BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014"

Transcription

1 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans Le chômage Les groupes d âges L emploi selon le sexe Situation de l emploi chez les personnes immigrantes L emploi selon les différents secteurs d activité Analyse selon les principales RMR canadiennes et québécoises CONCLUSION BILAN DE L ANNÉE 2014 ANNEXE TABLEAUX DE DONNÉES ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAil 2 L emploi On compte emplois dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, ce qui représente 49,7 % des emplois au Québec. La RMR de Montréal a connu une baisse de l emploi en 2014 ( emplois; soit 0,5 %) par rapport à Cette baisse survient après deux années de gains importants ( en 2012 et en 2013). Nombre d'emploi (en milliers) Évolution de l'emploi dans la RMR de Montréal La baisse de l emploi sur le territoire de la RMR de Montréal en 2014 est majoritairement attribuable à la situation des résidentes et des résidents de l île de Montréal ( ) et, dans une moindre mesure, à celle des couronnes nord et sud 3 de la RMR de Montréal ( 700), alors qu on constate une hausse à Laval ( ). 1893,5 2019,5 C est la diminution du nombre d emplois à temps plein ( , dont sur l île de Montréal), observée en 2014, qui explique ce phénomène, car le nombre d emplois à temps partiel a, quant à lui, augmenté ( ). Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2015 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2015 ISBN : w (PDF) Gouvernement du Québec 1 L Enquête sur la population active comprend une série importante de variables exploitables pour l analyse sur le marché du travail. L analyse présentée tente d observer l évolution du marché du travail métropolitain à la fois à court terme ainsi qu à moyen et long termes. Pour réaliser cette observation, un choix de variables fut nécessaire. La plupart des données analysées sont présentées en annexe sous forme de tableaux. 2 Les données sont adaptées de celles de l Enquête sur la population active de Statistique Canada. Cela ne constitue pas une approbation de ce produit par Statistique Canada. Pour des précisions sur la variabilité des statistiques et les sources de données, veuillez consulter les pages Définitions Enquête sur la population active et Note sur la méthodologie et les sources de données disponibles sur le site Internet d Emploi-Québec. 3 Les parties métropolitaines des régions de Lanaudière, des Laurentides et de la Montérégie.

2 Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans est un bon indicateur de mesure de la santé du marché du travail. S il augmente, il y a proportionnellement plus de personnes qui travaillent et, s il diminue, il y a proportionnellement moins de personnes qui travaillent. Au sein de la RMR, seule l île de Montréal affiche un recul du taux d emploi pour ce groupe d âges au cours des 10 dernières années. En fait, l augmentation de la population des personnes âgées de 15 à 64 ans (2,7 %) a été plus forte que l augmentation du nombre de personnes en emploi (2,3 %) pour la période en question. Le nombre de résidentes et de résidents de la périphérie a grimpé de façon encore plus importante (16,3 % à Laval et 10,8 % dans les couronnes nord et sud). Toutefois, le nombre d emplois occupés par ces personnes a augmenté plus rapidement (23,8 % et 12,3 % respectivement). Ainsi, les difficultés d intégration sur le marché du travail demeurent préoccupantes pour les résidentes et les résidents de la région de Montréal. (%) Évolution du taux d'emploi dans la RMR de Montréal (15-64 ans) Couronnes Nord et Sud Laval RMR de Montréal Province de Québec Montréal Le chômage Le nombre de personnes en chômage est en hausse en 2014 ( ; soit + 2,6 %) par rapport à C est à Laval que le nombre de chômeuses et de chômeurs a le plus augmenté ( ), suivi des couronnes nord et sud ( ) et de l île de Montréal ( ) Évolution du taux de chômage de la RMR de Montréal Le taux de chômage est en hausse en 2014 dans la RMR de Montréal, avec une augmentation de 0,3 point de pourcentage pour se fixer à 8,2 %. Le taux de chômage demeure dans la moyenne des 10 années précédentes (2005 à 2014). (%) 8 7 Moyenne : 8,2 % Des différences subsistent entre les régions faisant partie de la RMR de Montréal en ce qui concerne le taux de chômage en L île de Montréal enregistre toujours le taux de chômage le plus élevé avec un taux de 9,8 % en 2014, comparativement à 7,1 % pour la région de Laval et à 6,5 % pour les couronnes nord et sud. Par ailleurs, l augmentation du taux de chômage en 2014 a été plus importante à Laval (+ 0,5 point de pourcentage) que sur l île de Montréal (+ 0,2 point de pourcentage) et dans les couronnes nord et sud (+ 0,2 point de pourcentage) Évolution du taux de chômage à l intérieur de la RMR de Montréal ,8 % Taux de chômage (%) ,2 % 7,1 % Montréal RMR de Montréal Laval Couronnes Nord et Sud 6 6,5 % 5 4 2

3 Les groupes d âges Le nombre d emplois augmente chez les jeunes et les plus âgés. En 2014, le niveau d emploi est à la hausse chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans ( ) et chez les personnes de 55 ans ou plus ( ), alors qu il est à la baisse dans le groupe des 25 à 54 ans ( ). C est également dans ce dernier groupe que l on observe la plus forte hausse du nombre de chômeuses et de chômeurs ( ). Ainsi, le taux de chômage est en hausse de 0,5 point de pourcentage pour se fixer à 7,2 %. Emplois (en milliers) Indice année 2005 = Dynamique comparée de l'emploi RMR de Montréal par groupes d'âges ans ans 55 ans et plus La population âgée de 55 ans et plus est celle 110 qui a connu les meilleurs résultats parmi les trois catégories d âge étudiées. Ce groupe a enregistré 100 une augmentation de personnes (6,5 %) de sa population active. De plus, ce groupe montre une baisse du taux de chômage de 0,6 point de pourcentage pour se fixer à 6,8 %. C est le seul groupe d âge qui a connu une baisse de son taux de chômage sur la période. Depuis 2005, la croissance de l emploi pour les personnes de 55 ans ou plus de la RMR de Montréal a été plus forte (+ 48,7 %) que celle des autres groupes d âges (+ 9,1 % pour les 15 à 24 ans et + 3,6 % pour les 25 à 54 ans). Par ailleurs, à plus court terme, soit depuis quatre ans, l emploi, pour les 15 à 24 ans dans la RMR poursuit sa croissance, atteignant un sommet historique de emplois en En complément, les personnes âgées de 65 ans ou plus n ont jamais été aussi actives sur le marché du travail : un sommet est observé en 2014 tant pour le taux d activité à 12,3 % que pour le taux d emploi à 11,6 %. L emploi selon le sexe Les hommes ( 9 000) ont davantage ressenti les effets de ce ralentissement sur le marché du travail que les femmes ( 1 800) en Les hommes ont enregistré une progression de 0,9 point de pourcentage de leur taux de chômage dans la RMR de Montréal en 2014 pour s établir à 9,3 %. Les femmes ont, pour leur part, connu une baisse de leur taux de chômage de 0,5 point de pourcentage dans la RMR pour se fixer à 6,9 %. Le taux de chômage des hommes en 2014 est supérieur à la moyenne des 10 dernières années, alors que celui des femmes demeure inférieur. Taux de chômage (%) Évolution du taux de chômage des hommes et des femmes RMR de Montréal 8,9 % 7,5 % 9,3 % 6,9 % Hommes Femmes 0 3

4 Situation de l emploi chez les personnes immigrantes Les personnes immigrantes ont connu une croissance de l emploi en 2014 dans la RMR de Montréal, soit une hausse de emplois (+ 1,7 %). Cette hausse s est observée particulièrement chez les immigrantes et immigrants reçus depuis plus de cinq ans ( ; soit + 5,5 %). Ainsi, chez les personnes immigrantes reçues depuis moins de cinq ans, on constate une baisse du nombre de personnes en emploi ( ; soit 13,8 %). Les personnes nées au Canada ont également connu des pertes d emplois ( 8 300; soit 0,5 %). Taux de chômage (%) Évolution du taux de chômage des personnes immigrantes RMR de Montréal Le taux de chômage des personnes immigrantes est en baisse de 0,5 point de pourcentage en 2014 s établissant à 11,3 %, le taux le plus bas enregistré depuis Ce sont les immigrantes et immigrants reçus depuis plus de cinq ans qui ont contribué à la diminution en 2014 avec une baisse de 1,4 point de pourcentage pour s établir à 9,7 %. Notons que les personnes nées au Canada affichent un taux de chômage de 7 % en 2014, en hausse de 0,4 point de pourcentage. La croissance de l emploi en 2014 chez les personnes immigrantes n a pas exercé une pression positive sur le taux d emploi. Ceci s explique par une hausse plus importante de la population immigrante âgée de 15 ans et plus par rapport à la hausse des personnes immigrantes en emploi. Le taux d emploi des immigrantes et des immigrants a ainsi fléchi de 1 point de pourcentage pour atteindre 55,6 % en ,5 % 11,3 % 9,7 % 7 % Immigrants récents (cinq ans ou moins) Total des immigrants Immigrants (plus de cinq ans) Personnes nées au Canada L emploi selon les différents secteurs d activité L industrie des biens connaît une baisse de l emploi en 2014, après deux ans de hausse, avec une perte de emplois. C est principalement le secteur de la construction qui connaît des pertes ( ). L industrie des services a réalisé, pour sa part, de faibles gains d emplois en 2014 ( ). Les secteurs de l industrie des services qui ont connu les plus fortes hausses de l emploi en 2014 sont les services gouvernementaux ( ) et les services à la consommation ( ). Les services à la production 4 ont enregistré des pertes d emplois dans l industrie des services ( ). Emplois (en milliers) Indice année 2005 = Dynamique comparée de l'emploi Grands secteurs d activités RMR de Montréal 115,7 110,4 90,9 Secteur des services Ensemble des industries Secteur de la production de biens Depuis 2005, le secteur de la production de biens a perdu 9,1 % de ces emplois. En contrepartie, le niveau d emploi du secteur des services s est élevé de 15,7 %. 4 Comprend le commerce de gros, transport et entreposage, finance, assurances, immobilier et location, services professionnels scientifiques et techniques, services aux entreprises, bâtiments et de soutien. 4

5 Analyse selon les principales RMR canadiennes et québécoises En 2014, la RMR de Montréal a enregistré un recul emplois ( 0,5 %) tandis que la RMR de Toronto en perdait environ ( 0,2 %). C est la RMR de Vancouver qui est la seule à avoir créé des emplois, parmi les trois RMR, avec un gain de emplois (+ 2,3 %) par rapport à La RMR de Montréal a connu une hausse de 0,3 point de pourcentage du taux de chômage par rapport à 2013 pour atteindre 8,2 %. La RMR de Toronto a pour sa part connu une diminution de 0,1 point, à 8,0 %; même chose pour la RMR de Vancouver avec une diminution de 0,8 point pour atteindre 5,8 %. Emplois (en milliers) Indice année 2005 = Dynamique comparée de l'emploi Quelques RMR canadiennes 109,6 107,6 106,7 Montréal Toronto Vancouver Depuis le dernier creux de l emploi observé dans la RMR de Montréal en 2009 ( emplois), le niveau d emploi de 2014 a augmenté de 6,7 %. Les RMR de Vancouver et de Toronto montrent une croissance de l emploi plus élevées avec respectivement 7,6 % et 9,6 % de plus qu en Comparativement aux autres RMR touchant le territoire québécois, dont Québec et Ottawa- Gatineau 5, il est pertinent de constater que celle de Québec montre la croissance de l emploi la plus importante avec 8,6 % de plus qu en Dynamique comparée de l'emploi Quelques RMR québécoises 108,6 Emplois (en milliers) Indice année 2005 = ,7 105,6 Montréal Québec Ottawa-Gatineau Le choix de l analyse s est porté sur les trois RMR québécoises les plus importantes en termes d emploi. Les RMR de Saguenay, Trois-Rivières et Sherbrooke montrent des croissances de l emploi inférieures aux trois RMR choisies, depuis Ottawa-Gatineau inclut à la fois la partie québécoise et la partie ontarienne. 5

6 CONCLUSION BILAN DE L ANNÉE 2014 Le marché du travail dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal a connu une baisse de l emploi en 2014 avec emplois de moins. La baisse de l emploi est principalement attribuable à la situation des résidentes et résidents de l île de Montréal ( ). Depuis le dernier creux de l emploi observé en 2009 ( emplois), le niveau d emploi de 2014 a augmenté de 6,7 %. Au sein de la RMR, seule la région de l île de Montréal affiche une diminution du taux d emploi chez les personnes de 15 à 64 ans au cours des dix dernières années. Les difficultés d intégration sur le marché du travail demeurent préoccupantes pour les résidentes et les résidents de la région de l île de Montréal. Le taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage pour atteindre à 8,2 % en Ce taux est dans la moyenne des dix années précédentes, mais inférieur à la moyenne des cinq dernières années (8,5 %). Depuis dix ans, la croissance de l emploi pour les personnes de 55 ans ou plus de la RMR de Montréal (+ 48,7 %) a été la plus forte des trois groupes d âges qui ont fait l objet de l étude. L industrie des biens connaît une baisse de l emploi en 2014, après deux années de hausse ( ). L industrie des services connaît, pour sa part, des gains d emplois en 2014 ( ). On retrouve 15,4 % plus d emplois dans l industrie des services depuis dix ans. Les personnes immigrantes ont connu une croissance notable de l emploi en 2014 ( ; soit + 1,7 %). Cette croissance est principalement attribuable à la performance des immigrantes et immigrants reçus depuis plus de cinq ans. Le taux de chômage des personnes immigrantes a diminué, passant de 11,8 %, en 2013, à 11,3 %, en Le taux de chômage des immigrantes et immigrants arrivés depuis moins de cinq ans demeure toutefois très élevé à 18,5 %. Depuis le dernier creux de l emploi observé en 2009 dans la RMR de Montréal ( emplois), le niveau d emploi de 2014 a augmenté de 6,7 %. Les RMR de Vancouver et de Toronto montrent des niveaux d emploi plus élevé avec respectivement 7,6 % et 9,6 % de plus qu en À l échelle québécoise, seule la RMR de Québec montre une croissance plus importante avec une augmentation de 8,6 % du nombre d emplois depuis

7 ANNEXE TABLEAUX DE DONNÉES RMR de Montréal : caractéristiques de la population active Population active (000) 2 199,2-6,1-0,3 Emploi (000) 2 019,5-10,8-0,5 Chômage (000) 179,7 4,6 2,6 Taux de chômage (%) 8,2 0,3 Taux d'activité (%) 66,1-0,8 Taux d'emploi (%) 60,7-0,9 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active âgée de 15 à 24 ans Population active (000) 334,5 2,5 0,8 Emploi (000) 288,0 2,3 0,8 Chômage (000) 46,5 0,3 0,6 Taux de chômage (%) 13,9 0,0 Taux d'activité (%) 63,8 0,6 Taux d'emploi (%) 54,9 0,5 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active âgée de 25 à 54 ans Population active (000) 1 476,3-32,2-2,1 Emploi (000) 1 369,5-37,2-2,6 Chômage (000) 106,8 5,0 4,9 Taux de chômage (%) 7,2 0,5 Taux d'activité (%) 86,4-0,5 Taux d'emploi (%) 80,2-0,8 7

8 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active âgée de 55 ans et plus Population active (000) 388,5 23,6 6,5 Emploi (000) 362,1 24,3 7,2 Chômage (000) 26,4-0,7-2,6 Taux de chômage (%) 6,8-0,6 Taux d'activité (%) 35,6 0,3 Taux d'emploi (%) 33,2 0,5 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active âgée de 15 à 64 ans Population active (000) 2 124,2-17,8-0,8 Emploi (000) 1 949,1-21,1-1,1 Chômage (000) 175,1 3,3 1,9 Taux de chômage (%) 8,2 0,2 Taux d'activité (%) 78,2-0,5 Taux d'emploi (%) 71,7-0,7 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active (hommes) Population active (000) 1 151,8 1,5 0,1 Emploi (000) 1 044,7-9,0-0,9 Chômage (000) 107,1 10,6 11,0 Taux de chômage (%) 9,3 0,9 Taux d'activité (%) 70,5-1,1 Taux d'emploi (%) 64,0-1,5 8

9 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active (femmes) Population active (000) 1 047,4-7,7-0,7 Emploi (000) 974,8-1,8-0,2 Chômage (000) 72,6-5,9-7,5 Taux de chômage (%) 6,9-0,5 Taux d'activité (%) 61,9-0,6 Taux d'emploi (%) 57,6-0,3 RMR de Montréal : caractéristiques de la population active (personnes immigrantes) Population active (000) 540,1 6,0 1,1 Emploi (000) 478,9 8,0 1,7 Chômage (000) 61,2-1,9-3,0 Taux de chômage (%) 11,3-0,5 Taux d'activité (%) 62,7-1,5 Taux d'emploi (%) 55,6-1,0 9

10 RMR de Montréal : emploi selon l industrie Emploi total 2 019,5-10,8-0,5 Secteur de la production de biens 356,2-16,0-4,3 Construction 106,9-11,5-9,7 Fabrication 224,1-1,6-0,7 Autres industries de biens 1 25,2-2,9-10,3 Secteur des services 1 663,3 5,2 0,3 Services à la production 2 584,9-3,0-0,5 Services à la consommation 3 586,1 2,4 0,4 Services gouvernementaux 4 492,3 5,8 1,2 1 Agriculture, foresterie, pêche, mine et extraction de gaz, et services publics. 2 Commerce de gros, transport et entreposage, finance, assurances, immobilier et location, services professionnels scientifiques et techniques, services aux entreprises, bâtiments et de soutien. 3 Commerce de détail, information, culture et loisirs, hébergement et services de restauration, autres services. 4 Services d'enseignement, soins de santé et assistance sociale, administrations publiques. NOTE : Les lecteurs qui souhaitent obtenir des renseignements supplémentaires sur ce bulletin peuvent communiquer avec François Bédard, économiste au Conseil emploi métropole, au , poste

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Mai 2010

Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Mai 2010 Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Mai 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2006-2056 Édition

Plus en détail

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

N o 71-211-X au catalogue. Taux d absence du travail

N o 71-211-X au catalogue. Taux d absence du travail N o 71-211-X au catalogue Taux d absence du travail 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pr tte demande de renseignements au sujet de ce produit sur l ensemble des données et des services de Statistique

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS 2012 Indice BDC de la nouvelle activité entrepreneuriale PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS Résumé --------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Au début des années 1990, les emplois

Au début des années 1990, les emplois L écart salarial entre employés temporaires et permanents Diane Galarneau Au début des années 1990, les emplois atypiques travail temporaire, à temps partiel ou autonome semblaient entamer une montée inquiétante.

Plus en détail

L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES

L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES Grâce à la participation financière

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Le présent bulletin d information vise à rendre publiques les mesures fiscales annoncées par le ministre

Plus en détail

Prévisions économiques

Prévisions économiques Prévisions économiques 2014 2015 Prévisions économiques 2014-2015 : Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles actuelles ainsi qu un ensemble de facteurs, l Association

Plus en détail

Des Canadiens qui ont la bougeotte

Des Canadiens qui ont la bougeotte Des Canadiens qui ont la bougeotte Aperçu de la leçon : Les élèves examinent la notion de recensement ainsi que les tendances de la migration intérieure au Canada. Niveau ciblé : 4 e année Durée : De 30

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008

L ÉTAT QUÉBÉCOIS STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE. L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN P E R S P E C T I V E STRUCTURE ET TAILLE DE L ÉTAT LA DETTE L'Observatoire de l administration publique - ENAP Été 2008 Aucun élément du contenu du présent document ne peut être utilisé,

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

Notes de recherche de l

Notes de recherche de l Notes de recherche de l DÉCEMBRE 2009 Portrait général des régimes complémentaires de retraite au Canada Mathieu St-Onge, Étudiant, Département de sociologie, Université du Québec à Montréal décembre 2009

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI

PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC de BROME-MISSISQUOI PORTRAIT DU MARCHÉ DU TRAVAIL MRC DE BROME-MISSISQUOI Publication réalisée par la Direction de la planification, du partenariat et de l'information

Plus en détail

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI

Portrait du. hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité MRC DE BROME-MISSISQUOI Portrait du ographie Revenu d'emploi marché Professions du Scolarité travail Secteurs d'activité evenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs d'activité hie Revenu d'emploi Professions Scolarité Secteurs

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ

SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ SONDAGES RELATIFS AUX SERVICES D INFORMATION ET DE RÉFÉRENCE OFFERTS PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA DIFFUSION DE BANQ RÉSULTATS DE L ÉTÉ 2008 JUMELÉS À CEUX DE L HIVER 2008 RAPPORT VERSION FINALE Daniel

Plus en détail

L ÉCONOMIE AU 3 E TRIMESTRE 2009

L ÉCONOMIE AU 3 E TRIMESTRE 2009 L ÉCONOMIE AU 3 E TRIMESTRE 2009 Une publication de la Communauté métropolitaine de Québec La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), en partenariat avec le Bureau de la Capitale-Nationale et la Conférence

Plus en détail

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie -- Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie 0 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce

Plus en détail

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2014, CEFRIO NETendances LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN TABLE

Plus en détail

Inscriptions au trimestre d automne 2012 : quelques observations

Inscriptions au trimestre d automne 2012 : quelques observations Inscriptions au trimestre d automne 2012 : quelques observations Légère hausse des inscriptions Au trimestre d automne 2012, 294 911 étudiantes et étudiants se sont inscrits dans les universités québécoises,

Plus en détail

Les entreprises de 11 à 49 employés. Portrait de leur réalité linguistique. Rendez-vous des gens d affaires et des partenaires socioéconomiques

Les entreprises de 11 à 49 employés. Portrait de leur réalité linguistique. Rendez-vous des gens d affaires et des partenaires socioéconomiques Rendez-vous des gens d affaires et des partenaires socioéconomiques 2008 Les entreprises de 11 à 49 employés Portrait de leur réalité linguistique Pierre Bouchard Rendez-vous des gens d affaires et des

Plus en détail

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE VERS UNE VILLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Préambule Une infrastructure d avenir Des communications citoyennes 2.0 Des initiatives orientées citoyens Mot de la fin Qui sont les citoyens de Québec? 516 622

Plus en détail

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067)

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) En 2015 Décret 1060-2014 concernant la population des municipalités pris le 3 décembre 2014 par le gouvernement du Québec. Publié

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Le 15 août 2013 ISBN : 978-2-922731-61-3 (imprimé) ISBN : 978-2-911731-62-0 (PDF) Dépôt légal, 3 e trimestre

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour Ce document est réalisé par la Direction de l indemnisation et de la réadaptation, en collaboration avec la Direction des

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins. Année 2012

Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins. Année 2012 Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins Année 2012 Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins Année 2012 Le document Portrait des jeunes travailleurs de 24 ans ou moins Année 2012

Plus en détail

Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus

Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus 2002-2011 Le document Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus 2002-2011 a été préparé

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

Une gestion optimisée par l utilisation des logiciels libres

Une gestion optimisée par l utilisation des logiciels libres Une gestion optimisée par l utilisation des logiciels libres Cas pratique avec Alfresco Salon du logiciel libre Québec 17 Septembre 2014 Présenté par: Mélanie St-Martin, Coordonnatrice Le contexte initial

Plus en détail

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE 2 Publictié 2013, CEFRIO NETendances LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE

LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 4 UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX... 5 Progression chez

Plus en détail

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de Non-syndiqués assujettis à une convention collective Ernest B. Akyeampong En 1999, on dénombrait 3,6 millions de travailleurs syndiqués au Canada. On comptait en outre plus d un quart de million d employés

Plus en détail

Rémunération des salariés

Rémunération des salariés INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Rémunération des salariés État et évolution comparés 2013 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose,

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

Édition 2013. La croissance du revenu disponible a ralenti au Québec

Édition 2013. La croissance du revenu disponible a ralenti au Québec Édition 2013 Le revenu disponible des ménages, tout comme le PIB, est un agrégat du Système de comptabilité nationale canadien qui permet de mieux saisir l évolution économique d un territoire. Il correspond

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE

INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE Juin 2003 Constats L indice CPQ-Léger Marketing de confiance des consommateurs et des entreprises dans l économie québécoise enregistre

Plus en détail

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015 Pour vous éclairer dans le commerce de détail Comité sectoriel de main-d oeuvre du commerce de détail 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 590, tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 T 514 (1-888) 393-0222 C

Plus en détail

La Lettre de l IMSEPP

La Lettre de l IMSEPP La Lettre de l IMSEPP N 46 27 janvier 2015 Marché du travail 2014 en Martinique : Bilan d une année de demandes d emploi Page 1 16 Synthèse : Au mois de décembre 2014, la baisse tendancielle du nombre

Plus en détail

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES

D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES D égale à égal? UN PORTRAIT STATISTIQUE DES FEMMES ET DES HOMMES Le présent document a été élaboré au ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine (MFACF). En avril 2007, le volet Condition

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

Le transfert des entreprises à la relève : un enjeu majeur pour l économie du Québec et la pérennité CRÉATEURS D AFFAIRES

Le transfert des entreprises à la relève : un enjeu majeur pour l économie du Québec et la pérennité CRÉATEURS D AFFAIRES Le transfert des entreprises à la relève : un enjeu majeur pour l économie du Québec et la pérennité des PME CRÉATEURS D AFFAIRES Une étude commanditée par le Dans le cadre de l édition 2014 du Réalisée

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PRÉSENTATION Nous avons le plaisir de vous présenter notre diagnostic sur les besoins en main-d œuvre du secteur de la finance

Plus en détail

La formation professionnelle et technique au Québec

La formation professionnelle et technique au Québec Version 2010 La formation professionnelle et technique au Québec Un aperçu Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010 ISBN ISBN ISSN ISSN 978-2-550-59660-8 (imprimé) 978-2-550-59661-5

Plus en détail

Rapport sur. La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec

Rapport sur. La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec Rapport sur La situation financière de l ensemble des retraités Québécois et des secteurs public et parapublic du Québec François Vaillancourt CIRANO et Université de Montréal et Viorela Diaconu Université

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

PERSPECTIVES SECTORIELLES 2013-2015 CAPITALE-NATIONALE

PERSPECTIVES SECTORIELLES 2013-2015 CAPITALE-NATIONALE PERSPECTIVES SECTORIELLES 2013-2015 CAPITALE-NATIONALE Automne 2013 P a g e 1 Auteur Daniel Marois, économiste Service Canada Région de la Capitale-Nationale Téléphone : 418-681-2599, poste 2120; 1-866-299-5650

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale avec la collaboration de Marie-Ève Simoneau Agente de planification, de programmation et de recherche Direction

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013

PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015. Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 PLAN D ACTION DE SANTÉ DENTAIRE PUBLIQUE 2005 2015 Bilan régional des activités 2012 2013 est une production

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement

ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement ui sont les francophones? Analyse de définitions selon les variables du recensement Qui sont les Étude réalisée par francophones? Éric Forgues Rodrigue Landry Analyse de définitions Jonathan Boudreau selon

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif

Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Se donner les moyens d assurer la réussite du transport collectif Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 2010-2011 du ministère des Finances du Québec 22 février 2010 Document

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Quel portrait de famille pour le Québec en 2011?

Quel portrait de famille pour le Québec en 2011? Volume 2 no 1 HIVER 2014 Bulletin trimestriel sur les familles et les personnes qui les composent Direction de la recherche, de l évaluation et de la statistique du ministère de la Famille Quel portrait

Plus en détail

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires

Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires Sécurité et insécurité alimentaire chez les Québécois : une analyse de la situation en lien avec leurs habitudes alimentaires INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Sécurité et insécurité alimentaire

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca L expression de la diversité municipale au Québec 1 2 3 4 5 6 7 8 3 4 1 2 3 4 5 8 9 1 2 3 4 5 1 2 3 0 0 2 1 2 1 2 1 6 1 9 2 8 3 7 4 6 5 www.umq.qc.ca Depuis sa fondation en 1919, l Union des municipalités

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 PROFIL DES RÉPONDANTS... 4 PROVENANCE DES FORMATIONS... 5 SATISFACTION À L ÉGARD DE LA FORMATION...

Plus en détail

Octobre 2009 «EDIT» et talentueuses mené auprès des entreprises québécoises de juin 2007 à novembre 2008

Octobre 2009 «EDIT» et talentueuses mené auprès des entreprises québécoises de juin 2007 à novembre 2008 1 Octobre 2009 «EDIT» Rapport du sondage EDIT-Entreprises diversifiées et talentueuses mené auprès des entreprises québécoises de juin 2007 à novembre 2008 RECHERCHE ET RÉDACTION Évelyne Bishisha Bashala

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail