Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire"

Transcription

1 Nouveautés dans la prise en charge de l Incontinence Urinaire Dr Adrien Vidart

2 Incontinence urinaire : A un seul symptômes plusieurs mécanismes Incontinence d effort : Incontinence par insuffisance sphinctérienne Par hypermobilité cervico-urétrale Importance des manœuvres lors de l examen clinique Incontinence par impériosités (= Urgenturie) Elle correspond à une plainte décrite par le patient( e) comme une envie trop fréquente d uriner pendant la journée Importance du Catalogue Mictionnel

3 Effort Traitements traditionnels : Non chirurgical : Modification des rythmes alimentaires, la Rééducation périnéale Chirurgical : le Burch L implantation d un soutènement sous-urétral Toutes les bandelettes soit par voie rétro-pubienne soit trans-obturatrice 80 % de succccès à 10 ans, mais nécessite l implantation d un matériel avec les risques inhérents QuickTime et un

4 Incontinence d Effort par Insuffisance Sphinctérienne En cas de grande insuffisance sphinctérienne la bandelette seule ne suffit pas. Il existe un traitement chirurgical efficace mais lourd : Le Sphincter artificiel QuickTime et un

5 Etape intermédiaire : les Nouveautés Injection d'injection péri-urétrale soit par les macroplastiques ou l'acide hyaluronique (Zuidex ) Souvent proposée si on rerouve une insuffisance sphinctérienne associée à une IUE Technique toujours en cours d évaluation Résultat inconstant car difficulté dans la pose et risque de migration Les ballons Péri-urétraux : ACT et Pro- ACT Soutien péri-urétral passif par compression Pose plus facile sous contrôle scopique avec possibilité de s adapter aux symptômes du patient Par contre nécessite un délai plus long avant d obtenir une continence acceptable.

6 Etape intermédiaire : les Nouveautés Les ballons ACT

7

8 Incontinence par impériosités = URGENTURIE Les traitements de l hyperactivité vésicale Techniques comportementales Médicaments Modification de l alimentation et de la consommation de liquides Rééducation périnéale avec électrostimulation (Keat ) Anticholinergiques (Ditropan, Ceris, Vesicare ) La Neuromodulation des racines sacrées S3 Les injections de toxine Botulique (Botox ) Les interventions chirurgicales invasives

9 Incontinence par impériosités = URGENTURIE Neurostimulation de la racine sacrée S3 : 1993, développement en 1996 en France Principes physiologiques? Comment ça marche? Principe de la pose : Implantation en deux temps Participation active du patient ( e)? QuickTime et un

10 Incontinence par impériosités = URGENTURIE 1 Temps : Test de Stimulation sous AL minimum 8 jours avec mise en place de l'électrode définitive Boitier de stimulation externe Stimulation continue à domicile en situation réelle 2 Temps : Implantation de NeuroStimulateur Si test Positif :Au moins 60% d amélioration subjective clinique et/ou 60% d amélioration sur le CM Implantation Stimulateur définitif Paramétrage par le Chirurgien avec petite liberté au patient.

11 Incontinence par impériosités = URGENTURIE

12 Incontinence par impériosités = URGENTURIE QuickTime et un Merci

Les traitements chirurgicaux de l incontinence urinaire

Les traitements chirurgicaux de l incontinence urinaire Les traitements chirurgicaux de l incontinence urinaire Dans la population générale et chez les patientes atteintes de mucoviscidose Traitement chirurgical = 2 e intention Après rééducation du plancher

Plus en détail

Des bonnes indications dans l'incontinence urinaire d effort

Des bonnes indications dans l'incontinence urinaire d effort Des bonnes indications dans l'incontinence urinaire d effort Aubert Agostini QCM Pré-Test / Cochez les réponses vraies 1) A propos du traitement de l IUE. a/ Le TVT est une technique de référence du traitement

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS INCONTINENCE URINAIRE Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS DÉFINITIONS Incontinence urinaire : c est une perte involontaire d urine Il existe plusieurs formes d incontinence

Plus en détail

Samedi 14 octobre Dr Lopez Laurent Chirurgie Urologique Clinique Saint Augustin

Samedi 14 octobre Dr Lopez Laurent Chirurgie Urologique Clinique Saint Augustin Samedi 14 octobre 2017 Dr Lopez Laurent Chirurgie Urologique Clinique Saint Augustin Diabète de type 1 Troubles urinaires : Trouble de la sensibilité vésicale Trouble de la contractilité Grande vessie

Plus en détail

IUE de la Femme agée. M Carbonnel

IUE de la Femme agée. M Carbonnel IUE de la Femme agée M Carbonnel Introduction Augmentation de IU et de sa sévérité avec age Variable en fonction du lieu de vie ( >80 ans 80% institution, 25% domicile) Viellissement physiologique Dépendance,

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 03 octobre Abroge et remplace l avis du 9 novembre 2005 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 03 octobre Abroge et remplace l avis du 9 novembre 2005 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 03 octobre 2007 Abroge et remplace l avis du 9 novembre 2005 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 DR.F MENACER PR. A DAHDOUH DEFINITION ICS 1976 Fuite d urine involontaire par le méat urétral et ayant un retentissement social ou hygiénique

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE MIXTE ET HYPOCOMPLIANCE

INCONTINENCE URINAIRE MIXTE ET HYPOCOMPLIANCE INCONTINENCE URINAIRE MIXTE ET HYPOCOMPLIANCE Travail des membres du Comite d Urologie et de Pelvi-périnéologie de la Femme (Association Française D urologie) Madame RAU, 56 ans, consulte pour une incontinence

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME

INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME DR.F MENACER I/DEFINITION Fuite d urine involontaire par le méat urétral et ayant un retentissement social ou hygiénique et démontré de manière objective La prévalence

Plus en détail

FPC CNGOF / OGC. BSU et grossesse

FPC CNGOF / OGC. BSU et grossesse FPC CNGOF / OGC BSU et grossesse Renaud de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU Carémeau, Nîmes, France Traitement de l IU de la femme jeune Rééducation +++ pour les urgenturies et l IUE -éducation

Plus en détail

Incontinence urinaire masculine

Incontinence urinaire masculine Incontinence urinaire masculine «Toute perte involontaire d urine dont se plaint le patient» (International Continence Society, Abrams and Coll, 2003) A distinguer des «gouttes retardataires» en fin de

Plus en détail

CLINIQUE Examen périnéal. CLINIQUE Les symptômes urinaires CLINIQUE INTERROGATOIRE CATALOGUE MICTIONNEL EPINES IRRITATIVES. Bilan neurologique

CLINIQUE Examen périnéal. CLINIQUE Les symptômes urinaires CLINIQUE INTERROGATOIRE CATALOGUE MICTIONNEL EPINES IRRITATIVES. Bilan neurologique DYSFONCTIONNEMENTS VESICO- SPHINCTERIENS DES TRAUMATISES VERTEBRO- MEDULLAIRES I. PHYSIOLOGIE II. PHYSIOPATHOLOGIE III. BILANS a. clinique b. urodynamique c. radiologique IV. NATURE DES DYSFONCTIONNEMENTS

Plus en détail

TOT: notre expérience

TOT: notre expérience TOT: notre expérience Dr F.Madaci Dr Boudjellil Dr Bounegar Pr.M Derguini Service gynéco obstétrique Hôpital Bachir Mentouri Kouba 9ème congrès SAEREM 4ème congrès FAFEM Alger 2011 Introduction IUE: fuite

Plus en détail

L incontinence urinaire dans la mucoviscidose mécanismes et fréquence

L incontinence urinaire dans la mucoviscidose mécanismes et fréquence L incontinence urinaire dans la mucoviscidose mécanismes et fréquence INTRODUCTION Définition Incontinence urinaire Perte involontaire d urines par le méat urétral En dehors de la phase de miction Incontinence

Plus en détail

Avis de la Commission. 22 Mai 2002

Avis de la Commission. 22 Mai 2002 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la Commission 22 Mai 2002 Dispositif : INTERSTIM, système neuromodulateur des racines sacrées (S3), implantable. Fabricant

Plus en détail

EN QUOI LES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES DIFFÈRENT ELLES SUIVANT L ÉTIOLOGIE D UNE NEUROVESSIE?

EN QUOI LES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES DIFFÈRENT ELLES SUIVANT L ÉTIOLOGIE D UNE NEUROVESSIE? EN QUOI LES STRATÉGIES THÉRAPEUTIQUES DIFFÈRENT ELLES SUIVANT L ÉTIOLOGIE D UNE NEUROVESSIE? 1 L. Le Normand (Nantes) Mêmes Objectifs thérapeutiques Assurer la sécurité pour la haut appareil Par le maintien

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 05 septembre 2007 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 05 septembre 2007 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 05 septembre 2007 CONCLUSIONS Nom : Modèle et référence retenu : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Rendu (SR)

Plus en détail

Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique

Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique Hyperactivité vésicale: Indications des anticholinergiques et des injections de toxine botulinique Dr Olivier HELFRICH Urologue Clinique Axium Congrès Gynaix 26/01/2019 Aucun Conflits d intérêt Plan Définitions

Plus en détail

Euro-Pharmat Montpellier 8, 9 & 10 octobre 2013 LE SPHINCTER ARTIFICIEL

Euro-Pharmat Montpellier 8, 9 & 10 octobre 2013 LE SPHINCTER ARTIFICIEL LE SPHINCTER ARTIFICIEL Sommaire Composition/Description Mode d action Indications Contre-Indications Voies d abord Critères de choix Panorama du marché 2 Sphincter Artificiel : Prévalence Le sphincter

Plus en détail

La vessie hyperactive Pr.Emmanuel Chartier-Kastler, Chirurgie urologique,

La vessie hyperactive Pr.Emmanuel Chartier-Kastler, Chirurgie urologique, La vessie hyperactive Pr.Emmanuel Chartier-Kastler, Chirurgie urologique, Hopital universitaire Pitié-Salpétrière, AP-HP Faculté de médecine P. et M. Curie,Paris 6 duction 2ics ite. emmanuel.chartier-kastler@aphp.fr

Plus en détail

Traitements chirurgicaux de l hyperactivité vésicale. rebelle au traitement médical en cas de Sclérose en. Plaques (SEP)

Traitements chirurgicaux de l hyperactivité vésicale. rebelle au traitement médical en cas de Sclérose en. Plaques (SEP) Traitements chirurgicaux de l hyperactivité vésicale rebelle au traitement médical en cas de Sclérose en Plaques (SEP) Auteur : Alain Ruffion Qu est ce que l hyperactivité vésicale? Dans le cadre de la

Plus en détail

CAS CLINIQUE: TROUBLES MICTIONNELS ET AVC

CAS CLINIQUE: TROUBLES MICTIONNELS ET AVC CAS CLINIQUE: TROUBLES MICTIONNELS ET AVC R.CAREMEL Prog Urol (2014) 24, 30-33 Mr André L 69 ans - Adressé pour avis par le service de médecine physique et réadaptation - AVC ischémique sylvien droit par

Plus en détail

Dossier : mieux comprendre l incontinence urinaire

Dossier : mieux comprendre l incontinence urinaire Le 10/01/2013 à 15:00 - Par la rédaction de Dossier : mieux comprendre l incontinence urinaire Découvrez le dossier incontinence urinaire en détail. En France, trois millions de personnes souffrent d'incontinence,

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS

INCONTINENCE URINAIRE. Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS INCONTINENCE URINAIRE Dr Elena BRASSART Praticien Hospitalier, service d Urologie CHU ANGERS DÉFINITIONS Incontinence urinaire : c est une perte involontaire d urine Il existe plusieurs formes d incontinence

Plus en détail

RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE. 26 novembre 2016 Anne CLARENNE

RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE. 26 novembre 2016 Anne CLARENNE RÉÉDUCATION DE L INCONTINENCE URINAIRE 26 novembre 2016 Anne CLARENNE ANAMNÈSE Motif de la consultation Antécédents Fonctionnalité périnéale Renseignements généraux Médicaments Bilans médicaux 26/11/2016

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 décembre 2006 CONCLUSIONS

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 06 décembre 2006 CONCLUSIONS COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 06 décembre 2006 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles : Service Rendu (SR) : Indications

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 23 novembre 2010

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 23 novembre 2010 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 23 novembre 2010 Nom : Modèles et références retenus : Fabricant : Demandeur : Données disponibles

Plus en détail

Troubles vésico-sphinctériens d origine neurologique

Troubles vésico-sphinctériens d origine neurologique Troubles vésico-sphinctériens d origine neurologique Chapitre spécificité des soins chez les personnes handicapées. Dr N. BRADAÏ Service de Médecine Physique et de Réadaptation du Pr A. YELNIK GH Lariboisière-F.

Plus en détail

Bandelettes sous-urétrales : que peut-on attendre des dispositifs «mini»?

Bandelettes sous-urétrales : que peut-on attendre des dispositifs «mini»? Bandelettes sous-urétrales : que peut-on attendre des dispositifs «mini»? Pour ou contre : «Mini-bandelettes et incontinence d effort féminine» vendredi 18 novembre, 9h55, salle Havane. Contact AFU : Dr

Plus en détail

Spécial Semaine de la continence mars 2017

Spécial Semaine de la continence mars 2017 La couche n est pas une solution! Spécial Semaine de la continence 20 26 mars 2017 DOSSIER DE PRESSE MARS 2017 Twitter : @AFUrologie Facebook.com.Urofrance 01 73 03 05 20 contact@lauma-communication.com

Plus en détail

D UNE COHORTE MONOCENTRIQUE

D UNE COHORTE MONOCENTRIQUE SIFUD-PP 18 septembre 2015 La Baule LES BALLONS ACT DANS L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME : QUELLES INDICATIONS? RÉSULTATS À MOYEN ET LONG TERME D UNE COHORTE MONOCENTRIQUE C. Bergot, B. Vayleux, F.

Plus en détail

Situations pratiques dans l HAV urologique. HAV idiopathique. Virginie ROUX CHU de Pointe à pitre

Situations pratiques dans l HAV urologique. HAV idiopathique. Virginie ROUX CHU de Pointe à pitre Situations pratiques dans l HAV urologique HAV idiopathique Virginie ROUX CHU de Pointe à pitre CAS CLINIQUE Julie, 28 ans MC: Syndrome d HAV avec IUU ayant débuté il y a 1 an, de début progressif nécessitant

Plus en détail

B. Vayleux, J. Rigaud, F. Luyckx, G. Karam, P. Glemain, O. Bouchot, L. Le Normand. Clinique Urologique, CHU Hôtel Dieu, Nantes, France

B. Vayleux, J. Rigaud, F. Luyckx, G. Karam, P. Glemain, O. Bouchot, L. Le Normand. Clinique Urologique, CHU Hôtel Dieu, Nantes, France B. Vayleux, J. Rigaud, F. Luyckx, G. Karam, P. Glemain, O. Bouchot, L. Le Normand Clinique Urologique, CHU Hôtel Dieu, Nantes, France Patientes et Méthode de 1987 à fin 2009, 215 patientes implantées de

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE FEMININE (non neurologique)

L INCONTINENCE URINAIRE FEMININE (non neurologique) L INCONTINENCE URINAIRE FEMININE (non neurologique) Le point de vue de l urologue N. Mottet St Etienne PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE La continence est un rapport de forces. La miction nécessite

Plus en détail

RECOMMANDATIONS JPP2. IU et/ou IA

RECOMMANDATIONS JPP2. IU et/ou IA RECOMMANDATIONS JPP2 IU et/ou IA I EXAMENS COMPLEMENTAIRES 1. BUD Tableau clinique d instabilité vésicale Si le tableau clinique d IUE n est pas typique (notamment si impériosité) En pré-opératoire (correction

Plus en détail

Classification. Incontinence par impériosité : perte d urine par envies pressantes non maitrisables en rapport avec une contraction de la vessie

Classification. Incontinence par impériosité : perte d urine par envies pressantes non maitrisables en rapport avec une contraction de la vessie Classification Mécanismes général d une IUE Incontinence urinaire à l effort Physiologie et rééducation Gilberte Robain Hôpital Rothschild UPMC Paris 6 Incontinence d effort : perte d urine involontaire

Plus en détail

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 03 octobre 2007

COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION. 03 octobre 2007 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS AVIS DE LA COMMISSION 03 octobre 2007 Abroge et remplace les avis du 9 novembre 2005, 12 juillet 2006 et 11 octobre 2006 CONCLUSIONS Nom : Modèles et

Plus en détail

Épidémiologie. L incontinence anale ne concerne pas que les personnes âgées

Épidémiologie. L incontinence anale ne concerne pas que les personnes âgées Incontinence anale pathologie du miroir Bruno Roche, Karel Skala Unité de Proctologie Cours de Hôpital Proctologie Universitaire Genève 2014 Bruno.Roche@hcuge.ch www.proctology.ch L impact Limpact de ce

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

Peut-on traiter l hyperactivité vésicale sans l HBP? Aurélien DESCAZEAUD Lyon 28 septembre 2018

Peut-on traiter l hyperactivité vésicale sans l HBP? Aurélien DESCAZEAUD Lyon 28 septembre 2018 Peut-on traiter l hyperactivité vésicale sans l HBP? Aurélien DESCAZEAUD Lyon 28 septembre 2018 Définition ICS de l HAV L hyperactivité vésicale est définie par des urgenturies, avec ou sans incontinence

Plus en détail

CC Dr Patrick Dällenbach, Unité de Périnéologie, Service de Gynécologie Département de Gynécologie-Obstétrique 9 novembre /11/2017

CC Dr Patrick Dällenbach, Unité de Périnéologie, Service de Gynécologie Département de Gynécologie-Obstétrique 9 novembre /11/2017 CC Dr Patrick Dällenbach, Unité de Périnéologie, Service de Gynécologie Département de Gynécologie-Obstétrique 9 novembre 2017 16/11/2017 1 DÉFINITION DE L INCONTINENCE URINAIRE Toute perte involontaire

Plus en détail

TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE

TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE TRAITEMENT DE L'INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT PAR POSE D'UNE PROTHÈSE INTERISCHIATIQUE DE SOUTÈNEMENT DE L'URÈTRE CHEZ L'HOMME, PAR ABORD DIRECT Classement CCAM : 08.. Codes : JELA521, JEGA515 et NC JUIN

Plus en détail

Traitement de l incontinence post-opératoire chez l homme

Traitement de l incontinence post-opératoire chez l homme DIU Rééducation Périnéale Traitement de l incontinence post-opératoire chez l homme DIU de Rééducation périnéale Dr Laurence Peyrat Définitions L incontinence urinaire chez l homme survient après une lésion

Plus en détail

Laurent SIPROUDHIS. Les nouveaux traitements de l incontinence anale

Laurent SIPROUDHIS. Les nouveaux traitements de l incontinence anale Laurent SIPROUDHIS Les nouveaux traitements de l incontinence anale Connaître les nouvelles modalités thérapeutiques. Connaître leurs résultats initiaux et leurs indications. Incontinence fécale Nouvelles

Plus en détail

VESSIE NEUROLOGIQUE DÉROULEMENT D UNE MICTION NORMALE

VESSIE NEUROLOGIQUE DÉROULEMENT D UNE MICTION NORMALE VESSIE NEUROLOGIQUE Vous avez eu un accident qui a provoqué un traumatisme de la colonne vertébrale entraînant une blessure de la moelle épinière. Cette atteinte médullaire a été responsable d une paraplégie

Plus en détail

Biomécanique et physiologie des cystocèles

Biomécanique et physiologie des cystocèles Biomécanique et physiologie des cystocèles Théories physiologiques expliquant l apparition des cystocèles E Delorme Simulations de la chirurgie des cystocèles G Lamblin Biomécanique des tissus et simulation

Plus en détail

FPC CNGOF / OGC. Indications, réalisation et résultats attendus du bilan urodynamique

FPC CNGOF / OGC. Indications, réalisation et résultats attendus du bilan urodynamique FPC CNGOF / OGC Indications, réalisation et résultats attendus du bilan urodynamique Renaud de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU Carémeau, Nîmes, France Une femme de 32 ans vous consulte en

Plus en détail

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6 Incontinence urinaire : traitement chirurgical CAS CLINIQUE n 6 Madame BAN 47 ans, infirmière, présente depuis sa dernière grossesse des fuites urinaires à l effort Antécédents : 3 accouchements par voie

Plus en détail

Cystite interstitielle, une maladie en quête de reconnaissance

Cystite interstitielle, une maladie en quête de reconnaissance Communiqué de presse Cystite interstitielle, une maladie en quête de reconnaissance Paris, 5 juillet 2018 «Syndrome douloureux vésical» (SDV) est le nom utilisé désormais pour désigner des vessies douloureuses

Plus en détail

Avis de la Commission. 09 Janvier 2002

Avis de la Commission. 09 Janvier 2002 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS Avis de la Commission 09 Janvier 2002 Dispositif : AMS 800, implant sphinctérien périuréthral Fabricant : American Medical Systems Inc. Demandeur : AMS

Plus en détail

Insuffisance sphinctérienne

Insuffisance sphinctérienne Insuffisance sphinctérienne Recommandations Xavier Deffieux (Clamart) 1 Historique des hypothèses physiopathologiques de l IUE Kelly (1914) Bonney Enhorning (1961) Parks (1962) McGuire (1976) Blaivas Petros

Plus en détail

Les maux de la femme âgée

Les maux de la femme âgée Les maux de la femme âgée D R C A M P A G N E - L O I S E A U S A N D R I N E C H I R U R G I E N G Y N É C O L O G U E P O L E F E E C H U E S T A I N G C L E R M O N T - F E R R A N D Déclaration de

Plus en détail

CONTRÔLE NEUROLOGIQUE

CONTRÔLE NEUROLOGIQUE TROUBLES VESICO-SPHINCTERIENS ET SCLEROSE EN PLAQUES Catherine Achour HPM Site Belle Isle Section ammppu Metz nov 2014 CONTRÔLE NEUROLOGIQUE Centre sympathique dorsolombaire Inhibe le détrusor et renforce

Plus en détail

Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal. Emilie Duchalais 07 Décembre 2018

Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal. Emilie Duchalais 07 Décembre 2018 Qualité de vie après chirurgie du cancer colorectal Emilie Duchalais 07 Décembre 2018 Le pronostic actuel du cancer colorectal Survie à 5 ans Stade 1 : 92% Stade 2 : 63 à 81% Stade 3 : 58% à 83% Stade

Plus en détail

l incontinence urinaire: une pathologie sous estimée dans la mucoviscidose

l incontinence urinaire: une pathologie sous estimée dans la mucoviscidose l incontinence urinaire: une pathologie sous estimée dans la mucoviscidose Diagnostique, traitement médical / rééducation et spécificités dans la mucoviscidose 5 Avril 2018, Lyon Dr Katelyne Hubeaux Fondation

Plus en détail

VALIDATION D UN OUTIL DE DEPISTAGE DES DOULEURS PELVI- 1 Autre

VALIDATION D UN OUTIL DE DEPISTAGE DES DOULEURS PELVI- 1 Autre Table des matières Par notation de communications N THEME PAGE TITRES VALIDATION D UN OUTIL DE DEPISTAGE DES DOULEURS PELVI- 1 Page 34 PERINEALES CHRONIQUES PAR SENSIBILISATION A PARTIR DES CRITERES DE

Plus en détail

Les troubles mictionnels de la femme âgée. Les troubles mictionnels de la femme âgée

Les troubles mictionnels de la femme âgée. Les troubles mictionnels de la femme âgée Les troubles mictionnels de la femme âgée Journée du 12 octobre 2002 Dr N. Michel-Laaengh Service de gérontologie Hôpital G. Clemenceau Vieillissement vésico-sphinctérien Endogène / Exogène Maladie infraclinique

Plus en détail

EFFICACITÉ AU LONG TERME DE LA TOXINE BOTULIQUE CHEZ LES PATIENTS SUIVIS POUR UNE VESSIE NEUROLOGIQUE DANS LE CADRE D UNE SCLÉROSE EN PLAQUES :

EFFICACITÉ AU LONG TERME DE LA TOXINE BOTULIQUE CHEZ LES PATIENTS SUIVIS POUR UNE VESSIE NEUROLOGIQUE DANS LE CADRE D UNE SCLÉROSE EN PLAQUES : EFFICACITÉ AU LONG TERME DE LA TOXINE BOTULIQUE CHEZ LES PATIENTS SUIVIS POUR UNE VESSIE NEUROLOGIQUE DANS LE CADRE D UNE SCLÉROSE EN PLAQUES : Gabay B, Maucort-boulch D, Scheiber nogueira M, Ruffion A,

Plus en détail

DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE DE PELVIPERINEOLOGIE. Année Universitaire

DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE DE PELVIPERINEOLOGIE. Année Universitaire DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE DE PELVIPERINEOLOGIE Année Universitaire 2008-2009 Pr Laurent BRESLER (Nancy) Pr Serge ROHR (Strasbourg) Pr Arnaud FAUCONNIER (Paris) Pr Jacques HUBERT (Nancy) Pr Christian

Plus en détail

L incontinence urinaire chez l homme

L incontinence urinaire chez l homme L incontinence urinaire chez l homme Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de Transplantation, d Urologie et de Néphrologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie DU Urodynamique

Plus en détail

REEDUCATION DE L HYPERACTIVITE VESICALE FEMININE. Julie LADET MKDE - Nîmes

REEDUCATION DE L HYPERACTIVITE VESICALE FEMININE. Julie LADET MKDE - Nîmes REEDUCATION DE L HYPERACTIVITE VESICALE FEMININE Julie LADET MKDE - Nîmes Définition de l HAV Le syndrome d hyperactivité vésicale (HAV) est défini selon l International Continence Society (ICS) par: «Une

Plus en détail

Neuromodulation. Dr BONNAL J.L.

Neuromodulation. Dr BONNAL J.L. Neuromodulation Dr BONNAL J.L. Comment chat marche? La vessie est contrôlée par : Centres Encéphaliques Pontin Orthosympathique Parasympathique Encéphaliques : Pontique : Contrôles et commandes Coordination

Plus en détail

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT

Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2009 CONFLITS D INTÉRÊT laboratoire Uroplasty (NL) étude contrôlée randomisée évaluation l efficacité des implants de biopolymères

Plus en détail

FAUT-IL FAIRE UN BILAN

FAUT-IL FAIRE UN BILAN FAUT-IL FAIRE UN BILAN URODYNAMIQUE ET COMMENT, DANS UN PROLAPSUS DE HAUT GRADE? Dr Le Normand L. 1 CHU de Nantes, Service Urologie Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie PROLAPSUS DE HAUT GRADE 2 SIGNES

Plus en détail

SOMMAIRE I L INCONTINENCE : ÇA S EVITE, ÇA SE SOIGNE... UNE NOUVELLE SEMAINE POUR EN PARLER ET S INFORMER.

SOMMAIRE I L INCONTINENCE : ÇA S EVITE, ÇA SE SOIGNE... UNE NOUVELLE SEMAINE POUR EN PARLER ET S INFORMER. DOSSIER DE PRESSE 1 SOMMAIRE I L INCONTINENCE : ÇA S EVITE, ÇA SE SOIGNE... UNE NOUVELLE SEMAINE POUR EN PARLER ET S INFORMER. II EN PARLER A SON MEDECIN, CONSISTE A TROUVER UNE SOLUTION ADAPTEE A SON

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L AUTOSONDAGE: la gestion du calendrier mictionnel.

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L AUTOSONDAGE: la gestion du calendrier mictionnel. EDUCATION THERAPEUTIQUE A L AUTOSONDAGE: la gestion du calendrier mictionnel. ME PASCALE THARAUD IDE DR DAVID GOOSSENS CMPR LA TOUR DE GASSIES BORDEAUX INTRODUCTION Le calendrier mictionnel reste une part

Plus en détail

9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT

9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT 9éme Congrés National 7 & 8 MAI 2011 Palais de la Culture Moufdy Zakaria Alger TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L INCONTINENCE URINAIRE D EFFORT NOTRE EXPERIENCE DU BURCH Dr A.SAIDI, Dr S.BOUZID,Dr K. KACIMI

Plus en détail

L auteur déclare n avoir aucun lien d intérêt en relation avec le contenu de cet article.

L auteur déclare n avoir aucun lien d intérêt en relation avec le contenu de cet article. Communication Apport de l urodynamique et modalités thérapeutiques actuelles des troubles complexes de la continence et de la miction chez la femme MOTS-CLÉS : URODYNAMIQUE. FEMME. SYMPTÔMES DU BAS APPAREIL

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte Collège Universitaire des Urologues

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte Collège Universitaire des Urologues Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte Collège Universitaire des Urologues 2014 1 Table des matières 1. Pour comprendre... 3 2. Définition... 3 3. Étiologies... 3 3.1. IUE... 3 3.2. IU par

Plus en détail

La Neuromodulation Sacrée en Urologie (NMS) Corinne Leprun (Laboratoire Medtronic) Alicia Pépin (IDE CHIAP)

La Neuromodulation Sacrée en Urologie (NMS) Corinne Leprun (Laboratoire Medtronic) Alicia Pépin (IDE CHIAP) La Neuromodulation Sacrée en Urologie (NMS) Corinne Leprun (Laboratoire Medtronic) Alicia Pépin (IDE CHIAP) Film de Présentation de la NMS Indication de la neuromodulation sacrée S3 Indications préconisées

Plus en détail

Avis de la Commission 07 janvier 2004

Avis de la Commission 07 janvier 2004 COMMISSION D EVALUATION DES PRODUITS ET PRESTATIONS REPUBLIQUE FRANCAISE Avis de la Commission 07 janvier 2004 Dispositif : STRATASIS TF, implant de suspension Modèles : Produit Taille Type Références

Plus en détail

Principe de l intervention. Figure 1. Anatomie

Principe de l intervention. Figure 1. Anatomie Ces troubles peuvent être isolés (c est à dire survenir sans être liés à une autre maladie). Ils peuvent être liés à d autres maladies du système urinaire ou parfois à des maladies du système nerveux.

Plus en détail

Rééducation pelvipérinéale Pr. G Robain Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris

Rééducation pelvipérinéale Pr. G Robain Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Dysfonctionnements Pelvi-Périnéaux» Rééducation pelvipérinéale Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr)

Plus en détail

O Oncologie O Lithiase O Dysfonction érectile / infertilité

O Oncologie O Lithiase O Dysfonction érectile / infertilité 1 2 Annexe A 3 Questionnaire La version des urologues 4 Votre pratique est : 5 O en CHU O en privé O en CHR 6 Vos deux domaines d exercice privilégié en urologie? 7 O Oncologie O Lithiase O Dysfonction

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE APRÈS PROSTATECTOMIE

INCONTINENCE URINAIRE APRÈS PROSTATECTOMIE INCONTINENCE URINAIRE APRÈS PROSTATECTOMIE Pierre COSTA ConStat, 1996, 1, 18-21 L incontinence urinaire est la plus fréquente des complications après prostatectomie radicale. Deux mécanismes étiopathogéniques

Plus en détail

L insuffisance sphinctérienne ATELIER FMC. Du diagnostic au traitement. Pierre Costa, Brigitte Fatton CHU Nîmes

L insuffisance sphinctérienne ATELIER FMC. Du diagnostic au traitement. Pierre Costa, Brigitte Fatton CHU Nîmes L insuffisance sphinctérienne Du diagnostic au traitement Pierre Costa, Brigitte Fatton CHU Nîmes ATELIER FMC DPC A: 2 B : 1 C 9 A : 12 A : 1 C : 2 Définition : du concept théorique à la pratique Physiopathologie

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE. Vinciane Pardessus Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU Lille

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE. Vinciane Pardessus Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU Lille INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Vinciane Pardessus Hôpital gériatrique les Bateliers CHRU Lille Définition Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme

Plus en détail

Chirurgie de l IUE sur un urètre déjà opéré. Jean-François HERMIEU Service d urologie CHU Bichat Paris

Chirurgie de l IUE sur un urètre déjà opéré. Jean-François HERMIEU Service d urologie CHU Bichat Paris Chirurgie de l IUE sur un urètre déjà opéré Jean-François HERMIEU Service d urologie CHU Bichat Paris jean-francois.hermieu@aphp.fr Les BSU ça marche bien Taux succès 76,8-95% Taux succès 80-92,3% Les

Plus en détail

Conflits d intérêt Medtronic

Conflits d intérêt Medtronic Conflits d intérêt Medtronic Participation au comité scientifique pour élaboration du registre des patients implantés pour incontinence urinaire ou fécale LA NEUROMODULATION DES RACINES SACREES ARRIVE-T-ELLE

Plus en détail

Journée Scientifique. du 28 mai 2016

Journée Scientifique. du 28 mai 2016 Journée Scientifique du 28 mai 2016 1 Actualités sur la prise en charge de l incontinence - v par le professeur François HAAB, urologue au groupe Hospitalier Croix Saint Simon de la Diaconesses à Paris,

Plus en détail

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6

Incontinence urinaire : traitement chirurgical. CAS CLINIQUE n 6 Incontinence urinaire : traitement chirurgical CAS CLINIQUE n 6 Madame BAN 47 ans, infirmière, présente depuis sa dernière grossesse des fuites urinaires à l effort Antécédents : 3 accouchements par voie

Plus en détail

Typologie des Troubles Vésicosphinctériens DR Maaoui Rim

Typologie des Troubles Vésicosphinctériens DR Maaoui Rim Typologie des Troubles Vésicosphinctériens DR Maaoui Rim DR Ksibi Imene PR AG Rahali Hajer Service de Médecine Physique et Réadaptation Fonctionnelle HMPIT introduction Les troubles vésico-sphinctériens

Plus en détail

Chirurgie de la fonction ano-rectale. Guillaume Meurette Nantes

Chirurgie de la fonction ano-rectale. Guillaume Meurette Nantes Chirurgie de la fonction ano-rectale Guillaume Meurette Nantes Les déterminants du confort ano-rectal Un transit régulier avec des selles de consistance adaptées oscillant du Bristol 3 au Bristol 4 Des

Plus en détail

Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort

Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort Conséquences pour la prise en charge d une incontinence d effort Dr Loïc Le Normand CHU de Nantes, Service Urologie Institut de transplantation et recherche en transplantation, d Urologie et de Néphrologie

Plus en détail

Les Questions que je me pose en Neuro-Urologie. Pr. G. Amarenco

Les Questions que je me pose en Neuro-Urologie. Pr. G. Amarenco Les Questions que je me pose en Neuro-Urologie Pr. G. Amarenco Service de Neuro-Urologie et d Explorations Périnéales Hôpital Tenon, AP HP. Unité Er6 UPMC SIFUD-PP, Marrakech, 13-15 Janvier 2011 10 Questions

Plus en détail

Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018

Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018 Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018 Pierre Fabre Coloplast Ferring Teva astellas MSD Bayer Ferring Iprad Ethicon GE Docteur Eric Le Goupils JMH Janvier 2018 MOUVEMENTS IONIQUES PLAQUE NEURALE FORCE

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière

Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière Policlinique d urologie Julie Racine, infirmière-cheffe d unité de soins Jennifer Lisboa, infirmière Indications Incontinence urinaire d effort Prolapsus Contre-indications Atrophie vulvaire sévère Troubles

Plus en détail

URODYNAMIQUE GERIATRIE I GENERALITES A - DEFINITION B - RECUEIL DE DONNEES SELON L'ANADI C - RESULTATS ESCOMPTES

URODYNAMIQUE GERIATRIE I GENERALITES A - DEFINITION B - RECUEIL DE DONNEES SELON L'ANADI C - RESULTATS ESCOMPTES GERIATRIE URODYNAMIQUE I GENERALITES A - DEFINITION Concerne la partie basse de l'appareil urinaire. Dysfonctionnement de la vessie et de l'urètre. L'urodynamique est l'étude des pressions vésicales et

Plus en détail

Pourquoi et comment suivre un patient traité pour hyperactivité vésicale, en pratique et en recherche

Pourquoi et comment suivre un patient traité pour hyperactivité vésicale, en pratique et en recherche Pourquoi et comment suivre un patient traité pour hyperactivité vésicale, en pratique et en recherche Pr. G. Amarenco Service de Neuro-Urologie et d Explorations Périnéales Hôpital Tenon APHP. GRC UPMC

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette transobturatrice de compression de l urètre bulbaire

CONSENTEMENT ECLAIRE Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette transobturatrice de compression de l urètre bulbaire 1/5 CONSENTEMENT ECLAIRE Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette transobturatrice de compression de l urètre bulbaire Cher patient, Cette fiche d information est rédigée

Plus en détail

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE

Incontinence urinaire a l effort chez la femme. Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE Incontinence urinaire a l effort chez la femme Dr BOILEAU Laurent MEDIPOLE de SAVOIE INTRODUCTION EPIDEMIOLOGIE Forme d incontinence la plus fréquente chez la femme Pathologie souvent méconnue ou minimisée

Plus en détail

Incontinence et prolapsus : l Association Française d Urologie veut lever le tabou!

Incontinence et prolapsus : l Association Française d Urologie veut lever le tabou! Communiqué de presse spécial #SemainedelaContinence Incontinence et prolapsus : l Association Française d Urologie veut lever le tabou! Paris, le 18 mars 2019 Pour la 5 ème année consécutive, l Association

Plus en détail

COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN

COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN Introduction COMPLICATIONS URINAIRES DES FRACTURES DU BASSIN Les fractures du bassin sont potentiellement graves ; il s agit le plus souvent d un polytraumatisé avec de nombreuses complications viscérales,

Plus en détail

Quand, comment et pourquoi réaliser un bilan urodynamique. B.Fatton Urogynécologie CHU Caremeau - NIMES

Quand, comment et pourquoi réaliser un bilan urodynamique. B.Fatton Urogynécologie CHU Caremeau - NIMES Quand, comment et pourquoi réaliser un bilan urodynamique B.Fatton Urogynécologie CHU Caremeau - NIMES 2007 Son but: identifier des facteurs responsables de l IU étudier le fonctionnement vésico-sphinctérien

Plus en détail

Troubles URINAIRES et SEP Anne BLANCHARD Hôpital Swynghedauw CHRU Lille

Troubles URINAIRES et SEP Anne BLANCHARD Hôpital Swynghedauw CHRU Lille Troubles URINAIRES et SEP Anne BLANCHARD Hôpital Swynghedauw CHRU Lille EPIDEMIOLOGIE DES TVS 32 à 96 % selon le délai d évaluation à partir du début de la maladie Délai d apparition : 6 ans en moyenne

Plus en détail

REEDUCATION PELVI-PERINEOLOGIE. Julie LADET Séminaire CNGOF Nîmes 19 juin

REEDUCATION PELVI-PERINEOLOGIE. Julie LADET Séminaire CNGOF Nîmes 19 juin REEDUCATION EN PELVI-PERINEOLOGIE Julie LADET Séminaire CNGOF Nîmes 19 juin 2014 1 HISTORIQUE! 1948: 1 description par KEGEL du renforcement musculaire du plancher pelvien,! 1964: 1 utilisation du biofeedback

Plus en détail