Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation. 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation. 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées»"

Transcription

1 Quelques bonnes pratiques de collaboration dans les projets d innovation 24 mai 2011, «Chanvre et techniques textiles en Midi-Pyrénées»

2 Le projet collaboratif Participer à un projet collaboratif, c est : - Avoir un objectif commun et partagé entre les partenaires - Créer un environnement ad hoc pour atteindre cet objectif - Partager ses connaissances et ses résultats - Collaborer avec des partenaires ayant des stratégies (parfois différentes et/ou opposées)

3 Organisation du projet collaboratif - Organisation du projet & mise en adéquation avec les ressources : Objet de la coopération : définition de l objectif à atteindre Phasage du projet Ressources nécessaires au projet (ressources humaines, matériel, science/savoir-faire/techniques ou technologies, financier ) - Identification des partenaires et organisation du partage des informations: Gains attendus par les partenaires (nouveau marché, avantage concurrentiel, productivité, réseau ) Dès que possible, avant même le dépôt du projet (accord de confidentialité), exploitation des résultats

4 Les accords de confidentialité Les contrats de confidentialité concernent la communication et la protection d informations, du savoir-faire... Ces contrats sont utilisés avant, pendant et après une coopération. Les principaux points à traiter sont : - L identification des parties et de leurs représentants - Les buts poursuivis par les parties - L identification des informations communiquées (in et/ou out) - Le contenu des obligations - La durée des obligations

5 La formalisation du projet collaboratif : une convention de partenariat Un enjeu important : anticiper les conflits Négociation & élaboration d un accord de coopération : la contractualisation Choix de la Gouvernance (règles communes, charte, planning, clauses de révision, de sortie ) Etat des lieux des DPI, savoir-faire de chaque partie Etat des lieux des DPI des tiers Accès au back-ground pendant & après la phase de coopération Protection et exploitation des résultats issus de la coopération

6 Une stratégie de communication constructive Respect des partenaires Adaptation de la forme et du fond de sa communication à la situation Une stratégie d action gagnant-gagnant : Analyse des faits La gestion des aléas ou la continuité de la collaboration Répartition des rôles pour l étude du dysfonctionnement, la recherche de solutions, la mise en oeuvre des solutions Réalisation d un plan d action qui respecte les intérêts de chacun Répartition des coûts supplémentaires engendrés Une stratégie de feed-back : Evaluation de la réalisation de la correction

7 Quelques principes de management de projet Se souvenir en continu de la finalité du projet. Faire vivre la relation «commanditaire - chef de projet». Prendre en compte en permanence les acteurs, la communication, les opportunités et les risques et la propriété intellectuelle. Piloter avec souplesse. Gérer le temps de manière opportuniste Demander des conseils extérieurs. Développer la confiance, en particulier au sein de l équipe projet.

8 Les contrats de coopération La négociation d un accord de coopération et la réussite du projet de coopération sont des exercices délicats : - Les cas sont très variés : depuis une sous-traitance bien limitée et cadrée, jusqu à un projet de recherche à égalité entre plusieurs partenaires plus ou moins concurrents - Il convient d éclaircir ce que chacun peut apporter, les tâches à effectuer, les résultats potentiels, etc - Le chemin du projet n est pas tracé à l avance - Les acteurs ont plus ou moins l habitude de travailler ensemble et se font donc plus ou moins confiance Il faut donc, dès le départ : - se poser les bonnes questions (check-list) - demander conseil à ceux qui ont de l expérience (professionnels, témoignages )

9 Merci de votre attention Amandine Lesage Chargée de mission Propriété Intellectuelle Tél. :

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Journée d information: PME & DPI Paris, 6 juin 2007

Journée d information: PME & DPI Paris, 6 juin 2007 Journée d information: PME & DPI Paris, 6 juin 2007 Un projet financé par la Commission européenne, DG Entreprises et industrie, au titre du sixième programme-cadre de RDT de l UE. 2 Où trouver de l'aide

Plus en détail

ORGANISER PRÉVENIR MANAGER ACCOMPAGNER GÉRER FORMER Autant d actions quotidiennes pour vous développer avec succès!

ORGANISER PRÉVENIR MANAGER ACCOMPAGNER GÉRER FORMER Autant d actions quotidiennes pour vous développer avec succès! ORGANISER PRÉVENIR MANAGER ACCOMPAGNER GÉRER FORMER Autant d actions quotidiennes pour vous développer avec succès! Pourquoi nous choisir? Des formations de haut niveau sur les méthodologies Une équipe

Plus en détail

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015

Avancement du projet de création de l institut national de formation. Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 Avancement du projet de création de l institut national de formation Instance Nationale de Concertation 16 avril 2015 2013-2014 2015 1 er janv. 2016 Etat des lieux Création de l institut Définition organisation

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

contractualiser x 4 Cet outil n est pas Un modèle de contrat, Un substitut au recours à un conseil juridique.

contractualiser x 4 Cet outil n est pas Un modèle de contrat, Un substitut au recours à un conseil juridique. x 4 OUTIL : Aide à l élaboration d un contrat de prestation de services intellectuels À quoi ça sert? La législation ne mentionne l obligation d aucun accord écrit entre un prestataire de services intellectuels

Plus en détail

Journées de formation «Kit Europe» 8 septembre 2009 Lucía Sirera lucia.sirera@ua.es

Journées de formation «Kit Europe» 8 septembre 2009 Lucía Sirera lucia.sirera@ua.es Journées de formation «Kit Europe» 8 septembre 2009 Lucía Sirera lucia.sirera@ua.es Paris, 8 septembre 2009 IPR-Helpdesk is a constituent part of the IP Awareness and Enforcement: Modular Based Actions

Plus en détail

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire?

L Application Performance Management pourquoi et pour quoi faire? Management pourquoi et pour quoi faire? Un guide pratique pour comprendre l intérêt des solutions d Application Management, à l heure où les systèmes d information sont au cœur de l efficacité opérationnelle

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Guide juridique de l'e-commerce 7 règles à connaître pour la sécurisation juridique et la valorisation d'un site e-commerce

Guide juridique de l'e-commerce 7 règles à connaître pour la sécurisation juridique et la valorisation d'un site e-commerce Définir une politique de gestion des noms de domaine A. Introduction 13 B. Choisir son nom de domaine 15 1. ANNEXE - Texte visé 20 C. Vérifier les droits antérieurs 20 D. Anticiper les conflits de noms

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Canevas d aide au montage et cahier des charges de votre action de formation

Canevas d aide au montage et cahier des charges de votre action de formation Canevas d aide au montage et cahier des charges de votre action de formation FINALITÉS DE L ACTION (à établir avec le commanditaire) Quels sont les objectifs finals du commanditaire (ses finalités : économiques,

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Protégez votre information stratégique

Protégez votre information stratégique PRÉFET DE LA RÉGION BASSE-NORMANDIE Comité Opérationnel de Sécurité Protégez votre information stratégique Réseau Basse-Normandie L 2 J adapte ma conduite aux situations. J identifie Au sein de l entreprise,

Plus en détail

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Aspects juridiques du Cloud Computing Blandine Poidevin Avocat

Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation. Aspects juridiques du Cloud Computing Blandine Poidevin Avocat Cycle de conférences sur Cloud Computinget Virtualisation Aspects juridiques du Cloud Computing Blandine Poidevin Avocat Le choix du contrat Contrat d'adhésion Contrat négocié Choix du prestataire Négociation

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

GESTION DE PROJETS. PMI et PMBoK. Luc LAVOIE Département d informatique Faculté des sciences. GP001 250b

GESTION DE PROJETS. PMI et PMBoK. Luc LAVOIE Département d informatique Faculté des sciences. GP001 250b GESTION DE PROJETS PMI et PMBoK GP001 250b 2013-01-22 Luc LAVOIE Département d informatique Faculté des sciences Luc.Lavoie@USherbrooke.ca http://pages.usherbrooke.ca/llavoie PLAN 2013-01-22!!Pourquoi!?!!Définitions

Plus en détail

Programme "Conception et simulation" COSINUS Edition 2009. Projet

Programme Conception et simulation COSINUS Edition 2009. Projet Projet Numéro d'ordre du projet : Acronyme du projet : Titre du projet : Coordonnateur du projet (nom/laboratoire) : Thématique principale : Montant total de l'aide demandée (en k ) : Durée du projet :

Plus en détail

THÈME 4 : A QUELLES RÈGLES SONT SOUMISES LES ACTIVITÉS DE L ENTREPRISE SUR LE MARCHÉ?

THÈME 4 : A QUELLES RÈGLES SONT SOUMISES LES ACTIVITÉS DE L ENTREPRISE SUR LE MARCHÉ? THÈME 4 : A QUELLES RÈGLES SONT SOUMISES LES ACTIVITÉS DE L ENTREPRISE SUR LE MARCHÉ? CHAPITRE 5 : Le partenariat entre entreprises, moyen juridique d adaptation à la concurrence. Dans un environnement

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Présentation clients

Présentation clients Junior Consulting Au service de vos ambitions 1 30 ans d expérience au service de nos clients Créé il y a 30 ans, Junior Consulting est le cabinet de conseil des élèves de Sciences Po Paris :» Association

Plus en détail

Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement

Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement Vos besoins métiers en mutation Les secteurs SI complexes subissent une mutation technologique majeure,

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2)

Pôle de compétitivité Aerospace Valley. Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Pôle de compétitivité Aerospace Valley Agilité et Confiance dans la filière aéronautique (2) Cahier des charges pour une offre d accompagnement pour une démarche «Agir ensemble pour la filière aéronautique».

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

FRANCHISE, COOPÉRATION ET ORGANISATION EN RÉSEAU

FRANCHISE, COOPÉRATION ET ORGANISATION EN RÉSEAU FRANCHISE, COOPÉRATION ET ORGANISATION EN RÉSEAU 1. LE RÉSEAU COMME FORME D ORGANISATION L objet de cet articles est de comprendre, à l aide de concepts théoriques simples, pourquoi la forme organisationnelle

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Appel à Projets MEITO CYBER

Appel à Projets MEITO CYBER Appel à Projet 2014 2015 RÈGLEMENT Appel à Projets MEITO CYBER Soumission des propositions Contacts Les dossiers de candidature sont téléchargeables sur le site de la MEITO : www.meito.com Les dossiers

Plus en détail

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité 8 ème journée professionnelle de l ANTAB - 21 Octobre 2011 Fatima TOUBAIS Ingénieur qualité Accréditation des Laboratoires Direction

Plus en détail

informatique internet télécommunications

informatique internet télécommunications informatique internet télécommunications mettre le Droit au DiaPason De l entreprise le cabinet Secteurs d activité informatique industrie Distribution edition, média santé médico-social services À la

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress Formation Développement personnel M2S formation La confiance en soi Gestion du stress Gestion du temps et gestion du stress Gestion des tensions et des conflits Gestion des conflits et de l agressivité

Plus en détail

CONDITIONS. Pour être candidat :

CONDITIONS. Pour être candidat : CONDITIONS Ce concours a pour objet de faire émerger, puis soutenir des projets originaux, portés par des jeunes, dans les domaines culturel, artistique, éducatif, humanitaire ou social. Pour être candidat

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

Formation certifiante : Animer mon équipe pour élever la performance

Formation certifiante : Animer mon équipe pour élever la performance Formation certifiante : Animer mon équipe pour élever la performance Public concerné Dans l exercice de vos fonctions de manager qu elles soient nouvelles pour vous ou déjà expérimentées vous avez pu mesurer

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? QU EST-CE QUE LE PLM? Lorraine La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager des avantages concurrentiels sur

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE. Olivier CALDIER

LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE. Olivier CALDIER LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE Olivier CALDIER PLAN GENERAL 1 CALENDRIER DES SESSIONS 2 LE PROJECT MANAGEMENT OFFICE 2 ième Soirée 3 PREMIER BILAN P /2 Le calendrier des sessions P /3 CALENDRIER 14 Février

Plus en détail

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION

INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION INFORMATIQUE ET SYSTEMES D INFORMATION VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Christine JOLLY Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr

Plus en détail

Code d'ethique des Métiers de la Sécurité des Systèmes d'information

Code d'ethique des Métiers de la Sécurité des Systèmes d'information Code d'ethique des Métiers de la Sécurité des Systèmes d'information CLUB DE LA SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION FRANCAIS 11 rue de Mogador 75009 Paris - Tél : 01 53 25 08 80 Fax : 01.53 25 08 88 email

Plus en détail

Les PME face aux ERP. Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les PME?

Les PME face aux ERP. Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les PME? Les PME face aux ERP Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les Mars mmaire Introduction... 3 Les enjeux des projets ERP dans les PME... 4 >>L optimation de la gestion de l entrepre... 4

Plus en détail

mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité?

mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité? mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité? Caroline Crousillat responsable de communication digitale Orange Healthcare @caroliiinnne / @orangehcare Orange Healthcare chiffres repenser le ROI

Plus en détail

Gérer votre portefeuille de projets Les clés pour dynamiser vos projets

Gérer votre portefeuille de projets Les clés pour dynamiser vos projets Gérer votre portefeuille de projets Les clés pour dynamiser vos projets Rue Voltaire 1 CH-1006 Lausanne T 021 617 55 75 F 021 617 55 76 iteral@iteral.ch www.iteral.ch Gérer votre portefeuille de projets

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES PROJET IN2P3. Les deux infinis. G.CLAVERIE: Ecole Projet IN2P3 Fréjus 22 au 24 novembre 2012

ANALYSE DES RISQUES PROJET IN2P3. Les deux infinis. G.CLAVERIE: Ecole Projet IN2P3 Fréjus 22 au 24 novembre 2012 ANALYSE DES RISQUES PROJET IN2P3 Les deux infinis G.CLAVERIE: Ecole Projet IN2P3 Fréjus 22 au 24 novembre 2012 IN2P3 Les deux infinis 1 I Titre SOMMAIRE de chapitre : Xo 1 I L intérêt d une démarche d

Plus en détail

Participez à l évolution des normes

Participez à l évolution des normes Plateforme d Echanges Régionale Midi-Pyrénées Participez à l évolution des normes ISO 9001/9004/19011 avec le Groupe Afnor Un lieu privilégié pour : Participer activement à l élaboration des futures normes

Plus en détail

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international

Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Relever le challenge de la transformation numérique dans un contexte international Dominique Gire Directeur Associé Novulys Didier Fleury Directeur Associé Novulys dominique.gire@novulys.fr didier.fleury@novulys.fr

Plus en détail

La Performance au-delà des indicateurs

La Performance au-delà des indicateurs Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La Performance au-delà des indicateurs 5 mars 2015 CGI Business Consulting 17, place des Reflets 92097 Paris La Défense Cedex

Plus en détail

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr FINANCES VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail

Un rayonnement transfrontalier Des rencontres d affaires utiles entre décideurs et donneurs d ordres JTELEC, le rendez-vous de toutes les énergies

Un rayonnement transfrontalier Des rencontres d affaires utiles entre décideurs et donneurs d ordres JTELEC, le rendez-vous de toutes les énergies www.fistexpo.com Un rayonnement transfrontalier Plus de 14 % des exposants et 15 % des visiteurs sont internationaux. Près de 40 entreprises et délégations commerciales originaires de différents pays européens

Plus en détail

Solution de stress test Moody s Analytics

Solution de stress test Moody s Analytics Solution de stress test Moody s Analytics Solution de stress test Moody s Analytics Moody s Analytics propose aux établissements financiers une couverture exhaustive de l intégralité du processus de stress

Plus en détail

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP)

Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Le point sur Les progiciels de gestion intégrés (PGI ou ERP) Depuis le début des années 90 s est développé un nouveau type de logiciel de gestion : le PGI, ou Progiciel de Gestion Intégré, plus connu sous

Plus en détail

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet?

21/09/2012. La vente par Internet. Pourquoi vendre par Internet? VENDRE GRÂCE A INTERNET - POURQUOI ET COMMENT? ALES 20 septembre 2012 La vente par Internet Pourquoi vendre par Internet? - c est un nouveau canal de commercialisation. - pour mettre son catalogue produits

Plus en détail

Recommandations sur le Cloud computing

Recommandations sur le Cloud computing Recommandations sur le Cloud computing EuroCloud, Paris, 25 septembre 2012 Didier GASSE, membre de la Commission nationale de l informatique et des libertés Myriam GUFFLET, Juriste au Service des affaires

Plus en détail

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation

Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Anne Kolasinski Coach de Vie certifiée Améliorer la communication Transmettre l information Mener une politique d évaluation Prendre vos fonctions Atteindre vos objectifs Améliorer vos performances Renforcer

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

APPEL À PROJETS FLASH SUR LA PROTECTION DE ZONES SENSIBLES VIS-À-VIS DES DRONES AÉRIENS

APPEL À PROJETS FLASH SUR LA PROTECTION DE ZONES SENSIBLES VIS-À-VIS DES DRONES AÉRIENS Date d ouverture de l appel à projets 18/12/2014 APPEL À PROJETS FLASH SUR LA PROTECTION DE ZONES SENSIBLES VIS-À-VIS DES DRONES AÉRIENS Date de clôture de l appel à projets 03/02/2014 à 13h00 (heure de

Plus en détail

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION Les étudiants sont engagés dans les missions, soit : - avec des responsabilités directes et complètes d exécution - avec un rôle d observateur

Plus en détail

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques!

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! les facteurs exogènes n ont pas un pouvoir explicatif déterminant de l efficacité commerciale d un point de vente «j

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08)

Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Projet Fish & Catering Sector (Mise à jour du 13/10/08) Une initiative conjointe de : En association avec : A. Introduction de la notion «d alimentation durable» en restauration collective. La notion «d

Plus en détail

Ce document présente les principales formations dispensées par BSP Consulting depuis plus de 15 ans.

Ce document présente les principales formations dispensées par BSP Consulting depuis plus de 15 ans. Calendrier des formations 2015... 2 Tous gestionnaires Finance pour non financiers... 3 Le défi du PRI Compétitivité, mode d emploi... 4 Les leviers de la création de valeur... 5 Créateurs d entreprise...

Plus en détail

La mission de transmission

La mission de transmission f o r u m c r é a t e u r La mission de transmission en accompagnonnage L É c o l e d u G é n i e M u t u e l e n a c c o m p a g n o n n a g e F o n d a t e u r : B e r n a r d L e b l a n c - H a l m

Plus en détail

APPELS D OFFRE: COMMENT BIEN DÉFINIR VOS BESOINS EN AMONT

APPELS D OFFRE: COMMENT BIEN DÉFINIR VOS BESOINS EN AMONT APPELS D OFFRE: COMMENT BIEN DÉFINIR VOS BESOINS EN AMONT POUR NE PAS LE REGRETTER ENSUITE? POUR UNE MISE EN PLACE SEREINE MICHAEL MONCHALIN INGÉNIEUR COMMERCIAL EUDONET JENNIFER STEPHENSON RESPONSABLE

Plus en détail

Le contrôle de gestion des PME

Le contrôle de gestion des PME Le contrôle de gestion des PME Thierry POLACK Gérard RANCHON L expert-comptable, contrôleur de gestion des PME? Plan 1 ère partie : Paysage professionnel 1/ Projets de simplifications et risques de déréglementation

Plus en détail

Cahier n 3 : Trois problématiques à maîtriser pour mieux diffuser les TIC dans les PME

Cahier n 3 : Trois problématiques à maîtriser pour mieux diffuser les TIC dans les PME Guide méthodologique de la diffusion des TIC dans les PME Cahier n 3 : Trois problématiques à maîtriser pour mieux diffuser les TIC dans les PME Fiche 3.2 : L'intégration du système d'information : enjeux,

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

360 leaders : quoiet pour qui

360 leaders : quoiet pour qui 360 leaders : quoiet pour qui Un processus de feedback à la personne Pour le développement durable de son leadership Basé sur un questionnaire structuré s appuyant sur un modèle de leadership Adressé au

Plus en détail

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE

MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Livre Blanc MESURER LA VALEUR ET LE ROI D UN PROJET DE RÉSEAU SOCIAL D ENTREPRISE Une méthode opérationnelle proposée par un groupe de professionnels (DSI et experts des RSE) pour analyser la valeur d

Plus en détail

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF Lorraine L expression «travail collaboratif» peut se définir comme «l utilisation de ressources informatiques dans le contexte d un projet réalisé par les membres d un

Plus en détail

BANK AL-MAGHRIB Le Gouverneur DN 49/G/2007 Rabat, le 31 août 2007 Directive relative à la fonction "conformité"

BANK AL-MAGHRIB Le Gouverneur DN 49/G/2007 Rabat, le 31 août 2007 Directive relative à la fonction conformité BANK AL-MAGHRIB Le Gouverneur DN 49/G/2007 Rabat, le 31 août 2007 Directive relative à la fonction "conformité" Le Gouverneur de Bank Al-Maghrib; vu la loi n 34-03 relative aux établissements de crédit

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT INTERNE

RAPPORT D AUDIT INTERNE RAPPORT D AUDIT INTERNE Transcriptomique Génomique Marseille Luminy ontexte Dates d'audit : 1 au 2 octobre 2014 Périmètre d'audit : ensemble du système de management intégrant un SMQ Objectif de l'audit

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION LA FRANCHISE. L Académie de la Franchise L ACADEMIE DE. Le socle de vos savoir-faire, le tremplin de votre succès

CATALOGUE FORMATION LA FRANCHISE. L Académie de la Franchise L ACADEMIE DE. Le socle de vos savoir-faire, le tremplin de votre succès CATALOGUE FORMATION L Académie de la Franchise Le socle de vos savoir-faire, le tremplin de votre succès L Académie de la Franchise L ACADEM LA FRANC L Acad de la F UTURS FRANCHIS FUTURS FRANCHISÉS DEVENIR

Plus en détail

Une démarche pilotée par la création de valeur et des réponses opérationnelles à chaque besoin

Une démarche pilotée par la création de valeur et des réponses opérationnelles à chaque besoin Une démarche pilotée par la création de valeur et des réponses opérationnelles à chaque besoin Détecter les tendances, Prospective Nourrir la réflexion, ouvrir des perspectives et élever le débat Etudes

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Les défis du reporting macro-prudentiel

Les défis du reporting macro-prudentiel Les défis du reporting macro-prudentiel EIFR 25 mars 2014 Bruno LONGET Banque de France Direction de la Balance des paiements Réf : D14-014 Introduction : pourquoi renforcer le dispositif de surveillance

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES 29 septembre 2006 PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES DOCUMENT DE TRAVAIL REMARQUES PREALABLES SUR LES MODALITES D ELABORATION DU

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

PROPOSITION D INTERVENTION

PROPOSITION D INTERVENTION PROPOSITION D INTERVENTION PROJET D INTERVENTION MISSION DE RECRUTEMENT SOMMAIRE: 1. CONDITIONS GENERALES D INTERVENTION 2. METHODOLOGIE 3. HONORAIRES 4. PLANNING D INTERVENTION CONDITIONS GENERALES D

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique

L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique L évolution du travail en réseau : une nouvelle donne stratégique Les nouvelles formes d'organisation de l'entreprise, fondées sur le partenariat, l'externalisation, les réseaux, se multiplient. Les frontières

Plus en détail

Dillenschneider Favaro & Associés

Dillenschneider Favaro & Associés Dillenschneider Favaro & Associés cabinet d avocats paris luxembourg une histoire commune Des expériences professionnelles différentes et des expertises complémentaires ont fondé une histoire commune quand

Plus en détail