17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable."

Transcription

1 17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: LIMITROPHE 1

2 PRINCIPALES MODIFICATIONS - Applica2on aux ventes na2onales - Intégra2on des obliga2ons de sécurité - Accepta2on de la version électronique - Suppression de: DAF,DES,DEQ,DDU - Créa2on de DAT et DAP - Précision sur la fourniture des documents - Obliga2on de séparer le transport par conteneur du transport mari2me - Précision la plus complète possible du lieu LIMITROPHE 2

3 DEFINITION ATOUTS Codifica2on interna2onale, UCP 715 ICC 2010 Partage des frais, des risques une délimita2on des obliga2ons très précise et modulable LIMITES Ne concernent pas les usages portuaires Doivent être précis pour être u2les: FCA aéroport Kennedy New York N interférent pas dans le transfert de propriété LIMITROPHE 3

4 INCOTERMS TRANSPORTS MULTIMODAUX EXW (Ex Works) FCA (Free Carrier) CPT (Carriage Paid to) CIP (Carriage Insurance Paid to) DAT (Delivered At Terminal) DAP (Delivered At Place) DDP (Delivered Duty Paid) LIMITROPHE 4

5 INCOTERMS TRANSPORTS MARITIMES ET FLUVIAL INCOTERMS réservés aux marchandises: - en vrac - condi2onnées en caisse mari2me - indivisibles (en sacs) FAS (Free Along Side Ship) FOB (Free On Board) CFR (Cost and Freight) CIF (Cost Insurance Freight) LIMITROPHE 5

6 REPARTITION DES RISQUES VENTE DEPART: «E,F,C» Les risques de dommages et de pertes pour le vendeur s arrêtent au point de départ convenu (entrepôt, gare, hub, port, aéroport ) VENTE ARRIVEE: «D» Les risques pour le vendeur sont engagés LIMITROPHE 6

7 REPARTITION DES FRAIS OBLIGATION VENDEUR EXW - Mise à disposi2on de la marchandise emballée dans ses locaux - Documents: facture, packing, cer2ficats divers - Doit récupérer le N ECS auprès du transitaire (sor2e de la marchandise de l U.E. pour les douanes) OBLIGATION ACHETEUR - Chargement sur le camion - Organisa2on de la logis2que, de l entreposage LIMITROPHE 7

8 FCA OBLIGATION VENDEUR - Livraison de la marchandise au lieu convenu: emballée, chargée, dédouanée à l export - Documents: ceux d EXW + EX A + origine + jus2fica2f livraison OBLIGATION ACHETEUR - Prise en charge de la marchandise au lieu convenu - Organisa2on du transport et de la douane import - Mise en entrepôt LIMITROPHE 8

9 FCA Plusieurs situaoons possibles/mode de transport: exemple - en transport mari2me: FCA usine (douane, empotage et plombage à la charge du vendeur) FCA le long du quai FCA plateforme logis2que LIMITROPHE 9

10 CPT OBLIGATION VENDEUR - Mise à disposi2on de la marchandise emballée, chargée, dédouanée à l export - Organisa2on du transport principal jusqu au lieu convenu - Documents: ceux de FCA + document du transport principal OBLIGATION ACHETEUR - Prise en charge de la marchandise au lieu convenu - Dédouanement import, droits et taxes, entreposage LIMITROPHE 10

11 CIP OBLIGATION VENDEUR - Mise à disposi2on de la marchandise emballée, chargée, dédouanée à l export - Organisa2on du transport principal jusqu au lieu convenu - Contracter une assurance minimale + selon l acheteur - Documents: ceux de CPT + document d assurance OBLIGATION ACHETEUR - Prise en charge de la marchandise au lieu convenu LIMITROPHE 11

12 DAT OBLIGATION VENDEUR - Mise à disposi2on de la marchandise emballée, chargée, dédouanée à l export - Organisa2on du transport principal jusqu au lieu convenu - Déchargement de la marchandise au lieu convenu - Documents: ceux de CPT + livraison OBLIGATION ACHETEUR - Prise en charge de la marchandise au lieu convenu LIMITROPHE 12

13 CPT,CIP,DAT PLUSIEURS LIEUX CONVENUS POSSIBLES: - bord navire - déchargée sous palan - déposée à quai - terminal conteneur (en DAT pour messagerie) - porte à porte LIMITROPHE 13

14 DAP OBLIGATION VENDEUR - Mise à disposi2on de la marchandise emballée, chargée, dédouanée à l export - Organisa2on du transport principal jusqu au lieu convenu - mise à disposi2on sur le moyen de transport à l arrivée chez l acheteur, marchandise non déchargée - Documents: ceux de DAT OBLIGATION ACHETEUR - Déchargement de la marchandise au lieu convenu LIMITROPHE 14

15 DDP OBLIGATION VENDEUR - Mise à disposi2on de la marchandise emballée, chargée, dédouanée à l export, à l import, droits et taxes acquimés - Organisa2on du transport principal jusqu au lieu convenu - mise à disposi2on de la marchandise chez le des2nataire - Documents: ceux de DAT OBLIGATION ACHETEUR - Déchargement de la marchandise au lieu convenu - Entreposage LIMITROPHE 15

16 QUELQUES PRECISIONS COMPLEMENTAIRES FCA,CPT,CIP : en camion complet, le transfert de risque a lieu lorsque le camion est chargé DAT,DAP,DDP : le lieu et la date sont fournis par le client CPT,CIP,DAT,DAP,DDP: : le dépotage du conteneur et le stockage sont toujours à la charge de l acheteur LIMITROPHE 16

17 FAS OBLIGATION VENDEUR - Livraison d une marchandise emballée, dédouanée à l export le long du navire au port convenu - Documents: ceux de FCA + amest livraison au quai ATTENTION: non compa/ble avec une marchandise conteneurisée OBLIGATION ACHETEUR - Organisa2on du transport mari2me, du post acheminement - Douane à l arrivée - Responsabilité du retard du navire ou du chargement LIMITROPHE 17

18 FOB OBLIGATION VENDEUR - Livraison d une marchandise emballée, dédouanée à l export à bord du navire au port convenu, non arrimée - Documents: ceux de FCA + amest mise à bord (B/L) ATTENTION: non compa2ble avec une marchandise conteneurisée, dispari2on de la no2on de bas2ngage OBLIGATION ACHETEUR - Organisa2on du transport mari2me, - Du post acheminement - Douane à l arrivée LIMITROPHE 18

19 CFR OBLIGATION VENDEUR - Livraison d une marchandise emballée, dédouanée à l export à bord du navire au port convenu, organiser le transport mari2me - Documents: ceux de FCA + connaissement (B/L) OBLIGATION ACHETEUR - Récep2on de la marchandise à bord du navire au port de des2na2on convenu, - Organisa2on du post acheminement - Douane à l arrivée LIMITROPHE 19

20 CIF OBLIGATION VENDEUR - Livraison d une marchandise emballée, dédouanée à l export à bord du navire au port convenu, organiser le transport mari2me, contracter une assurance mari2me sur facultés - Documents: ceux de CFR + assurance OBLIGATION ACHETEUR - Récep2on de la marchandise à bord du navire au port de des2na2on convenu, - Organisa2on du post acheminement - Douane à l arrivée LIMITROPHE 20

21 INCOTERMS, COMMENT FAIRE LE BON CHOIX POUR LES PME CATÉGORIE «E» : réservée au transport na2onal CATÉGORIE «F» : plus commerciale CATÉGORIE «C» : permet un posi2onnement prix dans le pays de l acheteur CATÉGORIE «D» : «garan2e» de l exportateur d un service performant à délai respecté LIMITROPHE 21

22 QUEL INCOTERM CHOISIR? 1 Vous importez du matériel informa2que des Etats- Unis par bateau. Vous demandez à votre fournisseur de livrer la marchandise dédouanée à l export à bord du navire à New York. LIMITROPHE 22

23 QUEL INCOTERM CHOISIR? 2 Vous exportez par conteneur des livres à des2na2on d Alger. Vous voulez bien conclure le contrat de transport mais pas l assurance. LIMITROPHE 23

24 QUEL INCOTERM CHOISIR? 3 Vous importez par avion des téléviseurs de Tokyo à des2na2on de Limoges. Vous ne souhaitez assurer à vos risques et à vos frais que la par2e douane import. LIMITROPHE 24

25 QUEL INCOTERM CHOISIR? 4 Vous avez des courants d affaires réguliers d importa2on en provenance du Danemark. Vos achats sont centralisés et conteneurisés chez un même transitaire à Copenhague. Le transport rou2er est à votre charge. LIMITROPHE 25

26 QUEL INCOTERM CHOISIR? 5 Vous vendez des marchandises à une entreprise péruvienne, à Lima. Peu habitué au commerce extérieur, votre client veut récep2onner sa marchandise déchargé au port. LIMITROPHE 26

27 QUEL INCOTERM CHOISIR? 6 Vous importez du matériel médical de New York et prenez la marchandise en charge dès qu elle est livrée à l aéroport Kennedy. LIMITROPHE 27

28 QUEL INCOTERM CHOISIR? 7 Vous exportez du vin en vrac au départ de La Rochelle à des2na2on de Brasilia par voie mari2me. Votre client souhaite prendre en charge les frais à par2r du transport principal. LIMITROPHE 28

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS LES INCOTERMS Avertissement! Cet article fait référence aux incoterms, version 2000. Voir : les innovations de la version 2010 des incoterms sur Logistiqueconseil.org Les INCOTERMS (International Commercial

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de

Plus en détail

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie

Les Incoterms et le transfert du risque. international de marchandises : problématique de la garantie 1 dans le transport international de marchandises : problématique de la garantie La mondialisation consacre le passage d une économie qui fonctionnait essentiellement dans le cadre des Etats Nations à

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 6 Négocier les règles Incoterms 1 QU EST-CE QU UN INCOTERM? Incoterm : contraction d INternational

Plus en détail

Partie1 La logistique

Partie1 La logistique Introduction organisation des enseignements en BTS Commerce International peut être calquée sur la réalité d une opération d exportation telle qu elle se déroule dans la réalité de l entreprise. Ainsi,

Plus en détail

Le crédit documentaire. dans tous ses états

Le crédit documentaire. dans tous ses états C1 Le crédit documentaire dans tous ses états Christine CASSIOT Responsable des crédits documentaires Global Transaction Banking Philippe JOHANN Directeur Commercial Commerce International Global Transaction

Plus en détail

INTERNATIONAL CONSULTANT & SUPPLIERS TO THE WINE & SPIRITS TRADE

INTERNATIONAL CONSULTANT & SUPPLIERS TO THE WINE & SPIRITS TRADE Conditions Générales de Vente Article 1 Sauf stipulation contraire, nos offres s entendent sans engagement. Les ordres reçus ne nous lient qu après notre confirmation. Article 2 Sauf convention contraire,

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POURQUOI EXPORTER? Trouver de nouveaux débouchés après avoir maîtrisé le marché national Accélérer la croissance

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

Guide du commerce extérieur

Guide du commerce extérieur Guide du commerce extérieur sommaire Mot du Président 6 Introduction 8 I- Les préalables pour réussir à l exportation 10 I-1- Définir une stratégie moderne d analyse et de conquête de marché 11 I-2- Mieux

Plus en détail

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES

COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES 2010 Arab Tunisian Bank COMPRENDRE LES CREDITS DOCUMENTAIRES Document offert à titre purement indicatif et consultatif ne représentant en aucun cas un support juridique opposable ni à l ATB ni à quiconque

Plus en détail

LE COMMERCE EXTERIEUR EN LORRAINE

LE COMMERCE EXTERIEUR EN LORRAINE LE COMMERCE EXTERIEUR EN LORRAINE 10 ème région exportatrice 3 ème rang national pour son solde commercial export positif Environ 3000 entreprises exportatrices Marchés principaux: Allemagne, Espagne,

Plus en détail

Les Incoterms et le calcul du prix de vente export

Les Incoterms et le calcul du prix de vente export FICHE RESSOURCE Les Incoterms et le calcul du prix de vente L Incoterm (International Commercial Term) est un langage standardisé conçu par la Chambre de commerce internationale (ICC) pour permettre aux

Plus en détail

LA DOUANE IMPORT / EXPORT

LA DOUANE IMPORT / EXPORT LA DOUANE IMPORT / EXPORT Les techniques import/export évoluent constamment : il est donc judicieux de valoriser les compétences des opérationnels des services concernés des entreprises de toutes tailles

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D

MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D MANUEL D UTILISATION DE LA DECLARATION S.I.G.A.D Système d Information et de Gestion Automatisée des Douanes 1 INTRODUCTION MASQUE PRINCIPAL SAISIE DECLARATION - Année agrément - Numéro agrément - Nom

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT. Cours interentreprises 4

CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT. Cours interentreprises 4 CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT 1 Objectif Vous connaissez les moyens de transport courants avec leurs avantages et paticularités. Vous êtes capable de choisir le moyen de transport et l emballage

Plus en détail

etwork enterprise europe enterprise europe Le petit guide des contrats internationaux

etwork enterprise europe enterprise europe Le petit guide des contrats internationaux etwork enterprise europe enterprise europe 1 Le petit guide des contrats internationaux Les bonnes questions à se poser avant d exporter/de signer un contrat international Sommaire Introduction : L importance

Plus en détail

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs

Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Indicateurs de Performance Portuaire et Logistique Flux import conteneurs Maîtrise d ouvrage : Contact : Valérie RAI-PUNSOLA Valerie.rai-punsola@logistique-seine-normandie.com Maîtrise d œuvre : Avec la

Plus en détail

FICHE 13. L'assurance transport

FICHE 13. L'assurance transport FICHE 13 L'assurance transport 1 Les questions fondamentales sur l'assurance Pourquoi assurer la marchandise? L'assurance transport est recommandée pour pallier l'absence ou l'exonération de responsabilité

Plus en détail

Conditions générales de vente et de livraison 2014 Knapzak Benelux BV Kraaivenstraat 36-09 5048 AB Tilburg (Pays-Bas)

Conditions générales de vente et de livraison 2014 Knapzak Benelux BV Kraaivenstraat 36-09 5048 AB Tilburg (Pays-Bas) Conditions générales de vente et de livraison 2014 Knapzak Benelux BV Kraaivenstraat 36-09 5048 AB Tilburg (Pays-Bas) Article 1. Dispositions générales 1.1. Les présentes conditions s appliquent à toutes

Plus en détail

RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL

RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL RÉGIONAL/NATIONAL/INTERNATIONAL/RÉGIONAL/NATIONAL Consultez notre site en flashant ce code : TRANSPORTS-LELEU.FR TRACING > LA SOCIÉTÉ HISTORIQUE 1953 > Création de l entreprise 1993 > Flotte entièrement

Plus en détail

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales

Les crédits documentaires. Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Les crédits documentaires Un instrument de paiement pour vos opérations commerciales internationales Sommaire Introduction 03 Définition 04 Structures particulières 11 Les documents 15 La lettre de crédit

Plus en détail

T R A N S F R O N TA L I E R S

T R A N S F R O N TA L I E R S GLOSSAIRE DES TERMES T R A N S F R O N TA L I E R S ACRONYMES CSXT Intermodal fournit aux expéditeurs de précieux outils pour mieux comprendre et naviguer dans le monde des expéditions transfrontalières.

Plus en détail

"TRANSPORT MULTIMODAL ET LOGISTIQUE"

TRANSPORT MULTIMODAL ET LOGISTIQUE 31 décembre 2004 Original: FRANCAIS "TRANSPORT MULTIMODAL ET LOGISTIQUE" Synthèse du matériel pédagogique préparé aux fins d'un atelier de sensibilisation et d'information, dans le cadre d'un projet régional

Plus en détail

Questionnaire assurances des marchandises transportées par voie maritime, terrestre ou aérienne

Questionnaire assurances des marchandises transportées par voie maritime, terrestre ou aérienne Ce questionnaire a pour objet de renseigner l Assureur sur le risque à garantir. Les réponses apportées aux questions posées ci-après ainsi que les documents à fournir serviront de base à l établissement

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2014 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen E6 - Gestion des opérations d import-export U61 Montage des opérations d'import-export Durée : 4 heures

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen E6 - Gestion des opérations d import-export U61 Montage des opérations d'import-export Durée : 4 heures

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique Pour plus d information www.sea-invest.com 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation

Plus en détail

L ASSURANCE DES FACULTES. Marchandises Expédiées POURQUOI L ASURANCE DES MARCHANDISES TRANSPORTEES

L ASSURANCE DES FACULTES. Marchandises Expédiées POURQUOI L ASURANCE DES MARCHANDISES TRANSPORTEES Marchandises Expédiées Historiquement, l'assurance Maritime a été longtemps la seule forme d'assurance connue, parce que toutes les opérations commerciales d'envergure étaient réalisées par mer et les

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES SOUS - MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-111 GENERALITES I. INTERVENANTS OU ACTEURS II. PRESENTATION DU CALCUL DES DROITS ET TAXES ET DE LA DETERMINATION DES

Plus en détail

Chapitre 4 : La douane.

Chapitre 4 : La douane. Chapitre 4 : La douane. I) Les fonctions de la douane. En France, l administration des Douanes est représentée par la DGDDI (Direction des douanes et droits indirects) qui dépend du ministère de l économie.

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES 2015 Adresse : 65, Lot El Bina, Dély Ibrahim, Alger Algérie Tél : 021 910 77 E-mail : ifirstmag@gmail.com Fax: 021 910 768 CATALOGUE DES FORMATIONS ET SEMINAIRES

Plus en détail

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU)

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion

COMMUNIQUE DE PRESSE. «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Avec le soutien de COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le mercredi 3 décembre 2008 «MED LINK PORTS» : le port de Marseille Fos et 8 plateformes multimodales concluent un partenariat de promotion Dans le cadre

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var France Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var France Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2008 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

PASSAGE RAPIDE DE VOS ENVOIS À LA DOUANE. DHL Express

PASSAGE RAPIDE DE VOS ENVOIS À LA DOUANE. DHL Express PASSAGE RAPIDE DE VOS ENVOIS "Time Definite" et "Day Definite" À LA DOUANE DHL Express Services douaniers 3 Sommaire Introduction 4 Envois "Time Definite" et "Day Definite" 4 Formalités douanières: pourquoi

Plus en détail

UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF

UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF UNION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE France TLF Conditions Générales de Vente régissant les opérations effectuées par les opérateurs de transport et/ou de logistique Article 1 - OBJET ET

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest OCEAN ATLANTIQUE DANEMARK IRLANDE Gdansk MER DU NORD Hambourg POLOGNE ROYAUME-UNI Flessingue Zeebruges Dunkerque Gand Calais Rotterdam Anvers BELGIQUE PAYS-BAS ALLEMAGNE

Plus en détail

Dématérialisa*on des factures B2B & B2G 2015 2017 2020 Apeca Cyrille Sautereau, Admarel Conseil

Dématérialisa*on des factures B2B & B2G 2015 2017 2020 Apeca Cyrille Sautereau, Admarel Conseil Dématérialisa*on des factures B2B & B2G 2015 2017 2020 Apeca Cyrille Sautereau, Admarel Conseil 1 Créé en 2012 15 ans d expérience dans la dématérialisa?on des processus achat / vente Accompagne le développement

Plus en détail

Consolidation et chaînes d'approvisionnement

Consolidation et chaînes d'approvisionnement Consolidation et chaînes d'approvisionnement Journée scientifique de la Chaire en Management logistique Par Martin Béliveau Étudiant au MBA Recherche et Matthias Takouda Ph.D Plan de présentation Définir

Plus en détail

Transport Logistique

Transport Logistique LE GENIE DES GLACIERS L innovation pédagogique Transport Logistique Nadine VENTURELLI et Patrick MIANI Le Génie des Glaciers - 38 avenue Jean Jaurès - 73000 CHAMBERY Tél. : 04 79 68 22 10 Fax : 04 79 68

Plus en détail

l Amérique du Nord, l Amérique Centrale et du Sud, l Asie-Pacifique, l Europe, le Moyen-Orient et l Afrique

l Amérique du Nord, l Amérique Centrale et du Sud, l Asie-Pacifique, l Europe, le Moyen-Orient et l Afrique www.gxs.fr SM GXS Active Logistics Service d informations sur les commandes et les livraisons à la demande Les entreprises ont souvent besoin des informations les plus récentes sur leurs commandes et leurs

Plus en détail

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT Les formalités accomplies auprès du GUCE par les transitaire / CAD se résument aux opérations suivantes : Dépôt de la déclaration en douane et obtention du BAE,

Plus en détail

Guide de l exportateur

Guide de l exportateur Guide de l exportateur Programme de Vérification des Importations GSIT Version 02 Mai 2009 SOMMAIRE 1.- GLOSSAIRE 2.- PRESENTATION BIVAC BUREAU VERITAS 3.- LE PVI 4.- PROCEDURE GENERALE 5.- L INSPECTION

Plus en détail

Cherche de toute urgence h/f

Cherche de toute urgence h/f Transport et organisation de la logistique internationale Cherche de toute urgence h/f avec motivation et sens des responsabilités pour les carrières suivantes Chauffeur Magasinier Cariste Dispatcher Agent

Plus en détail

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables :

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables : Mai 2005 À l attention des Responsables : B035 Qualité Projets Export Achats Logistique Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le Transport et la Logistique Réglementation du transport... Aérien...

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

EXPORT : Quelques questions à se poser. Calcul du prix de vente export. Puis-je consacrer du temps et du personnel?

EXPORT : Quelques questions à se poser. Calcul du prix de vente export. Puis-je consacrer du temps et du personnel? EXPORT : Quelques questions à se poser Ai-je un produit commercialisable à l'étranger? Mes produits peuvent-ils s exporter, correspondent-ils à un besoin réel et quels arguments puis-je présenter pour

Plus en détail

Durée : 2 heures Coefficient : 2

Durée : 2 heures Coefficient : 2 CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 2 heures Coefficient : 2 CONCOURS N 50 Corps : Assistant ingénieur BAP : J : Gestion et pilotage Emploi-type : Assistant en gestion administrative

Plus en détail

INTRASTAT 2015. No ce explica ve Merkbla

INTRASTAT 2015. No ce explica ve Merkbla INTRASTAT 2015 Noce explicave Merkbla Rédacon en chef Alain Hoffmann Rédacon, coordinaon et concepon graphique Luc Kohnen STATEC Instut naonal de la stasque et des études économiques Centre Administraf

Plus en détail

COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES

COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES COMPAGNIE DES EXPERTS MARITIMES QUI SOMMES NOUS? CÔTE D IVOIRE GHANA TOGO BURKINA FASO Une équipe d experts qualifiés et expérimentés Un réseau de sociétés présent dans les principaux ports de l Afrique

Plus en détail

A nous de vous expliquer...

A nous de vous expliquer... A nous de vous expliquer... GLOSSAIRE Communication & Marketing-Objet, les marchés. Boutique Dans ce cas, les objets promotionnels sont des cadeaux permanents, contenus dans la Boutique de la marque. Cadeaux

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

DOSSIER TYPE D APPEL D OFFRES

DOSSIER TYPE D APPEL D OFFRES MINISTERE DE L ECONOMIE REPUBLIQUE DU MALI ET DES FINANCES Un Peuple - Un But - Une Foi ------------------------- ------------------------------ SECRETARIAT GENERAL ------------------------ DOSSIER TYPE

Plus en détail

Johnson Controls GWS Belgium SA NV Termes et Conditions générales d Achat de Fournitures

Johnson Controls GWS Belgium SA NV Termes et Conditions générales d Achat de Fournitures Johnson Controls GWS Belgium SA NV Termes et Conditions générales d Achat de Fournitures 1. Définitions "Législation applicable" désigne les lois belges à l exception du droit privé international. L application

Plus en détail

Incarner un aéroport différent, à taille humaine

Incarner un aéroport différent, à taille humaine Incarner un aéroport différent, à taille humaine Notre aéroport dispose d un des plus forts potentiels de développement en Europe. Notre ambition est d incarner un aéroport différent. A taille humaine.

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini

FcM 07/06/2011. Les Moyens de Paiement à l International. Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini FcM 07/06/2011 Les Moyens de Paiement à l International Banque PALATINE Groupe BPCE Laurent Jouini 1 Moyens de paiement à l international Programme I. LES INSTRUMENTS DE PAIEMENTS USUELS Virements SWIFT

Plus en détail

Risques et sécurité des paiements

Risques et sécurité des paiements Dans le commerce intérieur, les partenaires commerciaux se reposent sur les lois et les règlements nationaux. En cas de non-paiement, des poursuites peuvent être entamées. L'économie bénéficie également

Plus en détail

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire

Commerce International Douanes Transport - Logistique. Sommaire Commerce International Douanes Transport - Logistique Sommaire La Douane : notions de base... 3 Comment déclarer en douane... 4 Déterminer la Valeur en Douane... 5 Déterminer l Espèce en Douane... 6 Déterminer

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : MARCHANDISES TRANSPORTEES

QUESTIONNAIRE : MARCHANDISES TRANSPORTEES Pc d activité de Chesnes Ouest Pc d activité 12 de Chesnes MadridOuest 12 38070 MadridSAINT QUENTIN FAAVIER 38070 SAINT. QUENTIN +33 [0]4 74 FAAVIER 93 03 03. +33 Fax [0]4 +33 74 93 [0]4 0374 0393 10 03

Plus en détail

MIEUX VENDRE A L EXPORT

MIEUX VENDRE A L EXPORT AFFACTURAGE 10 Questions MIEUX VENDRE A L EXPORT 10 Réponses Avant-propos François HUWART Secrétaire d Etat au Commerce Extérieur Avant-Propos Les exportations françaises sont, pour moitié, le fait de

Plus en détail

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses

Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses www.apmmaritime.com Agence maritime Consignation Manutention- Acconage Transit Douane Transport Logistique Avitaillement de navires Magasinage Prestations Diverses Pour nous rien n est ni trop grand ni

Plus en détail

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Les régimes douaniers

Les régimes douaniers 12 Le régime douanier est un statut juridique donné à la marchandise à l issue de son dédouanement. Il détermine si les droits et taxes seront acquittés ou non, si les contrôles du commerce extérieur seront

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier E-logistique Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier Ecole Supérieure de Commerce de Montpellier Sébastien TRICHARD 09/2011 Et il a tout prévu? Génial

Plus en détail

Les métiers de l organisation du transport et de la logistique

Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Bac Pro Logistique Bac Pro Transport Avec le soutien de >>> Les métiers de l organisation du transport et de la logistique Définition des

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque.

glossaire Appellation commerciale Voir nom de marque. glossaire Accessibilité financière Le coût d un traitement par rapport au revenu de la population. dans cette enquête, le salaire journalier minimum d un employé non-qualifié du secteur public est comparé

Plus en détail

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010

14 Octobre 2008 TICPME2010 Sage et TICPME2010 Sage et TICPME2010 Une forte implica:on dans certains projets TICPME de par un posi:onnement dédié aux PME Base installée en France de 500 000 entreprises), 5 000 d'appels clients traités par jour Des

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

SAP FRANCE. 5 e ÉDITION. SAP Transportation Management. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SAP FRANCE. 5 e ÉDITION. SAP Transportation Management. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Juillet-Août 2011 TMS 5 e ÉDITI SAP FRACE SAP Transportation Management SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur SAP France 2. Appartenance

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Durée de l épreuve : 5 heures Coefficient : 6

Durée de l épreuve : 5 heures Coefficient : 6 SESSION 2012 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TRANPORT ORGANISATION ET EXPLOITATION DES TRANSPORTS Durée de l épreuve : 5 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé Calculatrice de poche à fonctionnement autonome,

Plus en détail

APPEL D OFFRES INTERNATIONAL OUVERT

APPEL D OFFRES INTERNATIONAL OUVERT APPEL D OFFRES INTERNATIONAL OUVERT Programme BOREALE - Electrification rurale décentralisée par centrales solaires et mini-réseaux de distribution d au maximum 7 localités dans les régions Androy et Anosy,

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT

LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT LES MOYENS DE PAIEMENT GESTION DU RISQUE CREDIT Les éléments ci-après sont d ordre général. Ils doivent être adaptés en fonction des produits et de leurs contraintes propres. JAY C.I. PARTENAIRE - 06.09.02.03.44

Plus en détail

M01 : Étude de la faisabilité des OTPL en contexte national

M01 : Étude de la faisabilité des OTPL en contexte national M01 : Étude de la faisabilité des OTPL en contexte national Ce module prépare à l'épreuve E4, il s'appuie exclusivement sur des opérations en contexte national. Faisabilité et évaluation des opérations

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BURUNDI

RÉPUBLIQUE DU BURUNDI RÉPUBLIQUE DU BURUNDI CENTRALE D ACHAT DE MEDICAMENTS ESSENTIELS, DE DISPOSITIFS MEDICAUX, DE PRODUITS ET MATERIELS DE LABORATOIRE DU BURUNDI «CAMEBU» DOSSIER D APPEL D OFFRES INTERNATIONAL OUVERT A COMMANDE

Plus en détail

Modalités et conditions de service de Purolator

Modalités et conditions de service de Purolator 1 Modalités et conditions de service de Purolator En vigueur le 13 avril 2015 Utiliser une entreprise pour tous mes besoins d expédition. purolator.com Table des matières 2 Application des modalités et

Plus en détail

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 PORTNET Guichet

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

Stopack : logiciel pour l entrepôt

Stopack : logiciel pour l entrepôt Stopack : logiciel pour l entrepôt Bonjour, Nous allons vous présenter stopack.com logiciel de gestion de stock. - Stopack.com se compose d une partie en ligne pour vos clients avec une vision en continu

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

SERVICES INTERNATIONAUX

SERVICES INTERNATIONAUX SERVICES INTERNATIONAUX LA LETTRE DE CRÉDIT DOCUMENTAIRE GUIDE PRATIQUE TABLE DES MATIÈRES DÉFINITION SOMMAIRE DE LA LETTRE DE CRÉDIT...................................2 AVANTAGES DE LA LETTRE DE CRÉDIT...........................................3

Plus en détail

REPUBLIQUE D HAITI COMMISSION NATIONALE DES MARCHES PUBLICS (CNMP)

REPUBLIQUE D HAITI COMMISSION NATIONALE DES MARCHES PUBLICS (CNMP) REPUBLIQUE D HAITI COMMISSION NATIONALE DES MARCHES PUBLICS (CNMP) DOSSIER D APPEL D OFFRES STANDARD POUR L ACQUISITION D EQUIPEMENTS INFORMATIQUES ET DE BUREAUTIQUE APPEL D OFFRES SÉLECTION D UN FOURNISSEUR

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

MODULES DE FORMATION

MODULES DE FORMATION MODULES DE FORMATION FILIERES INTITULE DE LA FORMATION CABINETS DE FORMATION CONTACTS Officier Mécanicien (BAC série scientifique) Capitaine au long cours (idem) NAVIGATION Officier de Port (idem) Officier

Plus en détail

Chapitre I : l administration des douanes et impôts indirects

Chapitre I : l administration des douanes et impôts indirects ALAOUI/REGL DOUANIERE/2002-2003 1 Chapitre I : l administration des douanes et impôts indirects Section1 : Présentation, rôle et organisation de l ADII I- Présentation de l ADII 9 II- Organisation de l

Plus en détail

COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009

COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES. Novembre 2009 COPENHAGUE, AVANT ET APRÈS ENJEUX ET PERSPECTIVES POUR LES ENTREPRISES Novembre 2009 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives pour les entreprises 2 Copenhague, avant et après enjeux et perspectives

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Réunion du Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière (CCACF) Le 1 février 2011 Ottawa 1 Introduction Les programmes

Plus en détail

LEXIQUE. Consignes de lecture. Définition/traduction de mots. Les mots suivis de leur définition, les sigles ou abréviations sont mentionnés en gras.

LEXIQUE. Consignes de lecture. Définition/traduction de mots. Les mots suivis de leur définition, les sigles ou abréviations sont mentionnés en gras. LEXIQUE Consignes de lecture Les mots suivis de leur définition, les sigles ou abréviations sont mentionnés en gras. Les termes anglais sont mentionnés en gras italique. Les termes spécifiques au «jargon»

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail