Révision d algèbre et d analyse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Révision d algèbre et d analyse"

Transcription

1 Révision d algèbre et d analyse Chapitre 9 : Intégrales triples Équipe de Mathématiques Appliquées UTC Mai 2013

2 suivant Chapitre 9 Intégrales triples 9.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale triple Changement de variables dans les intégrales triples

3 chapitre section suivante 9.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale triple Intégrale triple, motivation Définition de l intégrale sur un parallélépipède rectangle Calcul de l intégrale sur un parallélépipède rectangle Définition de l intégrale triple sur un domaine quelconque de l espace Calcul de l intégrale triple par la méthode des tranches Calcul de l intégrale triple par la méthode des bâtons

4 section suivant Intégrale triple, motivation Avant de voir comment se calcule une intégrale triple essayons de répondre à la question : pourquoi calcule-t-on une intégrale triple? Calcul de masse : On a vu dans le chapitre sur l intégrale double qu une plaque mince peut être représentée par un domaine D du plan xoy. Si sa masse surfacique est égale à µ(x, y), alors la masse m de la plaque vaut : m = µ(x, y)dx d y. D Si maintenant est un domaine de l espace constitué d un matériau de masse volumique µ(x, y, z), alors la masse m de est égale à m = µ(x, y, z)dx d y dz. (9.1.1) Calcul de volume : Lorsque, en particulier, µ(x, y, z) = 1, (x, y, z), cette masse est égale au volume du domaine multiplié par 1, ce qui permet de calculer le volume d un domaine quelconque de l espace par volume = dx d y dz. 4

5 section suivant Calcul des coordonnées du centre de gravité d un domaine de l espace. Les coordonnées (x G, y G, z G ) du centre de gravité d un domaine de masse volumique µ(x, y, z) sont données par x G = 1 xµ(x, y, z)dx d y dz, m y G = 1 yµ(x, y, z)dx d y dz, (9.1.2) m z G = 1 zµ(x, y, z)dx d y dz m etc... Intégrale triple, motivation 5

6 précédent section suivant Définition de l intégrale sur un parallélépipède rectangle : Exercice A.1.1 Soit f : [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ] IR, on rappelle (voir chapitre sur l intégrale double) que l intégrale double de f sur le rectangle [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ] est construite par passage à la limite quand h 0 de Dans cette expression, on a I h = N 1 N 2 h 1 h 2 f (x i, y j ). i=1 j =1 h 1 = b 1 a 1 N 1,h 2 = b 2 a 2 N 2, (x i, y j ) ω i j, ω i j = [a 1 + (i 1)h 1, a 1 + ih 1 ] [a 2 + (j 1)h 2, a 2 + j h 2 ]. Soit f : [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ] [a 3,b 3 ] IR, on se propose de définir l intégrale de f sur le parallélépipède rectangle = [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ] [a 3,b 3 ]. Dans le cas de l intégrale double I sur un domaine D du plan, si f (x, y) représente une masse surfacique alors I = f (x, y)dx d y représente la masse de D. D 6

7 précédent section suivant Pour l intégrale triple, cette dernière interprétation reste valable. Si est un domaine de l espace, si f est la masse volumique, alors f (x, y, z)dx d y dz représente la masse de. Ceci est un exemple, les intégrales triples, comme on l a évoqué, servent à faire bien d autres calculs. Soient N 1, N 2, N 3 trois entiers donnés, soit Définition de l intégrale sur un parallélépipède rectangle h 1 = b 1 a 1 N 1,h 2 = b 2 a 2 N 2,h 3 = b 3 a 3 N 3 et effectuons (voir la figure 9.1.1) le découpage du parallélépipède en parallépipèdes élémentaires ω i j k = [a 1 + (i 1)h 1, a 1 + ih 1 ] [a 2 + (j 1)h 2, a 2 + j h 2 ] [a 3 + (k 1)h 3, a 3 + kh 3 ]. On définit alors I h = N 1 N 2 N 3 i=1 j =1 k=1 h 1 h 2 h 3 f (x i, y j, z k ), (x i, y j, z k ) ω i j k. (9.1.3) Définition On appelle intégrale triple de f sur et on note I = f (x, y, z)dx d y dz la limite I = lim h 0 I h. Appliquer cette définition dans l exercice A.1.1 référencé. 7

8 précédent section suivant Définition de l intégrale sur un parallélépipède rectangle z h 3 h 2 h 1 ω ijk y x FIGURE 9.1.1: Découpage du parallélépipède rectangle 8

9 précédent section suivant Calcul de l intégrale sur un parallélépipède rectangle : Exercice A.1.2 Le calcul pratique de cette intégrale triple va se ramener au calcul pratique d une intégrale simple et d une intégrale double, ou de trois intégrales simples comme on le démontre ci-dessous. ( ) N 1 I h = h 1 i=1 N 2 h 2 h 3 N 3 j =1 k=1 f (x i, y j, z k ) soit en passant à la limite quand h = (h 1,h 2,h 3 ) tend vers 0 ( ) lim I h = lim h N 1 N 2 N 3 1 lim h 2 h 3 f (x i, y j, z k ). h 0 h1 0 i=1 (h 2,h 3 ) (0,0) j =1 k=1 D où, par définition de l intégrale simple et de l intégrale double, ( I = lim h N1 ) 1 f (x i, y, z)d y dz h1 0 i=1 D où D représente le rectangle [a 2,b 2 ] [a 3,b 3 ] c est à dire l intersection du domaine de IR 3 avec un plan perpendiculaire avec l axe Oz. Si l on pose g (x) = f (x, y, z)d y dz, D 9

10 précédent section suivant on obtient d où I = lim h 1 h1 0 i=1 f (x, y, z)dx d y dz = N 1 g (x i ) = b1 a 1 ( b1 a 1 D g (x)dx ) f (x, y, z)d y dz dx. (9.1.4) On pourrait démontrer de la même manière, en regroupant différemment les sommes, que ( b3 ) f (x, y, z)dx d y dz = f (x, y, z)dz dx d y, (9.1.5) D 0 a 3 où D 0 représente le rectangle [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ], qui peut être considéré aussi comme la projection du domaine de IR 3 sur le plan xoy. En effet, on aurait soit Si l on pose f (x, y, z)dx d y dz = lim h 1h 2 (h 1,h 2 ) (0,0) N 1 f (x, y, z)dx d y dz = lim h 1h 2 (h 1,h 2 ) (0,0) N 2 ( N 3 lim h 3 i=1 j =1 h 3 0 k=1 N 1 i=1 j =1 N 2 b3 b3 h(x, y) = f (x, y, y, z)dz, a 3 a 3 ) f (x i, y j, z k ) f (x i, y j, z)dz. on retouve la définition de l intégrale double de h sur D 0, ce qui donne l équation Puisque le calcul d une intégrale double se ramène au calcul de deux intégrales simples, Calcul de l intégrale sur un parallélépipède rectangle 10

11 précédent section suivant le calcul de l intégrale triple se ramène donc au calcul de trois intégrales simples, soit f (x, y, z)dx d y dz = b1 ( b2 ( b3 a 1 a 2 a 3 ) ) f (x, y, z)dz d y dx. Il est facile de voir que l on peut écrire les intégrales simples dans n importe quel ordre puique les bornes de ces intégrales sont indépendantes lorsque le domaine d intégration est un parallélépipède rectangle. Calcul de l intégrale sur un parallélépipède rectangle Traiter l exercice de TD A

12 précédent section suivant Définition de l intégrale triple sur un domaine quelconque de l espace : Exercice A.1.3 Soit le domaine de l espace représenté sur la figure et considérons le domaine h constitué des parallélépipèdes rectangles ω i j k qui sont à l intérieur de. Il est clair que si est un parallélépipède rectangle, alors h =. z ω ijk y x FIGURE 9.1.2: Domaine 12

13 précédent section suivant On définit alors pour f (x, y, z) donné, l intégrale approchée I h = h 1 h 2 h 3 f (x i, y j, z k ), i,j,k où (x i, y j, z k ) est un point quelconque de ω i j k et où le triplet (i, j,k) parcourt un sousensemble de IN 3 tel que ω i j k h. Chacun des éléments de cette somme représente la "masse" d un parallépipède rectangle élémentaire de masse volumique f (x i, y j, z k ). On a alors le résultat (non démontré) suivant Définition de l intégrale triple sur un domaine quelconque de l espace Théorème Quand h = (h 1,h 2,h 3 ) tend vers (0,0,0) le domaine h "tend" vers, I h tend vers le réel I, appelé l intégrale triple de f sur et noté I = f (x, y, z)dx d y dz. Comme on l a déjà vu Si f (x, y, z) = 1, f (x, y, z)dx d y dz est égal au volume de. Si f (x, y, z) est la masse volumique, f (x, y, z)dx d y dz est égal à la masse de. On verra d autres utilisations de l intégrale triple plus loin. 13

14 précédent section suivant Calcul de l intégrale triple par la méthode des tranches : Exercice A.1.4 Exercice A.1.5 Cours : Intégrale sur un parallélépipède rectangle - calcul Lorsque le domaine de l espace n est pas un parallélépipède rectangle on peut refaire le raisonnement du paragraphe référencé et ramener le calcul de l intégrale triple à celui d une intégrale simple et d une intégrale double. La difficulté consiste à trouver les "bonnes" bornes de cette intégrale simple et de cette intégrale double. On suppose que le domaine peut être défini par : = {(x, y, z) IR 3, a 3 z b 3,(x, y) D z } où D z est le domaine (plan) intersection du volume avec le plan parallèle à xoy qui a pour cote z, ce domaine D z varie avec z en général. a 3 est la plus petite cote des points du domaine et b 3 la plus grande cote des points de comme le montre la figure On peut montrer que f (x, y, z)dx d y dz = b3 a 3 ( D z f (x, y, z)dx d y ) dz, (9.1.6) 14

15 précédent section suivant Une manière imagée d expliquer cette première méthode est de dire que l on découpe le domaine en "tranches" (penser à un saucisson! ) et on parlera alors de la méthode de calcul par tranches de l intégrale triple. z b 3 Calcul de l intégrale triple par la méthode des tranches z=ζ k a 3 y x FIGURE 9.1.3: Bornes de l intégrale triple Dans la formule on a priviligié l axe Oz. On aurait pu aussi bien priviligier l axe Oy, ce qui donnerait f (x, y, z)dx d y dz = b2 a 2 ( D y f (x, y, z)dx dz ) d y, (9.1.7) où a 2 est la plus petite ordonnée des points du domaine et b 2 la plus grande ordonnée des points de, et le domaine plan D y est l intersection de avec le plan parallèle au plan xoz et d ordonnée y. 15

16 précédent section suivant On obtient une formule similaire en privilégiant Ox. Traiter l exercice de TD A.2.2. Dans la méthode des tranches, on a exprimé une intégrale triple I comme une intégrale simple d intégrale double, on peut également exprimer I comme une intégrale double d intégrale simple, c est la méthode des bâtons qui va être décrite dans le paragraphe suivant. Calcul de l intégrale triple par la méthode des tranches 16

17 précédent section Calcul de l intégrale triple par la méthode des bâtons : Exercice A.1.6 Exercice A.1.7 Exercice A.1.8 Exercice A.1.9 On suppose maintenant que le domaine peut être décrit par : = {(x, y, z) IR 3,(x, y) D,α(x, y) z β(x, y)}. L expression de l intégrale triple par la méthode des bâtons est la suivante : ( β(x,y) ) f (x, y, z)dx d y dz = f (x, y, z)dz dx d y. (9.1.8) D α(x,y) Le domaine plan D est la projection orthogonale de sur le plan xoy. On pourrait dire que D est l ombre de sur le plan xoy, si on éclaire parallèlement à Oz. Soit un point de coordonnées (x, y) dans D, on considère alors la droite parallèle à Oz et qui passe par ce point. Cette droite coupe le domaine en deux points dont les cotes sont notées α(x, y) et β(x, y) conformément à la figure

18 précédent section z β(x,y) α(x,y) Calcul de l intégrale triple par la méthode des bâtons x x y D y FIGURE 9.1.4: Bornes de l intégrale triple En fait z = α(x, y) est la surface qui limite le domaine vers le bas (la surface à l ombre si l on reprend l éclairage parallèlement à Oz). z = β(x, y) est la surface qui limite le domaine vers le haut (la surface éclairée). Une manière imagée d expliquer cette deuxième méthode est de dire que l on découpe le domaine en "bâtons" (penser à une pomme de terre découpée en frites!) d où le nom de méthode "bâtons" de calcul de l intégrale triple. On aurait aussi, en privilégiant l axe O y ( β(x,z) ) f (x, y, z)dx d y dz = f (x, y, z)d y dx dz, (9.1.9) D α(x,z) 18

19 précédent section où D est la projection de dans le plan xoz et [α(x, z),β(x, z)] est l intersection de la droite parallèle à Oy passant par le point (x, z) du domaine D avec. Si le domaine est symétrique par rapport au plan d équation z = 0 ( le plan xoy), si la fonction f est impaire en z (c est à dire f (x, y, z) = f (x, y, z)), alors : f (x, y, z)dx d y dz = 0, Calcul de l intégrale triple par la méthode des bâtons en effet dans ce cas α(x, y) = β(x, y), en utilisant les propriétés de l intégrale simple β(x,y) α(x,y) f (x, y, z)dz = 0. Des résultats similaires en x et y peuvent être énoncés. Traiter les exercices de TD A.2.3, A.2.4 et A

20 section précédente chapitre 9.2 Changement de variables dans les intégrales triples Déterminants jacobiens Calcul des intégrales triples par changement de variables

21 section suivant Déterminants jacobiens : Exercice A.1.10 On considère le changement de variables suivant x = a(u, v, w), y = b(u, v, w), z = c(u, v, w), (9.2.1) où a, b et c sont supposées continûment différentiables sur un domaine Ω de l espace IR 3. Définition On appelle matrice jacobienne, la matrice J(u, v, w) suivante : a a (u, v, w) u b b J(u, v, w) = (u, v, w) u c c (u, v, w) u a (u, v, w) v b (u, v, w) v c (u, v, w) v (u, v, w) w (u, v, w), (9.2.2) w (u, v, w) w 21

22 section suivant et on appelle déterminant jacobien ou jacobien le déterminant : D J(u, v, w) = détj(u, v, w), (9.2.3) Déterminants jacobiens où le déterminant de la matrice peut être défini comme le produit mixte des trois vecteurs dont les composantes sont données par les colonnes de la matrice. 22

23 précédent section Calcul des intégrales triples par changement de variables : Exercice A.1.11 : Document B.1.1 Soit l intégrale triple I = f (x, y, z)dx d y dz. On suppose que le changement de variables x = a(u, v, w), y = b(u, v, w), (u, v, w) Ω, z = c(u, v, w) définit une bijection entre et Ω (voir figure 9.2.5),. On a l équivalence (x = a(u, v, w), y = b(u, v, w) z = c(u, v, w)) (u, v, w) Ω. On peut définir une nouvelle fonction g (u, v, w) par g (u, v, w) = f (a(u, v, w),b(u, v, w),c(u, v, w)). Théorème Par le changement de variables ci-dessus, on a f (x, y, z)dx d y dz = g (u, v, w) D J(u, v, w) du dv dw. (9.2.4) Ω 23

24 précédent section Le terme D J(u, v, w) représente bien la valeur absolue du jacobien, ce qui signifie que cette quantité ne dépend heureusement pas de l ordre choisi pour les variables. w x= a(u,v,w) y= b (u,v,w) z= c (u,v,w) z Calcul des intégrales triples par changement de variables u Ω v x y FIGURE 9.2.5: Changement de domaine La démonstration repose sur une partition particulière du domaine en éléments qui sont les images par le changement de variables d une partition de Ω en parallélépipèdes rectangles élémentaires (voir le document référencé). La principale application du changement de variables dans les intégrales triples concerne les intégrales sur des cylindres ou sur des sphères. Par exemple, pour calculer le volume (bien connu! ) d un cylindre d axe Oz, de rayon R et de "hauteur" h, on utilise les coordonnées cylindriques et le domaine Ω correspondant est le parallélépilède rectangle Ω = [0,R] [0,2π] [0,h]. Le jacobien a été calculé dans un exemple précédent, il vaut r. D où on retrouve le 24

25 précédent section volume bien connu du cylindre : dx d y dz = r dr dθ dz = Ω Traiter les exercices de TD A.2.6 et A.2.7. R 0 r 2π h 0 0 dz dθ dr = πr 2 h. Calcul des intégrales triples par changement de variables 25

26 précédent suivant Annexe A A.1 du chapitre A.2 de TD

27 chapitre section suivante A.1 du chapitre 9 A.1.1 Ch9-Exercice A.1.2 Ch9-Exercice A.1.3 Ch9-Exercice A.1.4 Ch9-Exercice A.1.5 Ch9-Exercice A.1.6 Ch9-Exercice A.1.7 Ch9-Exercice A.1.8 Ch9-Exercice A.1.9 Ch9-Exercice A.1.10 Ch9-Exercice A.1.11 Ch9-Exercice

28 section suivant Exercice A.1.1 Ch9-Exercice1 Que vaut dx d y dz où = [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ] [a 3,b 3 ]? retour au cours Solution 28

29 précédent section suivant Exercice A.1.2 Ch9-Exercice2 Exprimer f (x)g (y)k(z)dx d y dz où = [a 1,b 1 ] [a 2,b 2 ] [a 3,b 3 ] sous la forme d un produit de trois intégrales simples. En déduire la valeur de (1 + x)zdx d y dz où = [0,1] [0,2] [0,1]. Solution retour au cours 29

30 précédent section suivant Exercice A.1.3 Ch9-Exercice3 Donner les équations et inéquations qui permettent de caractériser les domaines représentés sur la figure suivante. z 1 z 1 R R=1 1 y y x x FIGURE A.1.1: Domaines de l espace Solution retour au cours 30

31 précédent section suivant Exercice A.1.4 Ch9-Exercice4 Soit = {(x, y, z) IR 3, x 2 +y 2 +(z 1) 2 1, z 1}. Montrer que f (x, y, z)dx d y dz peut b3 ( ) b1 ( ) s écrire : f (x, y, z)dx d y dz ou f (x, y, z)dz d y dx. a 3 D z a 1 D x Préciser les valeurs de a 3,b 3, a 1,b 1. Faire une figure représentant D z et D x. Solution retour au cours 31

32 précédent section suivant Exercice A.1.5 Ch9-Exercice5 Calculer par la méthode des tranches le volume du domaine = {(x, y, z), x 0, y 0, z 0, x + y + z 1}. Solution retour au cours 32

33 précédent section suivant Exercice A.1.6 Ch9-Exercice6 Soit = {(x, y, z) IR 3, x 2 +y 2 +(z 1) 2 1, z 1}. Montrer que ( β(x,y) ) s écrire : f (x, y, z)dz dx d y D 0 α(x,y) f (x, y, z)dx d y dz peut Faire une figure représentant D 0. Donner les expressions des fonctions α,β. Solution retour au cours 33

34 précédent section suivant Exercice A.1.7 Ch9-Exercice7 Calculer par la méthode des bâtons le volume du domaine = {(x, y, z), x 0, y 0, z 0, x + y + z 1}. Solution retour au cours 34

35 précédent section suivant Exercice A.1.8 Ch9-Exercice8 En vous aidant de la définition du moment d inertie d un domaine plan par rapport à un axe, donner la définition du moment d inertie d un domaine de l espace par rapport à un axe. Solution retour au cours 35

36 précédent section suivant Exercice A.1.9 Ch9-Exercice9 Calculer le centre de gravité du domaine, de masse volumique 1, défini par = {(x, y, z) IR 3, x 2 + y 2 1,0 z 1}. Solution retour au cours 36

37 précédent section suivant Exercice A.1.10 Ch9-Exercice10 Quelles sont les matrices jacobiennes des changements de variable x = r cosθ, y = r sinθ, z = z? et Quel sont les jacobiens associés? x = r cosφcosθ, y = r cosφsinθ, z = r sinφ? Solution retour au cours 37

38 précédent section Exercice A.1.11 Ch9-Exercice11 Calculer le volume d une sphère centrée en O et de rayon R. Solution retour au cours 38

39 section précédente chapitre A.2 de TD A.2.1 TD9-Exercice A.2.2 TD9-Exercice A.2.3 TD9-Exercice A.2.4 TD9-Exercice A.2.5 TD9-Exercice A.2.6 TD9-Exercice A.2.7 TD9-Exercice

40 section suivant Exercice A.2.1 TD9-Exercice1 Soit = [0,1] [0,2] [ 1,1], calculer Réponse : e2 e Aide 1 Aide 2 Aide 3 Aide 4 x 2 ye x yz dx d y dz. 40

41 précédent section suivant Exercice A.2.2 TD9-Exercice2 Calculer le volume de l ellipsoïde } = {(x, y, z) IR 3, x2 a 2 + y2 b 2 + z2 c 2 1. On suppose que a, b et c sont des nombres réels donnés strictement positifs. Réponse : 4πabc. 3 Aide 1 Aide 2 Aide 3 41

42 précédent section suivant Exercice A.2.3 TD9-Exercice3 Calculer I 1 = xz dx d y dz et I 2 = x 2 z dx d y dz où = {(x, y, z) IR 3, z 1, x 2 + y 2 z} en utilisant la méthode des bâtons et la méthode des tranches. Réponses : I 1 = 0, I 2 = π 16 Aide 1 Aide 2 Aide 3 Aide 4 Aide 5 Aide 6 42

43 précédent section suivant Exercice A.2.4 TD9-Exercice4 Calculer l intégrale triple de f (x, y, z) = z sur le domaine situé dans le 1/8ème d espace défini par x 0, y 0, z 0 et limité par les plans : et le cylindre : y = 0, z = 0, x + y = 2, 2y + x = 6, y 2 + z 2 = 4. (Quelle est la projection du domaine sur le plan xoy ou sur le plan yoz?) Réponse : Aide 1 Aide 2 Aide 3 43

44 précédent section suivant Exercice A.2.5 TD9-Exercice5 Calculer le centre de gravité du domaine = {(x, y, z), x 0, y 0, z 0, x a + y b + z c 1}, on suppose que a,b,c sont des constantes strictement positives et que le domaine est homogène, c est à dire de masse volumique µ constante. Réponse : x G = a 4. Aide 1 Aide 2 Aide 3 44

45 précédent section suivant Exercice A.2.6 TD9-Exercice6 Soit une boule B de centre 0, de rayon R et dont la densité µ ne dépend que de la distance au centre de la sphère et soit P(0,0,d) un point extérieur à B situé sur l axe 0z. On appelle potentiel Newtonien en P, la fonction U(d) = B µ(x, y, z) dx d y dz, ρ(x, y, z) où ρ désigne la distance de P au point M(x, y, z) de la boule. Montrer que U(d) = m d. Aide 1 Aide 2 Aide 3 Aide 4 45

46 précédent section Exercice A.2.7 TD9-Exercice7 Soient la demi-boule de centre O et de rayon R contenue dans le demi-espace {z 0} et le cylindre de révolution de rayon R 2 et d axe {x = 0, y = R 2 }. Calculer le volume commun à la boule et au ( cylindre. π Réponse : 3 4 ) R 3. 9 Aide 1 Aide 2 Aide 3 Aide 4 46

47 précédent Annexe B B.1 du chapitre

48 chapitre B.1 du chapitre 9 B.1.1 Introduction du jacobien dans l intégrale triple

49 section Document B.1.1 Introduction du jacobien dans l intégrale triple w x= a(u,v,w) y= b(u,v,w) z= c (u,v,w) u u 0 w 0 A 0 v 0 v T w T v T u FIGURE B.1.1: Changement de variable dans les domaines d intégration La figure B.1.1 montre l image d un parallélépipède rectangle élémentaire par le changement de variables x = a(u, v, w) y = b(u, v, w) z = c(u, v, w) On obtient ainsi un élément volumique limité par 12 arcs de courbes. En faisant un raisonnement analogue à celui que l on a fait pour les intégrales doubles (en document), 49

50 section on peut approcher le volume de cet élément par celui d un parallélepipède construit sur les vecteurs T u, T v et T w dont les composantes sont : T u = δu( a u (u 0, v 0, w 0 ), b u (u 0, v 0, w 0 ), c u (u 0, v 0, w 0 )), T v = δ v( a v (u 0, v 0, w 0 ), b v (u 0, v 0, w 0 ), c v (u 0, v 0, w 0 )), T w = δ w( a w (u 0, v 0, w 0 ), b w (u 0, v 0, w 0 ), c w (u 0, v 0, w 0 )). Le volume d un tel parallépipède est donné par la valeur absolue du produit mixte : Document B.1.1 Introduction du jacobien dans l intégrale triple ( T u, T v, T w ) = ( T u T v ). T w ). retour au cours 50

51 Index des concepts Le gras indique un grain où le concept est défini ; l italique indique un renvoi à un exercice ou un exemple, le gras italique à un document, et le romain à un grain où le concept est mentionné. C Calcul pratique de l intégrale triple-méthode des bâtons Calcul pratique de l intégrale triple-méthode des tranches I Intégrale sur un parallélépipède rectangle - calcul , 14 Intégrale sur un parallélépipède rectangle - définition Intégrale triple - domaine quelconque.. 12 Intégrales triples - changement de variables 23 J Jacobiens M Motivation

52 Solution de l exercice A.1.1 On a ou soit N 1 I h = I h = N 2 h 1 i=1 j =1 N 1 N 2 N 3 i=1 j =1 k=1 N 3 h 2 k=1 h 1 h 2 h 3 h 3 = (N 1 h 1 )(N 2 h 2 )(N 3 h 3 ) I h = (b 1 a 1 )(b 2 a 2 )(b 3 a 3 ) et comme I h ne dépend plus alors de h, quand h 0 on a dx d y dz = I h = (b 1 a 1 )(b 2 a 2 )(b 3 a 3 ) ce qui représente la masse du parallépipède rectangle si sa masse volumique est égale à 1. Retour à l exercice

53 On a montré dans le cours que f (x)g (y)h(z)dx d y dz = Solution de l exercice A.1.2 b1 ( b2 ( b3 Ce qui peut se récrire, puisque f (x)g (y) ne dépend pas de z b1 ( b2 f (x)g (y)h(z)dx d y dz = f (x)g (y) et puisque b 3 a 3 k(z)dz est une constante indépendante de x et y, b3 f (x)g (y)h(z)dx d y dz = k(z)dz De même, on a Si l on applique ce résultat à on obtient soit f (x)g (y)h(z)dx d y dz = a 1 a 1 a 3 b3 a 3 a 2 a 2 a 3 k(z)dz ) ) f (x)g (y)k(z)dz d y dx. ( b3 a 3 b1 ( b2 a 1 b2 a 2 a 2 ) ) k(z)dz d y dx. ) f (x)g (y)d y dx. b1 g (y)d y f (x)dx. a 1 (1 + x)zdx d y dz où = [0,1] [0,2] [0,1] (1 + x)zdx d y dz = 1 0 (1 + x)dx 2 0 d y (1 + x)zdx d y dz = = zdz Retour à l exercice

54 Solution de l exercice A.1.3 Le premier domaine est l intérieur d un cône défini par {(x, y, z) IR 3, 0 z 1, x 2 + y 2 1 z}. Le deuxième domaine est l intérieur d un paraboloïde défini par {(x, y, z) IR 3, z 1, x 2 + y 2 z}. Retour à l exercice

55 Solution de l exercice A.1.4 Le volume est la demi boule de centre (0,0,1), de rayon 1 située au dessous du plan d équation z = 1. Donc z varie de 0 à 1 : a 3 = 0,b 3 = 1. D z0 est l intersection de avec le plan d équation z = z 0, il s agit donc d un disque situé dans le plan d équation z = z 0, centré en (0,0, z 0 ) et de rayon 1 (z 0 1) 2. x varie de 1 à 1 : a 1 = 1,b 1 = 1 D x0 est un demi disque situé dans le demi-plan x = x 0, z 1, de centre (x 0,0,1) et de rayon 1 x0 2 Retour à l exercice

56 Solution de l exercice A.1.5 dx d y dz = où D z est le triangle {x 0, y 0, x + y 1 z}, ce qui donne dx d y dz = Tous calculs faits, on trouve que ce volume est égal à ( D z dx d y 1 ( 1 z 1 z x ) dz, ) d y dx dz. Retour à l exercice

57 Solution de l exercice A.1.6 Le volume est la demi boule de centre (0,0,1), de rayon 1 située au dessous du plan d équation z = 1. Donc D 0, projection de sur le plan xoy est un disque de centre O et de rayon 1. La surface qui limite le volume au dessus est le plan z = 1, la surface qui limite le volume en dessous est la demi sphere inférieure d équation z = 1 1 x 2 y 2. D où α(x, y) = 1 1 x 2 y 2, β(x, y) = 1 Retour à l exercice

58 Solution de l exercice A.1.7 ( 1 x y ) dx d y dz = dz dx d y, D 0 où D est le triangle (du plan xoy) {x 0, y 0, x + y 1}, ce qui donne dx d y dz = 1 1 x Tous calculs faits, on trouve aussi que ce volume est égal à (1 x y)d y dx. Retour à l exercice

59 Solution de l exercice A.1.8 Le moment d inertie d un domaine de l espace par rapport à un axe est donné par d(m, ) 2 µ(x, y, z)dx d y dz où M(x, y, z) est un point de et d(m, ) est la distance du point M à la droite et µ est la masse volumique de. Retour à l exercice

60 Solution de l exercice A.1.9 Puisque la masse volumique est constante et que le domaine est de révolution d axe Oz, le centre de gravité est sur l axe Oz. On a donc x G = 0, y G = 0. La cote du centre de gravité est donnée par Or z G = 1 m z dx d y dz = 1 où D z est un disque de rayon 1 et donc d aire π. Donc 0 z G = 1 m Or la masse de ce cylindre est égale à π, ce qui donne ce que l on pouvait deviner a priori! z G = 1 2, z dx d y dz. ( ) z dx d y dz D z π 2. Retour à l exercice

61 Solution de l exercice A.1.10 On a : J(r,θ, z) = J(r,θ,φ) = cos θ r sin θ 0 sinθ r cosθ cosφcosθ r cosφsinθ r sinφcosθ cosφsinθ r cosφcosθ r sinφsinθ sinφ 0 r cosφ D J(r,θ, z) = r, D J(r,θ,φ) = r 2 cosφ. Retour à l exercice

62 Solution de l exercice A.1.11 Pour calculer le volume (bien connu! ) d une sphère centrée en O et de rayon R, on "passe" en coordonnées spériques et le domaine Ω correspondant est le parallélépilède rectangle D où le volume de la sphère : Ω = [0,R] [0,2π] [ π 2, π 2 ]. dx d y dz = r 2 cosφdr dθ dφ = Ω R 2π 0 0 π 2 π 2 r 2 cosφdφdθ dr = 4 3 πr3. Le jacobien a été calculé dans le paragraphe "Intégrales triples - changement de variables". Retour à l exercice

63 Aide 1, Exercice A.2.1 Il faut bien choisir l ordre des intégrales simples. Retour à l exercice

64 Aide 2, Exercice A.2.1 Puisque la dérivée par rapport à z de e x yz est x ye x yz, on peut commencer par intégrer en z, ce qui donne Que représente D? ( 1 ) x 2 ye x yz dx d y dz = x x ye x yz dz dx d y. D 1 Retour à l exercice

65 Aide 3, Exercice A.2.1 x 2 ye x yz dx d y dz = x(e x y e x y )dx d y D où D = [0,1] [0,2]. Par rapport à quelle variable vaut-il mieux intégrer ensuite? Retour à l exercice

66 Aide 4, Exercice A.2.1 Solution : soit x 2 ye x yz dx d y dz = 1 0 ( 2 x 2 ye x yz dx d y dz = 0 ) (xe x y xe x y )d y dx = (e 2x + e 2x 2)dx = sh [ e x y + e x y] 2 0 dx Retour à l exercice

67 Aide 1, Exercice A.2.2 Il suffit d intégrer la fonction constante 1 sur. Choisissez une méthode de calcul. Retour à l exercice

68 Aide 2, Exercice A.2.2 c ( ) dx d y dz = dx d y dz. c D z Quelle est la définition de D z? Ne peut-on pas en déduire immédiatement la valeur de l intégrale double? Retour à l exercice

69 Aide 3, Exercice A.2.2 Solution : Puisque D z est le domaine situé à l intérieur de l ellipse d équation x 2 a 2 (1 z2 c 2 ) + y 2 b 2 (1 z2 c 2 ) = 1 l intégrale double D z dx d y représente l aire de D z soit πab(1 z2 c 2 ). On a donc c dx d y dz = πab(1 z2 c c 2 )dz = 4 3 πabc. Retour à l exercice

70 Aide 1, Exercice A.2.3 Représenter le domaine d intégration et regarder s il est de révolution. Retour à l exercice

71 Aide 2, Exercice A.2.3 est un paraboloïde de révolution d axe Oz on va donc faire le calcul de l intégrale triple en privilégiant l axe Oz. Retour à l exercice

72 Aide 3, Exercice A.2.3 La première méthode donne I 1 = 1 0 ( ) z x dx d y dz, D z or D z est symétrique par rapport à la droite x = 0, la fonction à intégrer est impaire en x donc D z x dx d y = 0. De même, on a 1 ( ) I 2 = z x 2 dx d y dz, D z 0 où, puisque D z est un disque, vous pourrez passer en coordonnées polaires pour calculer l intégrale double. Retour à l exercice

73 Aide 4, Exercice A.2.3 Solution : I 2 = 1 0 z ( z 2π 0 0 r 2 cos 2 θr dr dθ ) dz = 1 0 z 3 π 4 dz = π 16. Retour à l exercice

74 Aide 5, Exercice A.2.3 La deuxième méthode donne ( 1 ) I 1 = x z dz dx d y, D 0 x 2 +y 2 où D 0 est le disque du plan xoy centré en O et de rayon 1. Ecrire de même l intégrale I 2. Retour à l exercice

75 Aide 6, Exercice A.2.3 Solution : 1 I 1 = D 0 2 x(1 (x2 + y 2 ) 2 )dx d y Or D 0 est symétrique par rapport à la droite x = 0, la fonction à intégrer est impaire en x, donc 1 I 1 = D 0 2 x(1 (x2 + y 2 ) 2 )dx d y = 0 On calcule I 2 en passant en coordonnées polaires. I 2 = 1 2π 0 0 r 2 cos 2 θ(1 r 4 )r dr dθ = π 16. Retour à l exercice

76 Aide 1, Exercice A.2.4 Faites une figure. Puis choisissez l une des deux méthodes d intégration. Retour à l exercice

77 Aide 2, Exercice A.2.4 Montrer que la projection de (voir la figure B.1.2) dans le plan xoy est le trapèze D 0 limité par les droites y = 2, y = 0, x + y = 2 2y + x = 6. z y Calculer alors l intégrale triple. x FIGURE B.1.2: Domaine d intégration Retour à l exercice

78 Aide 3, Exercice A.2.4 Solution : avec Tous calculs faits, on trouve ( ) 4 y 2 zdx d y dz = z dz dx d y, D 0 0 D 0 g (x, y)dx d y = 2 6 2y 0 2 y zdx d y dz = g (x, y)dx d y. On aurait pu faire le calcul en projetant sur le plan yoz. Quelle est cette projection? Puis quels sont les deux points d intersection de la droite parallèle à Ox, passant par le point (0, y, z) avec? ous pourriez alors refaire le calcul du volume de. Retour à l exercice

79 Aide 1, Exercice A.2.5 La masse d un domaine similaire a été calculé dans l exercice A.1.5. Aidez vous de cet exercice pour calculer l abscisse du centre de gravité. Retour à l exercice

80 Aide 2, Exercice A.2.5 Pour obtenir l abscisse il faut calculer x dx d y dz = c 0 ( où D z est le triangle {x 0, y 0, x a + y b 1 z c }, ce qui donne x dx d y dz = 0 0 D z x dx d y c ( a(1 z c ) ( b(1 z c x a ) 0 ) dz, ) ) xd y dx dz. Finissez les calculs et réfléchissez s il faut faire d autres calculs pour l ordonnée et la cote du centre de gravité. Retour à l exercice

81 Aide 3, Exercice A.2.5 Solution : On trouverait de façon analogue m = µ abc 6 x G = 1 m µ x dx d y dz = a 4. y G = b 4, z G = c 4. Retour à l exercice

82 Aide 1, Exercice A.2.6 Que vaut ρ? Faut-il faire un changement de variables et lequel? Retour à l exercice

83 B Aide 2, Exercice A.2.6 ρ(x, y, z) = x 2 + y 2 + (h z) 2 µ(x, y, z) dx d y dz = ρ(x, y, z) µ(r ) r 2 + h 2 2hr sinφ r 2 cosφdr dθ dφ. Quel est le domaine Ω? Dans quel ordre faut-il intégrer? Ω Retour à l exercice

84 Aide 3, Exercice A.2.6 La fonction à intégrer ne dépend pas de θ et il faut commencer à intégrer en φ puisque l on ne connait pas µ(r )! ( µ(x, y, z) R dx d y dz = 2π µ(r ) r π 2 rh cosφ )dr ρ(x, y, z) h r 2 + h 2 2hr sinφ dφ Intégrer en φ et calculer m. B 0 π 2 Retour à l exercice

85 Aide 4, Exercice A.2.6 Solution : B µ(x, y, z) dx d y dz = 2π ρ(x, y, z) R 0 µ(r ) r h ( ) (r h) 2 (r + h) 2 dr = 2π R 0 µ(r ) r ( 2r )dr h puisque (r h) 2 = h r (pourquoi? ). Or, il est facile de calculer m en utilisant les coordonnées sphériques et de voir que d où le résultat. m = 4π R 0 µ(r )r 2 dr, Retour à l exercice

86 Aide 1, Exercice A.2.7 Faire une figure et adopter un changement de variables. Retour à l exercice

87 Aide 2, Exercice A.2.7 y R R sin θ θ x FIGURE B.1.3: Domaine d intégration On passe en coordonnées cylindriques centrées à l origine. Alors le domaine d intégration (voir la figure B.1.3 pour les variations de r et θ) est décrit par : 0 θ π, 0 r R sinθ, 0 z R 2 r 2.

88 Retour à l exercice

89 Aide 3, Exercice A.2.7 Pour des raisons de symétrie, on peut considérer que le volume est deux fois le volume suivant : Finissez le calcul. π 2 0 R sinθ R 2 r rdz dr dθ. Retour à l exercice

90 Aide 4, Exercice A.2.7 Solution : soit π 2 dx d y dz = 2 0 dx d y dz = 2 3 π 2 0 R sinθ 0 R 2 r 2 rdr dθ, (R 3 cos 3 θ R 3 )dθ = ( π )R3. Retour à l exercice

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables

Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables Calcul intégral élémentaire en plusieurs variables PC*2 2 septembre 2009 Avant-propos À part le théorème de Fubini qui sera démontré dans le cours sur les intégrales à paramètres et qui ne semble pas explicitement

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe.

Chapitre I. Calcul vectoriel. Nous nous placerons dorénavant toujours dans une base orthonormée directe. Chapitre I INTRODUCTION ATHÉATIQUE I.A. I.A.1. Calcul vectoriel Produit vectoriel Plaçons-nous dans un espace vectoriel euclidien à trois dimensions. En faisant subir des rotations identiques aux trois

Plus en détail

Electrocinétique et magnétostatique

Electrocinétique et magnétostatique Chapitre 3 Electrocinétique et magnétostatique 3.1 Electrocinétique - Vecteur densité de courant Un courant électrique correspond à des charges électriques mobiles. On appelle vecteur densité de courant

Plus en détail

8.2 Calcul intégral à plusieurs variables

8.2 Calcul intégral à plusieurs variables 8.2 Calcul intégral à plusieurs variables La notion d intégrale d une fonction à une variable, telle qu on l a vue jusqu ici, peut être généralisée à des fonctions à plus grand nombre de variables. Nous

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre 7 : Intégrales doubles Équipe de Mathématiques Appliquées UTC (Juillet 215) suivant Chapitre 7 Intégrales doubles 7.1 Motivation, définition et calcul de l intégrale

Plus en détail

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique

ELECTROSTATIQUE - 2. 1. Rappels. 2. Outils mathématiques. 3. Distribution de charges. 4. Exemples de calculs de champ électrique ELECTROTATIQUE - 2 1. Rappels 2. Outils mathématiques 2.1. ystèmes classiques de coordonnées 2.2. Volume élémentaire dans chaque système de coordonnées 2.3. Intégrales des fonctions de points 2.4. Circulation

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre

Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre IUFM du Limousin 2009-10 PLC1 Mathématiques S. Vinatier Rappels de cours Fonctions de plusieurs variables, intégrales multiples, et intégrales dépendant d un paramètre 1 Fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées.

CHAPITRE 10. Jacobien, changement de coordonnées. CHAPITRE 10 Jacobien, changement de coordonnées ans ce chapitre, nous allons premièrement rappeler la définition du déterminant d une matrice Nous nous limiterons au cas des matrices d ordre 2 2et3 3,

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 Université de Rennes1 Année 5/6 Outils Mathématiques 4 Intégrales de surfaces résumé 1 Surfaces paramétrées éfinition 1.1 Une surface paramétrée dans l espace, est la donnée de trois fonctions de classes

Plus en détail

Repérage d un point - Vitesse et

Repérage d un point - Vitesse et PSI - écanique I - Repérage d un point - Vitesse et accélération page 1/6 Repérage d un point - Vitesse et accélération Table des matières 1 Espace et temps - Référentiel d observation 1 2 Coordonnées

Plus en détail

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires

Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Méthodes de Monte-Carlo Simulation de grandeurs aléatoires Master Modélisation et Simulation / ENSTA TD 1 2012-2013 Les méthodes dites de Monte-Carlo consistent en des simulations expérimentales de problèmes

Plus en détail

Aire sous une courbe et calcul de primitives

Aire sous une courbe et calcul de primitives Aire sous une courbe et calcul de primitives Le calcul de primitives d une fonction et celui de l aire de la surface bordée par le graphique de cette fonction sont intimement liés. Les exemples qui suivent

Plus en détail

Intégrales multiples. V. Borrelli. Intégrale simple de Riemann. Vincent Borrelli. Intégrale double. Université de Lyon.

Intégrales multiples. V. Borrelli. Intégrale simple de Riemann. Vincent Borrelli. Intégrale double. Université de Lyon. s triple s Vincent Borrelli Université de Lyon s Le programme triple Partie I : Fonctions (6 semaines) CM 1. Coordonnées, topologie CM 2. Fonction, graphe, composition CM 3. Limite, différentielle CM 4.

Plus en détail

1 Outils mathématiques pour la Physique

1 Outils mathématiques pour la Physique Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier TUE 302 : Outil Physique et Géophysique 1 Outils mathématiques pour la Physique k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr

Plus en détail

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ)

3.1 Circulation du champ d une charge ponctuelle A(Γ) Chapitre 3 Le potentiel électrostatique Le champ électrostatique peut être caractérisé simplement à l aide d une fonction que nous appellerons potentiel électrostatique. Cette fonction scalaire est souvent

Plus en détail

MT22-Fonctions de plusieurs variables et applications

MT22-Fonctions de plusieurs variables et applications MT22-Fonctions de plusieurs variables et applications Chapitre 5 : Intégrale triple ÉQUIPE E MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES UTC-UTT suivant Chapitre 5 Intégrale triple 5.1 Construction.....................................

Plus en détail

EN - EXERCICES SUR LES INTEGRALES MULTIPLES

EN - EXERCICES SUR LES INTEGRALES MULTIPLES EN - EXERCICES SUR LES INTEGRALES MULTIPLES Eercice Calculer I f(, y) ddy dans les cas suivants a) est le triangle de sommets O, A(,), B(,) f(,y) ln( + y + ) b) est le parallélogramme limité par les droites

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables

OM 1 Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables Outils mathématiques : fonction de plusieurs variables PCSI 2013 2014 Certaines partie de ce chapitre ne seront utiles qu à partir de l année prochaine, mais une grande partie nous servira dès cette année.

Plus en détail

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES

DYNAMIQUE DE FORMATION DES ÉTOILES A 99 PHYS. II ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L'AÉRONAUTIQUE ET DE L'ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE,

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4)

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES (Outils Mathématiques 4) Bernard Le Stum Université de Rennes 1 Version du 13 mars 2009 Table des matières 1 Fonctions partielles, courbes de niveau 1 2 Limites et continuité

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

Changement de variables dans une intégrale multiple

Changement de variables dans une intégrale multiple Chapitre 1 Changement de variables dans une intégrale multiple Dans ce chapitre on poursuit l étude des intégrales multiples. Pour calculer une intégrale double, la méthode de base donnée par le théorème

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type

INTÉGRATION SUR LES SURFACES. Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type INTÉGRATION SUR LES SURFACES Le but de ce texte est d expliquer comment définir et calculer des expressions du type φ(x)dσ(x) Σ où Σ est une surface de classe C 1 de R 3 ou plus généralement une hypersurface

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011

Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 2010-2011 Résumé de cours sur les coniques. Lycée Brizeux - PCSI B. Année 010-011 novembre 010 I Définition d une conique en terme d équation cartésienne On se place dans le repère orthonormé direct (0, i, j ).

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Chapitre 1 Cinématique du point matériel

Chapitre 1 Cinématique du point matériel Chapitre 1 Cinématique du point matériel 7 1.1. Introduction 1.1.1. Domaine d étude Le programme de mécanique de math sup se limite à l étude de la mécanique classique. Sont exclus : la relativité et la

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Maths MP Exercices Fonctions de plusieurs variables Les indications ne sont ici que pour être consultées après le T (pour les exercices non traités). Avant et pendant le T, tenez bon et n allez pas les

Plus en détail

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine Fonction affine ) Définition et Propriété caractéristique a) Activité introductive Une agence de location de voiture propose la formule de location suivante : forfait de 50 et 0,80 le km. Quel est le prix

Plus en détail

Du Calcul d Aire... ...Au Calcul Intégral

Du Calcul d Aire... ...Au Calcul Intégral Du Calcul d Aire......Au Calcul Intégral Objectifs Définir proprement l aire d une surface plane, au moins pour les domaines usuels (limités par des courbes simples) et fournir un moyen de la calculer.

Plus en détail

Cours de mathématiques pour la Terminale S

Cours de mathématiques pour la Terminale S Cours de mathématiques pour la Terminale S Savoir-Faire par chapitre Florent Girod 1 Année scolaire 2015 / 2016 1. Externat Notre Dame - Grenoble Table des matières 1) Suites numériques.................................

Plus en détail

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1

L2 MIEE 2012-2013 VAR Université de Rennes 1 . Sous-ensembles de R n et fonctions (suite) 1 Nappes paramétrées Si f une fonction de deux variables, son graphe est une surface incluse dans R 3 : {(x, y, f(x, y)) / (x, y) R 2 }. Une telle surface s

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES

CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES CHAPITRE 5 : LIMITE ET ORDRE ASYMPTOTES La lettre grecque α désigne soit, soit, soit a un réel fini ( a R ) Le plan est muni d un repère ( O; i ; j), et on note C f la courbe représentative de la fonction

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Compléments sur les couples aléatoires

Compléments sur les couples aléatoires Licence Math et MASS, MATH54 : probabilités et statistiques Compléments sur les couples aléatoires 1 Couple image ans ce paragraphe, on va s intéresser à la loi d un vecteur aléatoire S, T qui s obtient

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Cours Fonctions de deux variables

Cours Fonctions de deux variables Cours Fonctions de deux variables par Pierre Veuillez 1 Support théorique 1.1 Représentation Plan et espace : Grâce à un repère cartésien ( ) O, i, j du plan, les couples (x, y) de R 2 peuvent être représenté

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ

Champ et potentiel électrostatique. 1 Cas d une distribution de charges ponctuelles. Outils mathématiques. 1.1 Rappel (ou pas) : notion de champ 2 Champ et potentiel électrostatique Les e ets électriques peuvent être décrits par deux grandeurs que nous allons étudier dans ce chapitre : le champ électrostatique (grandeur vectorielle) et le potentiel

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

Mesure d angles et trigonométrie

Mesure d angles et trigonométrie Thierry Ciblac Mesure d angles et trigonométrie Mesure de l angle de deux axes (ou de deux demi-droites) de même origine. - Mesures en degrés : Divisons un cercle en 360 parties égales définissant ainsi

Plus en détail

CRPE Blanc 2015 ESPE DE GRENOBLE (Bonneville, Chambéry, Grenoble, Valence) Epreuve de mathématiques

CRPE Blanc 2015 ESPE DE GRENOBLE (Bonneville, Chambéry, Grenoble, Valence) Epreuve de mathématiques CRPE Blanc 2015 ESPE DE GRENOBLE (Bonneville, Chambéry, Grenoble, Valence) Epreuve de mathématiques PREMIERE PARTIE (13 points) Dans ce problème, on étudiera un procédé de fabrication d'une " brique "

Plus en détail

Cours FPV - Semaine 3 : Recherche d Extrema et Formes Différentielles

Cours FPV - Semaine 3 : Recherche d Extrema et Formes Différentielles Cours FPV - Semaine 3 : Recherche d Extrema et Formes Différentielles Frédéric Messine Introduction Dans ce chapitre, nous allons étudier une application de la dérivation des fonctions de plusieurs variables

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Fonctions de plusieurs variables Eercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moenne **** difficile ***** très difficile I

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Université de Nantes Année 2009-2010 Faculté des Sciences et des Techniques Département de Mathématiques. Topologie et calculs différentiel Liste n 5

Université de Nantes Année 2009-2010 Faculté des Sciences et des Techniques Département de Mathématiques. Topologie et calculs différentiel Liste n 5 Université de Nantes Année 009-010 Faculté des Sciences et des Techniques Département de Mathématiques Topologie et calculs différentiel Liste n 5 Applications Différentiables Exercice 1. Soit f : R n

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Équations différentielles d ordre 2 BTS Mécanique et Automatismes Industriels Équations différentielles d ordre, Année scolaire 005 006 . Définition Notation Dans tout ce paragraphe, y désigne une fonction de la variable réelle x. On suppose

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01 Eo7 Dérivée d une fonction Vidéo partie. Définition Vidéo partie. Calculs Vidéo partie 3. Etremum local, théorème de Rolle Vidéo partie 4. Théorème des accroissements finis Eercices Fonctions dérivables

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

U 315 J. 5008 SESSION 2003. Filière MP PHYSIQUE. ENS de Paris. Durée : 6 heures

U 315 J. 5008 SESSION 2003. Filière MP PHYSIQUE. ENS de Paris. Durée : 6 heures U 315 J. 5008 SESSION 2003 Filière MP PHYSIQUE ENS de Paris Durée : 6 heures L usage de calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome, non imprimantes et sans document d accompagnement,

Plus en détail

1. Intégrale : définitions

1. Intégrale : définitions . Intégrale : définitions. Eemple d approche E = P. t E b = a P ( t ). dt P moy = E b - a . Intégrale : définitions.3 Définition mathématique s = [ f( )+f( )+f( )+f( 4 ) ]. S = [ f( )+f( )+f( S )+f( 3

Plus en détail

MT22-Fonctions de plusieurs variables et applications

MT22-Fonctions de plusieurs variables et applications MT22-Fonctions de plusieurs variables et applications Chapitre 7 : Intégrale de surface ÉQUIPE DE MATHÉMATIQUES APPLIQUÉES UTC-UTT suivant Chapitre 7 Intégrale de surface 7.1 Aire d une surface..................................

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

Deux disques dans un carré

Deux disques dans un carré Deux disques dans un carré Table des matières 1 Fiche résumé 2 2 Fiche élève Seconde - version 1 3 2.1 Le problème............................................... 3 2.2 Construction de la figure avec geogebra...............................

Plus en détail

Révision d algèbre et d analyse

Révision d algèbre et d analyse Révision d algèbre et d analyse Chapitre2 : Rappels de géométrie, courbes et surfaces Équipe de Mathématiques Appliquées UTC Mars 2011 suivant Chapitre II Rappels de géométrie, courbes et surfaces II.1

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux

Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux Université Pierre et Marie Curie Master de sciences et technologie Interaction matière-rayonnement Effet d une onde électromagnétique sur un atome à deux niveaux Introduction On considère un système atomique

Plus en détail

Mathématiques II. Session de rattrapage

Mathématiques II. Session de rattrapage NOM :... FIPA BTP Prénom :... Date :... Mathématiques II Session de rattrapage Thème: Opérateurs vectoriels, potentiels scalaires, circulations vectorielles, intégrales doubles Durée: 1H00 Outils autorisés:

Plus en détail

Mathématiques pour MPSI (mais pas que pour) 2011-2012 JPV

Mathématiques pour MPSI (mais pas que pour) 2011-2012 JPV Mathématiques pour MPSI (mais pas que pour) 211-212 JPV Lycée international de Valbonne Sophia-Antipolis E-mail address: jean-paul.vincent@prepas.org 3 Résumé. Ce fascicule développe le programme officiel

Plus en détail

3 ème Cours : géométrie dans l espace

3 ème Cours : géométrie dans l espace I. La sphère : a) Définition : La sphère de centre et de rayon R est l ensemble de tous les points qui sont situés à la distance R du point. L intérieur de la sphère (l ensemble des points dont la distance

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

Calculs approchés d un point fixe

Calculs approchés d un point fixe M11 ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2013 - Partie D TITRE : Calculs approchés d un point fixe Temps de préparation :.. 2 h 15 minutes Temps de présentation devant les examinateurs :.10 minutes Dialogue avec les

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles

Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Différentiabilité ; Fonctions de plusieurs variables réelles Denis Vekemans R n est muni de l une des trois normes usuelles. 1,. 2 ou.. x 1 = i i n Toutes les normes de R n sont équivalentes. x i ; x 2

Plus en détail

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B

Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B EXERCICE 1 (12 points) Devoir Surveillé n 5 BTS 2009 groupement B Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de façon indépendante. A. Résolution d une équation différentielle On considère

Plus en détail

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7.

Mathématiques pour l informatique. - Soutien - 1 Nombres complexes. 2 Suites. Exercice 1. (Nombres complexes) Soit le nombre complexe z = (2 + 2i) 7. Mathématiques pour l informatique IMAC première année - Soutien - Nombres complexes Rappels. Un nombre complexe z admet plusieurs représentations : représentation vectorielle z = (a, b) où a, b R représentation

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné :

Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point (x 0,y 0,z 0 ) donné : Enoncés : Stephan de Bièvre Corrections : Johannes Huebschmann Exo7 Plans tangents à un graphe, différentiabilité Exercice 1 Trouver l équation du plan tangent pour chaque surface ci-dessous, au point

Plus en détail

Calcul différentiel sur R n Première partie

Calcul différentiel sur R n Première partie Calcul différentiel sur R n Première partie Université De Metz 2006-2007 1 Définitions générales On note L(R n, R m ) l espace vectoriel des applications linéaires de R n dans R m. Définition 1.1 (différentiabilité

Plus en détail

Applications des nombres complexes à la géométrie

Applications des nombres complexes à la géométrie Chapitre 6 Applications des nombres complexes à la géométrie 6.1 Le plan complexe Le corps C des nombres complexes est un espace vectoriel de dimension 2 sur R. Il est donc muni d une structure naturelle

Plus en détail

INTEGRALES DE SURFACES

INTEGRALES DE SURFACES INTEGRALES DE SURFACES P. Pansu November 1, 4 1 Surfaces paramétrées Définition 1 Une surface paramétrée dans l espace, cela consiste à se donner trois fonctions définies sur un domaine D du plan, x s

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES I

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON MATHEMATIQUES I CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE PARIS DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT Direction des Admissions et concours ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES E.S.C.P.-E.A.P. ECOLE SUPERIEURE DE COMMERCE DE LYON CONCOURS

Plus en détail

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 )

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 ) Faisceau gaussien 1 Introduction La forme du faisceau lumineux émis par un laser est particulière, et correspond à un faisceau gaussien, ainsi nommé car l intensité décroît suivant une loi gaussienne lorsqu

Plus en détail

TD2 Fonctions mesurables Corrigé

TD2 Fonctions mesurables Corrigé Intégration et probabilités 2012-2013 TD2 Fonctions mesurables Corrigé 0 Exercice qui avait été préparé chez soi Exercice 1. Soit (Ω, F, µ) un espace mesuré tel que µ (Ω) = 1. Soient A, B P (Ω) deux sousensembles

Plus en détail

I. Polynômes de Tchebychev

I. Polynômes de Tchebychev Première épreuve CCP filière MP I. Polynômes de Tchebychev ( ) 1.a) Tout réel θ vérifie cos(nθ) = Re ((cos θ + i sin θ) n ) = Re Cn k (cos θ) n k i k (sin θ) k Or i k est réel quand k est pair et imaginaire

Plus en détail

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 8 : Périmètre et aire de figures planes Guide de l élève Module 8 Périmètre et aire de figures planes Évaluation diagnostique...3 Aire de parallélogrammes,

Plus en détail

Produit scalaire dans l Espace

Produit scalaire dans l Espace Produit scalaire dans l Espace Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 014/015 Table des matières 1 Produit scalaire du plan 1.1 Différentes expressions du produit scalaire............................... 1.

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

par Gilbert Gastebois

par Gilbert Gastebois Le gyroscope 1. Schémas par Gilbert Gastebois 2. Étude du mouvement d'une toupie. Une toupie est un gyroscope dont l'une des extrémités de l'axe est posée sur le sol sans possibilité de glissement. : vitesse

Plus en détail

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année

Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique. Analyse et Géométrie Différentielle. Première Année Programme de Mathématique Préparation Maths-Physique Analyse et Géométrie Différentielle Première Année I NOMBRES REELS ET COMPLEXES, SUITES ET FONCTIONS 1 Nombres réels et complexes 2 Suites de nombres

Plus en détail

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES

TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Cours et eercices de mathématiques TRIGONOMETRIE - EXERCICES CORRIGES Trigonométrie rectangle Eercice n. Compléter les égalités en respectant bien les notations de l énoncé cos ABC = sin ABC = tan ABC

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

Démonstrations exigibles au bac

Démonstrations exigibles au bac Démonstrations exigibles au bac On donne ici les 11 démonstrations de cours répertoriées comme exigibles dans le programme officiel. Toutes ces démonstrations peuvent donner lieu à une «restitution organisée

Plus en détail