Les potagers Neerstalle

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les potagers Neerstalle"

Transcription

1 Les potagers Neerstalle Une initiative de Marc COOLS, Échevin de l Environnement et des Propriétés communales, avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Échevins d Uccle Une action menée par le Service de l Environnement en collaboration avec le Service vert et le Service des Propriétés communales de la Commune d Uccle

2 Contexte Action n 72: Gérer progressivement les espaces verts communaux de manière écologique Plan d action Agenda 21 local pour le développement durable d Uccle Action n 77 : Initier à la culture vivrière partout où c'est possible: terrasses, balcons, murs,

3 Localisation du site potager de Neerstalle A la limite Uccle-Forest Forest Entre le n 395 et le n 417 chaussée de Neerstalle Uccle Devant le centre sportif du Zwartebeek, à côté d un espace vert public + aire de jeu Caractéristiques du site Terrain : +/- 850 m² (8,5 ares) Propriété de la Commune d Uccle

4 Avant le projet (2007)

5 Avant le projet (2009) Dépôts clandestins Nombreux déchets enfouis et briquaillons Plantes invasives : Renouée du Japon Arbres malades

6 Préparation du terrain Lutte contre les dépôts clandestins : placement d un panneau d information avec risque d amendes Lutte contre les espèces invasives : bâche pour empêcher le développement de la Renouée du Japon et arrachage manuel (Service Vert) Abattage de 3 arbres malades pour augmenter l'ensoleillement du terrain (Service Vert)

7 L étude du sol Suspicion de sol pollué dû à son utilisation antérieure et risque de remblais Analyse de sol (2013) par un bureau d étude et placement de piézomètres Résultats Remblais jusqu à 2 m de profondeur = sol pollué! mais Bruxelles Environnement confirme : «Aucune mesure de sécurité particulière ne doit être prise et le risque tolérable pour développer une activité récréative potagère». Principe de précaution voulu par la Commune d Uccle et volonté de développer un projet durable : Réalisation d un potager en bac avec apport de terre saine Sensibilisation des potagistes : «ne pas planter en dehors des bacs potagers!»

8 Elaboration du projet

9 Les travaux d aménagements Travaux réalisés par l APAM, une entreprise Uccloise de travail adaptée - Débroussaillage et arrachage de la Renouée du Japon - Fouilles et enlèvements des déchets et briquaillons sur 30 cm - Terrassement et nivellement du sol

10 Les travaux d aménagements - Clôture du site avec accès sécurisé - Démolition partielle d une dalle en béton

11 Les travaux d aménagements La gestion de l eau Placement d un géotextile perméable, d une couche de gravier, d un second géotextile perméable et d une couche d écorce de sapin Ce système favorise la percolation de l eau à travers les couches et son infiltration dans le sol ce qui permet de limiter l apparition de boue et de flaques au niveau des chemins et entre les bacs.

12 Les travaux d aménagements L aménagement des bacs potagers et des chemins entre les bacs - 18 bacs potagers : 5,35 m de long ; 1,75 m de large ; 60 cm de hauteur - Bacs en bois issus de forêts gérées durablement (FSC) et non traités chimiquement - Bacs sans fond (pour favoriser la percolation et l infiltration de l eau dans le sol ce qui permet d éviter le pourrissement).

13 Les travaux d aménagements Conception des bacs potagers Les couches 1 géotextile perméable anti-racine ; 20 cm de sable ; 1 second géotextile perméable ; 40 cm de terre saine Avec ce système, les légumes ne seront jamais en contact avec le sol pollué La solidité des bacs 2 tiges métalliques transversales pour le bon maintien du bac Une couche protectrice en plastique pour le bois du bac

14 Les travaux d aménagements Apport de terre saine 40 cm de terre organique avec 25% de compost Terre très riche adaptée à la culture potagère

15 Les travaux d aménagements La zone de détente et les sentiers d accès Sentiers d accès et zone de détente en «gravier de lave-terre» compacté pour un cheminement aisé Présence de 2 bancs (bois issus de forêts gérées durablement) Présence de 2 poubelles (une à l entrée du site, une pour la zone de détente). Les poubelles sont gérées par le Service Vert et sont prévues exclusivement pour des produits consommés sur place (pas de déchets domestiques!)

16 Les travaux d aménagements La prairie fleurie et la haie diversifiée Objectif : favoriser la biodiversité (habitat pour la faune) et attirer les insectes pollinisateurs bénéfiques aux cultures L entretien des haies, de la prairie fleurie et de ses pourtours est réalisé par le Service Vert Haie diversifiée : mélange de 5 espèces indigènes : fusain d Europe, troène commun, groseillier à fleurs, lilas commun, viorne obier Prairie fleurie : mélange de prairie fleurie 50/50 mellifère : plus de 25 espèces indigènes. (Note : sur la photo, la prairie fleurie a été tout juste plantée par le Service Vert après les travaux) Les pourtours sont laissés pour l expression spontanée de la végétation

17 Les travaux d aménagements Bois issu de forêts gérées durablement La vitrine d information - Face intérieure Extrait de la Charte des potagers Neerstalle Annonces activités, événements, Annonces éventuelles des locataires de bacs - Face extérieure Présentation du projet aux passants pour favoriser le respect des lieux

18 Les travaux d aménagements Utilisé de manière raisonnable et partagée, en bonne entente par les utilisateurs du site pour leurs outils de jardinage. Il est sécurisé par un verrou Bois issu de forêts gérées durablement Le cabanon Traité par des produits écologiques par le Service des Bâtiments communaux (en cours)

19 Les aménagements réalisés par la Commune Fourni par le Service Vert d Uccle L hôtel à insecte Chaque «logement» correspond à un type d habitat d une ou plusieurs espèces d insectes. Objectif : Refuge permettant la survie hivernale des insectes et facilitant leur reproduction. Les insectes sont souhaités : - pour la pollinisation des cultures, - pour favoriser les espèces auxiliaires, précieux alliés pour lutter contre les parasites des plantes, - pour favoriser la biodiversité locale et permet de rétablir l'équilibre de la chaîne alimentaire. Sensibilisation des utilisateurs (adultes et enfants) à la biodiversité

20 Les aménagements réalisés par la Commune Le compost collectif Fourni par le Service de l Environnement et installé par le Service Vert Destiné aux déchets verts issus des cultures des bacs potagers. Broyat fourni pas le Service Vert Panneaux d information pour une bonne utilisation du compost Formation prévue par des maîtres-composteurs ucclois pour les potagistes (sous réserve)

21 Les aménagements réalisés par la Commune Les citernes de récupération des eaux pluviales 2 citernes récupérant les eaux de ruissellement du cabanon Fournies par le Service de l Environnement et installées par les plombier du Service des Bâtiments communaux (avec filtre et trop-plein) L eau des citernes est uniquement destinée pour l arrosage des cultures des bacs Sensibilisation des «potagistes» à une utilisation raisonnée et partagée de l eau

22 Le projet terminé

23 Fonctionnement du projet Le recrutement des potagistes et la convention d occupation Recrutement basé sur la liste d attente du Service des Propriétés communales pour la location de parcelles ou de bacs destinés à la culture potagère individuelle et familiale Certains bacs ont été réservés pour des ASBL pour leur permettre de développer des projets de gestion collective de bacs potagers avec des habitants du quartier et de les sensibiliser à la culture biologique et à l alimentation durable Des visites ont été organisées sur le terrain par le Service de l Environnement pour donner des explications pratiques sur le fonctionnement du projet et sensibiliser les utilisateurs à une gestion durable de leur bac et du site Convention de location entre les potagistes et la Commune d Uccle Gérée par le Service des Propriétés communales Adaptée au projet de culture en bacs Prix de la location démocratique : 10 /an (+ caution 30 )

24 Fonctionnement du projet La gestion collective des bacs 4 bacs ont été mis à disposition gratuitement au Programme de Cohésion Social du Merlo (PCS Merlo) travaillant avec des adultes et enfants du quartier les bacs sont gérés collectivement par 2-3 habitants des activités autour des bacs sont organisées pour les enfants du quartier Le PCS Merlo travaille notamment avec de nombreux habitants et enfants des immeubles en face du potager

25 Fonctionnement du projet La charte des potager Neerstalle Signée par les locataires de bacs lors de la signature de la convention d occupation Extraits importants de la Charte affichés sur le panneau d information présent sur le site

26 Fonctionnement du projet La culture Les bacs sont destinés à la culture BIOLOGIQUE UNIQUEMENT de légumes, plantes aromatiques, fleurs, fruits (mais pas d arbres fruitiers) = pas de pesticides, insecticides, herbicides, fongicides, poisons antianimaux, produits dangereux, nocifs ou agressifs, etc. Documentation sur la lutte écologique disponible au Service de l Environnement de la Commune d Uccle (tél : 03/348/68.92) et sur le site Internet communal = pas d engrais chimiques de synthèse Utilisation du compost pour fertiliser la terre. La terre des bacs contient déjà 25% de compost. Ne jamais rien planter en dehors des bacs potagers!

27 Fonctionnement du projet La lutte contre les invasives - Sensibilisation des utilisateurs : ne pas planter d espèces invasives et signaler leur présence à la Commune - Outils d information sur les espèces invasives dans le Kit potager Renouée du Japon Berce du Caucase Balsamine de l Himalaya

28 Information et sensibilisation Distribution de Kits potagers aux locataires de bacs lors de la visite sur le terrain - Promotion de projets durables : compostage, carte des ressources durables, grainothèque, - Brochure d information de Bruxelles Environnement : jardinage, alimentation, réduction de déchets, - Kit de graines biologiques de Bruxelles Environnement - Calendrier des cultures et semis - Promotion des fiches-informations sur la culture potagère et la lutte biologique présentes sur le site Internet communal - Sac réutilisable - FAQ et contacts en cas de questions ou problèmes -

29 Information et sensibilisation Fiches-information liées à la culture potagère et la lutte biologique mise en ligne sur le site Internet communal Accès : > Service Environnement > être humain et développement durable > tout savoir sur la culture potagère

30 Analyse durable du projet Piliers du développement durable Environnemental : culture biologique, gestion de l eau, aménagements favorables à la biodiversité, mobilier issu de forêts gérées durablement, Social : aspect intergénérationnels : gestion collective par des adultes et activités pour les enfants dans le cadre des missions du PCS présence d habitants du quartier (gestion individuelle) valeur de convivialité, de bonne entente, de respect, repris dans la charte, Economique : les potagistes disposent de légumes sains et gratuits, nombreux potagistes habitant à proximité du site,

31 Analyse durable du projet Transversalité 4 services communaux concernés Service Environnement Service vert Propriétés communales Bâtiments communaux Rôle Pilotage et suivi du projet Co-pilotage, aménagements, entretien Gestion administratives des locations Petits aménagements (plomberie, menuiserie) Participation Rencontres et consultation (2x) de 4 acteurs de terrains/ Associations travaillant dans le quartier Bonne gouvernance - Information et sensibilisation (Kit, visite de terrain, site Internet communal, articles dans le Wolvendael, courriers, ) - Demande de subside «potager» auprès de Bruxelles Environnement (2013) non obtenu

32 Personnes de contact pour les potagers Question liées au projet de potager Neerstalle? Contacter le Service Environnement tél.: 02/ Adresse : 27 Rue Auguste Danse Personne de contact : Mr. Gillmann. Horaires : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h00 et de 14h à 15h30 Question liées à la location de bacs ou de parcelles potagères? Contacter le Service des Propriétés communales tél.: 02/ Adresse : 89, Rue Beeckman Personne de contact : Mme Cornélis Horaires : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h00 et de 14h à 15h30 Pas le mercredi.

33

PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE GREZ-DOICEAU. Compte-rendu du groupe de travail «Environnement et logement»

PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE GREZ-DOICEAU. Compte-rendu du groupe de travail «Environnement et logement» PROGRAMME COMMUNAL DE DÉVELOPPEMENT RURAL DE GREZ-DOICEAU Compte-rendu du groupe de travail «Environnement et logement» Présent(e)s : Maitre d ouvrage Luc Coisman - Echevin Caroline Theys Coordinatrice

Plus en détail

Mettre en place le compostage en habitat collectif

Mettre en place le compostage en habitat collectif Mettre en place le compostage en habitat collectif Programme local de prévention des déchets de la CALB 2011-2015 Contexte : 30% de nos poubelles ménagères sont des déchets fermentescibles. En pratiquant

Plus en détail

JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault

JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault JARDINS PARTAGES LES MUREAUX Cité Renault JARDINS PARTAGES I3F: Stratégie globale compléter les opérations d aménagement Cadre de vie Enrichir S approprier la résidence Rôle de lien social Convivialité

Plus en détail

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais Charte nantaise des jardins collectifs Jardins naturels nantais Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l éternité. Gilles Clément Préambule La préservation de l environnement est aujourd

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

REGLEMENT DES JARDINS FAMILIAUX

REGLEMENT DES JARDINS FAMILIAUX REGLEMENT DES JARDINS FAMILIAUX «Le jardin c est la plus petite parcelle du monde et puis c est la totalité du monde» Michel Foucault La ville de Montigny-lès-Metz a aménagé des jardins familiaux principalement

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie FELANA (SPV FELANA), qui est une association régie par la loi 60-133.

Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie FELANA (SPV FELANA), qui est une association régie par la loi 60-133. 1 1. TITRE : Projet environnemental axé sur la sensibilisation des gens en matière de protection, de reboisement 2. PROMOTEUR Le promoteur de ce projet est l Association Service de Préparation à la Vie

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année scolaire 2014/2015 OBJECTIFS Objectif général : Sensibiliser les élèves au tri, au devenir

Plus en détail

Les objectifs : Pour l espace jeunesse, nos objectifs se traduisent ainsi :

Les objectifs : Pour l espace jeunesse, nos objectifs se traduisent ainsi : PROJET PEDAGOGIQUE DE L ESPACE JEUNESSE 2013/2014 Les objectifs : L action jeunesse se situe au sein de la mission éducation du CSC (Cf. annexe), nos objectifs pour ce secteur sont de : o Contribuer au

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

Association TAGMAT Aglaguel, TATA

Association TAGMAT Aglaguel, TATA Septembre 2010 Projet de production et de vente de plants maraîchers des jeunes femmes oasiennes de Aglaguel Association TAGMAT Aglaguel, TATA Le projet de l association Tagmat d Aglaguel a été initié

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Visite inaugurale du quartier Saint-Joseph rénové

Visite inaugurale du quartier Saint-Joseph rénové Dossier de Presse Mai 2013 Visite inaugurale du quartier Saint-Joseph rénové Contact presse : Ville de Haguenau Direction de la Communication Anne Constancio 03 88 90 68 64 anne.constancio@haguenau.fr

Plus en détail

APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014

APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014 APPEL A PROJETS COMPOSTAGE PARTAGE 2014 1. CONTEXTE ENJEUX ET OBJECTIFS 1.1 Contexte L USSGETOM, Union des EPCI du Sud Gironde pour l enlèvement et le traitement des déchets ménagers et assimilés du Sud

Plus en détail

Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager.

Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager. Un lieu pédagogique et ludique pour permettre d encourager les changements de comportements de chaque visiteur et usager. UN BAtIMENt 500 m² bâtis en bois, paille, chaux et terre Avec son identité architecturale

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

Programme communal de développement rural Fiches Projets

Programme communal de développement rural Fiches Projets http://www.habitants-helecine.com/images/photos/image_helecignia_domaine.jpg Programme communal de développement rural Fiches Projets Commune de Hélécine 19/05/2015 Inscription du carnaval en tant qu événement

Plus en détail

VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013

VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013 VOTRE SATISFACTION : NOTRE PRIORITÉ! RÉSULTATS DE L ENQUÊTE SATISFACTION 2013 88,2 % DE LOCATAIRES SATISFAITS DE CHAMBÉRY ALPES HABITAT* 88,9 % DE LOCATAIRES PRÊTS À RECOMMANDER CHAMBÉRY ALPES HABITAT*

Plus en détail

Un jardin communautaire à Delémont

Un jardin communautaire à Delémont Un jardin communautaire à Delémont Sommaire De la graine... p. 3 Qu'est-ce qu'un jardin communautaire? p.4...a l'éclosion d'une fleur p5 Un jardin communautaire à Delémont. Les besoins spécifiques. Instigatrice

Plus en détail

L ATELIER DYNAMO. à Nancy

L ATELIER DYNAMO. à Nancy Écologie, économie et social L ATELIER DYNAMO à Nancy 6 années d existence 1200 adhérents à l année 1000 vélos récupérés et 600 remis en circulation 4 salariés, 2 volontaires en Service Civique et 15 bénévoles

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon.

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Saviez-vous que les déchets compostables représentent 30 % de notre poubelle? Si vous cherchez de bonnes

Plus en détail

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS

LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS LA REQUALIFICATION DE LA RÉSIDENCE EUCLIDE A TOURCOING INTERVENANTS Maître d ouvrage : Vilogia - Assistance à maîtrise d ouvrage : Itaq Equipe de conception-réalisation - Architecte : Atelier Charles Renard

Plus en détail

Que rêvons-nous nous pour Evere? Santé. Education/ Opvoeding

Que rêvons-nous nous pour Evere? Santé. Education/ Opvoeding Que rêvons-nous nous pour Evere? Santé -De la nourriture plus saine dans les cantines! -La santé gratuite pour tous comme au Canada! -Cantine ambulante avec de la nourriture saine qui circule entre les

Plus en détail

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE

LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE «la nature dans la ville» Journée d information CAUE 92 & Espaces 26-11-13 LES JARDINS PARTAGÉS PARISIENS: 10 ANS DE PROGRAMMEMAINVERTE Pourquoi? Comment? Pour qui (et pour quoi)? Où? Bilan Perspectives

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR

SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR SUIVI SCIENTIFIQUE DES NICHOIRS A CHAUVES-SOURIS SUR LA METROPOLE NICE COTE D AZUR Direction de l Environnement et de l Energie-Métropole Nice Côte d Azur Aout 2013 Introduction En 2011, 2012 et début

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Mars 2011 La garderie durable Pourquoi? Qu est-ce que c est? Les principes

Plus en détail

Kit de sensibilisation au gaspillage alimentaire

Kit de sensibilisation au gaspillage alimentaire Kit de sensibilisation au gaspillage alimentaire Objectif : sensibiliser les citoyens au gaspillage alimentaire Cible : tout public. Certains modules s adressent en particulier aux ménages. Modalités :

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES CAHIER DES PRESCRIPTIONS ARCHITECTURALES ET ENVIRONNEMENTALES 1 OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT Le présent cahier des prescriptions architecturales et environnementales a pour objet : - d assurer la diversité

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15 Plan d action de développement durable Baie de Beauport Saisons 2014-15 Table des matières Les étapes de la démarche... 3 1 Le jardin du chef et le maintien du compost... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Projets

Plus en détail

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme.

La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les documents d urbanisme. La biodiversité dans les plans locaux d urbanisme et dans les schémas de cohérence territoriale La loi pour l accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) consacre la prise en compte des enjeux de biodiversité

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 RENATURA et la protection de la mangrove en République du Congo Guichel Bisty, Givley Bokaka, Sophie Dupille 1 www.renatura.asso.eu.org /

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Développer une offre de stationnement des vélos adaptée

Développer une offre de stationnement des vélos adaptée Développer une offre de stationnement des vélos adaptée Les projets lillois LILLE EN QUELQUES CHIFFRES Nombre d habitants: 226 800 Superficie: 34, 83 km² Lille Métropole Communauté Urbaine: 85 communes

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DES PRESTATIONS DE PROPRETE EN JOURNEE

DEVELOPPEMENT DES PRESTATIONS DE PROPRETE EN JOURNEE TROPHEES DE L INNOVATION ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 Catégorie : Qualité de vie au travail (Réalisation) DEVELOPPEMENT DES PRESTATIONS DE PROPRETE EN JOURNEE PRESENTATION DU PROJET L agence de la

Plus en détail

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège

Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège Appel à projets du Conseil Départemental de l Ariège Salon de l agriculture du 27 février au 6 mars 2016, stand du Conseil Départemental de l Ariège «Salon International de l Agriculture de Paris : producteurs/transformateurs

Plus en détail

Bâtiment B1.4 UN QUARTIER QUI A LE «VERT» EN POUPE

Bâtiment B1.4 UN QUARTIER QUI A LE «VERT» EN POUPE Bâtiment B1.4 UN QUARTIER QUI A LE «VERT» EN POUPE EIKENØTT En norvégien, Eikenøtt signifie gland le fruit du chêne. Outre un clin d oeil à la commune de Gland sur laquelle se situe le quartier, ce nom

Plus en détail

La gestion différenciée. et la gestion des déchets

La gestion différenciée. et la gestion des déchets La gestion différenciée et la gestion des déchets Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Une intensité de gestion propres à chaque espace vert + Une gestion plus écologique des EV + Une réponse au

Plus en détail

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique

Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique Programme ATEnEE 2007-2008 du Pays du Mans Actions Territoriales pour l Environnement et l Efficacité Energétique - 1 - Année 3 du contrat ATEnEE du Pays du Mans Le comité de pilotage du contrat ATEnEE,

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES

Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES PAGES BARÈME INDICATIF Présentation du sujet 2 à 3 Dossier documentaire 3 à 8 Première partie 12 points Mission 1 Dossier documentaire

Plus en détail

Fiche outils n 9 Management environnemental

Fiche outils n 9 Management environnemental Fiche outils n 9 Management environnemental Organisation du tableau de bord Évaluation Tableau de bord Le Tableau de Bord comporte : l Un volet relatif à la zone industrielle, l Un volet relatif aux entreprises

Plus en détail

Le compostage partagé en pied d immeuble : Mode d emploi

Le compostage partagé en pied d immeuble : Mode d emploi Le compostage partagé en pied d immeuble : Mode d emploi Le contexte 30 % des déchets qui se trouvent dans nos poubelles sont des déchets fermentescibles qui peuvent se composter. Un des objectifs du Grenelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Jardins familiaux à Angers

DOSSIER DE PRESSE Jardins familiaux à Angers DOSSIER DE PRESSE Jardins familiaux à Angers Conférence de presse du 9 juin 2010 > Contact presse Corine BUSSON-BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05

Plus en détail

Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement»

Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement» Projet apicole de la Communauté Urbaine de Bordeaux Mise à disposition des expositions «Abeille, sentinelle de l environnement» Modalités de mise à disposition ou de prêt CONVENTION Entre : La Communauté

Plus en détail

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin

Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux. Julie CHEVRIER DREAL Limousin Les aides financières de l Anah et le programme Habiter Mieux Julie CHEVRIER DREAL Limousin 1 Présentation L Anah est une agence d État créée en 1971, placée sous la double tutelle des ministres des finances

Plus en détail

Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées. Plan d action 2014

Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées. Plan d action 2014 Plan d action municipal à l égard des personnes handicapées Plan d action 2014 Mars 2014 Mise en contexte Avec l adoption de la loi assurant l exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur

Plus en détail

Réaménagement de la soute à produits chimiques

Réaménagement de la soute à produits chimiques Réaménagement de la soute à produits chimiques CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique 28 rue

Plus en détail

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public.

En continuité avec ses actions en faveur du développement durable, Caen la mer met en oeuvre une campagne de sensibilisation du public. 30/03/2007 Semaine du développement durable 2007 Préservation de la biodiversité et participation au programme Papillons & Jardin Signature d un partenariat avec Noé Conservation Dossier de presse Dans

Plus en détail

FICHE n I.04. Engager un conseiller en environnement et en énergie au sein de l administration communale

FICHE n I.04. Engager un conseiller en environnement et en énergie au sein de l administration communale FICHE n I.04. Engager un conseiller en environnement et en énergie au sein de l administration communale DESCRIPTION DU PROJET Cette fiche projet concerne l engagement d un conseiller en environnement

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Diagnostic des installations d assainissement non collectif

Diagnostic des installations d assainissement non collectif BIENVENUE Diagnostic des installations d assainissement non collectif Présentation de la mission LA SEYNE SUR MER Mardi 17 mai 2011 1. Missions du SPANC 2. Un peu de technique 3. Le diagnostic 4. Et après

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

CHARTE REDACTIONNELLE. «Le P tit Journal de Kervé» Validée par les habitants

CHARTE REDACTIONNELLE. «Le P tit Journal de Kervé» Validée par les habitants CHARTE REDACTIONNELLE du journal de quartier de Kervénanec : «Le P tit Journal de Kervé» Validée par les habitants Préambule : Le journal de quartier de Kervénanec, outil de communication créé dans le

Plus en détail

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS Présentation Depuis 1983, le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) Pays de Serres-Vallée du Lot, agit : Dans le domaine de

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif Les Obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 Un Outil fondamental Le ZONAGE d assainissement Eaux Usées

Plus en détail

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services Une offre complète à votre service innovation - coopération mutualisation - services Un projet collectif dynamique et innovant o L association a pour objectif de développer et promouvoir la mutualisation

Plus en détail

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale Résidence Pierre Brossolette Centre Communal d Action Sociale Situation de la résidence Pierre Brossolette La RÉSIDENCE Pierre BROSSOLETTE, située dans le quartier des Gondoles Nord de Choisy-le-Roi, jouxte

Plus en détail

Préavis pour l octroi d un crédit pour la réalisation du Concept Bois-Noir

Préavis pour l octroi d un crédit pour la réalisation du Concept Bois-Noir Commune de LAVEY-MORCLES Préavis de la Municipalité au Conseil communal N 21/2015 Préavis pour l octroi d un crédit pour la réalisation du Concept Bois-Noir Lavey, le 31 août 2015 Au Conseil communal de

Plus en détail

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010

Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 Le Jardin Partagé de la Madeleine Projet 2010 1 > SOMMAIRE Sa philosophie... Page 3 Sa genèse... Page 4 Objectifs du Jardin Partagé... Page 5 Emplacement... Page 5 Le partenariat... Page 6 Les bénéficiaires

Plus en détail

UN BIDONVILLE DE MADRID: EL SALOBRAL Le plus critique en terme de MARGINALITE: 20 hectares le long d une autoroute 224 familles 318 «chabolas» des services publics inexistants: ni eau, ni électricité,

Plus en détail

Fiche de renseignement

Fiche de renseignement Demande d autorisation d assainissement individuel Fiche de renseignement REÇU EN MAIRIE Dossier N Cette fiche doit être remise au service Urbanisme de votre commune, dûment complétée et accompagnée des

Plus en détail

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016

Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Opération Programmée d Amélioration de l Habitat du syndicat ARLYSERE 2012-2016 Vous êtes propriétaires et vous souhaitez réaliser des travaux? Bénéficiez des conseils gratuits et de nouvelles aides financières

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

GetGrowing. A la demande d Amma, le groupe GreenFriends d Irlande a développé une méthode de jardinage qui se transmet facilement.

GetGrowing. A la demande d Amma, le groupe GreenFriends d Irlande a développé une méthode de jardinage qui se transmet facilement. 2 GreenFriends-France A la demande d Amma, le groupe GreenFriends d Irlande a développé une méthode de jardinage qui se transmet facilement. GetGrowing Même si nous n avons qu un petit lopin de terre,

Plus en détail

Promouvoir les associations, notamment par le biais d un cadastre et en améliorant les moyens de communication

Promouvoir les associations, notamment par le biais d un cadastre et en améliorant les moyens de communication 2.3 Promouvoir les associations, notamment par le biais d un cadastre et en améliorant les moyens de communication Thèmes : Vie associative services loisirs. Défis thématiques du PCDR : - D. Favoriser

Plus en détail

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc»

Appel à candidature pour la gestion et l exploitation de la «Buvettoparc» AGGLOMERATION D AGEN DIRECTION DE L ENFANCE, DE L EDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 8, rue André Chénier CS 10190 47916 Agen cedex 9 Tél: 05.53.69.68.67 GESTION ET EXPLOITATION DE LA BUVETTOPARC

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE

PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D AMÉLIORATION DES PRATIQUES DE DÉSHERBAGE DANS LES COMMUNES ET EPCI DE DORDOGNE Contexte France : 1 er consommateur Européen de pesticides (85000 tonnes en 2008) source UIPP (

Plus en détail

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE

CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE CANDIDATURE À LA MARQUE DE CONFIANCE DU PARC NATIONAL DE LA GUADELOUPE FICHE D IDENTITÉ DE L ACTIVITÉ Nom de l entreprise : Categorie(s) : Hébergement Site aménagé Activité de pleine nature Activité marine

Plus en détail

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek

Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Une formation en maraîchage biologique à Bruxelles - Pour qui? Pour quoi? Missions locales d Ixelles et d Etterbeek Les Missions locales Organismes d Insertion SocioProfessionnelle (ISP) Asbl Actions au

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Sécurité informatique de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action

Compostage au bureau. Targeted communication toolkit. Internal action Compostage au bureau Principe : composter et réduire les déchets organiques au bureau Cette action encourage le compostage et la réduction des déchets organiques. Le compostage est le principal outil de

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Séminaire Bâtiment Durable Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité. Bruxelles Environnement

Séminaire Bâtiment Durable Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité. Bruxelles Environnement 1 Séminaire Bâtiment Durable Construire en équipe: qualité, efficacité, rapidité Bruxelles Environnement Le processus participatif dans les projets tertiaires: Impliquer les futurs occupants pour un projet

Plus en détail

CONSEILS D INSTALLATION

CONSEILS D INSTALLATION CONSEILS D INSTALLATION L installation des toilettes Ecodomeo nécessite la création d une pièce pour le compostage (local de compostage), adaptée à votre habitation. Il est important de prêter une attention

Plus en détail

Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT. 8 septembre 2010. Liège

Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT. 8 septembre 2010. Liège Vincent SCIARRA HABITER AUTREMENT Liège 8 septembre 2010 PLAN DE L EXPOSE 1. Le FLW en tant qu institution. 2. Evolution attendue des besoins en logement. 3. Les habitats alternatifs soutenus par le FLW.

Plus en détail

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR

ZAC COTEAUX BEAUCLAIR ZAC COTEAUX BEAUCLAIR Bilan de la mise à disposition Décembre 2015 Maître d ouvrage : Ville de ROSNY-SOUS-BOIS - D.G.A. Aménagement Durable Hôtel de ville 20 rue Claude Pernès 93110 ROSNY-SOUS-BOIS Cedex

Plus en détail

CHARTE de REFERENCEMENT

CHARTE de REFERENCEMENT EUROMETROPOLE DE STRASBOURG Direction de l urbanisme, de l habitat et de l aménagement Service de l Habitat 1 parc de l Etoile 67076 STRASBOURG Cedex DIMINUTION DES LOGEMENTS VACANTS DU PARC PRIVE APPEL

Plus en détail

Répondre aux besoins des populations Transformations effectuées principes mis s en place. des populations Transformations

Répondre aux besoins des populations Transformations effectuées principes mis s en place. des populations Transformations Domaine Protection de l environnement Développement économique Répondre aux besoins des populations Transformations effectuées ou principes mis s en place. Domaine Protection de l environnement Développement

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion publique BAIGTS DE BEARN 24/03/2015

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion publique BAIGTS DE BEARN 24/03/2015 ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion publique BAIGTS DE BEARN 24/03/2015 DEROULE DE LA REUNION - PRESENTATION DES INTERVENANTS - PRESENTATION DU SERVICE AVEC DES ASPECTS TECHNIQUES ET FINANCIERS - QUESTIONS/REPONSES

Plus en détail