Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada"

Transcription

1 Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011 Le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC), avec ses médecins de famille membres, est la voix de la médecine familiale au Canada. Le CMFC espère que vous répondrez aux questions suivantes. Vos réponses seront affichées à titre d information pour les médecins de famille et autres professionnels de la santé du Canada, qui visitent notre site Web ( Merci de prendre en considération les sujets suivants. 1. À votre avis, quelles sont les trois principales questions en matière de santé auxquelles le Canada est confronté? Notre plate-forme énonce les mesures prioritaires qu un gouvernement libéral présenterait : le plan libéral sur les soins familiaux : soutenir les Canadiens qui prennent soin d un être cher à domicile; investir dans la promotion de la santé, le sport et une politique alimentaire nationale; lancer une stratégie canadienne sur la santé du cerveau; collaborer avec les provinces et les professionnels de la santé en matière de qualité et d innovation; mettre en œuvre de nouvelles mesures pour améliorer les soins de santé en milieu rural; combler les écarts dans la couverture des médicaments sur ordonnance et s attaquer au coût élevé des médicaments en général. Ces élections posent aussi une question simple aux électeurs : à qui faites-vous confiance pour parler au nom du Canada au moment où des décisions cruciales se prennent sur l avenir de notre système de soins de santé, et notamment à la fin de l Accord sur la santé en 2014? Un gouvernement libéral prendra immédiatement et en 2014 un engagement fort et renouvelé au niveau fédéral. Sur les soins de santé, nous parlerons au nom du Canada en fonction de quatre objectifs :

2 1) alléger les pressions que subissent les familles canadiennes, particulièrement celles qui doivent prendre soin d un être cher à domicile; 2) réaliser des améliorations mesurables et à long terme en ce qui a trait aux résultats en matière de santé; 3) améliorer la qualité du système de soins de santé; 4) maîtriser les coûts à long terme. À l appui de cet engagement, un gouvernement libéral maintiendra au-delà de 2014 l actuelle clause d indexation de 6 % du financement pour les soins de santé. 2. Comment comptez-vous soutenir l objectif que chaque Canadien et Canadienne ait son propre médecin de famille? Et comment vous assurerez-vous que nous formerons et maintiendrons les effectifs appropriés de médecins de famille pour desservir les citoyens des communautés de l ensemble du pays? Les libéraux croient qu il est urgent d agir pour régler la pénurie grave de médecins au Canada pour assurer que notre système de santé public offre aux Canadiens des soins durables, rapides, accessibles et de qualité. Face à une pénurie nationale de médecins, les conservateurs de Stephen Harper ont financé seulement 66 nouveaux médecins, soit moins d un quart de 1 % du nombre nécessaire. Un gouvernement libéral travaillera avec les provinces, les territoires et les intervenants pour accroître notre capacité à former de nouveaux médecins et à intégrer dans notre système de santé des médecins qualifiés ayant reçu une formation à l étranger. Les Canadiens vivant en milieu rural sont depuis longtemps pénalisés par un niveau de services de soins de santé qui n est pas équivalent à celui offert dans les centres urbains. En collaboration avec les provinces et les territoires, un gouvernement libéral présentera un nouvel incitatif qui effacerait une partie du prêt canadien aux étudiants pour les médecins, les infirmières et les infirmières praticiennes qui choisissent de pratiquer dans un village ou une communauté rurale reconnu comme étant mal desservi. Les médecins de famille seront admissibles à un effacement de leur prêt étudiant jusqu à 8 000$ par an pour un maximum de $. Les infirmières et les infirmières praticiennes seront admissibles à un effacement de leur prêt étudiant jusqu à $ par an pour un maximum de $. Puisque le Québec ne participe pas au Programme canadien de prêts aux étudiants, un gouvernement libéral travaillera avec le gouvernement du Québec pour trouver les meilleurs moyens d atteindre ces objectifs.

3 3. Quels sont vos projets relativement à l Accord sur le renouvellement des soins de santé après ? Au moment où l Accord fédéral-provincial-territorial sur la santé s apprête à venir à échéance en 2014, une nouvelle entente de financement doit être une priorité pour le prochain gouvernement. Les impacts sur les Canadiens sont incommensurables, mais le gouvernement Harper a démontré peu d intérêt. Au contraire, un gouvernement libéral sera présent aux négociations pour représenter tous les Canadiens. Nous serons munis d une approche de collaboration et d objectifs qui sont le moteur de notre plate-forme sur la santé et les soins de santé : alléger la pression sur les familles canadiennes d aujourd hui, améliorer les résultats en matière de santé et la qualité du système de soins de santé, et maîtriser les coûts à long terme. Un gouvernement libéral s engagera à maintenir au-delà de 2014 l actuelle clause d indexation de 6 % du financement pour les soins de santé. Deux aspects spécifiques feront aussi partie des priorités d un gouvernement libéral : des services de soins à domicile et une couverture pour les médicaments. Puisque les soins à domicile remplacent de plus en plus les soins offerts dans les hôpitaux, nous travaillerons avec les provinces et les territoires pour veiller à ce que les Canadiens ne soient pas confrontés à une variation du niveau de couverture des médicaments et de service à domicile d une région à l autre, y compris les priorités telles que la santé mentale et les soins palliatifs. Le gouvernement du Canada est le bailleur de fonds principal pour les soins de santé en transférant les points d impôt et les fonds aux provinces et aux territoires. Tous les gouvernements doivent faire mieux pour rendre compte aux Canadiens des résultats, de l optimisation des ressources et de la qualité des services de soins de santé partout au pays. Tandis que les provinces et les territoires se battent contre les coûts qui montent en flèche, c est loin d être clair que plus d argent est l unique solution. Les gouvernements doivent s assurer que nous obtenons plus pour l argent qui est déjà dans le système. L amélioration de la gestion et l innovation mises de l avant par une diffusion nationale et internationale beaucoup plus efficace des meilleures pratiques garantissent en même temps une maîtrise des coûts et une amélioration des services offerts aux Canadiens. À un certain moment on jugeait que le Canada avait le meilleur système de soins de santé au monde. Un engagement renouvelé au niveau fédéral, et un partenariat efficace avec les gouvernements des provinces et des territoires ainsi que les autres secteurs de la santé pourraient redonner cette réputation au Canada.

4 4. Quel rôle prépondérant entrevoyez-vous de la part du gouvernement fédéral en matière de soins de santé? Comme nous l avons indiqué ci-dessus, ces élections posent une question simple aux électeurs : à qui faites-vous confiance pour parler au nom du Canada au moment où des questions cruciales se prennent sur l avenir de notre système de soins de santé? Ce sont les gouvernements libéraux qui ont mis en place l assurance-maladie universelle et qui ont voté la Loi canadienne sur la santé. Un nouveau gouvernement libéral offrira un engagement robuste et renouvelé. Pour les libéraux, comme pour la plupart des Canadiens, l accès universel à des soins de qualité au moment opportun, sans égard ni à la capacité de payer, ni à la province de résidence, fait partie de ce qui définit le Canada. Cette prémisse se trouve au cœur des valeurs canadiennes et des réalisations libérales. Sous un leadership libéral, le gouvernement redeviendra un partenaire sérieux dans la santé et les soins de santé. Les Canadiens se préoccupent de plus en plus de la viabilité du système et de la qualité des services que nous obtenons pour l argent qui y est investi. Les difficultés économiques poussent certains à offrir de fausses solutions. Un ticket modérateur, par exemple, pourrait faire en sorte que les soins de santé soient plus dispendieux pour tous les Canadiens. Des personnes malades qui renoncent à obtenir des soins quand elles en ont besoin pourraient voir leur état s aggraver et devoir nécessiter des interventions encore plus coûteuses ultérieurement. Le gouvernement fédéral joue un important rôle dans les soins de santé sur le plan du financement, de la recherche et de l information, de la promotion de la santé publique, de la réglementation des médicaments, de la poursuite d objectifs et de principes pancanadiens, ainsi que de la livraison des services pour les Autochtones et les anciens combattants. Le gouvernement fédéral est aussi en mesure de travailler avec les provinces pour promouvoir l innovation et rendre disponibles les meilleures pratiques élaborées au Canada et à l étranger. 5. Nous aimerions vous poser une dernière question sur le concept du centre de médecine familiale pour chaque patient (aussi connu sous son nom anglais - Medical Home). Le CMFC définit ce concept comme suit : Une pratique de médecine familiale définie par les patients comme l endroit où ils se sentent le plus à l aise de présenter et de discuter de leurs préoccupations médicales et de santé tant personnelles que familiales. C est l endroit où les patients, leurs familles et leurs fournisseurs de soins personnels sont écoutés et respectés comme des participants à part entière dans la prise de décision et la prestation de leurs soins continus. C est la base principale d une interaction continue entre les patients et leurs médecins de famille personnels qui sont les

5 principaux fournisseurs de leurs soins médicaux. C est là où une équipe de prestataires de soins travaillent de concert avec le médecin de famille personnel du patient afin d offrir et de coordonner la gamme complète de services médicaux et de santé dont chaque personne a besoin. C est également là où se développent et se renforcent au fil du temps les relations patient-médecin de famille, patient-infirmière, ainsi que patient-autres professionnels de la santé, permettant d obtenir les meilleurs résultats possibles pour la santé de chaque personne, pour la population visée et pour la collectivité desservie. Comment comptez-vous appuyer ce concept? Le concept du centre de médecine familiale pour chaque patient est sans conteste une façon de prodiguer des soins de santé efficaces axés sur le patient. Dans les précédents accords de santé, les gouvernements libéraux ont cherché à augmenter l accès des patients aux équipes de soins de santé, et un gouvernement libéral travaillera en vue d étendre l administration de soins de santé grâce à ce concept dans des accords futurs. Merci d avoir répondu à ce questionnaire. Pour de plus amples renseignements, n hésitez pas à communiquer avec Eric Mang, directeur des Politiques en matière de santé et des Relations gouvernementales, à ou au , poste 325.

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Faire face à la rareté de la main-d œuvre dans les professions à forte demande. Présenté par : D r John Haggie, MB, ChB, MD, FRCS Président

Faire face à la rareté de la main-d œuvre dans les professions à forte demande. Présenté par : D r John Haggie, MB, ChB, MD, FRCS Président Présentation de l AMC au Comité de la Chambre des communes sur les ressources humaines, le développement des compétences, le développement social et la situation des personnes handicapées Faire face à

Plus en détail

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Le Conseil canadien de développement social (CCDS) a le plaisir de présenter ses arguments devant le Comité permanent de

Plus en détail

COMMENTLES CASCPRODIGUENT

COMMENTLES CASCPRODIGUENT COMMENTLES CASCPRODIGUENT DESSOI NS: Mi seàj oursurl amél i oraon del aqual i tépourl espaents Comment les CASC prodiguent des soins : Mise à jour sur l amélioration de la qualité pour les patients Mise

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 5. planification de leurs futurs besoins en matière de logement ISSD-043(5)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 5. planification de leurs futurs besoins en matière de logement ISSD-043(5)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 5 planification de leurs futurs besoins en matière de logement ISSD-043(5)-05-10 Il existe de nombreux types de logement pour les personnes

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Une population en santé pour une économie plus robuste

Une population en santé pour une économie plus robuste Une population en santé pour une économie plus robuste Exposé présenté par l Association médicale canadienne au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Le 18 octobre

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... le service de Pharmacie active SM Des moyens novateurs pour améliorer votre régime d assurance médicaments et en réduire les coûts Saviez-vous que... les coûts des soins de santé

Plus en détail

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Octobre 2012 Objet et vue d ensemble Présenter

Plus en détail

Présentation du CNFS. La formation et la recherche en français dans le domaine de la santé

Présentation du CNFS. La formation et la recherche en français dans le domaine de la santé Présentation du CNFS 1 Des professionnels formés pour faire face à l offre active des services de santé en français Journée Dialogue organisé par le RIFSSSO: Les ressources humaines au cœur des services

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action)

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action) Réponses de la gestion complétées par: Carole Crête-Robidoux En date du: 9 juillet 2004 Observations sur les politiques, procédures et pratiques utilisées pour les activités de surveillance des octrois,

Plus en détail

Votre guide. des services de soins à domicile au Manitoba

Votre guide. des services de soins à domicile au Manitoba Votre guide des services de soins à domicile au Manitoba Table des matières Information et admissibilité... 1 Évaluation... 2 Planification et coordination des soins.. 2 Services... 3 Aide pour soins personnels

Plus en détail

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Conseils mixtes du Conseil des DPI du secteur public et du Conseil de la prestation des services du secteur public Le 4 mars 2015 Objectifs Vous

Plus en détail

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF

CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF CANADA SNOWBOARD - DIRECTEUR EXÉCUTIF Canada Snowboard, l organisation nationale régissant le sport de snowboard compétitif au Canada, est à la recherche d un Directeur Exécutif à temps plein. Le Directeur

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Maintenir et améliorer les soins de santé

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Maintenir et améliorer les soins de santé Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Maintenir et améliorer les soins de santé Février 1997 «Investir dans nos horizons économiques est certes important, mais une économie saine n est pas une

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires à l échelle internationale

Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires à l échelle internationale Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires à l échelle internationale 1 2 Les inconvénients de ne pas avoir de police locale lorsque vous traitez des affaires

Plus en détail

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information

Méthodologie. 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Méthodologie 1 Évaluation des capacités de la gestion de l information Outil et méthodologie 2 Table des matières 3 Table des matières (suite) 4 Aperçu de l outil Évaluation des capacités de la GI 5 Contexte

Plus en détail

Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé

Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé Investir dans les collectivités amies des aînés La population mondiale est en train de vieillir

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015)

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE. PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) École de réadaptation Programme de physiothérapie DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PROCÉDURES POUR COMPLÉTER LE PORTFOLIO ÉLECTRONIQUE ET DÉFINITION DES COMPÉTENCES TRANSVERSALES (version 2015) Préparé par Direction

Plus en détail

L Apprentissage Permanent en Tant que Moteur clé de L Innovation Dans L Éducation Postsecondaire

L Apprentissage Permanent en Tant que Moteur clé de L Innovation Dans L Éducation Postsecondaire L Apprentissage Permanent en Tant que Moteur clé de L Innovation Dans L Éducation Postsecondaire 2012 www.contactnorth.ca www.contactnord.ca Le 9 mars 2012, M. Glen Murray, ministre de la Formation et

Plus en détail

Programme d aide. Guide à l intention des employés* et des membres de leur famille. homewoodsante.com

Programme d aide. Guide à l intention des employés* et des membres de leur famille. homewoodsante.com Programme d aide Guide à l intention des employés* et des membres de leur famille homewoodsante.com Au sujet de votre Programme d aide Votre Programme d aide est un service professionnel offrant counselling,

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé Jack Layton Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé 1 Bâtir un régime public novateur de services de santé Tout au long des années 1990, les Canadien(ne)s se sont faits dire que le débat

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Le plus important réseau de médecins!

Le plus important réseau de médecins! A S S O C I A T I O N M É D I C A L E D U Q U É B E C Le plus important réseau de médecins! Sur mesure pour les résidents L AMQ, votre porte d entrée sur le monde médical Notre mission : Rassembler et

Plus en détail

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques».

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Cliquez sur «Suivant» pour continuer. 1 Cette formation vous permet de : comprendre

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile

PROJET DE SERVICE. association d aide à domicile PROJET DE SERVICE Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le 1 association d aide à domicile Adhérent labellisé par réseau d'aide à domicile le Conformément à la loi du 02 janvier 2002 rénovant

Plus en détail

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être 75 % 20 % 12 semaines 1 an Plus longtemps un employé s absente du travail, moins il a de chances d y retourner. Après 12 semaines d absence, 75 % des

Plus en détail

André Caron Conseiller pédagogique

André Caron Conseiller pédagogique Par André Caron Conseiller pédagogique Le chemin de l école 3 La Commission scolaire de la Baie-James 3 Les services éducatifs 3 Mécanismes d accès 3 Inscription 3 Classement de l enfant : Adaptation scolaire

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet des 6. testaments et des arrangements funéraires ISSD-043(6)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet des 6. testaments et des arrangements funéraires ISSD-043(6)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet des 6 testaments et des arrangements funéraires ISSD-043(6)-05-10 Lorsque nous décèderons, notre famille et nos amis voudront nous rendre hommage

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

Première partie LE CONTEXTE

Première partie LE CONTEXTE 13 Première partie LE CONTEXTE LA LOI SUR LA SANTÉ PUBLIQUE ET LE PROGRAMME NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE 2003-2012 Le Programme national de santé publique 2003-2012 a été institué par la Loi sur la santé

Plus en détail

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS

ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS ÉCLAIRER RÉVÉLER INSPIRER SERVICES AUX PARTICULIERS EMPLOYÉS ÉTUDIANTS ENTREPRENEURS SOMMAIRE 03 ÉCLAIRER. RÉVÉLER. INSPIRER. 05 SERVICES AUX PARTICULIERS 07 GESTION DE CARRIÈRE 08 STRATÉGIE DE RECHERCHE

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY

POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE CANTLEY MUNICIPALITÉ DE CANTLEY Adoptée au conseil municipal du 13 janvier 2015 Résolution numéro 2015-MC-R030 POLITIQUE D ACHAT LOCAL DE LA MUNICIPALITÉ DE

Plus en détail

DROIT DE LA FAMILLE CONNAISSEZ VOS DROITS!

DROIT DE LA FAMILLE CONNAISSEZ VOS DROITS! DROIT DE LA FAMILLE CONNAISSEZ VOS DROITS! BUT De discuter le système de justice familiale à Terre-Neuve-et-Labrador. SUJETS Services de justice familiale Unions de fait Contrats familiaux Séparation Divorce

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Madame, Monsieur, Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Nous vous félicitons de votre décision de mener ce Sondage sur la rétroaction des employés. Le sondage vous

Plus en détail

Programme de gestion des médicaments de spécialité

Programme de gestion des médicaments de spécialité Programme de gestion des médicaments de spécialité SYNONYME D ÉCONOMIES ET DE SANTÉ Votre régime d assurance soins médicaux vise à vous procurer une protection financière, à vous et aux membres de votre

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE Politique d investissement Cette politique est en vigueur depuis le 18 juin 2009 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. GÉNÉRALITÉS P R É A M B U L E Le Musée canadien

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements

Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans les services et arrondissements Titre # Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois généraux dans

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez plus que les services d un conseiller financier d expérience soucieux de répondre à vos besoins. Vous bénéficiez des nombreuses

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces Synthèse des besoins et recommandations Dans le document «La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces»,

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre #

Politique d embauche du personnel étudiant (culture, loisir et vie communautaire) Titre # Ville de Québec Politique d embauche du personnel étudiant pour les emplois dans le secteur de la culture, du loisir et de la vie communautaire dans les arrondissements Titre # Politique d embauche du

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Énoncé de position commune sur l offre active des services de santé en français en Ontario

Énoncé de position commune sur l offre active des services de santé en français en Ontario Énoncé de position commune sur l offre active des services de santé en français en Ontario Le Regroupement des Entités de planification des services de santé en français de l Ontario et L Alliance des

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier 2009 Module 8 : Améliorer la communication Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012

Plus en détail

Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) pour les spécialistes du marketing numérique et les équipes de création

Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) pour les spécialistes du marketing numérique et les équipes de création Démontrer la valeur ajoutée du DAM (gestion des ressources numériques) Juin 2015 Résumé Aujourd hui, les spécialistes du marketing numérique et les directeurs de création rentabilisent largement leurs

Plus en détail

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés

PLAN D ACTION MADA. politique municipalité amie des ainés PLAN D ACTION MADA politique municipalité amie des ainés Mot du maire Chères concitoyennes, chers concitoyens, Nous tenions à nous doter d une politique Municipalité amie des aînés (MADA) pour témoigner

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 10 Comment les biens sont partagés en droit de la famille FR 010 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Comment

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Formation linguistique

Formation linguistique Formation linguistique Le français est la langue officielle du Québec et celle parlée par 98 % de la population du Saguenay Lac-Saint-Jean. C est un outil indispensable pour travailler, faire des affaires,

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires)

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) Trousse du présentateur 2014-2015 Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec.

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

Bonjour, Je viens vous présenter les résultats de mon projet de maîtrise terminé en août 2014. Premièrement, je me présente.

Bonjour, Je viens vous présenter les résultats de mon projet de maîtrise terminé en août 2014. Premièrement, je me présente. Bonjour, Je viens vous présenter les résultats de mon projet de maîtrise terminé en août 2014. Premièrement, je me présente. Je suis Véronique Lamontagne et j ai réalisé mon projet sous la direction de

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive

Formations Hiver et printemps 2014. Atelier sur l évaluation évolutive Nous offrons des ateliers sur mesure, adaptés spécifiquement à votre réalité et à vos besoins, ainsi que des formations planifiées, s appuyant sur l expertise et la pratique. Atelier sur l évaluation évolutive

Plus en détail

LA LOI DE LA RUE no.9 IMMIGRATION

LA LOI DE LA RUE no.9 IMMIGRATION LA LOI DE LA RUE no.9 9-1 IMMIGRATION Statut Les individus présents au Canada ont souvent un «statut» d immigration. À titre d exemple, l individu peut être un citoyen canadien, un résident permanent,

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION

TROUSSE D INFORMATION TROUSSE D INFORMATION POUR LA CAMPAGNE ÉLECTORALE 2015 FONDATION CANADIENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE Fondation canadienne pour le développement de carrière Rédaction explicative pour les élections

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions. Page 1

Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions. Page 1 Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions Page 1 Mission de la BDAA Nous sommes le réseau par excellence sur lequel la population canadienne peut compter pour y trouver des informations,

Plus en détail

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Mai 2015 Yves Genest, dirigeant

Plus en détail

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK PRÉAMBULE La Loi sur l instruction publique pour les autochtones cris, inuit et naskapis (L.R.Q., Chapitre I-14) prévoit que tout enfant doit fréquenter l'école tous les

Plus en détail

LE CHANGEMENT DE PARADIGME

LE CHANGEMENT DE PARADIGME Le Plan Mondial pour Éliminer la Tuberculose LE CHANGEMENT DE PARADIGME 2016-2020 RÉSUMÉ EXÉCUTIF un partenariat hébergé par l Organisation des Nations Unies à Les Objectifs de développement durable des

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

intégrité collaboration leadership respect excellence

intégrité collaboration leadership respect excellence intégrité respect collaboration excellence leadership Teva Canada Innovation Mot du directeur général Teva Canada Innovation s engage à offrir aux Canadiens des médicaments dans le but d améliorer leur

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents

Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents BIEN S INFORMER POUR MIEUX CHOISIR Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents organismes spécialisés dans l aide à l emploi et à l insertion : l Agence nationale pour l emploi (ANPE),

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

LE STANDARD DU SANS CONTACT POUR UNE NOUVELLE VISION DU TRANSPORT

LE STANDARD DU SANS CONTACT POUR UNE NOUVELLE VISION DU TRANSPORT LE STANDARD DU SANS CONTACT POUR UNE NOUVELLE VISION DU TRANSPORT Quelle technologie assurera pour les années à venir, indépendance, pérennité et adaptabilité Aujourd'hui les opérateurs de transport doivent

Plus en détail

Demande au programme de Développement des compétences

Demande au programme de Développement des compétences Avant de commencer Vous devez être un «participant*» au sens de la Loi sur l assurance-emploi du gouvernement fédéral. Vous devez avoir travaillé avec un conseiller en emploi et un gestionnaire de cas

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

Comprendre le rôle du Conseil d administration

Comprendre le rôle du Conseil d administration Comprendre le rôle du Conseil d administration Tandis que chaque centre a ses propres règlements pour déterminer le rôle joué par le Conseil d administration dans leur fonctionnement, cette brochure fournira

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail