ilence À ROMPRE à l occasion de mes 50 ans Marguerite Juillerat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ilence À ROMPRE à l occasion de mes 50 ans Marguerite Juillerat"

Transcription

1 Silence A ROMPRE

2 S

3 ilence Silence À ROMPRE à l occasion de mes 50 ans Marguerite Juillerat

4 T

5 able des matières Table des matières Présentation de l artiste 7 Rencontre fortuite 25 Œuvres 35 Raisons d un livre 93 5

6 P

7 résentation de l artiste Présentation de l artiste Marguerite Juillerat naît à Lucerne, en 1955, d'une famille uranaise. Son père, Xaver Dubacher est employé aux chemins de fers fédéraux. Sa mère, Gertrud, s'occupe du foyer. Cinquième enfant d'une fratrie en comptant neuf, elle n'endosse pas la responsabilité des aînés et ne jouit pas des privilèges dévolus aux cadets. Atteinte dès son jeune âge de troubles de la vision, ignorés de ses proches, elle est condamnée à demeurer à l'écart des autres. En effet, ses difficultés à percevoir la lumière, les couleurs, la forme et le relief des objets l'obligent à s'isoler, entravant toute communication harmonieuse avec autrui. Ceci l'incite, dès l adolescence, à se consacrer au domaine artistique et, plus particulièrement, à la sculpture dont l'essence même, le toucher, lui permet de surmonter son handicap. 7

8 P

9 résentation de l artiste Dans l'intervalle, Marguerite se passionne pour la mécanique et l'électricité: deux domaines qui ne réjouissent que très marginalement sa famille. Fascinée par les travaux de Marconi, elle parvient à l'âge de 12 ans à créer de toutes pièces, une radio capable d'émettre des sons audibles dans la proximité immédiate de Goldau, petite ville schwytzoise où la famille s'est installée depuis peu. Sa claustration dans des activités masculines pousse ses parents à l'envoyer en vacances estivales auprès de grands oncles, l éloignant ainsi de sa famille. L'atmosphère dégagée par les lieux et les personnes est étrange, sournoise et lourde de conséquences. Aujourd'hui encore, elle conserve de ces instants des souvenirs douloureux. 9

10 Angelot et son oie Sculpture bois Taille: 21 x 24 x 38 cm 1974 P

11 résentation de l artiste N'ayant réussi à modifier le comportement masculin de sa fille, son père l'exhorte à suivre l'école de sculpture sur bois de Brienz. Marguerite rejoint cet institut dont elle sera l'unique élément féminin parmi 30 étudiants. Elle suit les cours des deux sections: ornement et figuration. A l'issue des quatre années d'étude, elle s'adonne à des travaux académiques de sculpture classique. Buste Sculpture bois Taille: 25 x 25 x 45 cm

12 Chapelle Hôpital de Gravelone Sculpture bois P

13 résentation de l artiste Sa formation à Brienz terminée, elle aspire à élargir ses connaissances artistiques en suivant les cours de l'ecole des Beaux Arts zurichois, au sein du département peinture et graphisme. La sculpture sur bois est momentanément abandonnée au profit d'activités picturales et de créations artistiques diverses. La multiplicité des matières enchante Marguerite qui se familiarise avec la pierre, le fer, le bronze, le feutre, le calcaire, le béton et autres matériaux organiques. Femme Sculpture bois Taille: 16 x 16 x 48 cm

14 Lutrin Sculpture bois Maison Supersaxo P

15 résentation de l artiste A Brienz, Marguerite noue une grande amitié avec Michel Juillerat qui deviendra plus tard son époux. Ce dernier, installé à Sion en qualité de sculpteur ébéniste, lui propose de rejoindre son atelier. Elle accepte cette invitation et offre ses prestations artistiques qui s enrichissent d une nouvelle activité: l architecture d'intérieur. On peut visiter aujourd'hui de nombreux sites publics dont l'aménagement intérieur a été conçu par Marguerite. Le magnifique lutrin qui orne la salle de réception de la Maison Supersaxo à Sion est un exemple concret du travail exécuté par Marguerite sur commande de la ville de Sion. 15

16 Cycle d Orientation de Savièse Sculpture bronze Taille: 300 x 250 cm 1983 P

17 résentation de l artiste Après ses deux maternités, Marguerite entreprend, dès le début des années 80, la création d'oeuvres monumentales. Parmi les bronzes, on peut citer ceux qui ornent les cycles d'orientation de Saint-Germain / Savièse et d'ardon. Ces créations, sous la forme symbolique d'oiseaux stylisés, suggèrent la force et la faiblesse de notre monde. Cycle d Orientation d Ardon Sculpture bronze Taille: 300 x 250 cm

18 Centre d impression des Ronquoz Sculpture béton et acier 1991 P

19 résentation de l artiste En 1991, Marguerite Juillerat participe, en compagnie de douze artistes plasticiens réputés, au concours destiné à la création d'un espace d'accueil tridimensionnel de plein air devant le Centre d'impression des Ronquoz à Sion. Le jury, présidé par Charles-André Meyer (alors architecte de la ville de Sion), opte à la majorité pour son projet qui porte une certaine connotation déconstructive. Cette oeuvre monumentale, visible loin à la ronde, matérialise une mise en scène très symbolique (la feuille blanche et la plume noire) et très architecturée. La feuille blanche - masse imposante de béton - est tenue en équilibre par la plume - tubulure porteuse en acier noir. 19

20 Centre de pompage des SIS Bas-relief béton et cuivre P

21 résentation de l artiste A la suite de commandes diverses, Marguerite compte également à son actif plusieurs bas-reliefs monumentaux. Les habitués du golf de Sion ont tout loisir de contempler le bas-relief en béton peint et en cuivre. Ce projet, retenu lors d'un concours, orne la station de pompage des SIS, située au centre du golf sédunois. Cette œuvre met en évidence les flots du Rhône qui, prenant naissance dans la montagne, alimentent les plaines valaisannes. De même, le centre scolaire de Granois à Savièse dispose d'un bas-relief original dans sa composition. La continuité de l'imposante masse de béton, représentant le soleil et le paysage valaisan, est rompue par l'insertion de verre taillé. Enfin, on relèvera le splendide cygne de bronze qui complète la fontaine de la Maison de la Treille, sise à la rue de la Cathédrale à Sion. 21

22 Centre scolaire de Granois Bas-relief Béton peint 1986 P

23 résentation de l artiste Marguerite Juillerat est une artiste plasticienne polyvalente. Elle fait aussi bien de la sculpture et de la peinture que de la gravure. La rénovation de meubles prestigieux et l'aménagement d'intérieurs font également partie de ses activités. Bien que dotée d'un caractère ouvert et jovial, elle n'a jamais voulu mettre en évidence ses créations, préférant poursuivre discrètement ses activités artistiques. En automne 2005, sous la pression de ses proches, elle accepte d'organiser une exposition de ses sculptures récentes. En parallèle, à l aube de ses 50 ans, elle nous gratifie de cet ouvrage richement illustré, rompant ainsi, enfin, son silence Etudiants de son Ecole de sculpture 23

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE FUTUR MIROIR D EAU

TOUT SAVOIR SUR LE FUTUR MIROIR D EAU TOUT SAVOIR SUR LE FUTUR MIROIR D EAU LES PIEDS DANS L EAU! Plus pratique, plus agréable, plus ludique, le secteur Château-Mercœur poursuit sa transformation. Après deux ans de travaux, les abords du château

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE

L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE L'ENTREPRISE À L'ŒUVRE Rapprocher la culture et le monde du travail en offrant aux salariés une rencontre au quotidien avec l art, tel est le but de L Entreprise à l œuvre, opération organisée sous l égide

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PROPOSITION D'ASSURANCE RC PROFESSIONNELLE ARCHITECTE D INTERIEUR

QUESTIONNAIRE PROPOSITION D'ASSURANCE RC PROFESSIONNELLE ARCHITECTE D INTERIEUR QUESTIONNAIRE PROPOSITION D'ASSURANCE RC PROFESSIONNELLE ARCHITECTE D INTERIEUR I IDENTITE DU PROPOSANT Nom : Adresse: Code Postal: Ville: Tél : Fax : Email : N d'inscription (éventuel) : au Registre du

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, Afin de rendre votre séjour à plus agréable et convivial, nous organisons pour vous un weekend découverte de la Vienne. En collaboration avec l Office de Tourisme, nous avons sélectionné

Plus en détail

Arié Natan - architecte urbaniste h m o n p 89, rue saint-antoine 75004 Paris an@arienatan.com 06.16.25.53.78

Arié Natan - architecte urbaniste h m o n p 89, rue saint-antoine 75004 Paris an@arienatan.com 06.16.25.53.78 Arié Natan - architecte urbaniste h m o n p 89, rue saint-antoine 75004 Paris an@arienatan.com 06.16.25.53.78 w w w. a r i e n a t a n. c o m Arié Natan Arié Natan - architecte urbaniste h m o n p né le

Plus en détail

Pourquoi enseigner le fait religieux à l école?

Pourquoi enseigner le fait religieux à l école? L ART AU MOYEN AGE LE FAIT RELIGIEUX BRIGITTE MORAND IUFM DE MONTPELLIER Pourquoi enseigner le fait religieux à l école? Il était une fois la mosquée de Cordoue, le codex de l apocalypse, la Sainte Chapelle,

Plus en détail

Augustin-Charles d'aviler

Augustin-Charles d'aviler Thierry Verdier Augustin-Charles d'aviler architecte du roi en Languedoc 1653-1701 LES PRESSES DU LANGUEDOC K SOMMAIRE AVANT-PROPOS INTRODUCTION LA FORTUNE CRITIQUE DE D'AVILER I. LES SOURCES IMPRIMEES

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

Les biens culturels :

Les biens culturels : www.cicrp.fr Imagerie scientifique Jean-Marc Vallet & Odile Guillon Journée «Contrôle non destructif» Paris - 6 octobre 2011 Les biens culturels : - Caractère unique et précieux - Notion d ancienneté,

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'été de cette année aurait été plus propice à observer des limaces et des escargots

Plus en détail

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES

JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES JOURNEES DEPARTEMENTALES D INFORMATION REGION BOURGOGNE NON-CONFORMITES RECURRENTES L. R. P. C. d Autun Florian SEMENTA Février / Mars 2007 Résultats statistiques Résultats statistiques CHEMINEMENT ~ Pourquoi

Plus en détail

Sabine Collé-Balp formateur arts plastiques IUFM Célestin Freinet La Seyne sur mer Académie de NICE

Sabine Collé-Balp formateur arts plastiques IUFM Célestin Freinet La Seyne sur mer Académie de NICE L objet et l oeuvre 6 Statut de l objet Entrée Référence Caractéristiques Vocabulaire Illustration L objet comme constituant de l œuvre en 2D Schwitters Relief 1923 Centre G Pompidou Collage Collage L

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

ACTION 1 L utilisation des chevaux de trait pour les travaux communaux. Rapport d étude 3

ACTION 1 L utilisation des chevaux de trait pour les travaux communaux. Rapport d étude 3 ACTION 1 L utilisation des chevaux de trait pour les travaux communaux Rapport d étude 3 LES DIFFERENTES UTILISATIONS DU CHEVAL DE TRAIT DANS LES COMMUNES FRANÇAISES Le cheval apparait aujourd hui comme

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Nouveaux rythmes scolaires/tap

Nouveaux rythmes scolaires/tap Pourcentage du nombre d'enfants Nouveaux rythmes scolaires/tap Questionnaire soumis aux parents d élèves des écoles maternelle et élémentaire de Garbejaïre au mois de novembre 2013. 171 questionnaires

Plus en détail

Réhabilitation du Parc Rodin à Issy-les-Moulineaux Réalisation des escaliers mécaniques et d un skate parc

Réhabilitation du Parc Rodin à Issy-les-Moulineaux Réalisation des escaliers mécaniques et d un skate parc Réhabilitation du Parc Rodin à Issy-les-Moulineaux Réalisation des escaliers mécaniques et d un skate parc CONTACT PRESSE Nadège Moreira nadege.moreira@ville-issy.fr 01 41 23 82 58 Site : www.issy.com

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION

COURSE D ORIENTATION JE SUIS JEUNE OFFICIEL EN COURSE D ORIENTATION Programme 2004-2008 PREAMBULE Ce petit mémento doit aider l élève du collège ou du lycée à arbitrer les rencontres sportives, en cours d éducation physique

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr

Étienne-Martin. 25 juin 16 septembre 2014. www.mba-lyon.fr Étienne-Martin 25 juin 16 septembre 2014 www.mba-lyon.fr DOSSIER DE PRESSE En couverture Étienne-Martin (Loriol, 1913 Paris, 1919) Hommage à Brown, 1988-1990 Bois (frêne) peint Cet hommage monumental à

Plus en détail

Un univers coloré et vivant

Un univers coloré et vivant Un univers coloré et vivant Qui ne laisse jamais indifférent! Décoration outdoor - Série et Sur-Mesure Design - Conseil - Vente Une Déco + Originale + Bonne humeur + Conviviale + Créative Un Cadeau Qui

Plus en détail

OFFRES DE SERVICE 1/2

OFFRES DE SERVICE 1/2 Décembre 2013 SOMMAIRE 1. Offres de service 2. Etudes Techniques Avant Projet 3. Documents d Exécution 4. Suivi du déroulement des travaux 5. Savoir Faire 6. Organisation 7. Compétences Projet 8. Références

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE LE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Introduction Les surfaces disponibles Les prix La tendance Les axes de développement INTRO CONSEIL EN IMMOBILIER D ENTREPRISE Surface

Plus en détail

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012

N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 N 39 Du 3 déc au 7 déc 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : 5 décembre 2012 par Pauline Martineau Où peut-on voir ce célèbre tableau? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

FOOTBALL ouverte depuis 1978 au collège René-Caillié

FOOTBALL ouverte depuis 1978 au collège René-Caillié cochez la case qui vous concerne : 6 ème -5 ème 4 ème -3 ème Collège René-Caillié Principal Remy PLUYAUT Rue de la Marine - B.P. 20301 Principal adjoint Fabien EPLE 17107 Saintes Cedex Professeur responsable

Plus en détail

Bourses d études en arts

Bourses d études en arts DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour le 22 mai 2015 Programme évalué par jury Le programme de Bourses d'études en arts vise à reconnaître et à encourager des étudiants du Nouveau- Brunswick démontrant

Plus en détail

POINT INFO LOGEMENT 37 - LAON PLATEAU

POINT INFO LOGEMENT 37 - LAON PLATEAU Notre sélection du samedi 25 juillet 2015 Sur le Web www.arianesas.com contact@arianesas.com Siège - Agence Commerciale 20 Boulevard Pierre Brossolette ( GARE) Tel : 03.23.23.40.27 - Fax 03.23.79.17.03

Plus en détail

Projet de bornes de livre échange. Un projet de l association Art Book Collectif en partenariat avec le Lycée Colbert - 13007

Projet de bornes de livre échange. Un projet de l association Art Book Collectif en partenariat avec le Lycée Colbert - 13007 LE LIVRE VOYAGEUR Projet de bornes de livre échange Un projet de l association Art Book Collectif en partenariat avec le Lycée Colbert - 13007 Projet «Le Livre Voyageur» Contact Centre de Documentation

Plus en détail

Appareil de type fauteuil monte-escalier

Appareil de type fauteuil monte-escalier modèle 80 Appareil de type fauteuil monte-escalier Fonctionne sur batteries points de chargement en haut et en bas, alarme sonore si l'appareil n'est pas stationné sur le plot de chargement. Programmation

Plus en détail

LA PORTE KOZAC LA COLLECTION PRESTIGE LA COLLECTION HABITAT L ESPRIT KOZAC CONTACT

LA PORTE KOZAC LA COLLECTION PRESTIGE LA COLLECTION HABITAT L ESPRIT KOZAC CONTACT L ESPRIT KOZAC LA COLLECTION HABITAT LA COLLECTION PRESTIGE LA PORTE KOZAC CONTACT «Jouer avec les limites du design et signer la création de toute les gammes par la lettre K» Fabrice Liogier, Directeur

Plus en détail

4. Les services et prestations internes

4. Les services et prestations internes 4. Les services et prestations internes Parc aquatique Deux jolies piscines dont une chauffée, une pataugeoire, un jacuzzi et un toboggan le tout encadré d'un magnifique espace solarium avec bains de soleil.

Plus en détail

Mario Botta (1943) Le Musée d'art moderne de San Francisco

Mario Botta (1943) Le Musée d'art moderne de San Francisco Mario Botta (1943) Architecte suisse. De 1961 à 1964, il étudie au Liceo Artistico à Milan puis, jusqu'en 1969 à l'istituto Universitario di Architettura à Venise où il est l élève de Carlo Scarpa. En

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

DO SSI ER PED A GO GIQ UE

DO SSI ER PED A GO GIQ UE DO SSI ER PED A GO GIQ UE Sophie Talabot / Gérard Bonnaud Théâtre de la Cheminée Lire Lire Chateauneuf de Gadagne Salle l Arbousière Lundi 14 Mai 14h30 scolaire Lundi 14 Mai 19h00 Tout public Cavaillon

Plus en détail

Marc GEORGEAULT, Maternité

Marc GEORGEAULT, Maternité Marc GEORGEAULT, Maternité «Mettre en valeur le travail manuel est une idée qui me tient à cœur depuis toujours. Avec le Château des Pères, cette envie prend toute sa dimension.» Jean-Paul LEGENDRE / SOMMAIRE

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine

Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine Cahier des charges pour la création d un site internet dédié au Matrimoine 1. Présentation d HF Née en novembre 2009 à l initiative de femmes et d hommes travaillant dans le domaine du spectacle, de la

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES.

LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES. LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES. Renseignements d ordre général Établie depuis 1880, Johnson Inc. est une société d assurance et d avantages sociaux des

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

Proposition. 1. TITRE Approbation fédérale d utilisation du sol et du design Améliorations provisoires de l espace ouvert des plaines LeBreton

Proposition. 1. TITRE Approbation fédérale d utilisation du sol et du design Améliorations provisoires de l espace ouvert des plaines LeBreton Document public Proposition N o : 2015-P102f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22/23 1. TITRE Approbation fédérale d utilisation du sol et du design Améliorations provisoires

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Anne Barrès «Poussées et équilibres»

Anne Barrès «Poussées et équilibres» DOSSIER DE PRESSE Anne Barrès «Poussées et équilibres» au Musée départemental de l Oise à Beauvais du 7 juillet au 31 octobre 2010 Contact Presse Marie-Laure Trouvé Tél. (33/0)3 44 10 40 63 Anne Barrès,

Plus en détail

Vous ouvrez ou exploitez un établissement qui reçoit du public

Vous ouvrez ou exploitez un établissement qui reçoit du public Vous ouvrez ou exploitez un établissement qui reçoit du public commerce, débit de boisson, restaurant, hôtel, établissement d enseignement... Ce document vous concerne v i l l e d e c h o l e t 1 Vous

Plus en détail

Présentation des objets mobiliers de l Église paroissiale Saint-Pantaléon

Présentation des objets mobiliers de l Église paroissiale Saint-Pantaléon Présentation des objets mobiliers de l Église paroissiale Saint-Pantaléon Troyes Dossier IM10004513 réalisé en 2003 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Ministère de la culture ; (c) Région Champagne-Ardenne

Plus en détail

Niko Mysterious L art de disparaître. Illuminating ideas.

Niko Mysterious L art de disparaître. Illuminating ideas. Niko Mysterious L art de disparaître Illuminating ideas. Niko Mysterious incarne un tout nouveau concept parmi l appareillage électrique de Niko. L interrupteur de cette série est monté dans le plan du

Plus en détail

Une exclusivité Opérateur mobile. Le voyage essentiel

Une exclusivité Opérateur mobile. Le voyage essentiel Une exclusivité Opérateur mobile Le voyage essentiel notre proposition la destination Une île nature faite de rudes montagnes au relief torturé qui plongent abruptement dans la mer, de maquis odorant,

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

Association française de l éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat

Association française de l éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat Association française de l éclairage 21 mai 2014 Light On Architect - Lumibat La lumière, un matériau dynamique et un outil pour les architectes Nathalie Bozzi Responsable Customisation et Solutions Innovantes

Plus en détail

Les serrures toutes fonctions

Les serrures toutes fonctions D Les serrures toutes fonctions Choisissez votre serrure pour porte de communication selon sa fonction : bec de cane simple, bec de cane et fouillot de condamnation, avec pêne dormant et pêne 1/2 tour

Plus en détail

mise à jour: septembre 2015 COMMENTAIRES

mise à jour: septembre 2015 COMMENTAIRES mise à jour: septembre 215 rrouvez le dail de toutes ces annonces sur notre prix/ GRENAY ZI GRENAY TERRAIN INDUSTRIEL ancienne gare d'heyrieux A3848 5 ST PIERRE DE CHANDIEU TERRAIN INDUSTRIEL A BATIR ENTREE

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 32146 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens grades et les nouveaux grades académiques délivrés par les établissements d'enseignement

Plus en détail

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR

30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR 30 ème FESTIVAL NATIONAL DE THEATRE AMATEUR DOSSIER D'INSCRIPTION A RETOURNER A AMATHEA avant le 24 mars 2014 SELECTION AUVERGNE les 10 et 11 mai 2014 A l Espace Culturel Les Justes au CENDRE (63 670)

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieux culturels)

Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieux culturels) Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieu culturels) Page 1 sur 19 TABLE DES MATIERES Cahier de charge application cartographie... 1 (base de données des acteurs

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

LE CURSUS ACADEMIQUE

LE CURSUS ACADEMIQUE PRESENTATION L Institut d études scéniques, audiovisuelles et cinématographiques (IESAV) est un établissement rattaché à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l Université Saint-Joseph de

Plus en détail

Au Musée Faure BIENVENUE. Le sais-tu. Je suis le pêcheur Napolitain, nous allons découvrir ensemble les collections du musée au travers de jeux.

Au Musée Faure BIENVENUE. Le sais-tu. Je suis le pêcheur Napolitain, nous allons découvrir ensemble les collections du musée au travers de jeux. Livret du Jeune visiteur Musée Faure Aix-les-Bains BIENVENUE Au Musée Faure Je suis le pêcheur Napolitain, nous allons découvrir ensemble les collections du musée au travers de jeux. Je vais te guider,

Plus en détail

Anne Cauquelin, L'invention du paysage.

Anne Cauquelin, L'invention du paysage. Anne Cauquelin, L'invention du paysage. Anne Cauquelin, L'invention du paysage, QUADRIGE, PUF, 2000, 2002 [1ère édition Libriarie Plon, 1989]. Analyse historique de la notion de paysage : - Qu'est ce qu'un

Plus en détail

«Sanitation is Dignity Les toilettes, une question de dignité»

«Sanitation is Dignity Les toilettes, une question de dignité» Sanitation is Dignity Les toilettes, une question de dignité «Sanitation is Dignity Les toilettes, une question de dignité» est une exposition itinérante qui met en pleine lumière un enjeu indispensable

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 h c a La micro be DROITE Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 PAR L I G N E 26 JUIN - 31 JUILLET 2015 La micro beach Achetez de l art les pieds dans le sable! Pour fêter sa première année d existence

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

2 ème édition de la Fête du Sourire : Bilan du partenariat ATMB / APF 74

2 ème édition de la Fête du Sourire : Bilan du partenariat ATMB / APF 74 Dossier de presse 2 ème édition de la Fête du Sourire : Bilan du partenariat ATMB / APF 74 Visuels disponibles sur demande Objectifs atteints pour la Fête du Sourire 2012 : un autre regard porté sur le

Plus en détail

PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ

PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ La place du dessin dans le cours d'arts plastiques Les évolutions en arts plastiques - Académie de Nice année 2012/2013 PETIT GLOSSAIRE ILLUSTRÉ Eugène DELACROIX, Cadiz 11 mai Vue S.E à 4 milles (detail),11

Plus en détail

ANNEXE DE L ARRETE N 2015-176 du 17 Avril 2015 D EMPLOIS. Durée hebdo. N d enregist. vacance. Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat

ANNEXE DE L ARRETE N 2015-176 du 17 Avril 2015 D EMPLOIS. Durée hebdo. N d enregist. vacance. Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat N 17 Avril 2015 Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat BETON BAZOCHES BRIE COMTE ROBERT BUSSY SAINT MARTIN Communauté d'agglomération Marne et Gondoire TECHNICIEN PRINCIPAL DE 2EME Durée

Plus en détail

Nouvelle construction habitation unifamiliale 2009

Nouvelle construction habitation unifamiliale 2009 Nouvelle construction habitation unifamiliale 2009 Remise du sac d'accueil Informations sur les organismes de la Ville Informations sur les commerces de la Ville Information sur les services municipaux

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS Groupe X Classe 6 2013-2015 COIFFURE 15 MARS 2013 Rappel du référentiel : Ces épreuves obligatoires sont organisées après la clôture des inscriptions. Elles permettent

Plus en détail

Le Centre Georges Pompidou, Paris.

Le Centre Georges Pompidou, Paris. Le Centre Georges Pompidou, Paris. 1- L OEUVRE : Titre de l œuvre Centre Georges Pompidou aussi surnommé Beaubourg d après le nom du quartier dans lequel il fut construit. Nom de l auteur ou de l artiste

Plus en détail

OPEN DAYS. sous le theme : Ia ville intelligente» lnstitut National des Pastes et Telecommunications,

OPEN DAYS. sous le theme : Ia ville intelligente» lnstitut National des Pastes et Telecommunications, INPT...(J_.:::.1Hlg -"--'~ ~t-11., "', qjl Club Electroniquc ct Systlmes Embarques lnstitut National des Postes et Teil!communications ~e Club /ectronique et Systemes mbarques organise : OPEN DAYS sous

Plus en détail

CABINES TÉLÉPHONIQUES

CABINES TÉLÉPHONIQUES CABINES TÉLÉPHONIQUES 3e C ATALOGUE DU M OBILIER U RBAIN I N F O R M A T I O N MOBILIERS PUBLICITAIRES F3 9 mupi senior mât et poutre acier - caisson a l u m i n i u m bleu RAL 5004 gris RAL 9007 gris

Plus en détail

Villa dite Saint-Cloud

Villa dite Saint-Cloud Villa dite Saint-Cloud 54 boulevard Frédéric-Garnier Royan Dossier IA17046390 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel Enquêteur : Suire

Plus en détail

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE LIVRE BLANC LA PART DE REVE - 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE INTRODUCTION «Parce que créer une franchise, au- delà du projet professionnel, c est aussi un

Plus en détail

EXPOSITION: VIVRE ET HABITER

EXPOSITION: VIVRE ET HABITER Décoration Défiscalisation Conception et réalisation Michel SAEZ EXPOSITION: VIVRE ET HABITER 2013, espace «L atelier UNIK» Saint MALO Stand 47-8, 9, 10 mars 2013. DEFISCALISER Acheter une œuvre d art

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité.

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. bfu bpa upi Mb 9401 Garde-corps Base: norme sia 358 Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. Habitations, magasins, bâtiments administratifs, écoles

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges Regard sur le béton Maison «Mannaz» à Wasseiges La maison «Mannaz» s implante dans la campagne de la Hesbaye, ouverte sur son paysage et ancrée dans son patrimoine bâti. L architecte Yves Delincé traduit

Plus en détail

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA FRANÇAIS PROSPECTUS INTERNATIONAL LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA International LETHBRIDGE COLLEGE Lethbridge College, le plus important collège communautaire subventionné par l État, est ouvert depuis 1957.

Plus en détail

A propos du spectacle

A propos du spectacle A propos du spectacle En 2002, j ai découvert les masques balinais lors d un stage d acteurs avec la compagnie l Entreprise. Fascinée par la force de ce langage, j ai voulu remonter à la source En mars

Plus en détail

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014)

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) du 10 mai 1984 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, lettres d et h, 38 et 39 de la Constitution

Plus en détail

zzz CONCOURS 9 novembre 2014

zzz CONCOURS 9 novembre 2014 Bulletin d inscription Au concours du 9 nov 2014 TERRAZUR CAGNES SUR MER A nous faire parvenir avant le 20 octobre 2014 à l adresse suivante : CNAIB 06 bureaux 3000 Avenue Eugène Donadéi 06700 SAINT LAURENT

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

SAINT-LUC TOURNAI ÉBÉNISTERIE. Enseignement Secondaire Professionnel

SAINT-LUC TOURNAI ÉBÉNISTERIE. Enseignement Secondaire Professionnel SAINT-LUC TOURNAI ÉBÉNISTERIE Enseignement Secondaire Professionnel 1 Sommaire Historique 5 Introduction 5 Deuxième Degré Professionnel 7 Formation en 3 ème 9 4 ème 11 Troisième Degré Professionnel 13

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail