Cartographie de l'humidité du sol en Afrique de l'ouest par télédétection spatiale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cartographie de l'humidité du sol en Afrique de l'ouest par télédétection spatiale"

Transcription

1 UMR 5564-INPG-UJF/CNRS/IRD Cartographie de l'humidité du sol en Afrique de l'ouest par télédétection spatiale Présenté par TRAN Xuan Truong Sous la direction de Thierry PELLARIN et Jean-Paul LAURENT 1

2 Plan I. Contexte - Pourquoi mesurer l humidité du sol? - Quels capteurs et à quelle résolution? II. Objectif III. Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol - Mesures de terrain - Mesures du satellite géostationnaire Meteosat (MSG) IV. Assimilation dans un schéma de surface - Schéma de surface ISBA - Assimilation MSG - Assimilation AMSR-E V. Conclusion et perspectives 2

3 Contexte Pourquoi mesurer l humidité du sol? Pour mieux comprendre le couplage entre la surface et l atmosphère Koster et al., Science, 2004 avec des observations 3

4 Contexte Quels capteurs et à quelle résolution? Mesures satellites micro-onde (1-10 GHz) Avantages: Inconvénients: émission du sol fortement reliée à l humidité du sol sa sensibilité aux phénomènes atmosphériques est minimale faible résolution spatiale (30-55 km) résolution temporelle (1 à 2 jours) effet important de la végétation Ecart-type des mesures de AMSR-E durant 15 jours Vegetation attenuation Aqua 16 july to 31 july

5 Contexte Quels capteurs et à quelle résolution? Mesures satellites infra-rouge thermique (4-14 µm) Avantages : bonne résolution spatiale (3-5 km) très bonne résolution temporelle (15 minutes) Inconvénients : émission du sol faiblement reliée à l humidité du sol pas de données en situation nuageuse effet important de la végétation Meteosat 5

6 Objectif Mesures Mesures Terrain Terrain Mesures Mesures satellites satellites MSG MSG Mesures Mesures satellites satellites AMSR-E AMSR-E Paramètres Paramètres de de la la surface surface et forçage atmosphérique et forçage atmosphérique 1 3 algorithmes 3 algorithmes de désagération de la résolution 2 Assimilation modèle ISBA Humidité du sol en Afrique de l Ouest 6

7 Plan I. Contexte - Pourquoi mesurer l humidité du sol? - Quels capteurs et à quelle résolution? II. Objectifs III. Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol - Mesures de terrain - Mesures du satellite géostationnaire Meteosat (MSG) IV. Assimilation dans un schéma de surface - Schéma de surface ISBA - Assimilation MSG - Assimilation AMSR-E V. Conclusion et perspectives 7

8 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol Mesure de terrain A l échelle locale Niger Zone d'étude à l'échelle locale Stations in-situ au Niger 8

9 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol A l échelle locale Mesure de terrain Septembre 2006 Evolution de la température du sol à Banizoumbou au Niger Evolution de l'humidité du sol à Banizoumbou au Niger 9

10 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol Mesure de terrain A l échelle locale 1. Methode statistique: mst*= ao + a1.tst Septembre 2006 ms* = Ts Evolution de température du sol et humidité du sol à Banizoumbou au Niger 10

11 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol A l échelle locale Mesure de terrain 2. Methode de gradient de la température: Tst = a.t + b 8h00 8h30 9h00 9h30 10h00 8h00 8h30 9h00 9h30 10h00 Gradient de température de surface du sol de 8h à 10h pour chaque jour Méthode de Geoff Pegram à l'université de Durban en Afrique du Sud 11

12 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol Mesure de terrain A l échelle locale i 3. Methode des anomalies de la température + 1 lstai = lsti+ 10 Septembre 2006 Anomalie de T i lst i Anomalies de température de surface du sol Méthode de Chris Taylor et Phil Harris (CEH) à l'université de Wallingford en Angleterre 12

13 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol Mesure de terrain A l échelle locale 4. Résultats des 3 méthodes Methode statistique Methode de gradient de la température Methode des anomalies de la température 13

14 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol Mesure du satellite géostationnaire g Météosat M (MSG) A l échelle locale A l échelle régionale 13,575 N 13,541 N Niger 0, N 13,541N 10 N Niger 18 W 2,665E 20 E 13,525 N 2,625 E 2,665E 2,675E Zone d'étude de l'échelle locale Pixel choisi (MSG) Zone d'étude à l'échelle régionale 14

15 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol Mesure du satellite géostationnaire g Météosat M (MSG) A l échelle locale Relation LST_MSG / LST_In-situ Séries temporelles de LST dérivée des mesures MSG et des mesures In-situ 15

16 Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol A l'échelle régionale 1. Méthode statistique Mesure du satellite géostationnaire g Météosat M (MSG) Résultats des 3 méthodes A l'échelle locale Humidité du sol AMSR-E 2. Méthode gradient 3. Méthode Anomalie 16

17 Plan I. Contexte - Pourquoi mesurer l humidité du sol? - Quels capteurs et à quelle résolution? II. Objectifs III. Estimation de l'humidité du sol à partir de la température du sol - Mesures de terrain - Mesures du satellite géostationnaire Meteosat (MSG) IV. Assimilation dans un schéma de surface - Schéma de surface ISBA - Assimilation MSG - Assimilation AMSR-E V. Conclusion et perspectives 17

18 Modèle ISBA (Interaction entre la Surface, la Biosphère et l'atmosphère) Schéma de surface ISBA Sol nu Forêts Rn = H + E + G Pg = E + Qr + D Noilhan et Planton (1989) ISBA (SVAT de Météo-France) 3 couches de sol : 1 cm couche racinaire couche profonde 3 patchs : sol nu forêts végétation basse Végétation basse 18

19 Modèle ISBA Simulations de l humidité de surface Pluies sol Simulation Simulation ISBA de l'humidité du sol avec pluie sol Pluies EPSAT-SG Simulation Simulation ISBA de l'humidité du sol avec pluie satellite (EPSAT-SG) 19

20 Modèle ISBA Technique d assimilation MSG A l échelle locale Pluie x 0 Pluie x 0.5 Simulation Simulation Evolution de Ts _MSG du 01/7 au 04/7/2006 au Niger Pluie x 1 Pluie x 1.5 Simulation Simulation 20

21 Modèle ISBA Assimilation MSG Résultat à l échelle locale Avant assimilation Avant assimilation Humidité du sol sans assimilation des T du sol MSG Après assimilation Apres assimilation Humidité du sol avec assimilation des T du sol MSG 21

22 Modèle ISBA _C-MEB Assimilation AMSR-E A l échelle locale Pluie x 0 Amsr-e TB Simulation C-MEB (modèle d émission microonde) Inputs : - humidité superficielle - contenu en eau de végétation - température du sol - rugosité, paramètres atmosph. Outputs : - TB pour chaque patch Sol nu Comparaison TB TB TB TB TB Forêts C-MEB ISBA Végétation basse 22

23 Modèle ISBA _C-MEB Technique d assimilation AMSR-E A l échelle locale Pluie x 0 Pluie x 0.5 Simulation Simulation Evolution de Tb-AMSR-E et TB simulée par C-MEB et technique de la modification de pluie (pluie x0, x0.5) du 24/8 au 27/8/2006 au Niger Pluie x 1 Pluie x1.5 ²Simulation Simulation Evolution de Tb-AMSR-E et TB simulée par C-MEB et technique de la modification de pluie (pluie x1, x1.5) du 24/8 au 27/8/2006 au Niger 23

24 Modèle ISBA _C-MEB Assimilation AMSR-E Résultat à l échelle locale Avant assimilation Avant assimilation Humidité du sol sans assimilation des Tb AMSR-E Après assimilation Apres assimilation Humidité du sol avec assimilation des Tb AMSR-E 24

25 Modèle ISBA _C-MEB Assimilation AMSR-E A l échelle régionale TBh AVANT assimilation TBh AMSR-E TBh APRES assimilation 25

26 Conclusions Nous avons testés 3 algorithmes d'estimation de l humidité du sol à partir des mesures infrarouge du satellite MSG en Afrique de l'ouest. Différences importantes entre les algorithmes Aucun n'est satisfaisant Une technique d'assimilation des mesures des satellites MSG et AMSR a été testée. L'information de AMSR semble pertinente pour améliorer à la fois les champs d'humidité et le forçage pluviométrique. 26

27 Perspectives Un travail d analyse systématique des erreurs des 3 méthodes reste à faire pour finir la première partie de la thèse Nous allons étudier la synergie des mesures des satellites MSG et AMSR-E pour améliorer les produits d humidité du sol avec une méthode de désagrégation spatiale et temporelle en zone Sahélienne. 27

28 28

29 Annexe Pluie x 0 Pluie x 0.5 Simulation Simulation Pluie x 1 Pluie x 1.5 Simulation Simulation 29

Assimilation des observations satellitaires microondes: avancées pour les surfaces continentales et nouveaux développements en cas de nuages

Assimilation des observations satellitaires microondes: avancées pour les surfaces continentales et nouveaux développements en cas de nuages Assimilation des observations satellitaires microondes: avancées pour les surfaces continentales et nouveaux développements en cas de nuages Fatima Karbou CNRM / GAME En collaboration avec: P. Bauer, W.

Plus en détail

L'humidité du sol par télédétection micro-ondes en région Sahélienne

L'humidité du sol par télédétection micro-ondes en région Sahélienne L'humidité du sol par télédétection micro-ondes en région Sahélienne Soutenance de thèse en vue de l'obtention du grade de Docteur de l'université Pierre et Marie Curie en Sciences de l'environnement Claire

Plus en détail

/_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/ THÈSE

/_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/ THÈSE UNIVERSITÉ DE GRENOBLE N attribué par la bibliothèque /_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/ THÈSE Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE GRENOBLE Spécialité «Science de la Terre, de l Univers et de l Environnement»

Plus en détail

Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques. Copyright EUMETSAT

Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques. Copyright EUMETSAT Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques Copyright EUMETSAT Les satellites météorologiques et leurs apports scientifiques Introduction ; contexte historique 1 - Présentation générale

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

ESTIMATION DE L ÉTAT HYDRIQUE DES SOLS EN AFRIQUE DE L OUEST PAR TÉLÉDÉTECTION SPATIALE

ESTIMATION DE L ÉTAT HYDRIQUE DES SOLS EN AFRIQUE DE L OUEST PAR TÉLÉDÉTECTION SPATIALE ESTIMATION DE L ÉTAT HYDRIQUE DES SOLS EN AFRIQUE DE L OUEST PAR TÉLÉDÉTECTION SPATIALE Truong Tran To cite this version: Truong Tran. ESTIMATION DE L ÉTAT HYDRIQUE DES SOLS EN AFRIQUE DE L OUEST PAR TÉLÉDÉTECTION

Plus en détail

VENT OCEANIQUE (WIND)

VENT OCEANIQUE (WIND) VENT OCEANIQUE (WIND) La connaissance des échanges à l interface air-mer est très importante pour les études climatique et météorologique. Le vent de surface océanique est un paramètre principal de ce

Plus en détail

CHAPITRE II Expérimentations 33

CHAPITRE II Expérimentations 33 PLAN Introduction générale 1 Introduction 1 1) Présentation de notre objet d étude : la parcelle agricole 1 2) Les différents processus du bilan hydrique 1 3) Cadrage du projet de thèse par rapport aux

Plus en détail

Historique des normes hydrologiques actuelles et perspectives

Historique des normes hydrologiques actuelles et perspectives Première réunion du Groupe de travail sur la révision des normes hydrologiques en Afrique de l Ouest et du Centre Historique des normes hydrologiques actuelles et perspectives Pierre Ribstein UMR 7619

Plus en détail

Humidité du sol et télédétection

Humidité du sol et télédétection Humidité du sol et télédétection L humidité du sol : en quoi est ce important? La connaissance de l'humidité du sol est un élément clé pour : (1) suivre et comprendre la croissance de la végétation. point

Plus en détail

Base de Données AMMA-SAT. K. Ramage (LMD/IPSL), S. Cloché (IPSL) L. Eymard (CETP/ISPL)

Base de Données AMMA-SAT. K. Ramage (LMD/IPSL), S. Cloché (IPSL) L. Eymard (CETP/ISPL) Base de Données AMMA-SAT K. Ramage (LMD/IPSL), S. Cloché (IPSL) L. Eymard (CETP/ISPL) BDD AMMA-SAT : Les objectifs Le principe : Réunir l ensemble des données satellites utiles à AMMA dans une même base.

Plus en détail

Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables

Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables G.M. Saulnier 1, W. Castaing 2 1 Laboratoire EDYTEM (UMR 5204, CNRS, Université de Savoie) 2 TENEVIA (http://www.tenevia.com) Projet

Plus en détail

Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin

Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin Projet LDAS-Maroc composante Aide à la lutte préventive du criquet pèlerin SEMINAIRE DE CLÔTURE Rabat 11 mai 2015 Mohammed Faouzi SMIEJ smiej@crts.gov.ma Abderrahman Atillah atillah@crts.gov.ma Présentation

Plus en détail

L imagerie satellitaire dans l estimation des précipitations

L imagerie satellitaire dans l estimation des précipitations Journées d Animation Scientifique (JAS9) de l AUF Alger Novembre 29 L imagerie satellitaire dans l estimation des précipitations Mlle. Farida SEDDI 1, Mme. Zohra AMEUR 1, M. Mourad LAZRI 1. 1 Laboratoire

Plus en détail

Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie urbaine.

Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie urbaine. Conférence internationale «Faire la ville durable. Inventer une nouvelle urbanité» 20 et 21 janvier 2011 Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie

Plus en détail

> Introduction à la Télédétection

> Introduction à la Télédétection La télédétection est une technique qui permet d étudier la surface de la Terre au moyen de capteurs placés à bord d avions ou de satellites. Ces instruments enregistrent les rayonnements émis ou réfléchis

Plus en détail

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval

Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France Potentiel of muti-source data for forest variable retrieval N. Chehata (1), D. Guyon(2)

Plus en détail

Le projet DRIAS : premières études et documents

Le projet DRIAS : premières études et documents Le projet DRIAS : premières études et documents Julien Lémond CNRM / GAME, Météo-France, CNRS Direction de la Climatologie Réunion Comité Utilisateurs, le 29 juin 2010 Plan de la présentation 1 ) Les services

Plus en détail

Estimation de l'humidité du sol

Estimation de l'humidité du sol Estimation de l'humidité du sol Idée: utilise l'absorption importante de l'eau par rapport aux autres corps dans les microondes. Contraintes: * très hétérogène, il faut donc une très haute résolution spatiale.

Plus en détail

Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites

Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites Journées Physique de l'atmosphère et télédétection - 8 et 9 Octobre 2009 Transport et pollution à l'échelle régionale: Apport des données satellites Laurent Menut (LMD) [menut@lmd.polytechnique.fr] IPSL/LMD/SIRTA:

Plus en détail

Stage «Eléments de télédétection depuis l espace» (Rennes, 22 26 novembre 2010) Présentation du CMS

Stage «Eléments de télédétection depuis l espace» (Rennes, 22 26 novembre 2010) Présentation du CMS Stage «Eléments de télédétection depuis l espace» (Rennes, 22 26 novembre 2010) Présentation du CMS Hervé Roquet Météo-France, DP/CMS/R&D 1 Quelques dates clés 1960 : Les USA lancent le premier satellite

Plus en détail

Assimilation de données de mésoéchelle pour la prévision des pluies intenses

Assimilation de données de mésoéchelle pour la prévision des pluies intenses Assimilation de données de mésoéchelle pour la prévision des pluies intenses V. Ducrocq, Caumont, O., Brenot, H., Jaubert, G., Walpersdorf, A. (CNRM, LGIT) Plan de la présentation Développement d un système

Plus en détail

Un simple algorithme mono-canal pour l estimation de la température de surface à partir des images du canal infrarouge thermique de METEOSAT

Un simple algorithme mono-canal pour l estimation de la température de surface à partir des images du canal infrarouge thermique de METEOSAT Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 2 (2010) 327 338 Un simple algorithme mono-canal pour l estimation de la température de surface à partir des images du canal infrarouge thermique de METEOSAT

Plus en détail

Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection

Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection Fouille de données multi-stratégies pour l'extraction de connaissances à partir d'images de télédétection Cédric WEMMERT* Alexandre BLANSCHE* Anne PUISSANT** *LSIIT UMR 7005 CNRS/ULP Apprentissage et Fouille

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

La question de l impact de l humidité des sols sur les précipitations ouestafricaines

La question de l impact de l humidité des sols sur les précipitations ouestafricaines La question de l impact de l humidité des sols sur les précipitations ouestafricaines Louvet S., Pellarin T., Vischel T., Quantin G. Samuel.louvet@gmail.com Plan 1/ Revue bibliographique (non exhaustive)

Plus en détail

Titre de la thèse : «Dynamique spatio-temporelle de l humidité du sol : application à l étude du cycle de l eau en Afrique de l ouest»

Titre de la thèse : «Dynamique spatio-temporelle de l humidité du sol : application à l étude du cycle de l eau en Afrique de l ouest» Titre de la thèse : «Dynamique spatio-temporelle de l humidité du sol : application à l étude du cycle de l eau en Afrique de l ouest» Directeur de thèse : Thierry PELLARIN (thierry.pellarin@ujf-grenoble.fr)

Plus en détail

Réunion de lancement du projet LEFE DEPHY2

Réunion de lancement du projet LEFE DEPHY2 Réunion de lancement du projet LEFE DEPHY2 Développement et Evaluation des PHYsiques des modèles atmosphériques BILAN 45 participants 25 CNRM, 12 LMD, 4 LGGE, 2LA, 1 LSCE, 1 GET 8-9-10 septembre 2014 Observatoire

Plus en détail

Evaluation de produits satellites d humidité du sol en Afrique du Sud. Julia Pfeffer 24 Juin 2008

Evaluation de produits satellites d humidité du sol en Afrique du Sud. Julia Pfeffer 24 Juin 2008 Evaluation de produits satellites d humidité du sol en Afrique du Sud Julia Pfeffer 24 Juin 2008 1 Contexte de travail Projet SAFEWATER (South African French Research in Water Science and technology) Échanges

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

SATELLITES METEO GENERALITES

SATELLITES METEO GENERALITES SATELLITES METEO GENERALITES HISTORIQUE : 1957 1 er satellite lancé dans l espace SPOUTNIK (URSS) 1960 1 er satellite météorologique TIROS 1 (USA) satellite défilant (orbite passant près des pôles 1963

Plus en détail

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012

Profils verticaux de la couverture nuageuse, de ses propriétés et des aérosols: données du lidar CALIOP et du radar CLOUDSAT (DARDAR) de 2006 à 2012 T1.3 (Tropics) Diurnal cycle of cloud cover in the tropical regions: combined use of geostationary satellite, A-Train measurements and lidar/radar ground station measurements. Coordination : G. Sèze (LMD)

Plus en détail

Estimation de l évapotranspiration à partir des images aéroportées et satellitaires à Montréal. Présentée par LEKOUCH Imad

Estimation de l évapotranspiration à partir des images aéroportées et satellitaires à Montréal. Présentée par LEKOUCH Imad Estimation de l évapotranspiration à partir des images aéroportées et satellitaires à Montréal Présentée par LEKOUCH Imad Pr. Yves Baudouin Le 27-03-2014 Plan INTRODUCTION Évapotranspiration (ETP) Landsat-8

Plus en détail

Etudes des nuages et de la convection autour des dépressions intenses des moyennes latitudes

Etudes des nuages et de la convection autour des dépressions intenses des moyennes latitudes Etudes des nuages et de la convection autour des dépressions intenses des moyennes latitudes Jérôme DREANO 28 Février 2014 1 Introduction Dans le modèle LMDZ, les paramétrisations physiques des nuages

Plus en détail

Rôle des nuages dans l'anomalie de température de l'hiver 2007 en Europe

Rôle des nuages dans l'anomalie de température de l'hiver 2007 en Europe Rôle des nuages dans l'anomalie de température de l'hiver 2007 en Europe Meriem Chakroun Marjolaine Chiriaco (1) Sophie Bastin (1) Hélène Chepfer (2) Grégory Césana (2) Pascal Yiou (3) (1): LATMOS (2):

Plus en détail

Evaluation du modèle ISBA-A-gs pour la modélisation de la variabilité interannuelle des rendements agricoles en France

Evaluation du modèle ISBA-A-gs pour la modélisation de la variabilité interannuelle des rendements agricoles en France Evaluation du modèle ISBA-A-gs pour la modélisation de la variabilité interannuelle des rendements agricoles en France N. Canal (1,2), J.-C. Calvet (1), C. Szczypta (1) (1) CNRM/GAME, Meteo-France, CNRS,

Plus en détail

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM.

Application de la télédétection à la cartographie de l enneigement du Haut Atlas de Marrakech à partir d images SPOT VEGETATION et LANDSAT TM. Projet de recherche franco-marocain : Fonctionnement et ressources hydro-écologiques en région semi-aride (Tensift, Maroc) : Caractérisation, modélisation et prévision Application de la télédétection à

Plus en détail

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance Olivier Hagolle Mercredi 6 février 2012 Sentinel-2 : révolution du suivi de la végétation par télédétection 13 bandes spectrales, résolution 10m à 20m,

Plus en détail

Observatoire astronomique de la Pointe du diable

Observatoire astronomique de la Pointe du diable Observatoire astronomique de la Pointe du diable 3. Pointage et suivi automatiques Les instruments sont portés par une monture équatoriale dite à l allemande dont chacun des deux axes est solidaire d une

Plus en détail

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations?

Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? Efficacité énergétique des villes Quels capteurs pour quelles informations? J.-B. Henry, V. Le Sant, R. Chasseigne, S. Pierrard, P. Ridoux 1 Qui sommes-nous? Laboratoire d'essais et expert technique Organisme

Plus en détail

Travaux dirigés d analyse d image

Travaux dirigés d analyse d image Travaux dirigés d analyse d image A partir du cours de Claude Kergomard, ENS Paris. http://www.geographie.ens.fr/img/file/kergomard/teledetection/cteledetection.pdf Partie A. Etude d une image NOASS 14-AVHRR

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail

Etude thermographique

Etude thermographique Etude thermographique DONNEUR D'ORDRE CONSTRUCTEUR adresse code postal - ville Téléphone ADRESSE DU BIEN Maison individuelle de Monsieur et Madame MODELE 2 rue Rabelais 86240 SMARVES Opérateur : Franck

Plus en détail

Afin de définir les axes d innovation liés à l observation de la Terre dans le domaine des risques naturels et de l agriculture, des «réservoirs d

Afin de définir les axes d innovation liés à l observation de la Terre dans le domaine des risques naturels et de l agriculture, des «réservoirs d 1 Afin de définir les axes d innovation liés à l observation de la Terre dans le domaine des risques naturels et de l agriculture, des «réservoirs d innovation» ont été définis. Ils correspondent à des

Plus en détail

Evaluation des performances du modèle de prévision à haute résolution AROME sur l Afrique de l Ouest

Evaluation des performances du modèle de prévision à haute résolution AROME sur l Afrique de l Ouest CENTRE NATIONAL Evaluation des performances du modèle de prévision à haute résolution AROME sur l Afrique de l Ouest F. Beucher, J.-P. Lafore,F. Karbou, R. Roca, F. CNRM-GAME, Météo-France and CNRS, LEGOS

Plus en détail

Evapotranspiration et irrigation en zones agricoles («ET FAO-56»)

Evapotranspiration et irrigation en zones agricoles («ET FAO-56») Evapotranspiration et irrigation en zones agricoles («ET FAO-56») Animateurs: Vincent Simonneaux Contributeurs: Michel le Page, Valérie Demarez, (CESBIO) Produit «Evapotranspiration FAO-56» Evapotranspiration

Plus en détail

TIC et Modélisation de l environnement pour les énergies renouvelables

TIC et Modélisation de l environnement pour les énergies renouvelables TIC et Modélisation de l environnement pour les énergies renouvelables Thierry RANCHIN Centre Observation, Impacts, Energie MINES ParisTech 03/11/2014 Institut Mines-Télécom w Le Centre Observation, Impacts,

Plus en détail

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer

Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer Analyses du vent et étude du potentiel technico-économique éolien en mer B. Pouponneau1, L.Thiebaud 2, C. Conseil3, P.Vigne4, J.Christin5, C. Périard1, S. Martinoni-Lapierre1 Météo-France, Toulouse, France

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Le petit monde carboné de LMDZ & Co au LSCE

Le petit monde carboné de LMDZ & Co au LSCE Le petit monde carboné de LMDZ & Co au LSCE Equipe INVSAT + invités dont : C. Aulagnier, P. Bousquet, C. Carouge, F. Chevallier, P. Ciais, F. Delage, A. Fortems, T. Lauvaux, P. Peylin, I. Pison, Z. Poussi,

Plus en détail

C. Soci, E. Bazile, F. Besson, J.F. Mahfouf, Y. Durand, E. Martin, S. Morin, et J.M. Soubeyroux

C. Soci, E. Bazile, F. Besson, J.F. Mahfouf, Y. Durand, E. Martin, S. Morin, et J.M. Soubeyroux Description de l'analyse de précipitations MESCAN et premières évaluations sur la France: comparaison à SAFRAN et des débits à l'aide du modèle hydrologique ISBA- MODCOU C. Soci, E. Bazile, F. Besson,

Plus en détail

Séminaire AMMA-CATCH AGRHYMET, 26-29 Novembre 2012 Relevé de conclusions et d actions

Séminaire AMMA-CATCH AGRHYMET, 26-29 Novembre 2012 Relevé de conclusions et d actions Séminaire AMMA-CATCH AGRHYMET, 26-29 Novembre 2012 Relevé de conclusions et d actions Actions de coopération à envisager, suite aux exposés du lundi 26 novembre 2012. Production d un nouvel atlas agro-climatique

Plus en détail

Etude des milieux fluviaux par imagerie drone : Retour d expériences

Etude des milieux fluviaux par imagerie drone : Retour d expériences Etude des milieux fluviaux par imagerie drone : Retour d expériences Jerôme Lejot, Vincent Wawrzyniak, Kristell Michel, Jérémy Riquier, Herve Piégay, Gaëtan Curt Axes de recherche : les milieux fluviaux

Plus en détail

Application de la thermographie infrarouge embarquée en exploitation d'infrastructures

Application de la thermographie infrarouge embarquée en exploitation d'infrastructures Application de la thermographie infrarouge embarquée en exploitation d'infrastructures M. Marchetti, M. Moutton, S. Ludwig CETE de l'est LRPC Nancy-ERA 31 L. Ibos, J.-P. Monchau, V. Feuillet Université

Plus en détail

L utilisation des satellites pour la météorologie. Benoît Thomé Météo-France - Centre de Météorologie Spatiale Mai 2015

L utilisation des satellites pour la météorologie. Benoît Thomé Météo-France - Centre de Météorologie Spatiale Mai 2015 L utilisation des satellites pour la météorologie Benoît Thomé Météo-France - Centre de Météorologie Spatiale Mai 2015 Objectifs de la météorologie satellitaire données essentielles Des NUMERIQUE du temps.

Plus en détail

Projet SENTINELLE Appel àprojets «CO 2»Déc. 2007

Projet SENTINELLE Appel àprojets «CO 2»Déc. 2007 Projet SENTINELLE Appel àprojets «CO 2»Déc. 2007 Philippe de DONATO Université de Lorraine/CNRS Co-auteurs: C. PRINET, B. GARCIA, H. LUCAS, Z. POKRYSZKA, S. LAFORTUNE, P. FLAMANT, F. GIBERT, D. EDOUART,

Plus en détail

Projet de création d un Laboratoire Mixte International (LMI) (SPLASH)

Projet de création d un Laboratoire Mixte International (LMI) (SPLASH) Projet de création d un Laboratoire Mixte International (LMI) (SPLASH) Systèmes Précipitants et Liens avec l Atmosphère, les Surfaces et l Hydrologie Entre La Chaire Internationale de Physiques Mathématiques

Plus en détail

Introduction à SURFEX

Introduction à SURFEX Introduction à SURFEX Programme du cours Attestation de stage? Cours SURFEX 9-/0/0 Documentation SURFEX : Disponible sur www.cnrm.meteo.fr/surfex/ Scientific documentation User s guide Documents du cours

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

SMOS at a Glance ou. Les tribulations d un PrOjet. Yann CNES- Cesbio Et le SMOS team

SMOS at a Glance ou. Les tribulations d un PrOjet. Yann CNES- Cesbio Et le SMOS team SMOS at a Glance ou Les tribulations d un PrOjet Yann CNES- Cesbio Et le SMOS team Du Rêve aux données Pourquoi SMOS Comment SMOS Premiers résultats Premier Bilan Perspectives CATDS et conclusions Où en

Plus en détail

Caractérisation des couverts forestiers

Caractérisation des couverts forestiers Caractérisation des couverts forestiers Dominique Guyon INRA, UMR ISPA, Bordeaux Cadre Visible, proche et moyen infrarouge Développements méthodologiques en vue d applications opérationnelles Travaux de

Plus en détail

QUANTIFICATION DES EXAMENS ONCOLOGIQUES AU FLUORO-DÉOXYGLUCOSE EN TOMOGRAPHIE PAR ÉMISSION DE POSITONS

QUANTIFICATION DES EXAMENS ONCOLOGIQUES AU FLUORO-DÉOXYGLUCOSE EN TOMOGRAPHIE PAR ÉMISSION DE POSITONS Journées Jeunes Chercheurs d Aussois d - Décembre D 2003 U494 QUANTIFICATION DES EXAMENS ONCOLOGIQUES AU FLUORO-DÉOXYGLUCOSE OXYGLUCOSE EN TOMOGRAPHIE PAR ÉMISSION DE POSITONS Juliette FEUARDENT Thèse

Plus en détail

Variations de la circulation océanique dans l'atlantique Nord depuis 1955 : modèle global NEMO ORCA ½ avec rappel aux données in situ

Variations de la circulation océanique dans l'atlantique Nord depuis 1955 : modèle global NEMO ORCA ½ avec rappel aux données in situ Variations de la circulation océanique dans l'atlantique Nord depuis 1955 : modèle global NEMO ORCA ½ avec rappel aux données in situ T. Huck, P. Bellec, R. Dussin, F. Gaillard, J.-M. Molines, A. M. Treguier

Plus en détail

L Estimation des pluies par satellite

L Estimation des pluies par satellite LMD/IPSL 1 Precipitation Workshop in Niamey 9-12 December 2006 L Estimation des pluies par satellite Isabelle Jobard, Franck Chopin, Jean Claude Bergès, Michel Desbois Laboratoire de Météorologie Dynamique

Plus en détail

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011 Impact du changement climatique sur l'organisation du travail dans les exploitations agricoles : une analyse des jours agronomiquement disponibles (JAD) A. Joannon, C. Barbeau, G. Barbeau, V. Hallaire,

Plus en détail

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre?

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre? Les Satellites Introduction En astronomie, un satellite est décrit comme un corps céleste qui gravite autour d'une planète; ainsi la Lune est le satellite naturel de la Terre. En astronautique, il s'agit

Plus en détail

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie La mousson indienne CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le contexte climatique et topographique le cycle saisonnier des pluies Le RS absorbé en surface Le cycle saisonnier des températures Les

Plus en détail

Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle. Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin

Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle. Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin Analyse du bocage par imagerie de télédétection : Comparaison à l analyse manuelle Dr Ludovic Journaux En collaboration avec David Michelin Comité de pilotage du Réseau Bocages de Bourgogne du 4/12/2015

Plus en détail

XXVII e Colloque de l Association Internationale de Climatologie 2-5 juillet 2014 Dijon (France)

XXVII e Colloque de l Association Internationale de Climatologie 2-5 juillet 2014 Dijon (France) MICROPHYSIQUE DES NUAGES ET RAYONNEMENT SOLAIRE : COMPARAISON DES MESURES IN SITU AU MONT RIGI EN HAUTE BELGIQUE ET DES DONNÉES CLOUD PHYSICAL PROPERTIES (CPP) OBTENUES À PARTIR DES IMAGES METEOSAT-9 BEAUMET

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge ou comment voir l invisible! vendredi 9 mars 2007 dès 11h45 et jusqu à 13h45 LUNCH-DEBAT 2007 o r g a n i s a t i o n partenaire principal p a r t e n a i r e s La thermographie

Plus en détail

Système d Observation HotVolc

Système d Observation HotVolc Système d Observation HotVolc Etude et surveillance de l activité volcanique par télédétection spatiale : la crise Islandaise (Eyjafjöll) Participants - Philippe Labazuy (Phys-Adj, OPGC ) : Responsable

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

Classication d'images

Classication d'images Classication d'images Cas de la télédétection - Classication multirésolution Pierre Gançarski ICube CNRS - Université de Strasbourg 2013 Pierre Gançarski Analyse urbaine et télédétection 1/28 1 Contexte

Plus en détail

Classification des nuages d eau sur les images Météosat

Classification des nuages d eau sur les images Météosat Revue des Energies Renouvelables Vol. 13 N 2 (2010) 347 354 Classification des nuages d eau sur les images Météosat M. Mesri *, A. Cheknane, A. Bey Boumezrag et M. Reguigue Département de Génie Electrique

Plus en détail

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh

Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Utilisation du modèle STICS pour quantifier la vitesse potentielle de minéralisation de l azote organique du sol sur le réseau régional Mh Laure Beff, Yvon Lambert, Nicolas Beaudoin, Bruno Mary et Thierry

Plus en détail

Détection de l érosion dans un bassin versant agricole par comparaison d images multidates acquises par drone

Détection de l érosion dans un bassin versant agricole par comparaison d images multidates acquises par drone Détection de l érosion dans un bassin versant agricole par comparaison d images multidates acquises par drone journée d études sur l apport des drones pour l environnement Lisein Jonathan, Nathalie Pineux,

Plus en détail

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres - Dérivée des données AVHRR - Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

Impact de la configuration du traitement sur l estimation troposphérique par GNSS

Impact de la configuration du traitement sur l estimation troposphérique par GNSS Impact de la configuration du traitement sur l estimation troposphérique par GNSS Anne-Lise LAVAUX (L2G) Laurent MOREL (L2G) François FUND (CNES) Frédéric DURAND (L2G) Contexte Stratégie de traitement

Plus en détail

Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection

Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection Inventaire des zones humides Vosges alsaciennes & Jura alsacien - Télédétection Présentation // Généralités Objectifs>> Etudier les apports possibles des techniques de télédétection dans la cartographie

Plus en détail

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014 Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti Boby Piard 01 October 2014 Plan de la présentation I. Présentation du CNIGS Processus de Création Mandat, Mission, Services disponibles II.

Plus en détail

Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires.

Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires. Imagerie satellitaire radar Haute Résolution (HR) spatiale appliquée à la prévention des risques glaciaires. Michel Gay 1 Olivier Harant 1 3 Lionel Bombrun 2 Xuan Vu Phan 1 Laurent Ferro-Famil 3 Laurent

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Monique Dechambre * VIE SCIENTIFIQUE. Physicienne, CETP / IPSL, 10 12, avenue de l Europe, 78140 Vélizy, France

Monique Dechambre * VIE SCIENTIFIQUE. Physicienne, CETP / IPSL, 10 12, avenue de l Europe, 78140 Vélizy, France Natures Sciences Sociétés 11 (2003) 87 91 VIE SCIENTIFIQUE Mesures de l humidité des sols et du contenu en eau de la végétation par radar aéroporté > Estimation of soil moisture and vegetation biomass

Plus en détail

des édifices volcaniques grâce aux données MSG

des édifices volcaniques grâce aux données MSG Développement d'un outil de surveillance en temps réel r des édifices volcaniques grâce aux données MSG Vers un service d'observation à l'observatoire de Physique du Globe de Clermont-Fd P. Labazuy (1),

Plus en détail

Etude de l'évolution à long terme du méthane et de certains de ses dérivés au départ d'observations obtenues à la station scientifique du Jungfraujoch

Etude de l'évolution à long terme du méthane et de certains de ses dérivés au départ d'observations obtenues à la station scientifique du Jungfraujoch Etude de l'évolution à long terme du méthane et de certains de ses dérivés au départ d'observations obtenues à la station scientifique du Jungfraujoch Whitney Bader - GIRPAS - 1 - Projets terminés - 2

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

Les nuages : force de la nature

Les nuages : force de la nature Les nuages : force de la nature TPE 1ère S1 Lycée Maurice Eliot 2010-2011 Physique-Chimie / SVT PLAN I-PRINCIPE ET FORMATION DES NUAGES A- ASCENDANCE DUE A LA CONVECTION B- ASCENDANCE DUE A UN FRONT C-

Plus en détail

Remerciements. Enfin, je veux remercier toutes les personnes qui m ont aidée de près ou de loin pour la réalisation de ce travail.

Remerciements. Enfin, je veux remercier toutes les personnes qui m ont aidée de près ou de loin pour la réalisation de ce travail. Remerciements. Le travail présenté dans ce mémoire a été réalisé au Centre d Etudes Spatiales de la BIOsphère (CESBIO) sous la direction de Monsieur Yann Kerr, directeur du laboratoire. Je le remercie

Plus en détail

ATILLAH (CRTS, MAROC)

ATILLAH (CRTS, MAROC) United Nations/Morocco/European Space Agency International Workshop on the Use of Space Technology for Sustainable Development 25 27 April 2006, Rabat, Morocco Génération d indices d upwelling à partir

Plus en détail

Prospective du Projet 3 : «Sahel» Approche Multi-Echelle du Fonctionnement et de la Dynamique des Surfaces Sahéliennes

Prospective du Projet 3 : «Sahel» Approche Multi-Echelle du Fonctionnement et de la Dynamique des Surfaces Sahéliennes Prospective du Projet 3 : «Sahel» Approche Multi-Echelle du Fonctionnement et de la Dynamique des Surfaces Sahéliennes Participants : F. Baup*, E. Ceschia, V. Demarez, P. De Rosnay, L. Kergoat, F. Lavenu,

Plus en détail

Rapport final 2004/2071019 pour l'étude CIRENE 2004. Jérôme VIALARD jv@lodyc.jussieu.fr

Rapport final 2004/2071019 pour l'étude CIRENE 2004. Jérôme VIALARD jv@lodyc.jussieu.fr Rapport final 2004/2071019 pour l'étude CIRENE 2004. Jérôme VIALARD jv@lodyc.jussieu.fr Introduction Le projet Cirene a été conçu il y a plusieurs années et a considérablement évolué en cours de route.

Plus en détail

L observation spatiale pour l étude du climat

L observation spatiale pour l étude du climat L observation spatiale pour l étude du climat François-Marie Bréon Laboratoire des Sciences du Climat et de l'environnement CEA/DSM/LSCE Institut Pierre Simon Laplace Merci au CEA à la NASA et CNES, CNRS,

Plus en détail

Le changement climatique contemporain depuis 1850 : caractéristiques et causes possibles

Le changement climatique contemporain depuis 1850 : caractéristiques et causes possibles Le changement climatique contemporain depuis 1850 : caractéristiques et causes possibles Institut Français Mayence, le 5 mars 2015 Vincent Moron Aix-Marseille Université CEREGE, UM 34 CNRS moron@cerege.fr

Plus en détail

56007001 AURAY KERPLOUZ EMPLACEMENTS SUCCESSIFS. Lieu_dit (lat,lon,altitude) du au

56007001 AURAY KERPLOUZ EMPLACEMENTS SUCCESSIFS. Lieu_dit (lat,lon,altitude) du au ditée le 01/04/2015 onnées du 01/04/2015 à 14:31 UT 56007001 URY KRPLOUZ mplacement du poste, plan au 1:13542 LOLISTION épartement: ommune: Lieu-dit: MORIHN(56) URY KRPLOUZ Latitude: 47 39'33" Nord Longitude:

Plus en détail

Ballon Sonde : Air Maroni 2010

Ballon Sonde : Air Maroni 2010 Ballon Sonde : Air Maroni 2010 1. Présentation du projet L objectif du projet du ballon sonde est de lâcher un ballon gonflé à l hélium muni d une nacelle. La nacelle contient huit capteurs : deux capteurs

Plus en détail

Originalité du projet

Originalité du projet GLOBCOAST Estimation et analyse de la variabilité biogéochimique aux échelles saisonnière, inter-annuelle et décennale des eaux côtières globales par télédétection spatiale et impact vers les niveaux trophiques

Plus en détail