Murs ENTREPRISE CLOISONS MURS DE FUMÉE CONDUITS DÉCORATION THERMIQUE PAREMENT PARASISMIQUE INCENDIE ACOUSTIQUE MÉCANIQUE HUMIDES LOCAUX PÉRIPHÉRIQUES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Murs ENTREPRISE CLOISONS MURS DE FUMÉE CONDUITS DÉCORATION THERMIQUE PAREMENT PARASISMIQUE INCENDIE ACOUSTIQUE MÉCANIQUE HUMIDES LOCAUX PÉRIPHÉRIQUES"

Transcription

1 Murs DEUX SOLUTIONS MUR IMERYS STRUCTURE POUR RÉPONDRE À LA RT SOLUTION RT0 pour la MAISON INDIVIDUELLE SOLUTION RT0 pour le LOGEMENT COLLECTIF GAMME BRIQUES DE MUR MUR À ISOLATION RÉPARTIE MONOMUR 0 et, - L'alternative RT0 bioclimatique Les bonnes raisons choisir le MONOMUR et l isolation répartie La gamme MONOMUR 0 et, Caractéristiques et performances Mise en œuvre Réalisation s points singuliers Principe mise en œuvre s menuiseries Ai au calepinage vertical Fondation soubassement Fixations Références MONOMUR MUR À ISOLATION RAPPORTÉE Ep. 0 et cm - Joint Mince - GAMME OPTIBRIC PV & UrbanBric ECO PACK : La réponse BBC/RT0 à moindre coût en Maison Individuelle et en Collectif Les + la gamme OPTIBRIC PV et l isolation rapportée La gamme OPTIBRIC PV G / PV + / PV - Urbanbric Caractéristiques et performances gamme OPTIBRIC PV G / PV + / PV Mise en œuvre Réalisation s points singuliers Ai au calepinage vertical Références gamme OPTIBRIC PV OPTIBRIC PV Caractéristiques, performances et mise en œuvre OPTIBRIC PV S - Caractéristiques, performances et mise en œuvre MUR A ISOLATION RAPPORTÉE Joint Traditionnel GELIMATIC et GELIMAXI Caractéristiques, performances et mise en œuvre BRIQUE C - Caractéristiques, performances et mise en œuvre BRIQUE PV 0 - Caractéristiques, performances et mise en œuvre ACCESSOIRES COMMUNS Coffres Volets Roulants Tunnel terre cuite /0/ et ½ CVR TC 0 & Linteaux Grans Longueurs Brique à bancher La gamme Planelles Thermiques d about planchers

2 MURS ISOLATION RAPPORTÉE - ISOLATION RÉPARTIE La gamme BRIQUES DE MUR SOLUTIONS CONSTRUCTIVES TERRE CUITE SOLUTIONS BBC/RT0 ISOLATION RAPPORTÉE GAMME OPTIBRIC PV / URBANBRIC / GELIMATIC Pour répondre aux exigences la future réglementation thermique RT0 qui entre en vigueur en novembre 0 pour les bâtiments tertiaires et au er janvier 0 pour le logement, IMERYS Structure propose ux solutions "packagées". Ces packs améliorent façon homogène les performances du bâti en proposant plus d'isolation durable dans les murs et une meilleure correction s ponts thermiques. packs pour systèmes constructifs. ISOLATION RÉPARTIE GAMME MONOMUR ECO PACK ISOLATION RAPPORTEE : à base brique OPTIBRIC et plus généralement brique 0 cm d épaisseur, ECO PACK propose un bâti plus isolant avec s habitus construction inchangées pour les maçons et pour les autres corps d état : même épaisseur mur fini, simplicité traitement du pont thermique en about plancher, même épaisseur d isolation rapportée C est la réponse BBC compétitive sur le plan économique : LE BBC A MOINDRE COUT CONFORT PACK ISOLATION REPARTIE : à base MONOMUR, CONFORT PACK fait s bâtiments économes en énergie (BBC) et apporte en plus, s qualités sanitaires et du confort en toutes saisons. C est la réponse BBC QUALITÉ : LE CONFORT ET LA SANTÉ EN PLUS LA SOLUTION BBC/RT0 À MOINDRE COÛT Gamme OPTIBRIC PV/PV +/PV G Gamme UrbanBric ½ CVR TC 0 CVR TC, Planelles R Max ép. mm * Variable suivant la composition du mur et le type d'isolant. LA SOLUTION BBC/RT0 LE CONFORT ET LA SANTÉ EN PLUS Planelles R Max ép. mm Gamme MONOMUR INCENDIE ACOUSTIQUE MÉCANIQUE

3 MURS La gamme BRIQUES DE MUR SOLUTIONS BBC/RT0 POUR LA MAISON INDIVIDUELLE Gamme OPTIBRIC PV GELIMATIC Brique PV0 ½ COFFRE DE VOLETS ROULANTS TC 0 / PLANELLE R MAX ép. mm GAMME OPTIBRIC / GELIMAXI ÉCO PACK MAISON INDIVIDUELLE LA SOLUTION À MOINDRE COÛT Améliorer la thermique du bâti sans trop alourdir la facture finale, c est ce que permet l ÉCO PACK. La résistance thermique du mur est améliorée grâce au pouvoir isolant la brique sans modifier l épaisseur finale la paroi. Les ponts thermiques sont eux aussi diminués au niveau s coffres Volets Roulants et au niveau s abouts plancher grâce à l utilisation : - s nouveaux ½ CVR TC0 & - la nouvelle gamme planelle R Max Ép. mm ÉCO PACK permet un gain jusqu à 0% coef C. ISOLATION RAPPORTÉE R (m.k/w) Joints minces Joints traditionnels, OPTIBRIC PV S, OPTIBRIC PV G,00 OPTIBRIC PV + BRIQUE PV0 0, OPTIBRIC PV 0, GELIMAXI 0, GELIMATIC Uc 0, R (m.k/w),0 + isolation en face arrière du coffre mm TH plancher intermédiaire jusqu'à 0, - sans rupteur Jusqu à % d isolation en plus Jusqu à 0% d isolation en plus MONOMUR, COFFRE DE VOLETS ROULANTS TC, PLANELLE R MAX ép. mm CONFORT PACK MAISON INDIVIDUELLE LE CONFORT ET LA SANTÉ EN PLUS GAMME MONOMUR Le CONFORT PACK est l offre différenciante IMERYS Structure. C est l alternative BBC QUALITÉ à l isolation rapportée. CONFORT PACK fait s bâtiments économes en énergie (BBC) et apporte en plus s qualités sanitaires et du confort en toutes saisons. De nature complètement inerte et insensible à l humidité, le MONOMUR ne dégra pas la qualité l air : pas COV, moisissures ou fibres dans l'air. Grâce à sa forte inertie et à sa faible diffusivité le MONOMUR est un véritable climatiseur et procure un grand confort, notamment en été. R (m.k/w), ISOLATION RÉPARTIE R (m.k/w),0 MONOMUR, Uc 0, nouvelle performance thermique plancher intermédiaire 0, - sans rupteur Jusqu à 0% d isolation en plus Jusqu à % d isolation en plus

4 MURS La gamme BRIQUES DE MUR SOLUTIONS BBC/RT0 POUR LE LOGEMENT COLLECTIF UrbanBric UrbanBric ÉCO PACK COLLECTIF LA SOLUTION À MOINDRE COÛT En plus la performance thermique, le marché du collectif man s performances mécaniques, acoustiques et tenue au feu élevées. C est pour cela qu IMERYS Structure propose une gamme briques à isolation rapportée spécialement conçue pour le logement collectif à l image la nouvelle brique UrbanBric (R=,0). R (m.k/w) ISOLATION RAPPORTÉE Épaisseur (cm),0 0 UrbanBric, OPTIBRIC PV S MONOMUR, MONOMUR CONFORT PACK COLLECTIF LE CONFORT ET LA SANTÉ EN PLUS Le CONFORT PACK est l offre différenciante IMERYS Structure. C est l alternative BBC QUALITÉ à l isolation rapportée. CONFORT PACK fait s bâtiments économes en énergie (BBC) et apporte en plus s qualités sanitaires et du confort en toutes saisons. De nature complètement inerte et insensible à l humidité, le MONOMUR ne dégra pas la qualité l air : pas COV, moisissures ou fibres dans l'air. Grâce à sa forte inertie et à sa faible diffusivité le MONOMUR est un véritable climatiseur et procure un grand confort, notamment en été. ISOLATION RÉPARTIE R (m.k/w),0 MONOMUR, ½ COFFRE DE VOLETS ROULANTS TC 0 / Uc 0, + isolation en face arrière du coffre mm TH Jusqu à % d isolation en plus COFFRE DE VOLETS ROULANTS TC, Uc 0, nouvelle performance thermique Jusqu à 0% d isolation en plus PLANELLE R MAX ép. mm R (m.k/w),00 = 0, - Sans rupteur Jusqu à 0% d isolation en plus PLANELLE R MAX ép. mm R (m.k/w), plancher intermédiaire 0, - sans rupteur Jusqu à % d isolation en plus

5 AIDE AU CHOIX PANORAMA DES SOLUTIONS MURS IMERYS STRUCTURE En un coup d œil, découvrez la gamme s briques MUR d IMERYS Structure et choisissez le PRODUIT IDÉAL pour votre chantier, en fonction vos contraintes et vos envies. ISOLATION RAPPORTÉE (Ép. 0 cm) ISOLATION RAPPORTÉE (Ép. 0 cm) ISOLATION RAPPORTÉE (Ép. cm) ISOLATION RÉPARTIE OPTIBRIC UrbanBric BRIQUE C0 GELIMATIC GELIMAXI BRIQUE OPTIBRIC BRIQUE C MONOMUR PV S PV PV + PV G HT 0 cm Ht, cm PV 0 PV Ht 0 cm 0, CARACTÉRISTIQUES Montage AU MORTIER Joint Mince AU MORTIER Traditionnel AU MORTIER Traditionnel MORTIER JM MORTIER TRADI AU MORTIER Joint Mince Dimensions (L x ép x H) en mm 00 x 0 x 0 x 00 x 0 x 00 x 0 x 00 x 0 x 00 x 00 x 00 x x 00 x 00 x 00 x 0 00 x 00 x 0 0 x 00 x 0 00 x 00 x 00 x 0 x 00 x 0 x 00 0 x 00 x x x Quantité/m,,,,,,,,,,,,,,, Résistance thermique en m K/W, 0,,00,,0 0, 0, 0, 0, 0, 0, à,0 0, 0, R =, - U = 0, R =,0 - U = 0, Revêtement extérieur ** Conforme *** Bon **** Très bon ***** Excellent Pas adaptée Adaptée Très adaptée ACCESSOIRES COMMUNS Enduit extérieur traditionnel ou monocouche OC (classe résistance s briques Rt) OU Isolation par l extérieur COFFRES DE VOLETS ROULANTS TC, 0 & ET / CVR TC 0 & A chaque solution constructive une solution CVR terre cuite Voir p. 0 LINTEAUX GRANDES LONGUEURS 0 x 0 et 0 x Gagnez du temps sur le chantier avec les Linteaux Grans Longueurs Voir p. 0 BRIQUE À BANCHER Enduit extérieur traditionnel ou monocouche OC (classe résistance s briques Rt) OU Isolation par l extérieur Gamme planelles R Max 0 Une solution performante en terre cuite pour les murs séparatifs logements Voir p. GAMMES DE PLANELLES D'ABOUT DE PLANCHER THERMIQUE Planelle A Enduit extérieur traditionnel ou monocouche OC (classe résistance s briques Rt) Référentiel pose DTA en cours DTU 0. - DTA n /0- DTA en cours DTU 0. DTU 0. DTA n /0- DTU 0. DTA n /0- LES PLUS PRODUITS Points forts ÉVALUATION DES PERFORMANCES Isolation du mur Thermique Soli + Tenue au feu Thermique Soli Rapi (Joint Mince) + Thermique + Soli + Tenue au feu ++ Thermique + Soli + Tenue au feu ++ Thermique Soli + Tenue au feu Montage Tradi Légère Montage Tradi Grand format Montage Tradi Légère Montage Tradi Thermique Grand format Montage Tradi Thermique Montage Tradi +Thermique + Grand format Rapi (Joint Mince) +Thermique + Grand format Montage Tradi Légère Mur refend Equerre d about planchers Rapi (Joint Mince) Sans isolation rapportée Climatiseur naturel Qualité sanitaire - Soli Enduit intérieur (Plâtre ou à base chaux) Performance thermique ***** **** ***** ***** ***** *** *** *** **** **** ***** **** ** *** **** Confort toutes saisons ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** **** ***** ***** Santé ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** **** ***** ***** Durabilité - Pérennité ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** ** **** **** ***** ***** Résistance mécanique ***** **** ***** **** ***** *** *** *** *** ** ***** *** *** ***** ***** Rapidité mise en œuvre ***** ***** ***** ***** ***** ** *** ** *** **** *** ***** *** ***** **** TYPE DE BÂTIMENT Maison individuelle isolée Maison individuelle groupée Immeuble logements collectifs ERP Santé ERP Enseignement Sud Ouest FICHE PRODUIT p. p. p. p. p. 0 p. p. p. p. p. p. 0 p. p. p. p. Sud Ouest Nord Est Nord Plaque A chaque solution constructive, une solution performante pour corriger le pont thermique Voir p.

6 MAISONS INDIVIDUELLES - LOGEMENTS COLLECTIFS - TERTIAIRE MONOMUR 0 et, MONOMUR : L ALTERNATIVE BBC/RT0 BIOCLIMATIQUE : LE CONFORT ET SANTÉ EN PLUS Dès le er janvier 0, tous les logements vront être conformes à la RT0. Aux exigences particulièrement fortes en matière consommation énergétique (division par s consommations d'énergie) s ajoutera une contrainte supplémentaire en termes bioconstruction (orientation et qualité du bâti, disposition s baies vitrées...). Ces nouvelles exigences imposent une montée en puissance s performances du bâti et s équipements ainsi qu une maîtrise l étanchéité à l air : amélioration du bâti, maîtrise la mise en œuvre s points singuliers, réduction s ponts thermiques, conception bioclimatique, confort d été. Dans ce contexte, la brique MONOMUR s impose comme une réelle alternative qualitative aux solutions à isolation rapportée. Le MONOMUR permet d atteindre d excellents résultats dans les domaines clés la construction bioclimatique (stockage calories grâce à sa forte inertie), isolant et très bonne correction s Ponts Thermiques, très bonne étanchéité à l'air, qualité l air intérieur préservée et durabilité inégalée. LES BONNES RAISONS DE CHOISIR LE MONOMUR ET L ISOLATION RÉPARTIE Le MONOMUR est isolant par lui-même. Il est doté d un très grand nombre d alvéoles qui emprisonnent l air, ce qui est un excellent isolant (c est le principe du double vitrage). L efficacité cette architecture, alliée au pouvoir isolant du matériau terre cuite, confère au MONOMUR une gran capacité d isolation. R Th mur fini =, ou,0 m K/W suivant l'épaisseur 0 ou, cm. extérieur ÉTÉ intérieur extérieur HIVER Niveau d isolation durable d une maison R+ : intérieur MONOMUR 0 équivalent à Agglo + (TH 0+0) MONOMUR, équivalent à Agglo + (TH 00+0) UN BÂTI ISOLANT Le MONOMUR et les ponts thermiques : Le MONOMUR permet une très bonne correction s ponts thermiques et notamment celui l about planchers intermédiaires qui est en règle générale le plus perméable aux calories. about plancher intermédiaire = 0, W/mK Le MONOMUR fait s bâtiments BBC RT 0 Voir Chapitre Thermique, page. Chapitre Thermique page BBC LES CLEFS DU SUCCÉS L'objectif, à l'horizon 0, est diviser par les consommations et diminuer les émissions gaz à effet serre. Pour répondre à ces exigences, il faut axer les efforts sur les crtitères fondamentaux. MONOMUR : BBC NATURELLEMENT Une aptitu naturelle bioclimatique Pas barrière étanche entre le mur et l air intérieur INERTIE = Stockage calories gratuites + restitution Économie chauffage et confort d été MONOMUR = Climatiseur naturel = Confort toutes saisons MONOMUR + ENDUIT Intérieur = Une bonne étanchéité à l air RT0 : Exemple solutions MONOMUR Maison à étage m habitables - Région Hb MAISON INDIVIDUELLE MONOMUR BBC - CONFORME RT 0 Solaire thermique ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES VMC HB mw PAC ou PAB + Elec ECS Thermo Plancher haut R renforcé Vitrage peu émissif argon Uw, ÉQUIPEMENTS : VMC Hygro B Chaudière connsation ECS Solaire R Th MONOMUR, =,0 m² + réduction s ponts thermiques = Un bâti homogène performant About plancher traitement thermique = 0, CVR Uc = 0, Plancher bas R Uc =, renforcé Perméabilité à l'air 0, Portes isolantes Ud =, R =,0 LE CONFORT ET LA SANTÉ EN PLUS Étu RT 0. BE Th Synergie Sud. R MAX Ép. mm Nouveau CVR TC PLANCHER INTERMÉDIAIRE = 0, W/m.K = 0, W/m.K

7 MAISONS INDIVIDUELLES - LOGEMENTS COLLECTIFS - TERTIAIRE MONOMUR 0 et, On peut parler bien-être dans une maison lorsqu il existe un confort thermique en toutes saisons. Ce confort intérieur est lié à une faible variation la température dans le cycle jour / nuit et tout au long l année. Aujourd hui la plupart s solutions constructives à isolation par l intérieur gère correctement le confort d hiver grâce au pouvoir isolant s matériaux. En revanche, les apports solaires et la faible inertie s constructions peuvent entraîner en été une température intérieure excessive difficilement supportable : c est l effet thermos! Le MONOMUR, au contraire, se caractérise par une forte inertie et une faible diffusivité. Les murs en brique MONOMUR influencent la température intérieure au fil s saisons et agissent comme un véritable climatiseur naturel. En été, la maison est naturellement fraîche, jusqu à C moins qu une maison à isolation légère par l intérieur. Le MONOMUR emmagasine les calories, évitant ainsi la surchauffe l air intérieur. Le MONOMUR rend inutile l achat d une climatisation coûteuse en consommation et en entretien. FLUX INTERIEUR (W/m ) LES BONNES RAISONS DE CHOISIR LE MONOMUR ET L ISOLATION RÉPARTIE Le MONOMUR évite la surchauffe l air intérieur. Variation du flux thermique intérieur (Le flux thermique est représentatif la puissance chauffage appelée) MONOMUR Maçonnerie isolée par l'intérieur avec un complexe isolant à inertie légère Température extérieure ( C) UN MUR CLIMATISEUR EN TOUTES SAISONS CONFORT THERMIQUE Qu est ce que l inertie thermique d un matériau? C est sa capacité à accumuler l énergie calorifique lors d un apport chaleur pour la restituer ensuite. Qu est ce que la diffusivité d un matériau? C est la vitesse à laquelle il se refroidit ou se réchauffe lors d une variation température. Confort thermique = forte inertie + faible diffusivité En mi-saison, le MONOMUR permet réaliser s économies chauffage, car les murs restituent la nuit la chaleur accumulée durant la journée provenant s apports solaires gratuits au travers s vitrages. La mise en route du chauffage est retardée. En hiver, la forte inertie du MONOMUR lisse les variations température et réduit les pics chauffage. ÉTANCHÉITÉ A L AIR Le MONOMUR enduit à l intérieur améliore très efficacement l étanchéité à l air s bâtiments, diminuant ainsi les déperditions, cf. chapitre Thermique, page Temps (h) HIVER FROID C TEMPÉRATURE EXTÉRIEURE LES BONNES RAISONS DE CHOISIR LE MONOMUR ET L ISOLATION RÉPARTIE Une mauvaise qualité l air intérieur s logements est bien souvent la source maladies ou d infections, d allergies (asthme, urticaire, conjonctivite), d irritations, d intoxications Elle est due en gran partie à la présence dans l air polluants issus s matériaux construction, s meubles, s éléments décoration, Pour dire d un matériau qu il est sain (donc inoffensif pour l homme), il faut étudier critères : - Les émissions COV (Composés Organiques Volatils) c est-à-dire les quantités polluants émis dans l air, - La présence fibres, leurs tailles et leurs persistances dans le tissu pulmonaire, - La résistance aux micro-organismes (moisissures), - La radioactivité naturelle. Micro-organismes en culture (moisissures) Alternaria Alternata Cembreu (x 0 fois) Aspergillus Fumigatus Institut Pasteur UN MUR SANTÉ Sur ces quatre points, les étus officielles montrent que le MONOMUR est un matériau sain : il ne dégage aucun COV, ne contient pas fibres, il est insensible à l humidité, ne contient pas matières nutritives, et ne permet donc pas la formation micro-organismes (moisissures). A base d argile, le MONOMUR est minéral, complètement inerte et sa radioactivité est celle l écorce terrestre. Il est le matériau santé par excellence, et ne présente aucun risque pour l homme et pour l environnement. Pourcentage s moisissures les plus fréquemment rencontrées Cultures comparées s moisissures sur différents matériaux Côte d'importance après semaines Brique Laboratoire Asept Brique + Plâtre Bois Penicillium funiculosum Aspergillus fumigatus Enicillium chrysogenum Support à base cellulose Chanvre Alternaria alternata Cladosprium

8 MAISONS INDIVIDUELLES - LOGEMENTS COLLECTIFS - TERTIAIRE MONOMUR 0 et, LES BONNES RAISONS DE CHOISIR LE MONOMUR ET L ISOLATION RÉPARTIE ISOLANT, SAIN, CONFORTABLE Autant qualités qui ont du sens uniquement si elles sont durables. Le MONOMUR construit s bâtiments et s maisons aux performances inaltérables : Solidité prouvée La terre cuite fait preuve d une étonnante résistance à l écrasement : une simple brique pourrait supporter une locomotive! La résistance mécanique du MONOMUR 0 est garantie supérieure à MPa, c est-à-dire qu il résiste à une charge 0 tonnes par mètre linéaire! MONOMUR ETAGE ETAGE ETAGE ETAGE ETAGE ETAGE De par ses performances tenue au feu et sa solidité, le MONOMUR répond aux réglementations les plus exigeantes notamment en logements collectifs et dans le secteur tertiaire. RdCh DE TRÈS BONNES PERFORMANCES ET POUR TRÈS LONGTEMPS! Résistance à l accrochage Le MONOMUR supporte directement les charges lours suspendues. On peut accrocher facilement, et en toute sécurité, les éléments lourds (meubles, étagères, etc.) et les déplacer par la suite tout aussi facilement. Inaltérabilité et longévité Matériau inerte, la terre cuite est insensible au gel et reste à l abri toute attaque s rongeurs et s insectes. Ces multiples qualités expliquent la longévité s édifices en briques qui ont pu traverser les siècles, tout en conservant leurs performances. La sécurité en plus Contre le feu Le MONOMUR est totalement incombustible. Il ne dégage aucun gaz toxique en cas d incendie. Contre les dégâts s eaux Après une inondation, la construction en MONOMUR sèche rapiment et n entraîne pas réparations majeures. En cas séisme Les éléments MONOMUR sont conçus pour répondre aux normes construction parasismique. LE MONOMUR OPTIMISE LE SAVOIR-FAIRE DE L Le MONOMUR est rapi à mettre en œuvre grâce à la pose Joint Mince. L entreprise maçonnerie augmente son champ d action, puisqu elle réalise le mur porteur et l isolation la paroi. La mise en œuvre rigoureuse et précise fait s chantiers propres et nets qui valorisent le savoir-faire l entreprise. Le chantier en MONOMUR : une vitrine essentielle pour la conquête nouveaux clients.. Une pose rapi, s temps mise en œuvre maîtrisés Le Mortier Joint Mince, la rapidité est son meilleur atout! mettre en œuvre qu une solution traditionnelle à isolation par l intérieur vertical et horizontal. La brique rectifiée : une précision millimétrique! Elle permet un aplomb automatique s rangs. Il suffit seulement d aligner les produits (briques et accessoires). Retrouvez-nous sur le web. Un chantier plus propre, plus net Pendant la construction, la bâtisse est propre et nette grâce à la pose Joint Mince : un mur 00% terre cuite. Terminé, le bâtiment ne craint pas le phénomène spectre, car l enduit est mis en œuvre sur un support homogène.. Un chantier HQE et une logistique chantier simplifiée Sable et ciment ne sont plus nécessaires, le mortier Joint Mince se réalise au malaxeur. Moins camions, palettes, consommation d eau réduite. Confort auditif : plus bruit bétonnière. La valeur ma maison est-elle préservée? La pérennité du matériau, c est la pérennité la construction elle-même. Au fil s années, la maison conserve ses performances et ne perd pas sa valeur. C est le bon calcul pour protéger durablement le patrimoine familial.

9 MAISONS INDIVIDUELLES - LOGEMENTS COLLECTIFS - TERTIAIRE MONOMUR 0 et, Points forts Brique isolante (isolation répartie) = ne nécessite pas d isolation rapportée Limite considérablement les ponts thermiques Forte inertie = climatisation naturelle (confort toutes saisons) Matériau sain Insensible à l'eau Barrière anti-humidité Résistance mécanique à l'écrasement (une brique supporte tonnes) Pérennité s performances Ce produit a été fabriqué selon une organisation Qualité /Environnement, certifiée conforme par Afnor Certification, aux normes ISO 00 version 00 et ISO 00 version 00. DTA N /0- + Additif /0-* 0 Add CONFORT PACK BBC/RT0 LE CONFORT ET LA SANTÉ EN PLUS Th G MONOMUR 0 &, G/S MONOMUR 0 &, M MONOMUR, MONOMUR 0 &, Le mur isolant sans isolation rapportée Les briques MONOMUR représentent une avancée considérable pour le bâtiment car elles cumulent ux fonctions complémentaires, en étant à la fois porteuses et isolantes. Le principe s alvéoles, combiné à la solidité la terre cuite, assure au mur s résistances mécaniques et thermiques exceptionnelles, évitant ainsi une isolation rapportée supplémentaire. Descriptif types bâtiment. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Dénomination MONOMUR 0 MONOMUR, Epaisseur (mm) 00 Utilisation PRINCIPE DE MISE EN ŒUVRE Mur porteur faça s bâtiments article 0 0 Site fabrication Giron sur Dropt (), Mably () et St Marcellin () Référentiel pose CARACTÉRISTIQUES DTU 0. - DTA n /0- inclus les caractéristiques environnementales et sanitaires s MONOMURS Dimensions (L x ép x H) en mm 0 x 00 x x x Pas pose (cm) Poids à l unité (kg),, Quantité/m,, Poids au m (kg) Quantité/palette (Giron) - (St Marcellin, Mably) Mortier montage Consommation en région non sismique (mortier pour le joint Horizontal) Mortier Joint Mince IMERYS Structure (M) - Sac kg classique ou hiver kg par m mur 0, sac mortier par palette brique mère Consommation en région sismique, kg par m mur (mortier pour le joint Horizontal et Vertical) sac mortier par palette brique mère PERFORMANCES, kg par m mur 0, sac mortier par palette (Giron) 0, sac mortier/palette (St Marcellin, Mably), kg par m mur 0, sac mortier par palette (Giron),0 sac mortier/palette (St Marcellin, Mably) Thermique R =, m K/W - U = 0, W/m K R =,0 m K/W - U = 0, W/m K Sécurité Incendie Mécanique Classement support d enduit MONOMUR 0 JM - REI 0 (h) PV CTICM n 0-U. Chargement centré 0 kn/m Rc = Mpa - fb =, Mpa Rt Réalisation du premier rang au mortier traditionnel hydrofugé Pose la brique MONOMUR en partie courante : exclusivement au mortier Joint Mince (ép. cm), à l ai platines d ai à la réalisation l arase. IMERYS Structure, déposé à l ai du rouleau applicateur. Attention, le premier rang doit être d une planéité parfaite. Théma Architecture - M. AGAPITOS Antoine (0) - Entreprise : SARL CHAMPETIER (0)

10 MAISONS INDIVIDUELLES - LOGEMENTS COLLECTIFS - TERTIAIRE M I S E E N Œ U V R E D E S P A R T I E S C O U R A N T E S MONOMUR 0 et, M I S E E N Œ U V R E D E S P A R T I E S C O U R A N T E S MONTAGE DU PREMIER RANG MORTIER JOINT MINCE : LES PRÉCAUTIONS Elever un mur sur bonnes bases La qualité l ouvrage dépend en gran partie l attention accordée à la réalisation du premier rang qui doit être d une planéité et d une altimétrie très précises. C est le premier rang qui va conditionner l aplomb du mur et le parfait alignement s produits ainsi que la rapidité mise en œuvre. Réaliser l arase au mortier hydrofuge à l ai d une règle. Constituer ainsi une arase périphérique parfaitement niveau (Ep. minimum cm et maximum cm). A l ai d un niveau laser, déterminer le point haut la dalle. Poser les briques du premier rang sur le mortier. PRÉPARATION DU MORTIER JOINT MINCE MORTIER JOINT MINCE Malaxer mécaniquement un sac kg pour à, litres d eau propre. Le malaxage sera maintenu pendant minutes afin d obtenir un mélange homogène. Durée d utilisation : h0 à h suivant les conditions atmosphériques. MORTIER JOINT MINCE HIVER Malaxer mécaniquement un sac kg avec à litres d'eau propre. Il est mis en œuvre à l ai du rouleau applicateur Joint Mince. modèles rouleau : MONOMUR 0 JM. MONOMUR, JM. A l ai d un niveau laser et s platines, réaliser le niveau du premier joint mortier au point haut la dalle. Promener le niveau afin vérifier et régler le parfait alignement et l horizontalité s produits dans les ux sens. Si le mortier s est épaissi, il suffit le malaxer légèrement. Ne pas ajouter d eau pour fluidifier le mortier JM. Il conviendra respecter les températures d utilisation ( à C), le dosage en eau ainsi que le temps malaxage. Précautions particulières par temps chaud Stockage s sacs mortier à l ombre. Préparer s petites quantités mortier. Humidifier la surface à encoller s briques et déposer le mortier au fur et à mesure l avancement. Conditions hivernales : pour une mise en œuvre sous s températures comprises entre 0 et C, utiliser le mortier Hiver Joint Mince IMERYS Structure. POSE DES BRIQUES MONOMUR EN PARTIE COURANTE Joint horizontal Le Joint horizontal est constitué mortier Joint Mince. Il est mis en œuvre à l ai du rouleau applicateur Joint Mince. Cet outil dépose le mortier uniquement sur les parois en terre cuite la brique. La dépose du mortier Joint Mince s effectue en tirant le rouleau. IMPORTANT Veiller à déposer une quantité optimale mortier Joint Mince afin d avoir une parfaite adhérence. Lors du passage du rouleau, le mortier doit former s picots dans le prolongement s parois. Lors la pose la brique, le mortier doit légèrement refluer. Quelques précautions pour ne pas trop consommer La principale cause du manque Mortier Joint Mince sur les chantiers est le gaspillage! Il faut éviter faire trop grosses quantités en fin journée ou avant le déjeuner. Pour réaliser s rebouchages, ne pas utiliser le mortier pur, le mélanger avec du sable (0%). Joint vertical en région non sismique Monomur, Joint Mince Monomur 0 Joint Mince Le joint vertical est réalisé par un emboîtement mâle-femelle, à défaut le joint vertical est effectué au mortier colle déposé sur les parois extérieures s briques. ASTUCE : moins pénibilité L utilisation la poignée manutention MONOMUR facilite la prise et l ajustement la brique. Joint vertical en région sismique Les joints verticaux entre briques seront effectués par dépose mortier Joint Mince soit à l ai du rouleau soit à la truelle. 0

11 MAISONS INDIVIDUELLES - LOGEMENTS COLLECTIFS - TERTIAIRE ACCESSOIRES MONOMUR 0 et, MONOMUR 0 et, cm Un système constructif complet Afin faciliter la réalisation tous les points singuliers la construction et diminuer les coupes qui génèrent s ponts thermiques, IMERYS Structure innove sans cesse et propose une gamme complète d accessoires, s linteaux aux poteaux, s tableaux aux appuis fenêtres, adaptée aux besoins du chantier et aux exigences qualité la construction. Brique LINTEAU Coffre Volets Roulants TC 0 et, Appui fenêtre Seuil + embase Planelle d about plancher D ouverture et chaînage 0 Brique POTEAU Différent 0 = Multiangle Brique TABLEAU Brique calepinage Rouleau applicateur / Poignées 0 ou, cm Platines d ai à la réalisation l arase Mortier Joint Mince IMERYS Structure MONOMUR et métiers périphériques Sans feuillure (uniquement en MONOMUR,) MONOMUR et menuiseries p. MONOMUR et enduit p. feuillure D ébrasement Existe en formulation HIVER

12 MONOMUR 0 ACCESSOIRES MONOMUR 0 Chaînages verticaux d angle à 0 et dans un mur filant - tableau sismique Chaînages verticaux d angle différent 0 0 Brique POTEAU M 0 JM (L x ép x H) x 00 x Poids unitaire (kg) 0 Quantité/ml, Quantité/palette Dimensions réservation béton en mm 0 x 0 Les dimensions la brique poteau permettent une réservation béton 0 x 0 mm conforme à la future réglementation sismique et génèrent un recouvrement optimal s briques d une rangée sur l autre. 0 Brique POTEAU MULTIANGLE M 0 JM (L x ép x H) 00 x 00 x Poids unitaire (kg) Quantité/ml, Quantité/palette Dimension réservation béton en mm Ø La brique poteau multi-angle est livrée en une seule pièce sur chantier (à désolidariser sur chantier). Chaînage vertical d angle à 0 RANG RANG RANG Chaînage vertical dans un mur filant - Tableau sismique Brique POTEAU coupée RANG RANG RANG Chaînage vertical à la jonction d un mur refend Brique POTEAU M0 JM coupée Tableau non sismique avec ou sans feuillure 0 0 RANG RANG RANG Brique TABLEAU M 0 JM Brique TABLEAU avec FEUILLURE M 0 JM (L x ép x H) x 00 x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, (sans feuillure), (avec feuillure) Quantité/palette Dimensions feuillure en mm (prof. x largeur) 0 x 0 / Brique TABLEAU M 0 JM avec ou sans feuillure (L x ép x H) x 00 x La brique tableau est livrée en une seule pièce sur chantier. Un rang sur ux, il conviendra mettre en œuvre une / brique tableau obtenue par désolidarisation la brique tableau. = = + + OPTIBRIC PV calepinage 0 x 00 x RANG RANG RANG RANG RANG RANG

13 MONOMUR 0 ACCESSOIRES MONOMUR 0 Linteau d ouverture - chaînages horizontaux sous fermette Planelles d about planchers ISOLATION RAPPORTÉE 0 Brique LINTEAU M 0 JM (L x ép x H) 0 x 00 x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 (Giron) (St Ma. Mably) Dimensions réservation béton en mm 0 x 0 Utilisation en linteau : Après coulage du linteau, bien nettoyer la surface afin pouvoir bâtir les rangées suivantes au mortier Joint Mince. Coffre Volet Roulant Tunnel terre cuite Série 000 Coffres Volets Roulants TUNNEL TC 0 - Nouvelles performances thermiques Rapidité montage du volet par clipage. Dénomination CVR Tunnel TC 0 Section (Ep x H) en cm 0 x Longueur en cm réf. ( 0 en 0 cm) 0 à 00* Poids (kg/ml) env. Thermique Uc (W/m K) (enroulement B/A),/, W/m.K Ø d enroulement en cm maxi disponible * Pour vos commans, mentionner la dénomination + la longueur entre tableaux finis l ouverture à équiper. Calepinage vertical 0 Brique CALEPINAGE M 0 JM Mise en œuvre voir p. 0 Accessoires communs p. 0 (L x ép x H) 0 x 00 x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette Montage en mortier JM. Montage en mortier JM. Planelle R Max - Ep mm - Ht 00mm - R =, m.k/w (L x ép x H) 00 x x 00 Poids unitaire (kg), Quantité/ml 0, Quantité/palette (, ml) Plancher intermédiaire 0, W/mK* Planelle R Max - Ep mm - Ht 0mm - R =, m.k/w Planelles d about planchers 0 0 Planelle JM HT 00 Planelle JM HT 0 (L x ép x H) 00 x x 0 Poids unitaire (kg) 0, Quantité/ml 0, Quantité/palette (, ml) Plancher intermédiaire 0, W/mK* * Valeur calculée par le BE Th Cardonniel Ingénierie - Dossier n 0/ RD V (L x ép x H) 00 x 0 x 00 Poids unitaire (kg), Quantité/ml Quantité/palette 0 Plancher intermédiaire 0, W/mK** (L x ép x H) 00 x 0 x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml Quantité/palette 0 Plancher intermédiaire 0, W/mK** ** Valeur forfaitaire ThU. Plancher à entrevous creux + et 0+. Sans ISOLATION RAPPORTÉE Ces produits sont livrés par ux. A désolidariser sur chantier. 0 Brique POTEAU CALEPINAGE M 0 JM (L x ép x H) x 00 x 0 Poids unitaire (kg) 0 Quantité/palette Dimensions réservation béton en mm 0 x 0 Appuis fenêtre (L x ép x H) 00 x 00/ x 0 Poids unitaire (kg), 0 Quantité/ml, Quantité/palette (L x ép x H) 0 x 00 x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 Couleurs Rouge Embase SEUIL M 0 00 Les appuis fenêtre doivent être encastrés dans le mur côté tableau. 0 SEUIL - 0 x 00 x 0 0

14 MONOMUR, ACCESSOIRES MONOMUR, Chaînages verticaux d angle à 0 et dans un mur filant - tableau sismique Chaînages verticaux d angle différent 0 0 Brique POTEAU M, JM (L x ép x H) x x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette (Giron) (St Ma. Mably) Dimensions réservation béton en mm 0 x 0 Chaînage vertical d angle à 0 Les nouvelles dimensions la brique poteau permettent une réservation béton 0 x 0 mm conforme à la future réglementation sismique et génèrent un recouvrement optimal s briques d une rangée sur l autre. 0 / Brique POTEAU MULTIANGLE M, JM (L x ép x H) x x Poids unitaire (kg) Quantité/ml, Quantité/palette Dimensions réservation béton en mm Ø La / brique poteau multi-angle est livrée en une seule pièce (à désolidariser sur chantier). x = RANG RANG RANG Chaînage vertical dans un mur filant - Tableau sismique RANG RANG RANG Chaînage vertical à la jonction d un mur refend Brique POTEAU M, JM coupée RANG RANG RANG Tableau non sismique avec ou sans feuillure 0 0 Brique TABLEAU M, JM Brique TABLEAU avec FEUILLURE M, JM (L x ép x H) x x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, (sans feuillure), (avec feuillure) Quantité/palette avec feuillure sans feuillure 0 (Giron) (St Marcellin) Dimensions feuillure en mm (prof. x largeur) 0 x 0 / Brique TABLEAU M, JM avec ou sans feuillure (L x ép x H) x x La brique tableau est livrée en une seule pièce sur chantier. Un rang sur ux, il conviendra mettre en œuvre une / brique tableau obtenue par désolidarisation la brique tableau. = = + + OPTIBRIC PV calepinage 0 x 00 x RANG RANG RANG RANG RANG RANG

15 MONOMUR, ACCESSOIRES MONOMUR, Tableau en ébrasement non sismique et sismique Planelles d about planchers ISOLATION RAPPORTÉE 0 Brique d EBRASEMENT M, JM (L x ép x H) 0/0 x x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 0, Tableau en ébrasement non sismique Tableau en ébrasement sismique Produit à désolidariser sur chantier. Brique d ébrasement 0 x x + / brique d ébrasement 0 x x. RANG RANG RANG = + Montage en mortier JM. Montage en mortier JM. Planelles d about planchers 0 Planelle R max - Ep mm - Ht 00mm - R =, m.k/w Planelle M, JM HT 00 Planelle M, JM HT 0 (L x ép x H) 00 x x 00 Poids unitaire (kg), Quantité/ml 0, Quantité/palette (, ml) Plancher intermédiaire 0, W/mK* Planelle R max- Ep mm - Ht 0mm - R =, m.k/w (L x ép x H) 00 x x 0 Poids unitaire (kg) 0, Quantité/ml 0, Quantité/palette (, ml) Plancher intermédiaire 0, W/mK* * Valeur Y calculée par le BE Th Cardonniel Ingénierie - Plancher intermédiaire à entrevous creux. Dossier n 0/ RD V (L x ép x H) x 0 x 00 Poids unitaire (kg) 0, Quantité/ml, Quantité/palette 00 (Giron) (St Ma. Mably) Plancher intermédiaire 0,0 W/mK** (L x ép x H) x 0 x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 (Giron) (St Marcellin) Plancher intermédiaire 0,0 W/mK** Sans ISOLATION RAPPORTÉE ** Valeur forfaitaire ThU - Plancher à entrevous creux + et 0+. RANG RANG RANG 0

16 MONOMUR, ACCESSOIRES MONOMUR, Linteau d ouverture - chaînages horizontaux sous fermette 0 Brique LINTEAU M, JM (L x ép x H) 0 x x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 (Giron) (St Ma. Mably) Dimensions réservation béton en mm 0 x 0 Utilisation en linteau : Après coulage du linteau, bien nettoyer la surface afin pouvoir bâtir les rangées suivantes au mortier Joint Mince. Coffre Volet Roulant Tunnel terre cuite Série 00 Coffres Volets Roulants TUNNEL TC, - Nouvelles performances thermiques Rapidité montage du volet par clipage. Dénomination CVR Tunnel TC, Section (Ep x H) en cm x Longueur en cm réf. ( 0 en 0 cm) 0 à 00* Poids/ml env. Thermique U (W/m K) (enroulement B/A) 0,/0, W/m.K Ø d enroulement en cm maxi disponible * Pour vos commans, mentionner la dénomination + la longueur entre tableaux finis l ouverture à équiper. Calepinage vertical 0 0 Brique CALEPINAGE M, JM Brique POTEAU CALEPINAGE M, JM Mise en œuvre voir chapitre Accessoires communs p. 0 (L x ép x H) x x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette Ces produits sont livrés unitairement. (L x ép x H) x x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/palette 0 Dimensions réservation béton en mm 0 x 0 La brique calepinage permet d atteindre sans coupe les hauteurs d allège, sous plafond ou sous linteau. Appui fenêtre (L x ép x H) 00 x / x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette Les appuis fenêtre doivent être encastrés dans le mur côté tableau (cf. DTU 0.). 0 0 Embase seuil, JT 00 x x 0 00 Seuil 0 x 0 x 0 Embase seuil, JT 00 x x 00 Seuil 0 x 0 x 0 Embase seuil, JT 00 x 0 x Seuil 0 x x Embout d embase x par fenêtre 0 (L x ép x H) 0 x 0 x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 Couleurs Rouge (L x ép x H) 00 x / x Poids unitaire (kg) Quantité/ml, Quantité/palette (L x ép x H) 0 x 0 x 0 Poids unitaire (kg) Quantité/ml, Quantité/palette 0 Couleurs Rouge (L x ép x H) 00 x /0 x Poids unitaire (kg) Quantité/ml, Quantité/palette (L x ép x H) 0 x x Poids unitaire (kg), Quantité/ml, Quantité/palette 0 Couleurs Rouge Utilisation : En about d embase lorsque la brique d ébrasement est utilisée. 0 mm Utilisation : Pose menuiserie au nu intérieur du mur. Utilisation : Pose menuiserie : Utilisation : Pose menuiserie :, voir p.

17 MONOMUR 0 et, MONOMUR 0 et, Menuiserie avec volets battants Vue intérieure Menuiserie avec coffre volet roulant en terre cuite Vue intérieure Dans le cas menuiserie avec tapée d isolation, il conviendra réaliser une feuillure plus profon. Les glissières du volet seront posées sur la tapée d isolation. Menuiserie au nu intérieur du mur - MONOMUR 0 et, Menuiserie en ébrasement - MONOMUR, INT EXT INT EXT INT EXT Feuillure volet, découpée dans le linteau, si nécessaire INT EXT INT EXT MONOMUR 0 Embase seuil 00 x 00/ x 0 Seuil 0 x 00 x 0 MONOMUR 0 MONOMUR, Menuiserie sans tapée d isolation au nu intérieur du mur Menuiserie en ébrasement - MONOMUR, CVR Tunnel TC 0 Embase seuil 00 x 00/ x 0 Seuil 0 x 00 x 0 MONOMUR, Feuillure fenêtre, découpée dans la brique linteau Embase seuil 00 x / x 0 Seuil 0 x 0 x 0 Joint mortier cm CVR Tunnel TC, Gui du volet sur tableau Embase seuil 00 x / x 0 Seuil 0 x 0 x 0 Joint mortier cm Embase seuil 00 x /0 x Vue l extérieur AVEC COFFRE DE VOLET ROULANT TUNNEL TC Planelle Th ép. 0 mm CVR Tunnel TC ht. cm Gui du volet fixée sur la tapée Seuil 0 x x Joint mortier cm Embase d about seuil Tablette bois ou faïence Embase seuil 00 x / x Feuillure volet, découpée dans le linteau, si nécessaire Feuillure fenêtre, découpée dans le linteau Seuil 0 x 0 x 0 Joint mortier cm Menuiserie monobloc avec coffre volet intégré Dans ce cas, la face intérieure du coffre se situe à l aplomb la face intérieure du mur. Embase seuil 00 x / x AVEC MENUISERIE MONOBLOC (coffre volet roulant intégré) INT EXT INT EXT Dans tous les cas pose coffre volet roulant, il conviendra Les ssins sont s schémas principe et sont donnés à titre indicatif. Dans le cas du MONOMUR 0, la menuiserie est posée au nu ENDUIT lors la réalisation s enduits disposer s trames nylon côté Pour la mise en œuvre et notamment la fixation s menuiseries, il conviendra intérieur du mur et le coffre est en saillie. extérieur. se référer aux prescriptions et Avis Techniques s fabricants. Linteau ép. cm Tablette bois ou faïence Seuil 0 x 00 x Joint mortier cm

18 MONOMUR 0 et, B ; F? D = ; L ; H J? B B ; F? D = ; L ; H J? B B ; F? D = ; L ; H J? B B ; F? D = ; L ; H J? B Optimiser la mise en œuvre CALEPINAGE SUR LA HAUTEUR D ALLÈGE L utilisation s accessoires calepinage selon les indications ci-ssous a pour objectif d éviter les ponts thermiques et simplifie la mise en œuvre en limitant les coupes. L utilisation s différents seuils et embases permet réaliser les appuis baie dans les différents cas rencontrés. H sous linteau :, m Plancher chauffant Ep. cm H sous linteau :, m H sous linteau :, m Plancher chauffant Ep. cm H sous linteau :, m H sous linteau :, m + Chape carrelage cm cm cm, cm hsp : cm, cm 0 hsp : cm 0 hsp : cm 0 cm, cm hsp : cm hsp : cm cm, cm hsp : 0 cm 0, cm 0 hsp : 0 cm 0 cm, cm +- 0, ,00 cm cm Coupe +- 0,00 cm cm Coupe Coupe +- 0, ,00 cm cm Coupe Coupe 0 Brique calepinage MONOMUR 0 JM Ht 0 mm (L x ép x H) Poids unitaire (kg) Quantité/ml Quantité/palette 0 Brique POTEAU calepinage MONOMUR 0 JM Ht 0 mm (L x ép x H) x 00 x 0 Poids unitaire (kg) 0 Quantité/palette 0 x 00 x 0,, Briques Briques calepinagege uniquement uniquement dans dans l'allège l'allège +- 0,00 Briques calepinage vertical - hauteur 0 mm Chape plancher chauffant cm cm + + Hauteur menuiserie cm. Pour s hauteurs menuiseries cm, il suffit d ajouter une brique calepinage ou la supprimer et rajouter une brique suivant le cas. cm, cm + Embase seuil Coupe Chape plancher chauffant cm Seuil 0 Brique calepinage MONOMUR, JM Ht 0 mm (L x ép x H) Poids unitaire (kg) Quantité/ml Quantité/palette x x 0,, 0 Brique POTEAU calepinage MONOMUR, JM Ht 0 mm (L x ép x H) x x 0 Poids unitaire (kg), Quantité/palette 0 Int. + cm cm, cm hsp : cm, cm hsp : 0 cm 0 hsp : cm 0 cm, cm Ext. H sous linteau :, m MURS Elévation sous fermette + CLOISONS Elévation sous plancher hourdis sous face avec faux plafond - Ep. 0 cm Brique calepinage JM Chape carrelage Ep. cm Elévation sous plancher hourdis sous face - Ep. cm er Joint mortier, cm PAREMENT Seuil JT THERMIQUE Brique MONOMUR MÉCANIQUE Brique linteau JM ACOUSTIQUE Brique tableau Ce système seuil implique l utilisation menuiserie avec bavette 0 mm. INCENDIE 0 mm Ces accessoires apportent une solution calepinage vertical au niveau l allège, une très bonne étanchéité à l eau ainsi qu une bonne performance thermique. CALEPINAGE SUR LA HAUTEUR D ETAGE - Hauteur sous plafond 0 cm MONOMUR 0 et, MURS - Isolation répartie

19 MONOMUR 0 et, MONOMUR 0 et, FONDATION - SOUBASSEMENT FIXATIONS SUR TERRE-PLEIN, VIDE SANITAIRE OU SOUS-SOL En MONOMUR 0 le soubassement sera réalisé en ép. 0, ou cm. En MONOMUR, cm en ép. ou cm. Dans les angles la construction, la continuité du ferraillage entre le soubassement et le mur pourra être assurée quelle que soit l épaisseur du soubassement. Pour les parties mur enterrées, il conviendra réaliser l étanchéité conformément au DTU 0. Vous désirez fixer kg 00 kg kg 00 kg FIXATION À L INTÉRIEUR Porte serviette, applique, cadre HUD HUS Ø, HRD HIT HY 0 ELICO TAPCO SIMPLEX MARCO-VIS CHIMFORT + Tamis à dan à dan à dan REMARQUE L utilisation soubassement cm d épaisseur permet une meilleure répartition s charges et un meilleur alignement s réservations béton entre le soubassement et le mur du rez--chaussée. Le décalage autorisé du MONOMUR ép., cm par rapport au nu extérieur du plancher, quand le soubassement est prévu en 0 cm d ép. (cf schéma ci-ssous), est cm. Dans le cas d un soubassement 0 cm, il conviendra renforcer le plancher hourdis en disposant s entrevous négatifs en périphérie du plancher et s chapeaux rive (ferraillage) supplémentaires. CALEPINAGE HORIZONTAL Utilisation la brique MONOMUR Joint Mince Brique, cm jusqu'à cm Brique 0 cm Grâce aux perforations verticales la brique MONOMUR, les coupes sont réalisées très facilement. MONOMUR 0 IMPORTANT 0 ou cm 0 cm MONOMUR, cm, cm Etagère, convecteur à dan dan 0 dan à dan dan à dan à dan Ballon d eau chau 0 dan 0 à 0 dan à 0 dan Elément cuisine, Salle bain FIXATION À L EXTÉRIEUR OUTILLAGE MORTIER JOINT MINCE Pour limiter les coupes, nous préconisons l utilisation s accessoires. Pour les coupes à réaliser, l utilisation Mortier Joint Mince Hiver scie crocodile ou scie à eau sur table pour s températures d'utilisation 0 permet une gran précision et limite la comprises entre 0 et C production déchets et poussières. Huisserie, rambar Parabole, gond volet Rouleau applicateur MONOMUR 0 et, Paire platines d ai à la réalisation l arase MONOMUR 0 et, 0 dan 0 à 0 dan à 0 dan dan 0 dan dan à dan 0 à 0 dan à 0 dan Eclairage, spot à dan 0 dan 0 à 0 dan à dan dan à dan à 0 dan Store, barraudage Voir chap Fixations p. IMPORTANT Pour les perçages, ne pas utiliser la percussion. Utiliser s forets spéciaux terre cuite, type Brickster Plus la société DIAGER. 0 à 0 dan à 0 dan 0 Poignée manutention MONOMUR 0 et, Mortier Joint Mince

20 0 MURS - Isolation répartie MONOMUR 0 et, PHOTOS DE CHANTIERS Quelques références Gamme MONOMUR Gymnase (0) Maisons individuelles (0) Logements collectifs () Maison individuelle - ACT Bâtiment Institut BIOFORCE ()

21 ACOUSTIQUE MUR : EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES & PV D ESSAIS Mur faças LES EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES Il s agit se protéger s bruits aériens extérieurs, essentiellement les bruits routiers. Les routes concernées et la classification : Doivent être classées toutes les routes dont le trafic est supérieur à 000 véhicules par jour, et toutes les voies bus en site propre comptant un trafic moyen plus 00 bus/jour, qu il s agisse d une route nationale, départementale ou communale. Les voies sont classées en cinq catégories en fonction la nsité du trafic. Les isolements faça exigés sont compris entre 0 db(a) (minimum imposé même en zone très calme) et db(a). Catégorie Niveau sonore environnant Isolation minimum en faça + db db entre et db db entre 0 et db db entre et 0 db db entre 0 et db 0 db Les secteurs affectés par le bruit et les niveaux d isolation mandés De part et d autre s infrastructures classées, sont déterminés s secteurs dont la distance à la voie circulation varie entre 0 et 00 mètres, selon leur catégorie sonore. Dist Catégorie Ces distances peuvent être diminuées façon à prendre en compte l orientation la faça par rapport à l infrastructure, la présence d obstacles tels qu un écran ou un bâtiment entre l infrastructure et la faça pour laquelle on cherche à déterminer l isolement. Quel niveau d isolement pour mon projet? Les périmètres s secteurs affectés par le bruit, ainsi que les prescriptions d isolement acoustique, doivent être annexés au Plan local d urbanisme (PLU) mis à la disposition du public en mairie. Le recensement et le classement s infrastructures sont également disponibles à la préfecture votre département. Dans la majeure partie s cas, c est le niveau 0 db(a) qui est mandé LES RÉPONSES IMERYS STRUCTURE Les solutions IMERYS Structure réponnt à la réglementation pour toutes les familles bâtiment d habitation : Type Brique Montage Revêtement Brique C 0 OPTIBRIC PV OPTIBRIC PV + OPTIBRIC PV G UrbanBric Tradi Joint Mince Joint Mince Joint Mince Joint Mince Rw (CCtr) RA = Rw+C RA,tr = Labo- Rw+Ctr ratoire N PV - db(a) db(a) CEBTP.. - db(a) db(a) CEBTP.. - db(a) db(a) CEBTP.. - db(a) db(a) CSTB AC-0 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (-;-0) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-000 (-;-) 0 db(a) db(a) CSTB AC0-000 (0;-) db(a) db(a) CSTB AC0-000 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-0 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-0 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-0 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 OPTIBRIC PV S Joint Mince (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 (0;-) db(a) db(a) CSTB AC0-00 MONOMUR 0 Joint Mince Enduit sur faces (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0- MONOMUR, Joint Mince Enduit sur faces (-;-) db(a) db(a) CSTB AC0-000

22 Les PV feu IMERYS Avril 0 Date validité 0 kn/ml -A- Efectis REI 0 -mars- Type Brique Revêtement Chargement centré du mur N PV Labo Classement MONOMUR 0 MONOMUR, ht mur,00 m UrbanBric Rc Mpa Ext : Enduit monocouche Int : Enduit Ext : Enduit monocouche Ep. mm Int : Doublage Labelrock 0+0 Doublage Labelrock 0+0 (ht mur 00) Doublage PSE Th 00 ou 0+ ou POLYPLAC Th ERP - XTHERM Ultra ERP - XTHERM Ultra Phonic - DOUBLISSIMO 0 (Ep au moins, mm et ep isolant 00 mm) 0 kn/ml kn/ml 0 kn/ml 0-U- PV Prof A RS-0+ext / - / - / Efectis Efectis CSTB REI 0 REI 0 REI 0 0 janv 0 0 oct 0 mai 0 Ht du mur, m OPTIBRIC PV S Rc Mpa Ht du mur, m Doublage PSE Th ou Ext : Enduit monocouche Ep. mm Int : Doublage Labelrock 0+0 Doublage Labelrock 0+0 Doublage PSE Th 0 ou ou 0 kn/ml 00 kn/ml kn/ml 0 kn/ml -U-+ext -U- PV Prof A -U- Efectis Efectis Efectis CSTB REI 0 REI 0 REI 0 REI 0 mars 0 mars 0 0 oct 0 mai 0 OPTIBRIC PV + Rc Mpa OPTIBRIC PV Rc Mpa ht du mur,00 m Ext : Enduit monocouche Ep. mm Int : Doublage PSE Th XTherm Ultra 00+ ou 0+ (ext : tout type PSE tout fabricant) Doublage Labelrock 0 ou ou kn/ml 0 kn/ml -U- + ext -A- Efectis REI 0 REI 0 mars 0 fev 0 Ext : Enduit monocouche Ep. mm Int : Doublage Labelrock 0 ou ou 0 kn/ml -A- Efectis REI 0 fév 0 OPTIBRIC PV G Rc Mpa Ht du mur,00 m Ext : Enduit monocouche Ep. mm Int : Doublage PSE Th XTherm Ultra 00+ et 0+ (ext: tous types PSE tous fabricants) Doublage Labelrock 0 ou ou kn/ml 0 kn/ml -U-0 + ext -A- Efectis Efectis REI 0 REI 0 mars 0 fév 0 Brique PV 0 (JT) Brique C 00x00x00 Brique C 00x00x00 Ext : Enduit monocouche 0-juil- Int : Doublage Labelrock kn/ml 0-U- Efectis REI 0 Enduit plate sur faces 0 kn/ml RS0-0 CSTB CFH 0-avr- Sans enduit Non chargé 0-V-0 Efectis E 0 0-janv-

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

LES CENTRES DE FORMATION Ytong

LES CENTRES DE FORMATION Ytong GUIDE DE POSE Outil indispensable sur vos chantiers, ce guide vous apportera un éclairage différent sur les techniques de mise en œuvre du béton cellulaire Ytong. Toutefois, il ne remplace pas le D.T.U

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 2014-09-3370 Valable jusqu au :... 29/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (parties privatives d immeuble collectif) Année de construction

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

ARSEAA LES MARRONNIERS

ARSEAA LES MARRONNIERS REHABILITATION D UN ETABLISSEMENT POUR ADULTES HANDICAPES : ARSEAA LES MARRONNIERS 122 place Sainte Foy 31620 CEPET TOUS CORPS D ETAT EN SITE OCCUPE ANNEES 2011-2013 MAITRE D OUVRAGE : PATRIMOINE MAITRE

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA

Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Amanlis le 10 mai 2014 AUDIT THERMIQUE EHPAD LANGOURLA Cet Audit de l existant a été effectué suite à la visite du 17/02/2014. Il prend en considération tous les points ayant un rattachement à la thermique

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2015 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS DÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LES MURS PAR

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C.

Montant H.T. Montant T.V.A 20,00% Montant T.T.C. PARIS LE 15/07/2015 mario.marques356@gmail.com http://www.cifidf.fr/ REF. CHANTIER M. Mme LAGRAA 44 RUE DE MARINES 95750 CHARS M. Mme LAGRAA 42 AV. HENRI BARBUSSE 92700 COLOMBES DEVIS N 05873635 TRAVAUX

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SikaLatex

FICHE TECHNIQUE SikaLatex FICHE TECHNIQUE SikaLatex RÉSINE À MÉLANGER À L'EAU DE GÂCHAGE DES MORTIERS DESCRIPTION DU PRODUIT Le SikaLatex est une dispersion aqueuse de résine synthétique qui se présente sous la forme d un liquide

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974

IMMEUBLES COLLECTIFS DE LOGEMENTS CONSTRUITS ENTRE 1949 ET 1974 DÉPARTEMENT ÉNERGIE SANTÉ ENVIRONNEMENT Division Energie Pôle Performance Energétique des bâtiments DÉPARTEMENT ECONOMIE ET SCIENCES HUMAINES Laboratoire Services Process Innovations ESE/DE/PEB-12.039RR

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie VIII - Module DPE

Guide d utilisation. Partie VIII - Module DPE Guide d utilisation Partie VIII - Module DPE Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 5 1.3 Applications... 6 1.3.1 Définition... 6 1.3.2 Index des types de DPE... 6 1.3.3

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments

Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments Thème Pourquoi isoler? Pourquoi isoler? Réduire l'usage d'énergie Economiser les frais de chauffage Protéger l'environnement Augmenter la valeur des bâtiments Les indications, illustrations, informations

Plus en détail

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0

Fiche d application. 7 octobre 2013 1.0 MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Diagnostic de Performance Energétique Fiche d application Date Version 7 octobre

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire

Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire Conseils pour la conception et la réalisation d ouvrages en béton cellulaire 2+ 1Introduction Le présent manuel est un guide qui a pour but d attirer l attention du concepteur et du constructeur d ouvrages

Plus en détail

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p.

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p. solutions B É T O N Inertie thermique et confort d été UNE TROP FORTE CHALEUR À L INTÉRIEUR D UNE HABITATION EST UN Logements Paris FACTEUR D INCONFORT IMPORTANT.SI CELA EST SOUVENT VÉCU COMME UNE FATALITÉ,

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Réglementation incendie en ERP

Réglementation incendie en ERP R. ARTERO, Chef de produits Réglementation incendie en ERP à respecter pour la pose d un bâti-support WC Rappel de vocabulaire et réglementation Résistance au feu La résistance au feu caractérise le comportement

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free. VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Critt Bois Epinal 8 décembre 2010 Intervention Placo : Simon Fourniau chef de groupe 1 2 2 Pourquoi améliorer la qualité de l air intérieur?

Plus en détail

Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver

Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver > Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver L ESA, un matériau révolutionnaire hautes performances (Brevet n 9711656) Efficacité testée par le CSTB * *Centre Scientifique

Plus en détail

MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR

MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES MURS DOUBLES AVEC ISOLATION THERMIQUE

Plus en détail

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances?

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? 1 Contexte L effet de serre un phénomène naturel Contexte Le changement climatique en chiffres 2 Contexte Contexte Le climat en 2100

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES MARS 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2014 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Le chalet est conçu selon les techniques utilisées pour les maisons à ossature en bois. DIMENSIONS

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85

Color plaque Acrovyn. d épaisseur 1,5 à 2mm Colle Contact Roll 85 Pose avec la STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux

Plus en détail

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 65 St Barnabé, (13) Rédacteur : Jérôme Solari / Clara Foussat 1 - Bâtiment tertiaire bioclimatique à l entrée du village de Saint Barnabé à Marseille.

Plus en détail

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois

Bâtiments bois à basse consommation d énergie. L étanchéité à l air. Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Auvergne Promobois Jean-Pierre Mathé chargé de mission construction bois Objectifs Performance thermique Pérennité du bâtiment Performance acoustique Protection incendie Santé Confort d été Confort ressenti

Plus en détail