Bilan Carbone des interventions viticoles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan Carbone des interventions viticoles"

Transcription

1 Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : fax :

2 Le Bilan Carbone La méthode Bilan carbone permet d évaluer, en ordre de grandeur, les émissions de gaz à effet de serre (GES) engendrées par l ensemble des processus physiques qui sont nécessaires à l existence d une activité. Outil d estimation des émissions de GES, en interne et en externe Donne des ordres de grandeurs Outil de diagnostic, surtout pas un outil de notation ou de comparaison Outil d aide à la décision ou de comparaison entre des itinéraires au sein d une même exploitation Pondération selon l unité : l équivalent CO2 Tél : fax :

3 Amortissements Main d œuvre Frais Généraux de l exploitation Déplacements clients Amortissements Main d œuvre Production de raisin Vinification et mise en bouteille Commercialis ation des vins Déchets Emballages Mécanisation Intrants Transports Service commercial Tél : fax :

4 Amortissements : GES émis pour la fabrication des matériels viticoles, des bâtiments et des plantations La production de raisin Main d œuvre : GES émis lors des déplacements internes et externes (taille, vendanges, ) Mécanisation : GES émis par les carburants et l amortissement des machines d exploitation Intrants : GES émis pour la fabrication et le transport des produits nécessaires à la production de raisin : phyto, engrais, etc Tél : fax :

5 Répartition des émissions de CO 2 d une exploitation viticole répartition des émissions de CO2 en fonction des grands postes commercialisation 21% production de raisin 21% vinific ation - c onditionnement 58% cartons + bouteilles =35% Tél : fax :

6 Méthode de calcul Base de données : Différents types de tracteurs, avec les émissions en GES pour leur construction, pour leur consommation en carburants Différents types d outils avec les émissions en GES pour leur construction Différents types de produits phytosanitaires avec les émissions en GES pour leur élaboration Différents types d engrais avec les émissions en GES pour leur élaboration Différents types de véhicules (voitures pour transport du personnel), avec les émissions en GES pour leur construction, pour leur consommation en carburant Énumération des différents postes techniques viticoles : Validation des temps de travaux pour les différentes interventions de chaque poste Quantification de chaque itinéraire pour les différents postes : Avec pour hypothèse une parcelle d un hectare située à 2.5 km de chez le viticulteur Tél : fax :

7 Pour le poste «taille» : Quelques exemples. prétaille : 155 eqco 2 taille (compresseur) : 333 eqco 2 si prétaille : 203 eqco 2 taille (électrique) : 9.1 eqco 2 si prétaille : 5.9 eqco 2 TRP : 245 eqco 2 Quelques itinéraires : prétaille + taille (compresseur/électrique) : 358 / 161 eqco 2 prétaille + TRP : 400 eqco 2 taille (compresseur/électrique) : 333 / 9.1 eqco 2 Tél : fax :

8 Pour le poste «taille» : Quelques exemples. taille (compresseur) : 333 eqco 2 si prétaille : 203 eqco 2 construction construction fonctionnement déplacement construction déplacement En terme de calcul : eqco 2 Tél : fax :

9 Pour le poste «taille» : Quelques exemples. taille (électrique) : 9.1 eqco 2 si prétaille : 5.9 eqco 2 construction fonctionnement construction déplacement En terme de calcul : eqco 2 Tél : fax :

10 Quelques exemples. Pour le poste «entretien du sol sous le rang» : désherbage chimique (post et pré-levée) : 186 eqco 2 décavaillonneuse : 123 eqco 2 interceps à lames : 117 eqco 2 interceps rotatifs : 117 eqco 2 Quelques itinéraires : désherbage chimique (post et pré-levée) + tache : 277 eqco 2 décavaillonneuse + 2 interceps à lames : 357 eqco 2 Tél : fax :

11 Quelques exemples. Pour le poste «traitement phytosanitaire» : fongicide liquide (tebuconazol) : 47 eqco 2 cuivre (800gr Cu métal/ha) : 54 eqco 2 soufre (10 kg/ha) : 138 eqco 2 insecticides : 47 eqco 2 Quelques itinéraires : produits de synthèse (8 fongicides) : 376 eqco 2 produits AB (4 cuivres à 600gr, 4 soufres ) : 760 eqco 2 Tél : fax :

12 Quelques exemples. Pour le poste «traitement phytosanitaire» : construction construction élaboration fonctionnement déplacement dose En terme de calcul : fongicide liquide eqco 2 soufre eqco 2 Tél : fax :

13 Quelques exemples. Pour le poste «traitement phytosanitaire» : données dose dose eqco 2 /ha produit hectare M.A. eqco 2 /kg M.A. fongicide liquide : (tebuconazol) soufre : Tél : fax :

14 Quelques exemples. Pour le poste «traitement phytosanitaire» : données dose dose eqco 2 /ha produit hectare M.A. eqco 2 /kg M.A. cuivre(800 gr) : Cymoxanil : Folpel Tél : fax :

15 Quelques exemples. Pour une parcelle d un hectare, avec le même équipement viticole : Itinéraire agriculture raisonnée : 2041 eqco 2 Itinéraire agriculture biologique : 2512 eqco 2 La différence est due : AR AB Entretien du sol sous le rang Traitements phytosanitaires Tél : fax :

16 Pour l avenir Nouveau projet en 2010 : Création d une application informatique en libre diffusion permettant de calculer les émissions en GES des interventions au vignoble Permettant de calculer le coût de ces interventions Tél : fax :

17 Merci de votre attention Tél : fax :

Région... ... ... ... ... Lieu-dit de la parcelle... ...

Région... ... ... ... ... Lieu-dit de la parcelle... ... Vu l avis favorable du Conseil National de l Information Statistique cette enquête reconnue d intérêt général et de qualité statistique est obligatoire. Visa n 2007 X 019 AG du Ministre de l Agriculture

Plus en détail

Approche technicoéconomiques. des pratiques respectueuses. de l environnement

Approche technicoéconomiques. des pratiques respectueuses. de l environnement Station Régionale ITV Midi-Pyrénées Approche technicoéconomiques des pratiques respectueuses de l environnement 40 - Viticulture durable et environnement - Décembre 2007 Station Régionale ITV Midi-Pyrénées

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Contrôle Biodyvin - document déclaratif production 2015

Contrôle Biodyvin - document déclaratif production 2015 Contrôle Biodyvin - document déclaratif production 2015 Attention : Ce rapport devra obligatoirement être rempli par le viticulteur avant le passage du contrôleur. Référence du domaine Nom de l entreprise

Plus en détail

Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs

Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs Les contrôles et la certification du vin bio Philippe NAVAS, Sandra RONGIERAS Inspecteurs Présentation de la démarche de certification 2 Comment s appliquera la nouvelle règlementation? Les contrôles réalisés

Plus en détail

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées

Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production. Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées Coûts des pratiques viticoles dans le Sud-Ouest en fonction de la typologie de production Damien AMELINE, CER France Midi-Pyrénées 10 Damien décembre Ameline 2010 (CER France Toulouse Midi-Pyrénées) Compétitivité

Plus en détail

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire COLLECTION THEMA L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire CONTEXTE OBJET DE L ÉTUDE Avec près de 3 000 exploitations viticoles spécialisées, le vignoble du Val de Loire est

Plus en détail

Adaptation du mode de conduite dans le vignoble nantais

Adaptation du mode de conduite dans le vignoble nantais Adaptation du mode de conduite dans le vignoble nantais Soucieux de prévoir l adaptation du vignoble à de nouvelles contraintes, les administrateurs du Syndicat de Défense des Appellations d Origine Muscadet

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-CST 503AB-2015

RÉSOLUTION OIV-CST 503AB-2015 RÉSOLUTION OIV-CST 503AB-2015 CALCUL DU BILAN DES GAZ À EFFET DE SERRE POUR LE SECTEUR VITIVINICOLE - GAZ RECONNUS ET INVENTAIRE DES ÉMISSIONS ET DES SÉQUESTRATIONS L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, CONSIDÉRANT le

Plus en détail

NOTICES FICHES D'ENREGISTREMENTS

NOTICES FICHES D'ENREGISTREMENTS NOTICES FICHES D'ENREGISTREMENTS Ces fiches doivent être correctement tenues à jour et conservées pendant une durée de dix années à partir de l'année de vente de vos produits. Notice registre des clients

Plus en détail

4 février 2014 Montpellier

4 février 2014 Montpellier Evaluation de systèmes viticoles par l expérimentation : bilan sur la méthode et son efficacité Laurent Delière, Morgane Petitgenet INRA Bordeaux, ISVV, UMR Santé et Agroécologie du Vignoble Culture pérenne

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE MAÎTRE D OUVRAGE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL PYRENEES GASCOGNE 11 boulevard Kennedy 65 000 TARBES BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE Date : 5 mars 2012 PREFECTURE

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

Rapport BEGES. Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre. Année 2011 sur les activités 2010. Scope I et 2. Direction ABBOTT - HSE

Rapport BEGES. Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre. Année 2011 sur les activités 2010. Scope I et 2. Direction ABBOTT - HSE Rapport BEGES Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Année 2011 sur les activités 2010 Scope I et 2 Direction ABBOTT - HSE Conformité avec l Art.75 de la Loi N 2010-788 du 12 Juillet 2010 Portant Engagement

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

Référentiel Technico - Economique du Vigneron Bordelais. Mieux connaître les coûts de production

Référentiel Technico - Economique du Vigneron Bordelais. Mieux connaître les coûts de production Référentiel Technico - Economique du Vigneron Bordelais Mieux connaître les coûts de production Note aux lecteurs Dans la continuité des documents parus en 2002 et 2009, nous vous proposons la nouvelle

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS...2 a) PRESENTATION DE L ENTREPRISE...2 b) OBJECTIFS DE CE RAPPORT :...2 c) PERIMETRE DE L ETUDE :...2 2. RESULTAT ET PRECONISATIONS

Plus en détail

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques Développement Durable Approche d une Maison de Champagne Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques 2 Notre Vision Un engagement de longue date dans l environnement La volonté d aller plus loin

Plus en détail

EVALUATION DES TENEURS EN PESTICIDES SUR UN TRANSECT DE 10KM DANS LA MARNE. Protégeons ensemble l'air que nous respirons

EVALUATION DES TENEURS EN PESTICIDES SUR UN TRANSECT DE 10KM DANS LA MARNE. Protégeons ensemble l'air que nous respirons EVALUATION DES TENEURS EN PESTICIDES SUR UN TRANSECT DE 1KM DANS LA MARNE Afin de répondre aux différentes attentes nationale et régionale, ATMO Champagne-Ardenne mène des campagnes de mesures de produits

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 DANS LE CADRE DE LA DEMANDE DE DEROGAITON TEMPORAIRE POUR LES TRAITEMENTS AERIENS SUR VIGNE

EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 DANS LE CADRE DE LA DEMANDE DE DEROGAITON TEMPORAIRE POUR LES TRAITEMENTS AERIENS SUR VIGNE EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 DANS LE CADRE DE LA DEMANDE DE DEROGAITON TEMPORAIRE POUR LES TRAITEMENTS AERIENS SUR VIGNE DEPARTEMENTS DE LA LOIRE ET DU RHONE 2015 PORTEURS DE PROJET

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014

AG Technique Commission de Développement Viticole. Activités 2014 AG Technique Commission de Développement Viticole Activités 2014 Au service de la technique sur les exploitations; Anticiper les questions de demain, stimuler et participer à l innovation, Renforcer l

Plus en détail

Traitements anti-botrytis : impact des pratiques culturales et de la dose appliquée sur l efficacité de la protection

Traitements anti-botrytis : impact des pratiques culturales et de la dose appliquée sur l efficacité de la protection Traitements anti-botrytis : impact des pratiques culturales et de la dose appliquée sur l efficacité de la protection Le coût élevé des produits anti-botrytis, les problèmes de résidus qu ils sont susceptibles

Plus en détail

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques Version du 3 février 2015 1. Description du

Plus en détail

Itinéraires d élaboration des vins : les évaluer pour les faire évoluer

Itinéraires d élaboration des vins : les évaluer pour les faire évoluer Page : 1 / 7 Contexte et objectifs Les secteurs vitivinicoles français mais également international sont actuellement en pleine mutation. De la production à la mise en marché des vins, les enjeux sont

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Gutenberg d Orléans pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité et chauffage)

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

Remerciements 2 Introduction 3 Démarche utilisée 3

Remerciements 2 Introduction 3 Démarche utilisée 3 ANALYSE DES STRATEGIES DE LUTTE CONTRE L OÏDIUM DES VITICULTEURS BIOLOGIQUES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON - SYNTHESE D ENQUETES NICOLAS CONSTANT DECEMBRE 2008 LA REDACTION DE CE DOCUMENT A BENEFICIE DU SOUTIEN

Plus en détail

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur

Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur 1 2 Que voit-on? Bande enherbée (graminées)entre deux rangs de vigne. Enherbement assez haut et varié favorisant la biodiversité. Désherbage chimique sur le cavaillon car cavaillon propre et non travaillé

Plus en détail

Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia

Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia 300 250 Figure 1 : Evolution du nombre d adhérents à la SICA Révia 244 246 247 248 200 150 100 50 176 91 85 116 128 126 124 123 120 130 118 0 1995 2000 2001 2002 2003 total engraisseurs naisseurs Source

Plus en détail

FRAB Midi-Pyrénées- Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques

FRAB Midi-Pyrénées- Fédération Régionale des Agriculteurs Biologiques 32 190 SAINT JEAN POUTGE Viticulture, vinification, grandes cultures Situé au cœur de la Gascogne, Herrebouc est un domaine viticole indépendant de 12 ha de vignes en coteaux proches de la Baïse. Carine

Plus en détail

REXEL France Etude d empreinte carbone

REXEL France Etude d empreinte carbone REXEL France Etude d empreinte carbone Sommaire Contexte et périmètre de l étude Approche méthodologique Collecte des données & hypothèses de calcul Résultats 2 Contexte et périmètre de l étude Contexte

Plus en détail

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012)

Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Rapport Bilan Carbone Groupe GMBA Baker Tilly (exercice 2012) Introduction : GMBA est un cabinet d audit, d expertise comptable et de conseil situé sur 3 sites géographiques différents : deux à Paris et

Plus en détail

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010

RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU RAD Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Les essentiels du Réseau agriculture durable RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DU Synthèse 2011 - Exercice comptable 2010 Réseau d information comptable agricole du Ministère de l Agriculture,

Plus en détail

des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Préfecture de la Meuse

des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Préfecture de la Meuse PREFETE DE LA MEUSE FICHE DE SYNTHESE BILAN des émissions de Gaz à Effet de Serre de la Préfecture de la Meuse Année 2013 Bilan Carbone de la Préfecture de la Meuse 1 1 Description de la personne morale

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

Rapport. Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Agence de l eau ADOUR-GARONNE. Mai 2014

Rapport. Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Agence de l eau ADOUR-GARONNE. Mai 2014 Agence de l eau ADOUR-GARONNE Rapport Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Mai 2014 DECLARATION ART 75 LOI ENE AGENCE DE L EAU ADOUR GARONNE 1 Rapport réglementaire La suite de ce chapitre

Plus en détail

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS

Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS Le bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre NTN-SNR ROULEMENTS L article 75 de la loi du 12 juillet 21 rend obligatoire la réalisation d un bilan des émissions des gaz à effet de serre

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (BILAN G.E.S.) Loi Grenelle 2 Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (Bilan G.E.S.) Préambule L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013.

2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS. Mars 2013. 2013-2017 PROGRAMME I REDUCTION DE L EMPREINTE CARBONE DU FONCTIONNEMENT DE LA REGION ET DES LYCEES PUBLICS Mars 2013 Document 3/6 SOMMAIRE INTRODUCTION 1 BILANS DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...5

Plus en détail

Performance environnementale des produits " vin rouge" et "tomate" à Genève Version finale

Performance environnementale des produits  vin rouge et tomate à Genève Version finale Performance environnementale des produits " vin rouge" et "tomate" à Genève Version finale David Rochat, Ana Carvalho, Guillaume Massard Avril 2009 SOFIES - Solutions For Industrial Ecosystems 1, rue du

Plus en détail

Fiche de synthèse 2015

Fiche de synthèse 2015 Septembre 2015 SIGVARIS Bilan des émissions de gaz à effet de serre Fiche de synthèse 2015 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Des solutions pour l avenir (Conférences Démonstrations en viticulture et œnologie) Jeudi 11 avril 2013 de 8h30 à 17h

Des solutions pour l avenir (Conférences Démonstrations en viticulture et œnologie) Jeudi 11 avril 2013 de 8h30 à 17h 16 èmes Rencontres Rhodaniennes Des solutions pour l avenir (Conférences Démonstrations en viticulture et œnologie) Jeudi 11 avril 2013 de 8h30 à 17h Institut Rhodanien et Lycée Viticole à ORANGE (Vaucluse)

Plus en détail

Comparez vos coûts Comment y arriver?

Comparez vos coûts Comment y arriver? Comparez vos coûts Comment y arriver? Victoriaville 26 Janvier 2012 Par: Réjean Leblanc, agroéconomiste Avant de vouloir se comparer : Il faut d abord connaître son coût de production Coût de production

Plus en détail

Bilan Carbone 2009-2010

Bilan Carbone 2009-2010 Bilan Carbone 2009-2010 Dauphin Subaquatique Club 6, rue Mansart 75009 PARIS dsc.asso.fr Introduction 1 Changement climatique : l'urgence d'un état des lieux 1 La méthode Bilan Carbone 1 Quels chiffres

Plus en détail

200 Adhérents. Cinq salariés : -1 Chargé de Développement -1 Cocher Professionnel -1 Chargée d Etude -1 Chargé de Communication -1 Maraîcher

200 Adhérents. Cinq salariés : -1 Chargé de Développement -1 Cocher Professionnel -1 Chargée d Etude -1 Chargé de Communication -1 Maraîcher 200 Adhérents 1 Cinq salariés : -1 Chargé de Développement -1 Cocher Professionnel -1 Chargée d Etude -1 Chargé de Communication -1 Maraîcher Quatre chevaux et deux ânes de travail Association loi 1901

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à effet de serre BIOMERIEUX FRANCE

Bilan d émissions de Gaz à effet de serre BIOMERIEUX FRANCE Bilan d émissions de Gaz à effet de serre conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) BIOMERIEUX FRANCE Décembre 2012 Réalisé

Plus en détail

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE cadet international groupe setec Juillet 2010 Sommaire I. Contexte et enjeux... 3 II. Périmètre du Bilan Carbone... 4 III. Résultats... 5 Déplacements... 6 Immobilisations /

Plus en détail

Cap sur le Développement Durable. Année 2014

Cap sur le Développement Durable. Année 2014 Cap sur le Développement Durable Année 2014 1 17% de la production de l Appellation Bandol + petite production en AOC Côtes de Provence et vin de Pays du Var 187 Coopérateurs adhérents (récolte 2014) 16

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

Bilan Carbone Informatique CDC

Bilan Carbone Informatique CDC Bilan Carbone Informatique CDC Abdelfattah Bekkali Département Logistique Générale - Développement Durable Sommaire : I. BILAN CARBONE LES OBJECTIFS... 3 Pourquoi un bilan carbone à Informatique CDC...

Plus en détail

Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure

Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure PERRIN O. ; MERLE F. Contexte sociétal et économique

Plus en détail

TECHNIQUE DE PULVÉRISATION: TSG 99% DE RÉDUCTION DE LA DÉRIVE! 40% DE RÉDUCTION DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES!

TECHNIQUE DE PULVÉRISATION: TSG 99% DE RÉDUCTION DE LA DÉRIVE! 40% DE RÉDUCTION DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES! POUR L AMOUR DES VIGNES. TECHNIQUE DE PULVÉRISATION: TSG 99% DE RÉDUCTION DE LA DÉRIVE! 40% DE RÉDUCTION DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES! AVEC LES TUNNELS TSG VOUS ÊTES DÉJÀ PRÊTS POUR LA RÉDUCTION DES INTRANTS

Plus en détail

Consommation de carburant au vignoble : évaluation de l'efficacité des technologies et des réglages

Consommation de carburant au vignoble : évaluation de l'efficacité des technologies et des réglages Lettre actualités n 78 septembre 2015 Consommation de carburant au vignoble : évaluation de l'efficacité des technologies et des réglages C. Gaviglio : IFV Pôle Sud Ouest - Tél : 05 63 33 62 62 christophe.gaviglio@vignevin.com

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant?

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? Lorsqu un producteur achète un système d autoguidage, on lui fait souvent valoir des économies de carburant et une plus grande précision

Plus en détail

LE VIN. I. Définition et Présentation Son Histoire Sa Typologie

LE VIN. I. Définition et Présentation Son Histoire Sa Typologie LE VIN LE VIN I. Définition et Présentation Son Histoire Sa Typologie II. De la Vigne au Vin Les travaux de la Vigne Les Différentes Vinifications L élevage du vin Contrôle de qualité et Commercialisation

Plus en détail

Société Néotic. Société Voe Développement. Société So néo

Société Néotic. Société Voe Développement. Société So néo Particularités et remarques sur les logiciels Cités Société Néotic AGREO : aucun logiciel n'est installé, les données et les outils étant sur un serveur centralisé, hébergé par Neotic ou par le client.

Plus en détail

Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre

Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre Coût de production et prix d intérêt blé dur/blé tendre Zoom sur les campagnes 2011/2012 et 2012/2013 Données issues des groupes marges brutes Chambre d agriculture d Eure-et-Loir en zone traditionnelle

Plus en détail

Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011

Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011 Stratégies commerciales et rentabilité en viticulture : les enseignements de 2011 L antenne viticole de la chambre d agriculture du var analyse régulièrement les prix de vente et les coûts de production

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes 14 ème journée d étude des productions porcines et avicoles,

Plus en détail

Analyse du cycle de vie de l entreprise Solares-Bauen

Analyse du cycle de vie de l entreprise Solares-Bauen Analyse du cycle de vie de l entreprise Solares-Bauen REALISEE PAR : solaresbauen SARL 67000 - Strasbourg Tél : 03 88 30 97 74 Fax : 03 59 08 75 37 Mail : info@solares-bauen.fr REV DATE DESCRIPTION REDACTION/VERIFICATION

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

Dynamiseur en Développement Durable. 13 janvier. Bilan carbone - DEPAC CADEAUX Novembre 2009

Dynamiseur en Développement Durable. 13 janvier. Bilan carbone - DEPAC CADEAUX Novembre 2009 Dynamiseur en Développement Durable 13 janvier 1 Bilan Carbone 2 Contexte Préoccupée par la formalisation de son offre «développement durable», la société DEPAC sollicite LGE pour la réalisation de son

Plus en détail

Pépinières du Val d'erdre

Pépinières du Val d'erdre Page1 : Les Places 44850 Saint Mars du désert : 02 40 77 48 63 : 02 40 77 48 64 Pépinières du Val d'erdre Contact Jean-Marc Auray Gérant : www.pepinieresvalderdre.fr info@pepinieresvalderdre.fr Effectif

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

INTRODUCTION AU SME Améliorer nos pratiques pour optimiser notre impact environnemental et nous permettre de faire face aux défis de demain

INTRODUCTION AU SME Améliorer nos pratiques pour optimiser notre impact environnemental et nous permettre de faire face aux défis de demain N 1 juin 2011 Collection SME LES CAHIERS TECHNIQUES du CIVB INTRODUCTION AU SME Améliorer nos pratiques pour optimiser notre impact environnemental et nous permettre de faire face aux défis de demain LA

Plus en détail

WINETECH PLUS: Communauté de l innovation et des nouvelles technologies en viticulture et vinification

WINETECH PLUS: Communauté de l innovation et des nouvelles technologies en viticulture et vinification WINETECH PLUS: Communauté de l innovation et des nouvelles technologies en viticulture et vinification Carole FEILHES Institut Français de la Vigne et du Vin Un réseau interrégional de promotion de la

Plus en détail

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône

Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Développement de l Agriculture Biologique sur le territoire Dombes-Saône Photo : M Benmergui L agriculture biologique sur le territoire 14 exploitations en AB, 1.66% des exploitations 758 ha soit 1.5%

Plus en détail

nourrir, employer, préserver

nourrir, employer, préserver nourrir, employer, préserver Historique du projet Une ferme, un projet La Corbière est le nom d une ferme située au Sud du Maine-et-Loire, dans le pays des Mauges, où la terre à été transmise de père à

Plus en détail

Transfert d énergie sous forme thermique

Transfert d énergie sous forme thermique Chapitre 10 Transfert d énergie sous forme thermique Découvrir Activité documentaire n 1 Générations de carburants 1. Il existe trois catégories de carburants : les carburants issus de la pétrochimie,

Plus en détail

Gestion de la résistance Mildiou et oïdium de la vigne

Gestion de la résistance Mildiou et oïdium de la vigne ANNEXE Note nationale 2012 Gestion de la résistance Mildiou et oïdium de la vigne Cette note a été rédigée par un groupe de travail réunissant des représentants de la Direction Générale de l Alimentation

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou»

Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Plan d Action Territorial «Hers-Mort/ Girou» Journée Arbres, Eau et Cours d eau 26 avril 2012 Aurin Avec le concours financier de Présentation de la zone d étude Superficie : 1555 km² Population : 250

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB

Compte-rendu d essai ABRICOTIER 2014 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Compte-rendu d essai ABRICOTIER 214 COMPARAISON DES ITINERAIRES PFI ET AB Date : Novembre 214 Rédacteur(s) : Laetitia CUNY (SERFEL), Valérie GALLIA (SERFEL/CA3), Christian PINET (SERFEL/CA3), Benjamin

Plus en détail

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009 BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009! Détails de l'étude! Résultats généraux! Facteur 4! Perspectives Avril 2009 www.mountain-riders.org 1 OBJECTIF DE L ETUDE Évaluer les émissions

Plus en détail

INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre. Le chanvre, une filière éco-responsable Juillet 2007

INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre. Le chanvre, une filière éco-responsable Juillet 2007 INTERCHANVRE L Interprofession du chanvre Le chanvre, une filière éco-responsable Juillet 2007 Le chanvre, une réponse à des demandes environnementales La prise en compte croissante des impacts environnementaux

Plus en détail

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre

AJILON ENGINEERING. Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre 2011 AJILON ENGINEERING Synthèse Bilan de Gaz à Effet de Serre Synthèse BILAN DE GES Ajilon Engineering 2011 L'EFFET DE SERRE est un phénomène naturel nécessaire à la vie sur terre : comme les vitres d'une

Plus en détail

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste

Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Introduction o Le e-commerce présente un avantage environnemental par rapport au commerce traditionnel La différence principale entre les

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux?

Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Avec la participation i de l Le développement durable peut-il se passer d engrais minéraux? Philippe EVEILLARD UNIFA Union des Industries de la Fertilisation Le développement durable et l agriculture :

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Montesquieu de Boigny-sur-Bionne pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Montesquieu de Boigny-sur-Bionne pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Montesquieu de Boigny-sur-Bionne pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

Champagnes de vignerons

Champagnes de vignerons Champagne Le champagne est un vin mousseux issu de l assemblage * de terroirs, de cépages * et de millésimes, dont la légende attribue la première élaboration à Dom Pérignon. Le champagne est généralement

Plus en détail

Fertilisation. et protection. des cultures

Fertilisation. et protection. des cultures Fertilisation et protection des cultures Fertilisation et protection des cultures EMBALLAGES VIDES DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES (EVPP) Les EVPP sont composés de : - bidons en plastique d une contenance

Plus en détail