REUNION D INFORMATION AFFILIES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REUNION D INFORMATION AFFILIES"

Transcription

1

2

3 BENEFICIAIRES NON SALARIES NON SALARIES TYPES DE REGIMES Obligatoires et légaux REGIME DE BASE REGIME DE BASE Régimes complémentaires Salariés + Régime Général de de Régimes la la Sécurité Sociale complémentaires obligatoires Régimes spéciaux de de Sécurité sociale + Régimes supplémentaires facultatifs et et conventionnels + Régimes supplémentaires

4 MONTANT DES PENSIONS IEG 3,8 Md EN 2009 DEPENSES DES RETRAITES EN FRANCE Milliards Salariés (Base) Salariés (Complémentaire) Commerçants Artisans (Base et Complémentaire) Fonctionnaires et ouvriers de l'etat Fonctionnaires des Collectivités locales et des hopitaux Régime Additionnel des Fonctionnaires d'etat Autres Régimes Spéciaux Agriculteurs et salariés agricoles Professions Libérales, Avocats (Base et Complémentaire) et Cultes Divers

5 CAISSE NATIONALE DES IEG Janvier 2007

6 LA CNIEG Créé éée e le 1er janvier 2005, par la loi du 9 août t 2004, Un organisme de sécurits curité sociale autonome de droit privé, Gestionnaire : du régime r de retraite légal l et obligatoire, de la branche professionnelle des industries électriques et gazières.

7 LES MISSIONS DE LA CNIEG Gérer, pour les entreprises de la branche des IEG les risques suivants : Vieillesse, veuvage Accident du Travail / Maladie professionnelle Invalidité Décès Famille (PF légale et statutaire) DECES 1% INVALIDITE 1% AT/MP 6% FAMILLE 4% S assurer de l équilibre financier du régime spécial VIEILLESSE 88% Formuler des avis sur les projets législatifs et réglementaires et des propositions de modification de la réglementation

8 LES RESPONSABILITES DE LA CNIEG EN MATIERE DE RETRAITE Recouvrer et contrôler les cotisations et contributions employeurs/salariés et la contribution tarifaire d acheminement, Gérer les flux d information et les flux financiers avec la CNAV et les régimes complémentaires, Tenir à jour les éléments de carrière des salariés, «Liquider» et payer la pension, NB : La Caisse n a pas d action sociale.

9 LE SCHEMA DE GOUVERNANCE DE LA CNIEG Branche des IEG Tutelles La CNIEG est sous la tutelle de l État : du ministère délégué au Budget, de la direction de la Sécurité sociale

10 LES IEG : PRINCIPAUX CHIFFRES 142 Entreprises : au exerçant des activités de production, transport et distribution d électricité et de gaz, employant des salariés au statut des IEG, se répartissant principalement entre Groupe EDF : salariés Groupe GDF SUEZ : salariés Autres entreprises : salariés * CNIEG comprise GrDF 9% 9% GRT gaz 2% 2% GDF GDF SUEZ SUEZ 6% 6% 6% ERDF ERDF ERDF 26% 25% 26% autres 7% 6% 6% EDF EDF 45% 45% RTE RTE 6% RTE 6%

11 LES IEG : PRINCIPAUX CHIFFRES au Nombre Affiliés (actifs cotisants) Pensionnés droits directs droits dérivés Montant total des prestations vieillesse versées 3,8 milliards d Nombre d agents de la CNIEG 202

12 AUTRES CHIFFRES au Flux vieillesse droits directs 2010 Entrants Sortants 3125 Autres prestations (nombre de prestations au ) : Pensions de coordination Régime Général Rentes Accident du travail Maladie professionnelle Pension d invalidité Prestations familiales 8 721

13

14 LES CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT A RETRAITE. AGE DE DEPART POSSIBLE 60 ans : sédentaire ABAISSEMENT DE L AGE Services actifs < 15 ans 1 an par tranche de 3 ans de services actifs 55 ans : 15 ans de services actifs 10 ans de services insalubres

15 LES CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT A RETRAITE. DISPOSITIF CARRIÈRES LONGUES de 56 à 59 ans AGENTS HANDICAPÉS de 55 à 59 ans

16 LES CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT A RETRAITE ANTICIPATIONS D AGE Parents 1 enfant né avant le 1 Juillet 2008 :1: 1 an 2 enfants nés avant le 1 Juillet 08 : 3 ans Conjoint retraité ou décédé : 55 à 59 ans Extinction Progressive AT / MP : 6 mois à 5 ans en fonction du taux d IPP. Agents inaptes à l emploi / longs malades : 50 ans 15 ans de services minimum

17 LES CONDITIONS D OUVERTURE DU DROIT A RETRAITE Anticipations sans condition d âge Parents de 3 enfants Parents dont l enfant est handicapé à 80 % Agent dont le conjoint est infirme ou malade incurable 15 ans de services minimum

18 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG BONIFICATIONS Services actifs > 1/6 Services insalubres > 1/3 Services militaires > 1/6 BONIFICATIONS Parents 1enfant > 1 an 2 et 3 enfants > 3 ans enfant + > 1 an NB: enfants nés avant le 1er Juillet 2008

19 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG SERVICES MILITAIRES + SERVICES CIVILS + BONIFICATIONS + RACHAT ANNEES ETUDES (Option A) PLAFOND 165 trimestres 01/07/2017 = 75 % Majoration pour campagnes militaires = 80 %

20 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG Date d ouverture des droits Taux de Liquidation (pourcentage) Durée de référence (trimestres) Annuités Valeur de l annuité (pourcentage Valeur Trimestrielle (pourcentage) < 01/07/ ,50 2,000 0,500 01/07/ ,75 1,987 0,497 01/01/ ,00 1,974 0,493 01/07/ ,25 1,961 0,490 01/01/ ,50 1,948 0,487 01/07/ ,75 1,935 0,484 01/01/ ,00 1,923 0,481 01/07/ ,25 1,911 0,478 01/01/ ,50 1,899 0,475 01/07/ ,75 1,887 0,472 01/12/ ,00 1,875 0,469 01/07/ ,25 1,863 0,466 01/07/ ,50 1,852 0,463 01/07/ ,75 1,840 0,460 01/07/ ,00 1,829 0,457 01/07/ ,25 1,818 0,454 01/07/ ,50 1,807 0,452

21 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG FORMULE DE CALCUL DU COEFFICIENT DE LIQUIDATION Durée d assurance liquidable IEG Durée requise Pour le taux de 75%

22 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG Date d ouverture des droits Durée de référence requise tous régimes confondus Taux de décote Age d annulation de la décote Jusqu au 30/06/2010 Pas de décote 01/07/ ,125 01/01/ ,125 01/07/ ,250 01/01/ ,250 01/07/ ,375 01/12/ ,375 Age minimum + 4 Trimestres Age minimum + 6 Trimestres Age minimum + 8 Trimestres 01/07/ ,500 Age minimum + 9 Trimestres 01/07/ ,625 Age minimum + 10 Trimestres 01/07/ ,750 Age minimum + 11 Trimestres 01/07/ ,875 Age minimum + 12 Trimestres 01/07/ ,000 Age minimum + 13 Trimestres 01/07/ ,125 Age minimum +14 Trimestres 01/07/2019 * 1,250 Age minimum + 15 Trimestres

23 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG COEFFICIENT DE LIQUIDATION Invalidité Agent handicapé Liquidation après décès AT / MP > 25% Inapte au travail } Soumis à conditions

24 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG PRINCIPE DE LA SURCOTE Coefficient de majoration du coefficient de pension de l affilié. Pour bénéficier de la surcote, l affilié doit travailler cumulativement : Après 60 ans; Au-delà de la durée d assurance requise tous régimes sans que cette durée ne puisse être inférieure à 160 trimestres. TAUX DE SURCOTE La surcote est de 1,25 % par trimestre supplémentaire.

25 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG CONTEXTE EXEMPLE Un affilié en services sédentaires a 60 ans le 31 juillet A cette date, il a acquis 168 trimestres en durée d assurance tous régimes. Il poursuit son activité et liquide sa pension au 1er février PARAMETRES DE LA SURCOTE Depuis le 01/08/2013, il a donc travaillé : 6 mois de plus au-delà de 60 ans; et au-delà de la durée d assurance fixée à 161 trimestres. Il bénéficie donc de 2 trimestres de surcote. CALCUL DE LA SURCOTE Son taux de surcote est de 1,25 % x 2 soit 2,50 % Au 01/02/2014, sa pension est majorée de 2,50 %

26 LE CALCUL DE LA PENSION DES IEG MAJORATION POUR ENFANTS 3 enfants à charge pendant 9 ans avant leur 20ème anniversaire : 10% du coefficient principal 5 % par enfant supplémentaire Enfant unique handicapé à 80 % 10% du coefficient principal La Majoration pour Enfants n est pas imposable

27 CALCUL DE LA PENSION Salaire de référence* x coefficient total de liquidation x 3,25 = pension brute trimestrielle * Rémunération principale (reconstituée à 100 % à partir du coefficient hiérarchique) détenue depuis au moins 6 mois. Minimum des pensions élevé au coefficient hiérarchique correspondant au NR 80 à l échelon d ancienneté acquis par le bénéficiaire. Il est élevé à 2475,05, 2784,43, ou 3093,81 sous conditions de ressources et d ancienneté (15, 30 ou 35 ans).

28 Exemple agent actif Situation de Monsieur MARTIN ayant occupé un emploi actif 100% En cas de départ au plus tôt Le 01/08/2013 à 55 ans Situation de Monsieur MARTIN ayant occupé un emploi actif 100% En cas de départ Le 01/08/ 2014 à 56 ans Situation de Monsieur MARTIN ayant occupé un emploi actif 100% En cas de départ Le 01/08/ 2015 à 57 ans Situation de Monsieur MARTIN ayant occupé un emploi actif 100% En cas de départ Le 01/05/ 2016 à 57ans 9 mois Carrière IEG 30 Ans Carrière IEG 31 Ans Carrière IEG 32 Ans Carrière IEG 32Ans 9 mois durée liquidée IEG durée liquidée IEG durée liquidée IEG durée liquidée IEG 140 trimestres 145 trimestres 149 trimestres 153 trimestres Durée d assurance tous régimes 153 trimestres Durée requise 161 T Décote = oui 8 Trimestres manquants 8 *0,500 % = 4,0% Durée d assurance tous régimes 157 trimestres Durée requise 161 T Décote = oui 4 Trimestres manquants 4 *0,500 % = 2,0 % Durée d assurance tous régimes 162 trimestres Durée requise 161 T Décote = non Durée d assurance tous régimes 165 trimestres Durée requise 161 T Décote = non Surcote = non Surcote = non Surcote = non Surcote = non Taux de pension Taux de pension Taux de pension Taux de pension 75 %(140/161)* 0,96 = 62,61% 75%*(145/161) * 0,98 = 66,20% 75 % * (149/161) = 69,41% 75 % * (153/161) = 71,27%

29 Exemple agent sédentaire Situation de Monsieur DUPONT ayant occupé un emploi sédentaire En cas de départ au plus tôt Le 01/08/ 2013 à 60 ans Situation de Monsieur DUPONT ayant occupé un emploi sédentaire En cas de départ Le 01/08/ 2014 à 61 ans Situation de Monsieur DUPONT ayant occupé un emploi sédentaire En cas de départ Le 01/08/ 2015 à 62 ans Situation de Monsieur DUPONT ayant occupé un emploi sédentaire En cas de départ Le 01/05/ 2016 à 62 ans 9 mois Carrière IEG 35 Ans Carrière IEG 36 Ans Carrière IEG 37 Ans Carrière IEG 37 Ans 9 mois durée liquidée IEG 140 trimestres Durée d assurance tous régimes 157 trimestres Durée requise 161 T Décote = oui 4 Trimestres manquants 4 *0,500 % = 2,0% durée liquidée IEG 144 trimestres Durée d assurance tous régimes 161 trimestres Durée requise 161 T durée liquidée IEG 148 trimestres Durée d assurance tous régimes 165 trimestres Durée requise 161 T durée liquidée IEG 151 trimestres Durée d assurance tous régimes 168 trimestres Durée requise 161 T Décote = non Décote = non Décote = non Surcote = non Surcote = non Surcote = oui 3 trimestres 4 * 1,25 % = 5,0 % Surcote = oui 7 trimestres 7 * 1,25 % = 8,75 % Taux de pension Taux de pension Taux de pension Taux de pension 75 %*(140/161)*0,98 = 63,91% 75 % * (144/161) = 67,08 % 75 %*(148/161)*1,05 = 72,39 % 75 %*(151/161) *1,0875=76,50 %

30 LA PENSION DES IEG LE PROCESSUS LIQUIDATION. Information des affiliés -5 ANS Réunion info affiliés Courrier affilié Synthèse de carrière Simulations pension Information de l employeur Pré-liquidation Liquidation définitive R E T Dossier PRE-LIQ - 2 ANS - 1 AN Estimation de pension Dossier LIQ DEF - 6 MOIS Notif.. Pension Bulletin de pension R A I T E

31 LE GIP INFO RETRAITE Créé par la loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites (article 10 L du code de la sécurité sociale) : C est un groupement d intérêt public «GIP Info retraite» regroupant les régimes obligatoires de retraite et le service des pensions de l État (36 régimes). Fait obligation aux régimes de retraite d informer périodiquement les assurés sur l ensemble de leurs droits, tous régimes confondus, avec : un relevé de situation individuelle (RIS) sur l ensemble des droits constitués, une estimation indicative globale (EIG) du niveau de ces droits.

32 LE GIP INFO RETRAITE Le RIS : La carrière et les périodes validées (à quelques exceptions près), Constitué d une page d entête, d un feuillet de synthèse récapitulant les périodes par régime et d un feuillet détail par régime ayant perçu des cotisations. Le feuillet détail de la CNIEG apporte une précision équivalente au Relevé de Carrière. L EIG : Un RIS complété d une estimation du montant global des droits à retraite à des âges de départs données et une estimation du montant de la retraite dans chacun des régimes.

33 LE GIP INFO RETRAITE. Relevé de situation individuelle A l initiative des régimes 1er Juillet 2007 : 50 ans 1er juillet 2008 : ans 1er juillet 2009 : ans 1er juillet 2010 : ans A la demande: A partir du second semestre 2008 Estimation Indicative Globale Envoi systématique à partir : du 1er juillet 2007 pour les personnes de 58 ans du 1er juillet 2008 pour celles atteignant 57 ou 58 ans du 1er juillet 2009 pour celles atteignant 56 ou 57 ans L'envoi sera généralisé à partir du 1er juillet 2010 pour toute personne atteignant 55 ans.

34 LE GIP INFO RETRAITE La communication: Site internet du GIP : Simulateur de retraite inter-régime: (Ma retraite en ligne) Accessible à partir du site du GIP et des sites des régimes 1ère version hors professions libérales et régimes spéciaux

35 LES REGIMES COMPLEMENTAIRES L AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres) : caisse complémentaire des cadres créée le 14 mars 1947 >>> 27 groupes au 1er janvier 2006 L ARRCO (Association des régimes de retraite complémentaire) : caisse complémentaire des non-cadres créée le 8 décembre 1961 >>> 34 groupes au 1er janvier CICAS Centre d'information retraite complémentaire des salariés

36 LA RETRAITE DES SALARIES LA COUVERTURE DE TOUS LES SALARIES NON CADRES NON CADRES Régime général Sécurité Sociale ARRCO Régime de retraite des salariés AGIRC Régime de retraite des cadres CADRES ET ASSIMILES

37 LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE Salaire de référence Valeur du point Prix d achat d un point de retraite pour le cotisant Prix auquel le point est payé au retraité

38 LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE Salaire de référence ARRCO : 14,7216 AGIRC : 5,1354 IRCANTEC : 3,617 Valeur du point ARRCO : 1,2135 AGIRC : 0,4233 IRCANTEC : 0,45887

39 LES REGIMES COMPLEMENTAIRES Retraite annuelle = nombre de point acquis x valeur du point Modalités de paiement ARRCO Moins de 100 points : versement d un capital Entre 100 et 200 points : versement annuel Plus de 200 points : paiement trimestriel et d avance Modalités de paiement AGIRC Moins de 500 points : versement d un capital Plus de 500 points : paiement trimestriel et d avance

40 LA RETRAITE COMPLEMENTAIRE 67 ANS Au taux plein 62 ANS Au taux plein, si RETRAITE SÉCURITÉ SOCIALE LIQUIDÉE AVEC LE NOMBRE DE TRIMESTRES REQUIS Au taux réduit, dans les autres cas (possibilité à compter du 55ème anniversaire)

' ()*+,-./! 01 2120 21"33345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 !

' ()*+,-./! 01 2120 2133345 % %!' -7 8 & %! #6 ' 21$ 96 211:4 '%! -)' $6 211: #6 21#4 , ' &./ 211 12#6 '! 2#16 215 , 7 & 8' ' ; & 2#6 $##64 ! Avertissement : Cette fiche a une vocation pédagogique, elle ne constitue pas l analyse exhaustive de la FNME-CGT. Les tableaux et références de cette fiche sont tirés des dispositions de la loi Fillon

Plus en détail

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites

Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Présentation des principales mesures de la loi portant réforme des retraites Décembre 00 Ce document est proposé à titre d information. En effet, certaines dispositions de la loi portant réforme des retraites,

Plus en détail

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti...

44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... FONCTIONNAIRES : FICHE 44 44 Taux de liquidation, calcul de la pension, décote, surcote, minimum garanti... Le principe de calcul de la pension de retraite repose sur trois éléments principaux : le nombre

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0

Claude-Annie Duplat. Votre retraite. Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Claude-Annie Duplat Votre retraite Quand? Comment? Combien? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3557-0 Chapitre 4 Le nouveau calcul de la retraite de base La loi d août 2003 portant réforme des retraites

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011

Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les chiffres essentiels des retraites Mis en ligne en mars 2011 Les bénéficiaires de retraites Nombre de retraités, selon les différents régimes (COR janvier 2010) : 16 millions dont : 11,3 millions :

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre compte individuel 4 Votre relevé de carrière 4 Vos cotisations

Plus en détail

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité

Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité vous guider Avec la MSA, préparez votre retraite en toute tranquillité n Non-salariés agricoles www.msa.fr Sommaire Comprendre votre retraite Votre carrière 4 Vos cotisations 4 Le droit à l information

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE

LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa retraite MA RET RAITE Sommaire Le système de retraite en France, deux grands principes...2 Pour les régimes du privé, du salariat agricole, de l

Plus en détail

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE

DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE DISPOSITIF D ABAISSEMENT DE L ÂGE DE LA RETRAITE POUR LES FONCTIONNAIRES AYANT COMMENCÉ TÔT LEUR ACTIVITE PROFESSIONNELLE TEXTES Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 de finances pour 2005 Article 119 :

Plus en détail

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite

Ma retraite. Mode d emploi. Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Ma retraite Mode d emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite 1 1/ MA RETRAITE SELON MON STATUT page 8 Mes droits en fonction de mon statut professionnel 2/ MA RETRAITE AU CAS PAR CAS page

Plus en détail

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE

LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE LA SECURITE SOCIALE EN FRANCE La Sécurité sociale française, créée en 1945, repose sur le principe de la solidarité nationale où chacun est aidé pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, elle couvre

Plus en détail

Retraite. Thème - Retraite. Départs à la retraite 5.1. Effectifs des retraités 5.2. Montant des pensions 5.3. Équilibre financier des pensions 5.

Retraite. Thème - Retraite. Départs à la retraite 5.1. Effectifs des retraités 5.2. Montant des pensions 5.3. Équilibre financier des pensions 5. Retraite Départs à la retraite.1 Effectifs des retraités.2 Montant des pensions.3 Équilibre financier des pensions.4 Faits et chiffres édition 2013-46 Départs à la retraite.1 Définitions et méthodes Les

Plus en détail

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS

FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS ASSEMBLÉE DES FRANÇAIS DE L ÉTRANGER www.assemblee-afe.fr FRANCE SUISSE LIECHTENSTEIN INFORMATIONS Claudine SCHMID Zurich, septembre 2010 Rapporteur général de la Commission de l Union européenne Conseiller

Plus en détail

Les évolutions du simulateur de calcul de pension

Les évolutions du simulateur de calcul de pension Les évolutions du simulateur de calcul de pension Mise à jour : 18/02/2014 1. OBJET DU DOCUMENT Ce document présente les évolutions du simulateur de pensions CNRACL depuis la réforme des retraites 2010.

Plus en détail

Sur quels grands principes repose le système de retraites en France?

Sur quels grands principes repose le système de retraites en France? Chapitre 2 Sur quels grands principes repose le système de retraites en France? Tous les systèmes de retraites appliqués actuellement dans le monde sont fondés sur quelques grands principes. Le système

Plus en détail

La retraite du fonctionnaire

La retraite du fonctionnaire La retraite du fonctionnaire Réglementation en vigueur au 1er mars 2015 Cette brochure rassemble l essentiel des informations relatives au régime des pensions civiles et militaires de retraite applicable

Plus en détail

Guide du futur retraité

Guide du futur retraité Guide du futur retraité 2013 Sommaire L âge de la retraite page 04 Le droit à pension page 09 Les avantages liés aux enfants et les bonifications page 10 Le calcul de la pension page 12 Les prélèvements

Plus en détail

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite

Ma retraite. mode d'emploi. Le guide. pour comprendre. et préparer. sa retraite Ma retraite mode d'emploi Le guide pour comprendre et préparer sa retraite Avant-propos Sommaire Retraite à la française Le panorama des régimes de retraite Principes communs de fonctionnement Mots-clés

Plus en détail

DOSSIER PRATIQUE LA RETRAITE. Bien la préparer. Édition 2013. Comprendre le système des retraites Les solutions pour préparer sa retraite

DOSSIER PRATIQUE LA RETRAITE. Bien la préparer. Édition 2013. Comprendre le système des retraites Les solutions pour préparer sa retraite DOSSIER PRATIQUE LA RETRAITE Bien la préparer Édition 2013 Comprendre le système des retraites Les solutions pour préparer sa retraite Avant-propos À l écoute de vos besoins, BNP Paribas a réalisé ce guide

Plus en détail

Le Guide de votre retraite

Le Guide de votre retraite Le Guide de votre retraite Édition janvier 2014 Bienvenue à l Ircantec Vous êtes affilié(e) à l Ircantec. Ce guide a pour objet de vous présenter votre caisse de retraite complémentaire et la façon dont,

Plus en détail

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré.

Les paramètres appliqués pour le calcul de la retraite sont ceux en vigueur au 60 ème anniversaire de l assuré. CIRCULAIRE COMMUNE 2008-7 -DRE Paris, le 20/10/2008 Objet : Évolution de la durée d'assurance à compter du 1 er janvier 2009 Madame, Monsieur le directeur, La loi n 2003-775 du 21 août 2003 a prévu, en

Plus en détail

destinataires in fine Pour information : destinataires in fine

destinataires in fine Pour information : destinataires in fine MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction des retraites et des institutions de

Plus en détail

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003.

LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. LA RETRAITE DES PROFESSEURS : le point après la loi n 2003-775 du 21 août 2003. La loi n 2003-775 constitue une réforme importante pour la retraite des professeurs agrégés. Certains points restent imprécis

Plus en détail

Le créateur d entreprise

Le créateur d entreprise Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points n o 1 Guide entreprises avril 2014 Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères...

Plus en détail

Que retenir de la réforme des retraites 2010?

Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion cabinet Que retenir de la réforme des retraites 2010? Réunion SOGEX 23 JUIN 2011 Pôle Conseils 25/02/2011 INTRODUCTION Pôle Conseils 25/02/2011 2 Présentation du cabinet SOGEX: Cabinet d expertise

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

Retraite des fonctionnaires

Retraite des fonctionnaires Retraite des fonctionnaires Ce guide pratique est conçu pour répondre aux principales questions que se pose tout futur retraité d une des trois fonctions publiques de l État, territoriale et hospitalière.

Plus en détail

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION

SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION DOSSIER RETRAITES: MAI 2003 SUR LES RETRAITES PAR REPARTITION DU SECTEUR PRIVE ET LES FONDS DE PENSION 1. LE SYSTEME DE RETRAITES PAR REPARTITION 1.1. INTRODUCTION Les régimes de retraites des travailleurs

Plus en détail

Assurance et prévoyance

Assurance et prévoyance Assurance et prévoyance Assistance famille en cas d accident. IDCP Des prestations d assistance sont prévues en cas d accident par le contrat IDCP. Elles peuvent être déclenchées après appel préalable

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié. n o 1. Le livret du salarié

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié. n o 1. Le livret du salarié Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco le livret du salarié Guide salariés n o 1 avril 2014 Le livret du salarié Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

RETRAITE. Après la réforme de 2010. Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées

RETRAITE. Après la réforme de 2010. Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées RETRAITE Petit guide Sgen-CFDT Midi-Pyrénées Après la réforme de 2010 Ce petit guide a pour but de mettre à plat les nouveaux textes de la loi sur les retraites 2010. Si notre opposition à cette loi s

Plus en détail

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite

la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite la retraite en clair La retraite en clair - le site d information et d actualité sur la retraite COMPRENDRE, CALCULER, OPTIMISER ma retraite INTRODUCTION Se préparer à bien vivre sa retraite c est important!

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

vous informer sur votre retraite

vous informer sur votre retraite vous informer sur votre retraite www.reunica.com points de repères Répartition : une retraite solidaire entre générations Notre système de retraite repose sur la répartition : les cotisations prélevées

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir Pour bien préparer sa retraite Réussir votre départ à la retraite : mode d emploi à l usage des agents territoriaux Le départ en retraite est une

Plus en détail

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC La retraite des Praticiens Hospitaliers = retraite du régime général de la Sécurité Sociale + retraite complémentaire IRCANTEC Denis Desanges A - Introduction I - La retraite du régime général Différentes

Plus en détail

Les retraites en France

Les retraites en France Les retraites en France Les principales dispositions légales relatives à l âge de la retraite sont liées aux seuils de 60 ans et 65 ans et une retraite à taux plein est obtenue lorsque le nombre de trimestres

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale

FICHE THÉMATIQUE Protection sociale FICHE THÉMATIQUE Protection sociale C Ce document vous apporte des informations utiles sur vos droits en matière de protection sociale et sur vos régimes de retraite obligatoires dans le cadre du plan

Plus en détail

AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite

AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite AXA Épargne Retraite Entreprise Guide itinéraire retraite Décembre 2011 Édito L e départ à la retraite est une étape importante dans votre vie. Vous disposerez de plus de temps libre pour vous et vos

Plus en détail

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision LA MONDIALE Le contexte Sommaire Les nouvelles dispositions Fiscales,Sociales et Juridiques. Les moyens mis à votre disposition pour répondre aux attentes de vos clients : Les outils d aide à la décision

Plus en détail

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations.

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. 27 août 2013 Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. Il est aujourd hui confronté à la fois au départ en retraite des générations

Plus en détail

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Septième rapport Adopté le 27 janvier 2010 Conseil d orientation des retraites 113, rue de Grenelle 75007 Paris www.cor-retraites.fr

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Votre guide retraite et prévoyance

Votre guide retraite et prévoyance Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Votre guide retraite et prévoyance 2015 Cotisations Retraite de base Retraite complémentaire Prévoyance Votre compte en ligne SOMMAIRE

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE

TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE TOUT SAVOIR SUR LA REFORME DES RETRAITES DANS LA FONCTION PUBLIQUE Réussissons une réforme juste SOMMAIRE I. CE QUI NE CHANGE PAS, CE QUI CHANGE 3 II. QUESTIONS/RÉPONSES 7 1 - J APPARTIENS À UN CORPS DE

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010

LES RETRAITES. Dossier d information. Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 LES RETRAITES en france Dossier d information Avril 2010 Contact presse Éva Quickert-Menzel 01 44 38 22 03 Sommaire Chiffres-clés des retraites...

Plus en détail

L évolution des paramètres du régime de la CNAV. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

L évolution des paramètres du régime de la CNAV. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différents modes d acquisition des droits à la retraite en répartition : description et analyse comparative des techniques

Plus en détail

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4

INPCA. Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 INPCA Institution Nationale de Prévoyance du Commerce et de l Artisanat 2 / 0 / 1 / 4 Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure L INPCA VOTRE PARTENAIRE PRÉVOYANCE

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance

Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Régimes complémentaires de retraite et prévoyance Textes de référence : Article L242-1 et L 871-1 du code de la Sécurité sociale. Article D242-1, R 871-1 et R 871-2 du code de la Sécurité sociale. Loi

Plus en détail

LA RETRAITE DU PRATICIEN HOSPITALIER

LA RETRAITE DU PRATICIEN HOSPITALIER LA RETRAITE DU PRATICIEN HOSPITALIER Loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites (dite loi FILLON) : Exposé des motifs (1 ère orientation) : un haut niveau de retraite de l ordre en moyenne des 2/3

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales BC int. :14-01 Septembre 2009 ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DEPART ANTICIPE DE FIN DE CARRIERE APPLICATION POUR L ANNEE 2010 La note d information

Plus en détail

PRESENTATION DU LOGICIEL

PRESENTATION DU LOGICIEL PRESENTATION DU LOGICIEL Le logiciel permet de réaliser des études précises, claires, accompagnées d un rapport détaillé à remettre à votre client dans les domaines suivants : Choix du statut social du

Plus en détail

guide de la retraite CNRACL

guide de la retraite CNRACL supplément CoTe SUD n 6 guide de la retraite CNRACL Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales mai 2007 Sommaire Préambule... 4 Références règlementaires... 6 La pension 1 L âge

Plus en détail

Demande de retraite pour pénibilité

Demande de retraite pour pénibilité Demande de retraite pour pénibilité Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre demande. Vous désirez des informations complémentaires, Vous souhaitez nous rencontrer, Consultez le site

Plus en détail

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels?

Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Conseil d orientation des retraites Retraites : annuités, points ou comptes notionnels? Options et modalités techniques Septième rapport Janvier 2010 Conseil d orientation des retraites 113, rue de Grenelle

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques. 27 fiches pratiques. Édition 2012. Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e

Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques. 27 fiches pratiques. Édition 2012. Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e Guide des DROITS Numéro spécial 2012-10 bis - 3 e Préparer sa retraite Régimes Sécu, complémentaires et fonctions publiques Édition 2012 27 fiches pratiques éditorial Bien préparer sa retraite pour bien

Plus en détail

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite?

face face Retraite Et si on parlait de votre retraite? face à face Et si on parlait de votre retraite? K. Dodge / Masterfile Nous allons vivre longtemps... Espérance de vie à la naissance 100 90 80 70 60 63,4 69,2 74,6 82,9 82,7 L allongement de l espérance

Plus en détail

Taux de cotisation dans les différents régimes

Taux de cotisation dans les différents régimes CONSEIL D'ORIENTATION DES RETRAITES Réunion plénière du 21 mars 2001 "Comparaisons entre régimes" "Compensation et transferts financiers" Taux de cotisation dans les différents régimes Les taux de cotisations

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

les retraites collectives

les retraites collectives Edition 2010 n 4 - Avril 2010 Pour comprendre les retraites collectives PERE, Article 83, Article 39,... Le sixième et le septième rapport du Conseil d Orientation des Retraites Depuis 2000, la mission

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE PRENDRE VOTRE RETRAITE

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE PRENDRE VOTRE RETRAITE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE PRENDRE VOTRE RETRAITE Mise à jour novembre 2009 En fonction de la loi n 2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites et des décrets d application. Vous pensez

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés NOVEMBRE 2012 nouveauté Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? 2012 etraite anticipée rretraite anticipée Conditions Trimestres retenus Démarches B Les conditions Le décret du 2

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire

NOTICE D INFORMATION. Régime Complémentaire NOTICE D INFORMATION Régime Complémentaire STATUT JURIDIQUE DU RCAR Le RCAR est une institution de prévoyance sociale : dotée de la personnalité morale et de l autonomie financière, créée par le Dahir

Plus en détail

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE

LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Fiche n 6 LES MODALITES DE CALCUL DE LA PENSION CIVILE Le montant d une pension dépend : - du nombre de trimestres liquidables, - de la durée de services et bonifications nécessaire pour obtenir une pension

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

Simulation d application des règles CNAV AGIRC ARRCO sur des carrières type de fonctionnaires d Etat

Simulation d application des règles CNAV AGIRC ARRCO sur des carrières type de fonctionnaires d Etat CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 avril 2014 à 9 h 30 «Carrières salariales et retraites dans les secteurs et public» Document N 9 Document de travail, n engage pas le Conseil Simulation

Plus en détail

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique

Invalidité et incapacité permanente dans la fonction publique. Direction générale de l administration et de la fonction publique CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 mars 2011 à 9 h 30 «Inaptitude, incapacité, invalidité, pénibilité et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Invalidité

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre

Notice d information. prévoyance. Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre prévoyance Incapacité et invalidité Décès Notice d information Convention collective nationale des Entreprises de propreté et services associés Personnel non cadre SOMMAIRE Présentation 5 Tableau récapitulatif

Plus en détail

COTISATIONS ET POINTS DE

COTISATIONS ET POINTS DE GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro

La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul. Florence Navarro La pension de vieillesse au Luxembourg: réglementation et modalités de calcul Déjeuner-débat ELSA Florence Navarro 2 juillet 2014 Le principe des 3 piliers en matière de pension 1 er pilier Sécurité sociale

Plus en détail

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015

Taux de cotisations au 1 er janvier 2015 de cotisations au 1 er janvier 2015 Tableaux n 1 : taux de droit commun Les cotisations sociales légales Assurances sociales agricoles maladie, vieillesse de sécurité sociale 12,80 1,80 0,75 13,55 2,10

Plus en détail

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE

AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE AGECFA - VOYAGEURS GUIDE DU CONGE DE FIN D ACTIVITE SOMMAIRE 04 Introduction OBJET FINANCEMENT FONCTIONNEMENT 10 Les entreprises et le Congé de Fin d Activité ADHeSION à L AGECFA-Voyageurs PERSONNEL AFFILIe

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? t n a t i c e t Salariés SEPTEMBRE 2014 E R a t r i no uveau té e pé i i c 20 14 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? a n p i é e e r e t r a i t B Conditions B Trimestres retenus B Démarches

Plus en détail

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable

Intervenants. Philippe SORIA. Gilles GOURMAND. Direction Technique GAN ASSURANCE VIE. Expert-Comptable Intervenants Philippe SORIA Direction Technique GAN ASSURANCE VIE Gilles GOURMAND Expert-Comptable SOMMAIRE 1- Intérêt d une opération de changement de statut 2- Faisabilité 3- Régime social du dirigeant

Plus en détail

SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE

SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE I.- PRINCIPES FONDAMENTAUX DU SYSTEME NATIONAL DE RETRAITE L assurance vieillesse n a été instituée pour l ensemble des salariés qu en 1953 ; avant cette date, quelques corporations

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

L UNITÉ SPECIAL RETRAITES SNUI. Le nouveau Code des Pensions. L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts. NUMERO 822 DU 16 mars 2004

L UNITÉ SPECIAL RETRAITES SNUI. Le nouveau Code des Pensions. L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts. NUMERO 822 DU 16 mars 2004 NUMERO 822 DU 16 mars 2004 L UNITÉ SNUI L hebdomadaire du Syndicat National Unifié des Impôts SPECIAL RETRAITES Le nouveau Code des Pensions DE LA REVENDICATION 3 avril 2003 3 juin 2003 AU DIALOGUE! Les

Plus en détail

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 MSA Les contrats «vendanges» Dernière révision le 28/09/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Particularités du contrat...3 Les cotisations concernées...4 Les

Plus en détail

Retraites. (mise à jour août 2005) - retraite - majoration pour enfants - pensions de réversion - départs avant 60 ans

Retraites. (mise à jour août 2005) - retraite - majoration pour enfants - pensions de réversion - départs avant 60 ans 237 Retraites (mise à jour août 2005) - retraite - majoration pour enfants - pensions de réversion - départs avant 60 ans paragraphes en noir, concernent tout le personnel en rouge, uniquement les salariés

Plus en détail

Hérault. Les chiffres clés

Hérault. Les chiffres clés Hérault Les chiffres clés 1 2011 La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail est aux côtés des salariés, des entreprises des retraités Préparation et paiement de la retraite et Aide et accompagnement

Plus en détail

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal?

Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? Salariés SEPTEMBRE 2014 nouveauté 2014 Pouvez-vous prendre votre retraite avant l âge légal? etraite anticipée anticipée rretraite B Conditions B Trimestres retenus B Démarches 1 B Les conditions Si vous

Plus en détail

régime de retraite Guide du retraité des personnels des mines retraite droits information Votre Vos Besoin d une Votre retraite Vos droits

régime de retraite Guide du retraité des personnels des mines retraite droits information Votre Vos Besoin d une Votre retraite Vos droits Vos droits Votre retraite Besoin d une information régime de retraite des personnels des mines Guide du retraité Votre retraite Vos droits Besoin d une information La Caisse des Dépôts, gestionnaire de

Plus en détail

12.1. Le cumul emploi-retraite

12.1. Le cumul emploi-retraite 12.1. Le cumul emploi-retraite Le cumul emploi-retraite est un dispositif qui permet de cumuler le bénéfice d une pension avec la perception de revenus d activité. Dans un premier temps soumis à certaines

Plus en détail

SOMMAIRE. Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée?

SOMMAIRE. Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée? SOMMAIRE Comment suis-je informé(e) de mes droits? Quel sera le montant net de ma retraite? Comment ma retraite est-elle versée? Que dois-je déclarer aux impôts? Est-il possible de reprendre une activité?

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises.

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises. entreprises Epargne Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise L offre globale Groupama Assurances et Services pour le développement des entreprises. epargne Comment maintenir le niveau des retraites?

Plus en détail

9 - LES AUTRES PRESTATIONS

9 - LES AUTRES PRESTATIONS 9 - LES AUTRES PRESTATIONS BRH 1992 RH 17, 35 91 - GARANTIE INVALIDITE Les personnels titulaires, en cas d'incapacité permanente à l'exercice de leurs fonctions, bénéficient d'une pension calculée en fonction

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE CONDITIONS GÉNÉRALES RÉGIME DE MAINTIEN DE SALAIRE ET PRÉVOYANCE Janvier 2012 CADCGPG12262 10/1031 JUR947 Réalisation 11278 Crédits photos : Fotolia.com, DR Convention collective nationale de la branche

Plus en détail