? Théo Martin Moreau RAPPELS SUR LE CANCER DU RECTUM: Incidence: 12000 nouveaux cas par an (1/3 des CCR). Adénocarcinomes dans 95% des cas.

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

Constipation de l enfant. Bruno Bachy Clinique Chirurgicale Infantile, CHU Rouen Olivier Mouterde Gastro-entérologie pédiatrique, CHU Rouen

Constipation de l enfant. Bruno Bachy Clinique Chirurgicale Infantile, CHU Rouen Olivier Mouterde Gastro-entérologie pédiatrique, CHU Rouen Constipation de l enfant. Bruno Bachy Clinique Chirurgicale Infantile, CHU Rouen Olivier Mouterde Gastro-entérologie pédiatrique, CHU Rouen L'enfant est il constipé? selle une fois par mois : non selle

Plus en détail

Conseil de pratique. Constipation

Conseil de pratique. Constipation Constipation Rédacteur : Thierry PICHE Références : Piche T, Dapoigny M, Bouteloup C, Chassagne P, Coffin B, Desfourneaux V, Fabiani P, Fatton B, Flammenbaum M, Jacquet A, Luneau F, Mion F, Moore F, Riou

Plus en détail

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie?

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Mémoire de DESC de chirurgie hépatobiliaire et digestive SCVO, RENNES

Plus en détail

Incontinence anale. François Mion. Lyon

Incontinence anale. François Mion. Lyon Incontinence anale François Mion Lyon Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT Aucun conflit Objectifs pédagogiques Epidémiologie et étiologie Stratégie

Plus en détail

LA CONSTIPATION DE L ENFANT

LA CONSTIPATION DE L ENFANT LA CONSTIPATION DE L ENFANT Dr Nabil CHAOUI POURQUOI CETTE PRÉSENTATION La constipation est courante mais mal appréciée Elle n est pas toujours reconnue, Pas toujours bien gérée, Fait souvent l objet d

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 mars 2005 MOVICOL ENFANT, poudre pour solution buvable en sachet-dose de 6,9 g (Boîtes de 20) Laboratoire NORGINE PHARMA macrogol Date de l'amm

Plus en détail

Incontinence anale: bilan, indications thérapeutiques. Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard

Incontinence anale: bilan, indications thérapeutiques. Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard Incontinence anale: bilan, indications thérapeutiques Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard Incontinence anale Anatomie Epidémiologie Physiopathologie

Plus en détail

QCM/examen final DIU de Pelvi périnéologie de la femme

QCM/examen final DIU de Pelvi périnéologie de la femme QCM/examen final DIU de Pelvi périnéologie de la femme 1 - Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) protecteur(s) contre l incontinence urinaire postnatale? a - Césarienne délibérée (de convenance) b. Episiotomie

Plus en détail

RECOMMANDATIONS JPP2. IU et/ou IA

RECOMMANDATIONS JPP2. IU et/ou IA RECOMMANDATIONS JPP2 IU et/ou IA I EXAMENS COMPLEMENTAIRES 1. BUD Tableau clinique d instabilité vésicale Si le tableau clinique d IUE n est pas typique (notamment si impériosité) En pré-opératoire (correction

Plus en détail

Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique

Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique Apport de l IRM pelvienne dynamique pour l exploration des troubles de la statique S Novellas,F Dausse,, P Chevallier,, M Fournol,, T Piche,, JN Bruneton Service d imagerie médicale Hopital de l archet

Plus en détail

Constipation chronique -dossier clinique- K.BELHOCINE S.BRULEY DES VARANNES

Constipation chronique -dossier clinique- K.BELHOCINE S.BRULEY DES VARANNES Constipation chronique -dossier clinique- K.BELHOCINE S.BRULEY DES VARANNES Mme PM âgée de 70 ans Consulte pour constipation Elle rapporte une émission difficile de selles dures en scyballes deux fois

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal SOFOMEC - Jeudi 17 mars 2011 1 Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal OUI!... Puisque Sine materia... En fait : NON But de cette présentation

Plus en détail

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles

Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles Association de troubles de la statique pelvienne : démarches rationnelles R. Villet* P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Devant une patiente consultant pour des troubles de l un des étages du plancher

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

Chapitre 34 : Item 300 Constipation de l'adulte (avec le traitement)

Chapitre 34 : Item 300 Constipation de l'adulte (avec le traitement) Chapitre 34 : Item 300 Constipation de l'adulte (avec le traitement) I. Définition II. Épidémiologie III. Physiopathologie IV. Diagnostic V. Traitement OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Devant une constipation chez

Plus en détail

DIU Rééducation Périnéale Manométrie anorectale. DIU de Rééducation Périnéale

DIU Rééducation Périnéale Manométrie anorectale. DIU de Rééducation Périnéale DIU Rééducation Périnéale Manométrie anorectale DIU de Rééducation Périnéale 2015-2016 Dr Guinet-Lacoste Amandine, Service de MPR Pr Rode Hôpital Henry Gabrielle Saint Genis Laval / Lyon Principes TVS,

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

Numéro de module. Intitulé Objectifs et niveau 1 et 2

Numéro de module. Intitulé Objectifs et niveau 1 et 2 Numéro de module Intitulé Objectifs et niveau et But du niveau : l étudiant doit acquérir les connaissances lui permettant d analyser les explorations morphologiques de l anus et du périnée et de comprendre

Plus en détail

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G.

Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel. G. Prise en charge de l incontinence anale de l adulte: comparaison neurostimulation sacrée vs sphincter artificiel G. Meurette Nantes Incontinence anale: les rumeurs Affection fréquente? Deux facteurs de

Plus en détail

Prise en charge des troubles digestifs en contexte de handicap moteur. G. Portier Chirurgie colorectale CHU de Toulouse

Prise en charge des troubles digestifs en contexte de handicap moteur. G. Portier Chirurgie colorectale CHU de Toulouse Prise en charge des troubles digestifs en contexte de handicap moteur G. Portier Chirurgie colorectale CHU de Toulouse Dynamique pelvienne normale Association: transit colique normal évacuation rectale

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Troubles Sphinctériens»

Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Troubles Sphinctériens» Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Troubles Sphinctériens» Manométrie Anorectale et Troubles anorectaux Patrick Raibaut patrick.raibaut@tnn.aphp.fr

Plus en détail

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009

K-SAIDANI. Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 K-SAIDANI Septième journée de la clinique médicale, Alger le 30 Avril 2009 Constipation : Plainte fréquente au cours de la grossesse et dans la période puerpérale; Elle peut survenir «de novo», aggraver

Plus en détail

Incontinence anale. F. PIGOT (Talence) F. ZERBIB (Bordeaux)

Incontinence anale. F. PIGOT (Talence) F. ZERBIB (Bordeaux) Incontinence anale F. PIGOT (Talence) F. ZERBIB (Bordeaux) Tirés à part : F. Zerbib Service de gastroentérologie, Hôpital Saint André, 1, rue J. Burguet, 33075 Bordeaux Cedex. Introduction Le sujet a déjà

Plus en détail

TROUBLES ANO-RECTAUX ET INTERET D UNE REEDUCATION SPECIALISEE.

TROUBLES ANO-RECTAUX ET INTERET D UNE REEDUCATION SPECIALISEE. TROUBLES ANO-RECTAUX ET INTERET D UNE REEDUCATION SPECIALISEE. Ghislaine Philippe Max Claude Cappelletti MK spécialisés en rééducation ano-rectale Membres de l Association Réseau en Rééducation Périnéale

Plus en détail

Définition, explorations, traitement. Hélène REGNAULT, DES, 16/01/2010

Définition, explorations, traitement. Hélène REGNAULT, DES, 16/01/2010 Définition, explorations, traitement Hélène REGNAULT, DES, 16/01/2010 Pathologie très fréquente et sous-estimée Prise en charge difficile Recommandations pour la pratique clinique dans la prise en charge

Plus en détail

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT laboratoire Uroplasty (NL) étude contrôlée randomisée évaluation l efficacité des implants de biopolymères

Plus en détail

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire

Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Bilan clinique et paraclinique d une incontinence urinaire à l effort de la femme : Evaluation urodynamique pré-opératoire Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

Les journées du Trocadéro

Les journées du Trocadéro Les journées du Trocadéro 21 Octobre 2014 lparois@club internet.fr Faut il avoir peur de ses patients? Dans quel cas sommes nous indéfendables? Cas n 1 a Mme O, âgée de 67 ans, consulte pour diarrhée chronique

Plus en détail

Chirurgie de la fonction ano-rectale. Guillaume Meurette Nantes

Chirurgie de la fonction ano-rectale. Guillaume Meurette Nantes Chirurgie de la fonction ano-rectale Guillaume Meurette Nantes Les déterminants du confort ano-rectal Un transit régulier avec des selles de consistance adaptées oscillant du Bristol 3 au Bristol 4 Des

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE

Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire. Dr Béatrice DAVENNE 1 Place du bilan urodynamique dans les explorations de l incontinence urinaire Dr Béatrice DAVENNE Médecin de Médecine Physique et de Réadaptation. Chef de service Rééducation Neurologique et Urodynamique

Plus en détail

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë

Introduction Diagnostic de la cystite aiguë CYSTITES Introduction Les infections urinaires basses sont fréquentes : 20 à 30 % des femmes adultes ont au moins une cystite* dans leur vie. La prévalence de l infection urinaire basse est 30 fois plus

Plus en détail

La dyschésie : diagnostic et traitement

La dyschésie : diagnostic et traitement Mini-revue La dyschésie : diagnostic et traitement doi: 10.1684/hpg.2012.0712 Dyschezia: from diagnostic to treatment Veronique Vitton (1), Henri Damon (2), Jean-Luc Faucheron (3) 1 H^opital Nord, service

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale

Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale Incidence Les conséquences directes et indirectes de l accouchement par voie vaginale sont nombreuses : Tels les troubles de la statique pelvienne. L

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme AFML formation du 4 et 5 mars 2011 Dr Pierre-Charles CHERRIER Dr Anne-Marie JANICKI Définitions L incontinence urinaire est définie, selon l International Continence Society

Plus en détail

Constipation sévère: quand opérer?

Constipation sévère: quand opérer? Constipation sévère: quand opérer? Panis Yves Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de L Appareil Digestif (PMAD) Séminaire DES de Gastro, Colombes, 2007 ! Introduction: La est un des symptômes

Plus en détail

Formation Médicale Continue Hépatogastroentérologie

Formation Médicale Continue Hépatogastroentérologie Formation Médicale Continue Hépatogastroentérologie Constipation Sévère Savoir identifier une constipation sévère Connaître les explorations à réaliser devant une constipation sévère Connaître la prise

Plus en détail

Conflits d intérêt. Norgine. B Braun. Coloplast. Medtronic. Coordination essai thérapeutique multicentrique Conseil Orateur symposium 2011

Conflits d intérêt. Norgine. B Braun. Coloplast. Medtronic. Coordination essai thérapeutique multicentrique Conseil Orateur symposium 2011 Conflits d intérêt Norgine Coordination essai thérapeutique multicentrique 2012 B Braun Conseil 2011 Coloplast Orateur symposium 2011 Medtronic Orateur symposium 2011 rééducations Troubles fonctionnels

Plus en détail

DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d Eté

DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d Eté Secrétariat du D.U. : Mme Martine Hilaire martine.hilaire@tnn.aphp.fr / Tél. 01 56 01 76 13 Responsable du DU : Pr. G. Amarenco DU d Explorations Périnéales et Urodynamiques Expert Urodyn Université d

Plus en détail

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme

Mise au point sur l IRM l troubles de la statique pelvienne chez la femme Mise au point sur l IRM l et les troubles de la statique pelvienne chez la femme V.FAUTH P.MESTDAGH M.COSSON J.P.LUCOT E.PONCELET Service d imagerie d médicalem Hôpital Jeanne de Flandres - CHRU Lille

Plus en détail

Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal. Emilie Duchalais 07 Décembre 2018

Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal. Emilie Duchalais 07 Décembre 2018 Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal Emilie Duchalais 07 Décembre 2018 Le pronostic actuel du cancer colorectal Survie à 5 ans Stade 1 : 92% Stade 2 : 63 à 81% Stade 3 : 58% à 83% Stade

Plus en détail

IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE

IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE IMAGERIE en PELVI PERINEOLOGIE de la PERSONNE AGEE Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 PLACE de l IMAGERIE TROUBLES IRRITATIFS du VIEILLISSEMENT Ø Distinguer vieillissement physiologique

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

QUELS SONT LES PARAMÈTRES CLINIQUES LES PLUS UTILES DANS LA PRISE EN CHARGE D UNE INCONTINENCE FÉCALE?

QUELS SONT LES PARAMÈTRES CLINIQUES LES PLUS UTILES DANS LA PRISE EN CHARGE D UNE INCONTINENCE FÉCALE? QUELS SONT LES PARAMÈTRES CLINIQUES LES PLUS UTILES DANS LA PRISE EN CHARGE D UNE INCONTINENCE FÉCALE? D.SOUDAN Institut de Proctologie Léopold Bellan Hôpital Paris Saint Joseph Siproudhis L, Pigot F,

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010

Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Laure Elkrief Séminaire DES 13 février 2010 Les hémorroïdes : A. Sont des formations vasculaires physiologiques B. Participent à la continence anale C. Les hémorroïdes internes sont constitués de 5 paquets

Plus en détail

IRM DYNAMIQUE PELVIENNE

IRM DYNAMIQUE PELVIENNE IRM DYNAMIQUE PELVIENNE Dr Mina SMITH Dr Sandrine SIRONNEAU Dr Sylvie BERNARD Service d imagerie MSP Bagatelle 1. Avantages de l IDP - Excellent contraste entre les espaces cellulo-graisseux et les muscles

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail