Hygiène alimentaire en restauration

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hygiène alimentaire en restauration"

Transcription

1 Catalogue de formations Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or (LDCO)

2 Sommaire 1A 1B A 7B 89 Sensibilisation à l hygiène alimentaire p 6 Sensibilisation à l hygiène alimentaire Centre de vacances et restauration de plein air p 7 Plan de Maîtrise Sanitaire et H.A.C.C.P. p 8 Points clefs de l hygiène alimentaire appliqués à la distribution des plats p 9 Savoir interpréter le résultat d analyse microbiologique d un produit alimentaire p 10 Points clefs de l hygiène alimentaire p 11 Mise en place et suivi du Plan de Maîtrise Sanitaire p 12 Qualité nutritionnelle des repas servis : règles de base p 14 Qualité nutritionnelle des repas servis : p 15 mise en application Audit PMS / Hygiène sur site p 16 Hygiène alimentaire en restauration commerciale p 17

3 Le Laboratoire Départemental au service de la santé et de la sécurité publiques. Le Conseil général de la Côte d Or a exprimé clairement sa volonté de disposer d un laboratoire polyvalent, performant et fonctionnant sous assurance qualité. Placé pendant de nombreuses années sous la tutelle de l Etat en tant que «laboratoire des services vétérinaires», le Laboratoire Départemental de la Côte d Or est une direction du Conseil Général à part entière depuis la décentralisation et la partition des services du Ministère de l Agriculture, au 1er janvier Je suis convaincu de l utilité d un grand service technique de prélèvements, analyses et conseils dont l activité s intègre dans les axes de la politique que j ai définie avec les Conseillers Généraux en faveur de la protection de la santé publique, de la sécurité alimentaires, de la qualité des productions animales et agro-alimentaires, de la protection de l environnement et de la qualité de l eau. Le Laboratoire Départemental, organisme public, officiel, polyvalent, performant et indépendant est au service de tous les habitants et de nombreuses catégories professionnelles, avec pour objectif de leur offrir une réponse rapide et fiable à leurs besoins. Parce qu il participe à l amélioration du milieu naturel et de notre cadre de vie, parce qu il travaille en liaison étroite avec des professionnels de l agriculture, de l agroalimentaire ou encore de la restauration collective, le Laboratoire Départemental développe des compétences et des moyens indispensables dans des domaines qui concernent la vie quotidienne de nos concitoyens. Animé par un souci d excellence, le Laboratoire est doté d outils adaptés à la diversité de ses activités et garants de la qualité et de la fiabilité des prestations : m² de locaux neufs, des équipements de pointe et un personnel qualifié, ce dont témoigne l obtention, depuis 1997, de l accréditation COFRAC pour 13 programmes d analyses. François SAUVADET Ancien ministre Député de la Côte-d Or Président du Conseil Général

4 Le Laboratoire Une direction technique du Conseil Général de la Côte-d Or Créé et géré par le Conseil Général de la Côte-d Or, le Laboratoire Départemental est un laboratoire de service public, officiel et indépendant Des clients publics et privés Agréé par différents ministères pour les analyses de pointe, le Laboratoire Départemental est appelé à réaliser des prestations au plan national pour le compte de services publics (DDPP, ARS, DREAL, DGCCRF, DDAF, collectivités) mais également pour le secteur privé (industriels, artisans, bureaux d étude travaillant sur l environnement, professionnels de restauration collective). Des missions de service public Le Laboratoire Départemental assure des missions de service public en répondant notamment aux obligations réglementaires dans les domaines de l économie agricole et la santé animale, de l hygiène publique et de la protection du consommateur. Dans le cadre de la politique départementale du Conseil Général, il réalise des prestations d intérêt général dans les domaines de la santé (humaine et animale), de l agroalimentaire et de l environnement. 4 Un fonctionnement sous assurance qualité Depuis 1992, le Laboratoire Départemental a mis en place un système de management de la qualité, selon la norme NF ISO/CEI 17025, qui lui permet à ce jour d être accrédité par le Comité Français d Accréditation (COFRAC) pour 10 programmes d accréditation. Cette accréditation confirme la compétence et l impartialité du laboratoire du Conseil Général de la Côte-d Or, ainsi que la fiabilité de ses analyses.

5 Des moyens adaptés Un matériel performant : pour réaliser les techniques de pointes, le Laboratoire Départemental est équipé d un matériel moderne et performant. Des locaux adaptés : le Laboratoire dispose de m 2 de locaux neufs, adaptés aux exigences de qualité, de sécurité et de confidentialité. Il est équipé de locaux de confinement destinés à travailler des virus dangereux, tels ceux de la Peste porcine et de l Influenza aviaire. Des équipes qualifiées : le personnel technique qualifié est encadré par une équipe de scientifiques de formations pluridisciplinaires. Des activités diversifiées Les analyses alimentaires Recherche des contaminants chimiques Contrôle de la qualité des productions agroalimentaires avec audits, conseils et formations Diagnostic des intoxications alimentaires Les analyses d eaux Prélèvements des eaux de consommation, des eaux de loisirs et des eaux thermales Contrôle de la potabilité et recherche des micropolluants dans les eaux de consommation Recherche de pollutions accidentelles des nappes (hydrocarbures, pesticides, métaux à l état de trace ) Suivi des eaux de rejets (industries et stations d épuration) et de la qualité des eaux de rivières Prélèvements d eaux ponctuels et prélèvements automatiques sur 24 h avec mesure de débit Les analyses vétérinaires Surveillance des épizooties (prophylaxie et surveillance active) Soutien aux éleveurs Développement des techniques de biologie moléculaire 5

6 1A Sensibilisation à l hygiène alimentaire Calendrier des sessions Mercredi 16 avril 2014 Lundi 12 mai 2014 Mercredi 8 octobre 2014 Lundi 25 novembre de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h Tous types de cuisine fabriquant les repas 7 heures Tarif 165 / participant Lieu* : LDCO * intra entreprise possible, nous consulter Objectif Connaissance du monde des microbes et application en hygiène alimentaire Public concerné Ensemble du personnel de restauration, y compris les agents de plonge batterie / laverie vaisselle et service. Le contexte réglementaire (Règlements 178/2002, 852/2004 et 853/2004), éléments constitutifs du Plan de Maîtrise Sanitaire Les microbes dans le domaine alimentaire : - Mise en évidence de la présence de bactéries - A quoi ressemble une bactérie, levure ou moisissures - Les micro-organismes dans le monde vivant - La reproduction chez les microbes - De quoi a besoin un microbe pour vivre (TEMPO) - Quelques microbes dangereux (salmonelles, staphylococcus aureus ) - Définition, évolution des TIAC, facteurs contribuant aux accidents Les points clefs de l hygiène alimentaire - Les 3 règles de l hygiène alimentaire et la règle des «5M» - Hygiène du personnel, technique de lavage des mains - Disposition des locaux, organisation du travail - Bonnes pratiques d hygiène par secteur d activité depuis la réception des matières premières jusqu à la distribution - Conservation des plats témoins - Gestion des denrées non consommées - Gestion des déchets, lutte contre les nuisibles - Nettoyage et désinfection - Autocontrôles à réaliser Conclusion discussion évaluation de la formation Méthodes pédagogiques Vidéo projection, exemples pratiques, partage d expérience entre stagiaires, réponse aux interrogations concrètes des participants Évaluation des stagiaires en fin de session à partir d un quizz Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 6

7 1BCentres de vacances et restauration de plein air Calendrier des sessions Mercredi 21 mai heures Sensibilisation à l hygiène alimentaire Lieu* : LDCO de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h Tous types de cuisine fabriquant et distribuant les repas en centres de vacances et d accueil de loisirs Tarif Public concerné 165 / participant Ensemble du personnel de restauration Objectif * intra entreprise possible, nous consulter Connaissance du monde des microbes et application en hygiène alimentaire Le contexte réglementaire (règlements 178/2002, 852/2004 et 853/2004), éléments constitutifs du Plan de Maîtrise Sanitaire Les microbes dans le domaine alimentaire (mise en évidence, reproduction, quelques microbes dangereux) Définition, évolution des TIAC, facteurs contribuant aux accidents Les points clefs de l hygiène alimentaire - Hygiène du personnel, technique de lavage des mains - Disposition des locaux, organisation du travail - Bonnes pratiques d hygiène par secteur d activité depuis la réception des matières premières jusqu à la distribution - Conservation des plats témoins - Gestion des denrées non consommées, des déchets, lutte contre les nuisibles - Nettoyage et désinfection - Autocontrôles à réaliser Recommandation pour les pique-niques Recommandation pour les camps - Hygiène, santé et formation du personnel - Conditions d installations, alimentation et stockage en eau potable - Approvisionnement et gestion des achats - Traçabilité - Stockage des denrées à température ambiante et au froid - Utilisation de conteneurs isothermes - Matériel de préparation et de stockage - Préparation des repas - Nettoyage et désinfection - Gestion des produits entamés, des restes et des déchets Conclusion Discussion Evaluation de la formation Méthodes pédagogiques Vidéo projection, exemples pratiques, partage d expérience entre stagiaires, réponse aux interrogations concrètes des participants Evaluation des stagiaires en fin de session à partir d un quizz Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 7

8 2Plan de Maîtrise Sanitaire et H.A.C.C.P. Calendrier des sessions Lundi 19 mai 2014 Mercredi 3 décembre heures Tarif 165 / participant Lieu* : LDCO * intra entreprise possible, nous consulter de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h Tous types de cuisine Public concerné Tout public de cuisine et encadrement (qui aura déjà effectué le premier module) Objectif Être en capacité de mettre en place le Plan de Maîtrise Sanitaire et la démarche H.A.C.C.P. dans son établissement afin d avoir une bonne gestion des risques alimentaires Rappel du contexte réglementaire (Règlements 178/2002, 852/2004 et 853/2004), éléments constitutifs du Plan de Maîtrise Sanitaire Rappel des Bonnes Pratiques d Hygiène Plan H.A.C.C.P. : définition - historique 7 principes et 12 étapes Traçabilité et gestion des produits non conformes Mise en application en groupe de travail sur divers secteurs d activités (de la réception et stockage des matières premières à la distribution des produits au consommateur) à partir du Plan de Maîtrise Sanitaire de référence élaboré par le Laboratoire Départemental Conclusion discussion évaluation de la formation Maîtrise de la sécurité alimentaire Méthodes pédagogiques Vidéo-projection, exemples pratiques, partage d expérience entre stagiaires, réponse aux interrogations concrètes des participants Participation active des stagiaires en groupe de travail Évaluation des stagiaires en fin de session à partir d un quizz Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 8

9 3 Points clefs de l hygiène alimentaire appliqués à la distribution des plats Calendrier des sessions Lundi 02 juin 2014 de 14h à 17h 3 heures Lieu* : LDCO Uniquement pour les cuisines satellites / offices recevant les repas Tarif 80 / participant Public concerné Tout public de cuisine satellite / office (Aide Soignant Hospitalier, ) * intra entreprise possible, nous consulter Objectif Connaissance du monde des microbes et application en hygiène alimentaire dans le secteur de la distribution des repas. Le contexte réglementaire Les microbes dans le domaine alimentaire : - Mise en évidence de la présence de bactéries - A quoi ressemble une bactérie, levure ou moisissures - Les micro-organismes dans le monde vivant - La reproduction chez les microbes - De quoi a besoin un microbe pour vivre (TEMPO) - Quelques microbes dangereux (salmonelles, staphylococcus aureus ) - Définition des TIAC Les points clefs de l hygiène alimentaire - Hygiène du personnel, technique de lavage des mains - Bonnes pratiques d hygiène par secteur d activité depuis la réception jusqu à la distribution des plats - Conservation des plats témoins - Gestion des denrées non consommées - Gestion des déchets, lutte contre les nuisibles - Nettoyage et désinfection - Autocontrôles à réaliser Conclusion discussion Méthodes pédagogiques Vidéo-projection, exemples pratiques, partage d expérience entre stagiaires, réponse aux interrogations concrètes des participants Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 9

10 4 Savoir interpréter le résultat d analyse microbiologique d un produit alimentaire Calendrier des sessions Lundi 06 octobre 2014 de 8h30 à 12h30 et de 14 h à 17h 7 heures Lieu* : LDCO Tous types de cuisine effectuant des analyses auprès d un laboratoire Tarif 165 / participant * intra entreprise possible, nous consulter Public concerné Tout public de cuisine et encadrement (qui aura déjà effectué le premier module) Objectif Savoir interpréter les résultats d analyses microbiologiques d un produit et savoir valider les techniques de nettoyage Rappel du 1 er module sur les microbes Flores bactériennes recherchées sur un plat : - Les différentes catégories - Leurs conséquences sur les aliments - Leurs principales causes : utilisation dans l interprétation des résultats Exemples de mauvais résultats d analyses avec leurs commentaires Exercices pratiques Les moyens utilisés pour les autocontrôles Conclusion discussion Méthodes pédagogiques Vidéo-projection, exemples pratiques, expérience professionnelle Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 10

11 5 Points clefs de l hygiène alimentaire appuyés sur les pratiques professionnelles des stagiaires dans leur cuisine Date à définir conjointement Lieu : sur site Cuisine centrale : 7h / établissement Cuisine autonome : 6h / établissement Cuisine satellite : 3h / établissement de 8h30 à 12h30 et de 14h à 16h Tous types de cuisine fabriquant et distribuant les repas Public concerné Ensemble du personnel de restauration, y compris les agents de plonge batterie / laverie vaisselle et service Objectif Formation aux pratiques hygiéniques de fabrication à partir des pratiques actuelles Le matin, pendant le fonctionnement du service, formation du personnel aux pratiques hygiéniques de fabrication L après-midi, formation du personnel aux points clefs de l hygiène alimentaire appuyés sur les pratiques professionnelles des stagiaires dans leur cuisine et restitution des observations du matin : - Hygiène du personnel - Implantation, aménagement et équipement des locaux, organisation du travail - Bonnes pratiques d hygiène par secteur d activité depuis la réception des matières premières jusqu à la distribution - Conservation des plats témoins - Gestion des denrées non consommées - Gestion des déchets, lutte contre les nuisibles - Nettoyage et désinfection - Autocontrôles à réaliser Conclusion discussion Méthodes pédagogiques Vidéo-projection, mise en situation pratique en cuisine, réponse aux interrogations concrètes des participants Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 11

12 6 Mise en place et suivi du Plan de Maîtrise Sanitaire Calendrier des sessions à définir conjointement ci-dessous Lieu sur site Tarif 1 ère étape : cf Module 5 2 e étape : e étape : cf Module 5 + frais de déplacement (0.45 HT / km) Facturation après chaque étape à définir conjointement Tous types de cuisine fabriquant et distribuant les repas Public concerné Ensemble du personnel de restauration, agent référent en plonge batterie / laverie vaisselle et agent référent en service 1 re étape : Bilan de l état d avancement du PMS : Points clefs de l hygiène alimentaire appuyés sur les pratiques professionnelles des stagiaires dans leur cuisine (module 5) 2 e étape : formation à la mise en place du P.M.S. Formation à partir des pratiques du site, comprenant la préparation du P.M.S. adapté à l établissement d une durée de 8h00 (laboratoire) et 3 demi-journées de 3h00 sur site. Éléments constitutifs du P.M.S. Présentation et description des activités de l établissement Présentation des documents de Bonnes Pratiques d Hygiène : - Hygiène, santé et formation du personnel - Maintenance des locaux et du matériel - Nettoyage et désinfection - Instructions d hygiène par poste de travail (déconditionnement, légumerie, ) - Lutte contre les nuisibles - Alimentation en eau potable - Réception des matières premières - Suivi de la température des enceintes froides - Cuisson / refroidissement rapide - Distribution des plats 12

13 Présentation des documents H.A.C.C.P. : - Champ d application - Documents relatifs à l analyse des dangers, mesures préventives et identification des C.C.P. et B.P.H. - Documents relatifs aux C.C.P. - Vérification de l application et de l efficacité bactériologique du Plan de Maîtrise Sanitaire - Gestion documentaire Traçabilité et gestion des produits non conformes 3 e étape un an après la 2 e étape : formation au suivi du P.M.S. : Points clefs de l hygiène alimentaire appuyés sur les pratiques professionnelles des stagiaires dans leur cuisine (module 5) Méthodes pédagogiques et support documentaire Vidéo-projection, mise en situation pratique en cuisine, réponse aux interrogations concrètes des participants Adaptation du P.M.S. à l établissement avec le personnel Installation du P.M.S. sur le PC informatique de l établissement, remise d une version papier et proposition d une méthode de rangement des documents 13

14 Qualité nutritionnelle des repas servis : règles de base 7ACalendrier des sessions Lundi 22 septembre 2014 de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h 7 heures Lieu : LDCO Tous types de cuisine fabriquant et distribuant les repas Tarif 165 / participant Public concerné Personnel chargé de l élaboration des menus Objectif Disposer des repères nécessaires à l élaboration des menus Textes réglementaires encadrant la qualité nutritionnelle des repas servis Recommandations actuelles en matière de nutrition (GEMRCN) Intérêt nutritionnel des différents groupes d aliments Besoins nutritionnels spécifiques en fonction de l âge Règles de base de l équilibre alimentaire Présentation des documents de validation de la qualité nutritionnelle des repas servis : tableaux de fréquence et autres documents Présentation d un outil d aide à l élaboration des menus : le plan alimentaire Méthodes pédagogiques Vidéo projection, exemples pratiques D.R Support documentaire Document remis à chaque stagiaire 14

15 Qualité nutritionnelle des repas servis : mise en application 7BCalendrier des sessions Lundi 13 octobre 2014 de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h 7 heures Lieu : LDCO Tous types de cuisine fabriquant et distribuant les repas Tarif 165 / participant Public concerné Personnel chargé de l élaboration des menus (qui aura déjà effectué le module 7A) Rappel des points théoriques importants Analyse de menus Repérage des informations nutritionnelles importantes sur les documents «fournisseurs» Rédaction de fiches «recette maison» Analyse nutritionnelle des préparations «maison» Validation de la qualité nutritionnelle des repas servis grâce au tableau des fréquences Rédaction d un plan alimentaire Conclusion - discussion Méthodes pédagogiques Vidéo-projection, exemples pratiques, exercices d application 15

16 8 Audit PMS / Hygiène sur site Date à définir conjointement durée modulable, nous consulter à définir Tous types de cuisine fabriquant et distribuant les repas Tarif 540 / établissement + frais de déplacement (0.43 HT / km) Objectif Déterminer si les résultats d audit satisfont aux dispositions réglementaires L évaluation, réalisée pendant le fonctionnement du service, permet de : Vérifier l état physique et hygiénique des locaux, des équipements et du matériel Vérifier l hygiène du personnel et des manipulations Vérifier la maîtrise des températures Vérifier la traçabilité, l étiquetage des produits et la gestion de la durée de vie des produits Vérifier le PMS et son application Sensibiliser le personnel sur les points à améliorer Adaptation possible des points vérifiés en fonction du contexte particulier de la cuisine. A l issue de l audit, restitution orale des résultats des observations (points forts et axes d amélioration) et rédaction d un compterendu 16

17 9 Hygiène Alimentaire pour les Etablissements de Restauration commerciale Calendrier des sessions à partir de Juin 2014 dates communiquées ultérieurement 14H = 2x7h00 Lieu LDCO Tarif 550 / participant De 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h Restauration traditionnelle, cafétérias et autres libres-services, restauration de type rapide : Tous les établissements dont les codes NAF sont les suivants : 56.10A / B / C Egalement, quelque soit le code NAF, les véhicules boutiques (ex: camion pizza, poulet ), les restaurants d hôtel, les fermes-auberges, les associations, les traiteurs disposant de places assises ou «mange-debout» permettant aux clients de consommer les plats qu ils commercialisent. Public concerné Gérants d entreprises, chefs de cuisine, cuisiniers, futurs repreneurs d une activité de restauration. Formation obligatoire depuis le 01/10/2012. Selon le cahier des charges prévu dans l annexe II de l Arrêté du 5 Octobre Ci-dessous un extrait : 1- Aliments et risques pour le consommateur 1.1- Les dangers microbiens a- Microbiologie des aliments b- Les dangers biologiques dans l alimentation c- Les moyens de maîtrise des dangers microbiologiques 1.2- Les autres dangers potentiels 2- Les fondamentaux de la réglementation communautaire et nationale 2.1- Notion de Déclaration, Agrément, Dérogation 2.2- L hygiène des denrées alimentaires (réglementation communautaire en vigueur. 3- Le plan de maîtrise sanitaire (PMS) 3.1- Les BPH 3.2- Les principes de l HACCP 3.3- Les mesures de vérification (autocontrôle et enregsitrements) Méthodes pédagogiques (=Idem module 1A) - Vidéo-projection, exemples pratiques, partage d expérience entre stagiaires, réponses aux interrogations concrètes des participants. - Evaluation des stagiaires en fin de session à partir d un quizz Support documentaire Un livret de formation est fourni à chaque stagiaire. 17

18 BULLETIN D INSCRIPTION à renvoyer par courrier ou par fax au Pour plus de renseignements sur les formations, vous pouvez contacter au Olivier DUFOUR, responsable prélèvements et sécurité alimentaires Nathalie DUTILLEUL, secrétaire du service clients Catherine PICARD, responsable du service de microbiologie alimentaire Responsable du suivi de l inscription M./Mme Fonction Société / Établissement Adresse Code Postal Tél. Ville Fax Mail. Laboratoire Départemental de la Côte-d Or 2 ter rue Hoche BP Dijon Cedex Tél Fax numéro de formateur : P

19 Nom et prénom des participants Module choisi Date retenue M./Mme... Fonction...o 1A o 1B o 2 o 3 o 4 o 7 o... 9 M./Mme... Fonction... o 1A o 1B o 2 o 3 o 4 o 7 o... 9 M./Mme... Fonction...o 1A o 1B o 2 o 3 o 4 o 7 o... 9 M./Mme... Fonction... o 1A o 1B o 2 o 3 o 4 o 7 o... 9 M./Mme... Fonction... o 1A o 1B o 2 o 3 o 4 o 7 o... 9 M./Mme... Fonction... o 1A o 1B o 2 o 3 o 4 o 7 o... 9 o module 5 sur site (sur rendez-vous). Nombre de participants... o module 6 sur site (sur rendez-vous). Nombre de participants... o module 8 audit PMS / hygiène sur site (sur rendez-vous). Modalités pratiques, d inscription et de paiement L inscription doit être faite par courrier, fax ou . Frais de déplacement et déjeuner non compris. Une attestation de formation est remise à chaque participant. Une convention vous sera adressée avant la formation et la facture vous parviendra dès la fin de la formation. Le nombre de participants ne peut excéder 12 personnes par session. Le Laboratoire Départemental se réserve le droit d annuler une session en cas de participation insuffisante (4 personnes minimum). En cas d absence non justifiée d un ou plusieurs stagiaires inscrits, les frais de la prestation seront dûs.

20 Gare de Dijon Avenue Albert 1 er Parking INSEE Rue Hoche Hôtel Ibis Pont de l Arquebuse Accueil Laboratoire Réception terres LABO Départemental végétaux Réception de la Côte-d Or gros animaux Rue du Faubourg Raines Rue Nodot Direction communication CG21/JPL/Photo : PhGillet 12/13 Laboratoire Départemental de la Côte-d Or 2 ter rue Hoche BP Dijon Cedex Fax numéro de formateur : P

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 1 2 3 4 5 6 7 Catalogue 2011 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective Catalogue de formations 2012 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or 1 2 3 4 5 6 7 8 Sommaire Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration

Hygiène alimentaire en restauration 2 0 1 5 Catalogue de formations Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or (LDCO) Sommaire 1A 1B 23 4 5 6 7A 7B 8 Sensibilisation à l hygiène

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE Service Conseil et Formation RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES INOVALYS PARTENAIRE DU FAFIH VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE SOMMAIRE CALENDRIER 3 FORMATION

Plus en détail

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain

Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 I T. mon Département, Ain Laboratoire Départemental d Analyses Premier semestre 2015 O N I T A R RESTAU E V I T C COLLE FORMATIONS Ain mon Département, Introduction La réglementation européenne impose à tout personnel travaillant

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/01.834 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE L'EDUCATION Stratégie régionale d'adaptation des structures d'accueil et de travail Programme

Plus en détail

HACCP et sécurité sanitaire des aliments

HACCP et sécurité sanitaire des aliments HACCP et sécurité sanitaire des aliments 1. A votre avis, comment cet accident aurait-il pu être évité? En identifiant les risques alimentaires potentiels liés à l activité de conserverie artisanale et

Plus en détail

Offre Restauration Commerciale

Offre Restauration Commerciale Offre Restauration Commerciale Cuisinier Chef de partie Chef à domicile Gérant d établissement Cuisinier nomade Traiteur Chef de cuisine LES FORMATIONS ISPAIA S ADRESSENT A VOUS 2015-2016 1 L ISPAIA :

Plus en détail

Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration

Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration FORMATION : THEORIQUE C.H.R. / INTRA-ENTREPRISE MODULE Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration TYPE DE FORMATION : Hygiène et sécurité, qualité normalisation,

Plus en détail

FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011)

FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011) FORMATION REFERENTS HYGIENE 14 HEURES (Décret 2011-731 du 24/06/2011 et Arrêté du 5/10/2011) Interlocuteur Eurofins Biosciences : Lionel GROSJEAN Eurofins Biosciences Responsable Formation Conseil RHD

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations Microbiologie alimentaire santé animale AUDIT, conseil et formation en sécurité alimentaire Laboratoire 216 rue Louis Mallet 18020 Bourges Cedex Tél. 02 48 21 15 31 fax 02 48 50

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 2 0 1 3 Catalogue de formations Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire des formations 1A 1B 23 4 5 6 7 8 Sensibilisation

Plus en détail

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Séminaire ANSES (21 novembre 2011) Direction générale de l alimentation SA/SDSSA/BETD 1 Architecture des règlements du Paquet Hygiène FOOD

Plus en détail

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS

EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS EVALUATION DE LA RESTAURATION DANS LES ESMS Service Santé Environnement Alain BETHEMBOS ingénieur d études Patrick MAGNEZ technicien sanitaire 1 PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Le PMS (Plan de Maîtrise Sanitaire)

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

FORMATION HYGIENE. (D après méthode HACCP) EN INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE 1. Objectif : Comprendre les enjeux de la maîtrise de l hygiène dans votre entreprise «Agroalimentaire» (Fabrication, conditionnement, logistique, ) Savoir identifier les risques spécifiques à votre activité

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

LE GOÛT DE LA FORMATION

LE GOÛT DE LA FORMATION LE GOÛT DE LA INFRES Institut de Formation en Restauration ZI Roubaix Est Rue de le Papinerie 59390 Lys Lez Lannoy Tel 03.20.999.888 Fax : 03.20.800.585 www.infres-formation.com SÉCURITÉ ALIMENTAIRE HÔTELLERIE

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations 2015 MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE SANTÉ ANIMALE AUDIT, CONSEIL ET FORMATION EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU CHER 216 RUE LOUIS MALLET 18020 BOURGES

Plus en détail

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments

Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments Cuisiner en accueil de mineurs La sécurité sanitaire des aliments La Direction Départementale des Services Vétérinaires : DDSV Ministère de l Agriculture et de la Pêche Direction Générale de l Alimentation

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses du Cher

Laboratoire départemental d analyses du Cher Catalogue des formations 2016 Microbiologie alimentaire santé animale AUDIT, conseil et formation en sécurité alimentaire Laboratoire 216 rue Louis Mallet 18020 Bourges Cedex Tél. 02 48 21 15 31 fax 02

Plus en détail

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Préparer et obtenir l attestation HACCP*»

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Préparer et obtenir l attestation HACCP*» Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Préparer et obtenir l attestation HACCP*» Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre

Plus en détail

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP HACCP parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

FORMATION INTER ENTREPRISES CATALOGUE ANNEE 2010

FORMATION INTER ENTREPRISES CATALOGUE ANNEE 2010 FORMATION INTER ENTREPRISES CATALOGUE ANNEE 2010 L'hygiène et la sécurité alimentaire LA METHODE H.A.C.C.P LES CUISINES SATELLITES L'ENTRETIEN ET LE NETTOYAGE DU MATERIEL ET DES LOCAUX LA RESTAURATION

Plus en détail

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com CUISINE & RESTAURATION COLLECTIVE FORMATIONS CONSEIL CCI FORMATION 201-201 www.audit-formation-restauration.com HYGIÈNE & QUALITÉ BONNES PRATIQUES D HYGIÈNE Sensibilisation à l'hygiène, responsabilités

Plus en détail

HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des Points critiques pour leur maîtrise

HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des Points critiques pour leur maîtrise HACCP : Hazard Analysis Critical Control Point Analyse des Points critiques pour leur maîtrise SOMMAIRE : I. HACCP II. Origine exacte des plats préparés et livrés en liaison froide III. Présentation de

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS (1/30pages) CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS ANNEE : 2015 Date de mise à jour : 09/03/2015 1 - Microbiologie des eaux - Microbiologie des aliments Formation technique de Microbiologie HYGIÈNE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1 DEPARTEMENT DE L ESSONNE REPUBLIQUE FRANCAISE Mairie de Leudeville CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OBJET DU MARCHE : Le marché régi par le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

CAP Agent Polyvalent de Restauration

CAP Agent Polyvalent de Restauration CAP Agent Polyvalent de Restauration CAHIER DES CHARGES ACADEMIQUE Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation Le document traite des modalités de mise en oeuvre du Contrôle en Cours de Formation au

Plus en détail

Formations Phoenix Contact TRABTOUR 2015

Formations Phoenix Contact TRABTOUR 2015 Formations Phoenix Contact TRABTOUR 2015 Safe Energy Control Technology Réinventer les parafoudres presentation des formations foudre phoenix contact Depuis des années, nous formons de nombreux techniciens

Plus en détail

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires

L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires L Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires Un dispositif institutionnel pour un contrôle intégré et moderne des produits alimentaires 2015 Qui sommes nous? L Office National de

Plus en détail

2015-2016. Programmes des formations intra

2015-2016. Programmes des formations intra 2015-2016 1 Programmes des formations intra SECALI Hôtel d Entreprises 1 rue Ingénieur Jacques Frimot 29800 LANDERNEAU Tél : 02 98 30 35 07 Fax : 02 98 30 35 08 Courriel : sguillou@secali.com N déclaration

Plus en détail

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Chaque année, des candidats échouent au concours d entrée de la formation au Diplôme d Etat d Ambulancier, soit parce qu ils s y sont mal préparés,

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie Club Environnement CCI Jura La gestion des eaux usées issues de l industrie Bertrand DEVILLERS Le 1 er juin 2015 Les catégories d eaux usées Trois catégories d eaux usées : Les eaux usées domestiques (eaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Chambre des Métiers et de l Artisanat et Conseil Général de la Nièvre

DOSSIER DE PRESSE. Convention de partenariat Chambre des Métiers et de l Artisanat et Conseil Général de la Nièvre DOSSIER DE PRESSE Convention de partenariat Chambre des Métiers et de l Artisanat et Conseil Général de la Nièvre Jeudi 14 Octobre 2010 à 11h Au Foyer du Conseil Général Contacts presse : DCRCE Conseil

Plus en détail

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6)

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Appel à projets 2013 Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail d Aquitaine 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX

Plus en détail

Demande de prise en charge d un congé

Demande de prise en charge d un congé Demande de prise en charge d un congé C D I À COMPLÉTER PAR LE DEMANDEUR Nom CADRE RÉSERVÉ À L AGECIF CAMA Prénom Date de réception Tél. port. Tél. prof. Numéro de dossier E-mail Adresse Code Postal Ville

Plus en détail

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT

GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT GUIDE DE L UTISATEUR POUR L AGREMENT PAR BRUXELLES FORMATION D UN PLAN / PROGRAMME DE CIP Quels sont les documents nécessaires à l introduction d un dossier d agrément de plan / programme de CIP auprès

Plus en détail

Livret de suivi de la période de formation en milieu professionnel Certificat d Aptitude Professionnelle Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Livret de suivi de la période de formation en milieu professionnel Certificat d Aptitude Professionnelle Réalisation en Chaudronnerie Industrielle PROJET VERSION DU 20-03-2009 Livret de suivi de la période de formation en milieu professionnel Certificat d Aptitude Professionnelle Réalisation en Chaudronnerie Industrielle MAI 2009 DIRECTION GÉNÉRALE

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

FORMATION - AUDIT - CONSEIL

FORMATION - AUDIT - CONSEIL FORMATION - AUDIT - CONSEIL Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration Maîtriser le danger allergène : une obligation réglementaire L analyse microbiologique d une

Plus en détail

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire L antibiorésistance chez l homme et l animal 12 novembre 2014 3 ème session : les mesures de gestion pour lutter contre l antibiorésistance Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Plus en détail

Les + Formation avancée Marchés Publics Electroniques. Thèmes abordés. Objectifs de la formation. Tarifs et durée. Contact.

Les + Formation avancée Marchés Publics Electroniques. Thèmes abordés. Objectifs de la formation. Tarifs et durée. Contact. avancée Thèmes abordés De la création d une consultation à sa mise en ligne (gestion de la publicité, validation de la consultation, suivi en ligne) Objectifs de la formation Cette formation avancée va

Plus en détail

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations.

H A C C P. Hazard Analysis, Critical Control Point. Analyse des dangers, maîtrise des points critiques. Programme de formations. H A C C P Hazard Analysis, Critical Control Point Analyse des dangers, maîtrise des points critiques Objectifs : L'HACCP est une norme de mise en œuvre destinée à évaluer les dangers, et, mettre en place

Plus en détail

Brevet Professionnel BOULANGER

Brevet Professionnel BOULANGER Brevet Professionnel BOULANGER SESSION 2014 Epreuve de gestion appliquée E4 Epreuves ponctuelles Sous épreuve E41 Environnement économique et juridique et gestion de l entreprise Sous épreuve dossier E42

Plus en détail

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC»

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» «Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» Retrouvez-nous sur www.aec-formation.com Le Centre AEC FORMATION, le partenaire national pour toutes vos formations dans les domaines

Plus en détail

RENCONTRE D INFORMATION : Mutuelle et complémentaire santé

RENCONTRE D INFORMATION : Mutuelle et complémentaire santé En 2015, Cezam Ile-de-France propose à ses adhérents un programme de formation des élus, en lien avec les formateurs de Cezam Alsace. Cette nouveauté a pour objet de vous donner la possibilité d'acquérir,

Plus en détail

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Entre les soussignés: Le Laboratoire de biologie médicale, SELARL Laboratoire 2A2B, les quatre portes, 20137 Porto-Vecchio, représenté

Plus en détail

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18

JORF n 0103 du 4 mai 2010. Texte n 18 Le 26 septembre 2011 JORF n 0103 du 4 mai 2010 Texte n 18 ARRETE Arrêté du 29 avril 2010 fixant les conditions de certification des installateurs de systèmes de vidéosurveillance NOR: IOCD0928681A Le ministre

Plus en détail

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE

ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE ENQUETE FORMATIONS RESTAURATION COLLECTIVE Pour répondre aux besoins des collectivités de Haute Gironde le Pays, en collaboration avec le Conseil Général de la Gironde et le CNFPT d Aquitaine, travaillent

Plus en détail

GESTION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE SORESS RÉUNION

GESTION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE SORESS RÉUNION GESTION DE LA RESTAURATION COLLECTIVE SORESS RÉUNION Qu est est-ce que aidomenu? VICI conçoit et édite depuis plusieurs années des progiciels utilisés par les différents acteurs professionnels de la Restauration

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau

DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau DOSSIER DE DEMANDE D HABILITATION pour la réalisation de contrôles techniques des éléments de l assiette des redevances des agences de l eau Bassin : Domaine de contrôle : Etablissement : Cadre réservé

Plus en détail

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical

Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Formation Médico- technique Professionnalisation des prestataires de service et distributeurs de matériel médical Branche du Négoce et Prestations de service dans les domaines Médico-techniques Contexte

Plus en détail

Charte de la Formation Syndicale de l UD 94

Charte de la Formation Syndicale de l UD 94 Charte de la Formation Syndicale de l UD 94 Préambule : La Formation syndicale est un outil indispensable au service de la politique d action de notre organisation syndicale mais aussi une des clefs de

Plus en détail

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Techniques de vente niveau 1»

Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Techniques de vente niveau 1» Consultation 2016 Programme Formations Tourisme «Techniques de vente niveau 1» Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat

Plus en détail

AQ053 b. Formation continue

AQ053 b. Formation continue Formation continue La formation continue au CTCPA Au CTCPA, la formation continue se présente sous deux formes : la formation inter entreprises : formation «catalogue» avec 100 stages programmées sur l

Plus en détail

CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :...

CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) Nom :... Prénom : Adresse :......

Plus en détail

FORMATIONS Catalogue 2014

FORMATIONS Catalogue 2014 FORMATIONS Catalogue 2014 Depuis plus de 40 ans, LACROIX Sofrel conçoit et fabrique des produits de télégestion et de sectorisation pour les réseaux d installations techniques (eau potable, assainissement,

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés)

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) Préambule Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s'impose de plus en plus comme un acteur

Plus en détail

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels

Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Hygiène et sécurité des aliments Evaluations des risques professionnels Présentation Stéphane GRAFFIN formation, diagnostic et conseil interviens depuis 2014 sur l ensemble du territoire national auprès

Plus en détail

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté»

PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» PRESENTATION CERTIFICATION DE SERVICE «Centres de formation pour les activités privées de sécurité et de sûreté» Ce référentiel s adresse à toutes les actions de formation pouvant être dispensées dans

Plus en détail

Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Rabat, le 17 juin 2010

Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Rabat, le 17 juin 2010 Office National de Sécurité Sanitaire desproduitsalimentaires Présentation des modalités d application de la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires -------- Séminaire National

Plus en détail

METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES

METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES 31/03/05 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA 1 Le contexte: La généralisation

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine

Organisme Certificateur Associatif. la qualité a une origine Organisme Certificateur Associatif la qualité a une origine Présentation de CERTIPAQ - Association Loi 1901, à but non lucratif, créée en 1997 - Spécialisée dans les filières agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Groupe GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Rédaction Approbation Mise en application : Validation Guide d hygiène et de sécurité alimentaire CAFETERIAS / Création en septembre 2004 / Version A /

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur Grange, le D(2002) NUMÉRO DE RÉFÉRENCE : DG(SANCO)/8624/2002 RS

Plus en détail

S t t t a g e 1 OBJECTIFS PROGRAMME PUBLIC DUREE DATES. Nettoyage et désinfectiond. Le monde microbien. Lieux. règles d hygid PRIX ANIMATRICE

S t t t a g e 1 OBJECTIFS PROGRAMME PUBLIC DUREE DATES. Nettoyage et désinfectiond. Le monde microbien. Lieux. règles d hygid PRIX ANIMATRICE S t t t a g e 1 curité alimentaire Sécurit Stage 1 HACCP : «Je prépare pare mes repas» Personnel de restauration collective fabriquant les repas 1 jour Tout savoir sur les germes pathogènes Comprendre

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité

Restauration scolaire : l'enjeu d e la qualité Formation sur 1 journée Lundi 20 octobre 2014 ou Jeudi 13 novembre 2014 Présentation et objectifs Cette formation a pour but de définir le contexte global de la restauration scolaire en précisant toutes

Plus en détail

SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010. Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud

SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010. Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010 Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud HACCP : Un système de management de la sécurité alimentaire HACCP : un système pour le management de la sécurité alimentaire,

Plus en détail

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE

PRESENTATION DU MODULE DE FORMATION FACULTATIF DE 70 HEURES pour l obtention du Diplôme d AUXILIAIRE DE PUERICULTURE par la VAE GRETA OISE OCCIDENTALE Lycée Paul Langevin Dossier suivi par Evelyne LANGUIGNON Téléphone 03.44.12.14.90 Fax 03.44.12.14.99 Mél. elanguignon.greta@acamiens.fr www.gretabvs.com 3, avenue Montaigne 60000

Plus en détail

STOCKAGE EN FROID POSITIF OU EN FROID NEGATIF

STOCKAGE EN FROID POSITIF OU EN FROID NEGATIF Référence : PT/RES/018-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques durant la période de stockage des denrées alimentaires sous régime de froid. Mots clés : Chambre froide négative

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

En préambule, rappelons quelques grands principes régissant Le travail en cuisine collective.

En préambule, rappelons quelques grands principes régissant Le travail en cuisine collective. PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Professionnels de l agroalimentaire et des services de restauration, Qu impliquent pour vous ces règlements? En préambule, rappelons

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Arrêté du 8 juin 2006 relatif à l agrément des établissements mettant sur le marché des produits d origine animale

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne

La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne La formation professionnelle continue Formation externe / Formation interne L intitulé «formation», qui peut être affiché dans un document publicitaire, n est pas suffisant pour garantir son financement

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT

Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT Formation à l hygiène et à la sécurité des membres des CT et CHSCT 1. Introduction Cette mallette pédagogique, réalisée par la sous-commission technique «Hygiène et sécurité» rattachée à la commission

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : restaurateur

Plus en détail

1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL

1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL Page 1 sur 6 CONVENTION DE STAGE BTS ASSURANCES ANNEXE PEDAGOGIQUE à la convention pour le stage du au.. STAGIAIRE : ENTREPRISE :. TUTEUR : 1/ ORGANISATION DES STAGES EN MILIEU PROFESSIONNEL a) Le stage

Plus en détail

Catalogue De Formation Pour Les Entreprises

Catalogue De Formation Pour Les Entreprises CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE SAVOIRS PLUS CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE SAVOIRS PLUS Catalogue De Formation Pour Les Entreprises FORMATION CATALOGUE DE Les Différents Thèmes 1. Droit 2. Assurance

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ. Formation. Audit. Conseil Accompagnement. L efficacité sur le terrain au service du client BR 2. Page 1 sur 9

MANUEL QUALITÉ. Formation. Audit. Conseil Accompagnement. L efficacité sur le terrain au service du client BR 2. Page 1 sur 9 MANUEL QUALITÉ Formation BR 2 Audit Conseil Accompagnement L efficacité sur le terrain au service du client BR2 CONSULTING EURL au capital de 1000 - Siret 528 787 294 0001 APE 8559 DIECCTE GUYANE 96 97

Plus en détail

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC

Assurance qualité appliquée aux OMCLs, Rabat, 27&28 Novembre 2007. L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Rabat, 27&28 Novembre 2007 L. Lempereur, Coordinateur Qualité DLC Exigences ISO 17025 relatives au personnel résumées dans 2 chapitres : 4.1 Organisation Points généraux liés au management 5.2 Personnel

Plus en détail

Hygiène alimentaire :

Hygiène alimentaire : Service juridique, des affaires réglementaires et européennes 03/07/2015 Hygiène alimentaire : - Bilan des contrôles officiels pour l année 2014 - Opération alimentation vacances 2015 La Direction Générale

Plus en détail

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes

Guide de conduite de petits projets. Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Guide de conduite de petits projets Méthode extraite du management de projet E.E.M. en 10 étapes Christian Coudre Janvier 2007 Étape 0 : Préparation du projet Étape 1 : Collecte des informations Étape

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement Titre de niveau III enregistré au RNCP - arrêté publié au JO du 22/08/2012 497 heures Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

Préambule : Les marchandises concernées par le présent protocole sont indiquées par un * dans l annexe 1 du cahier des charges Qualimat-transport.

Préambule : Les marchandises concernées par le présent protocole sont indiquées par un * dans l annexe 1 du cahier des charges Qualimat-transport. Protocole de nettoyage-désinfection de contenants ayant transporté des marchandises de catégorie 1 (classification Qualimat-Transport ) en vue de leur réaffectation pour le transport des «produits» destinés

Plus en détail

Hygiène et Equilibre Alimentaires. Formations 2017

Hygiène et Equilibre Alimentaires. Formations 2017 Hygiène et Equilibre Alimentaires Formations 2017 Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Le Département au service de la Santé et de la Sécurité Publique Sommaire 1A 1B 23 4 5 6 7A 7B 7C Sensibilisation

Plus en détail

l Académie d Aix-Marseille et

l Académie d Aix-Marseille et Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et le GIPHISE CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE GAUDEMAR,

Plus en détail

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT

REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT INTERVENTION SOCIALE ET AIDE A DOMICILE AIDE AUX PERSONNES MEDIATION FAMILIALE CONSEIL CONJUGAL THERAPIE DE COUPLE PREVENTION SUICIDE POINT-RENCONTRE REPERAGE DE LA CRISE SUICIDAIRE ET ACCOMPAGNEMENT ARAMIS

Plus en détail

VILLE DE SAINT-ETIENNE-LES REMIREMONT

VILLE DE SAINT-ETIENNE-LES REMIREMONT VILLE DE SAINT-ETIENNE-LES REMIREMONT Service scolaire et périscolaire Dossier suivi par : Aline JACQUEL Date : 28/05/2015 ACCUEIL PERISCOLAIRE ET DE LOISIRS ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 FONCTIONNEMENT DES

Plus en détail

MANUEL QUALITE. S.A.S. au capital de 89300 - Siret 43960984300024. Manuel Qualité 20140715 v07

MANUEL QUALITE. S.A.S. au capital de 89300 - Siret 43960984300024. Manuel Qualité 20140715 v07 MANUEL QUALITE NOTRE ACTIVITE - NOS PRODUITS «Négoce et conseil en produits techniques, isolants et réfractaires» Activité organisée et planifiée selon et les exigences du référentiel ISO 9001/v2008 à

Plus en détail

JORF n 0243 du 18 octobre 2013. Texte n 51

JORF n 0243 du 18 octobre 2013. Texte n 51 Le 18 octobre 2013 JORF n 0243 du 18 octobre 2013 Texte n 51 ARRETE Arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d entreposage et de transport

Plus en détail