Semis direct du maïs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Semis direct du maïs"

Transcription

1 Département fédéral de l'économie DFE Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART Semis direct du maïs Etude comparative de différents semoirs pour semis direct Bernhard Streit Journée d information sur les derniers développements de la technique agricole, Tänikon, 28 février 2007

2 Aperçu Etude comparative Perspectives d évolutions 2

3 Introduction Le semis direct donne lieu à de vives discussions et suscite des émotions: 3

4 Introduction Informations générales sur le semis direct: Dans beaucoup de régions en Suisse, les exploitants pratiquent le semis direct et se déclarent très satisfaits de ce procédé. Les avantages du semis direct sont incontestés (érosion, coûts, ). Les limites et les inconvénients sont également connus. Il faut respecter les règles de base: p. ex. assolement, protection phytosanitaire, structure du sol, fumure et la technique de semis 4

5 Introduction Exemple des limites du semis direct et de la technique de semis: Mauvaise croissance du maïs semé en semis direct. Pour quelles raisons? Sécheresse lors du semis, technique de semis Semis direct du maïs en conditions très sèches (1998, Fällanden) 5

6 Introduction Exemple des limites du semis direct et de la technique de semis: Mauvaise croissance du maïs semé en semis direct. Pour quelles raisons? Sécheresse lors du semis, technique de semis Semis direct du maïs sur sol argileux (2001, Bellechasse) 6

7 Introduction Exemple de l influence de la fumure lors du semis: Semis direct du maïs avec (droite) et sans (gauche) fumure lors du semis. 7

8 Essai ART Question: Comment les techniques de semis influencent-elles la croissance du maïs semé en semis direct? 8

9 Essai ART Données relatives à l essai: Durée de l essai: Sur toutes les parcelles, le semis direct a été pratiqué pendant plusieurs années. Culture précédente: prairies trèfle/graminées, ensilées avant le semis du maïs (=conditions difficiles). Fumure lors du semis: 2 kg/a 2 x 15 plus (15/15/0/3, 8.5 % S) Fumure de couverture et traitements phytosanitaires traditionnels Configuration de l essai: essai en bandes avec répétitions, taille des parcelles: 3 m x m. Récolte de la totalité des parcelles avec une moissonneuse-batteuse Plan des parcelles 2004, Aspi 9

10 Essai ART John Deere 1750 Conservation MaxEmerge : Soc semeur: soc à deux disques (John Deere) Fumure: lors du semis par soc monodisque Système de dosage: John Deere Poids: 2100 kg 10

11 Essai ART Alphatec-Kinze: Soc semeur: soc à deux disques (Kinze) Fumure: disque ondulé (Yetter) Système de dosage: Kinze Poids: 4000 kg 11

12 Essai ART Semeato: Soc semeur: soc à deux disques (Semeato) Fumure: lors du semis par soc monodisque (Guillotine) Système de dosage: Nodet Poids: 2500 kg 12

13 Essai ART Cross Slot: Soc semeur: Soc Cross Slot Fumure: lors du semis, intégré dans le soc Cross Slot Système de dosage: John Deere Poids: 2300 kg 13

14 Essai ART Prototype FAL: Soc semeur: soc piqueur/ monodisque Fumure: soc piqueur Système de dosage: Amazone Poids: 2400 kg 14

15 Essai ART Résultats: John Deere Alphatec-Kinze Semeato Cross Slot FAL-Prototyp Rendement en grain relatif (%) ab ab ab a b 0 Rendement en grain moyen et relatif pour différents semoirs à semis direct pendant trois ans (moyenne = 9.61 t/ha à 14 % d humidité). 15

16 Essai ART Résultats: Densité du peuplement végétal (%) ab c John Deere Alphatec-Kinze Semeato Cross Slot FAL-Prototyp ab bc c Densité du peuplement végétal moyenne et relative pour différents semoirs à semis direct pendant trois ans (moyenne de tous les procédés = 100 %: 2002: 8.3 plantes/m2, 2003: 8.4 plantes/m2, 2004: 9.7 plantes/m2). 16

17 Autres pistes Semis avec semoir en lignes: Exemple John Deere NT 750 A 17

18 Autres pistes Semis avec semoir en lignes: Exemple John Deere NT 750 A 18

19 Autres pistes Semis avec semoir en lignes: Exemple de semoir avec socs piqueurs 19

20 Autres pistes Semis avec semoir en lignes: Exemple de semoir avec socs piqueurs 20

21 Essai ART Conclusions tirées de l essai: Les différences entre les machines étaient minimes. Avec le système Cross Slot, les rendements avaient tendance à être supérieurs à ceux notés pour les autres machines (exception: le prototype de la FAL, mais aussi les semoirs directs en lignes et les semoirs à socs piqueurs). Les rendements moins élevés s expliquent en partie par un peuplement végétal moins dense. Des systèmes tels que le Cross Slot semblent avoir un potentiel de développement pour des rendements élevés et stables. Pour quelles raisons? 21

22 Perspectives d évolution Exemple: technique Cross Slot: Cross Slot = combinaison entre un soc à disque et un soc piqueur (source: 22

23 Perspectives d évolution Technique Cross Slot: de quoi s agit-il? Le grand disque est l élément principal du soc: Pas de contact entre les semences, les résidus de plantes et l engrais. Effet de drainage en cas de sol humide, échange d humidité en cas de sécheresse. 23

24 Perspectives d évolution Technique Cross Slot: de quoi s agit-il? Représentation schématique d un sillon après le semis avec un soc à deux disques (gauche) et un soc piqueur (droite) (source: 24

25 Perspectives d évolution Technique Cross Slot: de quoi s agit-il? Représentation schématique d un sillon après le semis avec un soc Cross Slot (source: 25

26 Perspectives d évolution Exemple: technique Cross Slot : Prinicipal inconvénient: la haute pression exercée par le soc, une puissance de traction élevée Solution: hydraulique arrière du tracteur avec cylindres à double effet (photo: F. Thomas) 26

27 Perspectives d évolution Exemple: technique Cross Slot: Semis direct de maïs en conditions très sèches. Cross Slot (gauche), MaxEmerge (droite). (2006, Lobsigen) 27

28 Perspectives d évolution Exemple: technique Cross Slot: Comparaison des masses racinaires et des épis de maïs entre les systèmes Cross Slot (gauche) et John Deere MaxEmerge (droite). (Lobsigen, 2006). 28

29 Perspectives d évolution Conclusions: Le soc Cross Slot semble avoir une effet positif sur le développement de la plante La technique est encore au stade de prototype. Il s agira notamment de résoudre les problèmes liés à la précision de la mise en terre des semences 29

30 Remerciements Dr Wolfgang. Sturny, Bodenschutzfachstelle Kt. BE (partenaire du projet) Hanspeter Lauper, président de Swiss No-till et entrepreneur de travaux agricoles (partenaire du projet) Peter Wyss, Stefan Minder, Martin Häberli, entrepreneurs de travaux agricoles et constructeurs. ainsi que pour votre attention! 30

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2011 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel(s)

Plus en détail

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti

Cirrus Activ Cirrus Cirrus Ac A tiv cti Cirrus Activ 1 Le bon semoir de toutes les situations Le semis est une étape importante pour la réussite d une culture avec des rendements stables et élevés. L efficacité et la rentabilité d un matériel

Plus en détail

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr.

La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. La santé des sols : où en sommes-nous? Éric Thibault, agr. Physique vs chimie des sols Avant, l état de santé des sols était trop souvent basé sur le résultat d analyse chimique (ph, P, K, ). Maintenant,

Plus en détail

RoTeC + Faire plus avec moins!

RoTeC + Faire plus avec moins! RoTeC + Faire plus avec moins! Semis après labour et semis mulch Il produit PLUS... Précision et puissance Disque ouvreur Soc semeur Disque de limitation de profondeur et disque de nettoyage Nouveau :

Plus en détail

vous propose UNE FUMURE OPTIMALE la solution de l avenir!

vous propose UNE FUMURE OPTIMALE la solution de l avenir! vous propose UNE FUMURE OPTIMALE la solution de l avenir! Les principaux objectifs et avantages L agronomie En étudiant scientifiquement les critères biologiques, physiques et chimiques, elle joue un rôle

Plus en détail

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds

Travail du sol animé. Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds TECHNIQUE DE POMMES DE TERRE TECHNIQUE BETTERAVIÈRE TECHNIQUE DE LÉGUMES Travail du sol animé Fraises plein-champ et fraises-butteuses pour l usage sur sols mi-lourds à lourds Fraise pleinchamp GR Aperçu

Plus en détail

Ultima 800 - Le semoir universel

Ultima 800 - Le semoir universel Ultima 800 Ultima 800 - Le semoir universel super performant Le semoir à dents universel des Pros Principe de travail du semoir ULTIMA Le sol est tassé avant le passage de la dent. Le soc écarte les pailles,

Plus en détail

Semis direct: de l essai à la pratique

Semis direct: de l essai à la pratique Travail du sol - Semis direct 2.4.3 Semis direct: de l essai à la pratique Expériences acquises dans un système de semis direct en continu A. Chervet 1, L. Gubler 1, P. Hofer 1, C. Maurer-Troxler 1, M.

Plus en détail

Focus TD. Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé

Focus TD. Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé Focus TD Ameublissement précis, fertilisation localisée et semis ciblé Michael HORSCH : «Les thèmes comme la sécurisation des rendements et la réduction des charges deviennent de plus en plus importants.

Plus en détail

AGRI-STRUCTURES. Fabrication et commercialisation de matériel agricole. www.agristructures.fr

AGRI-STRUCTURES. Fabrication et commercialisation de matériel agricole. www.agristructures.fr AGRI-STRUCTURES Fabrication et commercialisation de matériel agricole FABRICATION FRANÇAISE SEMOIR SEMFLEX EVO SEMOIR SEMFLEX EVO Pour technique simplifiée ou traditionnelle Aptitudes à travailler en conditions

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA Semoir universel ULTIMA Semoir universel ULTIMA Localisation précise Rendements assurés Réglage hydraulique de la profondeur de semis Eparpillement des pailles et nivellement Roue de tassement et de jauge

Plus en détail

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal.

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal. [Titre]Semis de maïs : 3 semoirs à l'épreuve de la vitesse [Commentaires sur la mise en forme : Le tableau des caractéristiques des matériels avec les photos des semoirs doit être placé en première page.

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

VALORISATION DES MENUES PAILLES

VALORISATION DES MENUES PAILLES VALORISATION DES MENUES PAILLES Intervenants : Michel Seznec UCPDL85 Christopher Brachet Fcuma 56 Olivier Le Mouel FCBIA Une nouvelle voie Autrefois : elle était valorisée! Les agriculteurs la récupéraient

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008

Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire. Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Essai de paillage biodégradable dans la culture de la laitue en terre noire Djamel Esselami agr., M.Sc. 2008 Mauvaises herbes Introduction gramoxone entre les rangs sarclages manuels : 500$ à 1,000$ par

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

Vredo Solutions pour sursemis

Vredo Solutions pour sursemis Vredo Solutions pour sursemis CREATEUR DE SOLUTIONS INNOVANTES AU SERVICE DE VOTRE RENTABILITE! Pourquoi regarnir? En juillet 1976, lors d un été extrêmement sec avec des prairies desséchées et de faibles

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

www.carre.fr INRO LE FUTUR EST DANS LE RANG! STRIP - TILL

www.carre.fr INRO LE FUTUR EST DANS LE RANG! STRIP - TILL www.carre.fr INRO LE FUTUR EST DANS LE RANG! STRIP - TILL LE STRIP - TILL : UNE AVANCÉE ÉCONOMIQUE Le strip-till est une technique qui a été développée dans les années 80 aux Etats-Unis dans le but de

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

Semoir en ligne mécanique

Semoir en ligne mécanique Semoir en ligne mécanique EcoLine, ProfiLine et MasterLine EcoLine Légèreté et précision La gamme EcoLine se destine aux petites et moyennes exploitations, ces semoirs peuvent aussi bien être utilisés

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Le buttage du soya : une solution au problème de l herbe à poux? Maryse Leblanc IRDA Daniel Cloutier, Pierre-Antoine Gilbert Plan de la présentation Introduction -Biologie i - Problématique Objectif Méthodologie

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

FOX. PÖTTINGER Combinés compacts 97+393.FR.0915

FOX. PÖTTINGER Combinés compacts 97+393.FR.0915 FOX PÖTTINGER Combinés compacts 97+393.FR.0915 Préparation de lit de semence ingénieuse FOX 300 / FOX 300 D FOX 300 D Nos nouveaux combinés compacts FOX et FOX D permettent une préparation de lit de semence

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Recensement électronique des données internes par les entreprises de travaux agricoles

Recensement électronique des données internes par les entreprises de travaux agricoles Département fédéral de l économie DFE Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART Recensement électronique des données internes par les entreprises de travaux agricoles Utilité des données détaillées

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

2. Comparaison de 3 techniques de travail superficiel du sol par rapport au labour en maïs fourrage et maïs grain.

2. Comparaison de 3 techniques de travail superficiel du sol par rapport au labour en maïs fourrage et maïs grain. 2. Comparaison de 3 techniques de travail superficiel du sol par rapport au labour en maïs fourrage et maïs grain. 2.1. Site de BUZET Extrait de la convention n 2659/3 Maïs et environnement Lieu : Responsable

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Déchaumeur TCS - Vector. Hautes performances en non-stop. Le VECTOR répond à toutes les exigences en matière de technique culturale moderne.

Déchaumeur TCS - Vector. Hautes performances en non-stop. Le VECTOR répond à toutes les exigences en matière de technique culturale moderne. Vector Déchaumeur TCS - Vector Le VECTOR répond à toutes les exigences en matière de technique culturale moderne. Hautes performances en non-stop Le déchaumeur universel à 4 poutres. Idéal pour le déchaumage

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Présentation de nos services en travaux agricoles

Présentation de nos services en travaux agricoles Pour aller toujours plus loin ensemble: http://www.agriprecision.net Alexandre VILLAIN Mob. 06 86 91 21 90 Tel./Fax. 05 46 26 38 76 Email: info@agriprecision.net SARL AGRIPRECISION, 6 Le Puy Au Clerc,

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

Guide de la documentation parcellaire

Guide de la documentation parcellaire Guide de la documentation parcellaire Agrar-Office AgroWIN Agrar-Office AgroWIN 0 200 m 0 200 m 40% 30% 20% 10% 0% Statistik gespeichert am 26.09.2007 Mittelwert 69,43 % 25% 20% 15% 10% 5% 0% Legende [%]

Plus en détail

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Station des productions animales et végétales Rapport d'essai 2007 Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Grangeneuve, juillet 2007 Sandra Dougoud Institut agricole de Grangeneuve

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP www.staehler.ch Pourquoi est-ce que les rumex sont des plantes à problèmes? Les rumex forment jusqu à 80'000 graines

Plus en détail

TD1000F. Implanter une culture au moindre coût

TD1000F. Implanter une culture au moindre coût TD SEMOIRS A DENTS SEMEUSES TD1000F Implanter une culture au moindre coût SEMOIR À DENTS - LA NOUVELLE GÉNÉRATION KUBOTA TD1000F Le semoir combiné à dents semeuses Kubota TD1000F associe deux opérations

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Essai de Plasticulture en Province de Luxembourg (SPIGVA-CIPF 2004) Collaboration SPIGVA Prov. De Luxembourg CIPF asbl

Essai de Plasticulture en Province de Luxembourg (SPIGVA-CIPF 2004) Collaboration SPIGVA Prov. De Luxembourg CIPF asbl Essai de Plasticulture en Province de Luxembourg (SPIGVA-CIPF 2004) Collaboration SPIGVA Prov. De Luxembourg CIPF asbl Lieu : Hemroulle Date de semis : le 28/04/04 Date de récolte : le 25/10/04 Variétés

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface.

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface. COMMENT OBTENIR UNE BONNE PELOUSE? Tout le monde souhaite avoir un superbe gazon. Pour pouvoir profiter d'un espace de verdure impeccable, il ne suffit pas de le rêver. Il faut procéder étape par étape

Plus en détail

Optimiser la dose de semis du maïs

Optimiser la dose de semis du maïs Optimiser la dose de semis du maïs La moyenne des taux de semis de maïs utilisés par les producteurs aux États-Unis et au Canada a augmenté de 23 000 grains/acre en 1985 à plus de 30 000 grains/acre aujourd

Plus en détail

GUIDE D ÉPANDAGE ANTI-LIMACES TOUTES CULTURES RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC SLUXX

GUIDE D ÉPANDAGE ANTI-LIMACES TOUTES CULTURES RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC SLUXX RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC 1. PRIVILÉGIER LES APPLICATIONS PRÉVENTIVES DE AU SEMIS DE LA CULTURE >>> Toutes cultures > Epandage en plein : 5 à 7 kg/ha selon pression > Localisé sur la raie de semis Maïs

Plus en détail

Conservation du fourrage

Conservation du fourrage Département fédérale de l économie DFE Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART Conservation du fourrage Foin humide en comparaison à d'autres méthodes de conservation Ueli Wyss, Agroscope

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn

COMPTE RENDU. Journée semis direct dans le Béarn COMPTE RENDU Journée semis direct dans le Béarn 26/07/12 1. L exploitation de Christophe Cassoulong Lieux: Lalonquette Elevage: 60 mères blondes d Aquitaine Cultures: 67ha : 2/3 Prairie 1/3 Cultures Maïs

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin

Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol. Dick Godwin Presentation1 Les principes de travail des outils de travail du sol Dick Godwin Plan de présentation Effet de la forme d outil Profondeur/Largeur Angle d attaque Vitesse Ailettes Dents peu profondes Espacement

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

Communauté de Communes de la Plaine du Nord Loiret

Communauté de Communes de la Plaine du Nord Loiret Communauté de Communes de la Plaine du Nord Loiret La collection Dufour, acquise par la Communauté de Communes de la Plaine du Nord Loiret en 2011, rassemble un ensemble très intéressant de matériel agricole.

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2. Etude d un processus technique en liaison avec les technologies de production

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2. Etude d un processus technique en liaison avec les technologies de production SESSION 2008 CONCOURS : EXTERNE SECTION : Sciences et Technologies des agroéquipements et des équipements des aménagements hydrauliques OPTION A : agroéquipements EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2 Etude

Plus en détail

Fertilisation localisée sur colza

Fertilisation localisée sur colza Fertilisation localisée sur colza Point sur l action en cours Avec le concours de C. Vogrincic, L. Champolivier, P. Cristante, O. Mangenot, P. Fauvin 1 Exigence du colza en P205 - Le colza est une culture

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Pratiques culturales pour améliorer la rentabilité de l entreprise agricole

Pratiques culturales pour améliorer la rentabilité de l entreprise agricole Pratiques culturales pour améliorer la rentabilité de l entreprise agricole Louis Robert, agronome MAPAQ Centre de services de Ste-Marie Dans notre région, l agriculture est basée pour une forte proportion

Plus en détail

Tine Seeder. Implanter une culture au moindre coût

Tine Seeder. Implanter une culture au moindre coût Tine Seeder Implanter une culture au moindre coût Tine Seeder Polyvalent et rapide Le semoir combiné T-S (Tine Seeder) est conçu pour implanter une culture au moindre coût. Il peut être utilisé aussi bien

Plus en détail

AD-P Avant. AD-P Special AD-P Super Avant

AD-P Avant. AD-P Special AD-P Super Avant AD-P Special AD-P Super Avant Technique de semis proposée par le leader sur le marché pour le semis après labour et le semis mulch 50 ans de technique de semis AMAZONE «Ne te soucie pas de la récolte,

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

MANUEL D INSTRUCTIONS

MANUEL D INSTRUCTIONS FRANQUET sur internet : www.franquet.com Eco-Till MANUEL D INSTRUCTIONS Route de Prouvais BP 9 02190 GUIGNICOURT FRANCE Cultivons ensemble vos rendements Tél. : 00 33 / 3 23 79 74 66 Fax : 00 33 / 3 23

Plus en détail

Introduction de la technique du placement mécanique de microdoses d engrais et de la semence

Introduction de la technique du placement mécanique de microdoses d engrais et de la semence INSTITUT D ECONOMIE RURALE Japan International Research Center for Agricultural Sciences Introduction de la technique du placement mécanique de microdoses d engrais et de la semence Décembre 2012 Annexe:

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

essai variétal colza bio 2012 Courtedoux 2011-2012

essai variétal colza bio 2012 Courtedoux 2011-2012 Conseils et expertises/production végétale Essai variétal colza bio Courtedoux 211-212 Rapport d essai Responsable de l essai : Michel Petitat Fondation Rurale Interjurassienne 2852 COURTEMEON 32 42 74

Plus en détail

Manuel de formation. Système de Riziculture Intensive (SRI)

Manuel de formation. Système de Riziculture Intensive (SRI) USAID / Afrique de l Ouest Expanded Agribusiness and Trade Promotion (USAID E-ATP) USAID / Mali Initiatives Intégrées pour la Croissance Economique au Mali (IICEM) Manuel de formation Système de Riziculture

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE

RAPPORT DE RECHERCHE GESTION EFFICACE ET INTÉGRÉE DES ROTATIONS, DU TRAVAIL DU SOL, DES FUMIERS ET DES COMPOSTS POUR UNE RENTABILITÉ ACCRUE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE RAPPORT DE RECHERCHE Demandeur : Institut de recherche et

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système Pommes de terre et légumes.

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système Pommes de terre et légumes. Système Pommes de terre et légumes. Caractéristiques Variantes de ce système : Il existe près de 150 exploitations de moins de 100 ha qui produisent de la pomme de terre, essentiellement pour une vente

Plus en détail

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011

Séminaire final du projet Climaster Caen 28/11/2011 Impact du changement climatique sur l'organisation du travail dans les exploitations agricoles : une analyse des jours agronomiquement disponibles (JAD) A. Joannon, C. Barbeau, G. Barbeau, V. Hallaire,

Plus en détail

Théme 1: matière organique et biodiversité

Théme 1: matière organique et biodiversité Théme 1: matière organique et biodiversité Jan Valckx Provincie Limburg (B) Union européenne - Europese Unie Fonds Européen de Développement Régional Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling Interreg

Plus en détail

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux

Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Eau, agriculture et sécurité alimentaire: faire face aux changements globaux Billy Troy, Fondation FARM Partage du savoir en Méditerranée (7) Tunis, 19 mai 2012 Sécurité hydrique et sécurité alimentaire

Plus en détail

Mise à l herbe, les années se suivent!

Mise à l herbe, les années se suivent! Mise à l herbe, les années se suivent! Les vaches laitières du centre de formation ont été mises à l herbe de-nouveau un jeudi. En 2010 c était le 1 er avril, cette année ce fut le 31 mars 2011. La mise

Plus en détail

De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle. Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m!

De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle. Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m! AD-P Super De nouvelles dimensions : une combinaison d outils de semis professionnelle Largeur de travail de 3 m rendement de 4 m! Performance accrue meilleure rentabilité Préparer le lit de semis rappuyer

Plus en détail

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts

Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts Gazon naturel Développements et tendances Semences UFA Espaces verts 8401 Winterthour Bernhard Schenk 01.09.2014 Thèmes Facteurs d influence sur des gazons naturels sains Espèces de graminées et progrès

Plus en détail

légumineuses, seigle, épeautre, pomme de terre, légumes de plein champ. orge, triticale, prairie temporaire, luzerne, oignons.

légumineuses, seigle, épeautre, pomme de terre, légumes de plein champ. orge, triticale, prairie temporaire, luzerne, oignons. Maïs Culture 4.5.11 Généralité Le maïs : est gourmand en éléments fertilisants; met bien en valeur l azote organique; est un fourrage de qualité. Type de sol, climat Sol Favorables Profond; bien structuré;

Plus en détail

REFFRENTIEL TECHNICO -ECONOMIQUE DES DÉMONSTRATIONS EN IRRIGATION

REFFRENTIEL TECHNICO -ECONOMIQUE DES DÉMONSTRATIONS EN IRRIGATION MINISTERE DE L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU MALI PROGRAMME COMPETITIVITE Un Peuple un But une Foi ET DIVERSIFICATION AGRICOLES (PCDA) COORDINATION REGIONALE DE SEGOU GROUPEMENT AGRERGID BP : 327 Ségou Tel

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SUR LA FERTILISATION DE LA PASTEQUE

FICHE TECHNIQUE SUR LA FERTILISATION DE LA PASTEQUE FICHE TECHNIQUE SUR LA FERTILISATION DE LA PASTEQUE 2 I- JUSTIFICATION La consommation de la pastèque est en nette expansion en réponse à une forte demande nationale et régionale ; Cependant la production

Plus en détail

LION. Herses rotatives PÖTTINGER 97+231.FR.0615

LION. Herses rotatives PÖTTINGER 97+231.FR.0615 LION Herses rotatives PÖTTINGER 97+231.FR.0615 Préparer le sol Herses rotatives de 2,50 à 6 m de largeur de travail Dans le concept de travail du sol PÖTTINGER, la herse rotative tient une place prépondérante.

Plus en détail

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Victor Savoie, ingénieur agricole MAPAQ, Centre-du-Québec, Nicolet Photo : Véronique Gagnon, Club agroenvironnement Bois-Francs Le drainage agricole

Plus en détail

Gérer définitivement les problèmes de mousse

Gérer définitivement les problèmes de mousse Gérer définitivement les problèmes de mousse Tuer la mousse n est pas un problème mais pour l éliminer définitivement, il faudra identifier la ou les origines de sa présence et y remédier Quelles sont

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Les Enjeux de l'agriculture de Précision

Les Enjeux de l'agriculture de Précision Les Enjeux de l'agriculture de Précision G. Grenier, Professeur d Automatique et Génie des Equipements; Bordeaux Sciences Agro Contexte : Qu'est-ce que l'agriculture de Précision? Changement de Paradigme

Plus en détail

La compaction des sols : Les causes et les solutions

La compaction des sols : Les causes et les solutions -1- La compaction des sols : Les causes et les solutions No : 05-C01 Novembre 05 Par: Georges Erick Tsague, CCA GGAEO, Alfred, ON Remerciements: Sylvie Denis, Agr etsague@cropadvisers.com, etsague@yahoo.fr

Plus en détail

Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps. Le meilleur du monde pour l agriculture suisse

Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps. Le meilleur du monde pour l agriculture suisse Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps Le meilleur du monde pour l agriculture suisse Technologie de nouvelle génération grâce à sa formulation avec sel de potassium et ses nouveaux

Plus en détail

IMPACT DES TRAITEMENTS DE SEMENCES INSECTICIDES

IMPACT DES TRAITEMENTS DE SEMENCES INSECTICIDES IMPACT DES TRAITEMENTS DE SEMENCES INSECTICIDES sur les insectes ravageurs du sol et les paramètres agronomiques du maïs-grain Présenté par Roxanne S. Bernard, Technicienne en entomologie, CÉROM Geneviève

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel

Sommaire. Système sec 60 ha double actif. Système sec 100 ha fort potentiel. Système sec 150 ha fort potentiel. Système sec 150 ha moyen potentiel Sommaire Système sec 60 ha double actif Système sec 100 ha fort potentiel Système sec 150 ha fort potentiel Système sec 150 ha moyen potentiel Système sec 200 ha moyen potentiel Edition 2015 : campagne

Plus en détail

Problèmes de drainage en sols organiques: la solution par les plantes? Jacynthe Dessureault- Rompré, Ph.D Jean Caron, agr., Ph.D.

Problèmes de drainage en sols organiques: la solution par les plantes? Jacynthe Dessureault- Rompré, Ph.D Jean Caron, agr., Ph.D. Problèmes de drainage en sols organiques: la solution par les plantes? Jacynthe Dessureault- Rompré, Ph.D Jean Caron, agr., Ph.D. Présenté à St-Rémi le 4 Décembre 2014 Volets de la présentation Retour

Plus en détail