Une plateforme bruxelloise pour soutenir les Jeunes Aidants Proches

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une plateforme bruxelloise pour soutenir les Jeunes Aidants Proches"

Transcription

1 Une plateforme bruxelloise pour soutenir les Jeunes Aidants Proches

2 Début mai 2015 Mise en place d un comité de pilotage Composition du comité : Marie Claire Gillis, Aidants Proches Réunion mensuelle depuis avril 2015 Caroline Ducenne, Aidants Proches Docteur Leenaerts, Pédiatre Bernard De Roover, Télé-Secours Axel De Roover, Télé-Secours Florence Gheysens, Télé-Secours Christine Croisiaux, La Braise Julie Dupont, Aidants Proches Bxl

3 Soutenir ceux qui soutiennent Reconnaître ce que font ces jeunes Leur donner des informations Les épauler

4 Objectifs de la plateforme 1. Identifier les Jeunes Aidants Proches au travers des associations/services existants 2 réseaux Santé : contact direct avec la personne aidée Jeunesse : contact direct avec les jeunes Création plateforme = Future collaboration

5 Objectifs de la plateforme 2 réseaux Santé : contact direct avec la personne aidée Ouverture aux familles (Bilan familial, soutien aux familles, etc.) Jeunesse : contact direct avec les jeunes Attention particulière aux jeunes «vulnérables» Personne de référence pour les JAP dans chaque école (avec sensibilisation des enseignants et des élèves) Questionnaire pour identifier les JAP? (// Autriche ou Angleterre)

6 Objectifs de la plateforme 2. Mettre en avant leurs besoins et ceux de leurs proches Échange d informations au sein de la plateforme Par les JAP eux-mêmes (Réseaux sociaux, permanence téléphonique)

7 Objectifs de la plateforme 3. Actions pour soutenir les JAP Créer des lieux d échange, d expression, de partage Web : réseaux sociaux, forum Groupe de parole (expression et gestion des émotions) Maisons de quartiers, écoles, etc. Activités conjointes : Grande journée de rassemblement des JAP Lieux de répit Être avec des pairs, se soutenir mutuellement, se rendre compte qu on est pas seul,

8 Objectifs de la plateforme Former ces jeunes à être ambassadeur, à oser parler aux autres et au média les rendre experts de la dépendance de leur proche Offrir un soutien psychologique aux Jeunes Aidants Proches et à leurs parents/proches (incluant des visites à domicile) Sensibiliser le grand public, les professionnels, le monde politique Presse : Vers l Avenir, Journal du Médecin, RTBF Radio, Le Ligueur, Ciné-TéléRevue, Radio-Contact Formations/outils de communication

9 Objectifs de la plateforme 3. Actions pour soutenir les Jeunes Adultes Aidants Proches ans Faciliter l accès aux études et l accès à l emploi Leur ouvrir les yeux sur d autres horizons que le social Parrainage par et de ces jeunes entre eux Cursus adapté comme les grands sportifs

10 2 réseaux Réseau Santé : contact direct avec la personne aidée Réseau Jeunesse : contact direct avec les jeunes

11 Début mai 2015 Invitation première réunion secteur santé Envoi à tout le secteur social de Bruxelles (580 lettres) Difficulté d élargir son focus autour de la personne aidée Incompréhension du projet Gymnastique mentale

12 3 réunions Réseau Santé Discussion, partage, réflexion Les besoins des JAP et ceux de leurs proches Soutien psychologique Partager et exprimer leur vécu, expérience Valorisation de leurs connaissances/compétences Reconnaissance en tant que jeune aidant proche Diminution de la dépendance de la personne aidée par la sensibilisation et la disponibilité de service spécifique

13 3 réunions Réseau Santé Certains soutiennent déjà les JAP Groupe de parole Groupe rencontre pour les fratries d enfants sourds (Centre Comprendre & Parler asbl) Activités conjointes Animations spécifiques pour les familles de parents sourds avec enfants entendants (Centre Comprendre & Parler asbl)

14 3 réunions Réseau Santé Soutien psychologique aux Jeunes Aidants Proches et à leurs parents/proches (L escale asbl, Centre Comprendre & Parler asbl, S.A.I.E. Alternatives, Réci asbl, La Braise asbl) Sensibilisation Interpellation du service social de différentes mutuelles, du Service de Coordination de Soins à domicile de la mutualité socialiste et de médecins de famille (S.A.I.E. Alternatives)

15 3 réunions Réseau Santé Freins/Limites Banalisation ou méconnaissance de la situation des JAP Réticences de l aidé à accepter une aide extérieure

16 Émergence de 2 axes importants 1. Nécessité d une approche systémique ~ Maillage = approche globale multipliant les angles de vue et prenant en compte les relations et interactions entre les éléments du système Approche systémique familiale Soutien psychologique Approche systémique institutionnelle

17 Émergence de 2 axes importants 2. La communication avec les Jeunes Aidants Proches Freins Vision unique centrée sur la personne aidée Aspects culturels Appellation JAP Facilitateurs Être avec des pairs Livres/fascicules adaptés Approche systémique Ne stigmatiser ni JAP, ni personne aidée, ni famille

18 2 réseaux Réseau Santé : contact direct avec la personne aidée Mobilisation par information massive sur Bruxelles Réseau Jeunesse : contact direct avec les jeunes Mobilisation par personnes de contact intéressées projet pilote

19 2 réseaux Réseau Jeunesse : 2 réunions Nombreux cas d enfants émergent Prêt à se mobiliser Installation d un contexte favorable à l écoute (projet d établissement) : Travail à long terme ~ 10 ans Reste la question du «comment»

20 Plateforme bruxelloise de soutien aux JAP Jeunes Aidants Proches Réseau Jeunesse 7 écoles (fond et sec) Centre de Guidance d Ixelles Centre de médiation de la CF Itinéraires AMO 2 Centre PMS Réseau Santé 7 associations «Handicap» 3 associations «Maladie Chronique» 3 associations «Maladie Mentale» 2 associations «Malentendants» 5 mutuelles 9 services (Transport, infos, etc.)

21 Selon les médecins généralistes Estimation du nombre de familles concernées dans la patientèle (12 médecins) 17% 17% 16% 50% 5 familles 5 à 10 familles 10 à 15 familles 20 familles

22 Selon les médecins généralistes Âge moyen des JAP rencontrés = entre 12 et 25 ans du plus jeune = entre 5 et 19 ans Aides apportées Actes physiques : aide repas, ménage, courses, aide pour aller aux toilettes, pour les déplacements, se laver, etc. Soutien moral, présence (2/12)

23 Selon les médecins généralistes Répercussions Absentéisme scolaire pour rdv médical Oubli de soi (Focus sur la personne aidée) Fatigue accrue Maturité précoce Sacrifices (au niveau social)

24 Selon les médecins généralistes Services à mettre en place Suivi à long terme et à domicile Répit pour la personne aidée et pour le JAP Informer et coordonner les aides possibles et les informations Moyens Plus de temps Disponibilité téléphonique

25 Concrètement? Prochaines réunions avec Réseau Santé Réseau Jeunesse Développement de la communication avec les JAP Mise en place d un projet pilote dans quelques écoles Mise en place de groupes de parole à proximité Organisation d une journée de rassemblement pour les JAP Diverses sources d identification des JAP

26 Contact Julie Dupont 02/ Boulevard de Smet de Naeyer, Bruxelles Des actes de la journée seront rédigés et consultables sur le site web :

27 Merci de votre attention et à bientôt

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Appel à projets de lutte contre le décrochage scolaire Réseaux et niveaux concernés Wallonie-Bruxelles Enseignement Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel

Plus en détail

SENSIBILISATION ET RENFORCEMENT DE L AUTONOMIE

SENSIBILISATION ET RENFORCEMENT DE L AUTONOMIE SENSIBILISATION ET RENFORCEMENT DE L AUTONOMIE 1/Mobilisation et rétablissement de la confiance Déclanchement du processus Entretien/Dialogues Contact des partenaires institutionnels et de la société civile.

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants

Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants Éléments clés des échanges tenus dans le cadre de la Journée de réflexion sur l Initiative concertée pour le développement des jeunes enfants 12 novembre 2015 Les inspirations d ailleurs et la réflexion

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

Fonds Social Européen

Fonds Social Européen Un projet Equal financé par le Fonds social européen, la Ministre Membre du Collège de la Commission communautaire française en charge de la Formation professionnelle, la Ministre-Présidente et Ministre

Plus en détail

DOSSIER PRESSE 25 août 2015. Lutte contre le décrochage scolaire

DOSSIER PRESSE 25 août 2015. Lutte contre le décrochage scolaire DOSSIER PRESSE 25 août 2015 Lutte contre le décrochage scolaire Nouvelles mesures à annoncer 1) L appel à projets relative à la lutte contre le décrochage (Fonds européen Bruxelles, Province du Hainaut

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Les Missions locales Organismes d Insertion SocioProfessionnelle (ISP) Asbl Actions au

Plus en détail

en dans sa tête à la retraite»

en dans sa tête à la retraite» Maison des Réseaux de Santé du pays Lunévillois Département de Prévention et Promotion de la Santé Mentale du CPN Service territorial Personnes Agées / Personnes Handicapées du Conseil Départemental Conseil

Plus en détail

Initiatives de prévention du radicalisme et du bien-vivre ensemble

Initiatives de prévention du radicalisme et du bien-vivre ensemble Introduction > La Fédération Wallonie-Bruxelles se trouve placée au cœur de la réflexion que nous devons tous avoir sur l avenir et sur la réponse à apporter à la montée des extrémismes > Depuis le début

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Guide d appel de projets :

Guide d appel de projets : Guide d appel de projets : activités ou évènements ponctuels pour les proches aidants de personnes aînées atteintes de la maladie d Alzheimer ou maladies apparentées dans le cadre du mois de la sensibilisation

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Réalisation d un CLIP VIDEO : «L AMOUR AUTREMENT DIT»

Réalisation d un CLIP VIDEO : «L AMOUR AUTREMENT DIT» Réalisation d un CLIP VIDEO : «L AMOUR AUTREMENT DIT» AUTREM HANDI recherche dix personnes en situation de handicap qui voudraient participer à la réalisation du clip vidéo «l amour autrement dit», diffusé

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

SOUTENIR LA DYADE AIDÉ-AIDANT : QUI SONT NOS PARTENAIRES?

SOUTENIR LA DYADE AIDÉ-AIDANT : QUI SONT NOS PARTENAIRES? SOUTENIR LA DYADE AIDÉ-AIDANT : QUI SONT NOS PARTENAIRES? Des services et du soutien dans les communautés pour les personnes touchées par la maladie d Alzheimer/maladies apparentées RÉDIGÉ PAR Mme Magalie

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Yverdon-les-Bains. Programme d intégration communal

Yverdon-les-Bains. Programme d intégration communal Yverdon-les-Bains Programme d intégration communal 2014-2017 L intégration, un enjeu social, politique et économique Yverdon-les-Bains accueille chaque année de nouveaux habitants, suisses ou étrangers.

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int

Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int Discours d'ouverture de Mr Jalel Chelba,

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Stratégie de communication 2013 2014

Stratégie de communication 2013 2014 Stratégie de communication 2013 2014 1 BILAN CAMPAGNE 4 mars au 14 avril 2013 2 Campagne 2013 : inscription des clubs France 753 clubs sur 1 057 soit 71% 3 Campagne 2013 : relais communication Une volonté

Plus en détail

Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles

Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles Réflexions pilotées par l Agence Régionale de Santé (ARS)de Bretagne pour mieux réguler les prises en charge des jeunes et adolescents dits difficiles ODPE Finistère 20 novembre 2015 XX/XX/XX Le contexte

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

«Aidants proches et professionnels de santé au domicile. Quelle place pour chacun?»

«Aidants proches et professionnels de santé au domicile. Quelle place pour chacun?» Véronique Vercheval «Aidants proches et professionnels de santé au domicile. Quelle place pour chacun?» G. Aubouy XVIII journée de gériatrie CHU Dinant-Godinne-24/3/2015. Présentation de l exposé 1. Situation

Plus en détail

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015

Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Circulaire n 5343 du 08 /07/2015 Appel à projets de lutte contre le décrochage scolaire Réseaux et niveaux concernés Wallonie-Bruxelles Enseignement Libre subventionné libre confessionnel libre non confessionnel

Plus en détail

ABORDER LES CONSOMMATIONS À L ÉCOLE QUAND? COMMENT? ET AVEC QUI?

ABORDER LES CONSOMMATIONS À L ÉCOLE QUAND? COMMENT? ET AVEC QUI? ABORDER LES CONSOMMATIONS À L ÉCOLE QUAND? COMMENT? ET AVEC QUI? Présentation des partenaires Point d Appui Assuétudes du Centre Local de Promotion de la Santé de Charleroi-Thuin (PAA CLPS-CT) : le Centre

Plus en détail

Bienvenue dans la grande aventure COALA!

Bienvenue dans la grande aventure COALA! Bienvenue dans la grande aventure COALA! L animation d enfants t intéresse? Tu souhaites développer tes compétences, acquérir des outils... avec un brevet homologué à la clé? Ne lâche pas le morceau, c

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement ReSanté-Vous le groupe Accompagnement Edito En 2007, suite à deux études cliniques sur l effet des approches non médicamenteuses chez les personnes atteintes d une démence de type Alzheimer, nous avons

Plus en détail

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11

CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 CENTRE RESSOURCES AUTISME de BASSE-NORMANDIE *********** PRESENTATION De l Activité de FORMATION Pour l Année 2010-11 Sommaire Généralités Objectifs et moyens, Approche intégrative, Destinataires, Renseignements

Plus en détail

Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015

Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015 Communauté de communes de l Ile d Oléron Elaboration du Projet Educatif Local 2012-2015 Mise en place des groupes thématiques Mercredi 24 octobre 2012 LES INSTANCES GLOBALES D ELABORATION ET DE DECISION

Plus en détail

TASK FORCE ALCOOL expérimentation dans trois territoires picards

TASK FORCE ALCOOL expérimentation dans trois territoires picards TASK FORCE ALCOOL expérimentation dans trois territoires picards 4 e colloque des programmes locaux et régionaux de santé, Ottawa, juin 2011 1 2 CONTEXTE D EMERGENCE... États généraux de l alcool (2006)

Plus en détail

ADO. aujourd hui. DU 16 AU 29 MARS dans le Rhône être. Semaine d information sur la santé mentale

ADO. aujourd hui. DU 16 AU 29 MARS dans le Rhône être. Semaine d information sur la santé mentale SISM 2015 Semaine d information sur la santé mentale DU 16 AU 29 MARS dans le Rhône Appel à participation Comité d organisation dans le Rhône ARS Rhône-Alpes, Centres hospitaliers St-Jean de Dieu, Le Vinatier

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace

@ Proxima Centauri 2015. Agir sur la rétention des talents. Rétenti. De manière efficace Agir sur la rétention des talents De manière efficace Rétenti Émilie Trempe Consultante principale! Gestion Stratégies RH Médias sociaux Conférencière et formatrice! Gestion Ressources humaines Médias

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs :

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : Journée Régionale de Soins Palliatifs Cité des Congrès

Plus en détail

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED) 9 e réunion du Comité de pilotage Du 29 février au

Plus en détail

Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire

Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire Charte constitutive de la plateforme d observation sociale et médico-sociale des Pays de la Loire Préambule La Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques (Drees) et la Direction

Plus en détail

La ville de Tournon-sur-Rhône, La ville de Tain-L Hermitage

La ville de Tournon-sur-Rhône, La ville de Tain-L Hermitage En partenariat avec : La ville de Tournon-sur-Rhône, La ville de Tain-L Hermitage Le Conseil Général de la Drôme, Le Conseil Général de l Ardèche La CAF du Haut Vivarais, La CAF de la Drôme, la CAF d Annonay

Plus en détail

ETUDE SUR L ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE

ETUDE SUR L ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE ETUDE SUR L ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE DES PERSONNES ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE ETUDE NATIONALE COMMANDITÉE PAR HANDÉO ANCREAI CREAI Alsace, Aquitaine et Limousin 1 CONTEXTE Handéo, association

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

Le programme. 9 décembre 2010

Le programme. 9 décembre 2010 Le programme 9 décembre 2010 Composition du bureau Cécile Douay Julie Gilot Henry Coudé Anne-Sophie Colson Présidente Past-présidente / Secrétaire VP Développement Trésorière Vivre la Jeune Chambre Prends

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Qu est ce qu une maison médicale?

Qu est ce qu une maison médicale? Qu est ce qu une maison médicale? Septembre 2011 2 1. Une maison médicale, c est Les maisons médicales sont des équipes pluridisciplinaires dispensant des soins de santé primaires, continus, polyvalents

Plus en détail

Le programme de réussite éducative. Une nouvelle approche dans l accompagnement des enfants et de leur famille les plus en difficulté

Le programme de réussite éducative. Une nouvelle approche dans l accompagnement des enfants et de leur famille les plus en difficulté Le programme de réussite éducative Une nouvelle approche dans l accompagnement des enfants et de leur famille les plus en difficulté 01 Le PRE www.ecoledesparents.org Les Programmes de Réussite Éducative

Plus en détail

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS 1. Bien communiquer avec la personne atteinte de la maladie d Alzheimer Même si la personne malade semble se désintéresser de son entourage,

Plus en détail

Proposition de collaboration sur l Internet Physique

Proposition de collaboration sur l Internet Physique Proposition de collaboration sur l Internet Physique 30 mai 2013 www.physicalinternetinitiative.org www.internet-physique.dz Préambule (1/3) Dans le monde l importance stratégique de la logistique est

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS Année 2012-2013 2013 L accueil, une affaire d équipe Co-constuire une action de vacances familiales Fondamentaux du

Plus en détail

Calendrier (sous réserve de modifications) :

Calendrier (sous réserve de modifications) : Calendrier (sous réserve de modifications) : Journées d étude : Surdicécité : Identité, diversité, créativité : Toulouse, les 30 et 31 janvier 2014 Fiche 1 L importance du toucher chez les personnes sourdaveugles

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

«L engagement: parlons-en

«L engagement: parlons-en Dans le cadre d un projet Erasmus + Dialogue Structuré Action clé 3 29 30 JAnvier 2016 31 «L engagement: parlons-en!!» SEMINAIRE PARTICIPATIF AUTOUR DE L ENGAGEMENT DES JEUNES DANS LA SOLIDARITE INTERNATIONALE

Plus en détail

les enjeux de la communication digitale

les enjeux de la communication digitale maîtriser 2015 16 les enjeux de la communication digitale MASTER STRATÉGIE ET ANALYSE DE LA COMMUNICATION INTERACTIVE ET COLLABORATIVE Le master en Stratégie et analyse de la communication et collaborative

Plus en détail

«Comment passer d une offre produit à une offre de service?»

«Comment passer d une offre produit à une offre de service?» Les Technologies numériques au service du développement commercial des entreprises artisanales «Comment passer d une offre produit à une offre de service?» Focus sur les solutions de Web to Print, Nathalie

Plus en détail

Bénévoles - Délégués de services

Bénévoles - Délégués de services DESCRIPTION DES POSTES Bénévoles - Délégués de services Veuillez noter que cette offre de bénévolat est sujette à une vérification positive des antécédents judiciaires en lien avec l implication. Les Bénévoles

Plus en détail

Pourquoi un salon sur la santé?

Pourquoi un salon sur la santé? Pourquoi un salon sur la santé? Face au développement technologique continu, le besoin d informations et de connaissances dans le domaine de la santé ne cesse de croître dans la population. En réponse

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La

Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La Prise en charge à long terme en centre de jour et en foyer d hébergement. Analyse comparative de l expérience menée par ADEF Résidences et par La Braise. Michel Onillon- Directeur de La Maison du Sophora

Plus en détail

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET «Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET CAHIER DES CHARGES Prestation NTIC Traduction de l engagement de l UE à s engager en faveur de l emploi des jeunes, l

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation

Pôle Conseil & Formation. Modules de formation Pôle Conseil & Formation Modules de formation Tout collaborateur Comité de Direction Personnel RH Référent Handicap Personnes en charge de la santé au travail * Encadrement de proximité Encadrement supérieur

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

La 1 ère plateforme communautaire de référence pour les auto-entrepreneurs.

La 1 ère plateforme communautaire de référence pour les auto-entrepreneurs. Paris, le 20 janvier 2011 La 1 ère plateforme communautaire de référence pour les auto-entrepreneurs. Ciel, n 1 en France des logiciels de gestion et des services pour les petites entreprises, lance le

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com Proposition de projet Plan de développement global communautaire (2016-2022) Fédération franco-

Plus en détail

Label du bien-être en milieu festif. 16 décembre 2013

Label du bien-être en milieu festif. 16 décembre 2013 Label du bien-être en milieu festif 16 décembre 2013 51 lieux festifs labellisés 10 festivals Services obligatoires 4 9 2 3 2 1 1 2 2 1 13 3 4 3 2 6 Services bonus 3 Quelle communication au sein des lieux?

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège

Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège Les Services de Maintien à domicile : une mission de service public? Mardi 19 novembre 2013 CPAS de Liège Plan Introduction Contexte général Contexte liégeois Présentation des services du Maintien à domicile

Plus en détail

Soutenez L Observatoire de l EcoDesign!

Soutenez L Observatoire de l EcoDesign! Soutenez L Observatoire de l EcoDesign! La démarche EcoDesign est au cœur de l innovation du XXIe siècle. De nouvelles façons de concevoir, produire, vivre et consommer sont à imaginer. En France, les

Plus en détail

Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto

Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto Construction d un centre d accueil communautaire et de formation professionnelle pour les jeunes en situation d exclusion sociale de Ribeirào Preto Un partenariat entre le CIAF et le Groupe Développement

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

L organisation institutionnelle dans son nouveau rôle auprès de la société : Conclusions et résultats de l atelier «Société civile»

L organisation institutionnelle dans son nouveau rôle auprès de la société : Conclusions et résultats de l atelier «Société civile» Dokumentation Gremientagung 2009 Documentation Séminaire des organes 2009 Documentazione Colloquio degli organi 2009 Documentaziun Seminari dals gremis 2009 L organisation institutionnelle dans son nouveau

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD du département!

CULTUREàVIE, pour réussir la vie sociale dans chaque EHPAD du département! Madame, Monsieur le Président du Conseil, souhaiteriez-vous que, dans votre département, les milliers de personnes âgées en perte d autonomie puissent retrouver un accès à la culture et aux loisirs? CULTUREàVIE,

Plus en détail

Les clés pour optimiser les réseaux de mon ADL

Les clés pour optimiser les réseaux de mon ADL Les clés pour optimiser les réseaux de mon ADL Nathalie Fabbro - Valérie Henrotte - Ingrid Quoibion pour Progress Consulting Objectif Trouver des clés, outils et techniques pour: identifier, mobiliser,

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Tirer profit des réseaux sociaux pour développer mon entreprise

Tirer profit des réseaux sociaux pour développer mon entreprise Tirer profit des réseaux sociaux pour développer mon entreprise Forum de l entrepreneuriat 2015 Like A Bird / Owly Birdy Tweetez cette conférence avec le hashtag #FDELYON! Qui nous sommes? Owly Birdy :

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE POLYVALENT DE TAAONE PIRAE

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE POLYVALENT DE TAAONE PIRAE PROJET D ETABLISSEMENT 2014 2018 LYCEE POLYVALENT DE TAAONE PIRAE Rappel: LES GRANDES ORIENTATIONS DE NOTRE SYSTEME EDUCATIF «L école en Polynésie se doit d être ambitieuse et exigeante pour se mettre

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, DA 449-14.03 PROJET NOUVELLES LIBELLULES CRÉATION D UN CENTRE DE QUARTIER DANS L ÉDICULE N 6 ET TRANSFORMATION DU CENTRE DE QUARTIER EN RESTAURANT À VOCATION D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Mesdames et Messieurs

Plus en détail

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU Apporter au territoire l eau de qualité répondant à ses besoins Préserver la ressource en eau Garantir l accès à l eau pour tous Inciter à une consommation responsable Réduire l impact des eaux usées sur

Plus en détail