L organisation d une sortie en mer Le matériel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L organisation d une sortie en mer Le matériel"

Transcription

1 L organisation d une sortie en mer Le matériel

2 Généralité Envoi d une convocation 4 semaines environ avant la date de la sortie en mer. L heure de rendez-vous est inscrite sur cette convocation. Le lieu de rendez-vous est au centre aquatique route de Marseille. Etre à l heure est un respect pour tout le monde.

3 Le jour de la sortie Distribution du matériel le matin (blocs, détendeurs, gilets, PMT) Transport en bus Accueil du club nous recevant, distribution des combinaisons Embarquement sur le bateau pour la première plongée Retour au port pour le gonflage des blocs et la prise du repas collectif Embarquement sur le bateau pour la deuxième plongée Retour au port et restitution des combinaisons Retour en bus avec pause casse croûte Restitution du matériel du club (blocs, détendeurs, gilets, PMT) Retour à la maison pour une nuit pleine de beaux rêves

4 Matériel indispensable La licence FFESSM Un certificat médical de moins de 1 an Une attestation de niveau Un grand sac pour mettre le matériel et les vêtements secs Un coupe vent genre «K-Way», un bonnet

5 LA FLOTTABILITE A LA DESCENTE

6 Notion de flottabilité Un objet plongé dans l eau peut : Soit flotter (flottabilité positive) Soit rester en équilibre (flottabilité neutre) Soit couler (flottabilité négative) Ceci est du au principe d Archimède

7 Principe d Archimède Tout corps plongé dans un fluide reçoit de la part de celui-ci une poussée verticale, dirigée du bas vers le haut, égale à la masse du volume de fluide déplacé. Notion de poids apparent Poids apparent = Poids réel Poussée d Archimède (Papp = Pre Parchi) Papp < 0! l objet flotte Papp = 0! l objet reste en équilibre dans l eau Papp > 0! l objet coule

8 Notion de flottabilité Un objet plongé dans l eau peut : Soit flotter (flottabilité positive) Papp < 0! l objet flotte

9 Notion de flottabilité Un objet plongé dans l eau peut : Soit rester en équilibre (flottabilité neutre) Papp = 0! l objet reste en équilibre dans l eau

10 Notion de flottabilité Un objet plongé dans l eau peut : Soit couler (flottabilité négative) Papp > 0! l objet coule

11 Application à la plongée En plus de son équipement classique (palmes, masque, tuba) le plongeur porte sur lui : Une combinaison de plongée Un gilet de sécurité Une bouteille Equipé de la sorte, le plongeur flotte. En effet, le poids apparent de la combinaison, du gilet de sécurité et de la bouteille est négatif. Le plongeur devra prendre du plomb avec lui pour pouvoir descendre.

12 LA PRESSION A LA DESCENTE

13 La pression atmosphérique La terre est entourée d une couche d air. Le poids de cet air exerce une pression sur tous les corps. Plus nous montons en altitude, plus la couche d air est faible et plus la pression diminue. C est la pression atmosphérique. Au niveau de la mer, la pression atmosphérique est sensiblement de 1 bar. La pression relative Un corps plongé dans l eau subit une pression égale au poids de la colonne d eau située au dessus de lui. Cette pression varie donc avec la profondeur. C est la pression relative. Elle augmente de 1 bar tous les 10m. La pression absolue La somme de la pression atmosphérique et de la pression relative est la pression absolue. C est la pression qui s exerce sur tout corps immergé dans l eau.

14

15 Application à la plongée La variation de la pression absolue est à l origine d accident que l on appelle accidents mécaniques ou barotraumatiques. Tous ces accidents peuvent être graves mais il très facile de les éviter. Pour cela il suffit de : bien comprendre et connaître leur prévention.

16

17

18 Les oreilles Les causes La pression absolue augmente lors de la descente. La pression sur le tympan, qui sépare l oreille externe de l oreille moyenne, est donc de plus en plus forte et pousse le tympan vers l intérieur. Les symptômes Au début le plongeur ressent un changement d audition, puis une légère gêne. Si le plongeur continue à descendre, cette légère gêne se transforme en une vive douleur. La Prévention Afin d éviter la déformation du tympan, le plongeur doit insuffler de l air dans son oreille moyenne par la trompe d Eustache. C est la manœuvre de Valsalva. Cette manœuvre doit s effectuer très régulièrement dans les 10 premiers mètres et sans attendre la moindre gêne. Le traitement Aller consulter un médecin spécialiste ORL.

19

20

21 Le masque Les causes La pression absolue augmente lors de la descente. La pression déforme le masque tant que sa jupe souple le lui permet. Puis le masque ayant atteint sa limite d élasticité, il agit comme une ventouse. Les symptômes Le plongeur a des troubles de la vision et surtout une douleur aux yeux. Des saignements de nez peuvent apparaître. La Prévention Cet accident est très simple à éviter. Il suffit d expirer par le nez lors de la descente afin de rééquilibrer la pression dans le masque. Ceci est à faire très régulièrement surtout dans les 10 premiers mètres. Le traitement Aller consulter un médecin.

22

23 Les sinus Les causes Les sinus sont des cavités osseuses reliées aux fosses nasales. Si les voies de communications entre les sinus et les fosses nasales sont obstruées, l équilibre ne peut pas se faire. Les symptômes Le plongeur ressent une douleur faciale, en général au front ou à la mâchoire, ou une douleur dentaire. La Prévention Il n y a malheureusement aucune manœuvre qui permette l équilibrage des sinus. Si au cours de la descente une douleur apparaît, le signaler au guide de palanquée et remonter de 2 à 3 mètres puis redescendre alors lentement. Si malgré cela la douleur réapparaît, il ne faut pas insister ni forcer. Une remontée en surface s impose. Le traitement Aller consulter un médecin spécialiste ORL.

24 Les dents Les causes Lorsque le dentiste met un amalgame sur une dent cariée, il se peut qu il prenne du «jeu» dans le temps. En descendant, la pression peut pousser cet amalgame et venir appuyer sur le nerf. Les symptômes Le plongeur ressent une douleur dentaire. La Prévention La seule prévention possible est d'avoir une bonne hygiène dentaire et d'aller consulter régulièrement son dentiste. Le traitement Aller consulter un dentiste.

Plongée sous marine cours de physique Niveau 3. Hippocampe Club : 27/03/2014

Plongée sous marine cours de physique Niveau 3. Hippocampe Club : 27/03/2014 Plongée sous marine cours de physique Niveau 3 Hippocampe Club : 27/03/2014 Quatre «lois» physiques : Archimède (flottabilité) rappel sur la pression Mariotte (compressibilité des gaz) Henry (dissolution

Plus en détail

Accidents de plongée N1

Accidents de plongée N1 Accidents de plongée N1 Accidents barotraumatiques Définition Le corps humain comporte de nombreuses cavités naturelles remplies d'air. En plongée, le masque s'y ajoute. En cas de non équilibre avec la

Plus en détail

Plongée cours N1. Sommaire. 1 La FFESSM et sa réglementation. 2 La flottabilité. 3 Pression et compressibilité des gaz

Plongée cours N1. Sommaire. 1 La FFESSM et sa réglementation. 2 La flottabilité. 3 Pression et compressibilité des gaz Plongée cours N1 Plongée cours N1 Sommaire 1 La FFESSM et sa réglementation 2 La flottabilité 3 Pression et compressibilité des gaz 4 Notion de compressibilité des gaz 5 Les barotraumatismes 6 L accident

Plus en détail

Connaissances théoriques élémentaires

Connaissances théoriques élémentaires NIVEAU 1 Théorie Connaissances théoriques élémentaires Principe des barotraumatismes et prévention. L'essoufflement. Le froid, les dangers du milieu naturel. Le principe de l'accident de décompression,

Plus en détail

Les barotraumatismes. Théorie Niveau 2. Mars 2013 Théorie N2 Les Barotraumatismes

Les barotraumatismes. Théorie Niveau 2. Mars 2013 Théorie N2 Les Barotraumatismes Les barotraumatismes Théorie Niveau 2 Mars 2013 Théorie N2 Les Barotraumatismes 1 Le barotraumatisme Qu'est-ce qu'un barotraumatisme? Baro = pression Traumatisme = blessure C'est donc une blessure due

Plus en détail

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES...

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES... Cours prépa niveau 1 La Pression et ses effets sur l'organisme (Les barotraumatismes et la surpression pulmonaire) SITUATION : début de formation N1, 3 ème cours théorique. Cours n 1 : Le matériel de plongée

Plus en détail

Cours ASVLB section plongée Les effets mécaniques de la pression : les barotraumatismes

Cours ASVLB section plongée Les effets mécaniques de la pression : les barotraumatismes 1. Objectif 2. Rappel sur les notions de pression 3. Loi de Mariotte-Boyle 3.1. Mise en évidence 3.2. Expérience 3.3. La loi physique 3.4. La température 3.5. Exercices d application 4. Les Barotraumatismes

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

THÉORIE P1 RÈGLES DE SÉCURITE ET ACCIDENTS EN PLONGÉE SOUS-MARINE

THÉORIE P1 RÈGLES DE SÉCURITE ET ACCIDENTS EN PLONGÉE SOUS-MARINE THÉORIE P1 RÈGLES DE SÉCURITE ET ACCIDENTS EN PLONGÉE SOUS-MARINE SOMMAIRE 1) Objectifs du cours 2) Les accidents barotraumatiques Oreilles, sinus, placage de masque, surpression pulmonaire, dents, intestins.

Plus en détail

LA FLOTTABILITE. Définition : rapport entre poids et volume immergé Rappel : 1 litre d eau pure = 1 dm3 = 1 kg I FLOTTABILITE ET PRINCIPE D ARCHIMEDE

LA FLOTTABILITE. Définition : rapport entre poids et volume immergé Rappel : 1 litre d eau pure = 1 dm3 = 1 kg I FLOTTABILITE ET PRINCIPE D ARCHIMEDE LA FLOTTABILITE Définition : rapport entre poids et volume immergé Rappel : 1 litre d eau pure = 1 dm3 = 1 kg I FLOTTABILITE ET PRINCIPE D ARCHIMEDE *Notion de flottabilité Notre immersion entraîne l opposition

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique»

Théorie Niveau 2. Les barotraumatismes. 2 Démonstration loi physique : «la bouteille en plastique» Théorie Niveau 2 Les barotraumatismes 1 Principe général Les barotraumatismes sont des accidents qui peuvent survenir lorsque des volumes d air présents dans l'organisme du plongeur subissent la loi de

Plus en détail

Les barotraumatismes par Nicolas Blondeau

Les barotraumatismes par Nicolas Blondeau Les barotraumatismes par Nicolas Blondeau Généralités Baro signifie pression et traumatisme signifie anormal, douleur. Les barotraumatismes sont des accidents qui sont dus à la pression ou variation de

Plus en détail

Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de pression des gaz contenus dans le corps.

Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de pression des gaz contenus dans le corps. Saison 12/1 SOMMAIRE Définition Principaux organes à risque des barotraumatismes DEFINITION Le BAROTRAUMATISME est un accident touchant les tissus du corps humain, il est causé par un le changement de

Plus en détail

La sortie club FREYMING MERLEBACH

La sortie club FREYMING MERLEBACH La sortie club FREYMING MERLEBACH Une sortie plongée? Ah bon, quand et où? Voila la question que l on nous pose souvent. Pour être informé, consulter le panneau d affiche ou le site du club www.lapalanquee.com

Plus en détail

L examen du niveau II

L examen du niveau II L examen du niveau II 1. conditions - licencié à la FFESSM - âgé de 16 ans (autorisation parentale pour les mineurs) - titulaire du brevet élémentaire (niveau I) - certificat médical - carnet de plongée

Plus en détail

Les accidents de plongée

Les accidents de plongée Les accidents de plongée Objectif importance de comprendre les causes et le mécanisme savoir agir afin de les éviter prévention reconnaître les différents symptômes et savoir agir en cas d accident traitement

Plus en détail

1 SUBAQUA LA ROCHELLE

1 SUBAQUA LA ROCHELLE Théorie niveau 1 SUBAQUA LA ROCHELLE Subaqua17.com Sommaire subaqua la rochelle... 1 1. La règlementation... 4 _ OBJECTIFS DE LA FORMATION DU PLONGEUR NIVEAU 1... 4 _ CONDITIONS DE CANDIDATURE ET OBTENTION

Plus en détail

Les accidents bio-mécaniques les barotraumatismes

Les accidents bio-mécaniques les barotraumatismes Les accidents bio-mécaniques les barotraumatismes Cours N4 - Définition - rappels - Le placage de masque - Les sinus - Les oreilles - Les dents - L estomac Gérard DOMINÉ Instructeur Régional MF2 BEES1

Plus en détail

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8

Préparation au Niveau 4. Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Cours 3 L équilibre du plongeur. Page 1 sur 8 Plan du cours. 1. Les termes savants utilisés! 1.1 La Force. 1.2 La Température. 1.3 La Pression. 1.4 Le Volume. 2. Variations de volumes et de pression. 2.1

Plus en détail

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1

Pression, volume et barotraumatismes. Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatismes Pression, volume et barotraumatismes 1 Pression, volume et barotraumatisme La pression et le volume d un gaz sont étroitement liés. Le plongeur respire de l air à pression

Plus en détail

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES

LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES LES ACCIDENTS BAROTRAUMATIQUES INTRODUCTION Le corps humain est composé : de solides (les os) de liquides (le sang et les tissus) de cavités replies de gaz (oreilles, sinus, tubes digestifs, poumons )

Plus en détail

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006

EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 EXAMEN NIVEAU II SESSION 2006 NOM : PRENOM : AGE : CLUB : Vous avez deux heures pour répondre aux questions. Prenez le temps de lire correctement l énoncé des questions. Pour les exercices de tables, vous

Plus en détail

FLOTTABILITÉ RELEVAGE

FLOTTABILITÉ RELEVAGE FLOTTABILITÉ RELEVAGE En plongée nous avons 3 types de flottabilité possibles. 1) La flottabilité négative? le plongeur coule 2) La flottabilité positive? le plongeur monte 3) La flottabilité nulle? le

Plus en détail

Physique : Calculs de flottabilité

Physique : Calculs de flottabilité Question 1 00PHY-AR-6-24(2) Un photographe subaquatique dispose : d un caisson de poids 1,5 kg et de volume de 3,5 décimètre cube, d un appareil photo de 0,6 kg, des plombs d un kg et de 0,5 kg. Il plonge

Plus en détail

Les effets du milieu aquatique sur le plongeur. Jargeau Abysse Club 2013 / 2014

Les effets du milieu aquatique sur le plongeur. Jargeau Abysse Club 2013 / 2014 Les effets du milieu aquatique sur le plongeur Jargeau Abysse Club 2013 / 2014 1 Plan Rappels : les barotraumatismes : les sinus le yeux (la vision et la lumière) les dents l estomac et intestin les oreilles

Plus en détail

COURS THEORIQUE N1. La plongée est un sport technique pratiqué dans l'eau, milieu différent de celui dans lequel nous évoluons habituellement.

COURS THEORIQUE N1. La plongée est un sport technique pratiqué dans l'eau, milieu différent de celui dans lequel nous évoluons habituellement. COURS THEORIQUE N1 La plongée est un sport technique pratiqué dans l'eau, milieu différent de celui dans lequel nous évoluons habituellement. Le milieu aquatique et ses caractéristiques physiques ont une

Plus en détail

Pouli Spice Your Live Make Dive

Pouli Spice Your Live Make Dive Pouli Spice Your Live Make Dive Conditions d'inscription pour la plongée : Pour toutes les disciplines qui demande une activité aquatique ou subaquatique. Un certificat médical est obligatoire. Il doit

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

Les activités subaquatiques. Les barotraumatismes

Les activités subaquatiques. Les barotraumatismes Les activités subaquatiques - Masters 2 10 décembre 2010 Les barotraumatismes Par définition, les barotraumatismes ou traumatismes à la pression sont les accidents ou incidents qui découlent des contraintes

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

Passerelles FFESSM/PADI

Passerelles FFESSM/PADI Passerelles FFESSM/PADI Le plongeur titulaire du brevet PADI open water diver, âgé de 14 ans au moins, peut obtenir le brevet de plongeur niveau 1 de la FFESSM. Pour cela il doit : Avoir fait valider 4

Plus en détail

Les Barotraumatismes

Les Barotraumatismes Les Barotraumatismes Symptômes, prévention et conduite à tenir I. Petit rappel : La loi de Mariotte / Boyle II. Notre corps : Notre corps et ses cavités s remplies d aird III. Les barotraumatismes : Causes,

Plus en détail

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012 Cours iveaux 3 LA REMOTEE - 1ère partie Plan du cours La remontée est un moment crucial de la plongée puisque nous allons subir, comme à la descente, des variations de volumes mais nous devrons aussi veiller

Plus en détail

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie

BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée. Première partie BREVET 2 * Principes physiques régissant la plongée Première partie Objectifs de ce cours: 1. Introduction à la formation du 2* 2. Comprendre les lois fondamentales régissant : la flottabilité (Archimède)

Plus en détail

Livret de Certification Plongeur niveau 1

Livret de Certification Plongeur niveau 1 Livret de Certification Plongeur niveau 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 1 Supervised Diver 20m ISO 24801-1 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur

Plus en détail

INTRODUCTION. CTD 29 / Formation N4 23/10/2010. Physique Cours n 1 (Pression, Mariotte, Charles)

INTRODUCTION. CTD 29 / Formation N4 23/10/2010. Physique Cours n 1 (Pression, Mariotte, Charles) INTRODUCTION 1 Éléments de physique & rappels 2 Compressibilité des gaz : principe et applications à la plongée 3 Influence de la température : principe et application à la plongée 4 Exercices complémentaires

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Généralités Le Placage de Masque Les Sinus L'Estomac et les Intestins Les dents L'Oreille La Surpression Pulmonaire Tableau Récapitulatif Généralités Baro signifie pression et traumatisme

Plus en détail

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

EXAMEN THEORIQUE NIVEAU 2

EXAMEN THEORIQUE NIVEAU 2 EXAMEN THEORIQUE NIVEAU 2 ACCIDENTS (12 points) Pour chacune de ces situations De quel accident s agit-il? Quelle est la conduite à tenir? Quelle est la prévention afin d éviter chacun de ces accidents?

Plus en détail

Préparation N2 Cours théorique n 1 Le Principe d Archimède

Préparation N2 Cours théorique n 1 Le Principe d Archimède Préparation N2 Cours théorique n 1 Le Principe d Archimède Sommaire Sommaire Généralités page 02 Le principe d Archimède page 03 La mise en évidence du principe d Archimède page 04 Les conséquences du

Plus en détail

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2

Livret de Certification. Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Livret de Certification Plongeur Niveau 2 ISO 24801-2 Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU 2 CMAS** / NF-EN 14153-2 / ISO 24801-2 I DÉFINITION DU NIVEAU Plongeur confirmé qui

Plus en détail

Cours de Niveau 1. Sehvo

Cours de Niveau 1. Sehvo Fédération Française d Etudes de Sports Sous-Marins Cours de Niveau 1 Sehvo Subaquatique Evolution Hydrospeed Vallée Oyonnaxienne SOMMAIRE PARTIE 1 : REGLEMENTATION La FFESSM La CMAS Conditions de candidatures

Plus en détail

COURS THEORIQUE N1 DE PLONGEE SOUS-MARINE

COURS THEORIQUE N1 DE PLONGEE SOUS-MARINE COURS THEORIQUE N1 DE PLONGEE SOUS-MARINE SOMMAIRE : I - PREROGATIVES DU NIVEAU 1 II - LES SIGNES III - NOTIONS DE PHYSIQUE APPLIQUEES A LA PLONGEE IV - LES BAROTRAUMATISMES V - L ESSOUFFLEMENT VI - LE

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES Les barotraumatismes («baro» = pression) sont des accidents liés à la loi de Mariotte. Ce sont des accidents fréquents. Ils surviennent surtout dans les 10 premiers mètres. Les effets

Plus en détail

CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC

CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC DEFINITION CURSUS FEDERAL DE PLONGEE EN VETEMENT SEC Formation aboutissant à une aptitude (ou qualification) fédérale à la plongée pour les plongeurs formés à l utilisation de tels équipements. OBJECTIF

Plus en détail

Formation Plongeur Nitrox CSA BA 709

Formation Plongeur Nitrox CSA BA 709 Formation Plongeur Nitrox CSA BA 709 Le Nitrox: c est quoi? et pour qui? C est quoi? L air est composé de 79% d azote (N 2 ) 21% d oxygène (O 2 ) Le Nitrox est un air suroxygéné, c est-à-dire avec + de

Plus en détail

Apnéiste Niveau 2 (A2) Cours n 1/2. Formation A2 Apnée 2013 Puteaux Plongée Page 1

Apnéiste Niveau 2 (A2) Cours n 1/2. Formation A2 Apnée 2013 Puteaux Plongée Page 1 Apnéiste Niveau 2 (A2) Cours n 1/2 Formation A2 Apnée 2013 Puteaux Plongée Page 1 Plan du cours Cours n 1 Objectifs et organisation de la formation Contenu / attentes / validation Prérogatives Physique

Plus en détail

APNEE. Bien débuter. Préparation niveau 1 et 2 FFESSM

APNEE. Bien débuter. Préparation niveau 1 et 2 FFESSM Préparation niveau 1 et 2 FFESSM APNEE Bien débuter Grâce à l apnée en club découvrez de nouvelles pratiques, évoluez efficacement et de manière progressive avec un seul objectif : Se faire plaisir dans

Plus en détail

SABBE. Cours théorique Plongée Niveau 1. I. Notions de physique. 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité

SABBE. Cours théorique Plongée Niveau 1. I. Notions de physique. 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité SABBE Cours théorique Plongée Niveau 1 I. Notions de physique 1. La vision 2. L'audition 3. Les pressions 4. La flottabilité II. Les accidents de plongée 1. Les barotraumatismes 2. Le froid 3. L'essoufflement

Plus en détail

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf

Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Formation P2 (PA20+PE40) Beauvaisub Pataplouf Bjp novembre 2012 Physique Pression Eau et air, par leur masse et mouvements internes appliquent une «force». Intuitivement, on voit bien ce qu est une force

Plus en détail

Sommaire. Anatomie et Barotraumatismes. La sphère ORL. Anatomie des sinus Anatomie de l'oreille L'oreille externe L'oreille moyenne L'oreille interne

Sommaire. Anatomie et Barotraumatismes. La sphère ORL. Anatomie des sinus Anatomie de l'oreille L'oreille externe L'oreille moyenne L'oreille interne Sommaire Anatomie et s La sphère ORL. Anatomie des sinus Anatomie de l'oreille L'oreille externe L'oreille moyenne L'oreille interne Mécanisme de compensation s Placage Masque auriculaire des sinus dentaire

Plus en détail

Cours Barotraumatisme Niveau 2

Cours Barotraumatisme Niveau 2 Accidents Barotraumatiques Définition des accidents Le placage de masque Les sinus Les oreilles Les dents La surpression stomacale ou intestinal La surpression pulmonaire Résumé Les accidents Cours Barotraumatisme

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES. Niveau 2

LES BAROTRAUMATISMES. Niveau 2 LES BAROTRAUMATISMES Niveau 2 Sommaire Rappel sur les variations de pression et de volume et du N1. Les Barotraumatismes Mécanisme général Placage du masque Barotraumatisme des sinus Barotraumatisme des

Plus en détail

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose

Cours 2. Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il faut connaître! Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose Xavier LAUNOIS E3 n 23013 E3 n 25061 Les barotraumatismes, le froid, l hydratation, l essoufflement, la narcose La décompression, les tables MN90 (1) 22 Pour agir, il faut comprendre Pour comprendre, il

Plus en détail

Prévention des accidents en plongée 1

Prévention des accidents en plongée 1 Préparation Niveau II Prévention des accidents en plongée 1 Les accidents biomécaniques ou barotraumatismes. Les accidents biochimiques Vincent Bonnemaison Club Subaquatique de Charenton 1/21 Version 1

Plus en détail

NIVEAU 1 FORMATION CHAN

NIVEAU 1 FORMATION CHAN NIVEAU 1 FORMATION CHAN Ce document est un extrait du Manuel du moniteur FFESSM 1 PROGRESSION PEDAGOGIQUE PE1 ET PA1(N1) Signes associés, les gestes, les exercices de base et la théorie 2 OBJECTIF DE CETTE

Plus en détail

Traumatisme lié à la pression (bar).

Traumatisme lié à la pression (bar). Traumatisme lié à la pression (bar). Un traumatisme (du grec τραῦμα (trauma) = «blessure») désigne un dommage, ou choc, provoqué par une blessure physique soudaine. Il peut être décrit en tant que «blessure

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION et de MAINTENANCE

MANUEL D'UTILISATION et de MAINTENANCE MANUEL D'UTILISATION et de MAINTENANCE Vanne Marche-Arrêt +Décompression SABLEUSE NS 10 Réglage de la pression Connecteur rapide Pour casque ventilé Buse Soupape de sûreté Vanne de réglage Bouteille de

Plus en détail

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3.

Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3. (kg/m2) 110 88 2.2 3.3 27 24 120 96 2.4 3.6 29 5 130 104 2.6 3. Epaisseur appliquée (mm) Epaisseur utile après tassement de 20% (mm) Résistance thermique R (m²k/w) Pouvoir couvrant minimal calculé avec une masse volumique minimale de 30 kg/m3 (kg/m2) Nombre minimal

Plus en détail

L appareil auditif : livre anatomie et physiologie Edition Elsevier-Masson 2 édition : page 114 3 édition : page 100

L appareil auditif : livre anatomie et physiologie Edition Elsevier-Masson 2 édition : page 114 3 édition : page 100 L appareil auditif : livre anatomie et physiologie Edition Elsevier-Masson 2 édition : page 114 3 édition : page 100 Promotion Van Gogh 2015-2016 Vendredi 4 septembre 2015 B-PROMELLE 1 L appareil auditif

Plus en détail

Livret de formation Niveau 1

Livret de formation Niveau 1 Livret de formation Niveau 1 1 Bienvenue au RC Arras Subaquatique! Ce livret a été rédigé par l équipe d encadrement afin de vous accompagner lors de votre formation niveau 1. Il se compose de trois parties

Plus en détail

Séjour Egypte (Marsa Shagra)

Séjour Egypte (Marsa Shagra) - Le départ - Les Prix - Ne pas oublier - Informations complémentaires - L hébergement Du Mardi 26 Avril au Mardi 3 Mai 2011 Départ = Mardi 26 Avril (Toulouse) Aéroport BLAGNAC matinée sur vol LOTUS AIR

Plus en détail

Physique Niveau Ⅳ Première Partie

Physique Niveau Ⅳ Première Partie Physique Niveau Ⅳ Première Partie Les pressions. La Flottabilité Archimède. La compressibilité des gaz Mariotte. Le gonflage des bouteilles. Son et Lumière en plongée. Exercices d application. Les pressions

Plus en détail

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE PLONGEUR 1 ETOILE ORGANISATION GENERALE - Les sessions de plongeur 1 étoile sont organisées à l échelon du club, en formation continue ou sous forme d un examen ponctuel. - L acquisition de chacune des

Plus en détail

TABLES NIVEAU 3 T PRIGENT INTRODUCTION EXERCICE 1 NIVEAU 3 : NIVEAU 3 : NIVEAU 3 : NIVEAU 3 : Introduction

TABLES NIVEAU 3 T PRIGENT INTRODUCTION EXERCICE 1 NIVEAU 3 : NIVEAU 3 : NIVEAU 3 : NIVEAU 3 : Introduction TABLES NIVEAU 3 INTRODUCTION Introduction EXERCICE 1 Manuel du moniteur du 06/2006 : Extrait de la compétence n 6 : connaissance théorique EXERCICE 2 EXERCICE 3 EXERCICE 4 EXERCICE 5 RAPPELS Plongée Simple

Plus en détail

LES ACCIDENTS. Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE»

LES ACCIDENTS. Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE» LES ACCIDENTS Le niveau 2 avec «Les Dauphins Bragards Bernard HYEULLE» LES ACCIDENTS : Les barotraumatismes ou mécaniques Accidents dues aux différences de pression Les biochimiques ou bio toxiques Accident

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2006-01 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Définition du cadre, des orientations, et des modalités des

Plus en détail

Plan. Flottabilité (1) Rappels. Révisions Physique 27/04/2015. Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles

Plan. Flottabilité (1) Rappels. Révisions Physique 27/04/2015. Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles Plan Quelques rappels des lois de physique utiles pour la plongée Mariotte Dalton Charles Exercices! Cours N4 8-Avr-2015 Olivier Daumin CODEP01 ASEGF Plongée & Maïali Cours N4 Révisions 8-Avr-2015 Olivier

Plus en détail

Eléments de théorie du niveau 1. Emmanuel BERNIER

Eléments de théorie du niveau 1. Emmanuel BERNIER Eléments de théorie du niveau 1 Emmanuel BERNIER Mars 2001 Table des matières 1 Présentation du niveau 1... 3 2 La flottabilité... 4 3 Les effets de la pression de l'eau... 5 3.1 La pression... 5 3.2 La

Plus en détail

LES TABLES DE PLONGEE. -Niveau II-

LES TABLES DE PLONGEE. -Niveau II- LES TABLES DE PLONGEE -Niveau II- Véronique Codron janvier 2007 GESTION DE LA DECOMPRESSION Les plongées simples: jeudi 25 janvier 2007 Remontée e lente Remontées es accidentelles Les plongées multiples:

Plus en détail

Le N4 plongeur mais aussi marin

Le N4 plongeur mais aussi marin NIVEAU 4 Guider sa palanquée Le N4 plongeur mais aussi marin La mer ne s improvise pas (comment naviguer dans le brouillard, par mer formée, approcher l épave, préparer le mouillage). Avant toute sortie

Plus en détail

SECURITE DES VEHICULES UTILITAIRES LEGERS RECOMMANDATIONS DE LA CAISSE GENERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA REUNION

SECURITE DES VEHICULES UTILITAIRES LEGERS RECOMMANDATIONS DE LA CAISSE GENERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA REUNION RECOMMANDATIONS PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS SECURITE DES VEHICULES UTILITAIRES LEGERS RECOMMANDATIONS DE LA CAISSE GENERALE DE SECURITE SOCIALE DE LA REUNION Décision de la Commission Régionale

Plus en détail

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales :

INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Thonon-les-Bains, le 14 janvier 2016 INFORMATION CONCERNANT LA REMUNERATION DE L ASSISTANT(E) MATERNEL(LE) Textes de Références légales : Convention Collective Nationale de travail des Assistants Maternels

Plus en détail

II. Configuration d'un switch CISCO de niveau 1

II. Configuration d'un switch CISCO de niveau 1 Page 1 sur 6 Dossier TP Objectif : Configuration d'un switch d'accès CISCO. II. Configuration d'un switch CISCO de niveau 1 1. Configuration de base 1. Si le switch a déjà été configuré, le réinitialiser

Plus en détail

LES BAROTRAUMATISMES

LES BAROTRAUMATISMES LES BAROTRAUMATISMES 1. Généralités: Les barotraumatismes («baro» = pression) sont des accidents liés à la loi de Mariotte qui s exerce au niveau des cavités remplies d air de l organisme. Les variations

Plus en détail

KEEZAM LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT ÉDUCATIF (CEE).

KEEZAM LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT ÉDUCATIF (CEE). KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 5 LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D UN SALARIÉ Entre les soussignés : L ASSOCIATION/ENTREPRISE EMPLOYEUR L'association : Représentée par : En sa qualité de : Téléphone : Fax : N SIRET : Et L ASSOCIATION

Plus en détail

Haute route Chamonix Zermatt par Valsorey.

Haute route Chamonix Zermatt par Valsorey. Haute route Chamonix Zermatt par Valsorey. La mythique Haute route qui relie Chamonix à Zermatt est un beau voyage a faire en ski. Une semaine qui permet de côtoyer un grand nombre de 4000 de prés. Nous

Plus en détail

GESTION SPORTIVE SAISIE DE LA FEUILLE DE MATCHES

GESTION SPORTIVE SAISIE DE LA FEUILLE DE MATCHES GESTION SPORTIVE SAISIE DE LA FEUILLE DE MATCHES La saisie informatique et complète de la feuille de matches par les clubs d accueil est obligatoire. La saisie se fait par l application fédérale Gestion

Plus en détail

Programme de Formation des Plongeurs C.M.A.S.

Programme de Formation des Plongeurs C.M.A.S. Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques World Underwater Federation Programme de Formation des Plongeurs C.M.A.S. Table des Matières Le système des brevets internationaux de plongée C.M.A.S.

Plus en détail

Ma cure pratique. aux Thermes de Casteljaloux

Ma cure pratique. aux Thermes de Casteljaloux Ma cure pratique aux Thermes de Casteljaloux Rhumatologie et séquelles de traumatismes Saison thermale du 17 mars au 22 novembre 2014 LOT ET GARONNE Vous souhaitez effectuer votre cure thermale aux Thermes

Plus en détail

RSEEG : Formes affirmatives et négatives

RSEEG : Formes affirmatives et négatives Fiche de préparation RSEEG : Formes affirmatives et négatives Objectifs principaux : Transposer à l oral une phrase affirmative en phrase négative. Comprendre qu à la forme négative, le verbe est encadré

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PISCINE

REGLEMENT INTERIEUR PISCINE REGLEMENT INTERIEUR PISCINE TITRE I : GENERALITES : ARTICLE 1 : La piscine de L ESPACE DE LIBERTE est exploitée sous la responsabilité exclusive et entière de la Communauté d Agglomération du Grand Narbonne

Plus en détail

Morzine-Montriond (74)

Morzine-Montriond (74) Classe de neige 2 013 Du lundi 4 février au dimanche 10 février Morzine-Montriond (74) «La chaumine» Départ à 5 h 15 de l école le lundi 4 février. Retour vers 9 h le dimanche 10 février. Le trajet en

Plus en détail

Cours théorique Plongée Niveau 1

Cours théorique Plongée Niveau 1 Cours théorique Plongée Niveau 1 Les parties encadrées en gras sont à bien connaître, ainsi que le paragraphe "déroulement d'une plongée et consignes de sécurité" Introduction La plongée est un sport technique

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Assureur descendeur auto- freinant pour corde à simple Notice d utilisation Tout utilisateur doit prendre connaissance de la notice et en respecter les consignes. Assureur descendeur auto- freinant pour

Plus en détail

La théorie niveau 1. Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées

La théorie niveau 1. Bienvenue dans l univers sous-marins, bonnes plongées La théorie niveau 1 Le niveau 1 est le portail vers l aventure sous-marine mais celle-ci implique un minimum de savoir et savoir faire avant d aborder la découverte des beautés sous-marines. Quelques connaissances

Plus en détail

Système Numérique d Information Sanitaire Intégré (SNISI) / Android

Système Numérique d Information Sanitaire Intégré (SNISI) / Android Identifiant Flotte Code Système Numérique d Information Sanitaire Intégré (SNISI) / Android Pour lancer l application SNISI vous cliquez avec votre doigt sur l icône disponible sur l écran d accueil. de

Plus en détail

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz

Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT. Chaudières Effigaz Prestigaz Effigaz CHAUDIÈRE BASSE TEMPÉRATURE DE 80 À 600KW HAUT RENDEMENT Chaudières Effigaz Prestigaz LES AVANTAGES LES TRÈS FAIBLES CONSOMMATIONS À CHARGE NULLE La perte de charge dans le serpentin sur le gaz

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 REGLEMENT INTERIEUR DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 Le présent règlement intérieur s applique aux enfants fréquentant les structures

Plus en détail

Approche théorique pour la formation niveau 1 de plongées

Approche théorique pour la formation niveau 1 de plongées Approche théorique pour la formation niveau 1 de plongées Tu viens de te lancer dans la découverte d un autre monde, un milieu renversant C est une longue aventure où tu découvriras de nouvelles choses,

Plus en détail

Déversement d hydrocarbures lors d une opération de transfert 17 juillet 2010 Speyer Allemagne

Déversement d hydrocarbures lors d une opération de transfert 17 juillet 2010 Speyer Allemagne Déversement d hydrocarbures lors d une opération de transfert 17 juillet 2010 Speyer Allemagne Raffinerie Hydrocarbures Déchargement Tuyauterie Fuite Dépollution Procédures LES INSTALLATIONS CONCERNÉES

Plus en détail

Groupe Espoir U13. Bilan séquence Automne G.LELARGE, CTF OISE, novembre 2013

Groupe Espoir U13. Bilan séquence Automne G.LELARGE, CTF OISE, novembre 2013 Groupe Espoir U13 Bilan séquence Automne G.LELARGE, CTF OISE, novembre 2013 Programme Reprise des entraînements hebdomadaires samedi 5 octobre Séance 5.10 : 28 joueurs (19M + 9F) Séance 12/13.10 : 33 joueurs

Plus en détail

Réglementation niveau 3

Réglementation niveau 3 Réglementation niveau 3 I Présentation des niveaux A Objectifs de chaque niveau Le plongeur autonome niveau III doit posséder les compétences qui lui permettent d évoluer de manière autonome (cf normes

Plus en détail

URGENCES MÉDICALES : 15 Transmettre le PAI aux services de secours

URGENCES MÉDICALES : 15 Transmettre le PAI aux services de secours PROJET D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (PAI) ALLERGIES ALIMENTAIRES (CIRCULAIRE n 2003-135 du 08/09/03) ANNÉE SCOLAIRE : 20-20 Merci d écrire distinctement tous les renseignements demandés en lettres MAJUSCULES

Plus en détail

Prévention des risques

Prévention des risques Prévention des risques INTRODUCTION 1 Les barotraumatismes 2 La toxicité de l oxygène 3 La narcose 4 L essoufflement 5 Le froid CONCLUSION INTRODUCTION Ce cours n a pas pour objectif de vous effrayer sur

Plus en détail

Les services web : appel de procédure ou exploration d espace?

Les services web : appel de procédure ou exploration d espace? Introduction 1 Ce livre traite exactement du sujet suivant : comment faire pour que les services web et les programmes qui les utilisent aient la même souplesse de navigation dans l information que tout

Plus en détail

Problématiques : Solution : Conditions d utilisation :

Problématiques : Solution : Conditions d utilisation : Les tables N2 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 1. Pourquoi, comment? 2. Profil de plongée 3. Lecture des tables MN90 4. Profondeur Maximale 5. Vitesse de remontée 6. Durée d une plongée 7. Planification de plongées

Plus en détail