1 Description de l'arc électrique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 Description de l'arc électrique."

Transcription

1 Ceci est un cours naguère distribué en accompagnement de celui sur les sur intensités et moyens pour les éliminer : fusibles et disjoncteurs. Il y était aussi fait référence dans le cadre de celui sur la commande fonctionnelle : les contacteurs. La technologie n est plus trop au goût du jour mais bon... M. Catallon m a fourni pas mal de renseignement glanés lors de sa formation, merci à lui. 1 Description de l'arc électrique. A la séparation des deux parties d un contact électrique parcouru par un courant suffisant, il y a création d un arc électrique. Celui-ci résulte de l ionisation de l air ambiant (ou du diélectrique) situé entre les deux parties du contact. La température élevée de l arc a pour effet de volatiliser le métal constituant les contacts. Un transfert de matière peut même avoir lieu à travers l arc provoquant ainsi une érosion des contacts. Afin d éviter la détérioration des contacts, il faut éteindre l arc le plus rapidement possible. C est pourquoi plusieurs dispositifs d extinction d arc sont mis en oeuvre dans la fabrication de composants tels : interrupteur, contacteur, disjoncteur etc Caractéristiques de l arc électrique Tension d arc. Quelque soit la nature du courant (alternatif ou continu), à tout instant, la différence de potentiel entre les deux contacts en mouvement. Uarc se divise en 3 parties comme sur le diagramme suivant. Uarc (V) zone cathodique tension d arc totale zone anodique Longueur (mm) On distingue les chutes de tension aux bornes (anode et cathode) qui dépendent essentiellement des matériaux les composant et qui valent environ 15 volts. La partie médiane dépend elle de la longueur de l arc Température. La température de l arc est très élevée (entre 2500 et 5000 C), c est la raison pour laquelle il y a volatilisation du métal qui compose les contacts électriques. Cette élévation de température est telle qu elle entraîne une élévation de la pression si l arc a lieu dans une enceinte fermée (volume constant) ce qui est le cas d une armoire par exemple Comportement magnétique. Un arc électrique peut-être assimilé à un conducteur mobile dont il possède toutes les propriétés physiques et notamment magnétiques à savoir : il est soumis à la force de Laplace. (Voir le cours de physique appliquée) 1.2 Facteurs influents. 1/8

2 1.2.1 Nature du courant. Si la source de tension est continue il est nécessaire de forcer le courant à décroître puis à s annuler, alors que si la source de tension est alternative (50 ou 60 Hz en général), le courant s annule de lui-même. Le problème consistera alors à empêcher le réamorçage de l arc après le passage par zéro du courant Géométrie. Plus la tension d arc (qui s oppose à la source) sera élevée plus le courant diminuera, ce qui signifie qu en augmentant la tension Uarc définie plus haut on diminue le courant. Les idées qui en découlent sont donc de diviser l arc électrique principal en plusieurs «sous arc» afin de multiplier les chutes de tension anodique et cathodique d une part et d allonger d autre part la longueur totale de l arc Milieu diélectrique. L ionisation du milieu baignant les contacts est directement liée à sa température, plus celle-ci est élevée et plus l ionisation est facilitée. La dés ionisation rapide nécessite donc un refroidissement des gaz rendus conducteurs. 2 Techniques mises en oeuvre actuellement (1998). 2.1 Courant interrompu «faible». Dans cette partie on considère que l ouverture des contacts s effectue sur le courant nominal de l installation ou sur une surcharge. Les techniques ci-dessous sont donc celles mises en oeuvre dans les interrupteurs ou les contacteurs qui assurent une commande fonctionnelle ou la protection contre les surcharges lorsqu ils sont associés à des relais thermiques Fractionnement et refroidissement de l arc. Pour diviser l arc électrique on peut multiplier le nombre de contact en série devant interrompre le courant, mais on peut surtout le fractionner en forçant l arc à passer dans une chambre de coupure constituée de plaquettes ferromagnétiques qui multiplient les chutes de tensions au voisinage des électrodes. Les plaquettes ci-dessus absorbent en outre la chaleur dégagée par l effet joule dans l arc et participent ainsi au refroidissement, donc à la dés ionisation, de l espace inter contact Soufflage par auto ventilation. Le moyen le plus simple d allonger l arc consiste à utiliser la capacité des gaz chauds à s élever. L air chauffé par l arc fait monter celui-ci qui forme ainsi une boucle ayant tendance à s agrandir jusqu à son extinction. La forme et la disposition des contacts favorisent cet effet. On peut même créer un effet de cheminée en coiffant chaque pôle de coupure d un boîtier isolant en matière plastique largement ouvert à sa base et réduit dans sa partie supérieure. 2/8

3 2.1.3 Soufflage magnétique. On a vu plus haut que l arc électrique de par sa nature est sensible à la force de Laplace que créerait un champ magnétique. En créant un champ on peut alors soumettre l arc à une force qui tend à l allonger. Ce champ magnétique est généralement créé par une bobine en série avec le circuit des contacts, il est parfois même renforcé par un U magnétique judicieusement disposé. 2.2 Court-circuit et fusible. Plusieurs principes sont utilisés pour faciliter l extinction de l arc créé dans un coupe-circuit à fusible. L élément fusible peut présenter plusieurs sections réduites ce qui a pour effet de fractionner l arc. La matière 3/8

4 de remplissage, quand il y en a une, absorbe la chaleur produite, «éponge» le métal en fusion et lorsqu il s agit de sable ou de composant silicé se vitrifie, ce qui permet d augmenter le pouvoir de coupure et d accélérer la coupure. (Voir le chapitre concernant la protection contre les courts-circuits.) 2.3 Court-circuit et disjoncteur basse tension. Les techniques utilisées dans ce type d appareillage sont très variées et complexes. Plutôt que de les exposer de manière exhaustive, il est préférable de vous présenter un composant mis au point par la société Merlin Gerin et qui est une synthèse originale des technologies utilisées à l heure actuelle. Il associe un disjoncteur classique avec un compartiment limiteur Fonctionnement de l ensemble. 4/8

5 2.3.2 Disjoncteur Compact C125. «Ce mécanisme utilise la répulsion des contacts placés en vis à vis et parcourus par des courants opposés. Sur courant de court-circuit, la force électrodynamique engendrée provoque une séparation très rapide des contacts. Le développement et la coupure de l arc sont assurés par le champ magnétique généré au niveau des contacts et par effet de pression des joues gazogène.» (1) contact fixe retourné face au contact mobile. i 2 et i 3 parallèles et de sens contraire créent une force de répulsion électrodynamique importante sur court circuit. (2) blindage magnétique annulant l effet de i 1. (3) «U» magnétique renforçant le champ magnétique au niveau des contacts pour développer l arc. (4) joue en polyamide dont l effet gazogène «étouffe» l arc électrique. (5) chambre de coupure pour le fractionnement, l allongement et le refroidissement de l arc Particularité : la commutation d arc : Ce disjoncteur offre un pouvoir de coupure de 15 ka sur tous ses calibres, même faibles, grâce à une commutation de l arc électrique. En se développant, l arc électrique commute sur un deuxième contact fixe. Le courant de défaut est alors dérivé dans un circuit shunt. Il ne passe donc plus par le bilame. Ce dernier est ainsi protégé et le pouvoir de coupure de 15 ka est conservé, même sur les petits calibres. 5/8

6 2.3.4 Compartiment limiteur. Description : (1) (2) (3) (4) (5) (6) Connexions croisées : Circuits avaleur et expulseur : 6/8

7 2.4 Disjoncteur haute tension. On a vu précédemment que la régénération de l air ionisé s effectuait par l air ambiant (par convection généralement). En moyenne et haute tension on emploie de plus en plus l hexafluorure de soufre (SF6) comme diélectrique. Ce gaz possède des qualités diélectriques bien meilleures que celle de l air (sa rigidité par exemple est 2,5 fois supérieure) de plus il évacue très bien la chaleur de l arc. Le gaz est injecté sous pression dès le début de l ouverture des contacts, il refroidit l arc et accélère sa décroissance puis l interrompt définitivement grâce à ses qualités diélectriques. Synthèse. 7/8

8 Exemple du poste source Marie : situé sur la route de Tain après l hôpital de Romans il abaisse la tension 63 kv en 20 kv pour alimenter avec le poste source de Pizançon la zone Romans/Bourg de péage. 8/8

1 - Les différents types de défaut

1 - Les différents types de défaut Principe général de la protection 1 - Les différents types de défaut Une augmentation ou une diminution anormale des grandeurs nominales dans un circuit électrique constitue un défaut ou une perturbation.

Plus en détail

BTS Cours appareillage 2013/2014

BTS Cours appareillage 2013/2014 BTS Cours appareillage 2013/2014 N importe quel système doit comporter au moins les cinq fonctions qui sont décrites sur le schéma ci-dessous. Ceci permet, conformément à la norme NFC 15-100, d assurer

Plus en détail

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES

LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES CHAPITRE 1 LES PREACTIONNEURS ELECTRIQUES INTRODUCTION Les préactionneurs sont des constituants qui, sur ordre de la partie de commande, assurent la distribution de l énergie de puissance aux actionneurs.

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Démarreurs progressifs CI-tronic pour applications avec compresseurs Danfoss Type MCI 15C/ MCI 25C

Démarreurs progressifs CI-tronic pour applications avec compresseurs Danfoss Type MCI 15C/ MCI 25C Démarreurs progressifs CI-tronic pour applications avec compresseurs Danfoss Type / Caractéristiques Tension de commande universelle : 24-480 V c.a. / c.c. Détection automatique de coupure de phase Indication

Plus en détail

06/2015. 06/2015, Amo/Ba 1/6

06/2015. 06/2015, Amo/Ba 1/6 06/2015 Courants de court-circuit, temps de coupure, énergie passante, risque de blessures: Quelle est l importance du temps de coupure? Nous connaissons les temps de coupure de 0,3 / 0,4 / 5 et 120 secondes

Plus en détail

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle

Id = Uc = Ru x Id = 10 x 11,4 = 114 V Tension mortelle I. Protection des personnes : Régimes de neutre 1. Nécessité de la liaison à la terre L'énergie électrique demeure dangereuse et la majorité des accidents est due aux défauts d'isolement des récepteurs.

Plus en détail

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Domaine des fusibles moyenne tension européens Les systèmes moyenne tension sont maintenant classés HTA Tension maximum: 72500V Nos fusibles: jusqu à 40500V

Plus en détail

Relais de commande bimanuelle

Relais de commande bimanuelle Relais Classe de d'exigence commande IIIC, bimanuelle EN 574 Relais de commande bimanuelle pour commandes de presses et circuits de commande de sécurité Homologations Caractéristiques des appareils Sorties

Plus en détail

Protection des biens

Protection des biens Leçon 23 Technologie Page 1 Protection des biens Structure typique d une installation Domaine public Domaine privée Récepteur Récepteur Observation En cas de défaut d un récepteur, le seul élément qui

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE

S3.2 PROTECTION ELECTRIQUE RNCAP13S32PROTECTIONELECPRO S32 LA PROTECTION ELECTRIQUE LA PROTECTION EN INSTALLATION DOMESTIQUE 1.1)Observation d une installation électrique domestique 1.2)Protection générale d une installation électrique

Plus en détail

LA FILIATION et la SELECTIVITE

LA FILIATION et la SELECTIVITE 1 Définition de la filiation C est l utilisation du pouvoir de limitation des disjoncteurs, lequel permet d installer en aval des disjoncteurs moins performants. Le disjoncteur A joue alors un rôle de

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2

VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 3005129-2014-08-21 HCE_VEX270 VEX270 - HCE Batterie de chauffage électrique avec Automatique EXact2 É ÉCHANGEURS ROTATIFS Product information...chapter 1 + 5 Mechanical assembly...chapter 2 Electrical

Plus en détail

Transport et distribution de l énergie électrique

Transport et distribution de l énergie électrique Transport et distribution de l énergie électrique Distribution Basse-tension 29/09/2011, Liège NGUYEN Huu-Minh Transport et Distribution de l Énergie Électrique, Institut Montefiore, Université de Liège,

Plus en détail

Prise de contact. ABB fait progresser la technologie des contacteurs

Prise de contact. ABB fait progresser la technologie des contacteurs Prise de contact ABB fait progresser la technologie des contacteurs Gunnar Johansson L invention du contacteur électrique remonte aux premiers temps de l électrotechnique, comme l atteste la fabrication

Plus en détail

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION

CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION CONSTITUTION DU TABLEAU DE REPARTITION La liaison entre le coffret d extérieur (en limite de propriété, accessible depuis le domaine public) et le panneau de contrôle situé dans la gaine technique de logement

Plus en détail

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES

PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES But de la protection des moteurs PROTECTION CONTRE les SURINTENSITES des MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASES Les protections des moteurs électriques contre les surintensités (surcharges et courts-circuits) ont

Plus en détail

I) Chauffage par résistance

I) Chauffage par résistance Le chauffage électrique électrique est de plus en plus répandu. Les avantages sont : * Facilité d utilisation * Confort d utilisation * Aucune pollution * Fiabilité et précision de réglage. Dans ce cours

Plus en détail

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur I. Introduction FONCTION DISTRIBUER : PREACTIONNEUR ELECTRIQUE Les préactionneurs font partie de la chaîne d'action d'un système automatisé. Les préactionneurs sont les interfaces entre la Partie Commande

Plus en détail

Disjoncteurs miniatures UL-489 Série L9

Disjoncteurs miniatures UL-489 Série L9 Disjoncteurs miniatures UL-489 Série Disjoncteurs industriels pour protection des circuits de dérivation jusqu à 40 A Sprecher + Schuh offre une nouvelle gamme de disjoncteurs approuvés pour les applications

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Compensation d'énergie réactive et filtrage d'harmoniques. Catalogue. Condensateurs et batteries MT Rectiphase

Compensation d'énergie réactive et filtrage d'harmoniques. Catalogue. Condensateurs et batteries MT Rectiphase Compensation d'énergie réactive et filtrage Catalogue 2000 Condensateurs et batteries MT Rectiphase Sommaire Présentation 2 Condensateurs et batteries de condensateurs MT 2 Les condensateurs MT Propivar

Plus en détail

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W

PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MATERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W BUT PROTECTIONS DES CIRCUITS ET MTERIELS ELECTRIQUES Lycée Colbert - Tourcoing BTS Electrotechnique Protec_1.W Dans le cadre d'une installation concernant la distribution de l'énergie électrique, l'électrotechnicien

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 )

Communication technique: LE RELAIS THERMIQUE Leçon 5. Le relais thermique. ( Leçon 5 ) Le relais thermique ( Leçon 5 ) 1. Le relais thermique Le relais thermique est un appareil qui protège le récepteur placé en aval contre les surcharges et les coupures de phase. Pour cela, il surveille

Plus en détail

Le disjoncteur basse tension et l'arc électrique

Le disjoncteur basse tension et l'arc électrique Le disjoncteur basse tension et l'arc électrique J.M. BAUCHIRE, D. HONG, F. GENTILS*, C. FIEVET* Plan de l'exposé Qu'est ce qu'un disjoncteur basse tension? Quel est sont fonctionnement? Pourquoi des recherches

Plus en détail

Poste compact 24 kv ECOS-C

Poste compact 24 kv ECOS-C Poste compact 24 kv ECOS-C Installation compacte la plus étroite de sa catégorie Respectueuse de l'environnement Protection numérique intégrable Simple d'utilisation Jeu de barres unipolaire isolé 20 ka,

Plus en détail

F Contrôleurs de. Démarreurs manuels KT4 F89 KT4

F Contrôleurs de. Démarreurs manuels KT4 F89 KT4 Démarreurs manuels Démarreurs manuels Description générale...90 Guide de sélection rapide...91 Accessoires... 92-95 Blocs de contacts...92 Plaques adaptatrices...92 Modules de relâchement...93 Modules

Plus en détail

L appareillage électrique

L appareillage électrique L appareillage électrique A: Généralités sur l'appareillage 1. Clasification des appareils L appareillage électrique doit assurer le contrôle de l énergie électrique transportée par les canalisations depuis

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

LIAISON EQUIPOTENTIELLE

LIAISON EQUIPOTENTIELLE LIAISON EQUIPOTENTIELLE Marius Vez, Electrosuisse Romandie Edition 2005 1 INTRODUCTION 2 1.1 Exemple d installation sans liaison équipotentielle 2 1.2 Exemple d installation avec liaison équipotentielle

Plus en détail

Cou.Cou. 5.02. 100mV,100mA/100mV. Courant d entrée max. : ±100mA. Protection des shunts : par diode et fusible réarmable.

Cou.Cou. 5.02. 100mV,100mA/100mV. Courant d entrée max. : ±100mA. Protection des shunts : par diode et fusible réarmable. Cou.Cou. 5.02 Interface mesure ADCA Coupeur pour Coupon témoin Caractéristiques techniques CouCou 5.02 : - 4,5 x 83,5 x 56,5 mm hors câble - Poids 290 grammes - Température de stockage : -20 C +70 C -

Plus en détail

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T.

Réseaux, postes de distribution et transformateurs B.T. TECHNOLOGIE Objectifs : Être capable de décoder un schéma de réseau, de consulter les prescriptions et règles de sécurité, éventuellement de déterminer les causes d'un mauvais fonctionnement dans un poste

Plus en détail

Pd = t - t j. R = t - t j. Etude des systèmes techniques. Choix de radiateur. 1. Echauffement. 2. Puissance dissipée. 3. La résistance thermique.

Pd = t - t j. R = t - t j. Etude des systèmes techniques. Choix de radiateur. 1. Echauffement. 2. Puissance dissipée. 3. La résistance thermique. Choix de radiateur 1. Echauffement Une élévation de température dépassant les limites permises, peut donner lieu à: - Un changement des caractéristiques du composant (dérive thermique). - Un changement

Plus en détail

Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums

Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums Directives d installation des Chauffe-Air d adjonction électriques montés dans les plénums Août 2008 VERSION 4 CES INSTRUCTIONS D INSTALLATIONS COUVRENT: MODÈLES T-4 à T-30 (4Kw à 30 Kw) NOTES GÉNÉRALES

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan du cours Généralités Les surtensions Coordination d isolement Les dispositifs de protection contre les surtensions : éclateur et parafoudre 1 Généralités La coordination d isolement est l ensemble

Plus en détail

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes.

- Le réseau de répartition à 90kV est régional et permet de rejoindre les grandes villes. Sciences de l Ingénieur Fiche de cours n 1 Distribution et sécurité électrique professeur : G. Maléjacq 1.Production et consommation Rappel des grandeurs électriques élémentaires : Puissance exprimée en

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL

Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * REFRIGERATEURS ET CONGELATEURS Bousso Niang Ingénieure BioMédicale, RNL RESAOLAB Convention

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL

BEP METIERS DE L ELECTROTECHNIQUE DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE DE TRAVAIL DOSSIER PEDAGOGIQUE FOUR RADIANT électrique Page 1/7 FICHE CONTRAT : 6 heures Professeur : Travail en binôme NOM : Prénom : Classe : Ter BEP Date : Four radiant OBJECTIF: L élève doit être capable de valider

Plus en détail

Etude et configuration

Etude et configuration Etude et configuration /2 SIMARIS CFB /3 Procédure de configuration /4 Liste de contrôle pour SIVACON S4 /6 Facteurs de correction /8 Température intérieure des tableaux basse tension /10 Exemple 2009

Plus en détail

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site)

METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) METHODES DE TESTS KNX et DALI (Guide pour l électricien sur site) - KNX - DALI - Raccordements Route de Thonon 114 CH- 1222 Vésenaz Tél. : + 41 (0)22 752 66 60 Fax : +41 (0)22 752 66 61 E- mail : info@speec.ch

Plus en détail

Nous devons refaire, suite à un incendie, toute l installation électrique relative au Cytogénérateur.

Nous devons refaire, suite à un incendie, toute l installation électrique relative au Cytogénérateur. 1 Nous devons refaire, suite à un incendie, toute l installation électrique relative au Cytogénérateur. Nous avons à disposition le descriptif des récepteurs à alimenter : Moteur agitateur (doc diapo 3)

Plus en détail

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES équipées des régulateurs ALPTEC 3-5-7-12 Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2011-M-BXAUTO-01-FRA

Plus en détail

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Nom.. Prénom.. Les réseaux Haute Tension et la distribution HT - BT Date : 1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Production (Postes d interconnexion) Transport (Postes sources) Distribution

Plus en détail

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014

Ville : BOURGUEIL Date de la visite 02/07/2014 Date saisie du rapport : 02/07/2014 ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE La présente mission consiste à établir un Etat des Installations électriques à usage domestique conformément à la législation en vigueur : Décret n 2008-384

Plus en détail

Bloc différentiel adaptable DX 3 TG Auto 40/63A (2P & 4P)

Bloc différentiel adaptable DX 3 TG Auto 40/63A (2P & 4P) 8705 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Bloc différentiel adaptable DX 3 Référence(s) : 10 07 07,, 08 08,, 19 19,, 20 20,, 0, 505 05,, 506 5 06, 517 17,, 518 5 SOMMAIRE

Plus en détail

Kit solaire 48V - 3000W + Convertisseur de tension 48V/230V

Kit solaire 48V - 3000W + Convertisseur de tension 48V/230V Kit solaire 48V - 3000W + Convertisseur de tension 48V/230V Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h à 2h Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire

Plus en détail

Manuel de Configuration du MCD 100

Manuel de Configuration du MCD 100 Introduction Les démarreurs progressifs MCD 100 sont conçus pour le démarrage et l arrêt progressifs de moteurs triphasés à courant alternatif, ce qui réduit le courant affluant et élimine les effets néfastes

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation

Manuel d installation et d utilisation Pompe à chaleur pour piscines Manuel d installation et d utilisation (RX60Ls) Nous vous remercions d avoir choisi notre produit et de la confiance que vous nous témoignez. Ce manuel vous fournira les informations

Plus en détail

08/07/2015 www.crouzet.com

08/07/2015 www.crouzet.com 17,5mm - 1 Sortie statique 0,7A MUS2 Ref 88827004 Multifonction ou monofonction Multigamme (7 gammes commutables) Multitension Bornes à vis ou à ressort Visualisation des états par 1 led (version relais)

Plus en détail

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités :

Séquences n : 4. Bougies bipolaires. Technicien en Réparation Automobile 62. Niveau :Technicien Spécialités : - BRANCHEMENT DES BOUGIES : Bougies unipolaires Le branchement est réalisé «en parallèle, la sortie positive du (ou des) relais est reliée aux bornes de chacune des bougies, la liaison à la masse est assurée

Plus en détail

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2

BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 I 2 N 2 U 2 BEP ET Leçon 25 Le transformateur monophasé Page 1/8 1. DESCRIPTION I 1 I 2 N 1 N 2 U 1 U 2 Schéma électrique I 1 I 2 U 1 U 2 Un transformateur est constitué : D une armature métallique servant de circuit

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

Disjoncteur de protection de ligne

Disjoncteur de protection de ligne Disjoncteur de protection de ligne Dimensionnement des disjoncteurs de protection de ligne adaptés pour des onduleurs sous l influence d effets PV spécifiques Contenu Le choix du disjoncteur de protection

Plus en détail

CME 22 Comment protéger une installation électrique?

CME 22 Comment protéger une installation électrique? CME 22 Comment protéger une installation électrique? Exercice N 1 : Cocher la bonne réponse. 1) Un coupe circuit à cartouche protège le matériel électrique dans le cas: o de surintensité. o de contact

Plus en détail

Déglaçage des lignes électriques haute tension à l aide d un courant

Déglaçage des lignes électriques haute tension à l aide d un courant Déglaçage des lignes électriques haute tension à l aide d un courant Roger Beauchemin, ing. Direction Planification et Développement des actifs TransÉnergie, division d Hydro-Québec Le givrage atmosphérique

Plus en détail

Manuel d Instructions

Manuel d Instructions Contrôleurs de Niveau séries IMN TB 1 Transmetteurs de Niveau séries TMN 300 Manuel d Instructions C-MI- IMN TMN Rev. : 0 SOMMAIRE 2 1. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT..p.3 2. INSTALLATION..p.3 2.1 Eviter des

Plus en détail

Question sur les mesures de courant de court-circuit derrière les disjoncteurs de protection des moteurs :

Question sur les mesures de courant de court-circuit derrière les disjoncteurs de protection des moteurs : 05/2011 Question sur les mesures de courant de court-circuit derrière les disjoncteurs de protection des moteurs : «Lors de contrôles d installations électriques, j ai souvent eu ce problème : je mesure

Plus en détail

Rappels sur le courant électrique

Rappels sur le courant électrique Protéger contre les risques électriques Page 1/12 1 Protéger contre les risques électriques Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable de définir les risques encourus lors de l'utilisation

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Contacteurs «heures creuses» 25 A avec manette

Contacteurs «heures creuses» 25 A avec manette 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Contacteurs «heures creuses» SOMMAIRE PAGES 1. Description, utilisation... 1 2. Gamme... 1 3. Cotes d encombrement... 1 4. Mise

Plus en détail

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ Les chemins de l électricité L électricité ne se stocke pas. Pourtant, elle est toujours disponible en temps réel, en toute saison et à tout moment de la journée. Une fois

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

EMDR-10. Control unit Regelgerät Régulateur

EMDR-10. Control unit Regelgerät Régulateur EMDR-10 Control unit Regelgerät Régulateur ENGLISH Supplied Items Control Unit Air Temperature Sensor Moisture Sensor Fixing Brackets (Hard-46) Label Manual Deutsch Lieferumfang Regelgerät Temperatursensor

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Ecriture d un schéma à contact

Ecriture d un schéma à contact Sciences de l ingénieur Page 1 Ecriture d un schéma à contact On remplace chaque appareil par leur symbole Générateur Commutateur récepteurs Méthode de câblage On câble colonne après colonne, en rayant

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

CONTROLE DE NIVEAU MULTIPOINTS / OU 4 20 MA SÉRIE MPS SNI SNIA

CONTROLE DE NIVEAU MULTIPOINTS / OU 4 20 MA SÉRIE MPS SNI SNIA CONTROLE DE NIVEAU MULTIPOINTS / OU 4 20 MA SÉRIE MPS SNI SNIA Le système se compose d un contrôleur de niveau MPS intégrant de 1 à 5 modules associés à une électronique SNIA, avec une indication par leds

Plus en détail

Charge de sortie applicable. 30 A de 180 à 528 Vc.a. G3PA-430B 10 A de 24 à 240 Vc.a. G3PA-210B-VD* 20 A de 24 à 240 Vc.a.

Charge de sortie applicable. 30 A de 180 à 528 Vc.a. G3PA-430B 10 A de 24 à 240 Vc.a. G3PA-210B-VD* 20 A de 24 à 240 Vc.a. RELAIS STATIQUE I Relais compact avec radiateur intégré Réduction de la taille du relais grâce à une conception optimale du radiateur Montage par vis ou sur rail DIN Réduction du câblage lors du montage

Plus en détail

Fusibles haute tension au standard DIN

Fusibles haute tension au standard DIN Fusibles haute tension au standard DIN guide produits Ferraz Shawmut is Mersen Mersen et le marché des fusibles HT Avec sa large gamme de fusibles HT DIN, Mersen est un acteur de premier plan sur ce marché,

Plus en détail

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4 Les capteurs Table des matières 1. Chaine d acquisition et d information...1 2. Définitions...2 3. Type et nature de la sortie...2 4. Capteurs actifs...2 4.1. Effet thermoélectrique...2 4.2. Effet pyroélectrique...2

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

1)Introduction 2)Définition 3)Caractéristique de l arc électrique 4)Extinction de l arc électrique 5)Utilisations de l arc électrique 6)

1)Introduction 2)Définition 3)Caractéristique de l arc électrique 4)Extinction de l arc électrique 5)Utilisations de l arc électrique 6) ARC ELECTRIQUE PLAN 1)Introduction 2)Définition 3)Caractéristique de l arc électrique 4)Extinction de l arc électrique 5)Utilisations de l arc électrique 6) Inconvénients de l'arc électrique 7)Conclusion

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité

Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité S. Bourdreux Sciences Physiques au lycée Phase, neutre, masse, terre Le vocabulaire de l électricité L installation domestique Presque tous les particuliers sont alimentés en «230V 50Hz monophasé». Dans

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Les schémas électriques normalisés

Les schémas électriques normalisés On distingue 4 types de schémas I)- Schéma développé : Les schémas électriques normalisés C'est le schéma qui permet de comprendre facilement le fonctionnement d'une installation électrique. Il ne tient

Plus en détail

Complément à la notice d exploitation

Complément à la notice d exploitation Systèmes d entraînement \ Systèmes d automatisation \ Intégration de systèmes \ Services Complément à la notice d exploitation Réducteurs des types R..7, F..7, K..7, K..9, S..7, SPIROPLAN W Systèmes de

Plus en détail

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu FR M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu Information Produit Humidité 13.47 % SWR engineering Messtechnik GmbH Emploi M-Sens 2 est conçu spécialement pour déterminer le taux d humidité des

Plus en détail

LES DEGIVRAGES 1) Généralites: chauffage par l'intérieur des tubes, chauffage par l'extérieur des tubes,

LES DEGIVRAGES 1) Généralites: chauffage par l'intérieur des tubes, chauffage par l'extérieur des tubes, LES DEGIVRAGES 1) Généralites: Lorsque, dans les évaporateurs refroidisseurs d'air, la température de la batterie est inférieure à 0 C, du givre se dépose sur les tubes. Le givre réduit l'intensité des

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

Guide du logiciel PEB

Guide du logiciel PEB Guide du logiciel PEB pour les pompes à chaleur General Pour certificateurs PEB et architectes Ce manuel vous guide dans l intégration de notre bibliothèque de produits General dans votre logiciel PEB.

Plus en détail

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0.

34.51. Montage sur circuit imprimé. Vue coté cuivre. 1 inverseur 6/10 250/400 1500 300 0.185 6/0.2/0.12 500 (12/10) AgNi 5-12 - 24-48 - 60 /0. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34. Faible épaisseur avec contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04

Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Schémas TT et IT dans la pratique. Protection contre les contacts indirects. 1 Copyright EV-31/10/04 Sommaire A. Généralités B. Applications au schéma TT C. Applications au schéma IT 2 A - Généralités

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

TER NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION ET D ENTRETIEN

TER NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION ET D ENTRETIEN TER NOTICE D INSTALLATION, D UTILISATION ET D ENTRETIEN excellence in hot water 66413100 06/2005 1. DESCRIPTION DU PRODUIT Chaudière électrique de moyenne puissance, pour chauffage uniquement, destinée

Plus en détail

Mode d'emploi. Interrupteur à bouton poussoir lumineux encastrable > 8018/3

Mode d'emploi. Interrupteur à bouton poussoir lumineux encastrable > 8018/3 Mode d'emploi Interrupteur à bouton poussoir lumineux encastrable > 8018/3 Sommaire 1 Sommaire 1 Sommaire...2 2 Indications générales...2 3 Consignes de sécurité...3 4 Conformité aux normes...3 5 Fonction

Plus en détail

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1.

34.51. Largeur 5 mm Bobine faible consommation. Montage sur circuit imprimé. ou sur supports série 93 A2 A1 12 11 14 0.8 1.3 1.3 28 1. Série 34 - Relais électromécanique pour circuit imprimé 6 A Caractéristiques 34.51 Faible épaisseur avec 1 contact - 6 A Montage sur circuit imprimé - directement ou avec support pour circuit imprimé Montage

Plus en détail

Sécurité et énergie électriques

Sécurité et énergie électriques C H P I T R E Sécurité et énergie électriques 2 OBJECTIFS DU CHPITRE Connaître les dangers liés à l utilisation de l électricité. pprendre à distinguer énergie et puissance électrique. Savoir que l énergie

Plus en détail