Session de Juillet Durée 2 H Documents interdits.

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits."

Transcription

1 Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en régime sinusoïdal forcé. Le professeur demande de réaliser «un circuit série» comprenant : - un générateur de tension alternative sinusoïdale, de valeur efficace constante ; - un conducteur ohmique de résistance R connue ; - une bobine d inductance L et de résistance r ; - un condensateur de capacité C connue ; - un interrupteur. Données numériques : R = 3, Ω ; C = 3, F ; 1- Les élèves disposent d un oscilloscope qu ils doivent brancher convenablement pour obtenir : - la tension aux bornes du dipôle constitué par le conducteur ohmique, la bobine et le condensateur disposés en série ; - une tension proportionnelle à l intensité du courant dans le circuit. Un élève propose les montages suivants : figures 1-1-a, 1-1-b, 1-1-c. Concours d entrée à l ESIB - Session Enoncé 1

2 Figure 1-1-a Figure 1-1b Figure 1-1-c Concours d entrée à l ESIB - Session Enoncé 2

3 a) Dans chaque cas, quelle est la tension visualisée : - en voie A? - en voie B? b) Le professeur n accepte que le montage 1-1-c. Pourquoi? 2- La figure 1-2, obtenue avec le montage 1-1-c, montre l aspect de l écran de l oscilloscope ainsi que les sensibilités adoptées, qui sont différentes pour chacune des deux courbes. Figure 1-2 a) Quelles sont la fréquence N 0 et la valeur maximale U Amax de la tension délivrée par le générateur? b) Dans quelles conditions particulières se trouve le circuit, lorsque l élève obtient ces courbes? - Donner alors sans démonstration, la relation entre L, C et N 0. - Calculer la valeur de L. c) Déterminer les valeurs des résistances R c du circuit et r de la bobine. Concours d entrée à l ESIB - Session Enoncé 3

4 3- Un élève agit sur la fréquence du générateur. a) Qu arrive-t-il de commun aux deux courbes observées, la fréquence étant inférieure à N 0 et les réglages de l oscilloscope restant les mêmes? b) Les deux courbes se décalent l une par rapport à l autre. Pourquoi? Préciser dans quel sens, en justifiant votre réponse. Exercice 2 : Interférences lumineuses, du vide à l eau On considère le système interférentiel ci-dessous, placé dans le vide et constitué d un écran P, percé de deux fentes d Young F 1 et F 2 très fines, distantes de 2d = 0,2 mm. Cet écran est éclairé par une fente source lumineuse F en lumière monochromatique, placée dans le plan médiateur de F 1 F 2. Un écran d observation P ' est situé à D = 1 m de P et parallèlement à celui-ci : Rappelons que, dans le vide, la différence de marche entre deux rayons lumineux issus de F et passant l un par F 1 et l autre par F 2, vaut 2dx δ = M - F M, lorsqu ils arrivent en un point M de l écran. F2 1 = D 1- Qu observe-t-on sur le plan P '? 2- Sachant que la troisième frange brillante est située à la distance x = 10,5 mm de la frange centrale centrée en O : Concours d entrée à l ESIB - Session Enoncé 4

5 a) Calculer l interfrange i. b) En déduire la longueur d onde de la lumière utilisée. 3- Le système interférentiel est maintenant plongé dans l eau d indice n = 1,33. a) Calculer la nouvelle valeur de l interfrange. b) De combien et dans quel sens s est déplacée la troisième frange brillante par rapport à sa position initiale? 4- Le système interférentiel précédent est toujours dans l eau et on place maintenant, juste devant F 1, une lame de verre d indice n = 1,5. Quel(s) changement(s), sur le phénomène observé sur l introduction de la lame? L interfrange est-elle modifiée? P ', provoque Exercice 3: Un satellite qui perd de l altitude Dans cet exercice, la terre est considérée comme une sphère homogène de masse M, de centre O et de rayon R. Rappel : Soit deux objets ponctuels, A de masse m A et B de masse m B, à la distance r = AB l un de l autre dans l espace. Les forces d interaction s écrivent : avec F A / B = - FB/A = m Am - G 2 r AB u AB = ; vecteur unitaire dirigé de A vers B. r La constante de gravitation universelle G est égale à 6, N.m 2.kg Etablir l expression qui donne la norme de g du vecteur champ de gravitation terrestre à une altitude h en fonction de sa valeur g 0 au niveau du sol. 2- Dans le repère géocentrique terrestre (repère galiléen au centre de la terre), un satellite de la Terre décrit une orbite circulaire à une altitude h 1 : établir l expression de sa période de révolution T 1 en fonction de R, g 0 et h 1. Application numérique : R = 6400 km ; g 0 = 9,8 N.kg -1 ; h 1 = 3600 km. Calculer T 1. B u AB Concours d entrée à l ESIB - Session Enoncé 5

6 3- On considère maintenant que le satellite, sous l influence d actions diverses, perd de l altitude à chaque tour : la réduction d altitude à la fin de chaque tour est supposée égale au millième de l altitude au début de tour. Autrement dit, si h n est l altitude du satellite au n ième tour et h n+1 son altitude au (n+1) ième tour, on a alors : h n+1 = h n 10-3 h n a) Le satellite étant initialement à l altitude h 1, montrer que dans ces conditions, ses altitudes ultérieures à la fin de chaque tour varient en progression géométrique. b) En déduire la valeur n du nombre de tours effectués par le satellite quand il atteint h L = 100 km. FIN DE L EPREUVE *** Concours d entrée à l ESIB - Session Enoncé 6

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :.

Concours d entrée - mai 2012. A remplir par le candidat : Nom :.. Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. A remplir par le candidat : Nom : Prénom :.. Centre de passage de l examen : N de place :. Note : Concours filière Technicien Supérieur et er cycle filière Ingénieur Concours nd cycle filière Ingénieur

Plus en détail

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes

Epreuve de Physique. Nom : N o : Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes Nom : N o : Epreuve de Physique Série E1 ; février 2015 Classe : 3 eme Durée : 55 minutes L usage de la calculatrice scientifique est autorisé. Les figures de l exercice 1 et exercice 2 seront travaillées

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011

Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 Lycée Privé Alfarabi SFAX Devoir de synthèse N 1 Décembre 2011 2011 / 2012 Section : Sciences de l informatiques Coefficient : 3 EPREUVE : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures M. Abdmouleh Nabil Le devoir

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Repère : SESSION 2008 Durée : 3 H Page : 0/7 Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/7 Coefficient : 2

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 8 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Spécialité : Sciences et Technologies industrielles Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : THEORIE

PREMIERE PARTIE : THEORIE Examen de Physique, juin 2014 BA1 EN INFORMATIQUE EXAMEN DE PHYSIQUE juin 2014 Nom : Prénom : PREMIERE PARTIE : THEORIE Question 1 (10 points) : a. [3] Quelles sont les propriétés qui doivent être fournies

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE J. 12 1279 ASSISTANCE tàk HÔPITAUX PUBLI QllE DE PARIS CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES SERVICE CONCOURS ET FORMATION DIPLÔMANTE SELECTION D'ACCES A LA FORMATION DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

Plus en détail

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux

Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info. Octobre-décembre 2005. 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des terminaux TP 3. Étude des diodes Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ACSI à l UPMC Octobre-décembre 2005 1 Étude préliminaire 1.1 Contrôle d intégrité d une diode et reconnaissance des

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

Exercices Electricité

Exercices Electricité Exercices Electricité EL1 Champ électrique 1 Deux charges ponctuelles Soit une charge ponctuelle q1 27 C située en x 0 et une charge q2 3 C en x 1m. a) En quel point (autre que l infini) la force électrique

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope.

CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. IUITS,, omment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. Avant la manipulation, vérifier que les boutons de l oscilloscope, base de temps, potentiomètres des voies 1 et 2 sont calés en position

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail

Contrôle de session 2 et/ou de rattrapage UF1 Physique Electricité et électrostatique, 9 mars 2011

Contrôle de session 2 et/ou de rattrapage UF1 Physique Electricité et électrostatique, 9 mars 2011 Nom : Prénom : Groupe : Session 2 Rattrapage Cocher SVP Contrôle de session 2 et/ou de rattrapage UF1 Physique Electricité et électrostatique, 9 mars 2011 Durée 3h00. Tous les documents sont interdits.

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

Signal et propagation

Signal et propagation SP1 Signal et propagation Exercice 1 Communication à distance Identifier des types de signaux et les grandeurs physiques correspondantes Déterminer comment changer la nature d un signal On considère deux

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

Ouverture au monde quantique

Ouverture au monde quantique Ouverture au monde quantique I Les forces newtoniennes Les forces d interaction gravitationnelle et électrostatique ont une propriété commune : leur 1 valeur est proportionnelle à, où r représente la distance

Plus en détail

Introduction au cours de physique (1)

Introduction au cours de physique (1) Introduction au cours de physique () Exercices : Petites variations, valeurs moyennes Calculs de petites variations Méthode De manière générale : il est souvent plus simple de faire une différentiation

Plus en détail

TENSION et COURANT ALTERNATIF

TENSION et COURANT ALTERNATIF Chapitre 2 TENSION et COURANT ALTERNATIF I/ Principe de fonctionnement d'un oscilloscope 1- Schéma Plaques de déviation horizontale et verticale Tube à vide Faisceau d'électrons B Cathode Anode + Spot

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale

EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale EXAMEN #2 ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 20% de la note finale Automne 2011 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 3 points 1. Une lentille convergente dont l indice de réfraction est de 1,5 initialement

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section : i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section : i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section : i-prépa annuel - 61 Chapitre 7 : Chute d une bille dans un fluide I. Deux nouvelles forces : a) la Poussée d Archimède : Tout corps

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Tension alternative sinusoïdale

Tension alternative sinusoïdale Tension alternative sinusoïdale http://www.bauchrie.sscc.edu.lb http://mazenhabib.webs.com 1 - L oscilloscope: premiers réglages. C est un appareil muni d un écran et qui permet de visualiser et de mesurer

Plus en détail

Exercice n 1 : Les taches solaires

Exercice n 1 : Les taches solaires Vendredi 14 octobre Contrôle de physique TS spé Sauf indication contraire, tout résultat doit être justifié. Calculatrice autorisée Exercice n 1 : Les taches solaires On se propose d étudier une lunette

Plus en détail

La puissance électrique

La puissance électrique Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie La puissance électrique Fiche élève 1/5 Objectifs : o Comparer le produit de la tension d utilisation U appliquée aux bornes d une lampe par l'intensité I

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISTION DE L'OSCILLOSCOPE Je dois savoir Mesurer une tension Mesurer une durée Ce qu'est un oscillogramme Reconnaître l'oscillogramme d'une tension Mesurer période

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix.

3) Cet appareil produit quel genre de courant (continu ou alternatif)? Expliquer votre choix. EXERCICES SUR L INTENSITÉ & LA TENSION DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 1) Donner la lecture de la mesure. 2) Quelle est la nature de la grandeur mesurée? 3) Cet appareil produit quel genre de courant

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES OBJECTIFS Observation de la diffraction. Observation des interférences. I ) DIFFRACTION D ONDES A LA SURFACE DE L EAU Sur la photographie ci-dessous, on observe que les vagues, initialement rectilignes,

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- Le but de cette étude est de familiariser l'étudiant avec l'utilisation d'un oscilloscope au travers de mesures de diverses grandeurs physiques : tensions,

Plus en détail

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle Validations des pré requis de seconde professionnelle Mesures des grandeurs caractéristiques de dipôles afin d évaluer leur bon fonctionnement Noms : Date : 3heures Observations : Objectifs : ce TP sur

Plus en détail

Le moteur électrique

Le moteur électrique Le moteur électrique But Étudier la transformation d énergie potentielle électrique en énergie mécanique. Étudier le rendement d un moteur électrique. Méthode À l aide d un moteur électrique, élever une

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES

EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES EPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES Exercice 1 : Question de cours. Q1 : Que faut-il pour que la troisième loi de Newton s applique à deux corps A et B en interaction? Q2 : Qu observe t-on lorsque l on réalise

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

La science des fusées 1

La science des fusées 1 Mth1101 - TD - Application 9 : optimisation avec contraintes, multiplicateurs de Lagrange La science des fusées 1 Introduction Une fusée comporte plusieurs étages composés d un moteur et de son carburant.

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Devoir commun de Mathématiques

Devoir commun de Mathématiques Exercice 1 3,5 points Le tableau suivant donne la répartition des internautes par continent pour les années 2001, 2002, 2003 et 2004 en millions d individus. Il est incomplet. Pour le remplir il faut utiliser

Plus en détail

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE

METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE Baccalauréat Professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants MESURES SUR DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES S01 CIRCUITS PARCOURUS PAR DU COURANT CONTINU GENERATEUR/RECEPTEUR

Plus en détail

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA

avec τ = 1. A la fermeture du circuit, on visualise à l aide d un oscilloscope à mémoire la tension UBA Classe: 4 ème ath.s. : 2015/2016 ycée de Cebbala Sidi Bouzid Prof : Barhoumi zzedine e dipôle xercice n 1: e circuit de la figure 1 comporte en série : un générateur de tension idéal de fém, un résistor

Plus en détail

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES TS 1-2-3 DS n 3 12 /12/2013 EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES Un dispositif à fentes d Young est utilisé pour réaliser des interférences lumineuses à partir de la lumière rouge d un laser S du

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

Electricité et magnétisme

Electricité et magnétisme Le champ magnétique Activité 1 a) O α S N s G n b) Bobine O s G n α I Document 1 Une petite aiguille aimantée suspendue par son centre de gravité G à un fil sans torsion est placée au voisinage d un aimant

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 2 : L œil et ses défauts Cours I. Modélisation d un œil : 1. Schéma de l œil et vision : L œil est un récepteur de lumière sensible aux radiations lumineuses

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Sciences Physiques Devoir sur table n 1

Sciences Physiques Devoir sur table n 1 Sciences Physiques Devoir sur table n 1 Durée : 1 heure Calculatrice autorisée Ŕ Documents personnels interdits. Les réponses devront être rédigées sur une copie annexe. Rendre l énoncé complet avec la

Plus en détail

Gravitation universelle

Gravitation universelle Chapitre 7 Gravitation universelle Révision et Résumé Où commencer? En plus de l apprentissage du cours, que vous devez recopier, réciter, rerecopier, jusqu à en savoir la moindre virgule, refaites les

Plus en détail

CH1 : Vision et images

CH1 : Vision et images CH : Vision et s I La d'un rayon de lumière I Etude de la d'un rayon lumineux monochromatique : Marche d'un rayon de lumière restant dans un milieu transparent d'indice de réfraction n constant 2 Marche

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique PGA & SDUEE Année 008 09 Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n. Résonance magnétique : approche classique Première interprétation classique d une expérience de résonance magnétique On

Plus en détail

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5.

Chapitre 3 : Plan du chapitre. 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Chapitre 3 : Réseau triphasé Plan du chapitre 1. Présentation 2. Tensions simples et tension composées 3. Couplage étoile/triangle i l 4. Mesure de puissance en triphasé 5. Résumé Plan du chapitre 1. Présentation

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2010 PHYSIQUE CHIMIE Série Collège DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 6 pages numérotées de 1/6 à 6/6. Le candidat s assurera en début d épreuve que le

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Travaux pratiques Série 2 Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Objectifs du TP : Mesurer la vitesse de propagation d un signal dans un câble coaxial. Observer

Plus en détail