Autres outils et process harmonisés à l attention des laboratoires agréés. Séminaire de la Référence

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Autres outils et process harmonisés à l attention des laboratoires agréés. Séminaire de la Référence"

Transcription

1 Nicolas Canivet Direction des laboratoires Autres outils et process harmonisés à l attention des laboratoires agréés démarches en cours au sein de l Anses Séminaire de la Référence 9 novembre

2 Une diversité des relations entre laboratoires agréés et LNR Diversité des réseaux de laboratoires agréés Pour l Anses : animation de 49 réseaux, de tailles très variables (9 réseaux de moins de 5 laboratoires, le plus grand réseau comportant 128 laboratoires) Diversité entre LNR entre les trois domaines (SA/SV/SSA) entre la chimie et la microbiologie Diversité des pratiques en matière d organisation d EILA (en 2014 : 53 EILA organisés par les LNR de l Anses, de quelques laboratoires agréés participants jusqu à 78) en matière de formation et d animation scientifique de réseau (en 2014 : 44 journées de formation organisées par les LNR de l Anses) Difficultés rencontrées pour un même laboratoire qui peut participer jusqu à une trentaine de réseaux 2

3 Objectif de la démarche Contexte évolutif qui fait apparaître de nouveaux besoins (réactivité dans les échanges, optimisation de l allocation des ressources ), et de nouvelles opportunités (nouvelles technologies de l information ) Besoin de renforcer notre efficience, au bénéfice tant des LNR que des laboratoires agréés harmoniser et consolider ces relations entre LNR et laboratoires agréés, dans une démarche d «écoute clients» démarche mobilisant l Anses et ouverte à tous les LNR 3

4 Collecte des besoins et attentes 2012 : enquête sphinx avec le SCL auprès des laboratoires agréés 2013 : enquête spécifiquement consacrée aux EILA auprès des responsables LNR Anses : entretiens spécifiquement consacrés aux EILA avec Adilva, AECLDPA, certains organisateurs d EILA et certains laboratoires agréés Attentes fortes sur : Information/communication (données d identification des contacts, nouvelles méthodes, offres d EILA, évolutions réglementaires ou techniques ) Disponibilité des réactifs et matériaux de référence Fréquence/regroupement des EILA Formation (diversification, mises en situation pratiques ) Une démarche de remontée de besoins à entretenir, avec l appui des laboratoires 4

5 Travaux en cours : consolider l organisation des EILA Objectif : disposer d un outil informatisé de gestion des EILA commun Informer sur l offre Gérer les inscriptions (formulaires, données participants) Gérer la mise en œuvre (panels d échantillons, échanges avec les participants) EILA 5

6 Travaux en cours : consolider l organisation des EILA Bénéfices attendus : Harmonisation des pratiques Gains d efficience pour les organisateurs comme pour les participants (notamment sur la saisie de données pour l inscription) Simplification et facilitation des échanges, traçabilité des données Etapes réalisées : Expression des besoins Benchmark des solutions possibles (logiciels/progiciels disponibles, développements spécifiques) avec évaluation des limites et coûts Identification de la solution la plus satisfaisante En cours : Définition des modalités de développement et déploiement de cette solution 6

7 Travaux en cours : consolider les modalités de transfert des méthodes Etapes réalisées : Harmonisation du processus de validation et de publication des méthodes par les LNR - guide de validation à l attention des LNR - modèle de méthode d analyse - modèle de rapport de validation Etapes à venir Faire converger les pratiques des LNR sur le transfert des méthodes aux laboratoires agréés 7

8 Travaux en cours : consolider les modalités de transfert des méthodes Objectif : définir un processus harmonisé de transfert des méthodes d analyse auprès des laboratoires agréés précisant les principes de communication, diffusion et accompagnement en tenant compte des différents types de méthodes (quantitatif/qualitatif) et applicable aux 3 domaines (SA, SV, SSA) Elaborer un guide à l attention des LNR Elaborer un modèle de rapport à l attention des laboratoires agréés : permettant notamment au LNR de préciser aux utilisateurs les caractéristiques ou éléments d une méthode qui sont à confirmer pour l appropriation en routine Organisation Animation d un groupe de travail au premier semestre

9 Autres perspectives Engager des travaux sur l amélioration de l offre de formation des laboratoires agréés Pistes envisagées : - mutualisations entre LNR (modules mutualisés, guichet unique) - utilisation renforcée des nouvelles technologies d information - Nouvelle dynamique pour la revue EuroRéférence, fondée sur une véritable approche partenariale avec nos homologues européens Renforcer la diffusion et le partage des pratiques liées à la référence auprès de l ensemble des acteurs Renforcer les synergies au niveau européen 9

10 Merci pour votre attention 10

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat

ADEME : Colloque Produits Verts. Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat ADEME : Colloque Produits Verts Intégrer les préoccupations RSE (responsabilité environnementale et sociale d entreprise) dans le processus achat Juin 2008 Une solution dédiée à vos achats responsables

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

TECHNOLOGIE APPLIQUÉE. Expérience. KEYWORDS Lab automation, consolidation, integration, clinical chemistry, immunoassay

TECHNOLOGIE APPLIQUÉE. Expérience. KEYWORDS Lab automation, consolidation, integration, clinical chemistry, immunoassay Ronan TALEC*, Daniel BOUIGE** Expérience d automation et de consolidation en biochimie et immunoanalyse au Groupe Hospitalier du Havre Expérience RÉSUMÉ En 2003, le Groupe Hospitalier du Havre a lancé

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Enquête communication interne - restitution

Enquête communication interne - restitution Enquête communication interne - restitution Septembre 2014 Julie Gaillot et Ellen Walker Chargées de communication interne Groupe 1 1 Méthodologie et périmètre de l étude 2 Trois phases Phase qualitative

Plus en détail

Séminaire en ligne : Diffuser un management transversal des projets dans une université

Séminaire en ligne : Diffuser un management transversal des projets dans une université Séminaire NQI du jeudi 14 février 2013 En partenariat avec : Séminaire en ligne : Diffuser un management transversal des projets dans une université NQI COMPTE RENDU DE SEMINAIRE EN LIGNE Présenté par

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale!

1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Plan «Urgences» 1 ère partie Amont de l'hôpital : organiser la permanence des soins une obligation médicale! Fiche 1.1 La permanence des médecins généralistes Mesure 1 Assurer la permanence de soins Mesure

Plus en détail

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com L étude exclusive Echantillon représentatif de1300salariés de GRANDES ENTREPRISES (+

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Étalonnage Consolidation au Québec

Étalonnage Consolidation au Québec Étalonnage Consolidation au Québec Fiche de présentation Sommaire 1. Pourquoi participer à cet étalonnage?... 1 2. Composition détaillée du questionnaire... 2 3. Extraits de la synthèse livrée... 3 4.

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. la solution mutualisée CPP2017

Dématérialisation des factures du Secteur Public. la solution mutualisée CPP2017 Dématérialisation des factures du Secteur Public la solution mutualisée CPP2017 Contexte de la facturation électronique 2017 De la loi à l ordonnance La loi habilitant le gouvernement à simplifier et sécuriser

Plus en détail

QUALIMS est votre solution!

QUALIMS est votre solution! Vous êtes un industriel soumis à de fortes contraintes réglementaires? QUALIMS est votre solution! QUALIMS est une société internationale, présente sur le marché des éditeurs de logiciels de gestion qualité

Plus en détail

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006

Royaume du Maroc. Simpl-TVA. E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA. 20 juin 2006. 20 juin 2006 20 juin 2006 Royaume du Maroc Sécurité du Simpl-TVA E-service de télédéclaration et de télépaiement de la TVA 20 juin 2006 Agenda Introduction Sécurité mise en place 2 Projet Simpl: Guichet électronique

Plus en détail

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 PORTNET Guichet

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

Customer feedback management Management de la satisfaction client

Customer feedback management Management de la satisfaction client Customer feedback management Management de la satisfaction client La meilleure des publicités est un client satisfait. Vos clients les plus mécontents sont votre plus grande source d'enseignement. Bill

Plus en détail

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance Experts & partenaires pour une offre globale haute performance MONT-BLANC MEDICAL INDUSTRIES MÉTIERS & COMPÉTENCES DES ENTREPRISES EXPERTES RÉUNIES POUR UNE OFFRE GLOBALE DÉDIÉE AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics»

de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics» Bilan de la consultation «innover et simplifier avec les agents publics» Premier ministre SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POUR LA MODERNISATION DE L ACTION PUBLIQUE La participation des agents à la modernisation de

Plus en détail

L'opérateur Économique Agréé

L'opérateur Économique Agréé file:///c:/documents%20and%20settings/mbull/bureau/aeo_final%20cs.jpg file:///d:/abartala/monbureau/présentation/aeo_final%20cs.jpg L'opérateur Économique Agréé 1 CLUB DE L'INTERNATIONAL D'AUVERGNE Nouveau

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT OUTIL DE PILOTAGE MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISMES Système : ensemble d éléments

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015

Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Les usages en matière de Technologies de l Information et de la Communication en Bourgogne 17 Avril 2015 Contacts Anne CAUSSE IDATE a.causse@idate.org 04 67 14 44 63 Nicolas MORENO IDATE n.moreno@idate.org

Plus en détail

catégorie - développement rh

catégorie - développement rh Mise en œuvre d un outil de développement des compétences 360 Feedback au sein de l Université du Courrier du Groupe La Poste Marion TREMINTIN Diplômée d un DESS Gestion Stratégique des Ressources Humaines

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

Titre Cesu La Banque Postale

Titre Cesu La Banque Postale Titre Cesu La Banque Postale Les deux déclinaisons du Cesu Titre de Travail Simplifié (TTS) permet de rémunérer et de déclarer un salarié employé à domicile, s adresse aux entreprises, ainsi qu aux particuliers

Plus en détail

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité Direction générale opérationnelle Économie, Emploi et Recherche Département du Développement technologique Direction de l Accompagnement de la Recherche Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat :

Plus en détail

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage :

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage : Acquisition d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique

Plus en détail

M&S Automation. Analyse Statistiques Qualité. Ingénierie de l information. acquisition et stockage des données. analyse des données

M&S Automation. Analyse Statistiques Qualité. Ingénierie de l information. acquisition et stockage des données. analyse des données M&S Automation Ingénierie de l information Analyse Statistiques Qualité acquisition et stockage des données analyse des données maîtrise statistique des procédés gestion de la qualité et traçabilité Une

Plus en détail

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D

NOVA BPM. «Première solution BPM intégr. Pierre Vignéras Bull R&D NOVA BPM «Première solution BPM intégr grée» Pierre Vignéras Bull R&D Définitions Business Process Pratiques existantes qui permettent aux personnes et systèmes de travailler ensemble Business Process

Plus en détail

Forum Poitou-Charentes du Logiciel Libre

Forum Poitou-Charentes du Logiciel Libre Forum Poitou-Charentes du Logiciel Libre Pour que l'argent public ne paye qu'une seule fois! Les clefs de compréhension pour les Acteurs Publics Logiciel Libre? La Politique Régionale Les Objectifs du

Plus en détail

«Echanges et apport d expertise autour du Projet GALENA» Mardi 26 mai à 9h00

«Echanges et apport d expertise autour du Projet GALENA» Mardi 26 mai à 9h00 GALENA «Echanges et apport d expertise autour du Projet GALENA» Mardi 26 mai à 9h00 Immeuble CMCI 2 rue Henri Barbusse 13001 Marseille Ascenseur A, 2ème étage, salle Abidjan 2015-05-28 This project is

Plus en détail

Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010

Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010 Les extranets de gestion en assurance collective DECEMBRE 2010 En 2001, la revue Action Commerciale écrivait : «L extranet, technologie Internet permettant de mettre sur pied des sites Web dédiés, à accès

Plus en détail

PASS_Compagnia. Dommages et Vie LE CHOIX DE L INNOVATION. Étude de cas HDI Assicurazioni

PASS_Compagnia. Dommages et Vie LE CHOIX DE L INNOVATION. Étude de cas HDI Assicurazioni PASS_Compagnia Dommages et Vie LE CHOIX DE L INNOVATION Étude de cas HDI Assicurazioni Index 1. PASS_COMPAGNIA DOMMAGES ET VIE... 3 1.1 Sommaire... 3 1.2 Le scénario... 4 1.3 La solution de RGI... 5 1.3.1

Plus en détail

«Les rendez-vous du Tourisme» Proposé par la CCI de Meurthe-et-Moselle Véronique CHARPENET-BOUCHARD Conseil en Marketing & Communication Tous droits réservés OBJECTIFS Cette rencontre a pour objectifs

Plus en détail

DU COMMERCE CONNECTÉ!

DU COMMERCE CONNECTÉ! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 14 - Avril 2015 Suivez la tendance DU COMMERCE CONNECTÉ! SOLDES OUVERT ÉVOLUTION DU COMMERCE vers un commerce "CONNECTÉ" CASH PISCINES : Le projet "cross canal"

Plus en détail

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité

La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité La gestion documentaire les bases d'un système de management de la qualité 8 ème journée professionnelle de l ANTAB - 21 Octobre 2011 Fatima TOUBAIS Ingénieur qualité Accréditation des Laboratoires Direction

Plus en détail

GESTION INFORMATISEE DES NON-CONFORMITES

GESTION INFORMATISEE DES NON-CONFORMITES GESTION INFORMATISEE DES NON-CONFORMITES P. Blonski Journée de la communauté OLAS 10 octobre 2014 DEFINITIONS Non-conformité «Produit ou service ne répondant pas à une exigence spécifiée» Réclamation «Mécontentement

Plus en détail

Séminaire WagrALIM. Food factory of the future 24 mars 2014. Le process control au service de la traçabilité et des KPI de productivité

Séminaire WagrALIM. Food factory of the future 24 mars 2014. Le process control au service de la traçabilité et des KPI de productivité 1 Séminaire WagrALIM Food factory of the future 24 mars 2014 Le process control au service de la traçabilité et des KPI de productivité François Vanhaetsdaele 2 Qui est TECHNORD? 360 employés Belgique,

Plus en détail

Outils d archivage de l UNIL: du papier à l électronique

Outils d archivage de l UNIL: du papier à l électronique écoles suisses - 16 octobre Outils d archivage de l UNIL: du papier à l électronique Qui suis-je? Raphael Mottier, ingénieur HES en électronique A l UNIL depuis août 2009: 60% Service des archives gestion

Plus en détail

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE

Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale. Résumé MAEE MAEE RAPPORT FINAL Evaluation du dispositif de Volontariat de Solidarité Internationale Résumé Agnès Lambert, Raphaël Beaujeu, Helena Stucky de Quay, Didier Beaufort, Moctar Ahmed, Riad Bensouiah, Ralison

Plus en détail

CWALity Collaboration in Wallonia ability Recherche collaborative entre une PME et un organisme de recherche

CWALity Collaboration in Wallonia ability Recherche collaborative entre une PME et un organisme de recherche 1 CWALity Collaboration in Wallonia ability Recherche collaborative entre une PME et un organisme de recherche Description générale de l appel et Objectifs Appel à propositions pour des projets de recherche

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Novalto. Novalto améliore sa productivité en réduisant de 150 heures par semaine le suivi de ses activités commerciales grâce à SugarCRM

Novalto. Novalto améliore sa productivité en réduisant de 150 heures par semaine le suivi de ses activités commerciales grâce à SugarCRM Cas d application client Novalto Novalto améliore sa productivité en réduisant de 150 heures par semaine le suivi de ses activités commerciales grâce à SugarCRM Captivea, partenaire de SugarCRM, intègre

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques

Analyse des Gaps techniques et juridiques. relatifs aux échanges électroniques UNECA Analyse des Gaps techniques et juridiques relatifs aux échanges électroniques entre les douanes de deux pays (C2C Transit) Lotfi AYADI Noureddine SELLAMI Décembre 2014 Plan Résumé Méthodologie Cadre

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Programme financé par l Union européenne Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Les appuis du Programme DIVECO visant à diversifier l économie algérienne

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité

Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité Christine CLIPET responsable marketing de jedeclare.com Bonjour Christine CLIPET, pouvez-vous présenter rapidement JeDeclare.com ainsi que votre fonction?

Plus en détail

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale privé

Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale privé Mise en œuvre de l accréditation dans un laboratoire de biologie médicale privé SELARL ANALYS / SELARL ANALYS-I Une démarche d accréditation multisites Journée du 29 Juin 2010 Thierry Avellan tavellan@free.fr

Plus en détail

Système d administration autonome adaptable: application au Cloud

Système d administration autonome adaptable: application au Cloud Système d administration autonome adaptable: application au Cloud Alain TCHANA - atchana@enseeiht.fr IRIT/ENSEEIHT, Equipe SEPIA Directeur de thèse : Daniel HAGIMONT et Laurent BROTO Rapporteurs : Jean-Marc

Plus en détail

Deuxième partie : Objectifs résultats et moyens du dernier exercice clos

Deuxième partie : Objectifs résultats et moyens du dernier exercice clos Deuxième partie : résultats et moyens du dernier exercice clos La présentation des résultats du dernier exercice clos et des objectifs pour les années à venir est structurée autour de deux grands objectifs

Plus en détail

Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META)

Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META) Campagne de mesures d exposition aux fibres d amiante par microscopie électronique à transmission analytique (META) Synthèse des résultats et recommandations F. CLERC 1, C. EYPERT- BLAISON 1, M. GUIMON

Plus en détail

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 JEAN-LUC VIRUÉGA Traçabilité Outils, méthodes et pratiques, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 2 à l assurance qualité Après la définition de la traçabilité dans la métrologie, on peut remarquer que le domaine

Plus en détail

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Programme financé par l Union européenne Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie UN SECTEUR FORTEMENT TYPE Mouvement de privatisation de l économie

Plus en détail

Management, plus qu une tendance pour DBApparel, un impératif

Management, plus qu une tendance pour DBApparel, un impératif M. Marcel Nardelli, Directeur Financier du Groupe DBApparel Le cash flow Management, plus qu une tendance pour DBApparel, un impératif Groupe Européen, DBApparel trouve son origine dans les activités textiles

Plus en détail

Charte de contrôle interne

Charte de contrôle interne Dernière mise à jour : 05 mai 2014 Charte de contrôle interne 1. Organisation générale de la fonction de contrôle interne et conformité 1.1. Organisation Le Directeur Général de la Société, Monsieur Sébastien

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Table des Matières. 1. Organisation proposée. 1. Système d information & Remontées d information. 1. Dashboard. 1. Qualité de service

Table des Matières. 1. Organisation proposée. 1. Système d information & Remontées d information. 1. Dashboard. 1. Qualité de service Table des Matières 1. Organisation proposée 1. Système d information & Remontées d information 1. Dashboard 1. Qualité de service 1. Service Client Organisation proposée 3 Organisation proposée Le concept

Plus en détail

Le champ d application de notre système de management

Le champ d application de notre système de management NOS ACTIVITES NOTRE ENGAGEMENT NOTRE FONCTIONNEMENT Le périmètre de notre système de management Le périmètre du Système de Management correspond au site de Bordeaux (usine, Unité de Développement des Systèmes

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

L Administration numérique, levier essentiel pour améliorer la qualité des services publics. Lausanne, le 3 mai 2012

L Administration numérique, levier essentiel pour améliorer la qualité des services publics. Lausanne, le 3 mai 2012 L Administration numérique, levier essentiel pour améliorer la qualité des services publics Lausanne, le 3 mai 2012 1 1 L action de la DGME en matière de qualité de service La DGME a mis en œuvre une logique

Plus en détail

Analyse géographique et sectorielle de dimension régionale

Analyse géographique et sectorielle de dimension régionale Analyse géographique et sectorielle de dimension régionale Etude des attentes clients/marchés et des potentialités d une offre industrielle transversale sur l aménagement des espaces de vie en Aquitaine

Plus en détail

Mutualisation des services : éléments de benchmarking

Mutualisation des services : éléments de benchmarking Mutualisation des services : éléments de benchmarking Géraldine HAKIM, élève administrateur territorial à l INET, promotion Galilée 2008/2009 Liste des 11 expériences de rapprochement villes-agglomération

Plus en détail

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE

Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Programme Smart Cities Projet Ville de Demain Une APPROCHE DE LA VILLE INTELLIGENTE Pour le grand CASABLANCA Enjeux, actions & opportunités Casablanca, le 23 Septembre 2014 CASABLANCA, SMART CITY 1. Enjeux

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE

L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE L OUTIL COLLABORATIF AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ENTREPRISES De l idée simple de mettre en relation les différents acteurs du progrès est née une plateforme de travail collaboratif proche du métier

Plus en détail

La RFID par les usages

La RFID par les usages 1 24 Septembre 2014 La RFID par les usages François LEBLANC 2 Agenda Pourquoi la RFID Les usages par domaines métiers Présentation de cas clients Cleor La RFID dans la bijouterie La RFID dans un contexte

Plus en détail

Diriger comme un pilote. Analyses économiques & Techniques aéronautiques au service de la croissance

Diriger comme un pilote. Analyses économiques & Techniques aéronautiques au service de la croissance Diriger comme un pilote Analyses économiques & Techniques aéronautiques au service de la croissance 1 2 3 4 Diriger comme un pilote Une nouvelle vision du management Le cockpit Un laboratoire pour la prise

Plus en détail

Bilan du rapport d évaluation à mi-parcours

Bilan du rapport d évaluation à mi-parcours Séminaire de communication Secrétariat général à l immigration et à l intégration Bilan du rapport d évaluation à mi-parcours Romain Varène Anthony Jabre 24 avril 2013 Sommaire 1 Le rapport à mi-parcours

Plus en détail

149-151 rue Sainte 13007 Marseille 00.33.4.91.19.16.16 ste.bleuciel@wanadoo.fr. Présentation de l Agence

149-151 rue Sainte 13007 Marseille 00.33.4.91.19.16.16 ste.bleuciel@wanadoo.fr. Présentation de l Agence 149-151 rue Sainte 13007 Marseille 00.33.4.91.19.16.16 ste.bleuciel@wanadoo.fr Présentation de l Agence L Equipe : notre cohésion concourt activement à attirer puis à fidéliser notre clientèle 4 personnes

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

Vème Conférence Charles Mérieux

Vème Conférence Charles Mérieux Vème Conférence Charles Mérieux Lundi 23 février 2015, Port au Prince HAITI Atelier II: Mutualisation des enseignements Rapporteur: Dr Christophe Longuet intervenants Modérateur: Pr Jean Francke, Doyen

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise BPM ET APPROCHE MÉTIER

Transformation IT de l entreprise BPM ET APPROCHE MÉTIER Transformation IT de l entreprise BPM ET APPROCHE MÉTIER L amélioration des processus métiers se traduit par des gains tangibles. Le BPM est devenu une pièce angulaire du système d information des organisations.

Plus en détail

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015

Dématérialisation des factures du Secteur Public. Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 Dématérialisation des factures du Secteur Public Présentation de l obligation à la fédération des offices publics de l habitat 3 avril 2015 1 La dématérialisation des factures 2 2008 : La première étape

Plus en détail

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012

Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Enquête de satisfaction ABC Portage Juillet 2012 Méthodologie et déroulement Afin de faire évoluer et d améliorer la qualité de ses services, La société ABC Portage a mis en place une enquête de satisfaction

Plus en détail

Vers une nouvelle culture qualité avec le QbD

Vers une nouvelle culture qualité avec le QbD 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expériences Vers une nouvelle culture qualité

Plus en détail

Le CRM en BFI : une approche du pilotage stratégique

Le CRM en BFI : une approche du pilotage stratégique Le CRM en BFI : une approche du pilotage stratégique Sébastien Pasquet, Responsable de missions Le CRM (Customer Relationship Management) s est développé depuis 10 ans essentiellement par l intégration

Plus en détail

Qui sommes nous? +600 clients en France et à l international

Qui sommes nous? +600 clients en France et à l international Qui sommes nous? Création en 1998 2 cœurs d activités - Conseil en politiques publiques - Edition de logiciels d aide à la décision +600 clients en France et à l international EXPERIENCE Technologies récompensées

Plus en détail

Outils pour développer les entreprises en Wallonie Le Centre pour Entreprises en difficulté

Outils pour développer les entreprises en Wallonie Le Centre pour Entreprises en difficulté Outils pour développer les entreprises en Wallonie Le Centre pour Entreprises en difficulté Alain DEMAREZ Responsable Coordination CEd-W à l ASE 1. Pourquoi un CEd en Wallonie? La situation des faillites

Plus en détail

POUR VOUS POUR VOTRE ÉQUIPE

POUR VOUS POUR VOTRE ÉQUIPE POUR VOUS POUR VOTRE ÉQUIPE La société JFG Location Service est active dans le domaine du service aux entreprises. Elle a développé un projet de centre d affaires dédié aux petites entreprises artisanales.

Plus en détail

PPHM Structures. nouvelle génération. Un service commercial et technique dédié aux PPHM. www.lacroix-signalisation.fr

PPHM Structures. nouvelle génération. Un service commercial et technique dédié aux PPHM. www.lacroix-signalisation.fr Un service commercial et technique dédié aux PPHM tél. : +33 (0)6 11 17 38 36 email : contact.pphm@lacroix.fr 8, impasse du Bourrelier - BP 30004 44801 Saint-Herblain cedex tél. : +33 (0)2 40 92 37 30

Plus en détail

Création de la Demande en. Rodio Diallo Population Services International Le 9 février 2011

Création de la Demande en. Rodio Diallo Population Services International Le 9 février 2011 Création de la Demande en Planification Familiale Rodio Diallo Population Services International Le 9 février 2011 Plan de la Présentation Cadre Logique Exemples Résultats Leçons Apprises Défis PERForM

Plus en détail

Campagne Web Marketing 2014

Campagne Web Marketing 2014 Campagne Web Marketing 2014 France Wallonie Suisse Romande Dossier technique Eléments techniques Direction du Marketing et de la Communication Dossier suivi par : David Queffelec - dqueffelec@herault-tourisme.com

Plus en détail

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité

Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Mobilité et Soutien Logistique des SDIS Vers plus d efficience et d agilité Journées Innovation Recherche BSPPP Matthieu LAURAS (EMAC), Cdt Florent COURREGES (SDIS81) matthieu.lauras@mines-albi.fr, florent.courreges@sdis81.fr

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

PREMIÈRES RENCONTRES DES ETATS GENERAUX PERMANENTS DU RESEAU DES LIVING LABS ET ESPACES FRANCAIS DE l INNOVATION Montbéliard (19-20 juin 2012)

PREMIÈRES RENCONTRES DES ETATS GENERAUX PERMANENTS DU RESEAU DES LIVING LABS ET ESPACES FRANCAIS DE l INNOVATION Montbéliard (19-20 juin 2012) PREMIÈRES RENCONTRES DES ETATS GENERAUX PERMANENTS DU RESEAU DES LIVING LABS ET ESPACES FRANCAIS DE l INNOVATION Montbéliard (19-20 juin 2012) http:// 1 PREMIÈRES RENCONTRES DES ETATS GENERAUX PERMANENTS

Plus en détail