Nous vous présentons les outils bien en main et gratuits pour la publication et l'échange d'information.

Volume illimité

Chargez autant qu’il vous faut ! Volume illimité des fichiers chargés.Vous pouvez publier n'importe quel nombre de documents dans les formats électroniques PDF, Microsoft Word et PowerPoint.

HTML5, aucun Flash

Tous les fichiers chargés sur le site deviennent automatiquement adapté pour la lecture sur iPad, iPhone, Android et d'autres plateformes.

Affichage dans la fenêtre de navigateur

La possibilité d’afficher les documents sans téléchargement - justement dans la fenêtre de navigateur. C'est vraiment pratique!

Quelles tâches peut on résoudre avec l'aide de notre site?

Avec l'aide de notre site vous trouverez facilement les livres, qui vous aideront à vous préparer aux examens, les positions de thèse prêtes, les travaux d'étudiant, ainsi que les cours autodidactiques des disciplines différentes. La bibliothèque éducative de la ressource compte plusieurs milles de manuels, d’articles et de livres dans les plus différentes disciplines d'étude.

Publiez les catalogues avec la production sur notre site, en les faisant accessible pour un large auditoire.

Vous avez acheté la machine à laver, mais il vous manque son instruction d’emploi? Profitez-vous de notre ressource pour chercher le manuel. Vous avez la plus dernière modèle? Aidez aux autres - complétez la base, ayant ajouté l'instruction, qui manque sur le site encore.

Faites vos recherches accessibles non seulement à vos collègues, mais à un large auditoire aussi.

Publiez votre travail sur notre site pour parler de vos œuvres aux gens. La collection des scénarios pour les fêtes, les vers, les recueils des récits et d'autres œuvres des auteurs peu connus et indépendants.

Documents populaires

Présentation réalisée le 20 octobre 2016 au Cercle Généalogique d Alsace IdF par Didier OTT

Présentation réalisée le 20 octobre 2016 au Cercle Généalogique d Alsace IdF par Didier OTT Présentation réalisée le 20 octobre 2016 au Cercle Généalogique d Alsace IdF par Didier OTT http://genealogie.ott.fr Le «Patrimoine généalogique» Risques de disparition Conserver Transmettre Genealegs.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord national

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord national MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES MAISONS FAMILIALES RURALES D ÉDUCATION ET D ORIENTATION ACCORD NATIONAL DU 1 ER AVRIL

Plus en détail

SYGENE L alliance des généalogistes professionnels

SYGENE L alliance des généalogistes professionnels SYGENE L alliance des généalogistes professionnels Syndicat professionnel initialement déclaré sous la terminologie : Chambre Syndicale des Généalogistes et Héraldistes de France (C.S.G.H.F.) le 28 mars

Plus en détail

Nietzsche et l énergie de la puissance

Nietzsche et l énergie de la puissance Angèle Kremer-Marietti Groupe d Études et de Recherches Épistémologiques, Paris Colloque de Tunis, Institut des Sciences humaines et sociales, 17-19 Avril 2008 Nietzsche et l énergie de la puissance Pour

Plus en détail

L ingénierie de formation en entreprise

L ingénierie de formation en entreprise Christophe PARMENTIER L ingénierie de formation en entreprise 2 e édition, conforme aux nouvelles réglementations issues de la loi de 2009, 2008, 2012 ISBN : 978-2-212-55306-2 Sommaire Introduction...................................................

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3179 Convention collective nationale IDCC : 1534. ENTREPRISES DE L INDUSTRIE

Plus en détail

HP LaserJet série P2030. Guide Papier et supports d'impression

HP LaserJet série P2030. Guide Papier et supports d'impression HP LaserJet série P2030 Guide Papier et supports d'impression Imprimante HP LaserJet série P2030 Guide Papier et supports d'impression Copyright et licence 2016 Copyright HP Development Company, L.P.

Plus en détail

LA GÉNÉALOGIE SUR INTERNET

LA GÉNÉALOGIE SUR INTERNET LA GÉNÉALOGIE SUR INTERNET QUELLE GÉNÉALOGIE? «Faire sa généalogie» ou «faire son arbre» sont des expressions souvent employées. Mais elles englobent de multiples possibilités. Construire une généalogie

Plus en détail

Liste des ISBN / EAN Institut généalogique Drouin

Liste des ISBN / EAN Institut généalogique Drouin Liste des ISBN / Institut généalogique Drouin 2-554-04600-X 2-554-04799-5 ISBN/ Auteur Titre Date Note 2-554-04600-X 978-2-554-04600-0 9782554046000 Fiches acadiennes du Fonds Drouin Tome XXIII, sources

Plus en détail

Les frises chronologiques au service des généalogistes. Une représentation dynamique

Les frises chronologiques au service des généalogistes. Une représentation dynamique Les frises chronologiques au service des généalogistes Une représentation dynamique Frises chronologiques COMMENT MONTRER SA GENEALOGIE Présenter sa famille sous forme d un arbre se fait depuis longtemps

Plus en détail

Division Financière SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT

Division Financière SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT Division Financière DIFIN/11-547-528 du 12/12/11 SUPPLEMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT Destinataires : Mesdames et Messieurs les Chefs d'etablissements d'enseignement public et privés et Directeurs d'ecoles

Plus en détail

Historique et Spécificités techniques du programme Genos

Historique et Spécificités techniques du programme Genos Historique et Spécificités techniques du programme Genos Le programme Genos est un logiciel de traitement généalogique 32 bits compatible Microsoft Windows. Ce programme présente vis-à-vis d autres logiciels

Plus en détail

ACCORD SUR L EMPLOI DES SALARIES AGES AU SEIN DU GROUPE CASINO

ACCORD SUR L EMPLOI DES SALARIES AGES AU SEIN DU GROUPE CASINO ACCORD SUR L EMPLOI DES SALARIES AGES AU SEIN DU GROUPE CASINO Entre les soussignés : Le Groupe Casino, représenté par M. Yves DESJACQUES, Directeur des Ressources Humaines et M. Gérard MASSUS, Directeur

Plus en détail

Numéro spécial ASSISTANTS D EDUCATION. POUR DEFENDRE VOS REVENDICATIONS FO S ADRESSE A VOUS.

Numéro spécial ASSISTANTS D EDUCATION. POUR DEFENDRE VOS REVENDICATIONS FO S ADRESSE A VOUS. Numéro spécial ASSISTANTS D EDUCATION. AVANT LA COMMISSION CONSULTATIVE PARITAIRE DES ASSISTANTS D EDUCATION : POUR DEFENDRE VOS REVENDICATIONS FO S ADRESSE A VOUS. Cher(e)s collègues, En cette fin d année

Plus en détail

PLAN DE FORMATION individuelle et collective

PLAN DE FORMATION individuelle et collective PLAN DE individuelle et collective - 2013 Plan de formation - 2013 La formation tout au long de la vie donne à chacun, en qualité d acteur de sa carrière, l opportunité d'exercer pleinement ses fonctions,

Plus en détail

Généalogie et Patrimoine 1er et 2 octobre 2016

Généalogie et Patrimoine 1er et 2 octobre 2016 Les informations sont actualisées régulièrement sur notre site dédié : http://congres.genealogie22.bzh/ LES PARTICIPANTS LE PROGRAMME Une soixantaine de stands regrouperont les associations généalogiques

Plus en détail

Lessines. Terre de Débat

Lessines. Terre de Débat Cercle de généalogie de Terre de débat Mise à jour du LESSINES Table des mariages par patronyme de l'époux 1 /0 /201 Contenu du fichier Registres de l'etat Civil (mariages) Copies de documents Pour obtenir

Plus en détail

Mariages, commune de SAINT- MARTIN-SAINTE-CATHERINE

Mariages, commune de SAINT- MARTIN-SAINTE-CATHERINE Mariages, commune de SAINT- MARTIN-SAINTE-CATHERINE La généalogie partagée et gratuite Retranscriptions faites par Martine BASSET avec les photos de Martine BASSET. Mariage du 13/02/1893 de: Baptiste PAIGNON

Plus en détail

LA LOI DU 5 MARS 2014 RELATIVE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, A L EMPLOI ET A LA DEMOCRATIE SOCIALE LES DISPOSTIONS FORMATION

LA LOI DU 5 MARS 2014 RELATIVE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, A L EMPLOI ET A LA DEMOCRATIE SOCIALE LES DISPOSTIONS FORMATION N 50 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 4 avril 2014 ISSN 1769-4000 LA LOI DU 5 MARS 2014 RELATIVE A LA FORMATION PROFESSIONNELLE, A L EMPLOI ET A LA DEMOCRATIE SOCIALE LES

Plus en détail

Liste des résultats de vente 12/11/2015

Liste des résultats de vente 12/11/2015 Page N 1 1 Glaçoide MAES PILS. 54 x 34,5 cm. Leger manque sur le bas. 2 Plaque émaillée Reine des Bières CHAMPIGNEULLES LORRAINE. 38 x 58 cm. 5 Tole Sérigraphiée BIERE SLAVIA. 39,5 x 145 cm. Petite rouille

Plus en détail

Autre : précisez... 1

Autre : précisez... 1 Dossier de Candidature Formation préparatoire au Certificat National de Compétence de «Mandataire judiciaire à la protection des majeurs» «Mesure judiciaire à la protection des majeurs» Session 2013 Date

Plus en détail

Lundi 12 Décembre 2011 La «Lumière de Bethléem» arrive sur le Premier Degré, dans les secteurs, dans chaque établissement

Lundi 12 Décembre 2011 La «Lumière de Bethléem» arrive sur le Premier Degré, dans les secteurs, dans chaque établissement Lundi 12 Décembre 2011 La «Lumière de Bethléem» arrive sur le Premier Degré, dans les secteurs, dans chaque établissement La «Lumière de Bethléem» arrive sur le Premier Degré! Samedi 10 Décembre 2011 :

Plus en détail

Accord du 21 septembre 2006 Accord relatif à la formation professionnelle continue Etendu par l Arrêté du 07 Décembre 2006 IDCC : 2395

Accord du 21 septembre 2006 Accord relatif à la formation professionnelle continue Etendu par l Arrêté du 07 Décembre 2006 IDCC : 2395 Brochure JO 3317 Assistants maternels du particulier employeur Accord du 21 septembre 2006 Accord relatif à la formation professionnelle continue Etendu par l Arrêté du 07 Décembre 2006 IDCC : 2395 Crée(e)

Plus en détail

Délégation Régionale Rhône-Alpes Auvergne Formation Continue

Délégation Régionale Rhône-Alpes Auvergne Formation Continue Modalités de recueils des besoins en formation à l attention des correspondants formation et des agents des laboratoires Inserm de la région Rhône Alpes Auvergne POURQUOI UN RECUEIL DES BESOINS? - Les

Plus en détail

Centrale de Thermorégulation

Centrale de Thermorégulation Centrale de Thermorégulation réf. C HC/HS/HD 4695 L/N/NT 4695 AM 5875 Notice d emploi 11/09-01 PC Table des matières 1 Introduction et fonctions de base La Centrale de Thermorégulation: prêt à être utilisée!

Plus en détail

Poticanje intenzivnijeg uključivanja osoba s invaliditetom na tržište rada - STUDIJA

Poticanje intenzivnijeg uključivanja osoba s invaliditetom na tržište rada - STUDIJA Poticanje intenzivnijeg uključivanja osoba s invaliditetom na tržište rada - STUDIJA Ovaj projekt provodi. Mišljenja iznesena u ovom izvješću ne predstavljaju nužno mišljenja Europske komisije. Ova studija

Plus en détail

Club dossier documentaire Le DIF, quelles pratiques aujourd hui, quelles évolutions demain?

Club dossier documentaire Le DIF, quelles pratiques aujourd hui, quelles évolutions demain? www.agefos-pme.comle Club dossier documentaire Le DIF, quelles pratiques aujourd hui, quelles évolutions demain? 19 juin 2009 LE DIF QUELLES PRATIQUES AUJOURD HUI, QUELLES EVOLUTIONS DEMAIN? Dossier documentaire

Plus en détail

THESE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE. Qualification en : CHIRURGIE GENERALE. Dominique BROSSARD Né le 12 janvier 1971 à LAVAL (53)

THESE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE. Qualification en : CHIRURGIE GENERALE. Dominique BROSSARD Né le 12 janvier 1971 à LAVAL (53) UNIVERSITÉ DE NANTES FACULTE DE MEDECINE Année 2003 N 153M THESE Pour le DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Qualification en : CHIRURGIE GENERALE Par Dominique BROSSARD Né le 12 janvier 1971 à LAVAL

Plus en détail

FLASH FÉDÉRATION. Sommaire. FÉDÉRATION FRANÇAISE de GÉNÉALOGIE. Discours d inauguration Du XXI e congrès national de généalogie Lille 2011

FLASH FÉDÉRATION. Sommaire. FÉDÉRATION FRANÇAISE de GÉNÉALOGIE. Discours d inauguration Du XXI e congrès national de généalogie Lille 2011 FLASH FÉDÉRATION FÉDÉRATION FRANÇAISE de GÉNÉALOGIE N 176 septembre 2011 Discours d inauguration Du XXI e congrès national de généalogie Lille 2011 Madame l adjoint au maire, représentant le maire de Lille,

Plus en détail

ИНФОРМАТОР О ОСНОВНИМ ПОДАЦИМА О РАДУ УСТАВНОГ СУДА

ИНФОРМАТОР О ОСНОВНИМ ПОДАЦИМА О РАДУ УСТАВНОГ СУДА Република Србија УСТАВНИ СУД ИНФОРМАТОР О ОСНОВНИМ ПОДАЦИМА О РАДУ УСТАВНОГ СУДА 2006 ---------------------------- Б е о г р а д Информатор о раду, Уставни суд, јул. 1 С А Д Р Ж А Ј: Страна 1. ОСНОВНИ

Plus en détail

Une généalogie de la pensée managériale sur la RSE

Une généalogie de la pensée managériale sur la RSE DOSSIER AURÉLIEN ACQUIER ESCP-EAP FRANCK AGGERI École des mines de Paris Une généalogie de la pensée managériale sur la RSE Cet article propose une revue de littérature généalogique des concepts gestionnaires

Plus en détail

VÊTEMENTS, HÔTELS, QUEL INTÉRÊT? GLACES, SODAS POUR CHIEN. Nassim El Nadjar Laurent Lecomte Mélissa Mahy Marie Marcaille Aurélie Touat

VÊTEMENTS, HÔTELS, QUEL INTÉRÊT? GLACES, SODAS POUR CHIEN. Nassim El Nadjar Laurent Lecomte Mélissa Mahy Marie Marcaille Aurélie Touat VÊTEMENTS, HÔTELS, GLACES, SODAS POUR CHIEN. QUEL INTÉRÊT? Nassim El Nadjar Laurent Lecomte Mélissa Mahy Marie Marcaille Aurélie Touat «LADOGATTITUDE» Traiter son chien comme un enfant Ou comme un objet

Plus en détail

Individualisation et nouvelles modalités de formation : quelles articulations, quel avenir?

Individualisation et nouvelles modalités de formation : quelles articulations, quel avenir? Individualisation et nouvelles modalités de formation : quelles articulations, quel avenir? Frédéric HAEUW article paru dans Actualité de la Formation Permanente n 196 mai/juin 2005 (page 51-57) Résumé

Plus en détail

Guide d utilisation du Généventail

Guide d utilisation du Généventail Guide d utilisation du Généventail Le Généventail révolutionne la traditionnelle roue généalogique! Le Généventail permet la représentation d une généalogie ascendante sur 10 générations complètes. C est

Plus en détail

Résultats Informations. Albi à Rodez : un nul et quelques regrets!

Résultats Informations. Albi à Rodez : un nul et quelques regrets! US ALBI NEWS Résultats Informations PARTENAIRES http://www.selectour-afat.com/ #/Agence-de-Voyage/10400" Réservez vos VACANCES idéales avec le 1er réseau d'agences de voyages." US ALBI NEWS Vous trouverez

Plus en détail

ACCORD DE LA BRANCHE PREVENTION ET SECURITE RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE

ACCORD DE LA BRANCHE PREVENTION ET SECURITE RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE ACCORD DE LA BRANCHE PREVENTION ET SECURITE RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE Sommaire: Page Préambule 3 Champ d application : (Article 1) 4 Les objectifs et les actions prioritaires

Plus en détail

DEVIATIONS RACHIDIENNES. Dr. N. BENHASSINE Médecine Physique & Réadaptation E.H.S. Ben-Aknoun

DEVIATIONS RACHIDIENNES. Dr. N. BENHASSINE Médecine Physique & Réadaptation E.H.S. Ben-Aknoun DEVIATIONS RACHIDIENNES Dr. N. BENHASSINE Médecine Physique & Réadaptation E.H.S. Ben-Aknoun PLAN GENERALITES RAPPEL ANATOMIQUE LA SCOLIOSE Définition Etiologies Classification Diagnostic Examens complémentaires

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 7 janvier 2013 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et messieurs les Directeurs académiques des services départementaux de l Education Nationale

Plus en détail

Treaty Series. Treaties and international agreements registered or filed and recorded with the Secretariat of the United Nations VOLUME 78

Treaty Series. Treaties and international agreements registered or filed and recorded with the Secretariat of the United Nations VOLUME 78 UNITED NATIONS NATIONS UNIES Treaty Series Treaties and international agreements registered or filed and recorded with the Secretariat of the United Nations VOLUME 78 Recueil des Traites Trait6s et accords

Plus en détail

Nice le, 29 novembre Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités

Nice le, 29 novembre Le Recteur de l académie de Nice, Chancelier des universités Nice le, 29 novembre 2016 Rectorat de l Académie de Nice Service de la formation tout au long de la vie-eeo Nadine JARDIN Tél : 04 93 53 73 73 Mél : Division de la formation, du remplacement et des personnels

Plus en détail

Thèse DOCTORAT. Système d aide à la décision pré-opératoire en chirurgie orthopédique de la scoliose

Thèse DOCTORAT. Système d aide à la décision pré-opératoire en chirurgie orthopédique de la scoliose Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis Thèse présentée à L UNIVERSITÉ DE VALENCIENNES ET DU HAINAUT-CAMBRÉSIS pour l obtention du Numéro d ordre : 99-07 DOCTORAT Spécialité AUTOMATIQUE INDUSTRIELLE

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : ARCB1608470D ARCB1608530D Intitulé du texte : (en Conseil d Etat) relatif aux modalités d application du droit individuel à la formation des titulaires

Plus en détail

USA Tennis Procès-verbal de L Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) tenue le vendredi 18 novembre 2016 à 20 heures à la maison des sports

USA Tennis Procès-verbal de L Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) tenue le vendredi 18 novembre 2016 à 20 heures à la maison des sports USA Tennis Procès-verbal de L Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) tenue le vendredi 18 novembre 2016 à 20 heures à la maison des sports Pièces-jointes au présent procès-verbal : ý Rapport d activités

Plus en détail

Introduction Imagerie S idiopathique S Congénitale NM, Dysplasique S Symptôme Conclusion. Scolioses à l âge pédiatrique : le B.A.

Introduction Imagerie S idiopathique S Congénitale NM, Dysplasique S Symptôme Conclusion. Scolioses à l âge pédiatrique : le B.A. Introduction Imagerie S idiopathique S Congénitale NM, Dysplasique S Symptôme Conclusion Scolioses à l âge pédiatrique : le B.A. BA Introduction Imagerie S idiopathique S Congénitale NM, Dysplasique S

Plus en détail

Ordinateur portable 39,6 cm/ 15,6 MEDION AKOYA E6228 (MD 99050)

Ordinateur portable 39,6 cm/ 15,6 MEDION AKOYA E6228 (MD 99050) Ordinateur portable 39,6 cm/ 15,6 MEDION AKOYA E6228 (MD 99050) Medion France 75 Rue de la Foucaudière 72100 LE MANS France Service Hotline: 02 43 16 60 30 (appel non surtaxé) Service PREMIUM hors garantie:

Plus en détail

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE DU MASQUE Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU 5 AVRIL 2007 1 Gestion individuelle

Plus en détail

«Politiques d activation des jeunes et modalités d accompagnement. Le cas du programme FORJAD en Suisse»

«Politiques d activation des jeunes et modalités d accompagnement. Le cas du programme FORJAD en Suisse» Article «Politiques d activation des jeunes et modalités d accompagnement. Le cas du programme FORJAD en Suisse» Jean-Michel Bonvin, Maël Dif-Pradalier et Emilie Rosenstein Lien social et Politiques, n

Plus en détail

Sommaire Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques

Sommaire Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques Sommaire 033. Suivi d un nourrisson, d un enfant et d un adolescent normal. Dépistage des anomalies orthopédiques Dysplasie de hanche Dépistage clinique systématique à la naissance Si anomalie clinique

Plus en détail

Protocoles de recherche Dépistage Suivi de l évolution de la scoliose Bilan pré et post chirurgical. Près de examens pratiqués

Protocoles de recherche Dépistage Suivi de l évolution de la scoliose Bilan pré et post chirurgical. Près de examens pratiqués Arrivée de l appareil EOS-Low dose en 2006 Initialement, protocole de recherche ( éthique, explication des avantages aux parents et enfants, signature de consentement) Intérêts majeurs: Faible dose ++++:

Plus en détail

Développement et validation d un outil clinique pour l analyse quantitative de la posture auprès de personnes atteintes d une scoliose idiopathique

Développement et validation d un outil clinique pour l analyse quantitative de la posture auprès de personnes atteintes d une scoliose idiopathique Université de Montréal Développement et validation d un outil clinique pour l analyse quantitative de la posture auprès de personnes atteintes d une scoliose idiopathique par Carole Fortin Sciences biomédicales

Plus en détail

5ème JOURNEE DE RECHERCHE en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012

5ème JOURNEE DE RECHERCHE en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012 Comité contre Les maladies Respiratoires www.lesouffle.org Thomas PERON Rennes peron.tom@gmail.com 5ème JOURNEE DE RECHERCHE en KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE SAMEDI 23 JUIN 2012 5 ième Journée de Recherche

Plus en détail

Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d Alsace (SELHVA UF2098) Pôle Hépato-Digestif Nouvel Hôpital Civil

Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d Alsace (SELHVA UF2098) Pôle Hépato-Digestif Nouvel Hôpital Civil Service Expert de Lutte contre les Hépatites Virales d Alsace (SELHVA UF2098) Pôle Hépato-Digestif Nouvel Hôpital Civil RAPPORT D ACTIVITE 2015 Rapport d activité 2015 0 SOMMAIRE 1. Présentation du Service

Plus en détail

Anna Jirot. To cite this version: HAL Id: dumas https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas

Anna Jirot. To cite this version: HAL Id: dumas https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas Étude comparative de deux modalités de reconstruction 3D du rachis à partir de deux radiographies face profil en position debout : BIOMODTM3S et stereos R Anna Jirot To cite this version: Anna Jirot. Étude

Plus en détail

Rachis dévié de l enfant et de l adolescent

Rachis dévié de l enfant et de l adolescent Rachis dévié de l enfant et de l adolescent Dr Christophe Vidal Hôpital Robert Debré, Paris Clinique Sainte Marie, Osny Université Paris Diderot Tous droits réservés C.Vidal SCOLIOSE(s) Diagnostic, traitement

Plus en détail

PC multimédia. MEDION Akoya E4210 D. Mode d emploi MD 8370

PC multimédia. MEDION Akoya E4210 D. Mode d emploi MD 8370 PC multimédia MEDION Akoya E4210 D Mode d emploi MD 8370 Connectique arrière Face avant A B C D O N E F M L K P T R A B G H I J S Les raccordements représentés ici sont schématisés Attention : votre ordinateur

Plus en détail

43,9 cm / 17,3 Notebook

43,9 cm / 17,3 Notebook 43,9 cm / 17,3 Notebook MEDION AKOYA P7815 Mode d emploi Sommaire À propos de ce mode d'emploi... 5 Symboles et avertissements utilisés dans ce mode d'emploi... 5 Utilisation conforme... 6 Informations

Plus en détail

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE

Sémiologie du rachis. Pr Olivier GILLE Sémiologie du rachis Pr Olivier GILLE Année 2015-2016 Sémiologie du rachis I. Rappels anatomiques II. Examen clinique III. Examen radiologique IV. Principales pathologies Dégénératives rachis cervical

Plus en détail

L e Via no. FUN et MARCO POLO.

L e Via no. FUN et MARCO POLO. L e Via no. FUN et MARCO POLO. Le Viano FUN et MARCO POLO 3 Les monospaces de loisirs et camping-cars Viano de Mercedes-Benz. Sommaire. Vous aimez tourner le dos au quotidien? Vous êtes spontané et entreprenant?

Plus en détail

Lui faire découvrir sa voix je répète tout ce que tu dis

Lui faire découvrir sa voix je répète tout ce que tu dis N les 6 marionnettes expressions faciales Ces 6 marionnettes à main, en feutrine de couleurs, montrent des expressions faciales communes (content, triste, apeuré, en colère, surpris) et une expression

Plus en détail

MÉTHODE D'ÉTUDE DES DÉFORMATIONS RACHIDIENNES EN PALÉOPATHOLOGIE. par B.Y. MAFART (*)

MÉTHODE D'ÉTUDE DES DÉFORMATIONS RACHIDIENNES EN PALÉOPATHOLOGIE. par B.Y. MAFART (*) Bull. et Mém. de la Soc. d'anthrop. de Paris, t. 8, série XIII, 1981, p. 63-79. MÉTHODE D'ÉTUDE DES DÉFORMATIONS RACHIDIENNES EN PALÉOPATHOLOGIE par B.Y. MAFART (*) RÉSUMÉ. - Les déformations rachidiennes

Plus en détail

Fiabilité intra et inter-opérateurs de la mesure des flèches sagittales par la technique du fil à plomb

Fiabilité intra et inter-opérateurs de la mesure des flèches sagittales par la technique du fil à plomb IFPEK Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie Fiabilité intra et inter-opérateurs de la mesure des flèches sagittales par la technique du fil à plomb Travail Ecrit de Fin d Etudes, en vue de l obtention

Plus en détail

Quelques remarques générales sur le traitement des déviations d'origine scolaire

Quelques remarques générales sur le traitement des déviations d'origine scolaire Quelques remarques générales sur le traitement des déviations d'origine scolaire Autor(en): Objekttyp: Scholder Article Zeitschrift: Jahrbuch der Schweizerischen Gesellschaft für Schulgesundheitspflege

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 :

Contact SCD Nancy 1 : AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Erreur critique : votre menu de marrer ne fonctionne pas

Erreur critique : votre menu de marrer ne fonctionne pas Erreur critique : votre menu de marrer ne fonctionne pas Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 08/03/2016 Comme d'habitude, vous ouvrez le menu Démarrer de Windows 10 pour accéder à un programme ou

Plus en détail

Morphologie tridimensionnelle du bassin scoliotique

Morphologie tridimensionnelle du bassin scoliotique Université de Montréal Morphologie tridimensionnelle du bassin scoliotique par Camila Santucci Ribeiro Département de Kinésiologie Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures en vue de l obtention

Plus en détail

TEPZZ A_T EP A1 (19) (11) EP A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: A61F 5/02 ( )

TEPZZ A_T EP A1 (19) (11) EP A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: A61F 5/02 ( ) (19) TEPZZ 878 84A_T (11) EP 2 878 284 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 03.06.1 Bulletin 1/23 (1) Int Cl.: A61F /02 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 1419333.1 (22) Date de dépôt:

Plus en détail

Scoliose : quand le dos se détraque

Scoliose : quand le dos se détraque 22/09/2015 - Par Jean-Claude De Mauroy de Curière de Castelnau, Médecin scoliologue Scoliose : quand le dos se détraque La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui apparaît surtout lors

Plus en détail

ï) Int. Cl.5: A61F Titulaire : ETABLISSEMENTS PROTEOR 11 rue des Buttes F Dijon (FR)

ï) Int. Cl.5: A61F Titulaire : ETABLISSEMENTS PROTEOR 11 rue des Buttes F Dijon (FR) Europâisches Patentamt 19 à European Patent Office Office européen des brevets (fi) Numéro de publication : 0 389 379 B1 12 FASCICULE DE BREVET EUROPEEN (45) Date de publication du fascicule du brevet

Plus en détail

SPECIFICITE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE EN TUNISIE

SPECIFICITE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE EN TUNISIE SPECIFICITE DE LA PRISE EN CHARGE DE LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE EN TUNISIE A.MRABET M.S. DAGHFOUS M. BOUABDALLAH S. GHORBEL M. MESTIRI N. SLIMAN M.T. KASSAB. GIEDA 2008. 1965 Traumatologie abondante Séquelles

Plus en détail

ACTIONS SUBVENTIONNEES PAR LE CNDS EN 2015 (PART TERRITORIALE)

ACTIONS SUBVENTIONNEES PAR LE CNDS EN 2015 (PART TERRITORIALE) REGION 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. 100-C.N.O.S.F. RÉGIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF D' RÉGIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF D' RÉGIONAL

Plus en détail

VEPTR Prothèse costale verticale extensible en titane.

VEPTR Prothèse costale verticale extensible en titane. Technique opératoire VEPTR Prothèse costale verticale extensible en titane. Un nouveau concept de traitement pour les malformations thoraciques tridimensionnelles pédiatriques. Table des matières Introduction

Plus en détail

Scolioses thoraciques : les gibbosités exo et endo thoraciques et l index de pénétration rachidienne

Scolioses thoraciques : les gibbosités exo et endo thoraciques et l index de pénétration rachidienne Revue de chirurgie orthopédique Masson, Paris, 2002 2002, 88, 9-18 MÉMOIRE Scolioses thoraciques : les gibbosités exo et endo thoraciques et l index de pénétration rachidienne Thoracic lordoscoliosis:

Plus en détail

Catalogue Pour apprendre à lire en GS CP

Catalogue Pour apprendre à lire en GS CP Catalogue 2012-2013 Pour apprendre à lire en Découvrez la lecture avec les Alphas! Sommaire La méthode en quelques mots... p.2 Quels outils pour ma classe? p.4 Les indispensables p.6 Les outils recommandés

Plus en détail

Le traitement conservateur du thorax en entonnoir par cloche à aspiration

Le traitement conservateur du thorax en entonnoir par cloche à aspiration Le traitement conservateur du thorax en entonnoir par cloche à aspiration Frank-Martin Häcker, Joanna Zuppinger, Sergio B. Sesia Kinderchirurgie, Universitäts-Kinderspital beider Basel (UKBB) Quintessence

Plus en détail

Scoliose idiopathique de l adolescence : apport de la modélisation numérique dans le traitement orthopédique

Scoliose idiopathique de l adolescence : apport de la modélisation numérique dans le traitement orthopédique Scoliose idiopathique de l adolescence : apport de la modélisation numérique dans le traitement orthopédique J-Ph. BERTEAU a, J-Ph. PASTRE a, M. PITHIOUX a, S. MESURE a, P. CHABRAND a a. Institut des Sciences

Plus en détail

Cahier de progrès Cycle 1

Cahier de progrès Cycle 1 Photo de l enfant Nom :.. Prénom :.. Date de naissance :. Cahier de progrès Cycle 1 (École maternelle) RPI La Gripperie-St Symphorien / Nieulle sur Seudre /St Sornin Classe Année scolaire Enseignant(e)

Plus en détail

Idiopatiques (70-75%) Scolioses neuromusculaires

Idiopatiques (70-75%) Scolioses neuromusculaires Idiopatiques (70-75%) Scolioses neuromusculaires - IMC - Dégénérescence spino-cérébelleuse - Amyotrophie spinale infantile - Dystrophie musculaire - Syringomyélie Congénitales Hémivertèbres, barre vertébrale

Plus en détail

Diagnostic et traitements

Diagnostic et traitements CHirurgie Scolioses Diagnostic et traitements La scoliose est un symptôme qui se caractérise par une déformation rachidienne tridimensionnelle dont le primum movens est une rotation vertébrale. Le diagnostic

Plus en détail

enramé PlanoScript Ecriture sans bois/ Papier mince PlanoScript SC PlanoScript réglures PlanoPak enramé enramé enramé sans bois extra-blanc satiné

enramé PlanoScript Ecriture sans bois/ Papier mince PlanoScript SC PlanoScript réglures PlanoPak enramé enramé enramé sans bois extra-blanc satiné Ecriture sans bois/ Papier mince PlanoScript PlanoScript SC 5640 sans bois extra-blanc satiné sans acide convient aux aliments résistant au vieillissement PlanoScript réglures 5641 sans bois, réglures

Plus en détail

Appareillage des déformations rachidiennes

Appareillage des déformations rachidiennes DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 5-6-7 avril 2006 Coordonnateurs : Pr JM André, J Paysant, N Martinet Titre : Auteur : Appareillage

Plus en détail

Traitement orthopédique des scolioses àdébut précoce Stratégie et Résultats

Traitement orthopédique des scolioses àdébut précoce Stratégie et Résultats Traitement orthopédique des scolioses àdébut précoce Stratégie et Résultats Catherine Donskoff Jérôme Sales de Gauzy Centre Paul Dottin-CHU Purpan Journées AFAAMPAN Mai 2014 La scoliose àdébut précoce

Plus en détail

La scoliose thoracique plan sagittal et exercice cyphosant

La scoliose thoracique plan sagittal et exercice cyphosant Enquête La scoliose thoracique plan sagittal et exercice cyphosant LIONEL FAUVY (1), ALEXANDRE B.N. DA CUNHA (2) Une étude sur l efficacité des exercices cyphosant sur le plan sagittal de la courbure scoliotique.

Plus en détail

IMAGERIE DE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT

IMAGERIE DE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT IMAGERIE DE LA SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L ADOLESCENT Service de Radiologie A Ahmed Moumouh, pierre Vandermarcq, jean pierre Tasu a.moumouh@chu-poitiers.fr PLAN Introduction; Techniques d imagerie; Aspects

Plus en détail

Illustration de la couverture : Yuio Mise en page, conception : Challe I

Illustration de la couverture : Yuio Mise en page, conception : Challe I Illustration de la couverture : Yuio Mise en page, conception : Challe I Z Voici mon carnet des sons, c est ici que vous trouverez les lettres et les sons que nous allons découvrir durant ces 2 années.

Plus en détail

Ressources énergétiques du noyau atomique

Ressources énergétiques du noyau atomique Ressources énergétiques du noyau atomique «Mais la spontanéité du rayonnement est une énigme, un sujet d étonnement profond. Quelle est la source d énergie des rayons de Becquerel?» Marie et Pierre Curie,

Plus en détail

Activités et adaptations pédagogiques pour la prévention et la prise en compte de la dyslexie à l école

Activités et adaptations pédagogiques pour la prévention et la prise en compte de la dyslexie à l école Activités et adaptations pédagogiques pour la prévention et la prise en compte de la dyslexie à l école Marie-Line Bosse To cite this version: Marie-Line Bosse. Activités et adaptations pédagogiques pour

Plus en détail

Programme Conjoint Gouvernement Malgache Système des Nations Unies pour la Promotion de l Education de Base Pour Tous les Enfants Malgaches

Programme Conjoint Gouvernement Malgache Système des Nations Unies pour la Promotion de l Education de Base Pour Tous les Enfants Malgaches RÉPUBLIQUE DE MADAGASCAR Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana Programme Conjoint Gouvernement Malgache Système des Nations Unies pour la Promotion de l Education de Base Pour Tous les Enfants Malgaches

Plus en détail

Nice Flore. J aaadddooooorrre!!! SOMMAIRE : La vie des abeilles. Même pas peur du loup! 6ème édition Novembre Les recettes des CM2

Nice Flore. J aaadddooooorrre!!! SOMMAIRE : La vie des abeilles. Même pas peur du loup! 6ème édition Novembre Les recettes des CM2 Nice Flore 6ème édition Novembre 2009 J aaadddooooorrre!!! SOMMAIRE : L Afrique et ses animaux....p2 Les «Alphas», c est quoi?...p3 Sortie à la bibliothèque municipale..p4 Devinettes p4 La vie des abeilles...

Plus en détail

Véronique Leroy 1, Marie Van Reybroeck², Antonine Balteau² Alain Content², Christine Gadisseux³, Jacques Grégoire 1 & Marie-Anne Schelstraete 1

Véronique Leroy 1, Marie Van Reybroeck², Antonine Balteau² Alain Content², Christine Gadisseux³, Jacques Grégoire 1 & Marie-Anne Schelstraete 1 Mise au point de stratégies éducatives pour le cycle 5-8 visant à améliorer les compétences en langage oral et à favoriser l apprentissage des mathématiques chez les enfants francophones de milieu social

Plus en détail

JOHN MA AUTOUR DU DÉCRET D ILION EN L HONNEUR D UN ROI ANTIOCHOS (OGI 219 / I. ILION 32)

JOHN MA AUTOUR DU DÉCRET D ILION EN L HONNEUR D UN ROI ANTIOCHOS (OGI 219 / I. ILION 32) JOHN MA AUTOUR DU DÉCRET D ILION EN L HONNEUR D UN ROI ANTIOCHOS (OGI 219 / I. ILION 32) aus: Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 124 (1999) 81 88 Dr. Rudolf Habelt GmbH, Bonn 81 AUTOUR DU DÉCRET

Plus en détail

Présentation de la DYSPRAXIE VISUO-SPATIALE Proposition d AIDES

Présentation de la DYSPRAXIE VISUO-SPATIALE Proposition d AIDES Présentation de la DYSPRAXIE VISUO-SPATIALE Proposition d AIDES Dr Alain POUHET (médecine physique et réadaptation) Claire MOUCHARD GARELLI (ergothérapeute) La dyspraxie est une pathologie de la conception,

Plus en détail

Langage écrit Langage écrit Langage écrit Langage écrit. Langage écrit Langage écrit Langage écrit Langage écrit

Langage écrit Langage écrit Langage écrit Langage écrit. Langage écrit Langage écrit Langage écrit Langage écrit Lngge érit Lngge érit Lngge érit Lngge érit Je sis refire l lphet en mjusule ve ide. Je sis refire l lphet en mjusule ve ide. Je sis refire l lphet en mjusule ve ide. Je sis refire l lphet en mjusule ve

Plus en détail

LA LECTURE POUR L ÉLÈVE PORTEUR DU TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE

LA LECTURE POUR L ÉLÈVE PORTEUR DU TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE LA LECTURE POUR L ÉLÈVE PORTEUR DU TROUBLE DU SPECTRE AUTISTIQUE Groupe de travail composé : Claudine Reyser : enseignante spécialisée David Rohrbach : enseignant spécialisé Michaël Lallement : enseignant

Plus en détail

La réutilisation du matériel médical à usage unique

La réutilisation du matériel médical à usage unique ETMIS 2009; VOL. 5 : N O 2 La réutilisation du matériel médical à usage unique AGENCE D ÉVALUATION DES TECHNOLOGIES ET DES MODES D INTERVENTION EN SANTÉ 41 ETMIS 2009; Vol. 5 : N O 2 La réutilisation du

Plus en détail

Document de réflexion

Document de réflexion Document de réflexion La contribution de la fonction approvisionnement dans l amélioration de la productivité des établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec Direction des ressources

Plus en détail

Date de notification du marché FOURNITURES HT et plus

Date de notification du marché FOURNITURES HT et plus FOURNITURES 207 000 HT et plus PROTECT SONDES THERMOMETRES MED.MAD 01/01/2014 SEBAC ADHESIA 68720 DMS D'OPHTALMO ET CONSO POUR VITRECTOMIE 01/01/2014 ALCON LABORATOIRE 92563 DMS D'OPHTALMO ET CONSO POUR

Plus en détail

ANNEXE N 2 : Composition des titres de l EPRD

ANNEXE N 2 : Composition des titres de l EPRD 1 ANNEXE N 2 : Composition des titres de l EPRD ANNEXE 2.1. : COMPOSITION DES TITRES DU COMPTE DE RESULTAT PREVISIONNEL PRINCIPAL (CRPP) CHARGES TITRE 1 :CHARGES DE PERSONNEL 621 Personnel extérieur à

Plus en détail

Article 133 :DIRECTION MEDICO TECHNIQUE ET EQUIPEMENTS BIOMEDICAUX

Article 133 :DIRECTION MEDICO TECHNIQUE ET EQUIPEMENTS BIOMEDICAUX Article 133 :DIRECTION MEDICO TECHNIQUE ET EQUIPEMENTS BIOMEDICAUX Article 133 : liste s marchés conclus en 2013 en application l'arrêté du 26 décembre 2007 modifié par Arrêté du 21 juillet 2011 (article

Plus en détail

Réunion d informations de la GS

Réunion d informations de la GS Accueil et bonjour à tous. 1. Présentation générale Réunion d informations de la GS 11 filles, 12 garçons = 23 élèves Répartis en 4 groupes Les enfants changeront 5 fois de place pendant l année. Une moyenne

Plus en détail

Liste des marchés conclus en 2015 par le Centre Hospitalier Universitaire de Reims

Liste des marchés conclus en 2015 par le Centre Hospitalier Universitaire de Reims Liste des marchés conclus en 2015 par le Centre Hospitalier Universitaire de Reims Application des dispositions de l'article 133 du Code des marchés publics et de l'arrêté du 21 juillet 2011 MARCHES DE

Plus en détail

Analyse et conception de l'objet technique

Analyse et conception de l'objet technique Technologie 4ème Analyse et conception de l'objet technique 4ACOT 01 1/ les objets techniques de domotique Les objets techniques sont conçus pour répondre à différents besoins. Ils assistent les êtres

Plus en détail

SOMMAIRE. La demande La concurrence Les concurrents SSII (exemples) Plan de marchéage L analyse SWOOT Problématique Objectifs Diagramme de Gantt

SOMMAIRE. La demande La concurrence Les concurrents SSII (exemples) Plan de marchéage L analyse SWOOT Problématique Objectifs Diagramme de Gantt SOMMAIRE I Présentation de l entreprise 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 Fiche d identité Activité de l entreprise Historique de l entreprise Quelques chiffres Les cibles de l entreprise L organigramme d ACII

Plus en détail

Domaine D3. Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes?

Domaine D3. Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes? Domaine D3 Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes? Réponse 1 : Les marges. Réponse 2 : Les retraits. Réponse 3 : L'alignement horizontal. Réponse

Plus en détail

Conseils pour la résolution des problèmes

Conseils pour la résolution des problèmes DOSSIER SAV 01/2008 Conseils pour l installation d un poêle à pellet: - Avant la livraison au client et l installation, verifier parmi du MENU TEST SORTIES les fonctions de l appareil. - Lors de la mise

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT

RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT Ipag 1 ere année Rapport de stage Vente Du 01/12/14 au 31/01/15 Alice ROLAIN 1M12 RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT SEPHORA 8 BIS, AVENUE JEAN MEDECIN, NICE Maître de stage : Mme Kate BA, Vendeuse

Plus en détail

Le nettoyage des chambres en maison de retraite

Le nettoyage des chambres en maison de retraite Le nettoyage des chambres en maison de retraite Document stagiaire 1 P a g e I. Module I : Notions élémentaires de bionettoyage Les EHPAD sont des structures où les personnes âgées, souvent dépendantes,

Plus en détail

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation.

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation. La plomberie Introduction La plomberie d'une maison demande une bonne planification à l'aide d'un plan de plomberie. Vous devez savoir où vous voulez installer vos appareils pour préparer le plan. Le système

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 RAPPORT DE STAGE CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE MONSIEUR Edouard CHEVALIER 42 Ter Rue Gambetta 58600 FOURCHAMBAULT Collège PAUL LANGEVIN 9, rue Dufaud 58600 FOURCHAMBAULT

Plus en détail

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 2 Continents et océans GEOGRAPHIE EVALUATION : globe/planisphère, continents/océans Dans chaque cadre, indique le nom des océans. Colorie les étiquettes

Plus en détail

Argumentation commerciale

Argumentation commerciale Argumentation commerciale Le but de ce livret est de vous proposer un exemple d'argumentation pour les principaux mets servis au restaurant qui se répartissent selon plusieurs catégories : Consommés, potages,

Plus en détail

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP 2006 1 Définitions, généralités Détermination de tuyauteries, calcul de pertes de charge Abaques 2 Définitions, généralités Notion de perte de charge Perte de charge d

Plus en détail

Référentiel Dossier de Soins 2011. MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30

Référentiel Dossier de Soins 2011. MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30 Référentiel Dossier de Soins 2011 MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30 SOMMAIRE Ce «Référentiel», document méthodologique, a pour objectif de formaliser une démarche professionnelle commune

Plus en détail

Expliquer l'annualisation du temps de travail aux agents

Expliquer l'annualisation du temps de travail aux agents Expliquer l'annualisation du temps de travail aux agents De plus en plus d'agents soumis au rythme scolaire nous interrogent sur la gestion de leur temps de travail. S'il est vrai que l'annualisation n'est

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Les assurances. Alliatys Conditions Générales valant Notice d information

Les assurances. Alliatys Conditions Générales valant Notice d information Les assurances Alliatys Conditions Générales valant Notice d information GARANTIES D ASSURANCE La Banque Postale, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 3 185 734 830 euros

Plus en détail

EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL

EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL Baccalauréat professionnel : Accueil Relation clients et usagers Épreuve E3 Situation professionnelle d accueil Sous-épreuve E33 Accueil en face à face

Plus en détail

Collectif. Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU. Dessin de détail AT 3 d exécution. CRP La Rouguière. S. 80 Dessiner les gaines techniques. o.

Collectif. Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU. Dessin de détail AT 3 d exécution. CRP La Rouguière. S. 80 Dessiner les gaines techniques. o. Collectif Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU Dessin de détail AT 3 d exécution S. 80 Dessiner les gaines techniques o.turlier fichier: cours-at3-s75-col-montant-0506.tex édition : 20 mars 2006 à 17:04

Plus en détail

Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015

Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015 Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015 Ce logo marque les nouvelles questions ajoutées ou modifiées, les autres questions étant issues du questions/réponses n 1 Sommaire I. REPERAGE ET ORIENTATION...2

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

Modélisation cinématique des liaisons

Modélisation cinématique des liaisons Cours 4 - Modélisation cinématique des liaisons Page /5 Modélisation cinématique des liaisons ) MODÉLISTION DES PIÈCES PR DES «SOLIDES PRFITS».... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS.... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS

Plus en détail

FOURGONS DIMENSIONS. Valeurs en mm. L1H1 L1H2 L2H2 L2H3 L3H2 L3H3 18 m 3 20 m 3 A 1 670 1 912 1 912 2 146 1 912 2 146 2300 2300

FOURGONS DIMENSIONS. Valeurs en mm. L1H1 L1H2 L2H2 L2H3 L3H2 L3H3 18 m 3 20 m 3 A 1 670 1 912 1 912 2 146 1 912 2 146 2300 2300 FOURGONS Anneaux d arrimage : positionnés sur le plancher et sur les côtés de caisse, ils maintiennent solidement le chargement. Leur nombre varie de 8 à 12, selon versions. Habillage complet bois : couplé

Plus en détail

Corrigé du Test n 1. 4 : C'est le fait que les documents soient diffusés dans un format ouvert.

Corrigé du Test n 1. 4 : C'est le fait que les documents soient diffusés dans un format ouvert. Corrigé du Test n 1 Question 1 : Que peut-on dire de la mémoire vive d'un ordinateur? 1 : C'est une mémoire de stockage. 2 : C'est une mémoire de travail pour les applications en cours d'exécution. 3 :

Plus en détail

R-LINK2 NOTICE D UTILISATION

R-LINK2 NOTICE D UTILISATION R-LINK2 NOTICE D UTILISATION passion performances ELF partenaire des RENAULT préconise ELF Partenaires dans la haute technologie automobile, Elf et Renault associent leur expertise sur les circuits comme

Plus en détail

1 INGÉNIERIE SYSTÈME

1 INGÉNIERIE SYSTÈME DEVOIR 1 INGÉNIERIE SYSTÈME 1.1 MPSI 2 et PCSI Le sujet est composé d un petit problème adapté d un sujet de CCP TSI 2010 et d un exercice. Vous devez commencer par le problème. Devoir 1- Système de mesure

Plus en détail

DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce

DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce E11 DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce Coefficient 4 Les élèves effectuent une animation en magasin durant leur premier stage de terminale. A leur retour au lycée ils travaillent sur leur dossier

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE Instruction n INT/C/02/00190C du 18.10.2002 Arrêté du 9 mars 2009 portant règlement général d emploi de la police nationale La multitude des missions

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck tête 5600 V. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc. VANNE Volumétrique Mécanique

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck tête 5600 V. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc. VANNE Volumétrique Mécanique NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Complément à la notice Fleck tête 5600 V ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc VANNE Volumétrique Mécanique AQUAMAGASIN 13 rue Mendès France, 83 136 Garéoult - Tel :

Plus en détail

Septembre 2012. Organigramme du Conseil général de l Hérault

Septembre 2012. Organigramme du Conseil général de l Hérault Septembre 2012 Organigramme Conseil général de l Hérault André Vezinhet Cabinet Président Conseil général Député de l Hérault Protocole et réceptions Communication Relations internationales Chargés de

Plus en détail

Accompagnement d une PME biomédicale dans la démarche de la certification à l ISO 9001

Accompagnement d une PME biomédicale dans la démarche de la certification à l ISO 9001 MUTTAQI Ubaida Master Qualité et Performance des Organisations Accompagnement d une PME biomédicale dans la démarche de la certification à l ISO 9001 MIM : Mémoire d intelligence méthodologique Tuteur

Plus en détail

CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE

CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE Les repas répondent aux besoins de l organisme en substances nutritives ; notamment les glucides. L activité sportive necessite

Plus en détail

Livret fiches méthodes SVT

Livret fiches méthodes SVT Livret fiches méthodes SVT NOM : Prénom : _ 6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Le livret de SVT contient : * les fiches méthodes pour l apprentissage de compétences développées en SVT, et adaptées au niveau de l

Plus en détail

Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction)

Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction) Seconde Sciences Physiques et himiques 1 ère Partie : La santé hapitre 5 orrection Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction) Première partie Votre devez trouver le nom

Plus en détail

Liste des Admis au Concours National Commun 2009 Par Ordre de Mérite

Liste des Admis au Concours National Commun 2009 Par Ordre de Mérite LARAISSE Mehdi RA1PRM364 1 CHAOUI Mohammed Fouad FE2PRM165 2 LARAISSE Abdallah RA1PRM366 3 ZOUIZZA Achraf MA4PRM132 4 BENNANI Omar FE2PRM199 5 ELFAID Youssef CA4PRM182 6 KARATI Assim MA4PRM257 7 KHALDI

Plus en détail

LES MICROTRACTEURS. TRACTER, DEPLACER, SOULEVER, ANIMER Une remorque, une machine, un accessoire

LES MICROTRACTEURS. TRACTER, DEPLACER, SOULEVER, ANIMER Une remorque, une machine, un accessoire LES MICROTRACTEURS A I - FONCTIONS D USAGE CONTRAINTES : Energie, Type d'engin attelé, de sol, de terrain, réglages Machine ou accessoire en un lieu TRACTER, DEPLACER, SOULEVER, ANIMER Une remorque, une

Plus en détail

Thermomètre. intérieur / extérieur sans fil. Notice d'utilisation. www.otio.com

Thermomètre. intérieur / extérieur sans fil. Notice d'utilisation. www.otio.com Thermomètre intérieur / extérieur sans fil Notice d'utilisation www.otio.com QU EST-CE QUE LA DOMOTIQUE? On regroupe sous le terme domotique (du latin domus : la maison) l ensemble des produits électriques

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

DTU 40.41 Travaux de bâtiment. Partie 1 : Cahier des clauses techniques

DTU 40.41 Travaux de bâtiment. Partie 1 : Cahier des clauses techniques FA100822 ISSN 0335-3931 NF P 34-211-1 Septembre 2004 Indice de classement : P 34-211-1 DTU 40.41 Travaux de bâtiment Couvertures par éléments métalliques en feuilles et longues feuilles en zinc Partie

Plus en détail

Corrigé de Test n 2. (60 mn)

Corrigé de Test n 2. (60 mn) Corrigé de Test n 2 (60 mn) Question 1 : Quelles conditions sont nécessaires pour accéder à son espace de stockage personnel de l'ent? 1 : Être connecté au réseau. 2 : Disposer d'une clé USB. 3 : Être

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

Puberté normale et pathologique. agnes.linglart@bct.aphp.fr

Puberté normale et pathologique. agnes.linglart@bct.aphp.fr Puberté normale et pathologique agnes.linglart@bct.aphp.fr 01 45 21 78 31 GnRH LH FSH Ovaires Testicules GnRH LH/FSH Fetus Enfance Puberté 1-2 ans 4-9 ans Inhibition centrale Puberté Première ovulation

Plus en détail

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux BEP Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) BEP Carrières sanitaires et sociales BEPA Services aux personnes CAP Assistant technique

Plus en détail

DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES

DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES Sommaire Page de garde Sommaire 1 domaine d'application 2 références 2.1 références normatives 2.2 référence bibliographique 3 définitions 3.1 plaques nervurées

Plus en détail

Carte Visa Premier VOTRE GUIDE

Carte Visa Premier VOTRE GUIDE Carte Visa Premier VOTRE GUIDE Votre guide Vous venez de recevoir votre Carte Visa Premier BNP Paribas et nous vous remercions de votre confiance. Pour répondre à toutes vos questions concernant votre

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS

CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS Le sol constitue la partie superficielle de la croute terrestre. Sa formation nécessite plusieurs millions d années.

Plus en détail

LES MENUISERIE EXTERIEURES.

LES MENUISERIE EXTERIEURES. LES MENUISERIE EXTERIEURES. 1/7 «Les fenêtres» S5.3: OUVRAGES DU SECTEUR DU BATIMENT. C1.3: Décoder et analyser les données de définition. 1 -) DEFINITION: Ouvrage de menuiserie extérieure placé dans une

Plus en détail

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 NOTIONS GENERALES POUR LA BOULONNERIE VISSERIE DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 COUPLES DE SERRAGE PRECONISES

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION PROGRAMMATEUR DIGITAL REF TS-EF1 230V/50HZ/3600W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION Appareil garanti 1 an sur présentation du ticket de

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Radiateur à Inertie Céramique Modèles : HT10EK/HT15EK/HT20EK UTILISATION INTERIEURE UNIQUEMENT Lire attentivement la notice avant de procéder à l installation et l utilisation de l

Plus en détail

Primo 413 by Doro. Mode d'emploi

Primo 413 by Doro. Mode d'emploi Primo 413 by Doro Mode d'emploi by Doro 23 U2 1. Haut-parleur Permet de faire des appels téléphoniques en tenant le téléphone cellulaire à l'oreille du récepteur 2. Affichage 3. Touches de Numérotation

Plus en détail

DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COLLETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FLANGES AND COLLARS - NF EN 1092-1 TYPE 02 TYPE 05

DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COLLETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FLANGES AND COLLARS - NF EN 1092-1 TYPE 02 TYPE 05 Document non contractuel D - 216 DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FANGES AND COARS - NF EN 1092-1 BRIDES SANS COERETTE - FANGES WITHOUT WEDING NECK Bride plate à souder

Plus en détail

Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France MIRA C GREEN

Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France MIRA C GREEN Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France FR MIRA C GREEN CHAUDIÈRE MURALE À GAZ À CONDENSATION 25 30 35 on/off reset esc menu/ok mode sra

Plus en détail

Notice du logiciel Dialux evo

Notice du logiciel Dialux evo Notice du logiciel Dialux evo Version janvier 2014 Notice Dialux Evo 2.0 et 3.0 Page 1 Sommaire I. Démarrage et configuration du logiciel :... 3 I.1 Lancement du logicel :... 3 I.2 Paramétrage du logiciel

Plus en détail

2. PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISES POUR LA CONSTRUCTION D'UN ORGANIGRAMME. Traitement

2. PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISES POUR LA CONSTRUCTION D'UN ORGANIGRAMME. Traitement 1. L'ORGANIGRAMME : UN DIAGRAMME FONCTIONNEL. Les diagrammes fonctionnels permettent de décrire le fonctionnement des systèmes automatisés plus simplement qu'avec un texte. L'organigramme est une représentation

Plus en détail

SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide

SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide OBJECTIFS : Lire des textes issus de l héritage antique. Comprendre une métamorphose, en texte ou en images. Repérer l étymologie latine dans les mots du français.

Plus en détail

Structure d'une plante: être vivant qui a des parois cellulosiques et souvent de chlorophylle et d'amidon; il n'a ni bouche ni système nerveux; il a

Structure d'une plante: être vivant qui a des parois cellulosiques et souvent de chlorophylle et d'amidon; il n'a ni bouche ni système nerveux; il a Biologie végétale Les différents tissus de la plante Les organes de la plante Les différentes structures d une plante à fleur La racine: structures microscopiques La tige: structures microscopiques La

Plus en détail

L hygiène corporelle. Nombre de séances : 5. Séance 1. Séance 2 Séance 3 et 4 Séance 5. Les bons gestes pour être propres

L hygiène corporelle. Nombre de séances : 5. Séance 1. Séance 2 Séance 3 et 4 Séance 5. Les bons gestes pour être propres CP L hygiène corporelle Instruction civique et morale 4 séances Compétences socle commun : - Appliquer des règles élémentaires d hygiène. Compétences BO : - Connaître et appliquer les principes élémentaires

Plus en détail

La transmission du couple moteur aux roues

La transmission du couple moteur aux roues J'ai un "cardan" qui fait du bruit! Ma boîte de vitesse "siffle" en marche arrière! Mes vitesses "craquent"! Mon embrayage patine! Qu'est ce qu'une boîte courte? moteur aux roues Montage conventionnel

Plus en détail

Le marché des smoothies. Analyse du macro-environnement : PESTEL

Le marché des smoothies. Analyse du macro-environnement : PESTEL S M O O T H I E S Le marché des smoothies Marché générique : marché des boissons rafraîchissantes aux fruits sans alcool Marchés substituables : marché des jus de fruits frais, des nectars, des sodas fruités,

Plus en détail

FICHE DE PROCEDURE Réception des marchandises

FICHE DE PROCEDURE Réception des marchandises Documents associés : Fiche de Poste : Documents d enregistrement : «Fiche mensuelle de contrôle réception des marchandises» «Constat d une non-conformité» Objectif Ce document décrit les opérations de

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap1

Correction CCNA1 Chap1 Correction CCNA1 Chap1 1. Question Selon l image ci -contre, Quel ensemble de périphériques contient uniquement les périphériques intermédiaires? A, B, E, F C, D, G, I A, B, D, G G, H, I, J 2. Question

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1ère année de l enseignement secondaire Mongi ABID Inspecteur principal Najib CHEBBI Inspecteur principal Mme Guermazi Hela

Plus en détail

Code risque accident du travail pour données 2015

Code risque accident du travail pour données 2015 Code risque accident du travail pour données 2015 Rubriques S40.G25.00.026 Table incluant les codes fournis par Caisse Nationale d Assurance Maladie (CNAM) Codes supprimés par rapport à 2014 : 141AG 141CH

Plus en détail

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle Hypertension artérielle Mesurer et surveiller sa tension artérielle : l Auto Mesure Tensionnelle PEA: Programme d Éducation à l Automesure, coordonné par le réseau HTA-GWAD 1 Qu est-ce que la tension artérielle?

Plus en détail

Annuaire des services de la publicité foncière (SPF)

Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Situation au 07/04/2015 Sommaire 01 Ain 25 Doubs 50 Manche 78 Yvelines 02 Aisne 26 Drôme 51 Marne 79 Deux-Sèvres 03 Allier 27 Eure 52 Haute-Marne 80

Plus en détail

LISTE DES EMF AGREES EN ACTIVITE AU CAMEROUN

LISTE DES EMF AGREES EN ACTIVITE AU CAMEROUN REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix- Travail-Patrie --------------- MINISTERE DES FINANCES --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION GENERALE DU TRESOR, DE LA COOPERATION FINANCIERE ET MONETAIRE

Plus en détail

C2I : examen théorique

C2I : examen théorique C2I : examen théorique 1 - (D1.1) Que peut-on dire de la mémoire vive d'un ordinateur? A - C'est une mémoire de stockage. B - C'est une mémoire de travail pour les applications en cours d'exécution. C

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance VITODENS 100-W

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance VITODENS 100-W Notice de montage et de maintenance VIESMANN Vitodens 100-W type WB1B, de 9,0 à 35,0 kw Chaudière murale gaz à condensation Gaz naturel et propane VITODENS 100-W 2/2008 A conserver! Consignes de sécurité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR TRAVAUX DE REVETEMENT

CAHIER DES CHARGES POUR TRAVAUX DE REVETEMENT CAHIER DES CHARGES POUR TRAVAUX DE REVETEMENT - C C T R - N 91.C.031.06 Edition Novembre 2010-1- PAGE BLANCHE -1- S O M M A I R E PREAMBULE...2 ARTICLE 1 REFERENTIEL ET NORMES...3 ARTICLE 2 PRESENTATION

Plus en détail

8 Chevaux au Quinté +?

8 Chevaux au Quinté +? La Gazette du Turf Comment Jouer 8 Chevaux au Quinté +? Sans Base Sans Condition! INCROYABLE! FACILE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Quinté! Découvrez comment bien jouer au quinté! 1 AVERTISSEMENT

Plus en détail

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE 1 Table des matières 1Introduction...4 2Les protections du tableau électrique...5 2.1L'interrupteur différentiel...5 2.2Le disjoncteur divisionnaire...6 2.3Le

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE

ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE CARACTÉRISTIQUES Généralités DÉMARREUR Modèles Types démarreurs Classe Climat VALEO D7E7 1.0i BOSCH 1116003 1 C, T, F 1.1i MELCO M002T13081 VALEO D6 RA 571 3 GF 1.4i VALEO D7E7 BOSCH 1116003 1 C, T 1.6i

Plus en détail

FONGECFA- Transport. Guide du congé de fin d activité

FONGECFA- Transport. Guide du congé de fin d activité FONGECFA- Transport Guide du congé de fin d activité Sommaire LES BENEFICIAIRES DU CONGE DE FIN D ACTIVITE. p.4 LISTE DES EMPLOIS OUVRANT DROIT AU CONGE DE FIN D ACTIVITE p.4 POUR POUVOIR BENEFICIER DU

Plus en détail

Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D)

Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D) Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D) Cette clôture HT-023/W227 est parmi les plus fiables, pour les animaux de compagnie parmi les systèmes disponibles aujourd'hui. Un fil enterré transmet un

Plus en détail

CAHIER DE TECHNOLOGIE

CAHIER DE TECHNOLOGIE CAHIER DE TECHNOLOGIE COURS ET EXERCICES D APPLICATION www.sahbitechnologie.jimdo.com [Année] 203-2 eme Année Secondaire Section Science 204 R E A L I S E P A R : M R B A D R A S A H B I CHAPITRE I : CHAPITRE

Plus en détail

CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS

CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS Carnet de pose Siniat: ce qu il faut retenir du DTU en images Les principales nouveautés des DTU 25.41 et 25.42 de décembre

Plus en détail

Exemples de textes explicatifs

Exemples de textes explicatifs Exemples de textes explicatifs 1. Lis le texte explicatif suivant et, avec tes camarades, réponds aux questions portant sur les caractéristiques de ce type de texte. Pourquoi il nous faut notre dose quotidienne

Plus en détail

Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014

Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014 Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014 du 15 mars 2014, 09:15 au 6 juin 2014, 18:15 Question 1 : Lorsque le contenu d'un document est confidentiel, qu'est-il conseillé de faire pour éviter

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES.

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES. TD 16 corrigé - Liaisons - Schéma cinématique Page 1/6 Corrigé Eercice 1 : LIAISNS ELEMENTAIRES. Question 1 : Compléter le tableau ci-dessous. Pour la géométrie du contact, indiquer soit contact ponctuel,

Plus en détail

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1

TP N 9 : VOITURE RADIOCOMMANDÉE (1) ETT 2.1.1 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Énergie Comportemental Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (4 H) 2.1.1 Organisation fonctionnelle d une chaîne d énergie Production d énergie électrique

Plus en détail

classes de seconde et de première Réparer les vivants de Maylis de Kerangal SOMMAIRE

classes de seconde et de première Réparer les vivants de Maylis de Kerangal SOMMAIRE Séquence classes de seconde et de première Réparer les vivants de Maylis de Kerangal Séquence réalisée par Kim-Lan Delahaye, professeure de lettres modernes dans les Hauts-de-Seine. Édition de référence

Plus en détail

Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité

Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité I - Les retraitements de pre-consolidation A - Les retraitements pour seules applications des législations fiscales B - Les retraitements d'homogénéité II- les

Plus en détail

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire et normative a été établie à partir : de la norme NF EN 858-1 COMPIL sur les

Plus en détail

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite :

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite : Que faire en cas d accident ou de panne? Les numéros utiles 1/ L assistance aux personnes et aux véhicules : En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de

Plus en détail

Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR

Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR TABLE DES MATIERES Présentation... 2 Caractéristiques... 2 Contenu de la boîte..3 Fonctionnalités de la caméra Easy Sport 4 Assemblage

Plus en détail

DIRECTIVE TECHNIQUE. Spécifications techniques sur les canalisations AEP 4.2.3. DIT1. Date de rédaction : Lundi 14 Janvier 2013

DIRECTIVE TECHNIQUE. Spécifications techniques sur les canalisations AEP 4.2.3. DIT1. Date de rédaction : Lundi 14 Janvier 2013 DIRECTIVE TECHNIQUE Spécifications techniques sur les canalisations AEP 4.2.3. DIT1 Date de rédaction : Lundi 14 Janvier 2013 Version : jeudi 18 juillet 2013 Version finale Note aux lecteurs Les prescriptions

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook

Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook Newcook Robot de cuisine Sauces Soupe castellana avec des oeufs Idéal comme premier plat 2 gousses d ail 1 petite cuillère de piment 1 litre de bouillon

Plus en détail

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Le temps du Carnaval C est dans l temps du Carnaval Que tous les gens du monde viennent faire un tour de valse Dans la vieille Capitale Et la fête commence

Plus en détail

Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim!

Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim! MANUEL CLIENT Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim! Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à l intérim!

Plus en détail

La continuité d activité des Prestations de Service Essentielles Externalisées

La continuité d activité des Prestations de Service Essentielles Externalisées La continuité d activité des Prestations de Service Essentielles Externalisées Avec la contribution de Liste des membres du groupe de travail Claude BESNIER Bertrand DUQUENNOY Corinne DUPART Blaise GENTHON

Plus en détail

Juifs célèbres de France

Juifs célèbres de France JERUSALISTES CELEBRES DE FRANCE Juifs célèbres de France ABECASSIS, Eliette. Écrivaine féministe engagée. Fille d Armand ABECASSIS, spécialiste du judaïsme issu d une famille juive du Maroc. ABEHSERA,

Plus en détail

Ce projet englobe presque tout le programme de technologie au collège : l étude économique, et l étude technique.

Ce projet englobe presque tout le programme de technologie au collège : l étude économique, et l étude technique. Le projet de fin de formation est une tâche que la formation au sein de CPRT de Settat a considérée comme une évaluation finale de l étudiant-professeur en lui proposant de traiter un sujet ou il peut

Plus en détail

Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils

Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils L avanceaudi par laservice technologie Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils Toute notre expertise au service de votre sécurité Prix garantis jusqu au 31 décembre 2015 Garage Clerfond 72200 La

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

Votre guide pratique des entreprises du BTP

Votre guide pratique des entreprises du BTP Votre guide pratique des entreprises du BTP ÉDITION 2014 CABINET COMPTABLE M. JOLIBOIS LA PROTECTION SOCIALE DU BTP Les acteurs du BTP... p.5 Les couvertures conventionnelles... p.5 Régimes fiscal et social...

Plus en détail

Problème : En quoi l organisation fonctionnelle des plantes est-elle adaptée à leur mode de vie fixée? Des échanges adaptés à un mode de vie fixé

Problème : En quoi l organisation fonctionnelle des plantes est-elle adaptée à leur mode de vie fixée? Des échanges adaptés à un mode de vie fixé Thème 1A CHAPITRE 5 Les contraintes d une vie fixée chez les plantes (nous nous limiterons aux Angiospermes ou plantes à fleurs), en permanence à l interface entre deux milieux : l air et le sol, ne sont

Plus en détail

Domaine D3. Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes?

Domaine D3. Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes? Domaine D3 Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes? Réponse 1 : Les marges. Réponse 2 : Les retraits. Réponse 3 : L'alignement horizontal. Réponse

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 RAPPORT DE STAGE CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE MONSIEUR Edouard CHEVALIER 42 Ter Rue Gambetta 58600 FOURCHAMBAULT Collège PAUL LANGEVIN 9, rue Dufaud 58600 FOURCHAMBAULT

Plus en détail

Le nettoyage des chambres en maison de retraite

Le nettoyage des chambres en maison de retraite Le nettoyage des chambres en maison de retraite Document stagiaire 1 P a g e I. Module I : Notions élémentaires de bionettoyage Les EHPAD sont des structures où les personnes âgées, souvent dépendantes,

Plus en détail

Conseils pour la résolution des problèmes

Conseils pour la résolution des problèmes DOSSIER SAV 01/2008 Conseils pour l installation d un poêle à pellet: - Avant la livraison au client et l installation, verifier parmi du MENU TEST SORTIES les fonctions de l appareil. - Lors de la mise

Plus en détail

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation.

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation. La plomberie Introduction La plomberie d'une maison demande une bonne planification à l'aide d'un plan de plomberie. Vous devez savoir où vous voulez installer vos appareils pour préparer le plan. Le système

Plus en détail

Argumentation commerciale

Argumentation commerciale Argumentation commerciale Le but de ce livret est de vous proposer un exemple d'argumentation pour les principaux mets servis au restaurant qui se répartissent selon plusieurs catégories : Consommés, potages,

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT

RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT Ipag 1 ere année Rapport de stage Vente Du 01/12/14 au 31/01/15 Alice ROLAIN 1M12 RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT SEPHORA 8 BIS, AVENUE JEAN MEDECIN, NICE Maître de stage : Mme Kate BA, Vendeuse

Plus en détail

Analyse et conception de l'objet technique

Analyse et conception de l'objet technique Technologie 4ème Analyse et conception de l'objet technique 4ACOT 01 1/ les objets techniques de domotique Les objets techniques sont conçus pour répondre à différents besoins. Ils assistent les êtres

Plus en détail

Référentiel Dossier de Soins 2011. MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30

Référentiel Dossier de Soins 2011. MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30 Référentiel Dossier de Soins 2011 MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30 SOMMAIRE Ce «Référentiel», document méthodologique, a pour objectif de formaliser une démarche professionnelle commune

Plus en détail

Corrigé de Test n 2. (60 mn)

Corrigé de Test n 2. (60 mn) Corrigé de Test n 2 (60 mn) Question 1 : Quelles conditions sont nécessaires pour accéder à son espace de stockage personnel de l'ent? 1 : Être connecté au réseau. 2 : Disposer d'une clé USB. 3 : Être

Plus en détail

R-LINK2 NOTICE D UTILISATION

R-LINK2 NOTICE D UTILISATION R-LINK2 NOTICE D UTILISATION passion performances ELF partenaire des RENAULT préconise ELF Partenaires dans la haute technologie automobile, Elf et Renault associent leur expertise sur les circuits comme

Plus en détail

Les assurances. Alliatys Conditions Générales valant Notice d information

Les assurances. Alliatys Conditions Générales valant Notice d information Les assurances Alliatys Conditions Générales valant Notice d information GARANTIES D ASSURANCE La Banque Postale, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 3 185 734 830 euros

Plus en détail

EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL

EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL Baccalauréat professionnel : Accueil Relation clients et usagers Épreuve E3 Situation professionnelle d accueil Sous-épreuve E33 Accueil en face à face

Plus en détail

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 2 Continents et océans GEOGRAPHIE EVALUATION : globe/planisphère, continents/océans Dans chaque cadre, indique le nom des océans. Colorie les étiquettes

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION PROGRAMMATEUR DIGITAL REF TS-EF1 230V/50HZ/3600W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION Appareil garanti 1 an sur présentation du ticket de

Plus en détail

Corrigé du Test n 1. 4 : C'est le fait que les documents soient diffusés dans un format ouvert.

Corrigé du Test n 1. 4 : C'est le fait que les documents soient diffusés dans un format ouvert. Corrigé du Test n 1 Question 1 : Que peut-on dire de la mémoire vive d'un ordinateur? 1 : C'est une mémoire de stockage. 2 : C'est une mémoire de travail pour les applications en cours d'exécution. 3 :

Plus en détail

Financement public de santé au Maroc entre les contraintes et opportunités

Financement public de santé au Maroc entre les contraintes et opportunités Financement public de santé au Maroc entre les contraintes et opportunités Mme. Benali Nadia Chef de la Division des Secteurs Sociaux Direction du Budget Ministère de l Economie et des Finances Financement

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

8 Chevaux au Quinté +?

8 Chevaux au Quinté +? La Gazette du Turf Comment Jouer 8 Chevaux au Quinté +? Sans Base Sans Condition! INCROYABLE! FACILE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Quinté! Découvrez comment bien jouer au quinté! 1 AVERTISSEMENT

Plus en détail

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 NOTIONS GENERALES POUR LA BOULONNERIE VISSERIE DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 COUPLES DE SERRAGE PRECONISES

Plus en détail

Modélisation cinématique des liaisons

Modélisation cinématique des liaisons Cours 4 - Modélisation cinématique des liaisons Page /5 Modélisation cinématique des liaisons ) MODÉLISTION DES PIÈCES PR DES «SOLIDES PRFITS».... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS.... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

Thermomètre. intérieur / extérieur sans fil. Notice d'utilisation. www.otio.com

Thermomètre. intérieur / extérieur sans fil. Notice d'utilisation. www.otio.com Thermomètre intérieur / extérieur sans fil Notice d'utilisation www.otio.com QU EST-CE QUE LA DOMOTIQUE? On regroupe sous le terme domotique (du latin domus : la maison) l ensemble des produits électriques

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

Collectif. Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU. Dessin de détail AT 3 d exécution. CRP La Rouguière. S. 80 Dessiner les gaines techniques. o.

Collectif. Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU. Dessin de détail AT 3 d exécution. CRP La Rouguière. S. 80 Dessiner les gaines techniques. o. Collectif Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU Dessin de détail AT 3 d exécution S. 80 Dessiner les gaines techniques o.turlier fichier: cours-at3-s75-col-montant-0506.tex édition : 20 mars 2006 à 17:04

Plus en détail

CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS

CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS Le sol constitue la partie superficielle de la croute terrestre. Sa formation nécessite plusieurs millions d années.

Plus en détail

SOMMAIRE. La demande La concurrence Les concurrents SSII (exemples) Plan de marchéage L analyse SWOOT Problématique Objectifs Diagramme de Gantt

SOMMAIRE. La demande La concurrence Les concurrents SSII (exemples) Plan de marchéage L analyse SWOOT Problématique Objectifs Diagramme de Gantt SOMMAIRE I Présentation de l entreprise 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 Fiche d identité Activité de l entreprise Historique de l entreprise Quelques chiffres Les cibles de l entreprise L organigramme d ACII

Plus en détail

Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015

Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015 Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015 Ce logo marque les nouvelles questions ajoutées ou modifiées, les autres questions étant issues du questions/réponses n 1 Sommaire I. REPERAGE ET ORIENTATION...2

Plus en détail

DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce

DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce E11 DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce Coefficient 4 Les élèves effectuent une animation en magasin durant leur premier stage de terminale. A leur retour au lycée ils travaillent sur leur dossier

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction)

Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction) Seconde Sciences Physiques et himiques 1 ère Partie : La santé hapitre 5 orrection Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction) Première partie Votre devez trouver le nom

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance VITODENS 100-W

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance VITODENS 100-W Notice de montage et de maintenance VIESMANN Vitodens 100-W type WB1B, de 9,0 à 35,0 kw Chaudière murale gaz à condensation Gaz naturel et propane VITODENS 100-W 2/2008 A conserver! Consignes de sécurité

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1ère année de l enseignement secondaire Mongi ABID Inspecteur principal Najib CHEBBI Inspecteur principal Mme Guermazi Hela

Plus en détail

AMADEUS AIR. Codage / Décodage. www.bts-tourisme.com 1. Trouver un code ville ou aéroport. DAN nom de la ville. Trouver à quoi correspond un code

AMADEUS AIR. Codage / Décodage. www.bts-tourisme.com 1. Trouver un code ville ou aéroport. DAN nom de la ville. Trouver à quoi correspond un code AMADEUS AIR Codage / Décodage Trouver un code ville ou aéroport Trouver à quoi correspond un code DAN nom de la ville DAC code 3 lettres Trouver un code compagnie DNA nom Trouver le nom d une compagnie

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP 2006 1 Définitions, généralités Détermination de tuyauteries, calcul de pertes de charge Abaques 2 Définitions, généralités Notion de perte de charge Perte de charge d

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck tête 5600 V. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc. VANNE Volumétrique Mécanique

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck tête 5600 V. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc. VANNE Volumétrique Mécanique NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Complément à la notice Fleck tête 5600 V ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc VANNE Volumétrique Mécanique AQUAMAGASIN 13 rue Mendès France, 83 136 Garéoult - Tel :

Plus en détail

Primo 413 by Doro. Mode d'emploi

Primo 413 by Doro. Mode d'emploi Primo 413 by Doro Mode d'emploi by Doro 23 U2 1. Haut-parleur Permet de faire des appels téléphoniques en tenant le téléphone cellulaire à l'oreille du récepteur 2. Affichage 3. Touches de Numérotation

Plus en détail

Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR

Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR TABLE DES MATIERES Présentation... 2 Caractéristiques... 2 Contenu de la boîte..3 Fonctionnalités de la caméra Easy Sport 4 Assemblage

Plus en détail

FOURGONS DIMENSIONS. Valeurs en mm. L1H1 L1H2 L2H2 L2H3 L3H2 L3H3 18 m 3 20 m 3 A 1 670 1 912 1 912 2 146 1 912 2 146 2300 2300

FOURGONS DIMENSIONS. Valeurs en mm. L1H1 L1H2 L2H2 L2H3 L3H2 L3H3 18 m 3 20 m 3 A 1 670 1 912 1 912 2 146 1 912 2 146 2300 2300 FOURGONS Anneaux d arrimage : positionnés sur le plancher et sur les côtés de caisse, ils maintiennent solidement le chargement. Leur nombre varie de 8 à 12, selon versions. Habillage complet bois : couplé

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

DEDUCTIBLES DE LEURS IMPOTS

DEDUCTIBLES DE LEURS IMPOTS Page 1 DEDUCTIBLES DE LEURS IMPOTS L abandon exprès de revenus aux associations ouvre droit à la réduction d impôt ; il en est de même des frais engagés par les bénévoles dans l exercice de leur activité

Plus en détail

C2I : examen théorique

C2I : examen théorique C2I : examen théorique 1 - (D1.1) Que peut-on dire de la mémoire vive d'un ordinateur? A - C'est une mémoire de stockage. B - C'est une mémoire de travail pour les applications en cours d'exécution. C

Plus en détail

Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D)

Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D) Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D) Cette clôture HT-023/W227 est parmi les plus fiables, pour les animaux de compagnie parmi les systèmes disponibles aujourd'hui. Un fil enterré transmet un

Plus en détail

Notice du logiciel Dialux evo

Notice du logiciel Dialux evo Notice du logiciel Dialux evo Version janvier 2014 Notice Dialux Evo 2.0 et 3.0 Page 1 Sommaire I. Démarrage et configuration du logiciel :... 3 I.1 Lancement du logicel :... 3 I.2 Paramétrage du logiciel

Plus en détail

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux BEP Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) BEP Carrières sanitaires et sociales BEPA Services aux personnes CAP Assistant technique

Plus en détail

Septembre 2012. Organigramme du Conseil général de l Hérault

Septembre 2012. Organigramme du Conseil général de l Hérault Septembre 2012 Organigramme Conseil général de l Hérault André Vezinhet Cabinet Président Conseil général Député de l Hérault Protocole et réceptions Communication Relations internationales Chargés de

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE Instruction n INT/C/02/00190C du 18.10.2002 Arrêté du 9 mars 2009 portant règlement général d emploi de la police nationale La multitude des missions

Plus en détail

Corrigé : QCM DE REVISIONS L3 DOMAINES D1 D2 D3 D4 D5 le 20 octobre 2015 de 09:15 à 10:15

Corrigé : QCM DE REVISIONS L3 DOMAINES D1 D2 D3 D4 D5 le 20 octobre 2015 de 09:15 à 10:15 Corrigé : QCM DE REVISIONS L3 DOMAINES D1 D2 D3 D4 D5 le 20 octobre 2015 de 09:15 à 10:15 Il peut y avoir une ou plusieurs bonnes réponses. Les réponses correctes sont comptées positivement, les réponses

Plus en détail

Les enquêtes de l Inspecteur Lafouine

Les enquêtes de l Inspecteur Lafouine policières proposées sont de quatre types : 1 Les énigmes que l on résout par élimination des suspects. (1 2 10 13 20 22 24 25 26 27 29 32-33 34) Démarche. - Relever les indices. - Faire la liste des suspects.

Plus en détail

DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COLLETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FLANGES AND COLLARS - NF EN 1092-1 TYPE 02 TYPE 05

DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COLLETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FLANGES AND COLLARS - NF EN 1092-1 TYPE 02 TYPE 05 Document non contractuel D - 216 DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FANGES AND COARS - NF EN 1092-1 BRIDES SANS COERETTE - FANGES WITHOUT WEDING NECK Bride plate à souder

Plus en détail

Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils

Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils L avanceaudi par laservice technologie Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils Toute notre expertise au service de votre sécurité Prix garantis jusqu au 31 décembre 2015 Garage Clerfond 72200 La

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE VOITURE ENTRE PARTICULIERS. Nom Prénom, Né(e) le à, Domicilié(e), CP, Ville, Téléphone Mail @

CONTRAT DE LOCATION DE VOITURE ENTRE PARTICULIERS. Nom Prénom, Né(e) le à, Domicilié(e), CP, Ville, Téléphone Mail @ CONTRAT DE LOCATION DE VOITURE ENTRE PARTICULIERS Entre les soussigné(e)s : Nom Prénom, Né(e) le à, Domicilié(e), CP, Ville, Téléphone Mail @ ci-après désigné(e) «Le Propriétaire» d'une part, ET Nom Prénom,

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

Livret fiches méthodes SVT

Livret fiches méthodes SVT Livret fiches méthodes SVT NOM : Prénom : _ 6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Le livret de SVT contient : * les fiches méthodes pour l apprentissage de compétences développées en SVT, et adaptées au niveau de l

Plus en détail

Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014

Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014 Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014 du 15 mars 2014, 09:15 au 6 juin 2014, 18:15 Question 1 : Lorsque le contenu d'un document est confidentiel, qu'est-il conseillé de faire pour éviter

Plus en détail

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite :

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite : Que faire en cas d accident ou de panne? Les numéros utiles 1/ L assistance aux personnes et aux véhicules : En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de

Plus en détail

L autisme selon la théorie neurodéveloppementale. Résumé. Abstract. Author / Auteur. Stéphane Beaulne. Correspondence. sbeaul@lacitec.on.ca.

L autisme selon la théorie neurodéveloppementale. Résumé. Abstract. Author / Auteur. Stéphane Beaulne. Correspondence. sbeaul@lacitec.on.ca. L autisme selon la théorie neurodéveloppementale Résumé Author / Auteur Stéphane Beaulne School Support Program Autism Spectrum Disorders/Programme de soutien en milieu scolaire troubles du spectre autistique

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES PRIVATIS. L assurance habitation de Groupama

CONDITIONS GÉNÉRALES PRIVATIS. L assurance habitation de Groupama CONDITIONS GÉNÉRALES PRIVATIS L assurance habitation de Groupama générales conditions La Caisse Locale d Assurances Mutuelles Agricoles (identifiée aux Conditions Personnelles) ayant souscrit un traité

Plus en détail

FONGECFA- Transport. Guide du congé de fin d activité

FONGECFA- Transport. Guide du congé de fin d activité FONGECFA- Transport Guide du congé de fin d activité Sommaire LES BENEFICIAIRES DU CONGE DE FIN D ACTIVITE. p.4 LISTE DES EMPLOIS OUVRANT DROIT AU CONGE DE FIN D ACTIVITE p.4 POUR POUVOIR BENEFICIER DU

Plus en détail

Présentation de CERISE Pro

Présentation de CERISE Pro Baccalauréat professionnel Gestion Administration Modifié le 04/09/2014 Présentation de CERISE Pro Présentation générale» Une application de la collection CERISE éditée et commercialisée par le CRDP de

Plus en détail

LES MENUISERIE EXTERIEURES.

LES MENUISERIE EXTERIEURES. LES MENUISERIE EXTERIEURES. 1/7 «Les fenêtres» S5.3: OUVRAGES DU SECTEUR DU BATIMENT. C1.3: Décoder et analyser les données de définition. 1 -) DEFINITION: Ouvrage de menuiserie extérieure placé dans une

Plus en détail

1. La fonction de consommation keynésienne

1. La fonction de consommation keynésienne Rappels de cours Aix- Marseille Université - Faculté des Sciences Economiques Licence EM 1ère année - 2ème semestre Travaux dirigés de Macroéconomie Karine CONSTANT Gilles DE TRUCHIS 1. La fonction de

Plus en détail

ULTRA ULTRA S ULTRA EXCELLENT 1 FS

ULTRA ULTRA S ULTRA EXCELLENT 1 FS NOTICE DE PROGRAMMATION SIMPLIFIEE SUR LES MOTEURS NORMSTAHL ULTRA ULTRA S ULTRA EXCELLENT 1 FS ULTRA / ULTRA S 2 FS Programmation du moteur par la télécommande. 1- Bouton poussoir (impulsion) 2- Bouton

Plus en détail

Exemples de textes explicatifs

Exemples de textes explicatifs Exemples de textes explicatifs 1. Lis le texte explicatif suivant et, avec tes camarades, réponds aux questions portant sur les caractéristiques de ce type de texte. Pourquoi il nous faut notre dose quotidienne

Plus en détail

DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES

DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES Sommaire Page de garde Sommaire 1 domaine d'application 2 références 2.1 références normatives 2.2 référence bibliographique 3 définitions 3.1 plaques nervurées

Plus en détail

CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS

CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS Carnet de pose Siniat: ce qu il faut retenir du DTU en images Les principales nouveautés des DTU 25.41 et 25.42 de décembre

Plus en détail

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire et normative a été établie à partir : de la norme NF EN 858-1 COMPIL sur les

Plus en détail

THESAURUS POPIN Thésaurus Multilingue de Population

THESAURUS POPIN Thésaurus Multilingue de Population THESAURUS POPIN Thésaurus Multilingue de Population Version adaptée pour la Bibliothèque de l INED à partir de la troisième édition POPULATION INFORMATION NETWORK (POPIN) COMITE INTERNATIONAL DE COOPERATION

Plus en détail

CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE

CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE Les repas répondent aux besoins de l organisme en substances nutritives ; notamment les glucides. L activité sportive necessite

Plus en détail

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE 1 Table des matières 1Introduction...4 2Les protections du tableau électrique...5 2.1L'interrupteur différentiel...5 2.2Le disjoncteur divisionnaire...6 2.3Le

Plus en détail

SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide

SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide OBJECTIFS : Lire des textes issus de l héritage antique. Comprendre une métamorphose, en texte ou en images. Repérer l étymologie latine dans les mots du français.

Plus en détail

LISTE INTERBANCAIRE CODES MOTIFS DE REJET/RETOUR. Brochure destinée à la clientèle

LISTE INTERBANCAIRE CODES MOTIFS DE REJET/RETOUR. Brochure destinée à la clientèle LISTE INTERBANCAIRE CODES MOTIFS DE REJET/RETOUR Virements nationaux, Virements SEPA Prélèvements nationaux, Prélèvements SEPA, TIP, Télérèglements, Pour les restitutions clientèles Brochure destinée à

Plus en détail

Wilo-Yonos PARA. Einbau- und Betriebsanleitung Installation and operating instructions Notice de montage et de mise en service

Wilo-Yonos PARA. Einbau- und Betriebsanleitung Installation and operating instructions Notice de montage et de mise en service Wilo-Yonos PARA de en fr Einbau- und Betriebsanleitung Installation and operating instructions Notice de montage et de mise en service 4 523 676-Ed.01 / 2012-05-Wilo APPLIES TO EUROPEAN DIRECTIVE FOR ENERGY

Plus en détail

Le marché des smoothies. Analyse du macro-environnement : PESTEL

Le marché des smoothies. Analyse du macro-environnement : PESTEL S M O O T H I E S Le marché des smoothies Marché générique : marché des boissons rafraîchissantes aux fruits sans alcool Marchés substituables : marché des jus de fruits frais, des nectars, des sodas fruités,

Plus en détail

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle Hypertension artérielle Mesurer et surveiller sa tension artérielle : l Auto Mesure Tensionnelle PEA: Programme d Éducation à l Automesure, coordonné par le réseau HTA-GWAD 1 Qu est-ce que la tension artérielle?

Plus en détail

Code risque accident du travail pour données 2015

Code risque accident du travail pour données 2015 Code risque accident du travail pour données 2015 Rubriques S40.G25.00.026 Table incluant les codes fournis par Caisse Nationale d Assurance Maladie (CNAM) Codes supprimés par rapport à 2014 : 141AG 141CH

Plus en détail

Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim!

Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim! MANUEL CLIENT Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à vos missions d intérim! Bienvenue sur mypixid, le portail de dématérialisation des documents liés à l intérim!

Plus en détail

Carte Visa Premier VOTRE GUIDE

Carte Visa Premier VOTRE GUIDE Carte Visa Premier VOTRE GUIDE Votre guide Vous venez de recevoir votre Carte Visa Premier BNP Paribas et nous vous remercions de votre confiance. Pour répondre à toutes vos questions concernant votre

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT EN FIN DE VIE A DOMICILE

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT EN FIN DE VIE A DOMICILE PRISE EN CHARGE D UN PATIENT EN FIN DE VIE A DOMICILE 3 mars 2010 FMC Haguenau USP EMSP Centre Hospitalier de Haguenau Dr Almeras, Dr Lacave, Dr Meunier Message sonore du Dr Béatrice LACAVE Cliquez sur

Plus en détail

Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité

Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité I - Les retraitements de pre-consolidation A - Les retraitements pour seules applications des législations fiscales B - Les retraitements d'homogénéité II- les

Plus en détail

Structure d'une plante: être vivant qui a des parois cellulosiques et souvent de chlorophylle et d'amidon; il n'a ni bouche ni système nerveux; il a

Structure d'une plante: être vivant qui a des parois cellulosiques et souvent de chlorophylle et d'amidon; il n'a ni bouche ni système nerveux; il a Biologie végétale Les différents tissus de la plante Les organes de la plante Les différentes structures d une plante à fleur La racine: structures microscopiques La tige: structures microscopiques La

Plus en détail

LISTE DES EMF AGREES EN ACTIVITE AU CAMEROUN

LISTE DES EMF AGREES EN ACTIVITE AU CAMEROUN REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix- Travail-Patrie --------------- MINISTERE DES FINANCES --------------- SECRETARIAT GENERAL --------------- DIRECTION GENERALE DU TRESOR, DE LA COOPERATION FINANCIERE ET MONETAIRE

Plus en détail

LES MICROTRACTEURS. TRACTER, DEPLACER, SOULEVER, ANIMER Une remorque, une machine, un accessoire

LES MICROTRACTEURS. TRACTER, DEPLACER, SOULEVER, ANIMER Une remorque, une machine, un accessoire LES MICROTRACTEURS A I - FONCTIONS D USAGE CONTRAINTES : Energie, Type d'engin attelé, de sol, de terrain, réglages Machine ou accessoire en un lieu TRACTER, DEPLACER, SOULEVER, ANIMER Une remorque, une

Plus en détail

Annuaire des services de la publicité foncière (SPF)

Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Situation au 07/04/2015 Sommaire 01 Ain 25 Doubs 50 Manche 78 Yvelines 02 Aisne 26 Drôme 51 Marne 79 Deux-Sèvres 03 Allier 27 Eure 52 Haute-Marne 80

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Radiateur à Inertie Céramique Modèles : HT10EK/HT15EK/HT20EK UTILISATION INTERIEURE UNIQUEMENT Lire attentivement la notice avant de procéder à l installation et l utilisation de l

Plus en détail

LA REVUE DE L'ÉQUITATION - N 112 - JANVIER 2010. 28 médailles internationales et 479 champions de France

LA REVUE DE L'ÉQUITATION - N 112 - JANVIER 2010. 28 médailles internationales et 479 champions de France LA REF LA REVUE DE L'ÉQUITATION - N 112 - JANVIER 2010 GENERALI OPEN DE FRANCE Toutes les informations officielles pour préparer vos championnats 2010............. Page 54 NOUVEL AN Les voeux pour la nouvelle

Plus en détail

BIENVENUE DANS LE CATALOGUE JAGUAR DE SNG BARRATT

BIENVENUE DANS LE CATALOGUE JAGUAR DE SNG BARRATT BIENVENUE DANS LE CATALOUE JAUAR DE SN BARRATT Merci d avoir permis à SN BARRATT d être dans votre maison ou sur votre lieu de travail. Ce catalogue a été conçu comme aucun autre catalogue de pièces automobiles

Plus en détail

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec

Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Les paroles des chansons du Carnaval de Québec Le temps du Carnaval C est dans l temps du Carnaval Que tous les gens du monde viennent faire un tour de valse Dans la vieille Capitale Et la fête commence

Plus en détail

Enceinte Bose SoundLink Mini Bluetooth. Notice d utilisation

Enceinte Bose SoundLink Mini Bluetooth. Notice d utilisation Enceinte Bose SoundLink Mini Bluetooth Notice d utilisation Informations relatives à la sécurité Veuillez lire ce guide Prenez le temps de lire attentivement les instructions de cette notice d utilisation.

Plus en détail

guide d installation décodeur TV UHD 90 le site de la TV d Orange orange-tv.orange.fr l assistance en ligne assistance.orange.fr

guide d installation décodeur TV UHD 90 le site de la TV d Orange orange-tv.orange.fr l assistance en ligne assistance.orange.fr le site de la TV d Orange orange-tv.orange.fr l assistance en ligne assistance.orange.fr l assistance téléphonique service clients Orange haut débit et la Fibre : 9 00 (Temps d attente gratuit, puis prix

Plus en détail

Accompagnement d une PME biomédicale dans la démarche de la certification à l ISO 9001

Accompagnement d une PME biomédicale dans la démarche de la certification à l ISO 9001 MUTTAQI Ubaida Master Qualité et Performance des Organisations Accompagnement d une PME biomédicale dans la démarche de la certification à l ISO 9001 MIM : Mémoire d intelligence méthodologique Tuteur

Plus en détail

Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France MIRA C GREEN

Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France MIRA C GREEN Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France FR MIRA C GREEN CHAUDIÈRE MURALE À GAZ À CONDENSATION 25 30 35 on/off reset esc menu/ok mode sra

Plus en détail

1 INGÉNIERIE SYSTÈME

1 INGÉNIERIE SYSTÈME DEVOIR 1 INGÉNIERIE SYSTÈME 1.1 MPSI 2 et PCSI Le sujet est composé d un petit problème adapté d un sujet de CCP TSI 2010 et d un exercice. Vous devez commencer par le problème. Devoir 1- Système de mesure

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES.

Corrigé Exercice 1 : LIAISONS ELEMENTAIRES. TD 16 corrigé - Liaisons - Schéma cinématique Page 1/6 Corrigé Eercice 1 : LIAISNS ELEMENTAIRES. Question 1 : Compléter le tableau ci-dessous. Pour la géométrie du contact, indiquer soit contact ponctuel,

Plus en détail

Parrot MINIKIT Neo 2 HD. Guide utilisateur

Parrot MINIKIT Neo 2 HD. Guide utilisateur Parrot MINIKIT Neo 2 HD Guide utilisateur Sommaire Sommaire... 2 Première utilisation... 4 Avant de commencer... 4 Contenu de l emballage... 4 Changer la langue... 4 Installer le Parrot MINIKIT Neo 2 HD...

Plus en détail

Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook

Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook Newcook Robot de cuisine Sauces Soupe castellana avec des oeufs Idéal comme premier plat 2 gousses d ail 1 petite cuillère de piment 1 litre de bouillon

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE VENTILATE. Manuel réservé au service d assistance technique autorisé Extraflame

MANUEL TECHNIQUE VENTILATE. Manuel réservé au service d assistance technique autorisé Extraflame MANUEL TECHNIQUE VENTILATE BABYFIAMMA BELLA - BELLA LUX CLEMENTINA CONTESSA 10 KW CONTESSA 12 KW COMFORT MAXI COMFORT MINI COMFORT MINI CRYSTAL COMFORT P80 DELIZIA DIVINA - DIVINA STEEL DIVINA PLUS DUCHESSA

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 RAPPORT DE STAGE CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE MONSIEUR Edouard CHEVALIER 42 Ter Rue Gambetta 58600 FOURCHAMBAULT Collège PAUL LANGEVIN 9, rue Dufaud 58600 FOURCHAMBAULT

Plus en détail

Domaine D3. Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes?

Domaine D3. Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes? Domaine D3 Question 1 (D3.1) Dans un traitement de texte, quelles sont les propriétés propres aux paragraphes? Réponse 1 : Les marges. Réponse 2 : Les retraits. Réponse 3 : L'alignement horizontal. Réponse

Plus en détail

Conseils pour la résolution des problèmes

Conseils pour la résolution des problèmes DOSSIER SAV 01/2008 Conseils pour l installation d un poêle à pellet: - Avant la livraison au client et l installation, verifier parmi du MENU TEST SORTIES les fonctions de l appareil. - Lors de la mise

Plus en détail

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation.

La plomberie. Introduction. Schéma d une installation. La plomberie Introduction La plomberie d'une maison demande une bonne planification à l'aide d'un plan de plomberie. Vous devez savoir où vous voulez installer vos appareils pour préparer le plan. Le système

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT

RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT Ipag 1 ere année Rapport de stage Vente Du 01/12/14 au 31/01/15 Alice ROLAIN 1M12 RAPPORT DE STAGE VENTE/CONSEIL CLIENT SEPHORA 8 BIS, AVENUE JEAN MEDECIN, NICE Maître de stage : Mme Kate BA, Vendeuse

Plus en détail

Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR

Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR Easy Sport CAMERA SPORT WIFI FULL HD 1080P MANUEL DE L UTILISATEUR TABLE DES MATIERES Présentation... 2 Caractéristiques... 2 Contenu de la boîte..3 Fonctionnalités de la caméra Easy Sport 4 Assemblage

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION PROGRAMMATEUR DIGITAL REF TS-EF1 230V/50HZ/3600W NOTICE D UTILISATION LIRE ATTENTIVEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES AVANT TOUTE PREMIERE UTILISATION Appareil garanti 1 an sur présentation du ticket de

Plus en détail

Le nettoyage des chambres en maison de retraite

Le nettoyage des chambres en maison de retraite Le nettoyage des chambres en maison de retraite Document stagiaire 1 P a g e I. Module I : Notions élémentaires de bionettoyage Les EHPAD sont des structures où les personnes âgées, souvent dépendantes,

Plus en détail

R-LINK2 NOTICE D UTILISATION

R-LINK2 NOTICE D UTILISATION R-LINK2 NOTICE D UTILISATION passion performances ELF partenaire des RENAULT préconise ELF Partenaires dans la haute technologie automobile, Elf et Renault associent leur expertise sur les circuits comme

Plus en détail

Les assurances. Alliatys Conditions Générales valant Notice d information

Les assurances. Alliatys Conditions Générales valant Notice d information Les assurances Alliatys Conditions Générales valant Notice d information GARANTIES D ASSURANCE La Banque Postale, Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance, au capital de 3 185 734 830 euros

Plus en détail

Thermomètre. intérieur / extérieur sans fil. Notice d'utilisation. www.otio.com

Thermomètre. intérieur / extérieur sans fil. Notice d'utilisation. www.otio.com Thermomètre intérieur / extérieur sans fil Notice d'utilisation www.otio.com QU EST-CE QUE LA DOMOTIQUE? On regroupe sous le terme domotique (du latin domus : la maison) l ensemble des produits électriques

Plus en détail

Argumentation commerciale

Argumentation commerciale Argumentation commerciale Le but de ce livret est de vous proposer un exemple d'argumentation pour les principaux mets servis au restaurant qui se répartissent selon plusieurs catégories : Consommés, potages,

Plus en détail

Primo 413 by Doro. Mode d'emploi

Primo 413 by Doro. Mode d'emploi Primo 413 by Doro Mode d'emploi by Doro 23 U2 1. Haut-parleur Permet de faire des appels téléphoniques en tenant le téléphone cellulaire à l'oreille du récepteur 2. Affichage 3. Touches de Numérotation

Plus en détail

Analyse et conception de l'objet technique

Analyse et conception de l'objet technique Technologie 4ème Analyse et conception de l'objet technique 4ACOT 01 1/ les objets techniques de domotique Les objets techniques sont conçus pour répondre à différents besoins. Ils assistent les êtres

Plus en détail

Financement public de santé au Maroc entre les contraintes et opportunités

Financement public de santé au Maroc entre les contraintes et opportunités Financement public de santé au Maroc entre les contraintes et opportunités Mme. Benali Nadia Chef de la Division des Secteurs Sociaux Direction du Budget Ministère de l Economie et des Finances Financement

Plus en détail

8 Chevaux au Quinté +?

8 Chevaux au Quinté +? La Gazette du Turf Comment Jouer 8 Chevaux au Quinté +? Sans Base Sans Condition! INCROYABLE! FACILE! Les astuces pour Gagner plus et plus souvent au Quinté! Découvrez comment bien jouer au quinté! 1 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Référentiel Dossier de Soins 2011. MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30

Référentiel Dossier de Soins 2011. MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30 Référentiel Dossier de Soins 2011 MDPA003A Dossier Référentiel de Soins Page 1 sur 30 SOMMAIRE Ce «Référentiel», document méthodologique, a pour objectif de formaliser une démarche professionnelle commune

Plus en détail

1. La fonction de consommation keynésienne

1. La fonction de consommation keynésienne Rappels de cours Aix- Marseille Université - Faculté des Sciences Economiques Licence EM 1ère année - 2ème semestre Travaux dirigés de Macroéconomie Karine CONSTANT Gilles DE TRUCHIS 1. La fonction de

Plus en détail

Corrigé de Test n 2. (60 mn)

Corrigé de Test n 2. (60 mn) Corrigé de Test n 2 (60 mn) Question 1 : Quelles conditions sont nécessaires pour accéder à son espace de stockage personnel de l'ent? 1 : Être connecté au réseau. 2 : Disposer d'une clé USB. 3 : Être

Plus en détail

Enceinte Bose SoundLink Mini Bluetooth. Notice d utilisation

Enceinte Bose SoundLink Mini Bluetooth. Notice d utilisation Enceinte Bose SoundLink Mini Bluetooth Notice d utilisation Informations relatives à la sécurité Veuillez lire ce guide Prenez le temps de lire attentivement les instructions de cette notice d utilisation.

Plus en détail

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5

DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 NOTIONS GENERALES POUR LA BOULONNERIE VISSERIE DESIGNATION DES VIS 3 NOTIONS SUR LA RESISTANCE DES VIS 4 NOTIONS SUR LA PROTECTION CONTRE LA CORROSION 5 NOTIONS SUR LES ECROUS 5 COUPLES DE SERRAGE PRECONISES

Plus en détail

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance VITODENS 100-W

VIESMANN. Notice de montage et de maintenance VITODENS 100-W Notice de montage et de maintenance VIESMANN Vitodens 100-W type WB1B, de 9,0 à 35,0 kw Chaudière murale gaz à condensation Gaz naturel et propane VITODENS 100-W 2/2008 A conserver! Consignes de sécurité

Plus en détail

EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL

EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL EXEMPLE DE FICHE DESCRIPTIVE DE SITUATION D'ACCUEIL Baccalauréat professionnel : Accueil Relation clients et usagers Épreuve E3 Situation professionnelle d accueil Sous-épreuve E33 Accueil en face à face

Plus en détail

Corrigé du Test n 1. 4 : C'est le fait que les documents soient diffusés dans un format ouvert.

Corrigé du Test n 1. 4 : C'est le fait que les documents soient diffusés dans un format ouvert. Corrigé du Test n 1 Question 1 : Que peut-on dire de la mémoire vive d'un ordinateur? 1 : C'est une mémoire de stockage. 2 : C'est une mémoire de travail pour les applications en cours d'exécution. 3 :

Plus en détail

Collectif. Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU. Dessin de détail AT 3 d exécution. CRP La Rouguière. S. 80 Dessiner les gaines techniques. o.

Collectif. Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU. Dessin de détail AT 3 d exécution. CRP La Rouguière. S. 80 Dessiner les gaines techniques. o. Collectif Colonnes montantes EDF, GDF, P&T, EAU Dessin de détail AT 3 d exécution S. 80 Dessiner les gaines techniques o.turlier fichier: cours-at3-s75-col-montant-0506.tex édition : 20 mars 2006 à 17:04

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck tête 5600 V. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc. VANNE Volumétrique Mécanique

NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION. Complément à la notice Fleck tête 5600 V. ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc. VANNE Volumétrique Mécanique NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION Complément à la notice Fleck tête 5600 V ADOUCISSEURS Mono bloc Classic Bi-bloc VANNE Volumétrique Mécanique AQUAMAGASIN 13 rue Mendès France, 83 136 Garéoult - Tel :

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes

REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP. DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REGLEMENT SECURITE INCENDIE ERP DISPOSITIONS ARCHITECTURALES LES DEGAGEMENTS : couloirs,escaliers,sorties,portes REG 4-21 Vous trouverez l'ensemble des textes et réglementation ici : http://www.sitesecurite.com/portail/

Plus en détail

Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils

Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils L avanceaudi par laservice technologie Catalogue d entretien 2015 Tarifs et conseils Toute notre expertise au service de votre sécurité Prix garantis jusqu au 31 décembre 2015 Garage Clerfond 72200 La

Plus en détail

FOURGONS DIMENSIONS. Valeurs en mm. L1H1 L1H2 L2H2 L2H3 L3H2 L3H3 18 m 3 20 m 3 A 1 670 1 912 1 912 2 146 1 912 2 146 2300 2300

FOURGONS DIMENSIONS. Valeurs en mm. L1H1 L1H2 L2H2 L2H3 L3H2 L3H3 18 m 3 20 m 3 A 1 670 1 912 1 912 2 146 1 912 2 146 2300 2300 FOURGONS Anneaux d arrimage : positionnés sur le plancher et sur les côtés de caisse, ils maintiennent solidement le chargement. Leur nombre varie de 8 à 12, selon versions. Habillage complet bois : couplé

Plus en détail

SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide

SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide SEQUENCE 2 : Seize métamorphoses d Ovide OBJECTIFS : Lire des textes issus de l héritage antique. Comprendre une métamorphose, en texte ou en images. Repérer l étymologie latine dans les mots du français.

Plus en détail

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles.

C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. C est un ensemble qui comprend les os unis entre eux par des articulations et mis en mouvement par des muscles. Généralités : Les os s articulent entre eux pour fixer le squelette sur lequel s insèrent

Plus en détail

Modélisation cinématique des liaisons

Modélisation cinématique des liaisons Cours 4 - Modélisation cinématique des liaisons Page /5 Modélisation cinématique des liaisons ) MODÉLISTION DES PIÈCES PR DES «SOLIDES PRFITS».... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS.... 4 ) MODÉLISTION DES LIISONS

Plus en détail

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 2 Continents et océans GEOGRAPHIE EVALUATION : globe/planisphère, continents/océans Dans chaque cadre, indique le nom des océans. Colorie les étiquettes

Plus en détail

Notice du logiciel Dialux evo

Notice du logiciel Dialux evo Notice du logiciel Dialux evo Version janvier 2014 Notice Dialux Evo 2.0 et 3.0 Page 1 Sommaire I. Démarrage et configuration du logiciel :... 3 I.1 Lancement du logicel :... 3 I.2 Paramétrage du logiciel

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1ère année de l enseignement secondaire Mongi ABID Inspecteur principal Najib CHEBBI Inspecteur principal Mme Guermazi Hela

Plus en détail

Septembre 2012. Organigramme du Conseil général de l Hérault

Septembre 2012. Organigramme du Conseil général de l Hérault Septembre 2012 Organigramme Conseil général de l Hérault André Vezinhet Cabinet Président Conseil général Député de l Hérault Protocole et réceptions Communication Relations internationales Chargés de

Plus en détail

Activez en ligne! www.lebara.fr. Carte SIM prépayée. Manuel

Activez en ligne! www.lebara.fr. Carte SIM prépayée. Manuel Activez en ligne! Carte SIM prépayée Manuel Français 4 English 8 中 文 12 19 Türkçe 20 Polski 24 Conditions Générales 28 2 Lebara Mobile FR Lebara Mobile FR 3 Bienvenue chez Lebara Mobile Merci d avoir choisi

Plus en détail

Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité

Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité Chapitre 4 : Retraitement et homogénéité I - Les retraitements de pre-consolidation A - Les retraitements pour seules applications des législations fiscales B - Les retraitements d'homogénéité II- les

Plus en détail

DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce

DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce E11 DOSSIER D ANIMATION Terminale Bac Pro Commerce Coefficient 4 Les élèves effectuent une animation en magasin durant leur premier stage de terminale. A leur retour au lycée ils travaillent sur leur dossier

Plus en détail

LE DÉTAIL DES SCHÉMAS DE RENAULT

LE DÉTAIL DES SCHÉMAS DE RENAULT Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2012-2013 LE DÉTAIL DES SCHÉMAS DE RENAULT Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ 1 LE DÉTAIL DES

Plus en détail

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite :

En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de suite : Que faire en cas d accident ou de panne? Les numéros utiles 1/ L assistance aux personnes et aux véhicules : En cas de problème, l équipe de Maif Assistance est à votre écoute 24h/24, 7j/7. Appeler de

Plus en détail

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES

LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES LES CONGES DU PRATICIEN HOSPITALIER FICHES PRATIQUES 1 SOMMAIRE RTT / CET p. 4 et 5 LES CONGES FORMATION p. 6 LES CONGES MATERNITE ET PATERNITE p. 7 et 8 LE CONGE PARENTAL p. 9 et 10 LES AUTORISATIONS

Plus en détail

AMADEUS AIR. Codage / Décodage. www.bts-tourisme.com 1. Trouver un code ville ou aéroport. DAN nom de la ville. Trouver à quoi correspond un code

AMADEUS AIR. Codage / Décodage. www.bts-tourisme.com 1. Trouver un code ville ou aéroport. DAN nom de la ville. Trouver à quoi correspond un code AMADEUS AIR Codage / Décodage Trouver un code ville ou aéroport Trouver à quoi correspond un code DAN nom de la ville DAC code 3 lettres Trouver un code compagnie DNA nom Trouver le nom d une compagnie

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE VOITURE ENTRE PARTICULIERS. Nom Prénom, Né(e) le à, Domicilié(e), CP, Ville, Téléphone Mail @

CONTRAT DE LOCATION DE VOITURE ENTRE PARTICULIERS. Nom Prénom, Né(e) le à, Domicilié(e), CP, Ville, Téléphone Mail @ CONTRAT DE LOCATION DE VOITURE ENTRE PARTICULIERS Entre les soussigné(e)s : Nom Prénom, Né(e) le à, Domicilié(e), CP, Ville, Téléphone Mail @ ci-après désigné(e) «Le Propriétaire» d'une part, ET Nom Prénom,

Plus en détail

LISTE INTERBANCAIRE CODES MOTIFS DE REJET/RETOUR. Brochure destinée à la clientèle

LISTE INTERBANCAIRE CODES MOTIFS DE REJET/RETOUR. Brochure destinée à la clientèle LISTE INTERBANCAIRE CODES MOTIFS DE REJET/RETOUR Virements nationaux, Virements SEPA Prélèvements nationaux, Prélèvements SEPA, TIP, Télérèglements, Pour les restitutions clientèles Brochure destinée à

Plus en détail

FONGECFA- Transport. Guide du congé de fin d activité

FONGECFA- Transport. Guide du congé de fin d activité FONGECFA- Transport Guide du congé de fin d activité Sommaire LES BENEFICIAIRES DU CONGE DE FIN D ACTIVITE. p.4 LISTE DES EMPLOIS OUVRANT DROIT AU CONGE DE FIN D ACTIVITE p.4 POUR POUVOIR BENEFICIER DU

Plus en détail

ULTRA ULTRA S ULTRA EXCELLENT 1 FS

ULTRA ULTRA S ULTRA EXCELLENT 1 FS NOTICE DE PROGRAMMATION SIMPLIFIEE SUR LES MOTEURS NORMSTAHL ULTRA ULTRA S ULTRA EXCELLENT 1 FS ULTRA / ULTRA S 2 FS Programmation du moteur par la télécommande. 1- Bouton poussoir (impulsion) 2- Bouton

Plus en détail

Carte Visa Premier VOTRE GUIDE

Carte Visa Premier VOTRE GUIDE Carte Visa Premier VOTRE GUIDE Votre guide Vous venez de recevoir votre Carte Visa Premier BNP Paribas et nous vous remercions de votre confiance. Pour répondre à toutes vos questions concernant votre

Plus en détail

bien CHOisir VOs GArANtiEs santé Et prévoyance

bien CHOisir VOs GArANtiEs santé Et prévoyance GUIDE DÉCOUVERTE bien CHOisir VOs GArANtiEs santé Et prévoyance OPTIQUE DENTAIRE AUDIOPROTHÈSE MIEUX REMBOURSÉS AU 1 ER FÉVRIER 2012 PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. : VOtrE MutuELLE performante

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES PRIVATIS. L assurance habitation de Groupama

CONDITIONS GÉNÉRALES PRIVATIS. L assurance habitation de Groupama CONDITIONS GÉNÉRALES PRIVATIS L assurance habitation de Groupama générales conditions La Caisse Locale d Assurances Mutuelles Agricoles (identifiée aux Conditions Personnelles) ayant souscrit un traité

Plus en détail

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux

Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux Les équivalences entre diplômes sanitaires et sociaux BEP Accompagnement, Soins et Services à la Personne (ASSP) BEP Carrières sanitaires et sociales BEPA Services aux personnes CAP Assistant technique

Plus en détail

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes

Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Etude de Marché Marketing Une tendance: le café en dosettes Sommaire I. Analyse de la demande II. Analyse de l offre III. Les entreprises IV. Innovations V. Relevé du linéaire Introduction Le café est

Plus en détail

Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D)

Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D) Clôture électrique pour chien 023 ou W227 (D) Cette clôture HT-023/W227 est parmi les plus fiables, pour les animaux de compagnie parmi les systèmes disponibles aujourd'hui. Un fil enterré transmet un

Plus en détail

Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015

Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015 Questions/réponses Garantie Jeunes n 2 24 avril 2015 Ce logo marque les nouvelles questions ajoutées ou modifiées, les autres questions étant issues du questions/réponses n 1 Sommaire I. REPERAGE ET ORIENTATION...2

Plus en détail

Exemples de textes explicatifs

Exemples de textes explicatifs Exemples de textes explicatifs 1. Lis le texte explicatif suivant et, avec tes camarades, réponds aux questions portant sur les caractéristiques de ce type de texte. Pourquoi il nous faut notre dose quotidienne

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Radiateur à Inertie Céramique Modèles : HT10EK/HT15EK/HT20EK UTILISATION INTERIEURE UNIQUEMENT Lire attentivement la notice avant de procéder à l installation et l utilisation de l

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation Chers parents, Découvrez DigiGo de VTech qui allie éducation, technologie et fun. Comme un vrai portable, DigiGo a toutes les fonctions que les enfants adorent! Grâce à Kid Connect,

Plus en détail

Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France MIRA C GREEN

Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France MIRA C GREEN Notice technique d installation et d entretien Cette notice est destinée aux appareils installés en France FR MIRA C GREEN CHAUDIÈRE MURALE À GAZ À CONDENSATION 25 30 35 on/off reset esc menu/ok mode sra

Plus en détail

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE

LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE LE PLAN DU TABLEAU DE REPARTITION ELECTRIQUE 1 Table des matières 1Introduction...4 2Les protections du tableau électrique...5 2.1L'interrupteur différentiel...5 2.2Le disjoncteur divisionnaire...6 2.3Le

Plus en détail

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE

L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LA POLICE NATIONALE Instruction n INT/C/02/00190C du 18.10.2002 Arrêté du 9 mars 2009 portant règlement général d emploi de la police nationale La multitude des missions

Plus en détail

Règlements officiels du jeu de Pichenottes (complets)

Règlements officiels du jeu de Pichenottes (complets) Règlements officiels du jeu de Pichenottes (complets) Préliminaires 1. Dimensions du jeu: Les dimensions et les spécifités de construction du jeu sont contenues dans les schémas 1 à 6 (voir annexes ci-dessous).

Plus en détail

Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook

Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook Livre de recettes pour le robot de cuisine Newcook Newcook Robot de cuisine Sauces Soupe castellana avec des oeufs Idéal comme premier plat 2 gousses d ail 1 petite cuillère de piment 1 litre de bouillon

Plus en détail

Annuaire des services de la publicité foncière (SPF)

Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Annuaire des services de la publicité foncière (SPF) Situation au 07/04/2015 Sommaire 01 Ain 25 Doubs 50 Manche 78 Yvelines 02 Aisne 26 Drôme 51 Marne 79 Deux-Sèvres 03 Allier 27 Eure 52 Haute-Marne 80

Plus en détail

DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES

DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES DTU 40.35 COUVERTURE EN TÔLES D'ACIER NERVUREES Sommaire Page de garde Sommaire 1 domaine d'application 2 références 2.1 références normatives 2.2 référence bibliographique 3 définitions 3.1 plaques nervurées

Plus en détail

DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COLLETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FLANGES AND COLLARS - NF EN 1092-1 TYPE 02 TYPE 05

DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COLLETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FLANGES AND COLLARS - NF EN 1092-1 TYPE 02 TYPE 05 Document non contractuel D - 216 DEFINITION DES TYPES DE BRIDES ET DE COETS - NF EN 1092-1 TYPES OF FANGES AND COARS - NF EN 1092-1 BRIDES SANS COERETTE - FANGES WITHOUT WEDING NECK Bride plate à souder

Plus en détail

Wilo-Yonos PARA. Einbau- und Betriebsanleitung Installation and operating instructions Notice de montage et de mise en service

Wilo-Yonos PARA. Einbau- und Betriebsanleitung Installation and operating instructions Notice de montage et de mise en service Wilo-Yonos PARA de en fr Einbau- und Betriebsanleitung Installation and operating instructions Notice de montage et de mise en service 4 523 676-Ed.01 / 2012-05-Wilo APPLIES TO EUROPEAN DIRECTIVE FOR ENERGY

Plus en détail

MANUEL D'UTILISATION M400

MANUEL D'UTILISATION M400 MANUEL D'UTILISATION M400 SOMMAIRE Sommaire 2 Introduction 9 M400 9 Émetteur de fréquence cardiaque H7 10 Câble USB 10 Application Polar Flow 10 Logiciel Polar FlowSync 10 Service Web Polar Flow 10 Démarrage

Plus en détail

114/900 TELESKOP TELESCOP. Mode dʼemploi. Mode d emploi p2 Bedienungsanleitung S.13 User guide p24. Réf. 53142140

114/900 TELESKOP TELESCOP. Mode dʼemploi. Mode d emploi p2 Bedienungsanleitung S.13 User guide p24. Réf. 53142140 ÉLESCOPE LUNETTE 114/900 TELESKOP TELESCOP Mode dʼemploi Mode d emploi p2 Bedienungsanleitung S.13 User guide p24 Première étoile double identifiée dans la voûte céleste, Mizar a pour soeur jumelle Alcor.

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

PRESENTATION MOTEUR SOFIM 2.8

PRESENTATION MOTEUR SOFIM 2.8 CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION CITROËN PRESENTATION MOTEUR SOFIM 2.8 AUTOMOBILES CITROËN S.A. au capital de 16 000 000 R.C.S. Paris 642 050 199 Siège Social : Immeuble Colisée III 12, rue Fructidor

Plus en détail

BIENVENUE DANS LE CATALOGUE JAGUAR DE SNG BARRATT

BIENVENUE DANS LE CATALOGUE JAGUAR DE SNG BARRATT BIENVENUE DANS LE CATALOUE JAUAR DE SN BARRATT Merci d avoir permis à SN BARRATT d être dans votre maison ou sur votre lieu de travail. Ce catalogue a été conçu comme aucun autre catalogue de pièces automobiles

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE VENTILATE. Manuel réservé au service d assistance technique autorisé Extraflame

MANUEL TECHNIQUE VENTILATE. Manuel réservé au service d assistance technique autorisé Extraflame MANUEL TECHNIQUE VENTILATE BABYFIAMMA BELLA - BELLA LUX CLEMENTINA CONTESSA 10 KW CONTESSA 12 KW COMFORT MAXI COMFORT MINI COMFORT MINI CRYSTAL COMFORT P80 DELIZIA DIVINA - DIVINA STEEL DIVINA PLUS DUCHESSA

Plus en détail

C2I : examen théorique

C2I : examen théorique C2I : examen théorique 1 - (D1.1) Que peut-on dire de la mémoire vive d'un ordinateur? A - C'est une mémoire de stockage. B - C'est une mémoire de travail pour les applications en cours d'exécution. C

Plus en détail

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire et normative a été établie à partir : de la norme NF EN 858-1 COMPIL sur les

Plus en détail

Liste des Admis au Concours National Commun 2009 Par Ordre de Mérite

Liste des Admis au Concours National Commun 2009 Par Ordre de Mérite LARAISSE Mehdi RA1PRM364 1 CHAOUI Mohammed Fouad FE2PRM165 2 LARAISSE Abdallah RA1PRM366 3 ZOUIZZA Achraf MA4PRM132 4 BENNANI Omar FE2PRM199 5 ELFAID Youssef CA4PRM182 6 KARATI Assim MA4PRM257 7 KHALDI

Plus en détail

CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS

CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS CARNET DE POSE [ 2016 ] PLAFONDS I DOUBLAGES I CLOISONS I JOINTS & FINITIONS Carnet de pose Siniat: ce qu il faut retenir du DTU en images Les principales nouveautés des DTU 25.41 et 25.42 de décembre

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Kénitra Mathématiques financières Enseignant: Mr. Bouasabah Mohammed ) بوعصابة محمد ( ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION -KENITRA- Année universitaire:

Plus en détail

CRPE DANS LA POCHE. Charlotte M.

CRPE DANS LA POCHE. Charlotte M. LE CRPE DANS LA POCHE Charlotte M. Sommaire de l ouvrage Introduction I. L attitude de winneuse. - Adopter les bons réflexes. - Organiser son année. - Organiser ses semaines. II. Réussir les écrits. -

Plus en détail

Corrigé : QCM DE REVISIONS L3 DOMAINES D1 D2 D3 D4 D5 le 20 octobre 2015 de 09:15 à 10:15

Corrigé : QCM DE REVISIONS L3 DOMAINES D1 D2 D3 D4 D5 le 20 octobre 2015 de 09:15 à 10:15 Corrigé : QCM DE REVISIONS L3 DOMAINES D1 D2 D3 D4 D5 le 20 octobre 2015 de 09:15 à 10:15 Il peut y avoir une ou plusieurs bonnes réponses. Les réponses correctes sont comptées positivement, les réponses

Plus en détail

Parrot MINIKIT Neo 2 HD. Guide utilisateur

Parrot MINIKIT Neo 2 HD. Guide utilisateur Parrot MINIKIT Neo 2 HD Guide utilisateur Sommaire Sommaire... 2 Première utilisation... 4 Avant de commencer... 4 Contenu de l emballage... 4 Changer la langue... 4 Installer le Parrot MINIKIT Neo 2 HD...

Plus en détail

Juifs célèbres de France

Juifs célèbres de France JERUSALISTES CELEBRES DE FRANCE Juifs célèbres de France ABECASSIS, Eliette. Écrivaine féministe engagée. Fille d Armand ABECASSIS, spécialiste du judaïsme issu d une famille juive du Maroc. ABEHSERA,

Plus en détail

classes de seconde et de première Réparer les vivants de Maylis de Kerangal SOMMAIRE

classes de seconde et de première Réparer les vivants de Maylis de Kerangal SOMMAIRE Séquence classes de seconde et de première Réparer les vivants de Maylis de Kerangal Séquence réalisée par Kim-Lan Delahaye, professeure de lettres modernes dans les Hauts-de-Seine. Édition de référence

Plus en détail

LA REVUE DE L'ÉQUITATION - N 112 - JANVIER 2010. 28 médailles internationales et 479 champions de France

LA REVUE DE L'ÉQUITATION - N 112 - JANVIER 2010. 28 médailles internationales et 479 champions de France LA REF LA REVUE DE L'ÉQUITATION - N 112 - JANVIER 2010 GENERALI OPEN DE FRANCE Toutes les informations officielles pour préparer vos championnats 2010............. Page 54 NOUVEL AN Les voeux pour la nouvelle

Plus en détail

Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction)

Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction) Seconde Sciences Physiques et himiques 1 ère Partie : La santé hapitre 5 orrection Quelques molécules de la santé et leurs groupes caractéristiques (correction) Première partie Votre devez trouver le nom

Plus en détail

DTU 40.41 Travaux de bâtiment. Partie 1 : Cahier des clauses techniques

DTU 40.41 Travaux de bâtiment. Partie 1 : Cahier des clauses techniques FA100822 ISSN 0335-3931 NF P 34-211-1 Septembre 2004 Indice de classement : P 34-211-1 DTU 40.41 Travaux de bâtiment Couvertures par éléments métalliques en feuilles et longues feuilles en zinc Partie

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

Structure d'une plante: être vivant qui a des parois cellulosiques et souvent de chlorophylle et d'amidon; il n'a ni bouche ni système nerveux; il a

Structure d'une plante: être vivant qui a des parois cellulosiques et souvent de chlorophylle et d'amidon; il n'a ni bouche ni système nerveux; il a Biologie végétale Les différents tissus de la plante Les organes de la plante Les différentes structures d une plante à fleur La racine: structures microscopiques La tige: structures microscopiques La

Plus en détail

Guide du formateur Premier degré

Guide du formateur Premier degré RESSOURCES FORMATION L E S C L E F S D U Q U O T I D I E N Guide du formateur Premier degré Vers une anticipation pédagogique Ressources Formation Les clefs du quotidien Guide du formateur Premier degré

Plus en détail

ALCATEL XL 375 Voice / ALCATEL XL 375 Voice DUO/TRIO. Guide d'utilisation

ALCATEL XL 375 Voice / ALCATEL XL 375 Voice DUO/TRIO. Guide d'utilisation ALCATEL XL 375 Voice / ALCATEL XL 375 Voice DUO/TRIO Guide d'utilisation ALCATEL XL 375 Voice / ALCATEL XL 375 Voice DUO/TRIO L'emballage contient les éléments suivants : Alcatel XL375 Voice - la base,

Plus en détail

CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS

CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS CHAPITRE II : LE FACTEUR EDAPHIQUE ET SON INFLUENCE SUR LA REPARTITION DES ETRES VIVANTS Le sol constitue la partie superficielle de la croute terrestre. Sa formation nécessite plusieurs millions d années.

Plus en détail

Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014

Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014 Corrigé de Test de positionnement semestre 2 2013-2014 du 15 mars 2014, 09:15 au 6 juin 2014, 18:15 Question 1 : Lorsque le contenu d'un document est confidentiel, qu'est-il conseillé de faire pour éviter

Plus en détail

PERMANENCES MEDICALES DE GARDE OUVERTES 7JRS/7

PERMANENCES MEDICALES DE GARDE OUVERTES 7JRS/7 N U M E R O S U T I L E S Permanence médicale Réformés/Canebière (13001) Permanence médicale du Vieux Port Permanence Médicale Nationale Maison médicale de l'octroi Permanence Médicale de la Valentine

Plus en détail

SERATO DJ 1.7.6 MANUEL DE L'UTILISATEUR

SERATO DJ 1.7.6 MANUEL DE L'UTILISATEUR 1 SERATO DJ 1.7.6 MANUEL DE L'UTILISATEUR Table des matières 7 Introduction 7 Matériel 7 Configuration système minimum requise 8 Installation du logiciel 8 Installation (Mac OSX) 8 Installation (PC) 9

Plus en détail

WALTHAM MODE D'EMPLOI PAL/SECAM TELEVISEUR COULEUR A TELECOMMANDE

WALTHAM MODE D'EMPLOI PAL/SECAM TELEVISEUR COULEUR A TELECOMMANDE WALTHAM WTHD 3212 B MODE D'EMPLOI TELEVISEUR COULEUR A TELECOMMANDE PAL/SECAM www.vestel-france.fr Table des matières Caractéristiques... 2 Supprimer une chaîne... 17 Introduction... 2 Renommer une chaîne...

Plus en détail

TELECHARGEMENT ET INSTALLATION DES PEUGEOT ALERT ZONE SUR WIP Nav + / Connect Nav + Pré-requis

TELECHARGEMENT ET INSTALLATION DES PEUGEOT ALERT ZONE SUR WIP Nav + / Connect Nav + Pré-requis Pré-requis 1 0. Pré-requis 1. Un véhicule équipé d un système de navigation WIP Nav +/ Connect Nav + 2. Un accès au site http://peugeot.navigation.com 3. L installation automatique à l aide de l assistant

Plus en détail

guide d installation décodeur TV UHD 90 le site de la TV d Orange orange-tv.orange.fr l assistance en ligne assistance.orange.fr

guide d installation décodeur TV UHD 90 le site de la TV d Orange orange-tv.orange.fr l assistance en ligne assistance.orange.fr le site de la TV d Orange orange-tv.orange.fr l assistance en ligne assistance.orange.fr l assistance téléphonique service clients Orange haut débit et la Fibre : 9 00 (Temps d attente gratuit, puis prix

Plus en détail

OMNI 10 OMNI 20 ADAPT

OMNI 10 OMNI 20 ADAPT OMNI 10 OMNI 20 ADAPT FR/ MODE D EMPLOI TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Accessoires fournis 2 Informations de sécurité importantes 3 Commandes et boutons supérieurs 5 Commandes et boutons inférieurs

Plus en détail

Réseau social

Publiez votre matériel ici pour le faire accessible au plus grand nombre de gens. Apprenez ce que les autres pensent à votre travail.

Bibliothèque électronique

Chargez le volume illimité des documents, maintenant et toujours tout à fait gratuit!

Recherche et échange des connaissances

Trouvez les matériaux utiles et en parlez à vos amis et à vos collègues, leur ayant envoyé la référence au matériel.