Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une nouvelle écologie des parcs et des jardins"

Transcription

1 Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

2 Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications aux jardins Mise en œuvre à Bordeaux, résultats, bilans et perspectives

3 Le patrimoine vert de Bordeaux 605 ha d espaces verts ou naturels-> 12% du territoire 54 km de berges (Garonne, lac, jalles) 482 ha gérés dont 388 ha de parcs et jardins 830 sites en gestion

4 Un projet urbain intégrant le végétal Depuis 2001, 67 hectares d espaces verts créés, 48 ha réhabilités et arbres plantés sur Bordeaux L arbre symbole de cette nature en reconquête

5 Quelques exemples d aménagement durant ces dix dernières années : Thomas Sanson Cours du Chapeau Rouge

6 Quelques exemples d aménagement durant ces dix dernières années : Jérémie Buchholtz

7 Développement de la trame verte

8 Quelques exemples de réhabilitations durant ces dix dernières années : Parc Bordelais : Jardin Public Reconstitution de la chênaie, replantations isolées ou en masse Reconstitution des formes, principes et vues d origine 2 jardins classés «jardins remarquables de France» Replantations de 550 arbres, plus de 100 essences différentes 6000 vivaces

9 Des démarches pour l amélioration des performances environnementales et qualité écologique du patrimoine Mise en place d un système de management environnemental pour l amélioration continue en matière de prise en compte de l environnement, objectif de certification ISO Labellisation de la qualité écologique de la gestion de 12 parcs, par le respect d un référentiel intégrant tous les aspects de prise en compte de l environnement : eau, sol, bruit, air, biodiversité, paysage, qualité des matériaux, aspects sociaux et humains, etc. Gestion de la biodiversité des sites urbains - Convention avec la Ligue de Protection des Oiseaux 2009/2014 : inventaires, diagnostics, 230 nichoirs installés labellisation «Refuges LPO» de 10 parcs Gestion des espaces naturels patrimoniaux (Bois et lac de Bordeaux, berges de Garonne) Comité scientifique et technique du Bois de Bordeaux mis en place en 2005, en voie d élargissement avec le projet de corridor égologique «Garonne-RNN Bruges» Projets de comité scientifique du lac, de partenariats avec la Sepanso et le port autonome

10 Espaces naturels du nord de Bordeaux

11 Espaces naturels du nord de Bordeaux

12 Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications aux jardins Mise en œuvre à Bordeaux, résultats, bilans et perspectives

13 Grands principes termes clés / traduction urbaine Ecosystème Corridors écologiques Espèce Biotope / Biocénose Espèce indigène Biodiversité Nature ordinaire / Nature patrimoniale Successions écologiques, dynamique végétale Auto-écologie, Synécologie, Ecologie du paysage Espèce protégée Habitats naturels Trame verte urbaine, écologique, paysagère, sociale Biologie de la conservation Valence écologique, espèce inféodée / généraliste Espèce invasive Trame verte et bleue Permaculture Diversité botanique / horticole

14 Schéma de principe écologie du paysage Grands principes termes clés tache corridor matrice Ecotones = frontières, lisières : biodiversité maximale Mozaïque des habitats, richesse des strates et des relations Plus un écosystème est complexe, plus il est riche et varié, plus il est stable Notions d équilibre théorique des écosystèmes, successions, climax Biodiversité : ensemble du vivant, 3 échelles : les espèces, les écosystèmes, les gènes

15 Coléoptères et Hétéroptères de quelques plantes ligneuses de Gironde Xénocommunautés des espèces monophages ou oligophages. P. Dauphin, octobre Genres Coléoptères phytophages inféodés Hétéroptères phytophages inféodés Salix Quercus (indigènes à feuilles cad.) taxons ornementaux présents au Bois de Bordeaux : Abies, Acer (espèces importées), Dyospyros, Gincko, Liquidambar, Liriodendron, Nyssa, Picea, Pseudotsuga, Pterocarya, Rhododendron, Quercus (rubra, palustris, etc.), Sequoia, Taxodium, Zelkova, etc. 0 0

16 Applications aux jardins bordelais

17 Le revers de la médaille Engrais «Espaces verts» modèles des années Tassements du sol Produits phytosanitaires Consommation d eau Racines d arbres abîmées Appauvrissement biodiversité

18 La gestion écologique des parcs, des jardins et des rives de Bordeaux 5 Règles de bases quelle que soit l unité gérée consommation économe et responsable de l eau maintien de la fertilité des sols avec des amendements et d engrais organiques aucune utilisation d herbicides, uniquement des produits de traitements (insecticides et fongicides) autorisés en agriculture biologique : zéro phyto attention particulière aux sols : toujours paillés ou végétalisés attention particulière pour la biodiversité : à effet égal, privilégier les aménagements et les techniques d entretien qui sont plus bénéfiques à la faune et à la flore locale Typologie de gestion différenciée code 1 : priorité au décor, à l art floral, aux collections végétales code 2 : priorité aux usages récréatifs ou à la végétalisation de l espace urbain code 3 : priorité à la biodiversité

19 La gestion écologique des parcs, des jardins et des rives de Bordeaux Exemples de plans de gestion différenciée

20 Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications aux jardins Mise en œuvre à Bordeaux, résultats, bilans et perspectives

21 Zéro pesticide depuis 2010, pour la santé et la biodiversité Techniques alternatives, paillages, nouvelle perception des herbes folles, recomposition du paysage 75% d économie d eau dans les dix dernières années, pour préserver les ressources Consommations totales eau- Direction des Parcs, des Jardins et des Rives 2002/ M³ Moy : m3 Objectif : m

22 Une gestion respectueuse de l environnement La préservation de la biodiversité Biodiversité positive Prairies humides au Parc floral: gestion agro-pastorale Abris pour la faune, Expression de la flore indigène

23 Utiliser les espaces libres pour favoriser la biodiversité Terres-pleins mélanges mellifères à base de luzerne, trèfle et tournesol ZA Bordeaux-Maritime

24 Les démarches d amélioration continue et de certification ISO en cours Label «refuge-lpo» (10 sites) Ecojardins (12) Arbres remarquables de France (7) Jardins Remarquables de France (2) Villes et Villages Fleuris: retour dans le label débuté en 2011 Labellisation Ecojardin Pour les gestionnaires d espaces verts : un outil de pilotage de la gestion écologique un guide pour aller plus loin dans l évolution des pratiques un facteur de motivation pour les équipes Pour les usagers : un signe de qualité environnementale de l espace.

25 Jardinage auto fertile, jardin écologique permanent le labour tue la vie dans le sol, les engrais déstructurent ce sol, la terre et la faune souterraine ont besoin d un couvre sol pour se protéger du soleil et de la sécheresse. Eliane HOULE Permaculture (contraction permanent / agriculture) économe en énergie (travail manuel, mécanique, carburant), respectueux des hôtes vivants et de leurs relations réciproques 4 principes de non agir : - aucun travail du sol - aucun apport fertilisant - aucun traitement de synthèse - aucun tassement du sol Masanobu Fukuoka

26 Afin de respecter le système racinaire de cet érable lacinié nous choisissons de ne pas travailler le sol. Février 2010

27 Mise en place du compost (produit in situ), puis du BRF (arbres d alignement de la ville) Février 2010

28 Une année plus tard. Février 2011

29 Cuvette volcan Arrosage manuel Contrôle régulier (tarière à main)

30 Pour préserver le système racinaire des arbres installés, nous plantons au dessus du niveau du sol. Pneumatophores de Taxodium distichum (cyprès chauve)

31 Plantation au milieu d une masse filtrante de Magnolia

32 Merci de votre attention bordeaux.fr

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris

La Direction des Espaces Verts et de l Environnement (DEVE) de la ville de Paris Direction des Espaces Verts et de l Environnement La réduction d usage en ville, exemple d une grande ville en gestion alternative économe en pesticide : La Direction des Espaces Verts et de l Environnement

Plus en détail

Certifications environnementales

Certifications environnementales A - Contexte et enjeux 4 Certifications environnementales OBJECTIF Connaitre les labellisations existantes permettant de valoriser les bonnes pratiques environnementales ainsi que les outils d évaluation

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes?

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? 11 décembre Arles Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? Claire LAFON Benoit DUPUY Introduction

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

La gestion différenciée. et la gestion des déchets

La gestion différenciée. et la gestion des déchets La gestion différenciée et la gestion des déchets Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Une intensité de gestion propres à chaque espace vert + Une gestion plus écologique des EV + Une réponse au

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Direction des Espaces Verts et de l Environnement. Formation professionnelle continue Catalogue

Direction des Espaces Verts et de l Environnement. Formation professionnelle continue Catalogue Direction des Espaces Verts et de l Environnement Formation professionnelle continue Catalogue 2016 Editorial L offre de formation professionnelle continue proposée par l école Du Breuil est au cœur de

Plus en détail

EVE R1-1004. Référentiel E.V.E. Espaces verts écologiques. Référentiel de gestion et entretien

EVE R1-1004. Référentiel E.V.E. Espaces verts écologiques. Référentiel de gestion et entretien EVE R1-1004 Référentiel E.V.E. Espaces verts écologiques Référentiel de gestion et entretien Préambules SOMMAIRE 1. Objectifs généraux..5 2. Domaines d application..5 3. Respect de la réglementation....7

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives

Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives Gembloux, le 25 septembre 2013 Témoignage de la Ville de Liège sur l application du Code de conduite sur les plantes invasives Par Ir. Thomas HALFORD Ingénieur agronome des Eaux et Forêts Ville de Liège

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques,

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques, Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Certificat d'aptitude Professionnelle agricole «Jardinier paysagiste» Module : MP4- Travaux d'entretiens

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Le Développement Durable est intégré au sein d un des 5 pôles de la Communauté Urbaine de Strasbourg : le pôle Aménagement et Développement Durables du Territoire. A l exception de la gestion des espaces

Plus en détail

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014

FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 FORMATION DES JURYS Rhône-Alpes / Lundi 10 février 2014 INTRODUCTION ACCUEIL Daniel Boulens Directeur du service des espaces verts de Lyon Membre du jury régional INTRODUCTION LE FORMATEUR Mathieu Battais

Plus en détail

Programme Biodiversité. Champigny. Syndicat des Producteurs de Saumur-Champigny

Programme Biodiversité. Champigny. Syndicat des Producteurs de Saumur-Champigny Programme Biodiversité Paysage en Saumur- Champigny 10 ans de Biodiversité 2004 : Problématiques viticole et scientifique autour de la gestion des bioagresseurs par la biodiversité et le paysage. Le projet

Plus en détail

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres

LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres ACTION 2 : Plantations d arbres bocagers LIVRET de l Action N 2 Plantation d arbres A vous de jouer! 1. Espèces et types de plantations Fiche technique Simulation de coût Cas spécifique des s associées

Plus en détail

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit

Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Les toitures végétalisées : un apport de biodiversité en ville? Anne-Laure Benoit Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine Département de la Seine-Saint-Denis 1. Eléments de contexte 2. Rappel

Plus en détail

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan L ensemble de ces orientations s applique sur le périmètre repris ci-dessous, défini selon une distance de 100 mètres de part et d autre de la voie ferrée (servitude

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques Novembre 2014 1 1. Contexte règlementaire : un objectif complémentaire donné par le législateur

Plus en détail

Projet d aménagements paysagers

Projet d aménagements paysagers La note d intention 6. La note d intention Qu est-ce que la note d intention? La note d intention a pour but de présenter et argumenter les principaux choix de conception, ceci afin de justifier et valoriser

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

LES MATÉRIAUX. Les gazons et prairies RÉFÉRENTIEL

LES MATÉRIAUX. Les gazons et prairies RÉFÉRENTIEL Les gazons et prairies LES MATÉRIAUX Les gazons et prairies RÉFÉRENTIEL CONCEPTION ET GESTION DES ESPACES PUBLICS 2010 Les Matériaux Les surfaces herbacées participent à la composition paysagère des espaces

Plus en détail

Choix des essences + protection des arbres

Choix des essences + protection des arbres Gestion de l arbre en milieu urbain 27 mars 2014 Choix des essences + protection des arbres Yves FRIQUET Conseil Général du Haut-Rhin Mission technique Arbres Unité Nature et Patrimoine arboré/sea/devi

Plus en détail

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Les enjeux des trames vertes et bleues. Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Les enjeux des trames vertes et bleues Philippe Clergeau Professeur Muséum National d Histoire Naturelle, Paris 1 Pourquoi prendre en compte la nature? pour conserver un patrimoine pour une éthique par

Plus en détail

Règlement du label EcoJardin

Règlement du label EcoJardin Règlement du label EcoJardin ARTICLE LIMINAIRE De plus en plus de gestionnaires d espaces verts publics et privés s engagent dans la réduction de l impact environnemental de leurs pratiques mais ces changements,

Plus en détail

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris

Villes et Biodiversités. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Villes et Biodiversités Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle, Paris Définitions Un urbanisme écologique c est un aménagement du territoire qui se fait

Plus en détail

Le#«#zéro#pesticide#»#dans## la#commune#! Le!cimetière!

Le#«#zéro#pesticide#»#dans## la#commune#! Le!cimetière! Le#«#zéro#pesticide#»#dans## la#commune#! Le!cimetière! Plan!de!désherbage! Inventaire!des!EV!où!un!désherbage!est!pratiqué!:! Type!de!revêtement,! Présence!d un!point!d eau!,!avaloir,!filet!d eau,! Superficie,!

Plus en détail

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert

Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les toitures végétalisées et les défis de l urbanisme vert Les défis de l éco conception urbaine Les défis de la biodiversité et de la nature en ville Les défis de la construction d une filière économique

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Réunion de travail et d informations D. BEAUVOIS

Réunion de travail et d informations D. BEAUVOIS Réunion de travail et d informations D. BEAUVOIS Le label, sa notoriété, son image Le label VVF existe depuis + de 50 ans + de 12 000 villes et villages participent au concours D après une enquête nationale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN GESTION DIFFERENCIEE A L ECHELLE D UNE COMMUNE. Contexte régional

CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN GESTION DIFFERENCIEE A L ECHELLE D UNE COMMUNE. Contexte régional CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN GESTION DIFFERENCIEE A L ECHELLE D UNE COMMUNE Contexte régional La Région Nord Pas de Calais est l une des régions françaises les plus artificialisées (14%

Plus en détail

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative

Grenelle de l environnement. Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative Grenelle de l environnement Propositions des Chambres d agriculture sur la traduction législative 1. Projet de loi Grenelle 1 Le Groupe Chambres d agriculture propose, concernant le projet de loi Grenelle

Plus en détail

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité

Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité ENJEUX Réinventer l équilibre entre actions humaines et développement de la biodiversité 1 Sensibiliser la population à l érosion de la biodiversité Communication Réapprentissage Participation citoyenne

Plus en détail

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2

MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline 2, COLSON François 2 Aménagement et gestion des espaces verts pour produire, sous contraintes réglementaires, des bouquets de services écosystémiques : Témoignage de la ville de Rennes MARTIN Bertrand 1,2, GUTLEBEN Caroline

Plus en détail

Aménagement, biodiversité & santé. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle

Aménagement, biodiversité & santé. Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle Aménagement, biodiversité & santé Philippe Clergeau Professeur et expert-consultant Muséum National d Histoire Naturelle Le rapport Homme Nature a changé : reconnaissance que le bien-être des sociétés

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts :

Gestion différenciée des espaces verts : Gestion différenciée des espaces verts : Une démarche environnementale et paysagère à coût maîtrisé pour les entreprises et parcs d activités www.econetwork.eu Sommaire de la présentation 1. Gestion traditionnelle

Plus en détail

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire.

Créer votre Refuge LPO, c est faire partie d un réseau et partager et enrichir ses expériences, ses connaissances et son savoir-faire. Dans un parc, un jardin, à votre porte, que ce soit à la ville ou à la campagne, la nature peut se révéler extraordinairement riche et variée Malheureusement, de nombreuses espèces autrefois communes sont

Plus en détail

Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés. Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle

Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés. Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle Constats : L urbanisation atteint 8,7 % du territoire en France! Nouveaux rapports

Plus en détail

LES «70» PROPOSITIONS DU MANIFESTE POUR UNE CITE VERTE

LES «70» PROPOSITIONS DU MANIFESTE POUR UNE CITE VERTE LES «70» PROPOSITIONS DU MANIFESTE POUR UNE CITE VERTE Préambule La convention européenne du paysage est un traité inscrit dans le cadre du Conseil de l Europe. Premier traité international dédié au paysage,

Plus en détail

10 jardiniers ouvrent leur jardin au public, tous jardinent au naturel!

10 jardiniers ouvrent leur jardin au public, tous jardinent au naturel! dans l Indre L opération «Bienvenue dans mon jardin au naturel» les 15 et 16 juin 2013, sera coordonnée, pour sa première édition dans l Indre, par le CPIE Brenne-Pays d Azay. Pour cette première fois,

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Le verdissement de la Politique agricole commune

Le verdissement de la Politique agricole commune Jean Claude VAN SCHINGEN Direction des surfaces agricoles Département des Aides Le verdissement de la Politique agricole commune en Région wallonne Présentations Septembre octobre 2014 1. Limite de l exposé

Plus en détail

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE Vieux trognes en milieu urbain, ville d Angers. Un patrimoine en voie de disparition préservé. GENERALITES Motifs de la formation L arbre n est pas

Plus en détail

«Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré»

«Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré» «Entretenir durablement ses arbustes et son patrimoine arboré» Calendrier de taille : Pour les arbustes à floraison printanière : Taille juste après la floraison. Pour les arbustes à floraison estivale

Plus en détail

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés!

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! SITES, MONUMENTS, PAYSAGESREMARQUABLESOUCLASSES MENACESPARLEPROLONGEMENTDEA12 La

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

La nature sublimée by

La nature sublimée by La nature sublimée by Massifs Décors paysagers Biodiversité Environnement Terrasses & patios Embellissement événementiel Compositions florales Plantes d intérieur Aménagement Démarche écologique Entretien

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : LE JARDINAGE ECOLOGIQUE Mercredi 17 octobre 2012 Salle Faro 20h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général

Plus en détail

DES ESPACES VERTS EN VAL-DE-MARNE

DES ESPACES VERTS EN VAL-DE-MARNE Réalisation : Direction de la Communication - Conception graphique : Alexandra Lucchesi - Crédits photos : Alain Bachellier, Djamila Calin. Impression : Grenier - Impression sur papier recyclé avec encres

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

La biodiversité parisienne

La biodiversité parisienne ANNEXE 1 1 La biodiversité parisienne Sommaire 1- La biodiversité parisienne en chiffres 2- Préserver la biodiversité a- Une richesse inattendue en milieu urbain b- Pourquoi préserver la biodiversité à

Plus en détail

DE GESTION COLOGIQUE DES ESPACES VERTS

DE GESTION COLOGIQUE DES ESPACES VERTS Dossier de presse Label DE GESTION COLOGIQUE DES ESPACES VERTS Document imprimé sur du papier 100% recyclé écolabellisé Communiqué de presse EcoJardin, le label de gestion écologique des espaces verts

Plus en détail

3-9 2013 DANS LES ÉCOLES BALADES TURE JUIN 3 > NA 7 7 3 > JUIN DE PLACE

3-9 2013 DANS LES ÉCOLES BALADES TURE JUIN 3 > NA 7 7 3 > JUIN DE PLACE IN E E AC OIR PL L UIN LA > 9 J DE 8 JU S NS LE DA ÉCOJUIN S 3>7 UR T O L VÉ S E D RE A L TU UIN A B NA > 7 J 3 LE 9 3ju-in92013 coup Nos Journées du Développement Durable portent cette année sur la biodiversité,

Plus en détail

Evaluation et requalification de milieux écologiques :

Evaluation et requalification de milieux écologiques : Evaluation et requalification de milieux écologiques : étude de cas au Bois de Vincennes Mélanie Lestréhan A partir du mémoire de stage de deuxième année de master Bioterre (Université Paris 1 Panthéon

Plus en détail

Les potagers Neerstalle

Les potagers Neerstalle Les potagers Neerstalle Une initiative de Marc COOLS, Échevin de l Environnement et des Propriétés communales, avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Échevins d Uccle Une action menée par le Service

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ DANS LE CIMETIÈRE. Guillaume Larregle (Maison de l Environnement de Seine-et-Marne)

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ DANS LE CIMETIÈRE. Guillaume Larregle (Maison de l Environnement de Seine-et-Marne) FAVORISER LA BIODIVERSITÉ DANS LE CIMETIÈRE Guillaume Larregle (Maison de l Environnement de Seine-et-Marne) LA TRAME VERTE ET BLEUE RECONSTITUER UN RÉSEAU DE CONTINUITÉS ÉCOLOGIQUES Permettre à la faune

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Ville de Montpellier. Direction Paysage & Nature ACTIONS EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITE

Ville de Montpellier. Direction Paysage & Nature ACTIONS EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITE Ville de Montpellier Direction Paysage & Nature ACTIONS EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITE Située au sud de la France, sur l'arc méditerranéen, Montpellier est implantée dans la zone littorale à 8km de la mer

Plus en détail

Calendrier des stages de formation professionnelle continue

Calendrier des stages de formation professionnelle continue Calendrier des stages de formation professionnelle continue 20 Année 20 Le végétal Connaissance et reconnaissance des végétaux arbustifs et arbres /16/17/18/06/20 06/07/08/09/07/20 21/22/23/24/09/20 Connaissance

Plus en détail

UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE

UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE UN CONSTAT, UNE ÉVIDENCE,, UNE CERTITUDE : COUVRIR LE SOL POUR PRODUIRE DE L EAU PROPRE Konrad Schreiber Institut de l Agriculture Durable 1 2 LA MISE À NU DES SOLS POSE D ÉNORMES PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE CHOIX DE LA STRUCTURE PORTEUSE DU LABEL ECOJARDIN

APPEL A CANDIDATURE CHOIX DE LA STRUCTURE PORTEUSE DU LABEL ECOJARDIN APPEL A CANDIDATURE CHOIX DE LA STRUCTURE PORTEUSE DU LABEL ECOJARDIN Label de gestion écologique des espaces verts 1/18 Couvrant de multiples thématiques telles que la gestion de l eau et des sols, mais

Plus en détail

Les pratiques environnementales :

Les pratiques environnementales : Les pratiques environnementales : Comment mettre en place le développement durable dans les espaces verts? Fleurir, planter et gérer les espaces verts autrement Thierry Doenlen responsable du service cadre

Plus en détail

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins différenciée s et des chemins Les communes engagées en 2009 et 2010 Les étapes du projet Rencontre des élus et agent technique Inventaire des routes et chemins Mai-juillet Inventaire de la flore et des

Plus en détail

2011 DEVE 55 Plan Biodiversité de Paris Programme d actions pour préserver et enrichir la biodiversité à Paris.

2011 DEVE 55 Plan Biodiversité de Paris Programme d actions pour préserver et enrichir la biodiversité à Paris. Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d écologie urbaine 2011 DEVE 55 Plan Biodiversité de Paris Programme d actions pour préserver et enrichir la biodiversité à Paris. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

Golf Ecodurable. Référentiel de gestion des parcours de golf

Golf Ecodurable. Référentiel de gestion des parcours de golf Référentiel R1-1110 Golf Ecodurable Référentiel de gestion des parcours de golf Copyright Ecocert. Toute reproduction et/ou représentation de ce référentiel, intégrale ou partielle, par quelque moyen que

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Qu est-ce qu un milieu humide?

Qu est-ce qu un milieu humide? Qu est-ce qu un milieu humide? Sur notre planète, il existe deux grands milieux : le milieu terrestre et le milieu aquatique. Les milieux humides s avèrent être un compromis entre les deux. C est ce qui

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine

Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et. de valorisation de la biodiversité Aquitaine Domaines de Certes et de Graveyron (Gironde) : Création d un pôle de connaissance, de préservation et de valorisation de la biodiversité Aquitaine Samedi 15 février 2014 Le site Le domaine de Certes-Graveyron

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014

CIPEL Plan d action 2011-2020 Tableau de bord technique 2014 Objectifs du plan d action 2011-2020 Dans le domaine agricole, le plan d action vise principalement à réduire les apports en phosphore dans les eaux par ruissellement ou érosion et à limiter les apports

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud»

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Direction départementale des territoires de la Vienne Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Campagne 2015 Accueil du public du

Plus en détail

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines

Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines Contexte de création du protocole Florilèges-prairies urbaines .. Objectifs du protocole Florilèges-prairies urbaines Détail des objectifs de Florilèges-prairies urbaines Fournir un outil d évaluation

Plus en détail

OUVERT02 - Maintien de l ouverture par élimination mécanique ou manuelle des rejets ligneux et autres végétaux indésirables Sous-mesure :

OUVERT02 - Maintien de l ouverture par élimination mécanique ou manuelle des rejets ligneux et autres végétaux indésirables Sous-mesure : OUVERT02 - Maintien de l ouverture par élimination mécanique ou manuelle des rejets ligneu et autres végétau indésirables Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementau et climatiques

Plus en détail

JARDINS AUTO FERTILES. Comment réaliser un jardin auto fertile?

JARDINS AUTO FERTILES. Comment réaliser un jardin auto fertile? JARDINS AUTO FERTILES Comment réaliser un jardin auto fertile? Il est facile de faire pousser des légumes ou autres; il suffit de mettre une semence dans le sol, on s'assure qu'elle ne manque pas d'eau,

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. www.cnfpt.fr Extraction du 20 avril 2015 à 11:04

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. www.cnfpt.fr Extraction du 20 avril 2015 à 11:04 CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE www.cnfpt.fr Extraction du 20 avril 2015 à 11:04 ITINÉRAIRES GESTION DES ESPACES S SANS PESTICIDE CODE ITINÉRAIRE I2O04 CONSEILLER FORMATION : GAELLE

Plus en détail

Pépinières du Val d'erdre

Pépinières du Val d'erdre Page1 : Les Places 44850 Saint Mars du désert : 02 40 77 48 63 : 02 40 77 48 64 Pépinières du Val d'erdre Contact Jean-Marc Auray Gérant : www.pepinieresvalderdre.fr info@pepinieresvalderdre.fr Effectif

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010

TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010 Direction départementale des territoires de l Eure MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE TERRITOIRE «SITE NATURA 2000 COTEAUX, VALLEE DE L EPTE» MESURE TERRITORIALISEE «HN_CEPT_PL3» CAMPAGNE 2010 1.

Plus en détail

L Agence de l eau peut vous aider

L Agence de l eau peut vous aider A G E N C E D E L E A U R H Ô N E - M É D I T E R R A N É E E T C O R S E LUTTE CONTRE LA POLLUTION DIFFUSE ET PROTECTION DES RESSOURCES EN EAU 2007-2012 L Agence de l eau peut vous aider Collectivités,

Plus en détail

Bâtiment et biodiversité

Bâtiment et biodiversité Contribution au GROUPE DE TRAVAIL PLAN BATIMENT DURABLE Bâtiment et biodiversité ELAN Structure : Nom, prénom : LEMOINE, Olivier (suppléante COUZENS, Rebecca) Coordonnées : o.lemoine@elan-france.com, 06

Plus en détail

Théme 1: matière organique et biodiversité

Théme 1: matière organique et biodiversité Théme 1: matière organique et biodiversité Jan Valckx Provincie Limburg (B) Union européenne - Europese Unie Fonds Européen de Développement Régional Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling Interreg

Plus en détail

83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES

83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES M I N ISTERE DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L'ENVIRONNEMENT DIRECTION DÉPARTEMENTALE DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT DU CANTAL Service environnement 83 RIVIÈRES À MOULES PERLIÈRES 1 - COMMUNES CONCERNÉES

Plus en détail

Place de la nature en ville

Place de la nature en ville Le transport en site propre permet d installer une forme de nature le long d un parcours Une nouvelle approche de la nature Longtemps cantonnée à une dimension d agrément, voire d hygiène, la nature dans

Plus en détail

La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60

La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 La permaculture? La permaculture? Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 Un mouvement qui trouve son origine en Australie dans les années 60 La permaculture? Un constat : le

Plus en détail

Désherber autrement dans le Grand Lyon

Désherber autrement dans le Grand Lyon Désherber autrement dans le Grand Lyon Mauvaises herbes? Et si l'herbe n'était ni mauvaise, ni sale? Pourquoi desherber? Quand on évoque les mauvaises herbes, pas besoin d être botaniste pour imaginer

Plus en détail

Deux nouveaux signes de qualité garantissant l adaptation du matériel végétal au contexte d utilisation

Deux nouveaux signes de qualité garantissant l adaptation du matériel végétal au contexte d utilisation Deux nouveaux signes de qualité garantissant l adaptation du matériel végétal au contexte d utilisation DOSSIER DE PRESSE Juin 2014 Réparer la nature, restaurer ou réhabiliter les écosystèmes et les paysages

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy

Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy Association des Villes Fortifiées - 17 décembre 2010 Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy par François FREYTET, Yohan

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail