Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique."

Transcription

1 Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation ; Savoir régler l appareil pour avoir un signal de qualité permettant d effectuer facilement les mesures désirées (tensions, intensités, temps, déphasages...). La fiche sur l appareillage électrique. Je n attends pas de compte-rendu pour ce TP : le but de celui-ci est de découvrir l oscilloscope qui est un appareil permettant des mesures de phénomènes électriques en régime variable, en particulier transitoire, harmonique ou continu. Ce TP est un vrai TP de «bidouille», par conséquent profitez de cette absence de compterendu pour tester, expérimenter, essayer des boutons, le but est que vous soyez capables de vous débrouiller tout seul en cas de problème pour tous les TPs que vous ferez avec un oscilloscope plus tard. N hésitez donc pas à noter les nombreuses choses que vous pourrez remarquer lors de vos manipulations, les choses à ne pas faire... C est un TP facile mais qui est très long et très riche. Enfin, les oscilloscopes que vous rencontrerez durant votre «carrière» varient beaucoup, à vous de chercher/trouver/deviner, si une fonction vous semble manquer, où elle est sur oscilloscope, pour ne pas perdre de temps à lire une notice le jour J, mais plutôt à utiliser votre intuition! Les boutons indiqués ici ne sont donc, bizarrement, pas forcément... les bons, car ceux-ci dépendent de l oscillo, mais le nom s en rapproche forcément. Pas de durées indicatives : vous aurez sans doute certaines choses, d autres non, de façon très hétérogène entre vous. Essayez d en faire le maximum mais certaines parties vous demanderont peut-être 2 minutes, d autres une heure. L essentiel est de bidouiller le plus possible, sachant que nous utiliserons souvent l oscilloscope dans les TPs suivants. On relira avec intérêt et on gardera près de soi durant le TP la fiche sur l appareillage électrique. En particulier ce TP ne nécessite pas l emploi d une alimentation stabilisée mais seulement d un générateur basses fréquences (GBF). I - Affichage, synchronisation, couplage Un oscilloscope sert à observer, étudier et comparer des tensions. Il possède deux voies en entrées (notées CH1, CH2 ou X, Y). On sélectionne (ou on éteint) ces entrées en appuyant sur le bouton CHN ou CH. Les prises d entrée sont de type BNC 1, la partie extérieure de la prise étant reliée à la Terre (notée GND comme ground, en anglais). Pour se faire une idée de ce qui suit, on peut commencer le TP en reliant un signal variable venant du GBF -sinus, triangle...- à l oscilloscope. 1. Voir la fiche sur l appareillage électrique. 1

2 Oscilloscope 1. Couplages d entrée AC et DC Pour chaque voie, il existe deux couplages d entrée possibles : mode DC 2 (Direct Curent, noté aussi CC pour Courant Continu) : la tension d entrée correspond à celle qui est visualisée sur l écran. mode AC 3 (Alternative Current, noté aussi CA pour Courant Alternatif) : la tension visualisée n est pas la tension d entrée, mais la tension moins sa moyenne temporelle. Par exemple, pour un signal d entrée u(t) = U m cos(ωt) + U 0, on observe seulement U m cos(ωt). En pratique, l entrée AC supprime les composantes basses fréquences d un signal (inférieures à quelques hertz). Sauf dans des cas particuliers, on n utilisera JAMAIS l entrée DC. Pour visualiser cette notion de couplage, vous pouvez ajouter une composante continue au signal du GBF. 2. Modes d affichage Il est possible de visualiser en fonction du temps (mode temporel), soit une des deux voies, soit les deux simultanément. Pour l affichage des deux voies, on peut utiliser le mode alt (les deux voies sont balayées alternativement sur tout l écran, l une après l autre), ou le mode chop (le balayage d écran est décomposé en une succession alternée de morceaux de la voie 1 et de la voie 2). l une en fonction de l autre (fonction notée XY). La deuxième voie est en ordonnée (CH2 ou Y), la première étant en abscisse (CH1 ou X). la «ligne» correspondant au zéro de chacune des chaînes, et les déplacer pour avoir des courbes plus nettes : pour cela, il y a un petit curseur sur la gauche de l écran, de la couleur de la chaîne concernée, qui vous indique la position du zéro (de la masse). On peut si on le veut superposer deux courbes par exemple, ou au contraire les écarter l une de l autre pour les voir mieux. 3. Principe de la base de temps et de la synchronisation : fenêtre TRIGGER Pour visualiser le graphe d une tension en fonction du temps, on applique cette tension à l entrée verticale de l oscilloscope, tandis que l entrée horizontale reçoit une tension proportionnelle au temps. Cette tension est produite par un montage électronique, la base de temps, qui peut fonctionner selon deux modes, pour lesquels elle produit une tension ayant l une des deux formes suivantes. Dans le mode relaxé, les balayages se succèdent sans temps mort ; dans le mode déclenché chaque balayage attend l ordre donné par la synchronisation. La plupart du temps, on utilise le mode déclenché afin que le signal observé soit stable : il faut donc que la période du signal que l on souhaite observer soit un nombre entier de période du mode déclenché. Pour observer un signal stable bien que la période de la tension ne soit pas une fraction entière du temps de balayage, il faut déclencher le balayage lorsque le signal étudié (synchronisation interne) ou un autre signal (synchronisation 2. à ne pas confondre avec le mode DC du multimètre! 3. à ne pas confondre avec le mode AC du multimètre! 2

3 Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal externe) atteint un niveau (level) déterminé. La synchronisation (trigger) est le montage qui commande ce déclenchement. En général, le réglage de la synchronisation nécessite donc trois choix : le signal qui synchronise, le niveau auquel le déclenchement se produit et le signe de la pente du signal au moment du déclenchement. Ces trois choix se font grâce aux boutons de la fenêtre TRIGGER : Source : permet de choisir sur quel signal l oscilloscope va essayer de se synchroniser. Il faut choisir un signal bien stable pour que la visualisation soit possible. La plupart du temps, on utilise comme source le GBF, il faut donc relier le GBF à la voie 1 de l oscilloscope et cliquer sur voie 1 dans source. Level : permet de choisir le niveau de synchronisation. Chaque fois que le signal de source atteint le même niveau que le niveau LEVEL, il y a déclenchement. La valeur de ce Level peut se régler et apparaît grâce à un curseur à droite de l écran, semblable à ceux donnant le zéro de chacune des chaînes. Mode et les autres boutons : des réglages de synchronisation en mode montant ou descendant, non essentiels en première approche. II - L oscilloscope Il s agit d un oscilloscope numérique à mémoire. Elle présente des boutons rotatifs et des touches. Les boutons permettent un réglage continu (sensibilités verticales, base de temps, niveau de déclenchement). Les touches appellent des menus qui permettent l accès à plusieurs dispositifs (voies, fonctions mathématiques...). L accès aux différentes options d un menu se fait en appuyant sur la touche ou en utilisant le bouton en haut à gauche marqué d une flèche tournante. Noter la touche AUTO ; elle permet une remise à zéro des réglages. Noter aussi la mise à zéro automatique des voies (boutons poussoirs). Réglages élémentaires : Brancher à l aide d un câble coaxial le GBF sur la voie 1 de l oscilloscope. Choisir une tension sinusoïdale (sans décalage continu) de fréquence f=500 Hz. Mettre le bouton Level du GBF à mi-course, sans atténuation (pas de - 20 db). Dilater la sinusoïde de façon à observer 2 ou 3 périodes couvrant pleinement l écran (utiliser pour cela les boutons de réglages des voies verticale et horizontale). Réglage de la voie 1 : Appuyer sur la touche CH1 ; un menu déroulant apparaît. Noter le rôle de certains réglages : Couplage AC-DC-GND : GND signifie Ground ; l entrée de l oscilloscope est mise à la Terre, ce qui peut permettre de centrer le signal (pas très utile compte tenu de la mise à zéro automatique avec le bouton poussoir!). Ajouter une composante continue à la tension sinusoïdale et observer le signal à l écran en mode DC puis en mode AC. Que se passe-t-il? Pourquoi? 3

4 Oscilloscope Remarque : avec un fort décalage continu et une amplitude élevée, on peut observer un écrêtage du signal du fait de la limitation en tension du GBF. Choisir une tension en créneaux, sans décalage continu. Observer le signal en DC, puis en AC, à 50 Hz, 500 Hz et 5 khz. Que constate-t-on? Pourquoi? Conclure sur le bon choix du mode de couplage. Volt/Div : Deux options sont proposées : par défaut, la sensibilité verticale se règle par paliers. On peut choisir le mode Fin : le réglage de la sensibilité verticale se fait alors de façon continue. Ce mode se trouve parfois en enfonçant le bouton de réglage (et on en sort en le réenfonçant). Invert : On peut inverser la courbe, c est-à-dire visualiser - CH1. Sonde x1, x10,... : Elle permet de multiplier le gain par 1, Synchronisation : Sélectionner le menu de la colonne TRIGGER. Noter le rôle de certains réglages : Source de déclenchement : Appuyer sur CH2. Que se passe-t-il? Pourquoi? Front montant, descendant ou alterné : Comprendre le rôle de ce réglage. Balayage : Se mettre en Auto et tourner le bouton Level : que se passe-t-il? Interpréter à partir du I-2. REMARQUE TRES IMPORTANTE Dans la suite, on va apprendre à utiliser les mesures éventuellement automatiques de l oscilloscope. Il faut garder SYSTÉMATIQUEMENT À L ESPRIT que celui-ci effectuera ses calculs à partir du signal visible sur l écran. Ainsi, si on zoome trop sur le signal, l oscilloscope sera incapable de donner la valeur maximale et ne donnera que la plus grande valeur du signal visible sur l écran. De même, si on dilate trop l échelle de temps, il ne pourra effectuer de mesures de fréquences, périodes ou autres car il ne pourra pas voir la périodicité du signal. ON RETIENDRA DONC qu il faut autant que possible avoir quelques périodes au minimum d un signal pour effectuer des mesures automatiques et ne pas zoomer trop pour voir les extrema. III - Mesure de la période d un signal périodique Deux modes de mesures sont en général possibles : en manuel, avec les curseurs (touche CURSOR) ou en automatique (touche MEASURE). Les mesures en automatiques sont rapides, mais elles manquent parfois de précision. 1. Mesure avec les curseurs Sélectionner le menu CURSOR et se mettre en mode Manuel. Choisir le Type, ici X pour avoir une mesure de temps et la Source, ici CH1. Deux curseurs (Curs A et Curs B) peuvent être déplacés, après avoir été sélectionnés (appuyer pour avoir le curseur en surbrillance), grâce au bouton marqué d une flèche tournante. On lit la position des deux curseurs, l intervalle entre les deux ( X) et l inverse (1/ X). En ayant convenablement positionner les deux curseurs, on peut ainsi mesurer la période T et la fréquence f. Noter les résultats et vérifier qu ils sont en accord avec la valeur affichée par le GBF. Remarquez que our que les mesures soient précises, les courbes doivent suffisamment dilatées verticalement. Notez aussi que pour éteindre le curseur A (ou B), il faut appuyer sur la touche Curs A (ou B). 2. Mesure en automatique Sélectionner le menu MEASURE. Choisir Temps, puis Période et Fréquence. Les valeurs s affichent dans l ordre choisi. Noter les valeurs et comparer à celles obtenues au 1. Si des étoiles apparaissent, cela signifie que l appareil ne réussit pas à faire la mesure (par exemple, mauvais choix de la base de temps). Remarquer que pour effacer les valeurs, presser Clear. Remarquer aussi que les valeurs affichées fluctuent légèrement au cours du temps. 4

5 Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal IV Deux modes de mesure sont possibles. - Mesure de tensions 1. Mesure avec les curseurs La méthode est la même que celle utilisée pour la période, mais avec le Type Y pour mesurer des tensions. Placer les deux curseurs aux niveaux des extrémités de la sinusoïde : on lit ainsi la tension crête à crête V pp =2 U max (pour une sinusoïde pure). 2. Mesure en automatique Sélectionner le menu MEASURE, puis Tension. Plusieurs mesures sont proposées. Noter les résultats principaux pour le signal étudié : tension crête à crête : V crête-crête = V pp valeur moyenne : V ampl moy valeur efficace : V eff = V rms Comparer avec la mesure réalisée avec les curseurs. Vérifier que V eff = V pp Comparaison avec un multimètre On souhaite comparer les indications données par un multimètre et celles données par l oscilloscope. Ajouter une composante continue à la tension sinusoïdale d amplitude environ égale au quart de celle de la sinusoïde (visualisation sur l oscilloscope). On note u(t) la tension résultante. Mesurer avec le multimètre : la tension moyenne (position DC) : U DC = <u> ; la tension efficace du signal moins sa moyenne (position AC) : U AC = [u(t) - U DC ] eff ; la tension efficace vraie (position AC + DC) : U AC+DC = U eff Vérifier numériquement la relation U 2 DC +U 2 AC = U 2 AC+DC. Mesurer avec l oscilloscope la tension crête à crête V pp. Vérifier numériquement la relation V pp = 2 2 U AC. Conclure. V - Mesure d un déphasage Le but de cette partie est de mesurer des déphasages, c est-à-dire des décalages temporels entre deux signaux, ce qui se traduit pour des signaux sinusoïdaux en différences de phase. En effet, Si deux signaux sinusoïdaux u 1 et u 2 sont de même fréquence et que l un d eux possède une période d avance sur l autre, alors c est comme s il possédait une phase plus grande de 2π car sin(ωt + 2π) = sin(ωt) Rappelons enfin qu un GBF est équivalent à un générateur de Thévenin constitué d une résistance de 50 Ω en série avec une source idéale de signaux. 1. Montage Réaliser le montage suivant, avec un signal sinusoïdal de fréquence f = 1 khz, R=1kΩ et C=100nF. Sur la voie 1, on visualise u 1 (t) = U 1m cos(ωt) et sur la voie 2, on visualise u 2 (t) = U 2m cos(ωt + φ). La tension u 2 a la même pulsation que u 1 (ω = 2πf) mais elle est déphasée de φ, appartenant à l intervalle [ π, π]. Si φ > 0, on dit que u 2 est en avance sur u 1. Si φ < 0, on dit que u 2 est en retard sur u 1. Si φ = + π, on dit que u 1 et u 2 sont en opposition de phase (on a alors u 1 = u 2!). Si φ = + π/2, on dit que u 1 et u 2 sont en quadrature. 5

6 Oscilloscope 2. Principe de la mesure On considère deux signaux sinusoïdaux de même fréquence f, donc de même période T. Ils sont décalés d un temps τ, qui correspond lui-même à un déphasage φ. Si u 2 est en avance sur u 1, la courbe représentant u 2 est décalée sur la gauche. Si u 2 est en retard sur u 1, la courbe représentant u 2 est décalée sur la droite (cas du dessin, sur lequel on donne un exemple numérique de calcul de déphasage). On a de plus : φ = 2π t/t en radians (ou φ = 360 t/t en degrés). La position relative des deux courbes donne le signe de φ ; les mesures de T et t avec les curseurs donnent φ. 3. Expérience Afficher environ deux périodes et reproduire les courbes visualisées, en précisant bien les voies. Mesurer T et t ; en déduire le déphasage φ en radians et en degrés. La tension u 2 est-elle en avance ou en retard sur la tension u 1? Refaire les mesures pour R = 5 kω. Comparer avec la théorie qui donne, en valeurs absolues, 18 et 58 degrés. 4. Méthode des 9 carreaux Il existe une autre méthode simple pour évaluer un déphasage : grâce aux boutons de réglage horizontaux, on calibre afin d obtenir une demi période (et donc 180 ) sur 9 carreaux horizontaux. Chaque carreau correspond donc à 20. La mesure de l écart entre les deux signaux en carreaux permet donc d obtenir rapidement (mais moins précisément) la valeur du déphasage. Sur un exemple (R=10 ou 5 kω), faites un dessin de l écran en plaçant précisément les deux courbes, et retrouver le déphasage calculé auparavant. 5. Complément Passer en mode créneaux sur le GBF. Qu observe-t-on comme signal? Quelle est la relation entre ce signal et le signal d entrée? Calculer le temps caractéristique τ du circuit et conclure, en faisant référence au cours éventuellement. 6

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Les réglages matériels généraux de l oscilloscope Hameg HM 507 Ce sont les réglages qui sont actifs aussi bien en mode Analogique (oscilloscope

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14 1 Démarrer...2 1.1 L écran Isis...2 1.2 La boite à outils...2 1.2.1 Mode principal...3 1.2.2 Mode gadgets...3 1.2.3 Mode graphique...3 2 Quelques actions...4 2.1 Ouvrir un document existant...4 2.2 Sélectionner

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique...

1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique... 1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique... 4 2 Quelques actions... 5 2.1 Ouvrir un document existant...5 2.2

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M ZI Toul Europe, Secteur B 54200 TOUL Tél.: 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Introduction L oscilloscope actif de précision Concept

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3 & ' " ( ) '*+ ", ##) # " -. /0 " 1 2 " 3. SIMULATION 7 " - 4.

TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3 & '  ( ) '*+ , ##) #  -. /0  1 2  3. SIMULATION 7  - 4. TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3! " #$ % & ' " ( ) '*+ ", ##) # " -. /0 " 1 2 " 3' & 3. SIMULATION 7 0 ( 0, - 0 - " - & 1 4. LA SOURIS 11 5. LES RACCOURCIS CLAVIER 11 STI Electronique

Plus en détail

TP_Codeur_Incrémental

TP_Codeur_Incrémental Lycée Lislet Geoffroy BTS MAI TP2 - Codeur incrémental Cod-2 Etre capable de : Décrire l allure des signaux délivrés par un codeur incrémental. Enoncer les caractéristiques principales d un codeur incrémental.

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques Université Paris XI 2010-2011 L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques 1 2 Séance n 1 : introduction et prise en main Résumé. L objectif de ce premier TP est de se familiariser avec les appareils

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures.

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures. TP Conversion analogique numérique Les machines numériques qui nous entourent ne peuvent, du fait de leur structure, que gérer des objets s composés de 0 et de. Une des étapes fondamentale de l'interaction

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1 CCTV Lycée de L Aa 1 Mise en situation Le Lycée de l Aa contact la société SENINSTAL, faisant suite à une appel d offre pour effectuer l installation d un système de vidéo surveillance dans une de ses

Plus en détail

Anciens plug-ins d effets VST

Anciens plug-ins d effets VST Anciens plug-ins d effets VST - 1 - - 2 - Manuel d utilisation de Ernst Nathorst-Böös, Ludvig Carlson, Anders Nordmark, Roger Wiklander Traduction: C.I.N.C. Contrôle Qualité : K. Albrecht, C. Bachmann,

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx?

QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive. Comment installer le format de compression divx? Lycée Bi h t QUELQUES ACTIVITES RELATIVES A LA PARTIE A Propagation d une onde ; onde progressive Il semble nécessaire d utiliser des fichiers images, de grande taille généralement, aussi, nous proposons

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

Méthode VTT. Console VTT. Réf : 471 000. Français p 1. Version : 7004

Méthode VTT. Console VTT. Réf : 471 000. Français p 1. Version : 7004 Français p 1 Version : 7004 SOMMAIRE 1 Première utilisation...3 1.1 Composition... 3 1.2 Alimentation... 4 1.3 Installation... 4 1.4 Affichage... 4 1.5 Mesure... 4 2 Système VTT...4 2.1 Présentation...

Plus en détail

Laboratoires de Physique générale

Laboratoires de Physique générale Laboratoires de Physique générale Cours PHYS-F101 et PHYS-F102, BA1 en Sciences Physiques Année académique 2010-2011 Titulaires : Laurent Favart et Pascal Vanlaer Assistants : Malek Mansour et Tiziana

Plus en détail

Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN

Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN Documentation Technique du programme HYDRONDE_LN Réalisation du programme H.GUYARD Réalisation du matériel électronique C.COULAUD & B.MERCIER Le programme HYDRONDE_LN est un programme qui permet de visualiser

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU BROWSER DE BEYOND 20/20

GUIDE D UTILISATION DU BROWSER DE BEYOND 20/20 GUIDE D UTILISATION DU BROWSER DE BEYOND 20/20 Le browser Beyond 20/20 permet de visualiser, manipuler, présenter sous forme graphique, imprimer et sauvegarder des tableaux de données. Il s agit d un logiciel

Plus en détail

GUIDE DE PRISE EN MAIN ISIS PROTEUS V7

GUIDE DE PRISE EN MAIN ISIS PROTEUS V7 GUIDE DE PRISE EN MAIN ISIS PROTEUS V7 1. Lancement d'isis PROTEUS V7:...2 2. Configuration de l'application d'isis PROTEUS V7:...3 3. Présentation de l'interface d'isis PROTEUS V7:...4 a) Barre de menus:...4

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Calibreur de Courant / Voltage Modèle 412355A

Guide de l utilisateur. Calibreur de Courant / Voltage Modèle 412355A Guide de l utilisateur Calibreur de Courant / Voltage Modèle 412355A Introduction Félicitations pour votre achat du Calibreur de Courant/Voltage Extech. Le modèle 412355A peut mesurer et trouver la source

Plus en détail

FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage. Information Technique Produit

FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage. Information Technique Produit FAG Detector III la solution pour la surveillance et l équilibrage Information Technique Produit Principe Utilisation Hautes performances utilisation simple Le FAG Detector III est, à la fois, un appareil

Plus en détail

TEST D ALIMENTATION CONTINUE

TEST D ALIMENTATION CONTINUE TEST D ALIMENTATION CONTINUE Pour vérifier et tester la conception, le besoin en alimentations conformes aux normes ne cesse de progresser au niveau technologique. C est plus ou moins devenu une nécessité

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET Notice de fonctionnement DVR H264 + Méthode de Visionnage ESEENET 1 Le point de départ de chacune des différentes configurations traitées ci-dessous sera l écran de visualisation des 4 ou 8 caméras. A

Plus en détail

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000

DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite. CompuDim 2000 DimNet Gradateurs Numériques Evolués Compulite La gamme des gradateurs Compulite est conçue autour des technologies les plus récentes et les plus évoluées que ces 20 dernières années ont vu apparaître.

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

L espace de travail de Photoshop

L espace de travail de Photoshop L espace de travail de Photoshop 1 Au cours de cette leçon, vous apprendrez à : ouvrir les fichiers Photoshop ; sélectionner et employer certains des outils dans le panneau Outils ; définir les options

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part

Exercices Alternatifs. Une fonction continue mais dérivable nulle part Eercices Alternatifs Une fonction continue mais dérivable nulle part c 22 Frédéric Le Rou (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: applications-continues-non-derivables/. Version

Plus en détail

Dans l idéal, ceci devrait être fait en amont pour chaque image envoyée sur l espace de stockage de votre site internet.

Dans l idéal, ceci devrait être fait en amont pour chaque image envoyée sur l espace de stockage de votre site internet. 1- Optimiser le poids de votre image : Dans l idéal, ceci devrait être fait en amont pour chaque image envoyée sur l espace de stockage de votre site internet. Tous les types d utilisateurs (auteur, publicateur,

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

La solution à vos mesures de pression

La solution à vos mesures de pression Mesure de force linéique La solution à vos mesures de pression Sensibilité Répétabilité Stabilité Le système X3 de XSENSOR propose un concept innovant spécialement adapté pour vos applications de mesure

Plus en détail

LCD COLOR MONITOR (English French Translation)

LCD COLOR MONITOR (English French Translation) LCD COLOR MONITOR (English French Translation) Front page : -1 Manuel d Utilisation -2 Système Vidéo Couleur LCD Table of contents : Table des Matières 1. Précautions 2. Accessoires 3. Fonctions 4. Télécommande

Plus en détail

1. PRESENTATION DU PROJET

1. PRESENTATION DU PROJET Bac STI2D Formation des enseignants Jean-François LIEBAUT Denis PENARD SIN 63 : Prototypage d un traitement de l information analogique et numérique (PSoC) 1. PRESENTATION DU PROJET Les systèmes d éclairage

Plus en détail

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Table des matières Introduction... 1 Hourra! Le retour du double-clic... 1 Modifier le graphique... 4 Onglet Création... 4 L onglet Disposition... 7 Onglet

Plus en détail

Fluke 192/196/199. ScopeMeter. Mode d Emploi

Fluke 192/196/199. ScopeMeter. Mode d Emploi Fluke 192/196/199 ScopeMeter Mode d Emploi 4822 872 00985 Octobre 2000, Rev. 2, 2/01 2000 Fluke Corporation. Tous droits réservés. Imprimé aux Pays-Bas. Tous les noms de produits sont des marques déposées

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET

VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET Brancher / débrancher l ordinateur de la prise Allumer / éteindre l ordinateur : pour allumer ou éteindre l ordinateur vous devez appuyer sur le bouton On/off

Plus en détail

Compatibilité Électromagnétique

Compatibilité Électromagnétique Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1 Plan de l exposé La Compatibilité

Plus en détail

Mesures d antennes en TNT

Mesures d antennes en TNT Mesures d antennes en TNT Ce TP s intéresse aux techniques liées à l installation d un équipement de réception de télévision numérique terrestre. Pour les aspects théoriques, on pourra utilement se référer

Plus en détail

BK 2515, BK 2516 DAS 50 DAS 30

BK 2515, BK 2516 DAS 50 DAS 30 Oscilloscopes numériques portables, 2 voies entièrement isolées 2 BK 2515, BK 2516 2 voies isolées (1000V CAT II et 600V CAT III) Bande passante: 60MHz (BK2515) et 100MHz (BK2516) Résolution verticale

Plus en détail

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de

Guide de l utilisateur. Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Guide de l utilisateur Faites connaissance avec la nouvelle plateforme interactive de Chenelière Éducation est fière de vous présenter sa nouvelle plateforme i+ Interactif. Conçue selon vos besoins, notre

Plus en détail

CREER ET ANIMER SON ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF

CREER ET ANIMER SON ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF CREER ET ANIMER SON ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF SOMMAIRE Sommaire... 2 Un espace de travail collaboratif, pourquoi faire?... 3 Créer votre espace collaboratif... 4 Ajouter des membres... 6 Utiliser

Plus en détail

Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique. Outils informatiques

Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique. Outils informatiques Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Outils informatiques 1 Le but de ce TP, organisé sur deux séances, est de vous familiariser avec les logiciels mis à votre disposition au cours

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

GPS Action Replay Pro Module Régate (V 1.0 h et ultérieures)

GPS Action Replay Pro Module Régate (V 1.0 h et ultérieures) GPS Action Replay Pro Module Régate (V 1.0 h et ultérieures) Ce tutoriel a pour but d apprendre à réaliser une régate, et d appréhender les principales fonctionnalités de GPSAR Pro. Mise en place et utilisation

Plus en détail

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE?

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE? INVESTIGATION De nombreux appareils domestiques, convecteurs, chauffe-biberon, cafetière convertissent l énergie électrique en chaleur. Comment interviennent les grandeurs électriques, tension, intensité,

Plus en détail

1 Presentation du bandeau. 2 Principe de création d un projet : C2 industrialisation Apprendre Gantt project Ver 2.6 planifier

1 Presentation du bandeau. 2 Principe de création d un projet : C2 industrialisation Apprendre Gantt project Ver 2.6 planifier 1 Presentation du bandeau Créer une tâche Supprimer une tâche Affiche les propriétés d une tâche Onglet Gantt ou Ressources Calendrier Liste des tâches (ID ; Nom ; Date début et Date de Fin) 2 Principe

Plus en détail

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005 Tutoriels 01 Utiliser Praat 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL Sylviane Bachy Rédaction octobre 2005 Table des matières 1. Installation et démarrage...2 2. Ouvrir un fichier

Plus en détail

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél.

Niveau 1. Atelier d'initiation à l'ordinateur ... Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. . Fondation de la Bibliothèque Memphrémagog inc. Magog (Québec) J1X 2E7 Tél. : 843-1330 Atelier d'initiation à l'ordinateur Niveau 1.......... JB septembre 20085 1 Section I : Introduction à l ordinateur

Plus en détail

Avant-propos FICHES PRATIQUES EXERCICES DE PRISE EN MAIN CAS PRATIQUES

Avant-propos FICHES PRATIQUES EXERCICES DE PRISE EN MAIN CAS PRATIQUES Avant-propos Conçu par des pédagogues expérimentés, son originalité est d être à la fois un manuel de formation et un manuel de référence complet présentant les bonnes pratiques d utilisation. FICHES PRATIQUES

Plus en détail

VIII- Circuits séquentiels. Mémoires

VIII- Circuits séquentiels. Mémoires 1 VIII- Circuits séquentiels. Mémoires Maintenant le temps va intervenir. Nous avions déjà indiqué que la traversée d une porte ne se faisait pas instantanément et qu il fallait en tenir compte, notamment

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE

AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE AIDE à l utilisation du cédérom «L athlétisme à l école» Niveau Primaire SOMMAIRE Arborescence du cédérom (page 2) Lancement du Cédérom et configuration minimale de votre ordinateur (page 3). Loupe, page

Plus en détail

Tutoriel. Votre site web en 30 minutes

Tutoriel. Votre site web en 30 minutes Tutoriel Votre site web en 30 minutes But du tutoriel Nous allons vous présenter comment réaliser rapidement votre site avec Web Creator Pro 6 en vous basant sur l utilisation des modèles fournis avec

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

SCL LOGICIEL DE CONTROL

SCL LOGICIEL DE CONTROL SCL LOGICIEL DE CONTROL Version 1.3 MRC AUDIO LD- 500 www.mrcaudio.com 1 Contenu 1 - Bienvenu a MRC AUDIO SCL v1.3 2 - Installation du logiciel 3 - Configuration du programme SCL 4 - Contrôle des installations

Plus en détail

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation Interface PC Vivago Ultra Pro Guide d'utilisation Version 1.03 Configuration de l'interface PC Vivago Ultra Configuration requise Avant d'installer Vivago Ultra sur votre ordinateur assurez-vous que celui-ci

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail