et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat"

Transcription

1 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française de développement. Il en est le bras financier et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat français, mais c est d autant plus vrai à Madagascar, où la densité des projets de coopération financés par l AFD est particulièrement importante. J en veux pour preuve la composition de l assistance ici présente, qui montre toute la diversité des partenaires de l AFD à Madagascar : gouvernement et administration naturellement, mais aussi structures représentatives du secteur privé ou de la société civile, entreprises de toutes tailles, et surtout entreprises malgaches et

2 2 françaises, banques et opérateurs financiers, collectivités territoriales, ONG, fondations, etc. Inaugurer une réhabilitation comme nous le faisons aujourd hui, c est à la fois célébrer la continuité et le renouveau, pour reprendre les propos du Directeur de l AFD. La continuité, et je dirais même la fidélité, c est une des caractéristiques de l action de coopération de la France à Madagascar. Je passerai sur ce qui pourrait être un long historique de projets communs, pour seulement remarquer que la coopération française, au cours de toutes ces dernières années, n a pas connu de soubresauts. Elle a poursuivi, et notamment avec son opérateur AFD, patiemment et dans des conditions parfois difficiles, à soutenir l action publique, le tissu associatif et le secteur privé, afin qu ils atténuent, par la fourniture de services publics et la création d emplois, les conséquences auprès des populations malgaches de la longue crise que le pays a traversée.

3 3 La façon de faire de l AFD est à cet égard significative. L AFD ne fait pas de projets, elle n offre directement ni biens, ni services à qui que ce soit. Elle finance, certes en donnant son avis et c est bien légitime, des volets de politiques publiques, des infrastructures de développement, des projets d entreprises, des actions de proximité, des garanties bancaires, tous portés par les acteurs du développement de Madagascar. C est l expression de la confiance de la France dans le développement de Madagascar par les acteurs du développement, dans toute leur diversité, au niveau local, national, régional et international. Le renouveau, c est le changement d ambition, déjà entamé, et qui pourrait se confirmer dans la période de sortie de crise qui s ouvre, notamment avec la perspective de mise en œuvre du Plan National de Développement. L AFD, au niveau international, c est 8 Mds de nouveaux engagements chaque année. Sur ces 8 milliards, environ 250 millions sont constitué de subventions pour le financement de

4 4 projets, soit 3% de l activité de l AFD. Le reste, ce sont des prêts concessionnels, comme le récent prêt de soutien budgétaire accordé à la République de Madagascar par l AFD, des mixages prêts-dons, notamment avec l Union Européenne, des prêts non concessionnels pour les projets rentables, des garanties, des prises de participation, etc. On peut remarquer que le montant des subventions accordées à Madagascar sur les différents guichets AFD, soit autour de 20 millions prévus en 2015 (sur le total de 250 millions que je mentionnais), dont 5 millions de fonds européens, fait de Madagascar un partenaire tout à fait privilégié de la coopération française. Mais, au vu des besoins, notamment d infrastructures, mais aussi de création d emplois et de financement des politiques sociales à Madagascar, il y a la place pour mobiliser plus largement les différents moyens financiers de l AFD, si, bien entendu, l amélioration de la gouvernance et du climat des affaires

5 5 permettent cette montée en puissance. Nous devons être plus dynamiques, plus rapides et plus inventifs, comme nous y invitent les locaux gais et colorés que nous avons traversés en montant jusqu à cette terrasse. Je me réjouis à ce sujet de voir l AFD engagée sur des projets d infrastructures urbaines, dont l urgence et la pertinence ne peuvent qu être tristement soulignés, en ce moment où les conséquences des intempéries sont dramatiques : rocade pour la mobilité urbaine à Antanarivo, assainissement des eaux pluviales et usées dans cette même capitale, infrastructures sociales et économiques dans plusieurs villes secondaires. Je me réjouis de constater que l AFD et la coopération française plus largement, est l un des seuls, sinon le seul, partenaires de Madagascar présent dans le le domaine si important de l enseignement secondaire, et j appelle dans l avenir à un renforcement de ce partenariat. Je me réjouis encore de l importance, dans le programme de financement de l AFD, donné au développement

6 6 rural, et notamment à sa durabilité, tout particulièrement à l adaptation des systèmes productifs face au dérèglement climatique, phénomène dont nous percevons aujourd hui l importance majeure. Je me réjouis, en plus de la présence actuelle de l AFD en appui aux structures public-privé, telles que les Chambres de commerce et en accompagnement des projets des opérateurs privés dans toutes sortes de domaines, de la perspective prochaine du retour des investissements de PROPARCO (c est en cours), la filiale secteur privé de l AFD, dans l économie de Madagascar. Enfin, je me réjouis que Madagascar constitue, dans le monde, le portefeuille le plus important en ce qui concerne les financements ONG. Nous sommes en train de préparer la stratégie de l AFD à Madagascar pour les 5 prochaines années dans le cadre du PND, et plus largement, en parallèle, celle de la coopération française. Dotée d un cadre stratégique, d instruments financiers à mobiliser, et de ce cadre de travail particulièrement agréable et

7 7 fonctionnel, je ne doute pas la capacité de l équipe de l AFD à se mobiliser pour être au rendez-vous de cette ambition nouvelle.

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Conférence de Coopération Régionale, décembre 2014 1. Situation : l héritage de plus de 40 ans de déclin

Plus en détail

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Intervention en ouverture de la conférence CAF Sciences Po sur les défis contemporains et futurs du développement en Amérique latine Mardi 11 octobre 9h Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président,

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Réunion d information sur le projet de «politique climat» de la Nouvelle- Calédonie et sur la COP 21 Auditorium

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l'economie, des Finances Et du Budget ------------ -------- République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail LANCEMENT DE L OPERATION D EMISSION SUKUK ETAT

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 Avec l appui de l ensemble de ses partenaires au développement, notamment www.gcpnd.gouv.ci

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un projet à construire. Coopération de défense. Agence

Plus en détail

Madame la Ministre, co-présidente du conseil d administration de l OFAJ, Liebe Kristina Schröder,

Madame la Ministre, co-présidente du conseil d administration de l OFAJ, Liebe Kristina Schröder, ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON MINISTRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE ANNIVERSAIRE DES 50 ANS DE L OFFICE FRANCO-ALLEMAND DE LA JEUNESSE Paris, 5 juillet

Plus en détail

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014 Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016 03 avril 2014 1 0 Sommaire de la présentation 1. Contexte général 1.1 Poursuivre le rattrapage économique 1.2 et le rattrapage social 1.3 Un modèle de développement

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY SYMPOSIUM AFRICAIN SUR LA FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT ROUTIER CASABLANCA, LE 5 MAI 2012 Excellence Monsieur

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

PROPARCO DANS LA RÉGION DU MÉKONG Entreprendre pour un avenir durable

PROPARCO DANS LA RÉGION DU MÉKONG Entreprendre pour un avenir durable PROPARCO DANS LA RÉGION DU MÉKONG Entreprendre pour un avenir durable CAMBODGE LAOS VIETNAM Christian Berger ACCOMPAGNER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ DANS LA RÉGION DU MÉKONG PROPARCO conduit ses activités

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement,

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement, Projet Allocution de Monsieur le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Charles KOFFI DIBY Cérémonie de Présentation Officielle de BNI GESTION Juillet 2009 Monsieur le Président de la Banque

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera. Agence Française de Développement SRI LANKA

Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera. Agence Française de Développement SRI LANKA Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera Agence Française de Développement Sri Lanka Au cours des dernières années, deux événements majeurs ont marqué le pays : le tsunami dévastateur de 2004 et la fin du conflit

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours Programme des Nations Unies pour le développement Discours Atelier technique de mobilisation des parties prenantes au processus de formulation de l Agenda d Action-Pays (AAP) et la formulation du Programme

Plus en détail

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Chef Economiste Directeur chaire Energie et Prospérité Dir. de recherche CNRS Journée Scientifique «Enjeux et perspectives de la COP21»

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

L avenir du secteur postal à l heure de la révolution numérique : une alliance encore à construire

L avenir du secteur postal à l heure de la révolution numérique : une alliance encore à construire SPEECH/10/196 Michel Barnier Membre de la Commission européenne chargé du Marché intérieur et des services L avenir du secteur postal à l heure de la révolution numérique : une alliance encore à construire

Plus en détail

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET MOT DE S.E.M. DANIEL KABLAN DUNCAN, PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

CONFERENCE MENAREC 5. Intervention du Secrétaire Général

CONFERENCE MENAREC 5. Intervention du Secrétaire Général CONFERENCE MENAREC 5 Intervention du Secrétaire Général Messieurs les Ministres, Messieurs les secrétaires généraux et directeurs, Mesdames et Messieurs, Je souhaite tout d abord remercier les organisateurs

Plus en détail

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 «Initiatives locales et développement participatif au service

Plus en détail

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib,

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président de la Fondation/Institut CDG, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Mesdames et

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR RAMARCEL BENJAMINA RAMANANTSOA

ALLOCUTION DE MONSIEUR RAMARCEL BENJAMINA RAMANANTSOA ALLOCUTION DE MONSIEUR RAMARCEL BENJAMINA RAMANANTSOA Ministre de l Emploi, de l Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle de Madagascar UNESCO, Mercredi 13 mai 2015, 10h30-11h00 Avant

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Inauguration du Village Répit familles Fondettes Lundi 21 septembre 2015 Monsieur le Préfet Mesdames

Plus en détail

Présentation de la Maison de l Entreprise

Présentation de la Maison de l Entreprise Présentation de la Maison de l Entreprise Organisation Intermédiaire de Développement du Secteur Privé Historique La Maison de l Entreprise du Bénin est née de la transformation, d une association professionnelle

Plus en détail

OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE

OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE Monsieur le Ministre, Madame la Présidente du Comité organisateur, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF ASSISTANCE

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

«Le financement des collectivités locales»

«Le financement des collectivités locales» «Le financement des collectivités locales» Discours de P. Moscovici - Dijon - jeudi 8 novembre 2012 Merci, cher François [Rebsamen], pour ce mot d introduction. Mesdames et Messieurs les élus, Juste avant

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

DISCOURS DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA

DISCOURS DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission DISCOURS DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA A L OCCASION DE LA SIGNATURE DE L ACCORD DE DON

Plus en détail

Madame la Ministre, chère Maggie,

Madame la Ministre, chère Maggie, Signature Convention Centre Antipoison Bruxelles-Grand-Duché de Luxembourg, Bruxelles, le 2 juin 2015 à 10.30 heures Discours de Madame la Ministre Lydia MUTSCH Madame la Ministre, chère Maggie, Monsieur

Plus en détail

d importations de produits alimentaires et les ménages dont les capacités productives ont été menacées.

d importations de produits alimentaires et les ménages dont les capacités productives ont été menacées. 1 Monsieur Le Ministre de l Agriculture et de l Irrigation de La République du Tchad et Ministre Coordinateur du CILSS Madame la Ministre du Développement Rural du Cap Vert Messieurs les Ministres du Cap

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

FORUM ECONOMIQUE ALGERO-ESPAGNOL. Organisé par la Confédération des Entreprises Espagnoles (CEOE)

FORUM ECONOMIQUE ALGERO-ESPAGNOL. Organisé par la Confédération des Entreprises Espagnoles (CEOE) FORUM ECONOMIQUE ALGERO-ESPAGNOL Organisé par la Confédération des Entreprises Espagnoles (CEOE) Madrid, 20 Juillet 2015 ----------------------------------------- Intervention de Monsieur Ali HADDAD Président

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous-Direction des Partenariats Public-Privé Bureau des Sociétés d Economie Mixte 2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo REPUBLIQUE TOGOLAISE ------------------------ Travail-Liberté-Patrie ------------- Discours d ouverture de : Son Excellence Kwesi Séléagodji AHOOOMEY-ZUNU Premier Ministre, Chef du Gouvernement au Forum

Plus en détail

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT

REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT ROYAUME DU MAROC REUNION DU COMITE DE PILOTAGE DE L INITIATIVE OCDE - MENA POUR LA GOUVERNANCE ET L INVESTISSEMENT A L APPUI DU DEVELOPPEMENT DISCOURS D OUVERTURE M. Driss EL AZAMI EL IDRISSI Ministre

Plus en détail

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie 2007 Ensemble Vers laprospérité Ensemble Vers la Prospérité Quelle microfinance pour l agriculture des L Arménie, ancienne république socialiste soviétique, a accédé à l indépendance en 1990. Dès 1991,

Plus en détail

AFD Photo agence. Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux

AFD Photo agence. Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux L AFD et les innovations financières pour le développement AFD Photo agence Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux AFD Yves Terracol 4&5 MARS 2010 CITÉ DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE PARIS - PARC DE

Plus en détail

«Du Temps pour Vivre

«Du Temps pour Vivre «Du Temps pour Vivre 1 GENERALE DES SERVICES : un concept original «Générale des Services se positionne comme un véritable opérateur global de services aux particuliers, le seul sur ce modèle économique.

Plus en détail

Conclusion du rendez-vous du commerce «Transition numérique du commerce BtoB» -Lundi 19 octobre 2015 -

Conclusion du rendez-vous du commerce «Transition numérique du commerce BtoB» -Lundi 19 octobre 2015 - MARTINE PINVILLE SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s

Plus en détail

Le SIEA parraine ESF PA

Le SIEA parraine ESF PA Le SIEA parraine ESF PA Bourg en Bresse, le 03 février 2009 DOSSIER DE PRESSE Contact presse SIEA Adeline Hopp Chargée de communication : 04 74 45 51 24 Autres contacts Marc Guillermin Président de ESF

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012

De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte. Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 De la croissance destructrice de l environnement à l économie verte Samir ALLAL Tunis-Mai 2012 Plan de l'exposé 1. La question de l économie verte ne peut être traitée indépendamment des relations Nord/Sud,

Plus en détail

C est pour répondre à ces objectifs que nous vous présentons ce rapport aujourd hui.

C est pour répondre à ces objectifs que nous vous présentons ce rapport aujourd hui. Rapport CR 88-13 : RENFORCEMENT DES MESURES EN FAVEUR DE L EFFICACITE ENERGETIQUE ET DE LUTTE CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE ET SOCIALE DANS LES POLITIQUES REGIONALES EN FAVEUR DU LOGEMENT ET ENERGIE

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

------------ -------------

------------ ------------- Ministère d Etat, République de Côte d Ivoire Ministre des Affaires Etrangères Union Discipline-Travail ------------ ------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR CHARLES KOFFI DIBY MINISTRE D ETAT,

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr Dijon, le 8 Novembre 2012

http://www.economie.gouv.fr Dijon, le 8 Novembre 2012 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Dijon, le 8 Novembre 2012 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Intervention à Dijon sur

Plus en détail

Thème : «l Aménagement urbain et logements sociaux, stratégies et perspectives pour une Côte d Ivoire émergente d ici à 2020»

Thème : «l Aménagement urbain et logements sociaux, stratégies et perspectives pour une Côte d Ivoire émergente d ici à 2020» LES RENDEZ-VOUS DU GOUVERNEMENT DU CICG Thème : «l Aménagement urbain et logements sociaux, stratégies et perspectives pour une Côte d Ivoire émergente d ici à 2020» PLAN I- L URBANISME II- LES REFORMES

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

Introduction à la réunion de présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi

Introduction à la réunion de présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Allocution de M. le préfet Introduction à la réunion de présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Vendredi 15 mars 2013, 14 h 30, amphythéâtre du Lycée agricole d

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014 Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france AUTORISATION DU PRESIDENT A SIGNER UNE ENVELOPPE PLURIANNUELLE DE PRET AVEC LA

Plus en détail

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion Le projet stratégique du réseau Initiative croissance efficacité cohésion 5 Le projet stratégique du réseau Initiative Le projet stratégique croissance Pour contribuer davantage au développement économique

Plus en détail

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers

Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers Remise du Prix Créateur 2012 Discours de Monsieur KUHN, Président de la Chambre des Métiers - Madame la Ministre, - (Monsieur le député), - Monsieur le Président du comité de direction BGL BNP PARIBAS

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

mode d emploi secteur public www.bei.org Au service du

mode d emploi secteur public www.bei.org Au service du Au service du secteur public mode d emploi Le secteur public joue un rôle majeur dans l investissement en France. Le Groupe BEI est mobilisé pour apporter des financements à long terme à des taux attractifs

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

Résultat annuel 2009 réjouissant pour la Poste

Résultat annuel 2009 réjouissant pour la Poste Résultat annuel 2009 réjouissant pour la Poste Exposé de Peter Hasler Président du Conseil d administration Conférence de presse de bilan La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 24 mars 2010

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Rapport du Président du Conseil Régional à la Séance Plénière

Rapport du Président du Conseil Régional à la Séance Plénière Le Président, Rapport du Président du Conseil Régional à la Séance Plénière Réunion du : 16 et 17 décembre 2010 Fonds d Investissement pour le Développement de l Economie Verte - Souscription de parts

Plus en détail

LIVRE BLANC. Note de synthèse 2012-2021. Initiative pour le D éveloppement Economique Et Social IDEES. pour la TUNISIE. www.idees-tunisie.

LIVRE BLANC. Note de synthèse 2012-2021. Initiative pour le D éveloppement Economique Et Social IDEES. pour la TUNISIE. www.idees-tunisie. LIVRE BLANC Note de synthèse Système bancaire en Tunisie Etat des lieux et perspectives 2012-2021 IDEES Initiative pour le D éveloppement Economique Et Social www.idees-tunisie.com Cette note de synthèse

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Rabat, le 21 mai 2015

Rabat, le 21 mai 2015 Allocution d ouverture de Monsieur le Wali, Abdellatif Jouahri, au séminaire de haut niveau sur le thème «Défis de la politique monétaire dans la région MENA et avantages de l adoption d un dispositif

Plus en détail

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti Guide méthodologique Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti mieux prendre en compte le risque naturel dans l urbanisation et l aménagement du territoire Préface Monsieur Yves Germain

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC)

COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC) COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE PROGRAMME D APPUI A LA SOCIETE CIVILE (PASC) ATELIER DE CLOTURE DE LA PHASE OPERATIONNELLE Yaoundé, CCIMA 26 27 août 2015 ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. GILBERT DIDIER

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR INFORMEL

PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR INFORMEL Thème N 2 "Des ressources pour quelle demande?" «Politique de composition du capital» PASI Côte d'ivoire Séminaire MAIN Les leviers de la pérennité financière Etude de cas PROGRAMME D APPUI AU SECTEUR

Plus en détail

Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques

Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques Mesdames et Messieurs ; A partir des interventions développées jusqu à présent, il me paraît

Plus en détail

Secteur de la croissance verte à Madagascar

Secteur de la croissance verte à Madagascar Influence- Communication-Publicité Pour l Afrique et Madagascar Secteur de la croissance verte à Madagascar Revue de presse destinée aux investisseurs potentiels 23 août 2014 Croissance verte: une stratégie

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel Ivoire 1 Monsieur le Premier Ministre

Plus en détail

Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé

Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé Un engagement universitaire au cœur de l évolution du système de santé Université d été de la e Santé 4 juillet 2013 Technopôle Castres Mazamet Intervention du Pr Louis Lareng Directeur de l Institut Européen

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

6ème Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Saint Pétersbourg, 2-6 novembre 2015

6ème Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Saint Pétersbourg, 2-6 novembre 2015 6ème Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Saint Pétersbourg, 2-6 novembre 2015 Déclaration de la France prononcée par Mme Marion PARADAS Ambassadrice, Représentante

Plus en détail

Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36%

Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36% B r u x e l l e s, l e 2 6 f é v r i e r 2015 Crelan sort renforcée de sa fusion: le bénéfice du Groupe augmente de 36% Crelan récolte 200 millions EUR de capital coopératif et accueille plus de 25.000

Plus en détail

Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise ---------------------- Soirée sur l Emprunt Obligataire National

Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise ---------------------- Soirée sur l Emprunt Obligataire National Allocution de Monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise ---------------------- Soirée sur l Emprunt Obligataire National 28 Juin 2016, Hôtel Aurassi Draft 2 Juin 2016 1 Monsieur le

Plus en détail