ANNE ET LES LOUPS. Enregistrement d une enfant bilingue franco-chinois 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNE ET LES LOUPS. Enregistrement d une enfant bilingue franco-chinois 1"

Transcription

1 ANNE ET LES LOUPS Enregistrement d une enfant bilingue franco-chinois 1 Anne est née en juillet 1993, à Paris, de père français et de mère chinoise de Taiwan (seule enfant de la famille au moment des enregistrements). Les parents communiquent en français ensemble et s adressent à l enfant chacun selon sa langue maternelle (le père en français et la mère en chinois mandarin). En France, le français est la langue de communication de l école maternelle (et précédemment de la crèche), de la famille et des amis français ; le chinois la langue de communication avec la mère et avec des amis chinois (ou dans certains contextes particuliers comme les repas dans des restaurants chinois). Lors de séjours à Taiwan (un mois chaque année), l enfant utilise principalement le chinois mandarin. Enregistrements : trois enregistrements (de novembre 1997 à mai 1998) à partir du même support, un dessin animé (sans paroles) en vidéo de Walt Disney, Pests of the West (Pluto et les coyotes) 2. Histoire: Un coyote et son petit découvrent une ferme comprenant un poulailler. Ils s y introduisent dans le but de dérober quelques poules. Le petit rentre dans le poulailler mais il s y endort. Le père arrive à son tour, capture quelques poules, mais le bruit réveille le chien de garde (Pluto) qui chasse les coyotes. Ceux-ci se réfugient dans la niche du chien et s accrochent au toit. Le chien les découvre et une course poursuite commence. L un des coyotes réussit à capturer une poule que le chien récupère. Le même scénario se répète plusieurs fois jusqu à ce que le coyote réussisse à s enfuir avec son butin : son petit qu il a confondu avec une poule. Le petit coyote a quand même réussi à voler un œuf que son père, en colère, lui casse sur la tête. Modalité : Anne est filmée pendant qu elle regarde le dessin animé et qu elle raconte ce qu elle voit (d abord dans une langue, puis dans l autre). 1 Á l origine, enregistrement vidéo (transcription et traduction de corpus) pour l Institut Max- Planck de Psycholinguistique, Nimègue, NL (1998). Pour des raisons de saisie de caractères, seule la version française est présentée ici. 2 Selon la technique utilisée par David Mc Neil dans son travail sur la gestualité auprès de migrants aux USA dans les années 90. 1

2 PREMIER ENREGISTREMENT, NOVEMBRE 1997 Anne a quatre ans et quatre mois. L enregistrement commence en français puis se poursuit en chinois. Anne n a pas été à Taiwan depuis un an et elle a tendance à privilégier le français au chinois. De plus, la présence d une amie de sa mère, qui ne parle pas chinois, la pousse à utiliser naturellement le français. Trois personnes pour cet enregistrement : Anne, sa mère Hui- Chuan et l amie de sa mère, Cathy. C est cette dernière qui commence à poser des questions. CATHY: Qu est-ce qu il fait le grand loup? 3 ANNE : Elle 4 part pour chercher les poules pour les manger. C est le grand loup parce que le petit loup, il va rentrer, après il va coucher. CATHY : Qu est-ce qu elle fait, la poule? ANNE : Elle rentrer 5 chez eux pour dormir. CATHY : Et le loup, qu est-ce qu il fait? ANNE : Je crois qu elle voudrait manger, le grand loup, parce que le grand loup il a très très très faim. CATHY : Oh! Pourquoi il lui tient les oreilles? ANNE : Parce que c est un secret. Après il va cracher les oreilles, mais il y a... CATHY : Qu est-ce elle fait la maman poule? ANNE : Elle... elle...elle baille. CATHY : Pourquoi elle baille? ANNE : Parce que... CATHY : Et le bébé loup, qu est-ce qu il fait? 3 «Grand loup» plutôt que «coyote». Anne ne connaît pas ce mot. 4 Elle : confusion fréquente entre il et elle. 5 Rentrer, rentrée, rentrait? 2

3 ANNE : Elle dort. CATHY : Il fait ça comme une poule? Est-ce qu il va pondre des œufs? ANNE : Eh ben, non. CATHY : Qui c est qui fait des œufs? ANNE : Je sais pas. CATHY : C est la poule... HUI-CHUAN : Et le chien? ANNE : Le chien, il va attaquer le grand loup... et puis le petit il va rentrer dans la maison des poules. CATHY : Et après, qu est-ce qu il fait? ANNE : Après, dans la maison de 6 chien, après il est monté sur le toit de la maison de (des) 7 chien. CATHY : Pourquoi il est monté sur la maison du toit du chien? 8 ANNE : Parce que... tu vas voir. CATHY : Et lui, le chien, comment il s appelle? ANNE : Je sais pas. CATHY : C est pas Pluto? 9 ANNE : Non. HUI-CHUAN : Oui, je crois. 6 La maison de chien plutôt que la maison du chien. Non maîtrise des contractés français (au, aux, du, des), souvent confondus : du ou de le, au ou à le, etc., ou ignorés : de chien. 7 de ou des, difficile de préciser. 8 Sic. 9 Anne connaît le personnage de Pluto. 3

4 ANNE : Maman, comme il s appelle? CATHY : Oh, qu est-ce que c est, qui se réveille...? ANNE : Il va tomber sur le chien de toit. 10 CATHY : Et après, regarde l image. C est qui? Qu est-ce tu vois? ANNE : Je vois... après... Je vois que le petit loup, je vois que le petit loup, il est en train de tomber, et puis je vois que le grand loup, elle sort, après c est fini. CATHY : Qu est-ce qu il fait le petit loup? ANNE : Il est par écrasé. CATHY : Par qui? ANNE : Par le chien et puis son papa. CATHY : Pourquoi il le voit pas, le chien? ANNE : Parce que il est... parce que ça. par terre. CATHY : Et là, qu est-ce qu ils font? ANNE : Oh, oh! Il y a le chien qui part et mais qui suit le grand loup. CATHY: Pour quoi faire, il suit le grand loup? ANNE : Parce que... et après, après il y a une porte, et ben, comme une flèche, elle est descendue. Elle était tout rose, après il y a une porte rose... une porte rose, et après il y a un peu nuage rose. HUI-CHUAN : Là, il a attrapé la poule? ANNE : Oui, parce que le grand loup, il veut manger la poule Confusion fréquente sur la place du génitif, due à l homophonie de la préposition française de avec la préposition chinoise de même sens. L ordre est différent en chinois : le livre de maman se dit maman de livre (mama de shu). Ce qui explique ce chien de toit. 4

5 HUI-CHUAN : Et le chien, il ne veut pas. ANNE : Ouais, parce que c était son poule. HUI-CHUAN : Et il a attrapé une poule? ANNE : Ben, non. HUI-CHUAN: Qu est-ce qui est là? ANNE : Ha, ha, ha! Maintenant le grand loup a eu très peur parce que, je crois, il veut manger une poule. HUI-CHUAN et CATHY : Et la poule, c est qui? ANNE : Oui, c était pas une poule parce que le poule il était volé HUI-CHUAN : Elle était volée?! Mais il y a un œuf là. ANNE : Bah, oui. Il y avait un œuf et après le... fini l histoire. CATHY: Qui c est qui a pris la place de la poule? ANNE: Et maintenant... (un autre dessin animé commence) CATHY : Anne, qui c est qui a pris la place de la poule? ANNE : Et bah, il y a quelqu un qui a fait voler la poule. C était le loup, non, c était le chien. HUI-CHUAN : Oui, et on a mis le petit loup sur... ANNE : Oui, il a mis le petit loup. Anne continue alors de parler sur le dessin animé qui suit. 5

6 DEUXIÉME ENREGISTREMENT, JANVIER 1998 Anne a quatre ans et six mois. Elle vient de passer un mois à Taiwan, mois pendant lequel elle a employé presque exclusivement le chinois mandarin (tout en étant confrontée au taiwanais, langue vernaculaire parlée à Taiwan). A son retour en France, elle a quelques difficultés à se réadapter au français. HUI-CHUAN : Tu va me raconter cette histoire. ANNE : Il y avait un papa loup et puis un bébé loup. HUI-CHUAN : Qu est-ce qu ils font? ANNE: Alors, il regarde (regardait?) 11 un 12 maison... les... les poules et puis il a vu HUI-CHUAN : Oui. ANNE : Un village. HUI-CHUAN : Oui. ANNE : Des poules HUI-CHUAN : Qu est-ce qu ils veulent faire? ANNE : Alors, il dit «viens!» 13 et puis il vient. Et puis, après il a vu un rond et c était les poules. HUI-CHUAN : Oui. ANNE : Après, il a dit «attends!». HUI-CHUAN: Pourquoi ils veulent des poules? ANNE : Parce que ils ont faim. Alors ils veulent manger. HUI-CHUAN : D accord. Et puis? 11 Difficile de décider s il s agit du e central ou du e ouvert. 12 Confusion de genre. 13 Les personnages du dessin animé ne s expriment que par geste. 6

7 ANNE : Il dit à le 14 bébé loup qu elle 15 vient chercher les poules. HUI-CHUAN : Oui, et ils ont trouvé? ANNE : Oui. Et après... après, le bébé loup il est en haut et puis elle va. HUI-CHUAN : Il est en haut... En haut? ANNE : Oui, comme ça, parce que quand elle a craché, il l a mis là et puis il bouge plus. Après, il est tombé. HUI-CHUAN : Ah oui? ANNE : Parce qu il a frappé, il a (il l a?) 16 frappé. HUI-CHUAN : Qui l a frappé? ANNE : Bah, c est le papa loup qui l a frappé dans sa tête et il est tombé. HUI-CHUAN : Ah oui, c est marrant ça! ANNE : Oui. Après il dort ; après... HUI-CHUAN: Il dort où? ANNE : Il a... il dort... la maison des poules et puis il voulait pas chercher parce qu il est fatigué. Et après, le loup il a attendu. Alors, alors... il va le croquer. HUI-CHUAN : Il va le croquer. Qui va croquer qui? ANNE : C est le chien. HUI-CHUAN : Ah, le chien qui va le croquer. Qui, le loup? ANNE : Le papa loup. 14 Erreur fréquente. 15 Toujours confusion de genres. 16 Difficile de décider entre il a et il l a. 7

8 HUI-CHUAN : Ah, oui. D accord... parce que... pourquoi? ANNE : C est parce que il voulait manger son poule. HUI-CHUAN : Ah! ANNE : Et après, il est plus là. HUI-CHUAN : Qui n est plus là? ANNE : Papa loup et le bébé loup. HUI-CHUAN : Ah! Ils sont où? ANNE : Ils sont sur le toit. HUI-CHUAN : Sur le toit? De qui, de chez qui? ANNE : De chez le chien. HUI-CHUAN: Ah, d accord. Et le chien, qu est-ce qu il fait? ANNE : Et puis le chien il a entendu, le chien il a entendu et puis il a encore entendu... Et puis, le bébé loup... le bébé loup... et puis le bébé loup il dit que ça gratte, ça gratte dans ses oreilles. HUI-CHUAN : Ah, oui! ANNE : Et après il est presque tombé. Et le chien et puis...et puis, il croque et puis après, il est tombé alors. HUI-CHUAN : Il est tombé. Donc le chien les a vus? ANNE : Oui. Et puis il veut les croquer. HUI-CHUAN : Il veut les croquer! ANNE : Oui, parce qu il a vu... et après, après il a écrasé le bébé loup. HUI-CHUAN : Ah, oui! ANNE : Et puis... il a frappé (cf. note 16) sur sa tête. 8

9 HUI-CHUAN : Qui l a frappé sur sa tête, sur sa tête, c est ça? ANNE : Papa loup. HUI-CHUAN : Le papa loup! ANNE : Et puis le bébé loup, il a, il est caché, et puis il a frappé sur sa tête, et c était le chien alors. HUI-CHUAN : Ah oui, il a eu peur, le loup? ANNE : Oui. Non, il faut dire le papa loup. HUI-CHUAN : Le papa loup, il a eu peur! ANNE : Et puis, il a sorti, le papa loup. Il a... il a..., il voulait manger des poules. HUI-CHUAN : Oui, il a encore trouvé des poules? ANNE : Et puis, le bébé loup il met sur sa tête. Et puis, il a vu... HUI-CHUAN : Il met quoi sur sa tête? ANNE : Le poule, parce qu il veut aussi, il veut manger le (les?) poule(s), le bébé loup. HUI-CHUAN : Ah, oui! ANNE : Et puis, il la prend. HUI-CHUAN : Qui la prend? ANNE : C est papa loup. Après, après elle... après...après elle vole et puis... HUI-CHUAN : Qui vole? Ah, le...la poule! ANNE : Oui. Après elle mis, elle met / mis 17 le bébé loup là, et puis il a dit «toc, toc, toc, c est moi!». C est le bébé loup, c est le bébé loup. 17 Met ou a mis. 9

10 HUI-CHUAN : Oui! ANNE : Après il dit «j en ai marre». HUI-CHUAN : Qui? Qui dit «j en ai marre»? ANNE : Papa loup. HUI-CHUAN : Le papa loup. ANNE : Après il le cuit sur sa tête. Oui, c est fini. TROISIÉME ENREGISTREMENT, MAI 1998 Anne a 4 ans et 9 mois. Le français est redevenu la langue de référence (école, médias, mais aussi parents : elle a tendance à s adresser de plus en plus en français à sa mère). 10

11 HUI-CHUAN : Raconte cette histoire. Qu est-ce que tu as vu? ANNE : Il y a deux loups, un papa loup et un bébé loup. HUI-CHUAN : Oui, qu est-ce qu ils font? ANNE : Ils regardent est-ce que il y a quelque chose à manger. HUI-CHUAN : Oui, qu est-ce qu ils ont vu? ANNE : Des poules à manger... ANNE :... et... et il dit... il dit «on y va!». HUI-CHUAN : Oui? ANNE : Il dit oui... HUI-CHUAN : Qui dit oui? ANNE : Et après ils ont vu des poules... ANNE : Il dit, il dit «là-bas, là-bas». Il dit «attends!». ANNE : «Attends!». Il dit «on y va»... Et il y a un chien... ANNE : Et il dit à son bébé loup, il va attaquer les poules... ANNE :... pour les manger... et il va... Mais le bébé aussi, il veut manger des poules. 11

12 ANNE : Mais les poules, ils veulent dormir, et le bébé loup aussi il veut dormir. HUI-CHUAN : Il dort où, le bébé loup? ANNE : Il dort dans le lit des poules... HUI-CHUAN : Ah... ANNE :...et il a attendu longtemps, longtemps mais parce qu il dort. ANNE: Et il... le mettre à dehors... ANNE : Et après, et après, et après, après le chien, il veut bien les attaquer maintenant et il trouve pas. Encore, il trouve pas... il trouve pas... il trouve pas. HUI-CHUAN: Il ne trouve pas quoi? ANNE : Il trouve pas le papa loup et le bébé loup. HUI-CHUAN : Oui, ils sont où? ANNE : Ils sont dans la maison de le chien... (cf. note 6). ANNE :... dans le toit... HUI-CHUAN : Dans le toit! ANNE :... et il dort maintenant. HUI-CHUAN : Le chien? ANNE : Oui, il dort. 12

13 HUI-CHUAN : C est quoi, ça, ce bruit? ANNE : C est le bruit de... de le... de le petit loup. HUI-CHUAN : Et le chien a entendu? ANNE : Oui, le chien il a entendu... ANNE :... et y a personne. HUI-CHUAN : Ah, il a vu personne! ANNE : Oui. Il a encore entendu un bruit... et... et le bébé loup, et ben, il est presque tombé... ANNE :...et il tombe... et il tombe. HUI-CHUAN : Et puis? ANNE : Et maintenant ils se battent encore. Il a écrasé le bébé loup. HUI-CHUAN : Qui a écrasé le bébé loup? ANNE : Eh ben, le chien et le papa loup... HUI-CHUAN : Ah... ANNE : Et il demande «viens!, viens!, viens!»... HUI-CHUAN : Oui. ANNE : Et il tape, et le chien aussi il va... Et le bébé loup il vient par là et il tape le chien. HUI-CHUAN : Ah! Qui tape le chien? ANNE : Le papa loup. HUI-CHUAN : Oui, et puis? 13

14 ANNE : Sur le nez... et... et... le chien il le trouve plus... et maintenant il a..., il veut manger une poule maintenant. HUI-CHUAN : Il a trouvé une poule? ANNE : Oui, il va manger un poule... et il a encore vu. HUI-CHUAN : Encore, il a volé une poule? Et le chien? ANNE : Et le chien il le remet à sa place. HUI-CHUAN : Mais, elle est partie encore, la poule? ANNE : Non... et... il le met encore à sa place... et maintenant c est le papa loup qui l a pris. Maintenant c est le chien qui a pris le poule et il met le bébé loup dans le lit du poule et le papa loup qui a pris. Il croyait c était un poule. Et il dit «coucou, c est moi!» Et maintenant il crie parce que il veut manger quelque chose et il dit «viens!». 14

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

Sujet de rédaction. «Mon histoire»

Sujet de rédaction. «Mon histoire» Sujet de rédaction On t a demandé d écrire une histoire qui sera publiée dans un livre pour enfants. Cette histoire peut être réelle ou imaginaire. Ton histoire pourrait même devenir un film à succès l

Plus en détail

1) Replace sur la couverture : le titre, le nom de l auteur, le nom de l illustrateur, la collection, et l éditeur.

1) Replace sur la couverture : le titre, le nom de l auteur, le nom de l illustrateur, la collection, et l éditeur. 1 Nom :. Prénom : Date :.. Le livre : 1) Replace sur la couverture : le titre, le nom de l auteur, le nom de l illustrateur, la collection, et l éditeur. 2) Qui sont les personnages de ce livre? 1 Corrections

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Préface de Germain Duclos

Préface de Germain Duclos je suis capable! i, Moi auss Marie-Francine Hébert Marie-Claude Favreau Préface de Germain Duclos Moi aussi je suis capable! Texte : Marie-Francine Hébert Illustrations : Marie-Claude Favreau Préface

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 1 DOSSIER PASSÉ RÉCENT FUTUR PROCHE PRÉSENT PROGRESSIF 2 futur immédiat aller + infinitif présent continu ou progressif être en train de + infinitif passé récent venir de + infinitif Ça va se passer Ça

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

Pour le plaisir des petits et des grands!

Pour le plaisir des petits et des grands! Pour le plaisir des petits et des grands! Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine - Preambule Les comptines «formulettes» appelées aussi jeux de nourrice, sont avant tout des médiateurs d échanges entre

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Etude de l'album «ici, c'est chez moi» de Jérôme Ruillier Janvier 2015

Etude de l'album «ici, c'est chez moi» de Jérôme Ruillier Janvier 2015 langage. Les élèves ont écrit l'histoire du livre en situation de dictée à l'adulte. Production de Jassim, Layla, Souheila, Amine, Nina et Yoan : Un garçon trace un trait, avec une craie, sur l'herbe.

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains»

Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée. Episode 06 «Se laver les mains» Learning by Ear L hygiène: Comment éviter la diarrhée Episode 06 «Se laver les mains» Auteur: Njoki C. Muhoho Conseiller médical Dr Ng ethe Muhoho Rédaction Maja Braun Scènes Personnages 1 1. SAM 2. CHEMU

Plus en détail

Libre, seul et assoupi AU DIABLE VAUVERT

Libre, seul et assoupi AU DIABLE VAUVERT Libre, seul et assoupi AU DIABLE VAUVERT Romain Monnery Libre, seul et assoupi ISBN : 978-2-84626-251-4 Éditions Au diable vauvert, 2010 Au diable vauvert www.audiable.com La Laune 30600 Vauvert Catalogue

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie

GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE AUSSITÔT HOMOPHONES AUSSI TÔT / BIENTÔT BIEN TÔT / PLUTÔT PLUS TÔT / SITÔT SI TÔT 1 Homophones grammaticaux de même catégorie aussitôt aussi tôt aussitôt : Il signifie au

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE Table des matières INTRODUCTION... 2 POURQUOI UNE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE... 3 L'IMPORTANCE DE LA SIESTE ET DU RESPECT DES RYTHMES BIOLOGIQUES... 3 À

Plus en détail

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation.

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation. Ecole Niveau Le maire de Brest souhaite mieux connaître les enfants de la ville. Il veut savoir si vous vous plaisez à Brest, si vous connaissez les loisirs, activités que vous pouvez faire, si vous savez

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

Tranche d'age Durée Lieux Partie

Tranche d'age Durée Lieux Partie Voici le déroulement du Lip Dub dans son intégralité. On reprends ici les paroles, la durée et les différents lieux. La chanson choisie est Je veux de ZAZ car le clip finira par la chanson du Mas Eloi

Plus en détail

* POURQUOI CREER UNE MAILING

* POURQUOI CREER UNE MAILING * POURQUOI CREER UNE MAILING LISTE VOUS RAPPROCHE INÉVITABLEMENT D UNE VENTE Laurence Galambert - Easy-socialmedia.com Créer une mailing liste ou liste de diffusion est une étape incontournable dans le

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Direct and Indirect Object Pronouns

Direct and Indirect Object Pronouns Direct and Indirect Object Pronouns A. Complete the following sentences with the appropriate direct object pronoun. 1. Pierre regarde Marie. Pierre regarde. 2. André prend les photos. André prend. 3. La

Plus en détail

Le lancement d un satellite

Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite Le lancement d un satellite La grippe La grippe La grippe Un chaton curieux Le chat Mistoufle habite dans un très très grand jardin. Mais, quand

Plus en détail

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel.

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel. Où? Quand? Comment? Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Court-métrage réalisé par Khaled Benaissa en 2006 lors de l'université d'été de La Fémis (école nationale supérieure des métiers

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme

LEARNING BY EAR. «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme LEARNING BY EAR «Ces indésirables visiteurs du soir» le combat d une famille contre le paludisme EPISODE 05: «Une seule piqûre peut en sauver neuf» Auteur: CHRISPIN MWAKIDEU Rédaction: ANDREA SCHMIDT Assistante

Plus en détail

Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert

Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert Service d Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert Demand Aide individuelle Action communautaire Demande Constats Non-mandat Actions et réflexions Secret professionnel Améliorer l environnement social Gratuit

Plus en détail

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée»

Richard Abibon. «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Richard Abibon «Le sujet reçoit de l Autre son propre message sous une forme inversée» Cette formule, on la trouve presque telle quelle dans l «Ouverture de ce recueil» qui introduit les «Ecrits» de Lacan.

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

La reine des gourmandes et Natsu

La reine des gourmandes et Natsu La reine des gourmandes et Natsu Au loin, brillaient une multitude de petites lumières jaunes et violettes, la mégapole multicolore se découpait dans le paysage. Une atmosphère magique s en dégageait,

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Béziers Villa Antonine - Y a trois filles qui font des trucs bizarres devant les Arènes. Et sur les Allées. A la Villa Antonine aussi C est

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas

Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas Grand jeu - Le secret du manoir de Kergroas @2008 - Le Centre de Loisirs de Lannilis www.clsh-lannilis.com Public : A partir de 8 ans 4, 5 ou 6 équipes de 2 à 5 joueurs 3 animateurs Histoire : Le comte

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album.

Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Séance 1 : 1 ère séance concernant cet album. Objectifs spécifiques : - Observation des illustrations de la 1 ère de couverture et mise en évidence de l inversion des valeurs (loup gentil et cochons méchants).

Plus en détail

Une mise en scène de Christophe Vincent

Une mise en scène de Christophe Vincent Une mise en scène de Christophe Vincent Synopsis L action se passe dans une colonie en état de panique, toute entière talonnée par une épidémie mortelle. Une rencontre improbable entre deux vaincus de

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

ACTIVITÉS SUPPLÉMENTAIRES UNE JOURNÉE QUOTIDIENNE

ACTIVITÉS SUPPLÉMENTAIRES UNE JOURNÉE QUOTIDIENNE EJERCICIOS DE EVALUACIÓN DE LA UNIDAD EN VERSIÓN IMPRIMIBLE 1. LES ACTIVITÉS QUOTIDIENNES Associe chaque activité au dessin correspondant. S HABILLER SURFER SUR INTERNET RENTRER À LA MAISON PRENDRE LE

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement.

L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement. L approche de collaboration: une voie de contournement des facteurs entraînant les troubles graves de comportement. Présenté par: Lyne Roberge, chef en réadaptation Rina Dupont, coordonnatrice clinique

Plus en détail

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés

En partenariat avec la Fédération Léo Lagrange. Association Les petits citoyens - 2012 - Tous droits réservés 1 Production : Association Les petits citoyens 150 rue des Poissonniers - 75018 Paris Conception : Catherine Jacquet - Yann Lasnier Textes : Neodigital Illustrations : Jérome EHO Conception graphique :

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE SATELLITE

TOUT SAVOIR SUR LE SATELLITE Vous avez dit satellite? Le satellite qui vous permet de regarder la télévision et d'écouter vos radios préférées s'appelle INTELSAT 701 Il sert de relais pour transmettre les programmes depuis les États

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes

GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QU EN HOMOPHONES QUANT QUAND 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes qu en quant quand qu en : que (e élidé devant une voyelle) suivie de en, pronom qui

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

La chronique de Katherine Lussier, psychoéducatrice M.Sc. Psychoéducation.

La chronique de Katherine Lussier, psychoéducatrice M.Sc. Psychoéducation. 1 La chronique de Katherine Lussier, psychoéducatrice M.Sc. Psychoéducation. Édition d avril 2009 Thème : Le trouble déficitaire de l attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) Références : www.comportement.net

Plus en détail

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel

Activité 1. Compter les points Écriture binaire des nombres. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériel Activité 1 Compter les points Écriture binaire des nombres Résumé Les données de l ordinateur sont stockées et transmises sous la forme d une série de 0 et de 1. Comment peut-on représenter des mots et

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE QUOI HOMOPHONES QUE QUOIQUE 1 Homophones grammaticaux de même catégorie quoi que quoique quoi que : conjonction de subordination. Marqueur introduisant une subordonnée adjointe

Plus en détail

Édition de septembre 2013. Magazine 319 EN GRANDE PRIMEUR! Volume 1

Édition de septembre 2013. Magazine 319 EN GRANDE PRIMEUR! Volume 1 Édition de septembre 2013 Volume 1 Magazine 319 Présentations personnalisées des élèves faites par un de leur collègue de cette année. Découvrez les élèves de la classe-cycle du 3 e cycle de l école Ste-

Plus en détail

Indications pédagogiques C3-15

Indications pédagogiques C3-15 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques C3-15 C : comprendre un message Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1 : Analyser un message Objectif opérationnel 5 : Reconnaître les

Plus en détail

Le droit de préemption en matière immobilière

Le droit de préemption en matière immobilière Le droit de préemption en matière immobilière C est le truc le plus grave à louper. I Le preneur à bail rural C est surement le texte le plus ancien dans notre droit positif actuel. Cela date de 1945.

Plus en détail

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Ce questionnaire a pour but de mieux connaître les difficultés auxquelles sont confrontés dans leur famille les enfants

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

ÉVALUATION du COMPORTEMENT STANDARDISÉE de KINGSTON - ÉCSK(comm) KSBA(comm/ltc)

ÉVALUATION du COMPORTEMENT STANDARDISÉE de KINGSTON - ÉCSK(comm) KSBA(comm/ltc) 1 ÉVALUATION du COMPORTEMENT STANDARDISÉE de KINGSTON - ÉCSK(comm) KSBA(comm/ltc) Description des comportements 1. Activités de la vie quotidienne 1. Ne pratique plus ses passe-temps favoris (ou montre

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s)

quelque quelque(s) quel(s) que/quelle(s) que quel(s) / quelle(s) qu elle(s) GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUE HOMOPHONES QUELQUE(S) QUEL(S) QUE/QUELLE(S) QUE QUEL(S)/QUELLE(S) QU ELLE(S) 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelque quelque(s) quel(s)

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

CELINE CHELS LE CYCLE DES POLYMORPHES TOME 1 L IMMATURE CHAPITRE 0 : SPECIMEN

CELINE CHELS LE CYCLE DES POLYMORPHES TOME 1 L IMMATURE CHAPITRE 0 : SPECIMEN CELINE CHELS LE CYCLE DES POLYMORPHES TOME 1 L IMMATURE CHAPITRE 0 : SPECIMEN Texte 2013, Céline CHELS Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, du contenu, par quelque procédé que ce soit

Plus en détail

ÉVALUATION NATIONALE DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN CE1

ÉVALUATION NATIONALE DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN CE1 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE ÉVALUATION NATIONALE DES ACQUIS DES ÉLÈVES EN CE1 FRANÇAIS MATHÉMATIQUES Mai 2010 Cahier de l élève Nom de l élève :. Prénom

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail