FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE"

Transcription

1 FICHE TECHNIQUE ISOLANT BATICHANVRE Description Produit d isolation thermique pour mur et toiture à base de chanvre à 43% en poids, de fibres de jute à 42% et de 15% de polyester thermofusible. Les fibres polyester permettent de réaliser le liage. Il est présenté sous forme de plaques pour les épaisseurs 45, 80, 100, 120, 140, 160, 180 et 200 mm. La masse volumique de BATICHANVRE est comprise entre 27 et 32 kg/m 3, excepté le 200 mm dont la masse volumique est comprise entre 22 et 27 kg/m 3. Identification des produits: Le produit BATICHANVRE se présente sous forme de plaques. Chaque palette comporte une étiquette qui précise notamment: Le nom du fabricant du produit; La marque commerciale du produit; Les dimensions nominales de la plaque, longueur et largeur; Le nombre de plaques et la surface par palette; La date de fabrication. Sécurité au feu: Ce produit n est pas destiné à rester apparent. Les parements intérieurs doivent répondre aux critères du guide de l isolation par l intérieur des bâtiments d habitation du point de vue des risques en cas d incendie (cahier CSTB n 3231). En particulier, prévoir un écart minimum au feu de 16 cm avec les sources de chaleur (conduits de cheminées, lampes, etc.). Isolation thermique: Conductivité thermique mesurée à l état sec: λ = 0,041 W/m.K. (Ce chiffre sera confirmé par une mesure en centre technique officiel) Etanchéité: Le produit n est pas destiné à assurer seul l étanchéité à l air de la paroi. En particulier concernant la mise en œuvre de paroi non opaque type lambris, planches, il est nécessaire d utiliser un pare vapeur pour sa fonction de barrière à l air. Le produit n est pas destiné à assurer l étanchéité à l eau de la paroi. 1/13

2 Fabrication: La fabrication comporte les étapes suivantes: - mélange des composants (fibres de chanvre, de jute et polyester bicomposant). Ce mélange se fait par pesage avec contrôle des pourcentages des composants à toutes les pesées. - Ouverture et homogénéisation des mélanges - Réalisation de la nappe et détermination du poids au m² de BATICHANVRE - Consolidation de la nappe et détermination de l épaisseur. Contrôle: La fabrication du produit BATICHANVRE fait l objet d un autocontrôle. L autocontrôle porte sur les points suivants: - Sur chaine de fabrication en continu: o pourcentage des composants; o Aspect; o Epaisseur o Poids par paquet. - Une plaque est prélevée pour le contrôle de dimensions et masse volumique à chaque démarrage de la ligne ou modification des réglages. - Les résultats sont transcrits dans le registre de contrôle. Mise en œuvre: Le produit BATICHANVRE reprend son épaisseur nominale après une à deux semaines à l ouverture du paquet. Il y a lieu de prendre en compte cet aspect lors de la mise en œuvre comme indiqué sur l emballage. MUR Ne présente pas de difficulté particulière et doit être réalisée selon les DTU tels que: - DTU 20-1 parois et murs en maçonnerie de petits éléments - DTU 23-1 murs en béton banché - DTU ouvrages en plaques de parement en plâtre - DTU 31-2 constructions de maisons et bâtiment ossature bois En cas de pose de BATICHANVRE en pièce humide, il est nécessaire de protéger la partie basse de l isolant à l aide d un film polyane 100 microns ou d un feutre bitumé dépassant le sol fini d au moins 2 cm et respecter les prescriptions du DTU TOITURE Ne présente pas de difficulté particulière et doit être réalisée selon les DTU tels que: - DTU ouvrages en plaques de parements en plâtre, - DTU 31-1 charpentes et escaliers en bois, - DTU 21 exécution des travaux en bois, - DTU 24-2 cheminées. Respecter les DTU série 40 qui imposent une lame d air ventilée d au moins 2 cm entre l isolant et la sous face inférieure des liteaux ou voliges de couverture. 2/13

3 Domaine d application mur: Isolation thermique par l intérieur de murs des locaux à hygrométrie usuelle des logements ou bâtiments chauffés à usage courant. - Doublage intérieur de murs maçonnés: o Isolation rapportée avec parement fixé sur ossature bois o Isolation rapportée avec parement fixé sur ossature métallique - Isolation des constructions à ossature bois (1 ère et 2 ème famille): (DTU 31.2): o Système poutres sur poteaux (isolation thermique entre poteaux) o Système ossature plate-forme (isolation thermique entre montants d ossature) - Isolation thermique par l extérieur sous bardage rapporté de murs. - Isolation acoustique de cloisons de distribution sur ossature bois ou métallique. Domaine d application toiture: Isolation thermique par l intérieur de toitures des locaux à hygrométrie usuelle des logements ou bâtiments chauffés à usage courant. - combles perdus non-aménagés, o isolation déroulée sur le sol des combles; o isolation entre solives - combles aménagés: o isolation sous rampant en ossature bois; o isolation sous rampant en ossature métallique. - planchers intermédiaires entre étages: o isolation sur faux plafond suspendu o isolation entre solives d un plancher bois Isolation thermique par l extérieur de toitures inclinées (procédé sarking) Conditionnement stockage: Epaisseur (mm) Conditionnement Plaque Dimension unitaire 0,60 x 1,2 m ² Nb plaques par paquet Nbre paquet/palette 4 Dimension palette 1,2 x 1,2 x 2,5 m 3 Surface par palette (m²) Surface par camion (13 m de plancher) en m² 86,40 43,20 34,50 28, ,04 20,16 17, ,8 443,5 380,1 Les paquets sont livrés sous film plastique palettisés et filmés. Ils doivent être stockés à l abri des intempéries. 3/13

4 Découpe de l isolant: L isolant BATICHANVRE se découpe au couteau «spécial isolant» à l aide d une règle sur un support rigide. Vous pouvez également utiliser un lapidaire électrique avec disque à matériaux. PARE-VAPEUR: - MUR: La mise en œuvre de l isolant BATICHANVRE ne nécessite pas l utilisation d un parevapeur sauf pour les zones très froides (altitude supérieure à 900 m) selon les DTU et réglementations en vigueur (perméance < 0,015g/m².h.mmHg). Conformément au DTU 31-2, il est obligatoire pour la maison ossature bois d utiliser côté extérieur un pare-pluie d une perméance supérieur ou égale à 0,5 g/m².h.mmhg. et en intérieur un pare-vapeur d une perméance supérieure ou égale à 0,005 g/m².h.mmhg. - TOITURE: La mise en œuvre de l isolant BATICHANVRE nécessite l utilisation d un pare-vapeur conformément au DTU PLANCHER INTERMEDIAIRE: La mise en œuvre de l isolant BATICHANVRE ne nécessite pas l utilisation d un parevapeur. 4/13

5 PRESCRIPTION DE POSE EN MUR Isolation d un mur ancien dans le cas d un parement maçonné En rénovation, l isolant BATICHANVRE peut être fixé sur des tasseaux bois (DTU 25.42). Les tasseaux en bois sont à découper à la hauteur sous plafond moins 4 cm. Les tasseaux de bois (de 40 à 60 mm de large) sont à visser sur le mur à isoler par chevillage en veillant à le désolidariser du sol et du plafond. On s assure de l aplomb des tasseaux en disposant si nécessaire des cales de bois. BATICHANVRE est à fixer verticalement ou horizontalement directement sur les tasseaux à l aide de fixations spéciales comportant une rondelle de répartition. Ensuite pose du parement maçonné (brique plâtrière, carreaux de plâtre, béton cellulaire). Fig. 1: cas d une rénovation avec parement maçonné. Isolation avec pose d un parement en plaque sur tasseaux bois Fig. 2: cas d une isolation avec parement sur tasseaux bois. Le mur à isoler est en béton banché, en bloc de béton maçonné ou en briques. La mise en œuvre consiste à poser l isolant BATICHANVRE dans les intervalles d une ossature bois sur laquelle sera fixé un parement en plaques de plâtre ou en bois. 5/13

6 La mise en œuvre de contre cloisons sur ossature bois doit être réalisée conformément aux DTU et 31.2: - repérage de l épaisseur de l espace prévu pour l isolation en tenant compte de la reprise d épaisseur différée de BATICHANVRE; - Repérage au sol de la position des tasseaux; - Fixation des tasseaux au sol par chevillage; - Positionnement des tasseaux pour fixation au plafond; - Positionnement des tasseaux verticaux tous les 60 cm; - Fixation aux tasseaux haut et bas par vissage ou à l aide d équerres; - Intercaler des appuis intermédiaires à environ 1 mètre du sol entre les montants verticaux et le mur afin de rigidifier l ossature. Pose des plaques d isolant BATICHANVRE entre tasseaux: - Clouer, visser ou agrafer ponctuellement BATICHANVRE sur les tasseaux; - S assurer du jointoiement entre les plaques pour éviter les risques de pont thermique; - Le passage des gaines électriques se fait entre l isolant et le parement; - Pose du parement en plaque de plâtre ou bois. Isolation dans le cas d une construction en ossature bois: Fig. 3: isolation mur ossature bois La pose des plaques d isolant BATICHANVRE entre les montants de l ossature bois: - Respecter une lame d air ventilée d au moins 1 cm entre l isolant et le parement extérieur dans le cas d une armature avec pare-pluie incorporé; - Clouer, visser ou agrafer ponctuellement BATICHANVRE sur les montants; - S assurer du jointoiement entre les plaques pour éviter les risques de pont thermique; - Fixer un pare-vapeur du côté de l ambiance chauffée du bâtiment en l agrafant sur les montants; - Respecter un chevauchement de 50 mm minimum entre chaque lai de parevapeur et assurer l étanchéité à l air à l aide d un adhésif adapté conformément aux DTU 31-2 et 41-2; 6/13

7 - Le passage des gaines électriques se fait entre le pare-vapeur et le parement. - Pose du parement en plaque de plâtre ou bois. POINTS SINGULIERS: T a s s e a u o u r a i l Fig. 4: point singulier jonction avec les huisseries L objectif est d assurer la continuité de l isolation à la périphérie des huisseries et parements de façon à éviter le risque de condensation et les ponts thermiques. Les huisseries et parements doivent être équipés de tapées d isolation de dimension adaptée à l épaisseur de l isolation prévue. Fig. 5: jonction mur plafond L objectif est d assurer la continuité de l isolation à la jonction entre l isolation des murs extérieurs et celle du plafond afin d éviter le risque de condensation et les ponts thermiques. Lors de la mise en œuvre du plafond, veillez à positionner les suspentes périphériques en retrait de 10 cm par rapport à l épaisseur du doublage isolant prévu. Arrêtez le parement horizontal du plafond avant la jonction avec les parois verticales isolées de façon à permettre la continuité de l isolation mur plafond. 7/13

8 PRESCRIPTION DE POSE EN TOITURE Isolation sur sol de combles non aménagés Fig. 6 isolation sur sol de combles non aménagés La mise en œuvre consiste à positionner les panneaux d isolant BATICHANVRE en 2 couches croisées en prenant soin de rendre les panneaux bien jointifs. La mise en œuvre ne nécessite pas la pose d un pare vapeur. Le volume du comble perdu doit être correctement ventilé selon les DTU série 40. Isolation entre solives de combles non aménagés Fig. 7: isolation combles non-aménagés entre solives Le sol du comble est constitué de solives en bois parallèles et espacées régulièrement sur lesquelles est généralement fixé un plafond bois ou plaque de plâtre. La mise en œuvre consiste à positionner les plaques d isolant BATICHANVRE légèrement compressés entre les solives et de mettre ensuite une seconde couche croisée. Les déplacements devront s effectuer en marchant sur les solives ou panneaux de bois en appui sur plusieurs solives et déplacé à l avancement des travaux. Le volume du comble perdu doit être correctement ventilé conformément aux DTU série 40. 8/13

9 Isolation sous rampant de combles aménagés avec contre chevrons Fig. 8: isolation sous rampant de combles aménagés avec contre chevrons La mise en œuvre consiste à placer une première épaisseur d isolant BATICHANVRE entre chevrons puis de disposer une seconde couche croisée perpendiculairement à la première. La mise en œuvre de BATICHANVRE pour cette application nécessite l utilisation d un pare-vapeur. Les DTU série 40 précisent de respecter une lame d air ventilée d au moins 2 cm entre l isolant et la sous face inférieure des liteaux de couverture. Mesurer l écartement entre chevrons puis découper les lés d isolant en majorant cette largeur de 1 à 2 cm afin d assurer son maintien. Clouer ou visser des contre chevrons perpendiculairement aux chevrons en respectant un espacement de 58 cm. Fixer le pare vapeur en l agrafant sur le contre chevronnage. Respecter un chevauchement de 50 mm entre chaque lé. Assurer l étanchéité à l aide d un adhésif adapté conformément aux DTU 31-2 et La mise en œuvre d un parement en plaque de plâtre doit être réalisée conformément au DTU Isolation par l extérieur de toiture inclinée: procédé sarking Fig.9: isolation par l extérieur en toiture Le procédé sarking permet de réaliser la totalité de la toiture (plafond, isolation et couverture) en une seule opération. La mise en œuvre consiste à positionner les panneaux d isolant entre des contre chevronnages fixés sur la volige. La fixation des tuiles ou ardoises est réalisée de manière traditionnelle sur liteaux ou voliges. La pose d un pare-vapeur continu est recommandée côté ambiance chauffée su bâtiment. 9/13

10 PLANCHER INTERMEDIAIRE ENTRE ETAGES Isolation sur faux plafond suspendu L isolation des planchers intermédiaires entre étages est destinée à améliorer le confort thermique et acoustique des volumes habités. Fig. 9: isolation sur faux plafond suspendu Isolation entre solives d un plancher bois La mise en œuvre consiste à isoler entre un plancher intermédiaire et un faux plafond en plaque de plâtre sur ossature métallique. Cette mise en œuvre ne nécessite pas l utilisation d un pare-vapeur. La longueur des suspentes est adaptée à la hauteur sous plafond souhaitée ainsi que de l épaisseur de l isolant BATICHANVRE majorée de 10 mm au minimum. Pour la pose de l isolant, placez les lés ou plaques perpendiculairement aux profilés métalliques et les ajuster de manière à les rendre parfaitement jointifs. La mise en œuvre du faux plafond en plaque de plâtre sur ossature métallique doit être réalisée conformément aux DTU et Fig. 10: isolation entre solives d un plancher bois La mise en œuvre consiste à isoler l espace libre entre les solives du plancher intermédiaire et ensuite fixer un faux plafond en plaque de plâtre ou un parement bois. 10/13

11 Pour améliorer le confort acoustique, il est préconisé d utiliser des suspentes à rupture de pont phonique en support des rails ou lambourdes de fixation du plafond. TRAITEMENTS DES POINTS SINGULIERS TRAPPE DE VISITE Fig. 11 Les trappes de visite de combles perdus doivent être isolées en continuité avec l isolation déroulée au sol ou entre chevrons. CONDUITS DE CHEMINEE Respecter le DTU 24-2 cheminées. L isolation au passage de conduits de cheminée nécessite l utilisation d un isolant incombustible (en France, classé M0). - Arrêtez l isolant à 200 mm autour du conduit. - Comblez l espace avec un isolant incombustible Les isolants combustibles ne peuvent pas être utilisés pour isoler les conduits récupérateurs de chaleur des inserts. 11/13

12 Isolant incombustible Fig. 12 COMPOSANTS ELECTRIQUES Les boîtes de dérivation, les gaines électriques ainsi que les transformateurs de courant basse tension doivent être accrochés à la charpente et ne doivent pas être recouverts par l isolation. Les spots basse tension doivent être protégés de manière à respecter un volume de ventilation suffisant. Cette protection peut être assurée par un pot de terre cuite retourné (se reporter à la notice technique du fabricant). ELEMENTS DE VENTILATION Le groupe de ventilation mécanique contrôlé ainsi que les gaines de ventilation doivent être fixés à la charpente et ne doit pas être recouverts par l isolation. Fig /13

13 FENETRES DE TOIT L objectif est d assurer la continuité de l isolation avec la fenêtre de toit de façon à éviter les risques de pont thermique. Pour cela il faut veiller à positionner l isolant en contact des tapées. Si nécessaire calfeutrer le contour de la fenêtre de toit à l aide de mousse expansive. Fig. 14: détail isolation fenêtre de toit 13/13

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois Prescriptions de mise en œuvre Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois technique & détails SOMMAIRE Produit p. 03 Propriétés caractéristiques p. 04 Physique du bâtiment p. 05 Découpe et

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS. régionalisé. Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS

Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS. régionalisé. Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS Guide de pose régionalisé Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS 2 Sommaire Conseils - recommandations 4 Actis et l étanchéité 6 Sommaire

Plus en détail

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE

Avis Technique 20/10-195 COMBLISSIMO - FLOCOLENE Avis Technique 20/10-195 Annule et remplace l Avis Technique 20/07-118 et l extension 20/07-118*01 Ext Procédé d isolation thermique par soufflage sur planchers de combles. Isolation thermique Thermal

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

Les bonnes pratiques de l isolation. Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés

Les bonnes pratiques de l isolation. Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés Les bonnes pratiques de l isolation Guide de l étanchéité à l air des combles perdus ou aménagés Une bonne Une bonne isolation La recherche de la performance énergétique du niveau de la basse consommation

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2015 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

Isolation performante des combles aménagés pour les bâtiments BBC. vario

Isolation performante des combles aménagés pour les bâtiments BBC. vario Isolation performante des combles aménagés pour les bâtiments BBC vario vario escription du système Le système Intégra Vario est composé : d un écran de sous-toiture Hautement Perméable à la Vapeur d eau

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant

Isoler son logement. Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Isoler son logement Pour réduire les dépenses d énergie et améliorer le confort d un logement existant Édition : juillet 2014 sommaire glossaire introduction De nombreuses raisons d isoler votre maison....

Plus en détail

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats

Rt 5. L isolant Thermo-réfléchissant. Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! 6.1 10.2. www.thermosulit.be. Système de recouvrements plats 6. 0. L isolant Thermo-réfléchissant Rt 5 m²k/w (Rapport CIM 0/007) Système de recouvrements plats Isolation Maximum... Épaisseur Minimum! www.thermosulit.be Découvrez Thermosulit Thermosulit 6. et 0.

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

DES ISOLANTS ISSUS D UNE

DES ISOLANTS ISSUS D UNE CATALOGUE PRODUITS 204 DES ISOLANTS ISSUS D UNE ÉCO-CONCEPTION Utiliser du bois pour s isoler est triplement efficace pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre : en fixant du CO 2, en réduisant

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

Avis Technique 5/10-2119. Sarking TMS Sarking TMS SI

Avis Technique 5/10-2119. Sarking TMS Sarking TMS SI Avis Technique 5/10-2119 Annule et remplace l Avis Technique 5/06-1876 Sarking Système isolant support de couverture System insulation roofing support Verbunddämmstoff als Unterdeckung für Dachdeckung

Plus en détail

Notre métier... p 4. Matière première... p 6. Ossature bois... p 9

Notre métier... p 4. Matière première... p 6. Ossature bois... p 9 Notre métier... p Matière première... p Ossature bois... p 9 Éléments constitutifs... p 0 Assemblages... p Performances énergétiques... p Réalisations... p Notre métier Matière première Charpentes Françaises

Plus en détail

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs

Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs Emprisonnons la chaleur 7 L isolation des murs 7.1 Isolant soufflé 7.2 Rénovation de l intérieur 7.3 Rénovation de l extérieur 7.4 Endroits divers : garages attenants et autres espaces 7.5 Ajouts et nouvelles

Plus en détail

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles Les principales pièces des charpentes traditionnelles La charpente (fig. 5.1 et 5.2) : ensemble de pièces en bois qui portent la couverture. Les charpentes présentent diverses formes et différentes pentes

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

2.- Fiche «menuisiers d intérieur»

2.- Fiche «menuisiers d intérieur» 1 2.- Fiche «menuisiers d intérieur» Le menuisier intervient dans des travaux visant une isolation aux bruits aériens, une isolation aux bruits de chocs ou une correction acoustique de locaux et parfois

Plus en détail

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose

Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements. Conseils de pose Pour réaliser facilement vous-même, cloisons et aménagements Conseils de pose Conseils de pose Vous avez des idées Cloison de séparation Aménagements de cuisine Habillage de baignoire et aménagements de

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

CCTP Bâtiment bois modulaire

CCTP Bâtiment bois modulaire CCTP Bâtiment bois modulaire www.modulenbois.fr GECCO - Société coopérative artisanale à responsabilité limitée et capital variable 225, route de Nîmes 34670 Baillargues - Tel : 04 67 58 22 54 Fax 04 99

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR

ISOLER LES MURS PAR L EXTÉRIEUR Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS DÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LES MURS PAR

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Avis Technique 20/10-188 Annule et remplace l Avis Technique 20/09-151 VARIO TOITURE

Avis Technique 20/10-188 Annule et remplace l Avis Technique 20/09-151 VARIO TOITURE Avis Technique 20/10-188 Annule et remplace l Avis Technique 20/09-151 Système d isolation thermique de combles et d étanchéité à l air System of thermal insulation and airtightness for roofs and attics

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2

LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 LOT N 2 CHARPENTE 02.00 SPECIFICATION TECHNIQUE CHARPENTE BOIS...2 02.01 PRESCRIPTIONS...2 02.01.01 Prescriptions réglementaires...2 02.01.02 Qualité des bois...2 02.02 NOTE DE CALCULS ET PLANS...2 02.03

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

ISOLATION DES TOITURES EN TUILES ET EN ARDOISES AUX BRUITS AÉRIENS

ISOLATION DES TOITURES EN TUILES ET EN ARDOISES AUX BRUITS AÉRIENS P R A I Q U E IOLAION DE OIURE EN UILE E EN ARDOIE AUX BRUI AÉRIEN Une protection efficace du logement vis-à-vis des nuisances acoustiques, par le biais de la toiture et des façades, est une exigence de

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

Document Technique d Application 5/12-2318. Unilin Open Pur «Trilatte»

Document Technique d Application 5/12-2318. Unilin Open Pur «Trilatte» Document Technique d Application 5/12-2318 Annule et remplace l Avis Technique 2/05-1136 Caisson chevronné Système isolant support de couverture System insulation roofing support Verbunddämmstoff als Unterdeckung

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

Rénovation & rétro-isolation: l ensemble des solutions et systèmes

Rénovation & rétro-isolation: l ensemble des solutions et systèmes Rénovation & rétro-isolation: l ensemble des solutions et systèmes I. Isoler votre toit p.6 Isoler une toiture à fermes p.8 Isoler une toiture à pannes p.0 Isoler une lucarne p.2 Isoler autour d une fenêtre

Plus en détail

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE

LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE - page 1/5 LOT 02 CHARPENTE BOIS / BARDAGE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des prescriptions communes (lot 00) ainsi que

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Document Technique d Application. Labelrock

Document Technique d Application. Labelrock Document Technique d Application Référence Avis Technique 9/2-955 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-822 Doublage de mur et habillage Wall lining Vorsatzschale Labelrock Relevant de la norme NF EN

Plus en détail

Compétences Bois. inclinées en rénovation

Compétences Bois. inclinées en rénovation 4 Compétences Isolation des toitures inclinées en rénovation Bois Sommaire 1. Les risques d humidité 2. Notions générales pour isoler une toiture 3. Cas de figures proposés dans le cadre de Compétences

Plus en détail

DANS UN MINIMUM D ÉPAISSEUR

DANS UN MINIMUM D ÉPAISSEUR Triso-Super 12 Isolant mince réflecteur UN MAXIMUM DE PERFORMANCE DANS UN MINIMUM D ÉPAISSEUR LA SOLUTION D ISOLATION IDEALE EN TOITURE LE CHOIX DE LA PERFORM Un isolant innovant Sur un marché de l isolation

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

Toitures à isolation intégrée

Toitures à isolation intégrée Toitures à isolation intégrée Guide de prescription 09 / 007 Sommaire Les fonctions toitures 4 Les concepts Knauf 5 Les coupes 6 Le guide de choix 6 Les atouts 7 Isolant Knauf Therm Th 5 La gamme Fibratec

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 04 : CHARPENTE BOIS

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 04 : CHARPENTE BOIS Maître d ouvrage COMMUNAUTE DES COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT CONSTRUCTION D UN POLE MEDICAL ET SOCIAL A ROUGEMONT DCE Mai 2012 CCTP/DPF Lot 04 : CHARPENTE BOIS SOMMAIRE A. GENERALITES Page 2 1. PRESENTATION

Plus en détail

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm MONTREAL Carport une place à toit plat 298 x 500 cm NOTICE DE MONTAGE Réf. 47370 Universo Bois S.A.S. Siège et Plate-Forme Logistique ZI Grand Bois - BP 40006-8, rue Frédéric Niemann 57211 SARREGUEMINES

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête 74 RUE DE VIENNE, 27140 GISORS RAPPORT DE DIAGNOSTIC DES SONDAGES REALISES DANS LA SALLE DE PROJECTION 0. TABLE DES MATIERES 0. Table des matières...

Plus en détail

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

Zone Industrielle. Kehlen... 1

Zone Industrielle. Kehlen... 1 Zone Industrielle Kehlen VALERES Konstruktioun SA 1 L o c a l i s a t i o n Le terrain se situe dans la zone industrielle de et à 8287 Kehlen Parcelle no 2946/5744 lot 1 La superficie du terrain sur lequel

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009

Poutre en I. Le guide d emploi. L essentiel pour une bonne réalisation. dcembre 2009 La Poutre en I Le guide d emploi L essentiel pour une bonne réalisation dcembre 2009 Nos partenaires AGINCO 6 rue Henry Potez Z.I. Nord 28100 DREUX Tél : 02 37 42 51 00 Fax : 02 37 42 50 10 Web : www.aginco.fr

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

conformes aux règles de l Art

conformes aux règles de l Art conformes aux règles de l Art documents de référence travaux d enduits de mortiers minéraux revêtements plastiques épais sur béton et enduits hydrauliques documents de référence mortiers d enduits minéraux

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable

ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable Tous les prix pour la construction et la rénovation VERSION DEMO (sans les prix) Pour obtenir la version avec les prix : commandez ou appelez au 04 75 81 27 42 Construction Durable 2013 Economies d'énergies

Plus en détail

FERMACELL. Guide de pose

FERMACELL. Guide de pose FERMACELL Guide de pose 2 Avantages FERMACELL d un seul coup d œil. 50 kg par vis avec cheville 30 kg par vis seule 15 kg par crochet ou clou La plaque FERMACELL a un classement de réaction au feu Mo (incombustible)

Plus en détail

4.03 ERP REVÊTEMENTS. Principe général. Revêtements muraux des locaux et dégagements. Plafonds et plafonds suspendus des locaux et dégagements

4.03 ERP REVÊTEMENTS. Principe général. Revêtements muraux des locaux et dégagements. Plafonds et plafonds suspendus des locaux et dégagements Arrêté du 25 juin 1980 modifié A R T I C L E S AM 2 À AM 8 AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS DÉCORATION ET MOBILIER F I C H E 4.03 ERP LIVRE II TITRE I CHAPITRE III SECTION I ART. AM2 Principe général D une façon

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 03 : CHARPENTE OSSATURE BOIS Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Charpente ossature bois - 1 / 11 - 3 LOT 03 CHARPENTE OSSATURE BOIS 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX

Plus en détail

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.

VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free. VDIAGNOSTICS IMMOBILIER 9 rue Henri Matisse 76120 GRAND QUEVILLY Télécopie : 09 55 32 26 60 Portable : 06 18 60 62 96 Email : vdiagimmo@free.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail