Aide à la planification des actions locales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide à la planification des actions locales"

Transcription

1 Aide à la planification des actions locales FAVORISEZ LA NATURE Des relations publiques ciblées La Fondation suisse pour la pratique environnementale Pusch mène en 2012 et 2013, en partenariat avec la Confédération et les cantons, une campagne nationale pour l utilisation éco-responsable des produits chimiques dans la maison et le jardin. Afin que la population soit sensibilisée aux risques parfois considérables que constituent les produits chimiques pour l homme et l environnement, elle doit être encouragée à l usage raisonnable et approprié des produits chimiques ainsi qu à leur élimination adéquate. Sans toxiques inutiles, nous vivons tous mieux! Agissez, vous aussi! Pour la réussite de la campagne, il importe de mener des actions locales visibles et propices à la découverte, de rechercher le contact direct avec la population, de favoriser la démonstration et la mise en avant de possibilités d actions concrètes et d astuces alternatives, de faire participer des professionnels et pionniers en la matière... Nous vous soutenons. Dans le cadre de la campagne, Pusch propose différentes idées et ressources qui vous aideront, en tant que commune, école, association ou entreprise, à sensibiliser le public à un usage raisonnable des produits chimiques dans la maison et le jardin.

2 Selon vos possibilités et objectifs, différentes actions s offrent à vous. Les questions suivantes vous aideront à mieux cerner les moyens adéquats et à les mettre en œuvre avec succès. Quels objectifs voulez-vous atteindre? 1. Communication sur l interdiction des herbicides sur les chemins et démonstration d alternatives pratiques à l usage des herbicides. 2. Sensibilisation à une utilisation correcte et minimale des produits chimiques et communication sur les alternatives aux produits problématiques. 2a dans la maison 2b dans le jardin 3. Appel à l élimination adéquate des produits chimiques. Quel(s) groupe(s) cible(s) voulez-vous atteindre? A quelle problématique souhaitez-vous le(s) sensibiliser? Les jardiniers amateurs, les particuliers disposant de terrains ou de terrasses (problématique des pesticides, herbicides, engrais). Les particuliers utilisant des produits chimiques ménagers (problématique des détergents et nettoyants, des produits biocides tels que les pesticides, les désinfectants et les conservateurs du bois). Un large public (sensibilisation générale à toutes les problématiques). Les utilisateurs professionnels en tant que démultiplicateurs et modèles (entretien de la maison, professionnels du jardin, commune). Les enfants et les jeunes en vue d une sensibilisation de base avec des effets à long terme. Impliquez les représentants des groupes cibles si possible dès la planification. «L hameçon doit plaire au poisson, pas au pêcheur!» Quelles sont les ressources disponibles pour l action / la campagne (financières, humaines)? Financières Humaines Envisagez de trouver des partenaires capables de vous apporter un soutien financier, matériel et / ou humain. Partenaires éventuels pour l action :

3 Un choix d actions appropriées Choisissez une action appropriée en regard de vos objectifs, groupe(s) cible(s), moyens et partenaires. Voici une liste d actions recommandées. Des informations détaillées concernant chacune d elles sont disponibles sous logique.ch Action Objectifs Principaux groupes cibles Action de retour des produits chimiques S en débarrasser pour gagner en qualité de vie. Envoi de dépliants Conseils et astuces pour une manipulation responsable des produits chimiques (sensibilisation de base à toutes les problématiques) L expérience de l eau Grâce à l exposition interactive «L eau, un bien précieux!» sensibiliser à l importance de l eau. Sensibilisation de base : Importance de l eau propre en général Enfants dès 10 ans, familles Bonnes pratiques du contrôle de la végétation La commune, un modèle pour la population chimiques dans le jardin Jardiniers amateurs, particuliers avec terrains et terrasses Utilisateurs professionnels comme démultiplicateurs et modèles La maison des coccinelles Les écoliers construisent un abri pour «Cocci» et ses amis. chimiques dans le jardin / Encouragement aux alternatives les effets des produits chimiques Enfants et adolescents École sans toxiques Les élèves se lancent à la recherche des produits mis en cause. 2b) Usage modéré des produits chimiques dans le jardin / Encouragement aux alternatives les effets des produits chimiques Les enfants, les jeunes, les parents (via les médias) Coach de jardin en pleine action Conseils éprouvés et aide compétente de professionnels 2b) Usage modéré de produits chimiques dans le jardin Jardiniers amateurs La beauté sauvage Vente de plantes résistantes et d insectes bénéfiques chimiques dans le jardin / Promotion des insectes utiles Jardiniers amateurs, particuliers avec terrains et terrasses Vivre heureux chez soi sans toxiques Conseils pour un intérieur écologique 2a) Utilisation modérée de produits chimiques dans la maison Particuliers utilisant des produits chimiques ménagers Loin des yeux loin du cœur? Journée portes ouvertes à l usine de traitement des eaux usées effets des produits chimiques Les enfants et les jeunes

4 Mise en œuvre Qui fait quoi? Planification / conduite de l action : Finances / éventuellement recherche de sponsors : Coordination avec les partenaires concernés : Publicité / Médias : Lieu / Sécurité : Organisation du matériel : Mise en œuvre de l action (animation du stand, etc.) : Quels sont les groupes impliqués dans l action / la campagne? Par exemple, atelier communal, scouts, groupe de jeunes, associations de quartier, organisations environnementales, jardins communautaires, écoles ou classes, partis politiques, entreprises, etc. Des personnalités locales/régionales accepteraient-elles d être le moteur de l action? Par exemple des politiciens, des experts du jardin ou de la maison en tant que conseillers des visiteurs sur le stand. Où et quand allez-vous mettre en œuvre l action? Associez les actions avec stand si possible à d autres événements qui intéressent le groupe cible (par exemple, fête de quartier ou du village, journées portes ouvertes, etc.) L effort publicitaire sera ainsi être réduit. Rattachez votre action à une manifestation festive. Une fête de rue attire toutes les générations, et est synonyme d amusement. Comme nourriture, proposez si possible des produits régionaux et saisonniers de l agriculture biologique. Veillez à organiser un événement limitant les déchets (www. manifestation-verte.ch). De quel matériel avez-vous besoin concrètement pour chaque action? Établissez une liste détaillée du matériel: matériel, fournisseur, lieu d achat/ date de livraison / lieu de livraison, coûts. Disposez-vous déjà de matériel pouvant être utilisé? Avez-vous accès à du matériel provenant d autres associations, organisations, entreprises ou administrations? Le matériel de campagne, de type affiches, dépliants d information ou objets publicitaires attrayants, peut être commandé aisément sous www. cocci-logique.ch. Le lieu et la date doivent convenir aux groupes cibles. Des journées officielles telles que la Journée mondiale de l eau (22 mars) ou la Journée mondiale de l environnement (5 juin) peuvent être des options. Kit de démarrage Un drapeau 5 affiches format F4 (standard) 5 affiches format A3 (standard)100 dépliants d information 100 dépliants d information 100 ballons (50 verts, 50 blancs) 100 sachets de gommes aux fruits (coccinelles) de 15 g CHF au lieu de

5 Publicité et relations avec les médias Toutes les campagnes réussies s appuient sur la publicité Pusch se charge d informer les médias au niveau national. Faites-nous part de votre action sous : -> Events Communiquez activement avec les médias et proposez une collaboration. Les contributions rédactionnelles n impliquent aucune dépense financière supplémentaire. Inscrivez les actions planifiées aussitôt que possible dans le calendrier des événements locaux et régionaux et faites-en la promotion dans les médias et vecteurs importants : Internet Newsletter Magazine municipal Bulletins associatifs Envoi de prospectus publicitaires dans les foyers Communiqués aux journaux locaux et régionaux ainsi qu aux radios et télévisions régionales Panneaux d affichage et affiches Assurez-vous que l on parlera de votre action dans la presse Invitez les représentants des médias à être présents. Fournissez de bons visuels. Organisez des interviews avec les participants et les organisateurs. Informez vous-même sur l action ; envoyez un communiqué de presse aux médias. Documentation et évaluation Pensez, dés la mise en œuvre, à la documentation et à l évaluation de l action. Nous serions ravis de recevoir également vos impressions. Recueillir les impressions des participants / groupes cibles et les documenter (ce qui était positif, négatif, les messages ont-ils été reçus?) Recueillir les impressions des responsables et les documenter (ce qui était positif, négatif) Évaluer la couverture médiatique Pour vos relations avec les médias locaux/régionaux, utilisez les logos, les accroches textuelles et les visuels disponibles sous -> Pressecorner Pusch documente toutes les actions menées. Envoyez-nous un court compte-rendu et quelques photos de votre action : Et maintenant? Après l action, c est avant l action! Comment poursuivre sur le thème de l utilisation éco-responsable des produits chimiques dans la maison et le jardin? Une nouvelle action est-elle envisagée pour l année prochaine? Une campagne de : Fondation suisse pour la pratique environnementale Contact Pusch, coordination romande p.a. Fondation pour le développement durable des régions de montagne Pré d Amédée Sion Tel , Les partenaires suivants appuient la campagne : Services cantonaux de protection de l environnement

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY L idée de base du Clean-Up-Day est de se mettre ensemble pour nettoyer la Suisse et donner ainsi un signal fort et durable contre les décharges sauvages et pour un

Plus en détail

Aspirations et valeurs

Aspirations et valeurs Communiquer avec les électeurs Un exposé consiste d'un énoncé de cinq à sept paragraphes qui offre une rationale complète et cohérente en faveur du candidat et qui établit un lien entre l'histoire personnelle

Plus en détail

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger

La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger La gestion optimale de l énergie, un atout communication à ne pas négliger Les questions à se poser pour lancer une campagne de communication SuisseEnergie pour les communes a développé un check-up pour

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d Organisé par w 23 013 2.ch ril ndie v a a rom e rd u.to w w t 1er sep t août e e m 31 b re.gruyere-cycling t o www ur.c h 1 5 se pte m bre w w w.r o m a n d iec 1 20 ic lass 3.c h SOMMAIRE Page 1 : Sommaire

Plus en détail

PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS : notre tâche commune

PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS : notre tâche commune PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS : notre tâche commune PUBLICITÉ EN FAVEUR DES MÉTIERS UNE TÂCHE POUR TOUTE LA BRANCHE DE LA CONSTRUCTION La publicité en faveur des métiers de la construction représente

Plus en détail

Bibliothèque Royale Albert 1er

Bibliothèque Royale Albert 1er Bibliothèque Royale Albert 1er Description du projet Ce projet a pour but de valoriser des espaces plats et inutilisés (toit, terrasse ou autre) par la création de potagers écologique (sans pesticide,

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

planifier organiser gerer votre Festival du Livre

planifier organiser gerer votre Festival du Livre Listes A faire pratiques qui vous aideront A : planifier organiser gerer votre Festival du Livre ET AVOIR beaucoup de succes! soutien outils Visibilité Activités recrutement Buts Liste à faire 2 Liste

Plus en détail

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait!

Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Fiche action Consommer l eau du robinet, ça me plait! Eco E Team Sommaire Remplacer l achat de bouteilles d eau par le placement de fontaines à eau ou par la consommation directe de l eau du robinet, c

Plus en détail

EXPOSANTS & PARTENAIRES

EXPOSANTS & PARTENAIRES EXPOSANTS & PARTENAIRES construire & rénover CONSOMMATION MINIMUM CONFORT MAXIMUM TOUR & TAXIS BRUXELLES 12 13 14 SEP 14 Journée réservée aux professionnels toutes les infos sur PASSIVEHOUSE.BE À PROPOS

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

PARTENARIAT SummerCup 2015

PARTENARIAT SummerCup 2015 PARTENARIAT SummerCup 2015 PARTENARIAT SUMMERCUP 2015 NAMING PRESENTING MAJOR SPONSOR NAMING Association au nom générique: «Sponsor» Summer Cup 2015 Actions de communication: Logo sur le visuel officiel.

Plus en détail

Cas pratique KIT DE MOBILITÉ LIGHT. Etabli le: 23.12.2004 Actualisé le: 02.10.2013

Cas pratique KIT DE MOBILITÉ LIGHT. Etabli le: 23.12.2004 Actualisé le: 02.10.2013 Cas pratique KIT DE MOBILITÉ LIGHT Etabli le: 23.12.2004 Actualisé le: 02.10.2013 Mobilservice Rédaction PRATIQUE Uwe Schlosser Hirschengraben 2 CH-3011 Berne redaktion@mobilservice.ch www.mobilservice.ch

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS

LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS La croissance de votre entreprise dépend du succès que vous remporterez dans trois domaines d activité précis : 1. les recommandations de clients; 2. les

Plus en détail

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS Les modèles suivants peuvent aider l OPP à être en conformité avec les critères 4.1.1 4.1.10 de la partie Potentiel de Développement ainsi que les

Plus en détail

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont

QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014. Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont QUÉBEC EN FORME ROSEMONT PLAN DE COMMUNICATION 2011-2014 Présenté aux membres du comité Québec en forme Rosemont par Magali Vaidye, le 17 janvier 2012 QUÉBEC EN FORME ROSEMONT Plan de communication 2011-2014

Plus en détail

Best practice. Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall. pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage.

Best practice. Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall. pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage. Best practice Rapport de Thomas Eigenmann, ERR Raumplaner, St-Gall pour la fondation assurer l avenir des gens du voyage Sommaire 1 Quelques aires exemplaires 2 Procédure pour la création de nouvelles

Plus en détail

Check-list. Check-list manifestations. Check-list expositions foires

Check-list. Check-list manifestations. Check-list expositions foires Check-list Check-list manifestations Check-list expositions foires 1. Informations sur une exposition/foire Se procurer une documentation de la foire Etudier soigneusement les documents et les conditions

Plus en détail

1 er salon du véhicule. électrique. de Val d Isère. 16 au 19 juillet 2015 VENEZ PARTICIPER. venez ParticiPeZ

1 er salon du véhicule. électrique. de Val d Isère. 16 au 19 juillet 2015 VENEZ PARTICIPER. venez ParticiPeZ 1 er salon du véhicule électrique de Val d Isère 16 au 19 juillet 2015 venez ParticiPeZ VENEZ PARTICIPER le 1 er salon au cœur de la nature! le salon du véhicule électrique, aux portes du Parc national

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Newsletter no. 02 Février 2015

Newsletter no. 02 Février 2015 Newsletter no. 02 Février 2015 Le sol est la plus grande surface publicitaire au monde. Pour tout banner, tout display ou tout drapeau, il faut une construction Le sol lui a toujours été là. En principe

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Division des communications NOVEMBRE 2010 TABLE DES MATIERES 1) DÉFINITION... 2 2) PRINCIPES DIRECTEURS... 2 3) LA COMMUNICATION INTERNE... 3 3.1) L accueil des employés... 3

Plus en détail

Objets publicitaires 2010

Objets publicitaires 2010 Objets publicitaires 2010 Mise à jour du 14 mai 2010 www.okofen.fr 2 Cher partenaire, Un outil pour chaque situation Faciliter une vente, apporter l information juste, mettre en valeur, valoriser votre

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées

Cessions d images de Droits Gérés simplifiées Cessions d images de Droits Gérés simplifiées 200069959-001, Michael Kelley/Stone+ Vous nous avez demandé de simplifier la cession d images de Droits Gérés. C est chose faite. Des cessions de droits flexibles.

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730

Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 PLAN DE COMMUNICATION APRÉS-LIFE Projet Collect+ LIFE 11 INF/FR/000730 Sensibilisation au recyclage des produits usagés SECTION I: APERCU DU PROJET LE PROJET Le projet COLLECT+ est mené par l un des leaders

Plus en détail

vous DOSSIER DE PRÉSENTATION Merci d agrafer votre carte de visite dans cette zone.

vous DOSSIER DE PRÉSENTATION Merci d agrafer votre carte de visite dans cette zone. vous DOSSIER DE PRÉSENTATION Merci d agrafer votre carte de visite dans cette zone. description de la société Notes le sommaire 1. vos coordonnées 1.1. De la société 1.2. Du responsable 1. Du site web

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

16 e Printemps des Assoces 2015 Samedi 11 Avril 2015 & Ateliers thématiques Dimanche 12 Avril 2015. Espace des Blancs-Manteaux (M Saint-Paul)

16 e Printemps des Assoces 2015 Samedi 11 Avril 2015 & Ateliers thématiques Dimanche 12 Avril 2015. Espace des Blancs-Manteaux (M Saint-Paul) Samedi 11 Avril 2015 & Ateliers thématiques Dimanche 12 Avril 2015 Espace des Blancs-Manteaux (M Saint-Paul) Pour la seizième année consécutive, l Inter-LGBT organise «Le Printemps des Assoces», rendez-vous

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : PAGE 1

PRÉPARÉ PAR :   PAGE 1 (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) (Mois et année) PAGE 1 POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le plan d affaires vous permet de faire une réflexion sur tous les aspects de l entreprise

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION

GUIDE DE COMMUNICATION GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au salon Saveurs des Plaisirs Gourmands 2012. Édition de Juin www.salon-saveurs.com Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands 01-04 Juin 2012 Paris Espace

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

une stratégie la créativité des solutions

une stratégie la créativité des solutions une stratégie la créativité des solutions Agence de Communication & Événmentiel L agence équipe conception campagne écoute une stratégie de la créativité des solutions visuel stratégie partage conseil

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LA

OFFICE DE TOURISME DE LA OFFICE DE TOURISME DE LA Guide du Partenariat Année 2015-2016 Pourquoi et comment devenir partenaire de l Office de tourisme de la Station des Rousses? Une équipe de professionnels à votre service Sommaire

Plus en détail

Applications mobiles événementielles, le Guide

Applications mobiles événementielles, le Guide Applications mobiles événementielles, le Guide Chers confrères, Vous souhaitez apporter plus de services à vos visiteurs et participants et leur proposer de nouvelles innovations afin de vous démarquer

Plus en détail

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Table des matières 1.0 À propos du présent guide...1 1.1 Remerciements...1 1.2 Renseignements additionnels...1 2.0 Ville équitable...2 2.1 Pourquoi le commerce

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

APPEL A PROJET 2015. du 7 au 11 octobre. à retouner pour le 15 mai 2015. www.scienceaction.asso.fr. 24 ème édition. www.fetedelascience.

APPEL A PROJET 2015. du 7 au 11 octobre. à retouner pour le 15 mai 2015. www.scienceaction.asso.fr. 24 ème édition. www.fetedelascience. 24 ème édition www.fetedelascience.fr du 7 au 11 octobre APPEL A PROJET 2015 à retouner pour le 15 mai 2015 www.scienceaction.asso.fr Préfecture de la region Haute-Normandie Ce projet est cofinancé par

Plus en détail

Bienvenue DEEE VOUS AVEZ UNE QUESTION?

Bienvenue DEEE VOUS AVEZ UNE QUESTION? Bienvenue Bienvenue dans la boîte à outils consacrée aux Déchets d équipements électriques et électroniques () mise gracieusement à votre disposition par le SYCTOM de. Vous pourrez y trouver : Des affiches

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

La commission Relations publiques du club

La commission Relations publiques du club La commission Relations publiques du club Inclus dans la pochette La gestion du club 226C-FR (512) Table des matières Introduction 1 Rôle et responsabilités...3 Promouvoir le club...4 Les éléments des

Plus en détail

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg,

L pionnier dans le Bade-Wurtemberg, RENCONTRE Rencontre avec Peter Berg LAURENT DREYFUS Peter Berg vient de publier son deuxième livre, traduit et édité par le Mouvement de l Agriculture BioDynamique. Nous avons voulu voir de quelle expérience

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

Limiter nos risques d exposition

Limiter nos risques d exposition Limiter nos risques d exposition Document de travail sur la proposition d interdiction, dans toute la province, des pesticides non essentiels pour pelouses Pourquoi nous voulons votre avis La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

PUBLIENSEIGNES.CH ENSEIGNES - SIGNALETIQUES - VEHICULES - AFFICHAGES - DRAPEAUX - IMPRESSIONS - STANDS D EXPOSITIONS

PUBLIENSEIGNES.CH ENSEIGNES - SIGNALETIQUES - VEHICULES - AFFICHAGES - DRAPEAUX - IMPRESSIONS - STANDS D EXPOSITIONS PUBLIENSEIGNES.CH ENSEIGNES - SIGNALETIQUES - VEHICULES - AFFICHAGES - DRAPEAUX - IMPRESSIONS - STANDS D EXPOSITIONS PRESENTATION DE PUBLIENSEIGNES SARL Publienseignes Sàrl a été fondé en 1977 et s est

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE 5-6-7 juin 2015 UNE NOUVELLE AVENTURE Le Circuit de Nevers Magny-Cours se lance dans l aventure de l Endurance Moto : les 12 heures de Magny-Cours! UN PROGRAMME SPECTACULAIRE Pour cette nouvelle épreuve

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana.

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana. lan de partenariat 17 au 19 mars 2015 alais des congrès de Montréal, Canada Salon international des technologies environnementales e nouveautés 2015 Carrefour de l innovation Visibilité pour tous les budgets

Plus en détail

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Syndicat des Cramades La malle Cantal'Eau - Découvrir et agir l'eau c'est la vie! - Grand public Agence de l eau Adour Garonne 1 Le Syndicat

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Création de site internet

Création de site internet Création de site internet [Nom de votre société / collectivité] - Cahier des Charges - Sommaire : 1. Présentation... 2 1.1. Les coordonnées... 2 1.2. Description de l établissement... 2 1.3. Contexte...

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques (Loi sur le commerce de l alcool, LCal) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, 105 et 118, al. 2, let. a,

Plus en détail

ACTIVITÉS DU RÉSEAU ALPIN DES ESPACES PROTÉGÉS

ACTIVITÉS DU RÉSEAU ALPIN DES ESPACES PROTÉGÉS Tagung der Alpenkonferenz Réunion de la Conférence alpine Sessione della Conferenza delle Alpi Zasedanje Alpske konference XI TOP / POJ / ODG / TDR A2 FR OL: DE ACTIVITÉS DU RÉSEAU ALPIN DES ESPACES PROTÉGÉS

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION RÉSULTATS DE LA CONSULTATION des propriétaires du Lac Sept-Îles SUR LE PLAN D ACTION Avril 2009 OBJECTIFS DE LA CONSULTATION Mesurer le niveau de préoccupations des résidants pour la protection de la qualité

Plus en détail

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Richard VIVIEN, Président du TDN Champion du monde sur route amateurs 1987 Lancé en 1981, le Tour de Normandie cycliste est devenu le rendez-vous sportif à ne pas manquer

Plus en détail

http5000 Mag #2 Tout pour votre Communication municipale

http5000 Mag #2 Tout pour votre Communication municipale http5000 Mag #2 Tout pour votre Communication municipale Bulletin municipal u Agenda u Plan de ville... http5000 u votre communication municipale 3 L AGENCE EDITO rigueur & créativité P our communiquer

Plus en détail

REFLEXION AUTOUR D UNE METHODE DE BIONETTOYAGE PAR LA VAPEUR DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS

REFLEXION AUTOUR D UNE METHODE DE BIONETTOYAGE PAR LA VAPEUR DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS REFLEXION AUTOUR D UNE METHODE DE BIONETTOYAGE PAR LA VAPEUR DANS UN ETABLISSEMENT DE SOINS LE CENTRE HOSPITALIER D USSELD LE CENTRE HOSPITALIER D USSELD Établissement public de 329 lits avec activités:

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

Lettre de rappel sur HODUFLU

Lettre de rappel sur HODUFLU Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral de l agriculture Secteur Paiements directs - Programmes Département fédéral de l environnement, des transports,

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

PARTENARIATS ET SPONSORISATIONS

PARTENARIATS ET SPONSORISATIONS PARTENARIATS ET SPONSORISATIONS CONDITIONS ET MODALITÉS CRITERES DU PLAN DE COMMUNICATION PUBLICITÉ 1. Publicité offline et online Conformément aux objectifs fixés et aux cibles visés : Le plan de Communication

Plus en détail

Pour être prêt à contacter un futur partenaire, l organisateur devra penser à :

Pour être prêt à contacter un futur partenaire, l organisateur devra penser à : 6. Approche du Sponsor Ce chapitre offre aux organisateurs d évènements une clarification sur le sujet de la recherche de sponsors. Cet aspect est très important, il permet d augmenter les fonds de la

Plus en détail

Salon. 3 & 4 octobre. de la femme. éthique &naturel

Salon. 3 & 4 octobre. de la femme. éthique &naturel Salon de la femme éthique &naturel 3 & 4 octobre Domaine de la Brunerie Voiron LeSalon de la femme 3e édition évolue! Après le succès des 2 précédents salons de Montaud et La Rivière qui ont accueilli

Plus en détail

Analyse Sectorielle de site e-commerce

Analyse Sectorielle de site e-commerce Analyse Sectorielle de site e-commerce - Caillet Mélissa Groupe E La Redoute - Gobillard Sébastien Groupe E - Cdiscount - Bourbon Adrien Groupe E - Amazon Site analysé La Redoute http://laredoute.fr/ 1

Plus en détail

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo.

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo. 0 SOMMAIRE I. INTRODUCTION 2 II. PRESENTATION GENERALE 3 III. LA COMMUNICATION 4 IV. PLAN D IMPLANTATION DES STANDS 5 V. LES TARIFS DE LOCATION DES STANDS 6 VI. INSCRIPTIONS 7 VII. LES PARTENARIATS 9 VIII.

Plus en détail

relations publiques CLUB PRESTIGE

relations publiques CLUB PRESTIGE CLUB PRESTIGE relations publiques Le "Club Prestige" vous offre une attention et des prestations haut de gamme pour apprécier en privilégié les soirées basket du SLUC NANCY. Véritable référence, le "Club

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING POURQUOI SPONSORISER? Pourquoi sponsoriser? Avoir le statut de partenaire du salon MEDINNOVA 2011 présente le bénéfice d associer son image à un événement d envergure internationale.

Plus en détail

Association ASTUCES MAISON

Association ASTUCES MAISON Association ASTUCES MAISON Une association 1901 qui poursuit deux objectifs complémentaires : Coopération locale : Localiser en milieu rural et urbain ceux qui détiennent encore les savoirs-faire et inciter

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

DOSSIER EXPOSANTS 2016

DOSSIER EXPOSANTS 2016 Genève Mardi 9 février 2016 DOSSIER EXPOSANTS 2016 Early Bird -10 % Actualités 1 salon 1 000 m² 100 exposants & conférenciers 1 000 visiteurs professionnels Conférences thématiques RDV d affaires «Exposez

Plus en détail

TIRAGE REVUES 30 000 Planète Santé magazine 10 000 Planète Santé «spécial kiosques»

TIRAGE REVUES 30 000 Planète Santé magazine 10 000 Planète Santé «spécial kiosques» Les revues Planète Santé et le site planetesante.ch sont édités par le groupe Médecine et Hygiène, leader dans le domaine de l édition médicale des professionnels de la santé et du grand public. Ces médias

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT 2015

GUIDE DU PARTICIPANT 2015 GUIDE DU PARTICIPANT 2015 Courir pour Leucan, un défi relevé de saveur! 1 TABLE DES MATIÈRES Qu est-ce que Courir pour Leucan? 3 Qui sont les participants? 3 Options de participation Défis individuels

Plus en détail

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA

www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA www.ecophytozna-pro.fr La plateforme technique d informations des professionnels des ZNA Les objectifs du site Site de ressources sur les problématiques de réduction des produits phytosanitaires en ZNA

Plus en détail

LE MANAGEMENT VISUEL

LE MANAGEMENT VISUEL LE MANAGEMENT VISUEL Définition: Le management visuel contribue à la communication et à l image de marque de la société. Son objectif est de définir, à l aide d outils visuels, un environnement de travail

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

POLO CLUB DE VEYTAY JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS 2015 DOSSIER DE SPONSORING

POLO CLUB DE VEYTAY JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS 2015 DOSSIER DE SPONSORING POLO CLUB DE VEYTAY JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS 2015 DOSSIER DE SPONSORING Table des matières I. Le Polo Club de Veytay II. Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2015 III. Infrastructures du JLC Polo Masters

Plus en détail