Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution"

Transcription

1

2 5 P..0. Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont uniquement destinés à servir de guide aux architectes, ingénieurs et entrepreneurs afin de leur faciliter l utilisation des dalles de bardage Hebel dans leurs projets. Les solutions présentées sont données à titre d information. Pour toutes autres applications, le service technique Xella Aircrete Systems se tient à votre entière disposition pour vous fournir tous renseignements complémentaires que vous souhaiteriez obtenir. Le chapitre P... (Prescriptions de pose) reprend les prescriptions de montage de ces éléments. Les détails des éléments de bardage sont décrits au chapitre P.. (Détails). P.. Textes pour cahier des charges P...0 P...0 Cahier des charges pour les dalles de bardage - catégorie CC 4/600 épaisseur mm Cahier des charges pour les dalles de bardage - catégorie CC /500 épaisseur mm P.. Prescriptions de pose P...0 P...0 P...0 Prescription pour la pose des dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique Prescription pour la pose des dalles de bardage - montage horizontal - structure béton Prescription pour la pose des dalles de bardage - montage vertical P.. Détails P...0 P...0 P...0 Détail dalles de bardage - montage horizontal - détail fondation Détail dalles de bardage - montage horizontal - détail joint Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique - généralités Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique - généralités angle P...0a Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique - ancrage sous le niveau de la toiture Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique - ancrage sous le niveau de la toiture - détail angle P...0b Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique - ancrage au-dessus du niveau de la toiture Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure métallique - ancrage au-dessus du niveau de la toiture - détail angle Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - généralités Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - généralités angle P...0a Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - ancrage sous le niveau de la toiture Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - ancrage sous le niveau de la toiture - détail angle P...0b Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - ancrage au niveau de la poutre de toiture Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - ancrage au niveau de la poutre de toiture - détail angle P...0c Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - ancrage au-dessus du niveau de la toiture Détail dalles de bardage - montage horizontal - structure béton - ancrage au-dessus du niveau de la toiture - détail angle

3 6 dalles de bardage P...04 P...05 P...06 P...07 Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de fenêtre / de porte de petite ou grande section P...04a Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de fenêtre - exécution (cadre métallique) Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de fenêtre - exécution (cadre métallique relié à la structure) P...04b Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de porte de petite ou grande section - exécution (cadre métallique encastré dans les fondations) Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de porte de petite ou grande section - exécution (cadre métallique non encastré dans les fondations) P...04c Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de porte de petite ou grande section - exécution (portique métallique placé derrière les dalles de bardage) Détail dalles de bardage - montage horizontal - baie de porte de petite ou grande section - exécution 4 (portique en béton) Détail dalles de bardage - montage horizontal - solution d angle - pièce d angle Détail dalles de bardage - montage horizontal - solution d angle - dalle verticale Détail dalles de bardage - montage vertical - généralités Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage bas - exécution P...06a Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage bas - exécution Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage bas - exécution P...06b Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage des dalles superposées - exécution Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage des dalles superposées - exécution P...06c Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage haut - exécution Détail dalles de bardage - montage vertical - ancrage haut - exécution Détail dalles de bardage - montage vertical - baie de fenêtre / de porte de petite ou grande section P...07a Détail dalles de bardage - montage vertical - baie de fenêtre - exécution (cadre métallique) Détail dalles de bardage - montage vertical - baie de fenêtre - exécution (cadre métallique relié à la structure) P...07b Détail dalles de bardage - montage vertical - baie de porte de petite ou grande section - exécution (cadre métallique non encastré dans les fondations) Détail dalles de bardage - montage vertical - baie de porte de petite ou grande section - exécution (portique métallique placé derrière les dalles de bardage)

4 Cahier des charges pour les dalles de bardage Catégorie CC 4/600 épaisseur mm Eléments armés en béton cellulaire de fabrication belge conformément à la norme NBN B Hebel est constitué d'un mélange de sable, de chaux, de ciment et d'eau, auquel on ajoute de la poudre d'aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous une pression de 0 atm à une température de 80 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. L'armature est formée, soit de deux treillis, soit d'un treillis plié, en fils d'acier soudés par points, de qualité supérieure DE 500 BS, calculée pour résister à une poussée de vent de 800 N/m. Ces treillis d'armature ont subi un traitement anti-corrosion. Propriétés physiques Caractéristiques du produit Profils Tolérances Eléments spéciaux L'indice du coefficient de conductivité thermique λ Ui est de 0,50 W/mK. La résistance à la compression ne peut pas être inférieure à 4 N/mm (valeur caractéristique) La masse volumique apparente à l'état sec ρ est de: 500 ρ < 600 (kg/m ) Dimensions: Largeur: 600 mm Longueur: 4500 mm maximum pour une épaisseur de 00 mm 5990 mm maximum pour une épaisseur de 50 mm (Les parois extérieures sont exécutées avec des dalles à partir de 50 mm d'épaisseur) Les dalles de bardage d'une épaisseur de 00 mm peuvent être fabriquées uniquement avec des profils plans. A partir de 50 mm d' épaisseur, les dalles de bardage ont, pour le type standard, un profil à tenon et mortaise. Les arêtes longitudinales sont chanfreinées, pour toutes les épaisseurs. Longueur: ± mm pour L 00 mm et ± 0,005L pour L > 00 mm Largeur: ± mm Epaisseur: ± mm A Eléments sur mesure Ce sont des éléments dont la largeur est inférieure à la largeur standard. Les largeurs admissibles sont déterminées par le service technique Xella Aircrete Systems. Elles ne peuvent en aucun cas être inférieure à 00 mm. B Eléments en oblique Pour les éléments en oblique, il faut tenir compte d'un angle restant de 45 minimum. C Eléments renforcés (percements et découpes) Les percements et découpes ne peuvent jamais dépasser / de la largeur des éléments. L'exécution et la mise en œuvre de ces éléments doivent strictement respecter les prescriptions imposées par Xella BE nv/sa (voir chapitre P P...0). P...0 version V0 date /009

5 Cahier des charges pour les dalles de bardage Catégorie CC /500 épaisseur mm Eléments armés en béton cellulaire de fabrication belge conformément à la norme NBN B Hebel est constitué d'un mélange de sable, de chaux, de ciment et d'eau, auquel on ajoute de la poudre d'aluminium. Ce mélange est stabilisé en autoclave sous une pression de 0 atm et une température de 80 C qui correspond à la température de saturation de vapeur à cette pression. La structure cellulaire doit être homogène. L'armature est formée, soit de deux treillis, soit d'un treillis plié, en fils d'acier soudés par points, de qualité supérieure DE 500 BS, calculée pour résister à une poussée de vent de 800 N/m. Les treillis d'armature ont subi un traitement anti-corrosion. Propriétés physiques Caractéristiques du produit Profils Tolérances Eléments spéciaux L'indice du coefficient de conductivité thermique λ Ui est de 0,5 W/mK. La résistance à la compression ne peut pas être inférieure à N/mm (valeur caractéristique) La masse volumique apparente à l'état sec ρ est de: 400 ρ < 500 (kg/m ) Dimensions: Largeur: 600 mm Longueur: 5990 mm maximum Les dalles de bardage ont, pour le type standard, un profil à tenon et mortaise. Les arêtes longitudinales sont chanfreinées, pour toutes les épaisseurs. Longueur: ± mm pour L 00 mm et ± 0,005L pour L > 00 mm Largeur: ± mm Epaisseur: ± mm A Eléments sur mesure Ce sont des éléments dont la largeur est inférieure à la largeur standard. Les largeurs admissibles sont déterminées par le service technique Xella Aircrete Systems. Elles ne peuvent en aucun cas être inférieures à 00 mm. B Eléments en oblique Pour les Eléments en oblique, il faut tenir compte d'un angle restant de 45 minimum. C Eléments renforcés (percements et découpes) Les percements et découpes ne peuvent jamais dépasser / de la largeur des éléments. L'exécution et la mise en œuvre de ces éléments doivent strictement respecter les prescriptions imposées par Xella BE nv/sa (voir chapitre P P...0). P...0 version V0 date /009

6 Prescription pour la pose des dalles de bardage Montage horizontal - structure métallique La première dalle de bardage est posée dans un bain de mortier sur une plinthe en béton dépassant le niveau du sol de ± 00 mm. Si la plinthe en béton est totalement étanché a l eau, la membrane d étanchéité est superflue. Il est toujours conseillé d utiliser une plinthe en béton isolée. Joints Ancrage Le joint horizontal entre la plinthe de béton et la dalle de bardage inférieure est obturé sur toute la longueur au moyen de mastic élastomère. (voir détail P...0) Les joints horizontaux sont réalisés au moyen de bandes de compriband ( bande de chaque côté du tenon de la dalle). Ces bandes de compriband doivent se chevaucher aux deux extrémités de la dalle de bardage. En plus, ces joints sont refermés sur une longueur de min. 500 mm de part et d autre du joint vertical avec un mastic élastomère. (voir détail P...0) Lorsque ces joints sont obturés sur toute la longueur au moyen d'un mastic élastomère, la pose du compriband ne s avère plus nécessaire. Les joints verticaux sont remplis sur toute la hauteur du joint avec un mastic élastomère appliqué sur un fond de joint. (voir détail P...0) Détail général (voir détail P...0) En cas de montage contre une structure métallique, on prévoit dans chaque joint horizontal et à chaque extrémité de la dalle de bardage, une pièce d'ancrage du type A, qui est clouée au moyen de clous galvanisés du type Gunnebo. Pour ce faire on élimine localement le tenon et on encastre la fixation. (voir détail P...0a) Au-dessus du niveau de la toiture, les dalles de bardage sont ancrées au moyen d'une fixation de type Z derrière un profil T (par exemple / IPE) ou un profil L (comme solution d angle) avec deux clous du type Hema. (voir détail P...0b) Sens de montage Construction de baies de fenêtres, de portes de petite ou de grande section Une flèche imprimée sur le chant des dalles de bardage indique l'armature principale dans la dalle. Cette flèche doit être dirigée en principe vers la structure portante du bâtiment. Si dans une même façade les dalles ne sont pas toutes montées dans le même sens, des nuances de couleurs dues à l'incidence de la lumière sur la texture des dalles seront visibles. La texture des dalles résulte de la coupe de celles-ci au moyen d un fil d acier au moment de leur fabrication. Lors de la construction des baies de fenêtres et de portes, les dalles de bardage sont, soit placées sur tout le pourtour de la baie dans un cadre métallique, soit collées entre elles sur le pourtour de la baie. Pour la construction d'une baie d'une grande porte, on emploie toujours un cadre métallique ou béton. Construction avec cadre métallique Le cadre (chambranle) est fabriqué à partir d un profil métallique en U. Les joints entre ce cadre métallique et les dalles de bardage sont réalisés au moyen d un mastic élastomère. P...0 version V0 date /009

7 Construction de baies de fenêtres, de portes de petite ou de grande section. Baie de fenêtre La poussée du vent sur la surface de l ouverture et sur les dalles de bardage voisines de la fenêtre doit être transmise à la structure portante du bâtiment, soit au moyen d'un profil métallique dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir, soit par les dalles de bardage placées en périphérie. Avec cette méthode, il est possible qu'un certain nombre de dalles de bardage doivent être renforcées. Cela peut se faire au moyen de dalles du type linteaux ou en munissant les dalles de bardage d'une armature renforcée en fonction de la poussée du vent à transmettre. Cette dernière solution doit être terminée par le service technique Xella Aircrete Systems.. Baies de portes de petite ou de grande section A Le cadre métallique est fixé dans les fondations La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d'une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est transmise au moyen d'un cadre métallique à la fondation. Le cadre métallique doit être dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir. (voir détail P...04b) B Le cadre métallique n'est pas encastré dans les fondations La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d'une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est transmise au moyen d'un profil métallique à la structure portante du bâtiment. Le profil métallique est dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir. (voir détail P...04b) C Le portique métallique (UPN) se situe derrière les dalles de bardage La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d'une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est reprise intégralement par le portique métallique. Les dalles de bardage situées de part et d autre de la porte ou de la grande porte, sont ancrées à ce portique. Le portique métallique est dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir. (voir détail P...04c) D Construction avec portique en béton armé placé dans l'alignement des dalles de bardage La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est reprise intégralement par le portique en béton armé. Les dalles de bardage situées de part et d autre de la porte ou d'une grande porte, sont ancrées à ce portique. Dans ce cas, on n'emploie pas de dalles du type linteaux. Le portique en béton armé est dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir et du poids propre des dalles de bardage placées sur le portique. (voir détail P...04c) Construction au moyen des dalles de bardage collées entre elles sur le pourtour des baies de fenêtres et portes Avec cette méthode, il est possible qu'un certain nombre de dalles de bardage doivent être renforcées. Cela peut se faire au moyen de dalles du type linteaux ou en munissant les dalles de bardage d'une armature renforcée afin de reprendre des poussées de vent complémentaires et de les transmettre à la structure portante. Cette solution doit être déterminée par le service technique Xella Aircrete Systems. P...0 version V0 date /009

8 Prescription pour la pose des dalles de bardage Montage horizontal - structure béton La première dalle de bardage est posée dans un bain de mortier sur une plinthe en béton dépassant le niveau du sol de ± 00 mm. Si la plinthe en béton est totalement étanché a l eau, la membrane d étanchéité est superflue. Il est toujours conseillé d utiliser une plinthe en béton isolée. Joints Ancrage Le joint horizontal entre la plinthe de béton et la dalle de bardage inférieure est obturé sur toute la longueur au moyen de mastic élastomère. (voir détail P...0). Les joints horizontaux sont réalisés au moyen de bandes de compriband ( bande de chaque côté du tenon de la dalle). Ces bandes de compriband doivent se chevaucher aux deux extrémités de la dalle de bardage. En plus, ces joints sont refermés sur une longueur de min. 500 mm de part et d autre du joint vertical avec un mastic élastomère. (voir détail P...0) Lorsque ces joints sont obturés sur toute la longueur au moyen d'un mastic élastomère, la pose du compriband ne s avère plus nécessaire. Les joints verticaux sont remplis sur toute la hauteur du joint avec un mastic élastomère appliqué sur un fond de joint. (voir détail P...0) Détail général (voir détail P...0) L'ancrage standard se fait au moyen de la pièce d'ancrage du type B, clouée au moyen de clous galvanisés du type Gunnebo dans un rail d'ancrage du type A4 ou 8/5 ou 8/7, lui-même scellé dans le poteau. Cette pièce d' ancrage est clouée dans la dalle. Pour ce faire, on élimine localement le tenon de la dalle et l on encastre la fixation. (voir détail P...0a) L'ancrage des dalles de bardage situées au-dessus du niveau de la toiture, nécessite l emploi d un profil métallique T (par exemple / IPE ). Une réservation de 8 mm est prévue dans le poteau pour la pose de ce profil T (en fonction du type de profil choisi), dans le poteau béton. Cette réservation permettra de placer l aile du profil T dans l'alignement du poteau pour permettre ainsi l'ancrage de la dalle au moyen d une pièce approriée. Deux rails d'ancrage horizontaux seront intégrés dans cette réservation; ceux-ci permettront la fixation du profil T dans lequel des percements oblongs auront été prévus afin de permettre le règlage tant horizontal que vertical. L'espace restant dans la réservation entre le profil T et le poteau béton est comblé au moyen de plaquettes de différentes épaisseurs afin que le profil puisse être fixé selon les règles de l'art. En fonction de la longueur du profil T, on prévoit - si nécessaire - un troisième ancrage pour ce profil sur la poutre de béton. Cet ancrage doit être exécuté de telle façon que le profil T soit bloqué horizontalement, mais peut encore bouger dans le sens vertical (dilatation). Pour le poteau d angle, le profil T est remplacé par un profil L. Les dalles de bardage sont ancrées au moyen d'une pièce d'ancrage du type A sur toute la hauteur du profil. La pièce d' ancrage est prévue dans chaque joint horizontal et à chaque extrémité de la dalle de bardage, clouée au moyen de clous galvanisés de type Gunnebo. Cette pièce d' ancrage est encastrée dans la dalle pour ce faire, on élimine, notament, localement le tenon de la dalle. (voir détail P...0b). Au-dessus du niveau de la toiture, les dalles de bardage sont ancrées au moyen d'une pièce d'ancrage du type Z derrière un profil T (par exemple / IPE) ou un profil L (comme solution d angle) avec deux clous du type Hema. (voir détail P...0c) Sens de montage Une flèche imprimée sur le chant des dalles de bardage indique l'armature principale dans la dalle. Cette flèche doit être dirigée en principe vers la structure portante du bâtiment. Si dans une même façade les dalles ne sont pas toutes montées dans le même sens, des nuances de couleurs dues à l'incidence de la lumière sur la texture des dalles seront visibles. La texture des dalles résultant de la coupe de celles-ci au moyen d un fil d acier au moment de leur fabrication. P...0 version V0 date /009

9 Emploi de dalles du type linteaux Construction de baies de fenêtres, de portes de petite ou de grande section Lorsque les baies de fenêtres et de portes dépassent / de la dalle supérieure, toutes les dalles au-dessus de ces baies doivent être des dalles du type linteaux. Lors de la construction des baies de fenêtres et de portes, les dalles de bardage sont, soit placées sur tout le pourtour de la baie dans un cadre métallique, soit collées entre elles sur le pourtour de la baie. Pour la construction d'une baie d'une grande porte, on emploie toujours un cadre métallique ou béton. Construction avec cadre métallique Le cadre (chambranle) est fabriqué à partir d un profil métallique en U. Les joints entre ce cadre métallique et les dalles de bardage sont rejointoyés avec un mastic élastomère.. Baie de fenêtre La poussée du vent sur la surface de l ouverture et sur les dalles de bardage voisines de la fenêtre doit être transmise à la structure portante du bâtiment, soit au moyen d'un profil métallique dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir, soit par les dalles de bardage placées en périphérie. Avec cette méthode, il est possible qu'un certain nombre de dalles de bardage doivent être renforcées. Cela peut se faire au moyen de dalles du type linteaux ou en munissant les dalles de bardage d'une armature renforcée en fonction de la poussée du vent à transmettre. Cette dernière solution doit être terminée par le service technique Xella Aircrete Systems. (voir détail P...04a). Baies de portes de petite ou de grande section A Le cadre métallique est fixé dans les fondations La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d'une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est transmise au moyen d'un cadre métallique à la fondation. Le cadre métallique doit être dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir. (voir détail P...04b) B Le cadre métallique n'est pas encastré dans les fondations La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d'une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est transmise au moyen d'un profil métallique à la structure portante du bâtiment. Le profil métallique est dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir. (voir détail P...04b) C Le portique métallique (UPN) se situe derrière les dalles de bardage La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d'une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est reprise intégralement par le portique métallique. Les dalles de bardage situées de part et d autre de la porte ou de la grande porte, sont ancrées à ce portique. Le portique métallique est dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir. (voir détail P...04c) D Construction avec portique en béton armé placé dans l'alignement des dalles de bardage La poussée du vent sur la surface d'une porte ou d une grande porte et sur les dalles de bardage juxtant ces baies, est reprise intégralement par le portique en béton armé. Les dalles de bardage situées de part et d autre de la porte ou d'une grande porte, sont ancrées à ce portique. Dans ce cas, on n'emploie pas de dalles du type linteaux. Le portique en béton armé est dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir et du poids propre des dalles de bardage placées sur le portique. (voir détail P...04c) Construction au moyen des dalles de bardage collées entre elles sur le pourtour des baies de fenêtres et portes Avec cette méthode, il est possible qu'un certain nombre de dalles de bardage doivent être renforcées. Cela peut se faire au moyen de dalles du type linteaux ou en munissant les dalles de bardage d'une armature renforcée afin de reprendre des poussées de vent complémentaires et de les transmettre à la structure portante. Cette solution doit être déterminée par le service technique Xella Aircrete Systems.

10 Prescription pour la pose des dalles de bardage Montage vertical La première dalle de bardage est posée dans un bain de mortier sur une plinthe en béton dépassant le niveau du sol de ± 00 mm. Joints Ancrage Le joint horizontal entre la plinthe et les dalles de bardage est réalisé sur toute la longueur au moyen d un mastic élastomère. Les joints verticaux entre les dalles de bardage entre elles sont réalisé sur toute la longueur au moyen d un mastic élastomère. (voir détail P...06) Liaison basse A Les dalles de bardage sont ancrées au moyen de deux clous galvanisés 00 x 6 mm, qui sont cloués, juste avant le montage, dans la partie de la dalle destinée à être posée sur la plinthe. Une réservation continue de 40 x 40 mm est prévue dans la plinthe en béton. Les clous fixés en pied de dalles seront noyés dans cette gorge rempli au préalable de mortier exempt de retrait. (voir détail P...06a) B Les dalles de bardage sont fixées soit au moyen de la pièce d'ancrage du type A, soit avec deux pièces d'ancrage du type Z à un profil L ancré à la plinthe de béton. (voir détail P...06a) Au cas où la fixation se fait avec une pièce d' ancrage du type A, cette pièce d'ancrage est clouée au moyen de clous galvanisés du type Gunnebo. Cette pièce d'ancrage est encastrée dans la dalle. Dans l'autre cas, les dalles sont fixées au moyen de deux pièces d'ancrage du type Z (à répartir sur la largeur de la dalle) clouées dans la dalle de bardage avec, chaque fois, deux clous du type Hema. Liaison haute Les dalles de bardage sont fixées soit au moyen de la pièce d' ancrage du type A, soit avec deux pièces d'ancrage du type Z à un profil L ou à une poutre d'acier du type I ou H. (voir détail P...06c) Au cas où la fixation se fait avec une pièce d' ancrage du type A, cette pièce d'ancrage est clouée au moyen de clous galvanisés du type Gunnebo. Cette pièce d'ancrage est encastrée dans la dalle. Dans l'autre cas, les dalles sont fixées au moyen de deux pièces d'ancrage du type Z (à répartir sur la largeur de la dalle) clouées dans la dalle de bardage avec, chaque fois, deux clous du type Hema. Sens de montage Une flèche imprimée sur le chant des dalles de bardage indique l'armature principale dans la dalle. Cette flèche doit être dirigée en principe vers la structure portante du bâtiment. Si dans une même façade les dalles ne sont pas toutes montées dans le même sens, des nuances de couleurs dues à l'incidence de la lumière sur la texture des dalles seront visibles. La texture des dalles résultant de la coupe de celles-ci au moyen d'un fil d'acier au moment de leur fabrication. P...0 version V0 date /009

11 Construction de baies de fenêtres, de portes de petite ou de grande section Lors de la construction des baies de fenêtres et portes, les dalles de bardage sont placées sur tout le pourtour de la baie dans un cadre métallique. Ce cadre est fait en forme U. Les joints entre ce cadre métallique et les dalles de bardage sont refermés au moyen d'un mastic élastomère.. Baie de fenêtre La poussée du vent sur la surface de l ouverture et sur les dalles de bardage qui se trouvent au-dessus et au-dessous de la fenêtre, est transmise au moyen de profils métalliques à la structure portante du bâtiment. Ces profils peuvent être placés verticalement ou horizontalement. Le cadre métallique doit être dimensionné en fonction du poids des dalles de bardage à placer au-dessus de la fenêtre. (voir détail P...07a) Pour des raisons esthétiques, on peut opter pour une solution autre que celle reprise ci-dessus. Ces alternatives doivent être approuvées par le service technique Xella Aircrete Systems. Baies de porte de petite ou de grande section A Le cadre métallique est fixé dans les fondations La poussée du vent sur la surface d'une porte de petite ou de grande section et sur les dalles de bardage placées au-dessus de celle-ci, est transmise au moyen d'un cadre métallique à la fondation. Le cadre métallique doit être dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir et du poids des dalles de bardage placées au-dessus de la baie. B Le cadre métallique n'est pas fixé dans les fondations La poussée du vent sur la surface d'une porte de petite ou de grande section et sur les dalles de bardage placées au-dessus de celle-ci, est transmise au moyen d'un profil métallique à la structure portante du bâtiment. Ces profils peuvent être placés verticalement ou horizontalement (dans ce cas, seul profil). Le cadre métallique doit être dimensionné en fonction de la poussée du vent à subir et du poids des dalles de bardage placées au-dessus de la baie. (voir détail P...07b) A Un "portique" métallique (UPN) est placé derrière les dalles de bardage La poussée du vent sur la surface d'une porte de petite ou de grande section et sur les dalles de bardage placées au-dessus de celle-ci, est reprise intégralement par le portique métallique. Les dalles de bardage sont soutenues par un support continu ancré au portique métallique. La largeur de ce support ne sera pas inférieure au / de l'épaisseur de la dalle. (voir détail P...07b) P...0 version V0 date /009

12 P...0 Montage horizontal Détail fondation Plinthe en béton Mastic élastomère 4 Lit de mortier 5 Membre d étancheité 6 Sol extérieur 7 Dalle intérieure 0 mm min. 00 mm P...0 document P.cdr

13 P...0 Montage horizontal Détail joint Compriband Fond de joint 4 Mastic élastomère 4 4 P...0 document P.cdr

14 P...0 Montage horizontal - Structure métallique BARDAGE Généralités Voir P...0 Voir P...0a Voir P...0b P...0 document P.cdr

15 P...0 Montage horizontal - Structure métallique ANGLE Généralités Voir P...0 Voir P...0a Voir P...0b P...0 document P4.cdr

16 P...0a Montage horizontal - Structure métallique BARDAGE Ancrage sous le niveau de la toiture Structure métallique Pièce d ancrage TYPE A 4 Clou Gunnebo 4 P...0a document P5.cdr

17 P...0a Montage horizontal - Structure métallique ANGLE Ancrage sous le niveau de la toiture Structure métallique Pièce d ancrage TYPE A 4 Clou Gunnebo 4 P...0a document P6.cdr

18 P...0b Montage horizontal - Structure métallique BARDAGE Ancrage au-dessus du niveau de la toiture Profil T d acrotère Pièce d ancrage TYPE Z 4 Clou HEMA avec écrou 4 P...0b document P7.cdr

19 P...0b Montage horizontal - Structure métallique ANGLE Ancrage au-dessus du niveau de la toiture Profil L d acrotère Pièce d ancrage TYPE Z 4 Clou HEMA avec écrou 4 P...0b document P8.cdr

20 P...0 Montage horizontal - Structure béton BARDAGE Généralités Voir P Voir P...0a Voir P...0b 4 Voir P...0c P...0 document P9.cdr

21 P...0 Montage horizontal - Structure béton ANGLE Généralités Voir P...0 Voir P...0a Voir P...0b 4 4 Voir P...0c P...0 document P0.cdr

22 P...0a Montage horizontal - Structure béton BARDAGE Ancrage sous le niveau de la toiture Poteau béton Rail d ancrage TYPE A4 ou 8/5 ou 8/7 4 Pièce d ancrage TYPE B 5 Clou Gunnebo P...0a document P.cdr

23 P...0a Montage horizontal - Structure béton ANGLE Ancrage sous le niveau de la toiture Poteau béton Rail d ancrage TYPE A4 ou 8/5 ou 8/7 4 Pièce d ancrage TYPE B 5 Clou Gunnebo P...0a document P.cdr

24 P...0b Montage horizontal - Structure béton BARDAGE Ancrage au niveau de la poutre de toiture Poutre béton Profil T d acrotère 4 Pièce d ancrage TYPE A 5 Clou Gunnebo P...0b document P.cdr

25 P...0b Montage horizontal - Structure béton ANGLE Ancrage au niveau de la poutre de toiture Poutre béton Profil L d acrotère 4 Pièce d ancrage TYPE A 5 Clou Gunnebo P...0b document P4.cdr

26 P...0c Montage horizontal - Structure béton BARDAGE Ancrage au-dessus du niveau de la toiture Profil T d acrotère Pièce d ancrage TYPE Z 4 Clou HEMA avec écrou 4 P...0c document P5.cdr

27 P...0c Montage horizontal - Structure béton ANGLE Ancrage au-dessus du niveau de la toiture Profil L d acrotère Pièce d ancrage TYPE Z 4 Clou HEMA avec écrou 4 P...0c document P6.cdr

28 P...04a Montage horizontal - Baie de fenêtre Exécution - Cadre métallique Cadre métallique (optionnel en fonction de l étude). Si pas de cadre: coller les joints. B A A B Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...04a document P44.cdr

29 P...04a Montage horizontal - Baie de fenêtre Exécution - Cadre métallique relié à la structure Cadre métallique Profil L B A A B Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...04a document P45.cdr

30 P...04b Montage horizontal - Baie de porte de petite ou de grande section Exécution - Cadre métallique fixé dans les fondations Cadre métallique B B A A Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...04b document P46.cdr

31 P...04b Montage horizontal - Baie de porte de petite ou grande section Exécution - Cadre métallique non fixé dans les fondations Cadre métallique Profil L B B A A Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...04b document P47.cdr

32 P...04c Montage horizontal - Baie de porte de petite ou de grande section Exécution - Portique métallique placé derrière le dalles de bardage Portique métallique B B A A Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...04c document P48.cdr

33 P...04c Montage horizontal - Baie de porte de petite ou grande section Exécution 4 - Portique béton Structure béton Mastic élastomère 4 Rail d ancrage TYPE 8/5 5 Pièce d ancrage TYPE Clou TYPE 000 A A Coupe horizontale A-A P...04c document P49.cdr

34 P...05 Montage horizontal - Solution d angle Pièce d angle Pièce d angle (composée de blocs collés. Consulter Xella à ce sujet) Poteau béton 4 Pièce d ancrage TYPE B 5 Clou Gunnebo P...05 document P7.cdr

35 P...05 Montage horizontal - Solution d angle Dalle verticale (horizontale) Dalle de bardage (verticale) Poteau béton 4 Pièce d ancrage profil d angle 5 Clou Gunnebo P...05 document P8.cdr

36 P...06 Montage vertical Généralités Voir P...06a Voir P...06b Voir P...06c P...06 document P9.cdr

37 P...06 Montage vertical Exécution - Liaison basse Plinthe en béton réservation continue de 40 x 40 mm Mortier de remplissage 4 Mastic élastomère 5 Membrane d étancheité 6 Clou TYPE 00 mm x 6 mm P...06 document P0.cdr

38 P...06a Montage vertical Exécution - Liaison basse Plinthe en béton Profil L 4 Lit de mortier 5 Mastic élastomère 6 Membrane d étancheité 7 Pièce d ancrage TYPE Z 8 Clou HEMA avec écrou P...06a document P.cdr

39 P...06a Montage vertical Exécution - Liaison basse Plinthe en béton Profil L 4 Lit de mortier 5 Mastic élastomère 6 Membrane d étancheité 7 Pièce d ancrage TYPE A 8 Clou Gunnebo P...06a document P.cdr

40 P...06b Montage vertical Exécution - Ancrage des dalles superposées Structure métallique Plaquette de réglage + lit de mortier 4 Mastic élastomère 5 Pièce d ancrage TYPE Z 6 Clou HEMA avec écrou P...06b document P.cdr

41 P...06b Montage vertical Exécution - Ancrage des dalles superposées Structure métallique Plaquette de réglage + lit de mortier 4 Mastic élastomère 5 Pièce d ancrage TYPE A 6 Clou Gunnebo P...06b document P4.cdr

42 P...06c Montage vertical Exécution - Liaison haute Cadre métallique Profil L 4 Pièce d ancrage TYPE Z 5 Clou HEMA avec écrou P...06c document P5.cdr

43 P...06c Montage vertical Exécution - Liaison haute Structure métallique Profil L 4 Pièce d ancrage TYPE A 5 Clou Gunnebo P...06c document P6.cdr

44 P...07a Montage vertical - Baie de fenêtre Exécution - Cadre métallique Cadre métallique B A A B Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...07a document P50.cdr

45 P...07a Montage vertical - Baie de fenêtre Exécution - Cadre métallique relié à la structure Cadre métallique Profil de liaisonnement à la structure Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...07a document P5.cdr

46 P...07b Montage vertical - Baie de porte de petite ou de grande section Exécution - Cadre métallique non fixé dans les fondations Cadre métallique Profil de liaisonnement à la structure B B A A Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...07b document P5.cdr

47 P...07b Montage vertical Exécution - Portique métallique à l arrière des dalles de bardage Portique métallique Plaque d acier B B A A Coupe horizontale A-A Coupe verticale B-B P...07b document P5.cdr

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 75 P.4.0.6 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution murs coupe-feu 75 P.4.0.6 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.8 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

P.1.0.12 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

P.1.0.12 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution dalles de bardage 5 P..0. Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

dalles de bardage P1 Dalles de bardage

dalles de bardage P1 Dalles de bardage dalles de bardage 5 P Dalles de bardage Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de bardage Hebel contenant

Plus en détail

dalles de plancher P3 Dalles de plancher

dalles de plancher P3 Dalles de plancher 59 P3 Dalles de plancher Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de plancher Hebel contenant de petites

Plus en détail

P Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

P Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 5 P..0. Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont uniquement

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

ISOLATION INTERIEURE EN MULTIPOR - PRIX INDICATIFS 2016

ISOLATION INTERIEURE EN MULTIPOR - PRIX INDICATIFS 2016 Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.xella.ch e-mail : tec@xella.com Devis N 6 Projet : 00-00 Conseiller Technique

Plus en détail

Devis N 4 MACONNERIE EN YTONG PRIX INDICATIFS 2016

Devis N 4 MACONNERIE EN YTONG PRIX INDICATIFS 2016 Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.xella.ch e-mail : tec@xella.com Devis N 4 Projet : 00-00 Conseiller Technique

Plus en détail

Actualisations 2014.4

Actualisations 2014.4 THERM + construction de verrières Nouvelle technique de joint Un surcroit de sécurité et une réalisation permettant d optimiser la mise en œuvre sont les principaux critères sur lesquels les concepteurs

Plus en détail

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux)

FERMACELL. Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) FERMACELL Détails de construction Façades ventilées crépies (façades rideaux) Table des matières. Généralités.................... Conditions, système de crépi... Composition du système...... Fixation sur

Plus en détail

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre

générale à la mise en œuvre Introduction générale à la mise en œuvre Béton cellulaire Ytong Béton cellulaire Ytong Introduction générale à la mise en œuvre Remarque : Ces données ont été publiées par. Nous donnons des conseils et informations au mieux de nos connaissances

Plus en détail

La prédalle de qualité avec armature integrée

La prédalle de qualité avec armature integrée I n s t r u c t i o n s d e p o s e La prédalle de qualité avec armature integrée Le plan de pose On établit pour chaque plafond un plan de pose (figure 1). Il contient toutes les indications importantes

Plus en détail

B4 Détails techniques

B4 Détails techniques B Détails techniques B B. Détails techniques B.. B.. B.. B.. B..8 Blocs collés B...a Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de mise en œuvre. B...b Bloc Ytong à poignées ergonomiques. Principe de

Plus en détail

Mode lisation des briques de terre cuite JUWO POROTON

Mode lisation des briques de terre cuite JUWO POROTON Mode lisation des briques de terre cuite JUWO POROTON Calculs des ponts thermiques avec le logiciel Therm Document destiné aux concepteurs de maisons passives Les ponts thermiques Les ponts thermiques

Plus en détail

INSERTIONS POUR CAHIER DES CHARGES

INSERTIONS POUR CAHIER DES CHARGES HALFEN ANCRAGES POUR PIERRE NATURELLE Ancrages pour façades en pierre naturelle : ancre à sceller Les éléments en pierre naturelle sont fixés au gros-œuvre à l aide d ancres en acier inoxydable 18/10/2,5

Plus en détail

Schöck Isokorb type W

Schöck Isokorb type W Schöck Isokorb type Schöck Isokorb type Conçu pour pans de mur en porte-à-faux. Il transmet les moments négatifs et les efforts tranchants positifs. De plus, des efforts horizontaux variables sont transmis

Plus en détail

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Bardage vertical

ArcelorMittal Construction Benelux. Arval Bardage vertical ArcelorMittal Construction Benelux Arval 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 et 25 26 et 31 33 34 et 35 caissons horizontaux caissons caissons horizontaux caissons kn/m 2 1,21 1,21 1,00

Plus en détail

LES BARDAGES. 1 Introduction : 2 Différents types de bardages : 2.1 Bardages fibres-ciment : 2.2 Bardages en matériaux métalliques : Définition :

LES BARDAGES. 1 Introduction : 2 Différents types de bardages : 2.1 Bardages fibres-ciment : 2.2 Bardages en matériaux métalliques : Définition : TS1 CM Technologie générale et environnante Page 1 sur 19 1 Introduction : Définition : LES BARDAGES Revêtement de façade mis en place par fixation mécanique. Façade légère à une ou double peau avec isolant

Plus en détail

1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES POUR LA METHODE DE POSE A LOSANGE A RECOUVREMENT SIMPLE

1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES POUR LA METHODE DE POSE A LOSANGE A RECOUVREMENT SIMPLE 1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES POUR LA METHODE DE POSE A LOSANGE A RECOUVREMENT SIMPLE Cette méthode de pose est possible avec des ardoises des types et formats suivants : - ALTERNA: 40/40/5 et 40/40/10

Plus en détail

B0 Gamme de produits

B0 Gamme de produits B0 Gamme de produits B0 gamme de produits 15 B.0 Gamme de produits Ce chapitre reprend la gamme des produits Ytong. Pour la mise en oeuvre de ces produits, il faut se référer au chapitre B.3. (Mise en

Plus en détail

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité

SOMMAIRE. C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité SOMMAIRE C. C. T. P. - Lot n 2 - Etanchéité 2.0 - GENERALITES :...3 2.0.1 - OBLIGATIONS GENERALES :...3 2.0.2 - OBJET DES TRAVAUX :...3 2.0.3 - NORMES ET REGLEMENTS :...3 2.0.4 - ORIGINE ET CARACTERISTIQUES

Plus en détail

3. Généralités. 3.1 Qu est ce que le béton cellulaire?

3. Généralités. 3.1 Qu est ce que le béton cellulaire? 3. Généralités 3.1 Qu est ce que le béton cellulaire? L air pétrifié Sable, chaux et ciment constituent les matières premières de base. Celles-ci sont intimement mélangées dans des proportions bien déterminées,

Plus en détail

STRUCTURES METALLIQUES

STRUCTURES METALLIQUES 3 STRUCTURES METALLIQUES Structures métalliques 3 Introduction La moitié des réalisations des constructions industrielles Willy Naessens sont construites avec des structures métalliques. Cette technique

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : La brique cellulaire (YTONG) Rédaction : Aouad Roger/ Etudiant ETC 3 ème année Date : 23 novembre 2007 Généralité 1. Histoire En 1924, J.A Eriksson,

Plus en détail

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE

Baccalauréat technologique Génie Civil FICHES de CONNAISSANCES Plan de coffrage Lycée Polyvalent de TAAONE 1. Introduction Situation de l étude : En ayant toujours comme principal objectif de permettre l exécution d un ouvrage, après avoir défini l ensemble de ses fondations il faut s intéresser à la définition

Plus en détail

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux. Système 3.3.5. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation intérieure Isolation pour plafond avec sous-construction bois où métal et panneaux Plaques FOAMGLAS avec colle à froid PC 56 Coupe système Système 3.3.5 1 2 3 4 1 Dalle en béton 2

Plus en détail

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée

PB20RT+ Bloc thermique à isolation rapportée PB20RT+ à isolation rapportée PONCEBLOC 20RT+ Dimension du bloc standard (L x ép. x h en mm) Résistance mécanique L 30 Nombre de blocs/m² 8 Poids du bloc sec (kg) 12,5 Résistance thermique maçonnerie seule

Plus en détail

Insulated Door Components. Système de ressorts de tension. Système hautement performant de porte de garage pour usages résidentiels

Insulated Door Components. Système de ressorts de tension. Système hautement performant de porte de garage pour usages résidentiels Insulated Door Components Système de ressorts de tension Système hautement performant de porte de garage pour usages résidentiels Système de resorts de tension Simple et rapide, idéal pour des dimensions

Plus en détail

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles.

Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. Powerline, le panneau haute performance d isolation thermique des bâtiments agricoles. La référence pour l isolation durable à haute valeur isolante des bâtiments agricoles et agro-alimentaires (stockage).

Plus en détail

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système Les profils

Plus en détail

D E S C R I P T I O N

D E S C R I P T I O N UBAtc 02/2206 Valable du 19.12.2002 au 18.12.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes & Energie, Qualité de la Construction,

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

P Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

P Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 57 P.2.0.18 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 1044 - Révision 1 Résistance au feu des éléments de construction

Plus en détail

Instruction de pose pour linteaux pleins

Instruction de pose pour linteaux pleins Instruction de pose pour linteaux pleins Isolation périphérique, mur à double paroi et mur homogène Il incombe à l ingénieur civil de vérifier la bienfacture de l ensemble de la construction quant à sa

Plus en détail

PERFORMANCES ACOUSTIQUES :

PERFORMANCES ACOUSTIQUES : FICHE CONSEIL N 10 PERFORMANCES ACOUSTIQUES : LES BONNES PRATIQUES DE MISE EN ŒUVRE. La performance acoustique des ouvrages en plaques de plâtre (cloison, contre-cloison, plafond) dépend non seulement

Plus en détail

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES

LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES LA MAÇONNERIE FICHES TECHNIQUES Gamme des produits BLOCS EN BÉTON DE GRANULATS COURANTS BLOCS DE COFFRAGE PRÉLINTEAUX - BLOCS STANDARDS - BLOCS ACCESSOIRES - BLOCS SPÉCIAUX - BLOCS AVEC EMBOÎTEMENTS VERTICAUX

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie FERMACELL Firepanel A1 La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie Firepanel A1 La nouvelle plaque pare-feu de FERMACELL Partout en Europe, le choix exigé pour la finition sèche des bâtiments publics

Plus en détail

Rigitone, des solutions parfaites pour l'absorption acoustique avec perforations continues

Rigitone, des solutions parfaites pour l'absorption acoustique avec perforations continues Rigitone, des solutions parfaites pour l'absorption acoustique avec perforations continues Rigitone, l'acoustique au mieux de sa forme Rigitone est ce qui se fait de mieux en matière d'esthétique. Ses

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Tegra 600 Wavin Belgium

Tegra 600 Wavin Belgium Guide d installation Tegra 600 Ces instructions n ont pas pour but de remplacer les règles d installation telles qu indiquées dans la norme EN 1610. En tous cas, les conditions mentionnées dans la EN 1610

Plus en détail

SUNTUF 3700 Industriel

SUNTUF 3700 Industriel SUNTUF 3700 Industriel INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION Des plaques ondulées SUNTUF 3700 en Polycarbonate pour lucarnes de toits et de bardages de structures industrielles, commerciales et agricoles. A.

Plus en détail

CLIMATISATION TRANQUILLE 12.MONTAGE. 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre

CLIMATISATION TRANQUILLE 12.MONTAGE. 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre 12.2 Montage des nattes sur plaque Placoplâtre La mise en place de plafonds chauffants en plaque de plâtre est considérée comme traditionnelle et régie par le DTU 25.41 depuis septembre 1981. Les plafonds

Plus en détail

ST/SEMPERCORD BANDE À CÂBLES ACIER SUIVANT DIN

ST/SEMPERCORD BANDE À CÂBLES ACIER SUIVANT DIN BANDE À CÂBLES ACIER SUIVANT DIN Les bandes à câbles acier SEMPERCORD sont utilisées dans les cas suivants: conditions d utilisation sévères débits élevés entr axes importants et fortes pentes résistance

Plus en détail

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM

INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages Sika Permat 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM INSTRUCTION DE POSE Natte de désolidarisation et support sous carrelages 01.08.2014 / 08.2014 / SIKA SCHWEIZ AG / SAM SOMMAIRE 1 DESCRIPTION 3 2 DOMAINE D UTILISATION 3 3 SYSTEME DE POSE 3 4 DESCRIPTION

Plus en détail

SONICO 100 Cloison mobile

SONICO 100 Cloison mobile SONICO 100 Cloison mobile Type Caractère / Application Dimensions du panneau : Epaisseur Hauteur Largeur Panneau de porte Constitution du cadre Présentation du panneau Panneaux Finition Valeur Rw isolation

Plus en détail

Le système de panneaux de construction

Le système de panneaux de construction JACKON Insulation GmbH Carl-Benz-Straße 8 D-33803 Steinhagen Telefon +49 5204 1000-0 Telefax +49 5204 1000-59 info@jackodur.com www.jackon-insulation.com Le système de panneaux de construction Des éléments

Plus en détail

B.3 Mise en œuvre. Blocs collés Blocs maçonnés avec du mortier de ciment. B.3.3.1 Linteaux Ytong B.3.3.2 Linteaux Ytong en U B.3.3.

B.3 Mise en œuvre. Blocs collés Blocs maçonnés avec du mortier de ciment. B.3.3.1 Linteaux Ytong B.3.3.2 Linteaux Ytong en U B.3.3. mise en œuvre 103 B.3 Mise en œuvre La partie B.3 reprend la technique de mise en œuvre des produits Ytong. Dans la partie B.4 se trouvent les détails techniques correspondants. Les détails d exécution

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA

Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort. Distribué par EZ-ZAHIA Blocs Béton cellulaire -Thermopierre- Bienvenu au confort Distribué par EZ-ZAHIA 1 I- Qu est ce que c est le béton cellulaire? Le Béton cellulaire est un matériau de construction minéral et massif. Ses

Plus en détail

Instruction d installation

Instruction d installation Instruction d installation Maisonnette en poutres Art.. 0800.080 Dimensions extérieures des poutres 325 x 235 cm Dimensions extérieures des murs 305 x 215 cm, Espace sous toit 50 cm Épaisseur des murs

Plus en détail

Conseils de pose : isolation des murs

Conseils de pose : isolation des murs MISE EN ŒUVRE - FACILE A POSER Conseils de pose : isolation des murs Le produit se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 20-1 : Parois et murs en maçonnerie de petits éléments,

Plus en détail

Plafonds en plaques Gyplat à enduire

Plafonds en plaques Gyplat à enduire A04 Plafonds à enduire au plâtre Plafonds en plaques Gyplat à enduire Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE DURASID CLINS DE BARDAGE

INSTRUCTIONS DE POSE DURASID CLINS DE BARDAGE 01/2013 v1 1/6 Généralités Durasid est un système complet de clins de bardage parfaitement adaptés pour l habillage de murs extérieurs de nouveaux ou d anciens bâtiments : ils sont idéals pour l installation

Plus en détail

Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois.

Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. Eurothane Bi-3, le panneau haute performance d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur béton, bois ou dérivés du bois. La référence pour l isolation durable à haute valeur

Plus en détail

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle

AESTUVER. La plaque coupe-feu universelle coupe-feu AESTUVER La plaque coupe-feu universelle AESTUVER La plaque coupe-feu universelle Procédé d'injection de fibres 2 AESTUVER un matériau de construction de la nouvelle génération AESTUVER innove

Plus en détail

Chape de pente et chape prête à carreler

Chape de pente et chape prête à carreler Chape de pente et chape prête à carreler. Généralités Les chapes sont destinées à être recouvertes par un revêtement; elles ont plusieurs fonctions : réaliser la pente sous l étanchéité afin d assurer

Plus en détail

1 Les Systèmes EPDM Firestone

1 Les Systèmes EPDM Firestone 1 Les Systèmes EPDM Firestone 1. Systèmes d Etanchéité Pour obtenir une étanchéité durable et sans problème, l utilisation d une membrane de qualité supérieure ne suffit pas. L expérience a montré que

Plus en détail

Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O

Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 O Conseil de pro : Plaque FERMACELL Powerpanel H 2 Pour les façades extérieures La plaque Powerpanel H 2 est une plaque-sandwich comportant des agrégats légers liés avec du ciment et armée sur les deux faces

Plus en détail

La mise en œuvre des bétons

La mise en œuvre des bétons Chapitre4 La mise en œuvre des bétons 4.1 Le serrage du béton (compactage) 4.1.1 - Les bétons autoplaçants (BAP) 4.1.2 - Les autres bétons 4.2 Les traitements de surface 4.3 La cure 4.4 Les joints 4.4.1

Plus en détail

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1

Mise en œuvre GFP 01/2014 6.1 Mise en œuvre GFP GFP panneau grand format: Détails de construction 6.2 Le plus important en bref 6.3 Détail assemblage d angle 6.4 Détail angle intérieur 6.5 Détail appui de mur 6.6-6.9 Détail appui de

Plus en détail

Le plancher poutrelles hourdis

Le plancher poutrelles hourdis Le plancher poutrelles L E P L A N C H E R POUTRELLES-HOURDIS Chapitre I: Chapître II: Chapitre III: Chapitre IV: Chapitre V: CARACTERISTIQUES GENERALES LES POSSIBILITES DE MONTAGE LA MISE EN ŒUVRE LIMITES

Plus en détail

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Le présent descriptif concerne la mise en œuvre d une isolation thermique cellulosique par soufflage ouvert sur un plancher, ainsi

Plus en détail

Avantages de l isolation par l intérieur

Avantages de l isolation par l intérieur Avantages de l isolation par l intérieur Isolation par l'intérieur : la solution la plus courante L isolation par l intérieur s'impose lorsque l'on souhaite conserver l'aspect extérieur du bâtiment ou

Plus en détail

BLOC CREUX À MAÇONNER

BLOC CREUX À MAÇONNER BLOC CREUX À MAÇONNER Synthèse Ils sont utilisés pour constituer les parties courantes de murs extérieurs mais aussi des cloisons intérieures. Poids bloc (kg) Rangées d alvéoles (U) Alvéoles (U) Repère

Plus en détail

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR

RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR MEZIERES CTM CCTP LOT N 05 RAVALEMENT-ISOLATION EXTERIEURE Page 05-1 RAVALEMENT ISOLATION PAR L EXTERIEUR PRESCRIPTIONS GENERALES... 2 DOCUMENTS DE REFERENCE... 2 EMPLOI DE MATERIAUX ET PROCEDES TRADITIONNELS...

Plus en détail

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution

Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution 75 P.4.0.7 Introduction aux descriptions pour cahier des charges, prescriptions de pose et détails d exécution Les prescriptions de pose et les détails d exécution repris dans cette documentation sont

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine bâtiment Page 1 / 6 Rapport technique / domaine bâtiment Contenu : Construction en brique terre cuite isolante Rédaction : Pittet Marie-Lucie / Ecole technique de la Construction 3 ème année Date : 23 novembre

Plus en détail

innovationopportunité

innovationopportunité innovationopportunité Quelles Solutions pour Fixer les Cloisons en Verre? introductiongénérale Quelles Solutions pour Fixer les Cloisons en Verre? CLOISONS EN VERRE 1 L industrie de la construction est

Plus en détail

CLOISONS EN OSSATURE METALLIQUE

CLOISONS EN OSSATURE METALLIQUE I. CARACTERISTIQUES DE LA PLAQUE DE PLATRE Les plaques de plâtre présentent deux faces de couleurs différentes : Type de plaque couleurs utilisation Plaques standards Une face recouverte On utilise ce

Plus en détail

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD Jacques Blouin, ing. M. Sc. Directeur Ouvrage d art GENIVAR Société

Plus en détail

Contenu : Arrêts de bétonnage avec armatures traversantes Rédaction : Ernesto Rodriguez / étudiant ETC 3 ème année / 2114 Fleurier Date : Février 2010

Contenu : Arrêts de bétonnage avec armatures traversantes Rédaction : Ernesto Rodriguez / étudiant ETC 3 ème année / 2114 Fleurier Date : Février 2010 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Arrêts de bétonnage avec armatures traversantes Rédaction : Ernesto Rodriguez / étudiant ETC 3 ème année / 2114 Fleurier Date : Février 2010

Plus en détail

Instructions de pose - FRANCE

Instructions de pose - FRANCE Instructions de pose - FRANCE Bardage fibre de bois Ce manuel est un guide de pose simplifié destiné aux poseurs. Pour plus de précisions, se référer à l Avis Technique CSTB en vigueur téléchargeable sur

Plus en détail

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc LES BLOCS CIMENT Les blocs béton BBM (bloc de bêton manufacturé) sont appelés agglos, moellon ou parpaings suivant les régions. Ce sont des BBM pour une pose traditionnelle à bain de mortier, les BBM sont

Plus en détail

NOM : BONNET Prénom : Dominique Date : 25 avril 2005 PREPARATION DE LECON

NOM : BONNET Prénom : Dominique Date : 25 avril 2005 PREPARATION DE LECON NOM : BONNET Prénom : Dominique Date : 25 avril 2005 PREPARATION DE LECON Branche : TECHNOLOGIE Sujet : L APPAREIL CROISE - LES DEUX TYPES Classe : 3 ème degré de l enseignement professionnel 1. REFERENCES

Plus en détail

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes

EUR SOL. les situations. L isolant à l aise dans toutes EUR SOL L isolant à l aise dans toutes les situations Performant et léger Facile à poser Hautement résistant à la compression Adapté à tous les planchers, y compris chauffants et rafraîchissants La performance

Plus en détail

Pavillon de Barcelone

Pavillon de Barcelone Partie 1 Première Etape Formation du socle du pavillon Tout d abord, on créé une boîte au format souhaitée, avec un nombre de segmentation correspondant à la trame du dallage du projet. Puis, on la transforme

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Fiche du projet Menuiserie Bechoux

Fiche du projet Menuiserie Bechoux Fiche du projet Menuiserie Bechoux Portée métallique de 14 m sur 28 La menuiserie Bechoux était à la recherche d'un atelier de qualité. Elle nous a commandé un hall Sigma de 14 m de large, 28 m de long

Plus en détail

PLACEMENT. Les briques doivent être saturées par immersion au moins deux heures avant de les mettre. Les pièces doivent être prêtes et sans fentes.

PLACEMENT. Les briques doivent être saturées par immersion au moins deux heures avant de les mettre. Les pièces doivent être prêtes et sans fentes. PLACEMENT Les briques doivent être saturées par immersion au moins deux heures avant de les mettre Les pièces doivent être prêtes et sans fentes Par le procésus de semelle, ou traitement avec ruban, ils

Plus en détail

Appuis de bâtiment. Types d application définis, réduction efficace des bruits solidiens

Appuis de bâtiment. Types d application définis, réduction efficace des bruits solidiens BASYS Appuis de bâtiment Types d application définis, réduction efficace des bruits solidiens B a u S y s t e m e À base de matières recyclés, non putrescibles Livrable rapidement en bandes de 1 mètre

Plus en détail

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS 04/03/2014 Pour le compte de : Oakwood Import ZA La Croix Blanche 46200 Lachapelle-Auzac Contact : PFT

Plus en détail

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8 P 1/8 LITAFEU JOINT COUPE FEU Date d actualisation : 23 juillet 2012 Propriétés Le LITAFEU est constitué de fibres minérales incombustibles, imputrescibles, insérées dans une résille de fibres de verre.

Plus en détail

Soumission N 1 MACONNERIE FACADES ET MURS EN YTONG

Soumission N 1 MACONNERIE FACADES ET MURS EN YTONG Xella Béton Cellulaire Suisse SA Avenue des Sports 26 1401 Yverdon-les-Bains tél : 024 / 420 16 60 - fax : 024 / 420 16 61 www.ytong.ch e-mail : tec@xella.com Soumission N 1 Projet: 15-00 MACONNERIE FACADES

Plus en détail

StoTherm Brick Détails

StoTherm Brick Détails StoTherm Brick Détails Contenu Chapitre 1 Systèmes de chevillage / Profils Chapitre 2 Plinthe au sol Chapitre 3 Départ dans le sol Chapitre 4 Départ sur toiture plate / balcons Chapitre 5 Départ sur toiture

Plus en détail

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système

axe par rapport auquel on calcule les moments des efforts appliqués au système 1. Calcul du chargement en fatigue de la vis de fixation du robot Afin de calculer la charge sur chaque fixation, on calcule le moment des différentes forces appliquées au système ( + socle), en négligeant

Plus en détail

Guide pour Structure Ossature Bois

Guide pour Structure Ossature Bois L C C B SARL 93 Grand Rue 67290 WEISLINGEN Tel: 03-88-01-59-83 Email : lccb.lenser@wanadoo.fr Guide pour Structure Ossature Bois Dans ce guide certaines touches sont modélisées par les touches suivantes

Plus en détail

Consignes d installation

Consignes d installation Préparation des éléments Composition de la, chapeau de normal Consignes d installation Restez toute l année au sec Grâce à une toiture de terrasse en aluminium Tout le monde aime profiter de sa terrasse,

Plus en détail

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES

PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES PRÉSENTATION RAPIDE DE LA SOCIÉTÉ PRINCIPE DE L ITE SUBERISOLE MATÉRIAUX EMPLOYÉS SUBERISOLE : UN SYSTÈME CLÉ EN MAIN DÉTAILS ET AVANTAGES SUPPORTS ADMISSIBLES MISE EN ŒUVRE : PRINCIPE DE POSE SUR SUPPORT

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE &

INSTRUCTIONS DE POSE & 1/8 Généralités Durasid est un système complet de clins de bardage parfaitement adaptés pour l habillage de murs extérieurs de nouveaux ou d anciens bâtiments : ils sont idéals pour l installation sur

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

Clôtures de piscine 4AQUACLO 4AQUASTYL 4AQUAMOD

Clôtures de piscine 4AQUACLO 4AQUASTYL 4AQUAMOD 4AQUACLO 4AQUASTYL 4AQUAMOD 4AQUACLO Pourquoi choisir une clôture pour sécuriser sa piscine? La clôture est une sécurité permanente : Elle reste l obstacle physique le plus fiable et le plus efficace contre

Plus en détail

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Fournit des informations nécessaires à la prise de décisions efficaces

Plus en détail

STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées.

STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées. STEKO Une pierre pour construire vos IDEÉS. STEKO Une pierre pour construire vos idées. Un VIEUX désir devient une IDÉE NEUVE. Un vieux désir devient une idée neuve. CONSTRUIRE AUTREMENT IMPLIQUE DE PENSER

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE E1 CONSTRUCTION BATIMENT GROS-ŒUVRE. Sous épreuve A1 Unité 11

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EPREUVE E1 CONSTRUCTION BATIMENT GROS-ŒUVRE. Sous épreuve A1 Unité 11 BACCALAUEAT POFESSIONNEL CONSTUCTION BATIMENT GOS-ŒUVE EPEUVE E1 Sous épreuve A1 Unité 11 ETUDE SCIENTIFIQUE et TECHNOLOGIQUE D UN OUVAGE et / ou D UN SYSTEME A l issue de l épreuve, seul les documents

Plus en détail